Si l'estomac fait mal au milieu: aspects importants et facteurs prédisposants

Est-ce que l'estomac fait mal au milieu - le présage du danger ou de la norme? Les douleurs abdominales sont des manifestations symptomatiques de nombreuses maladies du tube digestif et des intestins. L'apparition d'une douleur est souvent associée à une pathologie ou à un dysfonctionnement des organes situés dans la projection du nombril. Cependant, les patients ne déterminent pas toujours clairement la localisation de la source de douleur. La gêne dans la partie centrale de l'abdomen peut être reflétée vers le bas ou sur la ligne ombilicale avec différentes intensités.

Étant donné la complexité des divisions anatomiques de l'épigastre, de l'intestin et de l'estomac, la douleur peut être irradiante ou donner. Ainsi, la véritable source de douleur peut être les organes génitaux, les parties digestives supérieures, les composants vasculaires de n’importe quel endroit et trouver leur reflet dans la région ombilicale.

Pour une évaluation fiable de la situation clinique, des diagnostics différentiels à plusieurs niveaux sont effectués pour exclure toute maladie présentant des symptômes similaires.

Organes cibles pour douleurs abdominales

L'intensité du syndrome douloureux dépend entièrement de la sensibilité individuelle du patient, de ses antécédents cliniques ainsi que de l'âge et de la gravité de la pathologie sous-jacente. Les sections anatomiques suivantes sont exposées à l'inflammation lors de la projection de l'espace ombilical:

  • tissu de la paroi avant;
  • glande;
  • le pancréas;
  • grands navires;
  • l'intestin;
  • section abdominale.

Les maladies infectieuses, les blessures, l’obstruction intestinale, la thrombose, les facteurs héréditaires, les intoxications aiguës et chroniques et bien d’autres encore peuvent provoquer des douleurs. L'absence de tissus parenchymateux dans la cavité abdominale est un aspect important de toute inflammation. Les membranes des organes internes sont donc les premières touchées.

Faites attention! En outre, un petit nombre de terminaisons nerveuses sensorielles sont situées dans la cavité abdominale. Par conséquent, une douleur due à des pathologies vasculaires peut être associée à une complication d'autres organes qui constituent le transport du sang dans les artères et les capillaires adjacents.

Particularités de la douleur et de la localisation

La région centrale de l'abdomen est classiquement classifiée en lignes supérieure et inférieure. Il est donc important de déterminer la localisation de la douleur et le lieu de présence de la douleur.

Douleur au-dessus de la ligne médiane

Si la douleur au milieu de l'abdomen dépasse le nombril, il s'agit des manifestations typiques de l'ulcère gastrique et de l'inflammation duodénale. En cas d'ulcères chroniques de la cavité gastrique, des douleurs peuvent apparaître lors de l'exacerbation de la maladie. Les sections initiales de l'intestin grêle peuvent causer des douleurs non seulement lors d'une ulcération, mais également lors de polypes, d'érosions, de perforations des parois, de saignements internes. L'ulcère peptique s'accompagne d'autres symptômes:

  • douleurs nocturnes affamées;
  • douleur immédiatement après avoir mangé;
  • éructations acides;
  • des ballonnements;
  • noircissement des selles ou apparition d'impuretés sanguines dans les selles.

La douleur au péritoine supérieur peut être causée par un changement de régime alimentaire, un abus d'alcool et des produits du tabac. La douleur irradie souvent vers l'abdomen avec des maladies du cœur, du système respiratoire (diaphragme, poumons).

Le cancer de l'estomac ou de l'intestin grêle est une autre maladie dont la douleur se situe juste au-dessus du nombril, mais le cancer se propage rarement au duodénum. Les excroissances tumorales, les foyers polypes et les cellules de la muqueuse touchée sont sujets aux affections malignes, en particulier à la susceptibilité héréditaire au cancer, quelle que soit leur localisation.

L’apparition de douleur au-dessus du nombril au milieu de l’abdomen fait référence à des affections graves nécessitant parfois une hospitalisation urgente. Il est important de faire attention à l'ajout des symptômes suivants:

  • vomissements avec des taches sanglantes;
  • assombrissement des selles (selles noires, sang);
  • matières fécales avec mélange de pus, mucus abondant;
  • tonus accru de la paroi abdominale (signes de péritonite);
  • violation de la fonction de déglutition (l'apparition de dysphagie);
  • douleur coupante aiguë dans la zone épigastrique;
  • pâleur et transpiration de la peau;
  • perte de poids sévère.

C'est important! Cholécystite, tumeurs, pancréatite et dyskinésie - tout cela peut provoquer des douleurs dans la région abdominale, le long du bord supérieur du nombril. Certains cas cliniques nécessitent un traitement chirurgical immédiat.

Douleur sur la ligne inférieure du nombril

Si le mi-abdomen est douloureux juste au-dessous de la ligne ombilicale, le nombre de maladies possibles est beaucoup plus élevé. Le tableau symptomatique correspond souvent à des maladies des voies urinaires, des pathologies intestinales, des organes reproducteurs. Les principales causes de douleur sont distinguées:

  • Hernie ombilicale ou inguinale. La violation du sac herniaire a des symptômes brillants, qui se manifestent par une douleur aiguë avec une tendance à irradier dans tout l’espace abdominal. Souvent, la localisation de l'incarcération ne se prête pas au diagnostic visuel ni à la palpation (dans le cas des hernies inguino-scrotales).
  • Perforation des diverticules. En violation de l'intégrité des parois du côlon sigmoïde, une douleur aiguë se produit, ressemblant à l'aggravation de l'appendicite. Contrairement à la vraie appendicite, lors de la perforation des parois du côlon sigmoïde, la douleur est localisée au bas de la ligne ombilicale.
  • Salpiginite aiguë. La maladie est caractéristique de la maladie inflammatoire pelvienne. Le processus inflammatoire dans la région pelvienne est appelé annexite. La douleur se propage dans le bas de l'abdomen, accompagnée de fièvre.
  • Menstruations douloureuses chez les femmes. La douleur est associée à une rupture de cellules folliculaires à la sortie des oeufs. Habituellement localisé plus près du côté, mais peut irradier directement dans le nombril. L'inconfort est de courte durée, généralement pas plus de deux ou trois jours après le début de la menstruation.
  • Maladies des organes génitaux. Diverses pathologies des organes de reproduction chez les femmes et les hommes contribuent au développement de symptômes désagréables, notamment une douleur dans le péritoine médian. Ainsi, la prostatite bactérienne, les maladies sexuellement transmissibles et les inflammations du système urinaire chez l'homme s'accompagnent souvent de douleurs abdominales. Les maladies féminines sont les fibromes utérins, les polypes du canal cervical, l’inflammation de l’endocervix, l’endométriose, les composants kystiques.
  • Maladies des reins et des voies urinaires. Le phénomène le plus courant en néphrologie est la pyélonéphrite, qui touche les femmes et les hommes de tout âge. L'inflammation est accompagnée de douleur, rezami dans le dos (dans la projection des reins), donnant le sacrum, l'estomac. Une autre maladie inflammatoire avec irradiation de la douleur dans l'abdomen est la cystite - inflammation de la vessie. Les douleurs sont aggravées, principalement au moment de la miction.
  • Obstruction intestinale. Les symptômes d’obstruction intestinale dans les sections fines et épaisses sont souvent associés à des douleurs au niveau du nombril ou légèrement en dessous. Au début de la douleur aiguë, mais se résorbe progressivement. Lorsque l'obstruction pathologique augmente, la douleur devient intrusive et permanente. L'obstruction intestinale est une situation clinique nécessitant une intervention médicale.
  • Rétention d'urine et pathologie des reins. Toute maladie néphrologique, y compris l'insuffisance rénale, peut provoquer une douleur au milieu de l'abdomen en raison de la nature de l'anatomie. Lorsque la rétention d'urine se produit, la vessie est étirée, les uretères se chevauchent, ce qui contribue à la douleur abdominale.

Les conséquences d'un traumatisme (y compris à distance), de plaies, de contusions et de contusions peuvent être douloureuses. Une blessure est considérée comme une surmenage des structures musculaires de l'abdomen lors d'efforts physiques intenses.

C'est important! Les blessures invisibles à l'œil sont considérées comme dangereuses: conséquences des grèves, des chutes, des commotions cérébrales. Habituellement, en l’absence de dommages visibles, les patients sous-estiment le danger de la situation. Ces blessures sont souvent compliquées par des saignements, une péritonite aiguë.

Mesures de diagnostic

Le diagnostic final repose sur une combinaison d'études de laboratoire et d'instruments, de la vie et des antécédents cliniques. Le diagnostic principal comprend les activités suivantes:

  • auscultation (autrement écoute) de l'espace péritonéal;
  • tapotement et palpation de la paroi abdominale;
  • écouter les pulsations de l'aorte abdominale.

Ensuite, effectuez un diagnostic urgent en utilisant une échographie de la cavité abdominale, un diagnostic aux rayons X avec un agent de contraste (si nécessaire), une angiographie (étude des vaisseaux de la cavité abdominale et des intestins).

C'est important! La coloscopie, l'imagerie par résonance magnétique, la tomodensitométrie sont souvent utilisées pour des diagnostics plus approfondis. Assurez-vous de prélever des échantillons de selles, de sang et d'urine pour une évaluation approfondie des données du patient.

Une douleur abdominale prolongée est un symptôme grave signalant la défaillance d'un organe ou de l'ensemble du système. Si la douleur est aiguë, elle est associée à des troubles dyspeptiques, des vomissements, de la diarrhée et à une détérioration générale de la maladie, vous devez immédiatement appeler une aide urgente.

À propos des douleurs abdominales dans le programme de santé de Myasnikov:

http://ozhivote.ru/bolit-zhivot-poseredine/

Maux d'estomac (exactement au milieu)

Pour commencer, déterminons exactement où cela fait mal.

Douleur au-dessus de la ligne médiane.

C'est un symptôme classique des ulcères gastriques ou duodénaux (la partie initiale de l'intestin grêle commençant à l'endroit où se termine l'estomac).

Le cancer de l'estomac peut également causer des douleurs à l'estomac, mais il s'empare rarement du duodénum.

Avez-vous un ulcère?

Un ulcère à l'estomac est une érosion, la bile d'un estomac muqueux.

La plupart des ulcères guérissent, mais ensuite ils se comportent de manière imprévisible. Les ulcères sont plus susceptibles de réapparaître si vous buvez, fumez, prenez de la caféine, utilisez régulièrement de l'aspirine ou des antidouleurs apparentés, ainsi que de la cortisone.

Une attaque de douleur ulcéreuse, sans traitement, dure généralement plusieurs semaines et se poursuit aussi mystérieusement qu’elle commence.

Il ressemble à la douleur de la faim sévère et se produit le plus souvent à l'estomac vide, lorsqu'un acide, normalement présent dans l'estomac, peut pénétrer dans la partie sensible de la membrane muqueuse.

Par conséquent, la douleur ulcéreuse vous réveille au milieu de la nuit, car à ce moment-là, l'estomac est vide.

Si vous soupçonnez que vous avez un ulcère, examinez vos selles (vous devriez le faire dans les autres cas). Une selle noire indique que l'ulcère saigne (mais tous les ulcères ne saignent pas).

Bien que les ulcères soient souvent observés chez des personnes stressées, nerveuses et stressées, les personnes qui, à première vue, sont détendues et bien organisées dans la vie sont également candidates à l’ulcère.

L'irritation de la membrane muqueuse de l'intestin supérieur avec de l'aspirine ou de l'alcool, bien qu'elle ne donne pas un véritable ulcère, peut également provoquer une sensation désagréable au sommet de la ligne médiane.

Douleur en dessous de la ligne médiane.

Il s'agit généralement d'un signal indiquant que quelque chose se passe dans le système urinaire, les organes reproducteurs de la femme, les intestins ou le rectum.

En ce qui concerne les organes génitaux, le coupable peut être une épdométriose, dans laquelle des tissus appartenant normalement à l'utérus sont présents à divers endroits dans la cavité pelvienne ou les intestins.

L'endométriose ne met pas la vie en danger, mais provoque une douleur. Un tissu anormal réagit aux changements hormonaux de la même manière que la muqueuse utérine. Et à chaque menstruation, la femme ressentira de la douleur, quelle que soit la partie du corps où l'endométriose se produit.

Des douleurs en dessous de la ligne médiane, accompagnées de fièvre et de pertes vaginales, indiquent un processus inflammatoire dans le pelvis.

Cependant, la cause la plus fréquente de douleur gynécologique chez les femmes ménopausées sont les gros fibromes (tumeurs bénignes) de l'utérus, moins souvent (mais il ne faut jamais l'oublier) - le cancer de l'utérus et de l'ovaire, ainsi que l'intestin irritable à long terme.

Artériosclérose - dans l'estomac?

Nous pensons généralement aux artères et aux maladies associées en relation avec le cœur, le cerveau, les jambes ou les reins. Mais chaque organe du corps dépend d'un apport sanguin normal. L'intestin ne fait pas exception.

La fonction intestinale consiste à pousser les aliments le long du chemin, à les digérer et à absorber les nutriments. Pour faire tout cela, les intestins ont besoin de nutrition, c'est-à-dire de sang. Lorsqu'un ou plusieurs des principaux vaisseaux sanguins alimentant les intestins en sang sont rétrécis ou bloqués, une attaque de crapaud mésentérique se produit dans cette partie (les artères intestinales sont appelées mésentériques).

Suspectez ce diagnostic si vous avez 60 ans ou plus, que vous présentez des manifestations d'artériosclérose dans d'autres parties du corps et que vous ressentez une douleur aiguë et cramponnante au bas de l'abdomen, accompagnée de selles sanglantes peu après avoir mangé. L'angiographie est le seul moyen de confirmer le diagnostic: une radiographie prise après l'introduction du colorant dans les vaisseaux de l'abdomen (par injection dans l'aine).

L'artère principale du corps est l'aorte. Il sort du ventricule gauche, la grande cavité cardiaque et se retourne dans l'estomac. Sur ce chemin partent les grosses branches aux reins, les intestins et d'autres organes. L'aorte est particulièrement sensible à l'artériosclérose, plus souvent chez les personnes souffrant d'hypertension artérielle prolongée et non traitée. Au fil du temps, ses parois s'affaiblissent (sous l'effet d'étirements constants dus à la pression élevée) et forment de grandes plaques contenant du cholestérol, du calcium et d'autres substances.

Si le processus se poursuit sans traitement, le vaisseau va gonfler - on parle alors d'anévrisme.

L'anévrisme bat très fort - si vous mettez votre main sur votre ventre, vous sentirez le battement du vaisseau en rythme avec votre cœur. Si le navire continue de faire saillie, il finira par couler ou éclater - ce qui constitue une urgence menaçant le pronostic vital. Lorsque cela se produit, la douleur est tellement vive que la personne entre en état de choc ou meurt en quelques minutes. Cependant, si elle coule lentement sans se rompre, des symptômes précurseurs peuvent apparaître sous la forme de douleurs douloureuses au milieu de l'abdomen pendant plusieurs jours. Mais avant de paniquer, sentant la pulsation dans l'estomac, rappelez-vous que c'est normal chez les personnes minces.

Moins effrayant, mais toujours grave, quand une aorte abdominale progressivement rétrécie ou obstruée, sans anévrisme ou rupture, provoque une détérioration de la circulation sanguine dans les jambes ainsi qu'une impuissance chronique (le pénis est privé du flux sanguin nécessaire à une érection).

http://genesha.ru/symptoms/bolit-jivot-tochno-poseredine/

Douleur au milieu de l'abdomen

Une gêne qui se produit dans l'abdomen indique un dysfonctionnement des organes internes. En ce qui concerne les violations graves - indique l'intensité de la douleur et l'apparition d'autres symptômes.

Causes des symptômes douloureux:

  • Coliques causées par une augmentation de gaz.
  • Maladies de différentes parties de l'intestin.
  • Maladies oncologiques.
  • Dommages mécaniques.
  • Le corps ne fonctionne pas correctement en raison d'une infection.
  • Pancréatite aiguë et chronique.
  • Hernie
  • Dysfonctionnement des vaisseaux sanguins alimentant les organes de la cavité abdominale.
  • Péritonite

Non seulement la combinaison de symptômes directs provoque une gêne, mais de nombreuses maladies peuvent être transmises au milieu de l'abdomen et créer une gêne sous l'abdomen: coliques néphrétiques, lithiase urinaire, système reproducteur féminin, appendicite.

Dans la lithiase urinaire, le danger est créé par les dépôts à l'intérieur de l'organe. La pierre, effectuant un mouvement à travers l'uretère, bloque la lumière, ce qui provoque un spasme et une miction douloureuse.

La maladie de la pierre affecte l'organe filtrant du corps humain - les reins. Le rein, dans lequel se forment des dépôts de calcium, n’est pas en mesure de remplir pleinement ses fonctions.

Maladies des organes digestifs

C’est le problème le plus courant qui est adressé à l’hôpital, ressentant une douleur au milieu de l’abdomen. La cause est une variété de violations causées par des infections, des intoxications, des bactéries.

Entérite

Ce ne sont pas une, mais plusieurs maladies affectant les intestins, ou plutôt le duodénal, l'iléon et le jéjunum. La composition de l'entérite comprend la duodénite, la jéjunite, l'iléite. Différentes formes aiguës et chroniques de la maladie. Ils diffèrent par les symptômes de l'évolution de la maladie.

La forme aiguë a un trait caractéristique:

  • Défécation fréquente, masse liquide fécale, le processus est répété plus de 10 fois par jour.
  • Il y a une floraison blanche dans la cavité buccale sur le mucus.
  • Douleur au milieu de l'abdomen avec rétrécissement progressif de la région douloureuse au-dessus, dans la région du plexus solaire.
  • Augmentation de la formation de gaz dans les intestins et l'apparition de sons désagréables, grondants.
  • Nausées et vomissements mélangés à de la bile.
  • Augmentation de la température corporelle.

Des vomissements constants entraînent une déshydratation, qui à son tour provoque des convulsions, des vertiges et des maux de tête. Des caillots sanguins se forment, le rythme cardiaque est perturbé et un choc se produit. Le processus dure 2 jours, l’absence de traitement entraîne une aggravation de la situation.

La forme d'entérite chronique n'est pas si difficile:

  • Diarrhée accompagnant chaque repas.
  • La nourriture n'est pas complètement digérée et ces particules sont visibles dans les masses fécales.
  • Au centre de l'abdomen, dans le nombril, il y a une douleur douloureuse.
  • Augmentation de la formation de gaz, gonflement intestinal.
  • Sur la membrane muqueuse de la bouche du patient, il y a une plaque blanche sur laquelle sont imprimées les dents.
  • Un manque de fer dans le corps et ses symptômes associés.
  • Faiblesse
  • Une carence en calcium entraîne des symptômes d'ostéoporose.
  • Poids corporel diminué avec une nutrition améliorée.

Ulcère peptique

L'abus d'alcool, le tabagisme, une alimentation malsaine, le stress peuvent entraîner la destruction de la muqueuse gastrique, avec une atteinte progressive de la muqueuse duodénale. Avec un processus inflammatoire prolongé dans les organes digestifs sur les parois de la plaie formée - ulcères. La maladie est accompagnée de douleurs au milieu de l'abdomen, la partie supérieure en souffre, elle donne au dos.

Un ulcère gastrique et duodénal amène le patient à se plaindre de malaises sous les côtes et au bas du dos. La maladie peut exacerber les douleurs nocturnes et se refléter dans la partie duodénale du tube digestif.

Pancréatite

Maladie affectant le pancréas. C'est très dangereux s'il n'est pas traité à temps. La cause de la pancréatite:

  • L'abus d'alcool;
  • Le tabagisme
  • Surpoids;
  • Utilisation à long terme de médicaments, antibiotiques, médicaments hormonaux.

Le pancréas produit les enzymes nécessaires à la digestion des aliments, ainsi qu'à la neutralisation de l'acide de l'estomac, le suc pancréatique. Pendant le fonctionnement normal de l'organe, le secret entre dans les canaux, puis dans l'intestin grêle, où commence le processus principal de digestion et d'absorption des éléments bénéfiques. Dans la glande endommagée, les enzymes et le jus ne sont pas libérés ou le contenu est éjecté des intestins. Les enzymes commencent à agir à l'avance et corrodent les tissus internes du corps, ce qui conduit à un processus inflammatoire. Les cellules de la glande, une fois détruites, stimulent davantage l'activité du secret, ce qui conduit à la défaite d'une zone encore plus vaste dans la cavité abdominale. Laissée sans traitement, la pancréatite est fatale.

Le syndrome de la douleur dans la pancréatite est caractérisé comme tirant, terne, peut changer à une forte, forte, aiguë. La source est ressentie entre les côtes.

Obstruction intestinale

Les aliments, en cours de digestion, se déplacent progressivement le long des canaux du tube digestif. Si l'intestin ralentit l'activité motrice, il y a congestion, la nourriture s'accumule et une obstruction intestinale se forme. Causes des troubles du péristaltisme:

  • Organe réflexe spasmodique.
  • La présence de parasites.
  • Dommages mécaniques aux intestins à la suite d'un coup ou d'une ecchymose.
  • Rénal, colique biliaire.
  • Inversion des intestins.
  • Hernie
  • Maladie adhésive.

La gastrite peut causer une gêne au milieu de l'estomac.

Maladies du système cardiovasculaire

Le patient se plaint d'avoir mal au ventre, mais aucun problème ne se manifeste dans le système digestif. Cela peut être un symptôme d'anévrisme de l'aorte abdominale ou d'une autre maladie associée aux vaisseaux sanguins.

Anévrisme de l'aorte abdominale

Le vaisseau grossit et menace de se rompre, ce qui entraîne de graves saignements dans la cavité abdominale. Le patient ressent la traction, douleur sourde résultant de ses règles. Un symptôme qui indique immédiatement la source de la douleur est une zone de pulsation visible dans le péritoine.

Thrombose intestinale

Dans les vaisseaux sanguins alimentant les intestins, un ou plusieurs caillots sanguins se forment, qui sont situés à travers le mouvement et bloquent l'écoulement du liquide. Il en résulte une privation d'oxygène et une nécrose des tissus organiques. La maladie touche plus souvent les personnes âgées, mais les hommes et les femmes sont touchés. Les causes des caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins se trouvent dans les maladies du système cardiovasculaire humain. Il y a des sensations de douleur, donnant au milieu de l'abdomen et dans les côtes.

Embolie

Blocage vasculaire avec une particule - un embole. Cela peut être de l'air, une partie de la graisse, un caillot de sang cassé. En règle générale, les emboles tombent dans le sang:

  • À la suite d'une violation mécanique (choc, fracture, blessure).
  • La chirurgie cardiaque peut également être une source de particules.
  • Mauvais médicament. Le médicament est destiné à une injection intramusculaire, est introduit dans une veine et des formes huileuses sont formées.
  • Varices, athérosclérose.
  • Une blessure dans l'os peut amener des fragments de fragments d'os de la côte dans la circulation sanguine.

La douleur abdominale reflète une embolie artérielle périphérique. Il y a aussi une pâleur de la peau, des mains et des pieds froids.

Infarctus du myocarde abdominal

Les symptômes sont similaires à ceux de la gastrite. Le patient ressent une douleur à l'abdomen, des nausées, l'envie de déféquer. Si dans d'autres maladies des vaisseaux leur expansion se produit, alors dans le cas d'infarctus abdominal, l'artère circulatoire se rétrécit. Symptômes de la maladie:

  • Vomissements;
  • Des nausées;
  • Il commence à faire très mal, brusquement, des brûlures;
  • Ballonnements, flatulences;
  • Trouble du rythme cardiaque;
  • Forte diminution de la pression artérielle.

Les statistiques médicales indiquent que les principales causes de maladies cardiovasculaires peuvent être des conditions stressantes, l'hérédité, des troubles de la pression artérielle, des blessures.

Oncologie

Les tumeurs malignes ne se manifestent pas avant longtemps. Les symptômes n'apparaîtront que lorsque la maladie aura passé la dernière étape.

  • La tumeur serre les organes voisins.
  • Mourir de tissu.
  • Saignement se produit.
  • Ulcère de l'estomac ou apparition de trous dans d'autres organes internes.

Il fait mal au milieu de l'abdomen en raison d'un cancer du petit ou du gros intestin, ainsi que du pancréas.

D'autres symptômes peuvent également apparaître avec ces symptômes:

  • Faiblesse générale.
  • Hémoglobine réduite et globules rouges.
  • Forte diminution du poids corporel.
  • Selles fréquentes, avec selles molles.
  • Ballonnements.

La nature de la douleur est sourde et oppressante.

Traumatisme abdominal

Les dommages aux organes internes et aux tissus musculaires peuvent ne pas résulter de dommages mécaniques: blessures, impacts, blessures. Les ecchymoses aux organes internes sont dangereuses avec l'absence possible de signes extérieurs. Un examen est nécessaire pour exclure les saignements internes et la péritonite. La douleur peut ne pas apparaître ou être douloureuse, à donner entre les côtes.

Une activité physique excessive peut créer une douleur au centre de l'abdomen, à la suite de l'étirement des muscles.

La sensation de douleur abdominale grave ne signale pas toujours le besoin de soins d'urgence. Dans le même temps, un symptôme presque imperceptible peut devenir une menace non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie.

Quel spécialiste contacter

En présence de tout symptôme, il est nécessaire de consulter un médecin spécialisé:

  • Thérapeute Médecin responsable de l'examen initial du patient. Peut aider dans le traitement des troubles pulmonaires. Si un problème plus grave nécessitant les conseils d'un expert est trouvé, le thérapeute dirige le patient vers le spécialiste approprié.
  • Gastro-entérologue. Spécialisé dans le traitement des troubles du système digestif humain, causés à la fois par des causes physiologiques et des maladies.
  • Chirurgien Lorsque les médicaments et la physiothérapie ne vous aident pas, une intervention chirurgicale est nécessaire. Ceci est fait par le chirurgien. Un grand nombre de pathologies ne peuvent être éliminées qu'en conduisant des opérations.
  • Urologue. Médecin hautement spécialisé. Engagé dans le dysfonctionnement rénal et le système urinaire chez les hommes et les femmes. Son domaine d'activité comprend: la prostatite, la pyélonéphrite, les calculs vésicaux, la lithiase urinaire.
  • Traumatologue. Spécialiste traitant des dommages mécaniques aux organes internes, y compris des blessures à l'abdomen.

Lorsque vous contactez un fournisseur de soins de santé, vous devez spécifier les informations suivantes: sentiments, source de douleur, quels symptômes accompagnent.

Le système nerveux des personnes âgées et des enfants peut apaiser la douleur. Ils doivent donc être traités avec plus de soin.

Premiers secours

Quand une personne a des douleurs abdominales, il est nécessaire de prendre les mesures suivantes:

  • Le patient doit prendre une position horizontale;
  • Mettez froid sur votre estomac;
  • Léger massage dans le sens des aiguilles d'une montre;
  • Si nécessaire, donnez un médicament antispasmodique;
  • La faim

Il y a des actions qui en aucun cas ne peuvent être faites en relation avec le patient:

  • Placez une compresse chaude ou une bouteille d'eau chaude sur votre estomac;
  • Le patient ne doit pas être nourri;
  • Ne pas donner à boire;
  • Refuser les analgésiques et les laxatifs;
  • Les lavements et les bains chauds sont contre-indiqués;
  • Rincer le ventre.
http://gastrotract.ru/simptom/boli/oshhushhenie-boli-v-seredine-zhivota.html

Causes et traitement de la douleur au milieu de l'abdomen

Une douleur au milieu de l'abdomen peut survenir dans diverses conditions pathologiques. Cela peut être une conséquence de la suralimentation banale ou de l’utilisation de produits périmés, ainsi que d’un symptôme de maladies du tractus gastro-intestinal.

Pour évaluer correctement un tel état, vous avez besoin de l'aide d'un médecin spécialiste du domaine. Pour déterminer la cause du phénomène, un diagnostic compétent est requis, car au centre de l'abdomen, un grand nombre d'organes sont localisés, dont les pathologies se manifestent à travers divers symptômes. La douleur abdominale peut également être déclenchée par une lésion d'un organe situé dans une zone complètement différente. Dans ce cas, il y a ce que l'on appelle donner une douleur ou une douleur irradiante.

Maladies du système digestif

La douleur au milieu de l'abdomen peut être accompagnée des processus pathologiques suivants, se produisant sous forme aiguë ou chronique:

  • coliques intestinales;
  • les pathologies du gros et du petit intestin;
  • traumatisme subi;
  • le développement de tumeurs malignes;
  • processus pathologiques de nature infectieuse, par exemple dysenterie ou salmonellose;
  • inflammation du pancréas;
  • syndrome du côlon irritable;
  • formation de hernie;
  • maladies des vaisseaux abdominaux;
  • processus inflammatoire dans la cavité abdominale;
  • émotivité accrue;
  • état dépressif;
  • éprouvé du stress;
  • repas irréguliers;
  • l'abus de tabac et d'alcool.

Ce groupe d'organes appartient à la paume parmi les causes possibles de douleur au milieu de la cavité abdominale.

Outre les douleurs abdominales, des symptômes tels que diarrhée, vomissements, faiblesse générale et manque d’appétit peuvent apparaître. Le processus inflammatoire est causé par une infection bactérienne, le développement d’une infection virale dans le corps, une intoxication alimentaire, ainsi que par une intoxication du corps avec des boissons alcoolisées, des médicaments ou des helminthes.

Si le patient s'inquiète de douleurs au milieu de l'abdomen dans la région située au-dessus du nombril, ce symptôme peut être déclenché par:

  • problèmes d'estomac (p. ex. ulcères);
  • lésion ulcérative du duodénum;
  • cancer de l'estomac;
  • gastrite.

Douleur, localisée au milieu de la cavité abdominale en dessous de la zone ombilicale, due aux pathologies suivantes:

  • le développement du processus inflammatoire dans la vessie;
  • l'endométriose;
  • processus inflammatoire dans les organes pelviens;
  • fibrome utérus;
  • tumeurs bénignes ou oncologiques des organes génitaux;
  • cancer de l'ovaire;
  • anévrisme de l'aorte abdominale;
  • intestin irritable.

Dans certains cas, la situation est telle que la douleur survient au sommet de l'abdomen. Ce scénario est possible si les sensations douloureuses sont projetées sur la paroi abdominale supérieure par des organes abdominaux tels que la vésicule biliaire, le pancréas, la rate, l'estomac ou le foie. Des sensations douloureuses dans la partie supérieure de l'abdomen peuvent parler de la pathologie de la colonne vertébrale ou de la paroi abdominale.

Pathologie du système cardiovasculaire (CCC)

La douleur dans la partie supérieure de l'abdomen au centre peut être interprétée comme un symptôme des maladies en développement des organes de la cavité thoracique. Par exemple, une douleur dans l'épigastre ou, comme on dit, sous la cuillère peut être un signe d'infarctus du myocarde et une douleur sous les côtes du côté droit peut être le symptôme d'une pneumonie du côté droit. Les formes aiguës et chroniques d'hépatite, de cholécystite chronique, de pancréatite, de pneumonie aiguë ou d'infarctus aigu du myocarde peuvent être citées comme causes de douleurs abdominales aux côtes.

Les maladies du système cardiovasculaire, qui provoquent des douleurs au milieu de la cavité abdominale, sont parmi les plus dangereuses pour la vie du patient. Cela peut être, par exemple, un anévrisme de l’aorte abdominale. Une telle condition est dangereuse pour la rupture du vaisseau, ce qui provoquera un saignement important dans la cavité abdominale. Dans ce cas, le patient ressent une forte pulsation des tissus abdominaux.

La formation de cellules cancéreuses

Selon les experts, avec le développement du processus oncologique pendant longtemps, il n'y a aucun signe de pathologie. Les complications développées du processus oncologique contribuent à leur apparence, notamment:

  • compression en développant des néoplasmes d'organes adjacents;
  • nécrose tissulaire;
  • saignements;
  • l'apparition d'un trou traversant dans les murs d'organes creux.

Des complications de cette nature apparaissent, en règle générale, à la dernière étape du développement de la maladie. La douleur au milieu de la cavité abdominale peut être provoquée par des tumeurs oncologiques du petit et du gros intestins, ainsi que du pancréas.

En plus des symptômes, le patient présente: faiblesse, anémie, perte de poids, selles et ballonnements. Les sensations douloureuses en cas de processus malin sont ternes et oppressantes. La douleur ne s'arrête pas et peut se propager à d'autres organes de la cavité abdominale.

Dommages abdominaux

L'estomac peut avoir mal à cause d'un traumatisme dont l'apparition est difficile à remarquer. Par exemple, un traumatisme abdominal peut être appelé étirement des muscles de la paroi abdominale après un exercice excessif.

Avec la douleur en cas de blessure, un patient peut avoir des hémorragies mineures, un gonflement des tissus apparaît. Le plus grand danger est les dommages aux organes de la cavité abdominale. Les ecchymoses, les chutes, les coups avec n'importe quel objet, ainsi que les commotions cérébrales peuvent provoquer de telles blessures. Une situation compliquée peut entraîner une hémorragie interne et une péritonite. En plus de la douleur au milieu de l'abdomen, il peut aussi y avoir des manifestations dans l'abdomen accompagnées de lourdeur.

Que faire avec les douleurs abdominales

Une forte douleur à l'abdomen ne menace pas toujours la vie du patient. Cependant, afin d'éviter les complications causées par une pathologie possible, il est recommandé de consulter un médecin d'urgence. Pour plus d'informations sur ce qu'il faut faire si un mal de ventre peut être trouvé dans l'article sur le sujet.

Si les sensations douloureuses ne sont pas intenses et ne s'accompagnent pas de symptômes concomitants, alors que le patient a un état de santé stable, vous pouvez vous adresser à des spécialistes plus étroits, notamment:

  • thérapeute;
  • un gastroentérologue;
  • un chirurgien;
  • urologue;
  • traumatologue.

Lorsque vous vous référez à un spécialiste, il est nécessaire de préciser la nature des sensations douloureuses et leur localisation exacte. Le syndrome douloureux peut être de nature aiguë ou progressivement croissante, ressembler à un coup de poignard ou à une crampe. Les douleurs abdominales peuvent être accompagnées d'une augmentation de la température corporelle, de vomissements, de flatulences et d'une violation de la chaise.

Tous les symptômes jouent un rôle important dans le diagnostic et le traitement. Si la douleur au milieu de l'abdomen cesse soudainement ou devient moins intense, il est nécessaire de déterminer la cause exacte de l'état transféré.

Après que le médecin ait écouté les plaintes du patient, celui-ci sera examiné et sa palpation abdominale. Le patient peut être assigné aux études supplémentaires suivantes:

  • test sanguin clinique;
  • test sanguin biochimique;
  • radiographie avec contraste pour détecter une obstruction intestinale, des ulcères et une perforation de l'intestin, une inflammation du péritoine, un processus cancéreux, un abcès;
  • angiographie pour la détection de maladies vasculaires, y compris anévrisme aortique, thrombose, saignements internes en cas de traumatisme à l'abdomen;
  • tomodensitométrie, nécessaire au diagnostic des anévrismes, des pathologies inflammatoires et oncologiques des organes de la cavité abdominale, de l’obstruction intestinale et d’autres maladies;
  • les ultrasons, nécessaires pour identifier les tumeurs, les kystes, les hématomes, les inflammations du pancréas, les péritonites et autres maladies du système digestif;
  • tests de sang, de produits de défécation, de matériel de biopsie pour détecter la présence de virus, de parasites et d'agents infectieux de l'intestin dans le corps.

Seulement guidé par les résultats de l'examen du patient et de ses tests, le médecin sera en mesure de prescrire le traitement approprié et de sauver le patient de la maladie qui a provoqué le syndrome douloureux.

http://vashzhkt.com/boli/poseredine-zhivota.html

Douleur dans la partie supérieure de l'abdomen au centre et caractéristiques de sa manifestation

La douleur dans le haut de l'abdomen au centre peut indiquer le développement de diverses pathologies des organes internes et des systèmes qui y sont situés. Ce symptôme peut avoir une manifestation et un caractère divers (douleur sourde, vive, etc.). À propos de ce qui peut causer cette maladie et de la façon de la traiter - plus loin dans cet article.

Caractéristiques de la douleur dans la partie supérieure de l'abdomen au milieu

Une douleur périodique dans la partie supérieure de l'abdomen ne peut pas être une maladie distincte. Comme le montre la pratique médicale, c'est toujours le signe d'une pathologie en développement. C'est pourquoi, dès les premières manifestations de ce symptôme, il est recommandé de consulter un médecin et de procéder au diagnostic aussitôt que possible.

C'est important! Pour les douleurs sévères seules, il est impossible d'établir un diagnostic précis. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre en compte les symptômes supplémentaires et l'intensité de la douleur. Ils aideront à déterminer plus précisément la cause de la maladie.

Dans la plupart des cas, la douleur causée par cette localisation est la pathologie du tractus gastro-intestinal, située dans cette partie de la cavité abdominale. Toutefois, il convient de noter que, parfois, il peut exister des maladies non associées au tractus gastro-intestinal, qui s'accompagnent de douleurs vagues et récurrentes (douleurs dans les côtes et à la poitrine, maux de dos, etc.). Cela peut indiquer une névralgie ou une hernie.

La douleur intense en médecine a un nom commun - "abdomen aigu". Dans un tel état, le patient a généralement besoin de soins médicaux urgents et d'une hospitalisation.

Il est particulièrement important de ne pas tarder à appeler un médecin si le patient souffre de pathologies chroniques graves ou si le patient est un enfant.
La douleur dans la partie supérieure de l'abdomen est un symptôme qui peut indiquer des maladies très différentes. C'est pourquoi, outre lui, le médecin doit prêter attention aux plaintes du patient:

  1. Il peut s'agir de nausées après avoir mangé ou l'estomac vide, de diarrhée et de ballonnements, de vomissements, etc.
  2. À quelle fréquence et avec quelle intensité se produit la douleur (ce qui la provoque). Ainsi, le plus souvent, la douleur se développe lorsque vous toussez, après avoir pris de l’alcool, un effort physique ou nerveux excessif.
  3. La nature de la douleur (cambrée, douloureuse, sourde, coupante, etc.).

Ce n’est qu’en tenant compte de tous les symptômes du complexe que le médecin sera en mesure d’identifier correctement la cause de la maladie et de choisir le traitement nécessaire.

Les principales causes de la douleur

Les causes suivantes peuvent causer des douleurs abdominales au centre:

  1. Suralimentation du système
  2. Un ulcère d'estomac (peut-être à la fois chez un enfant et un adulte).
  3. Cholécystite aiguë ou chronique.
  4. Pancréatite
  5. Pathologie de la rate.
  6. Mauvaise nutrition de l'homme.
  7. Inflammation de l'appendice.
  8. Pathologie oncologique.

Examinez chaque cause de ce symptôme plus en détail.

Trop manger

En cas de suralimentation fréquente, une personne peut développer une inflammation des organes internes en raison d'une violation de leurs fonctions. Cela entraînera une pression persistante et un inconfort dans la partie supérieure de l'abdomen.

Habituellement, ces douleurs disparaissent d'elles-mêmes, même sans prendre d'analgésiques supplémentaires. Ils sont particulièrement prononcés quand une personne passe la nuit dans la veilleuse, car la nuit, il est plus difficile de digérer les aliments. En outre, la digestion peut être facilitée par la prise de médicaments qui améliorent ce processus.

Il élimine la douleur d'une telle origine est très simple - il vous suffit de normaliser votre régime alimentaire et de manger en grande quantité.

Ulcère de l'estomac

Un ulcère à l'estomac fait partie des maladies qui provoquent le plus souvent des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen. Un ulcère se développe avec une acidité accrue de l'estomac, ce qui explique pourquoi ses parois ne sont pas protégées par la couche muqueuse.

En tant que pathologie distincte, un ulcère gastrique comporte plusieurs stades, chacun d'entre eux étant également considéré comme une maladie distincte.

La phase initiale de l'ulcère est la gastrite. Les facteurs suivants peuvent contribuer à son apparence:

  1. La lésion de l'estomac causée par la bactérie Helicobacter est la cause la plus courante de gastrite. Dans un tel état, une personne commence à subir des dommages à l'estomac, ce qui, en l'absence de traitement, conduit à un ulcère à part entière.
  2. Mauvaise alimentation, en particulier l'utilisation d'aliments à haute acidité, ainsi que le jeûne.
  3. Une forte diminution de l'immunité, raison pour laquelle l'estomac devient plus susceptible à diverses pathologies, ainsi qu'à la gastrite. Dans cet état, ses cellules ne peuvent pas résister aux bactéries pathogènes.
  4. Fumer et boire de l’alcool irritent les parois de l’estomac et provoquent des inflammations chroniques. Cela augmente parfois le risque de développer une gastrite, puis des ulcères.
  5. Selon les recherches, le stress peut causer des ulcères d'estomac. Cela est justifié par le fait que, dans cet état, une personne produit des hormones spéciales qui entraînent des troubles métaboliques de la muqueuse gastrique.
  6. Influence des pathologies associées du tractus gastro-intestinal. Par exemple, les maladies du foie et de l'intestin, accompagnées d'un processus inflammatoire puissant, peuvent contribuer à l'apparition d'un ulcère.

Il convient de noter qu'un ulcère gastrique nécessite un traitement immédiat. Dans le cas contraire, l'état du patient ne fera qu'empirer, ce qui peut entraîner des saignements gastriques et des conséquences extrêmement tristes.

Cholécystite

La cholécystite est une maladie caractérisée par une inflammation de la vésicule biliaire. Dans cet état, la personne aura des accès de coliques, de douleurs, de nausées et de vomissements.

Traitez le régime de cholécystite et en prenant un certain nombre de médicaments et remèdes populaires. En règle générale, la thérapie est longue et requiert un maximum de patience de la part de la personne.

Pancréatite

La pancréatite est une inflammation du pancréas. Il peut être aigu et chronique et causer une douleur dans la partie supérieure de l'abdomen lors d'un mouvement ou d'un effort physique.

Dans la pancréatite aiguë, la douleur sera très intense. En même temps, elle peut céder sous les côtes et dans le dos, cette douleur est appelée zona.
Dans l'inflammation chronique du pancréas, une personne souffrira de douleurs périodiques douloureuses dans la partie supérieure de l'abdomen.

Pathologie de la rate

Les maladies suivantes de la rate peuvent être douloureuses au haut de l'abdomen:

  1. La rupture splénique survient généralement à la suite d'un coup direct à l'estomac. Cette condition est très dangereuse en raison d'un saignement interne.
  2. L’infarctus de la rate est dû à la formation d’un caillot sanguin dans l’artère. Traiter la pathologie chirurgicalement.
  3. L'abcès de la rate est une condition dans laquelle le pus s'accumule dans le corps. Cette maladie s'accompagne d'une intoxication grave du corps et nécessite un traitement à long terme.

Appendicite

Même en dépit du fait que l'appendice est localisé dans le bas de l'abdomen, une personne peut ressentir une douleur dans la partie supérieure de la cavité abdominale lors de son inflammation. Des symptômes supplémentaires de cette maladie seront la diarrhée, les nausées et les vomissements, la fièvre et la pâleur.

L'inflammation de l'appendicite nécessite une intervention chirurgicale immédiate. Sinon, il se rompra et tout son contenu purulent tomberait dans la cavité abdominale, provoquant ainsi une péritonite terrible.

Pathologie oncologique

Les pathologies cancéreuses peuvent également causer des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen. Dans le même temps, la tumeur elle-même peut être localisée dans presque n'importe quelle partie du tube digestif.

En règle générale, la douleur sera très prononcée, douloureuse et oppressante.

Dans un tel état, il est très important pour une personne de consulter un médecin le plus tôt possible, car un traitement opportun commencé parfois augmente le succès de la thérapie dans son ensemble.

Causes supplémentaires de la douleur

Les causes supplémentaires d'une telle douleur peuvent être:

  1. Hernie
  2. Blessures à l'abdomen.
  3. Maladies de la colonne vertébrale (ostéochondrose).
  4. Mauvaise nourriture.
  5. Crise cardiaque.
  6. L'hépatite.
  7. Péritonite
  8. Empoisonnement

C'est important! Pour de telles douleurs abdominales, il est strictement interdit de lui appliquer des compresses chaudes. Ne prenez pas non plus d'analgésiques, car ils ne font que masquer les symptômes, ce qui compliquera le diagnostic. La meilleure solution serait d'appeler un médecin et d'aller à l'hôpital.

Diagnostics

Lorsque la douleur est détectée à cet endroit, il est recommandé à la personne de contacter plusieurs spécialistes à la fois - un chirurgien, un thérapeute, un gastro-entérologue et un neurologue. Si nécessaire et en cas de suspicion d'autres pathologies, le médecin peut diriger le patient vers des spécialistes d'une autre nature thérapeutique.

Après l'examen initial, la collecte de l'anamnèse et la palpation de l'abdomen, le médecin vous prescrira les mesures de diagnostic obligatoires suivantes:

  1. Tests cliniques généraux de sang et d'urine. Ces études permettront de brosser un tableau général de l'état de santé du patient et d'identifier le processus inflammatoire, le cas échéant, dans le corps.
  2. Test sanguin biochimique avancé.
  3. Une échographie abdominale déterminera immédiatement s'il y a du liquide dans l'abdomen, une inflammation des organes internes ou d'autres pathologies.
  4. Examen endoscopique (EFGDS), qui aidera à voir l'érosion, les ulcères ou les saignements dans l'estomac et les intestins.
  5. L'IRM et la TDM sont prescrites en cas de suspicion de cancer.

Ce sont les méthodes classiques des procédures de diagnostic qui sont nécessaires pour identifier "l'abdomen aigu" avec douleur dans la partie supérieure. Si nécessaire, un diagnostic plus avancé, le médecin peut prescrire des procédures supplémentaires.

Événements médicaux

Le traitement de la douleur au milieu de l'abdomen dépend en grande partie de la pathologie particulière identifiée, de sa négligence et des symptômes généraux du patient. De plus, lors du choix d’une thérapie, le médecin traitant doit nécessairement tenir compte de l’âge de la personne, de la présence de maladies supplémentaires, de la propension aux allergies et de la forme de la pathologie sous-jacente (aiguë, chronique).

La thérapie traditionnelle peut être médicale et chirurgicale. Généralement, une opération est requise dans les cas suivants:

  1. Avec péritonite.
  2. En identifiant la pathologie du cancer.
  3. En identifiant la forme aiguë de la cholécystite et des ulcères, qui est accompagnée d'un saignement gastrique interne.
  4. Diagnostiquer une pancréatite aiguë.

Lors de l'identification d'autres pathologies, une personne nécessite un traitement médicamenteux à long terme. Il est souhaitable de l'exécuter dans les conditions de l'hôpital sous surveillance médicale attentive.

Habituellement, les groupes de médicaments suivants sont utilisés pour la douleur aiguë:

  1. Les analgésiques sont prescrits pour la douleur. Ils peuvent être sous forme d'injections, de comprimés ou de sirops.
  2. Des antipyrétiques sont nécessaires lorsqu’on observe une température corporelle élevée (paracétamol).
  3. Des médicaments enzymatiques et des préparations bifides sont prescrits pour normaliser la digestion (Linex, Hilak Forte, Mezim, Pancréatine).
  4. Médicaments antiémétiques.
  5. Anti-inflammatoires (à l'exception de l'ulcère gastroduodénal)
  6. Médicaments pour la normalisation des selles.

La durée du traitement dépend de la maladie identifiée. Ainsi, cela peut durer de 1-2 semaines à plusieurs mois. Tout dépend de la complexité et de la négligence de la pathologie.

Pour que la thérapie réussisse, il est fortement recommandé au patient d'arrêter complètement de fumer et de prendre de l'alcool lors de sa conduite. Il est également important d'éviter l'effort physique et le stress.

En outre, la nutrition joue un rôle très important. Le régime prévoit pour cela:

  1. Le patient doit adhérer au schéma de puissance fractionnaire. Ainsi, vous devriez manger au moins cinq fois par jour, mais dans le même temps, les portions ne devraient pas être plus d’une poignée. Vous pouvez donc éviter de jeûner tout en évitant de surcharger l'estomac.
  2. Rejet complet des assaisonnements, des sauces chaudes et des épices. Il est également important de minimiser l'utilisation de sel et d'aliments avec leur addition.
  3. Refus de prendre des aliments solides et difficiles à digérer (chou, viande grasse, poisson salé, etc.). Au lieu de cela, la base du régime devrait être constituée de plats liquides et d'aliments sous forme de purée de pommes de terre.
  4. Le menu devrait régulièrement inclure des soupes de légumes, des céréales et de la viande bouillie. Les produits laitiers fermentés sans matières grasses sont également autorisés.
  5. Il est préférable de refuser la plupart des fruits pour la période de traitement, car ils sont acides. Seuls les fruits sucrés ou les fruits ayant subi un traitement thermique (pommes au four) ont été autorisés.
  6. La température des aliments à consommer doit être optimale - ni chaude ni trop froide.
  7. Rejet total du café, des sucreries et du thé noir, car ils peuvent améliorer la production de suc gastrique, ce qui peut à son tour causer une nouvelle crise de douleur chez l'homme.

C'est important! Pour un soutien supplémentaire du corps dans cet état, une personne peut prendre des complexes de vitamines. Il est conseillé de les prescrire par le médecin traitant. Cela aidera le corps à récupérer plus rapidement.

http://pdoctor.ru/health/bol-vverhu-zhivota.html

Douleur au milieu de l'abdomen

La douleur dans la partie supérieure de l'abdomen est un symptôme très alarmant qui peut être le signe d'une vaste gamme de maladies. Il y a beaucoup de raisons pour la douleur.

La gêne peut être accompagnée de nausée, de ballonnements et de malheurs indéfinis. Selon le type de pathologie, la douleur au sommet de l'abdomen peut être intense et monotone.

Pour répondre à la question de savoir pourquoi la partie supérieure de l'abdomen fait mal, vous devez comprendre les caractéristiques structurelles de cette zone et identifier les causes possibles de sensations désagréables.

Raisons

Les véritables causes de douleur au sommet de l'abdomen ne sont pas toujours associées aux organes situés dans cette zone.

Souvent, au cours de l'examen, des pathologies sanguines, des troubles hormonaux ou des troubles métaboliques ont été révélés.

La vraie cause de la douleur peut être dans une zone complètement différente du corps. Par conséquent, l'auto-traitement avec de tels symptômes est absolument contre-indiqué.

Les causes les plus courantes de douleur au sommet de l'abdomen sont les suivantes:

  1. Blessures à l'abdomen.
  2. Oncologie.
  3. Diaphragme hernie.
  4. Inflammation de l'appendice.
  5. Infarctus du myocarde.
  6. Mauvaise alimentation et mauvaises habitudes.
  7. Pathologie de la colonne vertébrale.
  8. Pancréatite
  9. Spasme de l'estomac.
  10. Un ulcère.
  11. Cholécystite.

Le diagnostic aidera à clarifier le diagnostic et à déterminer le traitement.

Oncologie

La partie supérieure de l'abdomen est très rarement soumise à des processus néoplasiques.

Malgré le fait que tous les tissus et organes du corps humain sont prédisposés au cancer, certaines zones sont les moins exposées à la dégénérescence maligne des tissus.

Le développement de tumeurs malignes peut entraîner des douleurs abdominales. Au cours de la croissance tumorale, il se produit une destruction destructive de la zone touchée et des organes environnants.

Souvent, la douleur apparaît déjà au stade avancé du cancer, dans lequel il est extrêmement difficile de mener un traitement efficace.

Si l’estomac a mal dans la partie supérieure, il peut s'agir des types de cancer suivants:

  1. Cancer du pancréas. Selon les statistiques, il touche plus d'hommes que de femmes. Cela s'explique par le fait que le sexe masculin expose plus souvent son corps à des facteurs négatifs, tels que la consommation d'alcool, le tabagisme et une alimentation malsaine. La douleur se situe au sommet de l'abdomen et se manifeste au milieu du dos. La manifestation de la douleur survient au dernier stade de la maladie, lorsque des métastases se sont formées dans des organes vitaux. Les symptômes accompagnants comprennent des signes de jaunisse, une forte diminution du poids corporel, des ballonnements.
  2. Cancer de la vésicule biliaire. Les maladies prolongées des calculs biliaires et les exacerbations fréquentes de cholécystite chronique constituent un facteur de provocation. La dégénérescence des tissus se produit sous l'influence d'un long processus inflammatoire dans la bile. Les symptômes sont similaires à ceux du cancer du pancréas. Les douleurs abdominales se rejoignent dans les périodes ultérieures, accompagnées par des problèmes constants avec la chaise.
  3. Cancer du foie Souvent formé sur le fond de la cirrhose prolongée, la présence de l'hépatite B, C. Les douleurs apparaissent sous les côtes à droite dans le haut de l'abdomen. Les symptômes associés sont une augmentation de la température corporelle, l'apparition de liquide dans la cavité abdominale et une augmentation des organes.
  4. Cancer de l'estomac. Comme beaucoup d’autres types de cancer, le plus souvent, il n’a pas de douleur à ses débuts. Il est également exprimé dans l'apparition de la constipation. Les hommes à risque âgés de plus de 60 ans, ainsi que les patients atteints de polypes à l'estomac, de gastrites et d'autres processus inflammatoires.
  5. Cancer de l'oesophage. Avec la défaite de la partie inférieure de l'œsophage, la douleur peut se propager à la poitrine et à l'abdomen. Le signe initial de la maladie est généralement un trouble de la fonction de déglutition.

Sensation de grosseur dans l'œsophage (nourriture coincée), envie émétique. Les douleurs se propagent par un processus pathologique étendu. Les métastases se propagent aux organes voisins.

Il existe également un type très rare de cancer - la carcinomatose du péritoine (la propagation des métastases dans la région péritonéale).

Dans ce cas, la prolifération multiple des tumeurs se produit dans toute la couche interne de la cavité abdominale.

Neurologie

Une cause fréquente de maux d'estomac dans la partie supérieure est des dommages aux racines de la moelle épinière. L'ostéochondrose est la principale source d'inconfort.

La moelle épinière est reliée au tractus gastro-intestinal par les fibres nerveuses et le pincement des racines dans la colonne vertébrale peut provoquer une douleur intense au milieu ou au sommet de la cavité abdominale.

En plus de ressentir l'inconfort associé au fait que l'estomac soit douloureux, le patient ressent une faiblesse générale, des vertiges et des douleurs lors de la flexion, de l'extension de la colonne vertébrale.

Un traitement complet de l'ostéochondrose est impossible, car la pathologie s'accompagne de modifications irréversibles au niveau des tissus vertébraux.

Un traitement symptomatique est appliqué pour soulager la douleur, améliorer la circulation sanguine et éliminer les spasmes musculaires.

Hernie diaphragmatique

La hernie diaphragmatique est une violation de l'état normal du diaphragme dans la région de l'ouverture œsophagienne. Les causes sont des tremblements du corps, ce qui a entraîné des étirements et une faiblesse du tissu musculaire.

Par la suite, il se produit une expansion pathologique de l'orifice du diaphragme, qui menace de déplacer les organes abdominaux dans la poitrine.

La hernie qui en résulte n'entraîne pas de douleur aiguë, mais elle provoque des sensations extrêmement désagréables dans la partie supérieure de l'abdomen.

Une douleur aiguë est possible en cas d'absence prolongée de traitement de la maladie. Il est provoqué par la constriction des vaisseaux sanguins avec des fibres musculaires.

Traumatisme abdominal

Pour traumatisme abdominal émoussé est caractérisé par l'absence de plaies ouvertes et des saignements externes. Malgré cela, les organes internes situés dans l'abdomen sont endommagés.

Une blessure est possible comme si elle était frappée par un objet contondant ou à la suite d’une secousse violente du corps, d’une chute très importante, même sur une surface molle.

Selon la partie de l'abdomen atteinte, on peut parler des conséquences et des complications possibles.

Après avoir subi un coup de couteau, les types de blessures suivants se produisent:

  1. L'hématome est une formation creuse remplie de liquide inflammatoire ou de sang. La douleur se manifeste immédiatement après le coup. La région endommagée de l'abdomen recouvre le gonflement, qui est éliminé à mesure que le sang s'accumule.
  2. Rupture de la rate. Il survient après un coup violent à la partie gauche de l'hypochondre. La rate reçoit un bon apport sanguin, donc après une blessure, le patient subit une perte de sang rapide et importante. Il y a une douleur aiguë au sommet de l'abdomen sous les côtes. Il y a un risque de perte de conscience en raison de saignements abondants et de douleurs.
  3. Fractures des côtes. Après une blessure, la douleur apparaît au centre de la poitrine et du haut de l'abdomen. Au fil du temps, la douleur ne s'atténue pas et peut sérieusement augmenter, en particulier pendant la marche et la respiration profonde. Une douleur aiguë dans la partie supérieure de l'abdomen peut être un signe de lésion des organes internes.
  4. Rupture du foie. Accompagné d'une hémorragie profuse. Le corps est recouvert d'une gaine protectrice empêchant le sang de circuler au-delà de ses limites.

Formant le remplissage de la capsule hépatique avec du sang, sa distension douloureuse. L'absence prolongée de chirurgie entraîne de nombreux cas de décès ou d'invalidité.

Le danger d'un traumatisme contondant est qu'une personne peut ne pas répondre immédiatement à sa manifestation grave. Souvent, un patient souffrant de douleurs dans le haut de l'abdomen après un accident vasculaire cérébral se trouve dans une situation critique.

Appendicite

La localisation de l'appendice est telle que son inflammation peut provoquer des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen. La douleur est le plus souvent aiguë et encerclante.

L'organe est situé à la droite de l'estomac, mais sa défaite accompagne souvent aussi des douleurs au milieu de l'abdomen, des nausées.

Des symptômes huilés sont observés chez la moitié des patients, ce qui peut expliquer le diagnostic tardif.

Les causes exactes de la maladie n'ont pas été établies. Il existe une liste de facteurs provoquants: malnutrition, processus inflammatoires chroniques dans le tractus gastro-intestinal, troubles du système immunitaire et présence de parasites.

En tant que traitement, une méthode chirurgicale est utilisée pour enlever une annexe.

Infarctus du myocarde

Lors d’une crise cardiaque, il se produit un rejet d’une certaine région du muscle cardiaque. La cause de la maladie devient un échec dans la circulation sanguine, notamment dans la nutrition de ce muscle en raison du développement d'une thrombose, de l'athérosclérose.

Avant l’infarctus, les patients se plaignent de douleurs dans la partie supérieure de leur abdomen. Cela est dû à la localisation des muscles du myocarde et du diaphragme.

La douleur peut être d'intensité et de nature variables. Le plus souvent, il y a une douleur vive sous les côtes.

En cas de manifestation de tels symptômes, il est nécessaire d'appeler d'urgence un médecin, car la vie d'une personne dépend d'une assistance médicale en temps utile.

Maladies du tube digestif

Ces maladies incluent la pathologie des organes suivants:

Du foie

  • L'hépatite.
  • Cirrhose
  • Oncologie.

Les maladies pendant longtemps ne présentent aucun symptôme prononcé. Avec le degré de négligence de la maladie, la partie supérieure de l'estomac fait mal.

La douleur commence à se manifester à droite, puis au centre dans l'abdomen et la partie supérieure. Il y a des nausées.

Traitement: Dans ces cas, les actions thérapeutiques dépendent d’un traitement rapide.

Si une maladie est détectée à un stade précoce, un traitement médical et chirurgical est possible. La pathologie entamée le plus souvent, la pathologie n'est pas soumise au traitement.

Estomac

  • Sténose du pylore de l'estomac. Il se développe dans le contexte de maladies inflammatoires persistantes, de sensations nerveuses et d'autres pathologies. Capable de former une douleur dans la partie supérieure de l'abdomen, surtout après avoir mangé.
  • Un ulcère. C'est l'une des maladies les plus courantes, à cause de la production excessive de suc gastrique et de l'irritation de la muqueuse gastrique. La maladie provoque des infections, une carence en vitamines, de mauvaises habitudes, des expériences stressantes. Provoque des douleurs intenses dans tout l'estomac, y compris dans la partie supérieure.
  • Gastrite. Il a la même nature que l'ulcère et fait partie du même groupe de pathologies. La différence est que la gastrite affecte la couche supérieure de la muqueuse gastrique et que l’ulcère gastroduodénal cause des lésions profondes. Dans la gastrite, l'estomac fait mal après avoir mangé des aliments lourds et malsains, il y a des ballonnements.

Le traitement consiste à stabiliser le régime alimentaire, à l'exclusion de l'utilisation d'aliments nocifs, ce qui contribue à la violation de la digestion et à la multiplication des bactéries pathogènes.

La deuxième étape consiste à prendre des anti-inflammatoires, des antibiotiques et à saturer la microflore de bactéries bénéfiques.

La rate

  • L'inflammation.
  • Gap.
  • Kystes

Le corps est rarement exposé aux maladies. Ceci est principalement dû à des processus inflammatoires graves ou à des blessures. Les pathologies de la rate provoquent des douleurs abdominales par le haut.

La nausée est possible, à la fois une douleur sourde et vive. Le plus souvent, les symptômes désagréables sont localisés sur le côté gauche de la cavité abdominale, mais sont capables de se propager sous les côtes et au milieu.

L'intervention chirurgicale, la thérapie et le suivi à long terme à l'hôpital sont appliqués.

Pancréas

Pancréatite La maladie survient avec la participation du processus inflammatoire dans le pancréas.

L'organe est situé à gauche, mais ses caractéristiques sont telles que dans certains troubles, tout l'estomac fait mal, surtout après un repas gras.

La douleur dans l'abdomen est le plus souvent ceinte, c'est pourquoi beaucoup le prennent comme une pathologie de l'estomac ou de la colonne vertébrale.

Nommé un traitement médicamenteux basé sur la prise d'anti-inflammatoires et d'antispasmodiques.

La vésicule biliaire

Cholécystite. Il se caractérise par la formation pathologique de calculs dans tout l'organe. Il se développe dans le contexte d'une immunité réduite et de troubles métaboliques.

La couche muqueuse protectrice de la vésicule biliaire est très sensible; par conséquent, à mesure que les calculs grossissent, une douleur à la ceinture apparaît dans la partie supérieure de la cavité abdominale, sous les côtes.

La maladie nécessite une intervention chirurgicale. Sans soins médicaux rapides, les douleurs abdominales peuvent entraîner une perte de conscience et le développement d'un grand nombre de complications dangereuses.

En plus de ces maladies des organes de l'appareil digestif, un malaise à l'estomac peut provoquer une attaque d'intoxication.

Dans ce cas, les toxines produites par les bactéries ont un effet considérable sur les muqueuses de la cavité abdominale, provoquant ainsi des douleurs.

Il est nécessaire de surveiller la qualité des aliments consommés. Le principal symptôme de l'intoxication est la nausée et la douleur abdominale qui l'entoure.

Diagnostics

Afin de déterminer pourquoi il fait mal au sommet de l'abdomen, il est nécessaire d'effectuer toutes les mesures de diagnostic nécessaires.

Les sensations désagréables ont un large éventail de pathologies possibles qui sont dangereuses à leur manière.

La difficulté de l’auto-évaluation réside aussi dans le fait que l’organe qui provoque la douleur peut être situé à droite ou à gauche et irradier vers la partie supérieure du péritoine.

Les méthodes suivantes sont utilisées comme diagnostics:

  1. Analyses générales d'urine et de sang. Si nécessaire, vous aurez peut-être besoin d'un test pour le sang caché.
  2. FGDS.
  3. Image radiographique.
  4. Effectuer une IRM ou une tomodensitométrie.
  5. Diagnostic échographique.
  6. Palpation, examen et anamnèse.

Il convient de noter que le diagnostic opportun permettra d’exclure la poursuite du développement de maladies potentiellement dangereuses et de décider d’un traitement efficace.

Conclusion

L'apparition d'une douleur dans la partie supérieure de l'abdomen n'a pas de maladie indépendante. Les causes peuvent être de nombreuses maladies des organes du tube digestif, ainsi que de la neurologie et du système cardiovasculaire.

Il est faux d'éliminer la douleur pendant longtemps avec des analgésiques. Une inaction accrue en matière de santé nuit à la qualité de vie du patient.

Vidéo utile

Les coupures à l'abdomen sont souvent le signe évident de diverses pathologies, et pas toujours innocentes. Ces sensations douloureuses conduisent souvent à une mauvaise santé et à une perte de performance. Les causes de leur apparition sont très diverses - d'une infection intestinale banale à des maladies aussi graves que la pancréatite aiguë ou une attaque de cholécystite. La nature du rezi, son dynamisme et son emplacement dépendent directement de la gravité de la maladie principale et de la présence de maladies concomitantes.

Mécanisme de développement de la douleur

La cause la plus fréquente de douleur et de crampes abdominales est le péristaltisme, c’est-à-dire l’incapacité du corps à promouvoir les aliments qui sont entrés dans l’intestin.

Les régimes durs, les troubles de l'alimentation, le stress émotionnel et d'autres situations de la vie non liées au tractus gastro-intestinal - tout cela altère considérablement la motilité des organes digestifs. En conséquence, au lieu de mouvements lisses et ondulants, apparaissent des spasmes de muscles lisses, qui provoquent une douleur atroce et des crampes dans les intestins.

Mais outre le dysfonctionnement habituel du tractus gastro-intestinal, il existe d’autres conditions pathologiques plus dangereuses qui provoquent de graves perturbations dans le corps. En plus de leurs crampes abdominales caractéristiques, ces affections présentent d’autres symptômes concomitants, qui permettent de diagnostiquer avec précision la pathologie.

Causes de la maladie

Toute douleur est un signe alarmant, en particulier si elle se produit dans les intestins et provoque un inconfort grave. Après tout, c’est dans la cavité abdominale que se trouvent la plupart des organes importants pour une personne: le foie, la vésicule biliaire, le pancréas, les reins, l’estomac et les organes de reproduction.

Les causes pathologiques des douleurs abdominales sont assez graves et diverses. Pour éviter que la maladie ne devienne chronique et prévenir le développement de complications graves, il est nécessaire de consulter un médecin dès les premiers symptômes de la maladie.

Appendicite aiguë

L'inflammation de l'appendice du caecum se développe assez rapidement et commence par une douleur soudaine dans la région ombilicale. Ensuite, la gêne est aggravée et s'étend dans toute la cavité abdominale.

Attention Habituellement, le symptôme douloureux est localisé dans le tiers inférieur droit de l'abdomen. Mais avec une localisation anatomiquement incorrecte de l'appendice, une gêne peut apparaître n'importe où.

La durée de l'attaque varie de quelques minutes à 2-3 heures. Parfois, la douleur disparaît pendant un moment et le patient ressent un soulagement notable. Mais cela ne signifie pas que tout est passé, et une visite chez le médecin peut être reportée. Cette amélioration du bien-être signale souvent une rupture de l'appendice et nécessite une intervention chirurgicale urgente.

Pancréatite aiguë

En cas d'inflammation du pancréas, douleur sourde ou coupante à l'abdomen, s'étendant souvent dans le bas du dos, la poitrine ou sous l'omoplate. Le symptôme est le plus souvent localisé dans l'hypochondre droit ou gauche ou le zona.

Les Resi sont souvent accompagnés de:

  • diarrhée grise;
  • flatulences;
  • vomissements.

Lorsque la consommation excessive d'aliments gras, épicés ou salés, le syndrome de la douleur augmente et peut entraîner une perte de conscience.

Gastrite

Alimentation irrégulière, régimes et stress constants, mauvaises habitudes - tout cela provoque des modifications pathologiques de la muqueuse gastrique. L'utilisation d'aliments salés, gras ou épicés provoque une irritation des tissus et provoque un inconfort.

Avec le développement de la maladie, il y a des douleurs dans la région de l'épigastrie, des nausées, une sensation de lourdeur après le dîner et un rot suintement. En l'absence de thérapie opportune et compétente, une forme chronique de gastrite peut se développer avec des coupures occasionnelles dans l'abdomen et une lourdeur dans la région épigastrique après avoir mangé.

Ulcère perforé

Une douleur soudaine et aiguë du type "poignard" dans la partie supérieure de l'abdomen peut être le premier signe de perforation de la paroi de l'estomac ou du duodénum 12. Un ulcère est extrêmement dangereux pour la vie du patient. Les symptômes suivants aident à diagnostiquer la maladie rapidement:

  • perte de poids nette;
  • perte d'appétit;
  • flatulences, nausées et éructations constantes;
  • une sensation rapide de satiété;
  • briser le tabouret.

Afin de clarifier le diagnostic et la séparation des ulcères d’autres pathologies du tractus gastro-intestinal présentant des symptômes similaires, une échographie de l’intestin et la collecte du suc gastrique sont effectuées.

Attention En l'absence de traitement approprié, l'ulcère perforé provoque souvent un cancer.

Cholécystite

Le processus inflammatoire dans la vésicule biliaire se développe sur le fond de la formation de calculs et de la stagnation de la bile. La lésion du corps est accompagnée de nausées et de douleurs douloureuses au côté droit, qui s'aggravent après le dîner.

La colique hépatique est considérée comme la complication la plus grave de la cholécystite. L'attaque se développe lorsqu'elle pénètre dans les canaux biliaires d'une pierre de taille moyenne et s'accompagne de fortes coupures dans la région du foie et du nombril avec irradiation dans toute la cavité abdominale.

En règle générale, le malaise survient la nuit ou tôt le matin et nécessite une hospitalisation urgente.

Invasion helminthique

Cette maladie se développe le plus souvent dans l'enfance. Les helminthiases s'accompagnent d'une perte d'appétit, d'une perte de poids, d'une détérioration du bien-être général et d'une fatigue rapide. Développent souvent des signes d'anémie et de sommeil perturbé.

En cas d'infection par les vers, la douleur est généralement localisée dans le nombril, mais ce symptôme est caractéristique d'autres pathologies du tractus gastro-intestinal. Par conséquent, pour clarifier le diagnostic, on prescrit aux patients un test sanguin chimique général, un biomatériau raclant autour de l'anus et d'autres études.

Infections intestinales

Ce groupe de maladies est formé par une infection du corps par divers agents pathogènes provoquant des symptômes similaires. L'intoxication, la fièvre, les crampes abdominales et la diarrhée sont caractéristiques de toutes les invasions. Il y a souvent vomissements, faiblesse, déshydratation et détérioration de l'état général du patient.

Attention Un tel développement de la situation nécessite un traitement immédiat chez le médecin. L'automédication peut aboutir à un état de délabrement et à une hospitalisation urgente.

Autres causes d'inconfort abdominal

En plus des conditions pathologiques ci-dessus, la douleur coupante à l'abdomen peut être le symptôme d'affections graves n'ayant rien à voir avec le travail du tube digestif:

  1. Pneumonie.
  2. Infarctus du myocarde en développement.
  3. Inflammation aiguë des reins (néphrite).
  4. L'anémie
  5. Dysfonctionnement thyroïdien.
  6. L'herpès
  7. Le diabète
  8. Maladies de la colonne vertébrale.
  9. Dissection aortique.

Les douleurs abdominales spastiques peuvent causer non seulement des maux physiques, mais aussi des situations stressantes. Les personnes qui subissent souvent un stress émotionnel souffrent souvent de rezya psychogène. Aucun autre symptôme pathologique n'est observé. Dans ce cas, vous devez consulter un neurologue.

Les allergies alimentaires peuvent provoquer des douleurs vives et des coliques. Pour éliminer les symptômes, identifiez les produits qui entraînent une gêne et supprimez-les de l’alimentation.

Souvent, la gêne ressentie dans le tube digestif est le résultat d'un repas copieux après une longue grève de la faim. Dans ce cas, l’estomac ne supporte pas une grande quantité de nourriture, ce qui se traduit par une douleur intense et des coupures.

La cause de la gêne abdominale est souvent une augmentation des gaz. La réception de préparations médicales spéciales permet de réduire les flatulences et d’éliminer les inconforts.

Les autres pathologies pouvant causer des douleurs abdominales peuvent être trouvées dans la vidéo à la fin de l'article.

Attention Il ne faut pas oublier que, quelle que soit la cause de la douleur abdominale et de la douleur abdominale, le traitement ne doit être prescrit que par un spécialiste après l'anamnèse et la réalisation d'activités de diagnostic.

Danger de condition

Comme il ressort clairement de ce qui précède, les crampes et les douleurs dans la région intestinale sont loin d’être un symptôme inoffensif. Quand ils apparaissent, il est très important de suivre le moment de l'apparition de l'inconfort, le lieu de sa localisation et l'intensité des manifestations. Pas de symptômes moins importants et associés.

Temps de douleur

Pour un diagnostic plus précis de la source du rezi et son élimination précoce, il est nécessaire de fixer l'heure exacte de l'apparition de l'inconfort. Sachant que la fonction principale du tractus gastro-intestinal est la transformation des aliments, il est possible d’établir la relation entre le moment de l’émergence des boutures et l’heure de la consommation.

Si la maladie apparaît 30 à 40 minutes après le déjeuner et persiste pendant plusieurs heures, cela indique une douleur précoce, qui survient après la digestion de la masse principale de nourriture. De tels symptômes indiquent le développement des processus pathologiques suivants:


Si les crampes abdominales surviennent quelques heures après le repas et sont de nature progressive, elles parlent du développement de la douleur tardive. Le symptôme passe souvent après un acte de défécation. Ces manifestations sont caractéristiques de ces pathologies du tractus gastro-intestinal:

  • les cancers;
  • pancréatite aiguë;
  • gastrite avec augmentation de la sécrétion d'acide gastrique;
  • ulcère gastrique et duodénal;
  • inflammation de la muqueuse duodénale;
  • maladie de calculs biliaires.

L'apparition d'une douleur de succion 6 à 7 heures après le déjeuner indique le développement d'une gastralgie. Une petite collation ou quelques gorgées de thé éliminent rapidement le malaise. Ces symptômes sont caractéristiques de l'ulcère peptique progressif.

Localisation de la douleur

Les causes provoquant des crampes abdominales sont très différentes. Le raffinement de leur localisation aidera à identifier rapidement et avec précision l'organe responsable des sensations douloureuses.

L'emplacement de la coupe sont concentrés dans une certaine partie de l'abdomen ou renversé:

  • une gêne dans la région du nombril se manifeste par des helminthiases et une appendicite aiguë;
  • des douleurs dans l'hypochondre droit indiquent le développement d'une cholécystite;
  • les crampes abdominales sont caractéristiques des femmes ayant divers problèmes d’appareil reproducteur;
  • des sensations désagréables du côté droit ou gauche se manifestent lors d'une pancréatite aiguë;
  • les crampes dans la région épigastrique indiquent la présence d'une gastrite ou d'une pathologie ulcéreuse.

Attention Si la douleur est diffuse, une appendicite ou une tumeur maligne peuvent être suspectées.

Intensité de la douleur

La gravité du rezi est très différente et ne dépend pas de la gravité de la maladie. En portant une attention particulière à la dynamique des symptômes, il convient de rappeler que la douleur intense apparaît le plus souvent dans le contexte de la gastrite chronique et aiguë avec acidité, ulcère peptique et pancréatite.

La douleur sourde tirante est caractéristique de la gastrite à faible acidité. Une irradiation au dos ou à la poitrine peut survenir avec le développement d'une cholécystite ou d'une pancréatite.

Douleur dans le tiers inférieur de l'abdomen chez la femme

Le beau sexe souffre assez souvent de symptômes similaires. Les crampes douloureuses dans le tiers inférieur de l'abdomen apparaissent non seulement pendant la menstruation, mais également lors du développement de pathologies graves du système reproducteur. Pour déterminer la cause exacte de la maladie, il ne peut être fait appel à un spécialiste que sur la base des antécédents collectés et des activités de diagnostic réalisées.

Un bas-ventre chez la femme peut indiquer le développement des pathologies suivantes:

  • grossesse extra-utérine;
  • prolifération cellulaire endométriale (endométriose);
  • kyste folliculaire;
  • les échecs dans le cycle mensuel;
  • maladies du système génito-urinaire (cystite);
  • divers processus inflammatoires dans l'utérus et les ovaires;
  • fausse couche ou travail prématuré.

Toutes ces conditions pathologiques nécessitent la plus grande attention et un traitement immédiat chez le médecin dès l'apparition des premiers symptômes de la maladie.

La douleur dans diverses affections varie considérablement. Cela est dû à la concentration dans la cavité abdominale de nombreux organes, chacun d'entre eux pouvant provoquer une gêne. Par conséquent, lorsque le rezi apparaît, quels que soient son intensité et son emplacement, il est nécessaire de consulter un spécialiste le plus rapidement possible afin de poser un diagnostic précis et de prescrire un traitement adéquat.

Attention L'article est à titre informatif seulement et n'est pas un guide d'action. La consultation d'un médecin est nécessaire.

Les douleurs abdominales chez les hommes et les femmes causent beaucoup de désagréments et d’inconfort, et cette manifestation évoque des symptômes supplémentaires de certaines maladies.

Les patients se plaignent souvent que la douleur est localisée au-dessus du nombril et sont très inquiets à ce sujet.

C'est la douleur au-dessus du nombril qui suggère des pathologies très graves possibles. L'article décrit ce qui fait mal au ventre au-dessus des causes et des symptômes du nombril.

Les raisons de l'apparition d'une douleur au-dessus du nombril sont très nombreuses et lors de l'établissement d'un diagnostic, le médecin doit prendre en compte non seulement la nature de la manifestation, mais également les autres symptômes pouvant apparaître.

Toutes les personnes qui ressentent une douleur à l'estomac désirent savoir de quoi elle peut parler, même avant de consulter un médecin.

Pour les douleurs prolongées et graves, il est nécessaire de faire un examen, ne les tolérez pas et n'attendez pas que les symptômes disparaissent.

Causes de la douleur

À l'intérieur de la personne, il y a beaucoup de terminaisons nerveuses, à cause desquelles tout changement dans le corps se manifeste rapidement.

Par exemple, le tube digestif réagira rapidement aux aliments de mauvaise qualité, aux mauvaises habitudes et à d’autres facteurs.

La douleur qui apparaît dans le nombril et au-dessus, indique les défauts des organes internes, qui se trouvent exactement dans cette partie de l'abdomen.

Les principales raisons invoquées par les hommes et les femmes qui évoquent des maladies sont les suivantes:

  1. Gastrite sous forme aiguë. Cette maladie est accompagnée de douleurs abdominales au-dessus du nombril. Comme sensation supplémentaire, une personne tombe malade, une faiblesse, une diarrhée et des vomissements apparaissent. Le patient se dessèche dans la cavité buccale, une couleur grise apparaît et la peau devient pâle à l'intérieur de la bouche.
  2. Cancer de l'estomac. Tous les symptômes au stade initial sont similaires à ceux de la gastrite. En cas de complications, le patient a une aversion pour la nourriture, tandis que la digestion de nourriture dans l'estomac est très douloureuse. Commence une sensation de distension du côté gauche de l'abdomen. Le patient perd rapidement du poids, sa soif de vie est perdue.
  3. Un ulcère. La douleur est assez forte seulement le matin avant de manger. Dans certains cas, les patients se lèvent la nuit pour manger de la nourriture et cessent les douleurs à l'abdomen au-dessus du nombril, ainsi que des analgésiques. L'estomac ne fait pas mal s'il a des produits.
  4. Pancréatite La douleur apparaît au-dessus du nombril, mais elle est localisée du côté droit, avec une inflammation de la tête pancréatique. La douleur au-dessus du nombril à gauche indique la défaite de la "queue" du pancréas. Avec l'apparition de sensations au milieu du nombril au-dessus de la partie malade du pancréas. Diarrhée supplémentaire possible, mauvaise digestion des aliments, ainsi que des matières fécales contenant du mucus.
  5. Duodénite Lorsque la maladie douleur terne, apparaît plus souvent après avoir mangé. De plus, l'estomac gonfle. Lorsque vous appuyez sur le côté douloureux, il devient plus fort.
  6. Gastroduodenitis. L'estomac fait mal juste au-dessus du nombril sous la forme de contractions, et donne ensuite du côté droit. Le syndrome survient 2 heures après avoir mangé et l'inconfort disparaît immédiatement après avoir mangé ou après avoir pris des médicaments ou des antiacides. Le patient est encore nauséeux, l'estomac souffle.
  7. Hernie Pendant la hernie ombilicale, l'estomac est très douloureux. Des manifestations supplémentaires incluent des nausées, des vomissements, un pouls rapide et un changement de selles. À la palpation dans la région du nombril, une formation circulaire se produit et si cela vous fait mal, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Plus souvent, le problème apparaît chez les hommes.
  8. Entérite La défaite de l'intestin grêle. Il y a une pathologie à la suite de diverses raisons. La douleur est douloureuse, sourde au nombril, de plus, la personne tombe malade et éclate. Les douleurs apparaissent le soir plus souvent après avoir mangé. Des symptômes supplémentaires incluent la peau sèche, les cheveux cassants, les ongles, la fatigue et, dans certains cas, le sang des gencives.
  9. Inversion des intestins. La douleur se manifeste sous la forme de contractions au-dessus du nombril; au fil du temps, la douleur qui s’ensuit se transforme en une douleur forte et aiguë. Si la douleur augmente, il est nécessaire d'appeler une ambulance.
  10. Diverticulite. En plus de la douleur au-dessus du nombril, la température augmente et le toucher du côté gauche de l'abdomen est très douloureux.

En plus des maladies décrites, une personne peut avoir des douleurs pour d'autres raisons qui n'appartiennent pas aux pathologies de l'estomac. C'est un processus inflammatoire, à savoir l'appendicite.

La douleur peut être forte ou faible, commence au centre de l'abdomen et au-dessus du nombril, puis est localisée dans le côté inférieur droit.

L'appendicite survient à différents âges, chez l'homme et chez la femme. Les muscles abdominaux sont constamment en tension et l'inconfort se renforce avec l'effort ou les manœuvres brusques.

Malgré les problèmes décrits, une douleur au-dessus du nombril ne signifie pas toujours une maladie gastro-intestinale.

De telles manifestations peuvent être le résultat de la consommation de grandes quantités de nourriture, surtout si elle était grasse ou frite.

L'estomac n'est pas capable de digérer les aliments et la douleur est douloureuse. Dans ce cas, le corps humain est capable de gérer le problème lui-même et le travail des organes internes redevient rapidement normal.

Si les douleurs vous gênent constamment et ne cessent pas, alors naturellement, l'aide de personnes compétentes est nécessaire. Beaucoup ont une question, que faire pour arrêter la douleur?

Pour améliorer la situation, vous pouvez prendre jusqu'à 2 comprimés "No-shpy", mais il est interdit de les traiter indépendamment. Le médecin doit diagnostiquer le patient et prescrire un traitement approprié.

Douleur chez les femmes

Chez la femme, les causes de la douleur au niveau du nombril sont plus courantes, car c’est là que se produit la localisation, qui résulte de la reproduction.

Les principales causes de malaise chez les femmes:

  1. Endométriose. Cette pathologie se réfère à congénitale, lorsque les cellules de l'endomètre sont en petites quantités en dehors de l'utérus. Traiter la maladie peut être symptomatique.
  2. La cystite C'est une maladie au cours de laquelle la vessie devient enflammée. Les antibiotiques sont utilisés pour le traitement.
  3. Inflammation dans la région pelvienne. Les causes de la pathologie sont différentes, une infection est possible, ainsi qu'une tumeur. Le diagnostic est obligatoire.
  4. Fibrome de l'utérus. C'est une tumeur qui n'appartient pas au malin, mais le traitement consiste à enlever l'utérus.
  5. Cancer utérin. Pendant le cancer, une intervention chirurgicale doit être effectuée et l'utérus avec ses appendices doit être retiré, puis un traitement doit être administré.

Les raisons pour lesquelles il y a des douleurs dans l'estomac sont différentes, vous devez être capable de les diagnostiquer correctement.

Diagnostiquer

Diagnostiquer une gêne au niveau du nombril n’est pas facile, même pour un médecin ayant une vaste expérience. Cela est dû au fait que la description des syndromes et de leurs sentiments est différente.

Tous les patients ne peuvent pas décrire la nature de la douleur, ce qui empêche le médecin de déterminer les causes de leur apparition.

Pour déterminer avec précision la maladie, le patient subit un diagnostic:

  1. Louez une formule sanguine complète.
  2. La tomographie est effectuée.
  3. Faites une échographie.
  4. Si nécessaire, une biopsie est possible.
  5. Le médecin prescrit une gastroscopie.
  6. D'autres examens sont effectués selon les besoins.

Bien entendu, toute la liste des diagnostics est possible et n’a pas besoin d’être transmise, tout dépend du cas particulier.

Pendant la gastrite, la membrane muqueuse de l'estomac est affectée, après quoi il y a douleur. Après un certain temps, les sensations s'intensifient et l'état de la personne s'aggrave.

À l'intérieur, tout brûle et, dans des situations difficiles, des saignements peuvent apparaître, ce qui est très difficile à déterminer.

Si le saignement n'a pas atteint les intestins, les selles déterminent immédiatement que le problème ne fonctionnera pas. Fèces lorsque le liquide de saignement interne, noir.

Avec une telle manifestation, il est urgent de rechercher une aide médicale.

Que peut et ne peut pas

Si le médecin a révélé que les causes de l'inconfort sont caractérisées par un état émotionnel, des méthodes simples peuvent être utilisées pour les soulager.

Vous devez vous allonger et vous détendre, avec l'autorisation du médecin, pour utiliser "No-shpu" et d'autres moyens permettant de soulager la douleur.

Lorsque vous mangez trop, vous pouvez utiliser du charbon actif et d’autres adsorbants, ce qui réduira la douleur au niveau du nombril. Si la douleur ne cesse pas pendant 3-4 heures, vous devez vous rendre à l'hôpital.

La douleur provoquée par les défaillances de l’organisme peut être atténuée par un repos au lit, une nutrition appropriée ainsi qu’un apport élevé en eau.

D'autres règles doivent également être suivies, car il n'est pas toujours possible de s'aider soi-même et d'aider le corps seul pour ne pas nuire.

Bien que les raisons soient inconnues, ce qui suit est interdit:

  1. Lors de l'appel d'une ambulance et avant sa visite, il est interdit d'utiliser des médicaments qui soulagent la douleur. En appliquant des analgésiques, le patient ne pourra pas expliquer comment et quoi fait mal exactement, dans quel domaine. En conséquence, le médecin ne comprendra pas où la localisation a lieu et quelles mesures prendre.
  2. Ne pas chauffer ou refroidir l'abdomen.
  3. Il est interdit d'utiliser des lavement sous quelque forme ou manifestation que ce soit.
  4. Il vaut mieux refuser de prendre de la nourriture et de l'eau. Si la bouche est très sèche, il est possible de boire, mais en très petites quantités, pas plus de deux gorgées.

En adhérant à ces règles, le médecin sera capable de trouver rapidement les causes et d’éliminer la douleur.

Mesures préventives

Pour que la cavité abdominale ne soit pas perturbée, ne semble pas inconfortable, vous devez respecter les règles générales et surveiller votre santé. En cas de n'importe quel type de maladies, il est nécessaire de les déterminer à temps et de compléter le traitement.

Chaque année, vous devez passer des examens prophylactiques à l’hôpital afin de détecter les anomalies et les pathologies qui apparaissent à temps. Le traitement sera donc plus rapide et plusieurs fois plus facile.

Négliger l'examen habituel des organes internes d'une personne peut déclencher une certaine maladie pour laquelle un traitement médical n'est pas administré. Dans ce cas, vous devrez effectuer des opérations.

Pour l'estomac, il est important d'avoir une alimentation adéquate et équilibrée, des exercices légers, d'éviter les mauvaises habitudes et de se reposer.

Évitez les troubles et les situations stressantes. Tous ces conseils aideront à réduire de manière significative l'apparition de douleur à l'intérieur.

Vidéo utile

Les patients sont très inquiets lorsque leur ventre est douloureux. Pour poser un diagnostic précis, le médecin doit être un excellent diagnosticien, car il existe dans ce domaine de nombreux organes, dont les maladies donnent lieu à une variété de symptômes.

Souvent au milieu de l'abdomen, on ressent une douleur causée par la pathologie d'un organe situé ailleurs. Ce sont les douleurs dites donnant, ou irradiantes.

Que peut faire mal au ventre au milieu

Les coliques intestinales peuvent causer des douleurs abdominales.

Au milieu de l'abdomen, des processus aigus ou chroniques et des affections des organes abdominaux peuvent provoquer des douleurs:

  • coliques intestinales,
  • maladies du côlon et de l'intestin grêle,
  • des blessures
  • tumeurs malignes,
  • des blessures
  • maladies infectieuses (dysenterie, salmonellose, infection à rotavirus),
  • pancréatite,
  • hernie
  • syndrome du côlon irritable,
  • pathologie des vaisseaux abdominaux,
  • inflammation du péritoine (péritonite),

En plus de ces maladies, des douleurs au milieu de l'abdomen peuvent être causées par des coliques rénales, des calculs passant par l'uretère et des maladies du tractus génital féminin. L'appendicite à un certain stade du processus inflammatoire peut provoquer une douleur irradiante dans le nombril.

Comportement tactique en cas de douleur au milieu de l'abdomen

Un gastro-entérologue aidera à soulager les douleurs abdominales.

Une douleur intense ne signifie pas toujours une maladie mortelle. Et au contraire, une menace pour la vie du patient peut provoquer une maladie qui ne se manifeste presque pas sous forme de sensations désagréables.

Quel spécialiste contacter? Mieux encore, appelez une ambulance ou contactez la salle d'urgence de l'hôpital.

Si la douleur n'est pas très intense et que les indicateurs de bien-être restants sont relativement stables, vous pouvez contacter un spécialiste étroit:

  1. thérapeute
  2. gastroentérologue,
  3. le chirurgien
  4. urologue (pour suspicion d'insuffisance rénale),
  5. traumatologue (après traumatisme abdominal).

Lors de votre demande de soins médicaux, vous devez spécifier la nature de la douleur et le lieu exact de sa localisation. La douleur peut être aiguë ou augmenter progressivement, surgir soudainement, avoir le caractère de «frappe de poignard» ou de crampes. Il est accompagné de fièvre, de vomissements, de grondements, de flatulences, de diarrhée.

Tous ces symptômes sont très importants pour poser le bon diagnostic et décider de la tactique à suivre pour un traitement ultérieur. Si la douleur au milieu de l'abdomen est devenue moins intense ou a cessé, vous devez de toute façon en déterminer le motif. En fonction des caractéristiques individuelles du système nerveux, certains patients ont un seuil de douleur bas, ils peuvent ne pas ressentir de changements dangereux dans leur état.

Dans la vieillesse, la douleur peut s’émousser, de sorte que ces patients, tout comme les enfants, nécessitent une attention particulière.

Maladies des organes digestifs

La douleur au milieu de l'abdomen est causée par une inflammation intestinale.

C'est la raison la plus courante pour l'apparition d'une sensation qui fait mal au milieu de l'abdomen. Les douleurs de cette localisation provoquent une inflammation intestinale (entérite). Ils se développent en raison des facteurs suivants:

  • infection bactérienne (dysenterie, salmonellose),
  • infection virale (rotavirus),
  • intoxication alimentaire
  • intoxication par l'alcool, les drogues, les risques industriels,
    les helminthiases.

L'inflammation des intestins est accompagnée de diarrhée, d'hyperthermie, de vomissements, de faiblesse, de manque d'appétit. Ces maladies et conditions peuvent causer des douleurs au milieu de l'abdomen:

  1. L'obstruction intestinale est un blocage de l'intestin dû à des selles, une tumeur, une hernie, une accumulation de parasites et un processus d'adhésion. Accompagné par le manque de selles, lourdeur, flatulences, vomissements et nausées.
  2. Ulcère du duodénum - l'apparition d'ulcères sur les parois intestinales est accompagnée de nausées et de vomissements, de saignements internes. La douleur irradie dans le dos, sous la "cuillère", dans le bas du dos.
  3. Pancréatite - inflammation de certaines zones ou de tout le pancréas. La douleur dans la pancréatite est donnée dans le dos, dans d'autres régions du péritoine, elles sont très intenses. Accompagné de vomissements, fièvre, ballonnements.

Non seulement la santé, mais aussi la vie du patient peuvent dépendre d'un diagnostic opportun de pancréatite.

Maladies du système cardiovasculaire

Embolie - blocage du vaisseau par des particules de graisse.

Une des causes les plus dangereuses de douleur au milieu de l'abdomen peut être un anévrisme de l'aorte abdominale, lorsque ce grand vaisseau est fortement dilaté.

Un tel changement de l'aorte abdominale est dangereux en raison de sa rupture et d'un saignement important dans la cavité abdominale. La nature de la douleur au début de cette maladie: sourde, tiraillante, apparaissant périodiquement.

Un symptôme important est qu'une pulsation plutôt perceptible des tissus péritonéaux est ressentie sur le site de la formation de l'anévrisme. Autres causes de douleurs abdominales dans les pathologies du système cardiovasculaire:

  • Thrombose des vaisseaux intestinaux - formation d'un caillot sanguin et violation de la dynamique du flux sanguin, entraînant un risque de nécrose des tissus.
  • Embolie, thromboembolie - blocage du vaisseau par des particules de graisse, des bulles d'air, un caillot de sang provenant d'un autre vaisseau.
  • L'infarctus du myocarde abdominal est une forme mortelle de crise cardiaque dont les symptômes ressemblent à ceux d'une intoxication alimentaire. Accompagné d'essoufflement, de faiblesse, de vomissements sévères, d'une forte diminution de la pression artérielle.
  • Les facteurs provoquant une pathologie vasculaire peuvent être le stress, l'hérédité, l'hypertension, les traumatismes.

La vidéo raconte les causes et le diagnostic de la douleur au milieu de l'abdomen:

Tumeurs malignes à l'origine de douleurs au milieu de l'abdomen

La douleur au milieu de l'abdomen peut provoquer des cancers dans le pancréas.

Processus oncologique pendant longtemps ne se manifeste pas des sensations douloureuses. Ils sont causés par des complications du processus tumoral:

  1. compression des organes environnants par une tumeur,
  2. nécrose tissulaire
  3. saignements
  4. perforation ou perforation d'organe.

Le plus souvent, de telles complications apparaissent aux derniers stades de la maladie. La douleur au milieu de l'abdomen peut être causée par des processus oncologiques dans le petit et le gros intestins, dans le pancréas. Symptômes supplémentaires:

  • faiblesse
  • l'anémie,
  • perte de poids
  • troubles des selles,
  • ballonnements.

La douleur d'une lésion cancéreuse revêt un caractère terne et oppressant. On le sent constamment, il peut irradier vers d'autres organes de la cavité abdominale.

Traumatisme abdominal

Les blessures internes les plus dangereuses de la cavité abdominale.

Les effets externes des blessures abdominales ne peuvent pas être négligés, ce sont des plaies, des ecchymoses, exprimées par des ecchymoses. Les blessures abdominales comprennent l’étirement des muscles de la paroi abdominale après un exercice intense.

Ils peuvent être accompagnés par l'apparition de petites hémorragies, un gonflement. Les blessures internes les plus dangereuses de la cavité abdominale. Leurs causes sont des ecchymoses, des chutes, des tremblements et des coups avec un objet contondant.

Leur danger est facilement sous-estimé, surtout s’il n’ya pas de dégâts extérieurs. Les dommages aux organes internes de la cavité abdominale peuvent être compliqués par un saignement interne, une péritonite.

Mesures de diagnostic pour la douleur au milieu de l'abdomen

Un test sanguin est un bon assistant à l'examen.

Après avoir recueilli des données anamnestiques, le médecin examine le patient et la palpation abdominale. Il dirige le tapotement de la paroi abdominale, peut écouter divers bruits à l'aide d'un phonendoscope (pulsation de l'aorte abdominale). Méthodes supplémentaires d’examen de la douleur au milieu de l’abdomen:

  1. Test sanguin général.
  2. L'étude de la biochimie sanguine.
  3. Radiographie avec contraste artificiel pour le diagnostic de l’obstruction intestinale, des ulcères et de la perforation de l’intestin, de la péritonite, de la présence d’un processus tumoral, de l’abcès et de la péritonite.
  4. Angiographie pour le diagnostic de pathologies vasculaires: anévrisme aortique, thrombose, thromboembolie, saignements internes avec lésions de la cavité abdominale.
  5. Tomographie assistée par ordinateur pour le diagnostic d'anévrisme, de maladies inflammatoires et oncologiques des organes abdominaux, d'obstruction intestinale et d'autres pathologies.
  6. L'imagerie par résonance magnétique est une méthode d'examen à fort potentiel et de grande précision.
  7. Ultrasons (ultrasons) pour le diagnostic des tumeurs, kystes, hématomes, pancréatites, péritonites, pathologies du tube digestif.
  8. EGD (fibrogastroduodénoscopie) pour le diagnostic des maladies des organes gastro-intestinaux et des complications de leur apparition par pénétration de la sonde avec une caméra dans l'estomac par l'œsophage.
  9. Études sur le sang, les matières fécales et le matériel de biopsie pour les virus, parasites, agents pathogènes des infections intestinales.

Lorsque le milieu de l'abdomen fait mal, vous devriez immédiatement consulter un médecin pour un examen et un diagnostic. Ce symptôme peut être une manifestation de pathologies dangereuses pour la vie d’une personne et qui nécessite un diagnostic minutieux en laboratoire et au moyen d’un instrument.

Maladies du tractus gastro-intestinal, cancer de l'intestin et du pancréas, traumatisme, infection et infection parasitaire - toutes ces conditions peuvent provoquer une telle localisation de la douleur.

http://zhktok.ru/simptom/boli/bol-v-seredine-zhivota.html

Publications De Pancréatite