Causes de modifications diffuses dans le foie et le pancréas

Souvent, après une enquête, on diagnostique chez les patients des modifications diffuses du foie et du pancréas. Les patients commencent à paniquer, mais cela n’indique pas toujours le développement d’une anomalie grave. Cette pathologie indique une augmentation des structures tissulaires des organes. Avec une visite opportune chez un spécialiste, le fonctionnement du foie et du pancréas peut être entièrement restauré.

Le concept de changements de diffusion dans les organes internes

Le foie et le pancréas appartiennent au groupe des organes non appariés. Il n'y a pas de cavités en eux. Ils sont composés uniquement de tissus. Ils sont reliés entre eux par des conduits.

L'élargissement diffus du foie et du pancréas est généralement compris comme une violation des structures tissulaires. Dans de tels cas, les organes commencent à se densifier, à changer de forme et de taille. L'image symptomatique est similaire à l'hépatomégalie. Ce type de syndrome s'accompagne d'un grossissement simultané des deux organes, ainsi que de la rate.

Facteurs conduisant à un processus anormal


Des modifications diffuses du foie et du pancréas peuvent survenir pour diverses raisons. Certains d'entre eux ne sont pas pathologiques. D'autres peuvent affecter le corps pendant longtemps.

Les causes d’une augmentation du foie et du pancréas peuvent être cachées dans les cas suivants:

  • violation des processus métaboliques;
  • maladies infectieuses;
  • le développement de processus inflammatoires;
  • maladie des calculs biliaires et accumulation de calculs rénaux.

Un pancréas élargi conduit souvent à:

  • pancréatite aiguë et chronique;
  • situations stressantes;
  • l'alcoolisme;
  • toxicomanie.

La cholécystite chronique entraîne la déformation de l'organe. Cette maladie affecte la vésicule biliaire.

L'hépatomégalie et les modifications diffuses du pancréas se forment pour d'autres raisons, sous la forme:

  • consommation prolongée de médicaments;
  • intoxication chimique;
  • cirrhose du foie;
  • l'hépatite;
  • dommages d'organes parasites;
  • blocage des voies biliaires;
  • tumeurs malignes;
  • le diabète;
  • la présence d'un excès de poids;
  • vieillissement naturel du corps.

L'hépatomégalie du pancréas se développe souvent dans le contexte d'autres maladies sous la forme de:

  • Le VIH;
  • maladies infectieuses: rubéole ou rougeole;
  • insuffisance cardiaque;
  • maladies auto-immunes: vascularite ou lupus érythémateux;
  • une tumeur maligne avec des métastases au foie et au pancréas;
  • maladies du sang: leucémie.

Dans l'enfance, le processus pathologique se manifeste par la rougeole, la rubéole ou l'hépatite. La cause devient souvent une maladie héréditaire sous la forme de fibrose kystique. Une augmentation du foie et du pancréas peut entraîner une mauvaise nutrition, dominée par les aliments gras et frits, les plats préparés et les fast-foods.

Dans de rares cas, une hépatomégalie légère ou modérée se forme après une infection virale respiratoire aiguë, une grippe ou une surdose de rétinol. De telles conditions ne constituent pas une menace sérieuse et sont réversibles.

Le tableau clinique dans le foie et le pancréas

La diffusion du foie et du pancréas est caractérisée par des symptômes spécifiques. Avec cela, vous pouvez pré-faire un diagnostic. L'état pathologique est souvent accompagné d'une sensation douloureuse dans l'abdomen droit. Les sensations d'inconfort se font sentir après une activité physique et une consommation d'aliments gras. Le syndrome douloureux a un caractère permanent.

Les changements diffus dans les organes peuvent affecter un enfant, un adulte ou une personne âgée.

Une hypertrophie du foie et du pancréas peut se manifester:

  • des nausées;
  • diminution de l'appétit;
  • l'apparition de rots avec un arrière-goût amer après avoir mangé des aliments;
  • brûlures d'estomac;
  • bâillonnement périodique;
  • faiblesse du corps;
  • fatigue
  • migraines régulières.

Si la maladie survient chez l'homme, il peut y avoir des perturbations dans la région génitale. Avec un diagnostic similaire, les femmes se plaignent de troubles hormonaux. Le patient peut changer l'ombre de la peau et des muqueuses. Certains ont un assombrissement de l'urine et une décoloration des masses fécales.

Types de changements diffus

Si le foie et le pancréas sont hypertrophiés, il est nécessaire de déterminer le degré de lésion organique.

Le changement de diffusion est de trois types.

  1. Léger degré de dommage. Plus souvent diagnostiqué chez les enfants et les jeunes. Des écarts peuvent être observés à différents stades de l'hépatite. Divers facteurs défavorables peuvent également conduire au processus pathologique.
  2. Le degré moyen de dégâts. Le principal symptôme de la pathologie est l'intoxication, l'abus d'alcool fréquent et un régime alimentaire malsain. Vous pouvez corriger la situation si vous prenez des vitamines pendant une longue période et que vous mangez correctement.
  3. Fort degré de dégâts. Cela se produit chez les personnes atteintes de diabète. Des symptômes toujours désagréables peuvent survenir avec une masse corporelle excessive et le développement de formations ressemblant à des tumeurs.

Le parenchyme du foie et du pancréas subit également des modifications. Ce processus est divisé en plusieurs types:

  • gonflement;
  • hypertrophique;
  • sclérotique;
  • dystrophique.

En médecine, une catégorie distincte émet des modifications diffuses du tissu pancréatique.

Ce processus est caractérisé par:

  • densité tissulaire modérée. Se produit avec une pancréatite aiguë. La digestion du parenchyme avec le suc gastrique a lieu. Dans ce contexte, la taille du corps augmente. Il y a souvent un gonflement des murs;
  • réduire l'épaisseur des structures tissulaires. La cause est une pancréatite chronique. Cela conduit à une perturbation du tube digestif;
  • lipomatose pancréatique. Processus pathologique est accompagné par la formation de la couche graisseuse.

Quel que soit le type de maladie observé chez un patient, il est nécessaire, dès les premiers symptômes, de faire appel à un médecin.

Signes d'écho de diffusion du foie et du pancréas

  • abaisser la densité des structures tissulaires. Cette caractéristique indique une inhomogénéité du mur. Le pancréas augmente de taille, un processus inflammatoire se produit;
  • faible densité d'écho. Le foie et le pancréas ne changent pas de taille. Donc, cela indique une pancréatite chronique;
  • échogénicité accrue. La structure est de densité différente. Les murs sont recouverts de tissu adipeux;
  • changements échoscopiques. Un tel signe indique la présence d'une densité élevée du parenchyme;
  • anomalies échographiques. Le pancréas a l'air compacté. Une hyper échogénicité est observée. La taille reste dans la plage normale ou peut être légèrement réduite;
  • anomalies dystrophiques diffuses. Processus pathologique se produit à la suite de l'infiltration graisseuse.

Quand une personne est en parfaite santé, le parenchyme pancréatique présente une similitude avec le foie et la rate. Cet organe est composé de trois parties principales: la tête, le corps et la queue. Leur taille doit être dans les limites de la normale. Dans certains cas, lorsque l'exposition à des facteurs défavorables, l'une des zones peut augmenter.

Événements médicaux

Si des modifications diffuses conduisent à une hépatomégalie, le médecin vous prescrit des médicaments, en fonction de la cause, sous la forme de:

  • antibiotiques pour le développement de la pancréatite;
  • médicaments immunomodulateurs en cas d'hépatite et de VIH;
  • agents antiparasitaires pour la destruction de la Giardia et de l'opisthorchiase;
  • chimiothérapie et interventions chirurgicales pour les tumeurs malignes;
  • médicaments hormonaux pour les pathologies auto-immunes;
  • thérapie de désintoxication pour intoxication alcoolique ou chimique.

Pour restaurer le travail des organes internes, d'autres médicaments sont prescrits sous la forme de:

  • hépatoprotecteurs: Essentiale, Karsila. Leur impact vise à protéger les structures cellulaires;
  • diurétiques: furasémide. Aide à éliminer l'excès de liquide et les poches.
  • Enzymes: Mezim, Pancréatine, Créon, Festale. Améliore le travail de tout le tube digestif dans son ensemble;
  • médicaments antiémétiques: Reglan, Motilium. Éliminer les nausées et les vomissements;
  • antispasmodiques: pas de shpa, drotavérine. Syndrome de la douleur propre, améliorer la décharge de la bile.

Si le processus pathologique entraînait de graves changements dans le foie avec une violation complète de la fonctionnalité de l'organe, alors la seule solution correcte serait la transplantation d'organe.

Une bonne nutrition avec des changements diffus

Tout peut augmenter les organes digestifs. Pour éviter ce processus, les médecins vous recommandent de suivre un régime strict pour tout processus pathologique.

Le régime est choisi avec parcimonie, ils en sont donc retirés:

  • plats à caractère frit, épicé et gras;
  • saucisses;
  • fast foods;
  • produits semi-finis;
  • viandes grasses sous forme de porc et d'agneau;
  • le beurre;
  • œufs de poule;
  • chou à l'état frais et fermenté;
  • fruits et baies acidifiés;
  • boissons gazeuses.

L'accent est mis sur les céréales, les soupes, les plats de viande et de poisson cuits à la vapeur ou bouillis, les produits laitiers et les légumes cuits à la vapeur. Manger devrait être fractionné au moins 5 fois par jour. Les intervalles entre les réceptions devraient être de 2 à 3 heures.

Un tel régime devrait être suivi pendant 1-2 mois. Dès que tout retourne à la normale, le régime peut être légèrement élargi. Mais aucun produit nocif dans le régime ne devrait être.

http://zivot.ru/podzheludochnaya/diffuznye-izmeneniya-pecheni-i-zhelezy.html

À quoi s'attendre des changements diffus dans le foie et le pancréas?

Lors de l'examen aux ultrasons, les médecins estiment la densité du tissu, sa taille et sa forme, ainsi que la présence de formations possibles. L'homogénéité du parenchyme du foie ou du pancréas indique l'absence de processus pathologiques.

Les vices de cette nature indiquent la présence de maladies associées au tractus gastro-intestinal ou au vieillissement du corps.

Variété de causes

L'hépatomégalie, c'est-à-dire l'augmentation de la taille du corps, est l'une des modifications du foie. Cela peut être dû à une inflammation des tissus, à la croissance d'une tumeur ou d'un kyste, à la stagnation du sang ou à une maladie parasitaire. Les cellules hépatocytaires sous l'influence de ces facteurs nocifs sont détruites et remplacées par du tissu conjonctif, qui a tendance à se développer.

Des changements diffus dans le foie sont observés avec les diagnostics suivants:

  • la cirrhose;
  • l'hémochromatose;
  • glycogénose;
  • insuffisance cardiovasculaire chronique;
  • intoxication grave;
  • hépatite

Les causes de la diffusion pancréatique sont des maladies métaboliques, inflammatoires ou endocriniennes. Parfois, des changements dans le parenchyme se produisent lorsqu'il y a une anomalie dans le fonctionnement du foie et des voies biliaires ou une stagnation de la circulation sanguine dans l'organe lui-même.

En pratique médicale, les signes de modifications diffuses du pancréas peuvent être détectés par échographie pour les maladies suivantes:

  • pancréatite aiguë;
  • pancréatite chronique;
  • le diabète;
  • la fibrose;
  • lipomatose.

En outre, la diffusion est provoquée par le stress chronique, une alimentation malsaine, le manque de régime alimentaire, l’abus d’alcool et de cigarettes et une consommation irrationnelle de drogues.

Diagnostic des maladies

Avant de prescrire un traitement, il est nécessaire de poser un diagnostic précis, ce qui a conduit au développement du processus pathologique. Les signes diagnostiques échographiques ne sont que la première étape de l'examen du patient. Les médecins dans de telles situations prescrivent des études et des tests supplémentaires:

  • radiographie des organes abdominaux;
  • tests sanguins: cliniques et biochimiques;
  • analyse d'urine;
  • si nécessaire - CT et biopsie.

Les symptômes et les signes exprimés par les patients jouent également un rôle très important. Parfois, une échographie révèle une hépatomégalie et il n'y a aucune plainte ou symptôme caractéristique chez une personne de la part de l'organe et les tests sont normaux. Le traitement n'est pas prescrit dans ce cas, seul le respect d'un mode de vie sain est recommandé. C'est pourquoi les diagnostics et la prise en compte des antécédents sont importants pour clarifier les diagnostics après une échographie.

Traitement et prévention de la pancréatite aiguë

La première sur la liste des maladies qui provoquent des modifications diffuses du pancréas et du foie est la pancréatite aiguë. Cette pathologie se caractérise par une inflammation de l'organe, entraînant une violation de l'écoulement du suc pancréatique. Sous l'action de l'activité des ferments accumulés à l'intérieur du fer, commence à s'autodétruire et à s'atrophier. Si le temps ne prend pas d'action, il est possible de la mort de la maladie.

  • des analgésiques;
  • antispasmodiques;
  • des enzymes;
  • parfois des antibiotiques et des antiémétiques.


La base de la lutte contre l'inflammation du pancréas est un régime. Il faut l'observer strictement pendant 3-5 mois. Il est recommandé d’observer le régime thérapeutique afin de prévenir les changements diffus résultant de la pathologie transférée.

L'intervention chirurgicale pour la pancréatite est prescrite en l'absence d'efficacité du traitement conservateur ou dans les cas graves.

Afin d'éviter l'hépatomégalie ou d'autres modifications diffuses des organes, il est nécessaire de prendre des mesures préventives. Ils consistent à suivre les règles de la nutrition rationnelle et à maintenir un mode de vie sain.

http://zhkt.ru/podzheludochnaya/diffuznye-izmeneniya-pecheni.html

Quels sont les changements diffus dans le foie et le pancréas?

Très souvent, après avoir passé une échographie, le médecin écrit à la suite de l'examen - des modifications diffuses dans le foie et le pancréas. Qu'est-ce que très peu de gens savent. Mais ce n'est pas une pathologie, mais un désordre de la structure des tissus. Si des violations douteuses sont identifiées, un examen est effectué car les facteurs de distorsion diffuse suffisent. Dans le cas d'un traitement opportun et fructueux dans 90% des situations, il est réaliste de reprendre la fonctionnalité naturelle des organes internes.

C'est quoi

Le pancréas et le foie sont perçus comme un type d'organe non apparié, ne comprenant pas les sinus, constitué de tissus. Les organes sont combinés entre eux par des canaux, avec la panne de l’un, la fonctionnalité de l’autre est perturbée.

Qu'est-ce qu'un changement diffus dans le foie et le pancréas? Cela signifie un trouble qui se développe dans la structure du tissu. Corps perdus massivité, type, taille. Il est inacceptable d'essayer de traiter la maladie sans autorisation, car les symptômes de troubles sont similaires à ceux d'une hépatomégalie. Cela signifie une croissance simultanée des volumes de la rate, du foie et nécessitera diverses méthodes de traitement.

Les causes de modifications diffuses dans le foie et le pancréas sont considérées comme:

  • processus métabolique altéré;
  • maladies infectieuses;
  • l'inflammation;
  • maladie de calculs biliaires.

Des manifestations telles que la pancréatite, la dépendance à l'alcool, le stress provoquent également des modifications du parenchyme pancréatique et du foie. Développement douloureux dans la vésicule biliaire peut provoquer des troubles, il s'agit d'une cholécystite de type chronique.

Lorsque le corps est affecté par des phénomènes négatifs, la victime développe une stéatose, qui prévoit la présence d'inclusions graisseuses dans les tissus.

Symptômes de la maladie

Souvent, une modification diffuse du parenchyme hépatique et du pancréas est constatée lors de la mise en œuvre prévue d'un examen par ultrasons des organes péritonéaux. Le diagnostic non planifié de diverses maladies du pancréas est requis si le patient se présente à la réception avec une liste explicite de plaintes.

Les symptômes de modifications diffuses du parenchyme du foie et du pancréas se transmettent par des manifestations douloureuses et une pondération sous le bord droit.

L'intensité du syndrome douloureux est légère ou modérée. Fondamentalement, de tels changements diffus dans le parenchyme du pancréas et du foie se développent du fait de l'effort physique, de la course et de la consommation de produits contenant un pourcentage élevé de matières grasses. Le signe de malaise douloureux dans cette situation est un développement constant et est capable de croître sous l’influence de divers stimuli.

Les changements diffus dans le foie et le pancréas sont caractérisés par un certain nombre de signes.

  1. Nausée persistante.
  2. Diminution de l'appétit.
  3. Brûlures d'estomac.
  4. Après un repas, un rot amer apparaît.
  5. Vomissements répétés.
  6. Impuissance dans le contexte général.
  7. Diminution de la capacité de travail.
  8. Surmenage
  9. Douleur à la tête constante.

Souvent, lorsque le foie et le pancréas sont endommagés, le sang s'accumule sous la peau. Dans le cas du foie, une violation de la fonction sexuelle est observée chez l'homme. La moitié féminine de la société est confrontée à un déséquilibre hormonal et à des troubles menstruels.

En outre, des symptômes apparaissent, caractérisés par une modification des protéines cutanées et oculaires.

Au stade des effets pathologiques, il se produit un léger jaunissement des yeux, suivi d'un changement de peau. Les excréments du patient deviennent incolores, l'urine s'assombrit. Le canal pancréatique devient compliqué, ce qui est dû au développement de la pancréatite.

Lorsque diverses pathologies du pancréas et du foie provoquent des modifications de la massivité et de l'échogénicité des glandes digestives, la victime est en mesure de rencontrer d'autres signes caractéristiques d'une maladie particulière.

  1. La formation de taches noires sur les lèvres.
  2. Les gencives gonflent et saignent.
  3. Les ongles acquièrent une teinte rouge foncé.
  4. La pointe du 4e orteil du pied devient dure ou un callus se forme à cet endroit.
  5. Le premier orteil est plié.
  6. La chaise est sèche et dure.
  7. Problèmes avec les dents

Lorsque tous les symptômes mentionnés sont observés, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Formes de changement

Les modifications diffuses de l'hépatomégalie dans le foie et le pancréas sont divisées en fonction de la gravité et du stade des événements dégénératifs.

  1. La forme initiale - les signes cliniques de légère, les raisons de leur développement dans l'influence de causes défavorables (fumée de tabac, alcool de vin, aliments gras, épicés) sur le corps ou l'hépatite.
  2. Forme dystrophique modérée - formée par l’influence d’une alimentation déséquilibrée, de l’alcool, de l’intoxication. Pour redresser la position, il suffit de prendre des vitamines et de manger rationnellement.
  3. Fibrose - est une forme grave de violations, un gonflement se produit, le tissu conjonctif se développe avec la formation de cicatrices d'une manifestation unique ou multiple. De telles manifestations sont enregistrées chez les diabétiques, avec surpoids, forme chronique d'hépatite, formations d'évolution bénigne et maligne.

Les troubles diffus dans la maladie pancréatique sont formés:

  • densité modérée - développement aigu de la pathologie, transmis par assimilation du parenchyme au suc de l'estomac. Le corps devient plus grand, les cloisons gonflent constamment;
  • l'épaisseur du parenchyme diminue - il se forme pendant la phase chronique de la maladie, le facteur de désordre est la modification de la fonction du système digestif;
  • lipomatoz - une couche de graisse qui se développe dans les tissus.

Quels que soient les types de maladies du pancréas et du foie, les manifestations initiales doivent immédiatement aller chez le médecin. Ce n’est qu’après une inspection absolue, c’est réel, de déterminer correctement les facteurs de changement tissulaire.

Signes d'écho

Avant de prescrire une cure, le médecin doit valider correctement la maladie apparente. Par conséquent, ils utilisent diverses méthodes de diagnostic, la plus utilisée de ces ultrasons.

Les signes d'écho des perturbations sont révélés par échographie.

  1. Réduire la massivité de la structure du parenchyme. Ce syndrome indique son hétérogénéité. Croissance formée du pancréas, du foie. La maladie se développe en raison de l'apparition de la douleur.
  2. Echodensité réduite. La grandeur du pancréas et du foie reste inchangée. La retraite sera initiée par la phase chronique de la pancréatite.
  3. Les chiffres échographiques sont trop élevés. La présence de densité de parenchyme est observée dans le contexte du changement des partitions avec les tissus adipeux.
  4. Déviations - scelle le corps, la présence d'hyperéchogénicité. La valeur de naturel ou réduit.
  5. Augmentation ou diminution des sinus, symptômes douloureux de l'écoulement purulent, thrombose.
  6. En raison de troubles, la densité de l'organe augmente également.

Excès réactif de la taille du pancréas, pathologie hépatique connue chez l'enfant. Les modifications réactives du pancréas d'un enfant présentant des anomalies modérées à l'échographie semblent perturber la densité de l'écho. Glande de structure hétérogène, il est plus léger de la norme, l’écho est augmenté dans tous les indicateurs.

Avec des modifications diffuses prononcées chez les enfants à l'échographie, l'organe du pancréas est hyperéchogène, sa teinte est légèrement plus claire, les zones blanches écho-positives indiquent le nom de cicatrices et de fibrose.

Traitement

Si vous présentez des manifestations évidentes de troubles, vous devez immédiatement consulter un médecin. Medic effectuera une échographie. En échographie, il est possible d’examiner le dysfonctionnement des tissus pancréatiques et hépatiques. Cependant, afin d'obtenir un aperçu complet de la pathologie du patient dans la plupart des situations, on prend les mesures suivantes:

  • tests sanguins pour identifier les lésions;
  • IRM
  • Scanner;
  • analyse des marqueurs tumoraux dans le cas d’hypothèses d’éducation médiocre au niveau du foie;
  • Radiographie
  • analyse des excréments, urine.

Pour tous les patients présentant des modifications diffuses du foie et du parenchyme pancréatique, un traitement de base est prescrit, en fonction des facteurs suivants:

  • l'origine de la pathologie;
  • pathogenèse;
  • stade de dommages.

Le médecin développe un plan personnel pour le patient. Pour se débarrasser d'un phénomène hétérogène et diffus, il est recommandé de suivre la routine quotidienne, de traiter les maladies concomitantes.

Pendant le régime, éliminez la consommation de conservateurs, d’additifs chimiques, de produits toxiques, d’alcool, de boissons gazeuses. Limitez la consommation de produits gras et salés lors du développement de la pancréatite chronique de la nature, ainsi que des aliments épicés. Au premier soupçon de symptômes d'intoxication, ces produits doivent être complètement retirés de la table.
Il est inacceptable de boire des médicaments hépatotoxiques, de fabriquer différents vaccins au moment du traitement. Il n'est pas souhaitable de traiter les maladies actuelles du tube digestif.

Le tableau diététique est prescrit individuellement, en tenant compte de la portabilité de certains aliments et de la disposition allergique du patient. Le régime correct est observé pendant six mois.

Besoin de consommer des produits riches en vitamines. Vous pouvez reconstituer le corps avec des pommes, des œufs, du fromage cottage, du bœuf et du poisson. La cuisson se fait par paire ou par ébullition.

La pharmacothérapie vise à stabiliser la fonctionnalité des organes. Sur la base du facteur identifié, le traitement comprend les groupes de médicaments suivants:

  1. Antibiotiques - arrêtez l'inflammation qui survient lorsque des bactéries provoquent des maladies. Assign - Clarithromycine, Amoxicilline, Azithromycine.
  2. Préparations anti-virus - utilisez des médicaments à base d'interféron.
  3. Médicaments contre la tuberculose - prescrits dans le traitement complexe de l'hépatite - Rifampicine, Pyrazinamide.
  4. Enzymes de digestion pour réduire la pression digestive et améliorer l'absorption des aliments - Pancréatine, Festal.
  5. Les antispasmodiques - réduisent les symptômes de la douleur, sont utilisés à titre préventif pour le retard de la bile - chlorhydrate de Papaverina, No-Spa.
  6. Médicaments normalisant la microflore intestinale - Bifidubaktérine, Bififorme.
  7. Les fonds hépatoprotecteurs protègent le foie des effets néfastes des facteurs de manifestation internes et externes - Phosphogliv, Essentiale.

Si le traitement conservateur n'apporte pas le résultat souhaité, prescrire une méthode de traitement chirurgical.

Traitement des remèdes populaires

Pour remplacer l'insuffisance exocrine, la pancréatine est prescrite par le médecin traitant. Recommandé comme méthode populaire pour se débarrasser du problème. Pour ce faire, utilisez différentes teintures à base de plantes, le nettoyage du foie est effectué avec de l'avoine, des bourgeons de bouleau, de la menthe et des baies d'églantier.

Recettes pour le traitement des troubles diffus.

  1. Le miel dans une citrouille - un légume de petite taille est pris, ils sortent les graines et le remplissent de miel. Puis il insiste dans un endroit sombre pendant environ 20 jours. Buvez un liquide 3 fois par jour dans une petite cuillère.
  2. Teinture d’airelles - prenez des feuilles pour le médicament, il peut être séché ou frais. Pour préparer le produit, une poignée de plantes est jetée dans un pot par litre d'eau et bouillie pendant environ 20 minutes. Boisson réfrigérée 250 ml par jour.

Les transformations diffuses du pancréas et du foie étant considérées comme des signes graves, leur correction ou traitement rapide est nécessaire.

http://opodjeludochnoy.ru/lechenie_i_profilaktika/chto-takoe-diffuznye-izmeneniya-pecheni-i-podzheludochnoj-zhelezy

Modifications diffuses du foie et du pancréas: présentation clinique, diagnostic, traitement

Au cours d'une échographie, un médecin spécialiste du diagnostic fonctionnel adresse en conclusion à de nombreux patients une remarque: «Modifications diffuses du foie et du parenchyme pancréatique» (DIP et DIPZH). Dans ce cas, le patient n'avait aucune plainte auparavant. Tout d’abord, le patient doit être expliqué: DIP et DIPZH ne constituent pas un diagnostic définitif. Ce sont des processus dans le parenchyme de l'organe, causés par un mécanisme pathologique, dont la détermination nécessite des diagnostics différentiels supplémentaires.

Les modifications diffuses (DI) du pancréas et du foie sont des modifications du stroma des organes dues au processus pathologique existant. Ce symptôme est détecté par le diagnostic par ultrasons des organes abdominaux. Très souvent, dans une étude, les modifications sont simultanément déterminées dans le pancréas et dans le foie, car le travail de cet organocomplexe est interconnecté.

Très souvent, les facteurs pour le développement de changements diffus dans le foie sont:

  • hépatite infectieuse (tous types);
  • hépatite auto-immune;
  • perte grave ou gain de poids;
  • l'obésité;
  • administration de médicaments ayant des effets hépatotoxiques (antibiotiques, AINS, antimycotiques, contraceptifs oraux, etc.);
  • réceptions fréquentes de boissons alcoolisées.

Pour les changements diffus du pancréas sont caractérisées par les raisons suivantes:

  • pancréatine aiguë;
  • pancréatite chronique;
  • maladies du foie, de la bile et des voies biliaires;
  • médicaments ayant des effets pancréatiques (antibiotiques, anticoagulants indirects, œstrogènes, etc.);
  • le stress;
  • fumer;
  • consommation fréquente de boissons alcoolisées.
http://dvedoli.com/liver/diseases/izmeneniya-pecheni.html

Quels sont les changements diffus dans le foie et le pancréas?

Souvent, lors d’une échographie, un spécialiste peut entendre une conclusion telle que des modifications diffuses du foie et du pancréas. Il est trop tôt pour parler du développement d’une maladie, car elle montre un changement dans la structure tissulaire des organes: densité, taille, forme et présence de tumeurs.

Normalement, le parenchyme du foie et du pancréas est homogène.

Par conséquent, lorsque des modifications suspectes sont détectées, il est nécessaire de procéder à un examen urgent, car les causes des modifications diffuses sont nombreuses. Un traitement rapide et efficace dans 90% des cas garantit la reprise du fonctionnement normal des organes internes.

Étiologie des changements pathologiques

Tout d’abord, parlons un peu du foie - une glande vitale qui élimine les toxines du corps, les hormones en excès, participe au processus de formation du sang et de digestion, synthétise enzymes, hormones, cholestérol, etc.

L'hématomégalie est une affection dangereuse, c'est-à-dire une augmentation de la taille du foie. Ce signe indique le début d'un processus anormal, car normalement, le corps ne doit pas dépasser l'arche costale de droite.

Un syndrome tel que l'hépatosplénomégalie est non moins grave. Cela signifie une augmentation simultanée de la taille de la rate et du foie.

Les principales causes des modifications dystrophiques du foie sont:

  • abus d'alcool prolongé;
  • pathologie cardiovasculaire;
  • infiltration graisseuse ou stéatose du foie;
  • la survenue d'une hépatite virale;
  • médicaments à long terme;
  • processus congestifs dans les veines;
  • métastases implantées à partir d'autres organes;
  • hérédité génétique.

Le pancréas est impliqué dans la digestion des aliments et met également en évidence deux hormones importantes (le glucagon et l'insuline). La structure de son tissu peut changer en raison de:

  1. Gonflement prononcé.
  2. Modifications du tissu liées à l'âge.
  3. Substitution de tissu adipeux dans le diabète sucré.
  4. Processus inflammatoires prolongés.

De plus, la structure du tissu d'un organe peut changer sous l'influence de facteurs formés sous l'influence d'une pancréatite progressive.

Formes de changements diffus

Les changements dégénératifs du parenchyme sont presque asymptomatiques.

Les symptômes du processus pathologique peuvent se manifester lors de la consommation d'aliments gras ou de l'effort physique.

Dans des cas plus avancés, des modifications diffuses du foie et du parenchyme pancréatique peuvent provoquer les symptômes suivants:

  • des nausées fréquentes;
  • légère douleur dans l'hypochondre droit;
  • brûlures d'estomac et perte d'appétit;
  • malaise général;
  • goût amer après avoir mangé;
  • handicap;
  • la migraine;
  • sclérotique jaune.

Le syndrome dystrophique affecte également le système de reproduction des hommes et des femmes. Sur fond de dysfonctionnement hépatique, les représentants d’une forte moitié de l’humanité peuvent se plaindre de problèmes d’activité. Chez les femmes, un cycle menstruel irrégulier se produit.

Il existe trois formes principales de modifications dégénératives-dystrophiques dans le foie et le pancréas:

  1. Dommages mineurs aux organes, pouvant entraîner des effets négatifs sur le corps ou une hépatite.
  2. Modifications modérées résultant d'une exposition à une alimentation déséquilibrée, à une intoxication et à l'alcool.
  3. Syndrome prononcé, accompagné d'un œdème grave. La condition est souvent provoquée par le surpoids, divers types de diabète, la cirrhose, l'hépatite chronique, les tumeurs bénignes et malignes.

Les modifications dégénératives du pancréas doivent être considérées séparément:

  • le tissu diminue sa densité, caractéristique de la pancréatite;
  • remplacement de la structure tissulaire par des cellules adipeuses dans la lipomatose.

Ces changements dégénératifs aggravent l'état du corps humain.

Diagnostic du foie et du pancréas

En cas de symptômes caractéristiques de changements diffus, une personne doit contacter immédiatement le spécialiste traitant.

En règle générale, le médecin prescrit la méthode de diagnostic la plus efficace - l'échographie (échographie).

Grâce à lui, le médecin peut observer des modifications du parenchyme pancréatique et du foie.

Mais pour établir le diagnostic, le passage d'une échographie ne suffit pas.

Pour obtenir une image complète de la maladie dans laquelle la diffusion des organes internes a été déclenchée, des examens supplémentaires sont nécessaires.

Ces enquêtes comprennent:

  1. Hémogramme complet pour détecter les foyers d'inflammation.
  2. Imagerie par résonance magnétique (IRM).
  3. Test sanguin biochimique (BAC).
  4. Tomographie par ordinateur (CT).
  5. L'étude des marqueurs tumoraux en cas de suspicion de tumeurs malignes du foie.
  6. Examen aux rayons x.
  7. Analyse de l'hémoglobine glyquée.
  8. Biopsie de ponction du foie.
  9. Analyse d'urine et de fèces.

Échographie (du grec "Echo" - à décrire) - une méthode non invasive pour l’étude du foie, du pancréas et d’autres organes vitaux. L'échoprime des modifications diffuses consiste en un compactage de la structure des organes et en une union des artères. En outre, l'échostructure aide à révéler la consolidation des tissus, à la fois de tout l'organe et de ses différentes sections.

Les images de CT et d'IRM montrent le foie clairement visible. Ombre visible du lobe gauche du foie à environ 10 à 11 côtes. Il a des contours lisses et clairs. La radiographie montre une ombre uniforme ressemblant à un triangle. La partie supérieure du corps doit coïncider avec le contour du dôme du diaphragme.

Principes de la thérapie pathologique

Pour éliminer le processus de diffusion, il est nécessaire de prendre en compte trois facteurs importants: l’origine de la maladie, la pathogenèse et le degré de dommage.

Le médecin développe un schéma thérapeutique individuel pour chaque patient.

Pour remédier à un processus hétérogène et diffus, certaines conditions doivent être remplies.

Ces conditions préalables sont:

  • suivre un régime alimentaire spécial;
  • éliminer la consommation d'alcool;
  • adhérer au régime quotidien;
  • traiter les comorbidités du tractus gastro-intestinal.

L'alimentation élimine la consommation d'aliments salés et épicés. Normalement, une personne devrait consommer au moins 5 grammes de sel par jour. Vous devriez également oublier les épices, les produits à base de farine, les aliments gras et frits. Le régime devrait être enrichi de fruits et légumes frais, de céréales, de plats liquides, de produits laitiers faibles en gras, de viande maigre et de poisson.

À propos de la consommation d'alcool ou de tabac et de la parole ne va pas. Ces deux mauvaises habitudes ne font qu'exacerber le processus diffus-hétérogène de lésions du foie et du pancréas. Un régime de jour signifie qu'une personne avec un tel diagnostic doit consacrer correctement son temps au travail et au repos. La valeur est donnée à un sommeil complet.

La pharmacothérapie vise à stabiliser la fonction des organes du tube digestif. Il est très important de normaliser la microflore bénéfique du petit et du gros intestin. Le médecin prescrit des agents antibactériens et enzymatiques que le patient prend pendant 3 à 4 semaines.

Pour réduire le tonus musculaire de l'organe malade, des antispasmodiques sont prescrits pour améliorer l'écoulement du suc enzymatique dans l'intestin.

Si des modifications diffuses se développent sur le fond de la fibrose, un traitement anti-inflammatoire sera pertinent.

Prévention des changements diffus

Pour éviter l'apparition de changements aussi dangereux, vous devez abandonner la consommation régulière de boissons alcoolisées. Ils affectent négativement le foie et le pancréas, empoisonnant tout le corps.

De nombreux nutritionnistes conseillent de s'en tenir à un régime fractionné. Cela signifie que vous devez manger au moins 5 à 6 petites portions de nourriture par jour. Le régime doit être rempli de glucides "lents" (pain de seigle, légumes, céréales) et de fibres alimentaires (légumineuses, noix, baies). Ces produits sont digérés pendant longtemps, ils remplissent donc le corps de nutriments et ne conduisent pas à un gain de poids.

Il est préférable de limiter la consommation d'aliments frits, marinés, salés et épicés. Lorsque les premiers signes d'intoxication alimentaire apparaissent, ces aliments doivent être éliminés.

Une autre condition importante est l'inspection régulière programmée. Malheureusement, la population de notre pays néglige cette règle et demande parfois des soins médicaux trop tard. Les modifications diffuses du parenchyme du foie et du pancréas annoncent toujours une maladie grave à laquelle il faut remédier.

Il existe de nombreuses méthodes pour diagnostiquer une condition pathologique (échographie, tomodensitométrie, IRM, rayons X, méthode échographique, OAK, etc.). Ils aident rapidement à identifier les changements dans les organes internes et leurs causes. Avec une thérapie opportune et efficace, les médecins donnent un pronostic positif.

Quels sont les changements diffus dans le pancréas et le foie, dira l'expert dans la vidéo de cet article.

http://diabetik.guru/info/diffuznye-izmeneniya-pecheni-i-podzheludochnoj-zhelezy-chto-eto-takoe.html

Les premiers signes de modifications diffuses dans le foie et le pancréas

Les changements diffus dans le foie et le pancréas sont déterminés par ultrasons. Si vous regardez dans le dictionnaire, vous constaterez qu'il s'agit d'une transformation homogène du parenchyme. Et le parenchyme est le tissu de l’organe lui-même, où sont produites les enzymes ou les hormones, c’est-à-dire les substances qui produisent cet organe. Il s’avère que le changement n’est pas un diagnostic, mais un signe de maladie.

Pourquoi les changements parenchymaux se produisent?

Souvent, les personnes qui cherchent une aide médicale avec des plaintes de douleur dans le côté, diagnostiquées avec des changements diffus dans le foie et le pancréas. Ce n'est pas une maladie séparée, mais simplement un symptôme de troubles internes, lorsque les tissus sains du pancréas et du foie changent. Tout d'abord, la densité varie dans tout le corps, ainsi que son épaisseur, sa structure. Les raisons pour lesquelles le processus pathologique commence sont très diverses et sont associées à de nombreux facteurs irritants.

Les modifications du parenchyme conduisent à:

  • hépatite chronique;
  • troubles métaboliques;
  • dégénérescence graisseuse du foie;
  • longues maladies du pancréas paresseuses;
  • infections aiguës;
  • la stase du sang dans les veines du foie en raison d'un œdème interne;
  • obstruction des voies biliaires;
  • diabète (maladie du pancréas);
  • les changements survenant avec l'âge;
  • médicaments, antibiotiques;
  • maladies du coeur et des vaisseaux sanguins;
  • utilisation d'éthanol, qui tue les cellules du foie;
  • mauvaise nutrition;
  • situation écologique défavorable;
  • échecs génétiques.

L'effet pathologique des modifications diffuses sur la santé générale est lent et reste donc inaperçu à ses débuts.

Les premiers symptômes sont des douleurs du côté droit, qui augmentent après l'exercice, la consommation d'alcool ou des aliments malsains. Lorsque la situation s'aggrave, la douleur ne disparaît pas, elle ne fait que changer d'intensité, aggravant après une exposition à des facteurs provoquants.

Symptômes supplémentaires

Les modifications diffuses du parenchyme du foie et du pancréas sont immédiatement détectées dans tout le corps, ce qui diffère de la fibrose.

Le pancréas et le foie appartiennent aux organes digestifs. Leur renaissance affecte principalement le travail du tractus gastro-intestinal:

  • diminution de l'appétit;
  • après avoir mangé, éructations, brûlures d'estomac;
  • nausée qui se termine par des vomissements.

De tels troubles du système digestif minent grandement l'état de santé général. Le patient se fatigue rapidement et se sent faible, des migraines peuvent commencer. Chez l'homme, comme chez la femme, des troubles hormonaux de l'appareil reproducteur surviennent.

Des modifications diffuses du pancréas et du foie entraînent la jaunisse. Les premiers signes peuvent être observés dans l’obscurcissement de l’urine, un changement de la couleur des matières fécales, un jaunissement de la sclérotique des yeux et des muqueuses.

Pour le pancréas

Le parenchyme du pancréas a une structure complexe. Il est constitué d'alvéoles dans lesquelles sont produites des enzymes et de tubes pour la sécrétion à l'extérieur.

Les îlots de Langerhans, situés dans le pancréas, produisent des hormones - l'insuline et le glucagon, qui contrôlent la concentration de sucre dans le sang.

Une augmentation de la température corporelle indique une exacerbation de l'inflammation. Les indicateurs fluctuent entre 37,2 et 37,5 ° C.

Vous pouvez suspecter une maladie du pancréas en:

  • l'apparition de douleur sur le côté gauche sous le bord;
  • réduction de la pression;
  • la tachycardie;
  • nausées et vomissements.

Le diagnostic échographique révèle que la lipomatose réduit le volume du pancréas et augmente le nombre de cellules adipeuses. Lorsque la fibrose est observée, la croissance du tissu conjonctif entraîne la formation de cicatrices. La destruction des cellules pancréatiques fonctionnelles entraîne des problèmes de digestion et de diabète.

Pour le foie

Le diagnostic par échographie montre les signes d'écho de modifications hépatiques diffuses. Lorsqu'un organe est en bonne santé, sa structure est la même dans tout le volume.

L'hépatose graisseuse est déterminée par:

  • une augmentation du volume du foie affecté;
  • structure compactée;
  • changement de forme;
  • sélection de veines dans le contexte général.

Symptômes pour lesquels une cirrhose du foie peut être suggérée:

  • douleur dans l'hypochondre droit;
  • faiblesse générale;
  • des nausées;
  • brûlures d'estomac;
  • hémorragie sous-cutanée;
  • l'apparition de varicosités;
  • saignement des gencives;
  • nervosité;
  • problèmes de sommeil;
  • douleurs articulaires;
  • diminution du désir sexuel.

Méthodes de diagnostic

Les pathologies de la structure du pancréas et du foie se divisent en modifications diffuses faibles, fortes et modérées:

  • de légers changements d'uniformité peuvent être observés chez les adultes et les jeunes en raison d'une mauvaise écologie, ainsi que dans les premiers stades de l'hépatite;
  • les écarts modérés par rapport à la norme sont dus à une intoxication par la drogue et l’alcool, une nutrition mal régulée;
  • le diabète entraîne de graves changements, une prise de poids rapide, le développement de tumeurs.
  • une échogénicité réduite (une couleur plus sombre sur l'écran de l'ordinateur lors de l'examen par ultrasons) indique une inflammation, un gonflement et la présence de liquide;
  • augmentation de l’échogénicité (presque blanche) - c’est ce à quoi ressemblent les pierres, les calcinés;
  • des taches dans les tissus du corps - il faut y faire attention, car normalement le foie, comme le pancréas, a une structure homogène;
  • les changements de forme indiquent une inflammation chronique ou l'apparition d'une néoplasie.
Une seule échographie n'est pas toujours possible pour poser un diagnostic. Par conséquent, des tests de laboratoire supplémentaires sont nécessaires.

Le médecin demandera certainement des informations sur l'évolution de la maladie, les conditions de vie, les habitudes, les autres problèmes de santé, transférés dans le passé ou le présent de manière chronique. Après cela, il nomme:

  • tests sanguins généraux et / ou biochimiques;
  • analyse des matières fécales et de l'urine;
  • Radiographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • prélèvement de biopsie;
  • recherche sur les marqueurs tumoraux.

Traitement des modifications diffuses dans le foie et le pancréas

Il existe de nombreuses façons de traiter les modifications diffuses de ces organes importants. Un rôle important est attribué à la nutrition alimentaire. Sur la base des caractéristiques de la maladie, les médicaments prescrits. L’expérience de la médecine traditionnelle sera un bon complément aux mesures thérapeutiques.

Régime alimentaire et méthodes supplémentaires

Le régime alimentaire pour les modifications diffuses est déterminé par les prescriptions du tableau numéro 5 (conçu pour les maladies du foie). Il est considéré comme l'une des principales méthodes thérapeutiques.

Dans le cadre du régime alimentaire devra abandonner les aliments épicés et gras. Il n'est pas permis de faire frire quoi que ce soit. Vous pouvez cuisiner, mijoter, cuire au four, cuisiner pour un couple. Manger tous les jours devrait être au moins cinq fois, mais il est interdit de grignoter entre les deux.

Une grande attention est accordée au régime de consommation d'alcool. Le volume d'eau consommé par jour est de 1,5 à 2 litres.

Sous la chute catégorique d'interdiction:

  • viandes grasses, poisson;
  • saindoux;
  • des épices pointues (très nocives pour le pancréas);
  • conserves, viande fumée;
  • muffins et bonbons.

Exclure des boissons:

  • alcool (extrêmement dangereux pour le foie);
  • café
  • soda sucré;
  • thé fort.

Toute restriction a une bonne raison, car l'objectif principal est la récupération. Le régime vise à soulager le foie et son voisin - le pancréas. Les organes malades ne gaspilleront pas d'énergie en digérant des aliments lourds, et toute l'énergie sera dépensée uniquement pour la récupération.

Dans une situation grave ou aiguë (avec une inflammation du pancréas, des galles), il peut prendre plusieurs jours de jeûne complet. Ensuite, une personne ne boit que de l'eau ou un bouillon de dogrose non sucré. Les nutriments nécessaires à la vie sont administrés par voie intraveineuse.

Médicaments

Les modifications diffuses dans le foie et le tissu pancréatique sont efficacement traitées avec des préparations pharmaceutiques. Les schémas dans chaque cas sont très différents en raison des différentes circonstances externes et des caractéristiques internes de l'organisme.

  1. Lorsqu'une infection bactérienne est détectée dans le pancréas, des antibiotiques sont prescrits (amoxicilline, azithromycine).
  2. La pyrazinamide et la rifampicine sont prescrits pour la tuberculose et l'hépatite.
  3. Si le pancréas ne produit pas suffisamment d'enzymes, elles sont également prescrites (pancréatine, Festal).
  4. Pour soulager les spasmes des voies biliaires, pour bloquer la douleur, convient No-shpa, papaverine.
  5. Si nécessaire, prescrire des hépatoprotecteurs qui protègent le foie (Essentiale, Prohepar) et des bifidolaktobactéries qui restaurent la microflore intestinale.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle est riche en conseils pour traiter les maladies du système digestif:

  1. Gelée de lin. 1,5 cuillère à soupe Les graines de lin doivent verser 500 ml d'eau bouillante. Couvrir avec le couvercle, laisser infuser. Il est préférable de le faire le soir, puis le matin, la boisson sera prête. Alternativement, la gelée peut être cuite directement dans un thermos. Dans la matinée, bien mélanger, filtrer. Buvez un verre 30 minutes avant les repas 2 à 3 fois par jour. Une portion est 100-150 ml.
  2. Collection à base de plantes. Pour le préparer, vous devez prendre: des fleurs de camomille (10 g), des fruits d’aubépine, des fleurs d’immortelle (20 g chacune), des graines d’aneth, des feuilles de menthe (30 g chacune). Les ingrédients secs sont mélangés. Du mélange fini prendre 2 c. et versez 500 ml d'eau bouillante, insistez pendant plusieurs heures, filtrez. Une heure après avoir mangé, ils boivent 150 ml. Utile pour le foie et le pancréas.
  3. Jus de légumes frais. Il est préférable de cuisiner soi-même. Premièrement, il doit être frais, et deuxièmement, il n'y aura pas d'additifs chimiques en excès. Pour le foie, de telles combinaisons sont utiles: carottes et épinards dans un rapport de 2: 1, carottes, betteraves et concombre dans un rapport de 3: 1: 1. La quantité minimale de jus consommée par jour devrait être de 500 ml. Il n'y a pas de limite maximum.
  4. Chicorée L'utilisation de la racine de chicorée est extrêmement utile pour restaurer le foie. Une cuillère à café de jus pur est bue avant chaque repas. Alternativement, vous pouvez simplement utiliser une boisson toute prête à partir de racine de chicorée au lieu de thé. Vous pouvez l'acheter à l'épicerie.
  5. Thé au chardon-Marie Deux cuillères à café de graines broyées versez 200 ml d’eau bouillante. Filtrer et boire 30 minutes avant chaque repas principal. Option: thé de chardon-Marie et menthe poivrée. Restaure les cellules du foie.

Prévention et pronostic

L'action préventive implique l'élimination des facteurs menant à la maladie. Pour maintenir le pancréas et le foie en bon état, vous devez respecter les principes de base de la santé. En premier lieu, il y a le rejet des produits contenant de l'alcool - le plus puissant provocateur des maladies du foie et du pancréas.

Une vie correcte implique:

  • un effort physique réalisable devrait être alterné avec un repos adéquat;
  • le régime alimentaire doit être réfléchi, équilibré, pour éviter deux extrêmes - difficile à digérer, et un régime pauvre qui ne remplit pas le corps de nutriments essentiels;
  • régime de consommation;
  • favoriser une perception positive des situations même difficiles - prévention du stress.

Le pronostic pour traiter les modifications diffuses, en particulier s’il a été pris aux stades initiaux, est très favorable. Neuf cas sur dix ont la capacité de guérir.

En raison des fortes chances de rétablissement, lorsque les premiers symptômes indésirables apparaissent, vous devez être examiné dès que possible afin d’établir un diagnostic précis et de commencer le traitement.

http://gepatolog.info/diagnostika/diffuznye-izmeneniya-pecheni-i-podzheludochnoj

Changements diffus dans le foie et le pancréas

Causes de modifications hépatiques diffuses

Le parenchyme hépatique est le principal tissu fonctionnel d'un organe constitué d'hépatocytes. Il est normalement homogène, avec des canaux biliaires et des vaisseaux sanguins bien visibles.

Les modifications de la structure du parenchyme hépatique ont des degrés de gravité variables. Des troubles modérés se développent avec:

  • régime alimentaire malsain;
  • empoisonnement;
  • maladies endocriniennes;
  • changements métaboliques dans le corps.

La diffusion sévère est une conséquence de pathologies hépatiques graves, par exemple:

  • l'hépatite;
  • lésion cancéreuse;
  • dystrophie graisseuse.

Maladies accompagnées de modifications diffuses du tissu hépatique:

  • hépatite virale;
  • inflammation auto-immune du foie;
  • cholangite sclérosante;
  • les tumeurs, la propagation des métastases au foie;
  • cholécystite chronique;
  • cholangite sclérosante;
  • cirrhose du foie;
  • le diabète;
  • dépôt dans le foie de la protéine pathologique (amyloïde);
  • malformations cardiaques, insuffisance cardiaque;
  • kystes parasites dans le foie;
  • maladies infectieuses;
  • anomalies de la thyroïde;
  • dépôt de fer dans le foie (hémosidérose).

Contribuer au développement de modifications diffuses dans le foie:

  • surpoids;
  • régime alimentaire malsain;
  • médicaments non contrôlés;
  • adhésion à des régimes stricts;
  • intoxication et empoisonnement.

On distingue également parmi les causes de la diffusion du tissu hépatique, l’hépatose - une maladie qui provoque une perturbation du foie, une modification de la structure de ses cellules et une dystrophie. Parmi les facteurs qui contribuent au développement de l'hépatose, émettent:

  • intoxication par l'alcool, les champignons, la drogue ou les métaux lourds;
  • l'influence des agents pathogènes infectieux, la septicémie;
  • déséquilibre hormonal chez la femme enceinte;
  • réactions allergiques.

Lorsque les lipides constituent environ 5% de la masse du foie, ils parlent d'hépatose graisseuse (stéatose ou infiltration graisseuse). Les principales causes des modifications de la structure du foie sont les désordres métaboliques et hormonaux. Contribue à l'infiltration graisseuse du foie:

  • infections virales;
  • l'obésité;
  • le diabète;
  • prendre des AINS;
  • niveaux élevés d'enzymes hépatiques.

Il existe des formes congénitales d'hépatose causées par un défaut d'enzymes qui participent à l'échange de bilirubine. De tels changements sont enregistrés avec un développement fœtal anormal, la présence de mauvaises habitudes chez une femme enceinte.

Causes des changements diffus dans le pancréas

Normalement, le pancréas a une structure homogène, semblable à la structure d'écho du foie. Le changement de l'échogénicité de l'organe (la capacité de réfléchir les ondes ultrasonores) parle de processus diffus. Ils sont enregistrés avec:

  • maladies chroniques des organes digestifs (le pancréas lui-même, le foie, la vésicule biliaire);
  • avec des lésions métaboliques-dystrophiques, lorsque les cellules normales de la glande sont remplacées par du tissu conjonctif ou accumulent de la graisse;
  • dommages aux vaisseaux dont l'irrigation sanguine du pancréas est altérée;
  • violation de glucides, métabolisme des graisses, diabète;
  • maladies infectieuses dans les troubles du métabolisme des tissus.

Importance dans le développement de la diffusion pancréatique ont:

  • prédisposition génétique;
  • consommation excessive de graisses, glucides, aliments épicés et alcool;
  • fumer;
  • médicaments non contrôlés;
  • stress constant;
  • changements d'organes liés à l'âge.

Symptômes de diffusion dans le foie, le pancréas

Les modifications diffuses modérées des organes parenchymateux peuvent ne pas se manifester cliniquement. Les signes suivants sont caractéristiques des dommages au foie:

  • douleur dans l'hypochondre droit;
  • hépatomégalie - un foie élargi qui peut être détecté par la palpation;
  • manque d'appétit;
  • amertume dans la bouche;
  • faiblesse générale, performance réduite, instabilité émotionnelle;
  • maux de tête;
  • des nausées;
  • prurit;
  • éruption corporelle;
  • les fluctuations de la pression artérielle;
  • une augmentation de la taille de l'abdomen;
  • flatulences;
  • urine foncée, décoloration des selles;
  • jaunisse;
  • tendance au gonflement;
  • chez les femmes, troubles menstruels, chez les hommes, diminution de la puissance;
  • légère augmentation de la température;
  • affaiblissement du système immunitaire, qui se manifeste par des rhumes fréquents.

Les symptômes de l'hépatose aiguë se développent rapidement. Intoxication typique, dyspepsie, jaunissement de la peau. Une insuffisance hépatique se développe. L'hépatose peut être fatale sans hospitalisation immédiate.

En cas d'hépatose chronique, la graisse s'accumule dans la structure du foie, les hépatocytes meurent, le tissu fibreux se développe dans l'organe. À l'avenir, peut développer une cirrhose avec des symptômes caractéristiques.

La diffusion pancréatique a manifesté des symptômes:

  • diminution de l'appétit;
  • violation de la chaise (constipation, porter);
  • lourdeur, douleur à l'estomac;
  • nausée, vomissement;
  • pâleur de la peau.

En fonction des maladies des organes qui provoquent des modifications structurelles du pancréas, observez:

  • éructations;
  • brûlures d'estomac;
  • lourdeur dans l'hypochondre gauche;
  • bouche sèche.

Des lésions diffuses du pancréas sont souvent enregistrées avec une pancréatite.

Une forme aiguë de la maladie nécessite un traitement immédiat. Il s'accompagne d'un syndrome douloureux prononcé irradiant à l'omoplate gauche, de nausées, de vomissements, de fièvre, d'une jaunisse sclérale modérée. Il existe des symptômes dyspeptiques (diarrhée, ballonnements, brûlures d'estomac), des hémorragies près du nombril, des taches bleuâtres sur le corps.

Diagnostics

L'échographie est considérée informative. Lors d'une échographie hépatique, ils détectent:

  • transformation des hépatocytes;
  • hétérogénéité de la structure du corps;
  • la présence de nœuds, d'hémorragies, d'autres formations pathologiques;
  • accumulation de produits métaboliques dans les hépatoses.

Grâce aux ultrasons, il est facile de déterminer l’échogénicité de l’organe avec des modifications diffuses.

Dans l’étude utilisant un échographe, déterminez:

  • densité du pancréas;
  • les contours;
  • la taille du corps;
  • présence d'inclusions;
  • changements de structure.

Une densité d'écho élevée avec des dimensions normales indique une stéatose (une partie de l'organe est remplacée par du tissu adipeux). Diminution de la densité d'écho avec la structure hétérogène de la glande et son augmentation indique une inflammation aiguë. La densité et l'échogénicité réduites de la glande, de taille inchangée, indiquent une pancréatite chronique et lente.

Si nécessaire, menez d'autres études:

  • test sanguin (général, biochimique);
  • la scintigraphie;
  • Radiographie;
  • Scanner;
  • IRM

Traitement et régime

Le traitement des lésions du foie et du pancréas est effectué en fonction de leur étiologie. Dans le traitement complexe comprennent:

  • médicaments antiviraux;
  • des antibiotiques;
  • les hépatoprotecteurs qui nettoient et réparent les cellules du foie;
  • complexes de vitamines et de minéraux;
  • analgésiques
  • médicaments qui régulent la digestion, éliminent les nausées, les flatulences, les brûlures d'estomac, les troubles des selles;
  • médicaments cholérétiques.

Il est important que les patients mangent bien. Il faut refuser:

  • l'alcool;
  • boissons gazeuses;
  • la mayonnaise;
  • sauces chaudes;
  • café
  • les champignons;
  • oignons et ail;
  • conserves et cornichons;
  • plats épicés, salés et fumés;
  • viande grasse et poisson;
  • les abats;
  • oseille;
  • cuisson fraîche.

En cas de diabète concomitant, vous devez limiter votre consommation de glucides.

Dans le régime alimentaire, vous devez inclure:

  • pain séché;
  • fruits non acides, baies;
  • purée de légumes;
  • variétés diététiques de viande, poisson;
  • fromage cottage faible en gras;
  • œufs à la coque;
  • les bouillies sur l'eau (riz, semoule);
  • soupes végétariennes;
  • thé vert, compotes.

Il est important de consommer une quantité suffisante de liquide, de réduire la quantité de sel dans le régime alimentaire. Manger devrait souvent être en petites portions. Les repas doivent être cuits à la vapeur, à l'étuvée ou cuits au four, servis sous forme liquide, pas trop chaude ou trop froide, de consistance semi-liquide.

Pour prévenir la progression des modifications diffuses, vous devez suivre les recommandations du médecin en ce qui concerne le traitement et consulter un médecin en temps opportun.

http://mojkishechnik.ru/content/diffuznye-izmeneniya-pecheni-i-podzheludochnoy-zhelezy

Publications De Pancréatite