Complications de l'appendicite

Une cause fréquente de complications d'une appendicite aiguë est une intervention chirurgicale tardive. Ils se produisent inévitablement si le processus inflammatoire de l'appendice est laissé sans surveillance pendant deux jours à compter du début de la maladie. Et chez les enfants et les personnes âgées se produit avant. Beaucoup d'entre eux mettent en danger la vie d'une personne, l'excluant de la vie active. Beaucoup ne savent pas que le diagnostic précoce et le traitement constituent une approche sérieuse de l'exclusion des complications.

Les complications de l'appendicite aiguë sont divisées en: préopératoire et postopératoire.

Complications préopératoires

L'appendicite elle-même n'est pas aussi dangereuse que ses complications. Par exemple, les adhérences de l'appendice violent la circulation sanguine dans cet organe. La solution du problème intervient après la suppression du processus. Type non compliqué de la maladie est caractérisée par une douleur tolérable, il est impossible de dévaluer le symptôme et de juger d'une légère inflammation. Jusqu'à ce que l'os malade soit coupé, on considère que la maladie est sous-traitée.

Infiltration appendiculaire

C'est la complication la plus courante de l'appendicite aiguë. Inflammation de l'annexe due à l'accumulation de tissu enflammé près du processus affecté du caecum. L'infiltration appendiculaire dans l'appendicite survient plus souvent chez les adolescents âgés de 10 à 14 ans que chez la génération plus âgée. Les patients présentent des symptômes de:

  • Augmentation de la douleur dans le côté droit de l'abdomen;
  • Des frissons;
  • Des nausées;
  • Moins de vomissements;
  • Difficulté des selles.

Pendant 3-4 jours, une formation dense et douloureuse de 8 cm sur 10 cm est palpée.En l'absence de traitement d'urgence, l'infiltrat se presse rapidement, une cavité remplie de pus se forme. L'abcès appendiculaire commence. La condition physique du patient se dégrade:

  • La température augmente;
  • La douleur s'intensifie;
  • Chill apparaît;
  • La tachycardie se produit;
  • Pâleur de la peau.

L'échographie est une méthode de diagnostic efficace.

Péritonite purulente

La péritonite est considérée comme la plus difficile et la plus dangereuse pour la santé et même la vie humaine. Il s'agit d'une complication courante dans laquelle une infection de l'annexe tombe dans la cavité abdominale. Il existe une inflammation de la membrane séreuse recouvrant les parois internes de la cavité abdominale.

Cette infection peut être causée par:

  1. Microorganismes (bactéries): Pus assail, Escherichia coli, Streptococcus, Staphylococcus.
  2. Inflammation du péritoine lésé.
  3. Intervention chirurgicale dans le péritoine.
  4. Maladies gastro-intestinales.
  5. Processus inflammatoires dans la région pelvienne.
  6. Une infection commune dans le corps (tuberculose, syphilis).
  • Stade réactif - la maladie dans sa forme initiale. Le temps d'écoulement est le premier jour. Par la suite, gonflement du péritoine.
  • Le stade toxique dure 48 à 52 heures à partir du début de la lésion. Signes cliniques: symptômes aigus d'intoxication, les mains et les pieds deviennent froids, les traits du visage sont aigus, altération de la conscience, parfois perte de conscience, déshydratation due aux vomissements et température élevée pouvant atteindre 42 degrés.
  • Terminal - il s’agit d’une étape finale irréversible. La durée ne dépasse pas trois jours. Caractérisé par l'affaiblissement des fonctions vitales, fonctions de protection. La peau est pâle avec une teinte bleutée, les joues creuses, une respiration imperceptible, aucune réaction aux stimuli externes, des poches fortes.

Complications postopératoires

Chirurgie - chirurgie en médecine, dans laquelle des complications ont été et seront. Mais leur issue dépend du traitement précoce du patient pour les soins médicaux. Ils peuvent survenir pendant et après la chirurgie.

En période postopératoire, il peut y avoir une complication de la plaie opérée:

  • Hématome.
  • Suppuration chez un cinquième patient sur le site de l'incision.
  • Fistule
  • Saignement

Pylephlebitis

Il s'agit d'une maladie inflammatoire aiguë purulente de la veine porte, accompagnée d'une thrombose. Pathologie secondaire apparaissant comme une complication d'appendicite aiguë, en particulier négligée. Vous pouvez le reconnaître par des études de diagnostic par ultrasons ou rayons X.

  • Fluctuations de la température corporelle avec frissons;
  • Pouls rapide;
  • Ventre mou;
  • Foie agrandi à la palpation;
  • Essoufflement;
  • Augmentation de l'anémie;
  • Augmentation de l'ESR.

Lorsque pylephlebitis effectuer prévenir l # 39; insuffisance rénale et hépatique. Une opération est prévue pour panser une veine thrombosée, située au-dessus de la thrombose, afin d'empêcher le mouvement du thrombus vers le foie. Cette maladie mène à la mort. Il consiste en une inflammation de la veine porte, qui accompagne et développe les abcès du foie.

Symptômes cliniques de la pyléphlébite:

  • Fortes fluctuations de température;
  • Des frissons;
  • Peau avec une teinte jaune;
  • Pouls fréquent.

Abcès intrapéritonéal

Un abcès abdominal est une forme grave de complication après une appendicite. Le nombre peut être simple et multiple. Le cours des caractéristiques dépend du type et de l'emplacement de l'abcès.

Classification des abcès par localisation:

  • Inter-intestinal;
  • Sous-phrénique;
  • Appendiculaire;
  • Paroi pelvienne;
  • Intra Organ.

L'abcès inter-intestinal du péritoine est un abcès enfermé dans une capsule. Emplacement local en dehors des organes abdominaux et à l'intérieur. L'ouverture ultérieure de l'abcès menace la pénétration de pus dans la cavité abdominale, obstruction intestinale. Septicémie possible.

Les symptômes les plus caractéristiques sont:

  • Douleur sourde dans l'hypochondre droit, irradiant vers l'omoplate;
  • Malaise en général;
  • Gaza
  • Obstruction intestinale;
  • La température épuisante baisse;
  • Asymétrie de la paroi abdominale.

La forme multiple de la maladie a des effets indésirables par rapport à une seule formation purulente. Souvent combiné avec pelvien. Il se développe généralement chez les patients qui ont subi une péritonite, qui n'a pas fini de récupérer.

Les abcès sous-phréniques sont une complication de l'appendicectomie. La raison en est la présence d'exsudat laissé dans la cavité abdominale, la pénétration de l'infection dans l'espace sous-phrénique.

  • Douleur constante dans la partie inférieure de la poitrine, aggravée par la toux;
  • Des frissons;
  • Tachycardie;
  • Toux sèche;
  • Transpiration;
  • Obstruction intestinale paralytique.

Le traitement est rapide, opérationnel - ouverture et drainage de l'abcès. Dépend de l'emplacement et du nombre d'ulcères. Clinique: pus dans la cavité libre et pleurale, septicémie.

Abcès pelvien - survient lors d'une appendicite gangréneuse, moins souvent due à une péritonite diffuse. La méthode de traitement est l'ouverture de l'abcès, le drainage, les antibiotiques, la physiothérapie. Caractéristiques:

  • Selles molles avec du mucus;
  • Mictions fréquentes avec rezami;
  • Augmentation de la température rectale.

Abcès du foie - avec des maladies des organes abdominaux et une diminution de l’immunité globale, les microorganismes ont le temps de se propager au-delà de ses limites et pénètrent dans les tissus du foie par la veine porte. Le développement de la maladie se produit plus souvent chez les patients de plus de 40 ans.

  • Douleur dans l'hypochondre droit;
  • La température du corps;
  • La condition;
  • Sensations de douleur à des degrés divers, de fortes à sourdes, de douloureuses à insignifiantes;
  • Trouble d'indigestion;
  • Pire appétit;
  • Distension abdominale;
  • Des nausées;
  • La diarrhée

Le sepsis est un processus d’infection sanguine par une bactérie. C'est une condition extrêmement dangereuse pour la vie du patient. L'apparition est possible après une attaque d'appendicite. C’est la conséquence la plus dangereuse de l’opération de suppression de l’annexe. Lorsque l'inflammation purulente devient systémique au cours de la période postopératoire, la bactérie avec le sang transmet l'infection à tous les organes.

Un traitement possible pour la septicémie est:

  • Transfusion sanguine;
  • Réception d'un ensemble complexe de vitamines;
  • L'utilisation de médicaments antibactériens;
  • Traitement à long terme avec un grand nombre de médicaments bactériens.

Personne n'est à l'abri de processus inflammatoires dans le corps, mais le fait de suivre des directives simples aidera à minimiser la survenue d'une appendicite aiguë et de ses complications. Il est démontré qu'il utilise des aliments sains et riches en fibres. Mener une vie active et saine pour la circulation normale des organes abdominaux. Subir des examens préventifs. Les personnes souffrant d'appendicite chronique peuvent réduire à zéro le risque de complications en effectuant une opération chirurgicale. Consultez rapidement un médecin présentant des symptômes inconnus, avec une appendicite suspectée. Avant de prendre, ne prenez pas d'antispasmodique ni d'analgésiques, limitez votre consommation de liquides et de nourriture. Suivez les recommandations du chirurgien après avoir retiré l'annexe.

http://gastrotract.ru/appenditsit/oslozhneniya-appenditsita.html

Complications postopératoires de l'appendicite - causes et symptômes

La chirurgie pour enlever une annexe s'appelle une appendicectomie. Ceci est une méthode de traitement d'urgence pour l'inflammation de l'annexe. Même si l'opération a été effectuée à temps, le patient peut développer des complications. La fréquence d'occurrence des conséquences varie de 2 à 19-20%.

Causes des complications de l'appendicite

Les principales raisons incluent:

  • hospitalisation tardive du patient;
  • erreurs de diagnostic;
  • opération tardive en raison d'une défaillance du patient, d'erreurs de diagnostic, de problèmes d'organisation;
  • évaluation inexacte de la prévalence du processus inflammatoire;
  • absence de traitement complexe dans la période postopératoire.

Complications après une appendicectomie

Les complications postopératoires de l'appendicectomie surviennent dans les 12 à 14 jours. Un signe brillant de leur développement est une forte détérioration de l'état du patient. Chaque complication a plusieurs symptômes caractéristiques, selon lesquels ils sont diagnostiqués. Les symptômes suivants indiquent le développement des effets de l'appendicomie:

  • augmentation de la température;
  • douleur abdominale modérée ou sévère;
  • gonflement bilatéral;
  • constipation ou diarrhée;
  • la tachycardie;
  • flatulences;
  • respiration rapide.

Hernie

Ceci est un phénomène fréquent après une appendicectomie. Manifesté par la perte d'un fragment de l'intestin dans la lumière entre les fibres musculaires. La raison agit souvent le non-respect des recommandations du médecin. Le symptôme principal est un gonflement dans la zone de suture postopératoire. Au fil du temps, sa taille augmente. La conséquence n'est pas trop grave, mais même après un traitement chirurgical peut récidiver.

Processus de soudure

Les conséquences les plus fréquentes de l'appendicite aiguë sont les adhérences. Ils provoquent une douleur et un inconfort persistants dans l'abdomen. Avec des pics simples, le pronostic est favorable. Après une cure de médicaments de résorption ou une laparoscopie, le patient récupère. Les adhérences multiples sont dangereuses pour la vie humaine.

Infection

En cas d'infection de la cavité abdominale, une péritonite postopératoire peut survenir avant l'appendicectomie. La conséquence se présente soudainement, il est difficile à prévoir. De plus, les symptômes de la péritonite ne sont pas toujours clairement exprimés. Un signe précoce est un hoquet persistant, qui indique une irritation du péritoine diaphragmatique par le contenu gastro-intestinal.

Pylephlebitis

Il s’agit d’une complication grave, à savoir une thrombophlébite purulente des veines du système porte. Le patient développe rapidement une intoxication, la fièvre apparaît, le foie et la rate augmentent. Avec cette pathologie, la mortalité est de 97%.

Fistule intestinale

Se produire chez 0,2-0,8% des patients. Fistules dans les intestins - tunnels laissant l'organe à la surface de la peau. Ce sont des complications graves après le retrait de l'appendicite, elles sont difficiles à traiter. Dans 10% des cas, la pathologie conduit à la mort du patient. Au début de la formation de la fistule, des douleurs apparaissent dans la région iliaque droite. Son ouverture arbitraire survient 10 à 25 jours après la chirurgie.

Attaques de douleur

3-4 semaines après le retrait de l'appendicite, il ne devrait pas y avoir de syndrome douloureux. Pendant ce temps, les tissus sont déjà régénérés. Les analgésiques dans ce cas ne produiront aucun effet, car la douleur peut indiquer des adhérences, une hernie. Vous devez signaler ce symptôme à votre médecin. Le pronostic dépend de la cause de la douleur.

Autres complications

Plusieurs autres complications de l'appendicectomie sont mises en évidence dans un groupe séparé. Ils sont associés à une plaie postopératoire et au travail des organes internes. Ainsi, après le retrait de l'appendicite, les pathologies suivantes peuvent survenir:

  • Abcès postopératoires. Ils représentent 19% de tous les ulcères intra-abdominaux. Avec une blessure d'abcès peu profonde, le pronostic est favorable, une péritonite profonde peut survenir.
  • Obstruction intestinale dynamique. Il est rare, provoque des ballonnements, pas associé à la douleur. Le symptôme se développe et provoque des problèmes de digestion, des vomissements du contenu de l'estomac, puis de la bile. En cas de gonflement prolongé, la paroi intestinale est endommagée. Les bactéries y pénètrent, entraînant une péritonite.
  • Infiltration appendiculaire. Il survient chez 1 à 3% des patients. Un signe lumineux - une formation sédentaire, semblable à une tumeur, peu douloureuse dans la région iliaque droite. S'il n'y a pas de tendance à la suppuration, alors, avec l'observance du régime alimentaire et de la thérapie antibiotique, l'infiltrat disparaît en 3 à 5 semaines.
  • Suppuration, divergence des articulations de la plaie. C'est la complication postopératoire la plus fréquente, mais la moins dangereuse. Le médecin aspire à nouveau la plaie, effectue un traitement antiseptique, prescrit des antibiotiques. La cicatrice sera plus rugueuse.
  • Saignement de la souche du processus vermiforme dans la cavité abdominale. Se produit plus fréquemment avec une appendicite destructive. C'est une conséquence terrible qui, à un stade précoce, peut ne pas se manifester. Un signe caractéristique - douleur progressivement croissante dans l'abdomen. Le pronostic est favorable lorsque la cavité abdominale est ouverte à temps et que le saignement cesse.
http://vrachmedik.ru/3054-posleoperacionnye-oslozhneniya-appendicita.html

Complications de l'appendicite

Les complications de l'appendicite se forment en fonction de l'évolution du processus inflammatoire. En règle générale, les premiers jours du processus pathologique se caractérisent par l'absence de complications, car le processus ne dépasse pas les limites de l'annexe. Toutefois, en cas de traitement inopportun ou incorrect, plusieurs jours plus tard, des complications peuvent survenir telles que perforation de l'annexe, péritonite ou thrombophlébite des veines mésentériques.

Pour prévenir le développement de complications de l'appendicite aiguë, il est nécessaire de contacter rapidement un établissement médical. La pathologie diagnostiquée en temps opportun et une opération pour enlever l'appendice enflammée sont la prévention de la formation de conditions représentant un danger de mort.

Classification

Les complications de l'appendicite se forment sous l'influence de divers facteurs. Bon nombre des conséquences énumérées ci-dessous peuvent se développer dans le corps humain à la fois pendant la période préopératoire et après l'intervention chirurgicale.

Les complications préopératoires résultent d'une évolution prolongée de la maladie sans traitement. Parfois, des modifications pathologiques de l'annexe peuvent se produire en raison de tactiques de traitement mal choisies. Sur la base de l'appendicite, de telles pathologies dangereuses peuvent se former dans le corps du patient - infiltration appendiculaire, abcès, cellulite rétropéritonéale, pillebitis et péritonite.

Et les complications postopératoires sont caractérisées par une base clinique-anatomique. Ils peuvent survenir plusieurs semaines après le traitement chirurgical. Ce groupe comprend les conséquences associées aux lésions et aux pathologies postopératoires d'organes voisins.

Les conséquences après le retrait de l'appendicite peuvent se développer pour diverses raisons. Le plus souvent, les cliniciens diagnostiquent les complications dans de tels cas:

  • demande tardive de soins médicaux;
  • diagnostic intempestif;
  • des erreurs dans l'opération;
  • non-respect des recommandations du médecin dans la période postopératoire;
  • le développement de maladies chroniques ou aiguës des organes voisins.

Les complications postopératoires peuvent être de plusieurs types en fonction de la localisation:

  • à la place d'une blessure opérationnelle;
  • dans la cavité abdominale;
  • dans les organes et systèmes adjacents.

Beaucoup de patients sont intéressés par la question, quel genre de conséquences peuvent être après la chirurgie. Les cliniciens ont déterminé que les complications après la chirurgie sont divisées en:

  • précoce - peut être formé dans les deux semaines après la chirurgie. Ceux-ci incluent la divergence des bords de la plaie, la péritonite, les saignements et les modifications pathologiques des organes voisins;
  • plus tard - deux semaines après le traitement chirurgical, des plaies de fistule, une suppuration, des abcès, des infiltrats, des chéloïdes, une obstruction intestinale, des adhérences dans la cavité abdominale peuvent se former.

La perforation

La perforation fait référence aux complications précoces. Il se forme quelques jours après l’inflammation de l’organe, en particulier sous sa forme destructive. Avec cette pathologie, une fusion purulente des parois de l’appendice se produit et du pus est versé dans la cavité abdominale. La perforation est toujours accompagnée d'une péritonite.

Cliniquement, l’état pathologique est caractérisé par de telles manifestations:

  • la progression de la douleur dans l'abdomen;
  • forte fièvre;
  • nausées et vomissements;
  • intoxication;
  • symptômes positifs de la péritonite.

Dans l'appendicite aiguë, la perforation d'organe se manifeste chez 2,7% des patients chez qui le traitement a débuté aux premiers stades de la formation de la maladie et aux derniers stades de la formation de la maladie, une perforation se développe chez 6,3% des patients.

Infiltration appendiculaire

Cette complication est caractéristique de l'appendicite aiguë chez 1 à 3% des patients. Il se développe en raison du traitement tardif du patient pour des soins médicaux. Le tableau clinique de l'infiltrat apparaît 3 à 5 jours après le développement de la maladie et est provoqué par la propagation du processus inflammatoire de l'annexe aux organes et tissus proximaux.

Dans les premiers jours de la pathologie, se manifeste le tableau clinique de l'appendicite destructive - douleurs abdominales prononcées, signes de péritonite, fièvre, intoxication. Au stade tardif de cet effet, le syndrome douloureux s'atténue, le bien-être général du patient s'améliore, mais la température reste supérieure à la norme. À la palpation de l'annexe, le médecin ne détermine pas la tension musculaire de l'abdomen. Cependant, une masse dense, légèrement douloureuse et sédentaire peut être détectée dans la région iliaque droite.

Dans le cas du diagnostic d'infiltrat appendiculaire, la chirurgie visant à retirer (appendicectomie) de l'appendice enflammée est retardée et il est prescrit un traitement conservateur à base d'antibiotiques.

À la suite du traitement, l'infiltrat peut être résolu ou abcès. S'il n'y a pas de suppuration dans la zone enflammée, la formation peut disparaître dans les 3 à 5 semaines suivant le développement de la pathologie. En cas d'évolution défavorable, l'infiltrat commence à suppurer et conduit à la formation de péritonite.

Abcès appendic

Les formes compliquées d'appendicite aiguë se forment à différents stades de la progression de la pathologie et ne sont diagnostiquées que chez 0,1 à 2% des patients.

Les abcès appendiques peuvent être formés dans les sections anatomiques suivantes:

  • dans la région iliaque droite;
  • dans la cavité entre la vessie et le rectum (poche de Douglas) - chez l'homme et entre le rectum et l'utérus - chez la femme;
  • sous le diaphragme;
  • entre les boucles intestinales;
  • espace rétropéritonéal.

Les principaux signes qui aideront à établir la complication du patient sont les suivants:

  • intoxication;
  • l'hyperthermie;
  • augmentation du nombre de globules blancs et niveau élevé de RSE dans la numération globulaire totale;
  • syndrome de douleur prononcé.

L'espace abcès de Douglas, en plus des symptômes courants, est caractérisé par des manifestations dysuriques, une envie fréquente de déféquer, une sensation de douleur au rectum et au périnée. La formation palpable de pus de cette localisation peut se faire par le rectum ou par le vagin - chez les femmes.

L'abcès sous-phrénique se manifeste dans l'approfondissement sous-phrénique droit. Dans le cas du développement de l'éducation purulente, il existe des signes prononcés d'intoxication, de difficultés respiratoires, une toux non productive et des douleurs thoraciques. Dans l'étude de la zone enflammée, le médecin diagnostique un estomac mou, un volume important du foie et une sensibilité à la palpation, une respiration légère et à peine perceptible dans la partie inférieure du poumon droit.

La formation purulente inter-intestinale est caractérisée par une clinique légère aux premiers stades du processus pathologique. Lorsque l'abcès augmente, la tension dans les muscles de la paroi abdominale, des accès de douleur apparaissent, un infiltrat est palpé, une température corporelle élevée est notée.

Il est possible de diagnostiquer un abcès appendiculaire par échographie abdominale et d'éliminer la maladie en ouvrant une masse purulente. Après le lavage de la cavité, un drainage est établi dans celle-ci et la plaie est suturée au tube. Les jours suivants, le lavage des drains est effectué pour éliminer le pus résiduel et introduire des médicaments dans la cavité.

Pylephlebitis

Une telle complication d'une appendicite aiguë telle que la pyléphlébite est caractérisée par une grave inflammation septique purulente de la veine porte du foie avec formation d'ulcères multiples. Elle se caractérise par le développement rapide d'une intoxication, d'une fièvre, d'une augmentation du volume du foie et de la rate, d'une peau pâle, d'une tachycardie et d'une hypotension.

La mort de cette pathologie atteint 97% des cas. Le traitement repose sur l'utilisation d'antibiotiques et d'anticoagulants. Si des abcès se sont formés dans le corps du patient, ils doivent être ouverts et rincés.

Péritonite

Péritonite - inflammation du péritoine, qui agit comme conséquence d'une appendicite aiguë. Le processus inflammatoire local délimité du péritoine est caractérisé par le tableau clinique suivant:

  • syndrome douloureux prononcé;
  • l'hyperthermie;
  • blanchiment de la peau;
  • tachycardie.

Le médecin peut identifier cette complication en définissant le symptôme de Shchetkin-Blumberg. Lorsque vous appuyez sur la région douloureuse, la douleur n'augmente pas et, lors d'une omission soudaine, une douleur plus prononcée est notée.

Le traitement consiste à utiliser des méthodes conservatrices: antibactérien, désintoxication, symptomatique; et drainage chirurgical des foyers purulents.

Fistule intestinale

Une des complications tardives apparues après le retrait de l'appendicite est la fistule intestinale. Ils apparaissent avec la défaite des parois des anses intestinales les plus proches, suivie de la destruction. Les raisons de la formation de la fistule incluent également les facteurs suivants:

  • technologie de traitement altérée du processus;
  • presser les tissus de la cavité abdominale lingettes de gaze trop serrés.

Si le chirurgien ne coud pas complètement la plaie, le contenu intestinal commencera à s'écouler à travers la plaie, ce qui entraînera la formation d'une fistule. Quand une plaie est cousue, les symptômes de la maladie s'aggravent.

Dans le cas de la formation de fistule, 4 à 6 jours après l'opération d'enlèvement d'organe, la patiente ressent les premières attaques douloureuses dans la zone iléale droite, où une infiltration profonde est également détectée. Dans les cas extrêmes, les médecins diagnostiquent les symptômes d'intestin altéré et de péritonite.

Le traitement est prescrit par le médecin individuellement. Le traitement médicamenteux repose sur l'utilisation d'antibactériens et d'anti-inflammatoires. En plus du traitement médicamenteux, l'ablation chirurgicale des fistules.

L’ouverture arbitraire de la fistule commence 10 à 25 jours après la chirurgie. Dans 10% des cas, cette complication entraîne la mort des patients.

Sur la base de ce qui précède, on peut conclure qu’il est possible de prévenir la formation de complications de l’appendicite de manière rapide en faisant appel à un médecin, car une appendicectomie rapide et correcte contribue au rétablissement rapide du patient.

http://okgastro.ru/kishechnik/632-oslozhneniya-appenditsita

Complications de l'appendicite postopératoire

L'appendicite aiguë peut être accompagnée de complications graves, souvent mettant la vie en danger. Ceux-ci incluent l'infiltration appendiculaire (abcès), les ulcères intra-abdominaux, la péritonite et la pyléphlébite. L'infiltrat appendiculaire se développe généralement entre le deuxième et le quatrième jour de la maladie et se manifeste par une apparence dans la région iliaque droite, moins souvent dans d'autres endroits d'une formation limitée, douloureuse, dense et immobile de différentes tailles. La palpation est déterminée par la douleur locale. Symptôme Blumberg - Shchetkina peut persister plusieurs jours. La température est augmentée à 37-38 ° C, dans le sang leucocytose modérée avec un décalage vers la gauche.

On pense que l'infiltration appendiculaire est une forme de péritonite limitée, ses conséquences sont très variables. L'infiltration est un loup déguisé en agneau »(L. G. Brzhozovsky). Avec une évolution favorable, il est résorbable chez la plupart des patients. Cependant, dans certains cas, la suppuration peut survenir, ce qui se traduit par une augmentation de la douleur abdominale, une augmentation de la température, une augmentation de la leucocytose, une détérioration de l'état général, une augmentation de la taille de l'infiltration, une usure des limites, des fluctuations et des symptômes prononcés de l'irritation péritonéale.

La péritonite fait partie des complications les plus dangereuses de l'appendicite aiguë et constitue l'une des principales causes de décès. Sa clinique et son traitement sont décrits dans un chapitre spécial.

Les complications de l'appendicectomie peuvent être du côté de la plaie (local), intra-abdominal et systémique. Les hématomes, les suppurations, les infiltrats inflammatoires et les fistules ligaturées sont locaux. Les hématomes surviennent dans les premiers jours après la chirurgie. Douleur et gonflement observés au niveau de la couture. La vidange de l'hématome est la principale méthode d'élimination. La suppuration de la plaie est la complication la plus fréquente de l'opération. Il y a aussi 1-6% des cas selon la forme de l'appendicite. Le traitement de la suppuration consiste à enlever les sutures, à diluer les bords de la plaie, à appliquer des pansements avec des agents antibactériens et des enzymes et à effectuer une immunothérapie en fonction des phases du processus de la plaie.
Lorsque les infiltrats inflammatoires prescrivent des antibiotiques et la physiothérapie (quartz, UHF, électrophorèse, etc.).

Les complications de la cavité abdominale sont classées comme graves et menaçant le pronostic vital et comprennent des abcès intra-abdominaux (pelviens, sous-phréniques, intestinaux, rétropéritonéaux), une péritonite limitée et diffuse, un pelithélébitis, une obstruction intestinale, des saignements intra-abdominaux et des fistules intestinales. La part des abcès après une appendicite aiguë représente 19% des abcès intra-péritonéaux. Les abcès pelviens surviennent lorsqu'une appendicite destructive est localisée dans le pelvis ou dans les cas où l'exsudat descend d'autres parties de l'abdomen. Habituellement, entre le 7ème et le 12ème jour après l'opération, la température augmente à nouveau et la leucocytose augmente, des douleurs apparaissent au-dessus de l'utérus ou au plus profond du bassin.

Il y a souvent des troubles dysuriques, ainsi que des douleurs lors de la défécation, du ténesme. Un examen rectal ou vaginal permet de déterminer une infiltration surplombante douloureuse, souvent accompagnée d'un ramollissement. Le traitement consiste à ouvrir l'abcès par le rectum chez l'homme et par la voûte postérieure chez la femme.

Un abcès sous-phrénique est observé dans 0,1 à 0,5% des cas et se manifeste par une température élevée, une intoxication grave, un souffle court, des douleurs à la poitrine du côté de la lésion lors de l'inhalation. Le diagnostic est relativement difficile. Le traitement consiste à ouvrir un abcès, de préférence un accès extra-péritonéal ou extra-pleural. Les abcès inter-intestinaux et la période de mise en forme se caractérisent par un tableau clinique médiocre, mais plus tard, avec une augmentation de l'abcès, il existe des signes d'intoxication purulente et la formation douloureuse est déterminée le plus souvent dans le nombril ou à gauche avec une tension musculaire, symptôme positif de Blumberg-Shchetkin. Traitement - ouverture et drainage d'abcès.

La pyléphlébite, ou thrombophlébite ascendante de la veine porte avec pyémie et multiples abcès du foie, fait partie des complications rares mais très dangereuses. Elle se caractérise par une septicémie purulente extrêmement sévère, une intoxication qui augmente rapidement, une forte fièvre, un ictère, une hypertrophie du foie, une tachycardie et une hypotension. Le pronostic est grave, la mortalité est de 90 à 98%. Le traitement consiste à administrer de fortes doses d'antibiotiques et à prescrire des anticoagulants. En cas d'abcès du foie, la nécropsie est indiquée. Le processus d’adhésion après une appendicectomie peut provoquer une obstruction intestinale dans la période proche et lointaine. Les complications systémiques comprennent les complications thromboemboliques, la pneumonie, l'infarctus aigu du myocarde, les troubles du système urinaire, etc.

La Russie produit plus d’un million d’appendicectomies chaque année, avec un taux de mortalité d’environ 0,2%. Les principales causes de mortalité sont les complications de l'appendicite aiguë décrites ci-dessus. Ils sont associés au diagnostic tardif, à la chirurgie tardive et à ses complications. Le pourcentage le plus élevé de complications et de mortalité est observé chez les enfants et les personnes âgées.

http://meduniver.com/Medical/Xirurgia/932.html

Quelles complications peuvent survenir avec une appendicite aiguë?

L'appendicite est un processus inflammatoire du processus vermiforme de l'organe abdominal. La maladie du colon est due à la propagation d'agents pathogènes, de germes et de parasites. La seule option de traitement est l'enlèvement chirurgical de l'annexe. La fourniture tardive de soins médicaux, les actions incorrectes des médecins lors de l'intervention chirurgicale entraînent des complications.

Caractéristiques de la maladie

L'inflammation de l'appendicite est aiguë ou chronique. Les formes de pathologie diffèrent par la sévérité des signes symptomatiques de manifestation. En fonction du degré d'endommagement de la membrane muqueuse du processus du côlon, le nombre de leucocytes dans l'épithélium est de type catarrhal, flegmoneux, perforatif, gangreneux isolé.

Les symptômes exprimés d'inflammation ou d'exacerbation d'appendicite chronique sont:

  • spasmes graves de nature aiguë sur le côté droit de la cavité abdominale;
  • augmentation de la température;
  • vomissements, nausée;
  • écoulement de selles molles;
  • sécheresse dans la bouche;
  • essoufflement.

Le symptôme principal est le syndrome de la douleur, dont l'intensité dépend de la position du corps. L'arrêt soudain de la sensation de spasmes indique l'absence du fonctionnement des cellules nerveuses en raison de la mort des tissus de la muqueuse intestinale.

La chirurgie d'urgence après le diagnostic d'appendicite aiguë est le traitement principal de l'inflammation.

Complications possibles

La progression de l'inflammation du côlon a plusieurs stades de développement. La première étape de l'exacerbation de l'appendicite dure plusieurs jours. Pendant cette période, des modifications structurelles du tissu muqueux sont observées.

Le développement de l'appendicite est associé à l'entrée de leucocytes dans les couches plus profondes de l'appendice, ce qui entraîne une perturbation du fonctionnement du côlon, accompagnée d'une douleur intense. L'absence d'assistance médicale dans les 5 jours suivant l'observation des spasmes dans la région du pli inguinal droit entraîne des complications qui présentent un risque grave pour la santé.

Période préopératoire

La progression de la maladie dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme. Le processus inflammatoire peut se transformer en une forme chronique, caractérisée par l'absence de signes symptomatiques, et peut aggraver jusqu'à un état critique.

Les complications dangereuses de l'appendicite dans la période préopératoire sont:

Les complications de l'appendicite aiguë se produisent lors du traitement tardif des soins médicaux, du caractère chronique de la pathologie, ainsi que du traitement erroné de la maladie.

Péritonite

Le changement structurel des cellules internes, une rupture de la membrane muqueuse du côlon est observé 3 jours après l'apparition des signes symptomatiques d'une exacerbation de l'appendicite. Les dommages causés à l'épithélium entraînent la propagation de bactéries pathogènes, du pus de l'appendice à la cavité abdominale.

Les principaux symptômes de la complication de l'appendicite aiguë sont les suivants:

  • douleur abdominale, profondeur pelvienne;
  • température corporelle élevée;
  • état fébrile;
  • palpitations cardiaques;
  • intoxication du corps: mal de tête, faiblesse, changement de teint naturel;
  • constipation

Si des symptômes de complications de l'appendicite sont détectés, un examen visuel et une palpation sont effectués. La formation de gaz, la détection d'un symptôme du syndrome de Shchetkin-Blumberg (douleur intense lors de la pression et du relâchement brutaux) avec une pression sur le côté droit de la cavité abdominale indiquent la survenue d'une péritonite d'origine appendiculaire. La suspension tardive du processus purulent entraîne la mort du patient.

Infiltration appendiculaire

Le processus inflammatoire de l'appendice entraîne la propagation de microorganismes pathogènes sur les processus adjacents situés à l'aveugle du rectum, qui sont reliés les uns aux autres, formant une infiltration aux limites structurelles prononcées.

La grosseur dense qui en résulte, située sur le côté droit de la cavité abdominale, provoque des signes symptomatiques inquiétants:

  • la température augmente;
  • de forts spasmes sont observés sur le site de l'infiltration appendiculaire lors de la palpation;
  • pouls rapide;
  • augmentation du tonus musculaire de la paroi abdominale;
  • détérioration du bien-être général.

La survenue d'une tumeur dense en 3-4 jours empêche l'appendicectomie d'urgence. La raison du retard de la chirurgie est l’élimination possible des boucles articulaires du caecum et du rectum, ce qui entraîne des complications graves après la chirurgie. Un traitement médicamenteux est prescrit pour le traitement de l'infiltration, après quoi une procédure est effectuée pour éliminer une appendicite inflammatoire aiguë.

Les principaux médicaments sont:

Les agents antibactériens soulagent l'inflammation, les antispasmodiques éliminent les syndromes de douleur dans la région abdominale, les anticoagulants fluidifient le sang, empêchant ainsi la formation de thrombose.

Méthodes supplémentaires de traitement - thérapie par le régime alimentaire, comprenant des produits riches en fibres grossières, des compresses froides, des procédures physiologiques pour la résorption d'un néoplasme dense. Les complications de l'appendicite aiguë chez les enfants nécessitent le choix de méthodes de traitement tenant compte des caractéristiques liées à l'âge.

La disparition de l'infiltration est observée dans 1,5 à 2 mois après le début du traitement. Après un traitement réussi, la chirurgie est prescrite. En raison des caractéristiques individuelles de l'organisme, la tumeur peut commencer à excréter du pus, contribuant ainsi au développement d'un abcès de la cavité abdominale. Le processus inflammatoire, accompagné d'hyperthermie, de fièvre, de palpation douloureuse, évolue en péritonite.

Abcès

Un abcès purulent se forme lorsque des bactéries du processus du côlon sont injectées à la suite de lésions structurelles de la membrane muqueuse. La complication de l'appendicite dans la période précédant l'opération est observée 1 à 1,5 semaines après l'exacerbation.

Les signes d'abcès des terriers sont:

  • l'hyperthermie;
  • conditionner les frissons, la fièvre;
  • faiblesse, fatigue;
  • maux de tête;
  • augmentation du nombre de leucocytes.

Une complication d'appendicite aiguë peut être observée dans l'iléon du côté droit de l'os, sous le diaphragme, dans l'espace situé derrière la paroi abdominale. Lorsqu'un abcès survient dans la cavité entre le rectum et la vésicule biliaire, l'estomac se gonfle, le besoin de décharger des selles molles devient plus fréquent, la douleur survient dans le périnée, la région pelvienne. Lorsque le pus tombe sous le diaphragme droit, il y a difficulté à respirer, toux, spasmes thoraciques, intoxication.

Période postopératoire

Les complications après l'appendicite sont supprimées en raison de:

  • aide tardive en cas d'exacerbation;
  • absence de diagnostic de la nature de l'inflammation de l'annexe;
  • techniques chirurgicales inappropriées;
  • non-conformité pendant la période de réadaptation;
  • formes aiguës de pathologies des organes abdominaux.

La classification des complications postopératoires est basée sur le site de la formation de l'inflammation, le moment où les symptômes d'exacerbation apparaissent. Des effets dangereux de la chirurgie peuvent être observés dans la zone de dommages structurels à l'appendice, à la cavité abdominale et aux organes voisins.

Les complications postopératoires d'une appendicite aiguë apparaissent 10 à 14 jours après le retrait ou plus de quelques semaines plus tard.

Les effets dangereux de la chirurgie sont:

  • divergence des points de suture après la couture de la plaie;
  • saignement interne;
  • pylephlebitis;
  • dommages aux organes et tissus adjacents;
  • développement de fistules intestinales;
  • libération de pus de la plaie;
  • blocage de la lumière intestinale;
  • la formation d'adhérences, de hernies;
  • abcès du système respiratoire, cavité abdominale;
  • néphrite, cystite aiguë.

Le retrait de l'appendicite peut entraîner des anomalies dans le fonctionnement des systèmes respiratoire, circulatoire, urinaire, gastro-intestinal, de la région abdominale et du petit bassin. L'hyperthermie est le symptôme principal de la complication de la forme aiguë de la maladie. Elle indique la propagation d'un processus purulent, de la diarrhée et de la constipation en raison d'une perturbation du fonctionnement normal des organes digestifs, de douleurs et de ballonnements après une intervention chirurgicale.

Pylephlebitis

La propagation d'un processus purulent dans le foie conduit au développement d'une complication dangereuse de l'appendicite, la pyléphlébite.

Les principaux signes symptomatiques qui se manifestent après quelques jours sont:

  • hyperthermie sévère;
  • état fébrile, tremblant dans le corps;
  • crampes abdominales dans l'hypochondre droit avec sensations douloureuses dans la colonne vertébrale;
  • foie hypertrophié, vésicule biliaire;
  • la septicémie;
  • l'apparition d'un teint jaune est un symptôme de courvois.

La détection rapide des complications tardives, la technique correcte d'intervention chirurgicale, l'utilisation de médicaments antibactériens et les anticoagulants peuvent sauver la vie des patients. Le danger des effets de l'appendicite - une détérioration brusque et rapide de l'état conduisant à la mort.

Développement de la fistule

Les pathologies du tractus gastro-intestinal sont dues à la propagation de l'inflammation avec des techniques d'intervention inappropriées, à la formation de plaies de pression dues à l'utilisation de dispositifs médicaux étanches lors de la procédure chirurgicale de drainage des plaies.

Les signes prononcés de développement de la fistule après le retrait de l’annexe comprennent:

  • douleur observée dans la région iléale du côté droit;
  • décharge du contenu intestinal de la plaie chirurgicale;
  • infiltration due au pus dans la cavité abdominale.

La manifestation de signes de complications du retrait de l'appendicite après une chirurgie se produit 7 jours après la chirurgie. Couper la fistule intestinale en effectuant la méthode de dissimulation, nettoyage, drainage des tumeurs.

La formation d'adhérences, hernie

La détection des plexus des processus du caecum et du rectum est diagnostiquée après la laparoscopie, une méthode de traitement mini-invasif consistant à introduire le dispositif avec une caméra optique à travers un petit trou dans la cavité abdominale. Les signes de la formation d'adhérences incluent une douleur tirant dans l'abdomen. Après le retrait de l'appendicite, une tumeur apparaît sur le site de la plaie chirurgicale à la suite de la chute de l'appendice intestinal dans la dépression entre les muscles abdominaux.

Prévention des complications

L'appendicite compliquée survient lorsque les règles ne sont pas suivies pendant la période préopératoire et de rééducation.

Les principales recommandations pour la prévention des effets dangereux incluent:

  • consulter un médecin si des symptômes d'appendicite aiguë sont détectés;
  • respect des règles alimentaires:
  • consommation régulière d'aliments riches en fibres: fruits, légumes cuits au four;
  • le rejet des légumes verts, des plats cuisinés, des aliments gras, salés et fumés;
  • repos au lit pendant la période prescrite par le médecin;
  • vous ne pouvez pas dormir sur le ventre;
  • manque d'activité physique après la chirurgie pendant 90 jours;
  • respect des procédures d'hygiène, en évitant la pénétration d'eau et de savon sur la plaie;
  • s'abstenir de rapports sexuels pendant 7 jours.

La complication de l'appendicite survient lorsque l'on ne prête pas suffisamment d'attention aux signes symptomatiques de la maladie. L'assistance tardive dans la déformation de l'appendice entraîne la mort.

http://gastrot.ru/kishechnik/oslozhneniya-ostrogo-appenditsita

Complications de l'appendicite

L'appendicite est une inflammation aiguë de l'annexe (annexe). Dans près de 100% des appendicites, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire et, le plus tôt possible, le mieux.

Dans l'appendicite aiguë, la maladie peut être divisée en plusieurs étapes. La première étape est catarrhale. Il dure environ 48 heures et se caractérise par des changements catarrhals qui se produisent dans les parois de l'appendice. Les complications dangereuses au cours de cette période ne se produisent généralement pas.

Les complications de l'appendicite, qui peuvent avoir des conséquences graves et même la mort, apparaissent à la deuxième étape. C'est ce qu'on appelle phlegmoneux. Il dure de 2 à 5 jours et se caractérise par une fusion purulente des parois du processus. Le stade flegmoneux passe dans la gangrène. Si, pendant ce temps, aucune mesure chirurgicale urgente n'est prise, le décès deviendra de plus en plus probable. Une péritonite avec appendicite se produit le cinquième jour. Dans le même temps, une pyléphlébite et une infiltration appendiculaire peuvent apparaître. L'appendicite, dans laquelle il y a une rupture de l'appendice, s'appelle une perforation.

En outre, une appendicite rétropéritonéale peut être considérée comme une complication. C'est la forme clinique de l'appendicite aiguë, lorsque l'appendice est dans l'espace rétropéritonéal. Dans cette situation, la plus grande difficulté est le diagnostic de la maladie. Trouvé dans 1-2% des cas.

Les complications précoces d'une appendicite aiguë chez les enfants surviennent plus rapidement que chez les adultes. La raison en est un cours plus rapide de la maladie. L'appendicite et la péritonite chez les enfants sont particulièrement difficiles à diagnostiquer avant l'âge de trois ans.

Complications préopératoires

La perforation

Des formes destructives commencent à apparaître dans l’annexe environ 3 jours après l’inflammation. Cela peut entraîner la fonte des murs et des perforations (le nom commun est appendicite rupture). En fin de compte, cela se termine par une péritonite. L'appendicite avec péritonite survient lorsque le contenu de l'annexe contenant une grande quantité de pus et de bactéries pénètre dans la cavité abdominale. La péritonite appendiculaire est une inflammation du péritoine, une membrane recouvrant la cavité abdominale.

La perforation peut être identifiée par les symptômes suivants:

  • La douleur est ressentie dans toutes les zones de l'abdomen;
  • Tachycardie;
  • Anxiété accrue;
  • Couleur malsaine de la peau terreuse;
  • Les traits du visage deviennent pointus;
  • Température corporelle élevée;
  • Chaise retardée.

Abcès

Si une suppuration survient, dont la cause est un processus pathologique limité dans la péritonite ou la formation d'infiltration, un abcès est susceptible de se produire. Si nous parlons de la période préopératoire, l'abcès survient environ 10 jours. L'abcès postopératoire est une conséquence limitée de la péritonite. Un abcès a besoin d'un traitement obligatoire. Sinon, il est ouvert et la cavité abdominale est remplie de pus. Les symptômes suivants indiquent que l'ulcère était ouvert:

  • Augmentation du nombre de leucocytes dans le sang;
  • L'intoxication;
  • La fièvre;
  • La détérioration de l'état général.

Nous énumérons les zones où la probabilité d'abcès appendiculaire est élevée. Ceci est la poche de Douglas, l’espace situé entre les boucles intestinales, la fosse iliaque droite. Si le site de détection d'abcès est la poche de Douglas, plusieurs autres vont rejoindre les symptômes décrits ci-dessus. La douleur déjà existante irradie jusqu'au périnée et au rectum. Les selles sont fréquentes et deviennent douloureuses. Pour clarifier le diagnostic, il est nécessaire de procéder à un examen rectal (pour les femmes par voie vaginale). Le traitement d'un abcès est chirurgical, c'est-à-dire qu'une autopsie et un drainage sont effectués. En cours de traitement avec des antibiotiques.

Infiltration appendiculaire

L'annexe est entourée d'autres tissus et organes. Les processus inflammatoires qui s'y déroulent peuvent facilement dépasser ses limites et se propager aux boucles du caecum, de l'intestin grêle, de l'épiploon, etc. En conséquence, il se produit un pic mutuel de toutes ces structures, ce qui conduit à la formation d'un infiltrat appendiculaire. Cette formation est caractérisée par la densité et la douleur. Douleur modérée, elle est ressentie dans l'abdomen inférieur droit. L'infiltration appendiculaire se développe environ le troisième jour après la première attaque. Cette complication a 2 stades de développement, dont dépendent les symptômes.

Une opération pour enlever un appendice, si un infiltrat appendiculaire est trouvé chez un patient, ne peut pas être faite immédiatement, elle doit être différée. L'appendicectomie avec cette complication est lourde de dommages au mésentère, au omentum, à la boucle intestinale, comme ils sont dans la commissure avec l'appendice. Si cela se produit, le patient peut mourir.

Pour le traitement de l'infiltrat appendiculaire, des méthodes conservatrices sont utilisées et cela se fait en milieu hospitalier. Il utilise:

  • Antibiotiques qui éliminent l'inflammation;
  • Anticoagulants qui combattent les caillots sanguins en raison de l’effet anticoagulant
  • Physiothérapie;
  • Les analgésiques, y compris le blocus novocainique bilatéral;
  • Le froid est utilisé pour prévenir l'inflammation ultérieure.

La suite de l'infiltrat appendiculaire peut avoir différentes manifestations. En cas d'évolution favorable des événements pendant un mois et demi, il peut se dissoudre complètement. Sinon, des complications supplémentaires surviennent - suppuration et abcès. Les symptômes suivants sont observés:

  • Tendresse à la palpation;
  • Frissons, tachycardie;
  • Poursuite du développement de l'intoxication;
  • La température corporelle peut aller au-delà de 38.

Le développement des événements le plus défavorable survient lorsqu'un abcès pénètre dans la cavité abdominale et provoque une péritonite appendiculaire. Mais dans 80% des cas, la thérapie réussit, l'infiltration est résolue. Une appendicectomie peut être réalisée 2 mois après. Il se peut également que l'opération ait déjà commencé et que la présence d'infiltration soit détectée. Dans cette situation, l'appendice n'est pas retiré et un drainage est effectué, après quoi la plaie est suturée.

Complications après le retrait de l'appendicite

Une complication d'appendicite aiguë, survenant après l'opération, provoque la pathologie des organes internes et de la plaie elle-même. Selon ces signes, les complications postopératoires sont divisées en:

  • Appendicite aiguë - complications du système urinaire. Ceci s'applique à la rétention urinaire; une néphrite aiguë et une cystite sont également possibles;
  • Complications affectant le système respiratoire, le coeur et les vaisseaux sanguins. Il s’agit des abcès pulmonaires, pyléphlébite, thrombophlébite, embolie pulmonaire, pneumonie;
  • Du tractus gastro-intestinal. Après une appendicectomie, des fistules peuvent se former dans l'intestin et des saignements peuvent apparaître. Le développement de l'obstruction intestinale est également possible;
  • Complications survenant dans la cavité abdominale. Dans ce cas, des abcès et des infiltrations peuvent se former à divers endroits de la cavité abdominale. De plus, au cours de la période postopératoire, une péritonite peut apparaître, à la fois locale et générale;
  • Complications tardives liées aux plaies postopératoires. Cela peut être une fistule, un saignement, une infiltration, une suppuration, une divergence des bords, un hématome.

Si vous suivez scrupuleusement toutes les recommandations médicales, la plupart des complications peuvent être évitées. Par exemple, si vous évitez l'activité physique et ne suivez pas un régime, le risque d'obstruction intestinale est élevé. Le port de sous-vêtements de compression est un moyen de prévenir la thrombophlébite. La thrombophlébite est également prévenue par l'utilisation d'anticoagulants.

Les complications les plus courantes de l'appendicite sont les complications de la plaie. Dans le même temps, ils représentent le moindre danger. Le fait que la plaie ne guérisse pas, comme il se doit, indique une augmentation de la température et la survenue d'un compactage. Le pus apparaît de la suture. Dans ce cas, la plaie est à nouveau traitée, un drainage est utilisé et des antibiotiques sont prescrits.

Nous décrivons maintenant les complications les plus dangereuses de l'appendicectomie.

Fistule intestinale

Causes de la fistule intestinale après une appendicectomie:

  • Les escarres Apparaissent de l'utilisation de drains et de tampons rigides;
  • Erreurs techniques commises lors de l'opération;
  • Inflammation qui passe dans les anses intestinales avec leur destruction ultérieure.

Le fait qu'il y ait un développement de fistules intestinales, dit une augmentation de la douleur dans la région iliaque droite. Il se manifeste environ une semaine après l'appendicectomie. Peut-être le développement de l'obstruction intestinale. En cas de suture incomplète de la plaie, le contenu de l'intestin peut être excrété par la suture. Si la plaie est bien suturée, le contenu intestinal dans la cavité abdominale, ce qui provoque une inflammation purulente. Pour lutter contre la fistule intestinale, une seule méthode est chirurgicale.

Pylephlebitis

Une des conséquences les plus désagréables et dangereuses de l'appendicite est la pyléphlébite. La pyléphlébite est la propagation des processus purulents de l'appendice à la veine porte du foie. Comme cette veine a des branches, les ulcères apparaissent en grand nombre. Cette complication peut survenir avant et après une appendicectomie. Dans la plupart des cas, la pyléphlébite est une complication postopératoire. La période d'apparition des symptômes peut également varier considérablement. Ils peuvent survenir à la fois le troisième jour après la chirurgie et un mois et demi après celle-ci.

La pyléphlébite se manifeste par les symptômes suivants:

  • Rate et foie élargis;
  • Le pouls faiblit, va cesser de s'accélérer;
  • Forte augmentation de la température, fièvre;
  • Douleurs irradiantes dans le bas du dos et les omoplates dans l'hypochondre droit;
  • La peau devient pâle, le visage devient jaunâtre.

Avec le développement de complications telles que la pyléphlébite, le taux de mortalité est très élevé. Pour sauver la vie du patient peut dans de rares cas. Cela n'est possible que lorsque la pyléphlébite est détectée à un stade précoce. Les anticoagulants et les antibiotiques sont utilisés dans la pyléphlébite, mais le traitement principal est chirurgical. Chaque abcès est ouvert et drainé.

Ce qui peut et ne doit pas être fait après une appendicite.

Après l'appendicectomie, un régime doux pour l'effort physique doit être observé. De lourdes charges doivent être abstenus pendant 3 mois. Si une appendicite simple est opérée, il est alors possible de commencer à marcher dans les 5 heures qui suivent l'opération, ce qui est non seulement possible, mais nécessaire. Il est également nécessaire d'éviter que de l'eau pénètre dans la plaie postopératoire. Vous ne pouvez nager complètement que lorsque les points de suture sont retirés. Après une appendicectomie, il vaut mieux s'abstenir de relations sexuelles pendant environ une semaine.

http://zhktrakt.ru/appenditsit/oslozhneniya-appenditsita.html

Publications De Pancréatite