Que ne peut pas manger et faire avec les hémorroïdes?

Les hémorroïdes sont une maladie intestinale associée à une altération de la circulation sanguine dans les veines hémorroïdaires. Ce processus inflammatoire peut donner à une personne beaucoup de gêne, mais si vous savez comment bien manger pendant une maladie, vous pouvez éviter l'aggravation et accélérer le processus de guérison. Un certain nombre de recommandations peuvent être consommées avec les hémorroïdes, les aliments qui doivent être exclus du régime alimentaire, les types d'activité physique qui contribuent au rétablissement et ceux qui peuvent provoquer une exacerbation de la maladie.

Règles de nutrition pour les patients atteints d'hémorroïdes

Pour prévenir l'apparition d'hémorroïdes ou accélérer le processus de guérison, vous devez bien manger. Une nutrition équilibrée joue un rôle particulièrement important dans les phases d'exacerbation, mais même si vous suivez un régime pendant ces périodes, vous n'aurez pas à abandonner beaucoup d'aliments. En choisissant un régime pendant une maladie, il est nécessaire de définir des tâches telles que la stabilisation du tractus gastro-intestinal (tractus gastro-intestinal) et la prévention de la constipation.

Vous trouverez plus d'informations sur le régime alimentaire des hémorroïdes avec saignements et fissures dans l'article de notre proctologue.

Selon un coloproctologue qualifié, environ 10 principes de nutrition appropriée pour les hémorroïdes et les caractéristiques de la préparation du régime alimentaire.

Pour normaliser les contractions de l'intestin, il suffit de suivre quelques règles simples.

  1. Vous ne pouvez pas manger de grandes portions trois fois par jour. Il est nécessaire de diviser la ration quotidienne en 5-6 repas et d'essayer de manger au même moment de la journée. N'avalez pas de gros morceaux, car bien mastiquer les aliments a un effet bénéfique sur le processus de digestion.
  2. Buvez beaucoup d'eau chaque jour. Cela est nécessaire pour que les masses de selles ne deviennent pas dures, ce qui améliorera leur perméabilité et ne permettra pas de rayer le sphincter. En cas d'apport insuffisant de liquide pendant la journée, les masses fécales s'épaississent, ce qui les empêche de passer. Des masses fécales durcies peuvent égratigner le sphincter, ce qui peut conduire à une infection.
  3. Chaque matin, l'estomac vide, il est nécessaire de boire un verre d'eau tiède.
  4. En plus de l'eau, il est nécessaire de consommer plus souvent des produits laitiers fermentés enrichis en bactéries bénéfiques.
  5. Le régime alimentaire devrait reposer sur des aliments contenant des fibres qui, comme l’eau, contribuent à la perméabilité des matières fécales. En outre, les fibres aident à éliminer les toxines et les toxines, ce qui aura une incidence positive sur l'état du patient dans son ensemble. Par conséquent, le patient doit manger plus de son, de légumes et de fruits.
  6. Par souci de guérison rapide des hémorroïdes du régime alimentaire devrait exclure les aliments frits, ainsi que les aliments salés, épicés et épicés. Il vaut mieux privilégier les plats bouillis et cuits à la vapeur.
  7. Lorsque les hémorroïdes doivent manger liquide ou haché dans un mixeur.
  8. Les aliments ne doivent pas être chauds ou froids - ils doivent être chauds.
  9. Les hémorroïdes du matin devraient commencer par la bouillie. Le meilleur choix serait la farine d'avoine, le sarrasin, l'avoine roulée, l'orge et l'orge perlé.

Produits contre-indiqués dans les hémorroïdes

Dans le cas d'une maladie aussi désagréable que les hémorroïdes, les aliments devraient être exclus du menu, contribuant à l'expansion du réseau veineux et affectant la circulation sanguine. Les produits à l'origine de la formation de gaz figurent également sur la liste des produits interdits, de même que l'astringent.

Vous ne pouvez pas utiliser les huiles essentielles et les épices - ils ralentissent le péristaltisme. Une grande quantité de sel peut rendre le sang plus visqueux, ce qui entraîne sa stagnation dans les vaisseaux sanguins et la formation de caillots sanguins, ce qui entraîne une exacerbation de la maladie.

  • l'alcool;
  • lait non pasteurisé;
  • boissons au gaz - eau minérale, limonade, soda, kvas;
  • café, thé sucré et fort;
  • la gelée;
  • riz, semoule;
  • pois, haricots, haricots, pois chiches, soja, lentilles;
  • chou (le chou blanc, le brocoli et le chou-fleur doivent être présents dans l'alimentation);
  • des pommes de terre;
  • radis, daikon, navet;
  • les champignons;
  • les pâtes;
  • cuisson de la farine de la plus haute et de la première année;
  • confiserie;
  • bouillons riches;
  • oeufs frits et durs;
  • saindoux et mélangeurs;
  • fromage cottage faible en gras;
  • produits semi-finis contenant des conservateurs;
  • viande fumée;
  • légumes marinés;
  • nourriture en conserve;
  • moutarde, ail, oignon;
  • poires, raisins, coings, grenades, canneberges, cornouiller, myrtilles, bananes;
  • du chocolat

Produits autorisés

Lorsque les hémorroïdes ont besoin d'un régime équilibré, excluant les violations possibles du système digestif.

La nourriture doit contenir des vitamines, des acides aminés et des oligo-éléments.

Il est important d'utiliser du potassium et du magnésium, qui ont un effet positif sur le péristaltisme.

Cela nécessite également l'utilisation de produits contenant du fer, qui permettront de prévenir l'anémie lors des saignements, qui accompagnent souvent les hémorroïdes.

Produits autorisés:

  • produits de boulangerie à base de son ou de farine complète, bien qu’il ne soit pas nécessaire de les utiliser fraîches, il est préférable de les laisser se coucher un jour;
  • craquelins et craquelins;
  • produits laitiers faibles en gras - kéfir, crème sure, fromage cottage, ryazhenka, fromage;
  • jus de légumes et de fruits avec pulpe, sans conservateurs ni sucre;
  • thé, mais sans sucre et pas fort;
  • décoctions de fruits secs;
  • abricots secs, pruneaux, raisins secs;
  • graines de lin et huile d'olive;
  • beurre, mais très peu;
  • céréales et céréales, en particulier sarrasin, flocons d'avoine, orge;
  • confiture maison, guimauve, miel;
  • œufs à la coque dans un sac, œufs brouillés;
  • des soupes à base de bouillon faible en gras;
  • viande maigre, filets de poulet et de dinde, poisson maigre - ils doivent être cuits à la vapeur, bouillis ou cuits au four. En aucun cas, vous ne devriez faire frire;
  • les abats;
  • les légumes sous quelque forme que ce soit, sauf pour la conservation;
  • fruits et baies, sauf ceux interdits et non mûrs;
  • chou marin

Comment traiter efficacement avec un régime de constipation pour les hémorroïdes, vous pouvez le savoir en lisant l'article de notre proctologue spécialiste.

5 manières simples et assez efficaces d’utiliser le cornel pour les hémorroïdes afin de soulager la maladie sont présentées dans les documents de notre auteur.

Un médecin qualifié vous dira si vous pouvez manger des graines pour les hémorroïdes et comment utiliser cette délicatesse.

Nuances de nutrition pendant la grossesse

Chez les femmes enceintes, le flux sanguin vers les organes pelviens est considérablement accru, ce qui signifie que la femme en position devrait abandonner un certain nombre de produits à base de plantes qui favorisent la formation de gaz et la constipation. Sont également interdits au moment de porter un enfant les produits qui affectent la circulation sanguine. Fondamentalement, le régime alimentaire d'une femme enceinte coïncide avec le régime alimentaire du patient atteint d'hémorroïdes.

En période de portage d'un enfant, il est nécessaire de limiter l'utilisation de:

  • café
  • viande fumée et cornichons;
  • plats gras, épicés et épicés;
  • stocker des collations - croustilles, craquelins, noix, bâtonnets de maïs;
  • bonbons et boissons gazeuses;
  • agrumes;
  • des raisins;

En plus des produits dont l'utilisation devrait être limitée, il est interdit. Ceux-ci comprennent:

  • fromages nobles (fromages à moisissures);
  • pâté et viande non cuite;
  • mayonnaise maison et œufs crus;
  • crustacés crus;
  • thon et autres poissons, pouvant contenir du mercure;
  • lait non pasteurisé et non bouilli.

Menu en période d'exacerbation

Lorsque les hémorroïdes deviennent plus aiguës, le but du régime est de ramollir la masse fécale et de normaliser l'état du patient. Il est donc préférable de s'abstenir de manger le premier jour, en le remplaçant par un apport hydrique abondant. Le deuxième jour, vous pouvez manger de petites portions de porridge, cuit à l'eau sans ajouter d'huile, ainsi que des soupes de légumes. Après trois jours dans le menu, vous pouvez entrer de petites portions de fruits et légumes frais, puis de viande maigre et de poisson.

Lors d'une exacerbation de la maladie, il convient de suivre le régime dit «sans plaque», au cours duquel les selles du patient sont retardées de plusieurs jours afin d'éviter un effet mécanique sur l'inflammation. En cas de constipation, vous devez suivre le tableau de régime numéro 3 de Pevzner.

Le menu devrait inclure des légumes et du porridge cuits dans de l'eau, sans ajouter d'huile. La viande maigre et le poisson ne sont autorisés à manger que deux fois par semaine. Pendant la période d'aggravation, les confiseries, pâtisseries, crêpes et tous produits contenant beaucoup de fibres sont strictement interdits.

Ne pas oublier de boire beaucoup, pendant la phase aiguë des hémorroïdes, vous devez boire beaucoup d'eau sans gaz, thé vert non sucré et jus de légumes sans pulpe, sucre et conservateurs.

Quelles classes pour les hémorroïdes devraient être évitées?

Certains patients pensent que l'effort physique au cours de la maladie enlève au corps les forces qui pourraient être envoyées pour récupérer. Dans le cas des hémorroïdes, un effort physique léger fait partie intégrante d'un traitement complexe. La nécessité d'une gymnastique thérapeutique pour les hémorroïdes n'implique aucun effort titanesque ni un travail épuisant.

Le patient doit s'abstenir de faire des exercices impliquant les muscles abdominaux et les squats. Balancer vos pieds doit être fait avec prudence et sans netteté. Il est préférable d’abandonner les exercices qui nécessitent de retenir votre souffle. Pendant l'entraînement, vous devez augmenter lentement la charge, en cas de moindre douleur, l'entraînement doit être arrêté. Avant de vous entraîner, il est important de faire chauffer vos muscles.

Les patients atteints d'hémorroïdes sont interdits de faire les choses suivantes:

  • supercool;
  • soulever des poids;
  • rester longtemps dans une position statique;
  • rester longtemps assis sur des sièges confortables;
  • depuis longtemps assis sur les toilettes pour se détendre;
  • avoir des relations sexuelles anales;
  • arriver dans le bain et le sauna;
  • porter des tongs, des jeans et des pantalons skinny, des ceintures serrées;
  • petit mouvement;
  • faire de la randonnée et participer à des marathons;
  • s'asseoir sur des surfaces froides;
  • souvent nerveux et succombant au stress.

Que devrait-on faire pour prévenir les exacerbations?

Pour que les hémorroïdes se rappellent le moins possible, il suffit de suivre un certain nombre de recommandations faciles à suivre. Pendant la maladie, vous devez cesser d'utiliser du papier toilette. Il est nécessaire de laver l'anus 6 à 7 fois par jour. L'eau peut être remplacée par des infusions et des décoctions d'herbes. Au coucher et après le réveil, une solution faible de permanganate de potassium doit être lavée. Afin de normaliser la circulation sanguine, vous devez faire de courtes promenades à pied et faire des exercices matinaux. De nombreux experts ont noté l'impact positif du yoga sur le traitement des hémorroïdes, mais avant de procéder à de tels exercices, consultez votre médecin.

Conclusion

Même une maladie aussi désagréable et désagréable que les hémorroïdes peut non seulement être guérie mais également empêchée. Pour ce faire, il suffit de suivre les règles de nutrition et les recommandations du médecin. Étant donné que le traitement des hémorroïdes est complexe, vous devez bien manger, ne mangez pas ce que vous ne pouvez pas manger avec des hémorroïdes, limitez vos efforts physiques.

Aux premiers symptômes d'hémorroïdes, il n'est pas nécessaire de rechercher des méthodes de traitement sur Internet, avec des amis, et plus encore, les guérisseurs et les guérisseurs doivent être évités. Un traitement opportun aidera à oublier la maladie et à profiter pleinement de la vie.

http://zhkt.info/gemorroy/chto-nelzya-est-i-pri-gemorroe

En quoi les aliments sont-ils utiles pour les hémorroïdes et qu'est-ce qui est interdit?

Pourquoi vous devez utiliser uniquement des aliments sains pour les hémorroïdes. Qu'est-ce qui devrait être exclu de l'alimentation et qu'est-ce qui est bon à manger lors du développement de maladies proctologiques?

Dans la société moderne, les hémorroïdes sont assez courantes. La clé du succès du traitement de la maladie proctologique est de suivre un régime, de manger des aliments sains et de consommer une quantité suffisante de liquide.

La constipation est l'un des principaux facteurs aggravants. Les selles excessivement serrées lors du déplacement dans le gros intestin restreignent le réseau vasculaire. En conséquence, l'écoulement normal du sang est perturbé et les veines sont déformées. Lorsque la constipation se produit souvent, des fissures anales apparaissent, des hémorroïdes tombent et sont ensuite thrombosées.

Pour éviter de tels problèmes, vous devez bien manger. Un régime alimentaire spécial pour les hémorroïdes est prescrit au patient afin d'éviter la constipation. Prévenir les sensations désagréables et douloureuses lors de la défécation, ainsi que réduire les effets irritants sur la paroi intestinale.

Les produits les plus utiles

Dans le régime alimentaire approprié doit inclure des aliments sains pour la digestion:

  1. Céréales Il est recommandé d'inclure quotidiennement dans l'alimentation différentes céréales. L'exception est le riz et la semoule.
  2. Crudités et fruits frais. Ils ont un effet positif sur la motilité intestinale, car ils sont une source de fibres. Particulièrement utile: chou, carottes, courgettes, concombres et tomates. Il est recommandé d'utiliser les fruits avec des abricots secs, des pruneaux, des pommes, des bananes, des abricots et des agrumes.
  3. Viandes et poissons faibles en gras. La viande est mieux cuite au four ou cuite pour un couple.
  4. Produits de lait aigre. Kéfir, fromage cottage et crème sure. Ils sont nécessaires au maintien d'une flore intestinale normale.
  5. Une cuillère à soupe d'huile végétale peut remplacer la mayonnaise dans une salade.
  6. Pain complet;
  7. La quantité moyenne quotidienne de fluide consommée doit être d'au moins 2 litres. L'eau améliore le passage des matières fécales dans le tractus gastro-intestinal.

Les repas doivent être fractionnés et réguliers.

Les repas doivent être pris 4 à 5 fois par jour, en petites portions. Pour garnir les salades de légumes, il est recommandé d'utiliser des huiles végétales (graines de lin, olives), très bonnes pour les intestins.

Bouillie utile pour les intestins

Dans la liste des produits utiles pour les maladies hémorroïdaires, vous pouvez inclure du porridge dans l’eau.

La recette d'une bouillie saine et polyvalente:

  • 150 g de céréales à sa discrétion (gruau, orge, blé, etc.);
  • 100 g de graines de lin;
  • 100 g de pruneaux et d'abricots secs (fruits secs);
  • Ajouter les noix hachées.

Les ingrédients ci-dessus se mélangent et versent de l'eau bouillante. Mieux vaut partir pour la nuit. Le matin, égouttez et remplissez de yogourt ou de kéfir. Cette bouillie est très nutritive et sans danger pour le corps.

Exacerbation de jeûne

Au cours de la récurrence de la maladie hémorroïdaire, les médecins vous recommandent de suivre un régime alimentaire strict en parallèle avec un traitement médicamenteux. Buvez beaucoup d’eau et mangez des salades de légumes au son. Si la santé le permet, vous pouvez avoir faim pendant 1 à 2 jours. Cela atténuera les symptômes de la maladie et accélérera le processus de guérison.

Produits interdits

Qu'est-ce qui ne peut pas manger avec les hémorroïdes? Il est très important, lors de l’exacerbation de la maladie, de ne pas aggraver la situation et de ne pas causer de complications graves.

Liste des aliments interdits:

  1. Pendant la période d'exacerbation de la maladie, le pain blanc devrait être remplacé par des produits à base de farine grossière. Par exemple, le pain de seigle noir.
  2. Il est nécessaire d'éliminer complètement tous les types de pâtes. Ils contribuent au développement de la constipation et à l'augmentation du poids du patient, ce qui complique encore le traitement.
  3. Ne consommez pas de grandes quantités de produits qui favorisent la formation de gaz dans l'intestin. Ce sont les haricots, les raisins, certains types de chou, les radis et les radis.
  4. Devrait abandonner les produits en conserve et fumés. Évitez les aliments épicés, les assaisonnements et les aliments salés. Ils irritent fortement la membrane muqueuse du rectum.
  5. Il est recommandé de limiter les sucreries et les biscuits contenant des huiles grasses dans leur utilisation quantitative.
  6. L'alcool est interdit! Comme vous le savez, l'alcool contribue à l'expansion des vaisseaux sanguins. Lorsqu'il est utilisé, le risque de saignement des veines hémorroïdaires augmente.
  7. Interdit dans la période aiguë de la maladie, la semoule et la bouillie de riz.
  8. Les produits contenant une grande quantité d'amidon doivent être exclus. Par exemple, des pommes de terre et de la gelée.

Il est très important d'abandonner les mauvaises habitudes! Évitez les fêtes et fumez moins. Il est préférable d’inclure dans votre routine quotidienne quelques minutes de simples exercices de gymnastique qui améliorent la microcirculation des organes pelviens!

Qu'est-ce que les médecins conseillent de manger

Irina Zaitseva, proctologue: «Dans les hémorroïdes, vous devez manger en même temps. Vous devriez boire beaucoup d'eau et manger des aliments riches en fibres végétales. Il est préférable de réduire la consommation d'aliments à base de farine blanche et d'introduire des produits à base de lait fermenté dans le menu du jour.

Les eaux minérales Essentuki et Moskovskaya, saturées de magnésium et de sulfates, améliorent l'activité intestinale. L'alcool, les aliments épicés, frits et fumés augmentent le flux sanguin dans l'anus et ralentissent la circulation sanguine dans les organes pelviens.

La prévention des exacerbations comprend la normalisation du travail des selles et des intestins. Un grand volume de fluide et de fibres facilite le mouvement des masses digérées et la vidange. Le taux quotidien de fibres pour un adulte est compris entre 25 et 30 g. En quantités diverses, il est contenu dans du pain complet, du riz non raffiné, des céréales pour petit-déjeuner, la plupart des fruits et légumes et des légumineuses.

Les laxatifs (normacol, réglan, fibodel, méthylcellulose) sont utilisés si le régime alimentaire n’aide en rien. Mais leur utilisation fréquente crée une dépendance.

Bonne nutrition

Pour une bonne nutrition, le menu devrait contenir:

• Viande et volaille maigres sous forme de saucisses, jambons, saucisses, saucisses fumées, plats à base d'abats, morceaux de viande.
• Œufs à la coque et à la vapeur: omelettes, œufs brouillés.
• Les soupes de légumes, y compris les soupes froides: soupe de betterave, bortsch, soupe aux choux, okrochka, avec légumineuses.
• Baies fraîches (sauf les myrtilles et les airelles), fruits séchés (pruneaux, abricots secs, raisins secs), pommes au four.
• Compotes, gelées, confitures, miel, sirops.

Jus utiles

Lorsqu’on démange et brûle dans la région anale, il est recommandé d’utiliser des jus fraîchement pressés avec pulpe. Melon très utile. Le jus de sa pulpe doit être bu 2 fois par jour pendant une demi-tasse.

Jus de légumes crus utiles. La recette de cocktail de légumes peut être comme suit. Jus de carotte, laitue et épinards mélangés dans des proportions 4: 3: 2. Deux verres du mélange doivent être divisés en trois doses et boire avant les repas.

Qu'est-ce que vous pouvez manger après la chirurgie

La chirurgie pour enlever les hémorroïdes enflammées est un traitement invasif. Par conséquent, pendant la période postopératoire, il est nécessaire de fournir un régime fractionné, laxatif et enrichi.

Le premier jour, il est conseillé de ne boire que de l'eau. Cela est dû au fait que pendant l'acte de défécation, une infection post-opératoire peut se produire et le processus sera très douloureux. Le deuxième jour après l'opération, vous pouvez entrer dans la ration de porridge (mais pas le riz et la semoule). Pour manger de la viande maigre ou du poisson, cuit à la vapeur peut être le troisième jour. Soupe liquide aux légumes, produits à base de lait aigre, fruits et légumes. Ne mangez pas d'aliments qui contribuent à la formation de gaz.

Si vous suivez les recommandations d'un médecin et suivez un régime, la période postopératoire passera rapidement et sans complications.

Il est important de comprendre que lorsque les premiers symptômes de la maladie hémorroïdaire apparaissent, il est nécessaire de consulter un proctologue. Le spécialiste diagnostiquera le rectum et prescrira des méthodes de traitement efficaces. Il vous indiquera quels produits sont utiles à manger dans un cas individuel.

Auteur de l'article: Alexey Egorov Proctologist

http://gemorroj03.com/produkt.html

Régime alimentaire pour les hémorroïdes

Les hémorroïdes sont une maladie chronique courante et désagréable qui, au début de son développement, ne perturbe pas le bien-être général et ne se manifeste que par un léger inconfort au niveau de l'anus. Puisque le développement ultérieur de la maladie dépend en grande partie de la nutrition, il est possible de prévenir l'exacerbation des hémorroïdes avec un régime alimentaire spécial.

Le contenu

Comment prévenir le développement des hémorroïdes

Le régime alimentaire des hémorroïdes est un élément important du traitement qui a un effet bénéfique lorsqu'il est associé à un traitement médicamenteux, même aux 3ème et 4ème stades de la maladie. Au stade 1-2, l'amélioration est obtenue avec l'aide d'un régime, même sans l'utilisation de médicaments.

Les principales causes des hémorroïdes étant la faiblesse des parois des vaisseaux veineux, la congestion du sang dans les veines et leur surcharge (lors de la levée de poids et de la constipation), le régime alimentaire des personnes souffrant d'hémorroïdes devrait exclure:

  1. Des aliments épicés, fumés et épicés, provoquant une augmentation du flux sanguin veineux dans les vaisseaux pelviens.
  2. Les aliments lourds et gras qui perturbent le péristaltisme intestinal et provoquent la constipation.
  3. L'alcool qui dilate les vaisseaux sanguins et provoque la constipation.

Le régime alimentaire pour les hémorroïdes et la constipation nécessite également l’utilisation de grandes quantités de liquide (au moins 2 litres par jour) et une alimentation équilibrée.

Principes de base de la nutrition pour les hémorroïdes

Le régime alimentaire pour les hémorroïdes vise à réduire le volume des matières fécales, en diluant la consistance des matières fécales, en réduisant la charge sur les intestins et les hémorroïdes.

En présence d'hémorroïdes devrait:

  1. Surveillez la qualité des aliments qui, chez les hémorroïdes, ne doivent pas être épais, mais riches en calories (il est conseillé de prendre des aliments sous forme liquide).
  2. Mangez des aliments dans une forme chaude (ni chaude ni froide!).
  3. Prenez de petits repas jusqu'à 6 fois par jour pour réduire le poids sur l'estomac et éviter la faim.
  4. Suivez le régime de consommation d'alcool (en l'absence de contre-indications, vous pouvez boire de l'eau minérale légèrement salée). Avec un apport en liquide suffisant, les masses fécales se ramollissent et se déplacent plus rapidement dans les intestins. En outre, lors de la défécation, une personne ne doit pas trop forcer, les hémorroïdes ne sont donc pas blessées et les fissures anales ne se produisent pas.
  5. Prenez du jour au lendemain l'effet sédatif et laxatif des infusions aux herbes (infusions de foin, d'argousier, de coriandre et de réglisse). Il est important de prendre en compte que de nombreuses herbes ont certaines contre-indications.
  6. Observez le régime, c’est-à-dire manger à une heure fixe. Cela aidera à établir la digestion et à réguler le processus de nettoyage du corps.
  7. Buvez une quantité suffisante de fibres, assurant un fonctionnement en douceur de l'intestin. La fibre contenue dans les produits végétaux aide à ramollir les matières fécales et à vider rapidement les intestins, éliminant ainsi la douleur et réduisant le risque de lésion hémorroïdaire.

Quels aliments peuvent être utilisés pour les hémorroïdes

Le régime alimentaire pour les hémorroïdes comprend l'utilisation de:

  • Des céréales telles que le sarrasin, l'orge, l'orge, les flocons d'avoine. Le son de blé est également recommandé, mais comme leur grande quantité est mal tolérée dans les hémorroïdes graves, vous ne devriez pas en consommer plus de 60 grammes par jour. Les pâtes ne peuvent être consommées qu'en quantité minimale si elles sont constituées de grains de qualité solide. Le pain doit être cuit à partir de farine grossière, sa quantité doit être minimale et il doit être légèrement séché.
  • Légumes pouvant être cuits à la vapeur, cuits au four, cuits au four et consommés frais. Il est recommandé d'utiliser des betteraves, des courgettes, du brocoli, des carottes, du chou-fleur, de la laitue frisée, des concombres et des tomates, mais vous pouvez manger d'autres types de légumes. Il est également utile d'utiliser le chou marin.
  • Fruits mûrs. Les prunes, les pommes, les abricots et les bananes ont un léger effet laxatif qui favorise la fonction intestinale. Les fruits secs sont également utiles (pruneaux, abricots secs, raisins secs).
  • Baies (raisins, cornouiller), en particulier forêt.
  • Variétés maigres de viande et de poisson, préparées selon un régime alimentaire. Il est permis de manger du veau, du bœuf, de la dinde, du poulet maigre, du lapin. En choisissant un poisson, la préférence devrait être donnée au sandre, à la carpe, au merlu, au brochet et à la daurade.
  • Crème au beurre ou légume (tournesol, olive, maïs, lin ou citrouille).
  • Tout produit laitier fermenté (il est souhaitable d'acheter des produits enrichis en microflore bénéfique).
  • Verts: persil, aneth, marjolaine, basilic, cumin et coriandre.
  • Les soupes, qui sont utilisées dans la préparation de poisson léger ou de bouillon de viande ou de légume Navara, betterave rouge et bortsch.

Parmi les boissons, vous pouvez utiliser du thé faible, des boissons aux fruits, des jus naturels (de préférence des fruits noirs). L'eau potable non gazeuse doit être consommée le matin à jeun (1 tasse) et pendant la journée.

Vous pouvez ajouter aux plats non des sauces naturelles pointues.

Les biscuits ne peuvent être consommés qu'à l'état sec et non riche, le miel est également autorisé.

Il est important de rappeler que la nutrition doit être équilibrée. Ainsi, même les viandes faibles en gras sans accompagnement de légumes entraînent une absence prolongée du besoin de déféquer. La viande accompagnée de pâtes, de riz ou de pommes de terre aggrave encore la situation.

Aliments qui ne devraient pas être présents dans le régime

Le régime alimentaire des hémorroïdes nécessite le rejet de:

  • alcool sous quelque forme et quantité que ce soit;
  • produits favorisant la formation de gaz (chou, navet, radis, pois, haricots et haricots, pain de seigle, etc.);
  • provoquer la constipation du riz et de la semoule, des pâtes, des pommes de terre (vous pouvez utiliser du riz brun);
  • lait entier frais, thé fort, café et cacao;
  • boissons gazeuses sucrées;
  • tout produit contenant du chocolat;
  • poivre, moutarde et autres épices chaudes;
  • pain noir;
  • produits riches - pains, pain blanc, bonbons et brioches;
  • poisson gras et viande;
  • graisses réfractaires (graisse et huile);
  • oeufs brouillés;
  • fromage cottage gras;
  • bouillons de viande saturés;
  • les champignons;
  • aliments frits;
  • nourriture en conserve;
  • la mayonnaise;
  • cornichons et cornichons.

L'utilisation de produits de restauration rapide (fast food), de plats préparés, de chips et d'autres produits contenant des conservateurs et des colorants est inacceptable.

Un retard dans les selles, provoquant l'aggravation des hémorroïdes, peut entraîner l'utilisation de sandwiches au lieu d'un repas complet.

La cuisson doit être sans levure et la farine doit être grossièrement moulue.

Options diététiques pour les hémorroïdes

Le plus souvent, les erreurs dans le régime alimentaire sont causées par un régime alimentaire monotone, mais ce régime peut comporter une grande variété de plats.

Un régime alimentaire quotidien pour les hémorroïdes peut inclure:

  • Pour le petit-déjeuner: bouillie de sarrasin friable avec du beurre; bouillie de mil avec citrouille; œuf à la coque + Adyghé; bouillie de lait de blé avec abricots secs et beurre; salade de légumes au poisson et au fromage doux; bouillie de lait au mil avec beurre; omelette au brocoli.
  • Déjeuner: salade, casserole de pommes et de fromage cottage; Ryazhenka avec le son; fruits ou baies; gâteaux au fromage à la vapeur avec de la crème sure; fromage cottage faible en gras avec des raisins secs; casserole de fromage cottage avec abricots secs et son.
  • Pour le déjeuner: soupe sans pommes de terre et ragoût de veau aux légumes; soupe au chou avec choucroute et morue, cuite dans une sauce au lait; soupe paysanne avec un minimum de pommes de terre et pain de viande; soupe de betterave rouge, poitrine de dinde au four et salade de légumes; soupe au chou vert et veau bouilli avec salade de légumes; soupe sans poisson et poisson de rivière bouilli avec salade; soupe de lait au millet et poisson cuit au four avec des légumes.
  • Au déjeuner: kéfir versé du son; salade de fruits au yaourt; salade de betteraves râpées aux pruneaux; boulettes paresseuses; yaourt au son et aux morceaux de fruits; gelée de fruits; carottes râpées au miel et à la crème sure.
  • Pour le dîner: omelette aux courgettes et salade de légumes (concombre + céleri); veau aux pruneaux; poisson dans la marinade de légumes; ragoût de poulet et de légumes + riz brun; ragoût de poulet au chou-fleur; riz brun, viande de veau stroganoff et salade betterave-pomme; Côtelette de veau hachée et ragoût de carottes et courgettes.

Régime alimentaire pour les hémorroïdes avec du sang implique une utilisation quotidienne:

  • environ 400 grammes de fruits et légumes;
  • graines de lin et de chanvre pelées, ainsi que le son de seigle;
  • kéfir et autres produits laitiers acides.

La viande et le poisson doivent être cuits à la vapeur ou cuits à la vapeur. Salades remplies de préférence avec de l'huile végétale.

Le régime doit contenir une grande quantité de fibres, ce qui ramollit les matières fécales (cela évite les écoulements sanguins).

Le régime alimentaire pour les hémorroïdes et les fissures devrait également inclure:

  • le kéfir, le yaourt naturel et le ryazhenka;
  • soupes de légumes (avec ou sans minimum de pommes de terre);
  • viande et poisson cuits à la vapeur;
  • fruits et légumes frais, ainsi que fruits séchés;
  • bouillie de sarrasin, d'orge ou de flocons d'avoine bouillie;
  • huile d'olive ou autre huile végétale.

Autorisé à utiliser des variétés de fromage faibles en gras, des œufs brouillés, des œufs à la coque et du pain sans levain.

Pour les hémorroïdes, il est recommandé de boire de l'eau de boisson pure, des boissons aux fruits maison, du bouillon de dogrose, du thé vert, de l'eau minérale sans gaz, des smoothies et des jus de fruits fraîchement pressés.

Régime pendant l’exacerbation des hémorroïdes

Le régime alimentaire pour les hémorroïdes pendant la période d'exacerbation vise à normaliser la condition et à ramollir les matières fécales. Pour ce faire, il est conseillé de ne pas manger de nourriture au cours du premier jour des hémorroïdes, mais d’utiliser beaucoup d’eau.

Le deuxième jour, vous pourrez manger du sarrasin, de l'orge ou des flocons d'avoine bouillis dans de l'eau (sans huile et par petites portions), des soupes en purée ou des soupes dans un bouillon de légumes.

Après 3 jours, vous pouvez ajouter des produits laitiers, une petite quantité de légumes et de fruits frais, puis du poisson et de la viande bouillis.

Dans la période aiguë, les plats doivent être cuits à la vapeur ou bouillis.

http://liqmed.ru/article/dieta-pri-gemorroe/

Nourriture pour les hémorroïdes

Les hémorroïdes sont une maladie inflammatoire du rectum qui s'accompagne de thrombose, de tortuosité pathologique et d'expansion des veines hémorroïdaires, qui forment des nœuds dans le rectum.

Causes des hémorroïdes

  • constipation chronique, augmentation du débit sanguin et de la pression dans le rectum;
  • grossesse et accouchement;
  • Mode de vie "sédentaire" et sédentaire;
  • abus d'alcool;
  • augmentation de l'activité physique;
  • aliments épicés et épicés qui irritent la région anale;
  • l'obésité;
  • prédisposition génétique;
  • situations stressantes;
  • inflammation du foie et des intestins;
  • processus infectieux;
  • tumeurs.

Symptômes d'hémorroïdes

  • saignement du rectum, surtout après une selle;
  • du sang dans les selles;
  • perte et compactage des hémorroïdes;
  • démangeaisons et irritation de l'anus;
  • douleur lors de la marche, des selles, en position assise;
  • sensation de lourdeur, corps étranger dans le rectum.

Il est très important de suivre un régime pour les hémorroïdes qui prévienne l'apparition d'une constipation chronique, rétablisse une carence en fer dans les saignements hémorroïdaires. Les produits doivent avoir une teneur élevée en vitamines, acides aminés, fibres et sels minéraux. La composition du régime alimentaire doit être coordonnée avec les caractéristiques du patient.

Des aliments sains pour les hémorroïdes

  • produits contenant des fibres diététiques "douces" (par exemple, fruits secs - pruneaux, abricots secs, figues);
  • en quantités limitées de viande, de viande et de produits à base de poisson (par exemple: viande maigre de poulet, veau, bœuf, dinde, lapin, certaines variétés de poisson - daurade, sandre, carpe, morue, merlu, brochet) contenant beaucoup de fer biodisponible;
  • fruits (bananes, pommes, raisins) et leurs compotes;
  • biscuits secs au beurre;
  • sarrasin, flocons d'avoine, orge, porridge d'orge;
  • chérie;
  • légumes cuits et crus (chou-fleur, carottes, oignons, gousses d'ail entières, betteraves, tomates, courgettes, laitue en feuilles, potiron);
  • noix, baies (surtout forestières);
  • eau minérale à haute teneur en sulfates et magnésium;
  • jus naturels (carotte, betterave, abricot);
  • produits laitiers (yaourt, crème, lait, kéfir de jour, produits laitiers contenant des bifidobactéries et des lactobacilles);
  • huile (beurre, légume - tournesol, maïs, graines de lin, citrouille);
  • vins légers, cocktails, punchs, cidre;
  • sauces naturelles non coupantes;
  • les verts (persil, aneth, marjolaine, basilic, cumin, coriandre);
  • soupes au bouillon de poisson ou de viande, soupe de betterave rouge, légume Navara, bortsch.

Remèdes populaires pour les hémorroïdes

  • huile végétale (une ou deux cuillerées à soupe diluées dans du yogourt ou du yogourt, prises à jeun la nuit);
  • eau purifiée (le matin à jeun, un ou deux verres d’eau froide avec une cuillère à soupe de miel) ou lactosérum;
  • feuilles de tremble (appliquer pendant quelques heures sur les hémorroïdes hypertrophiées);
  • plateaux sessiles en pelure d'oignon;
  • tampons à base de jus de chélidoine avec une augmentation progressive du temps d'utilisation: de 30 à 45 minutes par jour;
  • Décoction d'herbes n ° 1 (feuilles de pissenlit - une demi-tasse, fleurs de calendula - un verre, mélisse - un demi-verre): une cuillère à soupe du mélange par tasse d'eau bouillante, laisser reposer 40 minutes, prendre trois fois par jour une demi-heure avant les repas;
  • Décoction d'herbes numéro 2 (mélanger la camomille médicinale, le trèfle médicinal et le safran en quantités égales, frotter le mélange avec du mucus de graine de lin et du vin évaporé d'un tiers): prenez-le trois fois par jour avec beaucoup d'eau ou utilisez des lotions.

Régime alimentaire approximatif pour les hémorroïdes

Petit-déjeuner: jus de fruits frais, céréales (céréales complètes à base d'orge, d'avoine ou de blé, graines de lin entières, noix hachées, fruits secs) avec du yogourt, du kéfir ou du lait fermenté.
Petit-déjeuner tardif: un verre de kéfir.
Déjeuner: soupe aux légumes, salade de légumes frais, poisson cuit à la vapeur ou au four, pain à grains entiers avec son ou germe de céréale.
Déjeuner: salade de fruits.
Dîner: yogourt naturel probiotique.

Produits dangereux et nocifs pour les hémorroïdes

Il est nécessaire de limiter ou d’exclure du régime les aliments qui élargissent le réseau veineux, les tissus caverneux de la région anale, gênent le flux sanguin local, provoquent des démangeaisons, des brûlures, des douleurs à l’anus. Ceux-ci comprennent:

  • spiritueux, aliments épicés, épicés et salés;
  • pois, haricots, pain de seigle, chou, produits qui augmentent la formation de gaz dans l'intestin.
  • riz et semoule, vermicelles et pâtes, purée de pommes de terre, gelée;
  • navet, radis, oseille;
  • lait frais;
  • thé fort, chocolat chaud, café;
  • poivre, moutarde;
  • pain noir;
  • fruits immatures;
  • produits à partir de produits semi-finis, avec additifs alimentaires et agents de remplissage chimiques;
  • soda sucré;
  • produits raffinés à base de farine blanche: pain blanc, brioches et pains longs.
  • œufs, fromage cottage gras;
  • bouillons de viande riches;
  • les champignons;
  • aliments frits;
  • graisses réfractaires (mouton, porc, suif de bœuf, kombizhir).
  • limiter l’utilisation de fruits tels que les myrtilles, les coings, les cornets, les grenades, les airelles, les poires.
http://edaplus.info/feeding-in-sickness/hemorrhoids.html

Une bonne nutrition pour les hémorroïdes: aliments autorisés et interdits, options de menu

L’un des «provocateurs» des varices des veines hémorroïdaires peut être le mauvais régime. La préoccupation excessive pour les produits de boulangerie graisseux, fumés et salés entraîne souvent des problèmes de transit intestinal qui, à leur tour, se transforment en sensations désagréables et en saignements lors de la défécation.

Dans le même temps, une nutrition adéquate devient l'un des facteurs du succès du traitement et de la prévention de l'exacerbation des hémorroïdes.

L'effet de l'alimentation sur l'évolution de la maladie

De nombreux patients, ayant reçu un traitement adéquat au cours de la période d'exacerbation d'hémorroïdes, reviennent au traitement précédent, permettant ainsi une erreur commune, dont le prix est une récidive d'hémorroïdes.

Les produits qui irritent la muqueuse gastro-intestinale augmentent simultanément le flux sanguin vers les veines hémorroïdaires. Les plexus veineux débordants sont «surchargés», gonflés, ce qui conduit finalement à la formation de nodules hémorroïdaires.

Si le régime alimentaire est presque entièrement constitué d'aliments lourds et que le régime d'alcool n'est pas observé, la constipation est inévitable. Des masses fécales dures endommagent les parois des nœuds enflés, ce qui entraîne un saignement. En outre, la contrainte ne fait qu'augmenter la charge sur la région pelvienne.

Comment manger avec les hémorroïdes?

Les règles d'un régime alimentaire équilibré pour les varices hémorroïdaires ont longtemps été développées par les proctologues.

Ces directives sont générales et conviennent à toutes les formes et à tous les degrés de la maladie.

  • La fonction intestinale ininterrompue et lisse est assurée par la consommation d'aliments enrichis en fibres (fibres végétales grossières). Grâce à cette substance, le péristaltisme est renforcé et la défécation facilitée. En outre, le risque de lésion des nodules et la survenue d'un syndrome douloureux sont réduits.
  • Avec une quantité insuffisante de liquide dans le régime alimentaire, les matières fécales s'épaississent, son mouvement le long du rectum ralentit, des efforts se produisent, ce qui est contre-indiqué pour les hémorroïdes. En outre, une selle dure peut endommager les nodules ou la valve anale. Pour ramollir la masse fécale, vous devez suivre le régime en eau: vous pouvez boire jusqu'à 2 litres par jour.
  • Le régime alimentaire des hémorroïdes implique une nutrition fractionnée. Vous devez manger en petites portions 5 à 7 fois par jour. Des collations doivent également être organisées à un moment précis, car cela aidera à configurer le tube digestif pour un fonctionnement correct.

Outre le respect des règles de nutrition pour les hémorroïdes, il est possible de prendre des médicaments de secours à base de sirop de lactulose, parmi lesquels Duphalac, Normase.

Quels aliments sont utiles pour les hémorroïdes?

Le proctologue devrait résoudre les doutes associés aux hémorroïdes chroniques, car certains patients ont également d'autres maladies associées.

http://gemorroy.info/prevent/pravilnoe-pitanie-pri-gemorroe

Ce que vous pouvez manger avec les hémorroïdes: une liste de produits et le menu recommandé

Les hémorroïdes alimentaires ont pour tâche de prévenir la constipation et la diarrhée. Les troubles des selles provoquent des exacerbations de la maladie et contribuent au développement progressif de processus destructeurs chroniques dans les structures veineuses du rectum. C'est pourquoi il est si important que les patients tiennent compte de ce que vous pouvez manger avec les hémorroïdes et des aliments auxquels vous vous attendez.

L’appui à l’immunité générale nécessite un apport alimentaire équilibré en vitamines, sels minéraux et composés biologiques actifs. Les saignements répétés des veines hémorroïdaires sont accompagnés d'une perte d'hémoglobine. Par conséquent, pour la prévention de l'anémie, les patients ont besoin de produits contenant du fer.

Une nutrition adéquate doit prendre en compte les maladies associées du tube digestif. Une acidité gastrique altérée, une altération de la vésicule biliaire et du pancréas nécessitent des restrictions supplémentaires au menu. Choisissez les produits nécessaires à une personne en particulier pour aider le diététicien.

Principes de base de la nutrition pour les hémorroïdes

La nutrition du patient est incluse dans le complexe de mesures thérapeutiques avec les médicaments recommandés par le régime et l'exercice physique. Le choix d’une alimentation saine permet de lutter contre les principales violations des structures internes et externes des hémorroïdes, à savoir l’élimination des symptômes douloureux. Dans le menu de droite:

  • les plats qui irritent les intestins par leur composition chimique (assaisonnements épicés, oseille, radis, radis, jus aigre, poisson salé et aliments en conserve) sont limités au minimum;
  • les aliments et les boissons sont exclus, contribuant à la circulation sanguine et à la stagnation dans les cavernes d'hémorroïdes (alcool, oignons, ail);
  • La consommation fréquente d'aliments nécessitant une longue charge pour la digestion dans l'intestin (aliments à base de protéines de viande, fromage cottage, graisses animales) n'est pas recommandée;
  • en raison de la présence de substances difficiles à digérer, les plats frits et fumés ne sont pas montrés, ils sont remplacés par des bouillis, à la vapeur, à la vapeur;
  • pour renforcer le péristaltisme, la proportion de fibres est augmentée grâce aux fruits et légumes crus;
  • les produits laitiers fermentés sont ajoutés, les yaourts et le kéfir avec bifidobactéries sont particulièrement utiles pour accélérer le processus de digestion;
  • afin de réduire la pression à l'intérieur de l'intestin, il est interdit de prendre des stimulants gazeux tels que légumineuses, chou blanc, champignons, radis, bonbons, produits de confiserie.
  • la prévention de la thrombose nécessite l’utilisation de produits utiles pouvant résister à la fibrine, à l’éclaircissement du sang;
  • pour renforcer la paroi vasculaire et sa nutrition, des légumes et des fruits contenant une forte concentration de vitamines E, K, C sont nécessaires;
  • la fréquence des tétées au moins cinq fois par jour, le respect du régime alimentaire, la prévention de la suralimentation ou des longues périodes de faim sont pris en compte;
  • on observe un équilibre de la température (les plats trop froids ou trop chauds sont exclus); pour stimuler les intestins, il est permis de boire de l'eau modérément froide à jeun;
  • pour ramollir les matières fécales est important régime de consommation, le volume de fluide en l'absence de contre-indications pour le degré d'insuffisance cardiaque, il est nécessaire d'apporter jusqu'à 1,5-2 litres par jour.

Un régime strict est nécessaire pendant la période d’exacerbation, après la chirurgie. Le terme de restrictions rigides est déterminé par le médecin en fonction du stade des modifications pathologiques. À l’heure habituelle, la cuisine familiale permet de manger progressivement vos aliments préférés, et surtout, de ne pas s’impliquer.

Produits autorisés

La liste des aliments utiles autorisés pour les hémorroïdes est suffisamment diversifiée pour assurer une nutrition adéquate.

Les produits de boulangerie ne sont pas recommandés pour manger fraîchement cuit. Les variétés de blé et de seigle doivent être consommées séchées (hier).

Les légumes pendant la rémission sont mieux consommés crus en salade, assaisonnés avec de l’huile végétale (tournesol, lin, olive) et de la crème sure faible en gras. Permis:

  • les betteraves;
  • les tomates;
  • les carottes;
  • courgettes;
  • les aubergines;
  • chou-fleur et choux de Bruxelles;
  • citrouille.

Lorsqu'elles sont exacerbées, elles sont bouillies, un méli-mélo est préparé, cuit au four.

Du vert, vous pouvez utiliser:

Il est recommandé de prendre chaque jour l'huile végétale au goût sur un estomac vide (une cuillère à soupe) pour un effet laxatif. Le beurre et les graisses animales sont limités. Cependant, n'abandonnez pas une tranche de bacon ou un sandwich au beurre «paysan». Ils contiennent des protéines essentielles utiles pour la guérison des foyers inflammatoires. Et l'huile de poisson est connue pour son riche ensemble d'acides gras polyinsaturés qui empêchent le processus athéroscléreux dans les vaisseaux sanguins.

La choucroute est autorisée en plus de la vinaigrette, le cornichon est utilisé dans la préparation des soupes de légumes. Le produit est utile en forte teneur en vitamine C. Pour les personnes vivant dans les latitudes moyennes, sa compensation en hiver dépasse les avantages des agrumes. Vous pouvez acides et autres légumes, les pommes.

En choisissant une variété de viande, il est préférable de se limiter au bœuf, au veau, aux poitrines de poulet et aux abats faibles en gras. Ils contiennent une quantité suffisante de protéines, il est plus facile à digérer que le mouton, l'oie.

Avec une tendance à la constipation, les aliments importants deviennent des aliments enrichis en fibres alimentaires et en son. La liste comprend:

  • types de pain de farine grossière;
  • gruaux sarrasin, mil, yachka, orge, flocons d'avoine;
  • noix et graines;
  • fruits - figues, prunes, cantaloup, pruneaux, abricots.

Lors de la connexion à des compléments alimentaires à base de son et de chou marin, il est important de boire beaucoup de liquides en même temps, car leur action repose sur une augmentation de la masse des matières fécales, un gonflement suivi d'un élevage complet.

Les boissons au lait aigre doivent être préparées indépendamment du lait. Pour ce faire, dans la pharmacie, vous pouvez acheter un levain ou laisser une partie de kéfir. Ainsi, la confiance dans le terme demeure. Avec la constipation devrait boire du kéfir un ou deux jours d'exposition, avec la diarrhée - une plus longue.

Le miel et les produits apicoles aident à nettoyer les intestins de la flore pathogène. Il est recommandé de manger à jeun et de boire un verre d'eau froide. Lorsqu'il est ajouté au thé, seul le goût est conservé. Confiture, les bonbons devraient être limités en raison du contenu calorique élevé (l'excès de poids provoque la perte de nœuds) et de gaz. Le chocolat irrite directement les intestins. La marmelade, la guimauve, la guimauve sont utiles.

Avec une tendance à saigner les hémorroïdes à la nutrition, il est conseillé d'ajouter des aliments contenant du fer:

  • légumes à feuilles;
  • le foie;
  • le varech;
  • thon et crabes;
  • pommes de terre au four;
  • la noix de muscade;
  • graines de lin.

Les œufs sont autorisés à ne pas consommer plus de deux œufs à la coque bouillis par jour, dans des omelettes vapeur additionnées de légumes. Il n'est pas recommandé de faire frire les œufs chez les patients atteints d'hémorroïdes.

Les produits avec des hémorroïdes diffèrent par leurs caractéristiques et leurs propriétés utiles. La composition combinée du menu permet un nettoyage des intestins, contrecarrant le mécanisme pathogénétique de la lésion.

Produits laitiers

Le lait entier favorise la distension abdominale, la distension de l'intestin. Il n'est donc pas applicable dans le régime alimentaire des patients atteints d'hémorroïdes. Certaines personnes n'ont pas l'enzyme lactose dans leur corps, ce qui se manifeste par une diarrhée après avoir bu du lait.

Il est recommandé d'utiliser des boissons lactées. Ils contiennent beaucoup d'acides organiques pour stimuler le péristaltisme. Le kéfir, les cèpes, le ryazhenka, le yaourt, le koumiss, l'acidophilus, le matsoni sont autorisés. Il est conseillé d'utiliser des boissons à faible teneur en matières grasses.

Le lait entier est applicable pour la préparation de céréales, nouilles au lait, gelée à l'avoine.

Le fromage est autorisé les variétés non aiguës, crème sure à teneur réduite en matières grasses. Les diététistes sont invités à manger du fromage cottage pour nodules d'hémorroïdes pas tous les jours (charge de protéines), vous pouvez faire cuire avec des céréales.

Produits à base de viande et de poisson

Les restrictions s'appliquent uniquement à la consommation excessive de matières grasses et de protéines avec de la viande ou du poisson. Cela se produit si une personne mange quotidiennement principalement des plats de viande. La viande bouillie, les galettes cuites à la vapeur, les soufflés, les boulettes de viande avec garniture de légumes conviennent à l'apport quotidien en protéines. L'utilisation de ketchup à la tomate non épicé et d'une gousse d'ail comme agent aromatisant est acceptable.

Il est déconseillé d'acheter des conserves, des produits fumés, du poisson salé, des saucisses, de faire cuire de la viande rôtie sous quelque forme que ce soit. Les bouillons nourrissants sont contre-indiqués.

Les nutritionnistes d'opinion divergent:

  • certaines indiquent le besoin de pré-concasser (défilement dans un hachoir à viande) de viande et de fabriquer des produits à base de viande hachée;
  • d'autres pensent que la viande bouillie est mieux digérée.

Poisson bouilli, soupes, huile de poisson - produits utiles contenant des acides gras nécessaires à la paroi vasculaire.

Céréales, céréales et son

Avec une tolérance suffisante pour les personnes atteintes de constipation, le pain de seigle, de seigle et le pain d'hier sont recommandés. Les variétés populaires sont populaires: "Doctor", "Bran", "Multigrain". Pour le thé, il vaut mieux acheter des biscuits comme Maria, cracker, biscuit.

La connexion des céréales aide à modifier la consistance des matières fécales. Ils contiennent les oligo-éléments, vitamines, protéines végétales, féculents nécessaires:

  1. L'orge est riche en calories, en fibres.
  2. Dans le sarrasin beaucoup de protéines, vitamines.
  3. La farine d'avoine a un effet enveloppant.
  4. Les grains de riz retardent les scories sur leur surface et les éliminent du corps, mais ils sont capables de provoquer la constipation, il est donc préférable d'utiliser de la bouillie de riz pour les patients souffrant de diarrhée.
  5. La semoule n'est pas présentée pour la même raison.

Les céréales doivent choisir des produits naturels non raffinés et non des flocons. Lors du traitement des grains, les fibres et les précieuses vitamines sont perdues.

Pour une meilleure digestion de la bouillie d'amidon doit être mangé avec des légumes et de l'huile végétale. De temps en temps, il est permis de remplir le gruau avec de la graisse d'oie. La bouillie de citrouille a des propriétés curatives. Le légume contient de l'huile qui régule le péristaltisme intestinal, des vitamines et des minéraux, des β-carotènes.

Noix et graines

Noix et graines - un entrepôt naturel de fibres, vitamines B, A, E, potassium, phosphore, calcium, fer. Ils contiennent des acides gras oméga-3 non saturés, 6, 9. Pour les patients constipés, ils agissent comme un nettoyant intestinal. Les dentistes ne recommandent pas de ronger les graines à cause des dommages causés à l'émail des dents. Les proctologues notent que dans ce processus, les gens avalent souvent les enveloppes, les intestins souffrent des extrémités pointues des coquilles non digérées.

Les grains raffinés sont disponibles à la vente. Une dose suffisante est une cuillère à soupe par jour. Les noix doivent manger 5 morceaux. Il aide à maintenir le ton de la paroi vasculaire. Les amandes et les noix sont les plus caloriques. Par conséquent, les personnes ayant un excès de poids doivent faire preuve de prudence.

Dans les pistaches mûres, les grains sont de couleur verte. Leur taux ne dépasse pas 15 grains par jour. Une action améliorée a été découverte par des guérisseurs traditionnels avec une combinaison de noix et de miel. Par conséquent, il est recommandé de prendre une cuillère à soupe par jour pendant la période de récupération.

Légumes, fruits et baies

Les bioflavonoïdes contenus dans les fruits et les légumes brillants, avec les hémorroïdes, soulagent les saignements, les démangeaisons de la peau, restaurent les dommages causés à la membrane muqueuse des vaisseaux veineux. Une grande quantité de fibres aide à guérir et à nettoyer le rectum.

Les légumes perdent leurs propriétés lors de la préparation culinaire. Par conséquent, dans les plats, ils ne doivent pas être soumis à une cuisson ou à une cuisson prolongée. Les fruits et les baies congelés et frais conviennent. Non recommandé pour une utilisation:

  • pomme de terre - en raison de l'abondance d'amidon;
  • ail - avec les hémorroïdes, il supprime le péristaltisme et le tonus vasculaire;
  • oignon - améliore le remplissage sanguin des structures hémorroïdaires; si l'oignon est ajouté au bouillon et bouilli, les propriétés négatives disparaissent, l'oignon vert frais est privé de cet inconvénient;
  • radis et navet - augmentation de la flatulence;
  • raisins - contribue au processus de fermentation dans les intestins.

Sans crainte dans le régime peut inclure:

  • les bananes;
  • cornouiller;
  • cerise
  • les pruneaux;
  • mûre;
  • canneberges;
  • les myrtilles;
  • groseilles rouges et noires;
  • abricots secs;
  • les figues;
  • abricot

Les baies préfèrent manger du jus frais ou boire du jus. Les oranges et les mandarines aident même en hiver à obtenir de la vitamine C et à renforcer les vaisseaux sanguins.

En ce qui concerne l'utilisation de l'infusion ail-citron, recommandée pour le traitement traditionnel des vaisseaux, les patients souffrant d'hémorroïdes devraient consulter leur médecin.

Aliments riches en fibres

La composition des produits végétaux à base de fibres alimentaires comprend la cellulose. Il n'est pas digéré par les systèmes enzymatiques intestinaux et est donc excrété dans les fèces. L'ajout de nourriture aide à stimuler le péristaltisme, élimine les substances de scories.

La consistance des selles devient douce, mais le volume augmente. Pour éviter les ballonnements, il est recommandé d’ajouter progressivement au régime des aliments contenant des fibres et de boire beaucoup d’eau.

Les sources naturelles de fibres pour les personnes atteintes de constipation sont:

Son - obtenu en broyant du blé et d'autres céréales. Ils sont en plus du pain, vendus séparément pour un usage individuel. Il est recommandé de verser une cuillère à soupe dans une portion de porridge, une cuillère à thé dans un verre de kéfir.

Boissons

La quantité d'eau non gazeuse à utiliser quotidiennement doit être convenue avec le médecin. Avec l'œdème, les maladies cardiaques et rénales ne peuvent inonder le corps d'excès de liquide.

Parmi les jus, pomme, abricot avec pulpe, citrouille, carotte et tomate sont considérés comme les meilleurs. Pour le traitement des hémorroïdes sont utiles tous les jus de fruits d'une couleur sombre.

Le thé et le café forts contiennent de la caféine, qui stimule la circulation sanguine. Ils peuvent être bus une fois par jour. Dans les variétés vertes, plus de tanins pour agir sur la paroi vasculaire. Kvas de grain n'est pas recommandé de boire souvent en raison de la distension ultérieure des intestins.

L'eau minérale peut être consommée après dégazage. Compote appropriée de fruits secs, bouillon de hanches.

Variantes d'aliments admissibles pour les hémorroïdes

Pour les premiers plats sont adaptés bouillon faible de viande, poisson, décoction de légumes. Les meilleurs sont le bortsch, la soupe de betterave, la soupe au chou avec betteraves, carottes et orge.

Pour le second, vous pouvez utiliser de la viande de poulet ou de dinde, des légumes cuits au four, de la soupe à l'étouffée. Chaque jour, manger de la viande est indésirable. Vous pouvez le remplacer par des céréales, une casserole de fromage cottage aux fruits (garnir d'un œuf battu avant de le mettre au four).

Bouillie cuite sur l'eau friable. Avec une bonne tolérance, ajoutez du lait. Sous forme liquide, ils se déplacent lentement dans les intestins. Les pommes de terre ne doivent pas être souvent bouillies ou cuites au four, pas besoin de faire de la purée de pommes de terre, cela complique la production de matières fécales.

Les canneberges sont transformées en jus. Des baies fraîches ou congelées feront l'affaire. Le gâteau est bouilli et refroidi. Puis ajoutez le jus pressé.

Il est important de garder à l'esprit que le jus de canneberge perd son pouvoir de guérison lorsqu'il entre en contact avec des appareils de cuisine en fer. Par conséquent, la baie doit être moulue dans un pot en émail avec un béguin en bois et passée dans une passoire en plastique.

Pour une utilisation quotidienne, préparez une salade de betteraves bouillies avec du persil, de l'aneth et du céleri. Les patients atteints d'hémorroïdes mangent volontiers des plats de légumes sous forme de ragoûts, vinaigrette, caviar. La betterave froide et le poisson en gelée ne sont pas interdits.

Exemple de menu pendant 3 jours avec des hémorroïdes

Nous proposons aux lecteurs d’élaborer leur propre menu pendant 3 jours, en choisissant le plat le plus approprié à déguster avec cinq repas par jour.

  1. Bouillie de sarrasin, gruau aux fruits, cocotte de fromage cottage.
  2. Thé vert avec des biscuits secs.
  1. Banane, pomme, 5 noix.
  1. Bortsch dans un bouillon de viande, soupe végétarienne avec croûtons, oreille.
  2. Escalopes à la vapeur avec garniture de légumes, un morceau de poulet bouilli avec une vinaigrette, un soufflé au poisson.
  3. Compote de fruits secs, bouillon de dogrose, jus.
  1. Thé vert avec biscuits secs, jus de pomme, abricot, tomate, jus de canneberge.
  1. Salade de betteraves râpées, caviar d'aubergines, flocons d'avoine au lait, poitrine de poulet, ragoût de poisson.
  2. Boisson à la chicorée, thé vert, bouillon d'églantier aux biscuits.

Le soir, buvez un verre de kéfir, de ryazhenka et de yogourt.

Pour une nutrition adéquate, les patients atteints d'hémorroïdes ont besoin du désir de combattre la maladie. Les produits peu coûteux sont faciles à acheter sur le marché, dans les magasins. Avec sensibilité individuelle devrait s'abstenir de réutiliser le plat, consultez votre médecin.

http://mojgemorroj.ru/chto-mozhno-est.html

Publications De Pancréatite