Régime alimentaire pour la colite intestinale avec ballonnements

On observe que le régime alimentaire pour la colite intestinale avec constipation et distension abdominale élimine la douleur causée par l'inflammation dans différentes parties de l'intestin. Grâce à des produits bien sélectionnés, les ballonnements et les flatulences sont réduits, car les aliments ne restent pas longtemps dans les intestins. De plus, des suppléments peuvent être ajoutés au menu pour aider à restaurer la microflore.

Quel devrait être le menu pour la colite

Un régime pour la colite avec constipation est élaboré en fonction du stade auquel la maladie a été diagnostiquée et de la cause exacte de celle-ci. La cause la plus commune de colite intestinale est une infection transmise par la bactérie Mycobacterium paratuberculosis, Listeria monocytogenis. Lorsque l'entérocolite affecte le côlon, il n'y a pas de changement destructeur dans l'intestin grêle. La maladie est généralement indiquée par des spasmes lancinants (elle peut piquer dans différentes zones de l'abdomen, mais plus souvent dans le bas de l'abdomen) et par des flatulences.

Le menu de la semaine pour la colite est élaboré en fonction des symptômes et du diagnostic. Les tâches de la nutrition sont dans tous les cas à peu près les mêmes, mais il y a quelques particularités. On prescrit au patient un régime pour la colite chronique (tableau numéro 4).

Règles générales du régime 4:

  1. La taille des portions doit être petite. Puisque la muqueuse est enflammée, tous les aliments, quel que soit leur régime alimentaire, provoqueront une irritation. Plus la portion est petite, plus facilement l'estomac et les intestins le digèrent. En outre, pour les grandes portions, les organes digestifs doivent allouer une quantité supplémentaire d'enzymes, ce qui engendre non seulement une énergie supplémentaire, mais également une inflammation plus importante (les enzymes dévorent la membrane muqueuse).
  2. Manger est souvent nécessaire pour reconstituer l'énergie et les nutriments à temps. Sinon, l'estomac devra encore sécréter du jus, mais son propre mucus sera digéré. La durée maximale entre les repas ne doit pas dépasser 2-3 heures, afin que le plat précédent puisse être complètement digéré.
  3. La valeur énergétique du menu du jour devrait être d'au moins 2000-2500 kcal. Le régime 4 prévoit également la sélection d'ingrédients contenant des protéines, des lipides et des glucides dans un rapport de 1: 1: 4. Dans le régime alimentaire quotidien, les protéines et les graisses d’origine végétale doivent prévaloir (environ 60%), la quantité totale de protéines et de graisses ne doit pas dépasser 90-100 grammes, glucides - 300-400.
  4. Condition obligatoire régime - mode de consommation, en particulier avec constipation (constipation). Le jour où vous devez boire au moins 1,5 litre de liquide. Mieux encore, la motilité intestinale est affectée par les thés faiblement brassés (vert et noir, mais pas le rouge) et les décoctions à base de plantes (camomille, millepertuis, menthe). Pour préparer les décoctions, prenez 2 cuillères à soupe d'herbes séchées, versez un litre d'eau bouillante, faites cuire à feu doux pendant environ 30 minutes et laissez reposer pendant une heure.
  5. Les meilleures méthodes de cuisson sont la cuisson à la vapeur ou au four. Le régime alimentaire pour la colite avec constipation implique de ne manger que des viandes faibles en gras, telles que des côtelettes à la vapeur et des souffles de poisson maigre et de poulet. En cas d'aggravation de la colite chronique, tous les aliments nécessitant une longue digestion sont exclus du régime alimentaire pendant quelques jours. La base du régime alimentaire pendant la période d'exacerbation est constituée de soupes en purée (bouillons de purée de légumes ou de gruau), écrasez la bouillie à l'eau avec un petit morceau de beurre (jusqu'à 20 g).
  6. Diet 4 comprend également des aliments riches en vitamines C, A, K, B et Ca. Pour fournir au corps les nutriments essentiels dans le menu, vous devez inclure des décoctions d’églantine, de poires, de myrtilles et de baies sucrées. Pour préparer le bouillon, versez une poignée de baies d'églantier avec un litre d'eau bouillante et laissez reposer deux à trois heures.

Les objectifs du régime 4 pour la colite ulcéreuse sont les suivants:

  • fournir suffisamment de liquide et de nutriments. Si un patient a un liquide ou des selles molles et qu'il perd beaucoup de liquide, un thé mal préparé et une décoction à base de plantes contribueront au mieux à combler son déficit;
  • renforcer la chaise. Le risque de colite ne réside pas seulement dans l'élimination des fluides, mais aussi des micro et macro éléments. Les aliments devraient avoir un effet de liaison, mais ne pas provoquer d'irritation des parois intestinales;
  • prévention de la constipation. En règle générale, chez les patients présentant une diarrhée alternant avec la constipation. Une sélection appropriée des produits permet de stimuler la motilité intestinale;
  • restauration de la microflore intestinale. L'infection, à cause de laquelle la maladie se développe, modifie la composition des bactéries dans l'intestin, ce qui provoque la constipation et la diarrhée. Avec l'aide d'additifs spéciaux, vous pouvez restaurer rapidement la microflore naturelle.

Liste de produits

Pour la constipation et les ballonnements, le menu devrait inclure des produits qui aident à restaurer la motilité intestinale et l’excrétion des matières fécales du corps. A cette fin, le menu comprend:

  • soupes de légumes, cuites avec peu ou pas de sel (pas plus de 10 grammes de sel par jour), bouillons de viande et de poisson faibles;
  • de la viande blanche bouillie ou cuite à la vapeur et du poisson
  • bouillie de bouillie, bouillie dans de l’eau avec un petit morceau de beurre. Les meilleures bouillies sont l'orge, l'orge perlé, le sarrasin. Le riz ne peut pas toujours être utilisé, car il renforce;
  • Légumes cuits au four ou bouillis (carottes, tomates, chou-fleur, betteraves, courgettes). Il est préférable de refuser le chou blanc, surtout lorsqu'il est frais, car il augmente les flatulences et les ballonnements. Les haricots et les pois peuvent être donnés dans la période;
  • pommes cuites au four, pruneaux trempés et abricots secs. Ces fruits secs stimulent bien le péristaltisme et le gonflement n’est pas aggravé. Lorsque vous activez le menu de pommes fraîches avec elles, veillez à couper la peau pour ne pas accentuer le gonflement.

Les produits laitiers peuvent être presque tout, la seule exception - le lait. Il est souhaitable de le boire séparément des autres produits, car la fermentation et le gonflement augmentent avec la consommation de lait. Le kéfir et le ryazhenka sont mieux à utiliser avec un faible pourcentage de graisse.

Parmi les bonbons ne sont autorisés que le miel et la confiture, pas plus de deux cuillères à café par jour. Du sucre pendant la première semaine du régime est préférable d'abandonner, vous pouvez ajouter un peu dans la bouillie et le thé.

De pâtisseries autorisés seulement du pain blanc rassis et des biscuits secs.

Aliments interdits pour la constipation et les ballonnements:

  • bouillons gras, soupes avec nouilles, pommes de terre et champignons (les champignons sous toutes leurs formes doivent être exclus du menu, car ils sont digérés pendant très longtemps);
  • viande grasse, pâtes, purée de pommes de terre au lait;
  • semoule, pain blanc frais;
  • épicé et salé, radis et radis, chocolat, bonbons, thé fort et café.

Exemple de menu pour tous les jours

Si la diarrhée est diagnostiquée avec une colite, les aliments devraient renforcer les selles. Les bouillons de poulet ou de poisson sans gras, le riz bouilli et la purée de pommes de terre sur l’eau, les côtelettes à la vapeur faites de bœuf, de veau ou de poulet, les boulettes de poisson au riz, le fromage cottage faible en gras et le kéfir conviennent parfaitement à cette fin.

Exclus les plats contenant des légumineuses, les accompagnements de légumes, le lait sous quelque forme que ce soit, les confiseries. Y compris le chocolat, les sucreries, la marmelade, la guimauve, les guimauves, les gâteaux.

Le menu pour tous les jours peut être comme ceci:

Petit déjeuner - fromage cottage frais, sans gras, sans sucre, bouillie en purée (flocons d'avoine, semoule, mil, riz) avec un morceau de beurre et une décoction de camomille.
Pomme cuite au four avec fromage cottage, thé faiblement brassé, biscuits secs.
Déjeuner - bouillon de poulet avec nouilles ou riz faits maison, soufflé au filet de poulet, carottes cuites, compote de fruits secs.
Biscuits secs ou biscuits secs à base de pain blanc, thé faiblement brassé.
Dîner - poisson maigre cuit au four dans du papier d'aluminium avec pommes de terre et carottes, compote de fruits secs.

Colite avec constipation et ballonnements. Dans ce cas, le régime alimentaire devrait avoir l'effet inverse, de sorte que la vaisselle devrait ramollir les selles et stimuler les intestins.

Le plan de repas quotidien est comme suit:

Petit déjeuner - une omelette avec une demi-tomate cuite au bain-marie, un verre de jus de citrouille. Pré-tomate faire bouillir l'eau et enlever la peau, afin de ne pas provoquer de ballonnements.
Snack - salade de betteraves bouillies ou cuites au four, pommes de terre, carottes et pommes râpées sans pelure.
Déjeuner - soupe à base de pommes de terre, carottes et courgettes (vous pouvez ajouter un peu de nouilles), sarrasin bouilli, soufflé au filet de poulet.
Snack - une salade de pommes râpées, de carottes, de concombres, assaisonnée d’huile végétale, une tranche de fromage sans pâte.
Dîner - poisson bouilli, courgettes braisées.

Plus d'informations sur le régime alimentaire pour la colite peuvent être trouvées dans la vidéo ci-dessous.

http://hudey.net/pitanie-na-kazhdyj-den-pri-kolite-kishechnika-s-zaporami-i-vzdutiem-zhivota.html

Régime alimentaire pour la colite intestinale: qu'est-ce qui devra être abandonné?

Malheureusement, il n’existe pas de régime alimentaire adapté à tous les patients atteints d’inflammation du côlon. Chaque patient sélectionne individuellement les aliments pour la colite intestinale, en fonction de la portabilité de produits spécifiques.

Quels aliments devraient être exclus du régime?

Le patient qui choisit un menu diététique pour la colite intestinale doit dresser une liste de ces produits, dont l’utilisation devient une cause d’exacerbation de la maladie ou d’aggravation des symptômes. Pour chaque personne, cette liste sera individuelle.

Les aliments qui provoquent le plus souvent la constipation ou la diarrhée lors de colites intestinales, de flatulences et de ballonnements, que la plupart des patients doivent exclure de leur régime alimentaire:

  • Produits laitiers. Ils peuvent provoquer des ballonnements et des flatulences; par conséquent, dans le régime alimentaire avec la colite intestinale, ils doivent être abandonnés. De plus, les maladies inflammatoires du côlon s'accompagnent souvent d'une intolérance au lactose contenu dans les produits laitiers.
  • Noix Ces produits sont difficiles à digérer dans les intestins et peuvent irriter les muqueuses.
  • Les graines. Agissez sur la muqueuse, comme du papier de verre, il est donc préférable de les exclure du régime alimentaire. Leur utilisation dans le régime alimentaire avec la colite intestinale peut provoquer une diarrhée.
  • Popcorn C'est l'un des produits céréaliers les plus difficiles à digérer, car il contient une grande quantité de fibres. Popcorn a également une coquille qui n'est pas complètement absorbée et peut irriter la muqueuse intestinale.
  • Fruits et légumes crus. Ces produits sont riches en fibres difficiles à digérer. Certaines personnes atteintes de colite tolèrent normalement certains fruits sans pelure.
  • Boissons gazeuses. Contient des gaz indésirables pour les intestins.
  • Café, chocolat et boissons contenant de la caféine. La caféine stimule les intestins, de sorte que son utilisation pendant le régime alimentaire contre la colite intestinale peut provoquer une diarrhée.
  • Aliments épicés. Une trop grande quantité d'épices peut aggraver la colite ou aggraver les symptômes de cette maladie.
  • Aliments gras. Les graisses ne sont pas complètement absorbées dans l'intestin grêle, ce qui peut provoquer des crampes abdominales et de la diarrhée.
  • Boissons alcoolisées La consommation d'alcool peut provoquer une déshydratation qui, dans une colite, aggrave l'état du patient. En outre, l'alcool peut interférer avec l'action des médicaments pris pour traiter les maladies inflammatoires de l'intestin.

Produits autorisés

Comme dans le cas de la liste des aliments qui ne devraient pas être consommés avec la colite, chaque patient choisit expérimentalement l'aliment qu'il peut inclure dans le régime alimentaire. Le but d'un régime alimentaire contre la colite est de calmer les intestins irrités, d'éliminer la constipation, la diarrhée, les flatulences et d'autres symptômes de cette maladie.

Que pouvez-vous manger avec la colite intestinale:

  • Pommes de terre, riz et pâtes. Ces aliments sont facilement digérés dans le tube digestif.
  • Gruau. Il contient des fibres solubles, qui sont plus facilement tolérées par les intestins lors de colites.
  • Lait d'amande. C'est une alternative sûre pour les patients qui ne tolèrent pas les produits laitiers ordinaires.
  • Des oeufs Ils sont une source de protéines faciles à digérer.
  • Soupes de légumes en purée. Les légumes sous cette forme sont plus facilement absorbés par le tube digestif. Néanmoins, vous devriez éviter de manger la soupe de ces légumes qui peuvent causer une augmentation de la flatulence dans les intestins (brocoli, chou de Bruxelles).
  • Saumon et maquereau. Ces types de poisson sont une excellente source d’acides gras oméga-3, qui combattent les processus inflammatoires dans le corps.
  • Bananes. Ces fruits sont faciles à digérer dans les intestins et sont riches en nutriments.
  • L'oiseau La viande de volaille est riche en protéines bien absorbées par le tube digestif.
  • La laitue est bien absorbée dans les intestins.
  • De l'eau Vous devez boire au moins 8 verres d'eau pure chaque jour. Régime alimentaire pour la colite intestinale avec diarrhée devrait inclure autant d'eau que nécessaire pour prévenir la déshydratation.

Cependant, toutes les personnes atteintes de colite intestinale doivent garder à l’esprit que leur corps a besoin de plus de nutriments qu’une personne en bonne santé; leur nourriture doit donc répondre à ces besoins dans toute la mesure du possible - c’est-à-dire qu’elle doit être diversifiée et complète.

Directives nutritionnelles générales

Une bonne nutrition est l’un des moyens de rétablir la santé intestinale. Les efforts du patient souffrant de colite doivent viser à soulager l'inflammation de la membrane muqueuse du gros intestin et à fournir au corps les nutriments nécessaires.

Les patients doivent manger en petites portions, mais régulièrement. L'apport alimentaire quotidien devrait être divisé en 5-6 petites portions et il est toutes les 2-3 heures. Cela réduit la charge sur le tube digestif, l'aidant à mieux absorber les nutriments.

Les patients atteints de colite doivent surveiller de près la quantité de calories, de nutriments essentiels, de vitamines et de minéraux nécessaires à leur organisme. Aux premiers symptômes d'épuisement et de carence en nutriments, il est nécessaire de corriger le régime alimentaire, en augmentant la valeur calorique et nutritionnelle du régime. De nombreux patients doivent prendre des comprimés de vitamines et de minéraux.

Pour détecter les produits mal tolérés par l'organisme, il est préférable de tenir un journal spécial dans lequel vous pouvez marquer les aliments ingérés et l'apparition des symptômes de la maladie.

Le régime alimentaire pour la colite intestinale avec diarrhée devrait inclure une quantité adéquate de nutriments et de liquides. Dans ce cas, certains patients bénéficient d’une réduction de la quantité de fibres dans leur régime alimentaire, évitant ainsi l’utilisation de boissons alcoolisées, de caféine, d’aliments gras et épicés.

La nutrition contre la colite et les flatulences intestinales vise à réduire la formation de gaz dans le tube digestif. À cette fin, les aliments épicés, les légumineuses (pois et haricots), les légumes-chou (chou, brocoli, chou-fleur), les boissons gazeuses, la caféine et les produits contenant du sorbitol (édulcorant artificiel) devraient être exclus du régime alimentaire.

La nutrition pour la colite intestinale avec constipation vise à ramollir les selles. Pour cela, boire suffisamment d’eau est bénéfique, tout comme une augmentation des fibres alimentaires (cela ne convient pas à tous les patients atteints de colite).

La nourriture n'est pas la cause de la colite, mais elle peut l'aggraver et aggraver les symptômes de la maladie. Un régime bien choisi facilite le déroulement de la colite et réduit la fréquence des exacerbations, ainsi que le risque de complications.

Régime alimentaire, selon le type de colite:

http://zhkt.ru/kishechnik/kolit/dieta-pri-kolite.html

Régime autorisé pour la colite - comment bien manger et menu savoureux pour la semaine

La colite est une inflammation de la membrane muqueuse du côlon. La maladie peut être aiguë et chronique. Le régime alimentaire pour la colite doit être observé dès l'apparition des premiers signes de la maladie. En effet, plus les intestins sont gros sous l'influence de conditions négatives, plus la personne ressent de la douleur.

Que pouvez-vous manger avec la colite intestinale

Afin de faciliter la santé du patient, il est nécessaire d'observer un certain régime alimentaire et d'utiliser une certaine catégorie de produits. Les propriétés de ces produits comprennent la dilution et la normalisation de la fonctionnalité du tractus intestinal.

La base de la ration médicamenteuse dans le processus inflammatoire de la membrane muqueuse du gros intestin doit être des produits garantissant un processus digestif normal et complet et aidant à ralentir le processus de défécation afin que les produits puissent être bien absorbés dans le tractus intestinal.

Le groupe de produits autorisés pour la colite comprend:

  • Viande et volaille faibles en gras. Celles-ci incluent le poulet sans peau, le lapin, le veau, la dinde, etc. Sur la base de cette viande, vous pouvez cuisiner une variété de plats, mais toujours cuits à la vapeur;
  • Biscuit, galette, craquelins. Le pain d’hier peut encore servir de nourriture à un patient atteint de colite, mais de nombreux médecins ne le recommandent pas;
  • Œufs de poule Vous pouvez en faire des omelettes protéinées ou les cuire à la coque;
  • Bouillons dilués avec de l'eau. Vous ne pouvez pas diluer, mais il devrait être non gras. Ajoutez des légumes ou des céréales finement hachés au bouillon;
  • Poisson faible en gras cuit au four ou bouilli;
  • Bouillie cuite dans de l'eau. Gruau convenable, riz, sarrasin;
  • Légumes cuits à la vapeur ou à la vapeur: courgettes, pommes de terre, carottes, citrouille, chou-fleur. En outre, il est possible de les utiliser pour la cuisson de ragoûts, de purées de légumes;
  • Autorisé à utiliser une petite quantité de beurre, variétés de fromage non salées et à faible teneur en matière grasse, crème sure faible en gras et fromage cottage;
  • Permis de boire du thé, café, chocolat, jus de fruits. Dans les jus de fruits, interdit les jus de prune, de raisin et d'abricot. En outre, il est recommandé d'utiliser un bouillon hanches, groseilles, épine-vinette, coings;
  • En outre, vous pouvez manger des pommes au four. Il est préférable de choisir des variétés de pommes rouges, de les éplucher et de les cuire au four. Vous pouvez manger des bananes et des poires;
  • Il est permis d'ajouter de la guimauve et de la marmelade à l'alimentation. En outre, vous pouvez gelée, gelée;
  • Dans la catégorie assaisonnement, le laurier, la cannelle, la vanille, les verts (persil, aneth) sont autorisés.

Pour les patients souffrant de colite, les experts recommandent d’ajouter des produits laitiers au menu alimentaire, mais à condition qu’ils contiennent un peu d’acidité. La nourriture est obligée de fournir au tube digestif un mode de travail économe, c'est pourquoi il est nécessaire de broyer les aliments pendant la cuisson, de les préparer sous forme de purée de pommes de terre ou de les hacher finement. Manger des aliments devrait être chaud et en aucun cas, pas chaud.

Menu pour la constipation et les ballonnements

Il est nécessaire d'organiser un repas six fois. Le menu de la semaine devrait inclure l’alternance d’une variété d’aliments contenant des protéines et des glucides. Si la maladie se développe avec la constipation, il convient de garantir au patient une alimentation qui ne contribuera pas à l'irritation du tractus intestinal.

Les produits d'origine végétale doivent être broyés à l'état de purée de pommes de terre. Les légumes doivent bouillir ou cuire à la vapeur. Un tel régime aidera à réduire les crampes intestinales. Le poisson et la viande ne peuvent être consommés que dans une version bouillie.

Le régime alimentaire doit prévaloir sur les aliments contenant de la vitamine B1. Il contribue à son tour à garantir une régulation nerveuse complète du tractus intestinal.

Le régime alimentaire doit nécessairement inclure des aliments riches en fibres alimentaires, c'est-à-dire en fibres végétales. L'effet laxatif est garanti grâce à la réception du pain de blé entier à base de farine de blé entier, ainsi qu'à l'utilisation des légumes suivants:

Les aliments doivent être à la température ambiante, ce qui assurera un traitement en douceur du tube digestif. Pour la constipation et les ballonnements, les aliments sont interdits sous forme de gelée, porridge aux céréales de riz, haricots, aliments sucrés, boissons gazéifiées, alcool, aliments frits.

La ration journalière est divisée en 5-6 réceptions. Il est nécessaire de calculer des périodes égales de temps. Il est préférable de manger en même temps pour que le corps s'habitue et sache quand il est nécessaire de se préparer pour activer les processus digestifs.

Les aliments doivent être pris lentement et bien mastiquer. Au cours de la période de manger pas besoin de se laisser distraire en lisant, en regardant la télévision, en parlant La colite avec constipation se caractérise par la nécessité d’augmenter l’inclusion de fibres dans l’alimentation.

Cependant, pour la première fois, vos intestins ne seront pas prêts à accepter et à digérer les fibres. Pour cette raison, tous les produits à forte teneur en fibres doivent d’abord être soumis à un traitement thermique et à un broyage avant la prise.

Que pouvez-vous manger avec la diarrhée et la colite

Lorsqu'un patient reçoit un diagnostic de colite accompagnée de diarrhée, il n'est autorisé à prendre que les types de produits suivants:

  • Décoctions de riz et de manne;
  • Viande de veau hachée;
  • La viande de poulet;
  • Poissons à faible teneur en matière grasse;
  • Jus fraîchement pressé des baies avec addition d'eau purifiée;
  • Thé (devrait être faible);
  • Bouillon Dogrose;
  • Kéfir et fromage cottage sans gras;
  • Biscuits que vous devez faire tremper;
  • Sucre (ne doit pas dépasser 40 g);
  • Soupes de fruits;
  • Macaronis cuits, riz;
  • Œufs de poule bouillis, mais pas plus d'un œuf par jour.

Le patient devrait utiliser ces produits jusqu'à ce que les selles reviennent à la normale. Les repas diététiques doivent être conservés quelques jours après la restauration de la chaise, puis enrichis le régime alimentaire quotidien avec des produits permettant au médecin de les utiliser.

Les aliments diététiques contre la colite et la diarrhée interdisent l’utilisation des aliments suivants:

  1. Les premiers plats avec l'ajout de pois et de haricots;
  2. Plats d'accompagnement de légumes;
  3. Les haricots;
  4. Nourriture épicée;
  5. Produits laitiers gras;
  6. Aliments sucrés (bonbons, gâteaux, crème glacée, brioches, biscuits).

Régime alimentaire avec colite pendant l'exacerbation

Quels produits sont autorisés et recommandés à l'admission lors d'une colite au stade aigu:

  1. Soupes Le bouillon doit être à base de légumes. Vous pouvez faire cuire du poulet, mais pas nécessairement gras. Si le bouillon est sorti gras, il peut être dilué avec de l'eau purifiée. Le bouillon de poisson convient également à la cuisine, mais pas aux variétés grasses.
  2. Biscuits Il est préférable d'utiliser des craquelins avec une soupe ou un bouillon. De préférence des craquelins de pain de blé. La portion ne doit pas dépasser 200 grammes.
  3. De la viande Les produits à base de viande doivent être maigres. Par conséquent, éliminez le porc de votre régime. Viande cuite à la vapeur ou bouillie. Dans le régime alimentaire, la préférence est donnée au goulache, aux boulettes de viande, au pâté.
  4. Des oeufs Pour le petit-déjeuner, vous pouvez préparer une omelette à l'air ou des œufs à la coque. N'oubliez pas que les œufs sont une source de protéines. Les protéines lors de l'exacerbation doivent être limitées et ce, parce que les œufs ne peuvent être que quelques fois par semaine.
  5. Céréales Il est recommandé de manger du riz, du sarrasin et du gruau. Il est préférable de moudre les bouillies, il est possible de faire cuire de l’eau ou un bouillon faible en gras.
  6. Boire Lorsque vous suivez un régime pendant la période d'exacerbation, la boisson doit être utile et abondante. Faites attention à la présence dans les compotes de diète et kissel avec un minimum de sucre en eux. Utilisez du thé vert ou à base de plantes. En outre, il est très utile dans le bouillon de colite.
  7. Les légumes. Ils sont une source de groupes de vitamines. Ne refusez pas le patient atteint de colite dans les légumes.
  8. Des fruits. Ne mangez pas de fruits qui ne poussent pas avec nous. Donc, les fruits tropicaux ne doivent pas être consommés, mais un peu de saison, mais vous devez également vous conformer à la mesure.

Quoi utiliser quand la colite ne peut pas

Lorsque la colite est exacerbée, il est nécessaire de sélectionner soigneusement les produits à utiliser. Il est préférable de refuser certains produits. Quels produits sont les mieux à exclure:

  1. Produits de farine. Tous les produits de boulangerie portent une charge importante sur le tractus intestinal et par conséquent, lorsque la colite est préférable de les abandonner.
  2. Soupes Le bouillon gras est interdit. De plus, les soupes qui sont cuites avec l'ajout de pâtes, de céréales et de viande en grande quantité ne sont pas recommandées.
  3. Viande et poisson. La viande grasse et les produits à base de poisson sont interdits. Divers produits semi-finis ne sont pas autorisés.
  4. Lait et produits laitiers. En plus du kéfir et du ryazhenka, vous ne pouvez utiliser aucun produit laitier. Le kéfir et le ryazhenka devraient être faibles en gras.
  5. Céréales Haricots, orge, bouillie de blé interdits. En outre, les produits interdits incluent les pâtes.
  6. Les conserves Les légumes, les fruits et autres produits vendus en conserve peuvent nuire au bien-être du patient.
  7. Boissons Les boissons gazeuses et l'alcool doivent être exclus.
  8. La graisse Refus de tout produit gras. L'exception ne s'applique qu'au beurre, mais il ne peut être consommé qu'en quantités limitées.

Menu approximatif lors de l'appel d'une exacerbation

Le lundi

  • Pour le petit-déjeuner, vous devez préparer une omelette de deux œufs et du thé vert.
  • Après le petit-déjeuner, vous pouvez manger une pomme de variétés rouges. Épluchez mieux pour nettoyer.
  • Pour le déjeuner, soupe de légumes, légumes cuits à la vapeur, gelée.
  • À midi, vous pouvez manger des carottes râpées et une pomme. Le sucre ne peut pas être ajouté.
  • Au repas du soir, casserole de courgettes et thé.

Mardi

  • Pour le petit déjeuner, salade de légumes, thé.
  • En guise de collation, une pomme cuite au four fera l'affaire.
  • Déjeuner - soupe aux légumes, bœuf (cuit) à la betterave.
  • Au goûter, vous pouvez manger des fruits secs.
  • Pour le dîner, zrazy de carottes et courgettes.

Le mercredi

  • Le premier repas est une betterave bouillie râpée avec du beurre et du thé vert.
  • Snack - légumes frais à choisir dans la liste des produits autorisés.
  • À l'heure du déjeuner, faites cuire la soupe faible en gras, des rouleaux de chou.
  • Snack après le dîner permet d'utiliser des carottes râpées et une pomme.
  • Repas du soir - carottes braisées, courgettes, oignons, aubergines.

Jeudi

  • Petit déjeuner - caviar d'aubergines, craquelins et thé.
  • Snack - après le petit déjeuner vous permet de manger des fruits.
  • Pour le dîner, la soupe est un chou maigre et braisé.
  • Une collation l'après-midi - fromage cottage faible en gras, vous pouvez ajouter des abricots secs.
  • Au dîner, vous pourrez préparer des crêpes à partir de courgettes et de carottes.

Vendredi

  • Le premier repas est une salade de légumes et du thé.
  • Snack - lait aigre 200 ml.
  • Pour le déjeuner, vous pouvez préparer une soupe au chou-fleur et une casserole de pommes.
  • Goûter - pruneaux
  • Pour le dîner, il est permis de préparer des crêpes avec de la viande maigre et des légumes.

Samedi

  • Pour le petit-déjeuner, des flocons d'avoine avec des baies de saison et du thé vert.
  • Snack - pommes sans pelure.
  • Déjeuner - soupe de chou-fleur, ragoût de légumes.
  • La collation de l'après-midi vous permet de manger des betteraves et des carottes cuites.
  • Dîner - galettes à la vapeur et thé.

Le dimanche

  • Pour le petit déjeuner, omelette aux tomates et au thé.
  • Snack - pomme et carotte, râpé.
  • Pour le déjeuner, vous pouvez préparer une soupe verte, un ragoût de bœuf à la citrouille.
  • Goûter - thé aux fruits secs.
  • Dîner - boulettes de viande et thé.

Régime alimentaire pour colite et entérocolite

Après avoir découvert que vous avez une entérocolite, le médecin détermine le régime alimentaire. S'il y a exacerbation de la maladie, alors le tableau de régime numéro 3, avec évolution chronique - tableau de numéro 2. Les principes de base de la nutrition dans la colite et l'entérocolite:

  • Les repas doivent être fractionnés, 5 à 6 fois par jour.
  • Il est nécessaire d’abandonner l’acide, le frit, les épices et le trop salé;
  • Les deux premiers jours après l'aggravation doivent mourir de faim. Pendant cette période, seuls les bouillons et les soupes légères sont autorisés;
  • La température de la vaisselle ne doit pas dépasser 55 degrés;
  • Le régime calorique ne doit pas dépasser 2000 kcal;
  • Le régime devrait être enrichi en vitamines du groupe b, pp, s;
  • Tous les produits doivent être servis broyés ou moulus;
  • Le régime est autorisé à se développer progressivement. Une semaine est autorisée pour ajouter seulement 2-3 nouveaux produits et veillez à surveiller la réaction du corps;
  • La nourriture doit être bien mastiquée.
  • Il est préférable de consommer des aliments à la même heure tous les jours. Il vaut mieux s'habituer à un tel régime;
  • La nutrition alimentaire doit être équilibrée: 200 g de protéines, 60 g de matières grasses et 80 g de glucides.

Contre-indications

En tant que contre-indication à la colite et à la nutrition pour cette maladie, vous devez abandonner l’habitude de trop manger. En sortant de table, vous devriez rester un peu avec une sensation de faim. Cela ne devrait pas être trop prononcé, mais vous ne devriez pas avoir l’impression d’être trop long. Assurez-vous de vous imposer une partie de l'assiette, cela vous évitera de trop manger.

  • Les épices, le sel, le sucre sont contre-indiqués;
  • Débarrassez-vous des mauvaises habitudes: fumer, boire des boissons alcoolisées;
  • Il est contre-indiqué d'arrêter brusquement le régime et de passer au mode de vie habituel qui vous a conduit à cette maladie.

Les statistiques montrent que, lorsqu'un régime particulier est maintenu, le traitement médicamenteux de la colite sera 80% plus efficace à 100%. Pour cette raison, il est préférable d’aider votre corps à faire face à la maladie.

Conséquences de ne pas suivre le régime

Dans la mesure où une alimentation équilibrée avec cette maladie occupe une place importante pendant le traitement, le non-respect des règles de la nutrition peut entraîner diverses conséquences. Les patients seront constamment tourmentés par des aggravations accompagnées d'inconfort dans le tube digestif.

En outre, les irrégularités des selles seront souvent détectées. Dans certaines situations, la colite peut évoluer vers une forme ulcéreuse, ce qui entraîne déjà l'apparition de saignements intestinaux et d'une péritonite.

Les avis

Chers lecteurs, votre avis est très important pour nous. Nous nous ferons donc un plaisir de commenter le régime alimentaire lorsque vous serez dans les commentaires. Cela sera également utile aux autres utilisateurs du site.

Alexander, 26 ans:

On m'a diagnostiqué une colite. Une maladie très grave, je me sentais très mal, je ne pouvais rien manger. Il a été soigné, le médecin m'a prescrit un régime, que je constate encore, après un an de traitement. Rien ne blesse maintenant. Je conseille à tout le monde de bien manger et de bien manger. Je suis maintenant tombée amoureuse de la soupe aux légumes, même si je détestais les légumes bouillis autres que les pommes de terre.

Alina, 30 ans:

Je ne savais pas comment me protéger de la douleur constante à l’estomac pendant longtemps. Seulement nous chantons, je me sens immédiatement désagréable, mon estomac gronde, mal à l'aise. Je ne savais pas comment faire face à cela, je déteste aller voir des médecins. Je crois qu'ils ne comprennent rien, connaissant les unités. J'ai cherché sur Internet comment être dans une telle situation et pour toutes les maladies du tractus gastro-intestinal, il est indiqué que vous devez suivre un régime et bien manger. J'ai arrêté de manger toutes sortes de méchanceté, j'ai arrêté de manger et je me sentais beaucoup mieux. En outre, j'ai également perdu du poids, a commencé à regarder mieux.

http://ogkt.ru/kolit/dieta-pri-kolite-kishechnika-menyu-v-period-obostreniyi-i-otzyvy.html

Nutrition pour la colite intestinale et les flatulences

La colite est une maladie qui affecte la membrane muqueuse de la région intestinale.

En mangeant, l’organe digestif subit un grand choc. Sa carapace est déjà traumatisée et la nourriture provoque encore plus d'irritation. Dans cette question aidera un régime alimentaire spécial avec la colite.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire pour la colite chronique a fait ses preuves dans le processus de traitement. Si la maladie a un type infectieux, alors la tâche importante est de fournir l'effet correct sur les microbes nuisibles. Pour ce faire, vous devez manger au moins sept fois par jour. Dans ce cas, vous devez vous en tenir à la table 4.

Il est à base de farine de blé, de soupes faibles en gras, de semoule et de riz. Une attention particulière devrait être portée à l'orge, aux plats de viande faibles en gras, au poisson et aux œufs. Vous devriez également suivre le régime d'alcool. Le patient peut consommer du thé vert, du café, des boissons aux fruits et des boissons aux fruits.

Lorsque l'exacerbation de la colite dans les deux ou trois jours doit suivre un régime de famine. Autrement dit, tous les produits sont totalement exclus, mais la boisson reste dans le même mode. Le volume de consommation devrait être d'au moins deux litres par jour.

Voici un exemple de menu si le patient suit un régime avec colite aiguë:

  • le matin, il est préférable de manger de la bouillie de hercule faite sur l'eau. Tout ce dont vous avez besoin pour boire du thé;
  • un verre de gelée est consommé pour le déjeuner;
  • à l'heure du déjeuner, le bouillon de viande, le soufflé, le riz et les craquelins fonctionneront bien;
  • dans l'après-midi devrait prendre une infusion d'églantier;
  • pour le dîner, vous pourrez manger des gâteaux à la vapeur à base de poisson;
  • la nuit avant le repos vaut la peine de manger des pommes au four.

Les produits doivent être aussi légers que possible pour réduire la charge de la cavité intestinale.

Régime alimentaire pour la constipation

Le régime alimentaire pour la colite intestinale avec constipation est basé sur la dilution des matières fécales. Les produits doivent être nutritifs, mais en même temps légers. Si vous ne suivez pas les recommandations, les matières fécales irritent le système gastro-intestinal.

Le régime alimentaire pour la colite avec constipation est basé sur l'utilisation de:

Boire du kéfir avec colite avec constipation est tous les soirs avant le coucher. Cela réduira la formation de gaz dans la région intestinale et diluera le contenu fécal.

Qu'est-ce que le patient ne peut pas manger? Un régime alimentaire avec colite intestinale avec constipation et ballonnements consiste à abandonner les produits générateurs de gaz sous forme de légumineuses, de pain de seigle et de blé, de café noir et de thé.

Le régime alimentaire pour l'inflammation du gros intestin avec constipation exclut la consommation de:

  • bouillons forts et gras;
  • des soupes aux champignons;
  • poisson et viande frits;
  • les pâtes;
  • la semoule;
  • sauces et épices;
  • la moutarde;
  • radis et navets;
  • du chocolat

Le régime de constipation comprend la consommation quotidienne d'une tasse d'eau avec dix grammes de sucre et une rondelle de citron sur un estomac vide.

Menu approximatif pour la semaine:

  • le matin, il est préférable de manger un peu d'orge, de sarrasin ou d'avoine, de manger une tranche de pain avec du beurre;
  • pour le deuxième petit-déjeuner, une portion de fromage cottage faible en gras;
  • À l'heure du déjeuner, vous devriez manger de la soupe dans un bouillon faible en gras, des pommes de terre bouillies avec du poisson cuit à la vapeur. Buvez tout devrait être compote de fruits secs;
  • dans l'après-midi boire un verre de jus de pomme, dilué avec de l'eau dans un rapport de un à un;
  • pour le dîner, vous pouvez manger une casserole de fromage cottage et boire tout le thé vert.

Le soir avant le coucher, il est conseillé de boire un verre de kéfir.

Produits avec diarrhée

Que puis-je manger avec la colite intestinale avec la diarrhée? Avec la diarrhée, la situation est tout à fait le contraire. Les repas doivent contenir les selles sans irriter la muqueuse intestinale.

Quels aliments pouvez-vous manger avec la colite avec la diarrhée?

La nourriture autorisée est:

Dans le régime alimentaire, vous pouvez entrer progressivement dans le fromage des variétés maigres. Les plats à base de leurs produits à base de fromage cuits à la vapeur ou cuits au four seront bénéfiques. Mais ils ne devraient pas être maltraités.

En cas de colite intestinale, cette nutrition doit être observée jusqu'à ce que les selles soient complètement normalisées, puis dans les cinq à sept jours. Ensuite, il est nécessaire d'augmenter progressivement le régime alimentaire lorsque cela est convenu avec le médecin.

Qu'est-ce qui ne devrait pas être utilisé avec un intestin douloureux?

Sous l'interdiction de la colite avec diarrhée et flatulences seront des produits sous la forme de:

  • soupe à base de pois;
  • plats d'accompagnement à base de pois, haricots, haricots;
  • plats épicés;
  • le lait;
  • bonbons sous forme de bonbons, de chocolat et de caramel, de marmelade et de gâteaux;
  • sucre

En outre, le régime alimentaire pour la colite au cours de l'exacerbation interdit de manger des aliments gras, frits et fumés.

Voici les menus hebdomadaires disponibles:

  • Le matin, il est préférable de manger de la farine d'avoine sur l'eau. Vous pouvez tout boire du thé non sucré;
  • pour le deuxième petit-déjeuner, des biscuits avec de la gelée sont utilisés;
  • pour le déjeuner soupe maigre avec pommes de terre bouillies. Lavez le tout avec de la gelée;
  • pour le déjeuner, il vaut mieux manger une portion de fromage cottage;
  • Le soir, les pâtes avec soufflé à la viande feront l'affaire. Buvez tout ce dont vous avez besoin de bouillon hanches.

La nuit avant le coucher, ils boivent un verre de kéfir.

Détails

La nutrition pour la colite intestinale vise à éliminer l'irritabilité et à calmer les muqueuses. Le régime devrait inclure beaucoup de vitamines et de minéraux. Cela aidera le corps à maintenir sa fonction immunitaire.

Il est formellement interdit, en cas d'intestin irritable, d'abuser du lavement et de prendre des laxatifs. Ce phénomène conduira à la paresse du canal intestinal.

Il y a un besoin en petites portions de six à sept fois par jour. Il est interdit au côlon d'irriter les produits secs et durs. Une attention particulière devrait être accordée aux céréales. Dans les cas de colite aiguë, le volume de glucides ne dépasse pas trois cents grammes par jour.

Si un patient présente une colite ulcéreuse, le lait, les produits laitiers et les produits à base de lait fermenté sont totalement exclus du régime alimentaire. Il est nécessaire d'attendre que les symptômes s'atténuent, puis de les réintroduire progressivement dans le menu.

La nourriture dans la colite chronique est basée sur des composés protéiques. Pendant la journée, leur nombre ne doit pas dépasser cent cinquante grammes. Il est nécessaire d'abandonner complètement les plats sucrés et farinés.

Des plats à base de légumes et de fruits peuvent être consommés, mais ils doivent être moulus ou hachés. Il vaut mieux ne pas les manger crus, car ils augmentent l'acidité de l'estomac. Une excellente option serait les légumes et les fruits bouillis ou cuits au four.

En complément de l'alimentation, de l'eau minérale sous forme de Essentuki, Borjomi et Narzan.

Le régime alimentaire pour la colite implique le rejet de tout assaisonnement. Le sel peut être présent, mais sa quantité ne doit pas dépasser cinq grammes par jour.

Le régime 4a contre la colite chronique est recommandé aux patients souffrant de processus de fermentation. En outre, l'indication de conformité à ce calendrier est la maladie cœliaque. Développé un régime alimentaire était un scientifique Pevzner. Le plus intéressant est que le spécialiste s'oppose à la consommation de crackers à base de farine blanche.

Une règle importante de ce régime dans l’exacerbation de la colite chronique consiste à maintenir la régularité de la prise alimentaire.

En même temps, la nourriture contiendra une petite quantité de nutriments. Mais le canal intestinal peut faire une pause et établir une digestibilité des aliments de haute qualité.

Quelle est la colite intestinale et ses caractéristiques

Le sujet de la colite intestinale n’est pas complètement compris. Il y a des disputes entre médecins. L'absence de régime alimentaire, de mauvaises habitudes alimentaires contribuent au développement de la maladie.

La colite est une inflammation du côlon. La maladie survient chez les femmes de plus de 20 ans et les hommes âgés. La survenue de la maladie a plusieurs causes. Dans la colite intestinale, le principal argument est le mauvais mode de vie. L’homme préfère les aliments gras, les produits de boulangerie et les plats cuisinés. Cela nuit à leur santé. Les gens ne veulent pas manger correctement. L'utilisation fréquente d'antibiotiques conduit à l'action destructrice de la membrane muqueuse.

L'immunité humaine est affaiblie en raison du stress fréquent et du régime de jour non planifié. Avec les intestins irritables, le corps est difficile à contrôler la protection contre les facteurs externes, les infections possibles. Y compris des helminthiases - infection par des parasites. Par conséquent, la colite intestinale se manifeste.

Règles de régime

Règles de régime

Plus longtemps il n'est pas traité, plus l'intestin sera enflammé longtemps. Le patient ressentira une gêne corporelle, des ballonnements, une fermentation, une constipation, une diarrhée, des flatulences. La douleur va augmenter. L'objectif est de réduire la fermentation. Le respect de la plupart des règles proposées conduira à un résultat positif - une amélioration. Avec les conditions du régime introduit le médecin.

  • Adhérer au régime de manger;
  • Un ensemble équilibré de produits, une nourriture variée;
  • Ne consommez pas d'aliments contenant des fibres: produits à base de grains entiers, zeste de fruits, maïs;
  • En cas de colite accompagnée de constipation, des fibres solubles sont ajoutées au régime alimentaire. Ce sont des fruits, des représentants de légumes, de l’avoine roulée, du riz;
  • Il est recommandé de réduire l'utilisation de produits laitiers.
  • Il est conseillé d'utiliser pendant le régime alimentaire de l'huile de poisson, des vitamines;
  • L'essentiel est de préparer des produits;
  • Mangez des aliments frits moins nocifs, n'abusez pas des épices.

Produits autorisés avec colite

Produits autorisés pour les maladies intestinales:

    Bouillie de lait, premiers cours. Broyer les aliments avec un mélangeur. La soupe est cuite en présence de viande, de champignons ou pas de viande du tout.

Une personne peut se permettre d'ajouter du sucre à la nourriture en mangeant des sucreries en petites quantités. À propos de noix alors que la question est non résolue. Mais les propriétés bénéfiques sont connues depuis longtemps.

Produits interdits à la colite

Produits interdits de maladie chronique:

  • Saucisses, produits en conserve, viande grasse, plats de poisson;
  • Utilisation significative d'assaisonnement;
  • Légumes frais, baies, fruits: radis, citrouille, betteraves;
  • Céréales de millet, céréales d'orge, orge, produits de la catégorie des "légumineuses";
  • La délicatesse de champignons;
  • Pain de grains entiers;
  • Petits pains sucrés;
  • Produits de cacao;
  • Glace

Une personne peut se permettre d'ajouter du sucre à la nourriture en mangeant des sucreries en petites quantités. À propos de noix alors que la question est non résolue. Mais les propriétés bénéfiques sont connues depuis longtemps.

Produits interdits à la colite

Produits interdits de maladie chronique:

  • Saucisses, produits en conserve, viande grasse, plats de poisson;
  • Utilisation significative d'assaisonnement;
  • Légumes frais, baies, fruits: radis, citrouille, betteraves;
  • Céréales de millet, céréales d'orge, orge, produits de la catégorie des "légumineuses";
  • La délicatesse de champignons;
  • Pain de grains entiers;
  • Petits pains sucrés;
  • Produits de cacao;
  • Glace

Les boissons froides et les gaz ne sont pas recommandés pour les personnes en bonne santé atteintes de colite intestinale. Le thé, le café au lait est contre-indiqué. Les produits qui provoquent une irritation des intestins ne doivent pas être consommés.

Régime alimentaire pour diverses colites intestinales

Il existe différents types de colites. Ils diffèrent les uns des autres par la cause, l'intensité de la douleur, la partie affectée de l'intestin. La colite intestinale procède différemment. Et chaque forme nécessite une approche. Un régime thérapeutique spécifique est sélectionné. Dans un mode de réalisation, il est accompagné d'une constipation, dans l'autre cas - la diarrhée, dans le troisième cas - un état ulcératif.

Menu de produits recommandés pour la constipation

Pour la constipation accompagnée de ballonnements et de flatulences, utilisez un ensemble d’ingrédients de nature laxative. Tout en soulageant les symptômes de la maladie, ils utilisent un set alimentaire contenant du sucre: miel, fruits. Les graisses ne causent pas de dommages importants au corps.

Il est conseillé d'exclure les légumes frais, les bananes. Pendant la rémission, vous pouvez manger des légumes sans transformation, mais en quantités limitées.

Un patient atteint d'une maladie chronique avec constipation peut manger de la citrouille, de la betterave rouge, des carottes, du chou-fleur, de la courgette et du céleri.

Bénéficier lorsque la colite aux pommes, le kéfir. Les fruits séchés sont également autorisés à être consommés à petites doses.

La forme de constipation interdit formellement la cuisson. L'interdiction s'applique aux bouillons saturés, aux sauces épicées, aux saveurs épicées, aux aliments gras, au chocolat.

Les boissons froides et les gaz ne sont pas recommandés pour les personnes en bonne santé atteintes de colite intestinale. Le thé, le café au lait est contre-indiqué. Les produits qui provoquent une irritation des intestins ne doivent pas être consommés.

Régime alimentaire pour diverses colites intestinales

Il existe différents types de colites. Ils diffèrent les uns des autres par la cause, l'intensité de la douleur, la partie affectée de l'intestin. La colite intestinale procède différemment. Et chaque forme nécessite une approche. Un régime thérapeutique spécifique est sélectionné. Dans un mode de réalisation, il est accompagné d'une constipation, dans l'autre cas - la diarrhée, dans le troisième cas - un état ulcératif.

Menu de produits recommandés pour la constipation

Pour la constipation accompagnée de ballonnements et de flatulences, utilisez un ensemble d’ingrédients de nature laxative. Tout en soulageant les symptômes de la maladie, ils utilisent un set alimentaire contenant du sucre: miel, fruits. Les graisses ne causent pas de dommages importants au corps.

Il est conseillé d'exclure les légumes frais, les bananes. Pendant la rémission, vous pouvez manger des légumes sans transformation, mais en quantités limitées.

Un patient atteint d'une maladie chronique avec constipation peut manger de la citrouille, de la betterave rouge, des carottes, du chou-fleur, de la courgette et du céleri.

Bénéficier lorsque la colite aux pommes, le kéfir. Les fruits séchés sont également autorisés à être consommés à petites doses.

La forme de constipation interdit formellement la cuisson. L'interdiction s'applique aux bouillons saturés, aux sauces épicées, aux saveurs épicées, aux aliments gras, au chocolat.

Pour la colite spastique, excluez les aliments qui causent des crampes.

  • Bouillie de sarrasin au beurre; casserole de fromage cottage avec fruits secs;
  • Pommes, biscuits au four;
  • Premier plat de légumes, côtelettes de veau à la vapeur, courgettes cuites, compote de fruits secs;
  • Recettes pour la salade de betteraves bouillies râpées avec l'ajout de pruneaux, vinaigrette à la crème sure;
  • Casserole de légumes avec de la viande hachée.

Produits recommandés, menu pour la diarrhée

La colite aiguë se produit avec la diarrhée. Les symptômes sous forme de diarrhée mènent à la situation opposée. Une bonne alimentation est un ensemble d'ingrédients permettant de normaliser les selles. Le nombre de repas recommandé de réduire. Cinq repas conviendront sans deuxième déjeuner et collation.

Les ingrédients appropriés pour une utilisation avec la diarrhée coïncident avec ceux autorisés pour la constipation. Ce sont des plats cuits à la vapeur, des pâtisseries fraîches, des viandes grasses. Pendant cette période, les gruaux de riz, les nouilles en bénéficient. Kissel - un outil important dans la normalisation du corps. Le liquide recouvre les muqueuses et protège des composants irritants.

  • Gâteau éponge à l'air caillé, thé;
  • Bouillie au lait de riz et à la pomme cuite au four;
  • Viande bouillie, soupe de pommes de terre, poisson cuit à la vapeur, gelée;
  • Soufflé au fromage cottage, thé;
  • Sarrasin de Krepenik

Il est important de se rappeler que la diarrhée élimine les toxines et les scories. Le régime est conçu pour aider le processus.

Produits recommandés, menu pour les ulcères

La colite ulcéreuse non spécifique (UC) est une maladie chronique affectant la membrane muqueuse du côlon. En cas de maladie ulcéreuse, la nourriture est utilisée 4 fois par jour. Le matin et le midi, la plupart des menus du jour sont consommés. Les aliments sont servis sous forme de chaleur, cuits à ébullition ou à l'étouffée.

La principale caractéristique est le suivi de la protéine résultante. Au stade de la déshydratation du corps diminue la quantité de protéines. La valeur normale pour les femmes est de 1,5 g, pour les hommes - 2 g par kilogramme de poids.

L'excès de substance est également dangereux, car il y a une brûlure dans les intestins.

Les œufs, le fromage cottage, le fromage contiennent des protéines. Vous ne pouvez pas tolérer une quantité importante de graisse, ne l'utilisez pas pendant la journée au cours de la journée. La consommation de glucides selon la norme est de 250 g / jour. Attention aux niveaux de fibres.

L'ensemble proposé de plats du jour pour la colite non spécifique:

  • Bouillie de riz;
  • Le premier plat de pommes de terre avec des côtelettes;
  • Escalope cuite à la vapeur, riz, pomme au four;
  • Soupe de pommes de terre avec boulettes de viande, pâtes cuites au four avec viande hachée;
  • Escalope de poisson, purée de pommes de terre.

Cet ensemble est distribué pour une semaine.

Nuances nutritionnelles sous forme aiguë, chronique

Une bonne nutrition est particulièrement nécessaire lorsque la maladie est aiguë ou chronique. Le régime s'appelle 4a. A un régime strict.

Le premier jour de déchargement exacerbation. Il vaut mieux ne pas manger. Vous devez boire de l'eau régulièrement, beaucoup. Une boisson, une tisane, des décoctions de baies sont utiles. Utilisation permise de plusieurs craquelins pendant la journée.

Chaque jour, augmentez la quantité de nourriture ingérée. Le panier à provisions ne doit pas irriter le tube digestif. Le menu est établi par un médecin qui surveille attentivement le patient.

Il y a une exacerbation de nature périodique. Dans les cas de colite aiguë, vous pouvez manger des soupes dans des bouillons dans lesquels est versé un bouillon muqueux de céréales. En cas de rémission, n'abandonnez pas le bon régime.

Les aliments doivent être équilibrés, sans aliments nocifs. La première semaine finira, le processus inflammatoire passera, vous pouvez élargir le régime.

La colite chronique permet l'utilisation de la pâtisserie, les aliments gras ne sont autorisés qu'en quantités limitées. Le lait est autorisé à ceux qui ont une bonne tolérance au produit. Tous les détails du régime doivent être coordonnés avec un spécialiste.

Un régime alimentaire avec colite est une étape nécessaire dans la guérison de la maladie.

Types de colite

Les experts identifient 5 types de colites. Chacun d'entre eux sera discuté dans cet article.

Colite ulcéreuse

Il se produit dans la région des murs du côlon. Les marques d'ulcère apparaissent sur eux. Le patient ressentira une douleur intense au côté gauche de l'abdomen.

Il peut y avoir une fièvre ou des fluctuations de température graduelles. La condition est accompagnée de constipation. Parfois, il peut y avoir une douleur dans les articulations.

En fait, vous ne devriez pas essayer ou remarquer les symptômes. Le fait est qu'après cela suivra un saignement de la région rectale ou un écoulement de sang et de pus.

Colite pseudo-membraneuse

La symptomatologie de la maladie distingue ce type de pathologie des autres colites. La forme bénigne de la maladie est provoquée par une dysbactériose, qui peut être causée par l'utilisation prolongée d'antibiotiques.

Il peut y avoir une diarrhée. Après la prise des pilules, les selles deviennent normales.

En général, une forme grave et modérée de la maladie est caractérisée par un trouble sous forme de diarrhée. Le même phénomène peut se produire après la fin de la prise d'antibiotiques.

Lors de la vidange dans les matières fécales atteintes de colite pseudo-membraneuse, il peut y avoir un saignement, du mucus, il est possible que la température augmente.

En général, l'état sera faible et cassé, il peut y avoir des vomissements. En outre, des troubles du système cardiovasculaire et d'autres pathologies peuvent survenir.

Colite spastique

Accompagné par une maladie distension abdominale, constipation et diarrhée fréquente. Il peut également y avoir une sensation de douleur affectant la région abdominale.

La cause de la colite peut être le stress et des expériences nerveuses.

Entérocolite

Ce type de pathologie est non infectieux et infectieux. Les symptômes incluent gonflement, nausée, floraison blanche sur la langue.

S'il s'agit d'une pathologie infectieuse, les signes sanguins ne sont pas exclus dans les masses calleuses. Il peut y avoir des symptômes tels que le sevrage, des maux de tête graves, des fractures et une faiblesse accrue.

Colite ischémique

La raison de cette pathologie est un apport sanguin anormal dans la région du côlon. La maladie se manifeste sur les côtés du côté gauche de l'abdomen, ainsi que par une obstruction intestinale.

Dans la pathologie ultérieure de la péritonite se manifeste et la personne commence à perdre du poids.

Formes de pathologie

Dans le cadre de cet article, il convient de mentionner que la nutrition en cas de colite intestinale devrait également être basée sur la forme de la maladie. Par exemple, il peut s'agir d'une forme aiguë de la maladie ou chronique.

En pathologie aiguë, l'inflammation se produit dans l'estomac et l'intestin grêle. L’agent en cause dans ce cas sera la salmonelle, le staphylocoque, les microorganismes dysentériques et les streptocoques.

Si on diagnostique une colite chronique, cela signifie que pendant de nombreuses années, la personne n'a pas suivi les principes de la saine alimentation. Le régime alimentaire pour la colite intestinale chronique est un moyen de maintenir le corps.

Les principes de base du régime thérapeutique

Assurez-vous de faire un régime avec la colite intestinale avec la diarrhée, ou en dehors de l'exacerbation de la pathologie.

Il est recommandé de s’appuyer sur les principes d’une alimentation saine, ce qui permet de fournir au corps tous les nutriments et l’énergie nécessaires.

Il est important de noter que le régime alimentaire en cas de colite intestinale avec diarrhée chronique est différent de celui en cas d'entérite chronique.

Avec cette pathologie, il n’ya pas d’échec dans la digestion des aliments, l’absorption des nutriments. La perte de poids liée à la maladie sera due à la maîtrise de soi dans les aliments ou à la peur du patient de voir la maladie se développer davantage.

Si une personne commence à observer trop longtemps les principes épargnants des régimes, le menu perd sa valeur énergétique, ce qui affecte négativement le nombre de carences en vitamines et en certains minéraux dans le corps.

En cas d'exacerbation aiguë d'une pathologie, le régime alimentaire pour la colite intestinale avec diarrhée doit être construit conformément aux principes de la nutrition thérapeutique, résumés dans le menu "Tableau N ° 4".

Régime alimentaire prescrit pour la colite intestinale avec diarrhée dans la maladie intestinale aiguë, ainsi que l'indigestion sévère.

Le principal objectif de ce type d’aliments sera de fournir un soutien au corps, de déboguer les fonctions du tube digestif, d’éliminer les processus inflammatoires, la fermentation et la putréfaction.

Le régime alimentaire pour la colite intestinale avec diarrhée réduit la valeur énergétique des aliments en raison des glucides et des lipides, mais les protéines doivent rester dans les mêmes normes.

Il est recommandé de consommer des produits cuits, des plats cuits à la vapeur, ainsi que des compositions moulues, semi-liquides ou liquides.

Le régime alimentaire pour la colite intestinale avec constipation fournit un régime spécial, qui est réduit à 5-6 fois l'apport alimentaire, et les portions ne doivent pas être grandes.

En cas de colite et d'inflammation aiguë dans l'intestin, il convient de suivre attentivement ces directives nutritionnelles. Vous trouverez ci-dessous des recommandations utiles des médecins.

Conseils de médecin

Régime alimentaire pour la colite intestinale avec constipation prévoit un rejet complet de manger le premier jour. Il vaut mieux boire du liquide. Les bénéfices apporteront des bouillons de myrtilles, d'églantier, ainsi que du thé.

Le lendemain, le régime devient plus. Vous pouvez manger des aliments qui ne pourriront pas et erreront dans les intestins irrités.

Il est préférable d’utiliser un cuiseur vapeur et de cuisiner des plats délicieux. Avant utilisation, il est préférable de moudre.

Vous pouvez faire cuire des plats, mais faites-le pour qu'il n'y ait pas de croûte. Les repas doivent être basés sur une variante fractionnelle. C'est à dire les portions doivent être petites.

Les conseils nutritionnels doivent être pris particulièrement au sérieux. Le spécialiste examinera l'état du patient et rendra son verdict.

Si la colite catarrhale est diagnostiquée, le régime aura ses propres caractéristiques, en fait, dans le type de pathologie ulcéreuse, il y a quelques changements.

Nourriture pour les personnes atteintes de colite chronique

S'il s'agit d'une colite de l'espèce spastique intestinale, le régime alimentaire aura pour but d'aider à restaurer les fonctions de sécrétion et de motricité du corps.

De plus, la nutrition aidera à éliminer les processus de fermentation. Il est important de limiter l'utilisation de fibres grossières, d'une variété de snacks, de lait frais et de plats épicés aux épices.

En ce qui concerne la nourriture, vous ne devriez pas trop manger. Le régime alimentaire du patient ne devrait pas dépasser 3000 calories par jour. Les aliments ne doivent pas être hachés. Si le plat est frit, il ne devrait pas y avoir de panure.

En cas de colite avec constipation, la nutrition doit être complétée par de la graisse provenant d'huile végétale. Le régime alimentaire dans ce cas devrait être dans la gamme de 3000 - 3500 calories.

Il est nécessaire d'inclure dans le menu divers produits laitiers fermentés, des légumes, mais n'oubliez pas que tout doit être présenté avec modération.

Si vous voulez du pain, vous ne pouvez pas vous le refuser. Mais rappelez-vous que vous ne pouvez manger que du pain de seigle ou de la farine avec un broyage grossier.

Pour éviter la constipation avec colite, vous devriez manger des dattes, des abricots secs et des pruneaux. Ces fruits secs sont également bénéfiques.

Mais dans les cas de colite avec une diarrhée sévère, vous devez privilégier les produits contenant une quantité limitée de glucides et de graisses.

Vous ne pouvez pas manger d'épices, fibres, cornichons, plats fumés, lait frais. L'apport calorique du patient devrait être inférieur à 2000 calories par jour.

Les principes des différents types de colite sont combinés en ce qu’il est nécessaire d’observer un régime fractionné, de suivre un régime pendant un mois, d’utiliser des méthodes de cuisson telles que la torréfaction, la cuisson à la vapeur, la cuisson au four et la cuisson à l’ébullition.

Vous pouvez manger frit, mais à l'exception de la croûte et de la panure.

Vous pouvez manger des plats avec du sucre, boire des boissons sucrées et des soupes. Ils sont tous capables de provoquer une exacerbation et, par conséquent, vous devez choisir votre régime alimentaire.

Si vous souhaitez diversifier le menu sur un régime alimentaire avec colite, vous devez ajouter des plats en petites portions et uniquement lors de la rémission d'une maladie chronique.

Interdiction des produits

Lorsque la colite ne peut pas manger de la chapelure de pain de blé, ainsi que d'autres produits à base de farine, en plus de la cuisson de la farine.

Les soupes composées de bouillie, de pâtes, de légumes, de bouillons gras et d’autres plats liquides ne doivent pas faire partie du régime alimentaire du patient. Il est préférable de cuire du poisson ou du bouillon de viande en ajoutant des boulettes de viande à la vapeur, des flocons d’œufs, de la semoule ou du riz.

Les amateurs de viande peuvent s'offrir du bœuf, du poulet, de la dinde, du veau et du lapin faibles en gras. Il est nécessaire de dégraisser la volaille et la viande, de retirer les tendons et la peau.

La cuisine est recommandée pour un couple ou cuisinier. Si vous voulez des boulettes de viande, il est recommandé de faire de la viande hachée avec du riz et non du pain. Vous pouvez faire des soufflés en faisant bouillir de la viande. Des recommandations similaires s'appliquent au poisson.

Vous pouvez manger des types de poisson frais maigres, hachés sous la forme de dumplings, de boulettes de viande. Mais le caviar ou les conserves ne sont pas impossibles.

Vous pouvez manger jusqu'à 2 pcs par jour. œufs à la coque, mais œufs à la coque ou brouillés. Mais durs ne les faites pas cuire, ainsi que les alevins.

Dans le régime alimentaire, vous avez besoin de produits laitiers, d'un soufflé cuit à la vapeur avec une purée de fromage cottage. Le lait entier fait partie de la liste des aliments interdits.

Exclure les snacks, les sauces, les épices, les légumes, la bouillie de blé, les haricots, le café, le cacao avec l'ajout de lait, de soda et de cocktails froids. Vous pouvez manger de la graisse en calculant 5 grammes. beurre par portion quotidienne.

Exemple de régime pour 1 jour

Pour le petit-déjeuner, il vaut la peine de manger de la farine d'avoine sur l'eau. Assurez-vous de la rectifier, de boire du thé avec du lait caillé.

En guise de collation, vous devez boire une décoction de bleuets séchés.

Pour le déjeuner, vous pouvez manger du bouillon sur de la viande avec de la semoule, du porridge de riz sur de l’eau, des boulettes de viande à la vapeur, de la gelée.

En guise de collation dans l'après-midi, vous pouvez boire la décoction d'églantier à chaud, sans ajouter de sucre.

Pour le dîner, il y aura du sarrasin sur l'eau, du thé et une omelette pour un couple.

Avant de vous coucher, vous pouvez boire un kissel fraîchement préparé.

En moyenne, si vous suivez un régime similaire au cours des 2-3 prochains jours, vous pourrez éliminer les signes de colite aiguë. Il arrive parfois qu’une journée de nutrition soit suffisante pour éliminer les signes de pathologie.

Si le patient a une diarrhée sévère, le rendez-vous peut porter sur 7-8 Art. thé fort, mais pas très sucré.

Le deuxième jour, vous devrez boire la même quantité de bouillon de riz ou de coings, d'églantier, de thé infusé, de kissel aux bleuets ou de vin rouge «Kagor». Ces jours-ci, vous ne devriez pas manger de biscuits.

Après 1-2 jours, vous pouvez continuer à manger conformément au régime indiqué ci-dessus.

En cas d'exacerbation frivole de la colite chronique, vous pouvez immédiatement manger selon un régime qui ne comprend pas le frottement des aliments.

Un régime aux pommes peut aussi être utile. Vous devez manger 2 jours seulement des pommes crues en quantité de 1,2 à 1,5 kg. Leur action sera due aux pectines, telles que les enterosorbents.

Médecine traditionnelle pour le diagnostic de colite

Il est possible que le maintien d'un état de santé normal se traduise par des recettes naturelles bien connues. Cela vaut la peine de les utiliser en pratique seulement après avoir consulté votre médecin.

Les décoctions à base de menthe, ortie, camomille, sauge, aulne, dymyanki, origan, absinthe, ainsi que de racines de burnet sont remarquables.

Dans les cas où la pathologie est accompagnée d'une diarrhée sévère, vous devez boire une décoction à base de brillant canadien de petite taille. L'herbe est communément appelée "oie fermée".

Dans ce cas, non seulement la médecine traditionnelle sera utile. En conjonction avec la phytothérapie et l'alimentation est recommandé de faire des lavements. La solution peut inclure du jus d'ail, des oignons, de l'aloès, des teintures de peaux de grenade ou d'orange.

Recettes diététiques

Les options de cuisson suivantes seront utiles dans le cas d'un régime avec colite.

Crème Verte

Vous devez prendre: 50 mg de crème sure; 100 gr. égoutter huiles et 300 gr. fromage cottage, 50 gr. oignons verts.

  1. Battez le beurre pour le mettre en composition, comme une crème sure épaisse.
  2. Entrez le caillé, broyé à travers un tamis.
  3. Ajouter la crème sure.
  4. Écraser les oignons et mélanger le mélange.
  5. Crème utilisée pour faire des sandwichs.

Pâte d'œuf

Besoin de prendre: 50 gr. égoutter les huiles; 1 cuillère à soupe crème sure; 2 pièces jaunes d'œufs à la coque; poivre et sel

  1. Essuyez les jaunes avec un tamis et passez-les avec du beurre;
  2. Mélanger les ingrédients avec du poivre et du sel.

Terminé, vous pouvez servir.

Pourquoi une colite se produit-elle et comment se déroule-t-elle?

La cause de l'apparition de la colite est souvent la mauvaise nutrition. La violation du régime, l'utilisation de la malbouffe, ainsi que l'abus d'alcool ne sont pas la meilleure façon d'affecter l'état de l'intestin. De plus, une colite peut se développer suite à une infection intestinale ou à une invasion helminthique. En outre, cette maladie survient souvent lorsque:

  • usage prolongé d'antibiotiques et abus de médicaments de secours;
  • une intervention chirurgicale ou une blessure dans la cavité abdominale;
  • allergies alimentaires;
  • stress fréquents.

Il convient de noter que le flux de colites au stade initial n’est pas trop prononcé. Les sentiments déplaisants ne sont pas de nature permanente, mais surgissent de façon sporadique et peuvent alterner entre eux. C’est pourquoi les gens négligent souvent les symptômes désagréables sans demander d’aide médicale. Ainsi, la colite entre dans la forme chronique avec des exacerbations périodiques. Une alimentation saine est nécessaire pour normaliser la situation. Avec une colite pendant la période d'exacerbation, la nourriture doit être douce.

Symptômes principaux

La colite aiguë ou chronique est accompagnée d'un certain nombre de symptômes désagréables. Les plus courants incluent les suivants:

  • douleur localisée sur le côté de l'abdomen (généralement aggravée avant la défécation ou après la consommation de produits nocifs);
  • distension abdominale accompagnée d'une sensation de distension;
  • éructations fréquentes et flatulences;
  • nausées et vomissements;
  • violation de la chaise;
  • écoulement muqueux et sanglant pendant les selles;
  • amertume dans la bouche le matin;
  • symptômes associés sous la forme de maux de tête et de faiblesse physique.

Symptômes principaux

La colite aiguë ou chronique est accompagnée d'un certain nombre de symptômes désagréables. Les plus courants incluent les suivants:

  • douleur localisée sur le côté de l'abdomen (généralement aggravée avant la défécation ou après la consommation de produits nocifs);
  • distension abdominale accompagnée d'une sensation de distension;
  • éructations fréquentes et flatulences;
  • nausées et vomissements;
  • violation de la chaise;
  • écoulement muqueux et sanglant pendant les selles;
  • amertume dans la bouche le matin;
  • symptômes associés sous la forme de maux de tête et de faiblesse physique.

Principes de bonne nutrition épinglés

Le respect de certaines règles obligatoires nécessite un régime alimentaire avec colite. Pendant la période d’exacerbation, ainsi que pour l’empêcher, les principes suivants doivent être suivis:

  • vous devez manger souvent et progressivement (environ 6 repas par jour);
  • la nourriture doit être bien mastiquée (pour chaque morceau, il doit y avoir au moins 30 mouvements des mâchoires);
  • chaque fois que vous mangez, il est conseillé de manger une petite pomme pelée;
  • rejet d'aliments solides et secs;
  • Il est inacceptable de manger des aliments trop chauds ou trop froids.
  • consommation de liquides lourds.

Numéro de régime 4

Quel est le bon régime alimentaire pour la colite pendant l'exacerbation? Les experts en gastroentérologie recommandent de s’en tenir à un menu spécial. Il est également connu sous le nom de "numéro de régime 4." Il se caractérise par de telles caractéristiques:

http://bolvkishkah.com/kolit/pitanie-pri-kolite-kishechnika-i-meteorizme.html

Publications De Pancréatite