Déshydratation chez les nourrissons

Comme vous le savez, il est beaucoup plus difficile de lutter contre la déshydratation chez un nouveau-né que chez un adulte qui a simplement besoin d'étancher sa soif. Le risque de déshydratation des bébés est suffisant. Cela est dû au fait que la molécule d'eau présente dans le corps d'un enfant a une courte durée de vie, de 2 à 5 jours seulement, alors qu'elle atteint 15 jours en moyenne chez les adultes.

La perte d'eau chez les enfants est due à la miction, à la défécation, à la peau et à la transpiration, pendant la respiration. N'oubliez pas non plus le métabolisme sel-eau, qui est beaucoup plus intense chez les nourrissons que le métabolisme sel-eau de leurs parents. À la suite de ce processus, la teneur en sodium et en potassium dans le corps diminue de manière significative, ce qui entraîne un dysfonctionnement du cerveau et des reins. Si la mère d'un nouveau-né n'a pas d'expérience dans le processus d'allaitement, le plus souvent, si la femme a son premier enfant, l'enfant peut simplement recevoir une quantité de lait insuffisante. Ce qui n'est pas bon non plus.

Ainsi, nous mettons en évidence les principales causes de la déshydratation chez les nourrissons:

  • Surchauffe (Perte de fluides corporels lors de la respiration et de la transpiration).
  • Boire déséquilibre.
  • Maladies accompagnées de fièvre.
  • Maladies virales, infectieuses, accompagnées de diarrhée ou de vomissements.

La détermination de la déshydratation chez un nouveau-né est assez simple.

Symptômes de déshydratation chez les nourrissons

  1. Premier degré Perte de poids (4-5% du poids total du corps). A ce stade, la miction est beaucoup moins fréquente, la couleur de l'urine est plus brillante que d'habitude, son odeur est vive. Lèvres gercées, la couleur de la peau de bébé a changé. La durée du sommeil a augmenté. Le gamin se sent faible.
  2. Deuxième degré Perte de poids (5 à 9% du poids total du corps). Manque de transpiration, salivation, l'enfant n'urine pas, essoufflement apparaît, pouls rapide (surtout lorsqu'il pleure), le printemps est un peu plus bas.
  3. Troisième degré Perte de poids (plus de 9% du poids total du corps).

Prévention de la déshydratation chez le nouveau-né

  • L'enfant ne devrait pas avoir soif. De manière constante, dans 1,5 à 2 heures, offrez à votre enfant de l’eau propre, bouillie ou en bouteille, sans le forcer à boire de force. Il est particulièrement nécessaire de nourrir avec de l'eau si l'enfant est nourri artificiellement. En cas d'allaitement, l'arrosage est facultatif.
  • L'urine peut aussi donner un signe du problème. Surveillez la miction. Urine bébé devrait être très léger, presque incolore. La fréquence des mictions ne doit pas être inférieure à 5 heures. Faites sonner l’alarme si l’enfant ne fait pas pipi ou si l’urine est jaune vif (orange) avec une forte odeur inhabituelle.
  • Ne surchauffez pas. Si vous êtes avec un bébé en manque (surtout en été), ne l'enveloppez pas comme du chou. La surchauffe du corps d'un enfant est très dangereuse, parfois plus que l'hypothermie. Ne restez pas longtemps au soleil, offrez de l'eau régulièrement.

Si le diagnostic est confirmé, commencez dès que possible à traiter l'enfant. Et voici quelques caractéristiques. Le fait est qu’il ya quelques années, les pédiatres n’avaient pas recommandé de nourrir l’enfant pendant la déshydratation. Aujourd'hui, ils nous disent le contraire dans la voix, car si un enfant ne mange pas, une petite quantité de micro-éléments et de vitamines nécessaires au plein développement ne parvient pas dans son petit organisme encore fragile.

Mais, dans tous les cas, vous devez suivre quelques recommandations importantes des médecins:

  • Si l'enfant n'a pas envie de manger, ne le forcez pas. Même si le troisième ou le cinquième jour de traitement, il n'a mangé qu'une fraction de la quantité de nourriture qui lui a été fournie, c'est déjà bon.
  • Pas besoin d'expérimenter avec le choix de la nourriture pour l'enfant. Il est préférable que vous lui donniez ce qu'il avait utilisé récemment, avant la maladie.
  • Nourrissez votre bébé avec du lait ou une préparation spéciale. Jeter la nourriture pour adultes.
  • L'alimentation normale du nouveau-né ne devrait pas être inférieure à 5-6 heures. Si l'enfant a été nourri artificiellement par la mère, il est possible que vous deviez changer de marque du fabricant du mélange. À ce stade, l'enfant doit être traité avec les médicaments prescrits par le pédiatre.
  • Si le bébé a une température, vous ne devriez pas commencer à la frapper avant d'avoir atteint 38 degrés.
  • En cas de diarrhée, il n'est pas recommandé d'administrer des antibiotiques au bébé. Ils ne font qu'exacerber la situation. Il convient de noter qu’en cas de diarrhée ou de vomissements, la déshydratation se développe beaucoup plus rapidement et qu’il est impossible de faire avec de l’eau simple avec un peu d’eau. Il est nécessaire de commencer immédiatement à nourrir l'enfant avec des solutions électrolytiques afin de maintenir l'équilibre eau-sel du corps. Si vous ne disposez pas d'un mélange pharmaceutique spécial, vous pouvez le préparer chez vous. Un litre d'eau bouillie représente une demi-cuillère à café de sel de table, autant de soda et quatre cuillères à soupe de sucre cristallisé.
  • En cas de violation de la microflore du tractus gastro-intestinal, ce qui est très possible, il est nécessaire de donner à l'enfant des médicaments qui contribuent à sa guérison. Attention: seul un médecin peut prescrire ce médicament! Ne pas se soigner soi-même.
http://ru-babyhealth.ru/obezvozhivanie-u-grudnichka-priznaki-simptomy-i-lechenie/

Les principales causes et signes de déshydratation chez les nourrissons

Le corps de toute personne est constitué à 50-80% d’eau et de ses dérivés liquides. Si, chez l’adulte, cet indicateur est instable et peut fluctuer, il doit nécessairement être élevé chez les nouveau-nés et les nourrissons - entre 70 et 75% au moins. Même une légère déviation menace les nouveau-nés de graves problèmes de santé qui, dans les circonstances les plus défavorables, peuvent prendre la vie de l’enfant.

Vous ne devriez pas être surpris de cet état de fait, car l'humidité dans le corps humain joue un rôle important. Le bon fonctionnement des organes internes et de tous les systèmes dépend du fluide. En raison du manque d'eau, le cerveau et le cœur souffrent, ce qui est particulièrement dangereux pour les nourrissons. Compte tenu de cela, les signes de déshydratation ou même un léger manque d'humidité chez les nouveau-nés devraient connaître toutes les mères. Dans l'article plus détaillé, les dangers de ce phénomène et les moyens de normaliser le solde liquide seront abordés.

Pourquoi la déshydratation se développe-t-elle?

La déshydratation est un manque d'eau dans le corps.

Son développement est souvent trouvé pour un grand nombre de raisons. Ce n'est un secret pour personne que le corps humain est à moitié, voire aux deux tiers, liquide. Naturellement, son rôle est important pour le fonctionnement de tous les organes internes, et le manque d'humidité provoque de graves conséquences. La déshydratation des nouveau-nés, dont le corps est constitué à 80% d’eau, est particulièrement dangereuse.

Les raisons du développement de la déshydratation chez l'homme sont vraiment nombreuses. Provoquent le plus souvent une pathologie:

  1. Les vomissements et la diarrhée, dans lesquels, avec le contenu de l'estomac du corps sont vidées et fluide, et de nombreux minéraux utiles.
  2. Les lésions infectieuses qui surviennent avec une température corporelle élevée et provoquent une transpiration abondante.
  3. Consommation inadéquate de nombreux médicaments (la plupart d'entre eux sont des diurétiques).
  4. Diabète sucré, toujours accompagné d'une miction abondante.
  5. Transpiration fréquente et intense pour toutes les raisons (anomalies congénitales, dysfonctionnements temporaires du corps, etc.).
  6. Apport hydrique insuffisant.

En d'autres termes, le développement de la déshydratation se produit dans les situations où l'enfant présente un déséquilibre entre le liquide entrant et ses sécrétions provenant du corps.

Chez les nourrissons, ce problème est observé particulièrement souvent dans la période avec la croissance des dents ou des maladies de la gorge, lorsque le bébé mange peu et rarement.

Quelle que soit la cause de la déshydratation chez un enfant, les parents doivent réagir rapidement aux violations et éviter les phases les plus dangereuses de la pathologie. Pour éliminer le problème, il suffit d'identifier et d'éliminer la cause de la déshydratation, en aidant le bébé à boire abondamment pendant le traitement.

L'étendue des violations et leurs signes

En médecine, déshydratation légère, modérée et sévère

En médecine moderne, la déshydratation est divisée en trois degrés. Chacun d’entre eux a ses spécificités, sa sévérité et ses caractéristiques de percolation. Pour un traitement optimal de la pathologie, il est important de connaître l'essence de chaque degré.

Une légère déshydratation est un type de déshydratation qui ne présente aucune manifestation significative. Il coule presque imperceptiblement et ne s'accompagne pas d'un grave manque de liquide. En règle générale, avec une pathologie légère, la perte d'humidité ne dépasse pas 5 à 10% de la norme. Les signes de son parcours sont:

  • anxiété infantile
  • soif constante de sa part
  • léchage des dents
  • miction rare accompagnée d'un lent remplissage des couches

Le degré moyen de déshydratation est une perte de liquide plus grave. Les écarts se situent souvent entre 10 et 15% de la norme. Lorsque la déshydratation moyenne a observé des signes tels que:

  • accélération du pouls
  • lèvres, bouche et langue sèches
  • augmentation de la viscosité de la salive
  • léger essoufflement
  • mauvaise position de fontanel
  • forte anxiété de l'enfant
  • miction très rare

La vidéo présentera les premiers signes de déshydratation:

Un degré élevé de déshydratation est le plus dangereux, car son développement est associé à un fort manque d'humidité dans le corps des nourrissons. Les écarts se situent à plus de 15% de la norme. Le développement d'une maladie grave provoque:

  • cessation presque complète de la miction
  • pouls perturbé
  • problèmes de respiration
  • anomalies graves dans la position de la fontanelle
  • flabbiness et pas la couleur naturelle des téguments
  • manifestations vives de manque de liquide (bouche sèche, muqueuses, etc.)

Avec une déshydratation sévère, la température augmente souvent et l'urine du bébé devient sombre. Les retards dans des situations où les signes sont marqués sont inacceptables, car leur développement est un véritable présage de malheur.

Quels symptômes ne peuvent pas être ignorés?

C'est important! Chez les jeunes enfants, la déshydratation survient très rapidement.

Les symptômes de déshydratation chez un enfant ne peuvent être ignorés. Sa sévérité et la nature générale du cours ne jouent pas un rôle particulier. Le fait même de la déshydratation devrait inciter les parents du bébé à prendre les mesures appropriées. Naturellement, vous devez d’abord boire beaucoup d’eau, nourrir le bébé avec du lait et le montrer au médecin.

Tout retard est indésirable et extrêmement dangereux, quel que soit le degré de déshydratation. Surtout, vous ne pouvez pas hésiter sur les dures étapes de la pathologie. Avec les symptômes suivants, il est important de consulter un spécialiste le plus rapidement possible:

  1. miction complète
  2. sécher les muqueuses, les lèvres, la bouche et la langue
  3. forte anxiété de l'enfant et refus de manger de sa part
  4. température corporelle élevée
  5. perte de conscience ou altération de la conscience chez un bébé

Ces symptômes dénotent de graves problèmes de fonctionnement du corps de l’enfant et nécessitent l’adoption immédiate de mesures thérapeutiques. Tout retard dans la présence des signes considérés peut être fatal et déclencher des effets irréversibles dans le cerveau, le cœur du nourrisson.

Danger de déshydratation

La déshydratation peut provoquer des crampes et un gonflement du cerveau et des reins.

Comme indiqué précédemment, l'eau dans le corps humain joue un rôle crucial en participant aux travaux de tous les organes et systèmes internes. Le processus de déshydratation non seulement perturbe leur fonctionnement, mais peut également provoquer des effets irréversibles aux niveaux cellulaire et tissulaire.

Le principal danger de la déshydratation réside dans le développement de phénomènes tels que:

  • dysfonctionnements dans les reins, les glandes surrénales et le système urinaire dans son ensemble
  • augmenter la densité sanguine
  • nécrose du tissu cérébral causée par une circulation sanguine insuffisante
  • développement de troubles mentaux
  • perturbation du fonctionnement du tractus gastro-intestinal
  • affaiblissement général des fonctions de protection du corps

Le développement de tels problèmes chez les nourrissons se produit avec n'importe quel degré de déshydratation. Naturellement, plus la pathologie est grave - plus les conséquences seront dangereuses.

Les médecins professionnels recommandent de ne pas autoriser la déshydratation chez les jeunes enfants ou, du moins, d’y répondre en ligne. Le fait est que les complications de la déshydratation sont extrêmement spécifiques et peuvent se développer même après la normalisation de l'équilibre hydrique dans le corps. Il n’est pas rare que la déshydratation non durable et rapidement éliminée provoque de graves dysfonctionnements dans de nombreux systèmes corporels. Plus souvent que d'autres, le cerveau et les reins sont touchés.

Principes de base de la garde d'enfants

Des solutions électrolytiques peuvent être administrées aux nourrissons pour restaurer le liquide.

Le contrôle de la déshydratation est une procédure responsable qui devrait être organisée avec un médecin professionnel. Une telle approche est particulièrement importante dans le traitement des nouveau-nés et des jeunes enfants, car ils sont les plus affectés par les conséquences défavorables de la pathologie. Au minimum, une visite chez le médecin est nécessaire pour déterminer le degré de déshydratation.

En médecine moderne, il existe une règle selon laquelle l'élimination de la déshydratation légère et modérée est réalisée à domicile et la lutte contre les maladies graves est mise en œuvre à l'hôpital. Quelle que soit la forme de déshydratation développée chez le bébé, dès les premiers signes de pathologie, les parents ont besoin de:

  1. Tout d'abord, essayez de normaliser l'équilibre hydrique du corps en buvant beaucoup d'eau.
  2. Deuxièmement, dès que possible pour montrer le bébé au médecin.

Après un diagnostic qualitatif, un traitement est organisé pour l'enfant. Comme mentionné ci-dessus, au stade léger et modéré de la maladie, le traitement est effectué à domicile et, dans les cas plus graves, de manière stationnaire. L’approche générale pour se débarrasser de la déshydratation est réduite à la mise en œuvre de trois étapes:

  • Normalisation de l'équilibre hydrique dans le corps d'un bébé (soudure, nutrition améliorée, etc.).
  • Élimination des causes profondes des troubles (traitement des vomissements ou de la diarrhée, pathologies infectieuses, etc.).
  • Soulagement des symptômes de la maladie et de ses complications (si nécessaire).

Étant donné que chaque cas de déshydratation chez un nourrisson est différent, il est irrationnel d'envisager plus en détail le traitement par pathologie. Notre ressource recommande vivement de traiter les enfants atteints d'une maladie similaire avec un spécialiste et dès les premières manifestations d'un manque de liquide. Seule une telle approche thérapeutique permettra de vaincre la déshydratation avec le plus grand effet et le plus rapidement possible.

Caractéristiques du traitement hospitalier pour les bébés

En cas de déshydratation grave, l'enfant doit être hospitalisé pour un traitement par perfusion intraveineuse à long terme.

De nombreux parents sont profondément préoccupés par le fait que leur enfant soit placé dans un hôpital pour traitement hospitalier après déshydratation. En fait, il n'y a pas lieu de s'inquiéter ici - de telles mesures sont importantes, tout d'abord pour la condition du bébé lui-même. Les principes du traitement de la déshydratation en milieu hospitalier ne diffèrent pas beaucoup de ceux discutés précédemment.

Dans tous les cas, le cours thérapeutique vise à éliminer:

  1. le fait même de la déshydratation
  2. causes profondes de son développement
  3. symptômes et complications développés

L'hôpital ne traite que les enfants chez qui on a diagnostiqué une déshydratation grave. Cela se produit lorsque de graves pertes de liquide dépassent 15% de la norme. Le besoin d'une thérapie à l'hôpital est lié au danger d'une telle maladie, car le seuil de 25 à 30% d'humidité perdue est fatal.

Une déshydratation grave se développe en raison de troubles graves dans le corps. Chez les nourrissons, la pathologie se produit pour trois raisons fondamentales:

  • maladies infectieuses graves avec forte fièvre
  • vomissements graves ou diarrhée prolongée
  • la présence de maladies congénitales par type de diabète sucré, diverses anomalies, etc.

Le traitement de déshydratation à l'hôpital repose sur la prise de médicaments puissants. En règle générale, leur gestion est effectuée au moyen de piqûres ou de compte-gouttes. En tout état de cause, les parents placés dans un hôpital ne doivent pas s’inquiéter de leur placement à l’hôpital. Ces mesures sont prises uniquement à des fins de sécurité et sont toujours bénéfiques pour l'enfant.

Qu'est-ce qui ne peut pas être fait avec la déshydratation chez les nourrissons?

La déshydratation ne peut être ignorée, car elle peut avoir des conséquences dangereuses et graves.

La principale chose qui ne peut pas être faite avec la déshydratation chez les nourrissons - est d’auto-traiter ou d’ignorer la pathologie. Pour organiser un traitement sûr et efficace, vous devez immédiatement consulter un médecin. Un traitement approprié ne peut être effectué que sur les résultats d’un diagnostic complet et d’une identification précise des causes sous-jacentes de la maladie.

Outre l'importance de consulter un médecin, il convient de noter les éléments suivants:

  • Lors de la déshydratation chez les nourrissons, il est nécessaire d'abandonner tout médicament utilisé. Pour continuer leur utilisation est autorisée uniquement après avoir obtenu l'approbation du médecin.
  • Il est indésirable pour un bébé malade de donner des aliments difficiles à digérer, autrement dit, différents mélanges d'aliments. Son régime devrait être composé d'eau et de lait. Naturellement, leur nombre devrait être plutôt grand.

Autrement, le traitement de la déshydratation chez un nourrisson devrait être traité conformément aux règles déjà prises en compte. Les principes de traitement sont assez simples à assimiler, les parents ne doivent donc pas se livrer à des activités amateurs. Le danger de cette approche a peut-être été compris par tous les lecteurs de cet article.

Tout le monde sait qu'il est beaucoup plus sûr et plus facile de prévenir l'apparition de problèmes de santé que de les traiter. Le cas de déshydratation chez les nourrissons ne fait pas exception. Pour prévenir la déshydratation, les parents ont assez:

  1. Fournissez constamment au bébé une boisson et une nutrition abondantes (au moins 100 à 150 millilitres par kilo de poids corporel).
  2. Augmentez la quantité de liquide de 25 à 30% pendant les saisons chaudes.
  3. Regardez votre bébé transpirer et faire pipi.
  4. Répondre de manière compétente et rapide à toute déviation dans le travail du corps de l'enfant en suivant les symptômes de la déshydratation.
  5. Montrer périodiquement le bébé au pédiatre pour des examens préventifs.

En principe, les mesures préventives mentionnées suffiront amplement à minimiser tous les risques de déshydratation. Bien sûr, il est impossible de donner une garantie totale de son absence, mais une prévention de haute qualité peut encore neutraliser les chances de développer une maladie.

A cet égard, les dispositions les plus importantes sur le sujet de l'article d'aujourd'hui ont pris fin. Comme vous pouvez le constater, la déshydratation des nourrissons est un phénomène dangereux qui nécessite un traitement approprié et rapide. Espérons que le matériel présenté a aidé tous les parents à comprendre l’essence de la pathologie et les principes de son traitement. Santé à vous et à vos enfants!

http://diagnozlab.com/analysis/priznaki-obezvozhivaniya-u-grudnichka.html

A propos des brûlures d'estomac

23/09/2018 admin Commentaires Pas de commentaires

La déshydratation est un processus de déshydratation complète, très dangereux pour le nourrisson. Le corps de toute personne est composé à 80% d’eau; sa perte est donc très dangereuse et peut avoir des conséquences négatives. Dans ce contexte, développez des pathologies irréversibles dangereuses pour la santé de l'enfant. La déshydratation chez les nourrissons doit être arrêtée à temps, les parents doivent donc connaître les premiers signes de cette maladie.

Causes de la pénurie d'eau

La déshydratation chez les nourrissons survient en cas d'échec systématique de la quantité requise de liquide dans le corps. Il est important de reconnaître et de prendre toutes les mesures pour éliminer les conséquences négatives. Causes de cette condition:

  • Très souvent, les vomissements et la diarrhée suppriment tous les liquides du corps. La situation est dangereuse car les substances minérales sont également éliminées du corps.
  • Les maladies infectieuses se produisent souvent à une température corporelle élevée, ce qui aide à éliminer tout le liquide contenu dans le corps.
  • Acceptation des médicaments diurétiques.
  • Sur le fond du diabète sucré produit une grande quantité d'urine. Lors de sa production est nécessaire de dépenser de l'eau supplémentaire des ressources du corps.
  • Transpiration excessive, conséquence de diverses pathologies.
  • Un nourrisson peut également refuser de boire parce qu'il se sent mal. Par exemple, un symptôme apparaît souvent pendant la période de coupe des dents. Le bébé refuse parfois complètement le lait maternel.

La manifestation de la déshydratation se produit dans le contexte d'une modification du travail de certains organes et d'un système ou de la non-disponibilité d'un composant nécessaire sur une longue période. La déshydratation est dangereuse à un degré grave, il est donc important de réagir à temps aux premiers symptômes. Maman devrait donner aux miettes la quantité de boisson nécessaire.

Conséquences graves du processus

La déshydratation chez les nouveau-nés entraîne des modifications négatives dans un grand nombre de processus métaboliques. Tout d'abord, il affecte négativement l'absorption de chlore et de potassium. Les composants sont nécessaires à la croissance et au développement du système nerveux central. Si le temps ne permet pas d'éliminer la pathologie, les miettes augmentent le risque d'insuffisance rénale.

Un degré élevé de maladie plonge le nourrisson dans le choc et peut donc lui faire perdre connaissance. La situation est exacerbée par des convulsions. Ils indiquent le début de changements négatifs dans le cerveau. Pendant cette période, vous devez fournir une assistance médicale. Sinon, le risque de décès augmente. Seul un médecin peut évaluer correctement l'état d'un petit patient et prescrire le traitement nécessaire.

Le degré de manifestation de la maladie

En fonction du volume de liquide perdu, le degré de déshydratation chez un nourrisson est déterminé.

La manifestation bénigne est diagnostiquée en cas de perte ne dépassant pas 5% de la substance de la masse totale du corps.

Dans le même temps, les symptômes suivants de déshydratation de cette nature:

  • Le bébé veut toujours boire.
  • Périodiquement, il y a des éclairs de vomissements.
  • La chaise apparaît deux à cinq fois par jour.
  • Modifie de manière significative l'état et la nature des membranes muqueuses.

La manifestation peut être fixée au premier stade de la déshydratation.

L'équilibre peut être rétabli par lui-même, à condition que le corps absorbe régulièrement des liquides.

Le degré moyen est diagnostiqué en l'absence de 6 à 9% de la quantité d'eau requise dans le corps. Les signes suivants de déshydratation chez les nourrissons à ce stade de développement de la pathologie:

  • La chaise apparaît plusieurs fois plus souvent. Pour les enfants de plus de six mois, la fréquence peut être supérieure à dix.
  • Salivation abondante et vomissements.
  • L'absence de muqueuses dans le nez et la bouche.
  • Pauvre battement de coeur.
  • La peau a une couleur bleue caractéristique.
  • La peau devient moins élastique.

Sévère est une menace réelle pour la vie de l’enfant. Un signe de sa présence est considéré comme l'excrétion de plus de 10% de fluide de la masse corporelle totale. La symptomatologie est similaire, mais est prononcée.

La fréquence des attaques diffère également:

  • Diarrhée profuse.
  • Séchage complet des muqueuses.
  • L'enfant n'a pas d'expressions faciales.
  • Vous pouvez également réparer la fontanelle et les globes oculaires.
  • Dans certaines situations, le nourrisson ne peut pas complètement fermer les yeux.
  • La peau devient bleue.
  • Absence totale de miction.
  • Un motif de marbre est visible sur l'épiderme.
  • Les extrémités sont complètement froides.
  • Perte de conscience
  • Le coeur bat trop souvent.

La manifestation est dangereuse car elle passe par la lixiviation complète des cellules potassiques. En leur absence, il se produit une détérioration du système nerveux central, qui se transforme en un caractère pathologique.

Les parents devraient également savoir comment comprendre qu'un enfant souffre d'une maladie extrêmement grave dans un contexte de déshydratation. Dans ce cas, il peut perdre jusqu'à 20% de la masse de son propre corps. Les changements sont irréversibles, car la violation se produit dans le fonctionnement des organes et des cellules individuelles de la peau. C'est pourquoi les mamans doivent être extrêmement attentives à leurs miettes et dès qu'elles détectent les premiers symptômes de la maladie, consultez immédiatement un médecin.

Comment éliminer la déshydratation?

Il est également important de déterminer le degré de développement d’une situation négative. Tous les parents ne peuvent pas gérer eux-mêmes le processus. Pour ce faire, consultez un pédiatre. Il analysera attentivement la nature de la manifestation et choisira le traitement nécessaire. Pour éliminer les formes graves, une hospitalisation obligatoire est requise.

Si les parents ont remarqué les premiers signes de déshydratation dans leurs propres miettes, ils devraient alors lui donner des solutions capables de compenser le manque de liquide dans le corps des miettes. Il faut être extrêmement attentif à cette manifestation si la situation est causée par une diarrhée ou des vomissements. La déshydratation se produit souvent sur le fond du mal de gorge. En effet, pendant cette période, l’enfant ne peut pas boire. Pour le traitement de l'infection à rotavirus, il est conseillé d'utiliser des antibiotiques. Si un enfant a la diarrhée pendant une longue période, il est recommandé d'utiliser des préparations spéciales pour restaurer les selles.

La situation laissée à la dérive n'est pas autorisée, car elle ne peut qu'être exacerbée.

  • Si un enfant a une violation de la chaise sous forme de diarrhée, il est recommandé de lui donner à boire de l'eau bouillie. Il est nécessaire de rejeter complètement le jus, la compote ou le thé, car ces boissons ne peuvent qu'aggraver l'évolution générale de la maladie. Même l'eau devrait être donnée en petites portions. Grâce à cela, il sera possible d'atteindre une digestibilité maximale.
  • Le vomissement est caractérisé par d'autres manifestations. Pour l'éliminer, donnez au bébé des solutions spéciales toutes les cinq minutes. Un volume important est dangereux car il peut entraîner une grave irritation de l'estomac ou de l'œsophage. Dans ce cas, les vomissements ne peuvent qu'augmenter, ce qui donne une image générale de la déshydratation.
  • Utiliser Regidron pour améliorer le processus d’assimilation de l’humidité. Le médicament est disponible sous forme de poudre, qui doit être diluée dans de l'eau bouillie ordinaire. Il devrait également être donné à l'enfant en petites quantités, mais souvent. De ce fait, il sera possible de parvenir à un état stable pendant une courte période.

Les pédiatres recommandent de toujours avoir un Regidron dans la trousse de secours. Cependant, si au moment requis ce n'était pas le cas, la composition ayant des propriétés similaires peut être réalisée indépendamment. Pour ce faire, un litre d'eau devra ajouter 0,5 c. À thé. sel et soda. Pour améliorer les propriétés du mélange, il introduit également 4 c. l sable de sucre. Vous devrez également prendre un quart de l'ampoule de chlorure de potassium. Cette substance est utilisée dans le processus de cuisson du caillé à la maison.

Mesures préventives

  • Le bébé doit recevoir suffisamment de liquide pour sa croissance et son développement. En moyenne par jour, ce volume varie de 100 à 150 ml par kilogramme de poids.
  • L'enfant boit beaucoup plus d'eau pendant la saison chaude. En cela, il ne devrait pas être limité.
  • Le liquide du corps peut également être éliminé avec la transpiration. Vous ne pouvez éviter la situation que si vous n'emballez pas le bébé.
  • Si, au cours du traitement, il est nécessaire de prendre des diurétiques, il est important de fournir à l'enfant suffisamment de boisson pendant cette période.
  • Il est conseillé aux parents de toujours avoir Regidron dans leur armoire à pharmacie. Il ne peut être utilisé que si ses dates d'expiration se situent dans la plage acceptable. Le médicament aide à faire face aux effets des vomissements et de la diarrhée. Grâce à cette composition, il sera possible d’empêcher le développement d’une déshydratation complète du corps.

La déshydratation est une manifestation dangereuse pour un nourrisson fragile. Les parents doivent être extrêmement attentifs à son état de santé et, en cas de symptômes caractéristiques, consulter rapidement un médecin. Dans ce cas, ils ne permettront pas le développement de manifestations négatives et de conséquences graves.

http://worldwantedperfume.com/simptomy-obezvozhivanija-pri-ponose-u-grudnichka/

Comment comprendre qu'un enfant est déshydraté: les premiers signes

La déshydratation est une pathologie grave que les parents ne remarquent pas immédiatement. Plus précisément, ils voient des signes avant-coureurs, mais ils sont responsables de la fatigue, du surmenage et du froid.

Et un temps précieux est perdu. Il est très important de voir exactement la déshydratation (déshydratation) et d'aider rapidement l'enfant.

Le déséquilibre en eau est une pathologie à laquelle les enfants en bas âge sont plus susceptibles. Et c'est pour eux que la maladie est la plus dangereuse, les processus métaboliques les plus importants, y compris ceux du cerveau, sont perturbés.

La protection immunitaire ne fonctionne toujours pas à pleine puissance et le corps de l’enfant n’est pas aussi fort en autorégulation, car la déshydratation se produit assez rapidement (par rapport à un adulte) et le mécanisme des complications commence trop rapidement. Les premiers signes de déshydratation chez un enfant seront discutés dans l'article.

Comment l'œdème de Quincke se manifeste-t-il chez les enfants? Renseignez-vous sur notre article.

Concept général

Il s’agit d’une pathologie, elle est associée à une diminution de la quantité d’eau dans le corps lorsque celle-ci tombe en deçà des valeurs physiologiques nécessaires.

La déshydratation s'accompagne toujours d'une défaillance des processus métaboliques. Ce n'est pas une maladie séparée, ce n'est qu'une complication de la maladie qui se développe très rapidement.

Il est particulièrement difficile de reconnaître la déshydratation chez un nourrisson et, dans l'intervalle, le taux de changements pathologiques, comme l'ampleur, est très élevé.

Degrés de sévérité

Il existe trois degrés de gravité: légère, modérée et grave. Avec un degré faible, pas plus de 5% du liquide est perdu, et cela se produit généralement pendant les premières heures après la diarrhée.

Avec un degré de gravité modéré, l'eau perd entre 6 et 10%, elle se développe d'un jour à un jour et demi, généralement dans le contexte d'une température très élevée et du refus de boire.

Une déshydratation sévère est considérée comme une perte de 10% du liquide, elle résulte de vomissements incessants et de diarrhées.

Quand se produit-il?

Le plus souvent, la déshydratation est la conséquence d'une infection virale ou bactérienne. Depuis les bactéries et les virus provocateurs produisent du poison, qui empoisonne la composition cellulaire du corps.

Et le corps lui-même, pour surmonter le problème, inclut tous les moyens de protection - la température augmente, des vomissements et une diarrhée se développent, une perte d’appétit est constatée.

En outre, la déshydratation peut entraîner:

  1. Maladies caractérisées par des douleurs dans le cou entraînant le refus de l’enfant à boire.
  2. Diarrhée et vomissements dus à une intoxication due à un empoisonnement.
  3. En principe, régime alimentaire insuffisant.
  4. Transpiration excessive due à un effort physique excessif ou à une augmentation de la température extérieure (c'est-à-dire la température de l'air dans la pièce).

Ce sont les petits enfants qui sont à risque - il y a plus d'eau dans le corps de l'enfant que chez l'adulte. De plus, les enfants ont un taux élevé de métabolisme eau-électrolyte, et les mécanismes rénaux et neurohumoraux des processus régulateurs de l'eau et du sel ne sont pas aussi parfaits.

Comment fournir des soins d'urgence en cas de choc anaphylactique chez les enfants? Lire à ce sujet ici.

Comment cela se manifeste-t-il?

Comment comprendre qu'un enfant est déshydraté? Si le bébé a environ un an et qu'il a des vomissements, une diarrhée grave, de la fièvre - vous devez appeler une ambulance immédiatement. Ne courez pas à la clinique, n'attendez pas l'arrivée du pédiatre, notamment pour appeler l'équipe médicale.

La déshydratation se développe presque à la vitesse de l'éclair, vous pouvez seulement remarquer que l'enfant est lent, à penser que ORVI commence, et que l'affaire prend déjà un tournant dangereux.

Appelez d'urgence des médecins présentant ces symptômes:

  • le bébé a des muqueuses sèches de la bouche et de la langue;
  • la peau est devenue une teinte grisâtre;
  • augmentation de la viscosité de la salive;
  • l'enfant est léthargique et somnolent.

De la même manière, un appel urgent aux médecins nécessite un état dans lequel l'enfant pleure constamment, il est agité et les pleurs sont secs (sans larmes).

Le bébé a les fontanelles sur la tête, le pouls s'accélère, il fait rarement pipi, alors que l'urine est sombre avec une forte odeur. Les yeux du bébé coulent et la soif se fait sentir.

Comment donner les premiers secours?

Les bébés ne peuvent tout simplement pas boire beaucoup, c'est irréel physiquement, car les parents eux-mêmes ne peuvent rien faire - les actions peuvent aggraver la situation.

Il est nécessaire d'appeler immédiatement un médecin. Si le médecin voit un degré modéré, il prescrira un traitement et pourra même laisser l'enfant à la maison. Mais le plus souvent, le bébé est hospitalisé.

Les enfants plus âgés doivent boire beaucoup. De plus, des solutions spéciales. Ceci est Regidron, Oralit, vous pouvez boire Pedilayt, Glukosolan.

Dans les cinq premières heures, la solution est administrée toutes les 10 minutes, 5-15 ml. Lorsque la condition de l'enfant s'améliore, la solution est réduite, mais il doit toujours répondre aux besoins physiologiques. Si l’enfant ne boit pas du tout, vous pouvez lui verser une solution pour la joue avec une seringue sans aiguille.

Que peut remplacer la poudre pharmaceutique?

Et s'il n'y a pas de réhydratation à la maison? Vous ne pouvez pas courir à toute vitesse dans la pharmacie (surtout, ce n'est pas toujours possible) pour préparer vous-même la solution pour la réhydratation.

Pour 1 litre d'eau bouillie, prendre une demi-cuillère à thé de sel, 4 cuillères à café de sucre, une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude et une demi-cuillère à café de chlorure de potassium.

La solution finie est utilisée seulement un jour.

Dans le même temps, le liquide doit être à la température ambiante, car une boisson chaude absorbe de l'humidité, tandis que la boisson froide passe simplement en transit.

Qu'est-ce qui est absolument impossible à faire?

Il est absolument impossible d'attendre, en espérant que cela passera tout seul. Vous ne pouvez pas surchauffer l'enfant, vous ne pouvez pas donner de médicaments qui ne sont pas prescrits par le médecin. Les médicaments antiémétiques ne doivent pas être donnés, ces médicaments sont strictement limités dans des cas particuliers et aux enfants plus âgés.

Le schéma est simple: il y a des signes avant-coureurs - appelez un médecin. Pour les bébés jusqu'à un an, il ne s'agit que d'une ambulance. Les enfants plus âgés peuvent faire appel à un pédiatre. En attendant, il va donner une solution de réhydratation.

A quel point cette condition est-elle dangereuse?

Quelles sont les conséquences? La déshydratation est extrêmement dangereuse pour le cerveau. Lors de la déshydratation, la fonction de barrière des capillaires cérébraux est altérée, de sorte que des substances dangereuses peuvent pénétrer dans le cerveau.

L'eau est tout aussi importante pour le cerveau que l'oxygène. La déshydratation est également dangereuse pour le système circulatoire: le sang s'épaissit et ses principales cellules réduisent leur activité.

Pour les nourrissons, la déshydratation est dangereuse - elle conduit à des conditions limites si elle n’est pas urgente.

Comment reconnaître une crise d'appendicite chez un enfant? Découvrez la réponse maintenant.

Quand une aide médicale est-elle nécessaire?

Appelez d'urgence une ambulance si l'enfant est devenu exceptionnellement faible, s'il a des ressorts, si ses yeux se révulsent.

Trop léthargique, comme un enfant endormi, refuser de manger ou de boire est une raison pour appeler une ambulance.

Si vous supposez que l'ambulance restera longtemps et que l'hôpital pour enfants n'est pas loin, prenez l'enfant vous-même. Le téléphone du pédiatre de district devrait toujours être à portée de main.

Composez-le et découvrez comment et quoi faire, décrivez l'état de l'enfant. Alors, calmez-vous, soyez coordonné par un conseil professionnel et ne perdez pas un temps précieux.

Diagnostics

Le médecin examine l'enfant, mais les informations fournies par les parents ne sont pas moins importantes. Vous devez suivre la fréquence à laquelle un enfant fait pipi. Si la miction est absente pendant plus de 6 heures, il s'agit de l'indicateur le plus évident de la déshydratation.

La couleur et l'odeur de l'urine sont également indicatives - quand il devient déshydraté, il devient sombre et l'odeur est plus nette.

Paresseux ou, au contraire, hyperactif, pleurant sans larmes - tout cela indique une déshydratation.

Méthodes de traitement et médicaments

Après avoir examiné le bébé, après avoir déterminé le degré de déshydratation, le médecin détermine le meilleur lieu de traitement de l'enfant.

Une légère déshydratation est généralement traitée à la maison.

L'enfant prend des solutions spéciales qui rétablissent l'équilibre eau-sel. Regidron et Regidrolit sont habituellement prescrits aux enfants de moins de deux ans.

Une sévérité moyenne est déjà une indication pour le traitement en hospitalisation, bien que brièvement. Le bébé recevra une solution pour perfusion et observera le petit corps commencer à combler le manque d'eau. Rejeté à la maison lorsque l'enfant devient plus facile et qu'il commence à boire.

Avec une grave déshydratation de l'enfant immédiatement transféré à l'hôpital.

Là, il aura un examen complet, un traitement par perfusion, le traitement de l'infection elle-même, si celle-ci est diagnostiquée.

Régime Régénérateur

Si l'enfant a déjà deux ans, alors en plus de la solution de réhydratation, on peut lui donner de l'eau minérale non gazeuse et une soupe légère sur l'eau. Vous pouvez légumes ou bouillon de poulet.

Si le dernier vomissement d'un bébé a eu lieu il y a plus de quatre heures, vous pouvez lui offrir une banane, une pomme, du porridge salé au riz, des pommes de terre à l'eau ou des pâtes de blé dur.

Environ deux jours plus tard, le régime alimentaire devrait être riche en glucides.

Ensuite, si le bébé se sent bien, il peut être progressivement transféré vers un régime alimentaire plus varié.

Les bonbons ne sont pas inclus dans le principe d'un régime alimentaire réparateur. Même dans le minimum. Rappelez-vous qu’ils aident uniquement l’infection à s’installer plus confortablement dans le corps et à "soutenir" le processus inflammatoire.

Prévention

Un enfant de tout âge, en particulier un petit, doit observer strictement le régime de consommation d'alcool. Ceci, bien sûr, le soin des parents. L'eau n'est pas remplacée par du jus, des sodas, du thé ou du café.

Vous pouvez offrir à votre enfant de l’eau légèrement sucrée au miel avec l’ajout d’une tranche de citron.

C'est utile et savoureux, et si vous donnez une telle boisson à votre bébé dès son plus jeune âge (à condition qu'il n'ait aucune allergie au miel), il n'aimera plus autant les jus et les limonades.

Par temps chaud et sec et lorsque la température augmente, le volume de liquide augmente. Même une diarrhée et des vomissements ponctuels nécessitent une augmentation de la consommation d'alcool. Vous devez boire un peu, mais souvent. Il est impossible de refuser l'allaitement seulement si un médecin y insiste de manière raisonnée.

La déshydratation - un réel danger grave pour l'enfant.

Même si les parents sont partisans de la théorie selon laquelle il ne faut plus appeler le médecin, ils doivent laisser tomber leurs arguments en cas de situation menaçante, car l'enfant doit être sauvé par élément.

Comment déterminer la déshydratation chez un enfant? Vous pouvez trouver à ce sujet à partir de la vidéo:

Nous vous demandons de ne pas vous soigner vous-même. Inscrivez-vous avec un médecin!

http://pediatrio.ru/o/obezvozhivanie/priznaki-u-rebenka-3.html

Signes de déshydratation chez les nourrissons

Signes de déshydratation chez un enfant: comment identifier la déshydratation chez votre bébé.

Pour une jeune mère, il suffit de pouvoir identifier les signes de déshydratation chez un enfant. Dans cet article, nous allons décrire en détail à ce sujet.
La déshydratation est un manque d'eau banal dans le corps. Dans l'aspect médical - la perte d'eau par les cellules du corps humain avec la sueur, l'urine, les vomissements et la diarrhée, qui n'est pas compensée.

Un enfant peut se sentir trop malade pour boire ou l’eau peut ne pas être à proximité.

La déshydratation survient très rapidement chez les nourrissons et les jeunes enfants à la suite de maladies gastro-intestinales ou de fièvre. Ceci est très dangereux, même des mesures de sauvetage peuvent être nécessaires, car la violation de l'équilibre eau-sel entraîne un déséquilibre métabolique important.

Les premiers signes de déshydratation chez les nourrissons

Signes de déshydratation chez les nourrissons et les jeunes enfants:

  • printemps et yeux engloutis,
  • peau chaude, sèche et enflammée,
  • perte de son élasticité
  • pleure fort

La déshydratation chez un enfant est une maladie qui n'est pas si facile à identifier et beaucoup de parents lui attribuent d'autres diagnostics sans comprendre les signes. Il faut parler de la déshydratation des enfants lorsque moins de liquide qu’il laisse dans le corps du bébé. Et comme le montrent les statistiques, les nouveau-nés sont plus susceptibles d’être affectés par les adultes. On comprend pourquoi. Après tout, lorsqu'un adulte veut boire, il ira boire et le bébé ne pourra pas parler à ses parents de son désir de boire. Mais les mères qui veillent à ce que l'enfant boive souvent ne soient jamais confrontées au problème de la déshydratation du bébé.

Signes et causes de déshydratation
chez les nouveau-nés

La déshydratation d'un enfant peut avoir de nombreuses causes, mais la plus fondamentale peut être qualifiée de virus qui pénètre dans le corps d'un bébé et dont le système immunitaire est faible. Une autre cause de déshydratation est le mal de gorge quand un enfant
c'est difficile même de boire. Une autre cause fréquente est le temps chaud et les mictions fréquentes. Les parents doivent identifier les causes de cette maladie dès que possible et prendre les mesures appropriées.

Il existe également de nombreux signes de déshydratation, les plus évidents seront discutés ci-dessous:

  • Augmentation de la température;
  • l'appétit;
  • La diarrhée;
  • Bouche sèche;
  • Léthargie et somnolence;
  • Printemps englouti;
  • Yeux enfoncés;
  • Pendant les pleurs, l'absence de larmes;
  • L'enfant fait rarement pipi.

Signes de déshydratation chez les nourrissons
avec la diarrhée

Une attention particulière nécessite un symptôme tel que la diarrhée. Et tout parent pourra remarquer quelque chose de mal dans le comportement du bébé. Les signes de déshydratation pendant la diarrhée sont les suivants:

  • Lèvres gercées;
  • Couleur de peau inhabituelle bébé;
  • Yeux enfoncés et fatigués;
  • Sommeil prolongé;
  • Faiblesse
  • Peau sèche;
  • Couche sèche, c'est-à-dire l'enfant n'urine pas;
  • Manque de salivation;
  • Mains et pieds froids.

Tous les symptômes ci-dessus sont très graves, en particulier pour le nourrisson, et pour la manifestation de certains d’entre eux, vous devez contacter le médecin afin d’établir le diagnostic correct. Et la première chose, jusqu'à l'arrivée du médecin, vous devez reconstituer l'équilibre hydrique de votre enfant. En cas d'intoxication, les conséquences peuvent être très graves.

Si l’enfant a la diarrhée, il faut lui administrer une solution saline qui l’enlèvera, du moins pendant un certain temps.

La diarrhée peut être causée par des causes infectieuses et non infectieuses. Les premiers mois de la vie d’un bébé doivent être traités avec précaution afin d’ajuster la fonction intestinale et d’éviter les coliques et autres maladies. Si la parole
il s’agit de causes non infectieuses, il n’est alors pas nécessaire de prendre un traitement spécial, car il peut se produire en même temps que la dentition.

Nutrition et traitement de la déshydratation

Si il y a quelques années au cours de la déshydratation, les médecins ont recommandé de ne pas nourrir l'enfant. Mais aujourd’hui, les pédiatres à la voix disent qu’un nombre suffisant d’oligo-éléments devrait être fourni au corps du bébé. Lorsque vous nourrissez un nouveau-né, suivez les recommandations suivantes:

  • Forcer nourrir l'enfant ne vaut pas la peine. Même s'il a mangé le premier jour de sa maladie, il a mangé moins de la moitié du volume qui lui avait été attribué, c'est bien.
  • Il est nécessaire de nourrir l'enfant avec des produits qu'il a mangés récemment, cela ne vaut pas la peine d'introduire quelque chose de nouveau.
  • Il vaut mieux manger des mélanges ou du lait, en refusant la nourriture pour adultes.

Si nous parlons de bébés qui mangent des mélanges, il ne devrait pas y avoir de pause entre plus de six repas.
heures Vous devrez peut-être même changer le pouvoir. Par exemple, passez d'une marque de mélange à une autre. À ce stade, vous devez traiter l'enfant avec les médicaments prescrits par le médecin.

Conseils pédiatriques

Comme le conseillent les pédiatres, la température d'un nouveau-né ne devrait être renversée que lorsqu'elle atteint trente-huit degrés. Pendant la diarrhée, il n’est pas recommandé de prendre des antibiotiques, car ils ne font qu’aggraver la situation. En cas de violation de la microflore, vous devez prendre des médicaments qui favorisent sa guérison et que seul un médecin peut vous prescrire.

Ci-dessus, les signes de déshydratation chez un enfant de moins d'un an ont été décrits, ce que tout parent soucieux de son enfant et de sa santé peut remarquer.

Vidéo - Komarovsky sur la déshydratation des enfants

Ensuite, nous vous recommandons de regarder la vidéo informative intitulée: Comment déterminer les signes de déshydratation d’un enfant par analyse sanguine, le célèbre pédiatre Komarovsky:

http://infobaby.info/bolezni/62-priznaki-obezvozhivaniya-u-grudnichka.html

Publications De Pancréatite