Pourquoi il y a une douleur dans l'hypochondre gauche?

La douleur dans l'hypochondre gauche est très fréquente, car elle est le symptôme de nombreuses maladies.

Pour déterminer quel type de malaise est signalé par une douleur dans l'hypochondre gauche, il est tout d'abord nécessaire de diagnostiquer la nature des sensations douloureuses, car la douleur peut être de plusieurs types, par exemple sourde, coupante, perforante et douloureuse.

Ainsi, avec la formulation correcte de la nature de la douleur et des symptômes associés, il est possible de déterminer quel organe a besoin d'un diagnostic médical et d'un traitement supplémentaire.

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche

Les causes de douleur dans l'hypochondre gauche sont diverses. Les organes vitaux suivants sont situés dans cette zone: cœur, rate, pancréas, estomac, anses intestinales, diaphragme. Toute défaillance de leur travail provoque une gêne sous les côtes à gauche.

Et alors, qu'est-ce que ça pourrait être? Voici les principales causes de douleur dans l'hypochondre gauche:

  • maladies de la rate;
  • pathologie du rein gauche;
  • les maladies de l'estomac, le plus souvent - un ulcère, une gastrite;
  • maladies du pancréas - pancréatite;
  • maladies du petit et du gros intestin.

Dans des cas plus rares, la douleur dans cette zone peut être provoquée par:

  • processus inflammatoires du diaphragme, des hernies et des tumeurs;
  • ostéochondrose de la colonne lombaire et de la colonne thoracique;
  • processus inflammatoires dans les appendices gauches chez les femmes (annexite, etc.);
  • conséquences postopératoires et post-traumatiques (hématomes, coupures, points de suture, etc.);
  • les maladies cardiaques, en particulier la sténocardie, les crises cardiaques, les maladies ischémiques;
  • pneumonie du poumon gauche;
  • fort effort physique.

Chacune de ces causes peut constituer une menace potentielle pour la vie d’une personne. Par conséquent, leur élimination et leur traitement dans les délais prescrits nécessitent un appel immédiat au médecin.

Douleur sourde dans l'hypochondre gauche

Elle commence à être dérangée par une maladie chronique et paresseuse, due le plus souvent à des problèmes du tractus gastro-intestinal, tels que:

Il est assez difficile d’établir le diagnostic, il est donc nécessaire de passer à une série d’études et de passer les tests nécessaires.

Douleur vive et aiguë

Cette douleur est typique des lésions graves aux organes internes. Si la douleur a été précédée par des coups ou des ecchymoses du côté gauche du corps, des blessures telles que des fractures des côtes, une rupture de la rate ou un hématome, une rupture du rein ou des ligaments du rein peuvent être présumées.

Si des sensations douloureuses apparaissent sans l'influence de facteurs traumatiques externes, vous pouvez alors diagnostiquer une colique rénale, un ulcère gastrique perforé, une pancréatite aiguë, des perforations intestinales, un kyste rénal étranglé.

Après le chargement

Après un effort physique, la douleur ne doit pas devenir un motif de panique, car elle accompagne presque toutes les personnes en bonne santé. Il est associé à une formation et à un échauffement insuffisants.

La circulation sanguine augmente trop rapidement et le corps ne peut pas s'y adapter. Cela peut aussi être causé par une respiration insuffisante. Une respiration peu profonde et fréquente sollicite également le diaphragme, ce qui provoque une douleur dans l'hypochondre situé derrière.

Douleur dans l'hypochondre gauche devant

Que pourrait-il être? Si cette douleur est localisée sous les côtes, elle est plus susceptible d'indiquer des maladies de la rate ou des lésions des tissus de l'estomac. Dans ces cas, le diagnostic différentiel est réalisé avec infarctus du myocarde, colite des anses supérieures de l'intestin, myosite.

Si la douleur se déplace plus vers le centre, une combinaison de maladie de l'estomac et d'ulcères de la vésicule biliaire et duodénal est possible.

Douleur dans l'hypochondre gauche par derrière

Pratiquement toujours, une douleur dans l'hypochondre gauche, irradiant dans le dos, est associée à une maladie telle qu'une pyélonéphrite chronique ou aiguë du rein gauche, apparue à la suite d'infections.

Pour la lithiase urinaire, il n’ya pas de douleur au repos, mais avec le début du mouvement des pierres, leur sortie dans l’uretère, une attaque de douleur aiguë et intolérable se produit, généralement localisée dans l’hypochondre gauche derrière.

Névralgie intercostale

Cette maladie est associée à une irritation ou à une compression des nerfs intercostaux. Les patients se plaignent de douleurs perçantes à la poitrine et sous les côtes. La nature de la douleur peut changer: de aiguë à violente, de brûlante en terne.

La névralgie intercostale entraîne également des douleurs sous les omoplates ou dans le bas du dos. Ils sont longs et apparaissent quelle que soit l'heure de la journée.

Pathologie de l'estomac

En cas de gastrite, douleur sourde dans l'hypochondre gauche et la région épigastrique, sensation de satiété, brûlures d'estomac, nausée, vomissements, perte d'appétit.

Avec l'ulcère gastrique, il y a un défaut dans la muqueuse La maladie évolue comme une vague avec alternance d'exacerbations et de rémissions. Les patients s'inquiètent d'une augmentation de la douleur dans l'hypochondre gauche, qui survient après un repas, des nausées, des vomissements, des éructations acides et des brûlures d'estomac.

Maladies Pancréatiques

La pancréatite, le cancer et d’autres maladies du pancréas peuvent être accompagnés de symptômes tels que anorexie, vomissements, ballonnements, digestion perturbée, nausées, douleurs dans la partie supérieure gauche de l’abdomen, etc.

La douleur dans l'hypochondre gauche, provoquée par des pathologies du pancréas, augmente quelques heures après le repas ou la nuit, forçant le patient à se réveiller d'un tourment douloureux.

Inflammation rénale

La douleur dans l'hypochondre gauche derrière est le plus susceptible de se produire avec une inflammation des reins. Cette maladie s'appelle pyélonéphrite et peut se manifester sous forme aiguë ou chronique. Il se produit en raison d'un type différent d'infection dans les reins. Pour faire un diagnostic précis, il est nécessaire de consulter un médecin, mais il existe une méthode d'autodiagnostic qui vous permet de faire un diagnostic préliminaire.

Il faut taper doucement le bord de la paume sur le dos sous le bord inférieur. S'il y a vraiment un processus inflammatoire dans les reins, il y a une augmentation et une propagation de la douleur, des nausées.

Maladies de la rate

Si nous considérons les causes de ce type de douleur, les maladies de la rate sont l’une des plus courantes. Dans de telles maladies, la rate peut grossir jusqu'à la rupture. Il est donc extrêmement important de consulter rapidement un médecin et de commencer le traitement.

D'autres problèmes tels que l'inflammation, l'infarctus de la rate ou la mononucléose infectieuse peuvent également causer la rupture de cet organe.

Pathologies cardiaques

La maladie coronarienne entraîne une douleur du côté gauche et un essoufflement fréquent qui se manifeste indépendamment du fait que la personne soit au repos ou physiquement active. La douleur et l'essoufflement s'accompagnent généralement d'une sensation de brûlure et de lourdeur dans la poitrine, de palpitations et de nausées.

La cardiomyopathie peut également causer la même douleur - plusieurs maladies qui entraînent une altération de la fonction du muscle cardiaque. La cardiomyopathie provoque des modifications structurelles du muscle cardiaque, provoquant une douleur du côté gauche qui se produit pendant l'exercice et une fatigue rapide.

Maladies respiratoires

La bronchite gauche, la pneumonie et la pleurésie sont également accompagnées d'une douleur sourde, aggravée par la toux, la respiration ou une modification de la position du corps.

Il est facile de diagnostiquer les maladies respiratoires en raison d'autres signes caractéristiques: fièvre, toux, mal de gorge, congestion nasale, etc.

Traitement

Le traitement doit commencer par une enquête et un diagnostic clinique précis. Après avoir établi la cause, vous pouvez procéder à son élimination.

Toutes les maladies ci-dessus dans lesquelles il existe une douleur dans l'hypochondre gauche nécessitent des conseils d'experts. Cela est dû au risque de développer des complications pouvant avoir les conséquences les plus graves.

http://simptomy-lechenie.net/pochemu-voznikaet-bol-v-levom-podrebere/

Quelle pourrait être la douleur à l'avant dans l'hypochondre gauche et de quoi parle-t-elle?

À l'avant de l'abdomen, sous les côtes, se trouve le tube digestif, constitué d'un estomac à parois muqueuses, de pancréas, de foie avec vésicule biliaire, de gros et de gros intestin. Il est à noter que non seulement ces organes peuvent être malades. Dans l'hypochondre gauche, une douleur du sternum, du bas de l'abdomen, peut être administrée. En outre, la douleur latérale peut être due à la contraction des nerfs ou des muscles spasmodiques. Par conséquent, si la douleur ne dure pas longtemps sur une période de 4 à 6 heures, elle augmente avec une respiration profonde ou après avoir mangé. Vous devriez plutôt aller à l'hôpital.
S'il existe une douleur aiguë, insupportable, qui se manifeste sous forme d'intoxication, de fièvre, de transpiration, il est nécessaire d'appeler une ambulance. Pour que vous puissiez comprendre ce qui vous attend en cas de retard, nous examinons ci-dessous les types de douleur qui signalent la présence de diverses maladies.

Types de douleur et ses causes

En ce moment, il y a une douleur tirante, lancinante, soudaine, aiguë, brûlante, sourde, douloureuse, lancinante. Pour le diagnostic nécessaire, le spécialiste doit prendre en compte les manifestations mineures.

Ces caractéristiques comprennent:

  • Caractère;
  • Durée de la douleur;
  • Causes de soulagement;
  • Première apparition;
  • Développement;
  • Intensité des sensations douloureuses;
  • Les raisons du gain;
  • Irradiation;

Douleur lancinante

Une douleur lancinante dans l'hypochondre gauche à l'avant apparaît dans la plupart des cas après ou pendant un effort physique intense - course, saut, autres exercices pendant l'entraînement, le fitness et la gymnastique. Il peut même apparaître après une étape rapide. Si ces sentiments désagréables disparaissent rapidement, ils ne sont donc pas des symptômes terribles. Même les athlètes en bonne santé peuvent ressentir une douleur lancinante au côté gauche. Les raisons de son apparition sont des mouvements trop aigus ou excessifs qu'une personne commence à exécuter sans s'étirer. Un bon échauffement devrait durer plus de vingt minutes, sinon le corps humain n'aura peut-être pas le temps de s'adapter à une augmentation soudaine de la circulation sanguine et des douleurs apparaîtront.

En plus des raisons physiologiques, l’étirement de la capsule de la rate peut entraîner une gêne latérale. De ce corps diverge un grand nombre de trabécules. Ils contiennent des veines, des fibres nerveuses, des artères. Les vaisseaux lymphatiques sont également présents. Ces composés sont appelés appareils contractiles de référence. Il est capable de supporter de fortes augmentations de volume, mais si la rate commence à se développer rapidement à la suite de blessures ou de processus inflammatoires, une douleur peut survenir sous les côtes et une capsule de la rate, également appelée splénalgie, s'étend. Dans ce cas, la personne peut ressentir à la fois une douleur lancinante et lancinante.

La douleur à la couture survient avec la leucémie myéloïde. Cette maladie appartient aux formes chroniques de la leucémie, qui est une maladie tumorale du système hématopoïétique. Elle se caractérise par une croissance et une reproduction rapides des granulocytes matures, qui constituent l'un des types de leucocytes, alors que le nombre d'autres leucocytes diminue fortement. Pourquoi cette maladie survient n'est pas clair jusqu'à présent. Le principal symptôme est une violation de la structure et de la composition de l'appareil chromosomique. Une telle maladie peut être à la fois génétique et transmise aux descendants, ainsi qu’elle héritée sous l’influence de facteurs mutagènes. Souvent, la maladie se développe suite à une exposition à des substances chimiques cancérigènes ou radioactives. Dans la leucémie myéloïde, le processus tumoral affecte de nombreuses pousses de la moelle osseuse. Dans ce cas, la personne ressent une douleur perçante sous les côtes ou juste sous l'abdomen. La principale forme de traitement est le traitement fortifiant, dans lequel les patients doivent faire l’objet d’un suivi constant.

Douleur brûlante, aiguë, aiguë et soudaine de grande résistance

Si la douleur sous les côtes survient après un repas, cela peut indiquer le développement d'une pancréatite. Ce type de maladie détruit le pancréas. Le patient ressent une forte douleur sur le côté gauche. Les causes de cette maladie résident dans le blocage des canaux pancréatiques, qui viole la production des enzymes et des hormones nécessaires au suc pancréatique. Au cours de la digestion, les enzymes se «mangent» elles-mêmes, digérant ainsi leurs propres tissus.
Les principaux symptômes de la maladie sont:

  • Douleur persistante sur le côté ou sous les côtes;
  • Perte de poids de plus de 50%;
  • La fatigue;
  • Diarrhée fréquente;
  • Nausée, vomissements;

S'il y a une brûlure, une douleur intense sous les côtes, le long de la colonne vertébrale, aggravée par une pression sur le dos ou la poitrine, lors d'un mouvement ou d'une marche, après un éternuement ou une inspiration, cela indique une névralgie intercostale. Cette maladie est causée par une pression exercée sur les nerfs entre les côtes. Outre la douleur, elle est accompagnée de contractions musculaires et d'une transpiration accrue. Il peut aussi rougir ou pâlir. Le traitement de la maladie comprend la physiothérapie, la prise d’analgésiques et d’anti-inflammatoires.

Les douleurs aiguës et aiguës apparues après l’impact peuvent indiquer une rupture de la rate, qui se manifeste par une contusion, une rupture en un moment et en deux temps, une lésion du parenchyme. Ce type de maladie est très dangereux en raison de saignements abondants dans la cavité abdominale et nécessite une intervention chirurgicale urgente.

Le risque de rupture augmente significativement avec une rate hypertrophiée, favorisée par diverses maladies ou infections concomitantes. En outre, une augmentation de l'organe est également accompagnée d'une douleur à gauche, portant un caractère terne ou douloureux, qui peut irradier vers l'épaule gauche ou l'omoplate gauche. Le traitement consiste à éliminer la maladie qui a provoqué l'inflammation de la rate, la méthode chirurgicale étant rarement utilisée.

  • Forte douleur dans le côté et le bas de l'abdomen;
  • Coliques dans la région lombaire;
  • Yeux jaunissants;
  • Urine foncée;
  • Nausée, vomissements;
  • La diarrhée;
  • L'indigestion;
  • Perte de poids;
  • Fatigue accrue;
  • Ventre élargi à gauche;

Il est possible de diagnostiquer la maladie en utilisant des ultrasons. Les causes peuvent être différentes. La maladie se propage dans le corps par les tissus, le sang et le système lymphatique. Le traitement de la maladie est effectué en utilisant la procédure de Whipple, une résection détaillée, une pancreathectomie, des opérations palliatives, un stent endoscopique, une chimiothérapie.

La douleur sous les côtes chez les enfants, en particulier les nourrissons, indique le développement de la diverticulite. La maladie se manifeste sous la forme d'une inflammation intestinale sévère. Dans la paroi intestinale, des saillies en forme de sac, semblables à une hernie, commencent à se former. Le contenu des intestins peut rester coincé dedans. Pour cette raison, les bactéries se multiplient. Le diverticule commence à s'enflammer. Les patients se plaignent de douleurs sévères au bas de l'abdomen, le plus souvent à gauche. Ils ont de la fièvre, la diarrhée ou la constipation commence. Des saignements sévères sont dus à des excroissances. Si une personne a des écoulements, du sang dans les selles, sur du linge ou du papier toilette, vous devez savoir pourquoi cela se produit. Dans 10% des cas, ces symptômes indiquent précisément la diverticulite. Le patient doit subir une coloscopie, une laparoscopie ou un examen radio-opaque de l'intestin. Le traitement de la maladie doit être effectué dans un hôpital du département de proctologie.

Douleurs douloureuses

Ce genre de malaise peut survenir après avoir mangé, ainsi que sur un estomac vide. Les causes peuvent être les suivantes:

  • La gastrite est l'une des maladies les plus courantes. C'est une forte inflammation du mucus. Apparaît avec des régimes alimentaires inappropriés, y compris des aliments épicés et grossiers, des aliments secs et des boissons alcoolisées fortes. Peut être asymptomatique. Mais le plus souvent, les patients ressentent une douleur douloureuse, des nausées, une faiblesse. Cette maladie est traitée à l'aide de médicaments qui rétablissent l'acidité de la muqueuse gastrique et de l'alimentation.
  • Un ulcère de l'estomac est un défaut qui se forme sur la membrane muqueuse. Le stress peut entraîner divers spasmes musculaires et vaisseaux sanguins. En conséquence, la nourriture de l'estomac commence à être perturbée et devient vulnérable au suc gastrique, ou plus précisément à l'acide chlorhydrique qu'il contient. Le patient ressent une douleur intense dans la partie supérieure de l'abdomen, qui s'inquiète le plus souvent pendant la nuit ou pendant les périodes de faim. Les principales méthodes de neutralisation de la maladie sont un régime alimentaire et la prise de médicaments qui protègent la muqueuse gastrique. Si vous ne traitez pas cette maladie, l’une des complications les plus terribles peut être une perforation de l’ulcère, caractérisée par une douleur intense au poignard, des vomissements réflexes, des nausées, une bouche sèche et une faiblesse. Il n'est éliminé que par chirurgie.
  • La duodénite est une forte inflammation du duodénum, ​​qui se manifeste par une douleur douloureuse dans le haut de l'abdomen ou sur le côté, en particulier lorsque vous souhaitez manger. Les causes de développement sont variées. Le plus souvent, la maladie se développe dans l'enfance en raison de la mauvaise localisation du duodénum et de la faiblesse du système hormonal, mais elle peut se développer dans le contexte d'autres maladies inflammatoires de l'estomac et du duodénum. Il existe une forme aiguë et chronique de la maladie. Dans le premier cas, le traitement doit être effectué à l'hôpital, dans le second, il est nécessaire de suivre un régime et de prendre un certain nombre de médicaments (cholagogique, enveloppant, etc.).
  • Une hernie diaphragmatique se développe en raison d'un défaut du diaphragme. Les organes peuvent pénétrer de la cavité thoracique dans l'abdomen ou vice versa. Un examen aux rayons X révèle le plus souvent cette maladie chez des patients se plaignant de douleurs à la poitrine et de brûlures d'estomac. Les causes peuvent être des anomalies, des blessures, l'âge, une innervation avec facultés affaiblies, des maladies chroniques. Lorsque la hernie est étranglée, une douleur aiguë peut survenir, nécessitant des soins médicaux urgents.
  • Des douleurs désagréables peuvent survenir lors de la flatulence - accumulation accrue de gaz. Observé avec des excès alimentaires, l'utilisation de fast-food et d'autres produits provoquant une formation accrue de gaz. La principale cause de la maladie est une violation du système enzymatique. Le traitement consiste à corriger le régime alimentaire, à restaurer les troubles moteurs, à éliminer la biocénose et à éliminer les gaz accumulés.

Le malaise douloureux, douloureux et douloureux n'est pas toujours associé à la nourriture. Les causes d'occurrence peuvent être dans les maladies suivantes:

    • La colite est une maladie du côlon. Manifesté sous forme d'inflammation. Il provoque des symptômes douloureux graves dans le bas de l'abdomen d'un personnage terne ou terne. Lors du diagnostic devrait être menée une étude des matières fécales. Le traitement doit être prescrit selon la forme étiologique.
    • Le cancer de l'intestin est une tumeur maligne de la muqueuse intestinale. Manifesté sous la forme d'une douleur courbée et douloureuse, d'un tabouret bouleversé, d'une faiblesse. La raison peut être une prédisposition génétique, des maladies inflammatoires, un régime alimentaire inapproprié.
  • La cardiomyopathie est la lésion primaire du muscle cardiaque. Manque de douleur derrière le sternum, pouvant être ressentie dans l'hypochondre, essoufflement grave à l'effort, peau pâle. La maladie est diagnostiquée par ECG, échocardiographie, IRM, CSM cardiaque, rayons X. Lors de la détection, un mode de vie réduit devrait être attribué, par exemple, les femmes devraient abandonner la grossesse, car il y a une forte probabilité de décès lors de l'accouchement, de la pharmacothérapie ou de la chirurgie cardiaque.
  • L’IHD est une maladie très dangereuse car elle se développe en raison de la prolifération de plaques athéroscléreuses empêchant le sang de se rendre au muscle cardiaque, ce qui se manifeste par un manque d’air, une douleur sourde à la poitrine et peut provoquer un arrêt circulatoire. À propos, les cardiopathies congénitales sont la principale cause de décès et d'invalidité dans le monde. Le traitement nécessite l'élimination des facteurs de risque pour normaliser la tension artérielle, le poids, le régime alimentaire, les antécédents émotionnels et le traitement médicamenteux.
  • L’état de préinfarction est très dangereux pour l’homme. Peut se manifester sous forme de tiraillement, douleur presque imperceptible. Se manifeste le plus souvent chez les personnes âgées ou après une surdose de drogue. Les patients ont des sueurs froides, sont incapables d'inhaler profondément, des douleurs aux articulations des épaules et à la poitrine. Lorsque de tels symptômes apparaissent, une ambulance doit être appelée en urgence.
  • Les maladies endocriniennes et rhumatismales englobent un large éventail de maladies. Ces maladies se produisent avec des dommages aux articulations, les tissus périarticulaires. Elle peut se manifester par une perturbation du système endocrinien, la survenue d'une vascularite et une collagénose.
  • La myosite est un processus inflammatoire dans les muscles qui peut apparaître après une hypothermie, une intoxication, des maladies parasitaires ou un effort physique excessif, en particulier du même type (chez les violonistes, les programmeurs, les athlètes). Les premiers symptômes sont une douleur douloureuse ou sourde, fortement aggravée par les mouvements, une gêne à la poitrine et au bas de l'abdomen, une faiblesse, un gonflement et une rougeur de la peau. Nécessite un traitement local sous forme de pommades.
  • L'inflammation des poumons peut être l'une des principales causes de douleur latérale. Une gêne dans l'hypochondre gauche se produit lorsque la lésion est située au bas du poumon gauche. Symptômes: fièvre, mal de tête, faiblesse, intoxication. Lorsque cette maladie est détectée, une hospitalisation urgente est nécessaire, car Parallèlement à la pharmacothérapie, à la physiothérapie, aux massages et à la gymnastique thérapeutique, ils seront dispensés dans un établissement médical.

Quel spécialiste contacter

Pas dans tous les cas, le patient peut déterminer la cause de l’inconfort, raison pour laquelle vous devriez consulter un médecin.

Fondamentalement, avec l'apparition de la douleur, tirant, terne, pas forte et forte, devrait aller à la thérapeute. Le spécialiste planifiera un rapport de test et un diagnostic. En fonction du type de douleur et des résultats obtenus, le diagnostic principal sera déterminé et le patient sera ensuite dirigé vers un spécialiste. Un gastro-entérologue s'occupe donc du traitement des ulcères et autres maladies de l'estomac. Pour les maladies du muscle cardiaque, la douleur à la poitrine doit être adressée à un cardiologue. À la détection des maladies endocriniennes - à l'endocrinologue. L'inflammation des poumons et les maladies respiratoires sont traitées par un pneumologue.

Dans cet article, nous avons examiné les situations les plus typiques de douleur dans l'hypochondre gauche en face. Mais il convient de noter que chaque organisme peut avoir ses propres caractéristiques. Par exemple, les organes peuvent être déplacés par rapport à la position physiologique. Dans ce cas, il ne se produira pas de reflet caractéristique de sensations désagréables. La douleur peut alors indiquer la présence d'une inflammation de l'appendice, de maladies de la région urogénitale et d'autres pathologies. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes apparaissent, il est impossible de retarder les examens, mais vous devez contacter immédiatement un médecin professionnel.

http://opischevarenii.ru/lechenie-i-simptomy/boli-v-zhkt/v-boku/v-levom/speredi-v-podreberie.html

Douleur dans l'hypochondre gauche: quelles sont les causes

Une gêne, et encore plus de douleur dans l'hypochondre gauche en avant, est le symptôme d'un nombre considérable de pathologies. La douleur peut être à la fois coupante et aiguë. L'intensité et la durée varient également.

Pour établir la cause de tels symptômes désagréables, vous pouvez obtenir les résultats d'un examen complet. Cela est dû au fait que dans la zone de l'hypochondre gauche se trouvent plusieurs organes à la fois, des perturbations dans le travail pouvant provoquer l'apparition des symptômes décrits ci-dessus.

Quels organes sont situés dans l'hypochondre gauche

Les organes suivants sont situés dans cette zone:

  • la rate;
  • intestin grêle et épais;
  • le pancréas;
  • complot de l'estomac;
  • rein gauche;
  • l'uretère;
  • une partie du diaphragme.

La douleur du côté gauche sous les côtes survient le plus souvent avec la défaite de ces organes. Dans le même temps, le syndrome douloureux peut également être causé par des maladies d'organes situés dans d'autres zones du corps, mais s'étendant à la zone spécifique le long des fibres nerveuses.

Causes courantes de la douleur

Les raisons de l'apparition d'une douleur sous les côtes du côté gauche sont ambiguës. Ce symptôme est observé lorsqu'il est soumis à une contrainte excessive par certains organes. Il peut être provoqué par la course, la toux ou la marche.

De telles manifestations cliniques après un repas peuvent provoquer des ulcères et une gastrite. Si des sensations désagréables n'apparaissent que pendant la période où une personne ment, on peut alors suspecter un état pré-infarctus, des dommages à l'intégrité des côtes et des névralgies.

Les symptômes désagréables du beau sexe sont souvent observés avec le développement d'une inflammation dans les organes du système reproducteur.

Lorsque vous inhalez de la douleur, vous observez une pneumonie, un pincement du diaphragme et l’apparition de l’ostéochondrose. Les maladies de la colonne vertébrale, les néoplasmes, les pathologies des articulations et la dystrophie musculaire peuvent provoquer l'apparition de symptômes.

La nature de la douleur

Selon la nature de la douleur, divers facteurs peuvent la déclencher. Ce moment est extrêmement important à considérer dans le processus de diagnostic. Il est également important de comprendre quand exactement les symptômes deviennent les plus prononcés.

Terne

Une douleur sourde qui se manifeste périodiquement, mais pendant longtemps, est un symptôme alarmant. Ces manifestations cliniques indiquent souvent la présence de pathologies du tractus gastro-intestinal, se présentant sous une forme chronique. Des malaises tels que la pancréatite, la cholécystite et la gastrite surviennent souvent.

Parmi les raisons devraient également être distinguées pathologie systémique, maladies du sang, sepsis et infections bactériennes. En présence de tous ces problèmes apparaissent une douleur périodique et sourde dans la côte gauche.

Pénible

Une douleur persistante et douloureuse indique souvent une colite lente et une duodénite. Si, en plus de la douleur, il y a aussi des vomissements et des nausées constantes, un ulcère de l'estomac peut alors se manifester.

Couture

Une douleur lancinante soudaine, sous et derrière les côtes, qui ne résulte d'aucun stress, est un symptôme alarmant. Lorsque cela apparaît, vous devez immédiatement contacter un médecin pour obtenir de l'aide.

Ces manifestations cliniques sont caractéristiques à la rupture du bassin hépatique, de la rate, de la perforation des anses intestinales et des parois de l'estomac.

Des symptômes similaires sont parfois observés dans l'infarctus du myocarde et la pancréatite, survenant sous une forme aiguë.

Pointu

Dans la très grande majorité des cas, des douleurs aiguës signalent de graves problèmes corporels nécessitant une hospitalisation urgente. La douleur s'avère intolérable, même une perte de conscience est possible.

Il y a plusieurs raisons à ces sensations:

  • coliques rénales;
  • un ulcère;
  • pancréatite aiguë;
  • perforation des parois intestinales;
  • kystes localisés aux reins;
  • hématomes et larmes de rate;
  • ruptures des ligaments rénaux et des reins eux-mêmes;
  • dommages aux côtes.

Avec de tels problèmes, la chirurgie est effectuée.

Pointu

La douleur aiguë indique la situation critique. Vous devez contacter le centre médical sans délai.

De telles manifestations indiquent souvent les processus pathologiques suivants:

  • une appendicite;
  • ruptures des trompes de Fallope;
  • perforation des parois gastriques;
  • rupture du bassin du foie.

Si la douleur est accompagnée de problèmes respiratoires, de vertiges, d'une détérioration rapide de l'état général, cela témoigne d'un infarctus du myocarde.

En cas de blessure, les symptômes indiquent que les organes internes ont été endommagés. Quelle que soit la cause du problème, une hospitalisation urgente est nécessaire.

Quand incliné

La myosite (inflammation musculaire) est souvent douloureuse. La névralgie intercostale est également capable de provoquer une douleur. Ce qui est typique, dans un état calme, une personne ne ressent que des sensations douloureuses et douloureuses, qui s’intensifient considérablement pendant l’inclinaison.

En inspirant

Les douleurs qui apparaissent lors de l'inhalation signalent le plus souvent le développement d'un abcès sous-phrénique. Leur caractère est assez intense, décroissant, lorsqu'une personne prend une position semi-assise ou couchée.

La douleur peut être transmise à la région située au-dessus de la clavicule et sous l'omoplate. En outre, il peut y avoir des signes d'intoxication et d'hyperthermie.

Une cause plus rare des symptômes présentés sont les dommages aux organes internes localisés dans le péritoine. Parfois, la manifestation d'un abcès est due à l'apparition d'un processus purulent dans le foie ou au développement d'une péritonite.

Après l'exercice

De telles manifestations cliniques sont souvent observées après l'exercice. S'ils n'apparaissent pas systématiquement, mais seulement à l'occasion, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. En règle générale, les symptômes désagréables sont dus au fait qu'il n'y avait pas assez de temps pour s'échauffer avant l'entraînement.

Avant les cours principaux, vous devez être préparé. L'échauffement devrait être assez long (au moins une demi-heure). Dans ce cas, les symptômes désagréables ne seront pas observés.

Accompagné de fièvre

Une augmentation de la température corporelle associée à une douleur peut indiquer une pneumonie. Dans le même temps, on observe constamment un essoufflement, un malaise général et des manifestations cliniques caractéristiques des ARVI.

L'inflammation de la plèvre est capable de provoquer de tels changements.

La marque sur le thermomètre avec cette pathologie atteint 38 degrés Celsius. L'état général s'aggrave, une faiblesse, une envie fréquente d'uriner et un inconfort dans le processus de production d'urine apparaissent.

Les maladies infectieuses intestinales peuvent également déclencher de tels symptômes. La température augmente brusquement et atteint parfois 40 degrés Celsius, mais ne dépasse souvent pas 38 ° C. Avec le développement de telles pathologies observées diarrhée, frissons, nausées, nausées, vomissements sévères, conduisant à une déshydratation et une faiblesse générale.

Principes de diagnostic

Si vous ressentez des douleurs dans l'hypochondre gauche, vous devriez consulter quelques spécialistes restreints, notamment un gastro-entérologue, un chirurgien, un traumatologue, un cardiologue, un neuropathologiste et un spécialiste des maladies infectieuses. Les femmes devront également consulter un gynécologue.

Après l'examen initial, toute une série de mesures de diagnostic sont effectuées, notamment:

  • analyses cliniques générales des matières fécales, de l'urine et du sang;
  • échographie;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • cardiogramme;
  • radiographie

De plus, un diagnostic différentiel est effectué. Cela est dû au fait que les symptômes peuvent indiquer une crise cardiaque et un état pré-infarctus.

Le traitement n'est prescrit au patient qu'après avoir reçu les résultats de toutes les études et posé un diagnostic précis.

Quelles mesures prendre

L'auto-traitement est dans ce cas une mesure inacceptable. Afin de choisir les bonnes tactiques de traitement, il est extrêmement important de procéder à un diagnostic complet et d'identifier les causes de l'apparition de la douleur.

Il est formellement interdit de réchauffer la zone sous les côtes et de prendre des antispasmodiques sans d'abord consulter un médecin. La seule chose qui est autorisée avant d'aller chez le médecin est de mettre le froid sur la zone touchée.

Quel symptôme de pathologie peut être

Ignorer la douleur dans l'hypochondre gauche est fortement déconseillé.

Souvent, cela indique le développement de pathologies nécessitant un traitement urgent:

  • rhumatisme;
  • une appendicite;
  • névralgie;
  • inflammation aiguë du pancréas;
  • un ulcère;
  • leucémie myéloïde chronique;
  • une pancréatite;
  • glomérulonéphrite;
  • crise cardiaque;
  • l'angine de poitrine;
  • péricardite;
  • colite ischémique;
  • hernie diaphragmatique;
  • rupture de la rate;
  • cholécystite.

Des complications

Un symptôme désagréable peut apparaître dans un certain nombre de maladies graves. En l'absence de traitement approprié, une complication risque de se développer.

Selon la pathologie ayant provoqué l'apparition de symptômes alarmants, les conséquences peuvent être différentes.

Parmi les plus dangereux figurent les processus purulents dans la zone touchée, la cirrhose du foie et les saignements abondants. Dans certains cas, même la mort est possible. Pour cette raison, le malaise ne peut être ignoré. Les pathologies en développement sous forme avancée sont beaucoup moins traitables.

Lorsque vous avez besoin d'aide médicale

La douleur sous l'hypochondre gauche est un symptôme alarmant. Même s'il apparaît une fois, il est recommandé de demander l'aide d'un médecin et d'effectuer un diagnostic approfondi.

Une hospitalisation d'urgence est nécessaire dans les cas suivants:

  1. La douleur est apparue de manière inattendue, clairement exprimée et a un caractère vif. L'attaque dure environ une demi-heure.
  2. Le syndrome douloureux est en augmentation constante.
  3. En plus des sensations douloureuses, il existe des symptômes concomitants (saignements, hyperthermie, vertiges ou migraine).
  4. La condition se détériore rapidement.

La douleur dans l'hypochondre gauche ne peut être ignorée. L'automédication est également inacceptable.

Une gêne peut signaler de graves problèmes de santé pouvant être identifiés lors d'un examen approfondi. Seules les données obtenues permettent d’adopter une tactique thérapeutique adéquate.

http://vseozhivote.ru/bryushnaya-polost/bol-v-levom-podrebere-speredi.html

Douleur dans l'hypochondre gauche: causes et maladies possibles

La douleur qui se produit dans l'hypochondre gauche est un signal alarmant du corps, indiquant le développement de certaines pathologies. Celles-ci peuvent être des perturbations dans le fonctionnement du tractus gastro-intestinal, des troubles urinaires, cardiovasculaires, thoraciques et autres. Par conséquent, il est difficile de déterminer la maladie par vous-même. Seule une description détaillée de la nature et du degré de douleur permettra au médecin d'identifier la véritable cause de la douleur.

Maladies provoquant des douleurs dans l'hypochondre gauche

La pneumonie est l’une des raisons les plus évidentes de la survenue de telles manifestations douloureuses. Le degré de douleur est aggravé par des accès de toux sèche et une respiration lourde. Une transpiration accrue, alternant frissons et faiblesse, confirme la présence de cette maladie chez l'homme.

La névralgie intercostale peut également causer des douleurs sous le côté gauche. Il y a des sensations désagréables au moment de la compression des nerfs. Ils peuvent être coupants, perçants, douloureux. La gêne à gauche sous les côtes est aggravée au moment de tousser, de prendre une profonde respiration, de faire un virage serré ou d’appuyer sur le côté gauche du corps.

La douleur de l'ulcère et de la gastrite est souvent accompagnée de brûlures d'estomac, de vomissements et de nausées. Selon le type de gastrite, elle peut survenir avant et après les repas et avoir une nature et un degré d'intensité différents. Lorsque l'ulcère a nettement réduit le poids. Le développement d'une complication aussi terrible, comme la perforation, s'accompagne de la formation d'un trou traversant, à travers lequel le contenu de l'estomac peut pénétrer dans le péritoine. En même temps, on ressent une douleur soudaine et aiguë du poignard, une tension assez forte des muscles de la paroi abdominale, une tachycardie, une fièvre, des vomissements avec un contenu noir ou sanglant. Une douleur intense oblige le patient à prendre la position de l'embryon: couchez-vous sur le côté et tirez ses jambes sous lui. Parfois, une personne perd conscience.

Dans le cancer de l'estomac, la douleur sous la "cuillère" ou dans l'hypochondre gauche a une nature prolongée, apparaît, indépendamment du fait de manger, mais dans le contexte d'une diminution générale de l'appétit. Dans le même temps, on observe des vomissements et une expectoration de mucus épais jaunâtre et, ultérieurement, un changement de la couleur des matières fécales qui deviennent foncées.

Cardiopathie coronarienne, la cardiomyopathie peut très bien provoquer une douleur sous les côtes gauches. La nature de la douleur est différente. L'emplacement habituel est la région du cœur, mais dans certains cas, il peut irradier dans l'hypochondre.

Douleur dans l'hypochondre gauche lors de l'inhalation

Ce type de syndrome douloureux se manifeste le plus souvent après des blessures physiques graves, des chutes, des blessures et des fractures des côtes.

Dans certains cas, la névralgie intercostale et le syndrome de Tietze, une inflammation du cartilage reliant les côtes au sternum, peuvent provoquer des douleurs lors de l'inhalation.

Une autre raison est une inflammation des membranes pleurales des poumons ou une infection bactérienne (staphylocoque, streptocoque, E. coli) qui affecte la plèvre.

Comme en témoigne la nature de la douleur dans l'hypochondre gauche

Arrêtons-nous sur les caractéristiques des manifestations douloureuses du côté gauche de l'hypochondre.

Pendant longtemps, une douleur sourde peut indiquer des maladies telles qu'une cholécystite chronique, une gastrite, une pancréatite. En outre, une douleur douloureuse provoque une angine de poitrine soupçonnée, qui peut être un précurseur d'une crise cardiaque en développement.

La manifestation soudaine d'une douleur lancinante est un signal dangereux pour une personne. Une telle douleur dans l'hypochondre gauche indique une perturbation grave du fonctionnement du tractus gastro-intestinal. Ce devrait être une bonne raison d'aller voir un médecin et d'évaluer l'état de la rate et du bassinet du rein.

Si les sensations sous la côte gauche ont le caractère de douleur environnante, on peut alors suspecter une pancréatite aiguë, une névralgie de la côte, une ostéochondrose de la vertèbre thoracique.

Comment déterminer la pathologie sur le site de la douleur

Une douleur dans l'hypochondre gauche en avant peut indiquer des pathologies telles que:

  • inflammation des muscles intercostaux causée par une maladie infectieuse - zona ou hypothermie;
  • pathologie de la rate - son augmentation résultant de la lésion d'un organe avec des agents infectieux viraux ou bactériens ou à la suite d'un infarctus de la rate;
  • angine associée à une diminution du débit sanguin vers le cœur;
  • chondrite costale, indiquant une inflammation des tissus cartilagineux après un effort physique intense ou des blessures.

L’apparition de douleur dans le quadrant supérieur gauche peut indiquer:

  • maladie rénale;
  • ostéochondrose lombaire;
  • une pancréatite;
  • oncologie dans le poumon gauche;
  • pleurésie sèche du côté gauche.

Des douleurs dans l'hypochondre gauche sur le côté peuvent être provoquées:

  • maladie cardiaque;
  • maladies du système digestif;
  • les maladies du rein gauche,
  • les pathologies de l'uretère,
  • chez les femmes, les maladies des appendices utérins.

Douleur dans l'hypochondre gauche après avoir mangé

Si vous remarquez que la douleur survient le plus souvent après avoir mangé, analysez votre alimentation. La cause de telles conditions est souvent la suralimentation, l’abus d’alcool, l’utilisation d’aliments de mauvaise qualité dans l’alimentation, en plus d’une surcharge physique constante. Au stade initial du développement des pathologies, il suffit simplement de revenir à un mode de vie sain, et les douleurs disparaîtront d'elles-mêmes.

Les causes plus graves de douleur dans l'hypochondre gauche après avoir mangé comprennent les pathologies suivantes:

Avec ceci:

  • En règle générale, une douleur sourde et prolongée est épuisante et résulte d'une inflammation de la muqueuse gastrique - gastrite. Cette maladie est indirectement indiquée par une diarrhée, une sensation de ballonnement, des vomissements et / ou des éructations avec une odeur désagréable.
  • Une douleur aiguë et aiguë juste après un très petit repas indique la présence de tumeurs ou de hernies du diaphragme. Souvent, l’inconfort est aggravé par un essoufflement.
  • Douleur vive provoquée après le repas et à un autre moment, et aggravée par l'inhalation ou la rotation du torse - signe de névralgie intercostale.
  • Une douleur aiguë, intolérable, ne dérangeant qu'après avoir mangé est un symptôme lumineux de la pancréatite. Une douleur aiguë dans la pancréatite aiguë peut même conduire à un choc douloureux. Lorsque la pancréatite purulente se produit en parallèle, vomissements avec une augmentation marquée de la température corporelle.
  • Douleur constante après avoir mangé - signes de pathologies du duodénum. Lorsque l'ulcère duodénal est un symptôme supplémentaire de la maladie, il peut s'agir d'un changement radical de teint, d'une perte d'appétit, d'une manifestation de vomissements ou de nausées.

En résumé, nous mettons l'accent sur le fait qu'en cas de douleur dans l'hypochondre gauche, il est très important de consulter un spécialiste rapidement. Cela évitera le développement de maladies suffisamment graves et parfois même mortelles.

Betsik Julia, examinateur médical

16.770 vues totales, 1 vues aujourd'hui

http://okeydoc.ru/bol-v-levom-podrebere-prichiny-i-vozmozhnye-zabolevaniya/

Douleur dans l'hypochondre gauche devant la cause

Informations générales

Le développement de tant de maladies et de pathologies peut expliquer pourquoi le côté gauche fait mal. L'inconfort et la douleur sont associés aux maladies des organes situés dans l'hypochondre gauche. Ce sont la rate, la partie gauche du diaphragme, une partie de l'estomac, le pancréas, les anses intestinales, le pôle du rein gauche. En cas de violation des fonctions de ces organes, des crampes, des spasmes et des douleurs se produisent dans cette région.

Douleur dans le côté gauche de l'abdomen - à quoi ça ressemble?

Initialement, les limites de l'hypochondre doivent être déterminées. Il s’agit du côté gauche de l’abdomen - le quadrant gauche situé en haut, situé sous les côtes. En conséquence, ce qui fait vraiment mal dans cette partie de l'abdomen chez un homme, une femme ou un enfant, et le choix du médecin, peuvent être déterminés par la nature de la douleur, la période et les circonstances de son apparition. Si la douleur se manifeste dans la partie supérieure de l'abdomen au centre et donne vers le côté gauche, nous pouvons parler du développement de diverses maladies.

Douleur lancinante pendant l'exercice

Ceux qui sont intéressés par les coups de poignard lorsqu’ils courent, et si c’est dangereux, vous devez considérer qu’un symptôme similaire est observé chez des personnes en bonne santé. Si les picotements ne se développent que périodiquement avec le mouvement, c'est-à-dire avec un effort physique actif, alors ce phénomène peut être considéré comme normal. Ces symptômes disparaissent rapidement et ne font que montrer qu'un adulte ou un enfant ne s'est pas suffisamment réchauffé avant de commencer des activités sportives et a très fortement bougé.

Avant le début des cours, il est nécessaire de procéder à un échauffement approfondi afin que le corps s'adapte progressivement à l'activation de la circulation sanguine. Une douleur à la couture apparaît parfois lorsque la marche est trop active, ce qui peut être empêché par un ralentissement.

Cette condition n'est pas dangereuse si la colite n'est que pendant l'exercice et cela se produit chez des personnes en bonne santé qui ne souffrent pas de maladies cardiaques. Cependant, même les personnes en bonne santé qui sont trop tendues, avec le développement de telles sensations, vous devez vous arrêter et vous détendre, respirer profondément. Lorsque vous expirez, vous devez appuyer avec votre paume sur l’endroit où la douleur se développe et vous pencher brusquement vers l’avant. Vous pouvez répéter de telles actions plusieurs fois.

Il est également important de veiller à ce que la respiration soit profonde pendant la leçon, comme lors de la respiration superficielle, de petites excursions du diaphragme se produisent.

Une douleur intense à gauche peut également être notée si une personne a commencé son entraînement après avoir mangé. Il est important de laisser passer au moins une heure et demie après le repas, car le système digestif doit faire face au processus de digestion.

Dague douleur aiguë

Si la sensation de brûlure se développe brusquement et qu’elle n’est pas liée à la charge, il est alors nécessaire de consulter un médecin. Une sensation de brûlure aiguë sous les côtes, ainsi qu'une sensation de brûlure dans le bas de l'abdomen peuvent indiquer une rupture de la rate, du bassinet du rein, une perforation de la paroi de l'estomac et des anses de l'intestin grêle. Également probable dans ce cas, une pancréatite aiguë et un infarctus du myocarde abdominal.

Douleur aiguë après une blessure

Si la douleur ressentie dans cette zone est notée pendant l'inhalation après un traumatisme, un accident ou une chute, il est possible que la personne ait gravement endommagé ses organes internes. Dans ce cas, il est important de contacter immédiatement les spécialistes, car il existe un risque de menace pour la vie.

Douleur sourde et douloureuse du côté gauche

Une douleur renversée et douloureuse, qui se manifeste longtemps et se produit périodiquement, peut être le signe du développement d'une maladie chronique du tube digestif. Probablement une inflammation de l'estomac - gastrite, pancréatite, cholécystite, etc. Pour déterminer ce qui peut faire mal au côté gauche ou exclure le développement de pathologies, il est important de consulter un gastro-entérologue pour effectuer des tests et effectuer des recherches. En outre, la douleur dans l'hypochondre gauche se développe dans certaines pathologies du sang, infections bactériennes, sepsis et maladies systémiques.

Douleur douloureuse

Si l'hypochondre gémit constamment, tire, les causes de lourdeur sous les côtes peuvent être associées au développement d'une duodénite ou d'une colite lente. Si dans le même temps, on note immédiatement des nausées et des vomissements chez le patient, on peut alors parler de la probabilité d'un ulcère gastrique.

Si la douleur n'est pas associée à des problèmes au niveau des fonctions du tractus gastro-intestinal, une condition pré-infarctus, une angine de poitrine, une maladie coronarienne peut être présumée.

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche

Ainsi, pour répondre à la question selon laquelle il peut faire mal à l'hypochondre gauche, il convient de mentionner les raisons suivantes:

  • cardiomyopathie, lésion cardiaque, crise cardiaque;
  • maladies du tractus gastro-intestinal - cholécystite, ulcère, gastrite, pancréatite, duodénite, colite;
  • névralgie intercostale;
  • hypertrophie ou rupture de la rate;
  • tumeurs des organes internes;
  • infarctus de la rate dû à une thrombose artérielle;
  • manifestations rhumatismales;
  • lésion diaphragmatique, hernie diaphragmatique;
  • la pleurésie du côté gauche, ainsi que la pneumonie du côté gauche, se développant dans la partie inférieure du poumon gauche.

Organes abdominaux

Il faut garder à l’esprit que la personne se trouve dans l’hypochondre, ainsi que la nature de la douleur (irradiant dans le dos, douleur au dos, douleur persistante, sensation de lourdeur ou gêne) ainsi que les facteurs pouvant déterminer le développement de cette douleur (après avoir mangé, respiré pendant une activité physique). exercices, etc.).

L'hypochondre devant une femme peut être malade pendant la grossesse. Dans cet état, il existe également une douleur dans l'hypochondre gauche dans le dos en raison de la forte pression de l'utérus élargi sur les organes internes. Parfois, les futures mères se plaignent que dans le côté poignarde périodiquement.

La douleur dans l'hypochondre gauche à l'avant peut également être associée au traumatisme subi - dans ce cas, vous pouvez ressentir à la fois une gêne à l'avant ou une douleur sourde à l'avant, ainsi qu'une douleur intense et diffuse. Dans ce cas, les raisons doivent déterminer immédiatement le médecin.

Douleur dans le côté gauche sous les côtes, le mécanisme de l'apparition

Pourquoi la douleur sur le côté gauche sous les côtes dépend du mécanisme de développement de cette douleur. Cet indicateur est un signe supplémentaire dans le processus de diagnostic, lorsque le médecin tente de déterminer ce qui fait mal au côté gauche sous les côtes, ce qui est à droite et provoque de telles sensations.

La division suivante de la douleur dans cette région est connue:

Développer avec des spasmes intestinaux ou en cas de violation de la motilité de l'estomac.

En outre, la douleur viscérale est caractéristique de l'état d'étirement des fibres musculaires du tube digestif. Une personne peut se plaindre d'avoir mal à l'estomac. Si la maladie progresse, la douleur peut être ressentie au centre et à droite. Le patient se plaint parfois que dans l'estomac gargouille, tire des deux côtés.

En cas de flatulence, une douleur sourde et douloureuse peut être notée à gauche et à droite.

Dans le cas de coliques intestinales - douleurs coliques, et, une personne peut avoir des plaintes qui piquent dans d'autres parties proches du corps - entre les côtes au milieu, sur le côté, etc.

Malgré la nature de la douleur pouvant causer de telles attaques sous les côtes, le médecin doit procéder au diagnostic. Pour déterminer les causes, le spécialiste prend d’abord en compte ce qui se trouve à gauche sous les côtes, s’intéresse à la nature et au mécanisme de la douleur. Il clarifie également certains points importants - par exemple, y at-il une douleur dans les côtes lorsque vous toussez, une douleur dans les côtes lorsque vous appuyez sur. Quel corps est situé dans cette zone et où la douleur se développe aidera à déterminer et nommé par une étude spécialisée.

Douleur en avant dans l'hypochondre gauche

S'il y a une douleur du côté gauche au niveau de la taille, il est très probable qu'il s'agisse d'une lésion de la rate ou des tissus de l'estomac. Toutefois, si la douleur se manifeste au niveau de la taille, le médecin établit un diagnostic différentiel: myosite, infarctus du myocarde, colite. Si le soulèvement de la douleur se produit et se manifeste au centre, il est probable que les maux d'estomac soient associés à des maladies duodénales et de la vésicule biliaire.

Quand la douleur est derrière

Si une personne se plaint que son côté gauche est blessé au dos et que cette partie fait constamment mal, il existe probablement une lésion au rein gauche. Dans ce cas, la douleur dans le dos est forte.

Si vous avez mal aux reins, les symptômes peuvent vous déranger constamment. Que faire dans ce cas, le médecin détermine après le diagnostic. Les signes de la maladie peuvent être déterminés par échographie. Des analyses d'urine et de sang doivent également être effectuées.

Il fait également mal sous l'omoplate gauche par derrière ou légèrement plus bas dans l'ostéochondrose. Les causes du mal de dos dans l'omoplate peuvent être associées à la palpation des processus paravertébraux. La myosite peut entraîner une gêne au niveau de l'omoplate.

Douleur de zona qui est combinée avec des sensations désagréables à gauche

La douleur qui remonte et qui apparaît là où se trouve la côte inférieure gauche revient à la paroi abdominale antérieure, on peut alors penser que le pancréas est enflammé et que se développe une pancréatite. En règle générale, dans le cas d’une pancréatite, l’inflammation provoque une augmentation de la douleur dans la région de l’estomac et du dos. Ensuite, elle est forte, smack dans le dos. Cela devient un peu plus facile pour une personne lorsqu'elle s'assoit ou se penche en avant.

Causes associées aux pathologies du diaphragme

La gravité et la douleur constante se développent dans les pathologies du diaphragme, ainsi que de la hernie diaphragmatique. Le trou dans le diaphragme sépare la poitrine de la cavité abdominale. S'il y a un affaiblissement du tissu musculaire qui régule ce trou, la lumière se dilate et la partie supérieure de l'estomac se trouve dans la cavité thoracique. En conséquence, le contenu de l'estomac est projeté dans l'œsophage, à la suite de quoi cette région souffre constamment - une douleur douloureuse et sourde, des nausées et des brûlures d'estomac se développent.

Hernie diaphragmatique se développe pendant la grossesse, chez les personnes en surpoids, avec un effort physique intense. En outre, de telles maladies surviennent souvent chez les personnes âgées, dans le contexte d’un affaiblissement du système musculaire. Dans certains cas, l’estomac est pincé, puis il y a une douleur coupante vive dans l’estomac et dans l’hypochondre gauche, parfois la douleur dans l’estomac revient.

Névralgie intercostale

Au cours du développement de maladies neurologiques, une irritation ou une compression des nerfs intercostaux peut survenir. Lorsque les cellules nerveuses sont touchées, les sensations douloureuses chez les patients présentant une névralgie intercostale peuvent avoir un spectre très large: elles développent des crampes, des battements, des perçages, parfois des douleurs vives ou aiguës, des douleurs sourdes ou brûlantes. La personne se plaint que dans la région lombaire, sous les côtes, elle appuie, tire, engourdit, fait mal, cuit. Ces sensations augmentent avec la respiration - soupir, inhalation, expiration, toux, pression sur certains points du dos, de la poitrine, de la colonne vertébrale, pendant un effort, modification de la position du corps.

Lorsque les névralgies se contractent sous les seins, il se produit des contractions musculaires périodiques, une pâleur ou une rougeur de la peau, une transpiration abondante.

Les patients atteints de névralgie sont souvent intéressés par les médecins, qui se trouvent du côté gauche de la personne, la douleur se dégageant souvent sous l'omoplate, ressentie sous le cœur, dans la région abdominale d'en haut, dans le haut du dos sous l'omoplate et également ailleurs lorsqu'elle est pressée. Il y a un sentiment qui coupe, "interfère" et se tord à différents endroits.

Des sensations douloureuses apparaissent à tout moment de la journée et, aux endroits où les voies nerveuses ont été endommagées, un engourdissement est constaté.

Douleur laissée avec une maladie cardiaque

Au niveau du cœur, les douleurs brûlantes ne sont pas toujours associées précisément aux pathologies cardiaques, car une personne peut être perturbée par des organes situés sous le cœur. Cependant, si les douleurs douloureuses apparaissent à gauche, sous le mamelon gauche, simultanément avec un essoufflement, des nausées, des battements de coeur fréquents, ce qui se produit à la fois pendant l'exercice et au repos, on peut suspecter le développement d'une maladie cardiaque. Le patient peut se sentir lourd et brûler sous le sternum. Des symptômes similaires peuvent survenir avec une maladie coronarienne. Si les artères coronaires sont touchées, l'irrigation sanguine du muscle cardiaque est altérée, ce qui provoque une ischémie.

Ce qui fait mal dans le côté gauche sous les côtes est intéressant pour ceux qui souffrent de cardiomyopathie. Il s'agit d'une série de maladies dans lesquelles la fonction cardiaque est altérée, mais l'hypertension artérielle, la pathologie valvulaire et les maladies vasculaires du cœur ne sont pas notées. Chez les patients atteints de cardiomyopathie, le muscle cardiaque change de structure. En conséquence, une personne devient plus fatiguée, des coliques et des douleurs se développent au cours d'un effort physique.

Douleur gauche dans les maladies de la rate

Avec la manifestation de douleur à gauche, vous pouvez penser qu'une personne est préoccupée par la rate.

Où est cet organe et comment ça fait mal? La rate est fragile, elle se déchire facilement, de sorte que la douleur se développe dans n'importe quel état pathologique de cet organe. Si la rate fait mal, les symptômes de sa petite augmentation sont difficiles à détecter, en particulier chez les personnes en surpoids, car la rate d'une personne se situe au fond de l'hypochondre, à gauche.

La localisation de la rate chez l'homme

Une splénomégalie (c'est-à-dire une rate hypertrophiée) est observée dans la mononucléose infectieuse et d'autres maladies, dont les causes sont des lésions infectieuses. Mais avec cette maladie, le patient manifeste également de la fièvre, de la fièvre, des douleurs musculaires, une intoxication, des ganglions lymphatiques enflés et le foie.

Dans le corps, la rate remplit différentes fonctions, étant le plus grand ganglion lymphatique, le filtre de sang le plus fin et le plus grand conglomérat de tissu réticulo-endothélial.

L'hypertrophie de la rate survient si elle remplit ses fonctions de manière améliorée en raison de maladies infectieuses, d'anémie hémolytique, de maladies de complexes immuns. L’augmentation de sa taille qui en résulte est parfois la réponse à la question de savoir ce qui cause la rate d’une personne.

En outre, la rate est douloureuse pour d'autres raisons. Les raisons peuvent être une tumeur, une blessure, une infiltration, des défauts de développement. Les sensations douloureuses les plus aiguës se manifestent après une blessure ou un coup, ce qui conduit à la rupture de cet organe. Que faire si cela se produit doit être déterminé dès que possible par le médecin. Lorsque la rate se rompt, le bleu de la peau près du nombril est également noté, ainsi que la douleur dans la région du dos. Une fois que ces symptômes ont été notés, les soins d'urgence doivent être appelés immédiatement.

Douleur gauche dans les maladies du pancréas et de l'estomac

Il faut se rappeler que si le côté gauche de l'abdomen fait mal, cela peut être un symptôme de malaises à l'estomac et au pancréas.

L'emplacement du pancréas dans le corps humain

Quand gastrite

Les manifestations de la gastrite se produisent chez la plupart des gens. La muqueuse gastrique est très sensible à l'action des irritants qui, dans les aliments modernes, en contiennent une très grande quantité.

Lorsque la gastrite dans l'hypochondre développe douleur douloureuse, éructations, nausées, parfois dans l'estomac gronde, bout, il y a une pulsation. Développer la douleur dans l'épigastre, vomissements, sensation de pression, lourdeur. Ces symptômes apparaissent le plus souvent chez les enfants et les adultes après avoir mangé. En cas de gastrite, le patient est également préoccupé par la pâleur, la bouche sèche, la faiblesse, la constipation, la diarrhée, les gaz, les ballonnements.

Avec ulcère gastrique

Les symptômes de cette maladie ressemblent aux signes de la gastrite. Les symptômes dépendent de la gravité de la maladie. Mais avec un ulcère à l'estomac, la douleur survient généralement après les repas.

En cas d'ulcère, le patient s'inquiète non seulement des coliques graves, mais également des vomissements, de la détérioration de l'appétit, des éructations, des brûlures d'estomac, des grondements et des gargouillis dans l'estomac.

Lorsqu’un ulcère perforé dans le bas de l’abdomen et dans la région de l’hypochondre se transforme en douleur soudaine au poignard, entraînant la perte de conscience.

Dans les maladies du pancréas

Qu'est-ce qu'une personne dans le côté gauche sous les côtes, et les personnes inquiètes souffrant de pancréatite. Dans cette maladie, de graves douleurs côtelées apparaissent à gauche au-dessous des côtes en haut et légèrement en dessous. Cette affection se caractérise par des vomissements avec bile, un goût amer dans la bouche, des nausées. Parfois, la douleur est si intense qu’une personne doit s’asseoir courbée. Cela peut éclaircir les matières fécales et assombrir l'urine.

Si la maladie devient chronique, la douleur est surtout inquiétante après l'abus de malbouffe et d'alcool. Les processus oncologiques dans le pancréas sont très difficiles à établir car, au début de la maladie, les symptômes ne sont presque pas perceptibles.

Dans les maladies oncologiques du système digestif

Aux premiers stades, des processus oncologiques peuvent survenir avec une symptomatologie peu prononcée. Par conséquent, différents symptômes doivent être alarmants, en particulier s'ils se développent fréquemment ou chez les personnes âgées. Picotements périodiques - si pulsations et picotements au bas de l'abdomen ou plus, faiblesse, manque d'appétit constant, anémie, saturation rapide, turbulences constantes et douleurs à l'estomac, alternance régulière de diarrhée et de constipation - tout cela est préoccupant. Il est également nécessaire de consulter immédiatement un médecin si un phoque, une grosseur est apparu dans cette zone.

Mais si l'un de ces symptômes persiste, seul un médecin devrait tirer des conclusions sur la maladie et prescrire un traitement.

Douleur dans l'hypochondre chez la femme

Contrairement aux hommes, chez les femmes, de telles sensations peuvent être le résultat de processus physiologiques. Parfois, poignarde du côté gauche pendant la grossesse, dans la période précédant la menstruation.

Pourquoi piquer dans le côté gauche de l'abdomen pendant la grossesse, il est facile d'expliquer la physiologie de la future mère. Un certain nombre d'organes situés dans la partie gauche du bas-ventre, sont soumis à la pression de l'utérus croissant. Par conséquent, pendant la grossesse, en particulier au cours des dernières règles, il existe des douleurs périodiques, à la fois dans la partie supérieure et dans la partie inférieure de l'hypochondre. Parfois, la douleur augmente lorsque le fœtus bouge. Mais, en règle générale, c'est facile. Cela peut aussi être dérangeant dans les intestins, souvent dans l’estomac.

Il arrive que chez les femmes, avant l’apparition de la menstruation, de nombreuses hormones sexuelles sont produites dans le corps, ce qui provoque un spasme des voies biliaires. Une femme note des nausées et des douleurs, des douleurs du côté gauche de l'abdomen. Dans ce cas, vous devez consulter un gynécologue.

Que faut-il faire avec la manifestation de la douleur?

Si la douleur dans l'hypochondre gauche dérange le patient et que le diagnostic n'a pas encore été établi, vous devez d'abord contacter le thérapeute qui peut déterminer quel spécialiste il convient de consulter ultérieurement.

Parfois, il faut un appel d'urgence et une hospitalisation ultérieure. Vous devez donc agir dans les cas suivants:

  • avec des douleurs aiguës et soudaines;
  • avec douleur douloureuse qui ne part pas pendant une heure;
  • avec des douleurs lancinantes dans le processus de mouvement, ne dépassant pas environ 30 minutes;
  • avec des douleurs sourdes et des vomissements avec du sang.

L'automédication n'est pas autorisée à pratiquer. Il est particulièrement important de ne pas réchauffer l'hypochondre à l'aide d'une bouillotte, car cela pourrait aggraver l'évolution de la maladie. Les agents qui soulagent les crampes peuvent perturber la vue d'ensemble et compliquer le diagnostic. Autorisé à utiliser une compresse froide.

Une douleur sourde dans l'hypochondre supérieur gauche est le premier symptôme d'une pathologie grave. Le plus important dans cette situation est de voir un médecin bientôt. Sur la base des antécédents recueillis, le médecin pourra établir le diagnostic et prescrire un traitement. La douleur implique une signification étendue, comme beaucoup de médecins le croient. Mais l'essentiel est que, selon son type et son emplacement, il est possible d'établir la catégorie de la maladie. Un spécialiste expérimenté doit écouter attentivement tous les syndromes de douleur chez un patient pour établir un diagnostic préliminaire. La douleur sous le bord avant gauche peut être de plusieurs catégories:

  1. Syndrome de douleur péritonéale. Cette douleur ne s'arrête pas réellement et est au même endroit. En se déplaçant, la douleur devient plus prononcée et aiguë. La nature de cette douleur fait référence à un ulcère perforé, qui nécessite une intervention chirurgicale immédiate.
  2. Syndrome de douleur viscérale. Il peut porter à l'étroit, terne et douloureux. Il a la particularité de rayonner vers les organes voisins. De telles sensations douloureuses sont caractéristiques des maladies du système digestif, de la pathologie intestinale et des maladies de l’estomac.
  3. La douleur a une caractéristique errante. Ce syndrome douloureux est difficile à diagnostiquer. Le lieu de localisation permanent du patient ne peut clairement pas être déterminé. Signes de douleur errante: il existe surtout une douleur sourde dans l'hypochondre gauche à l'avant et, dans une moindre mesure, à l'estomac.
  4. Douleur irradiante. Il est situé directement dans l'organe affecté.

Qu'est-ce qui cause la douleur dans l'hypochondre gauche? Toutes les raisons sont divisées en deux degrés:

  • La douleur qui caractérise les maladies du haut de l'abdomen à gauche.
  • Maladies dans lesquelles le syndrome douloureux se situe à l'extrême bas-ventre, à gauche.

Les maladies les plus connues à gauche ci-dessus sont:

  • type de gastrite;
  • intoxication alimentaire;
  • flatulences;
  • la constipation;
  • ulcère peptique;
  • pathologie de la rate;
  • cancer de l'estomac;
  • une pancréatite;
  • infarctus du myocarde;
  • obstruction intestinale.

Les caractéristiques du traitement dépendront du diagnostic correct. Par conséquent, une visite opportune chez le médecin n'aggravera pas la situation et ne réglera pas rapidement le problème.

Examinons maintenant plus en détail chaque maladie.

La douleur sous le bord avant gauche peut être causée par une gastrite. Avec cette pathologie, le syndrome douloureux apparaît en raison du facteur irritant de la muqueuse gastrique. Les symptômes de la gastrite sont les suivants:

  • faiblesse accrue;
  • flatulences;
  • constipation ou diarrhée;
  • douleurs au sommet de l'estomac (que ce soit à droite ou à gauche) d'une nature brûlante ou sourde et douloureuse.

Intoxication alimentaire

Une douleur sourde dans l'hypochondre gauche à l'avant peut être causée par une intoxication alimentaire ordinaire. Cette maladie survient lorsque des aliments de mauvaise qualité pénètrent dans l'estomac. En outre, l'intoxication alimentaire est accompagnée de réflexes nauséeux, de fièvre et d'une faiblesse générale.

Pourquoi y a-t-il une douleur dans l'hypochondre gauche en avant? Les raisons peuvent être différentes. Parmi eux se trouve une maladie comme la flatulence. La douleur dans ce cas est causée par une grande quantité de gaz dans l'estomac. Il s'accompagne d'éructations à l'odeur désagréable. La flatulence peut entraîner une obstruction intestinale, si ce n’est pas à temps pour commencer le traitement.

Pathologie de la rate

Une douleur sourde dans l'hypochondre gauche à l'avant peut être due à des problèmes de la rate (traumatisme, ulcère, sepsie, hépatite). La violation de l'intégrité de la rate est caractérisée par une douleur, une sensation de brûlure, des vomissements, une intoxication générale de tout l'organisme. En outre, le patient développe le besoin de prendre une grande quantité d’eau, de diminuer la pression et les palpitations cardiaques. La rate est l’un des organes principaux. Si vous ressentez de la douleur, vous devez vous rendre de toute urgence à l’hôpital et subir un examen complet afin de déterminer l’emplacement de la douleur.

Pancréatite

La douleur dans le côté gauche sous les côtes à l'avant peut être un signe de pancréatite. La maladie est aiguë et chronique. Symptômes de la pathologie pancréatique:

  • douleur douloureuse au côté gauche sous les côtes antérieures;
  • le patient développe une faiblesse accrue;
  • des vertiges;
  • réflexe nauséeux;
  • perte de poids.

Infarctus du myocarde

La douleur dans l'hypochondre gauche, donnant et sourd antérieurement, est l'un des symptômes de l'infarctus du myocarde. Et cette maladie, comme on le sait, est très dangereuse et lourde de conséquences. Par conséquent, si vous ressentez une douleur désagréable et sourde à l'avant sous les côtes et dans la région de l'omoplate, appelez immédiatement un médecin.

La douleur est localisée dans l'abdomen et irradie vers le côté gauche. La constipation est considérée comme une pathologie dans laquelle il n'y a pas de fèces pendant deux jours.

Obstruction intestinale

Cette pathologie est accompagnée d'une lourdeur dans l'estomac et d'une douleur dans l'hypochondre gauche. En outre, l'obstruction intestinale est caractérisée par des nausées, des vomissements, une augmentation de la flatulence, une faiblesse et un manque de masses fécales.

Ulcère de l'estomac

Dans l'estomac, il y a une douleur associée à une irritation de la membrane muqueuse. Au fil du temps, la muqueuse se couvre d'ulcères et sa destruction se produit. Les symptômes suivants sont également typiques d'un ulcère:

  • réflexe nauséeux;
  • douleur qui donne dans l'hypochondre gauche;
  • éructations;
  • faiblesse

Vous devez savoir que la douleur dans l'ulcère peptique peut être le signe d'une pathologie grave, telle qu'un ulcère perforé. Il se caractérise par une douleur intense à la dague, le choc du patient, des vomissements avec du sang, une perte de conscience et une intoxication générale du corps.

Pyélonéphrite

La pathologie du rein, caractérisée par une inflammation, peut être aiguë et chronique. La pyélonéphrite chronique se caractérise par des douleurs sourdes et lancinantes du côté gauche. Dans la forme aiguë, il existe une douleur intense et coupante dans le bas-ventre gauche.

Urolithiase

La douleur avec la lithiase urinaire peut être égale et inférieure droite et gauche du bas-ventre. On observe une douleur du côté gauche de l'abdomen lorsque la pierre se déplace le long de l'uretère gauche du péritoine. L'urolithiase est la formation de calculs de différentes étiologies et tailles dans les organes du système urinaire.

Causes du syndrome de douleur à gauche

La douleur qui se trouve en haut à gauche peut être la cause des pathologies suivantes:

  • hernie diaphragmatique;
  • pneumonie du côté gauche;
  • la pleurésie du côté gauche;
  • blessures abdominales fermées et ouvertes;
  • pathologie de la rate;
  • nature différente de la névralgie;
  • maladies de l'estomac.

Caractéristiques du syndrome douloureux sous les côtes gauches

Douleur douloureuse Ce type de douleur est accompagné d'un processus inflammatoire prolongé. La duodénite et la colite sont les principales causes de cette douleur. Lorsque l'ulcère de l'estomac, avec la douleur, il y a des nausées et des vomissements. Des douleurs encore douloureuses sous les côtes du côté gauche peuvent provoquer des pathologies cardiaques et vasculaires.

La douleur aiguë nécessite une hospitalisation immédiate et un examen préalable par un spécialiste. Fondamentalement, la douleur sous les côtes à gauche indique une perforation de l'estomac, une pathologie de la rate.

La douleur est caractère terne. Dans la plupart des cas, il s'agit de la forme chronique de la maladie de l'estomac et des intestins. Ceux-ci incluent la cholécystite, la gastrite, la pancréatite.

Douleur abdominale inférieure gauche pendant la gestation

Lorsqu'une femme enceinte a mal au bas-ventre à gauche, vous devez contacter immédiatement un spécialiste pour éviter des complications graves. Symptômes de la pathologie de la grossesse:

  • dans les 30 minutes ne passe pas le syndrome de la douleur à gauche;
  • la douleur augmente avec le temps;
  • Douleur aiguë au côté gauche dans un état général normal.

Tous ces symptômes douloureux caractérisent le début d'un avortement menaçant, où une consultation immédiate d'un gynécologue et un traitement d'urgence sont nécessaires. Lorsque la douleur est lancinante et courte pendant la grossesse, cela est dû à la croissance de l'utérus aux premiers stades. L'utérus, qui a une taille élargie, exerce une pression sur les organes voisins et peut également causer une douleur légère et tirante. Une autre douleur dans l'abdomen inférieur gauche peut indiquer une pression sur les intestins de l'utérus en croissance. Très souvent, les femmes enceintes souffrent de constipation, qui provoque également des douleurs et des malaises, principalement du côté gauche. Pendant la gestation du fœtus, le corps produit des hormones spéciales qui inhibent le travail de l'intestin, provoquant ainsi la stagnation de celui-ci.

Cancer douleur à gauche

Lorsque la douleur dans l'hypochondre gauche est à l'avant, cela peut être un signe de cancer de l'intestin. Dans un premier temps, le patient ne ressent pas une douleur intense, mais seulement les premiers signes avant-coureurs de la maladie. Celles-ci incluent la constipation fréquente, accompagnée de fissures. Si une pathologie survient, vous devez subir un scanner ou une coloscopie. Les résultats peuvent déterminer l'emplacement exact de la tumeur, sa taille et son stade de cancer. Dans la plupart des cas, la douleur peut être identique dans différentes maladies. Par conséquent, pour ne pas se tromper de diagnostic, il est nécessaire de prescrire un diagnostic supplémentaire au patient.

Une douleur sourde au niveau de la pression dans l'hypochondre supérieur gauche nécessite non seulement un examen urgent par un spécialiste, mais également un examen complémentaire. Les travailleurs médicaux ont un estomac pointu, qui présente de graves complications. Ce terme fait référence à l'hospitalisation urgente d'un patient, sinon des complications peuvent entraîner la mort. Lorsqu'il y a une douleur dans la cavité abdominale à gauche au-dessus ou au-dessous, vous ne devez pas risquer votre santé et vous devez être examiné.

Habituellement, une douleur de catégorie différente nécessite une intervention chirurgicale et un appel urgent à une ambulance. Rappelez-vous que la santé dépend en grande partie du patient, du diagnostic correct et du moment de l'assistance fournie. Vous ne devez pas prendre vous-même d'analgésiques, ce qui atténuerait le tableau de la pathologie survenue. Seul un spécialiste qualifié peut éliminer la douleur et normaliser le travail de l'organe malade.

Pour éviter l'apparition de pathologies dans le système de reproduction de la femme, il est nécessaire de consulter un gynécologue deux fois par an et de subir un examen supplémentaire. Après tout, comme vous le savez, les maladies gynécologiques sont associées à une douleur localisée à gauche ci-dessous. Une telle douleur peut être le signe précurseur d'une maladie grave, qui entraîne non seulement une détérioration du bien-être général, mais aussi des complications plus graves.

Le traitement de la cause de la douleur dans l'hypochondre gauche est la bonne décision. Si vous ressentez la douleur correspondante, vous ne devriez pas essayer de la soulager vous-même, car elle peut être causée par de nombreuses maladies graves que seul un médecin peut détecter. En cas de douleur, il est urgent de contacter un spécialiste, qui en saura la source et s’engagera dans un traitement approprié. Vous bénisse!

La douleur dans l'hypochondre gauche est très fréquente, car elle est le symptôme de nombreuses maladies.

Pour déterminer quel type de malaise est signalé par une douleur dans l'hypochondre gauche, il est tout d'abord nécessaire de diagnostiquer la nature des sensations douloureuses, car la douleur peut être de plusieurs types, par exemple sourde, coupante, perforante et douloureuse.

Ainsi, avec la formulation correcte de la nature de la douleur et des symptômes associés, il est possible de déterminer quel organe a besoin d'un diagnostic médical et d'un traitement supplémentaire.

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche

Les causes de douleur dans l'hypochondre gauche sont diverses. Les organes vitaux suivants sont situés dans cette zone: cœur, rate, pancréas, estomac, anses intestinales, diaphragme. Toute défaillance de leur travail provoque une gêne sous les côtes à gauche.

Et alors, qu'est-ce que ça pourrait être? Voici les principales causes de douleur dans l'hypochondre gauche:

  • maladies de la rate;
  • pathologie du rein gauche;
  • les maladies de l'estomac, le plus souvent - un ulcère, une gastrite;
  • maladies du pancréas - pancréatite;
  • maladies du petit et du gros intestin.

Dans des cas plus rares, la douleur dans cette zone peut être provoquée par:

  • processus inflammatoires du diaphragme, des hernies et des tumeurs;
  • ostéochondrose de la colonne lombaire et de la colonne thoracique;
  • processus inflammatoires dans les appendices gauches chez les femmes (annexite, etc.);
  • conséquences postopératoires et post-traumatiques (hématomes, coupures, points de suture, etc.);
  • les maladies cardiaques, en particulier la sténocardie, les crises cardiaques, les maladies ischémiques;
  • pneumonie du poumon gauche;
  • fort effort physique.

Chacune de ces causes peut constituer une menace potentielle pour la vie d’une personne. Par conséquent, leur élimination et leur traitement dans les délais prescrits nécessitent un appel immédiat au médecin.

Douleur sourde dans l'hypochondre gauche

Elle commence à être dérangée par une maladie chronique et paresseuse, due le plus souvent à des problèmes du tractus gastro-intestinal, tels que:

Il est assez difficile d’établir le diagnostic, il est donc nécessaire de passer à une série d’études et de passer les tests nécessaires.

Douleur vive et aiguë

Cette douleur est typique des lésions graves aux organes internes. Si la douleur a été précédée par des coups ou des ecchymoses du côté gauche du corps, des blessures telles que des fractures des côtes, une rupture de la rate ou un hématome, une rupture du rein ou des ligaments du rein peuvent être présumées.

Si des sensations douloureuses apparaissent sans l'influence de facteurs traumatiques externes, vous pouvez alors diagnostiquer une colique rénale, un ulcère gastrique perforé, une pancréatite aiguë, des perforations intestinales, un kyste rénal étranglé.

Après le chargement

Après un effort physique, la douleur ne doit pas devenir un motif de panique, car elle accompagne presque toutes les personnes en bonne santé. Il est associé à une formation et à un échauffement insuffisants.

La circulation sanguine augmente trop rapidement et le corps ne peut pas s'y adapter. Cela peut aussi être causé par une respiration insuffisante. Une respiration peu profonde et fréquente sollicite également le diaphragme, ce qui provoque une douleur dans l'hypochondre situé derrière.

Douleur dans l'hypochondre gauche devant

Que pourrait-il être? Si cette douleur est localisée sous les côtes, elle est plus susceptible d'indiquer des maladies de la rate ou des lésions des tissus de l'estomac. Dans ces cas, le diagnostic différentiel est réalisé avec infarctus du myocarde, colite des anses supérieures de l'intestin, myosite.

Si la douleur se déplace plus vers le centre, une combinaison de maladie de l'estomac et d'ulcères de la vésicule biliaire et duodénal est possible.

Douleur dans l'hypochondre gauche par derrière

Pratiquement toujours, une douleur dans l'hypochondre gauche, irradiant dans le dos, est associée à une maladie telle qu'une pyélonéphrite chronique ou aiguë du rein gauche, apparue à la suite d'infections.

Pour la lithiase urinaire, il n’ya pas de douleur au repos, mais avec le début du mouvement des pierres, leur sortie dans l’uretère, une attaque de douleur aiguë et intolérable se produit, généralement localisée dans l’hypochondre gauche derrière.

Névralgie intercostale

Cette maladie est associée à une irritation ou à une compression des nerfs intercostaux. Les patients se plaignent de douleurs perçantes à la poitrine et sous les côtes. La nature de la douleur peut changer: de aiguë à violente, de brûlante en terne.

La névralgie intercostale entraîne également des douleurs sous les omoplates ou dans le bas du dos. Ils sont longs et apparaissent quelle que soit l'heure de la journée.

Pathologie de l'estomac

En cas de gastrite, douleur sourde dans l'hypochondre gauche et la région épigastrique, sensation de satiété, brûlures d'estomac, nausée, vomissements, perte d'appétit.

Avec l'ulcère gastrique, il y a un défaut dans la muqueuse La maladie évolue comme une vague avec alternance d'exacerbations et de rémissions. Les patients s'inquiètent d'une augmentation de la douleur dans l'hypochondre gauche, qui survient après un repas, des nausées, des vomissements, des éructations acides et des brûlures d'estomac.

Maladies Pancréatiques

La pancréatite, le cancer et d’autres maladies du pancréas peuvent être accompagnés de symptômes tels que anorexie, vomissements, ballonnements, digestion perturbée, nausées, douleurs dans la partie supérieure gauche de l’abdomen, etc.

La douleur dans l'hypochondre gauche, provoquée par des pathologies du pancréas, augmente quelques heures après le repas ou la nuit, forçant le patient à se réveiller d'un tourment douloureux.

Inflammation rénale

La douleur dans l'hypochondre gauche derrière est le plus susceptible de se produire avec une inflammation des reins. Cette maladie s'appelle pyélonéphrite et peut se manifester sous forme aiguë ou chronique. Il se produit en raison d'un type différent d'infection dans les reins. Pour faire un diagnostic précis, il est nécessaire de consulter un médecin, mais il existe une méthode d'autodiagnostic qui vous permet de faire un diagnostic préliminaire.

Il faut taper doucement le bord de la paume sur le dos sous le bord inférieur. S'il y a vraiment un processus inflammatoire dans les reins, il y a une augmentation et une propagation de la douleur, des nausées.

Maladies de la rate

Si nous considérons les causes de ce type de douleur, les maladies de la rate sont l’une des plus courantes. Dans de telles maladies, la rate peut grossir jusqu'à la rupture. Il est donc extrêmement important de consulter rapidement un médecin et de commencer le traitement.

D'autres problèmes tels que l'inflammation, l'infarctus de la rate ou la mononucléose infectieuse peuvent également causer la rupture de cet organe.

Pathologies cardiaques

La maladie coronarienne entraîne une douleur du côté gauche et un essoufflement fréquent qui se manifeste indépendamment du fait que la personne soit au repos ou physiquement active. La douleur et l'essoufflement s'accompagnent généralement d'une sensation de brûlure et de lourdeur dans la poitrine, de palpitations et de nausées.

La cardiomyopathie peut également causer la même douleur - plusieurs maladies qui entraînent une altération de la fonction du muscle cardiaque. La cardiomyopathie provoque des modifications structurelles du muscle cardiaque, provoquant une douleur du côté gauche qui se produit pendant l'exercice et une fatigue rapide.

Maladies respiratoires

La bronchite gauche, la pneumonie et la pleurésie sont également accompagnées d'une douleur sourde, aggravée par la toux, la respiration ou une modification de la position du corps.

Il est facile de diagnostiquer les maladies respiratoires en raison d'autres signes caractéristiques: fièvre, toux, mal de gorge, congestion nasale, etc.

Le traitement doit commencer par une enquête et un diagnostic clinique précis. Après avoir établi la cause, vous pouvez procéder à son élimination.

Toutes les maladies ci-dessus dans lesquelles il existe une douleur dans l'hypochondre gauche nécessitent des conseils d'experts. Cela est dû au risque de développer des complications pouvant avoir les conséquences les plus graves.

La douleur dans l'hypochondre gauche devant l'endroit où se concentrent la rate, le pancréas et l'intestin, le rein gauche peut aussi y aller

Lorsque nous avons quelque chose de douloureux, très peu se précipitent immédiatement chez le médecin. D'une part, il est préférable de ne pas risquer cela, car les douleurs aiguës peuvent parler d'un trouble grave de la santé nécessitant des soins médicaux immédiats. Cependant, d'un autre côté, en fonction de la localisation de la douleur, une personne peut déterminer de manière indépendante ce qui le dérange exactement et décider ensuite seulement de la visite chez le médecin.

Qu'y a-t-il dans l'hypochondre gauche?

Dans notre matériel d'aujourd'hui sera considéré les causes de la douleur sous les côtes qui sont à gauche. Le côté de l'abdomen situé immédiatement au-dessous de la côte à gauche est l'endroit où se concentrent la rate, le pancréas et l'intestin. En outre, il peut donner au rein gauche ou à l'uretère. L'hypochondre est lui-même situé dans le quadrant supérieur gauche, situé sous les côtes.

Causes de la douleur dans la partie antérieure de l'hypochondre gauche

Parlons maintenant des causes les plus courantes d’apparition de la douleur:

  • Si la douleur est lancinante et survient pendant l'exercice.

Si vous avez couru quelques kilomètres et senti un picotement désagréable, ne vous inquiétez pas. De telles douleurs à la couture surviennent chez la plupart des personnes en bonne santé lors de longues activités physiques. Après un certain temps, la douleur passera d'elle-même.

D'où la conclusion: avant tout effort physique, nous effectuons un échauffement approfondi afin que le corps s'adapte à une augmentation rapide de la circulation sanguine.

Lorsque la douleur se manifeste sous la charge, il est préférable de ne pas tester votre force, mais de vous arrêter, comment relaxer tout votre corps (épaules, bras, jambes) et bien respirer. Lorsque vous expirez, vous pouvez appuyer doucement avec la paume de la main sur l'endroit qui vous fait le plus mal, puis vous pencher en avant. Nous répétons plusieurs fois - et passons.

En général, la respiration pendant de telles charges devrait être profonde. Si nous respirons souvent, de petites excursions du diaphragme commencent, le corps manque d'oxygène. Il est également déconseillé de courir moins d'une heure et demi après un copieux repas. A ce moment, le corps n'a pas eu le temps de se reconstruire à l'effort physique.

On peut encore l'appeler "poignard". Lorsqu'une douleur aussi aiguë apparaît sans raison apparente, il est judicieux de consulter un médecin. Une douleur aiguë, apparue subitement dans l'hypochondre gauche, peut indiquer une rupture de la rate, ainsi qu'une perforation des parois de l'estomac.

  • Inquiet de la douleur après la blessure.

Un appel à l'aide est requis. Surtout si la blessure a été causée par une chute. Il est possible que les organes internes aient été sérieusement endommagés.

Craignez-vous une douleur persistante qui «se propage» autour de l'hypochondre? Si cela se répète, c'est un sujet de préoccupation. Des symptômes similaires indiquent une maladie bénigne de l'estomac, des intestins, etc. Par exemple, une cholécystite ou une gastrite. Pour confirmer ou exclure des pathologies, consultez un gastro-entérologue pour vous faire tester et subir une échographie.

Constamment, quelque chose baisse à gauche? C'est un symptôme caractéristique de la colite, bien que la duodénite ne devrait pas non plus être exclue. Il arrive que la douleur soit accompagnée de nausées désagréables. Ne pas exclure un ulcère d'estomac. La chose la plus dangereuse est que les douleurs douloureuses puissent parler de la condition pré-infarctus.

En résumé, une douleur de nature différente sous les côtes peut parler de telles maladies:

  • La prochaine crise cardiaque, des dommages aux muscles du cœur.
  • Maladie du tube digestif. Par exemple, une gastrite ordinaire ou une cholécystite. Les troubles plus graves sont les ulcères d'estomac ou la pancréatite.
  • Névralgie.
  • Rupture de la rate due à un accident vasculaire cérébral, augmentation due à une autre maladie.
  • Tumeur du diaphragme ou sa blessure.

Dans de rares cas, la douleur peut parler d'une manifestation rhumatismale, une pneumonie, apparue dans la partie gauche du poumon en dessous.

Types de douleur et comment les reconnaître

Toutes les douleurs peuvent être divisées par le mécanisme de l'occurrence. Cet indicateur est une fonctionnalité supplémentaire qui aide à déterminer la pathologie.

La douleur réfléchie apparaît comme émanant d'un organe situé relativement loin du site de la douleur. En d'autres termes, vous pouvez avoir une crise cardiaque ou une pneumonie du côté gauche et vous penserez que quelque chose est arrivé à l'estomac.

Douleur viscérale Le plus souvent causé par des spasmes des intestins et des tensions musculaires. La flatulence s'accompagne également de douleurs vives et sourdes, de crampes et de coliques qui se propagent dans les zones voisines.

Douleur péritonéale. Il a une localisation claire. Il provoque une irritation du péritoine - par exemple, dans le cas d'un ulcère à l'estomac. Avec la respiration profonde et les mouvements brusques, la douleur s'intensifie.

Examinons maintenant les types de douleur en fonction de la nature de leur localisation. Si vous tirez sous les côtes devant, un diagnostic différentiel est établi entre l'infarctus du myocarde, les maladies de la rate et de l'estomac. Le déplacement de la douleur plus près de la partie centrale peut parler de maladies de l’estomac associées à des problèmes de vésicule biliaire ou de duodénum.

La localisation de la douleur dans l'hypochondre, mais plus en arrière, peut indiquer des dommages aux reins. En soi, cette douleur est assez forte et peut également indiquer une ostéochondrose. Une échographie est réalisée pour le diagnostic, des analyses d'urine et de sang sont effectuées. Pour diagnostiquer l'ostéochondrose, une palpation des processus nerveux est effectuée.

Un autre type de douleur est la nature de son zona, qui passe sur la paroi antérieure du péritoine. Un tel symptôme peut indiquer une inflammation du pancréas. D'abord, la douleur est le zona, puis s'atténue un peu si vous vous penchez en avant.

Maladies avec douleur dans l'hypochondre gauche à l'avant

Maintenant, vous comprenez que «comme ça», rien ne peut faire mal autour de l'hypochondre gauche. Ci-dessous seront considérées les maladies les plus courantes qui se font sentir de tels symptômes.

Si la douleur ne cesse pas, ils peuvent parler de la pathologie émergente du diaphragme. Il y a un trou spécial en elle qui sépare le péritoine de la poitrine. Il est nécessaire que l'œsophage se connecte normalement à l'estomac. Si le tissu musculaire est affaibli, la lumière commence à se dilater. La partie supérieure commence à aller dans la cavité thoracique, ce qui est inacceptable. L'estomac rejette le contenu dans l'œsophage, ce qui provoque une douleur à gauche, parfois accompagnée de nausées.

Pourquoi une hernie diaphragmatique se développe-t-elle? Il y a plusieurs raisons - des lourdes charges à la grossesse. En raison de la faiblesse du système musculaire, une hernie peut survenir chez les personnes âgées. Mais s'il y a eu un pincement de l'estomac, la douleur est vive.

Une irritation, une forte compression du nerf entre les côtes entraînera nécessairement des sensations désagréables. Le plus commun est la douleur tirante, qui est aggravée si vous inspirez fortement. L'attaque est accompagnée de picotements dans la poitrine, ce qui donne à l'hypochondre gauche. On observe une contraction des groupes musculaires individuels, la peau peut devenir pâle, une transpiration accrue. Des sensations douloureuses apparaissent lorsque vous appuyez sur les pointes du dos et entre les côtes. La douleur dans l'hypochondre ne dépend pas de l'heure du jour ni du temps qu'il fait. On peut l'observer le matin et le soir.

Une maladie coronarienne peut vous rappeler une douleur au côté gauche. Cependant, cette douleur s'accompagne également d'un essoufflement pendant l'exercice, de nausées, de palpitations et d'une lourdeur à la poitrine. De telles douleurs peuvent être observées dans la cardiomyopathie - ainsi dans la médecine s'appelle une violation de l'approvisionnement en sang au coeur.

Le fait est que la rate est très proche de la surface du corps humain. Toutes ses pathologies sont accompagnées de sensations douloureuses. S'il s'agit d'une mononucléose infectieuse, des symptômes supplémentaires peuvent être de la fièvre et des douleurs musculaires, ainsi que des ganglions lymphatiques élargis.

L'hypertrophie de la rate est une affection dans laquelle l'organisme commence à travailler de manière améliorée et à exécuter des fonctions immunitaires, phagocytaires. La taille du corps augmente, ce qui provoque une douleur à gauche. Une douleur ou un impact peut provoquer des douleurs particulièrement vives. Le bleu de la peau autour du nombril parle de la rupture de la rate.

  • Maladies de l'estomac et du pancréas.

Il convient de noter que ces maladies sont l’une des causes les plus courantes de douleur désagréable dans l’hypochondre. La première place est occupée par la gastrite, qui touche la majorité des citoyens de notre pays. La propagation de la maladie n'est pas due au meilleur état de l'industrie alimentaire moderne. Notre muqueuse gastrique est très sensible à tous les stimuli. Quoi-quoi, et ils sont assez dans notre alimentation. Les signes les plus caractéristiques de la gastrite sont des douleurs douloureuses dans la région de l'hypochondre et de l'épigastre, des nausées et des éructations désagréables, des brûlures d'estomac et une sensation de lourdeur. Ces symptômes se manifestent après un repas copieux.

Il a des symptômes similaires. Cependant, si l'ulcère est perforé, le symptôme principal est une douleur coupante suffisamment forte. Cela se produit soudainement et une personne peut même perdre conscience.

Un symptôme caractéristique de la pancréatite est une douleur intense dans l'hypochondre gauche. Elle s'accompagne de vomissements avec bile, de nausées sévères et persistantes, d'amertume dans la bouche. La température peut augmenter, l'urine s'assombrit.

Vous devriez être alerté par un inconfort dans l'hypochondre, s'il s'accompagne d'aversion pour un aliment en particulier, d'un manque d'appétit, d'une saturation rapide, d'une série de diarrhées et de constipation.

Vous savez maintenant quelle est la douleur dans l'hypochondre gauche et ce que vous devez faire avec certaines manifestations de celle-ci.

http://gastroblog.ru/raznoe/bol-v-levom-podrebere-speredi-prichiny.html

Publications De Pancréatite