Douleur abdominale à gauche du nombril

Même le bébé le sait: si l’estomac a mal à la droite du nombril, il peut s’agir d’une appendicite. Avec l'âge, il faut savoir que la vésicule biliaire est également à droite. Pourquoi l'estomac à la gauche du nombril fait-il mal? Une sensation désagréable touchant le côté gauche de l'abdomen peut signaler l'apparition de maladies graves des organes abdominaux suivants:

  • Côlon descendant;
  • Côlon sigmoïde;
  • Le rectum;
  • Uretère gauche;
  • Ovaire gauche et trompe de Fallope (chez la femme).

Pour comprendre lesquelles, il est nécessaire de déterminer quel type de douleur se manifeste chez une personne.

La nature de la douleur dans l'abdomen

L'intensité des sensations, la façon dont une personne ressent la douleur sont la nature de la douleur.

  • Triste et douloureux - parle souvent de problèmes gynécologiques. Cela peut être un processus inflammatoire dans l'ovaire gauche ou la trompe de Fallope gauche. Dans ces cas, la douleur abdominale gauche est accompagnée d'une gêne lors d'efforts physiques, de rapports sexuels et de la menstruation. Une douleur sourde et douloureuse peut également survenir avec des varices dans le pelvis; l'élargissement de la veine hémorroïdaire; cystite chronique; maladies du sigmoïde et du rectum.
  • Tirer le caractère La douleur d'un caractère tirant indique une inflammation purulente dans les organes des systèmes urogénital et digestif. Peut donner dans le bas du dos, l'aine, la jambe gauche.
  • Caractère perçant. Douleur se manifestant dans la lithiase urinaire, lorsque la pierre traverse l'uretère gauche. Redonne et aine. Une douleur à la couture peut accompagner des troubles du sigmoïde et du sphincter rectal.
  • Caractère aigu. Les douleurs aiguës provoquent des spasmes et des coliques. Se produit avec: cystite; urolithiase; maladies gastro-intestinales inflammatoires infectieuses (colite; dysenterie; salmonellose; gastro-entérite; maladie de Crohn; sigmoïdite).
  • Caractère pointu. Une douleur aigüe dans l'abdomen se manifeste par des maladies "féminines": annexite (inflammation des appendices); grossesse extra-utérine.

Des douleurs aiguës sur le côté gauche de l'abdomen peuvent également apparaître avec le cancer des 3ème et 4ème stades.

La douleur peut indiquer qu'il existe une pathologie grave dans le corps. Il est important de demander l'aide d'un médecin à temps.

Symptômes de pathologies provoquant des douleurs à gauche du nombril

Pour comprendre la cause de la douleur, faites attention aux symptômes des satellites. Chaque maladie a ses propres symptômes, ce qui vous permet de faire un diagnostic préliminaire avant un examen complet.

Sigmoïdite

La sigmoïdite - inflammation du côlon sigmoïde du gros intestin peut être à l'origine de la douleur à gauche du nombril. La maladie a deux formes: aiguë et chronique. On peut l'appeler:

  • Causes internes: infections; La maladie de Crohn; dysbactériose; colite ulcéreuse; problèmes avec les vaisseaux du mésentère.
  • Causes externes: intoxication par des pesticides; contamination radioactive.

Les symptômes de la sigmoïdite apparaissent:

  • Dans les douleurs de caractère vif et coupant, localisées dans la partie gauche de la région iliaque et s'étendant dans la cuisse et le bas du dos.
  • Dans les troubles des selles (diarrhée ou constipation).
  • Dans la fausse envie de déféquer.
  • En réduisant l'appétit.
  • En général, malaise.
  • Dans la nervosité et l'insomnie.

Traitement de la sigmoïdite - régime strict, antibiotiques et antispasmodiques.

Maladie de Crohn (entérite granulomateuse)

La cause de la douleur à la gauche du nombril peut être liée à la maladie de Crohn - violations de la structure intestinale avec formation d'adhérences intestinales et de fistules. La maladie est chronique. La durée de la période aiguë peut aller jusqu'à six mois, en fonction de l'état général du corps.

L'inflammation conduit progressivement à un rétrécissement du canal intestinal et à un remplissage de l'intestin avec du liquide séreux autour de la zone touchée.

Les symptômes de la maladie de Crohn sont divisés en deux types:

  • Signes extra-intestinaux: sensation de faiblesse, perte de poids, augmentation constante de la température corporelle (37-37,5C), lésions des articulations, du sang, des reins.
  • Signes intestinaux: douleurs lancinantes, diarrhée mêlée de sang et de mucus, inflammation du sphincter rectal.

À ce jour, les médecins ne peuvent déterminer la cause exacte de la maladie de Crohn. Les causes héréditaires, infectieuses et liées à l’immunité sont l’une des causes du développement de la maladie.

Le début de l'aggravation peut mettre:

  • Intoxication chimique;
  • Maladies du tractus gastro-intestinal, ayant un caractère viral;
  • Infection intestinale chronique;
  • Un ulcère de l'estomac ou de l'intestin;
  • Immunité réduite;
  • Traumatisme abdominal affectant le côlon sigmoïde;
  • Complication postopératoire;
  • Nourriture irrationnelle.

Le traitement des premiers stades de la maladie est induit par un médicament. Le médecin peut prescrire des antagonistes des récepteurs du système immunitaire, des glucocorticoïdes, de la sulfasalazine. Avec l'inefficacité du traitement conservateur, la zone endommagée est enlevée chirurgicalement. Après la chirurgie, le patient doit suivre un régime et prendre des vitamines.

Diverticulite

La cause de la douleur abdominale gauche peut être une diverticulite intestinale, une complication de la diverticullose. Il est important de séparer ces concepts.

La base des parois intestinales sont des muscles lisses, grâce à lesquels le péristaltisme est effectué, en favorisant le contenu des divisions sous-jacentes. Sur les parois de l'intestin (souvent dans le côlon sigmoïde, situé directement devant le rectum), des protrusions de la hernie - des diverticules peuvent se former. La présence de telles saillies intestinales - diverticulose. Le contenu de l'intestin peut pénétrer dans les diverticules. Il y reste, provoquant une reproduction accrue des micro-organismes et l'apparition du processus inflammatoire. Ce processus inflammatoire chez les diverticules est appelé diverticulite.

Les symptômes de la diverticulite sont similaires à ceux d'autres maladies courantes. Des signes spécifiques aideront à clarifier le diagnostic:

  • La nature monotone de la douleur, localisée à gauche dans le bas de l'abdomen et qui se tourne vers le côté gauche, est aggravée par l'effort physique, la toux et le rire.
  • Le patient peut indiquer un point spécifique - le centre dans lequel la douleur est ressentie.
  • Inconfort pendant une longue période (jusqu'à plusieurs jours).
  • Augmentation de la douleur à la palpation.
  • Alternance de diarrhée et de constipation.
  • Manque de soulagement après les selles.

Dix pour cent des patients atteints de diverticulite présentent du sang dans les fèces. Lorsque le diverticule est cassé, le saignement devient plus abondant et la personne ressent une douleur aiguë à court terme.

Complications possibles de la diverticulite:

  • Formation d'infiltrat péri-colique (tissu d'imprégnation liquide qui, lors de la palpation, est ressenti comme une formation tumorale douloureuse).
  • La formation d'adhésions provoquant une obstruction intestinale.
  • L'apparition des fistules, à travers eux, le contenu de l'intestin pénètre dans d'autres organes.
  • Le développement de la péritonite - inflammation du péritoine.
  • Dans de rares cas - la réincarnation d'une diverticulite dans une tumeur maligne.

Beaucoup ont des diverticules, la diverticulite se développe dans les unités.

Contribuer à son développement peut:

  • Maladies inflammatoires du côlon (colite d'étiologie différente).
  • Une petite quantité de fibres consommée (fibres alimentaires), qui contribue au développement de la constipation, augmente la pression dans les intestins et provoque une obstruction du diverticule.
  • Facteurs héréditaires: un enfant peut être prédisposé à la formation de diverticules hérités d'ancêtres, vous pouvez même naître avec des diverticules formés.
  • Âge avancé: le tonus musculaire s'affaiblit, la constipation devient fréquente et le blocage diverticulaire devient plus probable.
  • Helminthiases: les vers altèrent la microflore intestinale naturelle et violent l'intégrité de la membrane muqueuse, ce qui provoque l'apparition de foyers d'inflammation.

Méthodes de diagnostic de la diverticulite:

  • Une coloscopie avec un endoscope inséré dans l'anus permet de déterminer la présence exacte de diverticules.
  • Imagerie par résonance magnétique et calculée.
  • Irrigoscopie (examen aux rayons X avec introduction d'un agent de contraste pour obtenir une image nette).
  • L'examen échographique de la cavité abdominale est efficace dans les derniers stades du développement de la maladie. Il aide à identifier les diverticules bien remplis.
  • La laparoscopie - une méthode de diagnostic et de traitement: à travers une petite incision dans la paroi abdominale à l'aide d'une caméra, la face externe de l'intestin est inspectée visuellement, les diverticules sont enlevés.

En cas de diverticulite aiguë, la radiographie par contraste n’est pas souhaitable, l’irrigoscopie est utilisée pour déterminer l’efficacité du traitement. L'échographie et le scanner aident à différencier la diverticulite des autres maladies de la cavité abdominale (appendicite, abcès, etc.).

Le traitement est plus souvent effectué dans l'enceinte d'un établissement médical. Avec un cours modéré de la maladie, le traitement ambulatoire se fait par des médicaments et un régime.

Pour la thérapie, on utilise des médicaments qui peuvent prévenir le développement de l'inflammation et réduire la douleur. Utilisez les groupes suivants:

  • Antibiotiques à large spectre conduisant à la destruction des bactéries, réduisant l'inflammation, nettoyant le diverticule des matières fécales et du pus.
  • Les agents anti-inflammatoires et antimicrobiens contribuent à l’élimination de la microflore pathogène et de l’inflammation, empêchent la récurrence de la maladie.
  • Les laxatifs légers d'origine naturelle, permettant de dégager les intestins de la stagnation des matières fécales, réduisent la pression exercée sur les diverticules.
  • Les médicaments antispasmodiques aident à réduire l’inconfort.
  • Les médicaments contre les allergies réduisent le gonflement des parois intestinales.

Dans les cas graves, l’introduction de médicaments se fait par voie intramusculaire ou intraveineuse, avec une évolution légère de la maladie - par voie orale.

Colite infectieuse

La colite infectieuse est une maladie inflammatoire du côlon (le côlon descendant est situé du côté gauche de l'abdomen) et est causée par des micro-organismes pathogènes.

Symptômes de la colite infectieuse:

  • Spasmes intestinaux douloureux;
  • Fort grondement dans l'estomac;
  • Selles molles;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Faiblesse

Une déshydratation peut se développer dans un contexte de diarrhée sévère.

Pour identifier les causes d'indisposition, des diagnostics de laboratoire sont utilisés: recherches bactériologiques, virologiques et parasitologiques. En cas de complications, effectuez une hémoculture pour la stérilité. Le test sanguin montre une augmentation du taux de leucocytes, le taux de sédimentation des érythrocytes.

Le traitement est effectué avec prudence: des agents antibactériens sont utilisés. Si l'agent pathogène est Shigella, la fluoroquinolone et la 8-oxyquinoléine sont prescrites. Si une activité pathogène d'Escherichia coli est détectée, utilisez des céphalosporines modernes. Le métronidazole est utilisé pour la colite pseudo-membraneuse provoquée par une infection à Clostridium. Parfois, l'agent causal de la maladie peut être amibes. En cas d'amibiase, les amibocytes, le métronidazole devraient aider à récupérer.

La lutte contre la déshydratation est importante: Regidron ou Oralite est prescrit pour saturer le corps en eau.

Après l'élimination des symptômes aigus, un régime restaurateur et l'administration de préparations enzymatiques (pancréatine, Festal, etc.) et de prébiotiques sont prescrits.

L'activité des parasites dans le corps

Une douleur intense dans l'abdomen à gauche du nombril peut indiquer la présence de parasites dans l'intestin. Les causes de l’infection peuvent être une violation des règles d’hygiène individuelle, une immunité réduite, une communication avec des animaux infectés, des aliments qui n’ont pas subi un bon traitement thermique.

Lorsque les infections à helminthes se produisent:

  • Douleur lancinante dans l'abdomen gauche;
  • Nausée constante, envie de vomir;
  • Démangeaisons rectales;
  • Toux (l'une des étapes du développement des vers ronds passe dans les poumons);
  • Symptômes d'intoxication générale;
  • Éruption cutanée;
  • Augmentation de la température corporelle.

Les helminthiases sont diagnostiquées sur la base d'une analyse des selles.

Le traitement consiste à prendre des antihelminthiques (Némozol, Pirantel, Vermoksa). Il est recommandé de suivre un régime strict, de mieux contrôler l'hygiène individuelle, de transformer le linge et de soigner les helminthiases chez les animaux domestiques.

Maladies de la rate

La rate est un organe non apparié situé dans l'hypochondre gauche, qui peut également faire mal. Il est responsable de la formation du sang et de la stabilité immunitaire, c’est un lieu de dépôt de sang.

Les principaux problèmes de la rate, qui peuvent causer une gêne dans la partie gauche de la cavité abdominale, sont les suivants:

  • Périsplénite (inflammation de la capsule du tissu conjonctif protégeant la rate).
  • Splénomégalie (augmentation de la taille de la rate, conséquence de processus pathologiques dans d'autres parties du corps).
  • Thrombose de la rate vasculaire.
  • Infarctus de la rate (rupture de la rate, résultant souvent de blessures, la rate est un organe très fragile).
  • Rupture splénique (souvent aussi après des blessures mineures).

Chacune de ces maladies constitue un motif de traitement immédiat pour le médecin, qui choisira la stratégie de traitement appropriée.

Douleur chez les hommes

La douleur à l'abdomen gauche chez l'homme peut survenir pour diverses raisons. C'est:

  • Inflammation des testicules;
  • L'apparition d'une hernie;
  • Développement de kyste.

Ces pathologies provoquent:

  • Augmentation de la température corporelle;
  • Faiblesse
  • Nausée

La douleur peut ne pas être limitée à la cavité abdominale, descendre dans la région de l'aine.

Une autre cause possible de douleur chez l'homme est l'inflammation de la prostate.

La nature de la douleur en tirant ou en coupant. Le problème principal est une douleur aiguë lorsque vous urinez. Aussi, lorsque l'inflammation de la prostate manifeste un dysfonctionnement érectile.

Douleur chez les femmes

La douleur dans l'abdomen gauche chez la femme est un symptôme alarmant. Lorsqu'ils apparaissent, vous devez faire appel à un spécialiste pour un diagnostic précis et une prescription de traitement. Une femme peut se plaindre de douleurs aiguës dans le bas-ventre gauche et de son incapacité à se baisser.

Les raisons peuvent être:

  • Annexite (inflammation des appendices);
  • Grossesse extra-utérine;
  • Le développement des processus tumoraux de la sphère sexuelle.

La douleur dans le côté gauche de l'abdomen ne doit pas être ignorée. Si elle est aiguë ou continue à se faire mal pendant plusieurs jours et s’accompagne d’autres symptômes, c’est une raison pour l’attention médicale immédiate.

http://gastrotract.ru/simptom/boli/bol-v-zhivote-sleva-ot-pupka.html

Causes de douleur abdominale à gauche du nombril chez la femme. Maladies possibles, douleur aiguë et douloureuse

La douleur abdominale est un symptôme de nombreuses maladies. Certaines d’entre elles nécessitent une attention médicale urgente. Lorsque la douleur est localisée à un endroit donné, cela indique une affection spécifique.

Douleur abdominale à gauche du nombril, symptôme de la maladie

Parfois, il y a une douleur dans l'abdomen à gauche du nombril. Il a une intensité et un caractère variables, souvent accompagné de diarrhée, nausée, faiblesse, saignements et même de convulsions. Il peut provoquer une pathologie du tractus gastro-intestinal ou des maladies du système urogénital.

La douleur dans l'abdomen à gauche du nombril peut être due à diverses maladies, nous considérons alors toutes les causes possibles

Il est important de diagnostiquer rapidement la maladie afin de prendre des mesures thérapeutiques en temps opportun. Découvrez quelles maladies ils disent douleur à l'abdomen gauche près du nombril, et quand vous avez besoin de contacter immédiatement les experts.

Sur le côté gauche de la cavité abdominale, au niveau du nombril, se trouvent plusieurs organes internes importants:

  • l'intestin grêle;
  • partie du gros intestin;
  • côlon sigmoïde;
  • la rate;
  • uretère gauche;
  • rein gauche;
  • une partie du pancréas;
  • trompe de Fallope et ovaire gauche.

Dans 90% des cas, quand il y a une douleur dans l'abdomen du côté gauche du nombril, la raison réside dans des maladies intestinales d'étiologies différentes.

Le plus souvent, la douleur ombilicale n'est pas le seul symptôme de ces maladies. De la manifestation d'autres symptômes caractéristiques de la maladie dépend du diagnostic correct et du traitement.

Le tableau indique les principales maladies et décrit la nature de la douleur et les symptômes associés (dans la période aiguë), ce qui peut provoquer une douleur à l’abdomen gauche du nombril.

les maladies

Même un syndrome douloureux modéré dans l'abdomen situé à gauche du nombril, associé à d'autres symptômes, doit rester en alerte et servir de motif pour obtenir des soins médicaux. Seul un spécialiste expérimenté, après les recherches nécessaires, peut établir le diagnostic.

Faites attention! La prise de médicaments (analgésiques, antiémétiques ou diarrhée) n’est autorisée que dans les cas extrêmes où il n’est pas possible de consulter un médecin. Les médicaments brouillent l'image de l'évolution de la maladie et rendent difficile l'établissement d'un diagnostic.

Douleurs douloureuses - quelle pourrait être la raison

Les douleurs douloureuses dans l'abdomen, à gauche du nombril, sont plus caractéristiques des maladies inflammatoires chroniques du tractus gastro-intestinal. Une gastrite, une colite, une sigmoïdite souvent récurrentes sans traitement adéquat conduit à une évolution chronique lorsque le syndrome de la douleur à l'estomac est d'intensité faible, mais qu'il est constant.

Souvent, les patients acceptent même cette douleur et s'y habituent. La douleur peut légèrement augmenter après avoir mangé ou été aux toilettes. Une autre cause possible de douleur dans le côté gauche de la cavité abdominale est une entorse à la capsule due à diverses causes (maladies virales ou oncologiques, blessures, anémie ferriprive).

Faites attention! La douleur douloureuse dans l'abdomen gauche près du nombril peut être le premier signe de rupture sous-capsulaire de la rate.

Que peut-on dire en tirant sur la gauche du nombril chez les femmes

Chez la femme, une gêne abdominale à gauche du nombril est souvent associée à des problèmes gynécologiques. Les maladies les plus courantes, dont le symptôme est une douleur persistante dans l'abdomen gauche près du nombril chez la femme, sont l'inflammation (ou une tumeur de l'ovaire gauche) et l'endométriose. Une autre cause possible est une grossesse extra-utérine.

Inflammation de l'ovaire

L'inflammation aiguë de l'ovaire gauche est facile à diagnostiquer, car la maladie débute par une élévation de la température corporelle jusqu'à 40 0 ​​С, une douleur intense du côté gauche de l'abdomen et des sécrétions abondantes et purulentes de l'appareil génital.

La maladie chronique s'accompagne de douleurs périodiques au niveau du nombril, qui changent d'intensité en fonction du jour du cycle menstruel.

Cela est dû à une augmentation de la taille de l'ovaire et à une possible accumulation de liquide dans la voûte postérieure de l'utérus ou du tube. La maladie est diagnostiquée à l'aide d'un diagnostic par ultrasons et à partir des résultats d'analyses de sang, de microscopie et de bakposev.

Le traitement est complet effectué à l'hôpital.

Endométriose

La maladie se caractérise par une prolifération pathologique de l'endomètre (tissu glandulaire de l'utérus) dans d'autres organes de la cavité abdominale.

Si la croissance de l'endomètre se produit principalement du côté gauche, la femme a une douleur pressante au niveau du nombril. Le syndrome douloureux est accompagné de pertes sanglantes intermenstruelles. La douleur est souvent exacerbée par le contact sexuel, la miction ou les selles.

Grossesse extra-utérine

La grossesse qui se développe dans les trompes de Fallope (sur le côté gauche) se caractérise souvent par une douleur tirante près du nombril due à une augmentation de la taille de l'ovule et à l'étirement de la trompe. Une grossesse extra-utérine suspectée n'est parfois possible que sur cette base. Un diagnostic précis est établi par échographie.

Que peut dire une douleur aiguë à la gauche du nombril chez les femmes

Une douleur aiguë, apparaissant soudainement dans l'abdomen gauche, peut être un signe de grossesse extra-utérine, qui s'est terminée par la rupture de la trompe de Fallope. Une douleur intense à la dague est accompagnée d'une chute de pression artérielle, d'une accélération du rythme cardiaque, d'une nette détérioration. Les saignements génitaux sont absents, car le sang est versé dans la cavité abdominale.

Des douleurs aiguës dans l'abdomen, à gauche du nombril, chez les femmes chez lesquelles un kyste ovarien gauche a été diagnostiqué peuvent également apparaître lorsque les jambes sont tordues. Cela se produit souvent avec une longue jambe de kyste ou avec un effort physique accru.

Les crises douloureuses sont accompagnées de nausées, de vomissements, d'une faiblesse grave, de constipation et d'une augmentation de la formation de gaz. Le pouls et la respiration deviennent fréquents, la température corporelle augmente. Dans les deux cas, le diagnostic est posé par le médecin après un examen gynécologique et une échographie.

Si la douleur donne à d'autres parties du corps

La douleur associée aux maladies intestinales et au système urogénital chez les femmes en période de crise aiguë est en général rarement localisée uniquement à gauche du nombril. Au fil du temps, il se répand dans tout l'abdomen. Pour certaines affections, une douleur aiguë de la zone para-ombilicale gauche est associée à un retour, à l'aine, au bas du dos, à l'hypochondre gauche, à la clavicule.

Une image similaire est observée avec une colique rénale, un anévrisme de l'aorte abdominale, un ulcère gastrique, une pancréatite. Dans de tels cas, le diagnostic est difficile.

Quand vous avez besoin de voir un médecin

Douleur apparente dans l'abdomen à gauche du nombril, constante ou récurrente - symptôme alarmant. Il est important de déterminer la cause de cette affection et de subir un examen médical planifié.

Dans certains cas, un appel urgent à un médecin est nécessaire pour prendre des mesures urgentes afin de prévenir des complications graves ou de sauver la vie du patient.

Ces situations incluent:

  • la nature croissante de la douleur;
  • la douleur abdominale est accompagnée de fièvre et d'une détérioration de l'état général;
  • nausée et vomissements répétés;
  • douleur aiguë qui ne peut être tolérée;
  • une forte diminution de la pression artérielle;
  • il y avait une diarrhée avec du sang;
  • douleur aiguë dans l'abdomen à gauche du nombril pendant la grossesse.

Ces cas ne doivent pas être laissés sans soins médicaux, car ils nécessitent parfois une intervention chirurgicale ou des mesures de réanimation. Ne tolérez pas la douleur et attendez que les symptômes disparaissent d'eux-mêmes: un traitement médicamenteux compétent initié de manière intempestive peut entraîner une invalidité ou la mort.

Douleur abdominale à la gauche du nombril chez la femme enceinte

Le syndrome douloureux du côté gauche de l'abdomen pendant la grossesse survient assez souvent et peut être à la fois une manifestation de processus physiologiques normaux associés à une augmentation de l'utérus et un signe de pathologie. Lors de l'établissement d'un diagnostic et du choix d'une méthode de traitement, beaucoup dépend de la durée de la grossesse, de l'intensité de la douleur et des symptômes associés.

Au premier trimestre, une gêne sur le côté gauche de l'abdomen indique le plus souvent:

  • avortement raté;
  • grossesse extra-utérine;
  • décollement placentaire;
  • déficit en progestérone.

Une consultation médicale et un diagnostic par ultrasons aideront à déterminer la cause de la douleur. Des soins médicaux opportuns aideront à éviter l’avortement (fausse couche).

À des périodes ultérieures, des douleurs surviennent en raison de l'étirement des ligaments de l'utérus élargi ou de la pression exercée sur les organes abdominaux (intestin ou rate). Si la douleur est de faible intensité et disparaît après un repos, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Important à savoir! À tout stade de la grossesse, douleur abdominale aiguë, crampes ou douleur sourde dans la région du nombril à gauche ou à droite, accompagnée d'un écoulement sanglant - une raison pour appeler immédiatement un médecin! Le traitement en temps opportun dépend de la vie du futur bébé et de la femme elle-même.

La douleur dans l'abdomen à gauche du nombril est un symptôme terrible de nombreuses maladies qui nécessitent l'avis d'un médecin et un examen approfondi.

Les médecins insistent, négligent de manière inacceptable leur santé et ignorent les signaux que le corps envoie. Le traitement commencé à temps permet d'éviter les complications et de guérir d'une éventuelle maladie.

Douleur abdominale à gauche du nombril. Les raisons de cette vidéo utile sont:

Causes possibles de la douleur abdominale. Opinions des médecins:

http://womane.ru/prichiny-boli-zhivote-sleva-pupka-zhenshhin-vozmozhnye-zabolevaniya-rezkaya-noyushhaya-bol.html

Pourquoi ça fait mal à la gauche du nombril?

La douleur abdominale est un symptôme de nombreuses maladies. Certaines d’entre elles nécessitent une attention médicale urgente. Lorsque la douleur est localisée à un endroit donné, cela indique une affection spécifique.

Douleur abdominale à gauche du nombril, symptôme de la maladie

Parfois, il y a une douleur dans l'abdomen à gauche du nombril. Il a une intensité et un caractère variables, souvent accompagné de diarrhée, nausée, faiblesse, saignements et même de convulsions. Il peut provoquer une pathologie du tractus gastro-intestinal ou des maladies du système urogénital.

La douleur dans l'abdomen à gauche du nombril peut être due à diverses maladies, nous considérons alors toutes les causes possibles

Il est important de diagnostiquer rapidement la maladie afin de prendre des mesures thérapeutiques en temps opportun. Découvrez quelles maladies ils disent douleur à l'abdomen gauche près du nombril, et quand vous avez besoin de contacter immédiatement les experts.

Sur le côté gauche de la cavité abdominale, au niveau du nombril, se trouvent plusieurs organes internes importants:

  • l'intestin grêle;
  • partie du gros intestin;
  • côlon sigmoïde;
  • la rate;
  • uretère gauche;
  • rein gauche;
  • une partie du pancréas;
  • trompe de Fallope et ovaire gauche.

Dans 90% des cas, quand il y a une douleur dans l'abdomen du côté gauche du nombril, la raison réside dans des maladies intestinales d'étiologies différentes.

Le plus souvent, la douleur ombilicale n'est pas le seul symptôme de ces maladies. De la manifestation d'autres symptômes caractéristiques de la maladie dépend du diagnostic correct et du traitement.

Le tableau indique les principales maladies et décrit la nature de la douleur et les symptômes associés (dans la période aiguë), ce qui peut provoquer une douleur à l’abdomen gauche du nombril.

les maladies

Même un syndrome douloureux modéré dans l'abdomen situé à gauche du nombril, associé à d'autres symptômes, doit rester en alerte et servir de motif pour obtenir des soins médicaux. Seul un spécialiste expérimenté, après les recherches nécessaires, peut établir le diagnostic.

Faites attention! La prise de médicaments (analgésiques, antiémétiques ou diarrhée) n’est autorisée que dans les cas extrêmes où il n’est pas possible de consulter un médecin. Les médicaments brouillent l'image de l'évolution de la maladie et rendent difficile l'établissement d'un diagnostic.

Douleurs douloureuses - quelle pourrait être la raison

Les douleurs douloureuses dans l'abdomen, à gauche du nombril, sont plus caractéristiques des maladies inflammatoires chroniques du tractus gastro-intestinal. Une gastrite, une colite, une sigmoïdite souvent récurrentes sans traitement adéquat conduit à une évolution chronique lorsque le syndrome de la douleur à l'estomac est d'intensité faible, mais qu'il est constant.

Souvent, les patients acceptent même cette douleur et s'y habituent. La douleur peut légèrement augmenter après avoir mangé ou été aux toilettes. Une autre cause possible de douleur dans le côté gauche de la cavité abdominale est une entorse à la capsule due à diverses causes (maladies virales ou oncologiques, blessures, anémie ferriprive).

Faites attention! La douleur douloureuse dans l'abdomen gauche près du nombril peut être le premier signe de rupture sous-capsulaire de la rate.

Que peut-on dire en tirant sur la gauche du nombril chez les femmes

Chez la femme, une gêne abdominale à gauche du nombril est souvent associée à des problèmes gynécologiques. Les maladies les plus courantes, dont le symptôme est une douleur persistante dans l'abdomen gauche près du nombril chez la femme, sont l'inflammation (ou une tumeur de l'ovaire gauche) et l'endométriose. Une autre cause possible est une grossesse extra-utérine.

Inflammation de l'ovaire

L'inflammation aiguë de l'ovaire gauche est facile à diagnostiquer, car la maladie débute par une élévation de la température corporelle jusqu'à 40 0 ​​С, une douleur intense du côté gauche de l'abdomen et des sécrétions abondantes et purulentes de l'appareil génital.

La maladie chronique s'accompagne de douleurs périodiques au niveau du nombril, qui changent d'intensité en fonction du jour du cycle menstruel.

Cela est dû à une augmentation de la taille de l'ovaire et à une possible accumulation de liquide dans la voûte postérieure de l'utérus ou du tube. La maladie est diagnostiquée à l'aide d'un diagnostic par ultrasons et à partir des résultats d'analyses de sang, de microscopie et de bakposev.

Le traitement est complet effectué à l'hôpital.

Endométriose

La maladie se caractérise par une prolifération pathologique de l'endomètre (tissu glandulaire de l'utérus) dans d'autres organes de la cavité abdominale.

Si la croissance de l'endomètre se produit principalement du côté gauche, la femme a une douleur pressante au niveau du nombril. Le syndrome douloureux est accompagné de pertes sanglantes intermenstruelles. La douleur est souvent exacerbée par le contact sexuel, la miction ou les selles.

Grossesse extra-utérine

La grossesse qui se développe dans les trompes de Fallope (sur le côté gauche) se caractérise souvent par une douleur tirante près du nombril due à une augmentation de la taille de l'ovule et à l'étirement de la trompe. Une grossesse extra-utérine suspectée n'est parfois possible que sur cette base. Un diagnostic précis est établi par échographie.

Que peut dire une douleur aiguë à la gauche du nombril chez les femmes

Une douleur aiguë, apparaissant soudainement dans l'abdomen gauche, peut être un signe de grossesse extra-utérine, qui s'est terminée par la rupture de la trompe de Fallope. Une douleur intense à la dague est accompagnée d'une chute de pression artérielle, d'une accélération du rythme cardiaque, d'une nette détérioration. Les saignements génitaux sont absents, car le sang est versé dans la cavité abdominale.

Des douleurs aiguës dans l'abdomen, à gauche du nombril, chez les femmes chez lesquelles un kyste ovarien gauche a été diagnostiqué peuvent également apparaître lorsque les jambes sont tordues. Cela se produit souvent avec une longue jambe de kyste ou avec un effort physique accru.

Les crises douloureuses sont accompagnées de nausées, de vomissements, d'une faiblesse grave, de constipation et d'une augmentation de la formation de gaz. Le pouls et la respiration deviennent fréquents, la température corporelle augmente. Dans les deux cas, le diagnostic est posé par le médecin après un examen gynécologique et une échographie.

Si la douleur donne à d'autres parties du corps

La douleur associée aux maladies intestinales et au système urogénital chez les femmes en période de crise aiguë est en général rarement localisée uniquement à gauche du nombril. Au fil du temps, il se répand dans tout l'abdomen. Pour certaines affections, une douleur aiguë de la zone para-ombilicale gauche est associée à un retour, à l'aine, au bas du dos, à l'hypochondre gauche, à la clavicule.

Une image similaire est observée avec une colique rénale, un anévrisme de l'aorte abdominale, un ulcère gastrique, une pancréatite. Dans de tels cas, le diagnostic est difficile.

Quand vous avez besoin de voir un médecin

Douleur apparente dans l'abdomen à gauche du nombril, constante ou récurrente - symptôme alarmant. Il est important de déterminer la cause de cette affection et de subir un examen médical planifié.

Dans certains cas, un appel urgent à un médecin est nécessaire pour prendre des mesures urgentes afin de prévenir des complications graves ou de sauver la vie du patient.

Ces situations incluent:

  • la nature croissante de la douleur;
  • la douleur abdominale est accompagnée de fièvre et d'une détérioration de l'état général;
  • nausée et vomissements répétés;
  • douleur aiguë qui ne peut être tolérée;
  • une forte diminution de la pression artérielle;
  • il y avait une diarrhée avec du sang;
  • douleur aiguë dans l'abdomen à gauche du nombril pendant la grossesse.

Ces cas ne doivent pas être laissés sans soins médicaux, car ils nécessitent parfois une intervention chirurgicale ou des mesures de réanimation. Ne tolérez pas la douleur et attendez que les symptômes disparaissent d'eux-mêmes: un traitement médicamenteux compétent initié de manière intempestive peut entraîner une invalidité ou la mort.

Douleur abdominale à la gauche du nombril chez la femme enceinte

Le syndrome douloureux du côté gauche de l'abdomen pendant la grossesse survient assez souvent et peut être à la fois une manifestation de processus physiologiques normaux associés à une augmentation de l'utérus et un signe de pathologie. Lors de l'établissement d'un diagnostic et du choix d'une méthode de traitement, beaucoup dépend de la durée de la grossesse, de l'intensité de la douleur et des symptômes associés.

Au premier trimestre, une gêne sur le côté gauche de l'abdomen indique le plus souvent:

  • avortement raté;
  • grossesse extra-utérine;
  • décollement placentaire;
  • déficit en progestérone.

Une consultation médicale et un diagnostic par ultrasons aideront à déterminer la cause de la douleur. Des soins médicaux opportuns aideront à éviter l’avortement (fausse couche).

À des périodes ultérieures, des douleurs surviennent en raison de l'étirement des ligaments de l'utérus élargi ou de la pression exercée sur les organes abdominaux (intestin ou rate). Si la douleur est de faible intensité et disparaît après un repos, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Important à savoir! À tout stade de la grossesse, douleur abdominale aiguë, crampes ou douleur sourde dans la région du nombril à gauche ou à droite, accompagnée d'un écoulement sanglant - une raison pour appeler immédiatement un médecin! Le traitement en temps opportun dépend de la vie du futur bébé et de la femme elle-même.

La douleur dans l'abdomen à gauche du nombril est un symptôme terrible de nombreuses maladies qui nécessitent l'avis d'un médecin et un examen approfondi.

Les médecins insistent, négligent de manière inacceptable leur santé et ignorent les signaux que le corps envoie. Le traitement commencé à temps permet d'éviter les complications et de guérir d'une éventuelle maladie.

Douleur abdominale à gauche du nombril. Les raisons de cette vidéo utile sont:

Causes possibles de la douleur abdominale. Opinions des médecins:

Si les douleurs intenses dans l'abdomen vous inquiètent longtemps, il s'agit alors d'un symptôme de la maladie. Par la localisation de la douleur, on peut dire quel organe abdominal ne peut pas faire face à son travail. La douleur dans l'abdomen à gauche du nombril peut être due à une indigestion, mais elle peut aussi survenir lors de troubles nécessitant un traitement urgent.

Causes de la douleur

Probablement l'apparition d'une douleur près du nombril en pathologie:

  • ulcère duodénal;
  • boucles jéjunum et iléon;
  • grand omentum;
  • estomac (en raison de son omission);
  • organes du système urinaire et reproducteur.

La douleur au-dessus du nombril est ressentie en raison d'un processus pathologique survenant dans l'estomac ou le duodénum. Le plus souvent, c'est l'inflammation qui conduit à l'ulcère peptique. Au début, le malaise apparaît après avoir mangé fort, frit, salé, mais au fur et à mesure que le processus se développe, la douleur devient constante et intense. Lorsque la perforation de la membrane muqueuse forme un "abdomen aigu".

Une douleur sous le nombril indique un problème dans le gros intestin ou dans les organes du système urogénital. Cystite, ischémie, syndrome du côlon irritable, athérosclérose, anévrisme de l’aorte abdominale. Une douleur près du nombril survient souvent chez les femmes atteintes d'oncologie de l'utérus ou des ovaires, de fibromes utérins, d'endométriose.

En règle générale, si l'estomac fait mal au nombril du côté gauche, des anomalies du petit intestin sont détectées. Les dysfonctionnements organiques entraînent non seulement des douleurs et une mauvaise digestion, mais aussi une détérioration de la fonction d'absorption. Des manifestations extra-intestinales se produisent, telles que l'anémie, l'hypovitaminose et le syndrome de malarosorption.

Par conséquent, si la douleur dans la région du nombril est constante ou récurrente, il est nécessaire de consulter un médecin pour exclure obstruction intestinale, crise cardiaque, jéjunite, hernie ombilicale, fermentopathie, oncologie, infection intestinale, syndrome du côlon irritable.

Maladies probables

La plupart des pathologies ont les mêmes manifestations, ce qui signifie qu'il est impossible de poser un diagnostic sans examen. Et pourtant, si le patient est capable de décrire la localisation de la douleur et sa nature, et a également trouvé un lien entre son apparence et la prise de nourriture ou le stress, cela accélérera considérablement le diagnostic et aidera à se débarrasser des tests et examens médicaux inutiles.

S'il y a une douleur au nombril, le médecin suspectera une maladie inflammatoire ou destructive de l'intestin. Parfois, chez les femmes, après la grossesse, il y a un décalage de l'estomac, de sorte que la douleur autour du nombril peut apparaître en raison de problèmes d'estomac.

Pour effectuer un diagnostic différentiel, vous devez collecter un historique complet, effectuer des recherches en laboratoire et sur le matériel. Si le patient a un «abdomen aigu», une intervention chirurgicale urgente est nécessaire.

Obstruction intestinale

La difficulté à promouvoir le contenu intestinal est déclenchée par le blocage de la lumière intestinale par des calculs fécaux, des calculs biliaires, des tumeurs, des parasites, des corps étrangers ou par la compression de l’organe de l’extérieur par des adhérences, des néoplasmes ou des torsions.

Il y a obstruction complète ou partielle, qui est aiguë, subaiguë et chronique. L'emplacement de l'épicentre de la douleur et les symptômes de la maladie dépendront de l'endroit où la lumière est bloquée.

Avec une obstruction aiguë de deux à quatorze heures, les patients ressentent des crampes abdominales sévères, au plus fort des signes de choc (pâleur, sueurs froides, battements de coeur rapides, hypotension). En cas d'obstruction de l'intestin grêle, il se produit des vomissements abondants qui n'apportent pas de soulagement.

Après la première phase de la maladie, une période appelée «bien-être imaginaire» survient, au cours de laquelle la douleur disparaît, mais la rétention des gaz et des selles, les flatulences et l'asymétrie abdominale demeurent. Si le blocage s'est produit dans l'intestin grêle, il peut ne pas y avoir de retard dans les selles, la vidange des parties inférieures est possible après un lavement ou indépendamment. Une péritonite se développe 36 heures après le début de la maladie.

Une obstruction intestinale chronique est rarement formée. En règle générale, il est causé par des adhérences, des hernies, des tumeurs. En pathologie, crampes sévères, retardations des selles et des gaz, nausées et vomissements.

Après des heures ou deux jours, les symptômes disparaissent d'eux-mêmes ou après un traitement médicamenteux. Lorsque l'obstruction intestinale nécessite une surveillance dans le service de chirurgie. Jusqu'à ce qu'un spécialiste soit examiné, il est interdit de faire des lavement, de prendre des analgésiques ou des laxatifs.

Troubles circulatoires

Une douleur intense autour du nombril peut également être ressentie à la suite d'une altération de la circulation mésentérale. La cause du processus pathologique est le blocage des vaisseaux du mésentère par un caillot de sang ou la compression de l'artère par une tumeur.

Avec la maladie apparaissent de fortes douleurs spasmodiques au sommet de l’abdomen, près du nombril. Lorsque les patients prennent une posture forcée genou-coude, l'intensité diminue légèrement. La douleur n'est pas supprimée, même les antidouleurs puissants.

En plus de la douleur, il existe une tachycardie, une augmentation de la pression artérielle. Le patient a peur. L'intestin réagit à l'ischémie avec vomissements et diarrhée. Après 6 à 12 heures, après l'apparition des premiers symptômes, la douleur disparaît, car la nécrose décède à la suite de la nécrose. Le sang est visible dans les matières fécales et les vomissements.

L'athérosclérose ou l'aortoartérite provoque une ischémie intestinale chronique. La douleur dans cette maladie est ressentie dans la région épigastrique, dans la fosse iliaque du côté droit. Les attaques commencent 20 à 40 minutes après un repas.

Les patients se plaignent de douleurs spasmodiques sévères (passe après la prise de nitroglycérine), de gargouillis dans l’abdomen, de violation du fauteuil. Au fur et à mesure que la maladie progresse, il est nécessaire d'examiner et de procéder au traitement le plus tôt possible.

Inflammation du jéjunum

Les infections intestinales, les invasions helminthiques, la consommation excessive d'alcool, la malnutrition, une maladie du foie, des troubles métaboliques ou des états d'immunodéficience peuvent entraîner le développement d'une inflammation chronique du jéjunum (eunit).

En pathologie due à un spasme de la paroi intestinale, une douleur est ressentie dans la région proche du nombril. L'inconfort peut également déclencher une distension intestinale due à l'exposition aux gaz accumulés.

L'inflammation des ganglions mésentériques (mésadénite) se manifeste également par des douleurs au côté gauche, à droite ou à gauche du nombril.

Avec le développement du processus pathologique, une gangliolite se forme et la douleur spastique est remplacée par une douleur brûlante. En plus de la douleur, il existe une diarrhée sévère (jusqu'à 20 fois par jour), qui peut survenir immédiatement après un repas.

La clinique comprend la faiblesse, le changement de pression artérielle, les mains tremblantes. En raison d’une violation de la microflore intestinale, les matières fécales sont mousseuses et dégagent une odeur fétide. Si les modifications dans l'intestin sont significatives, les matières fécales ont un aspect huileux et une texture semblable à celle de la pommade.

Manque d'enzymes

Si des quantités insuffisantes d'enzymes sont synthétisées par les glandes ou si elles ne sont pas actives, cela entraîne une digestion inadéquate. Les entéropathies déficientes en enzymes peuvent être congénitales (c'est-à-dire d'hérédité) ou acquises à la suite de modifications inflammatoires ou dystrophiques de la couche muqueuse de l'intestin grêle.

En cas de maladie, la douleur dans la région du nombril après avoir consommé certains aliments, par exemple le lait de vache ou le gluten, en souffre. Les exclure du régime vous permet d’éliminer les symptômes. Si la maladie s'est développée à un âge précoce, cela entraîne un retard dans le développement physique.

Sur le plan clinique, la maladie se manifeste par une douleur au niveau du nombril, une diarrhée chronique (5 à 15 selles par jour) et des symptômes de malabsorption. La douleur est provoquée par un spasme des muscles lisses de l'intestin, elle est de nature épisodique.

Des restes de nourriture non digérés sont visibles dans les matières fécales, ainsi que des protéines, des graisses et des glucides qui ne sont pas absorbés par l'intestin grêle. Avec la maladie, l'absorption des micro-éléments et des vitamines, en particulier liposolubles (A, D, E, K), est perturbée. En raison de la détérioration des fonctions de l'intestin grêle, une personne perd du poids, ce qui peut conduire à l'épuisement.

Tumeur dans les intestins

Une tumeur dans l'intestin grêle se développe assez rarement (dans 1 à 2% des cas). En règle générale, elle se retrouve chez l'homme après 30 ans. Le plus souvent, la tumeur se produit dans le duodénum, ​​ce qui s’explique par le contact de la muqueuse avec les sucs biliaires et pancréatiques.

Les tissus tumoraux peuvent se développer dans la lumière intestinale et provoquer une obstruction intestinale ou germer profondément dans la paroi de l'intestin grêle, ce qui provoque un saignement intestinal, une rupture de la muqueuse et une péritonite.

Si la tumeur serre des organes adjacents, une pancréatite, une jaunisse, une ischémie intestinale, une ascite peuvent se développer. Dans certains cas, la tumeur est épissée avec les anses intestinales adjacentes, la vessie, le omentum, le gros intestin, ce qui conduit à la formation d'un conglomérat sédentaire.

Les symptômes de la maladie dépendent du type de tumeur, de son emplacement et de sa taille. En oncologie, il existe une douleur cramponneuse intense dans le nombril, ainsi que des nausées, des éructations, des brûlures d'estomac, de la diarrhée, des grondements abdominaux, une intoxication et une perte de poids. Dans le cancer, les selles deviennent goudronneuses et l'anémie progresse.

Syndrome du côlon irritable

La maladie se réfère à la fonctionnelle, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de lésions organiques de l'intestin grêle. Le trouble est associé à un péristaltisme altéré. La maladie a une forme de vague, la progression n’est pas observée. Les attaques se produisent assez souvent (plus de trois jours par mois), généralement en situation de stress émotionnel.

En raison d'une violation de la motilité, des flatulences apparaissent, ce qui provoque des douleurs près du nombril ou dans le bas de l'abdomen. Avec la maladie peut se produire comme la diarrhée et la constipation. Il est à noter que la maladie a une cyclicité quotidienne, le pic se produit le matin. Les douleurs coupantes ou crampes autour du nombril sont plus fréquentes après le petit-déjeuner. Vider les entrailles apporte un soulagement.

Colite ulcéreuse

Dans cette maladie, les ulcères et l'érosion se produisent sur la muqueuse intestinale. Le patient s'inquiète d'une diarrhée accompagnée de sang et de douleurs abdominales d'intensité variable. La pathologie est caractérisée par des complications sous la forme d'une obstruction ou de manifestations intestinales, dans lesquelles apparaît le syndrome "d'abdomen aigu".

Une opération urgente est nécessaire. La colite ulcéreuse non compliquée conduit à une élévation de la température corporelle aux valeurs fébriles et à une fausse envie de vider l'intestin, de la flatulence.

La maladie de Crohn

Dans la maladie de Crohn, l'inflammation peut se développer sur n'importe quelle partie de la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal, le plus souvent l'iléon est affecté. La maladie est génétiquement déterminée. L'infection intestinale est un facteur provoquant.

Cliniquement, la maladie présente des symptômes d'intoxication, d'hyperthermie, de diarrhée, de perte de poids, de douleurs abdominales, de flatulences, de vomissements. Avec une complication peut développer une occlusion intestinale, perforation, mégalcolone toxique, fistule dans la vessie.

En raison des effets de virus ou de bactéries dans les ganglions lymphatiques mésentériques, un processus inflammatoire peut commencer. En règle générale, il se développe sous l'influence de staphylocoques, Shigella, Klebsiella, Salmonella, entérovirus, adénovirus, bacille de la tuberculose.

En pathologie, il existe une douleur intense, longue et crampante à la gauche du nombril ou au-dessus de l'abdomen, qui est aggravée par l'exercice. En outre, des symptômes d'intoxication, d'essoufflement, de tachycardie, de diarrhée, d'hyperthermie.

Dans la forme chronique de la maladie, la clinique est effacée, la douleur est légère, à court terme, aggravée après un exercice. Le long cours de la maladie conduit à la formation d'adhérences, qui peuvent former une obstruction intestinale.

Avec la progression de la pathologie, les ganglions lymphatiques sont remplis d'exsudat purulent pouvant entraîner la rupture de l'abcès et l'écoulement du contenu des ganglions lymphatiques dans la cavité abdominale, ce qui entraîne une péritonite et une septicémie se produit.

La douleur autour du nombril peut être causée par une hernie ombilicale. Habituellement, le prolapsus de l’intestin dans l’anneau ombilical survient pendant l’enfance et ne gêne pas, et à l’âge de cinq ans, il disparaît de lui-même.

Dans de rares cas, une violation ou une inflammation du contenu du sac herniaire peut se produire, provoquant une douleur intense, des nausées, des vomissements, du sang dans les selles, une rétention de gaz et nécessitant une intervention médicale urgente.

Si le nombril est douloureux à droite, à gauche ou en bas, il s'accompagne d'autres symptômes (diarrhée, vomissements, fièvre, faiblesse) ou s'il ne dure pas deux heures, alors vous devriez consulter un médecin.

Les causes de la douleur ne seront connues qu'après un examen visuel de la muqueuse intestinale et de l'estomac (endoscapia), de l'échographie, du sang, de l'urine et des selles. Un tomogramme peut être nécessaire pour détecter une altération fonctionnelle. Si le gastro-entérologue ne détecte pas de pathologies, le patient sera référé à un urologue, un gynécologue ou un psychiatre.

Parfois, les femmes et les enfants ressentent des douleurs abdominales du côté gauche. Cependant, les raisons de leur apparition peuvent être très diverses. Cela est dû au fait que divers organes sont situés dans la cavité abdominale et qu’une anomalie se déclenche en provoquant une douleur. Dans de tels moments, vous devez être capable de distinguer le type de douleur et de comprendre quel organe peut en être la cause.

Ce qui est à gauche du nombril

Dans la cavité abdominale, il y a des organes qui travaillent sans repos et tombent sous l'influence des actions malveillantes de la personne elle-même (boissons alcoolisées, régime alimentaire malsain, etc.). C'est ce qui provoque l'usure prématurée des organes, ce qui provoque des douleurs et des crampes abdominales.

Reste dans la cavité abdominale sont situés:

Les violations survenant dans un organe particulier provoquent une réponse immunitaire - syndrome de douleur. Il se produit généralement au niveau du site de localisation de l'organe affecté. Cependant, la source de la douleur peut parfois se situer ailleurs, mais plutôt sur le côté gauche de l'abdomen, de sorte qu'un autodiagnostic peut non seulement ne pas avoir le résultat souhaité, mais également provoquer une aggravation.

La nature et l'emplacement de la douleur

Les douleurs abdominales à gauche ont une intensité différente et se manifestent différemment. Ils peuvent être:

  • S'accroche.
  • Coupe.
  • Un picotement qui rappelle le brûlage.
  • Pleurnicher.

Le plus souvent, les gens font face à des douleurs douloureuses. Ils peuvent être provoqués par des organes situés dans cette zone: les ovaires, le pancréas, les reins.

En outre, la douleur à gauche du nombril peut être divisée en supérieure et inférieure. Cela est dû à l'emplacement du foyer douloureux. Autrement dit, si les femmes ont une douleur dans la partie inférieure gauche du nombril dans l'abdomen, le système intestinal ou urinaire est très probablement affecté. Dans de tels cas, il est recommandé de consulter le gynécologue local et de déterminer si une inflammation des trompes de Fallope, des fibromes utérins, une endométriose s'est produite.

Lorsque la douleur apparaît dans le coin supérieur gauche du nombril, vous devez vérifier la fonctionnalité:

  • Oesophage
  • La rate.
  • Estomac
  • Pancréas.

Si l'étude de ces organes a montré l'absence de toute violation, il est nécessaire d'examiner de manière approfondie la cavité abdominale et la poitrine à la recherche d'ecchymoses et de blessures en utilisant une méthode de radiographie.

Plus sur les douleurs à la gauche du nombril

Comme mentionné précédemment, la douleur par le bas est le plus souvent provoquée par des troubles du système reproducteur, urinaire et intestinal. Il est impossible de déterminer indépendamment la source des violations sans connaissances médicales ni résultats de l’étude. Par conséquent, après s’être familiarisé avec les éventuelles pathologies pouvant provoquer une douleur, il est recommandé de contacter votre médecin traitant.

Maladies gynécologiques

La cause la plus fréquente de douleur à gauche dans le domaine de la gynécologie est la pathologie de l'endomètre. Ensuite, la femme ressent une douleur persistante d'intensité variable, éventuellement paroxystique. Si la douleur est donnée du côté droit, cela peut indiquer la présence d'une endométriose ou d'une hyperplasie de l'endomètre, une inflammation utérine, accompagnée de la formation d'ulcères.

Avec l'apparition de tumeurs inoffensives, telles que:

La douleur sera insignifiante, cependant, avec les rapports sexuels et l'exercice excessif, elle deviendra plus forte. Habituellement, les femmes ne se rendent pas immédiatement à la clinique avec des plaintes de ces douleurs, car elles peuvent disparaître pendant un certain temps et ne pas provoquer d'autres symptômes qui les incitent à consulter le gynécologue.

Toutefois, si vous remarquez ces symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin:

  • Si les règles ne sont pas régulières, le cycle est interrompu.
  • Il y a des écoulements sanguins du vagin entre les menstruations.
  • Poursuivre constamment la faiblesse, le vertige ou le mal de tête, nauséeux.
  • La température corporelle augmente souvent.
  • Pendant les rapports sexuels, les douleurs menstruelles deviennent plus intenses.

Si la colite est faible à gauche du nombril, cela peut indiquer la présence de salpingoophorite - inflammation annexielle. En outre, le symptôme peut augmenter, saisir les parties latérales et inférieures de la cavité abdominale, devenir plus fort.

Au cours de l’exacerbation de la maladie, sa nature peut se transformer en coupure.

N'oubliez pas que le plus souvent, les femmes apprennent la grossesse pendant une période de 3 à 7 semaines. S'il y a une douleur à gauche, particulièrement sévère. Il est recommandé de faire un test de grossesse. Si vous voyez 2 bandelettes comme résultat, cela signifie que l'embryon n'a pas atteint l'utérus, mais est attaché à la trompe de Fallope / à l'ovaire et a provoqué une grossesse extra-utérine.

Maladies du système urinaire et reproducteur

Des douleurs mineures à gauche, près du nombril, peuvent survenir en raison de maladies des systèmes urinaire et reproducteur: avec pyélonéphrite, glomérulonéphrite, cystite. Le dernier diagnostic provoque des sensations moins intenses, par rapport aux maladies antérieures. La cystite est une maladie caractérisée par un processus inflammatoire de la vessie (infectieux).

Par conséquent, s’il existe des symptômes supplémentaires, vous devez immédiatement consulter un médecin:

  • Douleur ou malaise pendant le contact sexuel.
  • Augmentation de l'excrétion de l'urine, accompagnée de douleur ou d'inconfort.
  • La turbidité de l'urine, ainsi que l'apparition d'impuretés sanglantes, de sédiments.
  • Sensations de brûlure ou de coupures au début de l'urine.
  • Augmentation de la température sous-fébrile.

Si vous présentez des symptômes similaires, contactez immédiatement un spécialiste, car l'élimination de la source d'infection et des symptômes nécessite l'utilisation d'antibiotiques pharmacologiques: Flemoxin, Amoxicillin, Ampicillin ou Ciston, Canephron aux herbes. Si le médecin trouve un gonflement ou un liquide lors de l'examen, il prescrira Brusniver.

Pathologie intestinale

Les perturbations intestinales provoquent toujours des douleurs abdominales. Ces défaillances peuvent être causées par une alimentation électrique inadéquate ou une accumulation de gaz. Les spasmes surviennent rarement en raison de l'inflammation de diverses parties de l'intestin: diverticulite, colite, entérite. Dans ce cas, le syndrome douloureux sera prononcé, il peut disparaître pendant un moment puis réapparaître.

Les pathologistes intestinaux manifestent les symptômes suivants:

  • Selles douloureuses.
  • Douleurs abdominales.
  • La couleur des matières fécales, l'odeur et la texture seront différentes de la norme.
  • Dans les matières fécales apparaîtra du mucus, du sang, etc.

L'apparition de tels symptômes est le principal symptôme d'un développement pathologique néfaste.

Retarder le traitement ou sélectionner des médicaments de manière incorrecte peut provoquer des complications. Demander de l'aide médicale immédiatement!

Si le ventre est à gauche du nombril chez un enfant

Le corps des enfants est également sensible aux lésions infectieuses et pathologiques. Ces maladies surviennent chez des personnes de différents âges. Par conséquent, toute plainte d'un enfant au sujet de douleurs abdominales doit être examinée par un spécialiste.

Ce qui est interdit avec des douleurs abdominales

Peu importe où se situe le foyer douloureux, cela peut constituer un risque grave pour la santé. Par conséquent, le traitement est recommandé immédiatement après l'apparition de ce symptôme et sous la surveillance du médecin traitant.

Si vous ressentez des douleurs dans la cavité abdominale de quelque intensité que ce soit, il est strictement interdit:

  • Réchauffez la zone touchée avec un coussin chauffant.
  • Buvez des laxatifs pour vider.
  • Utilisez des analgésiques. Cependant, si une appendicite est suspectée, le spasmalgon est autorisé à boire.
  • Faire des grésillements
  • Prendre de la nourriture.

En plus des causes de douleur à l'abdomen gauche décrites dans cet article, il existe d'autres pathologies non moins dangereuses. Il n'est donc pas recommandé de s'auto-traiter. En cas de douleur aiguë, vous devez mettre le patient sur le lit, attacher de la glace sur le site de l'inflammation et appeler immédiatement une ambulance. S'il y a un léger syndrome de douleur, vous devriez appeler le médecin à la maison ou venir vous-même à la clinique en voiture ou en taxi. Dans ce cas, retarder l'enquête est extrêmement inacceptable. Plus tôt la source de la douleur est identifiée, moins de complications surviendront au cours du processus de traitement.

http://gastroblog.ru/raznoe/pochemu-bolit-sleva-ot-pupka.html

Publications De Pancréatite