Tunique sous le bord gauche - causes possibles

Comme vous le savez, beaucoup de gens ont la colique à leurs côtés. Cela se produit pour diverses raisons et la localisation de la douleur peut être, à droite et à gauche. Dans cet article, nous allons essayer de comprendre pourquoi et pourquoi cela fait mal sous le bord gauche.

Tunique sous le bord gauche - quelle est la raison

La douleur du côté gauche peut être le symptôme d'une maladie plutôt grave. C'est pour cette raison que les médecins recommandent de réagir rapidement à un tel signal de votre corps, car tout retard peut avoir des conséquences graves, parfois tragiques. Dans ce cas, la règle d'or du médecin est d'ailleurs: «Il est plus facile de traiter une maladie au premier stade de son apparition».

Pour commencer, tout médecin chez qui un patient souffrant de coliques au côté gauche a été amené en diagnostique la cause. Et seulement alors prescrit un traitement approprié. Il faut se rappeler qu’avec la douleur et les coliques du côté gauche, même les médecins expérimentés qui posent un diagnostic peuvent faire une erreur. Le fait est que le patient lui-même doit être informé pour que le diagnostic puisse être posé rapidement et surtout correctement.

Les médecins disent que si ça fait mal dans la partie supérieure gauche, alors ce sont plus souvent des problèmes avec le tractus gastro-intestinal. Cela peut être une flatulence quand trop de gaz s'accumule dans l'estomac. Ce processus s'accompagne de fréquentes éructations, distensions abdominales et autres symptômes.

Souvent, les coliques dans l'hypochondre gauche peuvent être accompagnées de constipation et d'un retard des selles. Dans ce cas, la colique a le caractère de douleur tirante, donnant vers le côté gauche.

Une intoxication alimentaire grave est également accompagnée de telles coliques. Manger des aliments de qualité inférieure provoque non seulement des coliques, mais peut également être accompagné de vomissements et d'une forte fièvre.

Comment fournir les premiers secours en cas d’empoisonnement, vous pouvez apprendre de la vidéo suivante:

Croyant que de telles douleurs sont liées à l'organe le plus important d'une personne - le cœur, les gens font souvent des erreurs. En reliant de telles coliques au cœur, ils perdent trop de temps à la vérification, alors que les causes de douleur au côté gauche peuvent être associées à six cas.

Six raisons principales pour lesquelles il appelle à gauche

Alors, pourquoi poignarder sur le côté, sous le bord gauche? Il s'avère que la raison la plus commune pour laquelle les coups de couteau dans cette partie du corps est un problème d'estomac. Si l'estomac ou les organes adjacents sont enflammés ou présentent des aggravations telles que gastrite, ulcères, autres néoplasmes, coliques sur le côté, ceci est normal.

La maladie du pancréas est une autre cause tout aussi courante. Encore une fois, la pancréatite aiguë, par exemple, est accompagnée de douleurs à la couture, voire de nausées et de vomissements. Dans une telle situation, la douleur est longue et douloureuse.

La troisième raison pour laquelle on observe des coliques du côté gauche est la rate. En raison du fait que cet organe humain est proche de la surface du corps, la douleur est précisément donnée à l'hypochondre gauche. Si une douleur aiguë est observée, cela peut indiquer une rupture de la rate. De plus, les coliques du côté gauche peuvent être associées à une crise cardiaque ou à une inflammation de la rate, à une maladie musculo-squelettique infectieuse et à d'autres lésions mécaniques.

Un abcès de la rate ou une accumulation de pus dans cet organe est accompagné de symptômes coliques dans l'hypochondre, s'étendant jusqu'à l'épaule gauche. Il y a encore de la fièvre et la rate est fortement élargie.

Souvent, des coliques du côté gauche et des douleurs simultanées dans la rate peuvent indiquer des maladies telles que la cirrhose du foie, diverses maladies infectieuses, un ulcère gastrique, une hépatite, etc.

Les coliques du côté gauche peuvent provoquer une hernie diaphragmatique. La douleur dans ces cas est également douloureuse et dure longtemps.

Bien entendu, le cœur peut aussi être un organe dont les problèmes sont causés par la douleur et les coliques dans l'hypochondre gauche. Dans le même temps, les coliques cardiaques sont légèrement différentes des autres. Dans ce cas, la colique est transmise à la main gauche, à l'omoplate et au dos. En outre, le patient souffre d'essoufflement, ce qui peut indiquer un infarctus du myocarde.

Le système endocrinien est une autre cause de colique. Le plus souvent, ce type de colique survient chez les femmes entre 20 et 30 ans. En outre, la cause de problèmes avec le système endocrinien peut être le stress et les crises autonomes.

Et, bien sûr, les dépressions nerveuses sont également une cause fréquente de telles coliques. Dans ce cas, ils sont observés dans l'hypochondre gauche et dans l'abdomen, ce qui indique une migraine abdominale - une nouvelle maladie apparue récemment.

En plus de ce qui précède, les soi-disant "légères" causes de coliques du côté gauche, il existe également des maladies graves. Ceux-ci incluent le cancer intestinal, une tumeur maligne de la muqueuse intestinale. Avec cette maladie complexe, une personne peut encore souffrir de constipation, de faiblesse générale et de manque d’appétit.

En ce qui concerne les maladies essentiellement féminines, chez la femme du sexe faible, le coup de couteau dans le côté gauche peut être dû au fait qu'il existe une torsion ou une rupture de l'ovaire, qui s'accompagne presque toujours d'une douleur vive et très forte. Il y a souvent des vomissements.

http://improvehealth.ru/item/kolet-pod-levym-rebrom-vozmozhnye-prichiny-2353.html

20 raisons pour lesquelles il y a une douleur lancinante dans le côté gauche sous les côtes

Les coliques aiguës qui pénètrent sous les côtes du côté gauche du corps ne sont pas le signe d’une maladie en particulier. Le pancréas, la rate sont localisés dans cette partie du corps, il est possible de ressentir une douleur cardiaque, la paroi gauche de l'estomac et la partie gauche du diaphragme sont localisées ici.

Algia peut répondre au rein gauche, l'uretère. Et lequel de ces organes vitaux signale des problèmes du corps ne peut être déterminé que par un spécialiste, en fonction des antécédents et des examens ultérieurs. Mais vous devez d’abord déterminer le type de douleur caractéristique de l’hypochondre gauche et les maladies que chacun de vous peut rencontrer, ressentant une gêne dans cette partie du corps.

Quels sont les types de douleur?

En cas de douleurs aiguës et vives, il est préférable de contacter un centre médical.

Couper la douleur, comme si vous étiez frappé avec une dague - c'est une raison sérieuse d'aller dans un établissement médical. En règle générale, une personne ressent de telles douleurs lorsqu'un organe est endommagé mécaniquement.

Une coupure survient de manière inattendue et peut être due à une rupture de la rate, d'un rein ou à une perforation de l'intestin. Si la douleur coupante est la conséquence d’une chute, elle résulte d’un accident ou d’une autre blessure; dans ce cas, il est impossible de se passer de l’assistance médicale, car les lésions de ces organes sont truffées de saignements internes et dangereuses.

Une douleur sourde sous les côtes gauches peut signaler des pathologies inflammatoires du tube digestif, et pas seulement. Elle apparaît systématiquement et s'en va progressivement. Si cela se produit plus d'une fois et pas deux fois, mais que cela dure un certain temps, il y a de quoi s'inquiéter et une visite chez le médecin.

En règle générale, ces algues sont associées à des maladies telles que la gastrite ou la pancréatite. Par conséquent, vous devez d’abord consulter un gastro-entérologue, qui vous dirigera vers des tests de laboratoire, effectuera une échographie et d’autres examens à l’aide d’outils de diagnostic modernes. Douleur douloureuse Si le côté gauche fait mal sans cesse, cela peut indiquer une colite développée ou une duodénite. Une douleur persistante, un inconfort à l'estomac, associé à une faiblesse et à des nausées, indiquent un ulcère à l'estomac.

Cependant, les douleurs ne sont pas toujours douloureuses et indiquent des maladies gastro-intestinales. Le plus souvent, il existe un problème cardiaque: pré-infarctus, ischémie cardiaque ou angine. Ainsi, un malaise douloureux dans la partie sous-costale gauche du corps peut survenir en raison des maladies et pathologies suivantes:

  1. rupture traumatique de la rate;
  2. ou hypertrophie de la rate due à des maladies parasitaires;
  3. cardiomyopathie;
  4. cardiopathie ischémique;
  5. crise cardiaque;
  6. la duodénite;
  7. la colite;
  8. névralgie intercostale (nerfs pincés);
  9. maladies rhumatismales;
  10. tumeurs des organes internes;
  11. hernie;
  12. ou blessure du diaphragme;
  13. une pneumonie;
  14. la pleurésie, localisée dans les lobes inférieurs du poumon gauche.

La plupart des maladies du tube digestif - gastrite, ulcère gastrique, pancréatite, cancer du pancréas.

Comme vous pouvez le constater, le côté gauche du corps dans sa partie sous-costale peut parler de tout un tas de maladies. Et il y a des cas où il est vraiment facile de confondre quand et ce qui fait mal.
Algii sur le mécanisme de la manifestation

Il est nécessaire de distinguer la douleur sous les côtes sur le mécanisme de la manifestation. La connaissance de la nature de la douleur et du mécanisme de sa manifestation aide au diagnostic de la pathologie. Des algues irradiantes ou réfléchies, qui sont transmises par les terminaisons nerveuses d'organes distants. Par exemple, des douleurs irradiantes peuvent être ressenties en cas de crise cardiaque, de pneumonie gauche, de pleurésie, etc. Les algues viscérales (internes) se produisent lorsque la motilité gastrique est altérée.

Les algues péritonales apparaissent lors de processus inflammatoires, de lésions mécaniques, de nécroses. Par exemple, cette douleur peut soudainement commencer par un ulcère de l'estomac avec perforation. Il se produit lors de mouvements brusques de marche, de respiration, aussi douloureusement tranchants, coupants.

Localisation de la douleur

Dans la plupart des cas, l'échographie est utilisée pour détecter les problèmes.

On ne peut exclure que le processus pathologique puisse avoir lieu simultanément dans deux organes adjacents. Et puis, il est un peu plus difficile de déterminer exactement ce qui fait mal. Par exemple, une gêne interne, qui se concentre dans la partie antéro-latérale du corps sous les côtes, indique généralement une pathologie de la rate ou un tissu affecté de l'estomac.

Cependant, afin d'exclure (ou de confirmer) des maladies non moins dangereuses telles que l'infarctus du myocarde, la myosite ou la colite intestinale, ces maladies font également l'objet d'une analyse préliminaire. Si la douleur est ressentie dans la partie centrale du côté, il est alors possible de suivre parallèlement des maladies du duodénum et du pancréas.

Lorsque la pathologie du rein gauche est soulignée, le malaise de la douleur est accentué à l'arrière de l'hypochondre gauche. En règle générale, il s'agit d'une douleur assez forte et incessante, et pour un diagnostic correct, il est nécessaire de faire passer de l'urine et du sang à des fins d'analyse, pour procéder à une échographie. Dans le même temps, il n'est pas nécessaire d'exclure la probabilité qu'une telle douleur puisse survenir avec une ostéochondrose lombaire, qui peut survenir simultanément avec une maladie rénale.

Parfois, il y a une douleur environnante avec un accent dans l'hypochondre gauche. Cela peut indiquer une pancréatite - une inflammation du pancréas. Une attaque de cette maladie se déclare comme une douleur brûlante et insupportable, qui devient un peu plus petite en position assise ou si le patient se penche légèrement en avant.

Brièvement sur les maladies et les organes situés sur le côté gauche du corps.

Diaphragme et sa pathologie

Le diaphragme est un tissu musculaire qui sépare le sternum du tractus gastro-intestinal. Dans celui-ci aussi, avec l'âge, il y a divers troubles, par exemple une hernie. Dans cette coquille, il y a un trou à travers lequel l'œsophage passe et se connecte à l'estomac. Et lorsque le tissu musculaire du diaphragme est affaibli, la lumière augmente quelque peu, ce qui entraîne la projection de la partie supérieure de l'estomac dans la région thoracique. Cela conduit au fait que le contenu de l'estomac est projeté dans l'œsophage, ce qui provoque des brûlures d'estomac, des nausées et des sensations douloureuses à gauche. Une telle condition peut provoquer l'obésité, un effort physique excessif, la grossesse.

Hernie diaphragmatique - c'est le nom de cette condition, survient chez les personnes âgées en raison de l'affaiblissement du tissu musculaire. De temps en temps, un pincement de l'estomac se produit, ce qui provoque de vives douleurs coupantes à gauche.

Névralgie intercostale

La névralgie intercostale apparaît à la suite de la compression des terminaisons nerveuses.

La névralgie intercostale est due à la compression des terminaisons nerveuses situées entre les côtes. La douleur peut être exprimée dans un large éventail de manifestations: de aiguë et perçant à brûlant, ou terne, terne. Elle augmente avec le travail physique, la toux, les éternuements et même l'inhalation.

Parfois, les crises thoraciques sont accompagnées de tremblements musculaires, de rougeurs ou de blanchiment de la peau, de transpiration. Le fait d'appuyer sur certains points du dos provoque également une douleur qui peut être transmise au bas du dos ou sous l'omoplate. La douleur dans la névralgie intercostale est similaire à celle dans la cardialgie.

Maladie cardiaque

Les maladies cardiaques sont généralement accompagnées par une douleur, un essoufflement, des nausées, des battements de coeur, des douleurs à la poitrine et une sensation de brûlure augmentent souvent. Ces symptômes indiquent une maladie coronarienne résultant d'une insuffisance de la circulation sanguine dans le muscle cardiaque en raison d'une maladie vasculaire coronaire. Ces douleurs peuvent également indiquer une cardiomyopathie - un dysfonctionnement du muscle cardiaque, dû à des distorsions structurelles de l'organe, qui se traduit par une fatigue accrue, cardialgie au cours de l'exercice.

La rate

Il faut parler séparément de la rate, car ses lésions ne sont pas toujours associées à une action mécanique de l’extérieur. La rate est située à gauche sous les côtes, près de la peau, et constitue donc l'organe le plus vulnérable. Une douleur aiguë peut survenir lorsqu'un organe est agrandi, entraînant l'étirement de sa capsule. Des maladies telles qu'une inflammation de la rate, une mononucléose infectieuse ou un infarctus de la rate entraînent une hypertrophie de la rate.

Dans un tel état, un écart peut se produire lors de mouvements brusques, d’impact ou de levée de poids imprudents. Les lacunes conduisent à une hémorragie interne, qui est diagnostiquée par un halo bleuâtre autour du nombril. Les maladies de la rate se caractérisent par des symptômes tels que fièvre, douleurs musculaires, ganglions lymphatiques enflés, maux de gorge, foie hypertrophié.

Estomac

Les processus inflammatoires dans l'estomac touchent la plus grande partie de la population, car la nourriture laisse beaucoup à désirer. La muqueuse gastrique souffre d'irritants venant quotidiennement à l'estomac avec de la nourriture, une gastrite se développe. Vous pouvez apprendre cette maladie par des brûlures d'estomac, qui apparaissent après avoir mangé, une lourdeur à l'estomac, des éructations, des douleurs sous les côtes. Parfois, des nausées et des vomissements se produisent. La gastrite se caractérise par une faiblesse, une peau pâle, une bouche sèche et des selles anormales, parfois une diarrhée ou une constipation. Et aussi la sensibilité dans les extrémités inférieures et supérieures est perturbée.

Un ulcère gastrique survient généralement à la base d'une gastrite et présente des symptômes similaires. Avec une forme de perforation particulièrement sévère, une douleur aiguë au poignard, une perte de conscience, une faiblesse de tout le corps apparaît.

Vous en apprendrez plus sur la douleur dans l'hypochondre

Pancréas

Une douleur dans l'hypochondre gauche peut survenir en raison de troubles du pancréas.

Inflammation du pancréas - la pancréatite s'accompagne d'une douleur intense sous les côtes gauches et d'une ceinture s'étendant sur tout le diamètre du corps.

Cette maladie se caractérise par des vomissements avec de la bile, une sensation d'amertume dans la bouche, une augmentation de la température corporelle. L'inflammation chronique du pancréas se caractérise par un inconfort douloureux, en particulier après un repas copieux.

Les lésions oncologiques du pancréas à un stade précoce ne sont pratiquement pas diagnostiquées en raison de son emplacement et du fait que le cancer à un stade précoce ne se manifeste pas.

La douleur est un signe du corps qu'il est incapable de faire face aux dysfonctionnements, c'est une sorte de cri pour l'aide de notre corps. Et il est important de pouvoir entendre ce cri à temps pour pouvoir agir rapidement. Par conséquent, si vous avez une douleur persistante et incessante, consultez votre médecin.

Pas sûr du bon diagnostic, passez à un autre. N'amenez pas la situation à l'extrême. La douleur dans l'hypochondre gauche, comme vous l'avez déjà vu, peut devenir exactement le bord où il n'y a pas d'issue, si vous ne prenez pas de mesures opportunes et ne commencez pas un traitement.

http://pishhevarenie.com/boli/20-prichin-pochemu-poyavlyaetsya-kolyushhaya-bol-v-levom-boku-pod-rebrami/

Colite gauche sous le bord

Ce qui fait mal au côté gauche sous les côtes

Une douleur à droite peut indiquer des pathologies hépatiques et des problèmes de vésicule biliaire. L'annexe est également située exactement à droite. Mais qu'arrive-t-il si la colite à gauche sous les côtes? Essayons de comprendre les causes de cette douleur. Une colite du côté gauche sous les côtes et des douleurs généralement similaires dans l'abdomen peuvent être des symptômes de diverses maladies.

La cavité abdominale est remplie de nombreux organes, dont presque tout le monde peut tomber malade. Il faut porter une attention particulière à une douleur soudaine et aiguë à l'abdomen, en particulier si le côté gauche sous les côtes fait mal. Il est possible qu'il s'agisse d'un signal nécessitant une intervention médicale.

De nombreux organes de l'abdomen sont creux. En cas de défaillance de l'un d'entre eux (rupture, blocage), la vie humaine est en danger.

Si le côté gauche sous les côtes fait mal, il est possible que cela soit dû à la rate. Dans le même quadrant se trouvent l’estomac, les anses intestinales, la région gauche du diaphragme et le pancréas. La rate est la plus proche de la surface du corps. Son travail principal consiste à éliminer les globules rouges du sang après cinq jours de vie normale. Ils sont capturés par la rate, puis ils sont détruits. Et les composants des globules rouges sont transférés dans la moelle osseuse avec la formation de nouvelles boules de sang.

La rate peut se développer dans certaines pathologies, ce qui provoque l’étirement de sa capsule. Dans le même temps, le côté gauche sous les côtes fait également mal. La proximité du corps rend cet organe particulièrement sujet aux déchirures. Les causes peuvent être des blessures, certaines maladies, telles que la mononucléose infectieuse. Dans tous ces cas, les victimes ont été blessées du côté gauche sous la côte. Un autre symptôme indiquant une rupture de la rate est une peau bleue (cyanose) dans le nombril, provoquée par une accumulation de sang.

Cela fait mal au côté gauche sous les côtes et pour des raisons de troubles gastriques. Toute irritation de la membrane muqueuse de cet organe, inflammation, gastrite peut provoquer des douleurs dans la région susmentionnée. Ces douleurs ont souvent un caractère terne et peuvent être accompagnées de nausées et de vomissements. Une telle douleur peut être causée par un ulcère ou un cancer. Certes, le diagnostic ne peut être posé que par le spécialiste approprié après des études spéciales. Ensuite, les patients sont garantis un traitement de qualité.

Endoloris côté gauche sous les côtes et en relation avec la soi-disant hernie diaphragmatique. Dans le diaphragme séparant la cavité thoracique de l'abdomen, il y a un trou. À travers ce trou passe l'œsophage. Si le contrôle du diamètre du trou du muscle s'affaiblit, sa taille augmente et la partie supérieure de l'estomac peut alors sortir de la cavité abdominale par la poitrine. C'est la hernie diaphragmatique. Cette condition est plus fréquente chez les personnes âgées.

Séparément, il faut dire que le côté gauche sous les côtes et en raison de maladies du pancréas fait mal. Elle (glandes) peut subir diverses pathologies, notamment le cancer, ainsi que des toxines pouvant l’affecter. Les symptômes d’une suspicion de maladie pancréatique sont les suivants: douleur, fièvre, nausée avec vomissements. Une douleur aiguë venant de l'intérieur peut céder la place au dos et être un zona.

Des problèmes suspects avec le pancréas sont également nécessaires chez les patients présentant un risque de maladie pancréatique. Nous parlons des personnes ayant des problèmes de vésicule biliaire, des diabétiques, des alcooliques et des fumeurs, prenant des médicaments hormonaux ou diurétiques.

Des douleurs dans la marge gauche peuvent également survenir dans toutes les pathologies des organes de droite. Ceci s'applique également à ceux situés dans la zone inférieure. Vous pouvez exclure l'appendicite, mais il vaut mieux l'exclure dans le diagnostic du médecin.

Pourquoi très souvent ça fait mal sous les côtes du côté gauche

Causes possibles de la douleur

Coudre sous les côtes à gauche peut être pour une raison tout à fait naturelle - une telle douleur est souvent observée avec un effort physique intense. Pour répondre aux besoins des muscles en activité en matière de nutrition et d'oxygène, le sang circule dans le sang à partir du «stock de réserve», qui ne circule pas dans les vaisseaux. La rate déborde de sang, grossit et exerce une pression sur les cellules nerveuses de sa propre membrane. C'est de là que vient la douleur.

Si la douleur survient soudainement dans une région qui ne vous préoccupait pas auparavant, il s'agit le plus souvent d'un symptôme de la maladie. Plus la douleur est forte, plus il est nécessaire de consulter un médecin rapidement, surtout si l'apparition de sensations désagréables était précédée d'une blessure. Une forte douleur au poignard peut indiquer la perforation d'un ulcère gastrique, une lésion de la rate (jusqu'à la rupture).

Des douleurs répétées après avoir mangé, accompagnées de nausées et de vomissements, de selles anormales) peuvent indiquer une pancréatite (inflammation du pancréas), une gastrite ou un ulcère gastrique, ainsi que des affections intestinales (colite, diverticulite).

Les points de suture sur le côté gauche du corps sous les côtes peuvent être dus à une névralgie intercostale - habituellement, cette douleur augmente considérablement lors de l'inhalation ou du changement de la position du corps. Une douleur lancinante lors de la toux, accompagnée d'une forte fièvre est l'un des symptômes de la pneumonie gauche.

La douleur du côté gauche, si elle est accompagnée d'essoufflement, d'assombrissement des yeux, d'une faiblesse grave, peut être un symptôme de maladies du système cardiovasculaire, en particulier d'une cardiopathie ischémique, d'une cardiomyopathie ou même d'une crise cardiaque. Il est également impossible d'exclure la pathologie de la rate, une appendicite aiguë, une maladie rénale (avec la douleur peut être donnée dans le dos) ou une hernie diaphragmatique.

Que faire?

Étant donné la variété de maladies possibles, dont le symptôme est une douleur lancinante au côté droit, vous ne devriez pas vous lancer dans un autodiagnostic. En fonction de l'intensité de la douleur, vous devez consulter votre médecin d'urgence, appeler le thérapeute de quartier ou lui demander un rendez-vous.

Si vous souffrez de maladies chroniques pouvant causer des douleurs récurrentes dans l'hypochondre gauche, vous pouvez prendre les médicaments prescrits par votre fournisseur de soins de santé en cas d'exacerbation, puis faire appel à un médecin. Les premières douleurs nécessiteront probablement un examen et des tests pour déterminer la cause de leur survenue.

Si vous ne commencez pas à vous entraîner à jeun ou sans échauffement, il est souvent possible d’éliminer toute douleur gênante au niveau du côté pendant un effort physique. Surveillez votre respiration pendant les cours - elle devrait être suffisamment profonde pour que les spasmes du diaphragme ne se produisent pas.

Krasgmu.net - version PDA

Colite dans le côté gauche sous les côtes.

Très souvent, les gens sont confrontés à un problème tel qu'une sensation de picotement dans l'hypochondre du côté gauche. Si le côté gauche fait mal sans cesse, cela peut indiquer une colite développée ou une duodénite. Lorsque les douleurs sont connectées au cœur, elles donneront à la main gauche. Les fourmillements dans le côté gauche peuvent également avoir une nature neurologique.

Quand ils disent que ça pique le côté gauche sous les côtes, ils signifient souvent qu'il y a un problème de cœur. C'est une approche trop simpliste, car du côté gauche, outre le cœur, il existe un certain nombre d'autres organes et systèmes importants. Alors pourquoi pique-t-il sur le côté, sous le bord gauche?

Par exemple, dans les maladies de la rate. Il est situé très près de la surface de la peau, du côté gauche du corps, sous la côte. De nombreuses maladies du corps peuvent provoquer une hypertrophie de la rate et, par conséquent, sa rupture.

Lorsque la rate se rompt, le patient se plaint de picotements dans le côté gauche sous les côtes et la peau autour du nombril devient bleue lorsque le sang s'accumule dans la cavité abdominale.

La rupture splénique survient dans de telles maladies:

  • mononucléose infectieuse;
  • blessures à l'abdomen;
  • inflammation de la rate;
  • rate du myocarde.

La rupture splénique est accompagnée d'une douleur aiguë du côté gauche sous les côtes. Pour sauver le patient, il est nécessaire d'appeler d'urgence une ambulance, et avant l'arrivée des médecins dans la région de la rate, mettre un sac de glace. Avec de tels dommages, le corps est généralement enlevé. En général, une douleur aiguë au côté gauche sous les côtes indique des mesures urgentes pour l'éliminer.

Maladies d'estomac

La douleur au côté gauche peut être causée par diverses maladies de l’estomac, accompagnées de nausées, de vomissements et de dyspepsie. Dans la gastrite, la douleur au côté gauche survient après le repas ou avant le repas (cela dépend du niveau d'acidité du suc gastrique). En règle générale, l’ulcère peptique provoque une douleur du côté du personnage pleurnichant. Un peu pour faciliter l'état du patient aidera les médicaments avec un effet enveloppant. Plus en détail sur le type de douleur sur le côté gauche sous les côtes dans le matériau thématique.

Maladies du pancréas

Le pancréas est situé dans la partie supérieure de l'abdomen, le long de la paroi abdominale postérieure. Si le patient a des maladies chroniques de la glande, la douleur est principalement de la nature environnante et douloureuse. L'exacerbation de la pancréatite chronique s'accompagne souvent de douleurs coupantes et lancinantes, accompagnées de nausées, de vomissements indomptables, n'apportant pas de soulagement, ainsi qu'une augmentation de la température corporelle.

Douleur au diaphragme

Le diaphragme est un muscle situé dans la partie supérieure de la cavité abdominale et le sépare de la poitrine. Dans le diaphragme, il y a un trou à travers lequel passe l'œsophage. Des douleurs au niveau du côté gauche sous les côtes peuvent survenir en raison de l'affaiblissement du diaphragme. En conséquence, l'ouverture de l'œsophage se dilate et la partie abdominale de l'œsophage et de l'estomac monte dans la cavité thoracique. C'est pour cette raison que la douleur survient.

En règle générale, l'affaiblissement des muscles du diaphragme résulte d'une augmentation de la pression intra-abdominale, qui peut être provoquée par les facteurs suivants:

  • avec un travail physique lourd;
  • le développement de l'obésité;
  • avec des changements corporels liés à l'âge;
  • grossesse (très rare).

Maladie cardiaque

S'il y a une douleur vive au côté gauche sous les côtes, qui s'accompagne d'essoufflement et irradiant vers l'omoplate gauche, le dos, le bras et la mâchoire inférieure, nous parlons du développement d'un infarctus aigu du myocarde.

Maladies du système nerveux

Avec la défaite du système nerveux humain, peut manifester une variété de symptômes. Le plus souvent, lorsque la colite du côté gauche et de l’abdomen peut être causée par un trouble rare du système nerveux - la migraine abdominale, qui survient chez les enfants et les adolescents, et très rarement chez les personnes âgées.

Avec cette pathologie, le patient se plaint de douleurs paroxystiques, de nausées, de vomissements, de crampes aux muscles abdominaux.

Maladies endocriniennes

Lorsque la colite sur le côté gauche de l'abdomen survient en plus des troubles végétatifs et survient le plus souvent chez les femmes âgées de 20 à 40 ans.

Dans tous les cas, vous devez savoir que, pour soulager la douleur et les picotements du côté gauche de l'abdomen, il est important de demander immédiatement l'aide d'un médecin. Ces symptômes peuvent indiquer des maladies très graves, parfois incompatibles avec la vie!

http://www.vsehvylechim.ru/sprashivajut-otvechaem/kolit-levyj-bok-pod-rebrom.html

Quoi et pourquoi la piqûre gauche sous les côtes

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche

Des sensations de douleur sous les côtes du côté gauche indiquent des dommages:

  • coeurs;
  • la rate;
  • estomac;
  • le pancréas;
  • les poumons;
  • les reins;
  • le côté gauche du diaphragme;
  • les côtes;
  • la colonne vertébrale.

Souvent, la douleur du côté gauche est accompagnée de maladies du tractus gastro-intestinal (TI). Ulcère peptique, gastrite (inflammation de la muqueuse gastrique), cholécystite (inflammation de la vésicule biliaire), pancréatite (inflammation du pancréas), la colite se manifeste par des douleurs douloureuses dans la partie supérieure de l'abdomen et de l'hypochondre. Avec des exacerbations de maladies, des douleurs aiguës, coupantes, coupantes apparaissent, l'état de santé du patient se dégrade fortement.

Lorsque la gastrite au stade aigu apparaît:

  • brûlures d'estomac;
  • éructations;
  • des nausées;
  • douleur à l'estomac après avoir mangé;
  • sensation de lourdeur dans l'hypochondre gauche ou «pierre» dans l'estomac;
  • vomissements;
  • constipation ou diarrhée.

Le principal symptôme de l'ulcère gastrique aigu est une douleur intense, vive et aiguë, qui s'accompagne de tensions dans les muscles abdominaux, d'une transpiration accrue, de nausées et de vomissements aigres. Les sensations sont localisées sous la cuillère, irradiant vers l’hypochondre droit ou gauche, au dos.

Avec une douleur abdominale soudaine "poignard", fièvre, une forte tension dans la paroi abdominale du patient devrait être immédiatement hospitalisé dans le département de chirurgie. Ces symptômes indiquent une perforation de l'ulcère (la formation d'un trou traversant dans la paroi gastrique), qui conduit à une péritonite, peut finir par être mortelle.

Des douleurs à l'estomac du côté gauche, accompagnées de faiblesse, d'une perte de conscience, d'une baisse de pression, de sang dans les vomissures, de méléna (selles goudronneuses noires) indiquent un saignement et nécessitent un traitement hospitalier.

L'inflammation aiguë du pancréas se produit avec la douleur environnante dans l'hypochondre droit ou gauche. Il est intense, ne peut pas être enlevé par des médicaments, peut provoquer une perte de conscience, un choc douloureux. Les symptômes associés sont un manque d’appétit, des vomissements et un soulagement. Dans le vomi est présent le contenu de l'estomac. Hyperthermie typique (température supérieure à 38 ° C), rythme cardiaque rapide, chute de pression, pâleur ou bleueur de la peau, diarrhée, perte de poids. Le pancréas augmente, gonfle, entraînant la contraction des voies biliaires et la jaunisse.

En l'absence de soins médicaux, l'exacerbation de la pancréatite est fatale.

La douleur douloureuse à gauche sous les côtes peut indiquer une duodénite (inflammation du duodénum 12), une colite (inflammation de la membrane muqueuse du gros intestin). Ces maladies sont accompagnées de:

  • des nausées;
  • vomissements;
  • grondant dans l'estomac;
  • diarrhée mélangée avec du mucus, du sang.

En cas de colite ulcéreuse, de saignements abondants, de fréquentes «fausses» envies de déféquer, de fièvre, une douleur au côté gauche, une perte de poids, une faiblesse.

Les maladies oncologiques des organes digestifs peuvent également être accompagnées de douleur. Souvent, ils ne dépendent pas de la nourriture, ils sont constamment inquiets, ils épuisent le patient, ils peuvent acquérir un caractère tranchant, tranchant, avec un sentiment de distension.

Douleur dans la moitié gauche du corps par rapport à d'autres maladies

La douleur à gauche se produit dans de nombreuses maladies et dysfonctionnements des systèmes internes.

Pathologie du système cardiovasculaire

Les maladies se caractérisent par une douleur lancinante soudaine à la gauche du sternum, qui peut se déplacer dans la région située sous les côtes, pour donner au bras, à l'épaule ou à la zone scapulaire:

  • l'angine de poitrine;
  • maladie ischémique;
  • cardiomyopathie.

Parfois, inconfort, oppression thoracique sans localisation claire, essoufflement. La plupart des douleurs surviennent la nuit, après une surcharge physique, nerveuse, accompagnée d'une accélération du rythme cardiaque, de la peur. Un signe de cette douleur est une diminution d'eux après la prise de nitroglycérine, validol.

Maladies respiratoires

Bronchite, pneumonie - se produisent avec des douleurs dans le côté gauche, droit du thorax, sur le côté (en fonction de l'emplacement de l'inflammation). Des sensations douloureuses apparaissent lorsque la plèvre est impliquée dans le processus pathologique (elle recouvre les poumons à l'extérieur et possède de nombreux récepteurs de la douleur). La douleur est sourde, aggravée par la respiration, modifie la position du corps, associée à une toux, un essoufflement, un malaise général, de la fièvre, une respiration sifflante. Pour le diagnostic de la conduite d'un examen radiologique.

La tuberculose pulmonaire peut également manifester une douleur sourde, une nature douloureuse. Parfois, c'est insignifiant, on a l'impression d'être mal à la poitrine. Parmi les autres manifestations de la maladie:

  • toux prolongée;
  • hémoptysie;
  • sueurs nocturnes abondantes;
  • fatigue
  • perte de poids;
  • pâleur
  • apathie

Pathologie du diaphragme

En raison de l'affaiblissement des muscles du diaphragme sur le fond de l'obésité, des changements liés à l'âge, un effort physique constant, l'haltérophilie, une hernie peuvent se former. L'ouverture s'étend à travers laquelle passe l'œsophage. Cela s'accompagne de brûlures d'estomac intenses, d'éructations, de régurgitations, de douleurs au sternum (plus à gauche ou sous les côtes), qui imitent les maladies cardiaques. Il y a une sensation de coma dans la gorge, une difficulté à avaler, ce qui crée un certain inconfort pendant les repas.

Névralgie intercostale

Il provoque des douleurs dans le côté gauche sous les côtes. La douleur peut être comme un personnage terne, et fort, poignardant, "poignard", imitant une crise cardiaque. Pour névralgie est caractérisée par une douleur accrue dans tout mouvement, respiration, toux. Lorsque les nerfs sont pincés, les sensations douloureuses augmentent lorsque vous appuyez sur les parties correspondantes de la poitrine.

Blessures, fractures, côtes fissurées

Les blessures peuvent être accompagnées de lésions aux organes internes, de douleurs aiguës aggravées par la respiration, de mouvements qui s'accompagnent d'une chute de pression, d'une diminution du rythme cardiaque, d'une pâleur aiguë et de faiblesses.

Blessures à la colonne vertébrale

Rhumatisme, hernie, ostéochondrose se manifestent par une douleur thoracique paroxystique, irradiant à gauche, à droite, sous la côte, ce qui simule une atteinte des organes internes. La douleur est permanente, augmente avec les mouvements (surtout en flexion), diminue en état de repos. Parfois, cela ressemble à une attaque d'angine. Dans le contexte de l'ostéochondrose, les muscles intercostaux peuvent faire mal. Dans les cas graves, leur atrophie se développe.

Maladies urogénitales

Si vous avez mal au dos sous les côtes, cela peut indiquer des dommages aux reins (glomérule, pyélonéphrite, hydronéphrose). Lorsque l'inflammation dans la douleur rénale mate, la douleur, n'est pas associée à la position du corps, car il se produit en raison de l'étirement de la capsule de l'organe, donne sur le côté gauche. On observe un syndrome d'intoxication (fièvre, frissons, nausée, manque d'appétit, faiblesse). Chez les enfants, une des caractéristiques de la clinique est la localisation de la douleur - elle ne fait pas mal au côté ou au bas du dos, mais au ventre. Les personnes plus âgées peuvent avoir un cours atypique de la maladie.

La douleur dans le côté gauche peut parler de pathologies gynécologiques:

  • l'endométriose;
  • inflammation des ovaires;
  • les kystes;
  • grossesse extra-utérine.

Parfois, ces douleurs peuvent être associées à l'ovulation ou à la menstruation.

Si une femme souffre beaucoup de douleur du côté gauche, que la température augmente, que la miction est perturbée, que l'état général s'aggrave, que des saignements se produisent ou que d'autres symptômes se produisent, vous devez immédiatement demander de l'aide.

Douleur dans l'hypochondre gauche en raison de lésions de la rate

La rate est un organe parenchymal non apparié. Il est situé dans la partie supérieure gauche de la cavité abdominale. La rate est la principale source de lymphocytes en circulation, produit des anticorps, participe à la destruction des globules rouges endommagés, accumule des plaquettes.

Dommages à la rate pouvant causer des douleurs sous les côtes gauches:

  1. La splénomégalie est un élargissement de l'organe observé dans les infections virales et bactériennes, les infections à helminthes, les pathologies auto-immunes et les maladies du sang. L’apparition de douleur est associée à l’étirement de la capsule de la rate et à la compression des organes adjacents. Autres symptômes de la splénomégalie - perte d'appétit, nausée, constipation, anémie.
  2. Dommages à la rate, rupture sur le fond de la blessure, effort physique excessif. Il se manifeste en violation de l'intégrité de la capsule et des tissus, accompagné d'une douleur aiguë et aiguë au sommet de l'abdomen. Apparaît par réflexe spasme musculaire prononcé de la paroi abdominale. Lorsque la rate se rompt, il peut y avoir une perte de sang importante avec une forte diminution de la pression, un assombrissement des yeux, des acouphènes, une faiblesse grave, des nausées et des vomissements. La condition nécessite un traitement chirurgical immédiat.
  3. Infarctus de la rate - arrêt partiel ou total de l’approvisionnement en sang, entraînant la mort cellulaire. Elle se manifeste par une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche, qui peut s'étendre à la région lombaire et à l'omoplate gauche et augmenter avec la respiration et la toux. Caractérisé par une flatulence (ballonnements), ce qui indique l'implication du péritoine dans le processus (membrane conjonctive recouvrant les organes abdominaux).

La douleur peut être causée par un cancer de la rate. Au début, ils sont stupides, pas forts, à mesure que l’éducation grandit, ils deviennent intenses, permanents. Au fil du temps, une asthénie (fatigue), une anémie, une perte de poids, une légère augmentation de la température se développent.

L’apparition de douleurs sous les côtes du côté gauche est un symptôme de diverses maladies qui nécessitent un diagnostic et une intervention médicale appropriés.

http://mojkishechnik.ru/content/chto-i-pochemu-kolit-sleva-pod-rebrami

Canette dans le côté gauche sous le bord: causes

Une douleur au côté gauche peut indiquer la présence de maladies d’origine et de gravité différentes. L'une des plaintes les plus courantes à cet endroit est la douleur d'un coup de couteau. En règle générale, dans le tableau clinique, ce n’est pas le seul symptôme, accompagné d’autres manifestations d’une maladie particulière.

Langue sur le côté gauche: causes communes

Si un malaise survient dans la partie supérieure de l'abdomen - la région iliaque gauche, les douleurs cardiaques, qui sont situées légèrement plus haut dans la cavité thoracique, sont une cause fréquente de ces douleurs. En cas de pathologies cardiaques chroniques, des douleurs persistantes et persistantes dans la région pré-cardiaque, pouvant être transmises à la partie supérieure de la paroi antérolatérale de l'abdomen, peuvent indiquer le développement d'un problème aussi terrible que l'infarctus du myocarde. Dans ce cas, les sensations peuvent être données à la main gauche, à l'omoplate ou même à la mâchoire inférieure et être accompagnées d'un essoufflement, d'un sentiment de peur de la mort. Si le problème a surpris le patient à l'extérieur de l'hôpital, il doit fournir les premiers soins d'urgence et attendre l'arrivée de l'ambulance. En plus de cette pathologie, des douleurs lancinantes irradiant vers l'hypochondre gauche peuvent être observées dans les maladies suivantes:

  • péricardite;
  • névrose cardiaque;
  • cardiomyopathie;
  • spasme coronaire.

Les maladies du diaphragme (par exemple, une hernie), qui séparent directement le thorax et la cavité abdominale, peuvent entraîner la présence de ce symptôme. Cependant, à l'extrême gauche, de nombreuses formations sont capables de causer une douleur de nature similaire.

Maladies de la rate

La complication la plus grave des modifications pathologiques de la rate est sa rupture. Un tel état peut être provoqué par son augmentation progressive, ainsi que par une blessure traumatique aiguë - dans les deux cas, la douleur est également présente. Parmi les facteurs qui provoquent un changement important dans la taille de la rate et, éventuellement, sa rupture ultérieure, on peut distinguer les suivants:

  • maladies inflammatoires du corps;
  • mononucléose infectieuse;
  • rate myocardique;
  • les processus de cancer dans le corps et diverses immunodéficiences.

Il est à noter que lors de l'accouchement, une rupture d'organe est observée dans 3 à 4% des cas, en raison d'une pression excessive sur la structure musculaire de l'abdomen de la femme, ce qui peut être facilité par un élargissement de la rate causé par une cause physiologique pendant la grossesse.

Quelle que soit la cause, avec cette pathologie, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire - l'organe est généralement retiré.

Troubles du système de réglementation: nerveux et endocrinien

Les maladies et les symptômes neurologiques sont divers et incohérents. Comme les causes de fourmillements dans le côté gauche peuvent être les suivantes:

  • névralgie intercostale, qui survient à la suite de la compression des faisceaux neurovasculaires passant le long des bords inférieurs des côtes;
  • migraine abdominale, est moins fréquente, mais en cas d'apparition, elle peut causer beaucoup d'inconfort, la douleur, survient généralement paroxystique;
  • pathologie des fibres nerveuses, caractérisée par l'apparition d'impulsions douloureuses déraisonnables envoyées au cerveau.

Des modifications hormonales et des troubles du système nerveux autonome peuvent également entraîner des douleurs piquantes de localisation variée.

Causes physiologiques

Non seulement les maladies, mais aussi certaines causes physiologiques peuvent causer une gêne du côté gauche. La douleur peut survenir lors de spasmes, de surmenage des muscles abdominaux, d'oxygène insuffisant pour le diaphragme, ce qui peut également provoquer un spasme.

Tout le monde connaît la sensation de picotement dans l'hypochondre gauche après un effort physique intense, en particulier la course ou d'autres exercices d'aérobic. Lorsque cela se produit, il se produit une accélération soudaine de la circulation sanguine, ce qui entraîne un travail plus intense de la rate, qui augmente légèrement, ce qui exerce une pression sur les tissus voisins. Vous pouvez éviter ou minimiser cet inconfort en effectuant un échauffement de haute qualité avant les exercices principaux et en augmentant progressivement la charge correspondant à l'endurance actuelle de l'athlète.

Les femmes enceintes peuvent également ressentir des sensations douloureuses sur tout le côté gauche, généralement associées à une hypertrophie de la rate et à une modification de la position de certains organes. Dans ce cas, si vous avez un malaise, vous devriez consulter votre médecin.

Douleur du côté gauche dans les maladies du système digestif et urinaire

Topographiquement, une partie de l'estomac se situe dans l'hypochondre gauche. Il n’ya donc rien d’étonnant à ce que, dans la pathologie de cet organe, des douleurs à la couture puissent être observées précisément à cette localisation. Selon la fréquence de la douleur, le lien avec les méthodes, la nature et la quantité de nourriture consommée, vous pouvez diagnostiquer diverses maladies. Ainsi, avec une gastrite avec une faible acidité, elle survient après le petit-déjeuner, le déjeuner ou le dîner, avec une augmentation - principalement sur un estomac vide, mais peut-être après avoir mangé.

Les maladies du pancréas peuvent également se traduire par des douleurs à la couture du côté gauche. En règle générale, ils sont exprimés en cas d'exacerbation du processus inflammatoire. Dans ce cas, ce symptôme est accompagné de vomissements, nausées, fièvre.

Si la douleur s'étend en dessous, directement dans le côté gauche de l'abdomen, situé sous l'hypochondre, la pathologie intestinale doit être suspectée. Celles-ci peuvent être les maladies suivantes:

  • Une raison commune et plutôt banale est le débordement de la lumière de l'organe avec des excréments en raison d'une constipation chronique;
  • La colite est une inflammation du côlon descendant ou du côlon sigmoïde;
  • maladie diverticulaire;
  • proktosigmodit - processus inflammatoire, localisé simultanément dans la membrane muqueuse du sigmoïde et du rectum;
  • invasions helminthiques ou dysbiose significative;
  • obstruction aiguë - peut survenir en raison du chevauchement de la lumière de la tumeur, d'une sténose intestinale, de processus adhésifs dans le péritoine;
  • allongement du côlon sigmoïde (dolichosigma) dû à des anomalies congénitales, y compris la maladie de Hirschsprung.

Les lésions traumatiques des reins, ainsi que les pathologies impliquant la capsule dans le processus, telles que la lithiase urinaire, l'hydronéphrose, la polycytose, la flexion de l'uretère, sa compression externe (tumeur, hématome, cicatrice) et la thrombose vasculaire peuvent conduire à l'apparition de douleurs par coup de couteau à cette localisation. En cas de douleur aiguë, appelée colique rénale, l'état du patient nécessite une intervention urgente, souvent opérationnelle. La présence d'ulcérations dans l'uretère ou la vessie peut également entraîner des sensations douloureuses dans diverses parties de l'abdomen.

Organes pelviens à l'origine de douleurs lancinantes au côté gauche

Les plaintes de douleurs dans la partie inférieure gauche sont plus souvent traitées par des représentantes, ce qui est principalement dû aux caractéristiques anatomiques et physiologiques de la structure de leurs organes génitaux internes. Le champ gynécologique est assez sensible à une variété de conditions défavorables qui appauvrissent les défenses de l'organisme. Ainsi, même après qu'une femme ait souffert d'une maladie respiratoire aiguë commune, le risque de développement de processus inflammatoires au niveau des organes génitaux augmente, en particulier dans le cas d'une infection chronique. Des complications peuvent se développer en tant que complication, qui s'accompagne généralement d'une douleur localisée, y compris dans la région iliaque gauche. En outre, d'autres circonstances peuvent entraîner la présence de douleur, telles que:

1. Etat postopératoire dans la région pelvienne gauche. Cela peut concerner l’élimination des tumeurs malignes et bénignes, l’arrêt des saignements internes, la grossesse extra-utérine. Une situation courante dans les ovaires peut être la formation de kystes, qui nécessitent également un retrait rapide.

2. Les varices du bassin - sont dues à des troubles circulatoires et à une congestion dans cette zone. Les personnes à risque sont celles qui, de par les caractéristiques de la profession, doivent rester debout longtemps (vendeurs, coiffeurs, chirurgiens). La maladie dans le cas de la formation de ganglions veineux importants ou du risque de thrombophlébite nécessite également une intervention chirurgicale.

L'apoplexie est une affection aiguë pouvant provoquer une vive douleur dans la région iliaque gauche. Il se caractérise par une hémorragie soudaine dans l'ovaire, qui entraîne sa rupture et la libération de sang dans la cavité abdominale. Les raisons peuvent être liées à un déséquilibre hormonal ou à des troubles neurologiques, à des modifications sclérotiques de l'organe lui-même. Des expressions telles qu'un hématome ou un infarctus de l'ovaire, une rupture du corps jaune peuvent être appelées des synonymes de cette pathologie.

Chez les hommes, il peut également y avoir des douleurs dans le bas de l'abdomen, y compris le côté gauche du pelvis. Par exemple, en raison d'adhérences, d'inflammation ou d'oncologie de la vessie, d'interventions chirurgicales dans ce domaine.

N'étant généralement qu'un symptôme parmi d'autres, la douleur, en tant que signe de mal-être dans le corps, n'est pas traitée isolément. Mais dans le cas de sensations douloureuses intenses, un traitement symptomatique peut être prescrit sous forme d'analgésiques (analgésiques) ou de spasmes.

http://mag.103.ua/simptomy/20723-kolet-v-levom-boku-pod-rebrom-prichiny/

Colite dans le côté gauche sous les côtes - causes

Une douleur lancinante au côté gauche sous les côtes est un symptôme qui peut indiquer un dysfonctionnement de certains organes internes. Dans cette zone se trouvent le pancréas, la rate, le cœur, l’estomac, la flexion du gros intestin, les reins. S'il y a des problèmes avec ces organes, des coliques apparaîtront à gauche. Différentes méthodes sont utilisées pour l'examen: échographie, endoscopie, rayons X. Certaines pathologies sont mortelles et nécessitent une hospitalisation immédiate.

Les fourmillements dans le côté gauche sont souvent associés à la consommation d'aliments chauds, épicés ou gras, à l'effort physique, aux situations de stress et à l'hypothermie. Parfois, des dommages aux organes internes après une blessure provoquent de telles sensations.

Les principales causes de coliques du côté gauche:

  1. 1. Spasme du colon.
  2. 2. Inflammation ou ulcère peptique, ulcère duodénal pénétrant.
  3. 3. Pancréatite.
  4. 4. Infarctus splénique, rupture, hypersplénisme.
  5. 5. Pyélonéphrite, glomérulonéphrite, urolithiase.
  6. 6. Névralgie intercostale.
  7. 7. Pneumonie gauche, abcès, processus tuberculeux, pneumothorax.
  8. 8. Pathologies de l'œsophage et du diaphragme.
  9. 9. cardiomyopathie.

Pour en découvrir les raisons, un examen échographique de la cavité abdominale, un examen endoscopique de l'estomac sont nécessaires. Tu devrais aller voir le docteur.

À gauche dans l'hypochondre se trouve la flexion splénique du côlon. Les spasmes dans cette zone sont provoqués par une formation de gaz sévère, des infections (dysenterie, salmonellose, choléra) et des troubles digestifs.

L'enflure de l'intestin survient avec des problèmes de pancréas, l'abus d'aliments riches en fibres. La douleur au côté gauche peut être un symptôme de maladies inflammatoires chroniques - colite ulcéreuse, maladie de Crohn.

Pour les études du côlon, on utilise la fibrocolonoscopie, le coprogramme, la microflore et les infections intestinales - yersiniose, salmonellose, dysenterie et coli.

L'inflammation de l'estomac et l'apparition de défauts dans la membrane muqueuse peuvent être la cause de douleurs à gauche. Le symptôme survient généralement lorsque vous mangez, en particulier aiguë, chaud, acide. Boissons alcoolisées - les provocateurs attaquent la gastrite.

Pour l'examen de l'organe, une méthode endoscopique est utilisée - fibrogastroduodénoscopie (gastroscopie) avec pH-mètre, test respiratoire (urease) de Helicobacter.

L'inflammation du pancréas s'accompagne de deux spasmes du côté gauche et d'une insuffisance excrétrice. Si le corps ne libère pas les enzymes dans le duodénum, ​​le patient peut avoir des selles grasses, collantes et molles. Sa sécrétion abondante - polyfécale - l’un des symptômes de la pancréatite.

Étant donné que l'œdème pancréatique survient à cause du spasme du sphincter d'Oddi, à travers lequel la bile est sécrétée, la douleur peut également aller du côté droit au dos et à l'épaule droite. La pancréatite est souvent associée à une cholécystite.

Un ulcère duodénal pénétrant dans la glande est également possible.

Les examens requis sont les matières fécales pour l'élastase, l'urine pour la diastase, le coprogramme, le test de lipase sanguine, l'échographie pancréatique.

La rate est un organe hématogène et immunitaire du système réticulo-endothélial. C'est la destruction des globules sanguins défectueux et des vieux globules rouges.

Dans certaines maladies infectieuses - mononucléose à cytomégalovirus, rubéole - la taille de la rate augmente, ce qui provoque une douleur du haut à gauche. Les ruptures d'organes et les crises cardiaques entraînent des sensations de lancinerie.

Les maladies du foie, provoquant une hypertension portale, provoquent une pléthore de rate. Cela se reflète dans sa fonction - il détruit un plus grand nombre de cellules sanguines. Avec l'hypersplénisme, les indicateurs de la numération globulaire complète changent: le nombre de globules rouges, de plaquettes et de leucocytes diminue.

Les maladies inflammatoires du système bassin-bassin et du système glomérulaire, le blocage des calculs, les tumeurs, l'hydronéphrose peuvent provoquer des coliques dans le haut de l'abdomen et dans le dos.

L'urolithiase s'accompagne de douleurs très vives et est dangereuse avec une péritonite, une hydronéphrose. Cette condition nécessite un traitement urgent.

Pendant la grossesse, il y a des troubles fréquents des reins et des douleurs à l'avant, à l'arrière dans la zone correspondant à cet organe. En laboratoire, cela se traduit par l'apparition de protéines dans les urines.

Pour examen, échographie, analyse d'urine, Bakepev, biochimie de la créatinine.

L'hypothermie est susceptible de provoquer une douleur douloureuse pouvant entraîner des névralgies intercostales.

Un provocateur de ces sensations est aussi une infection herpétique qui vit dans les terminaisons nerveuses.

La pneumonie dans le lobe inférieur du poumon gauche provoque une douleur aiguë lors de l'inhalation. L'inflammation est accompagnée d'essoufflement, de faiblesse, de fièvre. Processus tuberculeux possible.

L'inflammation est indiquée par une diminution de la légèreté du tissu pulmonaire, une matité de percussion au lieu d'un son clair.

Un abcès et sa dissection sont souvent douloureux.

Une hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme provoque des spasmes aigus au côté gauche.

Ces sensations peuvent indiquer des problèmes avec ces parties du tractus gastro-intestinal.

La douleur au coeur se produit souvent au milieu du sternum.

Avec la cardiomyopathie, ils sont localisés et à gauche.

http://pancreatus.com/symptoms-gi/pain-in-side/kolit-v-levom-boku-pod-rebrami.html

Publications De Pancréatite