Diarrhée chez les femmes enceintes à un stade précoce

La diarrhée, les vomissements ne se produisant pas plus de trois fois par jour et ne s'accompagnent pas de symptômes tels que fièvre, douleurs abdominales, présence d'impuretés dans les selles (mucus, sang) font partie des signes des premières semaines de grossesse, résultant d'un ajustement hormonal.

Causes de la diarrhée en début de grossesse

En outre, il existe un certain nombre de causes de diarrhée chez les femmes enceintes:

  1. Perturbation alimentaire. Cela est dû à la caractéristique et à un autre signe de grossesse - les préférences alimentaires, qui changent souvent pendant la grossesse.
  2. Stress émotionnel. L’anxiété excessive, qui est également un signe concomitant de grossesse, et pas seulement au début, peut entraîner l’apparition de selles molles. Toute situation dans la vie d'une femme enceinte, même aller chez le médecin, se préparer à une échographie fœtale, etc., peut être source de sentiments et de stress.
  3. Empoisonnement avec des aliments rassis, accompagnés de diarrhée, de nausées et de vomissements.
  4. Infections intestinales très dangereuses pour la femme et le fœtus. Ils sont également accompagnés de vomissements et de douleurs abdominales.
  5. Maladies gastro-intestinales et lésions du pancréas.
  6. Les parasites intestinaux apparaissent généralement lorsque l’hygiène n’est pas respectée et que les fruits et les légumes mal lavés sont consommés.
  7. Manque de vitamines avec une nutrition déséquilibrée.
  8. Acceptation de certains médicaments.
  9. Allergie
  10. Maladies du système endocrinien.
  11. Activité lactique réduite dans les intestins, qui se caractérise par l'apparition d'une intolérance au lait et, par conséquent, par la diarrhée.

Quels sont les dangers de la diarrhée dans les premières semaines de grossesse?

  1. La diarrhée peut entraîner une déshydratation et une perte d'éléments traces, ce qui nuit au développement fœtal de l'enfant. La richesse en vitamines et en minéraux est la clé de la santé du futur bébé, ainsi que de sa mère. Leur carence peut entraîner diverses pathologies chez le fœtus, en particulier au premier semestre, lors de la formation des organes internes.
  2. Les crampes intestinales fréquentes lors de la diarrhée aux premiers stades de la grossesse comportent un risque de fausse couche, car elles provoquent des contractions utérines.
  3. Les selles liquides provoquées par une intoxication peuvent également provoquer une fausse couche ou diverses pathologies chez l'enfant, en particulier aux premiers stades de développement.
  4. L'allergie, conduisant à l'apparition de selles liquides, est dangereuse en elle-même, car elle a un effet sur le fœtus. De plus, la prédisposition aux allergies peut être transmise à l'enfant. Avec de fortes réactions allergiques ne peut pas faire sans prendre des antihistaminiques, ce qui est indésirable, surtout dans les premiers mois de la grossesse, lorsque la formation des organes, le système nerveux.
  5. Les médicaments pour le traitement des maladies qui causent la diarrhée doivent être administrés sous le contrôle strict de spécialistes, car ils présentent de nombreuses contre-indications négatives pour le développement du fœtus. Par conséquent, leur réception devrait être strictement limitée.

Symptômes associés de la diarrhée

Puisque la diarrhée peut être causée par des causes multiples, sa manifestation se manifeste de différentes manières: accompagnée de divers symptômes ou disparus, soit à long terme ou à court terme, etc. Selon les causes de l'indigestion, la diarrhée est caractérisée par les symptômes suivants:

  • l'apparition d'une odeur désagréable dans les masses fécales, pouvant être putride, acide et indiquer les causes spécifiques des pathologies qui ont provoqué des selles molles;
  • la présence de mucus, de mousse ou de traînées de sang dans les fèces;
  • changer la couleur des selles;
  • augmentation de la température corporelle, qui survient généralement en cas d'intoxication, de maladies infectieuses et virales, de processus inflammatoires du tractus gastro-intestinal;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • des frissons;
  • état fébrile;
  • douleur dans l'abdomen;
  • gonflement, flatulence, formation de gaz;
  • faiblesse, léthargie;
  • perte d'appétit.

Outre un goût inhabituel et une bouche sèche, une sensation de soif insatiable, une couleur sombre de l’urine, des vertiges, signes de déshydratation.

Types de diarrhée

  1. La diarrhée, appelée hyperexudative, est caractéristique des états pathologiques, où sels, eau, protéines pénètrent dans la lumière intestinale en raison d'une inflammation et d'une ulcération. Ce type de pathologie est caractéristique des infections aiguës (dysenterie, par exemple), de la tuberculose intestinale, de la maladie de Crohn, de la colite ulcéreuse. Les selles peuvent contenir du mucus, du sang et du pus.
  2. Le type sécrétoire désigne la diarrhée causée par une fonction d'absorption altérée dans l'intestin ou une libération accrue d'eau dans la lumière intestinale. En même temps, la chaise prend une teinte verdâtre ou jaune. Les maladies typiques de cette forme de diarrhée sont le choléra et les infections intestinales.
  3. Les types hypokinétiques et hyperkinétiques de diarrhée se développent à partir de: troubles de la motilité intestinale; stress émotionnel; prendre des médicaments avec des propriétés laxatives.
  4. L'osmolar est appelé diarrhée, qui se caractérise par une absorption réduite des substances en raison d'un déficit en enzyme, d'un déficit en disaccharide (intolérance au lactose). Une caractéristique distinctive de la diarrhée osmolaire est le contenu dans les matières fécales de particules d'aliments non digérées.

La diarrhée chez les femmes enceintes est également divisée par durée en:

  • aigu, surgissant soudainement;
  • longue durée plus de deux semaines;
  • chronique, se poursuivant pendant longtemps.

Traitement de la diarrhée en début de grossesse

Le traitement médicamenteux chez la femme enceinte ne doit être effectué que sur prescription d'un médecin. Avec une augmentation des selles liquides, il est généralement prescrit des moyens avec des propriétés absorbantes: Smektu, charbon actif, Nifuroxazide. Ce sont les préparations les plus bénignes pour le bébé et sa mère, luttant efficacement contre la diarrhée sans perturber la microflore intestinale. De plus, il est important de maintenir le niveau d’équilibre hydrique et salin dans le corps. Pour ce faire, utilisez autant de liquide que possible (thé, compote), ainsi que la solution de sel Enteredez ou Rehydron. Vous pouvez préparer la solution de sel vous-même en ajoutant une cuillerée à thé de sucre et de sel à un verre d’eau bouillie. Ces fonds vous permettront de maintenir un équilibre aqueux glucose-sel et de réduire les nausées et les vomissements.

En fonction de la cause de la diarrhée, un traitement est prescrit. Le médecin vous prescrira des médicaments que vous pouvez boire pour les femmes enceintes souffrant de diarrhée. Dans les maladies infectieuses, il est impossible de se passer d’agents antibactériens, prescrits individuellement pour chaque cas, en tenant compte de l’état de la femme, de la gravité de la maladie et de la tolérance des médicaments. En cas de troubles intestinaux de nature neurogène, des sédatifs sont prescrits (Agripaume, Menthe poivrée).

Nourriture pour la diarrhée

Lors du traitement de la diarrhée, vous devez revoir votre régime alimentaire et, tout d’abord, éliminer les aliments irritants pour les intestins.

Les produits interdits comprennent:

  • aliments gras et frits;
  • saucisses, viandes fumées;
  • les cornichons;
  • boissons gazeuses;
  • le lait;
  • produits de pain et de farine;
  • confiserie;
  • chocolat, cacao;
  • des fruits;
  • les légumes;
  • froid, chaud.

Avec le développement grave de la maladie est recommandé pendant un jour d'abandonner complètement la nourriture, en le remplaçant par beaucoup de boisson. Le liquide doit être pris par petites gorgées aussi souvent que possible. Si vous avez faim, utilisez de petites quantités de biscottes, de bouillie de riz fraîche ou de flocons d’avoine, faites bouillir les céréales de préférence avant l’apparition de mucus qui enveloppe et protège parfaitement les parois du tube digestif. Avec des vomissements fréquents, la bouillie vaut mieux remplacer la décoction d'eux.

Méthodes traditionnelles de traitement de la diarrhée dans les premières semaines de grossesse

Les recettes folkloriques à partir de selles liquides n'ont bien sûr pas de propriétés moins efficaces. Toutefois, leur utilisation chez les femmes enceintes doit faire l'objet d'un accord avec le médecin, car nombre d'entre elles présentent également des contre-indications. La posologie et le cours du traitement sont prescrits individuellement.

Exemples de recettes de teintures et décoctions de diarrhée:

  1. Infusion d’écorce de grenade: versez un verre d’eau bouillante, infusé pendant vingt minutes, avec une cuillère à soupe d’écorce.
  2. Film déchiqueté de gésiers de poulet est un excellent remède contre la diarrhée, qui n'a pratiquement aucune contre-indication. Prendre trois fois par jour pour une demi-cuillère à café.
  3. Décoction de poire. À cinq cents millilitres d'eau chaude, ajoutez un verre de poires finement hachées, faites cuire environ vingt minutes, laissez infuser trois heures. Prendre quatre fois par jour avant de manger un demi-verre.
  4. Une décoction d'une cuillère à soupe de baies d'une cerise d'oiseau versez un verre d'eau chaude, faites cuire pendant dix minutes, insistez deux heures. Buvez quelques gorgées à la fois tout au long de la journée.
  5. Quarante grammes de fruits de Viorne verser un verre d'eau, faire bouillir pendant dix minutes, laisser refroidir, ajouter une cuillerée de miel. La boisson préparée est consommée trois fois par jour pendant cinquante millilitres.
  6. Dix pois de poivre noir, de préférence avant le coucher.

Prévention de la diarrhée

Il est important de suivre quelques règles simples pour empêcher l’apparition de selles liquides:

  1. Hygiène des mains, coutellerie.
  2. Ne manger que des aliments frais.
  3. Bien laver les fruits frais, les légumes, les herbes.
  4. Ne pas trop manger.
  5. Ne pas utiliser de produits incompatibles.
  6. Suivez le régime.
  7. Gardez une trace de la durée de conservation des produits.
  8. Ne pas abuser des produits gras et fumés.
  9. Réception de vitamines pour les femmes enceintes.
  10. Il est conseillé de ne pas manger dans les lieux publics, il est préférable de préparer les aliments à la maison, afin d'éviter toute possibilité d'empoisonnement avec des produits rassis, d'infection par des maladies infectieuses.
  11. Les produits à base de viande et de poisson doivent être bien cuits.
  12. Il vaut mieux ne pas risquer d'essayer des aliments inhabituels pendant la grossesse, la réaction peut être imprévisible.
  13. Essayez d'éviter les conflits qui peuvent causer du stress.
http://ponos.men/ponos-u-beremennyh-na-rannih-srokah.html

Diarrhée en début de grossesse: quand un traitement est-il nécessaire?

Vous pouvez souvent entendre des femmes se plaindre de diarrhée pendant la grossesse au tout début. La survenue de ce symptôme a plusieurs causes, allant de l'indigestion banale de l'estomac aux maladies infectieuses graves, qui nécessitent un traitement urgent.

Une diarrhée survient-elle en début de grossesse en signe de maladie ou s'agit-il d'une réponse physiologique normale à la fécondation? Les médecins disent que c'est souvent la diarrhée qui est l'un des premiers symptômes de la conception. Cependant, nous ne devons pas oublier que cela peut être une manifestation du processus pathologique en développement dans le corps.

Types de diarrhée

Il existe plusieurs types de diarrhée, en fonction des raisons qui l'ont provoquée:

  • Osmolar. Ce type de diarrhée se manifeste dans des situations où l’absorption de substances de la lumière intestinale est perturbée. Les changements conduisent au développement d'une dysbiose, à la destruction de la muqueuse gastro-intestinale et peuvent également entraîner un déficit en enzyme. La diarrhée osmolaire se manifeste par des selles liquides abondantes avec des particules d'aliments non digérées.
  • Sécrétoire La diarrhée chez la femme enceinte, en particulier au début, est due à l'incapacité de la paroi intestinale à absorber les nutriments, ce qui conduit souvent au développement de processus infectieux d'étiologies variées. Le trouble se manifeste par une diarrhée aqueuse abondante avec des plaques verdâtres.
  • Hyperexudative. Des maladies telles que la shigellose, la maladie de Crohn, la salmonellose, la colite ulcéreuse et d'autres processus inflammatoires du tractus gastro-intestinal sont accompagnées d'une diarrhée abondante avec un mélange de grumeaux ou de pus sanguinolents et de vives douleurs abdominales. En outre, la diarrhée est l'un des signes diagnostiques du carcinome.
  • Hyper et hypokinétique. Ces types de diarrhée sont causés par des modifications de la motilité intestinale: lorsqu’elle est ralentie, il se produit une hypokinétique et lorsqu’elle est accélérée, il se produit une hyperkinèse. Cela est dû à des troubles nerveux et à une surdose de certains médicaments. Les matières fécales sont une masse pâteuse, la fréquence des selles peut atteindre plusieurs fois par heure.

Raisons

Une diarrhée précoce pendant la grossesse peut survenir pour diverses raisons.

Considérez le plus probable d'entre eux:

  • les changements hormonaux dans le corps et la toxicose peuvent entraîner le fait qu’en plus des vomissements, il existe d’autres troubles digestifs, notamment des diarrhées, des douleurs abdominales, des flatulences;
  • une anxiété excessive affecte négativement l'état du système nerveux, ce qui peut provoquer une diarrhée de genèse psycho-somatique;
  • des modifications du régime alimentaire habituel dues à l'apparition de nouvelles préférences gustatives et à la combinaison de produits incompatibles, tels que le lait et les concombres marinés;
  • prendre des aliments rassis ou périmés;
  • récidive de maladies inflammatoires chroniques du tractus gastro-intestinal (colite, dyskinésies, gastrite);
  • l'infection par des parasites s'accompagne souvent de troubles des intestins;
  • utilisation excessive de laxatifs pour la constipation.

Est-ce dangereux?

Le risque de diarrhée en début de grossesse est déterminé par le degré de gravité, quel que soit le moment où il est survenu: avant ou après le retard. La diarrhée causée par l'indigestion banale de l'estomac, passe rapidement et ne nécessite pas de traitement spécial, contrairement à la diarrhée infectieuse, impliquant un traitement sous le contrôle d'un médecin.

Le principal danger est le suivant:

  • de fortes contractions spasmodiques de l'abdomen peuvent entraîner une hypertonie utérine, dangereuse en cas de risque de fausse couche;
  • l'infection a la capacité de pénétrer dans l'embryon et entrave son développement;
  • la diarrhée d'étiologie infectieuse est souvent accompagnée d'hyperthermie, qui est également hautement indésirable au début de la grossesse;
  • les toxines du sang peuvent pénétrer dans le fœtus.

Comment faire face à la diarrhée?

Les médecins prescrivent très rarement des médicaments pendant la grossesse, car ils peuvent avoir un effet négatif sur l'organisme en croissance. Pour cette raison, lorsque des signes de diarrhée apparaissent au début de la grossesse, les médecins vous conseillent d’ajuster le menu du jour, d’exclure les aliments susceptibles d’aggraver la diarrhée et d’ajouter des plats à effet astringent.

Si le problème ne disparaît pas au bout de 1-2 jours, il est souvent impossible de se passer du traitement médicamenteux. Pendant la grossesse, vous ne pouvez en aucun cas choisir votre propre médicament: seul un médecin devrait le faire.

Pour éliminer la diarrhée, les adsorbants sont généralement recommandés:

Ces médicaments sont parfaitement sans danger pour les femmes enceintes, mais vous ne devez pas les prendre de manière incontrôlable. Les sorbants ne doivent pas être consommés simultanément avec des vitamines, car l’effet de la prise de ces dernières disparaît.

En cas de forte diarrhée, Trisol ou Regidron doivent également être pris, qui maintiennent l’équilibre eau-sel dans le corps au niveau nécessaire pour un fonctionnement normal.

Méthodes folkloriques

L'attente d'un bébé est une période où il est extrêmement indésirable de prendre de nombreux médicaments, car ils peuvent nuire au développement de l'enfant. Lorsque la diarrhée survient pendant la grossesse, les femmes essaient de se débarrasser de la maladie sans traitement médicamenteux, en particulier au début, car au cours des 12 premières semaines après la conception, le stade le plus important a lieu - la ponte de tous les systèmes et organes du fœtus. Même des médicaments apparemment inoffensifs peuvent perturber ce processus important.

Par conséquent, les futures mères ont souvent recours aux conseils de la médecine traditionnelle:

  • Feuilles de mûre décoction. Une poignée de vert verser 250 ml d'eau bouillante et mettre dans un endroit sombre pour infuser. Une fois le bouillon refroidi, filtrez et buvez 2 c. l trois fois par jour.
  • Solution d'amidon. Dans un verre d'eau tiède, ajoutez 2 cuillères à café de fécule de pomme de terre, mélangez et buvez.
  • Myrtille Kissel. Boisson prête à utiliser un demi-verre après chaque repas.
  • Lorsque la diarrhée est provoquée par une dépression nerveuse, vous pouvez préparer du thé avec de la mélisse ou de la camomille. Ces herbes ont un effet apaisant.
  • Boisson à la grenade. Mélangez de zeste de grenade pour préparer un verre d’eau bouillante, après avoir insisté, buvez 100 ml deux fois par jour.

En outre, en cas de forte diarrhée, veillez à boire suffisamment d'eau pour compenser la perte de liquide dans le corps. Il est possible de traiter avec des herbes médicinales seulement si la femme n’a pas développé précédemment d’allergie à celles-ci, ni également si elles n’ont pas d’effet tonique sur les muscles lisses.

Les accusations suivantes sont sans danger pour les femmes enceintes:

  • absinthe, thym, aulnes et faucon;
  • Fleurs de camomille, écorce de chêne, plantain et racine de potentille;
  • feuilles de fraise, calamus et calendula.

Prévention

À partir du moment où une femme découvre qu'elle deviendra mère, elle devrait sérieusement réfléchir à son régime alimentaire. C'est un régime équilibré en début de grossesse qui permet au fœtus de recevoir tous les nutriments nécessaires à son développement et protège la future mère d'éventuels troubles digestifs.

Les femmes enceintes devraient suivre les recommandations suivantes pour la restauration:

  • Il y en a souvent, mais par petites portions, en essayant de ne pas dépasser le contenu calorique quotidien de plus de 10-15% des valeurs habituelles.
  • Pas besoin de "manger pour deux", car cela peut entraîner non seulement des troubles de l'alimentation, mais aussi un excès de poids.
  • Essayez d'éviter les plats exotiques, non testés auparavant, car cela peut provoquer des vomissements ou de la diarrhée.
  • Ne pas trop manger.
  • Ne mangez que des produits frais.
  • Avant de manger des légumes ou des fruits crus, vous devez les rincer soigneusement à l'eau courante.
  • La viande et le poisson ne doivent être consommés qu'après un traitement thermique préliminaire, car les aliments insuffisamment grillés peuvent contenir des parasites.
  • Assurez-vous de vous laver les mains avant de manger et après votre retour des toilettes et des endroits bondés.
  • Pendant la période de l’épidémie, essayez de ne pas vous rendre dans des lieux très fréquentés car le risque de contracter la maladie augmente.

La diarrhée pendant la grossesse est dans la plupart des cas facile à traiter, mais il est préférable d’essayer d’éviter cette affection désagréable. Il est nécessaire de respecter les règles de nutrition ci-dessus, ainsi que de contrôler non seulement la qualité, mais également la quantité de produits utilisés.

Auteur: Violeta Kudryavtseva, médecin,
spécifiquement pour Mama66.ru

http://mama66.ru/pregn/ponos-na-rannikh-srokakh-beremennosti

Peut-il y avoir une diarrhée pendant la grossesse dans les premiers stades et quel est son danger?

La diarrhée en début de grossesse est normale en raison de modifications du fond hormonal de la future mère. Nausée, bâillonnement, chaises lâches - les premiers signes de l'émergence d'une nouvelle vie dans le corps de la femme. Si la diarrhée dans les premiers stades de la grossesse n'est pas causée par d'autres maladies pathologiques, elle ne constitue pas un danger particulier pour la mère et le futur bébé. Mais tout changement d'état au cours du premier trimestre doit être alerté afin d'éviter des problèmes de développement fœtal.

Causes d'un symptôme désagréable

La survenue d'une diarrhée dans les premières semaines de grossesse est associée à la production d'une hormone qui aide à ralentir le fonctionnement de l'intestin pour une meilleure absorption des substances et des vitamines nécessaires au développement normal du bébé. Les selles liquides dans un trimestre plusieurs fois par jour constituent une condition normale du corps. La survenue d'une diarrhée en début de grossesse peut être due à d'autres facteurs internes et externes:

  • empoisonnement;
  • impact de microbes pathogènes, de bactéries;
  • changer les habitudes alimentaires;
  • la toxicose;
  • une grande quantité d'eau potable;
  • les pathologies de l'estomac, des intestins, qui sont chroniques;
  • tension artérielle instable;
  • tension stressante.

La diarrhée au cours du premier trimestre de la grossesse peut être le résultat d'une intoxication alimentaire. Manger des aliments vides et de mauvaise qualité provoque des problèmes d'estomac. Pendant la grossesse, de nombreuses femmes peuvent être tentées d'essayer de nouveaux ingrédients. L'introduction d'aliments inhabituels provoque des processus dans lesquels les aliments ne sont pas absorbés. Les femmes enceintes commencent à utiliser des fruits et des légumes contenant des fibres en quantité illimitée. Les aliments incompatibles provoquent la diarrhée pendant la grossesse.

Les changements dans les niveaux hormonaux entraînent des nausées et des vomissements. La toxicose est la cause de la diarrhée au cours du premier trimestre. Une femme enceinte, comme toute autre personne, est susceptible d’être infectée par un virus, une infection intestinale résultant de la consommation d’aliments de mauvaise qualité ou du non-respect des règles d’hygiène personnelle.

La réorganisation des hormones entraîne une diminution de l'immunité, ce qui affecte l'exacerbation des maladies chroniques du système digestif. Anxiété - l'état habituel d'une femme enceinte. Sur le fond des expériences, le stress, les selles molles fréquentes peuvent se produire.

Types de diarrhée

La diarrhée chez la femme enceinte peut survenir plusieurs fois par jour. Un seul mouvement de l'intestin est commun et ne nécessite pas de traitement médical. Si la diarrhée est plus de 3-4 fois, alors vous devriez faire attention à la consistance, la couleur des matières fécales. L'apparition de selles molles fréquentes indique les causes de la pathologie.

Il existe 4 types de diarrhée en début de grossesse:

  • osmolaire;
  • sécrétoire;
  • hyperassudatif;
  • hypokinetic, hyperkinetic.

La variété de diarrhée osmolaire se caractérise par une forte libération de selles liquides contenant des impuretés alimentaires non absorbées par l'organisme. Cette forme est due à une dysbiose, à un manque de nutriments, à des enzymes.

La diarrhée au cours du premier trimestre de la forme sécrétoire est caractérisée par une forte libération de verdâtre fécal aqueux. Une telle variété résulte de l’infiltration de bactéries pathogènes, d’infections intestinales.

La forme hyperessudative est caractérisée par une diarrhée abondante avec un mélange de pus, de sang. La diarrhée est accompagnée de douleurs abdominales aiguës et graves. Ce type de selles molles est causé par une exacerbation de pathologies chroniques du tractus gastro-intestinal.

La forme hypokinétique ou hyperkinétique de la diarrhée se caractérise par un besoin fréquent de déféquer, dont la consistance est pâteuse. Une telle variété est due au stress, aux médicaments, qui entraînent un ralentissement (hypokinétique) ou une accélération (hyperkinétique) de la motilité intestinale.

Les matières fécales noires et rouges sont des signes de saignement interne. On peut observer des masses sombres après avoir pris des complexes vitaminiques contenant de grandes quantités de fer. La couleur rouge des selles, associée à une couleur de peau pâle, une pression artérielle basse, des vomissements, des douleurs abdominales intenses, des étourdissements indiquent un saignement à l'intérieur de l'intestin.

Des impuretés de sang écarlate dans les matières fécales sont dues à la formation d'hémorroïdes, des fissures anales dues à une mauvaise circulation veineuse dans les vaisseaux rectaux pendant la grossesse.

Les dangers de la diarrhée au premier trimestre de la grossesse

Des envies fréquentes de déféquer dans les premiers jours ou mois de la grossesse sont dangereuses pour la mère et l'enfant à naître. Une diarrhée régulière peut avoir des conséquences graves:

  • la déshydratation;
  • intoxication;
  • manifestation de symptômes dangereux;
  • augmenter le tonus de l'utérus;
  • la menace de perdre un enfant;
  • altération du développement fœtal.

La déshydratation est le résultat de vomissements et de diarrhée. L'apparition de la sécheresse de la peau du corps, de la bouche, de la plaque blanche sur la langue, de la faiblesse, des problèmes d'excrétion de l'urine - voilà pourquoi il est urgent de faire appel à un médecin. La déshydratation entraîne une violation de l'équilibre eau-sel, des électrolytes, la lixiviation d'éléments nutritifs utiles et de vitamines, ce qui nuit au bien-être de la future mère et au développement du fœtus.

La pénétration dans le corps d'une femme enceinte par des microorganismes pathogènes entraîne une intoxication. Les substances nocives pénètrent dans le sang, affectent donc le développement de l’embryon. Les toxines peuvent provoquer une fausse couche - la perte de l'enfant.

L'émergence d'une diarrhée contribue à une motilité accrue du tractus gastro-intestinal, qui s'accompagne de douleurs et de spasmes. La contraction séquentielle des muscles intestinaux provoque un tonus utérin, un détachement du placenta et, par conséquent, une probabilité de fausse couche.

Diagnostic de pathologie

Des diarrhées fréquentes au cours du premier trimestre de la grossesse peuvent nuire au développement du fœtus. C'est pendant cette période que se forment les organes et les systèmes corporels du futur bébé. Lorsqu'un symptôme symptomatique désagréable apparaît, vous devez consulter un médecin pour obtenir un diagnostic, dont les résultats vous permettront d'identifier la cause de la maladie et de prescrire le traitement approprié au traitement de la diarrhée.

Prise de sang et matières fécales - les principales étapes de la recherche en laboratoire. Les méthodes de diagnostic utilisant des matériaux biologiques permettent de détecter la présence de parasites, de vers, d'infections pathogènes, de perturbation de la microflore intestinale naturelle et de processus inflammatoires internes.

L'analyse des matières fécales donne une idée du dysfonctionnement du pancréas, de la présence de bactéries. Examen instrumental - Méthode supplémentaire de diagnostic, comprenant le passage d'un coprogramme, une échographie des organes abdominaux afin de détecter des anomalies des organes internes.

Thérapie Thérapeutique

Le traitement de la diarrhée dans les premiers stades de la grossesse est nécessaire après la réception des résultats du diagnostic. Le traitement dépend de la détermination de la cause de la pathologie. Le traitement de la diarrhée implique la prise de médicaments, l'observance d'un régime de consommation d'alcool et une alimentation saine.

Médicaments

Prendre des médicaments pour résoudre un problème avec les selles ne devrait être fait que sur les conseils d'un médecin. De nombreux médicaments sont contre-indiqués chez les femmes enceintes, tels que la prise d’antibiotiques. Il existe une liste de médicaments qui éliminent les causes des selles liquides sans nuire à la future mère et au fœtus:

  • solutions de réhydratation;
  • les adsorbants;
  • agents contenant des enzymes.

Afin d'éviter la déshydratation, les femmes enceintes doivent prendre des solutions contenant du sel, du glucose. Ces médicaments contribuent au maintien de l'équilibre eau-sel lors du lessivage des nutriments en période de diarrhée.

Adsorbants - la principale catégorie de médicaments, sans danger pour le développement de l’embryon. Ces médicaments contribuent à l'élimination des toxines, réduisent le risque d'intoxication du corps. Les moyens d’action adsorbante, par exemple, poudre de Smecta, suspension d’Enterosgel, capsules de Lactofiltrum, charbon actif, ne doivent pas être pris simultanément avec des complexes vitaminiques.

Si les selles sont fréquemment provoquées par une maladie chronique de l'estomac ou des intestins, une femme enceinte devrait prendre des médicaments à base d'enzymes, par exemple les comprimés Mezim et Créon.

Mode de consommation

Le traitement médical implique l'observance du régime de consommation. En cas de diarrhée, une femme enceinte devrait utiliser 3,5 litres de liquide: eau pure, solutions salines, tisanes. Les boissons préparées selon les recommandations de la médecine traditionnelle doivent être utilisées sous la surveillance d'un médecin afin d'éviter de causer un préjudice irréparable à la santé et à l'avenir du bébé. Vous pouvez guérir la diarrhée avec des recettes éprouvées:

  • bouillon de riz;
  • solution aqueuse avec de la fécule de pomme de terre;
  • décoction de feuilles de mûre;
  • gelée de myrtille;
  • tisane avec addition de camomille, mélisse, menthe, écorce de chêne, millepertuis, calamus, absinthe;
  • décoction de Motherwort;
  • thé de la peau de grenade.

Les frais de traitement à base de plantes médicinales doivent être effectués en l'absence d'indication d'utilisation: allergies, intolérance aux composants. Il n'est pas recommandé d'utiliser des méthodes folkloriques par vous-même.

Alimentation saine

Quand une femme devient enceinte, elle devrait accorder une attention particulière à son régime alimentaire. Avec l'apparition des selles liquides, vous devez suivre les règles du régime thérapeutique:

  • exclure du menu les plats épicés, gras, salés, fumés, les produits semi-finis, les aliments transformés thermiquement, les saucisses, les produits laitiers, les spiritueux;
  • manger des viandes maigres, de la volaille, des soupes légères, des bouillies cuites à l'eau, du pain séché, des légumes cuits à la vapeur ou au four;
  • diviser les repas;
  • manger des quantités modérées de nourriture;
  • rejet d'ingrédients exotiques;
  • inclusion dans le régime de produits frais de qualité.

Le régime alimentaire doit être équilibré et varié pour le développement mental et physique normal du fœtus.

Prévention

Afin d’éviter des troubles intestinaux, une rechute de la maladie, il est nécessaire de manger des aliments frais, de contrôler la quantité de nourriture absorbée, de ne pas mourir de faim, de ne pas trop manger. Il est important pour une femme enceinte de respecter les règles d'hygiène personnelle: se laver les mains plus souvent avant de manger.

Au début, il est déconseillé de visiter de grandes concentrations de personnes afin de ne pas contracter de maladies virales et catarrhales. L’acceptation de complexes spéciaux de vitamines et de minéraux et de fréquentes promenades au grand air renforceront l’immunité de la future mère.

La grossesse est une étape importante de la vie d’une femme. Pendant cette période, vous devez surveiller de près l'état de santé pour éviter les pathologies de l'embryon. Une diarrhée au cours du premier trimestre peut indiquer la survenue de maladies internes graves. Un traitement précoce, y compris la prise de médicaments, l'observance du régime alimentaire évitera le développement de complications.

http://gastrot.ru/diareya/ponos-na-rannih-srokah-beremennosti

Trouble de la grossesse: Diarrhée précoce

La grossesse n’est pas une maladie, mais une femme doit être extrêmement prudente et attentive pendant cette période. L'essentiel est de comprendre que le corps subit une restructuration complexe. Les défaillances peuvent être détectées dans le travail même des organismes qui remplissaient auparavant leurs fonctions de manière parfaite et sans faille.

Surtout "riche en surprises" en début de grossesse. Une de ces surprises désagréables peut être la diarrhée. Un tel trouble (dans le langage courant - diarrhée) a toujours de nombreuses causes et signes.

En début de grossesse, la diarrhée a certaines nuances supplémentaires permettant de déterminer la nature du problème et sa gravité.

Blâmer les hormones

Souvent pendant la grossesse, les femmes se plaignent de constipation. Toutefois, les médecins consultent fréquemment l’augmentation du nombre de demandes urgentes de libération des intestins plus de trois fois par jour, accompagnée de modifications de la consistance des selles (qui deviennent liquides). Et il peut y avoir des raisons à cela.

  • Après la conception de l'enfant, le fond hormonal de la future mère subit de profonds changements. L'augmentation des taux d'œstrogènes est un signe du début du développement du fœtus chez la femme. Son taux important peut entraîner une séparation accrue de la bile. Dans certains cas, il se fait sentir fourmillant dans l'hypochondre droit. Les acides biliaires, étant libérés en grandes quantités dans l'intestin, inhibent le processus d'absorption, ce qui entraîne une indigestion. Dans le même temps, la chaise devient plus fréquente et mal formée et la couleur des matières fécales de la future mère peut devenir verdâtre. Cette couleur lui donne un excès de fiel.
  • Une autre cause de diarrhée chez les femmes enceintes à un stade précoce peut être la toxicose, au cours de laquelle les préférences gustatives des femmes changent. Commençant à manger de façon inhabituelle, pas familière avec son estomac ni avec des produits incompatibles entre eux, la future mère surcharge son corps. Particulièrement vulnérable à ce moment, il échoue souvent sous la forme d'une indigestion.
  • La nervosité et la susceptibilité au stress sont des signes de procréation, car le processus de restructuration du corps de la future mère affecte son système nerveux. Les selles liquides chez les femmes enceintes peuvent survenir en réaction à une situation désagréable.

La présence de modifications hormonales chez les femmes enceintes à un stade précoce est un facteur suffisant pour le développement d'un trouble de l'estomac ou des intestins. Mais cela ne conduit pas toujours à la diarrhée. L’adaptation hormonale est vécue par toutes les femmes enceintes, peu de personnes souffrent d’indigestion. Par conséquent, la diarrhée ne peut pas être considérée comme un signe de grossesse.

Les troubles digestifs causés par les causes naturelles de l'état physiologique d'une femme en position ne durent généralement pas plus de 10 jours. Elle ne s'accompagne pas de douleurs aiguës, ni d'un besoin très fréquent de vider l'intestin. Dans ce cas, il n'y a aucune raison de grave alarme.

Variétés de diarrhée

Une augmentation de la quantité d'hormones peut non seulement être à l'origine de la diarrhée au cours des premiers stades de la grossesse. De nombreux autres facteurs peuvent déterminer les troubles digestifs. La diarrhée peut être aiguë et chronique. Cette condition nécessite l'intervention d'un spécialiste.

La diarrhée aiguë est généralement causée par:

  • infections bactériennes;
  • infections virales;
  • staphylocoque;
  • infections fongiques et parasitaires;
  • intoxication et effets secondaires liés à la prise de médicaments.

Les responsables de la diarrhée chronique sont souvent des désordres systémiques dans le travail des organes digestifs au regard de leurs pathologies. En règle générale, il est le signe de maladies de l'estomac, du foie, du pancréas, de processus inflammatoires du petit ou du gros intestin et de troubles endocriniens. Les problèmes de santé sont souvent exacerbés ou se manifestent au tout début, pendant la période de restructuration et de stress les plus intenses, exercée sur tous les organes et systèmes de la femme enceinte.

Les troubles aigus de l'estomac et des intestins sont accompagnés de:

  • nausées et vomissements sévères;
  • des frissons et de la fièvre;
  • faiblesse et mal de tête;
  • spasmes, douleurs paroxystiques et flatulences.

La chaise peut changer de consistance en passant de la bouillie, où il y a des fragments d’aliments non digérés, à aqueuse, avec la présence de mucus ou d’inclusions sanglantes. Lorsque vous allez à la selle, il y a une odeur forte et inhabituelle, la couleur de l'écoulement peut changer. La présence de couleur noire dans les matières fécales évoque le plus souvent un ulcère ouvert. Une exception peut être la prise de médicaments ou de produits à haute teneur en fer.

Une fréquence de selles supérieure à 5 aller aux toilettes par jour est déjà un signe que la diarrhée est un facteur secondaire qui accompagne la présence de pathogènes ou de processus inflammatoires dans le tractus gastro-intestinal. Dans ce cas, il est dangereux de soigner soi-même un mal d'estomac et une violation de la motilité intestinale. Un besoin urgent de consulter un médecin!

Danger de diarrhée et précautions

Toute indigestion ou défaillance de la motilité intestinale est lourde de troubles métaboliques et de déshydratation. Pour le corps humain, un pourcentage élevé d'eau dans la composition de ses tissus est vital. Par conséquent, une déshydratation drastique entraîne des conséquences très dangereuses. Dans les cas particulièrement difficiles, la mort est possible.

Les diarrhées fortes et fréquentes pendant la grossesse sont particulièrement dangereuses. Les aliments non digérés indiquent que l’absorption des nutriments nécessaires à la croissance du fœtus est réduite. Avec les selles fréquentes du corps de la future mère, une grande quantité de liquide est également excrétée, ce qui nuit également au développement de l'embryon.

S'il y a au moins un signe de diarrhée, quelle que soit son origine, veillez à en boire en grande quantité. Étant donné que les femmes enceintes ne conviennent pas au thé et aux sodas forts, il est bon que ce soit des décoctions de camomille, de pelures de grenade, d'écorce de chêne ou de bleuets. Ils ont la capacité de désinfecter et d'attacher et, surtout, ne font pas de mal au futur bébé. Le médicament peut également être de l'eau de riz et un régime strict. En général, la future mère devrait faire très attention à ce qu’elle mange. Il est nécessaire de vérifier soigneusement les dates de péremption des produits, de bien traiter les fruits et les légumes, de ne pas acheter sur des marchés spontanés afin de prévenir les intoxications alimentaires, les infections intestinales et les invasions d'helminthes.

Les troubles digestifs chez les femmes enceintes surviennent souvent après avoir pris des médicaments. Par exemple, pour l’anémie, des médicaments contenant du fer sont prescrits, ce qui n’empêche pas l’apparition de symptômes similaires à ceux de la diarrhée. L'augmentation du nombre d'hémoglobines devrait être surveillée. Le moindre écart par rapport à la norme doit être signalé au médecin.

Aux premiers stades de la gestation, il existe souvent des problèmes de selles lentes et difficiles et de nombreuses femmes enceintes doivent faire face à ce phénomène en prenant des laxatifs. L'augmentation du nombre de selles et de selles molles est un signe de leur utilisation incontrôlée. Après avoir retiré ces fonds du régime ou réduit la quantité de médicament, tout revient généralement à la normale.

Puisque la tâche principale de cette période n’est pas de nuire, la réception de tout médicament doit être coordonnée avec le gynécologue qui accompagne la grossesse de la femme. Et il vaut mieux laisser tous les maux passer!

http://legkopolezno.ru/zozh/beremennost-i-rody/diareya/

Diarrhée en début de grossesse

Attendre un bébé est associé à une grave restructuration du corps féminin. Parfois, au cours des premières semaines de grossesse, la femme est confrontée à des symptômes plutôt désagréables, tels que l’apparition d’une diarrhée. Y a-t-il une diarrhée dans les premiers stades, en quoi est-elle dangereuse et comment la traiter?

Peut-il y avoir une diarrhée en début de grossesse jusqu'à la fin

La fréquence accrue des selles, ainsi que des modifications de la consistance des matières fécales (elles deviennent plus liquides) sont appelées diarrhée (diarrhée). En règle générale, tout problème de digestion se manifeste: maladie chronique, empoisonnement, infection intestinale, réaction aux médicaments. Parfois, de cette manière, le corps réagit à un stress important. Il arrive qu'une femme soit confrontée à un tel symptôme dès les premiers jours et les premières semaines de grossesse.

En règle générale, la diarrhée dans les premiers stades de la grossesse est associée au début de l'adaptation hormonale. Après la conception, le corps de la femme commence progressivement à fonctionner différemment. Même s'il n'y a pas de signes évidents de grossesse, des changements se produisent déjà. Et c’est précisément la diarrhée qui peut marquer le début d’une telle transformation. Bien sûr, vous ne devriez pas appeler cela un signe de grossesse. Il convient également de noter que dans la plupart des cas, les changements hormonaux au cours de la grossesse provoquent la constipation, mais la situation opposée n’est pas rare.

Il arrive que beaucoup de femmes qui planifient une grossesse prennent diverses préparations multivitaminiques ou des suppléments nutritionnels pour les femmes enceintes, certaines d'entre elles pouvant également provoquer une diarrhée.

En outre, la diarrhée est souvent l’un des symptômes de la toxicose précoce qui accompagne la grossesse. En plus de la diarrhée, la toxémie présente également des nausées et des vomissements. Ces symptômes apparaissent soudainement, à différentes heures de la journée, sans raison particulière, à des intervalles relativement longs. Ils peuvent apparaître avant même qu'une femme ne soit informée de sa grossesse et la pousser à penser qu'elle attend un bébé.

La diarrhée précoce de la grossesse peut aussi être causée par l’adaptation du régime alimentaire aux changements de préférences gustatives. Ce n'est un secret pour personne qu'avec le début de la grossesse, les habitudes alimentaires de la femme changent. Souvent, en même temps, vous voulez manger, à première vue, des aliments incompatibles, par exemple du pain avec de la confiture et des cornichons, ou un sandwich avec des saucisses et de l’orange, etc. De telles combinaisons peuvent déclencher un changement de selles. Souvent, pendant la grossesse, les femmes, en particulier, essaient de bien manger. Choisissez uniquement des aliments sains. De tels changements peuvent aussi causer de la diarrhée.

Les changements dans les selles peuvent également être dus à une quantité accrue de liquide qu'une femme enceinte boit. Il y a des cas où la cause de la diarrhée est devenue des exercices spéciaux pour les femmes enceintes.

Il est également impossible d'exclure les causes traditionnelles de telles manifestations: maux d'estomac, empoisonnement, infection intestinale, maladie virale. Dans ce cas, la diarrhée est accompagnée d'une détérioration de l'état de santé, d'une forte fièvre, de frissons, de vomissements sévères, de vertiges. Il est préférable de consulter immédiatement un médecin. Surtout si la femme sait déjà qu'elle est enceinte.

La diarrhée est-elle dangereuse en début de grossesse?

La diarrhée est l'inverse de l'état normal et peut avoir des conséquences indésirables, voire dangereuses pour une femme enceinte. Tout d'abord, il s'agit du fait que le corps perd de l'humidité pendant la diarrhée. Si ce processus est long, le corps est menacé de déshydratation. Et cela peut être assez dangereux pendant la grossesse: le fœtus ne reçoit pas suffisamment de nutriments, une fausse couche peut survenir.

La déshydratation survient plus souvent lorsque la diarrhée est une intoxication ou une infection intestinale. Si la diarrhée a entraîné des modifications du régime alimentaire (les selles se produisent généralement peu de temps après les repas), la déshydratation ne menace pas la femme. Le principal danger dans cette situation est la perte de nutriments.

La diarrhée est accompagnée d'une intoxication de tout le corps, pouvant également provoquer un avortement ou toute anomalie dans le développement du fœtus.

De plus, des contractions intestinales fréquentes (au cours des selles) peuvent augmenter le tonus de l'utérus. Cela entraîne une réduction de ses muscles, ce qui signifie qu'il existe un risque d'avortement spontané.

Par conséquent, si les selles molles en début de grossesse ne disparaissent pas au bout de quelques jours ou en cas de symptômes supplémentaires (maux de tête, fièvre, vomissements, douleurs abdominales, etc.), la femme doit consulter un médecin et ne pas se soigner elle-même.

Que faire en cas de diarrhée en début de grossesse

Si l'amincissement des selles ne provoque pas de changements particuliers dans l'état de santé de la femme enceinte, il n'y a pas de symptômes supplémentaires gênants, vous pouvez alors essayer de vous en sortir seul.

Tout d'abord, vous devez boire beaucoup de liquides. Vous pouvez faire du thé à partir d'écorce de chêne. L'extrait de thé de camomille sera également utile: une cuillère à soupe de fleurs séchées est versée dans un demi-litre d'eau bouillante, infusée pendant une heure, puis filtrée. Prendre 200 grammes de liquide à la fois. Au cours de la journée, vous devez boire un litre de cette infusion.

L'eau de riz est un remède éprouvé contre la diarrhée. Cela compensera non seulement la perte de liquide, mais pourra également réduire le nombre de visites aux toilettes. Pour préparer, prenez 500 mg d’eau, une demi-cuillerée de riz. Faites-le cuire pendant 40 minutes à feu doux. Puis filtrez. Le liquide résultant est pris en petites portions toutes les trois heures. Vous pouvez boire du thé, de l'eau minérale non gazeuse. Évitez de boire du lait.

Des médicaments pharmaceutiques peuvent être utilisés pour éliminer les toxines (smectum, enterosgel, charbon actif), ainsi que les moyens de réhydratation orale du corps (reconstitution du liquide perdu), tels que le réhydron. La solution de réhydratation peut également être préparée à la maison (ajoutez trois grammes de sel et 18 grammes de sucre à un litre d’eau). Avant d'utiliser le médicament, assurez-vous de vérifier auprès du pharmacien ou lisez dans les instructions si vous pouvez administrer ce médicament aux femmes enceintes à un stade précoce. Après tout, on sait qu’au cours du premier trimestre, l’utilisation de la plupart des médicaments n’est pas souhaitable, car elle peut nuire à la santé du fœtus.

Il est très important de faire des ajustements au régime. Refusez les aliments gras et épicés, les soupes et les bouillons. Les produits doivent être frais, solides ou pâteux. Vous pouvez manger du riz, des pommes de terre (bouillies ou cuites au four), de la viande maigre, des bananes, des poires (séchées ou cuites au four). Les myrtilles ou viburnum aideront à arrêter la diarrhée.

http://nashidetki.net/lechenie-pri-beremennosti/ponos-na-rannikh-srokakh-beremennosti.html

Comment et quoi arrêter la diarrhée pendant la grossesse

Il y a des conditions dont les gens ont tendance à diminuer le danger. L'un d'entre eux est la diarrhée pendant la grossesse. Ce symptôme est lourd de danger d'intoxication pour les mères et les bébés, la déshydratation menace de manquer de nutrition et l'hypoxie chez l'enfant augmente considérablement le risque de thrombose. En outre, la diarrhée chez la femme enceinte peut être l’un des signes de processus inflammatoires dans le tractus gastro-intestinal, qui nécessitent un traitement immédiat.

Causes courantes de la diarrhée de la grossesse

Commençons par décider quelle chaise peut être considérée comme une diarrhée ou simplement une diarrhée. Les signes de trouble sont les matières fécales plus de 3 fois par jour et une consistance inhabituelle de matières fécales. En cas de diarrhée, les matières fécales sont toujours liquides et ressemblent à du gruau ou de l’eau mélangées à des parties d’aliments digérés et semi-digérés.

La diarrhée n'est pas une maladie distincte, mais un symptôme d'une violation. Souvent, il s'accompagne d'autres symptômes:

  • augmentation de la température;
  • des nausées;
  • la léthargie;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • douleur abdominale.

La diarrhée est considérée aiguë si elle dure moins de 2 semaines et chronique si elle dure plus longtemps. Les causes des affections aiguës et chroniques sont différentes:

Comment supprimer le gonflement pendant la grossesse - recommandations générales et méthodes populaires.

Quel est le danger de diarrhée pendant la gestation

Une diarrhée qui dure plus d'une journée prive même une personne active et en bonne santé, sans parler de la future mère, dont le corps travaille déjà avec un stress accru. Une diarrhée sévère pendant la grossesse peut aggraver considérablement la santé d'une femme et avoir un impact négatif sur l'enfant:

  1. La déshydratation est le principal danger de la diarrhée prolongée. L'augmentation de la consommation d'eau peut ne pas suffire, car les minéraux nécessaires sont évacués du corps par la diarrhée. L'absorption des nutriments se détériore également, ce qui ne peut qu'affecter la grossesse.
  2. Les spasmes dans le tube digestif entraînent une augmentation réflexe du tonus de l'utérus, de sorte qu'une diarrhée en début de grossesse augmente le risque de fausse couche, au troisième trimestre, augmente le risque de décollement du placenta, d'accouchement prématuré.
  3. La diarrhée, déclenchée par une infection, est particulièrement dangereuse au cours du premier trimestre, car elle peut provoquer des malformations. En fin de grossesse, l'infection intra-utérine du fœtus menace le travail prématuré.
  4. La diarrhée à long terme est toujours accompagnée d'une intoxication. Les toxines atteignent l'enfant, empêchant son développement normal.

Une véritable menace pour la santé de la mère et du bébé est uniquement la diarrhée grave à long terme chez les femmes enceintes. La diarrhée unique ou à court terme n'est généralement pas dangereuse.

Diarrhée précoce et tardive

La nausée est la manifestation la plus courante de la toxémie. Dans de rares cas, la diarrhée est ajoutée au début de la grossesse. En règle générale, la diarrhée, provoquée par une toxicose, se répète jusqu'à 3 fois par jour et n'entraîne pas de dégradation grave du bien-être de la femme. Il est possible de corriger la chaise en modifiant la nutrition, notamment en fixant les produits dans le menu. Si les vomissements et la diarrhée sont graves, une déshydratation grave peut survenir, la perte de liquide devra être reconstituée avec des liquides par voie intraveineuse.

La diarrhée au troisième trimestre peut être associée à une augmentation de la pression de l'utérus sur les organes digestifs, à leur déplacement par rapport à leur position habituelle, à la compression des canaux. À long terme, la probabilité d'exacerbation de pancréatites, de cholécystites et de gastrites est particulièrement élevée.

La diarrhée tardive épisodique survient souvent simultanément à une modification de la forme de l'abdomen due à l'insertion de la tête du bébé dans le pelvis. À partir de ce stade de la grossesse, la pression de l'utérus sur les intestins et la vessie augmente, tandis que les mictions deviennent plus fréquentes. La chaise peut s'attarder et devenir plus fréquente.

La diarrhée à 37, 38 et 39 semaines peut être déclenchée par des raisons physiologiques. Les changements dans les selles à cette époque sont causés par une forte baisse du taux de prolactine, qui tout au long de la grossesse a eu un effet relaxant sur l'utérus et les organes voisins. Le ton de l'utérus augmente, de l'intestin peut être de petites crampes, la relaxation de la chaise. La diarrhée est considérée comme l’un des signes avant-coureurs de l’accouchement, de même que le prolapsus abdominal, une augmentation de la miction et une légère perte de poids. Pour la santé, ce n'est pas dangereux, car cela ne conduit pas à la déshydratation. La bouillie de pulpe, non aqueuse, sort par petites portions plusieurs fois par jour.

Comment arrêter rapidement la diarrhée

Le lopéramide est le médicament antidiarrhéique le plus connu qui puisse arrêter la diarrhée. C'est la substance active de médicaments populaires tels que Imodium, Lopedium, Diar. Le lopéramide a pour effet de réduire la motilité intestinale, ce qui permet aux selles de rester plus longtemps. L'humidité provenant des matières fécales est absorbée par le côlon et s'épaissit de ce fait.

L'utilisation du lopéramide en cas de diarrhée est interdite au cours du premier trimestre de la grossesse et un traitement supplémentaire n'est possible qu'après consultation d'un médecin ou d'un gastroentérologue. Le médicament est prescrit pendant la grossesse que si la diarrhée est causée par des erreurs de nutrition, le stress, les allergies. S'il y a le moindre soupçon d'infection ou d'empoisonnement, les comprimés anti-diarrhéiques sont strictement contre-indiqués. Le retard dans les matières fécales dans ces cas est un grave danger pour la grossesse, car il entraîne une forte augmentation de l'intoxication.

Comment traiter la diarrhée pendant la grossesse

Les diarrhées aiguës et chroniques pendant la grossesse peuvent avoir de graves conséquences. La première chose à faire en cas de diarrhée est donc de consulter un thérapeute pour en déterminer la cause et la prescription du traitement.

L'automédication ne peut être pratiquée que si la diarrhée est légère, ses causes sont bien connues et ne sont pas dangereuses pour la durée de la grossesse. Ces causes incluent la suralimentation, un changement radical de régime alimentaire, la réaction à des produits inconnus.

Suivre un régime

La correction de la nutrition est un élément important du traitement des maladies provoquant la diarrhée chez la femme enceinte. Tout traitement médicamenteux sera inefficace si vous continuez à manger des aliments irritants pour les intestins.

Les principes de base du régime alimentaire pour la diarrhée:

  1. Exception d'aliments excessivement gras, sucrés et épicés.
  2. Restriction des produits augmentant la formation de gaz. Leur liste est strictement individuelle. Les flatulences pendant la grossesse peuvent causer des légumineuses, du chou, de la soude, des desserts, de la pâtisserie, des fruits sucrés, du lait entier.
  3. La préférence est donnée aux aliments cuits et bouillis plutôt qu'aux aliments crus, frits ou fumés. Il est conseillé d’éliminer les aliments difficiles à digérer: champignons, viandes filandreuses, légumes et fruits à la peau rugueuse.
  4. Dès les premiers signes de déshydratation (soif, muqueuses sèches, peau), la consommation de liquide augmente considérablement.

Usage de drogues

Comprimés prescrits uniquement après avoir déterminé la cause de la diarrhée. Le traitement vise à éliminer cette cause, à corriger la déshydratation et à restaurer la microflore. Comment traiter la diarrhée:

Si la diarrhée chez la femme enceinte est une conséquence d'intestin irritable, des agents anti-diarrhéiques, anti-inflammatoires et de réhydratation sont prescrits. En cas d'infections bactériennes, les antibiotiques autorisés pendant la grossesse sont obligatoires. En l'absence d'enzymes, de maladies du pancréas et des voies biliaires, des préparations enzymatiques et des composants de la bile peuvent être utiles.

Si vous exagérez la cessation de la diarrhée, vous pouvez avoir des problèmes de défécation. La constipation pendant la grossesse est assez fréquente.

Remèdes populaires

Si vous savez avec certitude que la diarrhée est le résultat d'erreurs dans le régime alimentaire, provoquées par une réaction allergique, le stress ou les effets secondaires du médicament, mais que vous ne souhaitez pas prendre de lopéramide, vous pouvez utiliser des méthodes traditionnelles plus douces.

Que pouvez-vous boire de la diarrhée?

  1. Kissel ou la décoction de pommes de terre fixera la chaise en raison de l’amidon qu’elles contiennent. Ils doivent boire un verre trois fois par jour.
  2. Thé fort - le remède le plus abordable contre la diarrhée, il fonctionne grâce à la teneur élevée en tanins. Contre-indications pendant la grossesse - hypertension artérielle.
  3. Infusion de pelures de grenade contient des tanins, a des propriétés antibactériennes. Couenne verser de l'eau bouillante, insister une demi-heure. La proportion de pelures de grenade sèches et d'eau est de 1:20. Buvez la décoction deux fois par jour pendant un demi-verre - l'utilisation d'une grenade pendant la grossesse.

Le porridge de riz épais et bien cuit, les myrtilles fraîches et congelées et les poires cuites au four ont également des propriétés fixantes.

Diarrhée en signe de grossesse

À partir du moment où l'embryon est implanté dans l'utérus, des changements hormonaux commencent à se produire dans le corps. Ils conduisent généralement à la relaxation de tous les organes, y compris les intestins. La digestion et l'élimination des aliments ralentissent, la constipation augmente. Naturellement, le tractus gastro-intestinal d'une femme enceinte peut réagir à la croissance des hormones et inversement - diarrhée, mais c'est l'exception plutôt que la règle, la diarrhée ne peut donc pas être considérée comme un signe de grossesse.

Le travail actif des forces immunitaires peut empêcher la fixation de l'œuf, la croissance des cellules qui vont devenir le placenta, de sorte que l'immunité de la femme est réduite. La diarrhée des premières semaines peut être une infection qu'un corps affaibli ne pourrait pas prévenir. Toute maladie infectieuse précoce peut déclencher une fausse couche. Si une femme a mal au ventre et souffre de diarrhée, elle a besoin d'un traitement médical urgent.

http://babynolog.ru/beremennost/problemy/ponos-pri-beremennosti.html

Publications De Pancréatite