Pourquoi les douleurs surviennent-elles près du nombril chez un enfant: méthodes de traitement

Un problème comme la douleur près du nombril chez un enfant est assez courant. Dans la plupart des cas, ce symptôme est un signe d'un petit trouble de la TI et d'autres dysfonctionnements similaires. Cependant, la nature de l'inconfort devient parfois d'intensité anormale.

Cela peut indiquer que la santé d’un enfant est en danger et que des soins médicaux urgents sont nécessaires. Qu'est-ce qui peut causer un tel phénomène et comment le gérer pour ne pas nuire au bébé?

Symptômes de douleur anormale

La douleur abdominale est un phénomène assez commun à la plupart des gens. Très souvent, les enfants éprouvent un tel inconfort. La raison peut être complètement différente, mais vous pouvez le prédire si vous savez quels symptômes sont considérés comme anormaux.

Le plus souvent, il y a des douleurs dans l'abdomen des nouveau-nés près du nombril. Dans ce cas, le bébé sera capricieux, pleurez et appuyez les jambes contre le ventre. Un tel comportement indique que, très probablement, des gaz se sont accumulés dans l'intestin, ce qui exerce une pression sur la paroi abdominale et provoque de telles sensations désagréables. Si vous ressentez de la fermeté et un gonflement lorsque vous appuyez sur l'estomac, la colique persiste. Il est assez facile de s'en débarrasser et ils ne constituent pas une menace.

Mais si les sensations dans le nombril paraissent plus intenses et s'aggravent lorsqu’elles sont pressées, cela peut être le symptôme d’une maladie.

Une attention particulière doit être accordée aux cas où l'enfant a non seulement mal au ventre, mais aussi les symptômes associés:

  • pâleur de la peau;
  • augmentation de la température;
  • nausées et vomissements;
  • exacerbation de la douleur en touchant le nombril;
  • diarrhée ou constipation;
  • flatulences;
  • inconfort de haute intensité;
  • perte de conscience

Il est à noter que la nature de la douleur près du nombril peut être complètement différente. Le plus dangereux est une douleur aiguë. Dans ce cas, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Dans certains cas, les douleurs douloureuses et de faible intensité peuvent également être dangereuses, mais il s'agit principalement d'un signe de troubles intestinaux mineurs.

Les causes

Des facteurs complètement différents peuvent causer une douleur près du nombril. Les microorganismes pathogènes en sont la cause la plus fréquente. Ils perturbent l'équilibre de la microflore et entraînent des troubles intestinaux. Un symptôme similaire peut également entraîner une réaction à tout produit. Cela arrive souvent chez les nourrissons lors de l'introduction de nouveaux aliments. Une des raisons est aussi la dysenterie, car les enfants aiment tirer dans la bouche tout ce qui est horrible, et il y a des fruits verts, pas toujours lavés.

Une douleur lancinante près du nombril peut indiquer une invasion helminthique. Divers parasites intestinaux sont très fréquents chez les enfants dans le corps en raison de leur mode de vie actif et du non-respect des règles d'hygiène.

Une manifestation plus dangereuse est une douleur aiguë dans la région près du nombril. Souvent, cela indique un empoisonnement ou une appendicite. Naturellement, il est impossible de retarder le traitement à l'hôpital car il s'agit d'une menace réelle pour la vie de l'enfant.

En déterminant la cause de la douleur dans l'abdomen, nous ne devrions pas oublier les caractéristiques d'âge de l'organisme. Ainsi, pour les nouveau-nés et les nourrissons, le blocage intestinal et les coliques peuvent être des facteurs provoquants.

Chez les nouveau-nés, il peut y avoir des déviations dans le processus de guérison de la plaie du nombril. Mais pour les enfants de 6 à 12 mois, il convient d’ajouter des problèmes tels que la gastro-entérite, la hernie inguinale et la réaction aux maladies virales.

Pour un enfant plus âgé, la liste des diagnostics potentiels s'allonge.

L'âge préscolaire et un changement de mode de vie de votre progéniture nécessitent de prendre en compte les facteurs suivants:

  • la constipation;
  • intoxication alimentaire;
  • lésion infectieuse du système urogénital;
  • dysbactériose.

Les enfants plus âgés sont souvent confrontés à de tels problèmes:

  • grippe et infections virales;
  • une pneumonie;
  • trouble intestinal;
  • empoisonnement;
  • selles contrariées;
  • les infections;
  • la gastro-entérite;
  • menstruation chez les filles.

Les maladies les plus dangereuses qui causent ces symptômes sont:

  • l'hépatite;
  • une pancréatite;
  • cholécystite;
  • colite ulcéreuse;
  • une appendicite;
  • obstruction intestinale;
  • la tuberculose;
  • un ulcère;
  • hernie;
  • La maladie de Crohn;
  • diverticulose;
  • intoxication du corps;
  • yersiniose intestinale.

L'hépatite provoque la destruction du foie et provoque une intoxication du corps. L'ulcère peptique est dangereux car l'irritation des membranes muqueuses de l'estomac et des intestins, ainsi que ses lésions et sa rupture, ne provoquent pas seulement des sensations désagréables et interdisent l'utilisation de certains produits.

En l'absence de traitement, un processus inflammatoire grave peut se développer ou une rupture des parois de l'organe peut survenir avec une pénétration ultérieure du contenu dans la cavité abdominale. Mais l'appendicite aiguë est dangereuse dans la mesure où elle peut se transformer en péritonite lorsque du pus s'écoule. Si le temps ne prend pas de mesures et qu'il ne faut pas opérer, l'enfant peut mourir.

Également causer des traumatismes abdominaux et des douleurs et divers effets négatifs. Lorsque l'état empire, il peut y avoir une suspicion de rupture d'organe et de saignement interne.

Séparément, il convient de noter la pathologie congénitale du tube digestif. En raison de déficiences développementales ou de maladies congénitales, un symptôme similaire peut accompagner un bébé dès la naissance. Dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour résoudre le problème. Certaines pathologies ne peuvent en aucun cas être résolues, telles que la carence en lactose.

Méthodes de traitement

Si votre enfant a mal au ventre, il ne faut en aucun cas ignorer ce symptôme. Afin de produire un traitement efficace, il est impératif de déterminer la cause de ce phénomène. Sinon, vous risquez de perdre un temps précieux et ne faites qu'exacerber la situation. Certaines maladies ont des symptômes similaires, mais des approches complètement différentes pour les éliminer.

Pour diagnostiquer la maladie, il est nécessaire de procéder à un examen primaire chez le pédiatre, avec une enquête auprès des parents et une clarification des symptômes supplémentaires. De plus, si nécessaire, une échographie et d'autres types d'examens peuvent être prescrits. Un échantillon de frottis et de selles est prélevé pour identifier les parasites, et des analyses de sang et d'urine sont effectuées pour déterminer si une infection est présente.

Pour le traitement des coliques chez un petit enfant, il faut prendre soin de retirer les petits corps des intestins. Pour ce faire, vous devez corriger le régime alimentaire de la mère et du bébé, boire un peu d’aneth et faire un massage. Pour résoudre rapidement le problème, vous pouvez utiliser le tube à vapeur. Également dans la pharmacie, vous pouvez acheter des médicaments à base de siméthicone.

Si la douleur est une conséquence d'un empoisonnement ou d'une dysbactériose, il est nécessaire de se débarrasser des toxines et des agents pathogènes. De plus, pour rétablir l'équilibre, les probiotiques et les vitamines renforcent l'immunité. Pour éliminer la douleur dans l'abdomen avec l'invasion helminthique peut être à la fois des médicaments et des remèdes populaires. Pour apaiser la décoction et la succession de camomille et pour éliminer les parasites - graines de bardane et de citrouille.

Si nous parlons de hernie du nombril ou de l’aine, alors, dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale est nécessaire. En outre, sans l'aide qualifiée des médecins ne peut pas faire avec les manifestations soudaines d'inconfort dans l'abdomen. Toutes les maladies infectieuses et pathologies des organes internes doivent être traitées sous le contrôle d'un médecin.

Dans certains cas, la prise d'antibiotiques et d'agents réducteurs suffit. En cas d'empoisonnement, vous devez éliminer les substances toxiques. Pour contrôler l'état d'un organisme aussi fragile chez un petit patient, il est nécessaire de procéder à un examen et à une surveillance réguliers par un pédiatre. Dans les cas graves, le traitement est effectué à l'hôpital.

L'intervention chirurgicale nécessite souvent un long processus de rééducation. Ceci est dû au stress, qui a affecté un corps déjà affaibli, ainsi qu'à des processus de restauration complexes dans les tissus. Il n'est également pas nécessaire d'exclure le risque de complications et de récidives.

Avec une approche intégrée du traitement et une identification rapide des causes de la douleur, le problème peut être résolu rapidement et sans conséquences négatives. Pour les enfants, cela est particulièrement important, car la maladie peut affecter le développement futur de leur corps.

http://mjusli.ru/ja_mama/zdorove_malyshej/bol-vozle-pupka-u-rebenka

Chesnachki.ru

Salutations à vous, chers lecteurs! Les douleurs abdominales chez les bébés peuvent causer beaucoup de problèmes aux parents et signaler des maladies dangereuses. Les adultes doivent être informés des raisons pour lesquelles un mal de ventre dans le nombril d'un enfant est nécessaire afin d'aider le bébé à temps. Examinons les causes pouvant causer de la douleur et les méthodes pour les éliminer.

Raisons principales

Tous les enfants au moins une fois dans leur enfance se sont plaints de douleurs abdominales. Mais si cela se répète régulièrement, les adultes devraient se demander pourquoi l'enfant se sent mal à l'aise. Les causes de cette affection peuvent être très graves et nécessitent un traitement hospitalier:

Dysbactériose

La pathologie peut apparaître dès les premiers jours de la vie si les soins ou l'alimentation sont inappropriés. La maladie se développe également à la suite de l'ingestion d'antibiotiques, de l'abus d'aliments gras, de la pénétration de bactéries pathogènes dans le tractus gastro-intestinal.

La dysbactériose se manifeste par une douleur monotone autour du nombril, des ballonnements, une odeur désagréable de la bouche, chez le nourrisson - vomissements et régurgitations, des selles instables. Le symptôme de la maladie peut être une diarrhée ou une constipation.

Le traitement de la dysbactériose doit être abordé avec prudence: des médicaments mal choisis peuvent perturber la microflore. Le stade bénin de la pathologie peut être éliminé à la maison, mais dans la forme aiguë, la dysbactériose ne peut être traitée qu'à l'hôpital.

Appendicite

L'inflammation de l'appendice provoque une douleur sourde au niveau du nombril du côté droit. Ils s'accompagnent de vomissements, de ballonnements et de sensations douloureuses en urinant. L'enfant est malade et a la fièvre, il refuse de manger.

Peu importe l'âge de l'enfant, l'action des parents doit être très rapide. Il est impossible de retarder: une intervention chirurgicale urgente est nécessaire, sinon la maladie peut se terminer par une péritonite.

Hernie ombilicale

À l'âge de un an, un enfant sur cinq est susceptible de développer cette maladie. La pathologie est facile à diagnostiquer: le nombril se gonfle et s'élève au-dessus de la surface de l'abdomen. En 3 ans, et parfois tous les 5 ans, la hernie disparaît d'elle-même. Cependant, les médecins recommandent toujours des mesures pour l'éliminer: un pansement spécial et une gymnastique corrective. Lisez l'article sur les principales méthodes de traitement de la hernie ombilicale.

Hernie intestinale

C'est une saillie des anses intestinales à travers les points faibles de la cavité abdominale. La maladie se manifeste par des nausées, des vomissements et des selles en désordre. À la palpation, des boucles intestinales saillantes et divers phoques sont palpables. Le traitement de la hernie consiste en un régime, une gymnastique et un massage.

Intoxication alimentaire

Des troubles intestinaux peuvent survenir à des degrés divers après avoir consommé des aliments de mauvaise qualité. Une intoxication facile se fait sentir des nausées, des diarrhées, des douleurs dans le nombril. Dans les cas graves, la température augmente, des vomissements, une diarrhée se développent. Les infections intestinales graves sont traitées à l'hôpital. Lisez l'article sur les premiers secours en cas d'intoxication alimentaire.

Entérite

L'inflammation dans l'intestin grêle s'accompagne de modifications dystrophiques de la muqueuse. La maladie se caractérise par des ballonnements, des douleurs au nombril, une détérioration de la santé et une perte de poids. Le traitement de l'entérite est conseillé d'effectuer à l'hôpital.

Migraine abdominale

En entendant ce nom, les parents se demandent de quel type de maladie il s'agit. La soi-disant pathologie, qui se manifeste par de graves maux de tête et un inconfort au nombril. La maladie peut survenir en raison du stress, d'une surcharge émotionnelle.

Si tout est en ordre avec les organes digestifs, l'enfant est envoyé pour examen chez un neurologue. Le plus souvent, les enfants sont touchés entre l'âge de 7 et 8 ans, lorsque commence l'âge scolaire, et le bébé ne peut pas faire face à la charge accrue.

Volvulus

Ce que l’on appelle l’obstruction des selles à la suite de la rotation de l’une des parties de l’intestin. Le plus souvent, la pathologie est observée chez les enfants jusqu'à six mois. Il se manifeste non seulement par des douleurs abdominales, la formation de gaz, le péristaltisme intestinal, la pression artérielle diminue.

Calculs rénaux

Si le bébé a une douleur juste en dessous du nombril, il est probable que des calculs se détachent des reins. Ils sont formés à la suite d'un régime alimentaire inapproprié: aliments gras, abondance d'épices. La douleur à la sortie des calculs des reins est transmise à tout le péritoine. Pour connaître le diagnostic, il est nécessaire de procéder à une échographie de la vessie. Traitement individuel en fonction du stade de la maladie.

Inflammation des ganglions lymphatiques du péritoine

L'inflammation des ganglions lymphatiques s'accompagne de douleurs ombilicales, de fièvre, de nausées. L'enfant plie les jambes en essayant de trouver une position dans laquelle le malaise sera moins perceptible. Le traitement est effectué à l'hôpital avec l'utilisation d'antibiotiques et d'autres médicaments.

Ce sont les causes les plus courantes de douleur dans le péritoine, qui touchent les enfants de moins de 10 ans. Parmi les raisons les moins fréquentes qui méritent d'être mentionnées, citons:

  • péritonite à pneumocoques chez les filles;
  • coprostase (constipation);
  • mésadénite tuberculeuse;
  • invagination intestinale;
  • diverticulite aiguë (inflammation des voies biliaires);
  • anomalies du développement et pathologie de la vésicule biliaire et d’autres.

Vous ne devriez pas plaisanter avec des conditions pathologiques: si les douleurs deviennent aiguës, surtout la nuit, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Que faire si un mal de ventre au nombril?

Les conseils du pédiatre aideront à fournir les premiers soins au bébé à temps et à attendre l'arrivée de l'ambulance. Si vous remarquez que le bébé se plaint de douleurs au nombril, prenez immédiatement les mesures suivantes:

  • Lay l'enfant horizontalement sur le dos.
  • Donnez-lui un médicament anesthésique.
  • Fixer la position du corps avec les genoux pliés.

Grâce à ces actions simples, vous pouvez réduire la douleur et attendre le médecin.

Le docteur Komarovsky vous recommande de demander d'abord à l'enfant ou de voir s'il est allé aux toilettes depuis longtemps. Si votre bébé est constipé, utilisez des suppositoires à la glycérine pour faciliter les selles. D'autres actions, selon Komarovsky, coïncident pleinement avec les conseils des pédiatres.

Rappelez-vous: en aucun cas, ne peut pas réchauffer le ventre. Cette mesure ne fera qu'aggraver l'état de l'enfant. Ne pas nourrir ou boire en grande quantité, afin de ne pas aggraver la situation.

Fournir un soutien moral à votre enfant. Racontez-lui une histoire, parlez au bébé (mais ne le regrettez pas, ne provoquez pas les pleurs et l'hystérie), proposez-lui de regarder un dessin animé. Trouvez une leçon qui pourrait être faite en paix.

Le traitement de la douleur abdominale dépend du diagnostic et de la gravité de la maladie. Le stade bénin de la dysbiose ou de l’empoisonnement peut être complètement traité à la maison. Dans d'autres cas, la thérapie à l'hôpital est préférable, l'enfant recevant des soins professionnels.

Si l'article vous a été utile, laissez des commentaires dans le social. réseaux. Les informations sont données à des fins de familiarisation. A bientôt!

Instructions pour l'utilisation de comprimés d'ibuprofène pour adultes et enfants

Salutations à vous, chers lecteurs! Les médicaments analgésiques occupent une place de choix dans notre armoire à pharmacie. Nous sommes habitués à soulager les maux de dos, l'inflammation des articulations et d'autres douleurs à l'aide de médicaments spécialement conçus. Aujourd'hui, nous examinons les comprimés d'ibuprofène: instructions pour env.

Magnifique tableau bizybord, vous pouvez acheter, mais vous pouvez le faire vous-même pour l'enfant

Bonjour chers lecteurs! Aujourd'hui, nous parlons de bizybord. Ce mot est apparu dans le dictionnaire des enseignants pendant longtemps. Pendant un certain temps, l'idée de ce jouet pour le développement des enfants a été oubliée, mais aujourd'hui, elle mérite d'être reconnue. Un énorme avantage de cette chose est qu'il n'est pas nécessaire de l'acheter pour

Virus utiles - bactériophages, leurs types et leur but

Bon après-midi, chers lecteurs! Beaucoup d'entre nous ont subi une antibiothérapie au moins une fois dans leur vie. Cependant, dans la plupart des cas, il s'agissait d'antibiotiques. Tout le monde n'a pas eu à faire face à des bactériophages. Dans le même temps, les médecins ont tendance à dire qu'aujourd'hui, ces médicaments peuvent être bons.

Ce blog est lu par 10875 mamans, au revoir
jouer avec leurs enfants.

http://chesnachki.ru/zdorove/zdorovia-vsem/pochemu-u-rebenka-bolit-zhivot-v-oblasti-pupka.html

Causes de la douleur autour du nombril chez un enfant

Avec la sensation douloureuse du ventre chez un enfant, toute mère est tombée sur. L'apparition d'un inconfort dans le ventre est une plainte fréquente chez les enfants. Il est particulièrement difficile de déterminer la raison de l'apparition de ces sensations désagréables si le bébé ne peut pas affirmer avec certitude qu'il a mal, mais seulement indiquer la région du nombril. Les douleurs abdominales sont considérées comme les plus désagréables, car elles peuvent signaler l’apparition d’une maladie grave dans le corps et avoir des conséquences mortelles.

Dans la plupart des cas, il est assez difficile d’identifier immédiatement la cause de la douleur, ce qui ne peut être fait que par un spécialiste expérimenté une fois l’examen réussi, car les symptômes de la maladie peuvent être incompréhensibles et gommés. Les parents doivent décrire au médecin les symptômes de la douleur apparue et leur expliquer l’état général de l’enfant, car même les enfants adultes ont de la difficulté à spécifier un endroit dégagé pour la manifestation de la douleur.

Types de douleurs abdominales

La douleur ombilicale peut être permanente: avec un ulcère peptique ou une hernie intervertébrale, ou apparaît de manière inattendue (attaque d'appendicite). Par nature, la douleur est divisée en: aiguë (piercing), douloureuse, sourde.

Un bébé qui n'a pas encore six mois, en raison du fait que le système digestif n'est pas complètement formé, peut provoquer des coliques, un blocage de l'estomac, se manifestant par une distension abdominale.

Raisons

Afin de ne pas compliquer la condition de l'enfant, afin de déterminer la cause de la douleur, il est préférable de faire appel à un gastro-entérologue.

Les pathologies suivantes peuvent être à l'origine de la douleur et de l'inconfort:

  • entérite chronique, dans laquelle des processus inflammatoires apparaissent sur la membrane muqueuse de l'intestin grêle.
  • L'entérocolite (endommagement du gros intestin) a également des symptômes similaires, cette maladie peut provoquer une giardiase ou des infections intestinales précédemment transférées, une douleur sourde et douloureuse apparaît dans la région du nombril, qui apparaît dans la plupart des cas après avoir mangé, un grondement dans l'estomac, une sensation de lourdeur se produit;
  • appendicite aiguë, attaque aiguë nécessitant une intervention chirurgicale urgente, apparaissant généralement de manière inattendue, douleur dans la région épigastrique et tout l'estomac faisant mal, y compris le nombril, la douleur est provoquée lorsque le processus de croissance commence à comprimer les parois intestinales;
  • hernie intestinale ou spasme intestinal pouvant être provoqué par la constipation, la dysbactériose, la diarrhée ou des problèmes de digestion;
  • la hernie intervertébrale, caractérisée par un amincissement ou une rupture du cartilage intervertébral, est située dans la région lombaire, et donc au niveau de l'abdomen, et affecte bien sûr ses terminaisons nerveuses;
  • la présence de calculs rénaux qui irritent les uretères et les voies biliaires provoque l'apparition de douleurs;
  • une des raisons peut être une inversion des intestins, dans laquelle la douleur devient insupportable, dans le nombril, cette douleur peut être constante ou être à l'étroit;
  • infection intestinale;
  • une hernie ombilicale est caractérisée par une douleur qui survient sous le plexus solaire, avec une augmentation du pouls, une rétention de gaz, des vomissements et une hernie ombilicale chez des bébés souvent en pleurs;
  • chez les adolescents, on rencontre souvent une maladie telle que la migraine abdominale, dans laquelle une douleur intense se propage autour du nombril, des diarrhées, des vomissements, des nausées, des extrémités froides peuvent être ses symptômes, elle dure une demi-heure et certains ont même quelques jours;
  • chez les écoliers, la douleur au nombril peut dépendre de causes psychologiques ou du stress;
  • le cancer de l'intestin grêle peut également provoquer des douleurs autour du nombril, accompagnées de vomissements, de nausées, de ballonnements, d'une perte de poids soudaine;
  • en cas de défaillance de la circulation mésentérale ou d'un anévrisme de l'aorte.

Aide à la douleur

Est-ce que l'enfant a mal au ventre? Besoin urgent de contacter un spécialiste en gastroentérologie. Vous ne pouvez pas essayer de vous soigner vous-même, car dans le nombril se trouvent des organes vitaux: foie, estomac, intestins, pancréas et l'apparition de sensations douloureuses peut être le premier symptôme de la pathologie de ces organes.

Si la douleur dépend de problèmes intestinaux, des médicaments tels que hilak-forte, phospholugel, de-nol peuvent être administrés à l'enfant. Après avoir passé les tests de selles, le médecin peut préciser le déroulement du traitement. Vous pouvez également proposer à votre enfant de subir un test de dépistage de l'hélicobactériose.

Si un enfant a des douleurs autour du nombril, placez-le sur le dos, pliez les genoux et placez un oreiller sous les genoux et un petit sous la tête. Cela aidera à détendre les muscles autant que possible, à soulager les spasmes et à soulager une affection douloureuse.

Lorsque la douleur augmente et que l'enfant s'aggrave, que des vomissements et une diarrhée apparaissent, que la température corporelle augmente fortement, une ambulance doit être appelée d'urgence.

Attention! Vous ne pouvez pas mettre une compresse chauffante ou un coussin chauffant chaud sur votre ventre, vous pouvez mettre une compresse froide avec des glaçons, vous ne pouvez pas toucher le ventre, et surtout appuyer dessus. Il est également déconseillé de lui donner des médicaments anesthésiques, afin que, dès l'arrivée du médecin, ne pas brouiller l'image de la maladie et ne pas compliquer le diagnostic.

En fonction de l'âge, une petite portion d'eau devrait être administrée à l'enfant toutes les 5 à 7 minutes. Lorsque la douleur est passée et que la douleur s'est calmée, vous pouvez emmener l'enfant chez le pédiatre du district pour lui demander de passer un examen. À ce moment-là, l'enfant doit être transféré à un régime d'épargne. Le régime alimentaire est toujours utilisé pour traiter tous les problèmes gastro-intestinaux. Il aide à restaurer le travail de l'estomac et de la microflore intestinale.

Si vous soupçonnez une appendicite, des problèmes rénaux ou des maladies infectieuses, votre enfant suivra un traitement dans un hôpital. La méthode de traitement dépendra du diagnostic.

Prévention

Afin de protéger un enfant des douleurs abdominales, les parents d’un enfant doivent se rappeler de la prévention et cela doit être fait dès les premiers jours de la vie du bébé. Au moins une fois par an, il ne faut pas oublier de passer un examen médical, malgré le fait que l'enfant se sent bien. Une maladie chronique peut se cacher et couler imperceptiblement, car avec le temps, elle se fera sentir. Prenez soin de la santé de vos enfants!

http: //xn----btbbpkduvc1bf.xn--p1ai/bol-vokrug-pupka-u-rebenka-vozmozhnye-prichiny-i-lechenie/

L'enfant a le ventre mal au ventre

Les enfants, au moins les adultes, souffrent de diverses pathologies. Très souvent, les enfants disent avoir mal au ventre autour du nombril. De nombreux symptômes sont caractéristiques de ce type de maladie. Les parents doivent donc savoir quand augmenter leur anxiété et consulter un médecin. La moindre maladie de l'enfant inquiète les parents.

Très souvent, les enfants se plaignent de douleurs abdominales. La cause de ces plaintes peut être des vers ou des anomalies des organes abdominaux ou du système urogénital. Si l'enfant se plaint de douleurs abdominales, vous devez en apprendre davantage sur l'endroit où il fait mal. La douleur est différente. Difficulté sourde, douloureuse, kolikoobraznaya ou coupante.

Cela peut se produire à différents endroits dans l'estomac. Mais vous devriez faire particulièrement attention si l'enfant se plaint de douleurs autour du nombril. Quand un bébé se plaint, il faut le montrer à un médecin, car de nombreuses pathologies sont associées à la douleur abdominale.

Que dois-je faire si mon bébé a mal au ventre? Inflammation de l'intestin grêle

La cause de la douleur autour du nombril peut être une inflammation de la muqueuse intestinale. En règle générale, la maladie est due à la malnutrition, à une hypothermie grave dans la rue, à une infection du corps de l'enfant et à une intolérance aux médicaments.

La maladie débute par une inflammation de la muqueuse de l'intestin grêle. La maladie est accompagnée de symptômes: apparition de diarrhée, apparition de douleurs abdominales, vomissements, nausées, élévation de la température, apparition d'un collapsus, fièvre et faiblesse grave. Lorsque le médecin écoute le bébé, le presse sur le ventre, un grondement peut se produire. Dans ce cas, seul un spécialiste peut prescrire un traitement. Pour poser le bon diagnostic, vous devez passer les tests nécessaires pour diagnostiquer la maladie.

Très probablement, le traitement est prescrit par des antibiotiques et le complexe nécessaire de procédures. Si la maladie du patient survient sous une forme aiguë, il faut lui attribuer un lavage gastrique. Dans les 2 jours, le bébé doit boire beaucoup d'eau et ne pas manger. Cela est nécessaire pour que les toxines nocives soient éliminées du corps de l’enfant.

Ventre douloureux au nombril d'un enfant: blotting intestins

L'inversion des intestins est la torsion de l'intestin autour de son propre axe.

  1. Si le patient a une maladie, il s'agit d'une forme grave d'obstruction alimentaire. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire. En règle générale, un petit côlon ou sigmoïde apparaît dans le corps d'un enfant.
  2. Cette maladie dans les miettes est due à la constipation, aux traumatismes, aux mouvements brusques, à l’apparition de vers dans le corps, à l’apparition de tumeurs et à des adhérences. Cette maladie peut être chez un nouveau-né. Il se forme suite au passage à une alimentation artificielle.

Les autres causes de la maladie peuvent être considérées comme des infections ayant pénétré dans le corps de l'enfant, une violation de la motilité intestinale ou la survenue d'une tumeur et de polypes. Si le côlon convulsif a été diagnostiqué chez l'enfant, la maladie se manifeste avec les symptômes suivants:

  1. Il y a des douleurs aiguës dans l'abdomen, accompagnées de vomissements.
  2. Lorsque l'estomac est ressenti, il est tendu.
  3. En sondant visuellement, il est visible qu'il y avait un gonflement des tripes.
  4. Après le lavement, l’état du client ne s’améliore pas.
  5. En effet, la lésion ne se situe que dans le gros intestin.

En cas de torsion de l'intestin, la rétention des selles se produit, l'enfant a augmenté la formation de gaz. Et ces symptômes sont accompagnés de vomissements. Si l'enfant a remarqué ce comportement, il doit être hospitalisé d'urgence.

Si l'hospitalisation n'est pas effectuée d'urgence, l'enfant présentera les symptômes suivants: forte fièvre, intoxication générale par le sang et intoxication du corps. Si l'enfant se plaint d'avoir mal au ventre, de ballonnements ou des symptômes mentionnés ci-dessus, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible. Si la pathologie est confirmée, une intervention chirurgicale urgente sera appliquée par les médecins. D'autres méthodes ne peuvent pas guérir la maladie.

Hernie ombilicale

L'enfant a mal au ventre dans le nombril - cela devrait alerter les parents. Peut-être que la douleur est causée par une hernie ombilicale. Cette maladie est accompagnée d'un gonflement des organes internes. Une telle maladie peut survenir, y compris chez un nouveau-né. La maladie est due à une accumulation de gaz, à un cordon ombilical mal tiré ou à une pathologie en développement.

La hernie peut apparaître chez de nombreux enfants. La principale cause de la maladie est réduite à un défaut de la paroi frontale du ventre. Cette maladie se développe en raison d'un anneau ombilical faible. Les parents eux-mêmes peuvent ressentir une hernie, généralement située dans le nombril. La hernie peut se développer en raison d'une toux sévère, de pleurs prolongés ou de constipation. En outre, une hernie peut survenir chez un enfant en raison d'une diminution du tonus musculaire.

  1. Si les parents remarquent un renflement dans l'abdomen, contactez immédiatement un spécialiste.
  2. La hernie est facilement réinitialisable dans la cavité abdominale.
  3. Ce processus ne peut être effectué que par un médecin. Très souvent, la faiblesse musculaire est causée par la divergence des muscles droit de l'abdomen chez l'enfant.
  4. En règle générale, vers 6 ou 8 ans, la hernie disparaît d'elle-même. Cela est dû au renforcement des muscles de la paroi abdominale.

Pour prévenir l'apparition d'une hernie, un enfant doit bénéficier d'une gymnastique et de massages. Un autre bébé à mettre sur le ventre. Les médecins pour la prévention de la hernie sont invités à utiliser un patch spécial.

Appendicite aiguë

La maladie s'appelle différemment l'inflammation de l'annexe. L'appendicite chez un enfant peut être identifiée avec les symptômes suivants: l'enfant est perturbé dans son sommeil, il est souvent méchant et anxieux. Lorsque le bébé est allongé sur le lit, il se retourne exactement du côté droit et plie les jambes vers le ventre.

En règle générale, la douleur dans l'appendicite aiguë n'apparaît pas toujours du côté droit. Il arrive que la miette indique que la douleur a son origine dans le nombril ou près de l'estomac. Si des mesures ne sont pas immédiatement prises pour prévenir la maladie, l'enfant fait de la fièvre, des selles molles, des vomissements et des nausées. En règle générale, avec cette maladie, l’enfant a le ventre mal au ventre. Très souvent, le bébé est examiné pendant son sommeil. Cela est nécessaire pour s'assurer que la miette n'est pas méchante pendant l'examen et que le médecin peut poser le bon diagnostic.

Très souvent, une douleur dans l'abdomen survient à cause de l'accumulation de matières fécales dans l'intestin. Cela provoque la constipation. Lorsqu'un lavement est administré au bébé, la douleur disparaît et le ventre devient immédiatement mou. Dans ce cas, le bébé n'a pas besoin de chirurgie. Si l'appendicite est confirmée par un médecin, le patient devra être opéré.

Hernie inguinale

C'est bilatéral ou unilatéral. Très rarement, le corps lui-même fait face à cette maladie. La hernie inguinale est observée chez les garçons au cours de la première année de vie. En cas de hernie inguinale, l’enfant a des douleurs abdominales au nombril ou au-dessous. La maladie est due à la structure particulière de la paroi antérieure du ventre. Chez les garçons, la hernie est acquise ou congénitale.

  1. La hernie est visible sous le nombril au-dessus du scrotum ou dans la région pubienne.
  2. Lorsqu'un bébé pleure ou hurle, le renflement devient plus visible. La maladie s'accompagne d'une augmentation du scrotum.
  3. Les symptômes de la maladie chez les enfants se manifestent de différentes manières. Mais principalement, il y a une douleur dans l'abdomen ou plus bas.
  4. Symptômes d'une hernie inguinale: malaise, léthargie et pâleur. Lorsque le type de hernie est déterminé, les médecins prescrivent le traitement nécessaire.
  5. Si la hernie peut être corrigée, le traitement est effectué avec prudence à l'âge d'un enfant de moins de 4 ans. Dans ce cas, un massage et une gymnastique sont attribués au bébé afin de renforcer les muscles. Si une hernie étranglée est diagnostiquée chez un enfant, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Dans cette maladie, il est impossible d'auto-corriger la hernie. Il est interdit d'administrer des médicaments antispasmodiques et de soulager la douleur. Il est impossible d'appliquer une compresse chaude à l'endroit de la hernie. L'intervention chirurgicale comporte des contre-indications, qui sont les suivantes: apparition d'une tumeur maligne, forme active de la tuberculose, insuffisance respiratoire.

Entérite

Si l'enfant a le ventre mal au ventre, cela peut s'expliquer par l'apparition de la forme chronique d'entérite. Lorsqu'un enfant est malade, une modification de la muqueuse de l'intestin grêle se produit. Dans de rares cas, la maladie se propage au côlon. En règle générale, la maladie apparaît en raison d'une giardiase ou d'une infection intestinale.

Les symptômes de la maladie sont des douleurs douloureuses ou sourdes dans l'abdomen. En règle générale, avec cette maladie, la douleur survient après avoir mangé. Lors d'attaques douloureuses, l'estomac gronde. Le patient peut ressentir des ballonnements et une lourdeur dans l'abdomen.

La symptomatologie a tendance à augmenter la nuit. Souvent, lorsqu'un enfant développe une maladie, son appétit diminue.

Oncologie de l'intestin grêle

Symptômes de la maladie: douleur au nombril et aux intestins, l'enfant peut présenter de gros vomissements et des ballonnements. Avec la maladie de l'oncologie de l'intestin grêle chez un enfant, l'appétit diminue fortement. En raison du développement rapide de la tumeur commence à diminuer rapidement de poids. Cette maladie n'est pas traitée à la maison. Si les premiers symptômes sont observés, il est nécessaire de consulter le médecin sans faute.

La migraine

Très souvent, les enfants d'âge scolaire ou les adolescents sont touchés par une migraine. Cela se traduit par une douleur dans l'abdomen. La maladie s'accompagne de vomissements, de nausées et d'un refroidissement des membres. Parfois, l'estomac peut être douloureux pendant 30 minutes et parfois, la douleur peut durer plusieurs jours. Souvent, une migraine est accompagnée d'un mal de tête.

Quoi d'autre peut être les causes de la douleur autour du nombril

Si un enfant a mal au ventre autour du nombril, alors, en plus des maladies décrites ci-dessus, la cause peut être un empoisonnement alimentaire, une défaillance de la circulation mésentérique, des excès alimentaires ou un anévrisme aortique. Si le bébé a les maladies susmentionnées, il est urgent de le montrer à votre médecin. Vous ne pouvez pas traiter indépendamment le bébé à la maison. Parce que même un spécialiste expérimenté ne diagnostique pas toujours correctement la cause de la maladie.

Que faire en cas de maladie

Si l'enfant s'inquiète souvent de la douleur abdominale, les parents doivent alors porter une attention particulière aux symptômes de la maladie. Si la douleur est remarquée, il est urgent d'appeler une ambulance ou de consulter un médecin. Jusqu'à l'arrivée de l'ambulance, vous devez créer la paix pour l'enfant et le mettre au lit dans une position confortable.

Les parents qui n’ont pas recours à des spécialistes ne doivent pas donner de médicaments à l’enfant, car ils calment le bébé et il sera difficile pour le médecin de poser un diagnostic. Si un enfant a mal, vous ne devriez en aucun cas faire des compresses chaudes. Si des maladies inflammatoires sont détectées, cela provoquera encore plus de douleur. Et cela peut aussi nuire à la santé des miettes.

Parfois, la maladie survient brusquement et disparaît d'elle-même. Dans ces situations, le risque ne vaut pas la peine, vous devez demander l'aide d'un pédiatre. La douleur chez un enfant peut survenir en raison d'anomalies pathologiques. Mais vous ne pouvez pas faire un diagnostic vous-même. Par conséquent, si l'enfant a mal, il est impératif de consulter un médecin.

http://mama.guru/detskie-zabolevaniya-i-medikamenty/u-rebenka-bolit-zhivot-v-oblasti-pupka.html

Pourquoi un enfant a-t-il souvent mal au ventre - quelles sont les causes de l'inconfort et que doivent faire les parents?

La douleur abdominale peut être un symptôme de nombreuses maladies. Chez les enfants, ils apparaissent souvent et apportent un grand inconfort. La seule façon de déterminer la cause est d'appeler un pédiatre qualifié. Les parents, quant à eux, devraient être conscients des symptômes des maladies infantiles afin de savoir quoi rechercher en cas de malaise du bébé.

Pourquoi l'enfant a-t-il mal au ventre?

Beaucoup pensent que les processus inflammatoires sont la principale cause de douleur abdominale près du nombril chez l'enfant. Cette opinion est fausse. De telles douleurs peuvent survenir chez les enfants atteints de troubles du processus digestif. Le système digestif des enfants n'est pas complètement formé et répond à de nombreux facteurs.

De plus, la douleur peut être causée par une intolérance au lactose, qui survient chez la plupart des jeunes enfants. Les troubles nerveux, les expériences, le stress peuvent provoquer des accès de douleur à court terme dans l'abdomen.

Dans le nombril

Une douleur fréquente ou récurrente dans le nombril peut être associée à de nombreuses maladies. Ils varient selon l'âge:

  1. Les douleurs abdominales chez les nourrissons de moins de 6 mois sont dues à des gaz et à des coliques intestinales. Une flatulence accrue est souvent favorisée par l'alimentation du bébé avec un mélange inapproprié ou par une alimentation inadéquate de la mère qui allaite.
  2. Les bébés âgés de plus de 6 mois commencent à attirer des aliments, ce qui parfois ne correspond pas à leur âge. Cela provoque une gêne abdominale. Elle s'accompagne de troubles des selles, de vomissements et de nausées. Trop manger conduit aux mêmes conséquences.
  3. Les causes de douleur abdominale chez les enfants de plus de 7 ans peuvent être des infections respiratoires aiguës, le virus de la grippe ou une pneumonie. En cas d'infection, il y a une fièvre, un nez qui coule, des maux de tête et une inflammation des amygdales.
  4. Pour les écoliers âgés de 8 à 9 ans, des douleurs abdominales peuvent indiquer l'apparition d'une cystite ou d'une pyélonéphrite. Un symptôme concomitant de ces maladies sont des crampes pendant la miction, la couleur de l'urine change également.

Avec des combats

Les attaques douloureuses sévères avec des contractions caractéristiques sont dangereuses dans l'enfance. Dans la plupart des cas, ces symptômes surviennent lors d'une obstruction de l'intestin grêle. L'invagination commence, au cours de laquelle la boucle intestinale pénètre dans l'intestin. Le blocage de l’intestin est associé à l’accumulation d’ascaris, de calculs biliaires, de tumeurs, à l’apparition d’adhésions ou à l’inversion des intestins.

La douleur causée par cette maladie est de nature crampe. L'intensité des contractions augmente progressivement et l'écart entre elles est réduit. L'enfant est tourmenté par des vomissements constants au cours desquels la douleur est légèrement réduite. Le contenu de l'intestin est visible dans les vomissures. Dans ce cas, l'enfant accumule des gaz et pas de selles.

Avec rezami

Une dysbactériose peut entraîner des crampes abdominales. L'enfant a mal au ventre près du nombril, puis la douleur se déplace progressivement vers le côté gauche de l'abdomen (pour plus de détails, voyez quoi faire si l'enfant a de la fièvre et a mal au ventre?). Ceci est répété plusieurs fois. Les sensations douloureuses en cas d'exacerbation sont remplacées par des boutures. Le bébé semble ballonnements et amincissement de la chaise.

Si le diagnostic est confirmé lors de l'examen, on prescrit à l'enfant des médicaments pour restaurer la microflore. Pour prévenir les récidives, vous avez besoin d’un aliment diététique.

Avec vomissements et diarrhée

Si un enfant a des douleurs abdominales accompagnées de diarrhée et de vomissements, il s'agit d'un signe de péritonite ou d'une hernie intestinale (voir aussi: principales causes de vomissements chez un enfant). Les maladies peuvent être distinguées par les symptômes restants:

  1. La péritonite est causée par une bactérie pathogène - le pneumocoque. Quelques heures après leur entrée dans le rectum, une manifestation aiguë de la maladie est observée. Les principaux symptômes de la péritonite sont les suivants: rythme cardiaque rapide, vomissements graves et diarrhée, la couleur des matières fécales vire au vert ou au jaune. L’état du bébé se détériorant en quelques heures, il a donc besoin de soins médicaux d’urgence.
  2. Les signes caractéristiques de la hernie intestinale sont les suivants: vomissements abondants, consécutifs à des nausées. diarrhée, douleur au nombril. Lorsque l'on sonde le ventre chez un enfant de la région intestinale, des saillies ou un compactage sont ressentis.

Avec la température

La température avec des douleurs abdominales est un signe d'inflammation des ganglions lymphatiques situés dans la cavité abdominale. Les symptômes associés sont des nausées et des vomissements. La douleur apparaît près du nombril. Pour se débarrasser de l'inconfort, le patient plie les jambes.

L'augmentation de la température peut également causer une appendicite. Une attaque douloureuse se produit à la droite du nombril. Tourner à droite ou la toux augmente la douleur. En plus de la température très élevée en cas d'appendicite des enfants, des vomissements, une diarrhée ou une constipation, une perte d'appétit et une faiblesse générale apparaissent.

Avec nausée

Le reflux gastro-oesophagien chez l'enfant provoque des douleurs au niveau du nombril, des nausées et des brûlures d'estomac. La maladie se caractérise par le fait que les aliments contenant le suc gastrique de l'estomac entrent dans l'œsophage. Si elle n'est pas traitée, la maladie devient chronique et entraîne une douleur constante au-dessus du nombril.

En marchant

Si un adolescent s'inquiète de douleurs abdominales en marchant, il s'agit d'un signe évident d'étirement des muscles abdominaux. Il apparaît à la suite d'efforts physiques, avec toux ou vomissements fréquents. L'enfant éprouve des sensations douloureuses uniquement lorsqu'il marche ou qu'il est assis bien droit. Les attaques de douleur aiguë se produisent soudainement. L'enfant va bien, l'appétit ne change pas.

Après le repas

Si, après avoir mangé, un enfant se plaint de douleurs autour du nombril, cela indique parfois le développement d'un syndrome du côlon irritable (pour plus de détails, voir l'article: Syndrome du côlon irritable chez l'enfant: symptômes et traitement). La maladie est plus fréquente chez les adolescents de plus de 10 ans. Après avoir mangé, l'enfant tombe malade, il y a une sensation de surpopulation dans l'abdomen, la formation de gaz augmente. Au bout d'un moment, les gaz s'en vont et la douleur diminue.

Avec le syndrome du côlon irritable, l'enfant aura mal à l'estomac chaque fois qu'il aura mangé

Le matin

Si l'enfant ne se plaint de gêne abdominale que le matin, cela peut indiquer l'apparition de plusieurs maladies. Établir avec précision le diagnostic ne peut que médecin. La douleur matinale est caractéristique des maladies suivantes:

  • infections intestinales;
  • réactions allergiques;
  • infection par les helminthes;
  • troubles nerveux;
  • une attaque d'appendicite.

La nuit

La nuit, des douleurs au ventre (coliques) surviennent chez les nouveau-nés et durent jusqu'à 6 mois (nous recommandons de lire: jusqu'à quel âge les enfants développent-ils des coliques?). Après une nuit de tétée, le bébé crie parce qu'il a des crampes. Le bébé pleure fort pendant 1 à 4 heures, appuie sur les jambes et serre les poignées dans les cames. En vieillissant, la digestion chez les bébés se normalise et les coliques disparaissent progressivement.

Constamment

La constipation est la cause la plus fréquente de douleur persistante autour du nombril (voir aussi: et si l'enfant souffrait d'une constipation de 6 à 10 ans?).

La constipation est la cause la plus fréquente de douleur.

Il présente plusieurs symptômes caractéristiques, différents des autres maladies:

  • Les crises de douleur se répètent tout au long de la journée. Ils apparaissent à la suite d'une compression de l'intestin lorsque les matières fécales le traversent. La douleur passe dans la demi-heure.
  • Le bébé se plaint de douleur et montre la région autour du nombril.
  • La défécation est très douloureuse.
  • Fécal solide, dense.
  • Retard des selles pendant 2-3 jours.

L'estomac du nouveau-né fait mal

Outre les coliques, l’une des maladies les plus courantes chez le nouveau-né est la hernie ombilicale (nous recommandons de lire: une hernie ombilicale chez le nouveau-né). Jusqu'à un an, une douleur supérieure au nombril survient chez 20% des bébés. Sur les signes externes, une hernie ressemble à un nombril bombé sur le ventre d'un nouveau-né. Pour le faire disparaître, vous devez faire des massages et des exercices qui renforcent les muscles abdominaux. Si, au bout de 5 ans, la hernie n’est pas passée, une chirurgie esthétique est nécessaire.

Que faire lorsqu'un enfant a mal au ventre?

Si le bébé se plaint de malaises au ventre, il est nécessaire de surveiller attentivement leur apparition et le domaine dans lequel ils sont amplifiés. Vous devez également faire attention aux symptômes associés.

Premiers secours

Peu importe où le ventre du bébé fait mal - à droite, à gauche, au-dessus ou au-dessous du nombril - vous devez l'examiner calmement, en essayant de ne pas faire peur. Si une attaque douloureuse augmente, vous devez appeler une ambulance. Si l'estomac fait très mal, l'enfant se met dans une position confortable avant l'arrivée de l'ambulance.

Si nécessaire, les médecins insistent sur l'hospitalisation. Il est impossible de le refuser, car une attaque est parfois le signe d'une maladie nécessitant des soins d'urgence. Une douleur sous le nombril ou à sa gauche peut indiquer une pathologie grave. Seule une enquête donnera une réponse à la question de savoir pourquoi l'enfant a eu une crise.

Médicaments

Le traitement ne doit être effectué qu’après les recommandations du médecin. Les médicaments sont prescrits en fonction de l'âge. À des températures élevées, dans la plupart des cas, du paracétamol est administré à l'enfant. Bien que l’aspirine soit un analogue, elle est contre-indiquée chez l’enfant, car dans de rares cas, elle provoque des lésions hépatiques ou un gonflement du cerveau. Les antibiotiques sont donnés en cas d'urgence, seulement s'ils sont prescrits par un pédiatre.

Remèdes populaires

Avant d'utiliser des remèdes populaires, vous devriez consulter votre médecin. Si le pédiatre a approuvé l'utilisation des infusions ou des décoctions d'herbes, vous pouvez utiliser les recettes suivantes:

  • Un mélange d'ortie, de mère d'eau, de dogrose, de brins d'aneth et de fleurs de camomille dans des proportions égales bien écrasées. Puis versez-le dans un récipient en verre et brassé à l'eau bouillante pendant 1,5 à 2 heures. La perfusion résultante a arrosé l'enfant 2 fois par jour.
  • Gruau kissel aide à normaliser les selles en peu de temps.
  • L'huile d'olive et l'huile de lin, lorsqu'elles sont ajoutées à des aliments, contribuent à la normalisation du processus de digestion.

Que peux-tu manger?

Lorsque les attaques douloureuses dans l'estomac doivent éviter les repas lourds. Restaurer le corps est nocif et entraîne une suralimentation. La nourriture doit être légère et bien digérée. Les bananes, le riz bouilli, la compote de pommes et les craquelins seront utiles pendant cette période. Progressivement, il sera possible de passer à un régime alimentaire normal. Il est préférable de diviser la portion standard en plusieurs réceptions et de nourrir l'enfant toutes les 2-3 heures. Il devrait être exclu du régime alimentaire des légumes et des fruits qui contribuent à la formation de gaz.

http://vseprorebenka.ru/zdorove/simptomy/u-rebenka-bolit-zhivot-v-oblasti-pupka.html

Douleur autour du nombril chez un enfant de 10 ans de traitement

La douleur abdominale peut être un symptôme de nombreuses maladies. Chez les enfants, ils apparaissent souvent et apportent un grand inconfort. La seule façon de déterminer la cause est d'appeler un pédiatre qualifié. Les parents, quant à eux, devraient être conscients des symptômes des maladies infantiles afin de savoir quoi rechercher en cas de malaise du bébé.

La douleur dans le nombril peut être causée par diverses causes; déterminer quoi exactement - la tâche d'un spécialiste expérimenté

Pourquoi l'enfant a-t-il mal au ventre?

Beaucoup pensent que les processus inflammatoires sont la principale cause de douleur abdominale près du nombril chez l'enfant. Cette opinion est fausse. De telles douleurs peuvent survenir chez les enfants atteints de troubles du processus digestif. Le système digestif des enfants n'est pas complètement formé et répond à de nombreux facteurs.

Un petit changement dans le régime ou dans le régime provoque parfois des nausées, une gêne abdominale ou une violation de la chaise.

De plus, la douleur peut être causée par une intolérance au lactose, qui survient chez la plupart des jeunes enfants. Les troubles nerveux, les expériences, le stress peuvent provoquer des accès de douleur à court terme dans l'abdomen.

Dans le nombril

Une douleur fréquente ou récurrente dans le nombril peut être associée à de nombreuses maladies. Ils varient selon l'âge:

  1. Les douleurs abdominales chez les nourrissons de moins de 6 mois sont dues à des gaz et à des coliques intestinales. Une flatulence accrue est souvent favorisée par l'alimentation du bébé avec un mélange inapproprié ou par une alimentation inadéquate de la mère qui allaite.
  2. Les bébés âgés de plus de 6 mois commencent à attirer des aliments, ce qui parfois ne correspond pas à leur âge. Cela provoque une gêne abdominale. Elle s'accompagne de troubles des selles, de vomissements et de nausées. Trop manger conduit aux mêmes conséquences.
  3. Les causes de douleur abdominale chez les enfants de plus de 7 ans peuvent être des infections respiratoires aiguës, le virus de la grippe ou une pneumonie. En cas d'infection, il y a une fièvre, un nez qui coule, des maux de tête et une inflammation des amygdales.
  4. Pour les écoliers âgés de 8 à 9 ans, des douleurs abdominales peuvent indiquer l'apparition d'une cystite ou d'une pyélonéphrite. Un symptôme concomitant de ces maladies sont des crampes pendant la miction, la couleur de l'urine change également.

Avec des combats

Les attaques douloureuses sévères avec des contractions caractéristiques sont dangereuses dans l'enfance. Dans la plupart des cas, ces symptômes surviennent lors d'une obstruction de l'intestin grêle. L'invagination commence, au cours de laquelle la boucle intestinale pénètre dans l'intestin. Le blocage de l’intestin est associé à l’accumulation d’ascaris, de calculs biliaires, de tumeurs, à l’apparition d’adhésions ou à l’inversion des intestins.

La douleur causée par cette maladie est de nature crampe. L'intensité des contractions augmente progressivement et l'écart entre elles est réduit. L'enfant est tourmenté par des vomissements constants au cours desquels la douleur est légèrement réduite. Le contenu de l'intestin est visible dans les vomissures. Dans ce cas, l'enfant accumule des gaz et pas de selles.

Une dysbactériose peut entraîner des crampes abdominales. L'enfant a mal au ventre près du nombril, puis la douleur se déplace progressivement vers le côté gauche de l'abdomen (pour plus de détails, voyez quoi faire si l'enfant a de la fièvre et a mal au ventre?). Ceci est répété plusieurs fois. Les sensations douloureuses en cas d'exacerbation sont remplacées par des boutures. Le bébé semble ballonnements et amincissement de la chaise.

Si le diagnostic est confirmé lors de l'examen, on prescrit à l'enfant des médicaments pour restaurer la microflore. Pour prévenir les récidives, vous avez besoin d’un aliment diététique.

Avec vomissements et diarrhée Si des vomissements et une diarrhée se joignent à des douleurs abdominales, cela peut indiquer le développement d'une péritonite ou d'une sorte d'infection intestinale.

Si un enfant a des douleurs abdominales accompagnées de diarrhée et de vomissements, il s'agit d'un signe de péritonite ou d'une hernie intestinale. Les maladies peuvent être distinguées par les symptômes restants:

  1. La péritonite est causée par une bactérie pathogène - le pneumocoque. Quelques heures après leur entrée dans le rectum, une manifestation aiguë de la maladie est observée. Les principaux symptômes de la péritonite sont les suivants: rythme cardiaque rapide, vomissements graves et diarrhée, la couleur des matières fécales vire au vert ou au jaune. L’état du bébé se détériorant en quelques heures, il a donc besoin de soins médicaux d’urgence.
  2. Les signes caractéristiques de la hernie intestinale sont les suivants: vomissements abondants, consécutifs à des nausées. diarrhée, douleur au nombril. Lorsque l'on sonde le ventre chez un enfant de la région intestinale, des saillies ou un compactage sont ressentis.

La température avec des douleurs abdominales est un signe d'inflammation des ganglions lymphatiques situés dans la cavité abdominale. Les symptômes associés sont des nausées et des vomissements. La douleur apparaît près du nombril. Pour se débarrasser de l'inconfort, le patient plie les jambes.

L'augmentation de la température peut également causer une appendicite. Une attaque douloureuse se produit à la droite du nombril. Tourner à droite ou la toux augmente la douleur. En plus de la température très élevée en cas d'appendicite des enfants, des vomissements, une diarrhée ou une constipation, une perte d'appétit et une faiblesse générale apparaissent.

La douleur dans le bas-ventre droit et la fièvre sont les principaux symptômes de l'appendicite.

Le reflux gastro-oesophagien chez l'enfant provoque des douleurs au niveau du nombril, des nausées et des brûlures d'estomac. La maladie se caractérise par le fait que les aliments contenant le suc gastrique de l'estomac entrent dans l'œsophage. Si elle n'est pas traitée, la maladie devient chronique et entraîne une douleur constante au-dessus du nombril.

Si un adolescent s'inquiète de douleurs abdominales en marchant, il s'agit d'un signe évident d'étirement des muscles abdominaux. Il apparaît à la suite d'efforts physiques, avec toux ou vomissements fréquents. L'enfant éprouve des sensations douloureuses uniquement lorsqu'il marche ou qu'il est assis bien droit. Les attaques de douleur aiguë se produisent soudainement. L'enfant va bien, l'appétit ne change pas.

Si, après avoir mangé, un enfant se plaint de douleurs autour du nombril, cela indique parfois le développement d'un syndrome du côlon irritable. La maladie est plus fréquente chez les adolescents de plus de 10 ans. Après avoir mangé, l'enfant tombe malade, il y a une sensation de surpopulation dans l'abdomen, la formation de gaz augmente. Au bout d'un moment, les gaz s'en vont et la douleur diminue.

Dans le syndrome du côlon irritable, l'enfant aura des maux d'estomac à chaque fois après un repas.

Si l'enfant ne se plaint de gêne abdominale que le matin, cela peut indiquer l'apparition de plusieurs maladies. Établir avec précision le diagnostic ne peut que médecin. La douleur matinale est caractéristique des maladies suivantes:

  • infections intestinales;
  • réactions allergiques;
  • infection par les helminthes;
  • troubles nerveux;
  • une attaque d'appendicite.

La douleur nocturne au ventre (coliques) survient chez les nouveau-nés et dure jusqu'à 6 mois. Après une nuit de tétée, le bébé crie parce qu'il a des crampes. Le bébé pleure fort pendant 1 à 4 heures, appuie sur les jambes et serre les poignées dans les cames. En vieillissant, la digestion chez les bébés se normalise et les coliques disparaissent progressivement.

La constipation est la cause la plus courante de douleur persistante autour du nombril.

La constipation est la cause la plus fréquente de douleur.

Il présente plusieurs symptômes caractéristiques, différents des autres maladies:

  • Les crises de douleur se répètent tout au long de la journée. Ils apparaissent à la suite d'une compression de l'intestin lorsque les matières fécales le traversent. La douleur passe dans la demi-heure.
  • Le bébé se plaint de douleur et montre la région autour du nombril.
  • La défécation est très douloureuse.
  • Fécal solide, dense.
  • Retard des selles pendant 2-3 jours.

L'estomac du nouveau-né fait mal

Outre les coliques, la hernie ombilicale est l’une des maladies les plus courantes chez le nouveau-né. Jusqu'à un an, une douleur supérieure au nombril survient chez 20% des bébés. Sur les signes externes, une hernie ressemble à un nombril bombé sur le ventre d'un nouveau-né. Pour le faire disparaître, vous devez faire des massages et des exercices qui renforcent les muscles abdominaux. Si, au bout de 5 ans, la hernie n’est pas passée, une chirurgie esthétique est nécessaire.

Que faire lorsqu'un enfant a mal au ventre?

Si le bébé se plaint de malaises au ventre, il est nécessaire de surveiller attentivement leur apparition et le domaine dans lequel ils sont amplifiés. Vous devez également faire attention aux symptômes associés.

Il est impossible d’effectuer le traitement de manière autonome, car le mauvais choix du médicament causera un préjudice irréparable à la santé du bébé. Pour diagnostiquer la maladie et la nomination d'un traitement médical, vous devez consulter un médecin.

Peu importe où le ventre du bébé fait mal - à droite, à gauche, au-dessus ou au-dessous du nombril - vous devez l'examiner calmement, en essayant de ne pas faire peur. Si une attaque douloureuse augmente, vous devez appeler une ambulance. Si l'estomac fait très mal, l'enfant se met dans une position confortable avant l'arrivée de l'ambulance.

Si nécessaire, les médecins insistent sur l'hospitalisation. Il est impossible de le refuser, car une attaque est parfois le signe d'une maladie nécessitant des soins d'urgence. Une douleur sous le nombril ou à sa gauche peut indiquer une pathologie grave. Seule une enquête donnera une réponse à la question de savoir pourquoi l'enfant a eu une crise.

Le traitement ne doit être effectué qu’après les recommandations du médecin. Les médicaments sont prescrits en fonction de l'âge. À des températures élevées, dans la plupart des cas, du paracétamol est administré à l'enfant. Bien que l’aspirine soit un analogue, elle est contre-indiquée chez l’enfant, car dans de rares cas, elle provoque des lésions hépatiques ou un gonflement du cerveau. Les antibiotiques sont donnés en cas d'urgence, seulement s'ils sont prescrits par un pédiatre.

Avant d'utiliser des remèdes populaires, vous devriez consulter votre médecin. Si le pédiatre a approuvé l'utilisation des infusions ou des décoctions d'herbes, vous pouvez utiliser les recettes suivantes:

  • Un mélange d'ortie, de mère d'eau, de dogrose, de brins d'aneth et de fleurs de camomille dans des proportions égales bien écrasées. Puis versez-le dans un récipient en verre et brassé à l'eau bouillante pendant 1,5 à 2 heures. La perfusion résultante a arrosé l'enfant 2 fois par jour.
  • Gruau kissel aide à normaliser les selles en peu de temps.
  • L'huile d'olive et l'huile de lin, lorsqu'elles sont ajoutées à des aliments, contribuent à la normalisation du processus de digestion.

Que peux-tu manger?

Lorsque les attaques douloureuses dans l'estomac doivent éviter les repas lourds. Restaurer le corps est nocif et entraîne une suralimentation. La nourriture doit être légère et bien digérée. Les bananes, le riz bouilli, la compote de pommes et les craquelins seront utiles pendant cette période. Progressivement, il sera possible de passer à un régime alimentaire normal. Il est préférable de diviser la portion standard en plusieurs réceptions et de nourrir l'enfant toutes les 2-3 heures. Il devrait être exclu du régime alimentaire des légumes et des fruits qui contribuent à la formation de gaz.

Les parents doivent évaluer cette douleur, car pour un médecin qui voit un bébé pour la première fois, c'est parfois assez difficile.

Quelle est la douleur abdominale?

Selon ses caractéristiques, les douleurs abdominales sont étendues, localisées, coliques ou spasmodiques.

Par sa durée, la douleur abdominale est divisée en aiguë et chronique. Heureusement, la plupart d'entre eux passent rapidement et n'ont aucune bonne raison. Mais il faut se rappeler que certaines maladies avec une douleur similaire mettent la vie en danger.

Si le bébé se comporte de manière très agitée, la raison en est probablement une douleur semblable à une colique. Voir quand l'enfant devient mal à l'aise. Notez quels autres symptômes il a, tels que fièvre, vomissements ou diarrhée.

Ou, par exemple, vous remarquez que l’estomac d’un enfant lui fait mal pendant 5 ans. La douleur diminue, puis augmente, provoquant parfois des accès de douleur particulièrement sévères. Cela ne dure généralement que quelques heures, mais au fil du temps, cette condition inquiète de plus en plus, raccourcissant les règles sans douleur. Il faut absolument aller chez le médecin.

Votre enfant a 7 ans de douleurs abdominales presque quotidiennement. Le matin, il a mal au ventre et souffre de diarrhée.

Vous remarquerez peut-être qu'un enfant de 3 ans pointe constamment son ventre et pleure. Cela se produit depuis plusieurs mois maintenant et vous commencez à vous inquiéter.

Ce sont tous des cas très fréquents rencontrés par de nombreux parents et, pour la plupart des enfants, les douleurs abdominales ne causent pas beaucoup de souffrances, elles disparaissent d'elles-mêmes en très peu de temps. Les parents pensent souvent que leur aîné, âgé de 10 ans, prétend ou exagère les symptômes, en particulier lorsque les médecins ne s’inquiètent pas trop de son état.

Cependant, face aux douleurs persistantes, il est dangereux pour les parents de se détendre, de laisser les choses aller au hasard. C'est probablement un symptôme grave de la pathologie organique.

La douleur abdominale chronique est une maladie très commune, mais malheureusement, il est parfois très difficile de trouver sa cause.

Beaucoup est associé à l'âge. Par exemple, les enfants de moins de 5 ans ne peuvent pas souffrir de kystes ovariens et il est peu probable qu'un enfant de 8 ans souffre de coliques intestinales, comme chez un bébé de 3 mois.

Les troubles psychologiques ou émotionnels jouent un rôle important dans de nombreuses douleurs.

Cependant, les médecins doivent veiller à ne décrire aucune douleur comme étant psychologique, jusqu'à ce que d'autres causes soient éliminées grâce à un examen minutieux et des tests.

Les douleurs abdominales chez l'enfant sont classées comme aiguës si elles durent moins de 7 jours et chroniques si elles durent plus de 7 jours.

Pourquoi l'enfant a-t-il un mal de ventre?

1. coliques

Les coliques dans l'estomac d'un nouveau-né sont une explication classique de la douleur. Cela se produit après un repas. Lorsque le nouveau-né a mal au ventre à cause de coliques, les pleurs et les spasmes commencent soudainement. Le cri est fort et continu, dure de 1 à 4 heures.

Le visage du bébé devient rouge, les jambes sont collées au corps et froides au toucher, les poignées sont serrées dans les poings. Les épisodes de coliques infantiles dérangent à tout moment, plus souvent la nuit, ce qui affaiblit davantage les parents.

2. Douleur due aux ballonnements

Les gaz intestinaux sont une autre cause fréquente de douleur abdominale chez l'enfant. Les gaz provoquent des ballonnements et une distension de la paroi intestinale chez un enfant.

3. Mal de mer

Certains enfants souffrent du mal des transports lors de leurs déplacements en transport. C'est un problème lorsque vous voyagez en voiture. L'enfant peut encore être dérangé par des convulsions et des vomissements ressemblant à des coliques.

Prévoyez de nombreux arrêts pendant le voyage pour que votre enfant puisse respirer un bon bol d'air frais. Et plus souvent, suggérez-lui de boire de l'eau.

4. Dysenterie bactérienne

L'enfant a des selles fréquentes (pas nécessairement liquides) avec du sang ou du mucus, une douleur abdominale qui augmente périodiquement, puis s'atténue. Parfois, le bébé n'a pas de selles et seul le sang et / ou le mucus sortent de l'anus.

Dans certains cas, l’enfant a mal à l’estomac, les vomissements s’ouvrent et des selles molles fréquemment peuvent perturber. Ce sont tous des signes d'infection par des bactéries intestinales pathogènes. Le bébé contracte l'infection par contact étroit avec une personne infectée ou en buvant de l'eau ou des aliments contaminés. Le traitement consiste en une hydratation adéquate (réchauffement), en un traitement médicamenteux nécessaire pour lutter contre une infection bactérienne.

Les bébés allaités au sein, même au cours de la deuxième année de vie, sont moins sujets à cette maladie. Et s'ils tombent malades à cause de la dysenterie, la gravité de la maladie est moindre et les nourrissons guérissent plus vite.

5. Infection virale

Si l'enfant a mal au ventre, des vomissements et de la fièvre accompagnée de diarrhée, ce sont des signes du rotavirus. L'hépatite A est une autre infection virale pouvant causer une douleur vive dans la partie supérieure droite de l'abdomen, là où se trouve le foie. Au cours de cette infection, la peau des enfants devient généralement jaune.

6. Toux et maux de gorge dus au streptocoque

Curieusement, la gorge «streptococcique» provoque des douleurs abdominales chez les enfants. Cette infection est causée par une bactérie streptocoque et ses symptômes incluent fièvre, maux de tête, maux de gorge et abdomen.

De graves crises de toux provoquent une surcharge et une douleur des muscles abdominaux, ce qui entraîne également des douleurs.

7. Tuberculose abdominale

La tuberculose abdominale doit être suspectée lorsqu'un enfant se plaint de douleur et qu'il existe d'autres signes indiquant cette maladie.

Les symptômes incluent:

  • contact étroit avec une personne atteinte de tuberculose;
  • perte d'appétit et de poids corporel;
  • gros ventre chez un enfant (il peut y avoir des signes d'obstruction intestinale).

8. constipation

C'est de loin la raison la plus courante pour laquelle l'estomac fait constamment mal.

Les symptômes qui indiquent que la constipation est la cause de la douleur:

  • les accès de douleur se répètent plusieurs fois par jour. Étant donné que les intestins se contractent à plusieurs reprises au cours de la journée en raison du passage d'excréments durs et denses, l'enfant se plaindra de crampes douloureuses. Dans la plupart des cas, la douleur disparaît après 10 à 30 minutes.
  • l'enfant désigne souvent la région ombilicale comme le lieu de la douleur;
  • la douleur varie de légère à difficilement tolérable;
  • défécation difficile;
  • selles serrées et dures;
  • président seulement une fois tous les quelques jours.

9. Intolérance au lactose ou allergie aux protéines du lait.

Ces deux états ne sont pas les mêmes. L'un d'eux est l'incapacité à digérer le lactose et l'autre est une réaction allergique de l'organisme entier aux protéines du lait. Cependant, les deux peuvent causer des troubles digestifs et des douleurs abdominales.

Les symptômes incluent:

  • crampes abdominales après la consommation de produits laitiers;
  • douleurs de gaz;
  • coliques intestinales;
  • la diarrhée;
  • la douleur, généralement renversée, est ressentie sur tout l'abdomen.

Naturellement, cela s’aggrave souvent après la consommation d’aliments contenant des produits laitiers, mais cette affection peut se développer à tout moment de la journée.

10. Diarrhée

Les crampes abdominales et les grondements dans l'abdomen sont des types courants de douleur accompagnant la diarrhée.

Étant donné que la diarrhée est un signe d'infection virale et bactérienne, d'intoxication alimentaire et de parasites, il est préférable de la surveiller de près.

11. Brûlures d'estomac, gastrite et ulcère

Les enfants plus âgés décrivent l'inconfort lié à ces maladies comme une douleur brûlante ou corrosive. Cela fait mal au ventre à gauche, ou dans sa partie supérieure, ou même au centre de la poitrine. Les enfants âgés de 6 à 7 ans peuvent difficilement décrire la douleur comme une «sensation de brûlure».

12. parasites

L'infection à helminthes peut causer une douleur intense si la maladie n'est pas contrôlée. Douleurs à l'estomac causées par des parasites, causées par des ballonnements et un excès de gaz. Les helminthes provoquent également des crampes et des diarrhées intestinales.

13. Dyspepsie (digestion altérée)

Les douleurs abdominales aiguës et graves, aggravées par une respiration profonde, sont généralement causées par une dyspepsie. Ils surviennent lorsque vous mangez trop, que vous mangez à la hâte ou que vous buvez trop de boissons contenant de l'essence et du jus.

14. Appendicite

L'appendicite est un problème courant de douleur qui se développe chez les enfants de tous les âges, bien qu'il soit inhabituel chez les enfants de moins d'un an.

  • douleur à l'appendicite chez un enfant, commence au centre de l'abdomen, autour du nombril. Déplace ensuite vers le bas et vers la droite, dans la projection de l'annexe. Le ventre est très douloureux;
  • L'enfant avec une appendicite s'inquiète d'autres signes de maladie - fièvre, refus de manger, vomissements et parfois de la diarrhée.

15. infections des voies urinaires

En cas d'infection des voies urinaires, les enfants plus âgés se plaignent de brûlures et de douleurs lorsqu'ils urinent, ce qui cause une gêne abdominale. Les bébés ont des caprices accrus, des troubles du sommeil et de l'appétit, une légère fièvre sans aucun signe de rhume. Pendant la miction, les bébés se mettent à pleurer et à fatiguer les muscles abdominaux.

16. obstruction intestinale

Avec une obstruction intestinale, constipation, distension abdominale et vomissements rapides. Masses émétiques de couleur verte (en raison de la présence de la bile) ou même contiennent des matières fécales.

17. invagination

C'est une condition dans laquelle une partie de l'intestin est intégrée dans une autre. Cela se produit généralement chez les enfants de 3 mois à 3 ans.

Elle se caractérise par une douleur soudaine qui dure 2 à 3 minutes. Les attaques s’inquiètent tous les quarts d’heure. L'enfant hurle de douleur et a l'air terriblement pâle. Risque de selles avec du sang.

18. préparations médicinales

Des antécédents médicaux détaillés sont importants car certains médicaments peuvent causer des douleurs abdominales. Les enfants ont souvent mal au ventre après les antibiotiques.

19. Syndrome du côlon irritable

Ceci est la cause de douleurs abdominales qui durent des semaines ou des mois. Se produit souvent chez les adolescents.

  • la douleur est très grave, mais on ne trouve aucune raison physique à cela. Cette condition s'accompagne d'une sensation de débordement abdominal due à une accumulation de gaz et à des nausées;
  • la douleur survient peu après le repas et disparaît après le dégagement de gaz;
  • au cours d'une attaque, l'enfant a mal au ventre près du nombril et s'étend parfois à d'autres régions. Lorsqu'elle est touchée et palpée, la douleur s'intensifie.

20. Crampes menstruelles

N'oubliez pas cette raison chez les adolescentes. Les crampes peuvent survenir même quelques jours avant le début des règles. La raison de cette douleur est évidente. Et la gêne dérange non seulement le bas-ventre, mais aussi la région lombaire.

21. Facteurs psychologiques

  • douleur comportementale. Les causes comportementales apparaissent chez les enfants de 4 à 7 ans. Ils vont se plaindre de douleur, juste pour attirer plus d'attention. Cependant, la douleur dans cette situation n’est pas réelle, mais si le désir d’attention de l’enfant est très fort, il peut percevoir la douleur comme réelle. Cela se produit généralement lorsqu'un nouveau-né apparaît dans la famille, obligeant ainsi l'enfant plus âgé à se sentir oublié.
  • anxiété La douleur abdominale, déclenchée par l'anxiété, survient souvent chez les enfants de 5 à 10 ans. Habituellement, l'enfant a mal au ventre au nombril. Ces douleurs sont souvent ressenties comme des «papillons» dans l'estomac, accompagnées de diarrhée. Les douleurs anxieuses disparaissent lorsque la source de stress disparaît.

22. Autres causes probables de douleur abdominale

  • la mononucléose;
  • maladie de calculs biliaires;
  • une pancréatite;
  • troubles inflammatoires de l'intestin (colite ulcéreuse, maladie de Crohn);
  • ulcère peptique;
  • gonflement;
  • drépanocytose;
  • hernie;
  • maladie coeliaque.

En général, les parents remarquent rapidement que l’enfant a mal à l’estomac. Les bébés pleurent, expriment leur douleur par des expressions faciales et des jambes fléchies. Les petits enfants admettent généralement rapidement qu'ils ne le sont pas. Certains adolescents hésitent à parler de douleur et vous devriez essayer d'obtenir une explication précise de ce qu'ils ressentent.

Caractéristiques de la douleur, qui donneront une image claire de l'état de l'enfant

1. Durée de la douleur.

En règle générale, les douleurs abdominales chez les enfants pour des raisons frivoles ne durent pas longtemps. Cette douleur est causée par une flatulence ou une indigestion et disparaît après une journée. La douleur qui dure plus d'une journée nécessite l'évaluation d'un médecin.

2. Lieu de luxation de la douleur.

Si l'enfant parle de douleur abdominale, il s'agit d'une description ambiguë. La douleur non compliquée se situe généralement au centre de l'abdomen. S'il est présent dans le bas de l'abdomen ou dans une autre région, il s'agit d'un problème qui doit être vérifié par un médecin.

3. A quoi ressemble un enfant?

En regardant votre enfant, vous verrez des choses telles que la léthargie, la peau pâle, la transpiration et la somnolence. Si vous ne pouvez pas distraire l’enfant en train de jouer et qu’il refuse pendant quelque temps de manger ou de boire quelque chose, ceci est inquiétant et nécessite un suivi médical.

4. Vomissements.

De nombreux enfants ont des vomissements et des douleurs abdominales. Vomir ne signifie pas nécessairement quelque chose de grave. Si cela s'arrête, il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Par contre, quand les vomissements durent un jour ou plus, c'est une raison pour aller chez le médecin.

Faites également attention aux masses émétiques elles-mêmes. S'il y a du sang, des inclusions foncées ou vertes, de couleur jaune, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

5. Diarrhée

Les douleurs abdominales mènent parfois à la diarrhée, ce qui est courant lorsqu'un enfant a une infection virale. La diarrhée due à une infection dure généralement environ 72 heures. Si elle s'inquiète plus longtemps ou s'il y a du sang dans ses selles, votre médecin devrait le savoir.

6. température élevée.

Si un enfant a mal au ventre et que la température est de 38 ou plus, cela ne signifie pas qu'il y a un problème sérieux. En fait, vous devriez vous inquiéter davantage lorsqu'il y a une douleur sans fièvre. Ceci est souvent associé à un problème grave.

7. Douleur à l'aine.

Les garçons peuvent prétendre avoir mal au ventre lorsque la douleur se développe dans une partie complètement différente du corps. Cela peut être dû à une torsion des testicules. Lorsque ces testicules s'entrelacent et que leur apport en sang est terminé. L'enfant peut avoir honte de parler du lieu de la douleur. Assurez-vous donc de demander où se trouve exactement sa source.

La torsion des testicules est facilement corrigée si la condition est détectée à temps. Mais il y a un besoin de soins médicaux d'urgence. Alors agissez vite.

8. éruption cutanée.

Si l'enfant se plaint de douleurs abdominales, d'éruptions cutanées, contactez immédiatement un spécialiste. Le bébé a la scarlatine ou une autre maladie grave.

L’âge est un facteur clé dans l’évaluation de la douleur d’un enfant.

Diagnostics

La douleur abdominale chez les enfants peut survenir pour diverses raisons. Pour un diagnostic précis, plusieurs tests de diagnostic sont nécessaires:

  1. Histoire de cas de l'enfant. Le médecin examinera les antécédents médicaux de l’enfant. Il peut également poser des questions sur des antécédents familiaux de la maladie (hérédité) si une maladie auto-immune ou un autre problème génétique grave est suspecté.
  2. Examen physique. Lorsqu'un médecin examine un enfant, il essaie de déterminer l'emplacement de la douleur et tente également d'obtenir une description de la douleur. Dans le cadre de l'examen, le médecin effectuera probablement un examen rectal pour vérifier s'il y a un saignement de l'anus.
  3. Tests sanguins. Une numération globulaire complète, une analyse ELISA, un test de la fonction hépatique, une concentration de plomb et / ou une concentration d'amylase / lipase sont nécessaires.
  4. Tests d'urine. Une analyse générale et une culture d'urine pour la flore seront nécessaires. Ils permettront au médecin de vérifier si l'enfant a une infection des voies urinaires.
  5. Analyse des matières fécales. Les matières fécales sont contrôlées pour les parasites, les bactéries et le sang.
  6. Recherche visuelle. Les rayons X seront le premier test visuel à vérifier les anomalies dans les organes et les tissus. Le médecin recommandera également d'autres examens d'imagerie, notamment un scanner de l'abdomen et une échographie des testicules et de l'abdomen.

Traitement de la douleur abdominale

Habituellement, les douleurs abdominales simples des enfants peuvent être traitées à la maison. Avec un repos au lit adéquat et une soudure adéquate, ainsi qu'avec le refus de la nourriture solide et de l'aspirine, l'enfant devrait se lever dans quelques jours.

Si l'enfant a une température de 39 ans, donnez-lui une drogue de paracétamol.

Le dosage obligatoirement consulter le médecin.

Que pouvez-vous faire lorsque le nouveau-né a mal au ventre?

Premiers secours en cas de colique:

  • couvrir le bébé dans une couverture;
  • tenez le bébé dans vos bras, marchez ou balancez-le;
  • utiliser le bruit de fond comme distraction;
  • offrir une sucette;
  • donner de la siméthicone ou de la décoction de fenouil;
  • faire un lavement de nettoyage.

Pour la constipation, effectuez un doux massage de l'abdomen pour activer la motilité intestinale.

Que faire si un enfant a mal à l'estomac?

Repos au lit

Lorsqu'un enfant s'inquiète de douleurs abdominales, le repos au lit ne lui sera bénéfique. Demandez-lui de se coucher sur le ventre, mais n'insistez pas. La meilleure position est celle qui permet au bébé de se sentir mieux.

Consommation de fluide

Lorsqu'un enfant a mal au ventre et qu'il s'accompagne de diarrhée et de vomissements, veillez à ce qu'il consomme beaucoup de liquides. Donnez-lui 30 à 60 ml toutes les 15 à 20 minutes jusqu'à ce que l'enfant puisse en consommer davantage. Ne pas offrir de boissons gazeuses et sucrées.

Si le bébé a moins d'un an, contactez votre pédiatre pour résoudre le problème de la soudure de manière aussi intelligente et sensible que possible.

Ne pas donner une grande quantité de liquide à la fois. Même une légère surdistension des parois de l'estomac déclenchera une attaque de vomissements.

Régime alimentaire

  • Ne laissez pas votre enfant manger lourd, difficile à digérer. Les enfants, comme les adultes, risquent bien de passer quelques jours sans nourriture. L'enfant vous donnera un signe quand il sera prêt à manger;
  • s'abstenir de suralimenter, en essayant de reconstituer la perte de nutriments précédente. Au lieu de cela, commencez avec quelque chose de léger, comme des craquelins et des toasts. Si l'enfant est capable de digérer cela, passez progressivement à une alimentation normale. Des aliments légers, comme du riz bouilli, de la compote de pommes, des bananes et du pain grillé, seraient la meilleure option si l'enfant ne mangeait pas à cause de douleurs abdominales;
  • Ne donnez pas d'aliments gras ni de produits à base de tomates.

Au lieu de forcer un enfant à manger une grande quantité de nourriture à la fois, divisez la nourriture en petites portions et demandez à l'enfant de manger toutes les deux ou trois heures. Évitez tout ce qui contribue à la formation de gaz. Alors n'en faites pas trop avec les fruits et les légumes.

Médicaments

Consultez un médecin avant de donner des médicaments à votre enfant. Le paracétamol est généralement le meilleur choix à haute température.

Évitez l'aspirine, car elle peut entraîner le syndrome de Ray. Ce syndrome provoque un gonflement du cerveau et des dommages au foie. En outre, ne donnez des antibiotiques à l'enfant que sur prescription d'un médecin.

Que donner à un enfant souffrant de douleurs abdominales?

Les experts ne recommandent pas de remèdes à la maison. Par conséquent, parlez d’abord avec votre pédiatre avant de décider de donner à votre enfant l’un des remèdes à la maison suivants:

  1. Yaourt naturel. Lorsqu'un enfant a la diarrhée et des douleurs abdominales, les probiotiques contenus dans le yogourt rétablissent le niveau de bonnes bactéries. Cela aidera également le corps à absorber les nutriments et à combattre les infections.
  2. Vinaigre de cidre Le vinaigre de cidre est un excellent remède contre les douleurs abdominales chez les enfants en raison de troubles digestifs et de la suralimentation.
  3. Thé à la camomille. La camomille apaise les crampes abdominales grâce à ses propriétés antispasmodiques et anti-inflammatoires naturelles. Il détend les muscles abdominaux, affaiblissant ainsi les attaques.
  4. Au miel Le miel a des propriétés antibactériennes et est également riche en sucres et en antioxydants. Donnez à l'enfant un peu de miel dissous dans un verre d'eau tiède. Cela va calmer l'estomac.

Ne donnez pas de miel à votre enfant s'il a moins d'un an ou en cas d'allergie.

Bouteille d'eau chaude ou bouteille d'eau chaude. Il n'y a rien de plus apaisant contre les coliques qu'une bouteille d'eau chaude sur le ventre. Il augmente l'apport sanguin à l'abdomen et soulage la douleur.

Cette méthode est contre-indiquée dans les processus inflammatoires de la cavité abdominale.

  • Gingembre Quand un enfant a une indigestion ou des douleurs à l'estomac dues à une alimentation excessive, il sera aidé par le gingembre.
  • Vous ne pouvez pas donner le gingembre à un enfant s'il n'a pas encore 2 ans.

    Si, après 24 heures, l'enfant a toujours une forte fièvre, de la diarrhée et des vomissements, un avis médical est nécessaire. Cette douleur prolongée est l'un des principaux signes de l'appendicite.

    Quand l'intervention du médecin est-elle nécessaire?

    Votre enfant a besoin de soins médicaux immédiats si:

    • le bébé a moins de trois mois, a la diarrhée et des vomissements;
    • l'enfant est traité pour un cancer;
    • l'enfant n'a pas de chaise mais vomit;
    • l'enfant a des vomissements et des excréments avec du sang;
    • l'enfant se plaint de douleurs soudaines et aiguës à l'abdomen;
    • vous trouvez que le ventre du bébé est difficile à toucher et douloureux;
    • l'enfant a des problèmes respiratoires (respire trop souvent ou rarement);
    • un enfant a récemment eu une blessure à l'estomac;
    • ça fait mal au bébé d'uriner;
    • le garçon a mal à l'aine, aux testicules ou au scrotum.

    Conseils pour la prévention des douleurs abdominales chez l'enfant

    Vous pouvez empêcher l'enfant d'avoir des douleurs abdominales dues à une indigestion, une constipation et des infections:

    • Ne laissez pas votre enfant trop manger. Au lieu de cela, divisez la nourriture en petites portions et rendez les repas plus fréquents;
    • encouragez votre enfant à manger des aliments riches en fibres, tels que des légumes et des fruits, pour prévenir la constipation;
    • Apprenez à votre enfant à se laver les mains avec du savon avant de manger. Cela empêchera la pénétration d'éléments pathogènes dans le corps, provoquant des infections gastro-intestinales;
    • Ne laissez pas l'enfant manger avant de se coucher. Cela provoquerait une dyspepsie ou des brûlures d'estomac;
    • assurez-vous que le bébé boit beaucoup d'eau. Cela empêchera la formation de selles sèches et évitera la déshydratation.

    Le pronostic des douleurs abdominales est aussi varié que leurs causes. La douleur abdominale identifiée en temps opportun est la clé d'un pronostic favorable dans son ensemble. Douleur non diagnostiquée et incontrôlable dans certains cas représentant un danger de mort. Dès le début de la maladie de l’enfant, le parent doit collaborer avec le pédiatre et l’hôpital afin que le bébé reçoive une assistance appropriée.

    Chaque enfant a mal au ventre. Les raisons en sont diverses. La douleur au nombril est le type de plainte le plus populaire.

    Les facteurs provocateurs sont les maladies gastro-intestinales, les vers, l'appendicite, les processus inflammatoires dans les poumons, les reins, etc. Au départ, vous devez établir l'intensité de l'inconfort et sa concentration.

    En cas de douleur aiguë, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

    Douleur abdominale chez un enfant

    Initialement, la localisation de la douleur est établie. En cas de douleur intense au nombril, l'enfant doit être allongé, souvent dans une position inconfortable.

    Les virages se font avec effort. Les sensations douloureuses sont perçantes (coliques) ou douloureuses. La douleur est localisée ou principalement concentrée dans le nombril.

    Il est important d'établir le rapport entre l'apparition d'inconfort avec de la nourriture.

    La douleur abdominale aiguë est un signe dangereux. Cela peut indiquer une appendicite aiguë ou une péritonite. Dans ces conditions, vous devez immédiatement appeler les médecins.

    Avant leur arrivée, aucun médicament ne devrait être administré à l'enfant.

    Raisons

    Il est extrêmement important d’établir pourquoi le ventre de l’enfant est douloureux. Cela dépend non seulement du schéma thérapeutique, mais aussi des complications possibles de l’aggravation de la maladie, ainsi que du bien-être général.

    Des facteurs provocateurs peuvent être causés par des maladies:

    • Les coliques Ils commencent chez un enfant en raison des gaz formés à partir des glucides du lait maternel.
    • Dysbactériose. Il survient à la suite de situations stressantes, d’une alimentation déséquilibrée, après la prise d’antibiotiques ou une hormonothérapie. Observez les problèmes d'obésité, de perte d'appétit, de constipation ou de diarrhée, de brûlures d'estomac.
    • Constipation Souvent causé par une gêne psychologique ou une utilisation excessive de thé, un manque de fibres.
    • Maladies virales. Toute infection: la température corporelle de l'enfant augmente, l'estomac est douloureux, le réflexe de vomissement et la nausée, la toux commence.
    • Appendicite. Il y a une inflammation de l'annexe à la suite d'une réaction allergique alimentaire, l'influence de parasites. Tout d'abord, l'enfant a mal au ventre, puis au côté droit.
    • Réaction allergique. Les allergies alimentaires peuvent provoquer des éruptions cutanées, des nausées, des nausées, etc.
    • Dyspepsie. Troubles du fonctionnement de l'estomac, associés à des éructations, des brûlures d'estomac, des nausées, l'enfant doit en même temps se retirer, il a mal au nombril.
    • Les parasites. Une infection du corps peut survenir en cas de non-respect des règles d'hygiène. Faiblesse inhérente, nausée, réflexe nauséeux, selles molles, éruption cutanée, perte de poids.
    • Péritonite Caractérisé par une douleur près du nombril. Associée à la léthargie, y compris la perte de conscience, la douleur aiguë.
    • Zone urogénitale. Il est souvent observé chez les enfants: il fait mal au bas de l'abdomen au centre, près du nombril, la température corporelle augmente.
    • Pancréatite Lors d'une exacerbation de la maladie, une douleur peut irradier aux épaules, à l'omoplate. Il y a des bardeaux. Ils sont associés à la nausée et au réflexe nauséeux.
    • Gastroduodenitis. Maladie de longue durée pouvant se traduire par des douleurs à court terme près du nombril, des éructations pourries et une lourdeur de l'estomac.
    • Un ulcère. Il se caractérise par des sensations douloureuses caractéristiques avant de manger, s’affaissant après. Ils notent des brûlures d'estomac, des éructations, des nausées le matin, un arôme désagréable de la bouche.

    Facteurs externes:

    • L'utilisation de produits incompatibles: par exemple, le concombre et le soda doux ou de l'eau froide pure.
    • Nourriture de qualité insuffisante.
    • Traitement à long terme avec des médicaments puissants.
    • Stress, stress émotionnel, atmosphère psychologique négative au sein de la famille ou difficultés à l’école, manque d’attention des parents.
    • Traumatisme abdominal.

    Les raisons pour lesquelles un enfant a mal au ventre sont nombreuses, car il existe un grand nombre d'organes internes dans cette partie du corps.

    Toute anomalie dans leur fonctionnement peut émettre une douleur dans le nombril. Par conséquent, vous ne devez pas vous précipiter pour établir un diagnostic indépendant.

    Symptomatologie

    Lorsqu'un enfant se plaint d'avoir mal au ventre, il est nécessaire d'étudier attentivement les antécédents généraux de la maladie, ces signes qui complètent le syndrome douloureux principal.

    Les symptômes autres que les douleurs abdominales sont les suivants:

    • réflexe nauséeux: dyspepsie, constipation, gastrite;
    • forte fièvre: maladies virales;
    • diarrhée: dysbactériose, nourriture de qualité insuffisante, antibiothérapie, stress;
    • nausée: maladies gastro-intestinales;
    • maux de tête: rhume ou maladies infectieuses;
    • toux due à une fatigue musculaire après 2 jours de maladie, car pendant l'attaque, une réduction et un étirement importants des muscles abdominaux peuvent survenir;
    • léthargie: exacerbation de maladies du tube digestif.

    Diagnostics

    Pour savoir pourquoi l'enfant a mal près du nombril, vous devez procéder à un diagnostic approfondi.

    Après un examen général et un entretien, un spécialiste dirige l'enfant vers un autre médecin spécialisé ou lui indique les tests à effectuer pour poser un diagnostic.

    Ils peuvent être:

    • Echographie de divers organes.
    • Coloscopie. Examen au moyen d'un colonoscope.
    • Fibrogastroscopie (FGS). Prescrit s'il y a suspicion d'ulcère, de gastrite, d'érosion de l'estomac.
    • Irrigoscopie ou sigmoïdoscopie. Dans les maladies intestinales.
    • Radiographie de l'abdomen. Attribuer très rarement.
    • IRM du péritoine. Réalisé avec un diagnostic flou.
    • Analyse d'urine, analyse biochimique du sang.
    • Test sanguin Afin de détecter l'hépatite B et C.
    • Analyse des matières fécales.
    • Coprogramme.

    Une telle liste de tests et d’études n’est absolument pas nécessaire lorsque l’enfant a mal au ventre. Le diagnostic nécessaire sera attribué par le spécialiste traitant, en fonction de l'examen du patient et de l'enquête auprès des parents.

    Souvent assez d'analyses biochimiques du sang et des ultrasons. Dans certaines situations, besoin d'une étude complète et détaillée.

    Chaque cas doit être considéré individuellement. Pour répondre aux raisons pour lesquelles un enfant a mal au nombril, seul un médecin peut le faire.

    Premiers secours

    Avant qu'un enfant soit examiné par un médecin, vous devez l'aider dans n'importe quelle situation. Soulager son bien-être et éviter les effets indésirables contribuent à de telles mesures:

    • Prends-le dans tes mains.
    • Repassez votre estomac dans le sens des aiguilles d'une montre.
    • Porter un enfant en position verticale afin qu'il puisse roter.
    • Pendant les coliques - mettez l’enfant (jusqu’à 2 ans) sur le dos, pliez ses jambes au niveau des genoux, appuyez-les sur le ventre et redressez-vous, faites 3-7 fois.
    • Donner de l'eau d'aneth.
    • Pendant les ballonnements, utilisez un tuyau de vapeur, mais n'en abusez pas.
    • Pendant la constipation, faites un lavement.

    Prescriptions générales pour un enfant (âgé de plus de 3 ans) souffrant de douleurs abdominales:

    • Appelle l'ambulance.
    • Ne pas farcir avec des analgésiques.
    • Ne touchez pas l'estomac et ne le poussez pas.
    • Toutes les 6 à 7 minutes, donnez de petites portions d'eau (1 heure ou 1 cuillère à soupe, en tenant compte des indicateurs d'âge de l'enfant).
    • Ne chauffez pas le lieu de concentration de la douleur, car dans certaines maladies, cela peut causer la mort.
    • Appliquez de la glace sur l'estomac.
    • Lorsque l'enfant a vomi et que le nombril est douloureux, ne donnez pas à manger avant l'arrivée des médecins.
    • Lorsque les douleurs abdominales sont associées à la diarrhée et au réflexe nauséeux, le contenu est préservé de manière optimale jusqu'à l'arrivée des spécialistes, leur permettant ainsi de poser un diagnostic plus précis.

    Les médicaments sans diagnostic au stade des premiers soins dans les conditions de vie ne sont pas recommandés.

    Seulement dans un état critique ou sa répétition et les recommandations d'un spécialiste.

    Thérapie

    Au cours de l’appendicite, les processus inflammatoires, les lésions infectieuses et d’autres maladies dangereuses de l’enfant peuvent être envoyés en traitement hospitalier pour une cure thérapeutique.

    Le traitement dépend du diagnostic:

    • Pendant la période de diarrhée sévère, des solutions salines sont administrées au patient.
    • Lorsque la température corporelle est élevée - Paracétamol (suppositoires pour les enfants de moins de 3 ans) ou des suspensions.
    • En cas d'intoxication alimentaire - sorbants.
    • Pendant la dysbiose - signifie restaurer la microflore intestinale.
    • Au cours des infections intestinales, prescrire des antibiotiques.
    • Traitement enzymatique.
    • Au cours d'une réaction allergique alimentaire: antihistaminiques.
    • Antispasmodiques pour l'anesthésie.

    Lorsqu'un enfant a mal à l'estomac, l'utilisation de médicaments et de médicaments traditionnels doit être coordonnée avec un spécialiste.

    Prévention

    Pour éviter que l'enfant ait des douleurs abdominales, les parents doivent prendre un certain nombre de mesures préventives:

    • Au cours d'un repas, les produits incompatibles ne doivent pas être consommés: par exemple, vous ne devez pas boire de concombres avec de l'eau gazeuse ou froide.
    • Le pouvoir doit être strictement conforme au régime.
    • Avertir de trop manger: Les portions doivent être petites.
    • Excluez du menu les produits "adultes", qui doivent être introduits par étapes dans le régime alimentaire des enfants en fonction de leurs indicateurs d'âge.
    • Pendant toute la période d'allaitement, la mère doit suivre un régime alimentaire spécial afin de ne pas provoquer de coliques chez le nourrisson.
    • Tous les produits et les plats doivent être de bonne qualité et respecter toutes les dates de conservation indiquées sur l’emballage.
    • Les produits d'origine animale doivent subir un traitement thermique complet.
    • Les produits végétaux doivent être rincés à l’eau froide.

    En plus de la nutrition, il est important de créer un contexte psychologique approprié pour l'enfant:

    • Ne permettez pas les bouleversements psycho-émotionnels, contribuez à les surmonter.
    • Dans le processus de traitement avec des antibiotiques ou des médicaments hormonaux, vous devez rechercher les recommandations d’un spécialiste concernant l’utilisation simultanée de médicaments qui améliorent la microflore intestinale.
    • Lavez-vous constamment les mains avant les repas, après la rue, aux toilettes et au contact des animaux.
    • Environ 2 fois par an pour effectuer un traitement antiparasitaire.

    En suivant ces prescriptions simples, il est possible de prévenir la formation de douleur dans le nombril.

    Lorsqu'un enfant se plaint de douleurs abdominales, il ne devrait pas être pris avec aucun médicament.

    Cela peut causer des effets indésirables. Avec la récurrence constante de symptômes similaires, vous devriez demander l'aide d'un médecin.

    Vidéo utile

    Lorsqu'un enfant a mal au ventre, des parents anxieux essaient d'apprendre de lui la localisation exacte de la douleur. La douleur abdominale dans le nombril d'un enfant n'est pas rare. Les raisons peuvent être multiples - de la constipation banale à la terminaison de pathologies graves du tube digestif.

    Pour déterminer ce qui est associé à la douleur abdominale chez un enfant, vous devez déterminer la nature de la douleur. Connaissant leur cause et leur localisation, vous pouvez aider votre enfant à atténuer ses souffrances et à améliorer son bien-être. Les démarches correctes des parents dans ce domaine sont la clé du succès du traitement et du rétablissement de leur progéniture.

    Il est impossible pour de nombreux parents de déterminer pourquoi le ventre autour du nombril fait mal à un enfant, en s’appuyant sur leurs connaissances. Les raisons de cette affection peuvent être nombreuses et si nous parlons d'une situation aiguë nécessitant une assistance immédiate du chirurgien, l'auto-traitement sera risqué pour la vie du bébé. Pour déterminer la gravité du problème, il est important de préciser s'il existe d'autres symptômes que la douleur dans la région du nombril de l'enfant.

    Alors, pourquoi un bébé a-t-il une douleur au ventre près du nombril - causes possibles:

    1. Infections alimentaires toxiques, intoxication. Dans ce cas, l'enfant a d'abord mal au ventre autour du nombril, puis la douleur s'étend progressivement à tout l'estomac. Dans ce cas, le bébé peut se plaindre de nausées, de vomissements et de selles molles, sa température corporelle augmente.
    2. Infection intestinale. Cette maladie est transmise par des mains sales, des fruits et légumes non lavés, une eau de mauvaise qualité et des gouttelettes en suspension dans l'air. Au début, cela ressemble beaucoup à une intoxication alimentaire: l'enfant a mal au ventre, mais les symptômes d'une infection intestinale sont plus prononcés: la température corporelle monte à 40 ° C, les vomissements et la diarrhée graves ne peuvent pas disparaître avant 10 jours.
    3. Appendicite. La pathologie commence généralement par des vomissements et une rétention des selles, puis l'enfant a des douleurs abdominales au-dessous du nombril.
    4. Processus inflammatoires dans le système urogénital. Un des symptômes de la cystite est une douleur au bas du nombril chez un enfant. Ils s'accompagnent généralement d'une augmentation de la température corporelle, de mictions fréquentes, de brûlures et de douleurs. Chez la fille, en plus de la cystite, ces symptômes peuvent parler de pathologies du système urogénital associées à des infections des organes externes et internes du petit bassin. Habituellement, ils sont rejoints par un écoulement pathologique du tractus génital.
    5. Vers Si l'enfant a mal au ventre sous le nombril, vous ne pouvez pas écarter le risque d'infection par des vers. Les parasites tels que les vers ronds, le ténia, le giard et le ténia haussier ne sont pas un fantasme. Ils nous entourent dans la vie quotidienne et peuvent être la cause de douleurs au-dessous du nombril chez l'enfant, d'anorexie et de sommeil, d'apparition d'éruptions cutanées allergiques sur le corps.
    6. Gastrite. Si le ventre du nombril fait mal à l’enfant, la raison en est peut-être liée aux maladies du tractus gastro-intestinal, à savoir la gastrite. Cette maladie est diagnostiquée de manière inattendue, a un caractère tolérable et est rarement accompagnée d'un syndrome douloureux intense. Les symptômes accompagnant la gastrite sont généralement des nausées, des brûlures d'estomac, des éructations et des vomissements.
    7. Cholécystite. Le processus inflammatoire aigu dans la vésicule biliaire explique souvent pourquoi l'enfant a mal au nombril. Cette affection s'accompagne généralement d'une augmentation des gaz et de ballonnements, d'un assombrissement de l'urine et de la fièvre.
    8. La hernie ombilicale et la colique intestinale sont des affections que l'on retrouve principalement chez les nourrissons. Habituellement, ils passent après l'âge de 4 mois. La hernie nécessite une observation et un traitement approprié de l'enfant par le chirurgien et le pédiatre.

    Premiers secours pour un enfant souffrant

    Peu importe où l'enfant a mal au ventre - à la gauche du nombril ou sous le nombril, l'essentiel est de ne pas paniquer et de ne pas effrayer le bébé. Tout d’abord, vous devez examiner la situation avec discernement et comprendre ce qui doit être fait.

    Dans tous les cas, le fait de demander une ambulance est une cause de douleur croissante et non passagère. Il n’est en aucun cas question d’auto-traitement. Si le médecin propose l'hospitalisation - le refuser est l'apogée de l'analphabétisme. Les parents doivent être conscients que si un enfant a mal au ventre au-dessous ou sur le côté du nombril, il ne s’agit peut-être pas d’un état temporaire du corps, mais du signe d’une pathologie grave qui ne peut être guérie que par l’intervention active de spécialistes.

    Si un enfant de moins de 7 ans se plaint de douleurs autour du nombril, vous devriez lui fournir un repos au lit avant de consulter un médecin et trouver une posture confortable. Vous ne pouvez pas utiliser un coussin chauffant ou toute autre chaleur pour soulager la douleur, car cela pourrait aggraver l'inflammation de la cavité abdominale, le cas échéant. Dans ce cas, l'état du bébé se détériorera de manière dramatique.

    Sans ordonnance, aucun médicament ne devrait être administré à l'enfant.

    Quels tests sont nécessaires?

    Le diagnostic de la douleur au nombril devrait commencer par un appel obligatoire à un pédiatre ou à un thérapeute. Si l’état de santé de l’enfant le permet, il est alors possible de le faire comme prévu dans les conditions d’une clinique pour enfants. Dans le cas où la douleur est très forte et ne passe pas d'elle-même, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

    Le médecin de la clinique ou de l'hôpital peut prescrire un examen complet de l'enfant, notamment:

    • analyse clinique de l'urine, recherche sur l'urine selon Nechyporenko, etc.
    • examen biochimique du sang;
    • analyse des matières fécales;
    • Échographie des organes abdominaux;
    • gastroscopie.

    Habituellement, les bébés présentant des signes de pathologies abdominales sont immédiatement adressés à un gastro-entérologue pour traitement. Si des tests et des recherches supplémentaires ont révélé d'autres problèmes, un néphrologue, un spécialiste des maladies infectieuses ou un hépatologue pourraient avoir besoin d'aide.

    Il est assez difficile de spécifier une liste spécifique de mesures préventives visant à prévenir l’apparition de douleurs au nombril. Cela est dû à la liste la plus large des raisons pour lesquelles ils peuvent survenir.

    En général, afin de réduire le risque de douleur abdominale, les recommandations suivantes doivent être suivies:

    • surveiller le régime alimentaire et la qualité des aliments du bébé;
    • garde tes mains et ta nourriture propres;
    • effectuer des massages thérapeutiques et prophylactiques contre les coliques intestinales;
    • prêter attention au durcissement de l'enfant;
    • traiter en temps opportun les infections et les maladies des organes internes;
    • Prenez des cours multivitamines sur la recommandation du médecin traitant.

    Les douleurs abdominales, localisées dans le nombril, ne peuvent être traitées indépendamment sans la participation des médecins. Cela peut causer de graves problèmes de santé irréversibles pour l'enfant. Seul un diagnostic correctement effectué permet de choisir le traitement approprié qui aidera le bébé à se rétablir plus rapidement.

    Vidéo utile sur les causes de la douleur abdominale chez les enfants

    http://care-children.ru/lechenie/boli-vokrug-pupka-u-rebenka-10-let-lechenie.html

    Publications De Pancréatite