Signes d'obstruction intestinale et quoi faire

La courbure de l'intestin est une obstruction du contenu des organes digestifs jusqu'au côlon. Cette maladie est due à la torsion des anses de l'intestin ou au retournement du mésentère, qui est le point d'attache de l'intestin à la cavité abdominale. Si des symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin pour obtenir un diagnostic. Dans certains cas, la courbure du corps peut être fatale.

Causes et symptômes de la maladie

Seuls un chirurgien et un gastro-entérologue peuvent diagnostiquer correctement. La courbure a des symptômes assez spécifiques. Le médecin peut établir le diagnostic lors de la palpation de la phonendoscopie. Le principal symptôme qui permet de diagnostiquer la maladie est une distension abdominale inégale, qui ne dure pas longtemps et ne dépend pas de la position du corps. Les douleurs abdominales sont de nature crampes et se répètent avec une intensité croissante. Avec des accès de douleur, l'estomac commence à grossir. En outre, à un stade ultérieur du développement de la maladie, des nausées et des vomissements inattendus peuvent survenir, accompagnés d'une odeur désagréable de matières fécales.

N'oubliez pas que le virage peut être fatal. Par conséquent, en cas de ces symptômes, vous devez immédiatement rechercher une assistance médicale qualifiée. La négligence de la maladie peut entraîner une péritonite, l'apparition d'une infection généralisée et un choc hypovolémique.

Causes de la courbure de l'intestin:

  • Troubles réflexes des organes du tractus gastro-intestinal affectant la fonction motrice de l'organe;
  • Altération fonctionnelle du système nerveux central;
  • Perturbation de l'équilibre électrolytique et de l'équilibre acide-base;
  • Adhérences sur les muqueuses du corps résultant d'un processus inflammatoire ou d'une intervention chirurgicale sur celui-ci;
  • Mauvaise alimentation et mode de vie sédentaire;
  • Péristaltisme accru;
  • Compression du corps par la tumeur;
  • Bloquer le tube digestif avec de la nourriture ou des parasites (vers);
  • Hernie

Distinguer les maladies du système digestif les unes des autres peut être très difficile. Pour la plupart, la présence de la maladie est établie par un médecin (chirurgien ou gastro-entérologue) à la palpation de l'abdomen.

Les symptômes spécifiques de la courbure de l'intestin sont:

  1. Distension abdominale - se produit en raison du blocage du gros ou du petit intestin. Lorsqu'un gros intestin est bloqué, l'abdomen gonfle uniformément. En cas de blocage de l'intestin grêle (rare), le gonflement est asymétrique.
  2. Crampes Douleurs - commencent à manifester une douleur rare, puis le degré de douleur, après le "pic" diminue.
  3. Forte décharge de salive;
  4. Des nausées;
  5. Vomissements - a une odeur particulière;
  6. Constipation - peut durer une ou plusieurs semaines;
  7. Flatulences

Les symptômes courants de la flexion des organes sont un manque d'appétit, des éructations, un hoquet, une pâleur, une aversion pour les aliments, l'apparition d'une plaque grise sur la langue, une aversion pour les aliments, une élévation de la température.

Très souvent, la flexion symptomatique est confondue avec un dysfonctionnement de l'intestin ou un empoisonnement. En aucun cas, ne peut pas amener le corps à une intoxication. En cas de symptômes de courbure ou d'obstruction intestinale, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic peut être un chirurgien et un gastro-entérologue. Dans tous les cas, quand une courbure est détectée, le gastro-entérologue référera le patient pour consultation au chirurgien.

Lorsque l'intestin se plie, trouvé au stade initial, la chirurgie peut ne pas être nommée immédiatement. Si possible, les patients sont traités avec des médicaments.

Il est possible d'établir le diagnostic lors des tests de laboratoire, des symptômes cliniques et de l'examen du patient. Très souvent, une courbure survient chez les patients après une intervention chirurgicale sur un bandeau, des processus adhésifs, une tumeur, une compression de l'organe et une infestation par un ver.

Pour un diagnostic correct, un examen vaginal et rectal sera nécessaire pour aider à déterminer la zone de pliage. Pour établir un diagnostic, il suffit de procéder à un examen radiographique primaire de la cavité abdominale. Si le diagnostic n'est pas encore complètement établi, un examen supplémentaire est effectué:

  1. Supervision sous l'appareil radiologique;
  2. Irrigoscopie
  3. Examen radiocontraste de l'intestin grêle avec du sulfate de baryum.

Après confirmation du diagnostic, une chirurgie ou un traitement avec un traitement de désintoxication sera prescrit. Le traitement avec thérapie vise à éliminer les symptômes. Il est attribué au stade initial de l’obstruction intestinale. Le traitement est non invasif et n’entraîne aucune conséquence grave pour le corps.

La courbure de l'intestin est redressée avec un dispositif spécial qui remplit les intestins d'air. La procédure est effectuée sous le contrôle de l'appareil à rayons X. À l'aide du tube à vapeur, l'air en excès est éliminé de la cavité intestinale. Dans certains cas, lorsque la courbure est causée par des organismes étrangers dans la cavité corporelle (par exemple, des vers), une intervention chirurgicale est effectuée pour éliminer la cause.

En plus d'éliminer le dégagement de gaz, un traitement conservateur de la flexion de l'intestin est également effectué. Ce traitement comprend:

  1. Lavement;
  2. Introduction d'une sonde permanente;
  3. Réduire la charge sur le tractus gastro-intestinal;
  4. Stimulation du péristaltisme;
  5. Intubation intestinale.

La chirurgie est indispensable dans les cas individuels où une tumeur ou une hernie est la cause de la flexion des intestins.

Si une intervention chirurgicale était nécessaire, un traitement antibactérien sera nécessaire, car si nécessaire, retirez les zones endommagées de l'intestin. Ainsi, un drainage est installé, aspirant le contenu du tube digestif. En outre, l'administration de médicaments réducteurs par voie intraveineuse sera prescrite par voie intraveineuse.

Le résultat favorable dépend du stade de développement de la maladie à laquelle vous avez demandé de l'aide médicale. Après la chirurgie, faites particulièrement attention - en cas de processus adhésif, une rechute de la maladie est possible. Une détérioration de la santé après une chirurgie ou un traitement conservateur est observée chez les patients âgés.

Une bonne nutrition dans la maladie ci-dessus est également un facteur majeur influençant le développement de la maladie et l'état du patient. Au stade «aigu» de la flexion intestinale, un régime strict est prescrit, dont l’essence est la charge minimale sur les organes digestifs. Il est strictement interdit de manger des saucisses et des produits fumés, des viandes grasses, des boissons gazeuses et des champignons.

Un mode de vie sédentaire est l’un des facteurs conduisant à l’obstruction. Afin de prévenir le développement de la maladie, les chirurgiens conseillent de renforcer la paroi abdominale et de mener une vie active.

http://ozdravin.ru/bolezni-kishechnika/zagib-kishechnika.html

A propos des brûlures d'estomac

23/09/2018 admin Commentaires Pas de commentaires

La courbure de l'intestin est une obstruction du contenu des organes digestifs jusqu'au côlon. Cette maladie est due à la torsion des anses de l'intestin ou au retournement du mésentère, qui est le point d'attache de l'intestin à la cavité abdominale. Si des symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin pour obtenir un diagnostic. Dans certains cas, la courbure du corps peut être fatale.

Causes et symptômes de la maladie

Seuls un chirurgien et un gastro-entérologue peuvent diagnostiquer correctement. La courbure a des symptômes assez spécifiques. Le médecin peut établir le diagnostic lors de la palpation de la phonendoscopie. Le principal symptôme qui permet de diagnostiquer la maladie est une distension abdominale inégale, qui ne dure pas longtemps et ne dépend pas de la position du corps. Les douleurs abdominales sont de nature crampes et se répètent avec une intensité croissante. Avec des accès de douleur, l'estomac commence à grossir. En outre, à un stade ultérieur du développement de la maladie, des nausées et des vomissements inattendus peuvent survenir, accompagnés d'une odeur désagréable de matières fécales.

N'oubliez pas que le virage peut être fatal. Par conséquent, en cas de ces symptômes, vous devez immédiatement rechercher une assistance médicale qualifiée. La négligence de la maladie peut entraîner une péritonite, l'apparition d'une infection généralisée et un choc hypovolémique.

Causes de la courbure de l'intestin:

  • Troubles réflexes des organes du tractus gastro-intestinal affectant la fonction motrice de l'organe;
  • Altération fonctionnelle du système nerveux central;
  • Perturbation de l'équilibre électrolytique et de l'équilibre acide-base;
  • Adhérences sur les muqueuses du corps résultant d'un processus inflammatoire ou d'une intervention chirurgicale sur celui-ci;
  • Mauvaise alimentation et mode de vie sédentaire;
  • Péristaltisme accru;
  • Compression du corps par la tumeur;
  • Bloquer le tube digestif avec de la nourriture ou des parasites (vers);
  • Hernie

Distinguer les maladies du système digestif les unes des autres peut être très difficile. Pour la plupart, la présence de la maladie est établie par un médecin (chirurgien ou gastro-entérologue) à la palpation de l'abdomen.

Les symptômes spécifiques de la courbure de l'intestin sont:

  1. Distension abdominale - se produit en raison du blocage du gros ou du petit intestin. Lorsqu'un gros intestin est bloqué, l'abdomen gonfle uniformément. En cas de blocage de l'intestin grêle (rare), le gonflement est asymétrique.
  2. Crampes Douleurs - commencent à manifester une douleur rare, puis le degré de douleur, après le "pic" diminue.
  3. Forte décharge de salive;
  4. Des nausées;
  5. Vomissements - a une odeur particulière;
  6. Constipation - peut durer une ou plusieurs semaines;
  7. Flatulences

Les symptômes courants de la flexion des organes sont un manque d'appétit, des éructations, un hoquet, une pâleur, une aversion pour les aliments, l'apparition d'une plaque grise sur la langue, une aversion pour les aliments, une élévation de la température.

Très souvent, la flexion symptomatique est confondue avec un dysfonctionnement de l'intestin ou un empoisonnement. En aucun cas, ne peut pas amener le corps à une intoxication. En cas de symptômes de courbure ou d'obstruction intestinale, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic peut être un chirurgien et un gastro-entérologue. Dans tous les cas, quand une courbure est détectée, le gastro-entérologue référera le patient pour consultation au chirurgien.

Lorsque l'intestin se plie, trouvé au stade initial, la chirurgie peut ne pas être nommée immédiatement. Si possible, les patients sont traités avec des médicaments.

Il est possible d'établir le diagnostic lors des tests de laboratoire, des symptômes cliniques et de l'examen du patient. Très souvent, une courbure survient chez les patients après une intervention chirurgicale sur un bandeau, des processus adhésifs, une tumeur, une compression de l'organe et une infestation par un ver.

Pour un diagnostic correct, un examen vaginal et rectal sera nécessaire pour aider à déterminer la zone de pliage. Pour établir un diagnostic, il suffit de procéder à un examen radiographique primaire de la cavité abdominale. Si le diagnostic n'est pas encore complètement établi, un examen supplémentaire est effectué:

  1. Supervision sous l'appareil radiologique;
  2. Irrigoscopie
  3. Examen radiocontraste de l'intestin grêle avec du sulfate de baryum.

Après confirmation du diagnostic, une chirurgie ou un traitement avec un traitement de désintoxication sera prescrit. Le traitement avec thérapie vise à éliminer les symptômes. Il est attribué au stade initial de l’obstruction intestinale. Le traitement est non invasif et n’entraîne aucune conséquence grave pour le corps.

La courbure de l'intestin est redressée avec un dispositif spécial qui remplit les intestins d'air. La procédure est effectuée sous le contrôle de l'appareil à rayons X. À l'aide du tube à vapeur, l'air en excès est éliminé de la cavité intestinale. Dans certains cas, lorsque la courbure est causée par des organismes étrangers dans la cavité corporelle (par exemple, des vers), une intervention chirurgicale est effectuée pour éliminer la cause.

En plus d'éliminer le dégagement de gaz, un traitement conservateur de la flexion de l'intestin est également effectué. Ce traitement comprend:

  1. Lavement;
  2. Introduction d'une sonde permanente;
  3. Réduire la charge sur le tractus gastro-intestinal;
  4. Stimulation du péristaltisme;
  5. Intubation intestinale.

La chirurgie est indispensable dans les cas individuels où une tumeur ou une hernie est la cause de la flexion des intestins.

Si une intervention chirurgicale était nécessaire, un traitement antibactérien sera nécessaire, car si nécessaire, retirez les zones endommagées de l'intestin. Ainsi, un drainage est installé, aspirant le contenu du tube digestif. En outre, l'administration de médicaments réducteurs par voie intraveineuse sera prescrite par voie intraveineuse.

Le résultat favorable dépend du stade de développement de la maladie à laquelle vous avez demandé de l'aide médicale. Après la chirurgie, faites particulièrement attention - en cas de processus adhésif, une rechute de la maladie est possible. Une détérioration de la santé après une chirurgie ou un traitement conservateur est observée chez les patients âgés.

Une bonne nutrition dans la maladie ci-dessus est également un facteur majeur influençant le développement de la maladie et l'état du patient. Au stade «aigu» de la flexion intestinale, un régime strict est prescrit, dont l’essence est la charge minimale sur les organes digestifs. Il est strictement interdit de manger des saucisses et des produits fumés, des viandes grasses, des boissons gazeuses et des champignons.

Un mode de vie sédentaire est l’un des facteurs conduisant à l’obstruction. Afin de prévenir le développement de la maladie, les chirurgiens conseillent de renforcer la paroi abdominale et de mener une vie active.

http://worldwantedperfume.com/peregib-kishechnika/

Causes et symptômes de la courbure de l'intestin, son traitement

L'intestin souffre le plus souvent de divers processus pathologiques. Cela est dû au fait que c'est à travers le tube digestif que passe tout ce qu'une personne mange à l'intérieur. Une des pathologies désagréables est la courbure de l'intestin. Ce processus fait référence à une obstruction intestinale et se caractérise par une torsion des boucles intestinales. Si une personne présente les premiers symptômes de la pathologie, une aide urgente doit être appelée. En effet, en l’absence de traitement en temps voulu, tout peut être fatal.

Les causes du développement de la maladie

Il est difficile d’établir seul l’intestin kink à la maison. Seul un chirurgien ou un gastro-entérologue peut établir un diagnostic précis des plaintes du patient. La proue du canal intestinal est dangereuse dans la mesure où en l'absence d'intervention chirurgicale conduit à la mort. La torsion des boucles se termine par une déchirure des parois, une péritonite, une infection de la cavité abdominale, puis un choc hypovolémique.

Les médecins ont exposé plusieurs raisons dans le formulaire:

  • troubles réflexes du tube digestif;
  • déficience fonctionnelle du système nerveux central;
  • troubles de l'équilibre électrolytique et acido-basique;
  • la formation d'adhérences dans l'intestin;
  • mauvaise alimentation et modes de vie sédentaires;
  • péristaltisme accru du tube digestif;
  • compression du corps par une formation ressemblant à une tumeur;
  • obstruction du tube digestif par des morceaux d'aliments ou des parasites;
  • formation de hernie.

Établir la pathologie n’est possible qu’avec la palpation de l’abdomen, à partir du tableau symptomatique.

La courbure du côlon, de l'intestin grêle ou du rectum est:

  • partielle;
  • complète;
  • acquis;
  • congénitale.

Ce processus conduit au développement d'une obstruction intestinale. Par conséquent, il est d'usage d'allouer:

  • faible obstruction;
  • obstruction élevée;
  • obstruction colique;
  • obstruction de l'intestin grêle.

Chez les enfants, la maladie intestinale congénitale est plus souvent diagnostiquée. Ce processus se produit pendant la période prénatale, lorsque des facteurs défavorables affectent le fœtus.

Manifestations cliniques de la maladie

Plier l'intestin dans la même mesure peut se produire chez les enfants et les adultes. La suralimentation et le manque de repos après avoir mangé sont des causes courantes. Les enfants commencent à bouger activement, ce qui entraîne le déplacement de l'organe rempli. Ce processus est accompagné de symptômes désagréables sous la forme de:

  • distension abdominale. Si le gros intestin obstrue en même temps, l'abdomen est gonflé uniformément. Avec la défaite de l'intestin grêle, l'estomac devient asymétrique;
  • sensation douloureuse dans le caractère de crampes d'estomac. Au début, la douleur se manifeste fortement, puis le symptôme déplaisant diminue;
  • forte salivation;
  • nausées et vomissements. Vomit caractérisé par une odeur spécifique;
  • constipation Observé plus de 3 jours. Dans le même temps, le sentiment de malaise et le besoin de déféquer;
  • flatulences

Il existe des symptômes communs qui peuvent indiquer non seulement la flexion du canal intestinal.

  • manque d'appétit;
  • éructations;
  • blanchiment de la peau;
  • aversion pour la nourriture;
  • la formation d'une nuance grisâtre dans la langue;
  • augmentation des valeurs de température.

Souvent, les symptômes de courbure du rectum s'apparentent à une intoxication alimentaire ou à une violation de la fonctionnalité du canal intestinal. Mais dans ce cas, le développement de l'intoxication ne devrait pas être autorisé.

Diagnostic de la courbure de l'intestin

En cas de suspicion de selles, les symptômes et le traitement doivent être déterminés plus rapidement, car cette pathologie est dangereuse en raison de ses complications. Le diagnostic est posé par un chirurgien ou un gastro-entérologue. Lorsqu'un premier stade est détecté, les médecins utilisent des traitements médicaux.

Inflexion suspecte du canal intestinal à l'aide de méthodes de laboratoire, d'un tableau clinique et d'un examen du patient. Souvent, le processus pathologique se produit chez les personnes qui ont subi une chirurgie abdominale, une adhésion ou des tumeurs.

Afin de diagnostiquer avec précision, un examen du vagin et de la région ano-rectale est requis. Cela déterminera la courbure du rectum ou d'une autre zone. En outre, on prescrit à la patiente une radioscopie des organes abdominaux.

Si le diagnostic est difficile, des méthodes de recherche supplémentaires sont utilisées:

  • observations sous l'appareil radiologique;
  • l'irrigoscopie;
  • radiographie utilisant une solution de contraste.

Si l'on soupçonne un pli intestinal chez un enfant, des techniques plus sûres, telles que le diagnostic par ultrasons et la tomographie par ordinateur, sont utilisées.

Le médecin doit obligatoirement effectuer un diagnostic différentiel. Il est nécessaire de distinguer la pathologie des lésions ulcéreuses du duodénum, ​​de l'appendicite, de la cholécystite et de l'inflammation gynécologique chez la moitié féminine de la population.

Traitement de la courbure de l'intestin


Lorsque le diagnostic est confirmé, le médecin choisit un schéma thérapeutique. Dans les premiers stades de la maladie, un traitement médicamenteux est utilisé.

  • mettre régulièrement des lavements de nettoyage;
  • réduire la charge sur le tube digestif avec un régime médical;
  • prendre des médicaments pour stimuler les intestins.

L'intestin de l'intestin chez un enfant et un adulte peut être éliminé en utilisant une technique. Dans ce cas, on utilise un appareil spécial qui remplit le canal intestinal d’air. La procédure est effectuée sous le contrôle de l'appareil à rayons X. Après cela, le tube à vapeur est utilisé, ce qui élimine l'excès d'air de la cavité.

Dans les cas plus avancés, une intervention chirurgicale sera nécessaire. Avant cela, un traitement antibactérien est effectué à l'hôpital. Quelques jours plus tard, une opération est réalisée, au cours de laquelle les tissus endommagés et la cause de la maladie sous forme d'adhérences, de tumeurs et de ganglions sont enlevés. Après la chirurgie, le drainage est établi. Cet appareil aspire le contenu du tube digestif. L'administration intraveineuse de médicaments réducteurs est prescrite comme traitement supplémentaire.

Après la chirurgie, un traitement de restauration est effectué. Elle est engagée dans un régime curatif. Au cours de la journée après la procédure, vous ne pouvez rien manger ni boire. Nous devons donner un peu de repos au tube digestif.

Si le patient se sent bien, vous pouvez introduire progressivement des plats liquides sous forme de soupes, bouillons, compotes. Les portions devraient être petites. Cela réduira la charge sur le tractus gastro-intestinal, développera le dosage nécessaire de suc gastrique et d'acides biliaires et facilitera l'efficacité du gros et du petit intestin.

Les patients après la chirurgie ne peuvent pas manger d'aliments froids ou chauds. Les variétés de nourriture brutes sont interdites, car elles sont difficiles à digérer. Au cours du premier mois, la nourriture est broyée dans un état de purée.

Le patient est autorisé à manger:

  • semoule, sarrasin, riz, flocons d'avoine;
  • variétés de poisson et de viande faibles en gras, cuits à l'eau et à la vapeur;
  • légumes après traitement thermique;
  • fromage cottage à faible teneur en matières grasses;
  • compotes et kissels de baies et de fruits non acides.

Peut causer des ballonnements, des flatulences et de la constipation:

  • viandes grasses et poissons;
  • pshenka, orge et yachka;
  • les légumineuses et les champignons;
  • viande fumée, cornichons, épices et épices;
  • saucisses;
  • boissons gazéifiées, alcoolisées et caféinées;
  • produits de confiserie et de farine;
  • le chou;
  • des pommes;
  • kéfir, crème sure, fromages à pâte dure, crème et lait.

Si vous ignorez les symptômes de la courbure du rectum chez un adulte et un enfant et si vous ne procédez pas au traitement approprié, des complications graves telles qu'une nécrose des tissus se développeront. Ils meurent, ce qui entraîne une altération de la circulation sanguine dans le tube digestif. Quelques jours après le blocage aigu du corps, des processus négatifs commencent sous la forme d'une perforation du tractus intestinal. Il y a une accumulation de matières fécales, mais elles ne peuvent pas sortir, au fond desquelles les parois deviennent élastiques.

La perforation menace le développement de la péritonite. Avec cette complication, toute la cavité abdominale est infectée. Dans certains cas, le patient peut être sauvé, mais après cela, une longue récupération est nécessaire.

Pour éviter la flexion, vous pouvez, si vous menez une vie active, bien manger et éviter les blessures à l'abdomen. Lorsque les premiers signes d'inflexion apparaissent, il est urgent d'appeler une ambulance et de ne pas prendre d'autres mesures.

http://zivot.ru/kishechnik/zagib.html

Bowel Bow: symptômes et traitement

Types et causes

Il existe plusieurs variétés de CN.

1. Selon les causes d'occurrence, distinguer les formes congénitales et acquises. La forme congénitale est détectée dans la petite enfance et est causée par un développement anormal du petit ou du gros intestin. La forme acquise devient le résultat de certains processus qui se déroulent dans le corps humain, en général, à un âge plus adulte.

2. Il existe également des KN fonctionnels et mécaniques.

CN fonctionnel - résulte de processus négatifs dans l'intestin, au terme desquels il cesse complètement ou partiellement de fonctionner. Les causes de ce type de blocage peuvent être dues à divers facteurs:

  • maladies associées du tractus gastro-intestinal;
  • inflammations de la cavité abdominale (nommément maladies telles que appendicite, cholécystite, pancréatite, péritonite);
  • les opérations qui ont été effectuées sur la cavité abdominale;
  • saignement interne;
  • traumatisme abdominal;
  • repas copieux et copieux en grande quantité après un long jeûne;
  • colique intestinale.

Tous ces processus peuvent conduire à un blocage fonctionnel de l'intestin, qui se manifeste sous deux formes: obstruction spastique et obstruction paralytique. Spastic CN est caractérisé par le spasme d'une certaine partie de l'intestin. Le spasme peut se manifester dans l'intestin grêle ou dans le gros intestin. Aux derniers stades de la maladie, 18 à 24 heures après le début du blocage antispasmodique, une forme paralytique peut survenir, au cours de laquelle l'intestin tout entier est paralysé.

Le deuxième type de maladie est le CN mécanique. Contrairement à la forme fonctionnelle, avec une variété mécanique de motilité intestinale, il continue de fonctionner activement, mais la barrière existante l’empêche de faire sortir les matières fécales. À son tour, le blocage mécanique est divisé en deux formes quant à savoir si des troubles circulatoires sont apparus dans le tractus gastro-intestinal pendant le blocage.

A) Obstruction par strangulation. Dans ce cas, il y a des troubles circulatoires dans le tractus gastro-intestinal. Les raisons de ce phénomène sont les suivantes:

  • hernie négligée (les boucles intestinales sont étranglées dans l'orifice de la hernie);
  • les adhérences;
  • torsion des boucles intestinales en raison de l'activité intestinale;
  • formation de nœuds dans les intestins.

B) Obstruction intestinale obstructive, dans laquelle la violation de la circulation sanguine dans le tractus gastro-intestinal n'est pas observée. Cela se produit généralement lorsque les intestins sont obstrués.

  • corps étranger;
  • motte de vers;
  • des tumeurs (une tumeur peut survenir à la fois dans l'intestin et dans d'autres organes, par exemple, des tumeurs de l'utérus, des reins, du pancréas peuvent obstruer les intestins);
  • pierre fécale.

Selon l’évolution clinique, il existe des formes aiguës et chroniques d’obstruction intestinale. La forme aiguë du CN se manifeste brutalement et douloureusement, à chaque heure qui passe, toutes aggravées, la chair à mort. La forme chronique est causée par la croissance d'adhérences ou de tumeurs dans le tractus gastro-intestinal. Il se développe très lentement, rappelant parfois les symptômes de la flatulence, de la constipation et de la diarrhée en alternance. Mais tôt ou tard, lorsque la tumeur atteint un certain état, elle colmate complètement l'intestin et le problème entre en phase aiguë avec toutes les conséquences négatives.

Symptômes de l'obstruction intestinale chez l'adulte


Il est important de noter qu’il existe un complexe principal de symptômes d’obstruction intestinale, qui se manifestent également à tout âge. Ainsi, un signe d’obstruction intestinale précoce est constitué de trois symptômes principaux:

  • douleur abdominale (le plus souvent observée dans la région du nombril);
  • constipation et impossibilité de dégager du gaz;
  • vomissements.

Après 12 à 18 heures, de nouveaux symptômes peuvent être ajoutés au cours de l’obstruction intestinale:

  • péristaltisme sévère;
  • l'estomac gonfle et prend une forme irrégulière;
  • bruit intestinal, grondant;
  • la déshydratation;
  • bouche sèche.

Le troisième jour après le début de la maladie, si vous ne commencez pas un traitement en temps voulu, le patient commence à faire de la fièvre et à subir un choc. Le résultat de cette condition peut être une péritonite et le décès du patient. Il s’agit d’une maladie grave dans laquelle il est très important de rechercher un traitement médical à temps.

Il y a certaines caractéristiques des symptômes d'obstruction que tout le monde devrait connaître.

Vomissements. Les vomissements avec obstruction intestinale ont d’abord la couleur et l’odeur des masses gastriques, mais après un certain temps, ils acquièrent une couleur jaunâtre et une odeur de fèces. Cela se produit lorsque les intestins, ne pouvant pas se débarrasser de la masse fécale de manière naturelle, empruntent le chemin à travers l’estomac pour les évacuer. En règle générale, cela s'applique aux situations où il existe une obstruction de l'intestin grêle.

En cas d'obstruction colique, l'intestin n'est pas en mesure de «repousser» toutes les masses fécales vers l'arrière le long des intestins. Dans ce cas, des spasmes douloureux surviennent dans l'estomac, mais il n'y a pas de soulagement sous forme de vomissements, même si des nausées persistantes persistent.

La diarrhée Parfois, avec une obstruction intestinale peut manifester une diarrhée sanglante. Il témoigne d'une hémorragie interne.

Diagnostics

Lors de l'admission d'un patient présentant une occlusion intestinale présumée, il est nécessaire d'exclure d'autres maladies présentant des symptômes similaires:

  • ulcère peptique;
  • une appendicite;
  • cholécystite;
  • inflammation gynécologique chez la femme.

Après cela, une étude est menée pour confirmer le diagnostic de CN et le traitement médical ou chirurgical approprié.

  • Tout d’abord, lors de l’examen et de l’interrogatoire du patient (dans sa forme aiguë, le patient peut indiquer l’heure exacte à laquelle le processus douloureux a commencé), la palpation de l’abdomen est nécessairement réalisée. Avec l'aide de la palpation, il est possible d'évaluer l'état du patient, d'identifier le site du blocage et même, dans certains cas, d'en déterminer la cause, qu'il s'agisse d'une pierre fécale, d'adhérences ou d'un volvulus.
  • Rayon X avec un agent de contraste (baryum). Cette procédure détermine s'il y a une obstruction. En outre, avec l'aide des rayons X, vous pouvez déterminer avec précision l'emplacement de sa localisation dans le petit ou le gros intestin.
  • Echographie du tube digestif.
  • Collonoscopie. Cette procédure offre l’occasion d’explorer tout l’intestin, de trouver et d’examiner sa partie problématique.

Traitement de l'obstruction intestinale


Les caractéristiques du traitement dépendent de la forme d'obstruction intestinale, de sa négligence et des projections médicales dans chaque cas. Si le patient demande de l'aide aux premiers stades de la CN, il est alors possible qu'un traitement conservateur soit réalisé:

  • nettoyer la partie supérieure du tractus gastro-intestinal à l'aide d'une sonde spéciale;
  • l'introduction de médicaments stimulant la motilité;
  • l'introduction de médicaments qui soulagent les spasmes du tractus gastro-intestinal.

Si, après traitement conservateur dans les 12 heures, l'état du patient ne s'améliore pas, une intervention chirurgicale est appliquée. Pendant l'opération, les chirurgiens pratiquent une incision abdominale, déterminent la cause du problème et l'éliminent en fonction de la forme de la maladie, par exemple:

  • enlever une partie de l'intestin avec sa nécrose;
  • éliminer les adhérences et les tumeurs;
  • corriger les torsions et les nœuds intestinaux;
  • au cours de la péritonite, la désinfection et le drainage de la cavité abdominale sont effectués.

Période postopératoire

Dans une plus grande mesure, la période postopératoire en cas d’obstruction intestinale dépend de la gravité de l’état du patient et de l’opération pratiquée. En règle générale, au cours des premiers jours, le patient est mis au repos.

Au début, la nutrition peut être administrée au patient par voie intraveineuse. Après quelques jours, vous pouvez prendre un aliment protéiné râpé. Prochain nommé numéro de table de régime 2.
Parallèlement à cela, des médicaments sont effectués. Les médicaments antibactériens sont prescrits pour éviter les processus inflammatoires dans le corps. En outre, il est nécessaire de normaliser le métabolisme sel-eau, perturbé au cours de la maladie. À cette fin, des médicaments spéciaux sont prescrits par voie intraveineuse ou sous-cutanée.

Après le congé, vous devez suivre le régime numéro 4, conçu pour les personnes souffrant de maladies du tractus gastro-intestinal.

Régime alimentaire


Après le traitement de toute forme d'obstruction intestinale, il est nécessaire de suivre strictement le régime et de s'en tenir au régime.

Comme pour toute maladie intestinale, le CN indique souvent qu'il existe également de petites portions. Cela réduit la charge du tube digestif, libère la sécrétion de sucs gastriques et d'acides biliaires, facilite le travail du petit et du gros intestins.

Évitez de manger des aliments trop chauds et trop froids. En outre, ne consommez pas d'aliments grossiers difficiles à digérer. Minimiser la consommation de sel. Buvez beaucoup d'eau.

Au cours du premier mois après l'opération, nourrissez-vous d'aliments râpés. Les produits suivants sont autorisés:

  • céréales (semoule, sarrasin, riz, gruau d'avoine);
  • viande et poisson faibles en gras;
  • légumes après traitement thermique, ne provoquant pas de ballonnement;
  • les fruits qui ne provoquent pas de ballonnements, écorchés, peuvent être cuits au four;
  • fromage cottage faible en gras, acidophilus;
  • compotes et kissels de fruits et de baies.

En cas d'obstruction intestinale, les produits favorisant les flatulences et la constipation sont strictement interdits:

  • viande grasse, poisson;
  • céréales difficiles à digérer (gruau de mil, orge);
  • les légumineuses, les champignons;
  • aliments fumés, salés, épicés, épicés;
  • soda, café, alcool;
  • bonbons et chocolat;
  • pain frais et pâtisserie;
  • chou blanc;
  • des pommes;
  • kéfir, crème sure, fromage, crème, lait.

Des complications

L'obstruction intestinale est une maladie très dangereuse avec de graves complications qui surviennent déjà après 2-3 jours. Si vous n'allez pas chez le médecin à temps, vous pouvez considérablement aggraver la situation jusqu'à la mort. Quelques jours après le début du blocage aigu du petit ou du gros intestin, des processus négatifs tels que la perforation de l’intestin peuvent commencer.

La perforation de l'intestin dans le CN se produit lorsque la nécrose (nécrose) d'une partie de l'intestin survient en raison d'une altération de la circulation sanguine. Comme les masses fécales s’accumulent longtemps sans issue et sous leur pression, la paroi de l’intestin mort est brisée, de sorte que ses parois perdent de leur élasticité.

Péritonite - infection de la cavité abdominale. En règle générale, elle est due à une perforation de l'intestin et à la pénétration de matières fécales dans le péritoine. En cas de péritonite, une intervention chirurgicale urgente est indiquée.

Raisons

L'invagination de l'intestin pendant la grossesse est l'une des formes d'obstruction intestinale et est considérée comme une urgence nécessitant des soins d'urgence. Chez les jeunes femmes en bonne santé qui ne souffrent ni de maladies ni de pathologies, l'invagination ne se forme pas, même si on considère que l'utérus augmente de manière significative et modifie la position de l'intestin, il s'adapte bien au nouvel état. Pour le développement de l'invagination, il est nécessaire de créer des conditions spéciales, et cette pathologie ne survient pas plus d'une fois sur 50 à 100 000. les grossesses. Les conditions préalables à l'invagination de l'intestin pendant la grossesse sont des anomalies de la cavité abdominale - adhérences, cicatrices et adhérences d'opérations antérieures, pathologies inflammatoires, maladies néoplasiques ou allongement du mésentère congénital (tissu spécial qui fixe l'intestin en position stable). Parfois, les hernies peuvent contribuer au développement de la pathologie. Les périodes critiques où les invaginations sont les plus probables sont trois périodes:

  • Élever l'utérus de la cavité pelvienne supérieure, c'est une période d'environ 3-4 mois.
  • Abaissement du fœtus dans la cavité pelvienne, insertion de la tête dans le bassin osseux à la fin de la grossesse.
  • Changement brutal du volume de l'utérus immédiatement après la naissance, modification de la pression intra-abdominale et utérine.

Au cours de ces périodes, la motilité intestinale est maximale et très probablement la formation d'une invagination ou d'autres formes d'obstruction intestinale. Elle prédispose également à la formation d'invagination, à une diminution du tonus des muscles lisses, à une toxicose de grossesse, à un changement de l'état du système nerveux.

Les symptômes

Reconnaître la présence d'une invagination intestinale pendant la grossesse n'est pas chose aisée, car les symptômes de l'abdomen peuvent être causés par des causes de natures très différentes. Souvent, à la fin de la grossesse, les symptômes d'obstruction peuvent être considérés comme le début du travail, mais en même temps, l'irrégularité des «contractions» est source de confusion.

Certaines manifestations de l’invagination intestinale peuvent être une forte tension de la paroi abdominale antérieure et de fortes douleurs abdominales au toucher. Dans le même temps, l'utérus, en raison de la douleur, peut devenir trop contrasté lors de la palpation. Un signe important indiquant qu'il ne s'agit pas d'un accouchement, mais de problèmes d'intestin, sera un examen vaginal. Ce n’est que comme une condition du col de l’utérus et du canal génital que l’on deviendra plus clair, car il n’ya pas de dilatation cervicale.

L'invagination se forme souvent de manière aiguë, en quelques heures à peine, surtout si des pics, des cicatrices ou des kystes en sont la cause. Les signes classiques tels que l’absence de selles ne seront d'aucun secours pendant la grossesse, car la constipation chez la femme enceinte n'est pas rare. Ils ne peuvent reconnaître l'invagination que par des signes tels que:

  • Une forte augmentation de la taille de l'abdomen (surtout si l'invagination provoquée entraînait une stagnation du contenu).
  • Forte expansion de la moitié de l'abdomen avec des boucles palpables.
  • Une violation flagrante de toutes les fonctions intestinales.
  • Décharge retardée de gaz, grondant dans la partie supérieure de l'abdomen.
  • Formation de nausées et de vomissements, d'abord du contenu de l'estomac, puis de la bile et du contenu intestinal avec une odeur fécale (cela ne se produit que dans les cas graves et avancés, lorsque l'intestin disparaît). Il se forme une pression, une augmentation du rythme cardiaque, des évanouissements et un choc, ainsi que la température, la transpiration, la formation de marbrures sur la peau.

Diagnostic de l’invagination intestinale chez la femme enceinte

Le diagnostic repose sur la consultation et l'examen du gynécologue sur la chaise, ainsi que sur la consultation du chirurgien. Il est nécessaire de sentir que l'abdomen peut ne pas donner une image objective, par conséquent, il est nécessaire d'effectuer une échographie, et pour des raisons particulières - la radiographie avec une suspension de contraste.

Des complications

Le pronostic de cette pathologie chez la femme enceinte est extrêmement grave, car la pathologie est difficile à reconnaître, les complications incluent la nécrose et la gangrène de l'intestin, le développement d'une péritonite et d'un choc endotoxique, d'un collapsus, d'une septicémie et du décès d'une femme. Une des complications de la grossesse sera une provocation de fausse couche ou de naissance prématurée, un décollement du placenta et des saignements.

Traitement

Que pouvez vous faire

Aucune action indépendante dans le développement d'une invagination pendant la grossesse ne peut être faite, cela ne fera que compliquer la situation. Il n’existe pas de méthode efficace sans intervention médicale permettant d’éliminer l’invagination. Un appel d'urgence immédiat et une hospitalisation sont nécessaires.

Que fait le docteur

Pendant la grossesse, lors de la détermination de l’invagination, on peut utiliser des méthodes conservatrices d’élimination de l’invagination. Pour ce faire, appliquez un blocage bilatéral de la procaïne, qui aide à éliminer les périodes initiales d'invagination. Ces méthodes peuvent ne pas toujours être efficaces et vous pouvez essayer d'utiliser des lavements thérapeutiques avec une solution saline hypertonique avec l'addition de médicaments. Si les méthodes conservatrices ne sont pas efficaces, il est nécessaire d'utiliser des techniques opérationnelles dans le contexte de l'introduction d'antibiotiques et de substituts du sang.
Si la période de grossesse approche de l'accouchement, un accouchement rapide et une correction simultanée de l'invagination sont indiqués.

Vidéo: Elena Malysheva. Inflammation des trompes de Fallope

L'utérus enceinte empêche l'identification de symptômes tels qu'une distension abdominale inégale et un péristaltisme visible. Ces études bimanuelles au début de la maladie permettent généralement de déterminer l’absence de travail et donc de suspecter une obstruction intestinale. Lorsque l'obstruction conduit à l'émergence du travail, la présence de ce dernier peut conduire dans le mauvais sens.

Vidéo: Quels changements se produisent dans le corps d'une femme pendant la grossesse

Les signes distinctifs d’obstruction intestinale due au travail normal pendant la grossesse sont les suivants: rétention complète des selles et gaz, vomissements récurrents, douleurs abdominales croissantes, symptôme de l’hôpital Obukhov, divergence de la courbe du pouls et de la température, modifications caractéristiques du sang, données radiographiques et données bimanuelles.

Traitement de l'obstruction intestinale pendant la grossesse

Traitement de l'obstruction, combiné avec la grossesse - prompt. Les tactiques futures (même la livraison) aggravent généralement la situation. Ne vider l'utérus que chez certaines personnes peut éliminer l'obstruction.

Dans le traitement de très difficile et responsable est la question de l'interruption ou de la préservation de la grossesse. Si elle est interrompue, par quelle méthode et quand: avant la poitrine, pendant l’opération ou après? Il est nécessaire de prendre en compte l'état du patient, la durée de la maladie, la durée de la grossesse, l'état du fœtus, le nombre de grossesses précédentes, l'état du canal utérin et l'activité du travail.

Les installations communes sont:

Vidéo: le système digestif change pendant la grossesse

Après le diagnostic d'obstruction pendant la grossesse, le traitement conservateur ne peut durer plus de 3 heures.

Si une obstruction survient chez les femmes âgées de moins de 6 mois, le fœtus n’est pas enlevé artificiellement.

En cas d'obstruction intestinale pendant la grossesse d'une durée supérieure à 6 mois, un accouchement est effectué. L'opération commence par une section coeliaque lorsque la question de la méthode d'intervention est décidée. La plus appropriée est la césarienne abdominale.

Une césarienne est pratiquée en premier et les interventions sur les intestins en second. En cas de péritonite, la césarienne abdominale est contre-indiquée.

Lorsqu'il est associé à une grossesse de plus de 6 mois et à une obstruction compliquée d'une péritonite, il est d'abord nécessaire de réaliser une laparotomie et d'éliminer l'iléus, puis de décider de la question de l'accouchement par le canal de naissance individuellement en fonction de l'état de la femme enceinte et de la durée de la grossesse.

Causes de la maladie

La structure du côlon sigmoïde est similaire à la lettre latine S. Ses courbes sont différentes pour chaque personne, mais fondamentalement l'intestin lui-même est du côté gauche, bien que la courbure elle-même atteigne parfois la moitié droite: elle dépend de la structure individuelle.

Les maladies dans ce tube digestif peuvent être différentes, mais les plus courantes sont:

  • l'inflammation;
  • diverticulose;
  • pathologie du cancer.

Dans la plupart des cas, on diagnostique chez les patients une inflammation du côlon sigmoïde. Il porte le nom de sigmoïdite. Dans ce cas, la maladie est subdivisée en plusieurs sous-types en fonction de la nature de la maladie: colite spastique, sigmoïdite focale, courbure de l'intestin, apparence érosive. Le développement de la sigmoïdite a plusieurs raisons:

  • troubles circulatoires dans les intestins;
  • le développement de la dysbiose;
  • diverticulite;
  • forte pression sur l'intestin;
  • radiothérapie antérieure;
  • bactérie infectieuse dans l'intestin.

Il n'y a pas de raisons spécifiques pour le développement de pathologies du cancer. Mais il y a des facteurs qui influencent le développement du cancer dans les intestins.

Fondamentalement, ces facteurs comprennent le travail dans une production dangereuse, la consommation fréquente de boissons alcoolisées, le tabagisme, l’obésité, la consommation fréquente d’aliments gras et de plats de viande, un mode de vie passif et la présence de processus pathologiques dans le rectum. Le cancer résulte de l’absence de traitement approprié lors de la diverticulose ou du processus inflammatoire du côlon sigmoïde. Dans certains cas, la pathologie se développe à cause de l'hérédité.

La diverticulose se produit en présence de modifications des tissus internes de l'intestin. La pathologie survient avec une constipation fréquente, due au fait que l'intestin subit une forte pression de l'intérieur. La dernière raison du développement de cette maladie est un mauvais approvisionnement en sang.

L'intestin sigmoïde est considéré comme vulnérable aux maladies et souffre souvent du mode de vie et de la nutrition inadéquats d'une personne. Toute influence sur ce site entraîne le développement de processus pathologiques graves.

Symptômes de pathologies

Pour chacun des maux possibles, les symptômes de leur développement diffèrent. Souvent, les signes de pathologie coïncident avec d'autres, ce qui indique le développement d'autres maladies.
Avec l'apparition d'une pathologie cancéreuse dans le côlon sigmoïde à un stade précoce, il est impossible, par des signes extérieurs, de distinguer la maladie de l'intoxication ou d'autres troubles du tractus gastro-intestinal. Par exemple, ballonnements, nausées, diarrhée. Occurrence fréquente de flatulences. C'est pourquoi il est impossible de distinguer le cancer sans un examen approprié à un stade précoce.

Le signe principal du développement de la diverticulose est une douleur dans l'abdomen gauche. Elle est aiguë et revient constamment.

En cas de développement du processus inflammatoire dans le côlon sigmoïde, les symptômes sont plus définis:

  • sensations douloureuses laissées;
  • des crampes qui s'étendent à la région lombaire;
  • diarrhée avec écoulement de sang;
  • flatulences;
  • des ballonnements;
  • nausées fréquentes;
  • faiblesse et pâleur de la peau;
  • pour le type de maladie chronique, les caractères alternent diarrhée et stagnation des matières fécales.

Dans certains cas, la douleur dans le côlon sigmoïde cesse de se manifester pendant un certain temps, mais à son retour, une détérioration grave est plus souvent observée. Par conséquent, la sigmoïdite est mieux traitée dans les premiers stades de la maladie.

Diagnostic du développement des pathologies

Pour la nomination de la thérapie nécessaire est nécessaire pour faire le diagnostic de cette partie du tractus intestinal comme le côlon sigmoïde. Cela nécessite la consultation de plusieurs médecins à la fois, afin d'éliminer d'autres maux. Le plus souvent, vous devez être examiné par un thérapeute, un gastro-entérologue, un spécialiste des maladies infectieuses et un chirurgien.

Les mesures diagnostiques commencent par une enquête sur le patient, suivie d'une palpation. Le patient devra transmettre l'analyse des selles et du sang. Cela est nécessaire pour identifier la nature de la pathologie. Ces analyses sont effectuées en laboratoire. Pour un examen instrumental, il faut une échographie, une radiographie ou un sigmoïdoscope.

Le médecin vous prescrira une échographie ou une radiographie. Cela vous permettra de voir les changements dans les parois de l'intestin, ainsi que d'exclure les maladies présentant des symptômes similaires dans la moitié féminine.

La radiographie est en mesure de montrer la rigidité des parois intestinales, ainsi que d’identifier les changements dans les plis.

Dans certains cas, une sigmoïdoscopie est nécessaire. Ce type d'examen vous permet de voir l'état de l'intestin de l'intérieur, de détecter la présence de dommages, de déterminer le degré de développement de la pathologie et, si nécessaire, de prélever un échantillon de tissu. Une biopsie est réalisée pour éliminer ou détecter la présence d'un cancer.

Traitement de la maladie

Après la recherche, le médecin prescrit le traitement nécessaire du côlon sigmoïde. Dans ce cas, tous les facteurs possibles sont pris en compte. Par exemple, les caractéristiques individuelles de l’état du patient, la présence de comorbidités, les symptômes, les causes et le degré de développement de la maladie sont nécessairement pris en compte. Traite la thérapie:

  • régime alimentaire;
  • traitement médicamenteux;
  • l'utilisation de méthodes folkloriques;
  • intervention chirurgicale si nécessaire.

Tout d'abord, on prescrira au patient des antibiotiques ayant un large éventail d'effets et d'antispasmodiques, tels que No-Spa ou Spazmalgon. Assurez-vous d'utiliser des probiotiques. Dans certains cas, il est nécessaire de prendre des préparations contenant des enzymes, par exemple, Mezim ou Festal.

La diverticulose nécessite l'utilisation obligatoire de la procinétique. Dans certains cas, vous devrez prendre des médicaments contenant des fibres. Dans le cas où un patient saigne, il est nécessaire de prendre des médicaments qui ont un effet hémostatique.

Si la maladie est devenue cancéreuse, il est impossible de se passer de l'intervention de chirurgiens. Dans certains cas, vous devrez utiliser une chimiothérapie et une radiothérapie. Dans les cas extrêmes, le patient retire partiellement ou complètement le côlon sigmoïde. Mais le plus souvent, ils utilisent une méthode dans laquelle seul un néoplasme est enlevé ou du moins le réduit.

Il est important de se rappeler que pour obtenir les résultats du traitement, il ne sera obtenu que par l’utilisation de méthodes de traitement complexes. Sinon, l’utilisation de l’une des méthodes ne donnera aucun résultat et pourrait entraîner une détérioration.

Les mesures thérapeutiques sont effectuées non seulement à l'hôpital, mais aussi à la maison, si l'état du patient le permet.

Thérapie populaire

Si la maladie est à un stade précoce de développement, il est autorisé à utiliser les méthodes de la médecine traditionnelle afin de réduire la vitesse de son développement, ainsi que de se débarrasser de l’inconfort. En utilisant des recettes folkloriques, il ne faut pas oublier qu'elles ne conviennent pas à tout le monde. Par conséquent, afin d’éviter une réaction négative du corps, il est utile de commencer le traitement avec précaution et de s’assurer qu’il n’ya pas d’allergie aux composants de la prescription.

Fondamentalement, l'utilisation de prescriptions de médicaments traditionnels est considérée comme une aide au traitement par la méthode du médicament.

L'un des moyens efficaces est une recette utilisant des cônes d'aulne. Pour la préparation du bouillon, vous aurez besoin d'une cuillère à soupe de cônes broyés dans 300 ml d'eau. Faire bouillir le mélange et laisser reposer un peu à feu doux, puis filtrer et utiliser 100 ml trois fois par jour. Un cours complet de thérapie de cette manière dure 10 jours.

Pas moins efficaces sont les pelures de pastèques. Pour un demi-litre d'eau bouillante devrait être pris environ une centaine de grammes de croûtes séchées et broyées. Il est nécessaire de porter le bouillon à ébullition et de prendre la même chose qu'une décoction de cônes d'aulne. Cette infusion permet non seulement de réduire l’inconfort, mais améliore également le fonctionnement des organes digestifs.

Si un côlon sigmoïde est diagnostiqué chez un patient, vous pouvez utiliser une recette familière et abordable à base de plantain. Pour faire une décoction, utilisez 300 grammes de feuilles de plantain séchées. Versez 400 ml d’eau bouillante dessus, puis faites bouillir environ 10 minutes à feu doux et laissez infuser jusqu’à ce qu’il refroidisse. Ensuite, prenez le bouillon 3-4 fois par jour.

En cas de diarrhée fréquente, il est recommandé de prendre le jus des feuilles du même plantain. Il est facile à préparer: il suffit de presser environ une cuillerée de jus dans les feuilles broyées et de la diluer dans un verre d'eau pure. Buvez du jus avant les repas.

Pour normaliser le travail des organes, vous pouvez utiliser une décoction de la collection d'herbes. Il faudra: camomille, chélidoine, plantain, rose sauvage. Prenez chaque ingrédient sous une forme broyée dans une petite cuillère et versez un demi-litre d'eau bouillante. La décoction devrait rester au moins cinq heures. La réception doit être effectuée 6 fois par jour, environ une demi-tasse. Le cours de thérapie - un mois, puis une pause de 7 jours et vous devez recommencer le cours.

Beaucoup soutiennent que l'utilisation de telles recettes augmente les chances d'un résultat favorable en thérapie intestinale. Fondamentalement, les composants de la formulation sont sans danger pour le patient, car ils sont naturels, mais le risque est moindre s'il existe un soupçon que la décoction est nocive pour la santé.

Régime alimentaire pour pathologies

L'adhésion au régime et au régime est un facteur important pour se débarrasser des maux. Il existe un certain nombre de restrictions à l'utilisation de certains produits, il est souvent nécessaire de les abandonner pendant une longue période, mais cela ne sert que pour le bénéfice.

Les repas doivent être équilibrés et les repas doivent avoir un horaire - vous devez manger une fraction de fois, jusqu'à 5 fois par jour. Les portions devraient être petites, mais il est préférable de manger des aliments pendant un certain temps et de rester en fin de régime.

Il est interdit de manger:

  • viande grasse et poisson gras;
  • saindoux, saucisses, saucisses;
  • épicé, salé, épicé;
  • les boissons sont interdites au café, aux boissons gazeuses et alcoolisées;
  • produits de boulangerie frais.
  • légumes cuits à la vapeur;
  • viande maigre, également cuite à la vapeur;
  • riz brun;
  • soupes légères à base de légumes ou de viande maigre;
  • pain rassis;
  • thé vert, kissel myrtille sans sucre;
  • variétés de poisson faibles en gras - bouillies ou cuites à la vapeur.

Les aliments diététiques exigent une relation privilégiée, car chaque personne n’a pas la force de manger de la sorte pendant deux semaines. Pendant cette période, beaucoup perdent du poids, mais cela peut même parfois être utile. Un régime strict est de 7 jours, après quoi il est permis de revenir progressivement au régime habituel, mais cela doit être fait avec prudence et ne pas commencer immédiatement à manger des aliments gras, et augmenter progressivement la teneur en graisse de la prise alimentaire. Autrement, si le régime prescrit n’est pas suivi, l’état de la personne peut se détériorer.

http://zdorovo.live/zhkt/zagib-kishechnika.html

Publications De Pancréatite