Changements diffus dans le foie

Les changements diffus dans le foie sont une pathologie courante caractérisée par le développement de transformations des tissus des glandes. Le danger est que la maladie se développe même avec des désordres mineurs et n'est pas rare chez les enfants.

La principale cause de modifications diffuses du parenchyme hépatique est la survenue d'une pathologie quelconque du système hépatobiliaire. Parmi les facteurs prédisposants émettent des maladies d'autres organes internes.

Le tableau clinique n’est pas spécifique. Il est caractéristique de la plupart des maladies du foie. Certaines personnes ont des fuites asymptomatiques (s'il y a des modifications diffuses modérées dans le foie). Les principaux signes cliniques sont l'hépatomégalie et la jaunisse, des modifications de l'urine et des selles, du prurit et des éruptions cutanées.

Les mesures diagnostiques reposent sur des procédures instrumentales. Cela est dû au fait que les études montrent des signes d'écho spécifiques pouvant indiquer l'étiologie. Les tests de laboratoire et les manipulations du médecin sont auxiliaires.

Pour tout changement dans le foie, le traitement sera dicté par une source provocante. Dans certains cas, des médicaments et une thérapie par le régime sont indiqués, et dans d'autres, une chirurgie.

Étiologie

Un changement diffus dans le foie agit comme une pathologie secondaire, c’est-à-dire qu’il ne peut pas s'agir d’une maladie indépendante. Parmi les principales maladies à l'origine de modifications diffuses du foie, on distingue:

  • maladie grasse ou alcoolique;
  • hépatite virale ou nature auto-immune;
  • le diabète;
  • forme sclérosante de cholangite;
  • cirrhose du foie;
  • tumeur maligne ou bénigne;
  • cholécystite chronique;
  • effets indésirables des agents pathogènes;
  • écoulement de l'hypertension portale;
  • la propagation des métastases du cancer au foie;
  • la présence de surpoids;
  • troubles métaboliques;
  • malformations cardiaques acquises;
  • kystes du foie;
  • régime alimentaire malsain;
  • insuffisance cardiaque;
  • un large éventail de maladies de nature auto-immune ou infectieuse;
  • prendre des médicaments sans raison apparente ou en violation des recommandations du médecin traitant;
  • respect de régimes excessivement stricts;
  • intoxication grave avec des produits chimiques, des drogues ou de l'alcool;
  • perturbation du fonctionnement du système endocrinien, en particulier de la glande thyroïde;
  • chimiothérapie ou radiothérapie à long terme;
  • dépendance perpétuelle aux mauvaises habitudes.

Les provocateurs devraient inclure l'hérédité accablée - une prédisposition à l'une des maladies du foie.

Les changements diffus dans le foie ne sont pas rares, même chez les enfants. Dans de tels cas, les causes immédiates sont:

  • malformations cardiaques congénitales;
  • pathologies primaires du système hépatobiliaire - apparues au cours du développement fœtal;
  • utilisation à long terme d'antibiotiques par l'enfant à des fins médicinales;
  • développement ou exacerbation de l'hépatite chez une femme portant un enfant.

La pathologie peut se développer chez les personnes âgées. Le provocateur devient souvent la présence d'une maladie chronique, caractéristique de la vieillesse.

Classification

Les modifications diffuses de la structure du foie ont plusieurs degrés de gravité - voici la principale classification:

  • prononcé - dans la plupart des situations, il survient à la suite du développement d'un oncologie, d'une hépatite virale, d'une maladie alcoolique ou d'une dégénérescence graisseuse, et sa cause ne peut être éliminée qu'avec l'aide d'une intervention chirurgicale;
  • modérée - due à la malnutrition, à une intoxication chimique, à des troubles métaboliques et à des pathologies endocriniennes; pour être traité, vous devez prendre des médicaments, suivre un régime alimentaire équilibré et subir une procédure de purification du sang;
  • insignifiant - ils peuvent ne pas être ressentis pendant une longue période, les enfants présentent des symptômes bénins.

Le processus pathologique peut être localisé dans n'importe quelle partie du foie. La lésion peut se situer à l’emplacement de l’organe:

La probabilité d’atteinte des organes internes proches, notamment les reins, le pancréas et la rate, n’est pas exclue.

Par la nature de l'écoulement, les changements diffus dans le foie sont:

Les principales procédures de diagnostic sont les procédures instrumentales (IRM, tomodensitométrie et échographie), indiquant la présence de signes d'écho spécifiques, à savoir:

Symptomatologie

Pour les lésions diffuses de l'organe du système hépatobiliaire se caractérise par l'absence de signes cliniques spécifiques qui indiqueraient avec précision la survenue d'une maladie spécifique. Les symptômes de la maladie sont prononcés, il ne peut être ignoré.

Les principaux symptômes de la maladie:

  • syndrome douloureux d'intensité variable - les douleurs se situent sous les côtes droites;
  • foie élargi - hépatomégalie, qui se détecte facilement avec la palpation de l'abdomen;
  • goût amer dans la bouche;
  • perte d'appétit et aversion totale pour les aliments gras;
  • l'apparition d'une teinte blanche, jaune ou grise sur la langue;
  • faiblesse et faiblesse;
  • fatigue accrue et capacité de travail réduite;
  • instabilité émotionnelle;
  • maux de tête;
  • nausée - est présente de façon continue et ne provoque pratiquement pas de pulsions émétiques;
  • une augmentation de la taille de l'abdomen;
  • grandes quantités de gaz;
  • décoloration fécale et urine foncée;
  • jaunissement de la peau, de la sclérotique et des muqueuses;
  • prurit grave;
  • éruption cutanée, ressemblant à l'urticaire;
  • tendance au gonflement;
  • troubles menstruels chez les femmes;
  • diminution du désir sexuel chez les hommes;
  • fluctuations dans les valeurs de la tonicité du sang;
  • éclat artificiel et odeur de selles;
  • exposition fréquente au rhume et aux maladies infectieuses en raison d'un système immunitaire affaibli;
  • légère augmentation de la température;
  • épuisement du corps.

La symptomatologie chez l'adulte ou l'enfant est souvent complétée par les manifestations externes de la maladie sous-jacente qui a provoqué des modifications diffuses du parenchyme hépatique.

Diagnostics

Le processus de diagnostic doit nécessairement être une approche intégrée, car le gastro-entérologue manque d'informations sur l'évolution clinique de la maladie.

Le diagnostic primaire comprend les actions suivantes:

  • étudier les antécédents médicaux non seulement du patient, mais aussi de ses proches parents - dans certains cas, cela indiquera avec précision le principal facteur étiologique;
  • recueil et analyse de l'histoire de la vie;
  • évaluation de la peau, des muqueuses et de la sclérotique;
  • mesure de la température corporelle et de la tonicité du sang;
  • palpation profonde de la paroi abdominale antérieure;
  • une étude détaillée permettra au clinicien de déterminer quand les signes de modifications diffuses du foie apparaissent pour la première fois et avec quel degré d'intensité.

Les tests de laboratoire les plus informatifs:

  • tests cliniques généraux de sang et d'urine;
  • biochimie sanguine;
  • tests hépatiques;
  • coprogramme;
  • tests sérologiques;
  • Tests de PCR;
  • sang et fèces bactériens.

Il est possible de détecter des modifications hépatiques focales diffuses en utilisant les procédures instrumentales suivantes:

  • Échographie du foie;
  • Scanner;
  • IRM
  • radiographie du péritoine;
  • biopsie endoscopique.

La précision ne peut être diagnostiquée que dans les cas où le patient présente les signes échographiques suivants:

  • hétérogénéité de la structure tissulaire;
  • écoplottose accrue;
  • hépatomégalie;
  • violation du schéma des vaisseaux sanguins;
  • différents lobes hépatiques présentent une échogénicité différente;
  • scellement des vannes périportales;
  • atténuation rapide du signal ultrasonore.

Traitement

Le diagnostic de modifications hépatiques diffuses est une indication directe du traitement immédiat, qu'il soit conservateur ou chirurgical. Tout d'abord, les cliniciens se tournent vers des méthodes inutilisables.

Le plus souvent, il est recommandé aux patients de recevoir:

  • substances antivirales;
  • des antibiotiques;
  • hépatoprotecteurs;
  • les phospholipides;
  • les acides aminés;
  • complexes de vitamines et de minéraux;
  • médicaments visant à soulager les symptômes - analgésiques, médicaments pour normaliser la pression artérielle, éliminer les nausées, etc.

Tout le monde, sans exception, montre qu'il respecte un régime alimentaire raisonnable. La diététique prévoit le rejet de tels produits:

  • viandes grasses, volaille et poisson;
  • plats frits, salés et épicés;
  • produits laitiers avec un pourcentage élevé de matières grasses;
  • bouillons riches et premiers plats préparés sur leur base;
  • viande fumée et nourriture en conserve;
  • pâtisseries et pâtisseries fraîches;
  • les abats et les sucreries;
  • oignons et ail;
  • les épinards et l'oseille;
  • les champignons;
  • radis;
  • la mayonnaise;
  • sauces chaudes;
  • thé noir fort;
  • café
  • boissons gazeuses et alcoolisées.

En cas de modifications diffuses du parenchyme hépatique, il n’est pas interdit d’utiliser en quantité quelconque:

  • pain et biscuits secs;
  • confiture et miel faits maison;
  • baies et fruits non acides;
  • purée de légumes;
  • soupes végétariennes ou laitières;
  • omelette protéinée ou œufs durs;
  • salades de légumes et de fruits;
  • saucisse bouillie;
  • types alimentaires de viande et de poisson;
  • compotes et jus de fruits frais;
  • thé vert et cacao.

L'utilisation de recettes de médicaments traditionnelles n'est pas interdite, mais cela ne devrait être fait qu'après l'approbation du médecin traitant. À la maison, vous pouvez préparer des bouillons et des infusions de guérison à partir des composants suivants:

  • l'avoine;
  • menthe;
  • soie de maïs;
  • la propolis;
  • le fenouil;
  • la camomille;
  • bourgeons de bouleau;
  • millefeuille;
  • chien a augmenté;
  • graines de citrouille;
  • feuilles de myrtille;
  • calendula;
  • noyaux d'abricots.

En cas de développement de modifications diffuses du parenchyme, le traitement par une opération est effectué selon les indications individuelles:

  • tumeurs kystiques, malignes et bénignes;
  • métastase du cancer;
  • hypertension portale;
  • l'évolution de la cirrhose ou de l'hépatite sous forme sévère.

Le traitement chirurgical consiste en l'ablation totale ou partielle du foie et des organes internes affectés.

Complications possibles

Quelle que soit la variante du parcours (exprimée, atteinte hépatique diffuse légère ou modérée), la maladie peut provoquer la formation de complications aussi dangereuses:

Prévention et pronostic

Il est possible d'empêcher le développement d'un état tel que les modifications diffuses du foie, en suivant les recommandations simples générales:

  • rejet tout au long de la vie des dépendances;
  • contrôle du poids;
  • des aliments sains et nutritifs;
  • renforcement constant du système immunitaire;
  • Prévenir l'entrée de substances toxiques et toxiques dans le corps;
  • ne prenez que les médicaments prescrits par le médecin traitant - toujours dans le strict respect du dosage et de la durée d'utilisation;
  • diagnostic précoce et élimination des maladies pouvant conduire à l'apparition de modifications pathologiques du foie;
  • passage régulier d'une inspection de routine complète avec une visite à tous les spécialistes.

En soi, ce trouble ne constitue pas un danger pour la vie des patients. Cela signifie que le pronostic et les risques de complications ne sont dictés que par la maladie sous-jacente.

Il ne faut pas oublier que chaque maladie provocatrice a ses propres conséquences, qui aboutissent parfois à la mort.

http://simptomer.ru/bolezni/zheludochno-kishechnyj-trakt/2881-diffuznye-izmeneniya-pecheni

Changements diffus dans le foie

Le foie est l'organe qui ne signale pas une maladie pendant longtemps. Dans la plupart des cas, la pathologie de la glande se manifeste lors du diagnostic par ultrasons. Lorsqu'ils sont confrontés à un enregistrement de "modifications hépatiques diffuses" dans un dossier médical, de nombreux patients paniquent parce qu'ils ne comprennent pas ce que cela signifie. Cependant, les DIP (modifications hépatiques diffuses) ne constituent pas un diagnostic. Cet enregistrement indique diverses pathologies dans l'organe qui provoquent une condition similaire. Diverses études aideront à les identifier.

Les DIP peuvent signaler une cirrhose, une hépatite, une cholangite sclérosante, etc. Cela dépend en grande partie du degré de transformation du tissu hépatique. Des modifications mineures indiquent une maladie virale. Dans le cas d'anomalies graves, nous parlons de pathologies plus graves. Il est donc nécessaire de mener une étude approfondie pour déterminer l'étendue des dommages causés à la glande productrice de bile.

Facteurs causant des changements diffus

De nombreux patients atteints de pathologies hépatiques ne comprennent pas ce que sont des modifications hépatiques diffuses. Pour comprendre ce que ce terme signifie, il faut approfondir l'anatomie.

Le foie est un grand organe parenchymateux composé de nombreux hépatocytes (cellules du foie). La glande est constituée de deux lobes séparés par des canaux biliaires et des vaisseaux sanguins. Comme mentionné précédemment, le DIP n'est pas une maladie spécifique, mais une conséquence de processus anormaux survenant dans le corps. Ce qu'on appelle le changement et l'augmentation du tissu hépatique.

Causes de changements diffus dans la glande:

  • Consommation excessive d'alcool.
  • Fumer longtemps.
  • Nourriture irrationnelle.
  • Troubles multifonctionnels dans le corps résultant de mutations géniques ou chromosomiques.
  • Utilisation à long terme de médicaments puissants ou de médicaments antibactériens.
  • Maladie métabolique du foie.
  • Maladies d'origine virale.
  • Hépatite auto-immune.
  • Cirrhose
  • Perte de poids spectaculaire ou gain de poids.

Les adultes et les enfants sont sujets à des modifications diffuses dues à la jaunisse, à l'hépatomégalie (foie hypertrophié) lors de certaines maladies.

DIP signale que le tissu hépatique subit des modifications résultant de maladies mineures ou de pathologies graves. Pendant le diagnostic, il est recommandé d’enquêter non seulement sur le foie, mais également sur d’autres organes du tractus gastro-intestinal, afin de déterminer l’ampleur des lésions de la glande.

Faites ce test et découvrez si vous avez des problèmes de foie.

Les symptômes

DIP a souvent un parcours effacé, c’est-à-dire que les symptômes graves sont absents. Cependant, on peut distinguer les signes suivants de modifications diffuses du foie:

  • Sensations douloureuses modérées juste sous les côtes.
  • Sensation de lourdeur ou de douleur dans l'avant-bras à droite.
  • La peau et les muqueuses sont peintes dans une nuance jaune.

Si le patient a remarqué des symptômes similaires, vous devriez consulter un médecin.

Pour identifier le degré de lésions organiques diffuses, une échographie est effectuée. Des écarts peuvent survenir non seulement au cours de la maladie initiale, mais également à la suite de certains changements extrahépatiques anormaux. Par exemple, l'amylose (dommages au foie et à d'autres organes causés par l'amyloïde). En conséquence, l’échostructure du foie sera modifiée. En même temps, on observe les signes échographiques suivants: hépatomégalie, augmentation de l’échogénicité de l’organe avec atténuation dans les régions lointaines, structure hétérogène, image ultrasonore à structure granulaire, lissage du dessin des vaisseaux.

Pathologie du foie et du pancréas

Le pancréas est un organe GIT non apparié qui ne présente pas de cavité. Entre cet organe et le foie se trouvent les canaux, par conséquent, les troubles de la fonction d'un organe manifestent les troubles d'un autre.

Des modifications diffuses des deux organes peuvent survenir pour les raisons suivantes:

  • Troubles métaboliques.
  • Pathologie vasculaire.
  • Infections à évolution aiguë ou chronique.

Dommages étendus au foie et au pancréas se manifestant par un jaunissement de la peau, une muqueuse oculaire, un assombrissement de l'urine, une décoloration des matières fécales. Lorsque le trouble fonctionnel de la glande formant la bile se produit, des démangeaisons de la peau. Cela est dû au fait que beaucoup de bile pénètre dans le sang.

Modifications du tissu pancréatique résultant d'un œdème, d'une inflammation, d'un lipomatoz (apparition de nombreux lipomes dans le tissu sous-cutané). En outre, ce processus se développe en raison de la fibrose sur le fond de la réaction inflammatoire et des désordres métaboliques.

Lésions du parenchyme hépatique

Normalement, le tissu parenchymal est une structure homogène légèrement échogène. Dans les lésions diffuses du parenchyme de la glande lors des examens échographiques dans les tissus, on observe des vaisseaux avec des voies biliaires dont la densité est accrue. Des modifications diffuses du parenchyme hépatique peuvent être associées à des maladies graves ou à de légers troubles des fonctions glandulaires. La gravité de l'œdème tissulaire hépatique dépend de la gravité de l'inflammation.

Des modifications diffuses du tissu hépatique peuvent se développer chez les patients présentant un excès de poids, une cirrhose, un diabète, un alcoolisme, un cancer, une hépatite et des formations kystiques. Les helminthes, les maladies infectieuses d'origine virale, la malnutrition peuvent devenir des facteurs provoquants.

Les modifications du parenchyme de l'organe provoquent les symptômes suivants: douleur à la tête, nausée, faiblesse, goût amer dans la bouche, sautes d'humeur.

Changements dans la structure du foie

Des modifications diffuses de la structure du foie peuvent se produire non seulement dans des troubles de la fonctionnalité de l'organe, mais également dans des maladies non liées à la glande. Par exemple, le diabète est menacé par des troubles du métabolisme des protéines, entraînant des dépôts dans le foie.

Dans ce cas, l'hépatomégalie, l'épaississement diffus du foie, et dans les balles profondes, le tissu devient hétérogène. En échographie, la structure hétérogène du foie se présente sous la forme de petites ou de grandes zones présentant des densités différentes avec des produits métaboliques anormaux (protéines, glucides).

Lésions hétérogènes diffuses

L'hétérogénéité de la structure de l'organe peut être due à une obstruction des voies biliaires, à des modifications du tissu conjonctif dans le sens d'une augmentation ou d'une diminution de l'accumulation de substances nocives dans les hépatocytes.

La structure hétérogène diffuse du foie se manifeste par une cirrhose, une accumulation de sels de calcium, une obstruction des veines hépatiques, une hépatite et des troubles métaboliques chez les diabétiques ou les personnes en surpoids. Ensuite, dans le foie, il y a des bosses, la fibrose se développe ou la force du tissu conjonctif diminue, une stéthose (hépatite graisseuse) se manifeste.

Comme mentionné précédemment, les processus pathologiques sont dus à des erreurs nutritionnelles, à une consommation excessive de boissons alcoolisées, etc.

Après l’échographie, le médecin identifie la cause du DIP et établit un diagnostic précis.

En règle générale, la glande qui forme la bile est restaurée d'elle-même, mais si elle n'est pas traitée, une déficience fonctionnelle grave se produit.

Lésions hépatiques diffuses

Des modifications pathologiques du foie entraînent un dysfonctionnement d'organe. Le plus souvent, ces troubles se produisent sur le fond de la maladie du foie.

En règle générale, les lésions dégénératives diffuses provoquent une hépatite. Un peu moins souvent, ces changements se produisent après une intoxication (par les champignons, les sels et les esters de l'acide nitrique, etc.), l'utilisation d'halothane (agent d'inhalation très actif pour l'anesthésie), l'atofana (un médicament). En outre, la dégénérescence des tissus hépatiques est due à une cirrhose, à un apport inapproprié de diurétique, d'hypnotique ou de sédatifs.

Transformation diffuse des conduits du foie

La glande qui forme la bile est constituée de lobules au milieu desquels passent les vaisseaux veineux et les voies biliaires. Le but principal des canaux biliaires est la collecte de la bile. Les canaux excréteurs traversent toute la glande et leurs extrémités sont fermées.

Le DIP affecte tout l'organe, y compris les parois des canaux biliaires. Comme dans d'autres cas, ce processus est dû à l'exposition à des agents pathogènes, à l'alcool, à la malnutrition, etc.

Dommages au foie dans la cholécystite

DIP dans l'inflammation de la vésicule biliaire se produisent souvent.

La cholécystite prolongée est menacée par un processus inflammatoire prolongé, exacerbé de temps à autre. La pathologie est une conséquence d'une autre maladie. Le plus souvent, la cholécystite survient dans un contexte de troubles de la motilité des voies biliaires ou de maladies congénitales.

Hépatomégalie et DIP

La pathologie dans laquelle le foie est élargi est l'hépatomégalie. En règle générale, une augmentation des organes est due à une intoxication par des toxines ou des poisons. Dans ce cas, pratiquement tout le tissu hépatique subit une transformation diffuse. En conséquence, le corps dépasse des côtes (en règle générale, il est assez difficile de sentir la glande). De plus, lorsque le patient est pressé, le patient ressent une douleur, ce qui indique que l'organe nécessite un traitement immédiat.

Lésions réactivement diffuses

La transformation hépatique réactive est une pathologie résultant de maladies des organes gastro-intestinaux, de maladies chroniques de tous les organes, de l'utilisation prolongée de médicaments puissants, par exemple d'agents antibactériens. En violation de la fonctionnalité de la glande formant la bile, développe une pancréatite réactive.

Une telle conclusion avec l'échographie permet d'exclure des tumeurs, des calculs, etc. En outre, l'utilisation des ultrasons peut détecter des lésions focales de densité tissulaire.

Les lésions diffuses ne constituent pas un diagnostic distinct, mais une raison de se soumettre à un diagnostic supplémentaire.

Transformation focale diffuse

Le DIP affecte toute la glande productrice de bile. Lors des examens par ultrasons, des lésions tissulaires sont observées sur toute la surface. Lorsque la transformation focale diffuse du foie affecte des zones limitées de la glande, c'est-à-dire qu'à l'aide d'ultrasons, vous pouvez identifier les foyers de changement dans les tissus sains.

Pathologie du foie chez l'enfant

Chez les nouveau-nés, le DIP est diagnostiqué en raison de maladies congénitales. De plus, des processus pathologiques peuvent survenir à la suite de maladies infectieuses chez la mère pendant la gestation, par exemple l'hépatite.

Chez les enfants, la DIP se développe après la prise de médicaments antibactériens. Les antibiotiques sont très toxiques et ont un effet néfaste sur le corps fragile des patients du groupe des plus jeunes.

Si vous suspectez un DIP chez un enfant, il est nécessaire de poser un diagnostic approfondi: une analyse clinique du sang et de l'urine. En cas de besoin, le médecin vous prescrira un test sanguin pour la biochimie, prélève des cellules de tissu hépatique ou effectue une laparoscopie (procédure de diagnostic et de traitement à faible impact).

Formulaire DIP

Les lésions mineures diffuses les plus courantes du corps. Ils surviennent à la suite de légers troubles fonctionnels du foie. Le degré d'atteinte à un organe peut être déterminé à l'aide d'ultrasons et de méthodes de diagnostic supplémentaires.

Des modifications diffuses modérées dans le foie se développent à la suite d'une intoxication, d'une mauvaise alimentation, d'infections d'origine virale, etc. Lors de la détection d'une pathologie, il est recommandé d'ajuster le régime alimentaire du patient. Dans les maladies virales, les médicaments antiviraux sont prescrits. Si le patient est dans un état grave, il est transféré à l'hôpital. Si le travail de la glande est perturbé par des boissons alcoolisées ou des substances synthétiques, une plasmaphérèse est effectuée (purification du sang). En cas de lésions organiques diffuses modérées, il est recommandé de prendre des préparations multivitaminées pour augmenter l'immunité.

Si des modifications diffuses sont prononcées, le parenchyme hépatique gonfle considérablement. Des changements similaires se produisent sur le fond du diabète sucré, l'hépatose graisseuse, l'hépatite chronique, la cirrhose, le cancer de la glande. En outre, la probabilité de pathologie avec les helminthiases, les maladies virales, la malnutrition, l'alcoolisme augmente. Le traitement est prescrit après un diagnostic complet et l'identification des causes du DIP.

Tests de diagnostic

Pour identifier les changements dans la structure de la glande peut être une échographie à l'aide d'ultrasons. Cependant, pour déterminer la cause de la pathologie, il est recommandé de mener des études supplémentaires: sang, urine, biopsie (prélèvement de tissus), laparoscopie, scanner (tomodensitométrie).

Cependant, l'échographie est considérée comme la méthode la plus accessible et la plus efficace pour détecter le DIP. Au cours de l'étude, vous devez faire attention aux signes échographiques. De cette façon, l'étendue des dommages causés au parenchyme hépatique et aux voies biliaires peut être évaluée.

  • Augmente la densité du foie.
  • Oedème
  • Augmentation du volume des hépatocytes.
  • Échostructure d'hétérogénéité.
  • L'accumulation de cellules graisseuses dans le foie.
  • L'accumulation de tissu conjonctif.
  • Remplacement du tissu fibreux hépatique normal.
  • Accumulation de produits d'échange.
  • Trous de ver.
  • Saignement
  • Éducation atypique.

Les zones de changements diffus dans la glande réagissent avec une échogénicité accrue, diminuée ou intense.

Méthodes de traitement

Une maladie hépatique diffuse est due à une altération de la fonctionnalité du foie ou d'autres organes du système biliaire. En fait, toute maladie qu’une personne a subie a un effet négatif sur la glande productrice de bile, provoquant des lésions diffuses mineures ou modérées. Dans tous les cas, le traitement des modifications diffuses dans le foie n'est effectué qu'après avoir découvert la cause des processus pathologiques.

Tout d'abord, le patient doit ajuster le menu, arrêter de fumer, les boissons alcoolisées. Si des modifications diffuses du parenchyme hépatique se manifestent en raison d'un mode de vie malsain, le régime n ° 5 doit être suivi.

Dans le cadre d'une thérapie complexe, vous pouvez appliquer des remèdes traditionnels: décoction de chicorée, jus de prune, citrouille au miel et extraits d'herbes. Le traitement le plus couramment utilisé est le chardon-Marie et la racine du gésier. Pour préparer la décoction, mélangez 30 g d'ingrédients secs et versez un verre d'eau bouillante. Après refroidissement, il est filtré et pris au dosage indiqué par le médecin. De plus, pendant 4 semaines, il est recommandé d'utiliser 25 ml d'huile d'olive ou de citrouille le matin à jeun.

Les aliments diététiques aident à restaurer la fonctionnalité du foie et à normaliser la digestion. Le patient doit saturer le corps en protéines et en glucides au dosage requis et réduire la quantité de graisse. Il est recommandé de manger des aliments chauds et des boissons. En observant ces règles, le patient améliorera son bien-être et accélérera son rétablissement.

Le régime numéro 5 comprend les aliments, plats et boissons suivants:

  • chérie
  • les pâtisseries d'hier (le pain noir est meilleur);
  • baies et fruits (pas de variétés aigres);
  • gelée de jus de fruits frais;
  • thé ou café faible additionné de lait écrémé;
  • décoction des hanches;
  • légumes frais, fruits, baies;
  • légumes crus, bouillis, cuits au four ou cuits au four;
  • omelette aux protéines, œuf à la coque (pas plus d'un jaune par jour);
  • des soupes à base de bouillon de légumes ou de viande maigre;
  • produits laitiers fermentés (faible teneur en matières grasses);
  • viandes diététiques (dinde, veau, poulet, lapin, etc.);
  • saucisses cuites.

Avec DIP, les produits suivants doivent être exclus du menu:

  • aliments frits (oie, canard, poisson, tartes, œufs);
  • le foie, les reins, les poumons, le cerveau, etc.
  • bouillon aux champignons, viande grasse, poisson;
  • pâtisseries fraîches;
  • okroshka;
  • produits laitiers fermentés avec un pourcentage élevé de matières grasses;
  • aliments gras et épicés;
  • produits fumés et en conserve;
  • gâteaux et gâteaux à la crème, bonbons, chocolat, crème glacée;
  • oignons verts, épinards, oseille, radis, champignons;
  • saucisse.

En outre, vous devriez abandonner l’alcool et les boissons toniques fortes (café, thé, sodas).

Mesures préventives et pronostic

DIP provoquer divers facteurs afin de les prévenir, il est nécessaire de subir périodiquement un examen médical, de ne pas entrer en contact avec des substances toxiques, de bien manger, d’être physiquement actif, d’abandonner les mauvaises habitudes. Il est important de traiter les maladies à temps, en évitant qu'elles ne deviennent chroniques.

Le pronostic de DIP dépend de la cause qui les a provoqués. Si la structure du foie a changé en raison d’erreurs dans la nutrition, l’alcoolisme ou le tabagisme, le pronostic sera favorable lorsqu’une personne changera de mode de vie.

Dans d'autres cas, tout dépend de la pathologie sous-jacente, du degré d'endommagement de la glande et de l'état général du patient.

Ainsi, les DIP sont le résultat d'autres maladies ou de mauvais choix de mode de vie. Pour éviter des conséquences graves, vous devez faire attention à votre santé et consulter votre médecin si vous présentez des symptômes caractéristiques. Seul un traitement opportun et approprié garantit la guérison.

http://zpechen.ru/diagnostika/diffuznye-izmeneniya-pecheni

Changements hépatiques diffus: qu'est-ce que c'est, signes et méthodes de traitement

Lors de l'examen des organes internes à l'aide d'une échographie, il est possible de suspecter des violations, qui seront indiquées par des modifications diffuses du parenchyme de l'organe. Le foie étant associé à presque tous les systèmes du corps, les maladies des deux organes et des maladies du système sanguin, du pancréas, etc. peuvent entraîner des modifications de l'échographie.

Le traitement de certains types de maladies peut être spécifique, mais les mesures visant à restaurer le parenchyme du foie reposent sur certains principes. Il est important de mener une thérapie globale. Après son achèvement, un contrôle de l'efficacité est requis.

Ce concept est utilisé par les médecins du diagnostic par ultrasons, caractérisant les changements pathologiques dans le foie. Le terme remplace le diagnostic principal avant de déterminer la cause. Les changements diffus sont causés par diverses maladies - de l'hépatite à la dégénérescence graisseuse.

Normalement, l’échostructure du tissu hépatique est granuleuse, homogène, d’échogène moyenne. Mais il est important de se rappeler que même une échostructure normale n'exclut pas la présence d'une pathologie, car une lésion ou une altération de la fonction localisée au niveau cellulaire ne peut pas être visualisée par échographie. Avec cette méthode, déterminez la taille du foie, des vaisseaux sanguins, des modifications qui sont également considérées comme un signe de la maladie.

Modifications diffuses du foie par ultrasons

Les changements diffus dans le foie sont divisés en:

  1. 1. Parenchyme - les modifications dans les cellules du foie (hépatocytes) sont homogènes ou hétérogènes. Dépôt possible de sels de calcium, cholestérol dans la dégénérescence adipeuse (modifications par infiltration), bile pendant le développement de la cirrhose biliaire, dégénérescence (diminution de l'activité fonctionnelle) des cellules du foie pendant l'alcoolisme, dégénérescence d'organes dans les tissus fibreux dans la cirrhose, présence de tumeur (changements focaux). Peut être modéré, léger ou grave. Les changements réactifs sont généralement causés par une inflammation ou des néoplasmes. Des modifications diffuses modérées de la structure du foie sont détectées chez un cinquième patient après 45 ans.
  2. 2. Ductal - il y a une expansion de la lumière des canaux avec une stagnation de la bile causée par une cholélithiase, des modifications de leurs parois, une inflammation dans une cholécystite, des tumeurs des canaux biliaires.
  3. 3. Processus dystrophiques dans le pancréas - caractérisés par une échostructure inégale, des modifications des conduits, des kystes à contenu varié d'échogénicité, des tumeurs.

Hépatomégalie. La pathologie se développe avec une stase veineuse dans l'organe causée par une insuffisance cardiaque, avec des tumeurs, une hépatite virale, une intoxication (poisons hépatotropes, métaux lourds), une septicémie.

L'image symptomatique avec des changements diffus dans le foie n'est pas spécifique. Souvent, le signe devient une découverte aléatoire lors d’un examen de routine. Dans d'autres cas, la clinique dépend de la maladie sous-jacente à l'origine du changement.

Echographique (signes échographiques) - augmentation ou diminution de l’échogénicité du tissu hépatique, des petits nœuds ou des modifications infiltrantes et réactives du parenchyme ou des conduits, de la taille du foie, des vaisseaux sanguins, du tartre dans les conduits.

Symptômes possibles de modifications diffuses dans le foie:

De nombreux signes ne sont pas spécifiques et sont caractéristiques d'un certain nombre d'autres conditions pathologiques. Identifiez de manière fiable les symptômes et les causes des modifications diffuses dans le foie, seul le médecin est compétent après l'examen.

Tout au long de la vie, les gens sont confrontés à une foule de facteurs prédisposants pouvant entraîner des modifications diffuses du foie. Même après avoir abandonné les mauvaises habitudes et effectué des traitements complexes, la diffusion par ultrasons est préservée, car les changements survenus sont irréversibles.

Les facteurs de risque incluent:

  1. 1. Alcoolisme - a des effets néfastes directs sur les tissus du foie.
  2. 2. Nutrition irrationnelle - une abondance de matières grasses, épicées et de restauration rapide perturbe le foie.
  3. 3. Maladies du système cardiovasculaire - provoquer des modifications veineuses dans le corps, il y a une déformation des vaisseaux.
  4. 4. La pancréatite est la chronique la plus dangereuse, il y a des irrégularités dans la structure de tous les organes du système digestif.
  5. 5. Fumer - entraîne des changements systémiques, les métaux lourds et la nicotine traversent les tissus du foie.
  6. 6. Situation écologique défavorable au lieu de résidence.
  7. 7. médicaments récepteurs qui ont des effets toxiques sur le foie (l'azithromycine, l'azathioprine, l'amiodarone, l'ampicilline, Amoksiklav, l'aspirine, le vérapamil, la prednisolone, le diltiazem, le kétoconazole, le captopril, le losartan, le métronidazole, l'acide nicotinique, l'oméprazole, la ranitidine, aux céphalosporines).
  8. 8. Pathologies de la vésicule biliaire - Celles-ci incluent la cholécystite, y compris la calcaire. L'infiltration du foie par les acides biliaires commence.

Les causes les plus courantes de modifications hépatiques diffuses sont les suivantes:

  1. 1. Hépatites graisseuses, dégénérescence graisseuse du foie (stéatose) - accumulation de lipides dans le tissu hépatique, apparaissant dans l’obésité, taux élevés de cholestérol dans le sang et troubles de son métabolisme, pathologies endocriniennes. Elle se manifeste par une hépatomégalie, une lourdeur ou une douleur dans l'hypochondre droit, des modifications des préférences gustatives et de l'appétit et des troubles digestifs.
  2. 2. Hépatite - lésion hépatique liée à l'alcool, aux médicaments (toxique) ou aux virus, se traduisant par le développement d'une inflammation aiguë ou chronique du tissu hépatique. Manifestation: jaunisse de la peau et des muqueuses, augmentation de la taille et douleurs dans le foie, nausées, perte d’appétit, maux de tête.
  3. 3. Cirrhose du foie - presque toujours le résultat d'une hépatite. Avec une inflammation prolongée, les hépatocytes sont remplacés par du tissu conjonctif. Les symptômes sont à peu près les mêmes - douleur et lourdeur au foie, nausée, anorexie.
  4. 4. Lésions tumorales hépatiques, y compris métastases de tumeurs d'autres organes - en plus des douleurs dans le foie et des troubles digestifs, les signes sont caractéristiques de toutes les tumeurs - faiblesse, capacité de travail réduite, anémie, nausée, température corporelle persistante mais basse (environ 37 ° C).
http://dvedoli.com/liver/diseases/diffuznye-izmeneniya.html

Modifications hépatiques diffuses, parenchyme: signes, causes, traitement

Le foie dans le corps humain joue le rôle d’une sorte de filtre à travers lequel le sang passe et est nettoyé des toxines. La nature de cette glande est créée de telle sorte que les cellules du foie sont dépourvues de terminaisons nerveuses. C'est pourquoi le tissu hépatique lui-même ne peut pas nuire.

La plupart des maladies du foie sont asymptomatiques. Cela se produit jusqu'à ce que la taille du foie augmente considérablement. L'organe élargi étire la capsule, qui recouvre le foie, agissant sur les nombreuses terminaisons nerveuses qui s'y trouvent.

La personne commence alors à ressentir de la douleur dans la région du foie (hypochondre droit), mais cela peut prendre des années. Pendant longtemps, vous ne pouvez pas savoir que le foie souffre et a besoin d'aide. Les capacités compensatoires de l'organe sont énormes. Souvent, les modifications pathologiques sont détectées par hasard lors de l'examen échographique d'autres organes.

Des changements diffus dans le foie, de quoi s'agit-il?

Le concept de "changements diffus" n'est pas un diagnostic et ne révèle pas l'essence du processus qui se développe dans le corps. Ce terme est utilisé par les diagnostiqueurs lors des diagnostics par ultrasons.

Qu'est ce que c'est Les changements diffus dans le foie sont un changement dans la structure du tissu qui est distribué de manière relativement uniforme dans tout l’organe. Tant de maladies peuvent se manifester. Le médecin qui effectue l’échographie - une étude constate que ces changements se traduisent par une augmentation ou une réduction de l’échogénicité du tissu hépatique.

La conclusion tirée après l'échographie constitue le point de départ de méthodes supplémentaires pour l'examen du foie et la détection d'une maladie particulière.

La cause de changements diffus dans le foie peut être une maladie qui affecte le parenchyme hépatique. Celles-ci peuvent être des maladies inflammatoires du foie de nature virale (hépatite), une dégénérescence graisseuse des hépatocytes due à une intoxication alcoolique, en cas d'intoxication, avec l'utilisation à long terme de médicaments puissants.

Des maladies auto-immunes, une cirrhose du foie de toute origine et des tumeurs infiltrantes peuvent perturber la structure du foie.

En outre, des modifications du tissu hépatique peuvent se produire lorsque le régime n'est pas suivi et lorsque la consommation excessive d'aliments gras et frits est prise. Moins souvent, les changements sont innés.

Signes de modifications hépatiques diffuses

Comme mentionné ci-dessus, une maladie du foie pendant une longue période peut être asymptomatique. Le foie peut donner des signes, mais ils sont rarement correctement évalués.

Les symptômes de modifications hépatiques diffuses peuvent se manifester cliniquement par une lourdeur de l'hypochondre droit, des maux de tête, de la fatigue, des selles anormales, une perte d'appétit, un goût amer dans la bouche et une mauvaise haleine.

L'aspect peut également indiquer un dysfonctionnement du foie: la peau devient de couleur malsaine avec une teinte jaune ou brune et, dans certains cas, une perte de poids.

Changements hépatiques diffus lors du diagnostic par ultrasons

L'échographie est considérée comme l'une des méthodes d'examen du foie les plus accessibles et les plus invasives. La machine à ultrasons est disponible dans chaque établissement de diagnostic médical.

Une bonne méthode et le fait que cela ne nécessite pas une longue préparation. Le patient n'a besoin de suivre un régime alimentaire que quelques jours avant l'étude, dans le but de réduire la formation de gaz dans l'intestin. Les bulles de gaz déforment l'image réelle et gênent l'observation des organes.

L’étude devrait être menée par un médecin ayant une formation et un certificat dans cette spécialité étroite.

Considérez quels changements diffuss un médecin peut détecter lors d’une échographie du foie.

Foie en bonne santé

Si le foie d'une personne est complètement en bonne santé, alors, avec le diagnostic par ultrasons, ses dimensions sont normales et ses bords sont lisses. L'écho du foie est normal devrait être de faible intensité. Dans les emplacements des navires, l'écho est réduit.

La structure doit être uniforme dans tout l'organe avec une granulométrie fine caractéristique du foie.

Modifications de l'hépatose graisseuse du foie

L'hépatose graisseuse est une affection caractérisée par le dépôt de graisse dans le cytoplasme des hépatocytes. Il s'agit d'un phénomène très courant associé à l'intoxication alcoolique, à l'obésité et au diabète.

Les modifications graisseuses diffuses des cellules du foie à l'échographie sont enregistrées comme une augmentation de l'écho sur toute la surface de l'organe. Le foie est agrandi et ses bords sont arrondis. Parfois, des modifications diffuses du foie sont associées à des modifications du pancréas et de la rate.

Si l'hépatose grasse est laissée sans traitement, à l'avenir, elle peut évoluer en cirrhose du foie.

Changements diffus dans le parenchyme hépatique

Dans la cirrhose, le tissu hépatique se développe avec le tissu conjonctif qui forme les faux lobules du foie. Le foie devient dense, avec une surface inégale, des hépatocytes de tailles différentes - partiellement compensés, hypertrophiés, certains dans un état d'atrophie. Sur le site des hépatocytes morts se développe un tissu conjonctif grossier.

À l'échographie a révélé ce qui suit:

  1. Il y a une augmentation d'écho. Le tissu hépatique a un aspect mosaïque.
  2. La taille du corps est augmentée (au dernier stade de la maladie, au contraire, réduite).
  3. La surface du foie est noueuse en raison de la formation de nœuds.
  4. Le schéma vasculaire change: la veine porte avec une paroi épaissie, de nombreuses collatérales sont trouvées.

Signes d'échographie de l'hépatite

L'hépatite est un changement inflammatoire du foie causé par des virus, l'alcool, les toxines, etc. L'hépatite peut être aiguë et chronique. Les signes ultrasoniques d'hépatite sont non spécifiques. Le médecin n'a le droit de poser un diagnostic qu'après avoir effectué les tests appropriés.

Dans les hépatites aiguës et chroniques, on note une amplification de l'écho. Le foie est agrandi. Le parenchyme peut être homogène ou avec des foyers d’hétérogénéité.

Etant donné qu'il est difficile d'établir un diagnostic précis sur la base des résultats de l'échographie seule, le médecin qui a mené l'étude n'indique que la nature des modifications observées: modifications diffuses ou focales du tissu hépatique.

À l'avenir, le patient devra faire l'objet d'un diagnostic plus détaillé pour clarifier le diagnostic.

Traitement des modifications hépatiques diffuses

Avant de réfléchir à la manière de traiter les modifications du tissu hépatique, le médecin doit déterminer quelle maladie est à l'origine de ces modifications. Pour cela, il doit effectuer des analyses et des recherches supplémentaires. Un traitement n'est prescrit qu'après l'établissement d'un diagnostic clinique.

La réussite du traitement dépend de la nature de la maladie et du degré de modification du tissu hépatique. Des modifications diffuses modérées du tissu hépatique sont détectées chez un grand nombre de personnes. Plus souvent, leur apparence est associée à une mauvaise nutrition, à la consommation d'alcool, au tabagisme, à une mauvaise écologie.

Dans la plupart des cas, les modifications diffuses répondent bien au traitement. Par exemple, les modifications diffuses du parenchyme hépatique, en procédant comme une hépatite graisseuse, peuvent être éliminées.

Il suffit d'éliminer complètement la cause de l'obésité des hépatocytes. Des études ont montré que la dégénérescence graisseuse des hépatocytes causée par une intoxication à l'alcool, à l'exclusion du facteur provoquant, pouvait inverser le développement. Après 6 mois, les hépatocytes contenant des gouttes grasses dans leur cytoplasme deviennent complètement en bonne santé.

Cela vaut non seulement pour l'alcool, mais aussi pour l'obésité du foie due à la malnutrition. Il est nécessaire de suivre un régime pour que la graisse cesse de se déposer dans les cellules du foie.

Il existe des situations où un patient doit prendre des médicaments complexes qui ont un effet toxique sur les hépatocytes pendant une longue période. Ceci est souvent observé dans le traitement de maladies graves nécessitant un traitement à long terme, par exemple la tuberculose ou des processus tumoraux.

Dans ce cas, l'apparition de changements dans le tissu hépatique est inévitable. Pour prévenir les dommages au foie, le médecin vous prescrit des médicaments ayant une action hépatoprotectrice. Les médicaments de ce groupe sont capables de former une coque protectrice à la surface de la cellule hépatique, la protégeant des dommages toxiques.

Aussi efficace sera le traitement des maladies virales, il suffit de suivre un traitement antiviral. Il est important de consulter un médecin lorsque les changements dans les tissus ne sont pas encore bien avancés et que la structure du foie n’a pas subi de malformations.

Il est clair qu’en cas de cirrhose ou de tumeur diffuse, il est difficile et pratiquement impossible de rétablir la structure antérieure dans le foie. Mais avec une visite opportune chez le médecin, vous pouvez arrêter le processus pathologique et sauver la vie du patient.

Ne soyez pas effrayé en voyant en conclusion la phrase "changements diffus". Parfois, cela profite même au patient. Ainsi, lors de la détection de changements faiblement ou modérément prononcés, il existe une chance de guérison complète et de prévention du développement de maladies graves du foie avec une violation prononcée de la structure et du fonctionnement de l'organe.

http://medknsltant.com/diffuznye-izmeneniya-pecheni-parenhimi/

Changements diffus dans le foie

Le plus souvent, l'expression «changements diffus dans le foie» se trouve dans la description de votre échographie. Et comme le montre la pratique de la communication avec les gens sur ce sujet, l’attitude à son égard n’est pas grave. Comme il n’est pas clair en quoi de tels changements dans le foie menacent, le médecin n’a pas expliqué.

Mais il y a de bonnes nouvelles - 100% savent que le foie peut être restauré.

Voyons comment faire. Vous apprendrez également ce qui peut être fait pour soutenir le foie et restaurer la structure biliaire correcte, de sorte que la situation ne devienne pas critique, alors qu'au lieu de changements diffus, il existe déjà un diagnostic beaucoup plus spécifique d'hépatite ou de cirrhose.

Votre foie, comme une personne moderne, est toujours attaqué. Il n'est pas nécessaire de boire tous les jours ou de travailler dans une industrie dangereuse pour insister sur le stress. Vous savez, par exemple, que selon l'Organisation mondiale de la santé (2014), seules 7 millions de personnes meurent chaque année des suites d'une pollution atmosphérique causant diverses maladies. Nous sommes entourés de substances toxiques provenant également de produits alimentaires traités chimiquement qui entrent dans le foie pour être neutralisés lors de l'utilisation de produits chimiques ménagers, de médicaments, voire de produits cosmétiques.

Par conséquent, les changements diffus i. affectant plusieurs cellules à la fois et une personne de plus en plus moderne en souffre. Considérant que le corps n'est pas apparié et ne le remplacera plus par rien, et qu'il remplit de nombreuses fonctions dans le corps: de l'échange d'hormones sexuelles au contrôle du niveau d'énergie, cela vaut la peine d'être exploré et soutenu! Vous serez moins impliqué dans d'autres problèmes de vaisseaux, de peau, d'immunité, qui ne pourraient pas se développer!

Qu'est-ce qu'un changement diffus dans le foie


Ce n'est pas une maladie indépendante, mais une violation de la structure du corps. On le trouve dans diverses pathologies et se caractérise par une augmentation du tissu sous-jacent de l'organe. Les conséquences de tels changements sont différentes - des déviations mineures aux graves, conduisant à une insuffisance hépatique. Selon Yusupov Zh. B., Urinboeva F. Sh. Et al., La modification de la structure du parenchyme hépatique est le plus souvent le résultat du mode de vie médiocre du patient. Un spécialiste en naturopathie ajouterait quelque chose: avec des soins insuffisants pour protéger les cellules du foie contre les dommages causés par les toxines et les infections.

Comme le foie joue un rôle central dans la digestion, toute défaillance de son travail entraîne immédiatement des problèmes de digestion des aliments, d’absorption de substances utiles et de purification des sous-produits.

Lisez cette brochure!

Combien de fois cela se produit


Selon l'OMS, les maladies chroniques du foie touchent 30% de la population, soit 2 milliards de personnes, dont 60% sont en âge de travailler. Professeur ETC. Zvyagintsev indique que la deuxième place dans la structure de cette pathologie est occupée par des intoxications exogènes à long terme (alcool, nicotine, médicaments, xénobiotiques), juste après les dommages viraux d'hépatocytes. Selon les informations de l’OMS, une infiltration graisseuse du foie est constatée sur un habitant des pays développés d’Europe et la principale cause de l’accumulation diffuse de molécules grasses dans les hépatocytes est la consommation d’alcool, l’obésité et les maladies associées à un métabolisme déficient en glucides.

Comment comprendre que j'ai des changements dans les cellules du foie


La symptomatologie des modifications hépatiques diffuses n'étant pas prononcée, le problème se pose souvent de manière aléatoire lors d'inspections de routine ou lors des phases finales de la maladie, lorsque des symptômes d'insuffisance hépatique apparaissent. Les patients peuvent porter de telles plaintes:

État asthénique: faiblesse, fatigue, ne pas s'endormir avec une durée de sommeil adéquate, changement du fond émotionnel. Les symptômes se retrouvent chez 100% des patients.

Le fardeau dans l'hypochondre droit - 95% des patients.

Diminution de l'appétit et troubles des selles (diarrhée ou constipation) avec impuretés dans les selles. - 95% des cas.

Le goût de l'amertume dans la bouche, odeur désagréable.

Des écarts dans les paramètres biochimiques (augmentation des taux d'ALT, d'AST, de phosphatase alcaline et d'α-globuline) indiquent le développement de la cytolyse et de la cholestase et sont caractéristiques de maladies graves (cirrhose ou maladie des calculs biliaires).

Changements d'échographie


La méthode instrumentale principale pour confirmer le diagnostic est l’échographie: violation de l’échogénicité, perméabilité aux ultrasons, modification de la structure du parenchyme (selon Yusupov Zh. B., Urinboeva F. Sh., Rashidova Sh. U., Giyasova Kh. B., Yusupova M. Sh.).. Derrière la conclusion de l'échographie, «modifications hépatiques diffuses» peuvent être les suivantes:

La fibrose est le remplacement des cellules du foie par du tissu conjonctif.

La sclérose est également une dégénérescence du tissu conjonctif du parenchyme, mais contrairement à la fibrose, qui a une structure plus dense et un dysfonctionnement plus grave de l'organe.

Hypertrophie - augmentation du volume des tissus, due notamment à un excès de dépôts graisseux dans les hépatocytes.

Dystrophie - l'étape suivante, après l'hypertrophie, lorsque la masse de dépôts graisseux dans le foie est 10 fois supérieure à la norme. Cette maladie menace la vie du patient au début de la décompensation de toutes les nombreuses fonctions du foie.

Le gonflement est une augmentation de volume souvent associée à des causes vasculaires (stase du sang), à un œdème et à une infiltration graisseuse.

Après avoir détecté de tels changements à l'échographie, il est nécessaire de procéder à un examen supplémentaire pour éliminer toute pathologie grave. Dans le cas des hépatoses graisseuses, le pronostic est plus favorable, car il suffit de changer le mode de vie, les habitudes alimentaires et de boire des hépatoprotecteurs, car la structure du tissu commence à revenir au rythme naturel.

Quelles sont les causes

Le danger de modifications diffuses chroniques dans le foie au cours d’une longue évolution asymptomatique de la maladie. La conséquence en est la progression du processus avec le développement tardif de l'hypertension portale et du carcinome hépatocellulaire. (selon Ibadildin A.C., Borisova G.N., 1999; Sherlock S., Dooley J., 1999; Ivashkin V.T., 2002; Geller S.A., 2002). Ces données sont confirmées par l'étude de T. Murakami en 1990, ND Yushchuk. et Znojko O.O. 2002, Helmberger, T. 2008, qui a révélé une restructuration irréversible du parenchyme hépatique dans la plupart des cas de pathologie chronique.

Que faire pour restaurer les cellules du foie


Tout d'abord, c'est possible. Aucun des spécialistes ne dira que, dans certaines limites, les cellules de cet organe peuvent être restaurées et que le processus est assez rapide. Un seul mois de support peut être perceptible après analyse et 3-4 mois - en échographie. Les hépatocytes sont capables de se régénérer en divisant les hépatocytes intacts. Des scientifiques du Center for Regenerative Medicine à Edimbourg (Écosse), du Massachusetts Institute of Technology (États-Unis) et du Skolkovo Institute of Science and Technology ont publié un rapport sur l'un de ces mécanismes. Ils ont en fait expliqué le fait que les naturopathes avaient utilisé intuitivement pendant des siècles, mais que la médecine classique avait été rejetée parce qu'elle considérait la stase biliaire comme le symptôme d'une perturbation du foie, sans associer les chances de guérison à son élimination. Dans l'intervalle, il est maintenant connu que les choleangiocytes, cellules des voies biliaires intrahépatiques, participent effectivement à la régénération des cellules hépatiques: environ 25% des hépatocytes mis à jour sont formés à partir de celles-ci. Par conséquent, nous sommes dans le système de Sokolinsky et utilisons des remèdes naturels qui améliorent la structure de la bile et soulagent de ce fait la surcharge de charge du foie sous forme de congestion dans les canaux biliaires. Un remède naturel appelé Ziflanium (extraits standardisés de racine de pissenlit, artichaut).

Deuxièmement, sachant que la principale charge toxique pour les hépatocytes est créée par l’intestin, en cas de pourriture (en cas d’abus de viande), la fermentation (en cas de farine et de sucreries) s’épanouit, et tout cela pris ensemble, si vous prenez des antibiotiques ou d’autres médicaments, changer la composition de la microflore intestinale. La tâche principale consiste donc à normaliser la microflore intestinale et à la remplacer par une microflore amicale. Cette tâche est gérée par Balance Premium Probiotic. Mais le secret du succès ne réside pas uniquement dans les souches du leader mondial des probiotiques, mais également dans le schéma thérapeutique et en association avec l'hépatoprotecteur naturel et «l'optimiseur» de la structure biliaire de Ziflanium.


La nutrition joue un rôle important

Il n’est pas si difficile de limiter la nutrition de la viande, de la farine, des aliments sucrés, fumés, avec un exhausteur de goût - glutamate, graisse, et surtout d’arrêter de chauffer les aliments préparés avec une grande quantité de graisse animale. Les graisses animales chauffées - le mal principal.

L'alcool n'est pas du tout interdit, mais son naturel et son respect de la posologie importent. Rarement, mais beaucoup - pas bien. Il bat également de l’alcool sous forme de distillats (même s’il ne s’agit pas d’un clair de lune, mais de prune, de grappa ou de rakiya) et de vins de dessert sucrés, de liqueurs et de liqueurs. Le vin sec à une dose raisonnable est acceptable.

http://www.sokolinskycenter.com/helpful-articles/about-the-liver/diffuse-changes-in-the-liver/

Publications De Pancréatite