Oesophagite - inflammation de l'oesophage

Inflammation de la paroi interne de l'œsophage - un long processus inflammatoire qui affecte les couches profondes du corps. L'inflammation de l'œsophage se produit assez souvent et peut survenir sans symptômes visibles. La maladie s'appelle l'œsophagite.

Le mécanisme de l'apparition de la maladie

Un environnement approprié pour le travail de l'œsophage, l'estomac est déterminé par le niveau de pH. Un environnement alcalin est idéal pour le système digestif supérieur. Maladies du tractus gastro-intestinal, maladies infectieuses, dommages mécaniques - causes qui modifient le niveau d'acidité. Il en résulte qu'une augmentation de la teneur en acide perturbe le fonctionnement normal de l'œsophage. L'impact d'un stimulus constant sur les parois internes marque le début du processus inflammatoire.

Raisons

La maladie est provoquée par des irritants locaux: infectieux, communs. L'inflammation de la membrane muqueuse de l'œsophage provoque les raisons suivantes:

  • Le reflux est une cause fréquente d'irritation des muqueuses. Le facteur acide-peptique a un effet destructeur sur les parois internes de l'organe. En confirmant la présence d'une inflammation peptique, la maladie acquiert le préfixe oesophagite par reflux.
  • L'infection est la deuxième raison. Champignon Kandin, herpès, cytomégalovirus, provoquent une inflammation. L'œsophagite à Candida survient chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli. En règle générale, l'œsophagite à Candida est une maladie secondaire et est traitée en même temps que l'infection.
  • Brûler Effets sur l'acide muqueux, l'essence, l'acétone, les solvants et d'autres agents oxydants puissants. L'organe est enflammé, l'œdème est le résultat d'une brûlure.
  • Dommages mécaniques pendant l'examen, le traitement. Il en résulte des poches, une hyperhémie, un organe enflammé, une couche muqueuse irritée.

Formes de la maladie

État aigu

La forme légère ne cause aucun inconvénient, mais si vous ne faites pas attention aux premiers symptômes à temps, elle devient aiguë. À l'examen, l'hyperhémie de l'œsophage est visible, le passage des aliments s'accompagne de douleur. En règle générale, parallèle à l'état aigu de la maladie de l'estomac.

Les symptômes

La nature des symptômes dépend du degré d'inflammation. La forme catarrhale se passe sans signes, il y a parfois une gêne lors de la prise d'aliments chauds et froids, un gonflement et une rougeur. Les formes sévères sont accompagnées de fièvre, malaise général, œdème, hyperémie aiguë. Les patients ressentent une gêne au cou, derrière le sternum, des brûlures d’estomac, des difficultés à avaler et une salivation accrue.

Forme extrêmement complexe est accompagnée de vomissements avec du sang, le patient est confronté à un état de choc. Une semaine après l'exacerbation, une récupération imaginaire se produit, les symptômes s'atténuent, le processus d'alimentation est normalisé. Si le traitement nécessaire n'est pas effectué, des foyers graves commenceront à se cicatriser, ce qui entraînera une dysphagie.

Condition subaiguë

Dure 4-6 mois. La condition peut empirer et ensuite entrer dans une forme chronique. Les symptômes répètent la forme aiguë. Le patient ressent des brûlures d'estomac, une hyperémie des parois, une sensation de brûlure dans la poitrine, des sensations douloureuses apparaissent moins souvent que dans l'état aigu.

Condition chronique

Vous pouvez appeler le processus qui dure plus de 6 mois. Des lésions muqueuses régulières, l'exposition à des conditions acides, certaines maladies (syphilis, tuberculose) provoquent le développement de la forme chronique. Le mécanisme d'occurrence de la maladie est l'impact constant de facteurs nocifs sur les parois de la membrane muqueuse. Dans l'oesophagite chronique, il existe plusieurs groupes:

  • se produit alimentaire en raison de l'irritation fréquente des murs avec des aliments chauds et épicés, des morceaux d'aliments durs, le tabagisme, ce qui conduit à des rougeurs;
  • professionnel accompagne les personnes qui rencontrent souvent des acides, des alcalis, des sels, caractéristiques de conditions de travail difficiles;
  • dysmetabolic apparaît dans l'insuffisance cardiaque, une faible immunité, une carence en vitamines.

Signes de maladie

Les symptômes d'inflammation de l'œsophage ne sont souvent pas prononcés, ils se présentent comme suit:

  • gonflement;
  • hyperémique muqueuse;
  • difficulté à avaler;
  • sensation de lourdeur dans le sternum;
  • la régurgitation;
  • douleur périodique, redonner, cou, omoplates.

La maladie commence progressivement. Au début, il y a des difficultés à avaler, après une courte période, il y a une éructation, puis des vomissements. Des vomissements sévères peuvent provoquer des saignements. La quantité de vomi affecte le degré de rétrécissement des parois du corps. Le processus de développement de la maladie est divisé en 4 étapes:

  • Stade 1 - hyperémie, l'oedème de la membrane muqueuse augmente la quantité de mucus sécrétée. Pendant le repas, il se produit parfois une gêne après l’arrêt du repas.
  • Stade 2 - une muqueuse hyperémique provoque la formation d'un seul ulcère érosif.
  • Étape 3 - le nombre d'érosion augmente. L'œdème érosif provoque des saignements.
  • Stade 4 - l'ensemble de l'œsophage dans les ulcères érosifs. Erosion, les parois de l'œsophage sont recouvertes de fibrine jaunâtre.

Séparément, on distingue les types d’œsophagite suivants: ulcératif (les causes de l’occurrence ne sont pas entièrement déterminées), régional (inflammation progressive conduisant à une obstruction complète).

Oesophagite par reflux

L'inflammation la plus commune de l'œsophage. La défaite de la partie inférieure se produit en raison de l'exposition à la membrane muqueuse de forte acidité. Les symptômes de complications peptiques sont exprimés par des brûlures d'estomac, une gêne mineure.

La gravité des symptômes de la maladie dépend de l'âge du patient. Pour les bébés caractérisés par la présence d'éructations, de régurgitations. Les enfants plus âgés se plaignent de brûlures d'estomac, d'éructations au goût acide. Les adultes ressentent une "boule dans la gorge", une sensation de brûlure dans la poitrine. Il existe 4 degrés d'écoulement de l'œsophagite peptique:

  • le premier est observé une muqueuse hyperémique de la petite érosion distale;
  • la seconde se distingue par la fusion de petites érosions en grandes, elles ne recouvrent pas la totalité de la membrane muqueuse;
  • le troisième est compliqué par le rejet de l'érosion ulcéreuse, remplissant un tiers de la partie inférieure de l'organe;
  • le quatrième est un ulcère chronique persistant qui a entraîné un rétrécissement du passage. Le reflux peptique s'exprime sous forme aiguë et chronique.

La forme aiguë s'accompagne de gonflement, de douleur en mangeant, d'eau. Une sensation de brûlure désagréable dans l'œsophage, de la fièvre, une augmentation de la quantité de salive, des éructations, une difficulté à avaler.

La forme peptique chronique s'exprime par une sensation de douleur dans le sternum, des brûlures d'estomac, du hoquet. Joignez souvent les complications dans le travail de l'estomac.

Oesophagite. Échec Cardia

Une complication est exprimée dans la mauvaise fonctionnalité du sphincter cardiaque, qui est situé entre l'estomac et l'œsophage. En raison d'une fermeture insuffisante de la valve, de particules d'aliments non digérées, le suc gastrique pénètre dans l'œsophage par l'estomac. Les troubles du sphincter entraînent la formation d'ulcères de la membrane muqueuse, qui sont progressivement recouverts de fibrine. La détermination du degré de difficulté est confirmée par endoscopie. La complication est divisée en trois degrés:

  • Le premier - le sphincter ne ferme pas complètement, est ouvert à 1/3 du diamètre total. Accompagnez la violation de rots aériens fréquents.
  • La seconde ferme la valve en deux. Le nombre d'éructations augmente, entraînant un inconfort.
  • La troisième est la fermeture complète du sphincter.

Brûlures d'estomac, nausée, crampes dans l'œsophage, l'estomac est accompagné d'une cardio-oesophagite.

Oesophagite ulcéreuse

Cette forme est extrêmement rare. La gravité des complications ulcéreuses, la durée du traitement apporte des inconvénients au patient. Dans la forme classique, on observe un gonflement et une rougeur des muqueuses, mais si l'environnement agressif ne l'arrête pas, des modifications de la structure se produisent. L'influence à long terme des facteurs irritants conduit d'abord à un amincissement des parois de la membrane muqueuse, puis à la défaite des couches sous-muqueuse et musculaire. La surface recouvre la plaque de fibrine. La maladie devient érosive et ulcérative, les fibrines recouvrent complètement le fond.

Les symptômes sont ambigus, spécialiste souvent déroutant:

  • toux nocturne;
  • brûlures d'estomac persistantes;
  • douleur en avalant, dans l'abdomen;
  • des nausées surviennent parfois.
Retour à la table des matières

Diagnostics

Si vous ressentez des brûlures d'estomac, des nausées, des difficultés à avaler, contactez immédiatement un gastro-entérologue. Le spécialiste organisera une enquête pour déterminer le diagnostic:

  • oesophagoscopie (permet de voir l'état inflammatoire, l'érosion, le gonflement, la présence d'hémorragies);
  • L’œsophagographie (épaississement des plis de la membrane muqueuse, contours irréguliers) peut être réalisée en plus de l’œsophagoscopie et en tant que méthode indépendante.
  • l'oesophagographie est sûre, elle peut être administrée plusieurs fois;
  • une étude de l'activité de l'œsophage révèle des défauts dans la valve;
  • numération globulaire complète;
  • analyse des matières fécales pour le saignement latent.

Thérapie

Un traitement complet donnera un résultat positif. Dès les premiers jours, on prescrit au patient un régime alimentaire, des aliments broyés. La cigarette, les agrumes, le café et le chocolat sont interdits. Il est nécessaire de s'abstenir de manger pendant une heure et demie avant de se reposer afin de réduire l'activité physique.

Médicaments

En parallèle, un spécialiste prescrit des médicaments:

  • médicaments réduisant l'acidité (antiacides astringents);
  • médicaments procinétiques, améliorer les processus moteurs du tractus gastro-intestinal ("métoclopramide");
  • médicament qui soulage les spasmes.

L’œsophagoscopie réalisée permet au spécialiste de traiter le patient avec un traitement de désintoxication en prescrivant un antibiotique à large spectre. Un résultat positif est fixé par des procédures physiothérapeutiques (électrophorèse, traitement avec de la boue, exposition à un courant modulé). Le traitement médicamenteux est positif en l’absence de complications graves.

Intervention chirurgicale

Un traitement médicamenteux infructueux est le signal de la méthode chirurgicale. Raisons principales:

  • traitement médicamenteux inefficace;
  • ajout de complications.

L'opération consiste à élargir la lumière de l'œsophage, en éliminant éventuellement une partie du corps (le cas échéant), ses plastiques.

Préparations folkloriques

Face aux symptômes de l'œsophagite, il est nécessaire de changer le mode de vie habituel. Il convient de commencer par une approche nutritionnelle de la nutrition, en abandonnant les mauvaises habitudes, et un traitement complexe avec des remèdes populaires donnera d'excellents résultats. Les remèdes populaires auto-thérapeutiques ne valent pas la peine, consultez un phytothérapeute pour obtenir une recommandation.

La préférence est donnée aux médicaments qui traitent les rougeurs, peuvent soulager l’irritation, éliminer la fibrine des parois de l’œsophage et restaurer la sécrétion gastrique appropriée:

  • Les graines de lin ont des propriétés astringentes. Enveloppant les parois du mucus, protégez l'œsophage de l'érosion et de la fibrine. Les graines réduisent le niveau d'acidité, laissant ainsi des brûlures d'estomac et des douleurs d'estomac. 1 cuillère à café de graines est versé 0,5 verre d'eau, laissé pendant la nuit. Au matin, l'infusion à jeun est bue. La durée du traitement est de 5 jours, pause 10 et répétez.
  • Collection aux herbes de camomille (2 c. À soupe), racine de réglisse, mélisse, mère (1 c. À soupe) Peut apaiser la couche muqueuse hyperémique, soulager les poches, réduire l'inconfort. Préparez un verre d’eau bouillante, insistez pour un bain d’eau pendant 10 minutes, puis mettez de côté pour quelques heures. Filtrer, boire une troisième tasse 4 fois par jour.
  • La teinture à l'aneth convient lorsque la paroi de l'œsophage est hyperémique. Graines moulues (2 c. À thé) Versez un verre d'eau bouillante, insistez 2 heures. Infusion filtrée prendre 1 cuillère à soupe. l avant les repas 4 fois par jour.

Apaisez les remèdes populaires ordinaires de l'œsophage (soda, lait) ne valent pas la peine. La médecine traditionnelle réduit temporairement le niveau d'acidité, ce qui va augmenter.

Complications, conséquences

En négligeant les symptômes primaires, la négligence du traitement peut entraîner des modifications de l'œsophage:

Prévention

Un mode de vie sain est la meilleure prévention des maladies. Essayez d'éviter les irritants:

  • nourriture épicée et chaude;
  • fumer;
  • l'alcool;
  • aliments à haute acidité;
  • surpoids;
  • vêtement étroit et inconfortable.

Surveillez votre santé, contrôlez les symptômes et ne laissez pas la situation se développer.

http://pishchevarenie.ru/pischevod/zabolevaniya/ezofagit-pishhevoda.html

Maladies et symptômes de la muqueuse oesophagienne

La muqueuse de l'œsophage n'est rien d'autre que la couche interne de cette partie du système digestif, constituée de plusieurs couches de l'épithélium. Il prend la plupart des coups de poing sur l'œsophage, et dans toute maladie de cet organe souffre en premier.

Le mécanisme de l'apparition de la maladie

L’inflammation de la membrane muqueuse de l’œsophage commence toujours par le fait qu’elle est exposée à l’acide pendant une période prolongée. Le changement de l'acidité gastrique peut survenir à la suite de:

  • Diverses maladies infectieuses;
  • Maladies du système digestif;
  • L'utilisation d'aliments peu mastiqués ou grossiers, d'alcool et de boissons gazeuses.

Normalement, l’acidité dans l’œsophage est de 6,0 à 7,0 ph. L'acide rejeté avec les particules d'aliments commence à détruire sa membrane muqueuse au fil du temps, ce qui conduit au développement de la maladie de reflux gastro-sphagien.

Raisons

Les facteurs provocateurs du développement d’une inflammation de la membrane muqueuse de l’œsophage peuvent être:

  • Infection - virus de l'herpès, candidose, cytomégalovirus et autres. Une maladie telle que l’œsophagite à candidose se développe le plus souvent dans le contexte d’une immunité réduite. Traitez-le simultanément avec l'infection.
  • Le reflux est une autre raison pour laquelle la muqueuse œsophagienne peut être enflammée. Le fait de jeter dans les parties supérieures du système digestif mélangé avec le contenu acide de l'estomac entraîne une irritation constante des parois de l'œsophage, à la suite de laquelle se développe un processus inflammatoire.
  • Dommages causés à la membrane muqueuse lors d'un examen négligent. Des actions non qualifiées du médecin peuvent entraîner un œdème, une hyperhémie, une irritation et une inflammation de la membrane muqueuse.
  • Brûlure chimique - elle est causée par l'ingestion accidentelle ou intentionnelle d'acétone, d'essence, d'acides et de solvants. En conséquence, il y a un fort gonflement, la membrane muqueuse est enflammée.

Les symptômes

Les symptômes de la maladie dépendent de la forme sous laquelle elle survient.

Par exemple, le plus léger - le catarrhal - est souvent complètement asymptomatique, à moins d’une légère douleur à la poitrine après avoir mangé des aliments trop chauds ou trop froids. Au cours de l'examen, le patient présente un léger gonflement et une légère rougeur de la membrane muqueuse.

Avec des formes plus graves de gonflement augmente, il y a des signes d'hyperémie aiguë. Le patient se plaint de forte fièvre, de bave grave, de douleurs et de brûlures dans l'œsophage, de difficultés à avaler des aliments.

Le plus dangereux est la forme d'exacerbation, dans laquelle il y a des vomissements avec du sang. Les saignements excessifs menacent le développement du choc et, dans certains cas, la mort. Dans les cas moins graves, après sept jours de signes de rétablissement, le patient peut manger à nouveau normalement, sans ressentir de gêne. Cependant, une telle amélioration est trompeuse: une dysphagie peut survenir à la suite d'un processus caché de cicatrisation des tissus - un trouble grave de la déglutition.

Formes de la maladie

État aigu

Une inflammation aiguë de la membrane muqueuse de l'œsophage se produit généralement à l'arrière-plan d'une des maladies de l'estomac. Un symptôme caractéristique de cette maladie est l'apparition de douleurs aiguës lors de l'ingestion d'aliments. Une exacerbation n'apparaît pas d'elle-même - elle est nécessairement précédée des signes d'une petite indisposition, qui n'a pas été remarquée. Si cela ne force pas le patient à consulter un médecin, la maladie devient chronique.

Condition subaiguë

La durée de l'affection subaiguë varie de quatre mois à six mois, période au cours de laquelle les périodes de détérioration alternent avec des périodes relativement calmes, lorsque la maladie est pratiquement invisible. Les signes de la condition subaiguë ressemblent beaucoup à ceux de la forme aiguë: sensation de brûlure dans l'œsophage, léger œdème, hyperémie. Cependant, la douleur à l'état subaigu est un peu moins prononcée qu'à l'état aigu.

Condition chronique

L'inflammation chronique est due à une lésion permanente de la muqueuse œsophagienne, à l'action de l'acide et à un certain nombre de maladies.

L'œsophagite chronique est divisée en groupes suivants:

  • Professionnel - provenant de travailleurs de production dangereuse, ainsi que de ceux qui, de par la nature de leurs activités, sont en contact permanent avec des substances telles que des alcalis ou des acides;
  • Alimentaire - se développant chez les gros fumeurs, les amateurs de plats très chauds et d'assaisonnements épicés;
  • Dysmetabolic - apparaissant sur le fond des maladies telles que la carence en vitamine, l'insuffisance cardiaque, ainsi que la résistance du corps affaiblie

La maladie chronique dure jusqu'à six mois et plus.

Signes de maladie

Il existe de telles variétés d'oesophagite:

  1. Régional - conduisant à un rétrécissement de l'œsophage jusqu'à la survenue d'une obstruction complète;
  2. Ulcère - les raisons exactes de son apparition n’ont pas encore été déterminées.

Les symptômes d'inflammation de la muqueuse œsophagienne se caractérisent par:

  • Écorchage;
  • Sévérité et douleur dans la région de la poitrine;
  • Des problèmes d'ingestion de nourriture;
  • Puffiness et hyperemia;
  • Souvent - douleur d'intensité variable, irradiant dans le cou, le dos et sous les omoplates.

Les symptômes de la maladie ont tendance à augmenter progressivement:

  1. Le premier est la difficulté à avaler;
  2. Ensuite, il y a des signes d'éructations;
  3. Et enfin, le plus désagréable des symptômes - vomissements.

Si les vomissements sont graves, des saignements peuvent survenir.

Il y a quatre stades de cette maladie:

  1. Au début, il y a une sensation de malaise, qui provoque le processus de manger, il y a des signes d'hyperémie, un gonflement, un flux de salive excessif;
  2. Sur la seconde, des ulcérations érosives apparaissent à la surface de la muqueuse;
  3. À la troisième augmentation de la taille de l'érosion, ils deviennent de plus en plus, dans le mucus séparant peuvent apparaître des traînées de sang;
  4. Dans le quatrième, toute la surface de l'œsophage est recouverte d'ulcères érosifs, recouverts d'un film de fibrine.

Oesophagite par reflux

Il fait référence aux processus inflammatoires les plus courants dans l'œsophage. Cette maladie affecte le bas de l'œsophage, exposé depuis longtemps à l'acide.

Les signes d'oesophagite par reflux sont des brûlures d'estomac et un léger inconfort. Ils peuvent être plus forts ou plus faibles en fonction de l'âge du patient. Par exemple, chez les jeunes enfants, il s'agit de régurgitations ou d'éructations, chez les enfants plus âgés, une sensation de brûlure dans la gorge, parfois des éructations causées par l'acide, peuvent se manifester. Pour les adultes, la sensation de "coma dans la gorge" et de douleur dans la région thoracique est plus caractéristique.

Il y a 4 degrés d'oesophagite par reflux:

  1. La première est caractérisée par l'apparition de petites érosions, la membrane muqueuse de la section distale est hyperémique;
  2. Pour la seconde - la fusion de petites taches érosives en plus grandes;
  3. Pour le troisième - une augmentation de la zone endommagée, la troisième partie du bas oesophage est recouverte d’érosion;
  4. Pour la quatrième - la présence d'ulcères chroniques persistants, conduisant à l'apparition d'une sténose.

Oesophagite. Échec Cardia

La cause de l'œsophagite cardiaque est le mauvais fonctionnement du sphincter cardiaque situé entre l'estomac et l'œsophage. En raison de la faible fermeture de la valve de l'estomac, des particules d'aliments et du suc gastrique sont aspirés dans l'œsophage. En même temps, des ulcères de la muqueuse œsophagienne peuvent apparaître, qui sont progressivement recouverts de fibrine. Vous pouvez déterminer le stade de la maladie lors de l'endoscopie.

  1. Le sphincter est ouvert au tiers du diamètre et ne ferme pas complètement. Le patient a un reflux aérien.
  2. La vanne ne peut fermer que la moitié. Le reflux provoque une sensation de malaise notable.
  3. Le sphincter cesse de se fermer.

Oesophagite ulcéreuse

Les gastroentérologues rencontrent très rarement cette forme d'œsophagite. Cette maladie est caractérisée par:

  • Apparence de toux nocturne;
  • Douleur et sensation de brûlure dans l'œsophage;
  • Nausées légères mais débilitantes;
  • Douleur vive en avalant de la nourriture et en coupant à l'abdomen.

Une manifestation typique de l'œsophagite ulcéreuse est un gonflement et une rougeur de la muqueuse œsophagienne. Si vous ne commencez pas le traitement à temps (tout d'abord - un régime alimentaire épargné) visant à soulager l'inflammation, des modifications pathologiques peuvent se produire dans les tissus muqueux - les parois deviennent plus fines, des dépôts de fibrine se forment à la surface (si la lésion recouvrait la sous-muqueuse et les couches musculaires).

La muqueuse de l'oesophage est hyperimirovan

Ce diagnostic signifie que la muqueuse œsophagienne est sursaturée de sang. L'hyperhémie est artérielle et veineuse. Dans le premier cas, un afflux de sang provient du fait que le sang coule trop activement dans cette partie du corps, ce qui le fait pénétrer dans les lumières des artères et des artérioles. Dans le second cas, au contraire, la pathologie découle du fait que le flux sanguin entrant n'est pas trop fort et que la sortie à travers le système veineux est difficile.

La muqueuse de l'œsophage est hypermétrisée dans le tiers inférieur

Un tel diagnostic peut être un signe d'œsophagite. L'œsophagite est une inflammation de la membrane muqueuse de l'œsophage. Lorsqu'il est difficile à avaler, il peut y avoir des brûlures d'estomac et des douleurs brûlantes à la poitrine. Cela peut se produire pour diverses raisons, mais les plus courantes sont l'ulcère peptique, la sténose, la perforation de l'œsophage ou la maladie de Barrett. L’exactitude du diagnostic de reflux gastro-oesophagien n’est possible qu’après la réussite de tests spéciaux.

Rose mucosa - est-ce que ça va?

La couleur rose de la membrane muqueuse est tout à fait normale. La membrane muqueuse de l'œsophage doit être rose. Cela indique qu'il est alimenté en sang, mais il n'est pas saturé. De manière significative pire si elle obtient une teinte rouge distincte. Le plus souvent, la raison réside dans la violation du travail des muscles lisses, ce qui provoque un remplissage urgent des tissus avec du sang.

Diagnostics

Les brûlures d'estomac, la douleur dans l'œsophage, la difficulté à avaler les aliments constituent une raison sérieuse de consulter un médecin. Après un examen approfondi, afin de poser un diagnostic correct, le gastro-entérologue donnera une référence au passage:

  • Oesophagoscopie - pour déterminer la présence de gonflement, rougeur, érosions et saignements possibles;
  • Oesophagographie - pour identifier les irrégularités des contours de la membrane muqueuse et l'épaississement de ses plis (agit comme une méthode de recherche indépendante et comme un complément à la précédente);
  • Radiographie;
  • Ph-métrie quotidienne;
  • Test de Bernstein;
  • Numération globulaire totale;
  • Analyse des selles (pour éliminer la possibilité d'un saignement latent).

Le sang et les selles sont nécessaires dans tous les cas. D'autres méthodes de recherche sont attribuées en fonction de l'état du patient et de l'équipement technique de la clinique où il s'est tourné, et peuvent varier.

Thérapie

Après le diagnostic, on prescrit au patient un ensemble de mesures visant à soulager les symptômes de l’inflammation et à réparer les dommages causés à la muqueuse oesophagienne.

Le rôle principal dans la thérapie complexe est attribué à la nutrition clinique. Tout d'abord, il devrait être fractionné: vous devez manger de la nourriture toutes les 2-3 heures, par petites portions. Tous les plats doivent être mis en purée ou en purée, cuits à la vapeur ou au four. Tous les produits qui augmentent l'acidité du suc gastrique et les tissus inflammatoires irritants sont strictement interdits.

De plus, l'activité physique et les sports devraient être réduits au minimum. Dans le même temps, le patient bénéficiera d'un repos à l'air frais et de petites promenades calmes.

Médicaments

Le complexe de procédures médicales pour l'inflammation de la membrane muqueuse de l'œsophage comprend l'utilisation de médicaments:

  • Des antiacides qui réduisent l'acidité du suc digestif;
  • Antispasmodiques;
  • Prokinetic, améliorant la motilité du tractus gastro-intestinal;
  • Antibiotiques à large spectre.

Si, après la réalisation d'un traitement complexe dans l'état du patient, des améliorations significatives sont perceptibles, aucune mesure supplémentaire n'est requise. Cependant, en cas de détérioration de la santé et de complications, il peut être décidé de mener l'opération.

Intervention chirurgicale

Une intervention chirurgicale dans les processus inflammatoires de la membrane muqueuse de l'œsophage n'est utilisée que dans des cas extrêmes: par exemple, lorsque le traitement médicamenteux n'a pas donné de résultat positif et que l'état du patient continue à se dégrader ou que le traitement conservateur a entraîné une complication nécessitant une intervention urgente d'un chirurgien.

Fondamentalement, la tâche des médecins est réduite à l’élargissement de la lumière de l’œsophage, parfois à l’élimination de sa partie et de la matière plastique qui en résulte.

Préparations folkloriques

Parmi les potions de l'arsenal le plus riche de la médecine traditionnelle, il en existe beaucoup qui soulagent rapidement et assez efficacement les symptômes d'inflammation.

Ce baume pour la membrane muqueuse endommagée de l'œsophage - une décoction de graines de lin. Possédant un puissant effet astringent, ils enveloppent délicatement les parois de l'œsophage, soulagent les brûlures d'estomac, éliminent les sensations douloureuses, réduisent l'acidité du suc digestif et protègent ainsi la muqueuse des dommages. La meilleure façon de préparer la décoction médicamenteuse consiste à verser une cuillère à thé de graines de lin avec un verre d'eau bouillie, à laisser infuser pendant une demi-heure, à égoutter et à prendre un quart d'heure avant les repas trois fois par jour.

Les graines de fenouil, ou, comme on l'appelle autrement, fenouil, ont un excellent effet anti-inflammatoire. Cette plante est bien connue de tous ceux qui ont des enfants: l’eau d’aneth est le meilleur remède contre les coliques gastriques chez les bébés. Mais le fenouil aide non seulement les enfants, mais aussi leurs parents, réduisant l'inconfort de l'œsophage, éliminant les rougeurs et rétablissant la membrane muqueuse, endommagée par les effets de l'acide chlorhydrique. Pour préparer un bouillon apaisant, une cuillère à dessert de graines d’aneth, versez un verre d’eau bouillante, couvrez bien et laissez reposer pendant deux heures. Après cette période, le liquide parfumé dépose de la tension et boit une ou deux cuillerées à soupe avant chaque repas. Soit dit en passant, ne vous précipitez pas pour jeter les déchets: cousez deux petits sacs en lin, bourrez-les de graines chaudes et appliquez-les pendant 20 à 30 minutes sur les paupières. Ce remède soulage le gonflement, élimine l'inflammation et préserve l'acuité visuelle.

Pas moins utile pour la membrane muqueuse de l'œsophage et le bouillon de camomille. En plus d'éliminer le gonflement, il élimine les signes d'hyperémie et réduit la douleur lors des brûlures d'estomac. Le bouillon classique est préparé à partir d’une cuillère à soupe de matières premières pharmaceutiques sèches et d’un verre d’eau bouillante. Après avoir mélangé les composants dans un récipient en émail, placez-le dans un bain-marie et faites-le bouillir sous un couvercle pendant 10 minutes, puis retirez-le et laissez-le pendant une heure supplémentaire. Le bouillon est filtré et consommé dans trois cuillères à soupe pendant une demi-heure avant chaque repas.

Complications, conséquences

Coups de pied, brûlures d'estomac, difficulté intermittente à avaler des aliments, toux d'origine mal à l'aise, maux de dos... Est-ce qu'on leur prête souvent attention? Beaucoup répondront négativement. En attendant, il ne faut jamais ignorer ces symptômes apparemment innocents et le traitement par négligence. Les conséquences de la négligence de leur santé ne tarderont pas à se manifester sous la forme de maladies graves et parfois incurables:

  • Ulcère peptique;
  • Réduction de la lumière de l'œsophage (appelée sténose);
  • Apparence de saignement;
  • Rétrécissement cicatriciel de l'œsophage;
  • Tumeurs malignes;
  • Issue fatale due à une asphyxie.

Prévention

Bien entendu, les examens périodiques effectués par un gastro-entérologue ne suffisent pas pour maintenir la membrane muqueuse de l'œsophage entière et intacte. Nous devrons reconsidérer notre vision de la vie et changer radicalement l'attitude envers leur santé.

  • Oubliez les mauvaises habitudes. Il ne s'agit pas seulement de fumer deux paquets de cigarettes par jour et de bière au lieu de petit-déjeuner, mais aussi de lire tout en mangeant, un long séjour dans une position inconfortable, un repos passif sur le canapé immédiatement après un repas.
  • Entraînez-vous à ne jamais manger quelque chose de trop chaud. Même si une cuillerée de bortsch cracheur de feu sort de la casserole est votre plat préféré. Il suffit de souffler un peu dessus - et d'un plat potentiellement dangereux, ce plat deviendra simplement très savoureux.
  • Abandonne très froid. Manger de la glace en gros morceaux n’est pas seulement laid, mais aussi insipide, sans oublier le fait qu’il s’agit d’un test sérieux pour la membrane muqueuse de l’œsophage. N'oubliez pas à quel point la crème glacée fondue était divinement douce et sucrée, et vous en aviez soigneusement léché une tasse sous l'œil vigilant de votre mère. Retournez dans votre enfance pendant un moment - laissez la glace fondre un peu.
  • Soyez prudent avec les épices chaudes. Bien sûr, chaque table doit contenir une variété de poivrons, de moutarde et de raifort, mais vous devez les utiliser un peu, en insistant uniquement sur le goût des aliments et en n’essayant pas de les tuer. Vous mangez un plat frais et vous ne voulez pas dissimuler aux épices une odeur suspecte, n'est-ce pas? Dans ce cas, faites preuve de modération - votre tube digestif l'appréciera.
  • Surveillez votre poids. Les kilos superflus causent de nombreuses maladies du tube digestif.
  • En choisissant des vêtements, arrêtez votre choix sur les modèles à coupe libre, aux mouvements non gênants, en matières naturelles: coton, laine, lin. Ne portez pas de ceinture serrée. Des bretelles élégantes s’acquitteront beaucoup mieux de cette tâche.
  • Subir régulièrement un examen physique préventif. Cette mesure simple aide à identifier la majorité des maladies à un stade précoce de développement et à commencer le traitement à temps.
  • Ne vous sentez pas bien, ne vous précipitez pas dans une trousse de secours ou dans une infusion de mauvaises herbes "à partir de tout". Consultez un spécialiste. Il sait probablement beaucoup mieux ce qui vous arrive et pourra vous soulager des symptômes désagréables beaucoup plus rapidement et efficacement.

Les avis

Chers lecteurs, votre opinion compte beaucoup pour nous. Nous nous ferons donc un plaisir de faire un bilan de votre expérience en matière de traitement de la muqueuse œsophagienne dans les commentaires. Cela sera également utile aux autres utilisateurs du site.

Agniya, Vologda

«Comme l’a dit le gastro-entérologue, l’œsophagite par reflux ne peut être guérie, mais en respectant certaines règles, l’exacerbation peut être évitée pendant très longtemps: vous devez dormir sur un lit avec une tête de lit surélevée (cela fonctionne très bien),, plus important encore, si vous êtes traité avec des herbes, veillez à ce qu'elles n'aient pas d'effet cholérétique. Frit et gras, aussi, ne peuvent pas être, soda, café. Cela m'aide - pendant deux ans, les brûlures d'estomac étaient trois fois et même dans ce cas, elles n'étaient pas fortes ».

Inna, Tomsk

«Je fais face aux brûlures d'estomac avec l'aide de kissel à l'avoine, selon Izotov. Le goût, bien sûr, est spécifique, mais l’essentiel est le résultat, mais cela me convient parfaitement. Oui, et en sécurité, contrairement aux pilules. "

http://ogkt.ru/pishhevod/slizistaya-pishhevoda-zabolevaniya-simptomy-i-otzyvy.html

Symptômes et traitement de l'inflammation par reflux œsophagien

Quels sont les symptômes de l'œsophagite par reflux et quel traitement médical doit être utilisé? Existe-t-il des remèdes naturels pour remédier à ce trouble et quel régime faut-il suivre en cas de pathologie? Nous étudions tous les aspects des différents types d’œsophagite.

Qu'est-ce que le reflux œsophagien?

L’œsophagite par reflux, également connue sous le nom de maladie gastro-reflux ou reflux peptique, est un processus inflammatoire qui affecte l’œsophage provoqué par la décharge du contenu de l’estomac.

L'œsophage est recouvert intérieurement d'une membrane muqueuse très différente de l'estomac et, en principe, elle n'est pas destinée à entrer en contact avec des substances fortement acides ou alcalines. Pour cette raison, lorsque le contenu de l'estomac et, en substance, l'acide chlorhydrique et la bile y pénètrent, il s'enflamme.

Dans des conditions normales, la valve est bloquée par une valve ou, mieux, par un sphincter. Le passage dans l'œsophage d'une petite quantité de suc gastrique peut être physiologiquement acceptable et ne produit pas de conséquences, mais si le problème, pour une raison quelconque, se reproduit en quantité significative, une maladie se déclare.

Le processus inflammatoire se développe et, avec le temps, l'intégrité des tissus de l'œsophage est perturbée et des lésions et des ulcères de l'œsophage se forment.

Classification et types d'inflammation de l'œsophage

Il existe différents critères pour classer différents types d'oesophagite par reflux. Cependant, ils sont tous basés sur l'histologie du tissu de l'œsophage, c'est-à-dire sur le type de dommage qui se produit avec cette maladie.

La première classification est effectuée en fonction du type d'œsophagite:

  • Oesophagite par reflux facile, comprend les modifications microscopiques de la muqueuse.
  • Oesophagite par reflux érosif, Lorsque les parois internes de l'œsophage présentent des rougeurs évidentes, des saignements et des ulcères sont clairement visibles au cours de l'examen endoscopique.
  • Oesophagite par reflux sténotique. Elle est caractérisée par la présence de tissu fibreux dans l'œsophage, due à la guérison de blessures anciennes. De tels tissus provoquent une sténose (rétrécissement) de la lumière de l'œsophage.
  • Oesophage de Barrett. Dégénérescence de la membrane muqueuse de l'œsophage (métaplasie). La cause de cette dégénérescence peut être trouvée dans la tentative de l’organisme de lutter contre l’agression acide. Le tableau clinique est aggravé par les ulcères et la sténose. L'œsophage de Barrett est considéré comme une pathologie précancéreuse. Les patients atteints de cette maladie sont 35% plus susceptibles d'avoir un cancer de l'œsophage.

Une autre classification de l'œsophagite par reflux repose sur la gravité de la lésion:

  • Oesophagite par reflux I degré, se produit lorsque l’érosion et les rougeurs sont détectées dans un seul pli du tube oesophagien.
  • Oesophagite par reflux II degré Déterminez quand plus d'un pli est affecté, mais pas sur toute la circonférence.
  • Oesophagite par reflux III degré, lorsque les plis sont affectés sur toute la circonférence.
  • Oesophagite par reflux de grade IV, si l'inflammation est généralisée autour de la circonférence, mais l'érosion est devenue des ulcères, et une fibrose du tissu et une sténose sont présentes.
  • Sur reflux œsophagite V degré indique la présence d'épithélium cylindrique.

Une autre classification est basée sur une estimation de la taille de la lésion provoquée par l'oesophagite par reflux. Au cœur de cette classification, nous avons:

  • Oesophagite degré A. Une ou plusieurs érosions, mais de moins de 5 mm.
  • Oesophagite de degré B. Erosion de plus de 5 mm, mais telle qu’elles ne se rejoignent pas à travers les plis de l’œsophage.
  • Oesophagite degré C. Érosion de plus de 5 mm, se touchant, mais pas sur toute la circonférence.
  • Degré d'oesophagite D. Erosions qui affectent toute la circonférence de l'oesophage.

Il existe également une forme d'oesophagite par reflux sans les symptômes typiques décrits, elle ne montre aucun signe d'érosion ni d'ulcération de la membrane muqueuse. Connu sous le nom de maladie de reflux gastro-oesophagien non érosif ou sous l'abréviation NERD (maladie de reflux non érosif).

Quelles sont les causes possibles du reflux œsophagien

Les causes de la maladie gastro-reflux sont évidentes - entrée du contenu de l'estomac dans l'œsophage:

  1. Peut causer un reflux problèmes de confinement des valves cardiaques, qui sépare l'estomac de l'œsophage. Les problèmes de confinement des valves cardiaques sont divers et peuvent être causés par:
    • Troubles du sphincter qui ne se ferme pas.
    • Absence de nettoyage de l'œsophage qui, dans des conditions normales, élimine les matières non digestibles ou les petites grappes par régurgitation de la lumière.
    • Hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme.
    • Malformations congénitales de la valvule cardiaque.
    • Les tumeurs.
  2. Séjour prolongé excessif d'aliments dans l'estomac. Plus la nourriture reste longtemps dans l'estomac, plus le risque de reflux et, par conséquent, d'œsophagite est probable. Un séjour excessif d'aliments dans l'estomac peut être causé non seulement par des problèmes gastriques et intestinaux, mais également par des maladies systémiques telles que le diabète. Ce dernier peut perturber le système nerveux autonome, ce qui ralentit la digestion.
  3. Une autre raison pourrait être médicaments, tels que: bêta-bloquants, théophylline, anticholinergiques (agissant sur le système nerveux autonome), progestérone.
  4. Il faut également noter l’influence de la bactérie Helicobacter pylori. Cependant, aujourd’hui, cette question reste controversée. Certains auteurs incluent cette bactérie dans la liste des causes possibles, d'autres l'excluent. Et certains affirment que l'éradication complète de l'infection augmente le risque d'œsophagite par reflux.

Prévention et facteurs de risque

Lors de l'analyse de la pathologie, il convient de garder à l'esprit qu'un certain nombre de facteurs de risque augmentent la probabilité de développer ces maladies, ce qui entraîne des symptômes de reflux œsophagien et, par conséquent, d'œsophagite.

Comprendre ces facteurs de risque peut être utile pour la prévention. Ce sont les habitudes et le mode de vie, le manque ou l'excès d'événements et de situations spécifiques qui affaiblissent le corps et le mettent davantage à risque. En analysant les facteurs présentés, vous pouvez voir que la plupart d’entre eux peuvent être prévenus et éviter ainsi l’apparition d’une maladie de l’œsophage:

  • L'obésité. À mesure que le poids augmente, la compression dans l'abdomen augmente et une pression cardiaque élevée peut provoquer un reflux.
  • La grossesse. L'augmentation de la taille de l'utérus comprime le diaphragme et le cœur et augmente donc le risque de reflux et d'inflammation de l'œsophage.
  • Mauvaises habitudes alimentaires. Une nourriture trop riche et une mastication insuffisante, des aliments trop acides et trop gras, un abus de chocolat sont autant de facteurs de risque supplémentaires.
  • Aucun mouvement et activité sportive.
  • Effort intense. Le reflux gastro-oesophagien peut être provoqué par la tension physique des muscles. Nous devons donc être prudents, par exemple lors d’une séance d’entraînement, par exemple dans un centre de remise en forme et lors de la levée de poids.
  • L'abus d'alcool. L'alcool a un effet néfaste sur la muqueuse gastrique, provoquant son inflammation.
  • La cigarette. Le tabagisme, parmi d'autres "effets secondaires", augmente le risque de développer une œsophagite peptique et augmente de manière significative l'acidité de l'estomac, ce qui rend la muqueuse gastrique extrêmement sensible à la formation d'érosion sous l'action des acides.
  • Ceintures et vêtements serrés exercer une pression continue sur l'abdomen en faveur du reflux.
  • Le sommeil juste après le déjeuner ou le dîner.
  • Problèmes psychologiques: stress, anxiété excessive, attaques de panique ou dépression.

Symptômes communs de l'oesophagite par reflux

Les symptômes les plus courants d'oesophagite et de reflux par reflux sont les suivants:

  • Douleur dans le sternum, il peut être "brûlant" (perçu comme une sensation de brûlure). La douleur irradie parfois le long de l'œsophage vers la bouche ou les bras, le dos et l'omoplate. Il est important de noter que, dans certains cas, la douleur de l'œsophagite peut être confondue avec une douleur à l'angine qui crée une fausse alerte de crise cardiaque ou d'angine de poitrine.
  • Acidité et brûlures d'estomac. L'acidité est perçue par la bouche lors de la régurgitation de l'acide gastrique. La régurgitation peut montrer des traces d'aliments non digestibles. Pour cette raison, il peut se produire même pendant le sommeil et ses traces apparaissent souvent sur l'oreiller après le réveil. Dans certains cas (en particulier chez les nourrissons et les jeunes enfants), le problème peut être très dangereux, car la régurgitation peut pénétrer dans les voies respiratoires et provoquer la suffocation. Pour éviter de tels cas, les enfants sont couchés dans le berceau ou couchés avec la tête déplacée.
  • Nausée.
  • Des ballonnements et rot.
  • Déglutition difficile (dysphagie). Peut être plus ou moins douloureux. Causée par une sténose de l'œsophage ou par des problèmes de mobilité.
  • Mauvaise haleine. L'inflammation de l'œsophage entraîne une mauvaise haleine.

Le suc gastrique, qui pénètre dans l'œsophage, peut également provoquer une irritation des voies respiratoires, pouvant entraîner les symptômes respiratoires suivants:

  • Hypersécrétion de mucus, comme lors d’un rhume.
  • Voix rauque. Surtout quand tu te réveilles.
  • Ulcères sur les cordes vocales.
  • Pharyngite et maux de gorge.
  • Trachéite
  • Toux sèche.
  • Pneumonie en cas d'ingestion.
  • L'asthme

Parmi les symptômes atypiques, on peut identifier:

  • Problèmes avec l'émail des dents et les maux de dents.
  • Problèmes cardiaques (arythmies, extrasystoles) et tremblements.

Diagnostic: anamnèse, examen et analyses

Le spécialiste à consulter si les symptômes ci-dessus sont présents est un gastro-entérologue. Il posera un diagnostic sur la base d'un examen visuel, d'une analyse du tableau clinique et de plusieurs études et analyses spécifiques.

Un diagnostic correct de la maladie est nécessaire pour déterminer les causes de l'oesophagite par reflux, puis pour mener le traitement le plus approprié.

Voyons quels outils de base sont utilisés pour un diagnostic correct:

  • Histoire de cas du patient.
  • Analyse du tableau clinique.
  • Gastroscopie. En entrant par la bouche du gastroscope, il s’agit d’un mince cathéter doté d’une chambre d’extrémité et à travers lequel les fibres optiques transmettent la lumière afin d’éclairer la lumière de l’œsophage. La prise de vue est affichée sur un moniteur externe. Grâce au gastroscope, vous pouvez également prélever des échantillons de tissu de l'œsophage.
  • PH-mètre 24 heures. La mesure du pH vous permet de déterminer le nombre de jus et d’acides qui, en 24 heures, passent de l’estomac à l’œsophage.
  • Manométrie gastro-oesophagienne. Il vous permet de mesurer la pression dans différentes parties de l'œsophage, puis d'évaluer le travail du service cardiaque. L'étude est nécessaire avec la mesure du pH en l'absence d'ulcères et d'érosion.
  • Radiographie de l'estomac en utilisant le contraste.
  • Tomographie avec contraste.
  • Test d'expiration rechercher Helicobacter pylori.

Thérapie: Comment guérir l'oesophagite par reflux

Comment guérir l'œsophagite peptique? La pathologie peut être traitée de différentes manières. Il n'existe pas de protocole de traitement unique, seul un spécialiste peut déterminer les médicaments les mieux adaptés à la situation du patient.

Nous analyserons les différentes approches de la médecine traditionnelle: thérapie pharmacologique et chirurgie, et ce que la médecine naturelle offre.

Thérapie traditionnelle: médicaments et chirurgie

  • Supprimez autant de stress que possible en adoptant un mode de vie sain.
  • Arrêtez de fumer et évitez de respirer la fumée.
  • Gardez votre poids corporel normal et sous contrôle.
  • Exclure les produits susceptibles de détériorer la valvule cardiaque et, en particulier, le sphincter œsophagien inférieur: alcool, gras, frits, épices épicées, agrumes, jus de tomate, thé, café, boissons gazeuses, vinaigre et produits conservés au vinaigre.
  • Les aliments sont consommés sans hâte et bien mastiqués. Si nécessaire, divisez les gros repas en différentes collations.
  • Ne vous couchez pas immédiatement après un repas, attendez au moins 2 heures.
  • Ne faites pas d’efforts physiques intenses immédiatement après avoir mangé.
  • Insérez sous le matelas du lit de soutien qui maintenait la tête au-dessus du dos. La tête devrait être 20/25 cm au-dessus de l'estomac.

Traitement médicamenteux. Parmi les médicaments utilisés, les antiacides, qui sont contrôlés par l’acidose, les procinétiques, qui accélèrent la vidange gastrique et protègent la membrane muqueuse. Les antiacides réduisent l'acidité et, par conséquent, les symptômes de l'oesophagite par reflux, ce qui contribue à la guérison de l'érosion.

Opérations Le traitement chirurgical consiste en un ensemble complexe de changements dans le travail du service cardiaque, jusqu'à la création d'une nouvelle valve avec plicature de la paroi stomacale. Cependant, avec l’arrivée de nouveaux médicaments contre l’acidité, qui permettent de la contrôler longtemps, l’intervention chirurgicale a été presque complètement abandonnée.

Les produits utilisés en médecine naturelle pour traiter une maladie réduisent également l'acidité et favorisent la digestion. En fait, dans la médecine traditionnelle, on utilise l'alginate, dérivé d'algues, qui forme une sorte de barrière entre l'estomac et l'œsophage, empêchant ainsi le reflux. Également utilisé: Fucus, Aloe, Cinnamon.

Puis-je faire du sport avec reflux

C'est possible et même recommandé, mais il devrait s'agir d'une activité qui ne nécessite pas d'effort excessif et qui ne devrait jamais être effectuée après avoir mangé. Le meilleur conseil est l'aérobic, une promenade facile et rapide pendant au moins une heure.

Complications de l'oesophagite par reflux

Oesophagite de Barrett, l'une des formes les plus graves de dégénérescence de la muqueuse oesophagienne due au reflux.

Dans 10% des cas, il peut se transformer en cancer de l'œsophage, mais la plupart des complications peuvent être guéries si elles sont détectées à temps.

Régime alimentaire pour prévenir le reflux

Sur petit déjeuner on devrait préférer le café au lait écrémé ou à l'orge, le yogourt faible en gras, de préférence sans pain, peut être de la chapelure au miel ou à la confiture. Les flocons et le riz soufflé sont également utiles. En ce qui concerne les fruits, évitez les agrumes, afin de ne pas «nourrir» l'œsophagite.

Aliments autorisés pour le déjeuner et le dîner

Les pâtes et le riz vont bien, mais n'en faites pas trop avec leur volume et leur sauce. En tant que source de protéines, vous devriez choisir de la viande bouillie ou du poisson frit grillé.

Pour réduire le risque de reflux, les fromages doivent être faibles en gras, il est préférable de les remplacer par du fromage cottage. Pommes de terre et légumineuses utiles; les légumes doivent toujours être cuits.

Aliments et boissons à éviter

Le café et les boissons gazeuses, les épices chaudes telles que le poivron, l'oignon ou l'ail, le pain moelleux et les légumes aigres tels que la tomate sont interdits.

Faites attention aux jus d'agrumes fraîchement pressés, ce qui peut considérablement augmenter l'œsophagite.

http://sekretizdorovya.ru/publ/refljuks_ehzofagit/2-1-0-384

Inflammation de l'œsophage: comment traiter et comment?

Maladies inflammatoires de l'œsophage - désigne tout un groupe de nosologies pour lesquelles une réaction inflammatoire destructrice est courante et qui se développe dans la membrane muqueuse de l'organe. À mesure que la maladie progresse, le processus pathologique peut également toucher les structures plus profondes de l'œsophage. Ces maladies sont unies par un nom commun - œsophagite. Ceux-ci comprennent:

  • oesophagite aiguë;
  • oesophagite chronique;
  • GERD.

Selon le tableau morphologique dominant, les maladies inflammatoires de l'œsophage sont divisées en:

Chaque formulaire nécessite un traitement spécifique.

Table des matières

Quelle est l'inflammation de l'œsophage

L'inflammation de l'œsophage est une réaction défensive typique du corps visant à localiser, détruire et éliminer l'agent pathogène du corps. Ce processus s'accompagne de lésions tissulaires (altération), d'une accumulation de liquide (exsudation), ainsi que d'une augmentation du nombre de cellules et de la prolifération des tissus dans le foyer inflammatoire (prolifération).

L'inflammation de l'œsophage se produit dans les muqueuses du corps, ce qui donne les symptômes correspondants:

  • douleur à la poitrine en avalant des aliments;
  • violation de l'acte d'ingestion;
  • brûlures d'estomac;
  • bave accrue.

La méthode de traitement dépend des causes de l'inflammation, de la gravité des lésions de l'organe inflammatoire et de sa durée. Le plus souvent, l'œsophagite est traitée de manière conservatrice avec un régime alimentaire, des médicaments, de la physiothérapie, mais un traitement chirurgical est parfois nécessaire.

Symptômes de l'inflammation de l'œsophage chez l'adulte

Lorsque l'inflammation des symptômes de l'œsophage, selon la forme de la maladie peut différer légèrement.

Symptômes de l'œsophagite aiguë

Inflammation aiguë de la muqueuse oesophagienne, accompagnée d'une clinique, qui est déterminée par la cause de la maladie et la gravité de la réponse inflammatoire:

  1. Dans l’œsophagite catarrhale et érosive, le tableau clinique peut être modérément et mal exprimé. Les patients s'inquiètent d'une dysphagie et d'une odonophagie modérément prononcées (douleur lors de la déglutition) principalement lors de l'ingestion d'aliments rugueux ou chauds, d'éructations d'air, de salivation accrue, de sensation de "coma dans la gorge".
  2. Dans l'œsophagite hémorragique, les patients sont inquiets par des éructations avec du mucus sanglant, des vomissements avec mélange de sang (possibilité de saignement prononcé), du méléna (selles noires dues à un mélange de sang).
  3. Une œsophagite nécrosante se produisant lors d’infections (toutes formes de sepsis, typhus, diphtérie) ainsi que de brûlures chimiques (acides, alcalis) sur fond d’une affection générale grave, dysphagie, douleurs rétrosternales aiguës, vomissements avec fragments de tissu nécrotique est notée. Il est très difficile de traiter de telles conditions.

Symptômes de l'oesophagite chronique

Dans l'œsophagite chronique, le plus souvent un syndrome de diverses pathologies, le symptôme principal est une brûlure d'estomac et une sensation de brûlure à la poitrine. Ces signes s'intensifient après l'ingestion d'aliments gras, de boissons gazeuses et de café. La douleur dans l'œsophagite chronique est légère et leur localisation typique dépasse le processus xiphoïde. Une plainte fréquente dans l'œsophagite chronique est une éructation avec un arrière-goût amer ou acide.

Symptômes de l'oesophagite par reflux (œsophagite peptique)

Une exposition constante au suc gastrique provoque une irritation et une inflammation de la paroi interne de l'œsophage. Un signe clair et déterminant de l'œsophagite par reflux est une brûlure d'estomac qui survient après un repas ou au cours d'un repas. Les brûlures d'estomac s'accompagnent souvent de crampes douloureuses dont l'apparition est associée à un spasme de l'œsophage. La régurgitation des aliments consommés est également une plainte fréquente dans cette pathologie. La dysphagie avec GERD est transitoire. Douleur constante, sensation de brûlure, régurgitation de la nourriture - tout cela affecte négativement la psyché du patient, provoquant des réactions dépressives, ce qui complique le traitement.

Quelle est la cause de l'inflammation de la muqueuse oesophagienne

Les causes d'inflammation de l'œsophage (forme aiguë) peuvent être très différentes. Les plus fréquents d'entre eux sont:

  • infections - virus (adénovirus, virus de la grippe), bactéries (bêta-streptocoque A, sepsis de toute étiologie), champignons (genre Candida);
  • action sur la membrane muqueuse de l'œsophage d'agents thermiques, chimiques, de substances radioactives (aliments ou boissons chauds, acides, bases, alcools de substitution, inflammation après irradiation pour le traitement de la pathologie du cancer);
  • traumatisme à la membrane muqueuse de l'œsophage par un corps étranger.

Causes de l'oesophagite chronique

L'œsophagite chronique est également causée par de nombreux facteurs:

  • œsophagite alimentaire (habitude de manger trop chaud et trop épicé);
  • oesophagite professionnelle (lorsque vous travaillez avec des substances caustiques);
  • inflammation de l'œsophage avec troubles métaboliques (hypovitaminose, carences en micronutriments);
  • œsophagite allergique (avec divers types d’allergies alimentaires);
  • oesophagite idiopathique.

Causes de l'oesophagite par reflux

La survenue de l'œsophagite par reflux est principalement due à l'injection fréquente et prolongée de contenus gastrique et biliaire dans l'œsophage à la suite de la perturbation de son mécanisme de fermeture, et la seconde raison importante est la réduction de la vitesse de nettoyage de l'œsophage et la neutralisation de l'effet néfaste sur la membrane muqueuse de l'acide chlorhydrique. Contribuer à cette maladie:

  • consommation excessivement rapide d'aliments avec l'ingestion de grandes quantités d'air;
  • aliments gras pour la viande, épices, pâtes alimentaires;
  • action de certains médicaments (nitrates, antagonistes du calcium, anticholinergiques, théophylline).

C'est important! Avant de traiter les principaux symptômes de la maladie, il est nécessaire de supprimer l’effet de ces facteurs.

Quelle est l'inflammation dangereuse de l'œsophage

Les maladies inflammatoires peuvent entraîner non seulement une intervention chirurgicale ou une invalidité, mais peuvent même menacer la vie du patient si vous ne consultez pas votre médecin à temps - c’est ce qui constitue une inflammation dangereuse de l’œsophage.

Bien entendu, les formes d'œsophagite catarrhale et érosive, après l'élimination de leurs causes, se transmettent d'elles-mêmes et entraînent rarement des complications. Dans l'oesophagite plus grave, les effets suivants peuvent survenir:

  1. La réduction de l’ouverture œsophagienne (sténose) est le plus souvent le résultat de brûlures chimiques ou d’infections graves (tuberculose, diphtérie, typhus), un dépôt massif de tissu conjonctif se forme au site de constriction, ce qui complique grandement le péristaltisme de l’œsophage. Au-dessus du site de rétrécissement, du fait de l’accumulation constante de nourriture, la paroi de l’œsophage s’étire et se gonfle. Des diverticules œsophagiens apparaissent, qui sont souvent infectés. Les sténoses post-brûlures ont une plus grande étendue.
  2. La perforation de l'œsophage est une complication grave nécessitant des soins chirurgicaux urgents. Les causes de perforation peuvent être une oesophagite par brûlure, une oesophagite sur fond d’infections graves, des ulcères peptiques. Le premier symptôme de la perforation peut être un vomissement, d'abord du sang rouge, puis du "marc de café". La clinique de choc augmente rapidement (la pression artérielle chute brusquement dans le contexte de la tachycardie, suivie d’une arythmie).
  3. Œsophage de Barrett - cette affection est le plus souvent le résultat de GREB. En raison de l'exposition constante à la membrane muqueuse de l'œsophage par le contenu acide de l'estomac, les cellules muqueuses sont endommagées et modifiées. De telles cellules métaplasiques donnent souvent lieu à un adénocarcinome.
  4. Complications purulentes de l'oesophagite. Si l'œsophage est endommagé par des corps étrangers (os de poisson, objets tranchants avalés par inadvertance), des abcès et des phlegmon de l'œsophage se produisent.

Diagnostic des maladies inflammatoires de l'oesophage

En fonction de la gravité du processus inflammatoire, l'examen du patient est effectué de manière urgente ou planifiée.

Les principaux types d’examen de l’œsophagite sont les suivants:

  1. Si l'on soupçonne une nature infectieuse de la lésion, un test sanguin d'infection virale et bactérienne est effectué (les titres d'anticorps dirigés contre les virus, la diphtérie et le typhus sont déterminés, des tests sanguins sont effectués pour l'infection par le VIH).
  2. Radiographie avec contraste œsophagien - examen à faible impact et très informatif. Vous permet d'identifier la lésion, de détecter un corps étranger dans l'œsophage, d'évaluer le degré de rétrécissement de l'œsophage. En cas de brûlure chimique de l'œsophage, l'examen peut être prescrit dès le deuxième jour après la blessure.
  3. Oesophagealmania - l’étude permet d’évaluer l’activité péristaltique de l’œsophage, de déterminer le pH à l’intérieur du corps, de déterminer le taux de vidange de l’œsophage (clairance de l’œsophage).
  4. Oesophagoscopie - examen de l’œsophage de l’intérieur avec un œsophagoscope. La méthode permet non seulement d’examiner en détail la membrane muqueuse de l’œsophage, mais également, le cas échéant, de procéder à une biopsie d’un organe en vue d’une analyse histologique.

Inflammation de l'œsophage: comment traiter

Traitement de l'inflammation aiguë de l'œsophage:

  • pour le traitement des maladies infectieuses ayant provoqué l'apparition de l'œsophagite, des antibiotiques sont utilisés à dose complète (par voie parentérale);
  • la prise de nourriture est arrêtée pendant plusieurs jours et en cas de brûlure chimique, d'œsophagite nécrotique ou hémorragique grave, le patient est transféré à la nutrition parentérale, avec un passage supplémentaire à une nourriture économiquement et chimiquement économiquement;
  • pour soulager les symptômes de l'inflammation, des solutions orales de novocaïne, de collargol et de tanin sont utilisées à l'intérieur;
  • Pour réduire les effets de la dyskinésie oesophagienne, les principes actifs cinétiques sont utilisés dans les comprimés (dompéridol, itopride);
  • en cas d’érosions multiples, le solcoséryle est utilisé;
  • pour l'œsophagite hémorragique compliquée de saignements, l'acide aminocaproïque, le Ditsinon, le Vikasol sont utilisés;
  • la correction des sténoses se fait par bougienage.

Comment traiter les processus inflammatoires chroniques de l'œsophage:

  1. Thérapie de régime. La fréquence des repas, les méthodes de cuisson, la liste des produits autorisés et demandés sont discutés en détail avec votre médecin.
  2. Médicaments réduisant le pH du contenu de l'estomac en neutralisant l'acide chlorhydrique (antiacides Maalox, Almagel, Gaviscon, Phosphalugel) ou en supprimant sa formation dans l'estomac: IPP (Oméprazole, Rabeprozole) ou IGR (Famotidine, Roxatidine, Nizatidine).
  3. Les médicaments qui augmentent la motilité de l'estomac et des intestins, accélèrent le mouvement des aliments de l'estomac vers les intestins, augmentent la motilité de l'œsophage, normalisent le tonus du sphincter - prokinétique (Domperidol, Itoprid).
  4. Traitement de physiothérapie (thérapie au laser, thérapie magnétique, balnéothérapie, cryothérapie).
  5. Remèdes populaires.

Inflammation de l'œsophage et traitement des remèdes populaires

La médecine traditionnelle dans le traitement de l'inflammation de l'œsophage utilise des outils qui réduisent la gravité de la réaction inflammatoire locale, réduisant ainsi la douleur et les brûlures d'estomac.

Les diagrammes ci-dessous traitent des recettes, les plus faciles à préparer à la maison pour le traitement des remèdes populaires, qui éliminent les symptômes de l'inflammation (onglet 1):

Tableau 1. Moyens de cuisson des recettes pour l'inflammation de l'œsophage

http://stomach-diet.ru/vospalenie-pischevoda-simptomyi-i-lechenie/

Publications De Pancréatite