Douleur intestinale droite

Si les intestins du côté droit sont douloureux, cela peut indiquer de nombreuses maladies, mais il existe parfois des raisons non pathologiques. Le plus souvent, une telle douleur est associée à toutes les inflammations connues de l'appendice (appendicite), bien que ce ne soit pas la seule pathologie pouvant se faire sentir de cette façon. Si la douleur est souvent perturbée ou si la sensation douloureuse dure plus d'une heure, vous devriez consulter un médecin, car un traitement immédiat est probablement nécessaire.

Causes possibles de douleurs intestinales à droite

Les causes de douleur abdominale à droite peuvent être divisées en pathologiques et non pathologiques. Ces derniers incluent des excès alimentaires, une intoxication alimentaire, une violation du régime alimentaire ou des exercices intenses après une chirurgie dans la cavité abdominale. De plus, la douleur à court terme se manifeste parfois par une charge psycho-émotionnelle intense, comme le stress. Les douleurs douloureuses en bas à droite peuvent apparaître en raison de la formation excessive de gaz.

Des sensations douloureuses à droite dans la cavité abdominale ne surviennent pas toujours dans l'intestin. Le danger est qu'ils sont souvent difficiles à distinguer. Les causes pathologiques de la douleur dans l'intestin droit incluent les maladies suivantes:

  • l'apparition de tumeurs;
  • La maladie de Crohn;
  • colite (y compris ischémique);
  • la dyskinésie;
  • diverticule;
  • inflammation de l'appendice;
  • la tuberculose;
  • dysbactériose;
  • syndrome du côlon irritable;
  • colite ulcéreuse;
  • maladies infectieuses des intestins, etc.
Retour à la table des matières

Inflammation de l'appendice

L'appendicite ou inflammation de l'appendice est l'une des maladies intestinales les plus courantes localisée dans le côté droit, souvent dans l'hypochondre. La pathologie du traitement est souvent chirurgicale, vous devez donc consulter un médecin dès les premières manifestations de la douleur. Cela ne fera que s'entendre avec les méthodes de traitement conservateur. La douleur est souvent confondue avec une douleur à l'estomac. La douleur peut perturber non seulement à droite, mais aussi au nombril, dans l'hypochondre. Un trait caractéristique est que la douleur peut tirer dans la jambe. Les douleurs abdominales sont variables dans la nature, elles sont généralement d'intensité légère. Au fil du temps, la douleur peut irradier dans la cavité abdominale et devenir plus forte. Les patients remarquent que lorsqu’ils se déplacent, l’inconfort augmente. Peut augmenter la température, les nausées et les haut-le-cœur.

Inflammation colorectale

La colite est un processus inflammatoire dans le côlon causé par une infection. Les sensations de douleur sont localisées à droite du nombril, parfois dans l'hypochondre. La pathologie affecte non seulement le gros intestin, elle peut également se propager à l'intestin grêle, comme en témoigne la douleur au côté droit de l'abdomen. La maladie se manifeste aussi:

  • fièvre
  • distension abdominale;
  • selles fréquentes;
  • bâillonnement;
  • faiblesse générale;
  • maux de tête;
  • la présence de mucus et de sang dans les selles.

La colite ischémique est une maladie caractérisée par le développement d'un processus inflammatoire dans les intestins, qui résulte de l'obstruction des vaisseaux qui s'y trouvent. La maladie s'accompagne de crampes abdominales, qui se manifestent parfois non seulement à droite. La pathologie est dangereuse. L'absence de traitement peut avoir des effets irréversibles.

La maladie de Crohn

La maladie de Crohn peut provoquer des douleurs dans les intestins de droite, une inflammation chronique des intestins qui se propage aux vaisseaux et aux ganglions lymphatiques. Des ulcères et des cicatrices se forment sur les parois intestinales. La pathologie peut affecter d'autres organes et systèmes. Dans ce cas, le patient se plaint également de:

  • faiblesse
  • aucune envie de manger;
  • saute dans la température du corps;
  • perte de poids;
  • la diarrhée;
  • distension abdominale, etc.
Retour à la table des matières

IBS (syndrome du côlon irritable)

Le syndrome de l'intestin irritable est un trouble fonctionnel du corps lorsqu'il se blesse à la droite du nombril ou au-dessous de la cavité abdominale, mais aucun signe physiologique de la maladie n'est retrouvé. Les sensations douloureuses font mal dans la nature. La cause de la maladie réside souvent dans l'état psycho-émotionnel du patient. L'ISF peut également se produire:

  • flatulences;
  • du mucus dans les selles;
  • violation de la chaise;
  • le sentiment que les intestins ne sont pas vidés après une selle;
  • faiblesse générale;
  • une légère augmentation de la température;
  • maux de tête;
  • douleurs musculaires, etc.
Retour à la table des matières

Tumeur

L'apparition de tumeurs s'accompagne souvent de malaises et de sensations douloureuses dans l'abdomen. Les tumeurs les plus courantes sont les polypes et le cancer. Les douleurs dans les intestins du côté droit ne sont pas fortes, elles peuvent également se manifester dans d'autres parties de la cavité abdominale (gauche, dans le nombril, dans l'hypochondre, etc.). Si la tumeur est de petite taille, les symptômes sont souvent complètement absents. Lorsque la tumeur se développe, elle serre ou ferme le passage dans l'organe. En conséquence, une obstruction intestinale est formée.

La tuberculose

La tuberculose commence le plus souvent par le caecum. Les symptômes de la maladie ne diffèrent pas des autres pathologies intestinales:

  • légère augmentation de la température;
  • perte d'appétit;
  • panne;
  • violation de la chaise;
  • transpiration excessive;
  • des ballonnements;
  • sensation de lourdeur dans l'abdomen après le repas;
  • légères sensations douloureuses dans le côté droit, souvent dans l'hypochondre, etc.
Retour à la table des matières

Autres raisons

La dysbactériose est une maladie caractérisée par une violation de la composition de la microflore intestinale. Il se manifeste souvent par des sensations douloureuses dans le bas de l'abdomen. Le ventre éclate, c'est dur. Le patient est dérangé par une fréquente chaise liquide de couleur verte. Il y a une odeur nettement désagréable d'excréments. Si la maladie n'est pas traitée, les selles deviennent liquides. En outre, l'appétit du patient se dégrade, un grondement intestinal apparaît. La cause de la douleur dans les intestins est une infestation de vers ou une infection par d'autres parasites.

Diverticulite - renflement de la paroi intestinale. Initialement, la pathologie n'est accompagnée d'aucun signe. Les symptômes apparaissent lorsque des complications de la maladie se développent. Dans ce cas, le patient s'inquiète de douleurs aiguës au niveau du nombril, ainsi que de:

  • la température augmente;
  • la diarrhée apparaît avec des mélanges de sang et de liquides muqueux.
Retour à la table des matières

Comment faire face à la douleur?

Des sensations douloureuses au côté droit, au bas de la cavité abdominale ou de l'hypochondre - une raison de consulter un médecin, surtout si elles se produisent régulièrement ou si elles sont perturbées pendant une longue période. Si vos intestins commencent à vous faire mal, vous devez vous allonger un peu. Dans le même temps, il faut oublier de manger, d'échauffement ou de thérapie «froide». Lorsque le patient se tournera vers le médecin, un diagnostic approfondi sera établi, ce qui aidera à identifier la cause des sensations désagréables du côté droit. Pour ce faire, le médecin prendra des antécédents, examinera le patient, palpera la cavité abdominale et prescrira les examens de laboratoire et instrumentaux nécessaires. Après le diagnostic, le spécialiste vous prescrira une procédure thérapeutique adéquate.

Avant d'aller chez le médecin, la douleur peut être arrêtée par des antispasmodiques (par exemple, «No-shpa», «Drotaverin», etc.). Le symptôme devrait disparaître au maximum dans une demi-heure. Si la distension abdominale est concernée, le symptôme peut être causé par une selle de longue date. Pour vous aider, vous devez boire un absorbant (par exemple, du charbon actif). Dans ce cas, vous devez utiliser un outil qui vous aidera à effectuer un acte de défécation (par exemple, un microclyster "Mikrolaks" ou des bougies à la glycérine). Il est recommandé d'augmenter la quantité de fluide consommée à 2 litres par jour. Cela aidera à prévenir la constipation. Lors d'exercices inconfortables dans la région abdominale à droite du nombril, des exercices physiques spéciaux aident à améliorer la motilité et l'absorption dans le corps.

Quand devrais-je appeler un médecin?

Si les douleurs et les coliques intestinales ne disparaissent pas après une demi-heure après avoir bu un agent antispasmodique (à condition de rester calme), vous devrez probablement appeler une ambulance, car seul le médecin peut dire pourquoi les douleurs ne disparaissent pas. L'appel d'urgence obligatoire doit être en présence de tels symptômes:

  • la douleur est vive et très grave;
  • vomissements persistants;
  • une augmentation significative des indicateurs de température.

Dans le même temps, il est important de ne pas tarder à appeler une ambulance. Plus tôt le médecin diagnostiquera et déterminera la cause de la douleur à droite du nombril, plus tôt le traitement sera prescrit. La détection précoce de la maladie rend le traitement plus efficace. En outre, cela aidera à prévenir d'éventuelles complications de la maladie. Le traitement de chaque maladie est spécifique, alors ne retardez pas l'appel du médecin et prenez votre médicament.

http://pishchevarenie.ru/kishechnik/boli/v-kishechnike-sprava.html

Douleur intestinale côté droit

Douleur dans les intestins du côté droit

La douleur au côté est souvent le symptôme de certaines maladies. Si vous pouvez localiser longtemps une gêne à un endroit ou à un autre, vous devriez faire appel à un spécialiste et en aucun cas à l'automédication. Ces douleurs peuvent être des symptômes de maladies infectieuses graves nécessitant non seulement un traitement immédiat, mais également une hospitalisation. La douleur peut être ressentie des deux côtés, mais si c'est le bon côté, on parle le plus souvent de maladie intestinale.

Des douleurs dans les intestins du côté droit peuvent indiquer le développement d'une colite ulcéreuse, d'une iléite, de la maladie de Crohn et même d'infections à helminthes. Avec ces maladies, les parois intestinales deviennent enflammées, elles forment des cicatrices qui s'épaississent et causent un passage alimentaire douloureux dans les intestins.
Colite ulcéreuse # 8212; Les maladies les plus courantes chez les personnes sont principalement les jeunes et vivent dans les zones urbaines. Les causes les plus courantes de cette maladie grave sont les régimes alimentaires malsains et les facteurs environnementaux défavorables, les systèmes immunitaires affaiblis, moins souvent # 8212; l'hérédité.

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire du tube digestif dans tous ses sites de localisation. L'iléite est souvent appelée forme particulière de la maladie de Crohn, c'est-à-dire une inflammation d'une certaine partie de l'intestin.
La colite ulcéreuse et la maladie de Crohn ont un certain nombre de symptômes communs qui peuvent être exprimés dans les deux maladies. Il s'agit d'une diarrhée chronique résultant d'une violation de la fonction d'absorption de l'intestin, de douleurs et de crampes dans l'intestin, de sang dans les selles en raison d'un saignement des cellules intestinales, d'une perte d'appétit et, en conséquence, d'une perte de poids, ce qui indique également une violation de l'intestin. absorber les nutriments contenus dans les aliments, la fièvre, en tant que symptôme évident de maladies inflammatoires en mouvement dans le corps humain.

Certains médicaments pour le traitement de ces maladies n'existent pas. Si les maladies ont été confirmées par des études cliniques et de laboratoire, le médecin vous a alors prescrit un traitement spécifique, comprenant non seulement l’utilisation d’anti-inflammatoires, des inhibiteurs du système immunitaire, des antibiotiques, des anti-diarrhéiques et des analgésiques, des vitamines et des préparations à base de fer, mais également une modification du mode de vie caractéristiques de l'alimentation. Si une personne a mal aux intestins du côté droit, on lui attribue le plus souvent un type de régime particulier, qui exclut l’utilisation de certains produits et suppose avant tout un régime alimentaire sain et nutritif, très souvent uniquement à partir d’aliments cuits et écrasé.

Les infections à vers ne sont déterminées qu’après des tests de laboratoire. Elles sont traitées à l’aide de certains médicaments anthelminthiques prescrits par le médecin et par une hygiène personnelle renforcée.

Traitement de la giardiase némozol

La giardiase - une maladie causée par les protozoaires - Giardia. Ces parasites entrent dans le corps.

Comment traiter Helicobacter?

Parlant des maladies les plus courantes de notre époque, il est tout simplement impossible de les ignorer.

Symptômes de la pancréatite

Le pancréas est une longue glande située sous l’estomac et recouverte.

Ballonnement abdominal

En règle générale, une distension abdominale (ainsi que son satellite intégral - météorisme) est observée chez l'homme.

Svetlana 18h15, 29 octobre,

J'ai lu cet article avec un grand intérêt. Maintenant, je suis devenu clair sur les causes possibles de ma douleur du côté droit de l'intestin. Vous savez comment cela se passe le plus souvent: ça fait mal quelque part, et on persiste jusqu’au dernier en espérant que c’est plus et que ça s’arrête.
Cet article montre qu'il n'y a rien à hésiter et qu'il est nécessaire d'aller chez le médecin pour connaître le diagnostic exact et commencer le traitement le plus tôt possible avant qu'il ne soit trop tard!
De plus, nous, les femmes, les régimes # 8212; comme d'habitude, il suffit de choisir le bon régime. Donc, je ne reporterai plus la visite chez le médecin, mais tout à coup quelque chose de grave # 8230;
Merci pour ces articles informatifs et exploitables!

Nina 12h37, le 20 novembre,

J'ai lu le cours sur les articles et je souffre de douleurs dans le côté droit # 8212; bas de l'abdomen Urologue réussi, échographie, réussi tous les tests # 8212; bon, dans le rein à gauche, il y a 2 calculs de 2-3mm, a indiqué le chirurgien # 8212; tout va bien, gynécologue # 8212; L'échographie est normale, les tests sont bons. Je vais faire une analyse de coprogramme et chez un gastroentérologue. Merci encore. Et la douleur peut-elle être le précurseur de l'oncologie?

Accueil »Maladies» Divers »Douleur dans l'intestin du côté droit

Douleur dans les intestins du côté droit

La douleur dans les intestins du côté droit est un symptôme important pour le diagnostic. En règle générale, les douleurs abdominales sont associées à un dysfonctionnement de l'une ou l'autre partie du système digestif. Et si vous êtes préoccupé par l'inconfort constant au même endroit, c'est déjà l'occasion de contacter un spécialiste. Déterminer indépendamment la cause de la douleur est presque impossible.

La douleur dans les intestins sur le côté droit peut indiquer une maladie complètement différente:

  • Très souvent, de telles douleurs indiquent la présence de maladies parasitaires. Pour confirmer le diagnostic, il suffit de prélever des échantillons de selles. Si des vers sont présents dans le corps humain, le médecin vous prescrira le médicament approprié.
  • Parfois, la douleur survient lors d'une obstruction intestinale, associée à la présence d'obstacles mécaniques. Cette violation est accompagnée d'autres symptômes. Par exemple, les patients se plaignent souvent de ballonnements et on peut observer une asymétrie abdominale. Si l'avancement du bol alimentaire s'interrompt pendant une longue période, la nausée et les vomissements sont constants. La douleur survient soudainement, à n'importe quel moment de la journée et fait crampes dans la nature.
  • La cause de la douleur peut souvent être un symptôme d'inflammation de la paroi intestinale, caractéristique des entérites et des entérocolites. Les crises de douleur commencent soudainement. En outre, la fièvre, la diarrhée, les nausées et les vomissements sont possibles. À la palpation de l'abdomen, le patient se plaint de douleurs. Dans les cas graves, il existe une déshydratation, une faiblesse et des troubles du système cardiovasculaire.
  • La cause de la douleur peut être la maladie de Crohn. Il s'agit d'une maladie chronique assez commune associée à une inflammation de la paroi intestinale. En fait, cela affecte non seulement la membrane muqueuse, mais également tous les autres tissus. Dans de tels cas, les accès de douleur sont souvent accompagnés de nausée, ballonnements, diarrhée, perte d’appétit, perte de poids, faiblesse, fatigue constante.
  • La douleur à droite est également le principal symptôme de l'appendicite - inflammation du processus aveugle.
  • Parfois, l’inconfort et la douleur peuvent être associés à une altération des fonctions intestinales de base, telles que l’indigestion ou l’incapacité à absorber certains groupes de nutriments.

Vous pouvez voir qu'il y a beaucoup de raisons. C'est pourquoi vous devriez demander l'aide d'un spécialiste. Ce n’est qu’après un diagnostic complet que le médecin pourra établir le diagnostic correct et prescrire un traitement.

  • Maux du côté droit pendant la grossesse
  • La longe dans le côté droit fait mal
  • Allergie après la chirurgie
  • Rougeur du col
  • Tolérer la main gauche
  • Test sanguin pour l'appendicite
  • Mal de tête après avoir frappé

Partager le lien dans les réseaux sociaux

Voir aussi:

Traitement de la giardiase Nemozol chez les enfants et les adultes

À ce jour, assez souvent effectué le traitement de la giardiase Nemozol. Ce médicament peut dans certains cas être dangereux pour l'homme. C'est pourquoi vous ne devriez pas le prendre vous-même.

Causes des protéines dans l'urine

La présence de composants protéiques dans l'urine est directement liée à la violation des fonctions du système excréteur, en particulier des processus de filtration dans les reins. Un tel phénomène peut indiquer la masse de violations et de maladies dangereuses.

Céphalées lancinantes

Le mal de tête est l’une des plaintes les plus fréquentes chez les patients qui consultent un médecin. Le choix du traitement dépend de la détermination compétente du type de douleur à la tête (névralgie symptomatique, névralgie crânienne).

Signes de microstroke chez l'homme

Il est très important de noter à temps les signes de microstroke chez une personne et de commencer le traitement. Le fait est que très souvent, des blessures mineures peuvent conduire à une hémorragie massive et à des changements irréversibles.

Les informations sur le site sont une référence. Le diagnostic n'est qu'un docteur! Droits réservés. Copier du matériel - uniquement avec l'hyperlien actif! 2010- Ambulance- 03.ru

Douleur dans le côté droit - à la recherche du coupable

Une douleur au côté droit indique souvent une maladie du foie, du tractus gastro-intestinal ou des organes urinaires. Il est important de consulter le médecin à temps et de découvrir la cause exacte de la douleur du côté droit.

Maladies du foie et des voies biliaires

La douleur dans le côté droit indique souvent la présence de maladies du foie et de la vésicule biliaire. Si vous êtes régulièrement préoccupé par une gêne ou une douleur dans l'hypochondre droit, vous pouvez alors envisager les maladies suivantes:

  • Maladie biliaire. Dans la lithiase biliaire, la région de l'hypochondre droite fait mal. En règle générale, les douleurs sont prononcées et de nature paroxystique. Ceci est causé par les mouvements de pierres et de sable et le long des voies biliaires.
  • La cholécystite chronique est un processus inflammatoire de la membrane muqueuse de la vésicule biliaire, qui s'accompagne souvent sans formation de calculs. La cholécystite chronique se caractérise par des picotements dans l'hypochondre droit, qui peuvent être exacerbés en mangeant des aliments frits ou gras.
  • L'hépatite est une maladie inflammatoire du foie, entraînant une augmentation de la taille du foie, qui se traduit par une sensation de malaise et une douleur dans l'hypochondre droit. Souvent, la douleur lors de l'hépatite est exacerbée par la marche, la course ou d'autres formes d'activité physique.

Maladie de l'intestin

Les maladies intestinales les plus fréquentes, entraînant des douleurs au côté droit, incluent:

  • L'appendicite est une inflammation de l'appendice qui se caractérise par l'apparition d'une intense douleur lancinante au côté droit et au bas de l'abdomen. Lorsque vous bougez, la douleur est considérablement accrue. Si l'appendicite a une évolution chronique, alors la douleur a généralement un caractère tirant. Avec la progression de l'appendicite aiguë, la douleur devient si forte que le patient est obligé de prendre une position horizontale. L'appendicite nécessite une intervention chirurgicale immédiate. Sinon, une péritonite est possible, ce qui peut menacer la vie du patient.
  • La colite est une inflammation du côlon ascendant du gros intestin. En règle générale, avec la colite, il y a une douleur tiraillante dans le côté droit. La douleur peut être longue avec des périodes d'affaissement. Le processus inflammatoire dans le côlon peut être infectieux ou auto-immun. Dans ce dernier cas, une colite ulcéreuse non spécifique se développe.
  • Inflammation de l'intestin grêle. Dans ce cas, la douleur survient dans la région ombilicale du côté droit. La douleur est des crampes dans la nature en raison de spasmes intestinaux.

Maladies de l'appareil génito-urinaire

Parfois, une douleur du côté droit signale des maladies inflammatoires du système urogénital. Le plus souvent cela peut être:

  • Pyélonéphrite avec une lésion du rein droit. La douleur dans le même temps a le caractère environnant avec le centre dans le côté droit. En plus de la douleur, le patient a un trouble de la miction (généralement une diminution de la quantité d'urine).
  • Processus inflammatoires dans les organes génitaux internes. Chez les femmes, des sensations douloureuses du côté droit peuvent être notées avec annexite et oophorite.
  • Le syndrome prémenstruel est généralement caractérisé par une douleur intense, y compris dans l'hypochondre droit. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés pour soulager la douleur.
  • Prostatite L'inflammation de la prostate est également souvent accompagnée de douleurs dans l'abdomen, qui peuvent se propager du côté droit.

Comme vous le savez, les causes de la douleur du côté droit peuvent suffire. Il est important de consulter un médecin à temps pour déterminer la cause exacte de la douleur. N'oubliez pas que la prise d'analgésiques et d'antispasmodiques ne résout pas le problème, mais soulage simplement le symptôme. Pour éliminer la cause de la douleur, il est nécessaire de procéder à un traitement complet, qui est un médecin.

Douleur en tant que symptôme de maladies infectieuses

symptômes et signes d'helminthiases

http://luchshijlekar.ru/boli-v-kishechnike/kishechnik-boli-s-pravoj-storony.html

Douleur dans l'intestin dans l'abdomen inférieur droit, causes, symptômes, traitement de la douleur dans l'intestin

Contenu de l'article:

Douleur dans les intestins du côté droit. Quelles maladies indiquent des symptômes douloureux dans l'abdomen droit?

Il est souvent difficile pour une personne d'identifier la source de douleur dans les intestins. Comme il existe un grand nombre d'organes dans l'estomac, il existe de nombreuses options pour l'apparition d'un inconfort. L'une des causes les plus courantes de coliques du côté droit de l'intestin est à juste titre considérée comme une inflammation des membranes muqueuses de l'intestin sous l'influence d'une infection en développement. Des inflammations peuvent survenir dans le petit et le gros intestin, le côlon sigmoïde et les appendices. Des symptômes douloureux apparaissent dans les zones droite et gauche de la cavité abdominale.

Des douleurs abdominales à droite peuvent également se produire au bas du péritoine. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une manifestation d'infestation corporelle par des parasites, d'un syndrome du côlon irritable, d'une thrombose mésentérique, d'une obstruction, d'une pancréatite chronique, d'une dysbiose, etc. Les facteurs responsables des coliques et des spasmes les intestins et les moyens de s'en débarrasser. L'article apporte des réponses aux questions fréquemment posées sur les causes possibles de la douleur dans l'intestin, les causes de la douleur du bas-ventre dans l'intestin, les causes de la douleur dans l'intestin à droite ou en bas à gauche de l'abdomen.

Douleur dans les intestins dans le bas-ventre à droite, que faire?

Les douleurs abdominales, qui provoquent divers troubles intestinaux, sont sensibles à un grand nombre de personnes. Nombre d'entre eux croient à tort que les maladies intestinales, comme les maladies de l'estomac, sont associées à la prise de nourriture. Cependant, une seule maladie caractérise la déviation des fonctions de l'intestin en raison de problèmes de digestion: il s'agit de lésions inflammatoires du côlon transverse. Une caractéristique distinctive de cette maladie est l'apparition de coliques, douleur dans le bas-ventre du patient après avoir mangé. Cela est dû au déclenchement de contractions réflexes de l'intestin après le passage de l'œsophage à l'estomac de la nourriture consommée. La douleur dans l'abdomen à droite continue jusqu'à ce que les intestins soient vidés. Cet indicateur est également présent dans d'autres maladies. Inutile donc d'essayer de trouver vous-même les raisons de cette indisposition. Pour un diagnostic précis devrait aller à l'hôpital.

Les douleurs abdominales intestinales sont classiquement divisées en types - coliques intestinales douloureuses, aiguës et crampes. Les douleurs dans la région intestinale ne sont pas vives, prolongées dans le temps et augmentent considérablement avec des mouvements brusques, de l'effort, de la toux et des éternuements. Les coliques intestinales peuvent être reconnues par une courte durée, elles ressemblent davantage à des accès. À son tour, les douleurs abdominales aiguës dans la région intestinale sont intenses et prononcées, le plus souvent dans les appendicites aiguës. Quel que soit le type de douleur à l'abdomen qu'une personne rencontre, il convient de toujours garder à l'esprit que les symptômes de la douleur n'apparaissent pas comme cela, ils indiquent toujours toute déviation dans le fonctionnement d'un système harmonieux appelé le corps humain, et dans le cas de spasmes dans l'intestin - sur l'inflammation qui s'y produit.

En raison des indicateurs facilement reconnaissables de l'appendicite, les patients le perçoivent souvent pour des douleurs dans l'intestin droit. Il s’agit de la maladie la plus répandue, de sorte que les symptômes qui la caractérisent sont souvent trompeurs même pour les individus avancés en termes d’anatomie. Des sensations désagréables et douloureuses, des douleurs du côté droit peuvent provoquer d'autres processus inflammatoires dans l'intestin, qui ne sont pas pathologiques. Exagérer prématurément la valeur d'une telle douleur en vaut la peine. Après l'avoir ressenti, il convient tout d'abord de déterminer où se situe exactement l'épicentre de la douleur abdominale et quelles actions doivent être entreprises dans ce cas particulier. Cas inconditionnel dans lequel il est nécessaire sans délibérer d'aller à l'hôpital, est une douleur chronique sévère dans le bas-ventre dans l'intestin. Il est également nécessaire d'appeler une ambulance ou un médecin à la maison, si les coliques sont si fortes qu'elles ne peuvent être tolérées. Si vous ne vous sentez pas bien, si vous ressentez une douleur intense à l'abdomen, à droite ou à gauche, où se trouve l'intestin, ne paniquez pas, mais demandez l'aide d'un spécialiste qualifié pour poser un diagnostic et recevoir des recommandations pour la prévention de cette affection ou des prescriptions de traitement.

Il est toujours important de se rappeler que s'il y a une douleur aiguë, une douleur crampante dans l'intestin à droite ou à gauche de l'abdomen, vous ne devez pas tolérer de tels symptômes douloureux, vous devez consulter un médecin dès que possible.

Douleur dans les intestins du côté droit, cause de la douleur dans les intestins

Des crampes et des douleurs dans l'abdomen droit peuvent apparaître en cas de contraction rapide de l'intestin. Ce phénomène s'appelle la colique intestinale. Une telle douleur à l'abdomen inquiète une personne lorsqu'elle infecte le corps par des parasites (en particulier des vers) ou par des processus inflammatoires tels que la colite et l'entérocolite. Souvent, les coliques intestinales provoquent des excès alimentaires ou une intoxication alimentaire en cas de douleurs intestinales. La douleur provoque également l'utilisation systématique d'aliments lourds, d'alcool, d'efforts physiques importants et d'un changement rapide de la position du corps.

Commencer les spasmes intestinaux et les douleurs abdominales contribuent aux adhérences des anses de l'intestin, qui apparaissent plus tard à la chirurgie. Les spasmes dans la région intestinale droite apparaissent même à la suite d'un stress intense et de troubles émotionnels. Il est important de se rappeler que souvent, une douleur abdominale apparaît à la suite d'une colique intestinale (avec inflammation), mais pas d'une appendicite aiguë. Étant donné que les sensations de douleur abdominale chez un patient peuvent être très similaires, il est préférable de consulter un médecin pour identifier la cause de la détérioration de la santé.

Pourquoi l'intestin à droite fait-il mal, quelles autres raisons pourrait-il y avoir?

Une douleur lancinante peut provoquer une accumulation de gaz. C’est le facteur le plus inoffensif qui affecte l’apparition des affections, qui apparaît généralement beaucoup plus souvent que tout autre. Les coupables plus graves de mauvaise santé, quand il y a une douleur dans le bas-ventre droit, le ventre gauche, le caractère pleurnichant, peuvent être considérés comme une obstruction intestinale, un volvulus intestinal, un enchevêtrement d'helminthes ou une tumeur. Le premier signe d’obstruction intestinale est une colique aiguë, une douleur aiguë dans le bas de l’abdomen, complétée par une douleur récurrente du côté droit. La survenue de coliques est due à la contraction intense et fréquente des fibres intestinales sur la zone touchée par le blocage.

Le processus inflammatoire dans le caecum peut être reconnu par une douleur abdominale sourde, décalée à droite de l'abdomen, dans la région iliaque. La douleur décrite au fond de la jiowta est souvent, après quelques heures, le moment de l'ingestion du malade par la nourriture, laissant place à des coliques, des douleurs sévères et insupportables dans l'abdomen peuvent apparaître. Une longue activité physique et une activité physique intense peuvent servir de catalyseur à la douleur ou de poussée vers un nouveau spasme. Aux symptômes désagréables s'ajoutent des nausées accompagnées d'éructations, une sensation de plénitude, un grondement soudain.

Lorsqu'une inflammation de l'appendice est localisée dans le bas de l'abdomen, à droite, dans certains cas, donnant à la jambe. Cela provoque une telle douleur dans l'abdomen, plus proche de la région ombilicale, et se déplace vers la droite et vers le bas par étapes. Les signes secondaires de l'appendicite - nausées et vomissements, rarement - saute dans la température corporelle du patient. Des coliques dans l'abdomen droit dans la cavité abdominale basse peuvent indiquer la survenue d'une obstruction intestinale.

Causes de la douleur intestinale - entérite

Le processus inflammatoire dans l'intestin grêle s'appelle une entérite. La localisation de l'inflammation permet de diviser le malaise en plusieurs types. Ainsi, si la maladie a son origine dans le duodénum, ​​elle s’appelle duodénite, jéjunite - jéjunite, iléal - iléite. L'inflammation de l'un des segments de l'intestin grêle se produit, de manière généralisée, et en combinaison avec une gastrite ou une colite. Des crampes soudaines indiquent une évolution aiguë de l'entérite. Le développement de l'entérite aiguë se produit sur la base d'infections infectieuses, de réactions allergiques, d'ingestion de substances toxiques, etc. Les symptômes d'entérite sont les suivants:

- douleur aiguë soudaine;

- sensations douloureuses lors de la palpation de l'abdomen dans la région épigastrique;

- vomissements et selles molles;

- augmentation de la température corporelle.

Les cas particulièrement graves sont accompagnés de signes d'intoxication générale, de déshydratation. Certains patients souffrent d'anomalies cardiovasculaires. Les crises de douleur sont prononcées et surviennent avec une intensité élevée. Ils ne sont pas associés au moment de manger, ils surviennent peu importe la journée et indépendamment de la plénitude de l'estomac. En même temps, les entérites provoquent souvent un stress important et une tension nerveuse. En phase aiguë, l'inflammation de l'intestin grêle, apparue pour la première fois, se termine par une guérison spontanée en une semaine. La récurrence d'attaques ou l'initiation tardive du traitement conduit à la transformation de la maladie en une évolution chronique. Le manque de traitement se termine naturellement par des complications, notamment des saignements intestinaux, une perforation des parois intestinales et une pancréatite.

L'entérite chronique est accompagnée de coliques douloureuses. Il est provoqué par divers facteurs, parmi lesquels le plus souvent, il existe des régimes alimentaires malsains, des intoxications alimentaires et chimiques, les conséquences de l'automédication. Les patients atteints de duodénite chronique se plaignent de douleurs épigastriques persistantes et douloureuses. Parallèlement à cela, il peut y avoir un grondement dans l'estomac, une plénitude et une distension dans ses parties supérieures après un repas, des nausées, des vomissements. L'appétit du patient est perturbé, le sentiment conduit à la douleur, venant des profondeurs de la région supracine, il y a une faiblesse et des selles molles. En raison de la détérioration de l'absorption intestinale des nutriments, il peut être soumis à divers troubles et manifestations de carences en vitamines.

Causes de la douleur dans les intestins - maladie de Crohn

La maladie de Crohn, ou inflammation chronique du système digestif, est un cas particulièrement grave d'entérite. La pathologie peut entraîner une perturbation de tout le tractus gastro-intestinal, y compris de la cavité buccale et du rectum, mais dans la pratique, elle est le plus souvent diagnostiquée dans l'iléon. Cette maladie affecte non seulement les muqueuses, mais aussi les ganglions lymphatiques. Sous son influence, des ulcères et des cicatrices se forment sur les parois de l'intestin. Le tableau clinique de la maladie de Crohn est hétérogène. L'état du patient dépend de la fréquence des exacerbations, de la gravité de la pathologie et de sa durée. Au niveau de l'intestin, la maladie se manifeste par des accès douloureux à l'abdomen, stimulant souvent l'appendicite aiguë, les nausées avec vomissements, ballonnements, diarrhée, perte d'appétit et perte de poids. Le corps dans son ensemble le montre par la fatigue, un changement de la température corporelle semblable à une vague, une faiblesse générale.

La maladie provoque une inflammation des organes et des systèmes qui ne sont pas directement liés à la digestion. Les échos extra-intestinaux de cette pathologie se retrouvent sous forme de stomatite dans la bouche; conjonctivite, uvéite et kératite dans les yeux; dans les articulations articulaires - arthrite et spondélite; sur la peau - anginite, erythema nodosum ou pyoderma gangrenosum. Le foie répond à cet effet par une dystrophie lipidique et une cirrhose; vésicule biliaire - inflammation des voies biliaires et formation de calculs; rein - pyélonéphrite, cystite, amyloïdose.

Ulcère duodénal et douleur abdominale inférieure droite

Les processus ulcératifs dans le duodénum se manifestent généralement par la douleur. La gêne est observée en alternance ou simultanément dans l'abdomen épigastrique et épigastrique. Il convient de noter qu'environ la moitié des patients souffrent de douleurs de faible intensité, tandis qu'environ un tiers des patients souffrent de douleurs vives et intolérables, telles que perforations, crampes ou sueurs. Si le processus ulcératif se produit dans le duodénum, ​​la douleur dans les intestins commencera à se manifester dans un intervalle de temps compris entre une heure et demie et deux heures après les repas. Souvent, la douleur s’aggrave pendant la nuit, raison pour laquelle on les appelle «faim».

Les sensations du patient après une consommation acide ou forte, de longs intervalles entre les repas, la sensation après un effort ou un sport, la consommation d’alcool, aident à reconnaître la douleur causée par les ulcères duodénaux. L'aggravation d'un ulcère apparaît de façon saisonnière, surtout souvent à l'automne et au printemps. La qualité et la valeur de la nourriture consommée jouent un rôle important dans les manifestations et la progression de la maladie.

Les crises douloureuses sont facilitées par la consommation de certains aliments: aliments bruts d'origine végétale, pain noir, conserves, marinades de légumes. Si la nourriture est riche en composants alcalins et a un effet enveloppant, vous pouvez réduire considérablement la douleur et parfois même vous en débarrasser complètement. Parmi ces plats: purée de pommes de terre bouillie, porridges liquides cuits dans du lait, viande bouillie et viande hachée de poisson, sodas, certaines eaux minérales. Un symptôme dangereux d'un ulcère localisé dans le duodénum est une douleur aiguë du poignard dans la partie supérieure du palais. Cela peut servir de signal pour la perforation de l'ulcère. Il semble de manière inattendue que la peau du patient pâlit brusquement, que la transpiration augmente, ce qui entraîne parfois une perte de conscience. Avec une telle attaque, une personne nécessite une hospitalisation urgente dans un hôpital.

Douleur dans l'intestin à droite - obstruction intestinale

L'obstruction intestinale s'appelle un syndrome de péristaltisme complet ou fragmentaire, dans lequel le passage de gros morceau de nourriture est entravé, à la suite de quoi l'absorption de nourriture se produit de manière incorrecte. La pathologie est due à des obstacles mécaniques au mouvement des aliments ou à une mauvaise exécution des fonctions motrices intestinales. Si une obstruction est diagnostiquée dans l'intestin grêle, on l'appelle haute. Une douleur abdominale est un signe de forte obstruction qui se manifeste presque immédiatement après le début de la maladie. Il apparaît à tout moment de la journée, n’est pas lié à l’utilisation de la nourriture et ne dépend pas d’autres conditions préalables.

Au début, les sensations douloureuses sont de nature crampes. Elles se répètent avec un intervalle de 10-15 minutes, les attaques s'aggravant par vagues, réagissant aux contractions péristatiques de l'intestin. Lorsque le potentiel énergétique des muscles se dessèche, la douleur devient plus permanente. Avec le développement de la maladie, sans prendre de mesures thérapeutiques, la douleur aiguë disparaît de manière significative au bout de 2-3 jours, car l'activité péristatique des muscles intestinaux diminue. Lors de la détermination de la prévision, un tel signe est considéré comme défavorable. Le symptôme de douleur chez les patients présentant une obstruction élevée est complété par une asymétrie et des ballonnements. Au début de la maladie, de multiples selles se forment, le tractus digestif inférieur, situé derrière l'obstruction, est libéré rapidement. Chez de nombreux patients, des vomissements répétés se produisent, souvent précédés de nausées sévères. La vitesse du réflexe nauséeux est directement liée à l'emplacement de l'obstacle: plus il est élevé, plus la personne commence à se sentir malade rapidement. Au début, les vomissements se produisent par réflexe, pour des raisons mécaniques, et plus tard, à la suite d'un empoisonnement du corps par des toxines.

Douleur abdominale inférieure droite dans les intestins - syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable est une pathologie fonctionnelle, accompagnée d'une douleur permanente aux intestins. Les autres anomalies physiologiques visibles ne sont pas détectées. Douleur douloureuse, apportant un inconfort à droite du nombril. En outre, le patient souffre de tels symptômes désagréables: augmentation des selles ou de longues pauses entre les aller aux toilettes, masses de selles hétérogènes et présence d'inclusions muqueuses, flatulences accrues, sensation de nettoyage intestinal incomplet, désir de déféquer, sensation constante de fatigue, maux de tête et faiblesse musculaire.

La diverticulite en tant que cause de douleur dans la région intestinale droite

Diverticulite - saillie de la paroi intestinale. La maladie bénigne est asymptomatique. En l'absence de diagnostic et de traitement, la maladie ne se manifeste qu'après l'apparition d'une complication - inflammation ou diverticule. Une personne a une forte colique du côté droit de l'abdomen, une diarrhée avec du sang et du mucus. Une forme de maladie négligée se traduit par une évolution chronique. Après cela, la douleur à droite du nombril accompagne régulièrement la patiente.

Traitement de la douleur, que faire si les intestins du bas-ventre droit sont très douloureux?

En cas d'indisposition, clairement définie par le patient comme une colique intestinale, en l'absence d'inconfort significatif et d'augmentation des sensations désagréables lors de la marche ou de mouvements brusques, des mesures indépendantes sont prises pour éliminer le spasme. La première chose à faire est de prendre la position la plus confortable. Un antispasmodique peut être pris pour réduire les symptômes douloureux. Il est strictement interdit de manger de la nourriture ou de porter des compresses douloureuses, chaudes ou froides. Si vous parvenez à soulager la douleur, vous pouvez passer à l'étape suivante de la normalisation du bien-être.

Tout d'abord, en cas d'apparition de symptômes douloureux, l'exacerbation de l'appendicite doit être exclue. Cette maladie se développe rapidement et comporte un grand danger pour la santé et la vie du patient. Lorsque vous identifiez ses signes, appelez immédiatement une ambulance ou amenez le patient dans un centre médical pour un examen par un chirurgien. Le traitement de l'appendicite est réalisée exclusivement par une intervention chirurgicale.

Si une douleur intense à l'abdomen se situe dans la région intestinale à droite et que la personne ne sait pas quoi faire, comment la traiter, comment se débarrasser d'une telle douleur intense et insupportable de l'abdomen droit, il est nécessaire de demander l'aide d'un médecin, car Il existe toute une liste de maladies qui peuvent menacer non seulement la santé humaine, mais le fait de ne pas fournir des soins médicaux en temps voulu peut être fatal. Ces maladies dangereuses incluent une inflammation de l'appendice - appendicite. Des douleurs intenses du côté droit du bas, en particulier si leur apparence est complétée par des nausées et des nausées, des faiblesses et des vertiges, une peau pâle et de la fièvre, nécessitent un appel immédiat. Dans ce cas, il est nécessaire d'agir très rapidement, en particulier si l'état du patient se détériore rapidement et si la douleur dans le bas de l'abdomen augmente.

Avec l'apparition de malaises dans les intestins, il ne sera pas superflu de demander quand le patient a effectué l'acte de défécation précédent. En cas de distension abdominale, la meilleure solution serait d’accepter les smectas ou le charbon actif ou ses analogues. Il est important de rappeler que la prévention et le traitement de nombreuses maladies intestinales consistent en un régime alimentaire sain et une utilisation adéquate d’eau potable (environ deux litres par jour). Pour stimuler le péristaltisme intestinal, il est nécessaire de faire de l'exercice régulièrement et de prendre le temps de faire de l'activité physique.

Un certain nombre de maladies intestinales graves provoquent des invasions helminthiques. Par conséquent, pour exclure certaines maladies, il est recommandé de passer un test de selles. En outre, la dysbiose provoquée par un traitement antibiotique provoque une gêne intestinale. Pour vérifier et maintenir le statut normal du tractus gastro-intestinal, vous pouvez consulter un gastro-entérologue. En cas de violation des éléments du système digestif, une telle consultation, associée à des procédures spéciales, aidera à trouver la cause de la maladie et à commencer son élimination.

Traitement de la douleur, que faire si vos intestins vous font mal?

Il est important de toujours se rappeler que le malaise dans l'intestin est une preuve directe de la survenue de processus pathologiques. Avant de prendre des mesures de traitement, vous devez vous assurer que vos hypothèses sur l'origine de la maladie sont correctes. La seule décision qui s'impose est de consulter un spécialiste qualifié et, si nécessaire, de passer un examen médical. Le traitement des troubles intestinaux comporte plusieurs étapes. Tout d'abord, est réalisée une étiothérapie, visant à éliminer les causes d'inconfort. On prescrit au patient un traitement antibiotique conçu pour éliminer les infections intestinales; prendre des agents probiotiques pour la dysbiose; médicaments immunosuppresseurs qui suppriment l'immunité lors de la détection d'une colite ulcéreuse non spécifique. Si, au cours de l'examen, une obstruction intestinale aiguë ou une appendicite est diagnostiquée, le seul moyen d'en sortir est une intervention chirurgicale.

Les mesures thérapeutiques pathogénétiques visent à stimuler les fonctions de la digestion. Les préparations d'enzymes aident à obtenir l'effet désiré. Dans le même temps, les absorbants sont utilisés, les toxines sont éliminées des intestins. Avec un traitement symptomatique, la douleur est minimisée avec des anti-inflammatoires antispasmodiques et non stéroïdiens.

http://lineuper.ru/bol-v-kishechnike-sprava-vnizu-zhivota-prichiny-simptomy-lechenie-boli-v-kishechnike.html

Douleur dans les intestins: caractéristiques des symptômes, diagnostic, traitement

La douleur dans l'abdomen indique dans la plupart des cas des problèmes d'intestin. C’est un phénomène très courant qui peut toucher tout le monde, enfants et adultes. Le plus souvent, des problèmes sont observés dans le côlon, de sorte que des signes sont observés dans le bas-ventre.

Mais il peut y avoir une autre localisation, en fonction de laquelle déterminer le diagnostic exact. Habituellement, en plus de la douleur, il existe d'autres symptômes désagréables. Comment vous aider avec la douleur dans les intestins?

Quelle douleur est dans les intestins?

En ressentant la douleur dans différentes zones de l'abdomen, il est très difficile de déterminer exactement la cause de l'inconfort. De nombreux organes internes se trouvent dans la cavité abdominale. Par conséquent, la maladie intestinale doit être déterminée par la nature.

Il existe deux types de douleur, selon la durée:

  • Continu (on peut observer une croissance à long terme);
  • Constrictions (avec des attaques courtes mais fortes);

Selon la sensibilité, il existe également plusieurs types de douleur:

Il existe également trois types de douleur, en fonction de l'intensité:

Afin de distinguer les symptômes des maladies intestinales des pathologies des autres organes de l'abdomen, il faut observer: dans les coliques intestinales, l'état après l'acte de défécation, un gonflement important et un soulagement après un changement de posture corporelle.

La localisation de la douleur dans les coliques intestinales est observée comme suit:

  • Bas-ventre (50% des cas);
  • Dans le nombril;
  • Sur le côté gauche de l'abdomen;
  • Sur le côté droit de l'abdomen.

Très rarement, la douleur intestinale est le seul symptôme. Il s'accompagne généralement de nausées, vomissements, ballonnements, brûlures d'estomac, éructations, etc.

Lorsque les premiers signes apparaissent, il est préférable de ne pas commencer le traitement par vous-même, il est recommandé de consulter un médecin. La douleur dans l'intestin peut signaler des maladies très complexes. En outre, des douleurs douloureuses dans le bas de l'abdomen peuvent indiquer des maladies gynécologiques graves.

Causes de la douleur dans les intestins

Souvent, il se manifeste par des symptômes de diverses maladies. De quelles pathologies parle-t-on?

Colite ischémique

Cette maladie est associée à une mauvaise perméabilité des vaisseaux sanguins dans l'intestin. Il est souvent observé chez les personnes atteintes de diabète et de varices. La colite ischémique est caractérisée par des douleurs aiguës, fortes et crampes de forte intensité.

Un effet de zona peut être créé. En cours de route, il y a des flatulences, une lourdeur dans l'abdomen, des nausées. Une diarrhée peut survenir. À la palpation, il y a une douleur dans l'abdomen.

Obstruction

La nourriture se déplace dans les intestins en raison de contractions musculaires. En cas d'infraction, elle se dirige lentement vers la sortie et une obstruction survient. Dans cette maladie, il y a une perte d'appétit et, à la suite de selles, des nausées et des vomissements. Obstruction - une maladie très complexe, les premiers symptômes sous forme de coliques aiguës sont observés quel que soit le mode de la journée ou l’occupation.

Après quelques jours, les symptômes peuvent disparaître complètement. Cela ne signifie pas que la maladie est partie. Et au contraire, cela signale un péristaltisme complet, la nourriture et les matières fécales s’arrêtent longtemps dans l’intestin. En même temps, empoisonner le corps avec des toxines.

Polypes

Ce sont des lésions bénignes de la muqueuse intestinale. Les principaux symptômes de cette maladie sont des sensations douloureuses sans localisation spécifique et des problèmes de selles. Très souvent, cette maladie est complètement asymptomatique. Les premiers signes apparaissent avec une polypose étendue ou lorsque les formations atteignent des tailles importantes.

Tumeurs malignes

Ils se font connaître déjà au stade de la métastase. Dans ce cas, il y a de fortes coupures qui se transforment en coliques contondantes. La localisation n'est pas définie, dépend de la direction de la métastase.

Helminthiase

Cette infection est des organismes parasites - les helminthes. C'est un problème très commun. Les vers vivent dans les intestins, mangent aux dépens de leur hôte, ils sont capables de se multiplier dans la muqueuse et cela l'irrite. Les helminthiases ont des douleurs vagabondes, une perte de poids, une hémoglobine basse et des nausées.

Comment localiser la douleur dans les intestins pour comprendre quel type de maladie vous dérange?

Les causes de la douleur dépendent également de l'emplacement.

Les douleurs droites peuvent être causées par de telles maladies:

  • Appendicite. La cause la plus commune de douleur sur le côté droit de l'abdomen, qui se manifeste nettement dans la jambe, peut être localisée dans le bas de l'abdomen, une douleur douloureuse et aiguë est possible. La fièvre, les nausées, les vomissements, la diarrhée et l'augmentation de la miction sont des symptômes supplémentaires.

Souvent, les sensations douloureuses à droite sont confondues avec des symptômes d'appendicite. Les maladies gynécologiques ont des symptômes très similaires. Par conséquent, vous devez passer un diagnostic spécialisé.

La douleur sur le côté gauche de l'abdomen peut être ressentie dans les cas suivants:

  • La diverticulite est une inflammation du côlon. Il se caractérise par de fortes crampes sur le côté gauche de l'abdomen, de la fièvre, des selles molles avec des traînées de sang;
  • Colite ulcéreuse. Accompagné de coliques contondantes au côté gauche et au bas de l'abdomen. En outre, il existe de fausses impulsions, il reste un sentiment constant d'intestin plein.

Premiers secours

Peu importe la cause, des crampes dans les intestins peuvent survenir à tout moment. Pour se débarrasser de tels phénomènes, un traitement complexe est nécessaire. Cependant, en cas de colique soudaine, la personne devrait recevoir les premiers soins.

Il comprend les actions suivantes:

  • Offrez la paix à une personne, mettez-la en position horizontale pendant 30 minutes;
  • Pour faciliter le processus de défécation, masser l'abdomen;
  • Supprimez les spasmes avec les médicaments antispasmodiques "No-spa", "Papaverin";
  • Éliminer les ballonnements avec du charbon actif (le calcul de la dose est de 1 gramme pour 10 kg de poids corporel).

Ce sont des mesures nécessaires pour les premiers secours, mais elles aideront à ne supprimer que les symptômes clés. Pour se débarrasser de la cause, vous devez consulter un médecin.

Diagnostic et traitement des intestins

Gastro-entérologue traite de la douleur dans les intestins. Pour les symptômes évidents et les résultats des tests de laboratoire, il déterminera les causes de la colique et prescrira un traitement.

Un médecin peut voir un tableau clinique clair à partir des résultats de telles études:

  • Étude en laboratoire des matières fécales (examine la composition et la présence de traînées de sang dans les masses fécales);
  • Fibrogastroduodenoscopy (examen des parties supérieures d'un organe à l'aide d'un endoscope);
  • Coloscopie (examen des zones inférieures);
  • Examen aux rayons x.

Le traitement commence par l'établissement de la cause exacte:

  • En cas d'appendicite, une intervention chirurgicale est nécessaire;
  • Lorsque des helminthiases sont prescrites, un traitement antiparasitaire est prescrit en premier lieu, puis des préparations pour le renouvellement de la microflore;
  • Dans les infections infectieuses, le traitement implique une antibiothérapie. Le choix des antibiotiques dépend du stade de la maladie et de l'âge du patient.
  • La microflore brisée provoque souvent des douleurs et des flatulences. Un probiotique est donc introduit dans le traitement.
  • En tant qu'agents supplémentaires, des immunostimulants peuvent être prescrits et sont efficaces dans la colite ulcéreuse;
  • La thérapie enzymatique est considérée comme indispensable dans le traitement; ils sont capables de reprendre la fonction digestive dans un court laps de temps;
  • Regidron est prescrit en cas de diarrhée abondante: ce remède évite la déshydratation du corps et le remplit des éléments nécessaires.

Régime alimentaire en tant que composante du traitement de l'intestin

L'intestin étant l'un des principaux organes du système digestif, un régime alimentaire inadéquat devient une cause fréquente de problèmes. Pour le traitement et la prévention, juste besoin d'un régime alimentaire spécial. Premièrement, vous devez faire des jours de jeûne, laisser le corps reposer du traitement constant des aliments et, deuxièmement, le régime alimentaire doit être rempli de produits naturels, autant que possible enrichis.

Il n'est pas recommandé d'utiliser les produits suivants:

  • Gras, viande frite, en particulier porc;
  • Viandes fumées et salinité;
  • Conserves et plats cuisinés;
  • Bouillons riches;
  • Sauces, ketchups, assaisonnements épicés;
  • Produits qui n'ont pas été traités thermiquement;
  • Légumes et fruits qui provoquent des ballonnements
  • Légumes et fruits aigres;
  • Boissons alcoolisées;
  • Café fort, thé et chocolat.

En outre, les aliments doivent être pris en petites portions 5 à 6 fois par jour. Et il est très important de boire beaucoup de liquides.

Le traitement peut être assez long. Les médecins disent que les maladies de ce type deviennent très souvent chroniques, surtout s’il existe un facteur héréditaire. Par conséquent, vous devez surveiller votre santé et demander de l'aide à temps.

http://gastrotips.ru/kishechnik/vospalenie/boli-v-kishechnike

Publications De Pancréatite