Appendicite - symptômes chez les adultes, signes, causes

Annexe, lat. appendice vermiformis - processus en forme de ver, de 5 à 7 cm de longueur (parfois 20 cm), de 1 cm de diamètre, se terminant à l’aveuglette, de forme tubulaire.

L'aggravation de l'appendicite peut survenir à tout âge. Les groupes à risque sont les enfants de plus de 5 ans, les adultes de 20 à 30 ans et les femmes enceintes. La pathologie est également caractéristique du sexe féminin et masculin. L'appendicite survient très rarement chez les jeunes enfants, ce qui s'explique par la caractéristique anatomique de l'appendice liée à l'âge, qui a la forme d'un entonnoir et qui se vide facilement, et par le faible développement de l'appareil lymphoïde du processus.

L'appendicite est la plus fréquente des affections des organes abdominaux nécessitant une intervention chirurgicale urgente. En cas d'attaque d'appendicite aiguë, vous devez appeler une équipe d'ambulance le plus rapidement possible. Si l'appendicite n'est pas traitée, une péritonite peut se développer - une complication pouvant entraîner la mort.

Comme l’appendicite se manifeste, tout le monde doit connaître les symptômes et les signes de cette urgence. Le principal symptôme de l'appendicite chez les adultes et les enfants est la douleur. Il survient dans la partie supérieure de l'abdomen ou près du nombril. Parfois, il est impossible d'indiquer avec précision le lieu de la douleur («tout le ventre fait mal»). Ensuite, la douleur se déplace du côté droit de l'abdomen. Cette migration de la douleur est considérée comme un symptôme très spécifique de la maladie.

Causes de l'appendicite

Il y a les raisons suivantes pour le développement de l'inflammation de l'annexe:

  1. La combinaison du blocage mécanique de la lumière de l'annexe et de l'activation de la microflore intestinale. Des calculs fécaux, des follicules lymphoïdes hypertrophiés, un corps étranger (avalé accidentellement), une tumeur et une accumulation de parasites peuvent provoquer un blocage. L'accumulation de mucus est une prolifération active de micro-organismes à la place d'un tel "tube". À l'intérieur de la lumière, la pression augmente, les vaisseaux sont compressés, le sang et la lymphe sont perturbés. Résultat: inflammation et nécrose de l'appendice.
  2. Selon certaines informations, le risque d'appendicite serait plus élevé chez les personnes souffrant de rétention des selles pendant de nombreuses années. En raison du mouvement lent des masses fécales dans le tube digestif, ces personnes sont plus susceptibles d'avoir des calculs fécaux.
  3. Il en va de même pour les personnes dont le régime alimentaire est saturé en protéines et pauvre en fibres végétales. La fibre facilite la promotion du contenu intestinal, améliore le péristaltisme.
  4. La théorie vasculaire suggère que l'appendicite est causée par une vascularite systémique (vascularite - inflammation de la paroi vasculaire).
  5. La théorie infectieuse n'a reçu aucune confirmation ou réfutation. On pense que certaines maladies infectieuses (par exemple, la fièvre typhoïde) peuvent indépendamment déclencher le développement d'une appendicite.

De quel côté est l'appendicite?

Une annexe est un petit processus du caecum. Pour la plupart des gens, il se trouve du côté droit de l'abdomen, sous le nombril. De quel côté une appendicite peut être affectée par la maladie intestinale. Si la péritonite appendiculaire se développe, les symptômes sont prononcés et aigus, la localisation des douleurs de l'appendicite se situe généralement du côté droit, ce qui est typique du développement d'un processus inflammatoire aigu dans le corps du patient, qui nécessite des soins médicaux d'urgence et une opération de retrait de l'appendice.

L'appendicite peut être localisée différemment dans la région péritonéale, ce qui ne donne pas une image non ambiguë de la localisation des symptômes; la douleur peut être ressentie à la fois du côté droit et de la région lombaire, ou de la région pelvienne, les organes génitaux du patient. La nature de la douleur a une intensité différente, s'intensifiant ou s'atténuant, les crampes peuvent durer longtemps ou très longtemps.

Signes d'appendicite

Il existe de nombreux signes d'appendicite chez les adultes et les enfants. Le signal est le début de la maladie est une douleur forte. Au tout début, l'emplacement n'est pas relativement clair. Une personne peut avoir l'impression d'avoir mal au ventre. Cependant, après 4-5 heures, la douleur est concentrée plus près de la région iliaque droite.

Il convient de noter que l'appendice chez différentes personnes peut être situé différemment, tout dépend de la structure du corps. Si le processus a une position normale, la douleur sera observée dans la région iliaque droite. Si l'appendice est situé légèrement plus haut, la douleur sera à droite sous les côtes. Eh bien, si le processus est en panne, cela fera mal dans la région pelvienne. En outre, le patient peut être dérangé par des vomissements et, dans certains cas, une diarrhée.

Les autres signes populaires d'appendicite sont les suivants: langue sèche, urines foncées, fièvre, pouvant atteindre 40 degrés, les femmes enceintes peuvent ressentir une douleur accrue en se retournant du côté gauche au côté droit.

Symptômes de l'appendicite

En cas d'appendicite aiguë, les symptômes sont prononcés. Il y a une attaque de douleur dans la région iliaque droite, une réaction locale et générale prononcée du corps. En règle générale, la douleur dans l'appendicite aiguë commence soudainement.

Au début d'une attaque, ils sont souvent localisés dans la région épigastrique, dans le nombril ou dans tout l'abdomen, et après quelques heures (parfois en 1-2 jours), dans la région iliaque droite. Le plus souvent, la douleur est permanente, ne rayonne pas n'importe où, mais s'intensifie avec la toux. La douleur dans l'abdomen ne permet pas au patient de s'endormir, mais son intensité est généralement faible; réduction caractéristique de la douleur dans la position du côté droit.

Dans les premières heures de la maladie, des nausées et des vomissements peuvent survenir. La chaise et les gaz persistent souvent. Les matières fécales liquides sont observées beaucoup moins souvent (principalement avec une intoxication grave). La température corporelle monte à 37,5—38 ° C, reste rarement normale. Le pouls dans les premiers jours du début de la maladie s'accélère à 90-100 battements par minute, la pression artérielle ne change pas et ne diminue que légèrement en cas d'intoxication grave. La langue est initialement légèrement enduite et humide, mais devient rapidement sèche.

Aussi avec l'appendicite, il existe d'autres symptômes. Par exemple, lorsqu’ils examinent l’abdomen, ils déterminent souvent le délai de respiration du bas de la paroi abdominale. La palpation de l'abdomen doit être effectuée avec précaution, en commençant par la moitié gauche de celui-ci. En même temps, dans la région iliaque droite, il existe généralement une douleur aiguë associée à la tension protectrice des muscles de la paroi abdominale dans une zone limitée. Chez la plupart des patients, un léger tapotement des doigts dans différentes parties de la paroi abdominale aide à déterminer rapidement le lieu de la douleur la plus intense.

Cependant, les symptômes et l'évolution de l'appendicite aiguë ne sont pas toujours aussi caractéristiques. Le tableau clinique de la maladie chez les enfants, les personnes âgées et les personnes âgées, ainsi que l'emplacement atypique de l'appendice peuvent être particulièrement étranges. Dans tous les cas, si des symptômes d'appendicite apparaissent, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

L'appendicite chronique se manifeste par des douleurs sourdes et douloureuses dans la région iliaque droite, qui peuvent augmenter périodiquement, en particulier lors d'un effort physique.

Signes d'appendicite chez les femmes

À l'inflammation de l'appendicite, les pentes de plus de femmes que d'hommes, dont les symptômes apparaissent plus souvent à l'âge de vingt, quarante ans. Cela est dû à la structure physiologique du corps de la femme, du bassin, afin que cela puisse se dérouler différemment. Les symptômes de l'appendicite chez les femmes pendant la grossesse sont particulièrement différents. Comme l'appendice est situé près des appendices droits de l'utérus, les signes d'inflammation sont plus fréquents que deux fois la population masculine.

  1. À la palpation chez la femme, il y a des sensations douloureuses qui indiquent une inflammation de la cavité abdominale.
  2. Si vous appuyez sur le point situé sous le nombril chez une femme, il peut y avoir une douleur, qui s'intensifie lorsque vous vous levez, indiquant que les organes de reproduction sont impliqués dans le processus inflammatoire.
  3. Lors de l'examen du vagin chez une femme, une douleur est détectée, en particulier lors de l'examen du col de l'utérus, tandis qu'une appendicite indique une inflammation des appendices.

Lorsqu'ils diagnostiquent et diagnostiquent une femme, ils vérifient non seulement l'état de l'annexe, mais également l'état des organes génitaux.

Diagnostics

Le diagnostic est posé sur la base des symptômes caractéristiques de l'appendicite. Confirmez le diagnostic de "signaux inflammatoires" d'un test sanguin général. La laparoscopie est la méthode la plus fiable.

La spécification de la forme morphologique de l'appendicite (catarrhale, gangréneuse, phlegmoneuse) est possible avec une intervention chirurgicale: une étude histologique d'un appendice éloigné est réalisée. A partir de méthodes instrumentales utilisant les ultrasons, la radiographie de la cavité abdominale, l’irrigoscopie, la tomodensitométrie.

Traitement

Une tactique commune pour l'appendicite aiguë est le plus tôt possible l'ablation chirurgicale de l'appendice enflammé. Après 36 heures à partir du moment où les premiers symptômes apparaissent, la probabilité de perforation (rupture) de l'annexe est de 16 à 36% et augmente de 5% toutes les 12 heures suivantes. Par conséquent, après confirmation du diagnostic, l’opération doit être effectuée dans les meilleurs délais.

Au stade des soins préhospitaliers, en cas de suspicion d’appendicite aiguë, repos au lit, exclusion de la prise de liquides et de nourriture, application du froid dans la région iliaque droite sont indiqués. Il est strictement interdit de prendre des médicaments laxatifs, d'utiliser des bouillottes, d'introduire des analgésiques avant le diagnostic final.

Actuellement, avec une forme simple d'appendicite, les chirurgies laparoscopiques qui ne nécessitent pas une incision de la paroi abdominale sont préférées. Dans ce cas, un instrument endoscopique est inséré dans la cavité abdominale à travers une petite perforation dans les tissus. Le retrait de l'appendicite de cette manière vous permet d'éviter les blessures de fonctionnement et de réduire parfois la période de récupération. Le risque de complications postopératoires lorsque l'appendicite est retirée par la méthode laparoscopique est minime.

En cas d'appendicite chronique, une appendicectomie est indiquée si un syndrome douloureux persistant est noté, privant le patient d'une activité normale. Avec des symptômes relativement bénins, une tactique conservatrice peut être appliquée, y compris l'élimination de la constipation, la prise de médicaments antispasmodiques, la physiothérapie.

http://simptomy-lechenie.net/appendicit-simptomy-u-vzroslyx-priznaki-prichiny/

Appendicite - symptômes

Environ un million d'opérations chirurgicales visant à retirer l'appendice sont effectuées chaque année. La pathologie la plus commune est une inflammation de l'annexe, plus fréquente chez les femmes de 20 à 40 ans. Chez les hommes du même âge, l'incidence est deux fois moins élevée.

Symptômes de l'appendicite chez les femmes

L'appendice est un processus du rectum d'une longueur de 7 à 10 cm, dont la structure contribue à son encrassement. Au fil du temps, cela conduit à une inflammation. L'annexe produit du suc gastrique, mais pour une digestion complète, cela ne suffit pas. Les risques associés à l'inflammation dépassent de manière significative les bénéfices de cet organe; par conséquent, il est éliminé au cours de l'appendicite.

Les premiers signes d'appendicite chez les femmes apparaissent généralement le soir ou la nuit. Si la pathologie est aiguë, la douleur devient insupportable dès les premières minutes. Avec une appendicite atypique, la douleur est localisée aux endroits suivants:

  • avec la localisation rétropéritonéale, des sensations douloureuses envahissent la zone urétérale, la région inguinale, le côté droit du bas du dos;
  • emplacement pelvien - l'entrejambe, le pubis, l'abdomen inférieur gauche;
  • avec position sous-hépatique - hypochondre droit.

La douleur continue jusqu'à ce que les nerfs soient en vie. Après leur mort, la douleur cesse, mais ce n'est pas une solution au problème, mais un signal pour une hospitalisation et un traitement immédiats. Au cours de l'examen de la patiente, le médecin doit exclure la possibilité de fausse couche, de grossesse extra-utérine, d'inflammation des appendices et des ovaires, car les signes de la maladie sont similaires.

Pendant la grossesse

Pendant la grossesse, une femme ressent constamment de l'inconfort et des douleurs abdominales - ceci est dû au développement de l'enfant. Attendre un enfant peut facilement provoquer une inflammation de l’appendice. La pathologie est causée par la croissance de l'utérus, qui serre l'appendice et perturbe l'irrigation sanguine. Comment déterminer l'appendicite chez une femme enceinte?

Tous les signes caractéristiques de l’inflammation du processus chez les adultes, les adolescents et les enfants de femmes enceintes sont moins prononcés ou se manifestent plus tard. Le médecin détermine la maladie en analysant l'urine et en utilisant une échographie. Les principaux symptômes de l'appendicite chez la femme enceinte:

  • forte fièvre;
  • des nausées;
  • douleur dans l'abdomen droit;
  • maux d'estomac;
  • vomissements.

Symptômes de l'appendicite chez les enfants

Pour le processus inflammatoire n'a pas donné de complications sous la forme d'un infiltrat appendiculaire chez un enfant, la maladie doit être reconnue à temps. La pathologie pédiatrique est une menace encore plus grande que celle d'un adulte, car il est plus difficile pour les enfants de poser un diagnostic. Une infection virale, un régime alimentaire malsain, une hypothermie ou une immunité affaiblie peuvent provoquer des signes d'appendicite chez les enfants. Même une petite affection déguisée en dérangements d'estomac peut entraîner une inflammation interne. Comment se manifeste l'appendicite chez un enfant:

  • sensation de lourdeur et de douleur dans le côté droit;
  • faiblesse, nausée, vomissement;
  • haute température;
  • La première vague de douleur est localisée sous le nombril, se déplaçant en dessous.

Symptômes de l'appendicite chez les hommes

Le diagnostic de la maladie chez l'homme adulte n'est pas difficile. La pathologie chez le sexe fort présente des symptômes caractéristiques, quelle qu'en soit la cause. Les principaux signes de l'appendicite chez les hommes:

  • violation de la chaise;
  • la tachycardie;
  • bouche sèche;
  • perte d'appétit;
  • dans le langage de la floraison blanche;
  • douleur abdominale;
  • vomissements (souvent célibataires);
  • la température corporelle monte à 39 degrés.

Les premiers symptômes de l'appendicite

L'inflammation de l'appendice dépendra de l'âge et du sexe du patient. Cependant, il existe des premiers signes communs d'appendicite, qui conviennent à tous les cas:

  • douleur de la colonne lombaire;
  • faiblesse
  • température corporelle élevée;
  • transpiration accrue;
  • augmentation de la fréquence cardiaque;
  • vomissements souvent répétés, après quoi il n'y a pas d'amélioration.

Quels sont les douleurs de l'appendicite?

L’apparition de sensations douloureuses est associée à la pénétration de l’infection dans l’appendice et à sa propagation ultérieure aux tissus environnants. La douleur est généralement vive, ce qui devient progressivement plus intense. La durée de l'attaque est d'une minute à plusieurs heures. La localisation et la nature de la douleur dans l'appendicite sont floues, car elles recouvrent presque tout le péritoine. Douleur silencieuse peut signifier une perforation de la paroi intestinale, ce qui nécessite un accouchement urgent d'une personne à l'hôpital.

Aux aigus

Au cours de l'évolution aiguë de la maladie, la douleur s'intensifie à chaque mouvement du patient, effort physique ou toux. Parfois, la douleur passe par des contractions. D'autres indicateurs cliniques d'inflammation - vomissements, nausées, rétention des selles - sont fréquents mais ne sont pas réguliers. Un examen plus approfondi révèle d’autres signes d’appendicite aiguë: immobilité ou retard de la paroi abdominale antérieure, augmentation du nombre de leucocytes dans le sang, fièvre élevée. Pour le diagnostic final, les symptômes sont identifiés par les auteurs.

Chronique

Pas une année de suite, une personne ne peut être perturbée par l'évolution chronique de la maladie. À la maison, il est difficile de déterminer la présence d’une inflammation de l’annexe, car le tableau clinique ressemble à une sensation de lourdeur accompagnée d’erreurs de nutrition. En cas d'appendicite chronique, les symptômes sont aggravés par l'effort physique, les éternuements, la toux et les selles. La plupart ont des troubles intestinaux sous forme de diarrhée régulière ou de constipation.

Si une appendicite est suspectée

La toute première manifestation d'inflammation de l'appendice intestinal est une lourdeur au milieu de l'abdomen ou à droite dans la région iléo-inguinale. Si vous appuyez sur cette zone, puis que vous la relâchez brusquement, le patient ressent une douleur aiguë. Si, après de telles actions, une personne ne marche pas avec le dos redressé et est plus confortable pour elle uniquement couchée dans une position pliée, la progression de la pathologie est confirmée. Des symptômes similaires dans l'appendicite sont la raison pour laquelle on appelle une ambulance.

Symptômes de l'appendicite par les auteurs

La médecine moderne connaît de nombreux signes d'inflammation du processus aveugle. Le diagnostic le plus efficace de la pathologie est la définition des symptômes de douleur lors de la palpation. Chacune des méthodes porte le nom de l'auteur qui l'a décrite.

  1. Symptôme Obraztsova. La palpation du côté droit du patient est très douloureuse, elle est en décubitus dorsal avec la jambe droite tendue.
  2. Kocher-Volchkovsky. Des sensations douloureuses sont observées au-dessus de l'ombilic, puis pénètrent dans le substrat, puis migrent vers l'aine (côté droit).
  3. La résurrection. En tenant fermement les extrémités des doigts sur la paroi abdominale dans la direction de l'hypochondre droit, puis dans la région iléale, le patient ressent de la douleur.
  4. Shchetkina-Blumberg. Avec une pression lente sur la cavité abdominale, le patient ne sent rien, mais si vous relâchez brusquement la main, la douleur apparaît. Le symptôme est caractéristique de la péritonite.
  5. Rowsinga En pressant simultanément le côlon descendant et l’autre - la zone située au-dessus, le patient a mal.
  6. Sitkovsky. L'apparition de douleur intense lorsque la personne est du côté gauche. Un symptôme survient souvent en présence d'adhérences dans le péritoine.
  7. Razdolsky. En tapotant la paroi abdominale, on ressent une irritation et une douleur du côté droit.
http://vrachmedik.ru/511-appenditsit-simptomyi.html

Symptômes de l'appendicite

L'inflammation de l'appendice du caecum s'appelle une appendicite. La maladie se caractérise par une variété et une complexité de symptômes. Le texte contient des informations sur ce que vous devez savoir sur l'appendicite, sur la manière de déterminer de manière indépendante les signes de l'appendicite, sur quels symptômes le médecin attire l'attention dans le diagnostic différentiel de la maladie. Les caractéristiques des symptômes annexes chez les hommes, les enfants, les femmes, y compris les femmes enceintes sont montrées.

Qu'est-ce que l'appendicite?

L'appendicite est un diagnostic courant de pathologies chirurgicales. L'inflammation de l'annexe est souvent diagnostiquée chez les femmes âgées de 20 à 40 ans. L'incidence d'hommes du même âge est deux fois moins élevée. Entre 12 et 20 ans, les garçons et les jeunes hommes sont plus souvent malades.

La principale méthode de traitement de la forme aiguë de la maladie est l'ablation chirurgicale de l'annexe (appendicectomie).

! Chaque année, plus d'un million d'opérations de ce type sont pratiquées dans le pays. Des complications aux stades du traitement sont détectées chez environ 5% des jeunes opérés et 30% des patients âgés. La péritonite est la principale cause de complications.

En l'absence de traitement actif, une péritonite de forme aiguë se développe en un à deux jours.

Les complications résultent souvent de la présentation vague des dangereux signes d’appendicite, retardant, retardant le moment de consulter un médecin, de l’arrogance quant à l’évolution favorable de la pathologie après le retrait des sensations désagréables.

Appendicite - une maladie insidieuse

Elle se manifeste par des douleurs abdominales, de la fièvre, des nausées, des vomissements, des troubles intestinaux (diarrhée ou constipation). Des symptômes similaires sont observés avec:

infections, inflammations du tractus gastro-intestinal;

infections, inflammations de la femme, organes génitaux masculins;

inflammations, infections des reins, des uretères, de la vessie;

obstruction du duodénum;

ruptures des artères de la cavité abdominale et autres.

En médecine, il existe un terme - «syndrome abdominal aigu», qui combine des conditions pathologiques accompagnées de douleurs dans la cavité abdominale, d'intoxication, de fièvre.

La variété du syndrome abdominal aigu rend le diagnostic d'appendicite une tâche médicale complexe. Au cours de la période de diagnostic, en fonction du sexe et de l'âge du patient, le médecin doit exclure les signes de pathologies infectieuses, urologiques, gynécologiques, obstétriques, masculines, pédiatriques ou autres. La difficulté est ajoutée par l'emplacement instable de l'organe dans la cavité abdominale. Différentes personnes ont un appendice déterminé dans différentes projections de la paroi abdominale. La caractéristique anatomique se manifeste par une variété de points de douleur sortants.

Où est l'appendicite?

Presque tous les adultes connaissent l'emplacement des organes internes dans le corps - cœur, foie, reins, poumons. Difficile de déterminer la localisation du tractus gastro-intestinal. La longueur totale de l'intestin humain, situé de manière compacte dans la cavité abdominale, est de 4 à 5 mètres. Les repères topographiques de la projection de l’appendice se trouvent à l’intérieur du réticule de deux lignes imaginaires:

horizontale, à partir du nombril et autour de l'abdomen;

vertical, à partir du mamelon de poitrine droit et vers le bas.

La région abdominale, à la droite de la verticale et au-dessous de la ligne horizontale à l'aine et à la jambe droite, est la région iliaque droite. Le poddozdoh droit est considéré comme le lieu de projection le plus probable sur la paroi abdominale de l’appendice.

Malheureusement, ce n'est pas la seule localisation de l'annexe. En raison du long mésentère, l'appendice peut être déplacé, à une certaine distance, de l'emplacement normal. Avant une opération utilisant une échographie, le médecin détermine l’emplacement de l’organe et son accès optimal. L'emplacement de l'organe est important pour le chirurgien et n'a presque aucune importance pour le patient.

Causes de l'appendicite

Jusqu'à présent, les causes de l'appendicite ne sont pas connues. Pourquoi seulement certaines personnes souffrent d'inflammation de l'annexe? Plusieurs théories sur les causes de l'appendicite ont été proposées.

Au cœur du facteur infectieux le plus commun. Dans l'appendicite aiguë, des souches pathogènes d'Escherichia coli, de Staphylococcus aureus, de Streptococcus et d'autres bactéries pyogènes sont isolées. Dans des conditions normales, ce sont des habitants normaux des intestins. Les agents pathogènes deviennent dus à des causes externes ou internes concomitantes.

Les principaux facteurs provoquant le développement de la microflore avec appendicite:

occlusion (constriction) de la lumière de l’appendice - anomalies congénitales (flexion, constriction), tumeurs, calculs fécaux, corps étrangers);

réactions vasculaires, défauts des vaisseaux sanguins alimentant la paroi intestinale, réduisant l'apport sanguin aux parois, provoquant une stase sanguine et une nécrose supplémentaire de l'appendice;

réactions neurogènes, ralentissement de la motilité des parois intestinales, accompagnée d'une formation abondante de mucus, expansion aiguë de la lumière intestinale.

L'appendicite se développe souvent chez les personnes souffrant de: constipation, maladies du système cardiovasculaire, certaines maladies infectieuses (formes de tuberculose intestinale, amibiase et autres infections). L'appendicite chez l'homme peut être le signe de mauvaises habitudes, d'infections pelviennes cachées. Cela peut être le résultat de maladies inflammatoires gynécologiques chez les femmes. Chez les enfants se développe sur le fond du rétrécissement congénital de la lumière du caecum, angine sévère.

Il y a une appendicite aiguë et chronique. La forme la plus commune d'inflammation de l'appendice est aiguë. Il manifeste des symptômes prononcés. La forme chronique est rare, les symptômes sont effacés.

Des expériences menées en Espagne ont montré que dans 40% des cas, une appendicite aiguë était provoquée par des graines et des copeaux grillés. En règle générale, les enfants de moins de 14 ans souffrent

Les premiers symptômes de l'appendicite

Les symptômes de l'appendicite se manifestent principalement par une douleur aiguë à l'abdomen. La pathogenèse habituelle de l'appendicite se manifeste par les symptômes successifs suivants: douleur, nausée, vomissement, fièvre, dyspepsie.

Détails sur chaque symptôme dans les débuts de l'appendicite.

Une douleur soudaine dans le plexus solaire ou au-dessus du nombril est le premier symptôme le plus caractéristique de la forme aiguë de l'appendicite. Pendant cette période, une douleur est également possible dans l'abdomen sans aucune localisation. Il se caractérise par des douleurs d'intensité variable (forte, faible) et de caractère (constant, intermittent). En outre, l'accent de douleur est modifié dans le podzdoh droit, c'est-à-dire dans la zone de projection topographique de l'appendice. La nature de la douleur, d'intensité constante et modérée, augmente avec la toux, les mouvements, les changements de position du corps dans l'espace.

Nausées et vomissements. Les masses émétiques consistent en des aliments préalablement pris avec un mélange de bile. Des masses émétiques avec l'estomac vide sous la forme d'un mucus liquide et jaune. Le vomissement avec une appendicite se développe comme un réflexe à la douleur, s’accompagne d’une diminution de l’appétit, souvent ponctuel.

La fièvre Appendicite satellite fréquent - fièvre. Habituellement, il ne dépasse pas la fièvre fébrile (37.0-38.0 0 С).

Dyspepsie. L'augmentation de l'intoxication s'accompagne d'un trouble de l'acte de défécation - dyspepsie sous forme de constipation ou de selles liquides. La dyspepsie se produit dans le contexte de mictions fréquentes, résultant de la participation de la vessie à la pathogenèse. La couleur de l'urine est intense, sombre.

L’insiduité de l’appendicite peut se manifester comme un début avec la priorité d’autres symptômes, dans le contexte d’une faible réaction douloureuse. En outre, la douleur peut s’apaiser sous l’action des analgésiques, ainsi que la nécrose de la paroi du processus vermiforme.

Symptômes dangereux de l'appendicite

Malgré la douleur évidente à l'abdomen lors de l'appendicite, le diagnostic pose des problèmes.

Symptômes dangereux dans l'appendicite

Dangereux pour l'appendicite peut être des symptômes:

distraire de la maladie sous-jacente;

Chez la femme, la douleur est accompagnée de nombreuses pathologies gynécologiques inflammatoires, chez l’enfant, les infections intestinales et les coliques. Les signes cliniques, avec ulcère gastrique, inflammation du pancréas, de la vésicule biliaire, autres anomalies de la cavité abdominale et des organes pelviens, ressemblent également aux symptômes de l'appendicite.

En utilisant des méthodes de diagnostic, le médecin peut facilement distinguer la source de la douleur. Pour faciliter le travail du médecin, informez-le des maladies précédemment transférées, des manifestations inhabituelles du corps au cours de la période de la maladie, y compris celles qui ne sont pas liées à la pathogenèse principale, par exemple:

infections sexuellement transmissibles précédemment transférées - possible foyer microbien caché dans le corps - provocateur d'appendicite ou source d'inflammation des organes urinaires;

L’absence prolongée de menstruations chez une femme est un signe possible de grossesse extra-utérine;

matières fécales de couleur noire - signe de saignement gastrique ou intestinal, ulcère perforé;

éructations, brûlures d'estomac, flatulences, matières fécales volumineuses - signe d'inflammation du pancréas;

vomissements de masse sans bile - un signe de cholécystite ou de blocage de la vésicule biliaire.

Le danger de ces symptômes est qu’ils empêchent de poser le bon diagnostic, envoient le médecin sur le mauvais chemin de diagnostic, allongent le délai de sa déclaration. Un autre groupe de symptômes indique un état grave du patient - une péritonite (inflammation de la paroi abdominale) avec appendicite.

Les symptômes les plus dangereux sont:

Les symptômes les plus dangereux sont:

la douleur s'est apaisée pendant plusieurs heures - elle peut être associée à une rupture des parois de l'appendice à l'intérieur de la cavité abdominale, à une augmentation subséquente de l'intensité de la douleur, qui ne peut être soulagée - signe de péritonite;

vomissements constants, et les vomissements eux-mêmes n'apportent pas de soulagement au patient;

une forte augmentation de la température au-dessus de 39 0 С, ou inversement, une chute rapide à des valeurs extrêmement basses;

tension musculaire, douleur au moment du contact, tapotement de la peau de l'abdomen;

altération de la conscience (confusion, délire, extinction des réflexes).

Etude clinique de l'appendicite

Le diagnostic différentiel de l'appendicite est réalisé dans un hôpital. Des méthodes physiques, instrumentales et de laboratoire sont utilisées pour le diagnostic de l'appendicite. À la première étape, une enquête sur le patient et les méthodes traditionnelles de recherche, palpation, palpation, tapotement, pression dans la région abdominale. Faites attention à la douleur, à la température, aux vomissements, qui accompagnent le plus souvent une appendicite.

Appendicite douleur

Malgré la diversité des symptômes, la douleur est le signe d'appendicite le plus stable, elle accompagne presque toujours la maladie. La caractéristique de la douleur est importante dans le diagnostic différentiel de l'appendicite. Le médecin découvre le lieu, la nature, la durée, l'intensité, le moment où la douleur se produit.

Afin d'éviter une distorsion du tableau clinique, il est impossible d'anesthésier le malade avant l'examen du médecin.

Localisation de la douleur. De nombreuses maladies s'accompagnent d'une gêne sous forme de douleur. Son emplacement détermine quel organe est affecté. La douleur avec une source claire d'impulsions survient si l'organe est proche de la paroi du péritoine. Par conséquent, une inflammation des reins est souvent ressentie dans la région lombaire et le cœur dans le côté gauche de la poitrine. Dans l'appendicite aiguë, le sujet ne peut généralement pas montrer où se situe la douleur. Un autre signe diagnostique important est le déplacement de la douleur liée à une localisation peu claire en 3-4 heures vers la région iliaque droite.

Si la douleur est immédiatement ressentie dans le podzdohohe droit signifie que l'appendice est situé dans une projection rapprochée. Si l'appendice de la cavité abdominale est déplacé, utilisez des méthodes indirectes. Les techniques de diagnostic sont basées sur l'identification d'une réponse de douleur excessive à un faible effet (toucher, tapoter) d'un certain point.

Avec une appendicite simple, une douleur accrue apparaît si le patient tente de tirer l'abdomen en position couchée et si vous appuyez avec vos doigts:

sur le ventre dans la zone de l'écoutille droite;

à plusieurs endroits à droite du nombril;

en plusieurs points le long de la diagonale de l'ombilic au tubercule iliaque droit (il s'agit de la saillie osseuse des os pelviens déterminée devant la région iliaque).

Lors d'une appendicite, le patient ressent de la douleur lors de la défécation de l'anus, de la jambe droite, du bras droit, de la respiration profonde et de la toux. Dans la position du patient allongé sur le dos - la douleur est ressentie dans le podzdohohe droit, changeant la position du côté gauche - la source de la douleur est déplacée vers le nombril;

Signes dangereux d'appendicite - il s'agit d'une douleur accrue lorsque de légères pressions sont exercées avec les doigts dans le nombril. La palpation de l'abdomen est déterminée par les muscles sous la forme de cordons tendus. Des études de laboratoire sur le sang révèlent une augmentation du nombre de leucocytes au-dessus de 14 000. Les leucocytes sont un marqueur de l'inflammation et, presque toujours, dans les processus aigus, le nombre de leucocytes impliqués dans la défense immunitaire de l'organisme augmente. Un faible nombre de globules blancs (leucopénie) est un signe d'épuisement du système immunitaire. Ce sont des signes de péritonite - une inflammation de la paroi abdominale.

La localisation de l'appendicite enflammée est toujours confirmée par des études instrumentales (échographie) de la cavité abdominale

Douleurs réfléchies. Lorsque l'appendicite est parfois diagnostiquée, la douleur se manifeste loin de l'organe enflammé. La douleur irradiante (réfléchie) est diagnostiquée avec:

appendicite - dans la jambe droite, faites également attention à l'apparition d'une boiterie du côté droit;

localisation pelvienne de l'appendicite - donnée chez les hommes, garçons dans le scrotum, sa localisation plus près du dos - donnée au même endroit;

La nature de la douleur Il y a des douleurs viscérales et somatiques. Le viscéral se forme dans les organes internes avec une augmentation soudaine de la pression dans le creux, lorsque les parois de l’organe sont étirées et que les ligaments du mésentère sont sous tension. La douleur somatique est causée par une pathologie de la paroi du péritoine adjacente à l'organe et liée aux nerfs. Lorsque l'appendicite peut être constante et douloureuse crampes.

Durée de la douleur Caractérisé par un ou deux pics de réactions douloureuses. La première attaque est associée à une inflammation de l'annexe. Le deuxième pic est observé avec le développement de la péritonite, dans les cas avancés. La douleur dans l'appendicite aiguë dure de plusieurs heures à plusieurs jours. Une douleur prolongée, qui dure plusieurs jours, plusieurs semaines, n’est pas caractéristique de l’appendicite.

Dans les 1-2 jours, une nécrose se développe avec une forte probabilité de rupture de la paroi du processus vermiforme. Dans les premières heures qui suivent la propagation du contenu purulent dans la cavité abdominale, la douleur disparaît et une récupération imaginaire se produit.

La deuxième vague de douleur est intense et est associée au développement d’une inflammation péritonéale. La péritonite, sans traitement, dure sept à dix jours et se termine souvent par le décès du patient. Pendant le traitement, la formation d'adhésions des organes internes, qui provoquent une douleur constante, est possible.

Intensité de la douleur. La douleur est un sentiment subjectif qui dépend non seulement de la force du facteur traumatique, mais également des caractéristiques individuelles de la personne. Une douleur soudaine et intense est caractéristique de l'appendicite. Dans certains cas, une image effacée de la douleur est possible. L'intensité de la douleur ne peut pas servir de critère d'appendicite. Plus important encore est la combinaison de la douleur avec d’autres symptômes, fièvre élevée, nausée, vomissements, dyspepsie. L'intensité de la douleur est élevée chez les jeunes, souvent accompagnée de postures forcées, d'irritabilité, de maux de tête.

Symptômes de vomissements

Une crise d'appendicite aiguë s'accompagne de signes de nausée, puis de vomissements. Le vomissement, avec l'appendicite a une nature réflexe, coïncide avec le pic de la douleur. En règle générale, il se produit dans les premières heures. Par conséquent, les effets de l'intoxication n'ont pas d'effet significatif sur ce symptôme. Pour l'appendicite est caractérisée par un seul vomissement. Des vomissements répétés sont caractéristiques de l'intoxication. Ceci est un signe important pour le pronostic de la maladie, indiquant la gravité de la pathogenèse qui menace la vie humaine. Le vomissement est accompagné de fièvre.

Hyperthermie

La fièvre de type fébrile (37-38 0 С) est un symptôme caractéristique. Plus souvent, l'appendicite se produit sur le fond de l'hyperthermie modérée. La température dans l'appendicite est un symptôme important pour se différencier d'autres maladies similaires. Dans l'intestin, la colique rénale, la température dans la plage normale ou inférieure. Un phénomène intéressant est parfois observé lorsque la température, mesurée par un thermomètre à mercure normal, du côté droit, est de 0,5 à 1,0 ° C supérieure à la température déterminée dans la cavité axillaire gauche. Il est préférable d'essayer de mesurer la température dans l'aisselle et juste après - rectale. Les différences sont plus évidentes.

Appendicite chez les femmes et les hommes

Appendicite chez l'homme

La symptomatologie de cette catégorie de patients n’est pas différente. À l'âge de vingt ans, les garçons et les garçons sont plus souvent malades. Il a été remarqué que les hommes sont plus souvent diagnostiqués avec des fractures et une nécrose du processus aveugle de l'intestin.

Les techniques de diagnostic permettant de détecter les signes d'appendicite chez les garçons et les hommes se manifestent:

remontée spontanée du testicule droit à la palpation de l'abdomen dans le podzdohke droit, arrêtant la sensation de la région la plus douloureuse - le testicule descend, les deux testicules exerçant une pression sur l'estomac;

douleur dans le testicule droit avec un léger scrotum;

Appendicite chez les femmes

À plus de vingt ans, les femmes sont plus souvent malades. Chez les filles de 12 ans et plus, lors d’un examen clinique, l’état gynécologique doit être pris en compte. La douleur aiguë peut être due à des règles douloureuses chez les adolescentes. Chez les femmes, une inflammation des appendices, des ovaires, une grossesse extra-utérine, une fausse couche et une maladie rénale doivent être exclues.

Appendicite chez les enfants du groupe d'âge plus jeune

L'enfant du groupe d'âge plus jeune ne permet pas de mener une étude, ne peut pas expliquer les sensations pathologiques, la douleur est accompagnée de pleurs incessants, de peur. Cela confond le diagnostic d'appendicite.

La maladie se manifeste dans des débuts marqués. La douleur dans la zone iléale droite est déterminée à l'aide d'une technique simple: essayez de plier la jambe droite de l'enfant au genou. Tentative faible, a manifesté une forte réaction. Une autre technique de diagnostic - après avoir retiré la main de l'investigateur, appuyé sur l'estomac, dans la région iliaque droite, une forte réponse douloureuse se produit. À la palpation, l'abdomen est tendu, mais pas gonflé à cause de la formation de gaz.

L'enfant refuse de se lever, préfère s'allonger et bouger moins. La douleur augmente avec le mouvement, la course, le saut. En position debout, une posture forcée est notée dans le but de soulager la douleur du côté droit du corps. Les vomissements, contrairement aux patients adultes, surviennent à la suite d'une intoxication et ne sont pas causés par une douleur intense. Chez un enfant, les vomissements peuvent être le premier symptôme de l'appendicite, précédés par la douleur.

Le diagnostic final peut être posé par un médecin sur la base de méthodes de recherche instrumentale et de laboratoire.

Chez les petits enfants, souvent avec une appendicite, la jambe droite est tirée vers le haut. La palpation symétrique de l'abdomen se manifeste par une réaction violente au toucher du côté droit. Vous pouvez utiliser d'autres méthodes similaires pour déterminer la localisation de la douleur.

Symptômes cliniques de l'appendicite chez les enfants

Une température élevée de 38-39 0 С, le pouls est accéléré, la langue est alignée - ils rappellent les signes d'infection. La complexité de l'étude ajoute de la diarrhée et des vomissements. En l'absence de signes de troubles intestinaux, les gaz s'échappent librement. Parfois la température est normale. Dans ce cas, l'invagination de l'intestin grêle peut être l'une des causes de la douleur. L'invagination est l'entrée de l'intestin dans l'intestin, chez les enfants. À la suite d'une invagination, un ballonnet se forme sur l'intestin, provoquant une douleur intense, une distension de l'intestin, une obstruction et des vomissements. Le succès du diagnostic dépend de l'attention du médecin au détail.

Une infection peut indiquer une hypertrophie des ganglions lymphatiques, une éruption cutanée, de la peau et des muqueuses. Dans les cas graves, consultation des maladies infectieuses pédiatriques, méthodes rapides de tests sanguins en laboratoire.

Appendicite chez un enfant de 5 ans et plus

À partir de cet âge environ, l'enfant est capable de décrire les sensations pathologiques à un niveau primitif. Le tableau clinique est le même que chez les enfants du groupe d'âge plus jeune.

Premiers signes d'appendicite chez un enfant. La localisation de la douleur est indiquée par les postures forcées de l'enfant, la tension de la paroi abdominale lors de la palpation du côté droit de l'abdomen dans la région du podzdhoha. Doux, côté droit, démarche, tenant par la main la région iliaque droite. N'essayez pas de soulager la douleur avec des médicaments, appliquez une compresse froide sur une zone douloureuse.

La palpation établit la douleur, la tension de la paroi abdominale du côté droit. Le diagnostic différentiel est réalisé afin d'exclure: scarlatine, rougeole, amygdalite, invasions helminthiques, invaginations de l'intestin grêle. La localisation de la douleur est déterminée à l'aide de méthodes indirectes utilisées dans le diagnostic de l'appendicite chez l'adulte.

La diminution de la douleur peut être un symptôme terrible de perforation de l’appendice. Le vomissement précède la nausée, souvent une fois.

Appendicite chez les personnes âgées

Il manifeste un début calme. L'état général est satisfaisant. Douleur dans la zone iléale droite, souvent diffuse, de localisation floue, pas intense. La température est normale ou légèrement augmentée.

La confusion dans le diagnostic rend possible la parésie intestinale. La parésie de l'intestin est une affection dans laquelle l'intestin cesse de fonctionner et se manifeste par des phénomènes d'obstruction (vomissements, absence de défécation, distension intestinale). Dans ce cas, les vomissements se produisent chaque fois après avoir mangé. Vomit contient des aliments non digérés. Les méthodes de diagnostic utilisées pour déterminer l'emplacement de la douleur ne sont pas claires.

Une maladie effacée ne signifie pas une pathogenèse légère. Les personnes âgées sont plus susceptibles d'avoir des complications et des décès.

Appendicite chez les femmes enceintes

Dans les premiers mois de la grossesse, la difficulté de diagnostic au niveau habituel. Les difficultés de diagnostic surviennent après le quatrième mois de gestation, lorsque l’utérus croissant décale les boucles intestinales. Habituellement, l'appendice est décalé vers le haut, plus près du foie. Par conséquent, il est difficile de différencier l'appendicite et l'inflammation du tractus biliaire du foie. Parfois, une appendicite pendant la grossesse irradie dans la région du rein droit. La paroi abdominale est tendue à la suite de l'étirement de l'utérus, de sorte que le ressenti n'est pas une technique de diagnostic efficace pendant la grossesse.

Le diagnostic d'appendicite enceinte est une tâche difficile, caractérisée par de nombreuses nuances.

Méthodes cliniques pour le diagnostic de l'appendicite chez les femmes enceintes manifestent une douleur:

en position couchée sur le côté droit - une conséquence de la pression de l'utérus sur le foyer de l'inflammation;

en décubitus dorsal avec une pression sur le bord gauche;

Pendant cette période, il est préférable d’utiliser des méthodes efficaces de diagnostic instrumental des ultrasons, de l’IRM et des rayons X (introduction d’agents pharmacologiques contrastant les rayons X dans les cavités étudiées). Avec la confirmation de la forme aiguë de l'appendicite, une intervention chirurgicale urgente est indiquée. L'âge gestationnel dans ce cas n'a pas d'importance. Priorité dans l'opération - la préservation de la grossesse.

Source: "Appendicite aiguë" - Eugene Achkasov 2018

Source: "Clinique et traitement de l'appendicite aiguë" - Vasily Kolesov, 2012

Source: "Erreurs diagnostiques et tactiques dans l'appendicite aiguë" - Igor Rotkov, 1988

Source: "Guide pour la chirurgie d'urgence de la cavité abdominale. Un guide pour les médecins" - Victor Saveliev, 2014

Source: "Bases de la pathologie des maladies par Robbins et Kotran. En 3 volumes." - Vinay Kumar, Abul K. Abbas, Nelson Fausto, John K. Aster, 2016

Auteur de l'article: Volkov Dmitry Sergeevich | Ph.D. chirurgien, phlébologue

Éducation: Université de médecine et de médecine dentaire de Moscou (1996). En 2003, il a reçu un diplôme d'un centre médical éducatif et scientifique pour la gestion des affaires du président de la Fédération de Russie.

http://www.ayzdorov.ru/lechenie_appendicit_chto.php

Signes d'appendicite

Les premiers signes d'appendicite indiquent une inflammation de la partie extrême du caecum et nécessitent une hospitalisation immédiate. Plus tôt le patient cherche de l'aide, plus il y a de chances que le corps récupère complètement sans conséquences.

Il n’est pas difficile de déterminer une appendicite à la maison, car la maladie s’accompagne d’une clinique très intensive. Et les symptômes ont une particularité seulement d'augmenter.

Causes de l'inflammation

Les causes et les facteurs prédisposants d'inflammation de l'appendicite sont nombreux. Tous sont basés sur des dommages à la structure du tissu de doublure, ainsi que la pénétration de microbes sur celui-ci. Cela peut se produire si l'appendice est endommagé par un traumatisme abdominal émoussé ou obstrué par des matières fécales. L'immunité humaine est également importante. L’apparition de la maladie dépend également de sa force.

Les principaux déclencheurs d'inflammation de l'appendice peuvent être appelés:

  • non-respect des règles de nutrition;
  • la présence de maladies associées du tractus gastro-intestinal;
  • dysbactériose;
  • constipation régulière;
  • traumatisme du péritoine.

La présence d'un ou plusieurs facteurs prédisposants dans les antécédents du patient augmente le risque de développer une maladie inflammatoire appendiculaire.

Signes d'appendicite

Les examens des gastro-entérologues suggèrent que les signes d'appendicite chez les hommes sont parfois moins prononcés que chez les femmes. Dans le même temps, la moitié faible de l’humanité peut souffrir non seulement de l’inflammation de l’appendice, mais également d’une grossesse extra-utérine et d’autres problèmes gynécologiques.

Chez les adultes

Les principaux symptômes de l'appendicite sont la douleur dans le péritoine, la fièvre et l'indigestion. Les sensations désagréables peuvent être très prononcées ou, au contraire, faibles, mais ne vous arrêtez pas une minute. Les analgésiques aident temporairement, après quoi un malaise réapparaît.

Comment reconnaître l'appendicite chez l'adulte:

  • Syndrome de douleur

Le plus souvent, lorsqu’une inflammation de l’appendice survient dans la région iliaque droite, sous les côtes. Il coupe, il s'affaisse légèrement du côté droit et augmente au contraire. Rayonne souvent vers d'autres organes, ainsi que vers les membres inférieurs. Souvent, le patient se plaint de douleurs dans le bas du dos, le bas de l'abdomen ou dans toute la région péritonéale. Cela est dû à l'emplacement du corps, qui peut différer légèrement d'une personne à l'autre.

Une fièvre légère ou une élévation de la température corporelle à des altitudes élevées est le symptôme principal de toute inflammation. De cette façon, le corps tente d'éliminer les microorganismes nuisibles. En cas d'appendicite catarrhale, le thermomètre indique le nombre 37-38, tandis que le phlegmoneux sera accompagné d'une température de 39 à 40 degrés.

  • Indigestion.

Une digestion perturbée est un autre signe d'appendicite. Parfois, le patient est dérangé par des nausées, des vomissements isolés, une diarrhée ou une constipation. Selon cette manifestation, il est impossible d'affirmer avec certitude la présence d'une inflammation, mais la triade de ces symptômes indique presque toujours une appendicite.

La détérioration de l'état dans l'appendicite aiguë est directement liée à la durée de la maladie. Au cours des premières heures, le patient ne peut que ressentir de la douleur et, par la suite, lorsque le pus s'accumule dans l'organe, les symptômes augmentent considérablement.

Comment reconnaître un adolescent

Les signes d'appendicite chez un adolescent sont presque les mêmes que chez les adultes. Parfois, la puberté des filles est accompagnée de douleurs abdominales pouvant être confondues avec une inflammation. Cependant, chez les femmes, l’inconfort est plus spasmodique, alors que dans les appendicites aiguës, la douleur est constante et incisive.

Afin de déterminer l'appendicite chez les adultes, les enfants et les adolescents, il est nécessaire de procéder à un sondage du péritoine.

Le principal signe d'inflammation de l'appendice est la douleur. Vous pouvez donc déterminer indépendamment son emplacement et son niveau d'intensité. Il est nécessaire de procéder à une palpation très soignée car le risque de rupture de l'organe est élevé. Dans ce cas, une assistance chirurgicale sera nécessaire immédiatement et son absence peut coûter la vie au patient.

Ce qui va indiquer une appendicite:

  • diminution de la douleur en étant couché du côté droit;
  • réduction de la douleur avec une pression courte sur la région iliaque droite et augmentée avec la libération de la main;
  • inconfort lorsque vous appuyez sur le côté gauche.

Donc, vous pouvez comprendre qu'un adolescent a développé une inflammation de l'annexe du caecum. Vous ne devriez pas essayer de faire taire l'inconfort avec des analgésiques Dans ce cas, il est recommandé de contacter immédiatement l'ambulance.

Inflammation chez un enfant

Un enfant de moins de 4 ou 5 ans ne peut toujours pas former ses sentiments et les décrire correctement. Par conséquent, le comportement des enfants souffrant d'une appendicite aiguë est très différent du tableau clinique standard.

Quels signes devraient alerter les parents:

  • posture forcée du bébé, le désir de serrer les genoux à l'estomac;
  • Trouble gastro-intestinal (nausée, vomissement, diarrhée);
  • formation de gaz;
  • fièvre.

Il n'est pas recommandé de procéder à un examen de l'appendicite chez un enfant, car le risque de lésion de l'organe enflammé est trop élevé. S'il existe un ou plusieurs signes de la maladie, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin. La tactique de traitement dans ce cas est toujours chirurgicale.

Signes diagnostiques de la maladie

Avant la chirurgie, le patient fait toujours l'objet d'études préliminaires. Dans la plupart des cas, ils sont minimes, ce qui suffit à un médecin compétent pour poser un diagnostic. En cas de doute, une laparoscopie diagnostique peut être prescrite avec la possibilité d'un retrait ultérieur de l'annexe.

Comment l'appendicite est-elle déterminée par des signes dans les analyses:

  • La numération globulaire complète montre une augmentation du nombre de leucocytes, ainsi qu'un décalage de la formule des leucocytes vers la gauche;
  • Les analyses d'urine indiquent également la présence d'inflammation dans le corps (leucocytose, présence de protéines);
  • échographie - le corps est agrandi, il peut être entouré d'exsudat.

La présence d’une analyse des données et d’un contrôle visuel est une raison suffisante pour poser le bon diagnostic. En cas de suspicion, des examens supplémentaires sont programmés, notamment un électrocardiogramme, une radiographie des poumons et une échographie de tous les organes abdominaux.

http://zhktrakt.ru/appenditsit/priznaki-appenditsita.html

Symptômes et signes d'appendicite chez l'adulte

L'appendicite peut survenir à tout âge, mais le plus souvent, les hommes et les femmes de 19 à 37 ans en souffrent. Le traitement est chirurgical.

En l’absence de traitement approprié et d’assistance opportune, on observe une perforation des parois de l’appendice pouvant provoquer une inflammation aiguë du péritoine et la mort; il est donc important de savoir quels symptômes de l’appendicite apparaissent chez l’adulte, où et de quel côté cela fait mal.

Qu'est-ce que l'appendicite?

L'appendicite est un diagnostic qui caractérise le processus inflammatoire dans l'appendice du rectum.

Il n'y a toujours pas de raisons claires qui causent le processus inflammatoire, mais les facteurs qui le provoquent sont révélés.

Le plus souvent, une crise d'appendicite se produit en raison d'un blocage de l'annexe:

  • Corps étrangers;
  • Les néoplasmes;
  • Pierres fécales;
  • Helminthes

La maladie est due à une infection par certains agents pathogènes. Le plus souvent, cela se produit lors d'un hit:

  • E. coli;
  • Staphylocoque;
  • Streptocoque.

En cas de violation du système vasculaire, qui nourrit les parois de l’appendice, une inflammation se produit, entraînant une nécrose des tissus. La production excessive de sérotonine dans la muqueuse du processus peut provoquer une inflammation.

L'appendicite de la maladie est la conséquence d'un dysfonctionnement de l'organisme ou de son infection par une bactérie pathogène. Il est très difficile de déterminer la cause du processus inflammatoire dans un cas spécifique - et pour cela, le processus est envoyé à l'étude après l'opération.

Groupes à risque

Toute défaillance du système digestif peut provoquer une inflammation de l'annexe. Diverses infections intestinales peuvent causer cette maladie.

Le risque de développer une appendicite est élevé chez les personnes qui présentent un processus inflammatoire dans le corps et qui ne le traitent pas. Les bactéries pathogènes peuvent migrer avec la circulation sanguine à travers le corps et provoquer une infection purulente en annexe.

Les calculs fécaux obstruent la jonction de l'appendice avec le rectum. Les restes d’aliments non digérés et l’accumulation de vers peuvent conduire à cela. Différentes tumeurs du rectum et de l'appendice peuvent causer une appendicite.

Symptômes à différents stades

Lorsque la maladie appendicite se produit une douleur aiguë du côté droit dans l'abdomen iliaque. En règle générale, un tel symptôme apparaît au stade où la maladie est passée sous une forme phlegmoneuse - et une opération d'urgence est requise.

Il y a plusieurs stades d'appendicite, chacun présentant certains symptômes.

Regardez la vidéo sur les premiers symptômes de l'appendicite:

Catarral

La forme aiguë de l'appendicite, dont la durée de développement n'est pas supérieure à 12 heures. A ce stade, le changement ne se produit que dans l'appendice muqueux. Au début, la douleur apparaît dans la région de l’estomac et recouvre ensuite toute la cavité abdominale.

Une personne ne peut pas indiquer un endroit dégagé pour la douleur. Symptômes typiques:

  • Nausées et vomissements qui ne soulagent pas;
  • Sécheresse de la bouche et fièvre;
  • A la palpation, la douleur augmente;
  • Le syndrome douloureux augmente avec les mouvements du corps et la marche;
  • Un trouble intestinal se produit - une personne ne peut pas vider les intestins.
  • au contenu ↑

    Flegmoneux

    Il y a une douleur aiguë dans l'abdomen iliaque droit. Elle est aiguë. Ceci suggère le début de la perforation des parois de l'appendice et une inflammation purulente. L'appendicite phlegmoneuse se développe pendant la journée dès l'apparition de la maladie.

    Diagnostiquer cette étape de la maladie n’est possible que pendant la chirurgie. L'état du patient est très grave - l'aggravation couvre tout le processus vermiforme, des masses purulentes peuvent provoquer sa rupture.

    Tous les signes d'intoxication sont observés:

    • Augmentation de la température corporelle;
    • Nausées et vomissements;
    • Diarrhée ou constipation;
    • Augmentation de la température corporelle.

    À la palpation, vous pouvez remarquer une tension dans la zone de l'annexe. Pendant la respiration, la partie droite de la région iliaque est à la traîne par rapport à la gauche. Le syndrome de la douleur augmente en appuyant sur la région de l'annexe.

    Étape de rupture

    La personne se sent soulagée - la douleur disparaît. Cela indique une rupture des parois de l'appendice et l'état du patient se détériorera de manière significative au bout d'un moment.

    La péritonite se développe - inflammation purulente du péritoine, la septicémie est possible. Nécrose tissulaire observée et lésions de tous les organes de la cavité abdominale. Chirurgie d'urgence requise.

    Formes atypiques de la maladie

    L'appendice standard est situé dans l'abdomen iliaque droit, mais en raison du long mésentère qui le relie, il peut bouger.

    Le plus souvent, le processus vermiforme change de place en atypique pendant la grossesse. Cela complique le diagnostic de la maladie et augmente le risque de complications.

    L'annexe peut être attachée au rein droit, aux muscles du bas du dos ou à l'uretère. Dans ce cas, la maladie s'appelle une appendicite rétrocécale.

    Avec le développement de cette forme, la douleur est localisée à l'emplacement de l'annexe - et les organes situés à proximité souffrent. Si c'est un rein, alors la personne ressent des mictions fréquentes, des douleurs aiguës, les leucocytes sont élevés dans l'analyse des urines.

    L'annexe peut être située dans la région pelvienne et dans le plexus intestinal. Parfois, il se déplace vers la gauche. En cas de localisation atypique de l'annexe complique le diagnostic de la maladie.

    Diagnostics

    Pour faire un diagnostic correct, un examen du corps est nécessaire par un spécialiste qualifié. Il comprend généralement:

    1. Échographie de la région abdominale;
    2. Analyse d'urine;
    3. Test sanguin;
    4. Radiographie

    Pour les formes atypiques, une laparoscopie diagnostique peut être prescrite, au cours de laquelle, en cas d'inflammation de l'appendice, elle est retirée.

    Les femmes sont examinées par un gynécologue pour éliminer le risque de grossesse extra-utérine ou de fausse couche, qui présentent souvent des symptômes similaires. En outre, des examens supplémentaires peuvent être nécessaires pour exclure des maladies telles que:

  • La maladie de Crohn;
  • Intoxication alimentaire;
  • Colique rénale;
  • Les annexites;
  • Endométrite aiguë;
  • Cholécystite;
  • La colite;
  • Ulcère peptique;
  • Colique intestinale.
  • Mais en cas de douleur dans la région de l'épigastre ou à l'emplacement de l'appendice, accompagnée de nausées et de vomissements, de frissons et de problèmes de transit, vous devez immédiatement appeler l'équipe d'ambulances.

    Traitement appendicite

    Actuellement, il existe plusieurs façons de supprimer une annexe.

  • L'appendicectomie est une opération classique utilisée dans la plupart des cas. Le processus vermiforme est éliminé par une incision dans le péritoine. L'opération est réalisée sous anesthésie générale.
  • Appendicectomie laparoscopique est une technique de retrait plus moderne. Dans la région de la cavité abdominale, de petites perforations sont insérées dans lesquelles sont insérés des instruments et un équipement optique spécial. Le chirurgien effectue l'opération en surveillant ses actions sur l'écran.
  • La période de récupération prend environ 10 jours. Une fois que le patient a retiré les points de suture, il sort de l'hôpital. À l'avenir, pendant quelque temps, il est inscrit auprès du chirurgien.

    Le premier jour après la chirurgie, le patient ne peut se lever que sur l’autorisation du médecin traitant. Le régime indiqué - vous ne pouvez manger que du liquide et de la gelée. À l'avenir, vous pourrez inclure de la bouillie, du poisson, des bouillons et des produits laitiers dans votre régime alimentaire.

    Environ 3 mois, il est interdit de soulever des poids.

    Pronostic et complications

    Au cours de l'opération au stade de l'appendicite catarrhale, le pronostic de la maladie est positif. En cas de diagnostic tardif peut développer un abcès dans la cavité abdominale, la formation d'infiltration.

    Les complications dangereuses de l'appendicite sont la péritonite et la pyléphlébite, processus inflammatoires aigus du péritoine.

    Si des complications surviennent pendant la chirurgie, un drainage est effectué et, après le retrait de l'annexe, une antibiothérapie est indiquée. La période de récupération peut être prolongée jusqu'à un mois.

    Complications possibles après la chirurgie:

    • Formation d'adhérences;
    • Divergence des points de suture;
    • Hernie postopératoire.

    En cas de respect de toutes les recommandations du médecin traitant, les complications postopératoires sont extrêmement rares. La période après l'opération devrait viser à restaurer le corps. À cette époque, les exercices lourds, les aliments nocifs et le stress fréquent sont contre-indiqués.

    Prévention

    L'appendicite peut se produire chez toute personne qui n'a pas été enlevée par un processus en forme de ver. Se protéger de cette maladie est impossible en raison de raisons peu claires de son apparition. En général, les mesures préventives sont réduites à:

    • Bonne nutrition;
    • Éviter la constipation fréquente;
    • Traitement en temps opportun des maladies inflammatoires;
    • Traitement antihelminthique;
    • Mode de vie sain.

    Surveillez l'état de vos ganglions lymphatiques, prévenant ainsi leur inflammation. En savoir plus à ce sujet ici.

    En l'absence de problèmes gastro-intestinaux et de motilité intestinale normale, le risque d'appendicite est très faible. Les personnes qui n'ont pas de problèmes de nature inflammatoire, ainsi que d'échec vasculaire, souffrent rarement de cette maladie.

    Avoir un corps en bonne santé et mener une vie correcte peut réduire le risque d'inflammation de l'appendice, mais d'une manière ou d'une autre, cette maladie peut toujours se manifester.

    L'appendicite est une maladie grave pouvant entraîner la mort. Une période opportune de diagnostic, d'opération et de récupération sous la supervision d'un médecin peut réduire le risque de complications et fournir un traitement compétent de l'appendicite.

    http://limfamed.ru/stroenie/appendiks/simptomy-appenditsita-u-vzroslyh.html

    Publications De Pancréatite