Pourquoi les vomissements surviennent-ils chez les nouveau-nés après avoir été nourris?

Lorsqu'un bébé vomit après avoir été nourri, des parents inexpérimentés commencent à paniquer et appellent immédiatement un médecin. Une telle précaution est-elle nécessaire ou était-ce une régurgitation ordinaire comment distinguer? Aujourd'hui à l'ordre du jour - Quelles sont les causes des vomissements anormaux chez le nouveau-né et quelle devrait être la première aide d'urgence en cas de vomissement chez un bébé?

Pourquoi les vomissements surviennent-ils chez les nouveau-nés?

Le premier mois de la vie d'un bébé est une période étonnante et difficile pour lui, lorsqu'il s'habitue à un nouvel environnement et que ses organes internes subissent un dernier ajustement. Cette période est encore plus difficile pour ses parents, qui perçoivent les problèmes mineurs comme des problèmes graves. Si le bébé vomit, les parents pensent qu'il est gravement malade.

Le vomissement en soi n'est pas une maladie indépendante, mais c'est un symptôme (et souvent le plus important) de diverses maladies. Il est possible de révéler sa raison seulement après une recherche détaillée.

Attention! Les pédiatres considèrent que les vomissements isolés sans autres symptômes sont la norme pour tous les nouveau-nés. Il est pris pour la réaction du corps de l'enfant à un nouvel aliment ou à d'autres stimuli externes, et il est souvent imprévisible.

Causes de vomissements chez les nourrissons

Cependant, si son nouveau-né vomit fréquemment après avoir été nourri ou à un autre moment, en combinaison avec d'autres symptômes gênants, son état de santé se dégrade, cet état ne peut être considéré comme inoffensif. Les vomissements répétés avec déshydratation sont particulièrement dangereux.

C'est important! Il existe de nombreuses maladies provoquant des vomissements fréquents chez les bébés. Toutes sont très dangereuses. Au premier soupçon de quelque chose qui ne va pas, vous devez contacter l’institution médicale pour obtenir de l’aide afin de commencer le traitement dans les meilleurs délais.

Les causes les plus courantes sont:

  • carence en lactose;
  • ARVI, grippe;
  • une pneumonie;
  • otite moyenne;
  • blessures diverses;
  • troubles métaboliques;
  • intoxication alimentaire;
  • obstruction intestinale;
  • pression intracrânienne;
  • les néoplasmes;
  • acidocétose diabétique;
  • l'hydrocéphalie;
  • encéphalite;
  • l'urémie;
  • SDS (syndrome de commotion cérébrale infantile);
  • gastro-entérite grave;
  • hernie incarcérée;
  • méningite;
  • la septicémie;
  • infections des voies respiratoires;
  • infection des voies urinaires;
  • commotion cérébrale;
  • une appendicite;
  • entérocolite notorique;
  • invagination;
  • sténose pylorique.

Vomissements ou régurgitations - comment distinguer?

Comme vous pouvez le constater, les problèmes sont différents, mais selon les statistiques, toutes ces maladies dans les premiers mois de la vie ne sont pas si courantes. Beaucoup plus souvent, il y a un léger vomissement dans les miettes après avoir été nourri parce qu'il n'a pas encore complètement formé la motilité de l'estomac. Cette condition s'appelle la régurgitation et survient chez presque tous les nouveau-nés.

Comment distinguer les vomissements de la régurgitation chez les nourrissons? Le processus physiologique diffère du pathologique comme suit:

  • il n'y a pas de besoin émétique lors de la régurgitation;
  • la quantité de nourriture rejetée est assez petite;
  • la régurgitation n’est pas supérieure à 3 fois par jour;
  • le bébé prend normalement du poids;
  • régurgitation progressivement sans aucun traitement.

Attention! Déterminer les vomissements ou les régurgitations n'est pas difficile, même pour les parents ayant une expérience minimale. La régurgitation a lieu immédiatement après un repas ou dans l'heure qui suit. C'est une dose unique, avec du lait ou de l'eau. Les vomissements peuvent également être répétés, dans les masses émétiques jaunâtres en raison de la bile.

La régurgitation est un processus naturel: l'air s'échappe de l'estomac, le corps dit que le système digestif fonctionne normalement. Rien ne gêne le bébé, développe-t-il, il est gai, sociable - il n’ya aucune raison de s’inquiéter. Lorsque les vomissements sont différents: l'enfant gémit, agité, il est visible qu'il est malade.

Vomissements pathologiques chez les nourrissons

Les mamans devraient faire attention à découvrir à temps que quelque chose ne va pas avec leurs bébés. Étant donné que les vomissements chez les nourrissons après l’alimentation sont un phénomène assez fréquent, les parents n’accordent parfois pas l’importance à de nombreux autres faits alarmants, à savoir:

  • le bébé ne prend pas de poids ou n'est pas arrêté du tout;
  • les vomissements durent trop longtemps, parfois jusqu'à trois heures;
  • la nausée chez un enfant est constante, sans raison apparente;
  • avec des vomissements, le nouveau-né commence à s'étouffer, à tousser.

Attention! Si les vomissements passent avec la pâleur et la fièvre, l'enfant est léthargique, refuse de manger - ce sont des symptômes très dangereux. Il est nécessaire d'appeler une ambulance de toute urgence!

Considérons les principaux types de vomissements pathologiques chez les nourrissons:

  • La nausée est accompagnée d'une très forte fièvre. Les symptômes existants indiquent le développement d’une infection virale, d’un rhume, d’une intoxication. Le bébé est soudainement vomi, son appétit est perdu, une faiblesse apparaît. En évaluant l’état du bébé, le médecin dirige le traitement pour traiter la maladie sous-jacente, abaisser la température, reconstituer les réserves de liquide dans un petit corps et adopter un régime alimentaire léger.
  • Parfois, les vomissements et la température peuvent avoir une origine différente. Si, par exemple, un antibiotique a été prescrit au bébé, les vomissements sont une réaction allergique à ce médicament. Le médecin traitant doit en être informé pour pouvoir prescrire un autre remède. Avant la visite chez le médecin, le médicament doit être arrêté.
  • Les vomissements peuvent être associés à la diarrhée. La survenue de ces symptômes indique une intoxication, une infection intestinale ou virale, l'introduction précoce d'aliments complémentaires. Si elles sont intenses, vous devez appeler une ambulance. Le bébé perd le liquide beaucoup plus rapidement qu'un adulte. Vous devez donc le protéger du développement de la déshydratation. Le traitement vise la réhydratation. Les antibiotiques sont prescrits dans les cas graves, avec une maladie moins grave - agents antimicrobiens.
  • Le bébé qui vomit peut battre la fontaine. La raison en est l'aérophagie. C'est le phénomène d'ingestion d'air et il s'agit d'une névrose. La régurgitation est considérée comme un processus normal, mais parfois elle est le signe de certaines affections associées à des anomalies de la structure du système digestif. Les parents devraient être alertés par une fontaine à vomissements dont la masse de vomissures est bien supérieure à celle que l'enfant a mangée. Si la miette alors que méchant, cela devrait servir de signal pour appeler un médecin.

Que faire si un bébé vomit?

Laissez la régurgitation physiologique et la condition normale, mais peut-il être prévenu? Les mères expérimentées recommandent:

  • Assurez-vous que la miette est dans un état calme avant de la nourrir. Maman ne devrait pas non plus être nerveuse, car l'enfant ressent tout. Bien mettre le bébé sur le ventre ou lui tapoter le ventre. Vous pouvez masser la région du nombril.
  • Il est nécessaire de veiller à ce que, lorsque la tête du bébé n’est pas retournée, son nez soit propre et respire librement.
  • Nous veillons à ce que le bébé prenne correctement le sein de sa mère. Il doit le saisir avec la zone périphérique pour que sa lèvre inférieure soit légèrement tordue.
  • Pour l'alimentation artificielle, il est recommandé d'utiliser des biberons spéciaux empêchant l'air d'avaler.
  • Après l’alimentation, vous n’avez pas besoin de faire d’activités actives avec le bébé. À ce stade, il est important de l’attacher verticalement au cœur et de tapoter doucement sur le dos.
  • Assurez-vous que le bébé ne mange pas trop, car la régurgitation survient à la suite d'une suralimentation élémentaire.

La régurgitation est facile à corriger, mais avec des vomissements pathologiques, tout est différent. Les vomissements peuvent durer jusqu'à 1-2 jours. À ce stade, le bébé est menacé de déshydratation. Il est donc important de veiller à recevoir suffisamment de liquide.

Attention! Si la miette dans un état malade ne refuse pas le sein, il est alors nécessaire de continuer à le nourrir normalement. L'eau doit être administrée par très petites portions (une cuillère chacune) afin que les crises ne se reproduisent pas.

Toutes les méthodes à domicile de traitement des vomissements ne conviennent que dans les cas où il se produit une fois, pas systémique. Si le mauvais état des miettes persiste pendant une longue période, il n'y a pas d'amélioration, vous devez alors consulter un médecin.

Tous les médicaments existants pour le traitement des vomissements ne conviennent pas aux plus petits citoyens et ne peuvent donc pas être utilisés seuls. Seul un pédiatre devrait évaluer l’état du nourrisson et prescrire certains médicaments. Les parents peuvent entourer leur enfant d'attention et d'amour, ce qui, au mieux, aide à faire face aux situations difficiles. Ne soyez pas nerveux, tout ira bien! Vous bénisse!

http://ozhivote.ru/rvota-u-novorozhdennyih-posle-kormleniya/

Et si le bébé commence à vomir après l’alimentation, il n’ya pas de température

Bonjour chers lecteurs. Aujourd'hui, nous allons parler du phénomène des vomissements chez les nourrissons sans fièvre ni diarrhée. Cette condition peut être causée par différentes raisons, en fait, personne n'est assuré. Par conséquent, il est très important de savoir comment agir dans de telles situations et de connaître les conditions préalables possibles pour un tel état.

Raisons

Les vomissements en soi ne sont pas une pathologie, ils agissent comme une conséquence d'une sorte de dérangement dans le corps ou comme une réponse à un genre d'irritant.

  1. Non-respect de l'hygiène d'une femme qui allaite. Si la mère ne contrôle pas son alimentation, ne lavez pas les seins avant de les nourrir.
  2. Commencez l'introduction d'aliments complémentaires. Le vomissement peut être une réaction à l'introduction d'un nouveau produit ou une non-conformité aux recommandations des bons aliments complémentaires. Assurez-vous que les aliments pour bébés ont une durée de vie restante, prenons des portions adaptées à leur âge, il vous suffit de nourrir l'enfant avec un produit frais et de grande qualité.
  3. Réactions au nouveau mélange. Un bébé habitué au même type peut réagir négativement à un nouveau produit. Peut-être que le nouveau mélange contient un ingrédient auquel le corps du bébé réagit de cette manière.
  4. La suralimentation. Vomir chez le nourrisson après l’alimentation - c’est en fait une régurgitation. Cela se produit à cause du manque d'espace dans l'estomac pour accueillir toute la nourriture reçue, l'excès commence à revenir.
  5. Empoisonnement Une des causes dangereuses de vomissement. Se produire après avoir mangé des aliments de mauvaise qualité. En règle générale, l'intoxication s'accompagne non seulement de vomissements, mais aussi de diarrhée. Un nourrisson dans un tel état nécessite une hospitalisation obligatoire.
  6. Commotion cérébrale. Si des vomissements surviennent après la chute d'un bébé, il est nécessaire d'appeler une ambulance. Cependant, il faut garder à l'esprit que ce symptôme ne survient pas toujours immédiatement après la lésion, il peut même prendre une semaine.
  7. Infection intestinale. Si les vomissements chez les nourrissons sont causés par une telle raison, le bébé a besoin d'un traitement hospitalier, et des antibiotiques seront nécessaires. La diarrhée peut être associée à des vomissements. Un tel état entraîne de grandes pertes de fluide. La tâche des parents pour prévenir l'apparition de la déshydratation.
  8. Appendicite.
  9. Sténose pylorique. Cette pathologie est caractérisée par un rétrécissement du passage entre le duodénum et l'estomac. Fait référence à une maladie congénitale. Le vomissement de la fontaine chez les nourrissons est un symptôme caractéristique de la sténose pylorique.
  10. Pilorospasme L'essence de cette pathologie est le rétrécissement des muscles pyloriques. En raison de la compression fréquente, un réflexe émétique apparaît.
  11. Corps étranger dans l'œsophage. Les vomissements résultent de la compression des muscles de l'œsophage lorsque vous essayez de pousser un objet extraterrestre.
  12. Expansion du sphincter cardiaque de l'estomac.
  13. Anomalies neurologiques.
  14. Obstruction intestinale.

Les symptômes

Les vomissements chez les nourrissons sans fièvre sont accompagnés de signes caractéristiques. Par conséquent, il est important de savoir exactement à quoi se préparer pour un tel phénomène.

  1. La peau devient pâle.
  2. Le bébé devient léthargique, faible. Dort beaucoup.
  3. À Karapuz, la salivation est accrue.
  4. Le bébé commence à transpirer beaucoup.
  5. Réduction involontaire caractéristique du pharynx, comme si le bébé avalait de la salive.
  6. Tachycardie.
  7. Changer le processus de respiration.
  1. Le ventre du bébé devient dur et tendu.
  2. En apparence, l'enfant a l'air en parfaite santé.
  3. La régurgitation a lieu immédiatement ou après le temps après l’alimentation.

Vomissements de la régurgitation diffère:

  1. Le volume de fluide libéré est beaucoup plus important.
  2. La température peut augmenter.
  3. À plusieurs reprises.
  4. Contrairement au contenu en caillebotte, la régurgitation peut inclure du mucus ou de la bile lors des vomissements.
  5. Le bébé ne se sent pas bien. L'enfant devient de mauvaise humeur et agité.
  6. Augmentation possible de la température et développement de la diarrhée.

Si vous présentez les symptômes suivants, en particulier s'ils ne sont pas associés à une alimentation, consultez un médecin:

1 bébé devient de mauvaise humeur, agité.

  1. Cyanose de la peau.
  2. Baisse de la température corporelle.
  3. Si la régurgitation a un tableau clinique de vomissements répétés.

Au cours de la première année de vie, mon fils n'a pas eu de crises de vomissements. Mais la régurgitation après le repas a eu lieu. Cette condition a été observée pendant trois mois au maximum, puis pas tout le temps. Le médecin a expliqué qu'il s'agissait de la norme physiologique et qu'il ne fallait pas s'en inquiéter.

Quel médecin contacter

Si les vomissements ne sont pas observés pour la première fois mais qu’ils sont de courte durée, il est nécessaire de se rendre dans une clinique. Si cela se répète, des vomissements incessants, vous devrez appeler une ambulance.

Alors, qui est le médecin à contacter la clinique pour obtenir des conseils:

  1. Au début, vous devrez consulter un pédiatre. Il effectuera un examen primaire de l'enfant, tirera ses propres conclusions et déterminera le spécialiste étroit que vous devriez contacter.
  2. Gastro-entérologue. Le plus souvent, c'est à ce spécialiste que le pédiatre redirige. Ce médecin traite du traitement des pathologies du tractus gastro-intestinal, ainsi que des troubles des processus digestifs.
  3. Neurologue. Vous serez envoyé à un tel spécialiste si votre pédiatre soupçonne des vomissements cérébraux, car ils seront directement liés à des névralgies.
  4. Chirurgien Vous serez redirigé vers ce spécialiste si votre bébé présente une obstruction intestinale, la présence d’un corps étranger dans le tractus gastro-intestinal, une sténose du pylore, un cardiospasme ou une appendicite.

Diagnostics

Pour pouvoir diagnostiquer correctement, une consultation avec un médecin et des recherches sont nécessaires.

  1. Initialement, le médecin doit évaluer la nature des vomissements. En fonction de la présence d'impuretés, d'une odeur forte ou de l'absence d'odeur, de consistance - des raisons présumables seront établies qui ont provoqué des vomissements.
  2. Enquête sur les vomissures au laboratoire.
  3. Echographie du tube digestif.
  4. Gastrofibroscopie.
  5. Radiographie de la cavité abdominale.
  6. Si vous soupçonnez une commotion cérébrale - une radiographie de la tête.

Complications possibles

Si un bébé souffre de vomissements abondants ou répétés, cela peut entraîner de telles conséquences:

  1. En raison de la perte d'une grande quantité de liquide, la déshydratation peut se développer assez rapidement. Cela est dû à une violation de l'équilibre eau-sel. Si la déshydratation se produit, le développement de complications dans la performance des organes vitaux commencera. Si une déshydratation sévère se produit, il y aura un évanouissement et un état convulsif.
  2. Pneumonie d'aspiration. Un tel état est possible en cas d'ingestion de vomissements dans les organes respiratoires.
  3. Risque d'étouffement. Peut-être en raison de la pénétration de vomissements dans la trachée.
  4. La survenue de saignements est possible, aussi facile que plus grave. Se lever en raison d'une blessure à la membrane muqueuse, à partir de laquelle les vaisseaux éclatent. La présence de saignement est indiquée par la présence de sang dans le vomi.

Comment aider un enfant avec des vomissements

Parfois, les parents ne savent pas quoi faire, un temps précieux est perdu et la santé du bébé se dégrade considérablement. Et si vous ne prenez pas les mesures nécessaires, l’affaire risque de se terminer très mal. De plus, un certain nombre d’actions seront contre-indiquées chez le nourrisson. Par conséquent, il est très important de savoir comment se comporter dans une telle situation.

  1. Donnez n'importe quel médicament sans docteur.
  2. Le lavage gastrique avec des antiseptiques, en particulier le permanganate de potassium, n'est pas autorisé.
  3. Certains parents décident immédiatement que la cause des vomissements est une infection et se précipitent pour commencer à prendre des antibiotiques. Si catégoriquement, vous ne pouvez pas faire.
  1. Il est important de ne pas paniquer, le bébé sent votre humeur. Vous devez calmer le petit, car le vomissement est un stress grave.
  2. Assurez-vous que votre bébé est calme. Vous ne pouvez pas le déplacer, surtout pour tirer. La première fois, il vaut mieux avoir une cacahuète en position verticale.
  3. En cas de spasmes et de vomissements immédiats, il est conseillé de tenir l'enfant face contre terre en inclinant légèrement le corps vers l'avant. Cela est nécessaire pour empêcher la pénétration de vomissements dans la trachée.
  4. Appelez immédiatement une ambulance, car les vomissements chez les bébés de la première année de vie peuvent avoir des conséquences irréparables.
  5. Il est important de veiller à prévenir la déshydratation. Par conséquent, il est nécessaire de donner à boire au bébé car, en vomissant, le tout-petit perd une grande quantité de liquide de son corps.
  6. Si les vomissements provoquent le processus d'alimentation, vous devez immédiatement les arrêter.
  7. Après avoir vomi, assurez-vous de laver le visage du bébé. Rappelez-vous que l'odeur du vomi provoque une nouvelle envie. Par conséquent, prenez soin de tout supprimer immédiatement. Il est également important de ventiler la pièce.
  8. Après chaque vomissement, il est nécessaire de nettoyer la bouche des restes de vomi avec un pansement.
  9. Vous ne pouvez pas arroser ou nourrir le bébé immédiatement après avoir vomi. Sinon, cela provoquera une seconde attaque.

Vous savez maintenant quelles peuvent être les principales causes de nausée chez un nourrisson. Essayez d'éviter de telles situations. Chaque vomissement - stress pour le corps de l'enfant. Votre tâche est de tout faire pour empêcher cela. Et si cela est déjà arrivé - fournir des soins et informer rapidement le médecin.

http://zdorovyemalisha.ru/zdorovye/rvota-u-grudnichka-bez-temperatury.html

Vomissements chez les nourrissons après avoir mangé

Vomir chez un nouveau-né après avoir nourri des parents inexpérimentés provoque la panique et l'horreur. Ils essaient d'appeler une ambulance dès que possible ou d'emmener le bébé à un rendez-vous avec un pédiatre. Cependant, vous devez d’abord savoir comment une telle précaution est justifiée. Peut-être que maman vient de confondre vomissements et régurgitations. Fontaine de vomissements pathologiques est caractérisée par la présence d'autres signes. Les parents doivent être extrêmement attentifs à la santé de leurs miettes. Les soins d'urgence ne sont nécessaires qu'en cas de symptômes supplémentaires et d'une détérioration de l'état de santé général du jeune patient.

Les causes du symptôme

Le premier mois d'un bébé est rempli de changements. Il doit encore s'habituer au nouvel environnement. Un certain nombre de changements se produisent également dans le corps: le tractus gastro-intestinal est colonisé par des bactéries et le reste des systèmes achève leur formation. Pour les parents d'un enfant en bas âge, tout changement dans leur état est considéré comme une tragédie. Ils considèrent tous les problèmes comme graves et ont donc immédiatement recours à une assistance médicale. Les vomissements chez les nourrissons après l’alimentation n’indiquent pas toujours la présence d’une maladie grave. Une telle manifestation n'est pas considérée comme une maladie distincte. C'est plutôt un symptôme qui indique un dysfonctionnement du système digestif. La cause de la manifestation négative ne peut être arrêtée qu’après un examen détaillé et la livraison de tous les tests nécessaires.

Pour les nourrissons, un seul vomissement est normal. Dans ce cas, il est causé par une réaction négative du corps à la nourriture ou à tout autre stimulus externe. Son apparence est impossible à prédire, mais elle passe aussi sans intervention.

Si, au cours des vomissements, d’autres symptômes négatifs se manifestent de plus et que l’état général de l’enfant se détériore constamment, il est alors considéré comme inadmissible de retarder la procédure. La manifestation répétée du symptôme est dangereuse et peut conduire à une déshydratation complète.

Dans la pratique médicale, il existe un grand nombre de maladies, parmi les principaux symptômes desquelles des vomissements sont présents. Si une mère qui allaite se méfie de l'un d'eux, vous devriez immédiatement consulter un spécialiste dans un hôpital.

Des vomissements se développent assez souvent à l'arrière-plan:

  • carence en lactose;
  • maladie infectieuse;
  • maladies pulmonaires;
  • inflammation de l'oreille moyenne;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • métabolisme inapproprié;
  • intoxication alimentaire;
  • la présence d'obstruction dans l'intestin;
  • changements de pression négative;
  • le diabète;
  • méningite;
  • commotion cérébrale;
  • autres maladies dangereuses pour la santé du bébé.

Principales différences de vomissements et de régurgitations

La régurgitation des nouveau-nés est considérée comme un processus physiologique tout à fait normal.

Il se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • aucune envie de vomir;
  • une petite quantité de nourriture sort de l'estomac;
  • la fréquence du processus n’est pas supérieure à trois fois par jour;
  • bébé se développe bien et prend du poids;
  • la régurgitation est un processus qui ne devrait pas être traité.

La régurgitation avec le lait maternel peut être distinguée des vomissements chez tout parent. L'action se déroule immédiatement après avoir mangé. Elle se caractérise également par la singularité et l’attribution de lait, exclusivement d’eau.

Les vomissements se produisent plusieurs fois de suite. Différentes impuretés peuvent être présentes dans le mélange, souvent de couleur jaune.

En raison de la régurgitation, de l'air en excès s'échappe de l'estomac. Le processus indique le développement normal du tractus gastro-intestinal. Dans le même temps, le bébé ne ressent pas de gêne, joue bien et communique avec ses pairs. Lorsqu'il vomit, l'enfant devient irritable, pleure constamment et se comporte sans repos.

Caractéristiques de vomissements pathologiques

Lors de l'allaitement, les mères doivent toujours écouter leur instinct. Grâce à eux, ils seront en mesure de reconnaître le développement de la maladie à un stade précoce. Des vomissements pendant l'allaitement chez le nourrisson peuvent survenir assez souvent. Cependant, il est impératif de demander conseil à votre médecin dans les cas suivants:

  • Le manque de dynamique positive dans la prise de poids des miettes.
  • La durée des vomissements est supérieure à trois heures.
  • Le bébé commence à se sentir malade, bien qu'il n'y ait pas de raisons évidentes à cette situation.
  • Au cours des vomissements, une petite toux est également observée.

Les symptômes dangereux pour le nourrisson sont une augmentation de la température corporelle et une pâleur de la peau. Dans ce cas, l’enfant devient trop lent et refuse constamment de manger. Dans ce cas, vous devriez immédiatement chercher des soins médicaux d'urgence.

Des vomissements pathologiques après avoir mangé chez un enfant sont observés dans plusieurs cas.

Augmentation de la température corporelle à un niveau élevé. Ce symptôme indique le développement d'infections virales. C'est aussi caractéristique d'un rhume ou d'un empoisonnement. Les vomissements ont tendance à s'ouvrir soudainement. De plus, le bébé perd l'appétit et se sent très faible. Évaluer correctement la gravité de la situation ne peut être qu'un médecin. Il sélectionnera le traitement correct visant à normaliser la température corporelle et à combler le manque de liquide dans le corps. Pendant cette période, l'enfant ne devrait être organisé que des repas légers.

Il est parfois difficile de déterminer la nature des vomissements, qui surviennent lorsque la température corporelle augmente. La situation accompagne souvent la prise d'antibiotiques. Les attaques se produisent lorsqu'il y a une allergie à un médicament prescrit par un médecin. Un effet indésirable doit être signalé à votre médecin. Il le remplacera par un analogue ou abandonnera complètement le traitement.

Les vomissements sont souvent aggravés par la diarrhée. La situation est caractéristique d'une intoxication ou d'une infection virale. Les mamans peuvent faire face à la situation en cas d’introduction d’aliments complémentaires précoces. Si les symptômes sont caractérisés par une intensité élevée, appelez immédiatement une ambulance. Les parents ne doivent pas oublier que la miette perd du liquide beaucoup plus rapidement qu'un adulte. Pour prévenir le développement d'une situation négative va réhydratation. Les antibiotiques ne sont prescrits que dans les cas les plus graves. Le plus souvent, vous pouvez utiliser des agents antimicrobiens conventionnels.

Si un enfant est constamment vomi par une fontaine, il est suspecté d'avoir une aérophagie. La maladie se développe en cas d'ingestion nerveuse d'air. Dans un tel cas, la régurgitation peut être causée par une anomalie du système digestif. Le vomi peut être beaucoup plus gros que ce que l'enfant avait mangé auparavant. Avec la présence supplémentaire de caprices et bébé qui pleure doit être immédiatement envoyé à un médecin.

Caractéristiques éliminer les vomissements

Chaque femme devrait savoir quoi faire en cas de vomissements soudains. Les parents expérimentés conseillent de faire ce qui suit:

Le bébé a besoin de se calmer. Maman ne devrait pas non plus paniquer, car l'enfant se sent immédiatement comme une humeur. Il est préférable de mettre le bébé sur le ventre ou de le caresser dans le sens des aiguilles d'une montre. L'attention est également importante pour la zone autour du nombril.

L'allaitement d'un enfant n'est possible que si sa tête est constamment rejetée en arrière. Il est important que le nez soit toujours propre, car à ce moment-là, le processus de respiration s'effectue par ce biais.

Le bébé devrait prendre le sein de maman correctement. Dans sa bouche se trouve toujours non seulement le mamelon, mais aussi une partie du halo. Dans la bonne position pour la lèvre supérieure se caractérise par une légère éversion.

En alimentation artificielle, vous pouvez utiliser des biberons spéciaux contenant un mécanisme empêchant l'ingestion d'air en excès. La fonction est utile et empêchera l’évolution de la situation de manière négative.

Les miettes de nourriture ne doivent pas être accompagnées d'actions actives. Après la procédure, il est soulevé dans une position verticale et claque légèrement sur le dos. Grâce à cette simple manipulation, un excès d’air s’échappe de l’estomac.

Le rotage se produit sur le fond de la suralimentation. C'est pourquoi maman devrait surveiller attentivement le régime alimentaire du bébé.

Le processus de régurgitation peut être normalisé à la maison. Les vomissements nécessitent un avis médical, surtout s’ils durent plus de deux jours. Dans ce cas, le risque de déshydratation augmente. Pour prévenir la situation aidera des formulations spéciales qui peuvent être achetés à n'importe quelle pharmacie.

Maman devrait savoir que l'allaitement devrait continuer de toute façon. Cependant, il est nécessaire de réduire considérablement les portions. Si les vomissements sont intenses, une seule cuillerée de lait à la fois peut être donnée. Lorsque les symptômes réapparaissent, le processus se répète.

À la maison, il est possible de traiter les vomissements s’ils apparaissent une fois. Lorsque la manifestation systémique de la maladie est nécessaire de consulter un médecin. Si les parents ne remarquent pas d’amélioration de l’état de santé général des miettes, il n’est pas recommandé de retarder une visite chez le médecin. Sinon, le risque de complications graves de cette maladie augmente.

Même si les parents connaissent les méthodes médicales d'élimination des vomissements, elles ne peuvent être utilisées qu'après avoir consulté un médecin. Il sera en mesure d'évaluer correctement l'état d'un petit patient et d'identifier les principales causes de sa détérioration. Si nécessaire, des médicaments supplémentaires sont prescrits. De la part des parents, il faut être attentif, aimer et respecter scrupuleusement toutes les prescriptions du médecin. Maman devrait rester calme et ne pas paniquer de toute façon.

http://mladeni.ru/zdorovye/rvota-grudnichka-posle-kormleniya

Vomissements chez un nourrisson - les principales raisons et quoi en faire

Les enfants de moins d'un an rotent souvent. C'est un processus normal qui les soulage de l'excès d'air qui est entré dans l'intestin lors de l'alimentation. Il arrive qu'un enfant, après avoir mangé, crache un mélange ou du lait maternel avec une fontaine qui n'a même pas le temps de se rouler dans l'estomac. Comment comprendre qu'il ne s'agit pas de vomissements chez le nourrisson? Quelles sont les différences et quelles mesures prendre? Est-il possible d'arrêter de vomir à la maison et en quoi est-ce dangereux?

Différences vomissements de régurgitation

Les vomissements chez les jeunes enfants commencent soudainement. Cela ne cause aucune envie. Parfois, un enfant peut être malade au milieu de la nuit sans raison apparente ni température, et le matin il sera complètement en bonne santé. Au cours de la première année de vie, les bébés rotent après avoir été nourris et les parents peuvent facilement accepter la régurgitation par vomissements.

Quelle est la différence entre ces états:

  1. Burping - libération involontaire d'aliments ingérés par l'estomac, l'œsophage, le pharynx et la bouche. Il survient après l’alimentation, après 10 à 40 minutes. Le bébé peut roter le lait et par le nez. La principale cause de régurgitation chez le nouveau-né est la suralimentation, un attachement incorrect au sein (article sur l’attachement), un mélange inapproprié, un emmaillotage serré. Moins fréquemment, la régurgitation de fontaine indique la présence de maladies du système nerveux ou digestif.
    Lorsqu'il s'agit de pathologies, l'enfant se sent bien après la régurgitation, sourit, il est calme et ne pleure pas. En même temps que son poids augmente, les selles et les mictions restent normales.
  2. Vomissements - libération réflexe du contenu de l'estomac. Dans ce cas, le diaphragme et les muscles abdominaux sont réduits. Le réflexe nauséeux est coordonné par le cerveau et donne d'autres signaux - pâleur, bave, palpitations cardiaques, refroidissement des membres. Le volume de liquide qui a éclaté de l'estomac dépasse la quantité de nourriture mangée, puisque le suc gastrique le rejoint.

Pour distinguer l'attaque de vomissement chez les nourrissons de la régurgitation habituelle peut être fondée sur certains motifs:

  • répété;
  • grands volumes de fluide expulsés de l'estomac;
  • dans les produits émétiques, on remarque de la bile ou du mucus et dans la régurgitation, du lait caillé;
  • la température augmente;
  • l'enfant est inquiet, capricieux, nerveux;
  • la diarrhée commence.

Les principales causes de vomissements chez un nourrisson

Les causes courantes de vomissements chez les nourrissons sont les suivantes:

  • suralimenter et nourrir une mère qui allaite;
  • transition brusque vers un nouveau mélange;
  • aliments complémentaires;
  • intoxication alimentaire;
  • infections intestinales;
  • forte fièvre;
  • commotion cérébrale;
  • maladies infectieuses;
  • une appendicite;
  • avaler un objet étranger;
  • troubles neurologiques;
  • obstruction intestinale.

Suralimentation et alimentation d'une mère qui allaite

La santé du nouveau-né dépend directement de l'organisation nutritionnelle de la mère qui allaite. La qualité du lait et sa quantité peuvent être ajustées à l'aide d'une nutrition adéquate. Si des plats salés, tranchants et fumés apparaissent sur la table de ma mère, cela affectera le lait et l'estomac du nourrisson. Un tel régime peut entraîner des vomissements après l’alimentation, une réaction allergique, de l’anxiété et de la diarrhée.

Transition nette vers un nouveau mix

Provoquer des vomissements chez les nourrissons peut changer le mélange. Si le mélange utilisé par les nourrissons ne convient pas à son corps, il crache souvent une fontaine, souffre de diarrhée ou de constipation, ne prend pas de poids, le médecin conseille de le changer pour un autre. Ils le font progressivement, à mesure que l'enfant s'habitue à l'ancien mélange et qu'une transition brutale vers un nouveau mélange peut provoquer des vomissements.

Leurre

Un nouveau-né peut réagir à de nouveaux aliments avec des allergies et des vomissements. Si vomir était une fois - pas besoin d'avoir peur.

Pour saisir correctement l’alimentation dans le menu du bébé, vous avez besoin de:

  1. Suivez les recommandations du médecin pour l'introduction d'aliments complémentaires.
  2. Commencer à introduire de nouveaux produits à partir d’un composant - pomme râpée, jus de carotte, purée de pommes de terre. Il est donc plus facile de surveiller la réaction de l'organisme aux intrants et d'identifier à temps les aliments inappropriés.
  3. Lorsque vous achetez des aliments pour bébé, veillez à lire les instructions. Une attention particulière est portée à la composition, à la date de péremption et au fabricant.
  4. Ne cuisez que des aliments frais pour le bébé et donnez-lui de la purée de pommes de terre, du porridge ou du jus achetés dans un pot fraîchement ouvert.
  5. Ne pas trop nourrir le bébé, même s'il est prêt à manger beaucoup.

Article détaillé sur l'introduction des premiers aliments complémentaires chez le nourrisson

Intoxication alimentaire

Méfiez-vous des pertes de liquide importantes chez le nouveau-né.

L'intoxication alimentaire est une cause grave de vomissement, accompagnée de diarrhée et de forte fièvre. Si des aliments de mauvaise qualité parviennent dans l'estomac du bébé, le corps tentera de s'en débarrasser de toutes les manières possibles afin de réduire la quantité de toxines absorbées dans le sang. Reconnaître que le bébé est empoisonné peut vomir une fontaine, qui sera répété régulièrement. Dans ce cas, l'état de l'enfant se détériorera brusquement. Il deviendra faible, léthargique, capricieux.

La tâche des parents n’est pas de permettre au corps du nouveau-né de perdre beaucoup de liquide. Toutes les 5 minutes, l'enfant doit boire de l'eau bouillie. Il est nécessaire d'offrir de l'eau propre dans une cuillère à thé et de ne pas refaire la soudure, sinon les parois de l'estomac irritées ne pourront contenir une grande quantité de liquide et le bébé vomira de nouveau. Après que l'envie d'émétique cesse, le bébé fait pipi, augmentant la dose de boisson à la cuillère à soupe.

C'est important! Ne pas recourir à l'auto-traitement, mais appeler d'urgence un médecin, même si les vomissements et la diarrhée ont cessé.

Infections intestinales

Il provoque les mêmes symptômes que l'intoxication alimentaire - diarrhée, vomissements de la fontaine, fièvre. Faire face à une infection intestinale à la maison est extrêmement difficile. L'enfant perd beaucoup de liquide, il vomit de la bile toutes les demi-heures, l'infection se propage dans tout le corps et empoisonne d'autres organes. Si vous n’invitez pas une ambulance à temps, la température élevée peut provoquer des convulsions. Le traitement hospitalier permettra de remplacer par voie intraveineuse la perte de liquide, de nettoyer le corps des poisons, de détruire les agents pathogènes, de stabiliser la microflore intestinale.

C'est important! L'intoxication intestinale est mortelle pour la vie de l'enfant et nécessite un traitement hospitalier.

Haute température

Le réflexe nauséeux provoque une température élevée. Il apparaît sur le fond d'intoxication intestinale et infectieuse, avec la surchauffe, la dentition. Quand un bébé a de la fièvre (la température dépasse les 38,5 degrés) causée par des maladies infectieuses, des virus ou le rhume, elle ne peut pas être retardée. L'enfant reçoit fréquemment des boissons chaudes et des médicaments antipyrétiques.

Commotion cérébrale

Les bébés de 4 à 5 mois sont très mobiles. Mais les nouveau-nés réussissent à se retourner et, de façon inattendue, à la mère, de tomber de la table à langer, du lit ou du canapé. Tout d’abord, ne vous perdez pas et ne vous reprochez rien.

Vous devez surveiller le bébé si:

  • il a perdu conscience
  • pleurer sans raison;
  • sa coordination des mouvements était perturbée;
  • il a vomi.

Ce sont des signes d'une commotion cérébrale. Les parents doivent appeler une ambulance. Le médecin se référera à l'ECHO et à la radiographie afin d'éliminer les soupçons de blessures à la tête. Même une semaine après une chute, des symptômes dangereux peuvent apparaître. Il sera beaucoup plus difficile d'identifier et de traiter la maladie oubliée. Par conséquent, si le bébé est tombé, il est préférable de consulter un médecin et d’obtenir un diagnostic.

Maladies infectieuses

Les vomissements peuvent signaler diverses maladies infectieuses - hernie, méningite, hépatite, pneumonie, encéphalite, gastro-entérite, etc. Si d'autres symptômes indiquent la présence de la maladie, il est urgent de contacter un médecin. Un traitement précoce peut sauver la vie d'un nouveau-né et lui éviter des conséquences graves.

Appendicite

En plus des vomissements, on observe une appendicite chez les bébés: nausées, ballonnements, diarrhée, fièvre, léthargie, faiblesse. Faisant l'expérience de fortes douleurs, l'enfant appuie sur ses jambes et crie. Sentant l'abdomen provoque une réaction douloureuse. Les parents doivent appeler rapidement une ambulance.

Avaler un objet étranger

Si un bébé a avalé un gros objet, celui-ci peut rester coincé dans l'œsophage. En provoquant des vomissements, les muscles commencent à se contracter rapidement et du sang peut être trouvé dans le vomi. Si le bébé parvient à faire sortir l'objet, ne vous inquiétez pas. Mais quand il y a difficulté à respirer, la salivation augmente - il est urgent d'appeler une ambulance.

Troubles neurologiques

On les trouve principalement chez les bébés prématurés et les bébés ayant une perte de poids. L'hypoxie fœtale, un traumatisme à la naissance, une asphyxie sont à l'origine de la maladie. L'hyperactivité, les tremblements du menton, les convulsions et le strabisme provoquent des vomissements constants chez les nourrissons. Après le diagnostic, ces enfants doivent être surveillés par un neurologue et hospitalisés.

Obstruction intestinale

Désordre dangereux qui se produit dans les premiers jours du post-partum. Un nouveau-né a une distension abdominale, de la bile et des selles d'origine (méconium) sont détectées dans les vomissures. Un tel enfant nécessite un traitement sérieux, dans lequel l'alimentation est effectuée par voie intraveineuse.

Que faire si bébé vomit

Comment aider votre enfant à vomir lorsque le contenu de l'estomac sort de la bouche de la fontaine:

  • après une régurgitation abondante ou des vomissements, vous devez appeler un médecin;
  • Maman a besoin de calmer l'enfant, de ne pas paniquer et de rester calme. Bébé, sens-le et calme-toi;
  • vous devez laver le visage de l'enfant, retirer la masse de vomi et ventiler la pièce. L'odeur provoque une autre envie émétique;
  • après avoir vomi, il est souhaitable de garder l'enfant debout, de ne pas le déplacer et de ne pas tirer;
  • vous ne pouvez pas immédiatement arroser le bébé. Un grand volume de liquide déclenchera de nouveaux vomissements;
  • l'alimentation est arrêtée et de l'eau propre est donnée par petites gorgées. Un nouveau-né peut être pipeté, versé dans une bouteille ou donné une cuillerée à thé d’eau toutes les cinq minutes. L’estomac d’un enfant sera capable de conserver une telle quantité de liquide et ne sera pas menacé de déshydratation.

Le vomissement est un symptôme formidable et ne survient pas sans cause. Il est impossible de prescrire des médicaments à un enfant. Il vaut mieux attendre le médecin et suivre ses recommandations.

C'est important! Avant l'arrivée du médecin, il n'est pas possible de poser un lavement, de nettoyer l'estomac, d'administrer des antiémétiques et des antidouleurs à l'enfant. Ils peuvent rendre le diagnostic difficile. Même les médecins expérimentés déterminent immédiatement que la cause des vomissements n’est pas toujours possible. Par conséquent, ils offrent un traitement hospitalier, où les bébés seront surveillés jusqu'à l'apparition d'autres symptômes.

Si les vomissements ont eu lieu une fois, il n'y a pas de bile, de sang et de mucus, le bébé n'a pas été suralimenté et la nourriture avariée n'a pas été donnée, il n'a pas de diarrhée, les parents doivent en surveiller attentivement le bien-être. Vous ne pouvez pas appeler une ambulance, mais dans ce cas, vous ne devriez pas différer la visite chez le médecin.

http://babynolog.ru/zdorove/rvota-u-grudnichka-prichiny-chto-delat.html

Vomissements chez les nourrissons: causes et traitement des vomissements sans fièvre

Après la naissance, le corps d'une petite personne s'adapte aux nouvelles conditions de la vie. Dans le travail des systèmes du corps, il y a de grands changements. Très souvent, l'adaptation à un nouveau système alimentaire provoque des vomissements chez les nouveau-nés. En règle générale, ce phénomène n'a pas de conséquences graves pour le corps du bébé s'il est court et qu'il n'est pas associé à l'action de microorganismes pathogènes.

Les parents devraient être en mesure de distinguer la régurgitation des signes de maladie afin de pouvoir consulter rapidement un médecin. Étant donné que les vomissements peuvent être causés par la suralimentation, ainsi que par de graves maladies du système nerveux et digestif.

Comment distinguer les vomissements de la régurgitation

  • la régurgitation est une condition physiologique normale et ne nécessite pas de traitement spécial lorsque les vomissements sont un symptôme de la maladie;
  • la régurgitation survient seulement après avoir été nourrie ou vomie - en toussant, en pleurant ou en mangeant trop;
  • la régurgitation s'accompagne de la libération d'une petite quantité de nourriture, elle ne cause aucun inconvénient à l'enfant et il se comporte comme d'habitude. Les vomissements peuvent survenir à tout moment, indépendamment de l'alimentation;
  • les vomissements sont multiples et répétés plusieurs fois, la régurgitation est un phénomène unique;
  • pendant la régurgitation, le lait fraîchement consommé ou un mélange est séparé, avec vomissements - le contenu de l'estomac avec un mélange de bile.

Vous devez immédiatement consulter un médecin si cet état chez un enfant dure longtemps; enfant étouffant et toussant; peu de temps avant l'attaque, l'enfant a subi une blessure à la tête ou à l'estomac; augmentation de la température; peau pâle ou couleur bleuâtre.

Causes de vomissements chez un nouveau-né

Si les vomissements du bébé sont causés par la suralimentation, il est inoffensif. Mais cela ne peut être ignoré. Si cela signale la maladie d’un enfant, car ses conséquences sont dangereuses pour la vie du bébé. Les vomissements peuvent entraîner une déshydratation du corps de l’enfant, dont les conséquences sont irréversibles.

Les causes de vomissement peuvent être:

  • suralimentation, dans laquelle l'enfant absorbe beaucoup plus de nourriture qu'il ne peut en absorber et digère l'estomac. Dans ce cas, l'excès de nourriture qu'il éructera. La régurgitation se fait sans effort. Le lait coule simplement de la bouche du bébé. Dans ce cas, vous devriez réduire la portion destinée à l’alimentation, ne pas laver l’enfant après le repas et ne pas jouer avec lui dans des jeux actifs;
  • non-respect par la mère des règles d'hygiène personnelle pouvant entraîner le développement de maladies infectieuses;
  • l'utilisation de la mère d'aliments gras, salés ou épicés pendant l'allaitement. Ces produits ont un impact sur la qualité du lait maternel et peuvent perturber l'activité du tube digestif.
  • changement de régime alimentaire, dans lequel la transition d'un mélange de lait à un autre ou d'un mélange de lait maternel à l'autre provoque une réaction du corps de l'enfant sous forme de vomissements sans température. Dans ce cas, les vomissements peuvent être accompagnés de réactions allergiques, d'une dysbiose, d'une perturbation du système digestif;
  • introduction d'aliments complémentaires, accompagnés de vomissements. Dans ce cas, il s’agit d’une réaction ponctuelle de l’organisme à un nouvel aliment;
  • lorsque des vomissements ne sont pas observés sur les impuretés, alors, très probablement, ils accompagnent la dentition;
  • violation des règles d'alimentation, lorsqu'un nouveau-né avec du lait ou du lait maternisé avale de l'air;
  • surexcitation nerveuse ou jeux très actifs après l’alimentation;
  • intoxication causée par l'utilisation de produits de qualité médiocre. Dans ce cas, vous devez immédiatement appeler un médecin et prévenir la déshydratation. Pour ce faire, il est nécessaire d’arroser l’enfant avec de l’eau bouillie tiède, en augmentant progressivement sa quantité d’une cuillère à thé à la table. Si les vomissements sont accompagnés de selles liquides, il est recommandé d'administrer à l'enfant un médicament adsorbant ou du charbon actif;
  • maladies infectieuses intestinales, dont le traitement n’est pratiqué qu’à l’hôpital;
  • Une lésion cérébrale traumatique résultant d'une chute peut être accompagnée de pleurs prolongés, d'une perte de conscience, d'une altération de la coordination des mouvements. Dans ce cas, vous devriez faire appel à un spécialiste qui procédera à une radiographie et à une échographie. Les conséquences d'une blessure peuvent ne pas être immédiatement apparentes. Il est préférable de consulter un médecin immédiatement après la chute, plutôt que d’attendre des conséquences désagréables.

Il peut également s'agir d'un symptôme d'une maladie aussi grave que celle de la méningite, de la gastro-entérite, de la pneumonie ou d'une hernie étranglée.

Les vomissements chez le nouveau-né s'accompagnent d'un certain nombre de maladies virales, de maladies du système nerveux, d'une pression intracrânienne élevée, de pylorospasmes, d'une obstruction intestinale et des effets d'accidents de naissance.

L'intolérance aux protéines du lait, un déficit en lactase, une réaction allergique aux aliments ou aux médicaments peuvent être à l'origine de vomissements chez les nourrissons sans fièvre.

Très souvent chez les nourrissons, il y a des vomissements sans fontaine de température. Cette condition chez un nouveau-né après l’alimentation peut être causée par plusieurs raisons, allant de la suralimentation au signe d’une maladie grave. Si le bébé est allaité, la mère ne peut pas contrôler la quantité de lait prise. Une succion prolongée peut provoquer un débordement de l'estomac, qui est incapable de s'étirer en bas âge. En cas de débordement, une pression se développe dans l'estomac, ce qui réduit les parois de l'estomac, ce qui provoque une attaque de vomissements près de la fontaine.

Si cela se produit systématiquement, la quantité de nourriture doit être contrôlée avec une bouteille. Et aussi après avoir nourri pendant un certain temps, ne mettez pas l'enfant dans le berceau, mais tenez-le avec une «colonne».

Si les vomissements chez le nouveau-né après avoir été nourris près de la fontaine ne résultent pas d'une suralimentation, consultez un médecin qui établira les causes de l'indisposition.

Complications chez les nouveau-nés

Les vomissements chez les nourrissons ne passent pas pour le corps de l'enfant sans laisser de traces. Elle peut provoquer le développement de nombreuses maladies graves, telles que la pneumonie par aspiration, l’hypokaliémie, la rupture de l’œsophage. L'ingestion de vomi dans les voies respiratoires peut provoquer une suffocation.

Diagnostic et examen de l'enfant

Pour établir les véritables causes de vomissement chez un bébé, vous devriez consulter votre médecin, qui vous prescrira l’examen nécessaire. En règle générale, l'examen comprend des tests de laboratoire sur le sang et l'urine, une analyse biochimique du sang, une échographie du tractus gastro-intestinal, une radiographie de l'œsophage. De plus, la mesure de la pression artérielle, l'examen du cerveau et la consultation d'un spécialiste des maladies infectieuses peuvent être prescrits.

Que faire quand on vomit un nouveau-né

Si la régurgitation n'est pas causée par des causes pathologiques et ne cause pas de gêne au bébé, les parents devraient aider l'enfant à surmonter ce phénomène désagréable.

Ne paniquez pas, vous devez créer un environnement calme autour du bébé et lui procurer une paix totale.

Pour que le corps du nouveau-né ne perde pas beaucoup de liquide, vous devez en reconstituer la quantité en lui offrant de l'eau bouillie tiède. Le système digestif d'un enfant de cet âge ne tolère pas suffisamment les jus de fruits et de légumes, en particulier les sodas et les boissons.

Il est conseillé de mettre le bébé à dormir. En état de repos complet, le contenu de l'estomac se déplacera dans les intestins, ce qui aidera à éviter les crises de vomissements répétés.

En l'absence d'attaques de vomissements pendant plusieurs jours, vous devez ajuster le mode d'alimentation habituel.

En cas de vomissements chez le nouveau-né, il est strictement interdit d'utiliser des médicaments antiémétiques sans les recommandations d'un pédiatre. Le traitement à domicile est acceptable si les attaques ne sont pas périodiques. Si elles se reproduisent longtemps et si leur cause est inconnue, consultez un médecin. Le traitement avec des médicaments ne peut être prescrit que par un médecin.

Les parents doivent faire attention à l'état du nouveau-né si les crises de vomissements se répètent plus de trois fois par jour et sont accompagnées d'une violation des selles, de fièvre, d'une faiblesse et d'un refus de manger. L'enfant a un ventre gonflé, du sang, de la bile ou du mucus est présent dans le vomi. Dans ce cas, vous devriez immédiatement chercher des soins médicaux d'urgence.

Avant l'arrivée du médecin devrait faire ce qui suit:

  • aérer la pièce dans laquelle se trouve l'enfant;
  • retirer les vêtements de l'enfant, donner au corps une position verticale pour qu'il ne s'étouffe pas avec des vomissures
  • Ne pas nourrir, offrir de l'eau bouillie bébé.

Prévention des vomissements chez les nouveau-nés

Pour éviter ce phénomène désagréable, respectez les règles d'hygiène: lavez les mains de l'enfant plus souvent

Une attention particulière devrait être accordée au traitement de la vaisselle, des biberons et des sucettes. Ils doivent être conservés dans un endroit séparé et lavés soigneusement après chaque repas. Dans la première année après la naissance du bébé, il est nécessaire de stériliser le biberon. Cela aidera à éviter la prolifération de bactéries dangereuses pour le corps du bébé.

http://mama.guru/novorozhdennye/zabolevaniya/rvota-u-grudnichka-prichiny-i-lechenie-rvoty-bez-temperatury.html

Comment distinguer les vomissements de la régurgitation chez un nourrisson après l’alimentation: signes et aide à un nouveau-né

Le réflexe nauséeux est donc appelé à se manifester comme un réflexe, une réaction à une intoxication. Vomir soulage la condition d'un enfant avec une infection intestinale ou un empoisonnement. Supprimer son antiémétique n'est pas recommandé. Cependant, si le bébé vomit sans raison, s'il n'y a pas de fièvre ni de diarrhée, cela peut indiquer une autre maladie (colite, gastrite, pancréatite). Le réflexe nauséeux accompagne des maladies telles que la pathologie des organes digestifs, les troubles neurologiques.

Comment distinguer les régurgitations et les vomissements?

Il est facile de régurgiter les vomissements d'un nouveau-né si vous ne connaissez pas la définition exacte de ces deux réflexes. Le rots pour un bébé est fréquent, mais comment comprendre qu'un bébé de 5 mois a éclaté et n'est pas empoisonné? Il sera correct de trouver les raisons qui ont conduit à la régurgitation. De plus, il faut comprendre le mécanisme des deux réflexes afin de savoir en quoi ils diffèrent et comment réagir correctement à ce qui se passe.

Qu'est-ce que la régurgitation?

Le rot est le rejet involontaire de nourriture de l'estomac dans l'œsophage, puis dans la gorge et la bouche. Il est provoqué chez le nourrisson par des sphincters digestifs non formés. Il se manifeste 10 à 15 minutes (parfois 30 à 40) après que l'enfant a bu du lait ou un mélange. Fait référence au processus physiologique naturel. La régurgitation se produit lorsque l'air est ingéré avec la nourriture, qu'il est trop mangé, qu'il est agité de façon intense après le repas et qu'il résulte parfois d'une pathologie quelconque. L'état de régurgitation de l'enfant ne se détériore pas, le bébé ne réagit pas.

Qu'est-ce que vomir?

Le vomissement est la libération de nourriture dans l'œsophage, suivie d'une transition vers le pharynx et la bouche, qui se produit au niveau réflexe. Le réflexe est contrôlé par le centre émétique du cerveau. Causée par la contraction du diaphragme et des muscles abdominaux. Les précurseurs des vomissements sont les suivants: blanchiment de l’enfant, sensation de nausée, écoulement abondant de salive, respiration rapide. Comportement typiquement agité du bébé. Le nombre de vomissements, en règle générale, dépasse la quantité de nourriture consommée par un enfant. Cela est dû au fait que la nourriture avalée va de pair avec le suc gastrique.

Qu'est-ce qui diffère de la régurgitation des vomissements?

C'est une question sérieuse, car une miette ne peut pas se plaindre de nausée et avertir sa mère qu'il va vomir. Des signes spéciaux permettent de le distinguer de la régurgitation:

  • besoin évident de vomir;
  • la répétition de l'envie;
  • beaucoup de vomissements;
  • le liquide sortant devient jaune, il y a des impuretés de la bile;
  • saut de température brusque;
  • anxiété de l'enfant avant l'attaque.
Les vomissements chez les nourrissons sont accompagnés d'anxiété, éventuellement de la température.

Quand appeler un docteur?

Que l'enfant vomisse depuis 9 mois ou un bébé de 6 mois, les parents sont obligés de surveiller leur état. Il est important de comprendre les raisons pour lesquelles cela est apparu. Voir un médecin est une nécessité dictée par des signes dangereux:

  • le liquide sort avec une fontaine, avec de courtes pauses (deux ou trois fois par heure);
  • le bébé n'est pas vidé en grande quantité (pas de diarrhée);
  • l'enfant est tourmenté par des douleurs et des crampes à l'estomac, il pleure beaucoup;
  • le malaise est survenu après une blessure à la tête, une chute d'une hauteur;
  • déshydratation sévère;
  • fièvre, miettes constamment assoupies, affaiblissement général;
  • taches sanglantes dans le vomi, couleur foncée.

Causes sûres de vomissements

Les pédiatres partagent les causes des vomissements en toute sécurité et nécessitant une intervention médicale. Les facteurs de sécurité peuvent être éliminés à la maison sans recourir à d'autres méthodes de traitement. Dangereux nécessite l'observation et la consultation d'un médecin. Considérons d’abord les causes qui ne portent pas les risques pour la santé des miettes.

Les vomissements peuvent être provoqués par les poussées chez un enfant. Cette cause n'est pas particulièrement dangereuse.

Nous avons compilé un tableau avec ces raisons et leurs caractéristiques:

  • En pleurant ou en hurlant de douleur, le bébé a beaucoup d'air.
  • Tenter de gaver avec des douleurs aux gencives.
  • Massez doucement les gencives avec un doigt ou un masseur.
  • Appliquez une dentition.
  • Oindre les gencives, gonflées par les dents qui éclatent, avec un gel antiseptique.
  • Dents blessés - nourrissez le bébé selon son désir et non par la force.
  • Sous-développement du système de fermentation du bébé, pas prêt à recevoir un nouveau produit.
  • Le corps ne prend aucune batterie.
  • À exclure d'un produit alimentaire non accepté.
  • Lors de l'administration d'un nouveau supplément, n'introduisez pas de produit qui provoque des vomissements pendant plusieurs semaines.
  • Nourrir avec la contrainte.
  • Stress positif et négatif.
  • Stress émotionnel avant un événement important.
  • Exclure les situations qui traumatisent la psyché du bébé.
  • Tournez-vous vers un psychothérapeute.

Causes dangereuses de vomissements

Après avoir examiné les cas de vomissements sans danger, il ne serait pas superflu de connaître ses causes dangereuses, causées par des maladies beaucoup plus graves que l'intoxication alimentaire ou les poussées dentaires. Le caractère dangereux des vomissements est rare, mais ce n’est pas une raison pour ne pas en connaître les causes. Armé de connaissances, un parent est prêt à évaluer la situation à temps et à aider le bébé correctement. Nous avons décidé d'examiner de plus près ces raisons et de vous en parler.

L'appendicite chez le nouveau-né est difficile à remarquer car l'enfant ne peut pas se plaindre de douleurs abdominales, ce qui entraîne dans la plupart des cas de tristes conséquences.

Appendicite aiguë

L'appendicite chez le nouveau-né est extrêmement rare, car les enfants de cet âge mangent du lait. Parfois, les vomissements deviennent une réaction à une appendicite aiguë, à une diarrhée, à une douleur paroxystique grave, à une léthargie et à un ventre distendu y sont ajoutés. Le bébé est agité et pleure longtemps, essayant de tirer les jambes jusqu'au ventre. La palpation de l'abdomen est douloureuse. Le diagnostic de la maladie est difficile, nécessite une radiographie de la cavité abdominale. Malheureusement, l’issue fatale de la maladie chez les nourrissons est de 80%, chez les nourrissons de moins d’un an - 10%.

Corps étranger dans l'œsophage

La probabilité que le bébé, en particulier avec la croissance des dents, avale un petit objet, y est toujours, peu importe comment vous le regardez. En entrant dans l'œsophage, l'objet provoque sa compression réflexe, il y a un réflexe émétique.

Obstruction intestinale

La maladie est dite congénitale ou dérivée d'infections intestinales graves. Considérons deux formes: obstruction complète et partielle. Cela se remarque chez les bébés allaités. Les principaux symptômes sont la présence de méconium (matières fécales d'origine) et de bile dans le liquide à vomir, un ventre fortement enflé. La situation est dangereuse, l'enfant doit être immédiatement livré à l'hôpital. L'alimentation orale est annulée, les miettes sont nourries par perfusion intraveineuse.

L'obstruction de l'intestin d'un nourrisson nécessite des soins médicaux immédiats.

Sphincter cardiaque élargi de l'estomac

Le sphincter cardiaque est une ouverture anatomique entre l'œsophage et l'estomac. Développé dès la naissance, il provoque le flux de nourriture de l'estomac dans l'œsophage. Le renversement soudain de nourriture survient lorsque l’enfant est placé sur le flanc ou le dos, déchire les miettes et s’il se retourne sur le ventre. Si le diagnostic est confirmé, le nourrisson doit être nourri dans une position verticale, en donnant le lait ou le mélange en petites portions.

La plupart des enfants avec un tel diagnostic le dépassent et le travail de l'orifice cardiaque est normalisé. Si l'enfant continue à souffrir, prend du poids faiblement, devrait-il être examiné par un médecin (pour plus de détails, voyez quoi faire si l'enfant ne prend pas du poids correctement pendant l'allaitement?). Les pédiatres recommandent de changer de régime et de donner au bébé des mélanges anti-reflux. Utilisé comme remplacement temporaire, dans l’espoir que les fonctions du sphincter seront rétablies. Les médicaments prescrits qui réduisent le tonus des muscles de l'œsophage et de l'estomac. Les cas graves nécessitent l'intervention d'un chirurgien.

Perturbation de l'ordre neurologique

Les troubles du développement fœtal entraînent des anomalies en neurologie. L'hypoxie (privation d'oxygène), l'asphyxie du nouveau-né pendant ou après l'accouchement sont à l'origine de la maladie. Le réflexe nauséeux est permanent, accompagné de tremblements du menton, de convulsions, d'irritabilité grave ou de léthargie. Un pourcentage élevé de problèmes sont observés chez les enfants de faible poids à la naissance et prématurés. Un traitement hospitalier prolongé et une surveillance constante par un neurologue sont nécessaires.

Sténose pylorique

La maladie appartient à une pathologie congénitale et est causée par un passage étroit situé entre le duodénum et l'estomac. Les aliments ne peuvent pas circuler librement de l'estomac dans l'intestin, ce qui provoque un réflexe nauséeux chez l'enfant. Manifesté dans le premier mois de la vie du nouveau-né. Les allocations sont abondantes, elles vont souvent, de par leur consistance, elles ressemblent à du caillé liquide. L'enfant ressent constamment la faim, ne prend presque pas de poids, est déshydraté. La maladie est corrigée chirurgicalement.

Pilorospasme

Il y a un pylore dans le corps humain, il se situe entre l'estomac et le duodénum. C'est un trou, avec la contraction des muscles dont le pylorospasme de la maladie est diagnostiqué. Les experts ont tendance à l'attribuer à une défaillance fonctionnelle. Les enfants de moins de 4 mois souffrent souvent de ce trouble car le nouveau-né contient une grande quantité de l'hormone gastrine. L'hormone augmente le tonus musculaire dans le pylore, ils sont constamment comprimés, ce qui provoque des vomissements rapides mais non abondants. Les crises continues sont arrêtées en passant à la nutrition anti-reflux.

Blessures à la tête

Le bébé peut être retiré en raison d'ecchymoses graves à la tête ou de la chute d'un endroit élevé. Ces vomissements sont appelés cérébraux. Il ouvre également sur le fond des maladies telles que la méningite, une tumeur au cerveau, une encéphalite. Le réflexe nauséeux ne suit pas la prise du mélange, il se produit soudainement. L'enfant pâlit, le pouls s'affaiblit, la somnolence apparaît. De toute évidence, le bébé devrait être montré à un spécialiste.

Symptômes associés aux vomissements

Après avoir découvert que le désir émétique de la chapelure pendant 5 à 9 mois est causé non seulement par un empoisonnement, mais aussi par la croissance des dents et des contusions à la tête, il est raisonnable de supposer qu'il existe d'autres symptômes indiquant une autre maladie. Le plus souvent, on y ajoute la diarrhée. Certaines maladies triplent le nombre de symptômes, ajoutant une forte fièvre au réflexe nauséeux et à la diarrhée (nous recommandons de lire: diarrhée infantile et fièvre). Nous comprendrons quelles maladies peuvent causer les symptômes ci-dessus:

  • La diarrhée et les vomissements sont considérés comme des signes d'intoxication alimentaire. Les nouveau-nés sont moins souvent empoisonnés que les enfants d'un an en mangeant des aliments pour adultes. Les deux symptômes indiquent une infection intestinale claire. Ajoutez à cela le lait du syndrome d'intolérance ou un élément de l'alimentation. Une cause possible peut être un processus inflammatoire, beaucoup moins souvent une pathologie des organes digestifs est détectée et une allergie à la nourriture. Ils sont souvent rejoints par une température élevée.
  • Les vomissements avec la température agissent de deux manières: il y avait une intoxication générale, l'enfant vomissait, la température augmentait. Cela se passe différemment: la température a augmenté, l'enfant vomit (nous vous recommandons de lire: que faire si l'enfant vomit sans température?). La combinaison des symptômes est caractéristique de l'intoxication alimentaire et de la période d'apparition des premières dents.
  • Si le bébé vomit mais que deux autres symptômes sont absents, cela tient au travail instable du tractus gastro-intestinal immature. En outre, un tel syndrome résulte des pathologies du tractus gastro-intestinal, du déficit en lactase, des allergies alimentaires, de l'intolérance au lait ou aux protéines bovines d'un enfant. Peut-être que les miettes "vont" dents. Une telle réaction est associée à l’ingestion banale d’une grande quantité de liquide par le bébé, peut-être que la miette est étouffée ou crachée au moment de l’allaitement, ou était trop active après l’alimentation.

Trois conséquences de vomissements dangereux pour la vie du nourrisson

Bien que le réflexe nauséeux soit donné à l'homme par la nature même, ses manifestations fréquentes et abondantes chez un petit enfant peuvent avoir des conséquences tristes. Après avoir établi la raison de leur apparition, il est plus facile de les éliminer. Nous notons trois principaux syndromes négatifs:

  1. Déshydratation. La libération excessive de sels liquides et minéraux, la fontaine coulante d'un petit corps, viole l'équilibre eau-sel. Le manque de liquide agit sur tous les organes des miettes. Comment identifier le syndrome de déshydratation? Si un bébé a une couche qui ne soit pas mouillée au bout de 4 heures, s'il pleure sans larmes, il a un printemps, il a un poids, alors la déshydratation est observée chez le bébé. Il est urgent de montrer votre trésor au médecin.
  2. Souffle retenir. Les masses émétiques peuvent obstruer les voies respiratoires du nourrisson, ce qui augmente le danger pour sa vie. Les parents devraient garder le bébé debout quand il vomit. Assurez-vous que dans un rêve la tête du bébé était tournée sur le côté.
  3. Perte de poids Une perte de poids importante, provoquée par des vomissements et des diarrhées abondants et fréquents, est dangereuse pour la vie du nouveau-né. Le risque de résultat négatif double chez les bébés de faible poids à la naissance et prématurés.

Comment éliminer de telles conséquences? Pulvérisez votre bébé avec une solution glucosée. Pour le bébé, laissez-le à travers une seringue, éjacule sur la joue, bébé de 11 mois de l'eau d'une cuillère à thé. Les pharmacies proposent différentes solutions nutritives: «Hydrovit», «Regidron», «Oralit», «Trigidron». Solutions prêtes à l'emploi vendues sous forme de poudres, qui sont diluées dans de l'eau bouillie refroidie.

http://vseprorebenka.ru/zdorove/simptomy/rvota-u-novorozhdennogo-posle-kormleniya.html

Publications De Pancréatite