Que faire si les intestins deviennent enflammés: facteurs provocants, traitement, régime

L'intestin est un organe qui remplit une fonction importante dans le corps et intervient dans le processus de digestion, la formation de sang et la production de cellules immunitaires. Il est divisé en deux sections:

Un certain nombre de facteurs provoquants sont à l'origine de processus inflammatoires dans cet organe à caractère infectieux et non infectieux. Lorsque cela se produit, les cellules épithéliales de la muqueuse intestinale meurent, le sang afflue vers les foyers d'inflammation, le syndrome douloureux apparaît et la fonction intestinale est perturbée, ce qui se manifeste par des symptômes caractéristiques. Que faire si les intestins sont enflammés?

Pourquoi les intestins sont enflammés

Il existe de nombreuses causes d'inflammation intestinale, il est important de poser un diagnostic et de commencer le traitement.

Les statistiques montrent que dans le monde moderne, jusqu'à 92% de la population mondiale souffre d'inflammation intestinale. Il y a plusieurs raisons à cela:

  1. Maladies infectieuses d’étiologie virale, bactérienne et fongique. Cela peut inclure une infection à protozoaires et une salmonellose.
  2. Infestation par le ver.
  3. Malnutrition: suralimentation constante, abus d'aliments frits, aliments gras, fumés et épicés. Apport insuffisant en vitamines et en minéraux, prévalence de la restauration rapide dans le régime alimentaire.
  4. Le développement de dysbiose intestinale à la suite de la prise de médicaments ou de la pénétration d'infections.
  5. Athérosclérose des vaisseaux de la paroi intestinale, ce qui perturbe la circulation sanguine et provoque une nécrose des tissus.
  6. Prédisposition génétique à la production insuffisante d’enzymes nécessaires à une digestion normale.
  7. Maladies auto-immunes, y compris diverses allergies.
  8. Mauvaises habitudes: consommation d'alcool en grande quantité, tabagisme.
  9. Mode de vie - travail sédentaire, repos passif, manque d'exercice, état de stress.

Tous ces facteurs provoquent diverses maladies affectant le petit ou le gros intestin.

Maladie de l'intestin

Les maladies affectant l'intestin grêle, appelées entérites, est un terme général caractérisant les troubles fonctionnels et les pathologies de l'intestin grêle:

  • perturbation de la fermentation;
  • maladie intestinale;
  • réactions allergiques;
  • La maladie de Whipple;
  • dysbactériose.

Toutes ces maladies commencent par une irritation de la muqueuse muqueuse de la paroi intestinale. La raison en est le plus souvent un mauvais régime ou un apport incontrôlé de divers médicaments.

Le processus inflammatoire peut être aigu ou chronique, les pathologies de l'intestin grêle sont le plus souvent le résultat de lésions infectieuses. La raison - intoxication alimentaire, manque d'hygiène des mains, contact avec des animaux ou des personnes malades. En l'absence de traitement, la phase aiguë de la maladie peut devenir chronique et causer diverses complications, ainsi que des troubles immunitaires et métaboliques.

Les maladies du colon sont appelées colites. Elles comprennent:

  • entérocolite;
  • colite ulcéreuse;
  • La maladie de Crohn;
  • diverticulose;
  • syndrome du côlon irritable;
  • processus tumoraux, y compris les polypes;
  • cancer du côlon.

Les bactéries, la thérapie à long terme avec des agents antibactériens, la constipation résultant de la malnutrition et un mode de vie sédentaire sont souvent à l'origine du développement de pathologies du gros intestin. Chez les personnes âgées, des problèmes dans le gros intestin se développent en raison d'une circulation sanguine altérée, les vaisseaux perdent leur élasticité, des varices apparaissent, ce qui provoque souvent des processus inflammatoires.

Les tumeurs du côlon résultent de prédispositions génétiques, de troubles auto-immuns et de stress. Aujourd'hui, la cause exacte de la dégénérescence des cellules de l'épithélium intestinal en cellules cancéreuses est inconnue.

Symptômes d'inflammation

Le tableau clinique de l'inflammation intestinale dépend de la cause, de l'emplacement et de la gravité du processus. La maladie peut passer sous une forme bénigne, en état d'ébriété du corps, l'état du patient est souvent classé comme grave et nécessite une ambulance d'urgence.

Les maladies chroniques ont deux phases:

  • exacerbation sous l'influence de facteurs provoquants;
  • rémission résultant d'un traitement ou d'un travail du système immunitaire.

En général, les symptômes diffèrent par la localisation du processus: dans le petit ou le gros intestin.

Intestin grêle

La douleur abdominale peut parler de problèmes intestinaux

Les signes d'inflammation de l'intestin grêle sont les suivants:

  • Les selles molles sont le signe le plus courant d'infection intestinale.
  • fièvre, faiblesse générale - symptôme caractéristique de l'intoxication;
  • le syndrome de la douleur, localisé dans l'abdomen, parle de l'inflammation de la membrane muqueuse de l'intestin grêle et des spasmes des muscles lisses;
  • grondement, ballonnements, inconfort dans le nombril;
  • nausée accompagnée de vomissements - un signe d'empoisonnement ou d'infection;
  • la présence de sang dans les selles - indique un saignement interne à la suite d'une ulcération des parois du petit intestin;
  • manque d'appétit;
  • la perte de poids, un signe d'alerte, est caractéristique du cancer.

En raison de l'inflammation de l'intestin grêle, l'absorption des nutriments, la promotion du coma dans les aliments et la pression osmotique sont perturbées.

Gros intestin

Les signes caractéristiques d'un processus inflammatoire du gros intestin sont:

  • crampes douleur sourde dans l'abdomen, des crampes;
  • saignement rectal résultant d'ulcères sur les parois du côlon;
  • sentiment constant de fatigue;
  • l'anémie;
  • présence de mucus dans les matières fécales;
  • douleurs articulaires;
  • perte de poids;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • diminution de l'appétit;
  • signes de déshydratation dans la diarrhée.

Les processus oncologiques étant plus souvent localisés dans le gros intestin, un diagnostic précoce permettra un traitement rapide et l'arrêt du cancer.

Si elle n'est pas traitée rapidement, l'inflammation du côlon devient chronique. Et ceci est semé d'embûches diverses:

  • le cancer;
  • obstruction intestinale;
  • la fistule;
  • rupture des vaisseaux sanguins et des parois intestinales.

Souvent, le processus inflammatoire affecte l'intestin entier, plutôt qu'une section séparée. Ces maladies comprennent l'entérocolite et les adhérences. Les maladies intestinales ont des symptômes similaires, pour lesquels il est impossible d'établir un diagnostic, cela nécessite un diagnostic médical.

Comment traiter l'inflammation intestinale

La méthode de traitement dépend entièrement de l'étiologie de la maladie:

  • les infections intestinales sont traitées avec des médicaments antibactériens ou antiprotozoaires; le déroulement du traitement et la posologie doivent être déterminés par le médecin;
  • les processus inflammatoires sont traités avec des anti-inflammatoires (corticostéroïdes, aminosalicytal);
  • en parallèle, les médicaments sont utilisés pour renforcer le système immunitaire;
  • en cas de violation de la microflore intestinale en utilisant des médicaments contenant des bactéries bénéfiques ou contribuant à leur développement.

Comment soulager la douleur, les médicaments

No-shpa aidera à soulager les crampes dans les intestins

Pour éliminer ou réduire la douleur, appliquez des médicaments symptomatiques:

  • antispasmodiques - No-shpa, détend les muscles lisses, engourdissements, améliore considérablement l'état du patient;
  • antimousses - Espumizan, utilisé pour la distension abdominale, réduit la formation de gaz, aide à réduire les bulles, facilite leur sortie vers l’extérieur;
  • probiotiques et prébiotiques - utilisés pour restaurer la microflore et améliorer la motilité intestinale, ce qui contribue également à éliminer la douleur.

Bougies pour l'inflammation intestinale

Les bougies sont principalement utilisées pour la colite (inflammation du gros intestin), elles arrêtent rapidement le processus inflammatoire et soulagent le gonflement des parois intestinales. Une bougie est insérée dans l'anus deux fois par jour - le matin et le soir. L'utilisation de bougies présente plusieurs avantages:

  • ne provoque pas de réflexe nauséeux, comme dans le traitement de certains agents oraux;
  • n'affecte pas négativement la muqueuse gastrique;
  • faciliter l'acte de défécation;
  • éliminer les saignements rectaux.

Natalcid - des bougies qui soulageront l'inflammation intestinale et soulageront la douleur

Les bougies les plus courantes et efficaces pour l'inflammation intestinale:

  • Natalcid;
  • Méthyluracyle;
  • Salofalk;
  • Avec propolis;
  • Ultraprokt;
  • Indométacine.

Toutes les bougies ont un effet cicatrisant, anti-inflammatoire et analgésique. Avant utilisation, vous devez lire les instructions et faire attention aux contre-indications.

Comment enlever l'inflammation à la maison, les remèdes populaires

La décoction médicinale de camomille agira comme un agent anti-inflammatoire.

L'inflammation intestinale causée par la malnutrition, les vers ou la perturbation de la microflore peut être traitée à la maison à l'aide de recettes de médecine traditionnelle:

  1. Bouillon d'un produit pharmaceutique à la camomille. Il a un effet anti-inflammatoire, antibactérien et sédatif. Pour cuisiner, il vous faut 1 cuillère à soupe. l infusion de camomille séchée 1 c. l'eau bouillante et insister 15 minutes. Buvez du thé 2 fois par jour.
  2. Thé à la menthe Il a antispasmodique, effet sédatif, élimine les flatulences. Assez 1 cuillère à soupe. l cru brasser un verre d'eau bouillante et insister 30 minutes. Boire sans sucre deux fois par jour.
  3. Thé de thym Il a une action anti-inflammatoire, élimine les toxines du corps, soulage la douleur. Boire pendant la journée sans sucre, pré-refroidi à chaud.
  4. Sauge Appliquer avec diarrhée, vomissements et nausées. Une décoction de sauge favorise la guérison des ulcères, contient des tanins. Le bouillon est préparé à partir de 1 cuillère à soupe. l sauge et 3 c. l'eau bouillante, insister pendant 20-30 minutes et boire trois fois par jour.
  5. Huile de ricin. Le moyen le plus courant de se débarrasser de la constipation. Stimule la motilité intestinale, réduit l'inflammation. Peut être acheté en pharmacie en pharmacie.
  6. L'herbe de la Seine a également un effet laxatif et aide à nettoyer les intestins des toxines et des toxines. Il est nécessaire d'appliquer modérément.

Que faire si les intestins et la fièvre sont enflammés

Si l'inflammation intestinale est accompagnée de fièvre, il s'agit très probablement d'une infection bactérienne, dont les agents pathogènes ont pénétré par des mains sales ou des aliments gâtés. Dans ce cas, il est nécessaire de donner un fébrifuge et d'appeler un médecin.

L'augmentation de la température s'accompagne le plus souvent de symptômes sévères:

Cette condition parle d'intoxication du corps et peut être dangereuse, sans compter que la diarrhée contribue au déséquilibre électrolytique et peut causer la déshydratation. Cette maladie est particulièrement dangereuse pour les enfants et les personnes âgées. Dans certains cas, elle peut être fatale.

Inflammation intestinale pendant la grossesse

Espumizan va réduire l'enflure intestinale

Le plus souvent, une inflammation intestinale pendant la grossesse se développe sur fond de modifications de l'équilibre hormonal. La fermentation peut être interrompue, les aliments ne sont pas transformés en quantité suffisante et provoquent des flatulences, des coliques et des troubles des selles.

Dans ce cas, une femme enceinte devrait consulter un médecin, mais à la maison, vous pouvez utiliser:

  • La pancréatine est une préparation enzymatique du pancréas qui améliore la digestion.
  • Espumizan - antimousse, réduisant les flatulences et les ballonnements;
  • Probiotiques - en violation de la microflore sur le fond de la grossesse.

Toutes les autres raisons nécessitent un examen attentif par un médecin. Les maladies infectieuses sont traitées aux antibiotiques et, pendant la grossesse, le traitement antibiotique doit être placé sous la stricte surveillance d'un médecin.

Régime alimentaire pour l'inflammation intestinale

Avec une inflammation intestinale, une personne doit suivre strictement le régime nécessaire.

Le traitement des processus inflammatoires intestinaux est étroitement lié au régime alimentaire. Les aliments doivent être facilement digérés et contribuer à la normalisation des intestins.

Liste des plats autorisés:

  • Boulettes de viande à la vapeur, boulettes de viande et de poisson diététiques;
  • soufflé de poulet ou de saumon rose;
  • soupes en purée cuites dans un bouillon de légumes ou secondaire;
  • omelette à la vapeur ou oeufs à la coque;
  • fromage cottage faible en gras, cocotte de fromage cottage;
  • porridge à grains fins cuit dans de l’eau ou du lait avec un faible pourcentage de graisse;
  • des biscuits ou du pain d'hier;
  • galetny cookies;
  • gelée de fruits, gelée, compotes, décoction d'églantier.

Liste des produits interdits:

  • pain blanc frais, pâtisserie;
  • pâtes alimentaires, riz, millet;
  • les légumineuses et leurs plats;
  • lait gras et produits laitiers;
  • viande et poisson à haute teneur en matières grasses;
  • saucisses, viandes fumées, cornichons, cornichons;
  • les légumes et les fruits à l'état brut;
  • des épices, des assaisonnements épicés et des sauces;
  • boissons gazeuses et alcoolisées.

Au cours du traitement, un régime rigide peut être remplacé, en complétant progressivement le régime avec des légumes bouillis, des salades et des baies.

Le traitement des processus inflammatoires intestinaux nécessite une approche intégrée, mais dans ce cas, il est possible d'arrêter complètement le processus et d'éviter les maladies chroniques.

Vous pouvez trouver le syndrome du côlon irritable dans la vidéo.

http://pishhevarenie.com/boli/v-kishechnike/chto-delat-esli-vospalilsya-kishechnik/

Comment traiter l'inflammation intestinale?

L'inflammation intestinale est l'une des pathologies les plus courantes chez les alcooliques, ce qui permet des erreurs périodiques dans la nutrition des fumeurs. La colite de l'intestin peut également se développer sur le fond d'une lésion infectieuse du tractus gastro-intestinal, avec stress chronique et névrose, et de l'inactivité physique (affaiblissement de la force musculaire causé par un mode de vie inactif). Les maladies vasculaires, qui augmentent le risque d'athérosclérose des artères mésentériques supérieures et inférieures, entraînant un apport de sang et la nourriture du côlon, peuvent déclencher un processus inflammatoire progressif dans le gros intestin.

Le traitement de la colite vise non seulement à éliminer la cause qui a provoqué la réaction immunopathologique, mais également à renforcer le statut immunitaire du patient, dont dépendent le fonctionnement et la formation de l'immunité et la mise au point de mécanismes de protection antivirale et antimicrobienne. C’est la diminution de la résistance globale de l’organisme qui crée les conditions de la reproduction et de la croissance des micro-organismes pathogènes; par conséquent, une étape importante du traitement de la colite chronique est la correction du mode de vie et du régime alimentaire.

Comment traiter l'inflammation intestinale?

Nutrition thérapeutique et prophylactique

Quelle que soit la forme d'inflammation dans les intestins, les patients se voient prescrire par Pevzner le tableau de traitement et de prophylaxie n ° 4. Ce régime est indiqué pour les lésions intestinales aiguës, y compris les formes combinées d'inflammation (par exemple, la gastroduodénite ou la gastro-entérite) et les lésions infectieuses intestinales (salmonellose, dysenterie, etc.). La durée de cette nutrition doit être déterminée par le médecin individuellement, mais dans la plupart des cas, la période minimale pour parvenir à une rémission stable dans la colite chronique est de 6 mois.

Le tableau numéro 4 a ses propres caractéristiques, par exemple:

  • réduire l'apport calorique quotidien à 1900-2000 calories en réduisant la quantité de glucides et de matières grasses dans les produits alimentaires (la valeur calorifique peut être augmentée en fonction d'indications individuelles, par exemple chez les patients obèses de grade 3-4);
  • limiter la consommation de sel et de sucre;
  • exclusion complète du régime de tous les assaisonnements, épices et épices pouvant avoir un effet stimulant et irritant sur les intestins enflammés (à l'exception de certains types d'herbes fraîches, telles que le fenouil, l'aneth et le basilic);
  • cuire à l'aide de méthodes de traitement thermique doux (bouillir dans de l'eau légèrement salée, cuire sous un couvercle, cuire à la vapeur ou avec du papier d'aluminium).

Jusqu'à ce que la rémission soit stable, les aliments chauds et froids et les boissons sont interdits. Les boissons au lait fermenté et autres produits du réfrigérateur doivent être conservés à la température ambiante pendant environ 20 à 30 minutes avant utilisation. L'eau potable pour les patients souffrant de gastrite doit également être à la température ambiante: la consommation de boissons froides peut provoquer un spasme des parois intestinales enflammées et des douleurs de restriction. Les aliments pour toutes les maladies du tractus gastro-intestinal devraient être fréquents - 5 à 6 fois par jour. Le volume de portion recommandé pour une personne pesant 70 kg est de 260 g.

C'est important! Dans la période d'écoulement aigu, la nourriture mécanique est montrée. Cela signifie que tous les plats doivent être servis dans un état haché, déchiqueté, en purée ou pâteux.

Quand les tables médicales sont montrées

Produits pour les patients atteints de colite

Il est important non seulement de suivre les recommandations en matière de traitement et de nutrition prophylactique, mais également de choisir les bons produits pour élaborer un menu présentant des intestins enflammés. Une liste détaillée des produits autorisés et interdits avec la colite est donnée dans le tableau.

Aliments pour les patients atteints de colite

http://stomach-info.ru/bolezni-kishechnika/kolit/chem-lechit-vospalenie-kishechnika.html

Comment traiter les intestins enflammés

Les intestins chez les adultes et les enfants sont enflammés à la suite de malnutrition, d'infections bactériennes et de pathologies auto-immunes. Les patients qui se plaignent auprès d'un gastro-entérologue se plaignent de douleurs épigastriques, de nausées, de vomissements fréquents, de diarrhée chronique ou de constipation. La violation de l'absorption des vitamines et des micro-éléments conduit à des changements d'humeur dramatiques, à la fatigue et à la détérioration de l'apparence d'une personne. Avant de traiter une inflammation intestinale, le médecin prescrit un certain nombre d'examens de laboratoire et d'endoscopie au patient. Les résultats obtenus permettent d’établir la cause de la maladie et d’en établir le schéma thérapeutique correct.

Les principes de base du traitement

L'inflammation intestinale est une notion collective d'un processus pathologique conduisant à une indigestion et à un péristaltisme. Souvent, on diagnostique chez les patients des complications graves qui se sont déjà développées, affectant le travail de presque tous les systèmes d'activité humaine. Pour qu'un traitement médical adéquat soit important, il faut localiser les foyers inflammatoires:

  • dans le gros intestin - colite;
  • dans l'intestin grêle - entérite;
  • dans les sections minces et épaisses - entérocolite.

Dans la très grande majorité des cas, les bactéries pathogènes deviennent la cause de l'inflammation intestinale chez les enfants et les adultes. Par conséquent, le traitement commence généralement par la prise d'antibiotiques et d'antimicrobiens. Les gastro-entérologues incluent également dans les schémas thérapeutiques des agents qui ont un effet positif divers sur le système digestif:

  • le nettoyage du tractus gastro-intestinal des toxines et des toxines;
  • soulagement du processus inflammatoire;
  • la destruction des bactéries, virus, levures, protozoaires pathogènes;
  • restauration de la microflore intestinale;
  • réduction de la sévérité des symptômes.

Pendant le traitement, le patient est une activité physique contre-indiquée. Après avoir amélioré votre bien-être, vous pouvez augmenter progressivement l'activité physique: marchez au grand air, faites de la physiothérapie et de la gymnastique.

Régime thérapeutique

Les foyers inflammatoires dans diverses parties de l'intestin sont souvent formés chez l'homme, qui préfère les aliments gras et frits. Les aliments stagnent longtemps dans le tractus gastro-intestinal et il existe des processus de décomposition. En cas de clivage inadéquat des protéines, des graisses et des glucides, des composés toxiques commencent à s'accumuler, entraînant une inflammation des muqueuses. Si le patient est diagnostiqué avec une maladie aiguë, alors il a été montré au cours des deux premiers jours de traitement, une famine complète. Ensuite, les aliments suivants sont progressivement inclus dans le régime:

  • soupes transparentes;
  • viande et poisson maigre;
  • légumes cuits au four ou bouillis;
  • bouillie de céréales visqueuse;
  • croûtons de pain blanc;
  • le lait;
  • œufs durs, omelettes.

Le même menu doit être suivi dans les exacerbations de colite chronique ou d'entérite. Les médecins recommandent fortement d’exclure du régime les aliments riches en protéines grasses et complexes:

  • pâte à base de beurre et de pâte feuilletée: gâteaux, tartes, gâteaux;
  • légumineuses - soja, haricots, lentilles, pois;
  • légumes - chou, radis, tomates, navets, radis;
  • poisson gras et viande;
  • alcool, thé noir, café.

Accélérer la récupération aidera à utiliser de grandes quantités de liquide. Il peut s'agir de compotes, gelées, boissons aux fruits et baies, eau minérale non gazeuse, extraits d'herbes. Les guérisseurs populaires recommandent de traiter les intestins enflammés avec de la camomille, du chasseur, du souci et de l’air. Si une colite ou une entérite s'accompagne d'une perte de liquide importante, on prescrit au patient des solutions de réhydratation saline - Hydrovit, Regidron, Trisol. Ils aident à reconstituer les stocks de micro et macronutriments dans le corps pour accélérer le métabolisme et la guérison de la muqueuse intestinale.

Une partie importante du traitement de l'inflammation intestinale - correction du régime alimentaire du patient

Thérapie Etiotropique

L'objectif principal de ce type de traitement est d'éliminer la principale cause d'inflammation des muqueuses intestinales. Le traitement étiotropique est effectué immédiatement après l’obtention des résultats des diagnostics de laboratoire nécessaires à l’établissement des espèces de bactéries pathogènes ou d’helminthes. Si les manifestations cliniques de colite ou d'entérite sont fortement prononcées, le gastro-entérologue établit immédiatement le schéma thérapeutique, sans attendre les résultats du test. Cela inclut les antibiotiques ou les agents antihelminthiques à large spectre, auxquels la plupart des bactéries, protozoaires, champignons pathogènes, vers-parasites sont sensibles.

Antibiotiques

Les agents antibactériens deviennent les médicaments de premier choix dans le diagnostic des MII provoqués par Salmonella, Staphylococcus, Escherichia coli, Entérocoques. Des douleurs abdominales et des troubles digestifs apparaissent après un traitement inapproprié de l'infection, sur fond de dysbiose et d'intoxication. Les antibiotiques suivants sont utilisés dans le traitement de l'inflammation:

  • macrolides - Clarithromycine, Josamycine, Azithromycine;
  • céphalosporines - Céfixime, Céfalexine, Céftriaxone;
  • Lévomycétine, tétracycline;
  • pénicillines semi-synthétiques - Ofloxacine, Amoxicilline.

Dans l’attente des résultats des études de laboratoire, les gastro-entérologues préfèrent attribuer des pénicillines protégées à des adultes et à des enfants. Amoxiclav, Panklav, Augmentin contiennent de l'acide clavulanique, qui ne présente aucune activité thérapeutique. Le composé chimique est destiné à prévenir la résistance des bactéries pathogènes aux antibiotiques. Les sulfamides - le co-trimoxazole, le phtalazole, le sulgin, la furazolidone aideront à guérir la colite, l’entérocolite, l’entérite. Ils présentent une activité antimicrobienne prononcée et provoquent moins d'effets secondaires que les antibiotiques.

Agents anthelminthiques

Les invasions de vers causent les dommages les plus graves aux muqueuses et aux intestins en raison des effets mécaniques et toxiques des ascaris, des oxyures, des chaînes et de la douve du chat. La pénétration de vers parasites dans le tube digestif provoque une avitaminose en raison de la perturbation des processus d'absorption des nutriments et des substances biologiquement actives. Lors de la détection d'œufs d'helminthes dans des échantillons de selles et de l'établissement de leur apparence, les patients doivent suivre un traitement avec de tels médicaments:

  • Lévamisole;
  • Le mébendazole;
  • Adipate de pipérazine;
  • Le praziquantel;
  • Pyrantel

En même temps que les médicaments antihelminthiques, le patient doit prendre des antihistaminiques pour réduire la gravité du tableau clinique - Loratadine, Tavegil, Pipalfen. Ils sont nécessaires pour éliminer les symptômes d'intoxication générale du corps et soulager l'œdème provoqué par le processus inflammatoire dans l'intestin.

Si les vers sont à l'origine d'inflammation intestinale, le traitement est effectué à l'aide de médicaments anthelminthiques.

Immunosuppresseurs

L'azathioprine (Imuran) est un antidépresseur non hormonal qui est activement utilisé dans la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn. Ces pathologies auto-immunes nécessitent un traitement de longue durée et se développent en cas de dysfonctionnement du système immunitaire. Il reconnaît les cellules de la muqueuse intestinale comme des protéines étrangères et donne un signal pour la production d’anticorps qui endommagent la couche interne du tube digestif.

Imuran est rarement utilisé en monothérapie. En règle générale, sa combinaison avec la prednisone donne de bons résultats en traitement. Cette combinaison vous permet de minimiser les conséquences de l’utilisation de médicaments hormonaux:

  • éviter le sevrage après avoir pris un glucocorticostéroïde;
  • réduire considérablement le nombre d'effets secondaires.

Si l'intestin est enflammé à la suite d'une maladie auto-immune, le gastro-entérologue prescrit les types de polythérapie suivants:

  • Prednisolone et Salofalk;
  • Prednisolone et Sulfosalazine.

Souvent, l'agent antimicrobien, le métronidazole ou son analogue d'importation, le trichopolum, est inclus dans le schéma thérapeutique. Les médicaments détruisent non seulement les bactéries pathogènes, mais ont également une faible efficacité immunomodulatrice. Le métronidazole peut être utilisé en monothérapie ou en association avec des antibiotiques céphalosporines.

Thérapie pathogénétique

Ce type de traitement est effectué pour éliminer les conséquences et les complications du processus inflammatoire. Ceux-ci comprennent les scories des intestins, les troubles digestifs développés et le péristaltisme, la mort des lacto et bifidobactéries utiles. Le choix des médicaments pharmacologiques n'est possible que pour le gastro-entérologue traitant après avoir étudié les résultats des tests de laboratoire et de l'examen endoscopique du patient. La durée du traitement thérapeutique peut varier de manière significative en fonction du degré de lésion de la membrane muqueuse du côlon et (ou) de l'intestin grêle.

Antiseptiques intestinaux

Pour purifier le tractus gastro-intestinal des microorganismes pathogènes et des produits toxiques de leur activité vitale, les médicaments contenant l'ingrédient actif Nifuroxazide sont le plus souvent utilisés. Le composé chimique est inerte pour les tissus du corps humain, n’y est pas métabolisé, s’affiche avec les matières fécales. Le nifuroxazide à fortes doses a un effet bactéricide, violant l’intégrité des membranes des staphylocoques, des streptocoques, Escherichia coli. Et l'antiseptique, pris en petites quantités, présente des propriétés bactériostatiques, inhibant la croissance et la reproduction de bactéries pathogènes. Le nifuroxazide entre dans la composition de ces médicaments:

Si l'intestin est légèrement enflammé, les gastro-entérologues préfèrent ne pas prescrire d'antibiotiques, mais utiliser des antiseptiques. Ils n'ont pas d'effet néfaste sur la microflore et sont capables d'éliminer les symptômes des troubles dyspeptiques. Le nifuroxazide empêche la libération de liquide dans la lumière intestinale, normalisant le péristaltisme.

Dans le traitement de l'inflammation intestinale, les antiseptiques sont utilisés pour nettoyer le tube digestif des bactéries nocives.

Enterosorbants

Les préparations comprises dans le groupe des enterosorbants sont utilisées pour nettoyer les intestins à la maison.

Le processus inflammatoire dans le tube digestif entraîne l'accumulation de ses produits finaux et intermédiaires sur la membrane muqueuse. La colite et l'entérite se produisent sur le fond des désordres digestifs. Dans les intestins restent des produits non digérés, et l'absorption des nutriments et des substances biologiquement actives est altérée. Le tube digestif est également déchiqueté par des agents pathogènes morts et des toxines sécrétées par ceux-ci pendant la croissance. Pour agir rapidement, le traitement étiotropique de drogues, vous devez nettoyer les intestins.

Pour éliminer les toxines, les toxines, les bactéries et les champignons, les gastro-entérologues prescrivent de tels entérosols à des patients:

  • Polyphepane;
  • charbon actif;
  • Smektu;
  • Enterosgel;
  • Polysorb

Les médicaments absorbent les substances nocives accumulées dans les intestins à leur surface et sont éliminés de l'organisme sans aucune modification, de même que les selles. Les chélateurs sont capables de se lier et aux médicaments, ainsi pendant le traitement devraient prendre des antibiotiques et des immunosuppresseurs après 1-2 heures après avoir pris du charbon activé ou du Smekta.

Enzymes digestives

Trouble de la digestion et du péristaltisme perturbe le travail de tout le tractus gastro-intestinal. Dans le pancréas commence à produire insuffisante pour la dégradation des graisses, des glucides et des protéines, la quantité d'enzymes. L'inflammation du gros ou du petit intestin a un effet négatif sur la fonction de sécrétion des glandes situées dans la muqueuse gastrique. La nourriture est trop longue dans le corps, ce qui provoque le développement de processus de putréfaction et de fermentation. Normaliser le travail du tractus gastro-intestinal aidera bien sûr à prendre ces médicaments:

Les préparations enzymatiques sont utilisées pour normaliser la digestion lors du traitement de l'inflammation intestinale.

La composition des médicaments comprend des enzymes digestives d’effet et de structure similaires à ceux produits par le pancréas. Même une seule utilisation d'enzymes peut éliminer l'excès de gaz, les nausées, les éructations, la diarrhée ou la constipation chronique. Les médicaments contenant des enzymes ne conviennent pas à une utilisation à long terme. Si le patient enfreint les recommandations du médecin concernant le déroulement du traitement, l'estomac et le pancréas commenceront à être "paresseux" pour produire leurs propres enzymes.

Eubiotiques

Après le nettoyage du tractus gastro-intestinal par enterosorbents et une antibiothérapie pour les patients atteints de colite, d'entérite ou d'entérocolite, les eubiotiques sont recommandés. Les préparations contiennent des cultures vivantes de micro-organismes et sont destinées à restaurer une flore intestinale bénéfique. Quels médicaments peuvent être prescrits par un gastro-entérologue:

  • probiotiques - Atsipol, Linex, Bifidumbacterin, Lactobacterin, Bifiform;
  • prébiotiques - Duphalac, Normase, Goodluck, Prelaks.

La composition des probiotiques comprend les bifidobactéries et les lactobacilles, qui commencent à coloniser l’intestin, déplaçant les micro-organismes de la microflore conditionnelle et pathogène. Et les prébiotiques contiennent des composés organiques nécessaires à la croissance et à la reproduction active de bactéries bénéfiques. La restauration de la biocénose intestinale vous permet d’éliminer les troubles dyspeptiques, de normaliser les processus de métabolisme et d’absorption.

Les probiotiques contenant des lacto et bifidobactéries vivantes sont utilisés pour traiter les inflammations intestinales.

Thérapie symptomatique

Simultanément au traitement étiotropique, on prescrit aux patients des médicaments visant à réduire la gravité des manifestations cliniques. Le plus souvent, les adultes et les enfants se plaignent de douleurs à l'estomac, indépendamment de la présence de nourriture. Auparavant, les gastro-entérologues pratiquaient l’utilisation de No-shpy ou de son équivalent importé. Mais ces médicaments détendent les muscles lisses de tous les organes internes, ce qui n’est pas toujours souhaitable. Les plus efficaces dans le traitement de l'inflammation du petit et du gros intestin présentent une action sélective antispasmodique:

Si la pathologie se déroule dans le contexte d’une formation excessive de gaz, il est recommandé au patient de prendre des agents anti-mousse, par exemple, Espumizan au sirop ou en capsules entériques. Et avec l'hypersécrétion de suc gastrique et de pepsine, on ne peut pas se passer d'inhibiteurs de la pompe à protons: oméprazole, pantoprazole, ésoméprazole.

Que vous pouvez traiter une inflammation de l'intestin, bien connu que des médecins de spécialisation étroite - gastro-entérologues. En cas de diarrhée à long terme, de constipation, de brûlures d'estomac et de ballonnements, consultez un médecin. Plus le traitement commence tôt, moins il y aura de complications graves.

http://izbavsa.ru/zdorove/kak-lechit-vospalennyy-kishechnik

Comment traiter correctement l'inflammation intestinale à la maison

Les troubles intestinaux sont une maladie que tout le monde connaît. C'est l'un des maux les plus fréquents du système gastro-intestinal, qui comprend tout un ensemble de maladies diverses. Pour savoir comment traiter une inflammation intestinale à la maison, vous devez comprendre les caractéristiques de la maladie.

Selon les causes, l'inflammation peut être d'un type différent et le traitement doit être approprié. Un régime alimentaire spécial basé sur les principes d'une alimentation saine aidera à se débarrasser des symptômes de l'intestin irritable.

Causes de l'inflammation

L'inflammation intestinale est une définition générale qui inclut plusieurs groupes de la maladie, différant par la cause et le symptôme.

Il y a les raisons suivantes:

  • bactéries. Un virus ou une infection provoquant un processus inflammatoire pénètre dans l'organisme. Les agents causatifs du virus les plus populaires sont la salmonelle, E. coli et d’autres
  • vers (vers)
  • prédisposition congénitale Certaines formes de la maladie sont définies au niveau génétique et transmises de génération en génération.
  • processus auto-immunes. Il s’agit d’une condition dans laquelle le système immunitaire perçoit de manière agressive les cellules intestinales et commence à les combattre.
  • violation de l'approvisionnement en sang. Se produisent lorsque les vaisseaux sont rétrécis ou que les plaques athérosclérotiques sont affectées.
  • violation du régime. Prise alimentaire irrégulière, abus d'aliments frits et gras - tout cela peut entraîner une inflammation du tube digestif
  • formation de microflore pathogène

L'inflammation est souvent la conséquence d'une des maladies de l'estomac. Les plus courants sont la gastrite, la colite, la dysbactériose, l’entérocolite.

Souvent, la personne elle-même provoque une inflammation - par exemple, avec un régime alimentaire avec des limites strictes. Dans la poursuite de l'harmonie, les gens sont sujets à la famine et à de sévères restrictions alimentaires. La conséquence de ces actions devient très souvent une inflammation douloureuse de l’un des organes du tractus gastro-intestinal.

Classification des maladies

Plusieurs classifications déterminent le type de maladie. Selon la zone touchée, ces types d'inflammation sont distingués:

  • colite - c'est-à-dire la défaite du côlon. L'agent causal le plus courant de la maladie est une infection ou un virus.
  • la duodénite - une maladie qui survient dans l'intestin grêle et se propage dans l'ulcère duodénal
  • entérite - inflammation de l'intestin grêle. Peut se produire localement et sur toute la longueur de l'organe interne.

Une autre classification est basée sur la durée de la maladie. Il existe des formes chroniques et aiguës d'inflammation. Si aiguë se produit périodiquement et dure plusieurs semaines, alors la chronique peut durer plus d'un an.

Selon l'agent responsable de la maladie, il existe deux principaux groupes d'inflammation: infectieuse et non infectieuse.

Symptômes de la maladie

Les signes d'inflammation peuvent apparaître progressivement et ne pas causer d'inconfort important, et peuvent apparaître immédiatement comme une douleur aiguë. Il est utile de contacter un spécialiste en présence d'un ou plusieurs symptômes de la liste suivante:

  • chaise instable. L'inflammation peut se manifester par une diarrhée (selles molles) et une constipation prolongée.
  • douleur abdominale. Ils peuvent avoir un caractère différent: de la douleur et de la traction à la coupure tranchante
  • flatulences, ballonnements, augmentation de la formation de gaz

Dans l'inflammation chronique, les symptômes peuvent être légers, mais toujours présents. Le plus souvent, dans de tels cas, il y a violation de la chaise et ballonnements.

Plus la douleur est forte, plus la forme de la maladie peut être dangereuse. C'est pourquoi il est important de consulter un médecin le plus tôt possible afin de diagnostiquer le type d'inflammation et de prescrire un traitement.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic est nécessaire pour déterminer la forme exacte de la maladie et commencer un traitement approprié. Les méthodes les plus précises sont maintenant disponibles dans les établissements médicaux.

Un équipement moderne permet d’utiliser des instruments de laboratoire spéciaux pour examiner à la fois les organes internes du tractus gastro-intestinal et la composition des tissus muqueux.

Il existe de tels types de diagnostics:

  • test sanguin clinique. Cette méthode vous permet d’évaluer l’ensemble de l’état de l’organisme. En analysant le travail des globules blancs et des globules rouges, un spécialiste peut déterminer la présence d’une inflammation dans l’intestin.
  • EGD, le nom complet est fibrogastroduodenoscopy. Il s’agit d’une enquête utilisant un tube spécial avec une caméra et une lampe de poche à la fin. Il est introduit dans l'estomac par la cavité buccale, où il vous permet d'examiner les surfaces muqueuses ou même de prélever un échantillon de tissu à des fins d'analyse.
  • La coloscopie est une méthode similaire aux FGD. Le principe de fonctionnement est le même, cependant, un tube spécial est introduit dans le corps par l’anus et non par la bouche.
  • analyse des matières fécales. Permet de déterminer la présence de parasites et d'œufs de vers
  • diagnostics à l'aide de capsules vidéo. Il s'agit d'une méthode d'endoscopie moderne, non disponible dans toutes les institutions médicales. Le patient avale une capsule avec une caméra et une lumière qui traverse toutes les parties de l'intestin, et l'image est transmise par radio à un ordinateur

Le gastro-entérologue est le mieux à même de déterminer quelle méthode de diagnostic est appropriée pour un cas particulier, en fonction des symptômes du patient.

Traitement à domicile

En cas d'inflammation intestinale, on peut distinguer deux domaines principaux de traitement: les médicaments ou l'observance d'un régime alimentaire particulier. Les adeptes de la médecine traditionnelle complètent le régime avec des teintures et des décoctions cicatrisantes.

En fonction de la gravité de l’inflammation, le patient décide lui-même de la meilleure façon de traiter l’inflammation des intestins à la maison: médicaments ou méthodes traditionnelles.

Traitement de la toxicomanie

Si un patient choisit un traitement traditionnel, c’est-à-dire avec des médicaments, il peut avoir trois actions:

  1. Pathogénétique. Cette thérapie est associée à l'élimination des bactéries pathogènes, à l'élimination des toxines du corps.
  2. Etiotropique. Il s’agit d’un traitement dans lequel des médicaments sont prescrits pour lutter contre la cause de la maladie. Autrement dit, les antibiotiques sont prescrits pour les infections; lors de la détection de vers - anthelminthique, et ainsi de suite.
  3. Symptomatique. C'est un médicament qui soulage les signes de la maladie: crampes, douleur, ballonnements.

Il est important de comprendre que de tels médicaments n'éliminent pas la cause de la douleur, mais ne la soulagent que temporairement.

Les préparations pour le traitement de l'inflammation sont disponibles sous forme de comprimés, suspensions, suppositoires. Les bougies sont l’une des formes de traitement les plus efficaces. Le fait de les prendre plusieurs fois augmente la capacité d'absorption de la substance active et réduit le risque d'effets indésirables.

Les médicaments les plus populaires pour lutter contre l'inflammation peuvent être divisés en groupes:

  1. Antibiotiques. Combattre l'infection, éliminer le risque de complications.
  2. Corticostéroïdes - anti-inflammatoires hormonaux. Utilisé pendant une courte période et seulement après avoir consulté un médecin.
  3. Aminosalicylates - médicaments locaux qui réduisent l'inflammation.
  4. Vitamines et immunomodulateurs. Renforce le système immunitaire, car pendant la période de maladie, il est particulièrement susceptible de s'affaiblir.

Toute forme de traitement sera plus efficace en combinaison avec un régime.

Remèdes populaires de thérapie

Lorsque l'inflammation est à un stade précoce et non avancé, elle peut être guérie d'elle-même sans quitter la maison. Les méthodes traditionnelles offrent de nombreuses recettes pour la prévention et l'élimination des maladies gastro-intestinales.

Diverses teintures et décoctions sont les plus populaires pour soulager les symptômes de l'inflammation:

  1. Contre la diarrhée Élimine parfaitement le symptôme désagréable d'une décoction d'herbes médicinales: Agripaume, Menthe poivrée, Millepertuis. Il est nécessaire de prendre 3-4 cuillères à thé de chaque composant et de verser 1 litre d'eau bouillante. Laissez le bouillon pendant quelques heures pour insister, puis tendez. La teinture finie se boit après un repas dans un demi-verre.
  2. Contre la constipation Dans les cas où le problème avec le fauteuil est inversé - il existe une recette similaire avec d'autres ingrédients. Besoin de prendre des fleurs sèches de camomille, plantain, calendula et cumin. Les composants secs peuvent être immédiatement mélangés à une masse homogène, puis verser de l'eau bouillante. Laissez reposer pendant une heure, prêt à prendre une infusion de 0,5 tasse après un repas. Le même bouillon peut être utilisé pour un lavement médical.

Régime alimentaire pour l'inflammation intestinale

Conformité avec un régime spécial - la principale méthode de traitement et de prévention de l'inflammation. Un menu bien composé soulagera la constipation et la diarrhée, protégera les parois de l'estomac et soulagera les sensations douloureuses.

Les principes de base du régime alimentaire pour les intestins enflammés:

  • éliminer les aliments gras et frits, les aliments fumés et les cornichons de l'alimentation
  • minimiser les produits à l'origine de la fermentation: légumes crus, produits laitiers
  • éviter les pâtisseries fraîches et les sucreries
  • cuire les aliments de manière spécifique: bouillir ou cuire à la vapeur. Lors de la friture de produits, leurs propriétés utiles sont perdues
  • diviser les repas. Vous devez manger de petits repas, mais souvent - jusqu'à 6 fois par jour
  • l'utilisation d'une quantité suffisante de fibres et de fibres grossières. Légumes verts, fruits, ces produits vont améliorer le péristaltisme intestinal

Un principe important à ne pas oublier est le respect du régime de consommation d'alcool. Pour le bon fonctionnement de l'intestin, vous devez boire au moins deux litres d'eau potable. Il est particulièrement important de maintenir un équilibre hydrique en cas de diarrhée et de constipation.

Les personnes atteintes d'une forme chronique d'inflammation sont encouragées à suivre ce régime tout au long de leur vie. Si vous revenez à un régime alimentaire désordonné dès les premiers signes de rétablissement, la maladie risque de réapparaître.

Une digestion saine est la clé du bien-être et de l'humeur. Une bonne nutrition sera un excellent moyen de prévenir les maladies intestinales et aidera à éviter l'inflammation. Si la maladie a néanmoins eu lieu, les technologies modernes permettront de diagnostiquer rapidement la maladie et de prescrire le traitement approprié.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

http://vselekari.com/bolezni/pishhevarenija/kishechnik/kak-lechit-vospalenie-kishechnika-v-domashnih-usloviyah.html

Comment traiter l'inflammation intestinale

L'inflammation intestinale chez les adultes et les enfants s'accompagne d'un certain nombre de symptômes désagréables, qui peuvent être éliminés avec des médicaments et des remèdes populaires. Un régime alimentaire adéquat aidera à consolider et à renforcer l'effet thérapeutique des médicaments.

Un intestin douloureux procure un grand inconfort

Ce qu'on appelle les processus inflammatoires intestinaux

L'inflammation intestinale est un terme collectif qui désigne tous les processus pathologiques se produisant dans les membranes muqueuses de différentes parties de l'organe. Quelle que soit la forme de la maladie, l’absorption des nutriments s’aggrave, ce qui a un effet négatif sur l’état de santé en général. Les maladies peuvent être aiguës ou chroniques.

Types de pathologie:

  • la duodénite - le processus inflammatoire est localisé dans le duodénum;
  • entérite - les modifications pathologiques sont diagnostiquées dans un petit compartiment ou dans tout l'intestin grêle;
  • iléite - l'inflammation se concentre dans l'iléon;
  • colite - la maladie couvre toutes les parties de l'intestin;
  • typhlite - inflammation du caecum;
  • la proctite - un processus inflammatoire dans la muqueuse rectale;
  • colite ulcéreuse - inflammation du gros intestin;
  • cryptite - les sinus anaux du rectum sont enflammés.

La maladie de Crohn est une pathologie auto-immune qui peut enflammer n'importe quelle partie du tractus gastro-intestinal.

Duodénite - inflammation du duodénum

Causes de l'intestin douloureux

Les causes du processus inflammatoire peuvent être d'origine infectieuse et non infectieuse. Le plus souvent, les maladies se développent dans le contexte d'une alimentation déséquilibrée, de la malbouffe et de modes de vie malsains. L'administration à long terme de médicaments puissants, l'intoxication par des sels de métaux lourds, les allergies et l'irradiation intestinale peuvent provoquer l'apparition d'une pathologie.

Les principales causes d'inflammation intestinale:

  • pénétration de bactéries et de virus dans les organes du tube digestif - embryon de choléra, Staphylococcus aureus, E. coli;
  • processus auto-immunes;
  • invasions helminthiques, infection par des champignons et des protozoaires;
  • athérosclérose - les foyers d'inflammation sont dus à la perturbation de l'apport sanguin aux parois intestinales;
  • facteur génétique;
  • changement de la flore intestinale.
Des problèmes au niveau du tractus gastro-intestinal surviennent souvent chez les femmes pendant la grossesse - ceci est dû aux changements des niveaux hormonaux.

Staphylococcus aureus, une fois libéré dans l'intestin, perturbe son travail.

Symptômes de la maladie intestinale

Les signes d'inflammation intestinale se produisent rarement soudainement, le plus souvent la maladie se développe lentement, sans symptômes prononcés. Le principal symptôme du processus inflammatoire est la douleur. Si la douleur est localisée dans le nombril, cela indique alors des problèmes d'intestin grêle, des douleurs dans le bas de l'abdomen apparaissent lorsqu'il y a des problèmes dans le gros intestin, un inconfort dans l'anus indique les pathologies du rectum.

Signes d'inflammation:

  • nausée, vomissement après avoir mangé;
  • perte de poids soudaine, anémie, pâleur de la peau, étourdissements fréquents dus à une absorption réduite des substances nutritives;
  • flatulences, ballonnements dus à une libération insuffisante d'enzymes;
  • les processus pathologiques dans le gros intestin causent des problèmes de selles - la diarrhée cède le pas à la constipation;
  • les cheveux et la peau deviennent secs, des bourrages apparaissent, les gencives saignent;
  • au cours de la colite, des mélanges de sang et de mucus apparaissent dans les masses fécales et, en cas d'entérite, les selles ont une consistance fluide et mousseuse.

La nausée après avoir mangé peut indiquer des problèmes intestinaux

Diagnostics

S'il y a des signes d'inflammation du tractus intestinal, il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue. Lors de l'examen initial, le médecin recueille l'anamnèse pour un diagnostic préliminaire - enregistre les principales plaintes du patient, la présence de pathologies congénitales et chroniques, effectue un examen externe et une palpation de la cavité abdominale. Les méthodes de diagnostic sont les mêmes pour les adultes et les enfants, mais les jeunes enfants et les femmes enceintes tentent de ne pas prescrire des études associées aux rayonnements.

Analyses cliniques:

  • coprogramme - permet d'identifier la présence de pathologies dans le bas de l'intestin;
  • examen des matières fécales pour la présence d'impuretés sanguines;
  • biochimie pour éliminer la présence de tumeurs malignes;
  • un test sanguin clinique - un taux élevé de VS et de leucocytes indique la présence d'une inflammation;
  • analyse bactériologique des matières fécales.

L'analyse des masses fécales aidera à identifier la cause de l'inflammation intestinale.

En plus des tests, on prescrit au patient des diagnostics instrumentaux - gastroscopie, rectoromanoscopie, coloscopie, biopsie, endoscopie. Les méthodes vous permettent d'identifier l'emplacement et le degré de changement pathologique.

Traitement des intestins à la maison

Comment traiter l'inflammation, le médecin dira. Le traitement vise à éliminer les causes et à atténuer les symptômes. Éliminer les processus inflammatoires utilisés par divers groupes de médicaments en combinaison avec un régime alimentaire et des remèdes populaires.

Traitement de la toxicomanie

Le choix des médicaments dépend de la forme et de la gravité de la pathologie, de la présence de maladies concomitantes. Pour guérir complètement la maladie, il faudra beaucoup de temps et d’efforts.

Quels médicaments sont utilisés dans le traitement:

  1. Aminosalicylates - mésalamine, olsalazine sodique. Réduisez la manifestation du processus inflammatoire, prolongez le stade de rémission.
  2. Les anti-inflammatoires sous forme de suppositoires et de lavements - Salofalk, en pédiatrie, utilisent Rektodelt. Vous permettent d'éliminer rapidement les symptômes désagréables dus à une absorption rapide.
  3. Corticostéroïdes sous forme de comprimés et de suppositoires - Prednisone, Budésonide. Vous permettent d'arrêter rapidement les manifestations de la forme aiguë du processus inflammatoire. Malgré leur efficacité, ils ont de nombreux effets secondaires et ne peuvent donc pas prendre plus de 5 jours.
  4. Inhibiteurs du TNF - Remicade. Attribuer avec des pathologies auto-immunes.
  5. Immunomodulateurs - Immunal, Viferon. Ils doivent prendre 2-3 mois.
  6. Comprimés à action anti-inflammatoire et antibactérienne - Métronidazole, Mezavant, Salozinal. Aide à se débarrasser des microorganismes pathogènes.
  7. Antimicrobiens et antifongiques - Ciprofloxacine, Ftalazol, Levomitsetin, Nystatin.
  8. Anthelminthiques - Vermox, Dekaris. Attribuer aux invasions helminthiques.
  9. Préparations enzymatiques - Mezim, Créon. Aide à améliorer la digestion et l'absorption des aliments.
  10. Absorbants - Smekta, Polysorb. Nettoyez les intestins des substances toxiques.

Salofalk - anti-inflammatoire efficace

Les patients sont tenus de prescrire des médicaments pour soulager les manifestations dyspeptiques de la maladie. Espumisan aide à faire face à la flatulence, le lopéramide et le Nifuroksazid destinés à lutter contre la diarrhée, avec la constipation prescrire Bisacodyl, Kafiol. Après avoir pris des antibiotiques, il est nécessaire de rétablir la microflore intestinale à l'aide de prébiotiques et de probiotiques - Lactusan, Linex.

Remèdes populaires de thérapie

Pour éliminer les manifestations de la maladie, on utilise comme thérapie auxiliaire des décoctions et des extraits d'herbes anti-inflammatoires, qu'ils soient pris par voie orale ou comme lavements, pour améliorer le bien-être et les produits apicoles.

Cueillette d'herbes

Avec l'entérite, une collection de 30 g de chélidoine, 60 g d'inflorescences de camomille et 60 g d'Hypericum aidera. Pour préparer la perfusion, il vous faut 1 cuillère à soupe. l mélanger 240 ml d’eau bouillante et laisser dans un récipient fermé pendant 10 heures. Prenez 120 ml de médicament trois fois par jour, une demi-heure avant les repas. La durée du traitement est de 10 jours.

La décoction à base de plantes normalise les conditions intestinales

Décoction d'avoine

Aide à faire face aux troubles de la décoction d'avoine dans le tractus gastro-intestinal.

Comment faire cuire:

  1. Rincer plusieurs fois 180 grammes de grains d’avoine.
  2. Versez la matière première préparée avec 1 litre d'eau tiède.
  3. Heure pour laisser mijoter le mélange à feu doux.
  4. Envelopper le pot, insister 5 heures.

Normaliser le tractus gastro-intestinal aidera à la décoction d'avoine

Buvez 120 ml de boisson thérapeutique le matin et le soir 40 minutes avant le repas.

Durée du traitement - 2-3 semaines.

Infusion d'avoine sur du lait

Si les intestins de l'enfant sont douloureux, vous devez verser 150 g de grain d'avoine lavé sur 400 ml de lait chaud, dans un thermos, et laisser refroidir complètement. Au coucher, donnez 120 ml de boisson et poursuivez le traitement pendant 3-4 jours.

L’avoine au lait convient bien au traitement des intestins d’un enfant.

Graines de lin pour l'inflammation intestinale

La graine de lin contient du mucus bénéfique qui enveloppe la paroi intestinale - la douleur disparaît, les selles se normalisent. Faites bouillir 300 ml d'eau bouillante, 10 g de matières premières, laissez reposer 10 minutes, agitez bien, filtrez. Buvez 110 ml de médicament tous les jours avant le petit déjeuner.

Les graines de lin sont très bonnes pour les intestins.

Comment enlever l'inflammation avec la propolis

Pour préparer le médicament, vous avez besoin de 50 g de propolis, versez 500 ml de vodka, placez-le dans un endroit sombre pendant une semaine, secouez-le vigoureusement chaque jour. Une demi-heure avant chaque repas, diluez 10 gouttes de teinture dans 100 ml d'eau tiède. La durée du traitement est de 10 à 15 jours.

Il suffit de consommer 50 à 100 ml de miel de haute qualité par jour pour améliorer l'état des pathologies intestinales et réduire les risques d'apparition.

La teinture de propolis va restaurer les intestins

Régime alimentaire pour l'inflammation intestinale

Sans un régime alimentaire pour faire face à l'inflammation du tube digestif est presque impossible. Le régime alimentaire devrait reposer sur les légumes de saison, les fruits, les produits laitiers, les variétés de viande et de poisson faibles en gras. Les produits doivent être bouillis, cuits ou cuits à la vapeur, avoir une température confortable.

Produits interdits:

  • restauration rapide, plats gras, épicés, gastronomiques;
  • pain blanc ou de seigle frais - vous ne pouvez manger que les produits de boulangerie d'hier;
  • céréales à grains entiers, céréales à l'orge et au blé;
  • pâtes alimentaires - autorisé à ajouter une quantité minimale dans les soupes;
  • les légumineuses;
  • lait, crème, dans la phase aiguë ne peut pas boire et boissons lactées;
  • viande grasse, poisson, saucisses;
  • conserves, sauces, boissons gazeuses;
  • les légumes et les fruits à l'état brut.

Ne pas manger d'aliments épicés avec une inflammation de l'intestin

http://lechusdoma.ru/kak-lechit-vospalenie-kishechnika/

Publications De Pancréatite