Rupture du gros ou de l'intestin grêle - causes, symptômes, traitement

L'intestin fait partie intégrante du tube digestif, qui commence directement par le pylore de l'estomac et se termine par l'anus (l'anus). L'intestin joue un rôle important dans le fonctionnement normal du corps: il digère les aliments, en absorbe toutes les substances utiles, élimine les toxines et les scories.

L'intestin peut être divisé entre le côlon et l'intestin grêle. Interagissant, ils forment un travail cohérent et clair de tout le corps humain.

Quelle est la rupture intestinale et ses causes?

Blessure assez grave - rupture intestinale, qui se produit rarement. En règle générale, les facteurs négatifs suivants peuvent entraîner une telle condition du patient:

  1. Traumatisme abdominal fermé fermé. Cependant, il convient de noter que pour qu'une rupture intestinale se produise, le coup doit être suffisamment puissant. Ceux-ci incluent un accident, une chute d'une grande hauteur, etc. Lorsque de telles blessures peuvent se produire sous forme de multiples fractures - jusqu’à une rupture complète de l’intestin à travers et une seule
  2. En outre, à la suite de blessures, des pauses intestinales ouvertes peuvent également se produire.
  3. Avec des bosses obliques dans l'abdomen, le mésentère peut être endommagé - en conséquence, les intestins se détachent tout simplement.
  4. Certaines manipulations médicales effectuées par un médecin non qualifié peuvent également provoquer une rupture de l'intestin interne.
  5. En cas de chutes infructueuses ou de contacts sexuels non conventionnels, des dommages au rectum peuvent survenir. Il arrive également qu'en plus du rectum, le sphincter et les parois auxquelles l'intestin est attaché puissent en souffrir.
  6. Les blessures les plus courantes chez les enfants sont les dommages aux intestins dus à l'ingestion de corps étrangers.
  7. Les calculs fécaux peuvent endommager les organes internes, en particulier le rectum.
  8. Pauses intestinales spontanées. Celles-ci incluent des actions pouvant augmenter considérablement la pression dans la région péritonéale - soulever des poids, travailler pendant les tentatives de défécation.

Principaux symptômes de rupture intestinale

La douleur est la première chose à laquelle il faut prêter attention. Une rupture intestinale est une blessure assez grave qui provoque une douleur intense. Des saignements internes, des nausées et des vomissements sont généralement présents. Il est impossible de décrire les symptômes spécifiquement - les sensations de douleur ne sont pas localisées dans une partie du corps et sont crampes.

La température peut également augmenter et des caillots sanguins sont observés dans les vomissures et les selles. La défécation est souvent impossible à produire, le dégagement de gaz pose également un problème.

Les symptômes les plus évidents dans lesquels il est nécessaire d'appeler de toute urgence une ambulance sont l'apparition d'une douleur aiguë à l'anus avec libération simultanée de caillots sanglants. Une perte des anses de l'intestin grêle peut également être observée.

Diagnostiquer une rupture intestinale

Tout d'abord, le médecin mène une conversation avec la victime - afin de déterminer quelle blessure a été subie et quelles complications peuvent survenir. Initialement, le médecin se base sur le tableau clinique et, sur la base des données obtenues, décide des méthodes de diagnostic à appliquer ultérieurement pour établir un diagnostic clair. Le médecin procède également à un examen numérique du côlon.

Afin de déterminer la nature de la douleur, le médecin peut prescrire:

  • examen radiographique;
  • laparoscopie;
  • diagnostics par ultrasons;
  • ainsi que la tomographie ou l'IRM.

Afin de détecter la présence d'une lésion de l'intestin distal, il est recommandé d'effectuer une vulographie. Si un patient a une blessure par un coup de couteau, il est nécessaire dans ce cas de causer des dommages au PCO.

Il est beaucoup plus facile de diagnostiquer des lésions intestinales ouvertes que des lésions fermées.

Que peut-il arriver si vous ne consultez pas un médecin si l'intestin est rompu?

Si la blessure est suffisamment grave, on ne peut pas se passer des soins médicaux, car le patient ressentira une douleur aiguë à l'abdomen, qu'il est presque impossible de faire disparaître. Cependant, si les dommages ne sont pas trop graves et si la personne est capable de supporter la douleur, des complications supplémentaires peuvent se développer - sous la forme d'une intoxication du corps, de la circulation sanguine interne.

C'est pourquoi tous les spécialistes ont unanimement déclaré que si un signe alarmant était constaté après la blessure, il était nécessaire de contacter immédiatement le centre médical afin de passer tous les examens nécessaires. Dans les cas avancés de ruptures intestinales, le décès est prédominant.

Comment traite-t-on les blessures et les pauses intestinales?

En raison de la prise tardive d’assistance qualifiée, la mortalité due aux ruptures intestinales est assez élevée - 20-25%.

L'option la plus efficace et la plus acceptable pour de telles blessures est la chirurgie, après laquelle ils prescrivent déjà un traitement conservateur: prendre des antibiotiques pour réduire l'intoxication du corps.

La chirurgie est réalisée sous anesthésie trachéale, ainsi que divers relaxants musculaires. Souvent, un spécialiste détecte le sang - dans ce cas, il doit être éliminé avec une pompe aspirante électrique - asséchez la cavité abdominale, puis détectez la source du saignement - et éliminez-le rapidement.

En règle générale, le site des dommages intestinaux est entouré d'œdème. Dès que le médecin trouve les zones endommagées de l'intestin, la boucle est amenée à la paroi abdominale, en continuant d'examiner la zone endommagée - et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il soit convaincu que toutes les zones endommagées de l'intestin ont été retrouvées.

Après cela, une suture ou une résection intestinale est effectuée. La principale tâche du médecin en cas de lésion intestinale consiste à localiser la zone touchée, à éliminer les saignements et à assurer une perméabilité et une circulation sanguines normales de l'intestin.

Période de récupération après la chirurgie, régime

Le patient est prescrit pour rester à l'hôpital pendant 7-14 jours après la chirurgie. Les médecins conseillent de rester au lit pour éviter les efforts physiques importants et la musculation. En outre, la tâche principale étant d'établir la motilité intestinale, chaque patient doit suivre un régime alimentaire strict.

Autorisé à manger, soupes de légumes au sol avec l'ajout de viande maigre, de la bouillie - riz et semoule, produits laitiers. Il est interdit de consommer des viandes fumées grasses et épicées, des aliments frits.

En outre, les médecins recommandent de ne pas prendre de bains chauds. L'option idéale est d'utiliser une douche chaude. Il est nécessaire de faire un léger auto-massage - masser la région de l'estomac avec les poumons, en caressant les mouvements. En outre, les experts prescrivent un traitement médicamenteux - afin d’éviter les complications possibles liées au processus inflammatoire et à l’intoxication corporelle.

Certains médecins recommandent un moyen non conventionnel assez efficace pour restaurer rapidement les intestins après
conduite d'opération - acupuncture. Les manipulations avec des aiguilles aideront à restaurer le système nerveux, à normaliser le sommeil, ce qui est indispensable pour un prompt rétablissement.

Si le patient souffre de constipation - dans ce cas, il est recommandé de prendre des préparations laxatives légères, ainsi que des produits qui amélioreront le péristaltisme - pruneaux, raisins secs, betteraves bouillies, pommes au four, abricots.

Prévention des pauses intestinales

Malheureusement, personne n’est à l’abri des blessures, il est donc presque impossible de se protéger de ces problèmes. Si vous faites de l'haltérophilie et que vous faites quotidiennement l'expérience d'efforts physiques intenses, il est nécessaire d'assurer et de ne pas surcharger le corps. Dans les autres cas - avec le moindre symptôme, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Il arrive que l'intestin soit endommagé par des masses fécales lors de la mise à rude épreuve. Une telle blessure est le résultat de la constipation. Par conséquent, les médecins recommandent de ne pas autoriser de tels états - pour cela il existe des régimes thérapeutiques spéciaux, et en cas de violation de la microflore intestinale, vous devriez consulter votre médecin - il pourra vous prescrire un traitement approprié qui aidera à vous débarrasser de la constipation.

Un intestin en bonne santé est un facteur fondamental de beauté et de bien-être. C'est pourquoi il est nécessaire de surveiller attentivement l'absence de déviations par rapport à la norme et de symptômes gênants.

http://stopgemor.ru/razryv-kishechnika/

Rupture de la paroi intestinale

La rupture de la paroi intestinale: principaux symptômes, causes, méthodes de diagnostic, traitement, pronostic et période de récupération postopératoire.

Rupture de la paroi intestinale

La rupture de la paroi intestinale est une urgence grave. Le traitement n'est que chirurgical. Dans le même temps, les prévisions dépendront de la rapidité avec laquelle l'assistance sera fournie.

Un tel problème n'est pas commun. Le pronostic dans ce cas n’est pas très favorable - un quart des cas ont été fatals. Il est de coutume de classer les cloisons de toute partie de l'intestin. La prévision s’améliore si l’écart est transversal; dans le cas d’un écart longitudinal, les conséquences sont généralement plus négatives. Mais tout d’abord, cela dépendra de la taille de la fissure - les plus petites fissures de la nature longitudinale sont les moins dangereuses.

Raisons principales

Parfois, ils croient à tort que seule une blessure peut provoquer une rupture des parois intestinales. En fait, ce n'est pas le cas et les causes peuvent être des maladies. Mais le plus souvent, le problème se pose en raison d'une blessure.

Habituellement distinguer les raisons suivantes:

  • traumatisme abdominal fermé. Peut survenir à la suite d'un accident, d'une chute d'une hauteur, d'un coup avec un objet contondant. Selon la force du coup, il y aura différents degrés de blessure;
  • bosses abdominales obliques. Dans ce cas, ce n'est pas la paroi intestinale elle-même qui est endommagée, mais le mésentère - l'intestin se détache simplement;
  • pratiquer le sexe non conventionnel. C'est peut-être la raison de la rupture du rectum;
  • manipulations médicales mal exécutées;
  • chirurgie mal exécutée des intestins. Dans ce cas, il ne s'agit plutôt pas même d'une rupture des parois intestinales, mais d'une divergence de la suture postopératoire. Un tel problème peut également survenir en raison du non-respect de toutes les recommandations du médecin, une violation postopératoire;
  • pierres fécales. Le plus souvent, ils endommagent le rectum;
  • dommages aux parois intestinales d'un corps étranger (le plus souvent chez les enfants);
  • pauses spontanées. Les principales raisons sont une forte augmentation de la pression dans la cavité abdominale (due à un accouchement rapide, une levée de poids ou un autre stress intense);
  • obstruction intestinale. Si un morceau de nourriture ou des masses fécales accumulées ne peuvent plus se déplacer dans l'intestin et que leur nombre augmente, il se produit d'abord un mouvement de selle, puis une rupture de ses parois sous l'action des masses accumulées. Cela est possible en raison de diverses maladies du tube digestif;
  • les néoplasmes. Les polypes, tumeurs bénignes et cancéreuses, de taille croissante, sont capables d’exercer une pression excessive sur les parois et de provoquer ainsi leur rupture. Caractéristique pour les stades avancés de ces maladies.

Dans ce cas, non seulement une rupture des parois intestinales, mais également des sphincters, des organes adjacents et des mésentères peut apparaître.

Symptômes caractéristiques

La rupture des parois intestinales a des symptômes prononcés, vous pouvez donc immédiatement remarquer le problème. L'état du patient se détériore rapidement et si vous ne l'emmenez pas immédiatement à l'hôpital et ne faites pas de chirurgies, le décès peut survenir assez rapidement. La péritonite découle généralement du fait que le contenu de l'intestin par la lumière qui en résulte se déverse dans la cavité abdominale. Il est également possible de mourir en raison d'une perte de sang importante - en particulier la raison caractéristique du traumatisme abdominal ouvert.

Les principaux symptômes de rupture de la paroi intestinale:

  • très forte douleur à l'abdomen. Il est impossible de déterminer la localisation spécifique, car les sensations douloureuses se produisent le plus souvent précisément à l'endroit de la rupture immédiate. Parfois, la douleur peut aussi s'étendre à tout l'abdomen. C'est un personnage à l'étroit.
  • nausée, vomissements. Souvent, les vomissements et les matières fécales peuvent être mélangés avec du sang, parfois la défécation ne se produit pas du tout;
  • symptômes caractéristiques de saignements internes (baisse de la pression artérielle, tremblements des membres, sueurs froides);
  • température élevée. Et d'autres symptômes de péritonite sont généralement caractéristiques d'une période ultérieure de développement d'une urgence.

Douleur aiguë à l'abdomen ou à l'anus, apparition de caillots sanguins dans le vomi - symptômes suffisants pour appeler immédiatement une ambulance et se faire examiner. Même si l'intégrité des parois du tractus gastro-intestinal n'est pas compromise, de telles manifestations indiquent la présence d'une maladie grave, dont le traitement doit être commencé immédiatement.

Diagnostics

Pour commencer les examens, vous devez d’abord parler avec le patient et déterminer quel type de blessure a été subi, quelles sont les maladies du tractus gastro-intestinal ou quels facteurs provocateurs se sont produits. Il est nécessaire de déterminer au moins approximativement le type de recherche à effectuer et la partie de l'intestin à examiner.

Ensuite, nommez les études suivantes:

Les dommages fermés sont plus difficiles à diagnostiquer que les dommages ouverts. De plus, s’il n’ya pas eu de blessure évidente, la situation est compliquée par le fait qu’il faut d’abord déterminer la cause fondamentale.

Méthodes de traitement

Le traitement de la maladie n’est que chirurgical. Un traitement conservateur n'est prescrit qu'après l'opération:

  • antibiotiques. Cette action vise à réduire la toxicité corporelle.
  • des analgésiques;
  • médicaments anti-inflammatoires.

L'opération est réalisée sous anesthésie trachéale. L'opération est souvent compliquée par le fait qu'il y a une accumulation de sang dans la cavité abdominale. Ensuite, il doit être retiré avec une aspiration spéciale, puis trouver la source du saignement et résoudre le problème. Après avoir détecté la boucle endommagée, celle-ci est retirée de la paroi abdominale et examinée avec soin. Très souvent, il existe de nombreuses petites lacunes à différents endroits. Vous devez donc vous assurer qu'elles ont toutes été éliminées.

Après cela, le chirurgien fait la couture des murs ou la résection de la zone endommagée. S'il y a beaucoup de lacunes, elles sont petites et concentrées à environ un endroit, la résection est parfois plus rapide. En même temps, la tâche principale du chirurgien est d’abord d’identifier toutes les blessures, puis de les éliminer, mais aussi d’assurer un écoulement normal et un apport de sang vers les intestins.

Ceci s’applique aux lacunes causées par une blessure. S'il n'y a pas eu de lésion auparavant, la raison en est différente et il est très important de l'établir. Dans ce cas, si la cause première n'est pas diagnostiquée, le problème peut se reproduire.

Cela nécessite souvent:

  • enlever la tumeur ou une partie séparée de la paroi intestinale, où elle est localisée;
  • enlever les objets étrangers, les pierres fécales;
  • restaurer le péristaltisme.

Période postopératoire

La récupération après la chirurgie joue un rôle important. Dans le même temps, afin d'éviter des conséquences désagréables et de revenir à une vie normale, il convient de respecter plusieurs règles au cours de la période de récupération après l'opération:

  • éviter les charges excessives;
  • suivre un régime;
  • éviter les bains chauds, il est préférable de se limiter à une douche;
  • Il est conseillé de masser le ventre avec de légers mouvements caressants;
  • prendre des médicaments prescrits par un médecin;
  • commencez progressivement à restaurer les exercices.

En cas de symptômes alarmants, il est important de les signaler immédiatement au médecin, car la probabilité de divergence des veines postopératoires ou la détection de fissures des parois qui ne sont pas détectées pendant l'opération n'est pas exclue.

Dans ce cas, le régime alimentaire signifie également beaucoup pour restaurer le corps après une chirurgie et une fonction gastro-intestinale normale. La tâche principale au cours de cette période est de restaurer la motilité intestinale normale. En outre, vous ne pouvez pas être particulièrement difficile à charger l'estomac. Pour faire ceci:

  • manger souvent et en petites portions;
  • éviter de manger difficile à digérer les aliments;
  • ne pas manger de nourriture pouvant provoquer la constipation;
  • vous devriez manger des légumes moulus, des soupes, des produits laitiers, de la bouillie de riz;
  • il est interdit de manger frit, épicé, aigre, salé, fumé;
  • Il est important de manger des abricots, des prunes, des pommes, des raisins secs et d’autres produits qui améliorent le péristaltisme intestinal. Le médecin peut également prescrire des laxatifs.

Prévention des maladies

Personne n'est assuré dans la vie contre les blessures et les situations imprévues. Mais en même temps, vous pouvez vous protéger en éliminant au moins certains facteurs provocants, qui dépendent pour la plupart de la personne:

  • suivez votre régime Évitez les aliments lourds pour l’estomac, ce qui peut provoquer une constipation, ce qui provoque alors l’étirement et la minceur des parois intestinales;
  • mener une vie active - un exercice modéré améliore la digestion et la motilité;
  • Si des symptômes inquiétants apparaissent, pouvant indiquer une maladie du tractus gastro-intestinal, vous devez immédiatement consulter un médecin.
http://ozdravin.ru/bolezni-kishechnika/razryv-stenok-kishechnika.html

Rupture de l'intestin (épais, mince): causes, symptômes

Rupture de l'intestin: causes, symptômes, effets

Le gros intestin est la partie finale du système digestif. Il est responsable de l'assimilation des vitamines, des liquides, des acides aminés, du glucose, des électrolytes provenant des aliments transformés.

La masse fécale y est formée à partir de la masse digérée, que le mouvement transporte à l’extérieur à travers le rectum.

Lorsqu'une personne a une rupture du côlon ou qu'il existe d'autres pathologies du côlon, tout le tube digestif en souffre.

Une maladie du côlon, comme une rupture, est une fissure dans la région de l'ouverture postérieure. La maladie du côlon, ou plutôt la rupture d'un organe, peut se manifester sous une forme fermée ou ouverte. De plus, la pathologie est accompagnée de complications multiples et uniques, combinées et combinées.

Quel que soit le type de lésion caractéristique de chacun d’eux, une complication inflammatoire rapide est envisagée. Lors de traumatismes pénétrants, il s'agit d'une péritonite, de lésions non péritonéales, de phlegmon de la surface sous-cutanée ou de tissu pararectal, ainsi que de lésions périnéales.

Le gastroentérologue Mikhail Vasilyevich:

Afin de choisir la bonne tactique pour traiter cette maladie du gros intestin, il faut en découvrir les causes. Les facteurs suivants peuvent causer un tel problème avec le gros intestin, ainsi que la mélanose du gros intestin:

  • blessure mécanique au corps;
  • un trouble des selles, accompagné d'une diarrhée persistante et d'une constipation, en particulier en cas de constipation atonique;
  • inflammation chronique se développant dans la région intestinale;
  • consommation fréquente de médicaments (laxatifs);
  • augmentation de la pression à l'intérieur de l'organe;
  • sténose congénitale.

Provoquer une forme fermée d'une telle maladie du côlon peut tomber d'une hauteur ou d'un accident de voiture. Une fracture peut survenir suite à une fracture des os du bassin. Et dans ce cas, les dommages surviennent en combinaison avec le traumatisme des organes voisins (utérus, vessie, prostate, vagin chez les femmes).

En cas de forte compression, les intestins peuvent se rompre complètement dans le sens transversal. Très rarement, il y a des cas où le corps est complètement détaché. Provoquant de ce phénomène devient compression oblique de la cavité abdominale ou un coup direct fort.

La sténose, qui apparaît souvent à l’arrière-plan du développement de processus ressemblant à une tumeur, devient également un provocateur de la pathologie. Le gros intestin peut être ouvertement endommagé en raison d'une blessure à l'estomac ou de certaines procédures médicales. En conséquence, d'autres maladies du côlon peuvent se développer.

L'intégrité du corps peut être brisée lors du processus de chirurgie avec un objet pointu. En conséquence, l'irrigation sanguine du côlon peut être perturbée. La zone anale peut également être blessée par des objets contondants lorsqu'elle est déposée sur une vadrouille, un stylo ou un parapluie.

De telles blessures provoquent une rupture du sphincter et une fissure anale. L'intégrité du corps peut également être endommagée par un corps étranger se trouvant dans les selles, pouvant même causer des ballonnements du péritoine. Une autre rupture du gros intestin survient suite à la levée d'un objet lourd.

Peut causer des spasmes et une pression élevée dans le péritoine:

Le coupable de l'apparition d'une fissure ou du début du spasme peut être un lavement contenant une substance chimique. La dilatation toxique du côlon est une complication très grave d'une maladie telle que la colite ulcéreuse, que l'on retrouve parfois chez les patients.

Un état similaire a été noté après l'utilisation de stupéfiants ou d'hormones stéroïdiennes, d'anticholinergiques ou de lavement baryté.

Le développement de cette complication est dû à la dégénérescence, puis à la destruction des plexus neuromusculaires du côlon, à une perte de la fonction motrice, à des troubles métaboliques (hypokaliémie ou hypoalbuminémie).

Des maladies du gros intestin, telles que la rupture, la mélanose du côlon, peuvent survenir en raison de lésions mécaniques, lors des relations sexuelles anales, de la masturbation et d'un lavage intestinal.

La fente, ainsi que de nombreuses autres pathologies, telles que la mélanose colique, sont souvent accompagnées de douleur. Le patient ressent une sensation de brûlure et une vive douleur dans la région du périnée, ainsi que de l'anus, il a un gonflement du péritoine. Il arrive que cet inconfort puisse être perturbé dans la région intestinale lorsque se développe une sténose.

En cours de défécation, un spasme douloureux peut s'aggraver et ne pas disparaître avant un certain temps. En fonction du degré de lésion intestinale, la gêne peut augmenter et parfois devenir insupportable.

Souvent, la maladie du côlon peut être complétée par un écoulement sanglant. En cas de lésions graves de l'organe, le sang peut être libéré. Cela conduit le patient à un choc douloureux et à une perte de conscience.

Les lésions peuvent être exacerbées lors de blessures graves et, dans le cas de blessures mineures, le patient ne peut ressentir que des spasmes du sphincter de l'orifice postérieur, ainsi qu'un gonflement du péritoine. En plus des signes susmentionnés qui provoquent une rupture du corps ou un transfert du côlon, on observe toujours une irritabilité et une nervosité chez le patient.

Lorsque la blessure est causée par une constipation chronique, des ballonnements du péritoine, des vertiges, des nausées et une faiblesse peuvent être ajoutés aux signes, car un rétrécissement de la lumière dans l'organe est possible. Parfois, sur la peau autour du fond du trou, il y a une forte humidité, le patient semble brûler et démanger à cet endroit.

Une forte expansion (rupture) d'un organe provoque une condition dans laquelle le péritoine est rempli d'air, l'estomac a une dureté. De plus, dans cet état, des ballonnements apparaissent. Le patient a une fréquence cardiaque accrue et un essoufflement.

Observé dans le côlon de la maladie causée par ses dommages, vous devez diagnostiquer en temps opportun. Identifier les fissures anales peut être facilement. Il suffit d'inspecter le corps. Le médecin sonde la muqueuse intestinale et détecte les défauts du sphincter. Vu de la présence de fissures, il peut provoquer des douleurs.

Cependant, pour obtenir un tableau clinique complet, le spécialiste découvre les plaintes du patient: atonie, atonie, douleur, spasmes et autres désagréments. En outre, on prescrit au patient une anoscopie et une rectoromanoscopie.

Utilisation de la sigmoïdoscopie déterminer l'état du rectum. Pour la procédure en utilisant un tube spécial avec une lentille et une source de lumière à la fin.

L'anoscopie permet d'identifier la mélanose du côlon à une profondeur maximale de 12 cm.

Si le patient a des blessures par balle, une lésion péritonéale perforée, une laparotomie extensive est réalisée à l'aide d'un instrument spécial, l'anoscope, qui est inséré dans le passage anal.

En outre, pour clarifier le diagnostic, le patient peut avoir besoin de subir un examen radiographique (radioscopie, radiographie, contraste colique). Dans le même temps, le médecin inclut l'échographie et la tomodensitométrie dans l'ensemble des actions diagnostiques.

Le traitement des lésions mineures de la paroi du côlon est effectué au moyen d'un traitement médicamenteux. Si cette thérapie ne donne pas de résultats positifs, une intervention chirurgicale est prescrite. Ces actions comprennent non seulement la chirurgie, mais également les traitements de rééducation.

Les actions chirurgicales dépendent directement du degré et de la gravité de la blessure et de la gravité de leurs manifestations chez le patient. En cas de blessure ouverte ou de mélanose du côlon, la plaie sera traitée chirurgicalement.

Les fissures et les ruptures de l'intestin ne sont cousues qu'en présence de perforations et de plaies incisées ou en l'absence de réaction purulente. Avec des dommages profonds à l'intérieur du péritoine, le chirurgien fait une incision à l'avant de l'abdomen et examine l'état des intestins, du foie et de l'estomac.

Ces actions sont effectuées afin d'identifier les dommages associés aux organes du tractus gastro-intestinal.

Le traitement est effectué avec le complexe médical obligatoire de traitement antibactérien et anti-choc. L'intégrité du corps est restaurée dans les 3-4 mois.

Période de récupération et de régime

Le séjour du patient à l’hôpital prend environ 7 à 14 jours après la chirurgie. Les médecins recommandent de suivre les règles suivantes:

  • tenez-vous au repos du lit et à un régime spécial;
  • éviter les efforts physiques intenses;
  • ne soulevez pas de poids.

Le respect d'un régime strict permet de sortir rapidement et sans complications d'une situation désagréable. Dans le régime devrait inclure:

  • soupes au bouillon de légumes;
  • viande maigre;
  • bouillie - semoule et riz;
  • produits laitiers fermentés.

Les produits suivants sont interdits:

  • aliments gras et frits;
  • plats épicés et fumés.

Il est également interdit aux patients présentant un problème similaire de prendre des bains chauds - il est préférable d’utiliser une douche chaude. Ce devrait être un massage de l'estomac avec des poumons et des mouvements caressants. Certains experts recommandent l'acupuncture pour rétablir rapidement le fonctionnement du côlon. En utilisant des aiguilles, vous pouvez normaliser votre sommeil et restaurer rapidement votre système nerveux.

Si le patient est constipé, des laxatifs légers peuvent être prescrits, ainsi que des produits contribuant à la normalisation du péristaltisme. Ceux-ci comprennent:

Une rupture du côlon peut provoquer des lésions du sphincter. Le chirurgien est alors contraint d'imposer une colostomie à la sortie pour traiter la lésion et la paroi intestinale. La colostomie peut être retirée plus tard.

Traitement des problèmes chez les enfants est d'éliminer les vers, ainsi que ramollir les matières fécales. Le thérapeute prescrit Prelaksan, Lactusan ou Duphalac en flatulences. Les probiotiques sont également prescrits. Bougies efficaces à la benzocaïne. Blessures à la glycérine guérir parfaitement.

Protégez-vous d'un tel cas est impossible. Lorsqu'une personne fait de l'haltérophilie ou effectue quotidiennement des efforts physiques importants, elle doit s'assurer, et non surcharger le corps. Dans d'autres situations, lorsque les symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Si une personne souffre de constipation persistante, il lui est recommandé de suivre un régime. Plus pour éliminer le problème des laxatifs prescrits.

Un intestin en bonne santé est un facteur fondamental pour une excellente santé physique et émotionnelle. C'est pourquoi il est important de veiller à ce qu'il n'y ait aucun symptôme d'anomalie dérangeant.

Oublié, quand était la bonne humeur et encore plus de bien-être?

Oui, des problèmes digestifs peuvent sérieusement ruiner votre vie!

Mais il y a une solution: le médecin-gastro-entérologue, le chef du département de gastro-entérologie, Mikhail Vasilyevich Arkhipov, explique les détails. >>>

Pourquoi la rupture intestinale se produit-elle?

Qu'est-ce que les intestins?

L'intestin fait partie du tube digestif, partant du pylore de l'estomac et se terminant par l'anus. L'intestin est utilisé pour la digestion et l'absorption d'aliments, l'élimination des scories. L'intestin comprend le petit et le gros intestin. L'intestin grêle, à son tour, est subdivisé en duodénum, ​​iléon et jéjunum.

Le côlon a 6 parties:

  1. Deux points aveugles,
  2. Deux points ascendants,
  3. Transversal,
  4. Deux points descendants,
  5. Côlon sigmoïde
  6. Le rectum

Description et causes des pauses intestinales

La rupture intestinale peut être causée par les raisons suivantes:

  • Lésions abdominales fermées (accidents de la route, chute d'une hauteur, forte compression). Dans ces cas, des fractures simples et multiples peuvent se produire, jusqu'à une rupture complète de l'intestin dans le sens transversal. Si la force qui agit est dirigée obliquement vers l'abdomen, l'intestin peut se détacher du mésentère aux points d'attache. Le plus souvent, ce type de dommage survient lors d'un coup direct, d'une compression ou d'une contre-attaque. Chez les enfants frappés directement, l'intestin grêle est généralement endommagé.
  • Dommages intestinaux ouverts causés par des blessures à l'abdomen.
  • Lors de manipulations médicales.
  • Dommages au rectum et à la région anale avec des objets émoussés ou coupants. De telles blessures sont occasionnelles et peuvent représenter, par exemple, des chutes sur un bâton de ski, un manche de vadrouille ou un parapluie. Avec ces blessures, une rupture du sphincter, des parois du rectum et d'autres blessures graves peuvent survenir.
  • Corps étrangers (objets avalés, calculs fécaux, etc.).
  • Ruptures spontanées du rectum. Ceux-ci incluent des ruptures dues à une augmentation simultanée de la pression à l'intérieur du péritoine (lors du soulèvement du bassin, des selles ou de la miction, lors de coups à l'abdomen, d'une chute, de la toux et de l'accouchement).
  • Rupture intestinale par air comprimé. Se produit en raison de la pénétration d'un jet d'air dans l'intestin à travers l'anus, avec une manipulation négligente du tuyau de la bouteille avec de l'air comprimé. Intestins déchirés à l'air. Les lacunes, le plus souvent, se produisent dans la section nadampulaire située au-dessus du diaphragme pelvien.

Symptômes de rupture intestinale

Les principales manifestations de la rupture intestinale sont les symptômes d’une péritonite à développement rapide. Des saignements internes sont également présents.

Le patient ressent: sécheresse de la bouche, très fortes douleurs abdominales de localisation incompréhensible, nausées et vomissements. Le pouls est accéléré, les muscles du péritoine sont douloureux et tendus.

Le patient a retardé l'évacuation des selles et des gaz, le ballonnement indique le développement d'une parésie intestinale.

Les principaux symptômes de rupture intestinale, immédiatement à ce moment - une douleur aiguë dans l'anus et le bas-ventre, avec la libération simultanée de sang de l'anus. Parfois, par les boucles de l'anus de l'intestin grêle se détachent.

Diagnostic de rupture intestinale

Les lésions intestinales ouvertes sont facilement diagnostiquées. Les dégâts fermés sont difficiles à installer. Le diagnostic repose sur la collecte de données, les symptômes et les résultats de recherche de l'anamnèse. La rupture intestinale est diagnostiquée par radiographie, échographie abdominale.

Conséquences de la rupture intestinale

En règle générale, lors d’une rupture de l’intestin, il se produit une hémorragie interne qui présente un danger de mort.

Les conséquences d'une rupture d'un organe creux sans intervention chirurgicale rapide - le développement d'une péritonite pouvant provoquer une septicémie, voire la mort.

Traitement de rupture intestinale

Traitement en cas de rupture intestinale - prompt. Dans ce cas, on montre au patient une thérapie anti-choc et une antibiothérapie. Le pronostic n'est pas très favorable, la mortalité varie de 20 à 25%.

Causes et symptômes d'une rupture de colon - Traitement à domicile

La rupture du côlon est une fracture de l'anus pouvant être causée par une blessure grave ou aiguë ou l'exposition à des substances chimiquement actives.Le plus souvent, ce problème est diagnostiqué principalement chez les femmes jeunes.

Cela est dû à la caractéristique anatomique. Ces blessures sont réparties en deux catégories: ouverte et fermée, simple, multiple et combinée. Mais pour chaque type de blessure est caractérisé par le développement rapide et la propagation des processus inflammatoires, ce qui peut déclencher l'apparition de complications graves.

Causes de rupture du côlon

Il est nécessaire de choisir les raisons pour lesquelles le rectum se rompt le plus souvent. Ils sont représentés par de tels phénomènes:

  • troubles des selles accompagnés de constipation persistante et de diarrhée;
  • processus inflammatoires chroniques dans la région intestinale;
  • utilisation fréquente des effets laxatifs;
  • blessures mécaniques du côlon;
  • augmentation soudaine de la pression intestinale.

Des blessures mécaniques peuvent être causées lors de relations sexuelles anales, de masturbation, de lavage intestinal et d'utilisation négligente de moyens techniques.

Dans de nombreux cas, la rupture du côlon résulte d’accidents graves, de mauvaises manipulations médicales, par exemple lors d’une intervention chirurgicale sur des organes situés à proximité, ou si un lavement est injecté par erreur avec une solution chimique pouvant provoquer une brûlure chimique.

Signes de dommages du côlon

Les premiers symptômes de dommages dans le côlon sont une douleur dont la localisation est le périnée et l'anus. Souvent, les patients se plaignent de douleurs, ce qui donne à l'intestin. La survenue de douleur dans les cas fréquents peut être accompagnée de l'apparition d'un saignement.

Les sensations douloureuses perturbent le plus souvent le patient lors de la défécation et peuvent persister plusieurs heures après la fin de celle-ci. Le repérage peut également être détecté seulement après une selle.

Dans le même temps, les sensations douloureuses peuvent avoir une intensité différente, qui dépend de la gravité des dommages.

Dans les cas graves, un syndrome douloureux grave peut survenir, ce qui peut provoquer un choc douloureux et une perte de conscience à court terme.

Un autre signe caractéristique de lésion du côlon est le spasme du sphincter du passage anal. Outre les principaux signes ci-dessus, il convient de noter la survenue d'un état nerveux et irritable chez un patient. Dans certains cas, les fractures du colon résultent d’une constipation persistante.

Ici, les symptômes sont complétés par des signes d'empoisonnement du corps, à savoir des nausées, des vertiges et une faiblesse. Dans des cas plus rares, les patients se plaignent d'une sensation de démangeaison ou de brûlure à l'endroit où se trouve la fissure. Il y a aussi l'apparition d'une humidité abondante sur la peau entourant l'anus.

Effondrement du colon chez les enfants

Avec l'apparition de fissures dans le côlon, les enfants sont également souvent confrontés. La plupart des jeunes patients présentant des lésions aussi graves sont des enfants de moins de 3 ans. Cela est dû au sous-développement et à l'immaturité du système digestif, qui est la cause de violations persistantes de la chaise.

Ces conditions sont favorables à la formation de fissures, qui sont pour la plupart de petite taille et qui guérissent rapidement. Mais dans tous les cas, les dommages au côlon, même le plus mineur, accompagnés de douleur.

La cause la plus courante de rupture rectale chez les enfants est la constipation persistante, au cours de laquelle la muqueuse intestinale est endommagée par des masses fécales.

En cas de diarrhée fréquente, une irritation et un gonflement de la membrane muqueuse surviennent à la suite du passage de masses fécales de consistance liquide. Le résultat de tout trouble du tractus gastro-intestinal peut être la survenue de fissures anales.

Dans des cas plus rares, les causes d'une rupture du côlon peuvent être déclenchées par des parasites qui vivent dans les intestins d'un enfant. Ainsi, la cause la plus courante est l’inflammation qui accompagne l’invasion des helminthes.

Les symptômes de rupture du côlon chez les enfants ne diffèrent pas des signes observés chez les patients adultes. En cours de défécation, l’enfant peut pleurer et se plaindre de douleur à l’anus.

Une douleur intense peut empêcher l'enfant de faire ses besoins. Dans cette situation, il y a un retard dans les masses fécales dans la région intestinale et leur consolidation ultérieure. Dans ce cas, il est assez difficile d'aider l'enfant sans utiliser de fournitures médicales.

Les taches après une selle indiquent directement la présence de fissures anales.

Diagnostic de rupture du colon

Un spécialiste expérimenté sera en mesure de déterminer facilement si le patient a des fissures anales et de prescrire le traitement approprié. Tout d’abord, il faut exclure la fistule du rectum qui, contrairement aux fissures anales, n’est pas accompagnée de crampes et d’une douleur aussi intense. Pour les fistules et les pertes purulentes de l'anus.

À la réception, le médecin fait la palpation de la muqueuse rectale qui, au contact de la fissure, s'accompagne de douleur. Le spécialiste interroge le patient afin de brosser un tableau complet des signes de la maladie.

Le diagnostic est fait après les procédures suivantes:

  • examen externe permettant de déterminer la présence d'une fissure anale;
  • examen numérique du côlon, au cours duquel le médecin sonde les parois intestinales et détermine le spasme du sphincter;
  • la sigmoïdoscopie, à l'aide de laquelle il est possible d'examiner soigneusement la muqueuse intestinale à une distance de 30 cm de l'anus;
  • anoscopie, dans laquelle l'étude de la région finale du côlon.

Si vous soupçonnez une rupture du rectum, le médecin prend en compte, tout d’abord, la douleur, les manifestations et l’intensité de celle-ci sont déterminées de plusieurs façons.

Traitement des ruptures du côlon

Pour le traitement des lésions rectales graves, on choisit dans la plupart des cas une méthode chirurgicale qui devrait inclure non seulement une intervention chirurgicale, mais également une préparation préopératoire et des méthodes postopératoires de traitement antibactérien et stimulant.

L'étendue de la chirurgie dépend directement de la nature et de la gravité des lésions et de l'état général du patient. Les plaies ouvertes nécessitent un traitement chirurgical. La méthode de fermeture de la plaie n'est abordée que dans le cas de fissures qui sont perforées ou coupées et qui ne sont pas compliquées par les symptômes de la péritonite.

On a recours à la résection du côlon en cas de blessures importantes ou de ruptures complètes de la boucle intestinale, accompagnées de lésions vasculaires.

Dommages causés à la nature extra-péritonéale du produit préalablement désinfecté puis suturé en plusieurs couches. Si la rupture du côlon s'accompagne d'une lésion du sphincter, une colostomie sans charge, une plaie assainissante et l'intestin distal se superposent.

Si un enfant présente des fissures mineures, des méthodes conservatrices peuvent être utilisées pour le traitement, qui consiste à appliquer un régime alimentaire spécial visant à lutter contre les troubles existants de la chaise. Dans la plupart des cas, cette approche est suffisante.

Blessures du colon

La formation d'une fissure autour de l'anus à la suite d'une blessure (émoussée ou tranchante) ou d'une exposition à des substances réactives est appelée une rupture du gros intestin. Le plus souvent, les femmes souffrent d'un tel problème. Son apparence est due à certaines caractéristiques de l'anatomie.

Les lésions rectales sont divisées en groupes en fonction de la composition quantitative des lésions (simples, multiples ou combinées) et de leur type (fermé et ouvert).

En raison de la propagation rapide des processus inflammatoires résultant de lésions de l'organe, de graves complications surviennent.

La douleur est l'un des premiers signes d'une lésion intestinale importante. Ils peuvent apparaître dans le périnée, autour de l'anus, parfois même dans la région intestinale. À la rupture du corps également marqué des saignements. En outre, les signes de dommages suivants sont notés:

  • Humidité abondante sur la peau près de l'anus, accompagnée de brûlures et de démangeaisons.
  • En cas de blessure provoquée par la constipation chronique chez un patient, des vertiges, une faiblesse générale du corps et des nausées sont notés.
  • Les symptômes sont exacerbés à la suite de lésions graves, avec de petites lésions de l'organe, le patient ressent des spasmes du sphincter (un dispositif à valve qui régule le transfert du contenu d'un organe du corps à un autre). De plus, la personne devient irritable et nerveuse.
  • En vidant le rectum (selles), la douleur devient forte et prolongée. En cas de dommages graves aux intestins, il y a une décharge lourde et sanglante, une personne peut même perdre connaissance en raison du déclenchement d'un choc douloureux.
  • Perte de boucles intestinales au-delà des limites de l'ouverture de l'anus lors de blessures intestinales graves. Dans le même temps, le patient a une température corporelle élevée.

Parmi les causes de la maladie, figurent les suivantes:

  • constipation chronique (constipation);
  • maladies du rectum;
  • blessure mécanique;
  • l'utilisation de laxatifs de la constipation à des doses supérieures au taux de prescription quotidien;
  • augmentation de la pression intra-intestinale.

En raison de la rupture du côlon, il existe de fortes complications sur le fond des processus inflammatoires.

Une blessure ouverte survient à la suite d'une intervention chirurgicale ou d'une blessure à l'abdomen. Pendant les opérations, il y a des cas de violation de l'état physiologique du côlon avec un objet pointu.

Les formes fermées de blessures se produisent à la suite d’accidents de la route et de chutes de hauteur. Les fractures du bassin entraînent souvent des dommages. Le côlon peut éclater avec une forte compression. Il y a des cas où l'intestin se détache complètement.

Cela peut se produire avec une compression oblique de l'abdomen ou un puissant coup direct à la région.

Une blessure à un organe peut être maintenue si elle est endommagée par des objets contondants (par exemple, en tombant sur un parapluie ou un manche de vadrouille). En conséquence, les muscles du sphincter sont brisés, des fissures anales apparaissent. Un corps étranger dans les masses fécales peut également causer une violation de l'intégrité du corps.

Le côlon peut se rompre de manière inattendue avec une pression intra-abdominale élevée (pendant le travail, les mictions, un coup porté sur l'abdomen) ou lors de la levée de poids. Les blessures mécaniques se produisent lors de l'utilisation imprudente d'équipement technique, d'un lavage intestinal, de relations sexuelles anales.

De plus, un lavement à base de solution chimique peut provoquer l'apparition d'une fissure ou la rupture d'un organe.

Les fissures anales se forment le plus souvent chez les enfants en raison d'un système digestif incomplètement formé.

Il y a souvent des lésions intestinales chez les enfants. En règle générale, il s'agit de fissures anales chez les enfants de moins de trois ans.

Le problème se pose parce que les organes du système digestif sont encore sous-développés. La raison en est la violation fréquente des processus digestifs. Dans un tel environnement confortable et formé des fissures anales.

Bien qu'ils guérissent rapidement et soient de petite taille, même des blessures mineures entraînent de fortes douleurs. En outre, une des principales causes de la rupture de l'intestin chez les jeunes patients est la constipation fréquente, qui entraîne des lésions de la membrane muqueuse.

Avec une diarrhée constante, il est irrité et gonfle à la suite de l'excrétion fréquente des matières fécales du corps.

Dans n'importe quel trouble du tractus gastro-intestinal, des fissures anales peuvent se former. Parfois, les dommages aux organes sont causés par des parasites qui vivent dans les intestins des enfants.

Ainsi, l’inflammation due à une infection parasitaire est l’une des principales causes de lésions de l’organe interne. Chez l'adulte, face à une rupture du côlon, les symptômes de lésion sont identiques à ceux de l'enfant.

Avec les selles, les enfants peuvent pleurer et se plaindre de douleurs insupportables dans l'anus. Une douleur intense peut entraîner la constipation, à la suite de laquelle les selles sont retardées puis épaissies dans l'intestin.

Seule l'utilisation de dispositifs médicaux peut aider une personne qui a subi des lésions au côlon. L'apparition de saignements après la vidange du rectum indique que le patient présente des fissures anales.

Pour déterminer le diagnostic, le médecin vous prescrira le diagnostic approprié.

Un médecin expérimenté peut facilement identifier le problème. Il prescrira le traitement nécessaire en cas de lésion du gros intestin.

Tout d'abord, il est important d'éliminer l'inflammation chronique du côlon, qui diffère des fissures anales par moins de spasmes et de douleurs. En même temps, il peut y avoir un écoulement de pus par l'anus. À l'examen, le médecin sonde la membrane muqueuse du rectum.

Le contact du mucus avec une fissure s'accompagne d'une douleur intense. Douleur, se manifestant sous différentes formes, les médecins prennent en compte dans le diagnostic de la maladie. La douleur est particulièrement ressentie lors de la compression du sigmoïde ou de la toux.

Ainsi, des amas de gaz sont poussés dans le rectum, ce qui entraîne l'apparition d'une douleur. Pour dresser un tableau général des signes de la maladie, un spécialiste effectue une enquête sur le patient. Le diagnostic final n’est établi qu’après les procédures suivantes:

  • examens de la région du côlon final (anoscopie);
  • examen numérique du côlon produit en identifiant les spasmes dans le sphincter et en sondant les parois intestinales;
  • un examen approfondi de la muqueuse intestinale à 30 cm de l'ouverture de l'anus (rectoromanoscopie);
  • examen externe pour identifier les fissures anales.

Méthodes de traitement des fractures du côlon

Dans le traitement des blessures de l'intestin ne se passe souvent pas sans la méthode chirurgicale. Cela inclut non seulement l'opération, mais aussi la préparation avant son exécution. En outre, après la chirurgie, des tests antibactériens et des méthodes de thérapie stimulante sont utilisés.

Le niveau de la chirurgie est déterminé en fonction de l'état général du patient et de la gravité de sa maladie. Les lésions exposées ne peuvent être guéries sans chirurgie. Les plaies sont suturées en présence de fissures coupées ou coupantes, sans symptômes d'inflammation du péritoine.

Avec le retrait d'une partie du corps a eu recours à de graves violations du corps ou une rupture complète de la boucle intestinale, accompagnée de lésions vasculaires.

Les blessures extra-abdominales sont d'abord désinfectées, après quoi elles sont suturées en plusieurs couches.

Lorsque le sphincter est endommagé en cas de rupture de l'intestin, une colostomie à décharge est appliquée, puis la plaie et la région intestinale distale sont soumises à une rééducation.

Lorsque de petites fissures sont détectées, des méthodes de traitement conservateur sont utilisées avec un régime alimentaire. Les médecins ont donc des problèmes de selles avec facultés affaiblies. Le plus souvent, cette méthode est suffisante pour obtenir un résultat efficace.

Problèmes avec le côlon: symptômes et traitement des maladies

Récemment, comme en témoignent les statistiques médicales, diverses maladies gastro-intestinales, notamment le gros intestin, ont augmenté. Le problème est aggravé par le fait que tous les patients ne consultent pas rapidement un médecin, perdant ainsi un temps précieux et compliquant l'évolution de la maladie. Nombre d'entre eux constituent en réalité une menace sérieuse pour la santé.

Alors, quelles sont ces pathologies, comment se manifestent-elles, quels facteurs contribuent à leur développement? Et surtout, comment traiter les symptômes de la maladie du côlon et ce qu’il faut rechercher si vous soupçonnez leur présence.

Caractéristiques du gros intestin

Chez l'homme, le gros intestin se distingue par une structure assez complexe et effectue un travail très important, dont la stabilité dépend en grande partie de l'état général du corps humain. Il accumule les déchets alimentaires, les particules mortes de la membrane muqueuse, diverses bactéries, ainsi que la formation de substances fécales.

En fonction de l'âge et du corps d'une personne, la longueur de l'intestin varie de 1,5 à 2 mètres.

De plus, le côlon comprend les sections suivantes:

  1. Cecum.
  2. Le côlon, qui comprend à son tour le côlon ascendant, transverse et descendant.
  3. Côlon sigmoïde.
  4. Le rectum

Chacune de ces sous-sections remplit ses fonctions propres et inhérentes à la nature et toutes forment un seul système, grâce auquel chacun de nous mène une vie bien remplie.

Comme vous pouvez le constater, le gros intestin est une zone du système digestif assez étendue, qui nécessite une attention particulière de la part de la personne.

En effet, si un processus pathologique s’y développe, il risque d’engendrer des conséquences irréparables qui nécessiteront beaucoup de travail et de patience, il est donc important de ne pas retarder la visite chez le médecin et de commencer à traiter les symptômes de la maladie du côlon dès que possible.

Les principaux symptômes des maladies du côlon

La raison du développement de diverses pathologies dans ce corps sont nombreux, parmi lesquels on peut noter:

  1. Prédisposition héréditaire
  2. Gastrite.
  3. Pancréatite
  4. Infections intestinales.
  5. Consommation longue ou incontrôlée de certains médicaments.
  6. Mauvaise nutrition.
  7. Carence en vitamine.
  8. L'abus d'alcool.
  9. Le tabagisme
  10. L'obésité.
  11. Le stress.
  12. L'hypodynamie.

En outre, vous devez prêter une attention particulière à un point aussi important: les signes de maladie du côlon chez les femmes sont presque les mêmes que les symptômes de maladies intestinales chez les hommes.

Cependant, en raison des caractéristiques du corps de la femme, ces pathologies affectent souvent le système reproducteur, contribuant ainsi au développement de complications supplémentaires, compliquant ainsi le processus de guérison.

Symptômes typiques de maladies dans le côlon chez les femmes:

  1. Selles instables (les constipations sont remplacées par la diarrhée et inversement).
  2. Douleurs tirantes dans le bas de l'abdomen.
  3. Augmentation des niveaux d'hormones les jours de menstruation.
  4. Troubles métaboliques dans les intestins.

Les symptômes des maladies du médicament du colon sont divisés en plusieurs groupes:

  1. Douleur dans la région abdominale.
  2. La diarrhée
  3. Constipation
  4. Flatulences
  5. Ballonnements.
  6. La présence de sang dans les selles.

Tous ces symptômes d'un problème avec le côlon se manifestent en fonction de la partie spécifique dans laquelle l'anomalie se développe.

Troubles du côlon

Malheureusement, le côlon est sujet à de nombreuses maladies, dont la liste est simplement énorme. Cependant, la plupart d'entre eux ont été bien étudiés par la médecine pendant une longue période, donc avec un accès opportun à un médecin, les chances de guérison sont assez grandes.

Parmi les pathologies courantes, on peut noter:

Examinons plus en détail les caractéristiques de chacune des anomalies ci-dessus et leurs signes.

La maladie de Crohn

Les symptômes de cette maladie ont beaucoup en commun avec la colite ulcéreuse, mais contrairement à lui, cette maladie affecte toutes les parties du tractus gastro-intestinal. L'inflammation s'étend surtout à l'iléon, au colon et au rectum.

Les moments d'exacerbation se manifestent par les symptômes suivants:

  1. Ballonnements.
  2. La température
  3. Douleur abdominale spastique.
  4. Perte de poids
  5. Fissures anales.
  6. Inconfort douloureux dans l'anus.
  7. Éruptions cutanées.
  8. Douleurs articulaires.

La présence prolongée d'une pathologie peut entraîner des complications telles que des abcès, une obstruction intestinale, des fistules.

Le traitement de la maladie est un avantage médical: des antibiotiques sont prescrits, ainsi qu'un strict respect du régime alimentaire.

Ulcère du côlon

Cette pathologie se déverse souvent dans la colite ulcéreuse de nature chronique. Principalement manifesté par de tels signes:

  1. Sensation de lourdeur dans l'estomac.
  2. Se sentir mal.
  3. Manque d'appétit.
  4. Patine brun-gris à la surface de la langue.
  5. Nausée
  6. Ulcères au colon.
  7. Facteurs contribuant au développement de la maladie:
  8. Mauvaise nutrition.
  9. L'hérédité.
  10. Mauvais sommeil
  11. Le stress.
  12. Utilisation non systématique ou inappropriée de drogues.

Le traitement des symptômes des ulcères du gros intestin au cours de ses stades non libérés implique l’utilisation de:

  1. Prescriptions pour la médecine traditionnelle.
  2. Révision du régime.
  3. But des médicaments bactéricides, anesthésiques, y compris les absorbants.
  4. Physiothérapie

Lors de l'exacerbation et du développement de la péritonite, une intervention chirurgicale est prescrite.

Éducation au cancer

Les médecins soulignent: les tumeurs malignes du côlon et du rectum, beaucoup plus élevées que les tumeurs bénignes.

Les principales causes de cancer sont:

  1. Mauvaise nutrition.
  2. Prédisposition héréditaire
  3. Colite ulcéreuse.
  4. Autres maladies du côlon.
  5. La vieillesse
  6. Mauvaises habitudes

Aux stades précoces, le cancer est complètement asymptomatique et est diagnostiqué au hasard, lors d’un examen radiologique ou endoscopique.

Avec son aggravation, il se manifeste par les symptômes suivants:

  1. Constipation
  2. Douleur abdominale prolongée.
  3. Particules de sang dans les selles.
  4. Faux envie de vider l'intestin.
  5. Flatulences
  6. Ballonnements.
  7. L'anémie
  8. Défécation douloureuse.
  9. Faiblesse
  10. La température
  11. Perte de poids

Le traitement de l'oncologie du côlon est radical, avec chirurgie, chimiothérapie et radiothérapie.

Syndrome d'irritation intestinale

SRK a plusieurs noms:

  1. Intestin spastique.
  2. Colite muqueuse.
  3. Dyskinésie.

Désordres intestinaux exprimés dus à la motilité altérée du gros intestin. Cette maladie peut se manifester à la suite d'un dysfonctionnement moteur ou d'une complication de pathologies concomitantes du tractus gastro-intestinal.

Le développement de cette maladie contribue à:

  1. Infection intestinale aiguë.
  2. Pas assez de fibres dans le régime.
  3. Dysbactériose.
  4. Allergies alimentaires.
  5. Carence en enzyme.
  6. Colite chronique.
  7. Le stress.
  8. Troubles mentaux.

Apparaît tels symptômes:

  1. Inconfort abdominal permanent.
  2. Diarrhée et constipation.
  3. Sensations désagréables dans le dos et les articulations.
  4. Inconfort dans le coeur.

Le traitement de la maladie implique:

  1. Régime alimentaire
  2. Prendre des sédatifs.
  3. Utilisation d'antispasmodiques.
  4. Correction de l'équilibre de la microflore du côlon.
  5. Des médicaments pour restaurer la motilité intestinale.
  6. Procédures de physiothérapie.

Les hémorroïdes

Maladie du rectum, qui se développe à la suite d'une mauvaise circulation sanguine, formant ainsi une stagnation du sang dans les vaisseaux veineux de la région rectale. En conséquence, les veines se dilatent et, au stade avancé de la maladie, tombent de l'anus.

Provoqué par de tels facteurs:

  1. Mode de vie sédentaire.
  2. Travail assis.
  3. Grossesse et accouchement.
  4. Mauvaise nutrition.
  5. Levage de poids
  6. L'abus d'alcool.

Pour les hémorroïdes, une telle image symptomatique est caractéristique:

  1. Démangeaisons.
  2. Sensation de brûlure.
  3. Fissures anales.
  4. Constipation
  5. Douleur dans l'anus
  6. La sensation d'avoir un objet étranger dans le trou du fond.
  7. Bosses hémorroïdaires.
  8. Saignement
  9. Problèmes de transit intestinal.

Le traitement de cette pathologie implique:

  1. Intervention médicale.
  2. Régime alimentaire
  3. Gymnastique thérapeutique.
  4. Utilisation de recettes de médecine traditionnelle.

Lors de l'exécution des étapes, la chirurgie est prescrite.

Conclusion

Chaque personne devrait comprendre que toute douleur ou tout autre symptôme déplaisant dans l'estomac, en particulier si elle est de nature prolongée, constitue un avertissement plutôt grave.

Ne retardez pas le temps, et surtout avalez diverses pilules dans l’espoir de vous guérir.

Cela ne va pas vous aider à vous débarrasser de l'inconfort, cela ne fera que soulager l'inconfort pendant un certain temps, mais il ne peut guérir aucune maladie secrète.

Assurez-vous de consulter l’un de ces spécialistes: nutritionniste, coloproctologue, chirurgien, oncologue.

http://cp11.ru/lechenie/razryv-kishechnika-tolstogo-tonkogo-prichiny-simptomy.html

Publications De Pancréatite