Pourquoi il y a une douleur dans les intestins dans le bas-ventre droit

La douleur est une réaction défensive à tout processus pathologique survenant dans le corps. Si l'estomac fait mal, il provoque toujours de l'anxiété. On ne sait pas s'il est nécessaire d'appeler une ambulance, de voir un médecin seul ou si cela passera tout seul?

La douleur dans l'abdomen a une nature diverse: il peut s'agir de tirer, de couper, de poignarder. Si un patient ressent de telles douleurs dans le bas de l'abdomen droit, cela indique les symptômes d'une lésion de l'intestin. La maladie est souvent détectée dans la division finale de l'intestin grêle (iléon), dans la partie aveugle et ascendante du gros intestin.

Et même si la douleur du côté droit irradie au niveau des lombaires, de l’aine, du pubis, c’est la raison pour laquelle on a appelé une ambulance (c’est peut-être le symptôme d’un ulcère rectal et d’un ulcère duodénal).

Diverticula

Les diverticules sont des formations pathologiques de nature sacciforme dans la paroi intestinale. Ils ont un message avec une lumière, ce qui provoque une stagnation du contenu intestinal. En conséquence, il y a un processus d'inflammation.

Si cela fait mal dans l'abdomen inférieur droit, un diverticule de Meckel (la partie terminale de l'intestin grêle) peut survenir. Le développement de la maladie peut être observé dans le caecum et / ou le côlon ascendant.

La symptomatologie de la maladie coïncide presque avec les symptômes d'une appendicite aiguë:

  • la paroi abdominale antérieure est tendue;
  • douleur lorsque touché à la zone touchée dans l'intestin;
  • symptômes neurologiques positifs.

Un trait distinctif est le long cours de la maladie avec des attaques d'exacerbation: constipation, alternant avec des troubles digestifs.

Si, pendant l'observation de ce symptôme, ignorer la visite chez le médecin et ne pas commencer le traitement à temps, la suppuration, la perforation, la formation de fistules avec développement ultérieur de péritonite peuvent se produire.

La maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire de l'iléon terminal. C'est chronique. Dans 20% des cas, il est absolument détecté par hasard (lorsqu'une opération est effectuée pour supprimer l'annexe).

Les symptômes de la maladie ressemblent beaucoup aux symptômes de l'appendicite. Afin d'établir correctement le diagnostic, il est nécessaire d'interroger soigneusement le patient. La période aiguë de la maladie dans les intestins est souvent précédée des symptômes suivants:

  • une très longue période d'indigestion (de 7 jours à 2-3 ans);
  • il y a une tendance à l'indigestion grave;
  • pas de vomissement;
  • la douleur se situe exclusivement sur le bas-ventre droit.

Si ces symptômes sont identifiés, une hospitalisation d'urgence est indiquée suivie d'un traitement chirurgical.

Appendicite aiguë

La douleur sur le côté droit de l'abdomen est très typique d'un processus pathologique tel que l'appendicite aiguë. C'est un processus inflammatoire de l'appendice du caecum. Cette maladie est caractérisée par les symptômes suivants:

  • dans 90% des cas, la douleur apparaît au milieu de l'abdomen;
  • après 12 à 24 heures, le syndrome douloureux descend de l'abdomen du côté droit;
  • la douleur ne disparaît pas avec le temps, elle ne peut que s'intensifier ou s'atténuer;
  • l'augmentation de la douleur commence par un mouvement rapide, symptôme de la toux;
  • la douleur s'atténue un peu en décubitus dorsal, du côté de la lésion;
  • vomissements caractéristiques, simples ou doubles;
  • des troubles intestinaux sous forme de diarrhée se produisent rarement;
  • la température maximale du corps atteint 38 ° C;
  • Le symptôme de Shchetkin-Blumberg est nettement positif.

Si au moins certains des symptômes ci-dessus sont détectés, une hospitalisation urgente est nécessaire, suivie d'une intervention chirurgicale. Si une intervention chirurgicale n'a pas eu lieu pour une raison quelconque, une gangrène ou une rupture du processus enflammé peut se développer. En conséquence de cela - péritonite purulente.

Colite ischémique

Il existe un certain nombre de processus pathologiques dans lesquels il existe une violation de la perméabilité et / ou un blocage des vaisseaux veineux dans l'intestin. Ces maladies incluent: diabète sucré, maladie veineuse, athérosclérose vasculaire. En conséquence, une inflammation se développe - colite ischémique.

Pour cette pathologie, une douleur cramponneuse grave au bas de l'abdomen est caractéristique au premier stade, puis elle s'étend au côté affecté. Au deuxième stade, après un certain temps, la douleur diminue. Ils deviennent communs. Pour établir le diagnostic correct, en plus de la douleur, il est nécessaire de noter les symptômes suivants:

  • diminution de l'appétit;
  • des nausées;
  • distension abdominale et grondement;
  • une indigestion;
  • douleur intense lorsqu'on appuie avec la main dans la zone touchée;
  • avec le développement du stade aigu de la maladie (infarctus des parois intestinales), du sang peut être détecté dans les masses fécales.

Obstruction de la lumière intestinale

Deux facteurs peuvent être attribués aux facteurs à l'origine de cette maladie: l'inversion de l'intestin et le blocage de la lumière intestinale dû à l'action de corps étrangers.

Lorsque la torsion des intestins, la maladie se développe très rapidement, car il y a une violation de la conduction nerveuse et arrête l'apport de sang aux parois de l'intestin. En cas d'occlusion de la lumière dans l'intestin, le péristaltisme est perturbé par le corps étranger.

Si un facteur quelconque a conduit à un blocage de la lumière dans l'intestin, il existe une très forte douleur dans l'abdomen, qui se manifeste dans la région iliaque droite. En règle générale, les sensations désagréables sont accompagnées de vomissements (dans 95% des cas après avoir mangé), le péristaltisme n'est pas observé.

Hernie inguinale

Il existe deux types de hernie: réductible et étranglé. C'est au cours de la violation de la hernie que la douleur apparaît dans l'abdomen inférieur droit. Les douleurs sont dues au fait que les boucles intestinales gonflent et gonflent. En conséquence, leur volume augmente considérablement et devient plus grand que le diamètre de l'anneau hernial.

La douleur sur le côté droit de l'abdomen devient plus forte avec l'augmentation de l'effort physique. Lorsqu'un patient s'adresse à un médecin pour obtenir des conseils, poser un diagnostic ne posera pas de problèmes. Traitement chirurgical.

Pointes

La présence d'adhérences sur les membranes séreuses dans les intestins provoque également une douleur dans la région iliaque droite. Les adhérences peuvent résulter d'une chirurgie, d'une maladie intestinale congénitale ou acquise.

Processus de la tumeur

Parmi un grand nombre de tumeurs, douleurs dans le bas-ventre droit avec des processus bénins (polypes intestinaux) ou des tumeurs malignes (cancer du côlon).

Si le processus tumoral commence seulement à se développer dans le corps, il ne fait pas très mal. La douleur n'est pas clairement localisée. Avec le développement ultérieur de la maladie, des polypes ou une tumeur recouvrent la lumière intestinale. Cela conduira à une obstruction.

En plus de la douleur dans le bas de l'abdomen droit, avec le développement de tumeurs, les symptômes suivants peuvent également être préoccupants:

  • la constipation;
  • un mélange de sang apparaît dans les fèces;
  • faiblesse et fatigue indues;
  • perte de poids soudaine et perte d'appétit.

Au moindre soupçon d'un processus tumoral, vous devriez immédiatement demander conseil à un médecin.

Syndrome du côlon irritable

Avec cette pathologie, ça fait mal sur le côté droit du bas-ventre. Les douleurs vont de mineures à très sévères. Les sensations de douleur sont étroitement liées à la nourriture (il y a une augmentation significative).

La particularité de ce syndrome est que la douleur ne gêne pas pendant une nuit de sommeil et, dès le matin, elle se manifeste à nouveau. L'examen n'a pas révélé de lésions organiques.

Le syndrome de l'intestin irritable peut être identifié par les symptômes suivants:

  • flatulences et ballonnements;
  • les processus digestifs sont perturbés;
  • se sentir nauséeux;
  • le mucus se trouve dans les fèces;

Avec une détection rapide des symptômes peuvent être complètement guéris de cette pathologie.

Traitement

De nombreuses maladies provoquent des douleurs dans le bas-ventre droit. Par conséquent, seul un médecin devrait prescrire un traitement médicamenteux ou suggérer une solution chirurgicale au problème.

Les traitements suivants sont distingués:

  • etiotropic, élimine la cause de la douleur;
  • pathogénétique, améliore le système digestif;
  • symptomatique, visant à réduire l’inconfort de la région intestinale.

Il est très important que seule une visite opportune chez le médecin permette d'éviter les effets désagréables de la douleur dans le bas-ventre droit. Il est impératif de respecter un régime alimentaire spécial, une pharmacothérapie, un traitement chirurgical - une élimination complète de ce problème est alors garantie dans la plupart des cas.

http://tutbolinet.ru/zhivot/organ/bolit-kishechnik-sprava-vnizu-zhivota.html

Douleur dans l'intestin dans le bas-ventre: causes, traitement

Beaucoup éprouvent des sensations inconfortables dans l'estomac. Les symptômes à court terme sont rapidement oubliés. Mais lorsque les douleurs dans les intestins du bas-ventre apparaissent avec une constance régulière, il est temps de rechercher les causes et les moyens d'éliminer le problème.

Manifestation de la douleur

Tout le monde a un intestin à sa manière. Les facteurs qui provoquent la douleur, les caractéristiques individuelles de l'organisme et l'emplacement de la zone à problèmes ont également une incidence sur cette situation. Les douleurs diffèrent par leur caractère, leur force et leur durée. Par conséquent, chacun aura ses propres symptômes de telles sensations.

Types de douleur

Pour commencer, le médecin posera au patient la question suivante: quelle est la nature des sensations:

  • douleur à court terme, aiguë, intermittente ou persistante;
  • coupe longue;
  • douloureux terne;
  • les coliques;
  • coupe longue;
  • écrasé ou éclaté.

Après avoir traité la nature de l’inconfort, il est plus facile de naviguer entre les facteurs qui les ont provoqués.

Quelles sont les causes des symptômes de douleur dans le tractus

À en juger par les informations données dans le tableau, il est clair que la colite ulcéreuse non spécifique peut se manifester avec divers symptômes douloureux. Par conséquent, le médecin aura besoin d'autres signes pour poser un diagnostic plus précis.

Emplacements possibles de la douleur

  • le nombril;
  • dans la partie iliaque du côté droit;
  • sur le même terrain, mais à gauche ci-dessous.

Parfois, il est difficile de déterminer l’emplacement du problème - la douleur se propage dans la partie inférieure du péritoine. Dans ce cas, très probablement, l'inflammation couvre plusieurs zones de l'intestin, ou un ulcère duodénal s'est développé.

La cause de la douleur sur le site de localisation

La longueur de l'intestin chez l'homme est calculée en mètres, et chaque partie de celui-ci peut devenir enflammée.

Dans la même région de l'abdomen, différents symptômes apparaissent et provoquent leurs différentes causes. Cela n’est pas surprenant: l’intestin est compacté dans le péritoine et toutes les zones sont adjacentes. Ainsi, des douleurs fréquentes au niveau du nombril provoquent des coliques intestinales, des vers ou une entérite développée.

Facteurs causant de la douleur dans le quadrant inférieur gauche

Une sensation désagréable peut se produire partout - dans la partie supérieure gauche du péritoine ou dans la partie inférieure.

Dans ce dernier cas, les symptômes provoquent de tels facteurs:

  • inflammation (maladie de Crohn, colite);
  • irritation alimentaire;
  • diarrhée provoquée par des vers ou des amibes;
  • empoisonnement.

Parfois, dans l'intestin, il existe une douleur à la traction qui n'est pas associée au tube digestif. La cause peut être un nerf pressé, dont l'extrémité se trouve juste dans la région du tractus intestinal. Une pierre se déplaçant vers la vessie provoquera également une douleur intense.

Quelles sont les causes de la douleur dans le bas-ventre droit

Dans ce cas, ses symptômes et causes de douleur, localisés dans ce quadrant. Ils sont à la fois pathologiques et non pathologiques. Les violations du régime alimentaire et la suralimentation, l'intoxication et la formation de gaz peuvent avoir une incidence.

Souvent, des problèmes intestinaux dans la partie droite de l'abdomen se manifestent sous l'influence de maladies, et ci-dessous sont les plus courantes.

Maladies qui font mal à droite

Dans la colite, la douleur ischémique est une crampe et couvre une grande partie du péritoine.

Les autres causes de sensations désagréables dans le bas-ventre droit incluent la dysbactériose, provoquée par la détérioration de la microflore de l'organe, et la diverticulite, gonflement pathologique de la paroi.

Symptômes concomitants ou quand consulter un spécialiste

Afin de diagnostiquer définitivement une maladie du tractus gastro-intestinal, le médecin clarifie les autres symptômes accompagnant la douleur.

Souvent trouvé parmi eux:

  • envie nauséeuse de vomir;
  • frissons fébriles avec fièvre;
  • diarrhée ou, au contraire, selles difficiles;
  • l'envie de déféquer un faux personnage;
  • ballonnement avec la formation de gaz dans les intestins;
  • douleurs apparaissant dans d'autres parties de l'abdomen;
  • caillots sanguins apparaissant dans les selles ou impuretés de mucus.

Tous ces signes dans le contexte de la douleur dans le bas-ventre sont une raison de consulter un médecin. La sécheresse ou l'amertume de la bouche, une augmentation de la salivation, une somnolence, une perte de force, une diminution des performances devraient également s'ajouter à celles-ci.

Caractéristiques des manifestations et des causes chez les hommes et les femmes

Les coliques et les contractions survenues du côté gauche du péritoine ou du côté droit ne sont pas toujours associées à des problèmes intestinaux. Comme décrit ci-dessus, d'autres caractéristiques du corps peuvent causer de la douleur. Cependant, ils sont souvent de nature sexuelle.

Chez les femmes

Les causes de la douleur peuvent être fonctionnelles et organiques. La première est une violation du cycle ou de la stagnation du liquide menstruel, ainsi que l’ovulation avec pathologie et syndrome ménopausique.

Les facteurs organiques chez les femmes sont diverses maladies gynécologiques (annexite, endométriose, kystes), une inflammation de la vessie biliaire et une pathologie du système urinaire. Cela inclut également l'état de grossesse.

Chez les hommes

Non seulement une annexe ou une colite peuvent causer des douleurs chez les hommes du bas-ventre.

Souvent, le malaise se manifeste à cet égard:

  • l'inflammation des testicules ou des appendices provoque une douleur parasite s'étendant de la taille à l'aine;
  • les coupables de sensations négatives dans le bas-ventre sont la prostatite et le cancer;
  • une douleur aiguë peut survenir avec une hernie inguinale, une cystite, une gonorrhée, etc.

Déterminer plus précisément le facteur dominant ne peut que médecin. Mais chaque symptôme, même de courte durée, ne doit pas être ignoré.

Que faire pour soulager la douleur

Souffrir, particulièrement aiguë, n'en vaut pas la peine.

Avant d'aller chez le médecin, vous devez vous donner les premiers soins:

  • prenez antispasmodique - "No-shpu", "Drotaverin", etc. et allongez-vous un peu, le spasme pendant une demi-heure devrait s'atténuer;
  • si la défaillance intestinale a entraîné l'échec de la défécation, il est recommandé de prendre une préparation de sorbant (charbon actif);
  • Les suppositoires au glycérol ou le lavement Mikrolaks aideront à éliminer la constipation.

L'auto-massage aide parfois à soulager la douleur dans le péritoine inférieur. Certains sont sauvés par un exercice physique spécialement conçu à cet effet. Avec des douleurs fréquentes, les aliments sont temporairement retirés de l'alimentation et la quantité de liquide consommée augmente (jusqu'à 2 litres par jour).

Tous les autres rendez-vous doivent être effectués par un médecin. Mais une compresse froide ou un coussin chauffant ne doit en aucun cas être appliqué sur l'estomac.

Méthodes de diagnostic

Après avoir enlevé le symptôme douloureux, ils vont immédiatement chez le médecin pour trouver la véritable cause de la maladie.

Le patient est examiné par un gastro-entérologue qui met en œuvre de telles méthodes de diagnostic:

  • vérifie d'abord en détail où se situe la douleur, de quel caractère il s'agit, quels autres symptômes elle accompagne, et clarifie également la présence de maladies chroniques;
  • suivi d'une inspection - l'estomac est palpable, les ganglions lymphatiques sont palpables, la sclérotique des yeux est examinée;
  • Étape obligatoire - énoncé des orientations pour la recherche:
    1. bactériologique - matières fécales et son coptogramme;
    2. coloscopie - examen de l'intestin grêle;
    3. fibrogastroduenoskopy - étude de la partie supérieure;
    4. Irrigoscopie - examen du côlon sur un appareil à rayons X.

Dans la dernière méthode de diagnostic, un produit de contraste (solution de baryum) est administré au patient au moyen d’un lavement. Seule une combinaison de tous ces points pourra donner une image complète du problème des intestins, trouver la cause de la douleur et prescrire le traitement approprié.

Quelles pourraient être les conséquences

Chaque attaque dans les intestins est le signal d'une inflammation existante ou du développement d'une nouvelle maladie.

Si vous ne vous contentez que d’analgésiques, la forme aiguë deviendra chronique et causera encore plus de problèmes avec vous. Ainsi, la diverticulite peut entraîner un blocage de l'intestin et son obstruction complète en le plaçant sur la table d'opération (ainsi qu'un appendice enflammé).

Si la microflore négative était à l'origine de la douleur, l'absence de traitement conduirait finalement au développement d'une septicémie qui constitue une menace sérieuse pour la vie.

Avec la maladie de Crohn à un stade avancé, les ganglions lymphatiques et les vaisseaux sanguins des intestins sont enflammés, ce qui constitue le premier pas vers la cancérologie.

Conclusion

Toute douleur est une raison pour faire attention à votre santé, car de tels symptômes n'apparaissent pas sans cause.

En ce qui concerne les intestins, il ne devrait y avoir aucun doute sur l'opportunité de consulter un médecin ou non. Plus tôt cette étape est franchie, plus les problèmes seront évités à l’avenir.

http://vseozhivote.ru/kishechnik/boli-v-kishechnike-vnizu-zhivota.html

Douleurs intestinales au bas de l'abdomen droit

Douleur abdominale basse à droite. Pourquoi le bas-ventre fait-il mal à droite?

Image de lori.ru

Lors du diagnostic d'une maladie se manifestant par une douleur à l'abdomen, le domaine de la douleur est d'une grande importance. La partie droite du bas-ventre de la personne s'appelle le quadrant inférieur droit; elle regroupe de nombreux organes vulnérables:

  • annexe au processus vermiforme s'ouvrant dans le rectum;
  • une partie importante de l'intestin, dont les services sont sujets à un certain nombre de maladies, allant de l'inflammation et de l'obstruction au cancer;
  • l'uretère est l'organe responsable de l'entrée de l'urine dans la vessie par les reins;
  • les femmes ont des trompes de Fallope (utérine).

L'appendicite aiguë est une cause fréquente de douleur abdominale inférieure droite.

Si cela fait mal au bas-ventre droit, la première pensée doit être une suspicion d'appendicite. Exclure une inflammation de l'annexe ne devrait pas être, jusqu'à ce qu'il n'est pas définitivement établi que la cause de la douleur est une autre maladie. Une inflammation de l'appendice nécessite une intervention chirurgicale urgente, sinon une suppuration de l'appendice avec une rupture ultérieure, une péritonite et des complications graves pouvant entraîner la mort sont possibles. Si la douleur dans le bas ventre à droite est localisée à un point absolument spécifique ou près du nombril, elle ne disparaît pas avant 12 heures ou plus - appelez le médecin de famille ou utilisez les services d'une ambulance.

L'appendicite aiguë est l'une des causes les plus courantes de douleur dans le côté droit de l'abdomen. Avec cette maladie, il y a une image caractéristique:

  • La douleur initiale survient dans l'estomac; initialement tolérant, il se développe progressivement et se déplace vers le coin inférieur droit de l'abdomen - la région iliaque.
  • Douleur irradiant dans la région rectale, se tenir debout et encore plus pénible à marcher; en marchant, le corps s'est involontairement plié vers la droite. En position ventrale, le bas de l'abdomen du côté droit fait mal et la douleur s'intensifie lorsque vous essayez de vous retourner sur le côté gauche.
  • En plus de la douleur, vous vous inquiétez de la nausée, la température augmente.
  • Vous ne pouvez pas nommer la raison pour laquelle fait mal le côté droit de l'abdomen.

Si le bas-ventre du côté droit vous fait mal et que vos sensations s’inscrivent dans le schéma ci-dessus, appelez le 03 immédiatement!

Une idée fausse commune conduit à de gros problèmes, que l'appendicite commence par une douleur aiguë et coupante. Ce n'est pas le cas! Rappelez-vous qu’à un stade précoce, une inflammation de l’appendice provoque une douleur sourde et constante dans le bas de l’abdomen droit, qui peut être tolérée. En outre, il peut commencer dans l'abdomen supérieur gauche. Les symptômes inquiétants sont une faible fièvre, une seule attaque de vomissements. Si aucune mesure n'est prise, l'état de santé continuera à se détériorer, puis un syndrome appelé «estomac aigu» par les médecins apparaît.

Abdomen inférieur droit grave: diagnostic de "abdomen aigu"

Ce concept - «estomac aigu», ne concerne pas seulement l'appendicite. Il combine diverses conditions très dangereuses associées à une péritonite de différentes origines, une pancréatite aiguë (inflammation du pancréas), dans laquelle le côté droit de l'abdomen fait mal. Les signes caractéristiques sont des douleurs aiguës, presque insupportables, diffuses sur tout le bas de l'abdomen, avec prévalence du côté droit, mauvaise santé générale, graves vomissements, forte fièvre. À la palpation, la tension musculaire dans le péritoine antérieur est fixe. La situation nécessite une hospitalisation immédiate dans le service de chirurgie de l'hôpital. Important: avant un examen médical, le patient ne doit pas prendre d'analgésiques ni d'autres analgésiques, cela risquerait de «maculer» l'image et de provoquer un diagnostic erroné.

Autres raisons pour lesquelles la douleur latérale au bas-ventre fait mal

Différentes sur la localisation et la nature de la douleur dans le bas ventre à droite peuvent aussi causer:

  • maladie intestinale infectieuse:
    • inflammation de la membrane muqueuse du côlon (colite ulcéreuse);
    • processus inflammatoire dans l'iléon (iléite);
    • Maladie de Crohn - inflammation non spécifique observée dans le tractus gastro-intestinal;
  • diarrhée débilitante provoquée par des parasites (vers chez l'homme, amibe);
  • l'herpès zoster (herpès);
  • terminaisons nerveuses rétrécies situées dans une zone donnée (fibres nerveuses provenant de la colonne vertébrale);
  • mouvement de la pierre, descendant dans la vessie à travers l'uretère.

Si ça fait mal au bas-ventre droit chez les femmes

Si une patiente qui se plaint de douleurs dans le bas-ventre droit est une femme, une grossesse extra-utérine ou une maladie des organes de la reproduction doit être suspectée. La grossesse extra-utérine est une condition très dangereuse; cela est dû au fait que l'œuf fécondé n'est pas fixé dans l'utérus mais dans l'utérus (trompe de Fallope), le plus souvent par obstruction des trompes. Nécessite une intervention chirurgicale urgente. Elle affecte également le bas-ventre droit chez les femmes en raison de nombreuses maladies vénériennes (trichomonase, gonorrhée, chlamydia). Si la douleur devient chronique, il est nécessaire d'exclure un kyste (en particulier au stade de la rupture) ou une tumeur de l'ovaire. L'augmentation de la douleur pendant la menstruation donne à penser que l'on soupçonne la prolifération de cellules de la couche interne du tissu de la paroi utérine - l'endométriose.

Que faire avec une douleur dans l'abdomen inférieur droit

Quand une douleur très forte, aiguë, sourde, coupante ou vive, localisée dans le bas-ventre droit, doit être référée à un gastro-entérologue, un infectiologue, un chirurgien. Il est sage que les femmes consultent un gynécologue. S'il y a un soupçon de "estomac aigu" # 8211; appelez immédiatement un médecin ambulancier. Vous devez également faire attention aux éventuels symptômes associés, tels que: induration, stress, etc.

Voir aussi:

Douleur dans les intestins dans le bas de l'abdomen

Les maladies intestinales entraînent souvent une gêne au bas de l'abdomen. Cette douleur est irradiante et est due à un spasme des muscles lisses de la paroi de l'organe. La douleur dans les intestins dans le bas de l'abdomen est un symptôme désagréable et dangereux. Elle est causée par une inflammation et une pathologie, non associées à des lésions organiques. Traiter le fait qui a causé l'inconfort, et nommer le traitement le plus approprié ne peut être qu'un médecin après l'examen. L'auto-traitement, en règle générale, est inefficace, car il ne permet pas d'éliminer la cause première.

Douleur à gauche, abdomen inférieur droit

La localisation des sensations désagréables et leur nature diffèrent en fonction des facteurs qui ont provoqué un inconfort. Par exemple, en cas de douleurs vives ou de tiraillements dans l'intestin, le bas de l'abdomen droit est souvent appelé appendicite. L'inconfort du côté gauche est caractéristique de l'inflammation du côlon sigmoïde. Une douleur diffuse dans la plupart des cas indique la pathologie de l'organe entier. Des sensations désagréables des deux côtés peuvent également apparaître en raison du développement du syndrome du côlon irritable. Parmi les symptômes de la pathologie sont appelés:

  • flatulences;
  • troubles des selles (diarrhée, constipation);
  • éructations;
  • des nausées;
  • mal de tête, faiblesse générale, acouphènes.

La douleur dans les intestins de l'abdomen inférieur gauche ou droit, avec le syndrome du côlon irritable, survient après un repas, en raison d'un stress physique ou émotionnel. Il n'est pas associé à des troubles organiques des organes. Les causes du syndrome sont appelées malnutrition, manque de fibres dans l'alimentation, perturbations hormonales, infections intestinales et mode de vie sédentaire. Lorsqu'une pathologie apparaît, vous devez immédiatement demander de l'aide car elle entraîne souvent une déshydratation et une intoxication du corps.

Causes de la douleur

Un inconfort abdominal indique toujours la présence d'anomalies dans le corps. Les causes de la douleur dans les intestins dans le bas de l'abdomen incluent:

  • Inflammation de la membrane muqueuse de l'organe;
  • Colite ulcéreuse;
  • Invasion parasitaire;
  • Pancréatite;
  • Coliques intestinales;
  • Processus tumoraux;
  • Thrombose des vaisseaux intestinaux;
  • Obstruction intestinale aiguë.

La douleur peut également survenir pendant la grossesse. Au début, il est associé à des modifications hormonales dans le corps d'une femme. Aux stades ultérieurs, la croissance de l'utérus comprime souvent les anses intestinales, ce qui entraîne une gêne.

Diagnostics de l'intestin

Avant de commencer le traitement, vous devez prendre rendez-vous avec un médecin qui saura vous dire quelle est la douleur dans les intestins du bas-ventre gauche ou du côté droit. Tout d'abord, contactez le chirurgien. Il éliminera les pathologies graves nécessitant une intervention chirurgicale immédiate. De plus, en cas de douleur dans les intestins du bas-ventre, il peut être nécessaire de consulter un médecin généraliste, un gynécologue, un urologue ou un néphrologue.

Ensuite, le médecin collecte l'anamnèse, l'examen physique et la palpation abdominale. Sur la base des données obtenues, il diagnostique, prescrit un traitement ou envoie le patient se soumettre à des procédures supplémentaires. Ce n’est qu’après un diagnostic complet que l’on peut déterminer la cause de la douleur dans les intestins du bas-ventre droit, du côté gauche ou des deux côtés. Pour les douleurs dans l'intestin du bas-ventre, les méthodes instrumentales et de laboratoire suivantes peuvent être utilisées:

Les principales méthodes pour le diagnostic de la douleur dans l'intestin dans le bas de l'abdomen:

Santé des hommes: causes de douleur dans l'abdomen inférieur droit

La douleur dans le bas-ventre droit chez l'homme indique des lésions des organes internes et nécessite une intervention médicale rapide. L'identification de la cause dépend des symptômes accompagnant la pathologie et de la nature de la douleur.

Quand devrais-je appeler une ambulance?

Les cas suivants nécessitent une ambulance à domicile et l'intervention urgente de médecins spécialistes:

  1. aigu, ne passant pas dans l'heure; douleur
  2. augmentation de la douleur pendant le mouvement;
  3. constipation sur une longue période, ballonnements et formation de gaz intense;
  4. l'apparition de sang pendant les selles et un changement de la couleur des matières fécales en noir;
  5. évanouissement.

Quelles sont les douleurs dans le bas-ventre droit chez les hommes?

Les sensations désagréables dans le bas-ventre droit peuvent être à des degrés divers, le plus souvent la douleur se manifeste par:

Bien qu'il se manifeste dans le bas de l'abdomen, il peut parfois être localisé dans la région de l'aine, des organes de l'appareil reproducteur, dans les intestins et dans le dos.

Les symptômes s'aggravent en marchant. pendant l'activité physique et les processus de vidange du corps.

Aux premières manifestations de la douleur, il ne faut pas se soigner soi-même et essayer d’éliminer l’inconfort par soi-même. La détermination du diagnostic et le rétablissement ultérieur dépendent du rendez-vous chez le médecin et du diagnostic correct.

Maladies provoquant des douleurs

Les processus pathologiques qui provoquent des douleurs dans le bas-ventre droit chez les hommes peuvent être liés à tout trouble associé à l'état des organes internes. Les maladies suivantes sont les plus probables:

  • des anomalies dans le foie. Une cause dangereuse de douleur devient souvent une hépatite caractérisée par une inflammation des tissus de la glande. L'anomalie s'accompagne de problèmes de digestion, d'une augmentation des indicateurs de température corporelle, d'un inconfort accru pendant le mouvement. Des saignements gastro-intestinaux peuvent survenir aux derniers stades de la maladie;
  • pathologie de la vésicule biliaire. La maladie biliaire et les processus inflammatoires de l'organe peuvent causer des douleurs aiguës, dont la localisation tombe sur l'abdomen supérieur droit. Cela est dû aux spasmes du muscle lisse. L'intensité de la douleur dans ce cas est très élevée.

    Une gêne dans la cavité abdominale survient en même temps que des troubles intestinaux et de la fièvre. Si des calculs ne se forment pas dans la vessie, les symptômes peuvent être absents;

  • appendicite. La circonstance la plus courante qui provoque une douleur dans le bas de l'abdomen du côté droit chez les hommes. En cas de localisation atypique de l'appendice, le patient peut ressentir une gêne dans d'autres parties du corps: sous les côtes, le bas du dos et le pubis. Le premier symptôme indiquant une inflammation de l'appendice du caecum est des vomissements;
  • pancréatite. Pour une maladie du pancréas, une douleur épigastrique aiguë est caractéristique. Il peut se répandre sous les côtes et donner dans le bas du dos ou du dos. Les nausées et les envies d'émétique complètent les symptômes;
  • maladies du petit et du gros intestin. Les maladies incluent: diverticulite, obstruction intestinale, hémorroïdes, colite, maladie de Crohn. Chacune des pathologies est accompagnée de symptômes caractéristiques de la maladie, mais une douleur au bas-ventre droit est observée dans toutes les anomalies présentées.
  • dysfonctionnement du système urinaire. Souvent, la douleur indique la survenue d'une cystite, d'une néphrolithiase, d'une pyélonéphrite et d'autres pathologies de la vessie, des reins, des uretères et de l'urètre. Soumis à une inflammation peut ressentir des coliques dans les reins, des douleurs dans le bas-ventre et l'aine. En outre, un homme peut ressentir des mictions fréquentes, des brûlures et des démangeaisons. La turbidité de l'urine est l'un des signes typiques d'un processus anormal qui se développe dans les organes urinaires.
  • maladies du tractus gastro-intestinal et du duodénum. La gastrite, les ulcères, la sténose peuvent causer de la douleur;
  • dommages à la colonne vertébrale et à la colonne vertébrale. Les catalyseurs de l'apparition de la douleur sont souvent la tuberculose, le gonflement des os, les lésions de la paroi du cerveau, la méningomyélite et les lésions de la moelle épinière.

Les maladies infectieuses sont souvent attribuées aux causes de la douleur, localisées du côté droit.

Le botulisme, le choléra, la shigellose, ainsi que la présence de parasites dans l'organisme - une raison de plus en plus sérieuse de consulter un spécialiste et d'être examiné.

Troubles de la reproduction

La concentration de douleur dans le bas ventre à droite, plus près de l'aine, indique le risque de développer une maladie désagréable et assez fréquente chez les hommes - la prostatite. La maladie peut avoir des formes chroniques et aiguës.

La zone située au-dessus du pubis est sujet à une gêne: c'est dans cette zone que le syndrome douloureux est localisé, accompagné de difficultés pour uriner et se propager jusqu'aux organes génitaux.

La prostatite aiguë se manifeste par une douleur aiguë alternant avec des sensations faibles ou leur absence complète. Les symptômes suivants sont caractéristiques de la prostate:

  • frilosité;
  • miction fréquente ou fausse d'uriner: le processus peut être douloureux avec des brûlures;
  • érection faible;
  • fatigue corporelle rapide;
  • difficulté intestinale.

La catégorie de risque comprend les hommes de plus de 50 ans.

Si l'un des symptômes apparaît, vous devez demander rapidement l'aide de spécialistes. Avant l'arrivée d'une ambulance, vous pouvez soulager la santé du patient par vos propres efforts:

  • donner à un homme une position horizontale;
  • mettez une compresse rafraîchissante, un coussin chauffant ou une bouteille d'eau froide sur le bas de l'abdomen;
  • Prenez la pilule No-shpy.

Pour éviter les complications, il est interdit d'utiliser des laxatifs, des lavements et des analgésiques.

De tels actes vont aggraver l'état du patient et causer des difficultés pour diagnostiquer et décider plus avant du diagnostic.

http://luchshijlekar.ru/boli-v-kishechnike/bol-kishechnika-vnizu-zhivota-sprava.html

Douleur dans les intestins dans le bas de l'abdomen

Tous les systèmes du corps humain sont interconnectés, dépendent du bon fonctionnement de l'autre. Lorsque la douleur survient dans le bas de l'abdomen, plusieurs organes peuvent la provoquer immédiatement. Les gens se plaignent souvent d'avoir mal aux intestins dans le bas de l'abdomen. Il est nécessaire de comprendre de quoi parle la douleur paroxystique, pulsante, explosive, tranchante et ce qu’il faut en faire.

Ce qui peut faire mal au bas-ventre

Dans la partie inférieure du corps, il y a de nombreux organes. Devenir une cause de douleur peut chacun d'eux. La principale tâche principale pendant le traitement consiste à déterminer le foyer de l'inflammation. Ils peuvent parler:

  • estomac;
  • annexe;
  • l'intestin;
  • organes génitaux ou système urogénital;
  • la rate.

Douleur vive dans le bas de l'abdomen

Le plus souvent, les attaques aiguës et douloureuses provoquent le syndrome du côlon irritable, les sensations désagréables coupant ont des degrés d'intensité variables (des poumons aux aigus) et deviennent souvent plus fortes après avoir mangé. La maladie est accompagnée des symptômes suivants:

  • sentiment de défécation incomplète;
  • des ballonnements;
  • la constipation;
  • flatulences;
  • la diarrhée;
  • en avalant "la gorge nouée";
  • douleur musculaire;
  • nausée

Crampes abdominales

En règle générale, de telles sensations provoquent une obstruction du côlon. Cela peut se produire en raison de l'échec de la progression dans l'intestin de son contenu. Le symptôme principal sera une douleur contractée, des ballonnements, moins souvent:

  • vomissements;
  • l'anorexie;
  • absence, selles retardées.

Les contractions sont répétées, généralement toutes les 15 minutes. Si vous ne faites pas attention à ces symptômes, ils disparaîtront au bout de 3 jours, mais cela devrait alerter encore plus le patient. De tels changements peuvent indiquer une cessation de la motilité intestinale, pouvant conduire à une intoxication et à la mort. Dans une telle situation, rendez-vous immédiatement à l'hôpital chez un médecin.

Douleur abdominale inférieure droite

Dans la plupart des cas, une appendicite enflammée crée un inconfort du côté droit. Au début, les sensations douloureuses se propagent dans toute la région de l’estomac au centre, mais plus tard, elles apparaissent au bas de l’abdomen et se concentrent à droite. La douleur s'intensifie lorsque vous vous tournez d'un côté à l'autre, marchez ou toussez. Avec le temps, des tensions vont apparaître ci-dessous, ce qui constitue un signal important pour aller à l'hôpital. Une personne sera constamment nausée, la température, la pression artérielle augmentera, des troubles de l'appétit, des selles molles apparaîtront.

Douleur dans les intestins du côté gauche ci-dessous

Lors d'une réunion avec un médecin, les gens disent souvent que ça fait mal au bas-ventre gauche. Cette localisation d'inconfort peut indiquer un certain nombre de maladies:

  • Syndrome du côlon irritable. La cause de la maladie n'est pas claire, mais beaucoup soutiennent que cela devient du stress. Il se manifeste chez les hommes, les filles de tout âge, mais est plus fréquent chez les femmes de plus de 30 ans. La douleur dans l'intestin à gauche ci-dessous est chronique, peut être accompagnée de constipation, de flatulence, de diarrhée.
  • La maladie de Crohn peut causer des douleurs dans les intestins du bas-ventre gauche. Il s'agit d'un processus inflammatoire du tractus gastro-intestinal, qui se produit dans la région du côlon descendant.
  • Maladie de Hirschsprung. C'est une pathologie héréditaire à laquelle les garçons sont plus sujets. La maladie se caractérise par l'absence de sites d'innervation dans des zones limitées et isolées du gros intestin.

    Causes de la douleur abdominale basse

    Lorsqu'une sensation désagréable se produit dans la partie inférieure du corps, il est important de déterminer la nature de la douleur, les symptômes, afin de traiter correctement la maladie. Selon la cause, le médecin peut prescrire l'un ou l'autre médicament. Le facteur provoquant (cause) n’est pas moins important, ce qui a provoqué une douleur sourde, tirante et coupante en dessous. En règle générale, il se trouve dans l'intestin, qui cesse de fonctionner correctement:

  • Trop manger. Si une heure après le repas, accompagnée d'une sensation de surabondance, d'éructations désagréables, de douleurs dans l'intestin au bas de l'abdomen, cela indique une faiblesse du processus de digestion. Cela se produit en raison d'une faible acidité, de l'estomac dépourvu de suc gastrique, ce qui entraîne une digestion incomplète des aliments, ce qui finit par fermenter et causer des sensations désagréables.
  • Parfois, les intestins dans le bas-ventre en raison du stress. Cela est possible en présence de facteurs d'irritation persistants qui déclenchent l'apparition de la colite ulcéreuse. Les douleurs intestinales dans le bas de l'abdomen ont un caractère sourd et douloureux, irradiant parfois du côté gauche. Les symptômes de la maladie comprennent de faux désirs de vidange, du sang dans les selles, de la fièvre, de la diarrhée et une faiblesse générale.
  • La douleur dans le rectum et le bas-ventre pendant les règles est associée à une augmentation du flux sanguin dans le pelvis. Cela peut entraîner la stagnation chez les filles prédisposées au développement de varices. Cela se produit avec un tonus vasculaire réduit, une faiblesse prononcée du tissu conjonctif. Elle est caractérisée par la stagnation entraînant des sensations désagréables, une douleur lors de la vidange, une saillie des cônes d'hémorroïdes, une constipation.
  • Certaines pathologies sont caractérisées par des douleurs dans les intestins dans le bas de l'abdomen. Celles-ci incluent, par exemple, la diverticulite, qui survient lorsque l'inflammation se produit dans des endroits de protrusion du côlon. Des sensations désagréables se produisent lors de la stagnation des matières fécales, de la nourriture dans ces zones. La pathologie de l'intestin comprend l'apparition de formations tumorales. Ceux-ci peuvent être des polypes (bénin) ou un cancer du côlon. Au tout début, les sensations ne sont pas clairement prononcées, mais après la croissance, la tumeur recouvre la lumière et des symptômes d'obstruction intestinale (coliques, douleur lancinante, constipation) se manifestent.

    Que faire si ça fait mal au bas-ventre

    Si vous vous sentez chronique, des coliques régulières dans le bas-ventre, des douleurs douloureuses, des spasmes pointus, contactez votre gastro-entérologue, qui effectuera les tests et examens nécessaires, avec des problèmes similaires. Avec des manifestations ponctuelles de la maladie, vous pouvez prendre des médicaments qui améliorent le travail de l'estomac et des intestins. Bonne aide des médicaments antispasmodiques pour les douleurs de crampes, en prenant des comprimés avec le contenu des enzymes mieux avant / après les repas. Il existe des recommandations généralisées qui aideront à éviter le besoin de traitement:

  • Ne prenez pas souvent de laxatifs, faites des lavement.
  • Ajoutez au régime davantage d’aliments composés de fibres. Si vous recevez des flatulences après les avoir prises, essayez de les remplacer par des compléments alimentaires.
  • Si vous utilisez un laxatif, changez périodiquement le médicament afin de ne pas provoquer de dépendance du corps à un médicament spécifique.
  • Les médecins recommandent d’ajouter au régime des aliments contenant de la pectine (la plupart des agrumes).
  • Pour améliorer le péristaltisme (poussée de la masse), il est recommandé de boire plus d'eau.
  • Exclure du menu le café, le piment et autres assaisonnements épicés qui irritent les muqueuses du tube digestif, suivez un régime.

    Comment diagnostiquer les crampes abdominales dans le bas de l'abdomen

    Si la douleur coupante dans le bas de l'abdomen dure plus de 3 jours, la pharmacothérapie à domicile ne donne pas de résultats satisfaisants. Vous devez consulter un médecin qui peut déterminer avec précision les causes de ces sensations et vous prescrire un traitement adéquat. Pour déterminer la source à l'aide de ces méthodes de diagnostic:

  • Inspection visuelle. Le spécialiste évalue l'état du patient par des signes externes.
  • Palpation. Cette technique de sondage aide à déterminer le degré d'inflammation, l'emplacement, la nature et l'intensité.
  • Échographie. L’échographie offre l’occasion d’obtenir les informations les plus complètes sur l’état de toutes les parties de l’intestin.
  • Coloscopie. Un dispositif spécial utilisé uniquement pour étudier l'état du côlon.

    Quel traitement est nécessaire si le bas-ventre fait mal

    Lorsque la douleur est chronique et se produit régulièrement, vous devez consulter un spécialiste pour mener une étude. La plupart des gens préfèrent soulager eux-mêmes les spasmes et la douleur sans consulter leur médecin. Pour réduire l’inconfort des intestins, on utilise plus souvent des médicaments pouvant anesthésier:

    • antispasmodiques;
    • analgésiques;
    • médicaments anti-inflammatoires.

    Quand une personne souffre de diarrhée, il est nécessaire de prendre des médicaments antidiarrhéiques. Il peut s'agir de médicaments ou de remèdes populaires (décoctions, infusions). Lorsque des fonds du groupe des laxatifs sont nécessaires pour la constipation, il convient de privilégier les options qui augmentent non seulement le péristaltisme, mais améliorent également l'état de la microflore gastro-intestinale. Observez strictement la posologie pour les adultes et les enfants, indiquée sur l'emballage.

    Quand appeler une ambulance

    Dans de nombreux cas, une personne peut supporter seule des douleurs abdominales, mais il existe certains symptômes concomitants pour lesquels vous devriez appeler une ambulance:

    • la température monte à l'est;
    • une personne ne peut s'endormir ou faire autre chose;
    • diarrhée avec sang rouge vif;
    • vomissements de sang;
    • dur comme une planche d'estomac;
    • perte de création dans le contexte de la douleur;
    • avec diarrhée, vomissements, déshydratation sévère.

    Vidéo: pourquoi fait mal au bas-ventre

    Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux des articles n'appellent pas à l'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

    http://4-women.ru/meditsina/gastroenterologiya/boli-v-kishechnike-vnizy-jivota.html

    Que faire lorsque l'intestin a mal au bas-ventre

    Afin de savoir avec certitude pourquoi l'intestin fait mal, il est nécessaire de rechercher les causes de la douleur en consultant un gastro-entérologue compétent. Après un diagnostic précis, votre médecin vous prescrira le traitement le plus efficace pour vous. Seul un médecin qualifié vous dira exactement quoi faire avec la douleur dans les intestins.

    Tableau clinique

    La douleur causée par diverses maladies et conditions pathologiques de l'intestin peut être accompagnée de diarrhée, constipation, fausse envie de déféquer, flatulence, éructations, vomissements, brûlures d'estomac, anémie et autres symptômes. Des symptômes particulièrement dangereux peuvent être tels que du sang dans les matières fécales, une nette diminution du poids corporel. La douleur peut aussi être longue, courte, colique douloureuse et sourde ou aiguë; il peut y avoir une douleur dans les intestins dans le bas de l'abdomen ou dans la partie supérieure, ou dans le nombril; une douleur en bas peut survenir à droite ou à gauche; les douleurs ont tendance à irradier dans la jambe, l'omoplate, le sternum.

    Que peut causer une maladie

    Les douleurs de localisation différentes sont causées par divers problèmes d'intestin.

    1. Une douleur abdominale inférieure droite peut être due à une appendicite.
    2. Si la douleur survient dans le bas-ventre à gauche, il peut y avoir une inflammation du côlon sigmoïde (la partie du gros intestin qui passe dans le rectum).
    3. Lorsque vous avez mal autour du nombril, une inflammation de l'intestin grêle est possible - entérite, présence de parasites.
    4. Lorsque des douleurs apparaissent dans différentes zones de l'abdomen, on peut parler d'inflammation de plusieurs ou de toutes les parties du tractus intestinal.
    5. Quand il y a des sensations douloureuses dans l'intestin après avoir mangé, l'inflammation du côlon transverse ou la production insuffisante d'enzymes digestives peut être mise en cause.
    6. Si la douleur s'intensifie après le lavement, le changement de position, la tension physique, la cause peut être des adhérences entre les boucles intestinales.
    7. La douleur apparaissant au cours d’un acte de défécation peut indiquer des hémorroïdes, une fissure anale, une rectite, des tumeurs rectales.

    En fonction de la douleur, vous pouvez suggérer les causes possibles. La douleur dans les intestins est de plusieurs types:

    1. La douleur douloureuse, la matité est particulière aux inflammations chroniques du tractus intestinal, aux tumeurs, à la torsion de l’intestin, aux nœuds, à l’obstruction.
    2. Douleur aiguë, caractéristique à court terme de l'appendicite, colite ulcéreuse, infection.
    3. Les crampes douloureuses, ou coliques, sont la conséquence de dommages mécaniques, d’empoisonnements, de spasmes des parois intestinales, de maladies parasitaires.
    4. Une douleur prolongée peut survenir avec le syndrome du côlon irritable, la colite ulcéreuse.

    Autres causes possibles de douleur:

    • maladies inflammatoires de diverses parties de l'intestin: sigmoïdite, entérite, colite, appendicite;
    • des maladies telles que l'atonie intestinale (diminution de la motilité intestinale, entraînant une accumulation de nourriture et l'étirement de ses parois), le syndrome du côlon irritable, une obstruction intestinale;
    • thrombose mésentérique - blocage des artères qui alimentent les intestins avec un caillot de sang, ce qui entraîne une nécrose de l'intestin dans la région de l'artère endommagée;
    • les parasites;
    • violation de la microflore normale du tractus intestinal (dysbiose);
    • maladies du tube digestif (pancréatite);
    • prendre certains médicaments;
    • caractéristiques de l'alimentation ou une violation de l'alimentation indiquée dans les maladies du tractus gastro-intestinal.

    Méthodes de diagnostic

    Sur la base de ce qui précède, il est clair que la douleur de la localisation et de l’intensité résultent de graves problèmes de santé. Par conséquent, lorsque l'intestin fait mal, il est nécessaire de consulter un médecin. Le gastro-entérologue vous prescrira les examens nécessaires, déterminera les causes des symptômes désagréables et vous indiquera comment traiter votre maladie.

    Quelles méthodes de diagnostic sont nécessaires pour la douleur intestinale?

    1. Collection minutieuse d'anamnèse. Le médecin détermine la nature de la douleur chez le patient (son intensité de localisation), la présence d'autres symptômes, les maladies chroniques.
    2. L'examen du patient, au cours duquel le médecin palpe l'abdomen, examine les ganglions lymphatiques, vérifie la sclérotique des yeux.
    3. Analyse en laboratoire des matières fécales (coprogramme et examen bactériologique).
    4. Examen endoscopique du haut de l'intestin (fibrogastroduoenoscopie).
    5. Examen endoscopique du bas intestin (coloscopie).
    6. Irrigoscopie - Examen aux rayons X du gros intestin à l'aide d'un produit de contraste (solution de baryum, administrée par lavement).

    Événements médicaux

    Que dois-je faire si mes intestins sont douloureux (les symptômes ne sont pas clairs)? Si la douleur aiguë ne cesse pas dans les 60 minutes, vous devez appeler la salle d'urgence. Avant l'arrivée de la brigade d'ambulances, il est recommandé de prendre une position calme, de ne pas manger de nourriture, de ne pas appliquer de coussin chauffant ou de compresse froide sur l'estomac. Après l’hospitalisation, les médecins procéderont aux diagnostics nécessaires et décideront du traitement nécessaire.

    Le traitement consiste principalement à éliminer les causes de la douleur.

    1. Si la cause est une maladie infectieuse, une antibiothérapie est nécessaire.
    2. En cas de violation de la microflore, des probiotiques sont prescrits.
    3. En cas de colite ulcéreuse, des immunosuppresseurs sont nécessaires.
    4. En cas d'appendicite aiguë, d'obstruction intestinale aiguë, un traitement chirurgical est nécessaire.

    En complément de la thérapie, les médicaments à base d'enzymes sont utilisés pour améliorer la fonction digestive des intestins. Si la douleur est très forte, le médecin peut vous prescrire un antispasmodique. Il faut comprendre que les antalgiques sont un traitement symptomatique. Par conséquent, un traitement obligatoire de la maladie primaire est nécessaire. Pour les maladies inflammatoires du côlon ou de l'intestin grêle, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits.

    Dans certains cas, un traitement chirurgical peut être indiqué. L'opération est nécessaire pour de telles maladies qui causent des douleurs dans les intestins, telles que l'appendicite, une obstruction intestinale. Après avoir effectué le traitement nécessaire à l'hôpital, le patient est libéré et un traitement ultérieur peut être effectué indépendamment à la maison.

    Si les douleurs sont accompagnées de constipation, il est recommandé de maintenir un mode de vie actif, d'établir un mode de vidange de l'intestin (le faire en même temps), vous pouvez masser l'abdomen, vous devez entrer dans le régime alimentaire avec une teneur élevée en fibres végétales (son, légumes frais, grains). Parfois, vous pouvez remplacer les fibres de produits naturels par des additifs alimentaires que vous pouvez acheter à la pharmacie. Il n'est pas recommandé d'abuser des médicaments laxatifs.

    Le régime du patient

    Un régime alimentaire thérapeutique, qui est prescrit individuellement par le médecin en fonction de la maladie, de la présence de maladies concomitantes du patient et d’allergies à certains produits, est un facteur important du succès du traitement.

    Recommandations générales concernant le régime alimentaire:

    • rejet des plats préparés, des aliments en conserve et des boissons gazeuses frits, gras, salés, fumés et préparés;
    • restriction des produits tels que le café, le thé fort, le chocolat, le lait et les produits laitiers;
    • repas fréquents en petites portions;
    • l'utilisation de grandes quantités de fluide.

    Médecine populaire

    En cas de douleur dans les intestins, la médecine traditionnelle propose également de nombreuses recettes pour les éliminer. Tout médicament, même à base de plante, ne doit être prescrit que par le médecin traitant.

    Il existe des médicaments traditionnels très efficaces pour le traitement de la douleur dans les intestins:

    1. Lors du traitement de l'atonie intestinale, une infusion de miel et de feuilles d'aloès est utilisée. Pour le préparer, vous devez faire fondre 300 g de miel à 400 ° C, écraser 2 à 3 feuilles d'aloès, les libérer des épines, ajouter au miel et laisser reposer une journée. Prenez la perfusion le matin, une heure avant les repas, préchauffée. Le jus de pomme de terre ou de chou est également efficace.
    2. Il est recommandé de prendre 0,5 c. thé vert broyé laisse 3-4 fois par jour avant les repas.
    3. Lorsque dyskinésie intestinale, vous pouvez prendre une décoction de collecte d'herbe (Agripaume, menthe, fleurs de millefeuille, sauge, écorce de chêne, fleurs de millepertuis). Pour cela 2 c. l mélange à base de plantes versez 0,5 litre d’eau, faites cuire pendant 2 heures, laissez refroidir, filtrez.

    Une préparation à base de plantes recommandée par une médecine alternative pour le traitement de la douleur intestinale peut être contre-indiquée dans un cas particulier ou provoquer une réaction allergique. Par conséquent, avant d'utiliser de tels moyens de soulager la douleur, il est nécessaire de consulter votre médecin.

    Tous les systèmes du corps humain sont interconnectés, dépendent du bon fonctionnement de l'autre. Lorsque la douleur survient dans le bas de l'abdomen, plusieurs organes peuvent la provoquer immédiatement. Les gens se plaignent souvent d'avoir mal aux intestins dans le bas de l'abdomen. Il est nécessaire de comprendre de quoi parle la douleur paroxystique, pulsante, explosive, tranchante et ce qu’il faut en faire.

    Ce qui peut faire mal au bas-ventre

    Dans la partie inférieure du corps, il y a de nombreux organes. Devenir une cause de douleur peut chacun d'eux. La principale tâche principale pendant le traitement consiste à déterminer le foyer de l'inflammation. Ils peuvent parler:

    • estomac;
    • annexe;
    • l'intestin;
    • organes génitaux ou système urogénital;
    • la rate.

    Douleur vive dans le bas de l'abdomen

    Le plus souvent, les attaques aiguës et douloureuses provoquent le syndrome du côlon irritable, les sensations désagréables coupant ont des degrés d'intensité variables (des poumons aux aigus) et deviennent souvent plus fortes après avoir mangé. La maladie est accompagnée des symptômes suivants:

    • sentiment de défécation incomplète;
    • des ballonnements;
    • la constipation;
    • flatulences;
    • la diarrhée;
    • en avalant "la gorge nouée";
    • douleur musculaire;
    • nausée

    Crampes abdominales

    En règle générale, de telles sensations provoquent une obstruction du côlon. Cela peut se produire en raison de l'échec de la progression dans l'intestin de son contenu. Le symptôme principal sera une douleur contractée, des ballonnements, moins souvent:

    • vomissements;
    • l'anorexie;
    • absence, selles retardées.

    Les contractions sont répétées, généralement toutes les 15 minutes. Si vous ne faites pas attention à ces symptômes, ils disparaîtront au bout de 3 jours, mais cela devrait alerter encore plus le patient. De tels changements peuvent indiquer une cessation de la motilité intestinale, pouvant conduire à une intoxication et à la mort. Dans une telle situation, rendez-vous immédiatement à l'hôpital chez un médecin.

    Douleur abdominale inférieure droite

    Dans la plupart des cas, une appendicite enflammée crée un inconfort du côté droit. Au début, les sensations douloureuses se propagent dans toute la région de l’estomac au centre, mais plus tard, elles apparaissent au bas de l’abdomen et se concentrent à droite. La douleur s'intensifie lorsque vous vous tournez d'un côté à l'autre, marchez ou toussez. Avec le temps, des tensions vont apparaître ci-dessous, ce qui constitue un signal important pour aller à l'hôpital. Une personne sera constamment nausée, la température, la pression artérielle augmentera, des troubles de l'appétit, des selles molles apparaîtront.

    Douleur dans les intestins du côté gauche ci-dessous

    Lors d'une réunion avec un médecin, les gens disent souvent que ça fait mal au bas-ventre gauche. Cette localisation d'inconfort peut indiquer un certain nombre de maladies:

    1. Syndrome du côlon irritable. La cause de la maladie n'est pas claire, mais beaucoup soutiennent que cela devient du stress. Il se manifeste chez les hommes, les filles de tout âge, mais est plus fréquent chez les femmes de plus de 30 ans. La douleur dans l'intestin à gauche ci-dessous est chronique, peut être accompagnée de constipation, de flatulence, de diarrhée.
    2. La maladie de Crohn peut causer des douleurs dans les intestins du bas-ventre gauche. Il s'agit d'un processus inflammatoire du tractus gastro-intestinal, qui se produit dans la région du côlon descendant.
    3. Maladie de Hirschsprung. C'est une pathologie héréditaire à laquelle les garçons sont plus sujets. La maladie se caractérise par l'absence de sites d'innervation dans des zones limitées et isolées du gros intestin.

    Causes de la douleur abdominale basse

    Lorsqu'une sensation désagréable se produit dans la partie inférieure du corps, il est important de déterminer la nature de la douleur, les symptômes, afin de traiter correctement la maladie. Selon la cause, le médecin peut prescrire l'un ou l'autre médicament. Le facteur provoquant (cause) n’est pas moins important, ce qui a provoqué une douleur sourde, tirante et coupante en dessous. En règle générale, il se trouve dans l'intestin, qui cesse de fonctionner correctement:

    1. Trop manger. Si une heure après le repas, accompagnée d'une sensation de surabondance, d'éructations désagréables, de douleurs dans l'intestin au bas de l'abdomen, cela indique une faiblesse du processus de digestion. Cela se produit en raison d'une faible acidité, de l'estomac dépourvu de suc gastrique, ce qui entraîne une digestion incomplète des aliments, ce qui finit par fermenter et causer des sensations désagréables.
    2. Parfois, les intestins dans le bas-ventre en raison du stress. Cela est possible en présence de facteurs d'irritation persistants qui déclenchent l'apparition de la colite ulcéreuse. Les douleurs intestinales dans le bas de l'abdomen ont un caractère sourd et douloureux, irradiant parfois du côté gauche. Les symptômes de la maladie comprennent de faux désirs de vidange, du sang dans les selles, de la fièvre, de la diarrhée et une faiblesse générale.
    3. La douleur dans le rectum et le bas-ventre pendant les règles est associée à une augmentation du flux sanguin dans le pelvis. Cela peut entraîner la stagnation chez les filles prédisposées au développement de varices. Cela se produit avec un tonus vasculaire réduit, une faiblesse prononcée du tissu conjonctif. Elle est caractérisée par la stagnation entraînant des sensations désagréables, une douleur lors de la vidange, une saillie des cônes d'hémorroïdes, une constipation.
    4. Certaines pathologies sont caractérisées par des douleurs dans les intestins dans le bas de l'abdomen. Celles-ci incluent, par exemple, la diverticulite, qui survient lorsque l'inflammation se produit dans des endroits de protrusion du côlon. Des sensations désagréables se produisent lors de la stagnation des matières fécales, de la nourriture dans ces zones. La pathologie de l'intestin comprend l'apparition de formations tumorales. Ceux-ci peuvent être des polypes (bénin) ou un cancer du côlon. Au tout début, les sensations ne sont pas clairement prononcées, mais après la croissance, la tumeur recouvre la lumière et des symptômes d'obstruction intestinale (coliques, douleur lancinante, constipation) se manifestent.

    Que faire si ça fait mal au bas-ventre

    Si vous vous sentez chronique, des coliques régulières dans le bas-ventre, des douleurs douloureuses, des spasmes pointus, contactez votre gastro-entérologue, qui effectuera les tests et examens nécessaires, avec des problèmes similaires. Avec des manifestations ponctuelles de la maladie, vous pouvez prendre des médicaments qui améliorent le travail de l'estomac et des intestins. Bonne aide des médicaments antispasmodiques pour les douleurs de crampes, en prenant des comprimés avec le contenu des enzymes mieux avant / après les repas. Il existe des recommandations généralisées qui aideront à éviter le besoin de traitement:

    1. Ne prenez pas souvent de laxatifs, faites des lavement.
    2. Ajoutez au régime davantage d’aliments composés de fibres. Si vous recevez des flatulences après les avoir prises, essayez de les remplacer par des compléments alimentaires.
    3. Si vous utilisez un laxatif, changez périodiquement le médicament afin de ne pas provoquer de dépendance du corps à un médicament spécifique.
    4. Les médecins recommandent d’ajouter au régime des aliments contenant de la pectine (la plupart des agrumes).
    5. Pour améliorer le péristaltisme (poussée de la masse), il est recommandé de boire plus d'eau.
    6. Exclure du menu le café, le piment et autres assaisonnements épicés qui irritent les muqueuses du tube digestif, suivez un régime.

    Comment diagnostiquer les crampes abdominales dans le bas de l'abdomen

    Si la douleur coupante dans le bas de l'abdomen dure plus de 3 jours, la pharmacothérapie à domicile ne donne pas de résultats satisfaisants. Vous devez consulter un médecin qui peut déterminer avec précision les causes de ces sensations et vous prescrire un traitement adéquat. Pour déterminer la source à l'aide de ces méthodes de diagnostic:

    1. Inspection visuelle. Le spécialiste évalue l'état du patient par des signes externes.
    2. Palpation. Cette technique de sondage aide à déterminer le degré d'inflammation, l'emplacement, la nature et l'intensité.
    3. Échographie. L’échographie offre l’occasion d’obtenir les informations les plus complètes sur l’état de toutes les parties de l’intestin.
    4. Coloscopie. Un dispositif spécial utilisé uniquement pour étudier l'état du côlon.

    Quel traitement est nécessaire si le bas-ventre fait mal

    Lorsque la douleur est chronique et se produit régulièrement, vous devez consulter un spécialiste pour mener une étude. La plupart des gens préfèrent soulager eux-mêmes les spasmes et la douleur sans consulter leur médecin. Pour réduire l’inconfort des intestins, on utilise plus souvent des médicaments pouvant anesthésier:

    • antispasmodiques;
    • analgésiques;
    • médicaments anti-inflammatoires.

    Quand une personne souffre de diarrhée, il est nécessaire de prendre des médicaments antidiarrhéiques. Il peut s'agir de médicaments ou de remèdes populaires (décoctions, infusions). Lorsque des fonds du groupe des laxatifs sont nécessaires pour la constipation, il convient de privilégier les options qui augmentent non seulement le péristaltisme, mais améliorent également l'état de la microflore gastro-intestinale. Observez strictement la posologie pour les adultes et les enfants, indiquée sur l'emballage.

    Quand appeler une ambulance

    Dans de nombreux cas, une personne peut supporter seule des douleurs abdominales, mais il existe certains symptômes concomitants pour lesquels vous devriez appeler une ambulance:

    • la température monte à l'est;
    • une personne ne peut s'endormir ou faire autre chose;
    • diarrhée avec sang rouge vif;
    • vomissements de sang;
    • dur comme une planche d'estomac;
    • perte de création dans le contexte de la douleur;
    • avec diarrhée, vomissements, déshydratation sévère.

    Vidéo: pourquoi fait mal au bas-ventre

    La douleur dans la région intestinale est toujours une condition anormale qui signale des problèmes très graves survenus dans le corps. Quiconque a eu mal à l’estomac a probablement essayé de comprendre ce qui se cache derrière ce symptôme. Comment se débarrasser de la douleur, est-il nécessaire de consulter immédiatement un médecin et que pouvez-vous manger dans de tels cas?

    Aujourd'hui, nous allons essayer de répondre à toutes ces questions.

    Petite anatomie

    La douleur dans l'intestin du bas-ventre, que nous aborderons dans cet article, est le plus souvent causée par des problèmes liés au fonctionnement du gros intestin.

    En anatomie, il s’agit du nom de la partie inférieure du tube digestif, partant de la valve bauhinia (qui sépare l’intestin grêle et le gros intestin) et se terminant par l’anus. La longueur de cette partie de l’intestin est d’environ deux mètres et c’est là que l’absorption de l’eau et le nettoyage des excréments du gruau des aliments.

    Le fonctionnement défectueux de cette partie de l'intestin et l'apparition de douleurs dans le bas de l'abdomen peuvent être causés par un grand nombre de maladies diverses. Nous ne parlerons que de quelques-uns d'entre eux.

    Symptômes d'ischémie intestinale aiguë

    Chez les patients atteints d'athérosclérose, de diabète sucré, de lésions veineuses, etc., la perméabilité des vaisseaux sanguins pénétrant dans les parois du gros intestin peut être difficile. En conséquence, un processus inflammatoire appelé la colite ischémique se développe.

    Dans sa forme aiguë, le patient ressent de fortes crampes dans le bas de l’intestin ou dans ses zones latérales. Au fil du temps, ils deviennent déversés et moins prononcés. En outre, la pathologie se manifeste par une perte d'appétit, des nausées, des grondements et une distension abdominale, une selle altérée (constipation, diarrhée), des douleurs abdominales au toucher. Avec le développement de l'infarctus de la membrane muqueuse des parois intestinales dans les selles peuvent apparaître du sang.

    Comment se manifeste une appendicite aiguë

    Si vous avez une douleur intestinale au bas de l'abdomen à droite, cela peut être un symptôme de l'appendicite.

    Elle commence généralement par l'apparition d'une douleur diffuse dans l'estomac et, au bout d'un moment, la douleur s'atténue en dessous, se concentrant du côté droit, donnant parfois (irradiant) à la jambe droite.

    Il faut se rappeler que ce symptôme dans l'appendicite peut parfois s'atténuer. Ceci est causé par la mort des cellules nerveuses de l'annexe.

    Habituellement, la douleur augmente lorsque vous marchez, toussez et essayez de vous retourner dans votre lit. La tension abdominale augmente. Et ceci est un signal pour une attention médicale immédiate!

    En plus de ce symptôme, l'appendicite peut être accompagnée de nausées, de vomissements (généralement pas plus de 2 fois), d'anorexie, d'une augmentation de la température (jusqu'à 38 ° C), de selles molles, de mictions fréquentes et d'une augmentation de la pression artérielle.

    Quoi d'autre peut causer de la douleur dans le gros intestin?

    Si l'intestin fait mal dans le bas-ventre gauche, c'est un signe de problèmes avec la partie inférieure du côlon. Le plus souvent, ces phénomènes se produisent dans les maladies inflammatoires existantes, comme par exemple la diverticulite.

    Cette maladie survient au cours du processus inflammatoire dans le domaine des protrusions pathologiques du côlon (le diverticule). Habituellement, ces protrusions ne se manifestent pas, mais lorsque la nourriture et les matières fécales stagnent ou sont dysbactérioses, une inflammation commence à se développer. Elle s'accompagne de douleurs intestinales aiguës, de fièvre, de diarrhée et de sang dans les selles.

    La diverticulite non traitée peut acquérir un cours chronique, qui sera accompagné des symptômes ci-dessus tout le temps. En outre, la maladie peut être le moteur du développement de l'obstruction du côlon.

    Quel est l'obstruction du côlon

    Cette maladie est causée par une violation du contenu par l'intestin. Les symptômes sont des douleurs de type coliques dans les intestins du bas-ventre, sa distension (asymétrie apparemment extérieure), des vomissements répétés, une perte d'appétit et une selle retardée ou absente.

    Mais c'est la douleur qui est dans ce cas le symptôme principal. Elle peut survenir à tout moment, soudainement, sans être liée à la prise de nourriture et sans aucun précurseur. En règle générale, les crises douloureuses se reproduisent toutes les 15 minutes. Le deuxième ou le troisième jour du développement de la maladie, la douleur peut cesser. Mais il faut être alerté, car il s'agit le plus souvent d'une preuve de la cessation de la motilité intestinale et du risque d'intoxication. Consultez de toute urgence un médecin!

    Qu'est-ce que la colite ulcéreuse?

    Avec une prédisposition génétique, des réactions allergiques, une intolérance individuelle à certains produits et la présence de stress chronique chez une personne peuvent développer une colite ulcéreuse. Elle s'accompagne d'une douleur sourde et douloureuse, localisée dans le bas de l'abdomen ou à gauche.

    En plus des douleurs aux intestins dans le bas de l'abdomen, la pathologie est accompagnée de sang et de pus dans les selles, de diarrhée, de fausse envie de déféquer, de perte d'appétit, de fièvre (parfois jusqu'à 39 ° C), de faiblesse générale et, dans les cas graves, de perte de poids.

    En raison du danger de développer des néoplasmes bénins et malins dans les intestins au cours de la maladie, cette maladie nécessite une intervention médicale obligatoire.

    Douleur dans les intestins - symptômes des processus tumoraux

    Parmi les tumeurs tumorales apparaissant dans l'intestin, les polypes (tumeurs bénignes) ou le cancer du côlon sont les plus fréquents.

    En cas de développement de telles pathologies, la douleur abdominale n'est pas prononcée. Au début du développement des maladies, il peut parfois apparaître une douleur faible, qui n'a pas une localisation claire. Mais au cours du processus de croissance, la tumeur peut bloquer la lumière de l’intestin, entraînant son obstruction et, par conséquent, provoquant les symptômes de cette maladie.

    Si le patient présente une constipation persistante non associée à la prise de nourriture et qu'il est difficile à corriger avec un régime ou un médicament, il peut alors être suspecté de développer une tumeur cancéreuse. En outre, le sang peut apparaître comme un signe d'alerte supplémentaire, apparaissant dans les selles.

    Sur le développement des tumeurs malignes témoignent, en outre, de la faiblesse, de la perte d'appétit, de la fatigue et de la perte de poids chez un patient. Tout cela nécessite un examen et une observation immédiats de spécialistes.

    Syndrome du côlon irritable

    Les douleurs chroniques dans les intestins du bas-ventre, transformées des poumons en intolérables, se manifestent à tout moment et augmentent après avoir mangé, sont les symptômes d'une maladie assez commune. C'est ce qu'on appelle le syndrome du côlon irritable (SCI). Fait intéressant, cette maladie ne révèle aucun désordre organique.

    La particularité de la douleur dans le SII est qu’elles disparaissent la nuit, pendant le sommeil, mais peuvent survenir au réveil. Ils s'accompagnent généralement de ballonnements, de flatulences et de troubles des selles (constipation ou diarrhée, et parfois l'un ou l'autre). On observe également fréquemment des sensations de vidange incomplète, de «coma dans la gorge» lors de la déglutition, de détection d'impuretés de mucus dans les selles, ainsi que de douleurs musculaires et de nausées.

    Si vous vous en tenez au bon traitement, vous pourrez alors vous débarrasser complètement de cette maladie. Vous serez prescrit par un médecin. Mais n'oubliez pas une nutrition adéquate, qui restaurera la flore intestinale et sa capacité contractile.

    Régime alimentaire pour la douleur dans les intestins

    Si la douleur est accompagnée de constipation, il faut tout d’abord réduire la consommation de laxatifs afin de ne pas «sevrer» les intestins pour qu’ils travaillent de manière autonome. En passant, il en va de même pour les médicaments contre la diarrhée. Vous devez d’abord essayer d’utiliser des remèdes naturels et de ne prendre des médicaments que s’il n’ya aucun résultat.

    Dans ce cas, la fibre est universelle. En augmentant le volume du contenu de l’intestin, elle ramollit simultanément et permet à la constipation d’augmenter le taux de vidange et de permettre à la diarrhée de normaliser le péristaltisme.

    Le régime alimentaire pour soulager les douleurs intestinales et les dysfonctionnements de son fonctionnement devrait comprendre des aliments riches en fibres (bien qu'ils puissent provoquer des effets indésirables tels que des flatulences et des ballonnements), ou des compléments nutritionnels à base de ces éléments (par exemple, la méthylcellulose et les enveloppes et l'isfaguly).

    L'intestin malade a également besoin de pectine, qui contient des fibres alimentaires. En règle générale, nous parlons de papaye, de pamplemousse et d’oranges.

    Il faut également faire attention à une consommation d'eau adéquate. Si vous vous inquiétez de douleurs régulières dans les intestins ci-dessous, vous devrez alors prendre jusqu'à huit verres d'eau à la température ambiante pendant la journée. Cela aidera à augmenter la quantité de matières fécales et leur permettra de se déplacer plus intensément.

    Exclure de l'utilisation de produits laitiers et de farine de blé et de céréales, car ils causent souvent de la douleur.

    Comment traiter les douleurs intestinales

    Naturellement, avec l'augmentation des symptômes douloureux, un examen obligatoire par un spécialiste est nécessaire. Lui seul est capable de déterminer leur véritable cause et de choisir le traitement approprié pour le patient.

    En règle générale, le traitement vise principalement à réduire la douleur dans les intestins. À cette fin, des antispasmodiques, des analgésiques et des anti-inflammatoires sont utilisés.

    En cas de diarrhée, il est impossible de se passer de médicaments antidiarrhéiques, à la fois médicamenteux et phytoméens, tels que le bouillon de myrtilles et les fruits de cerisier des oiseaux, les rhizomes de jeunes plants de Potentilla ou d'aulne.

    Les médicaments à effet laxatif aident à la constipation. Il est conseillé d'utiliser des outils permettant non seulement de normaliser la motilité intestinale, mais également d'améliorer sa microflore.

    Conclusion

    En cas de douleur dans les intestins, dans tous les cas, ne vous engagez pas dans un autodiagnostic ou un traitement personnel. Vous pouvez nuire à votre santé et rater le moment, vous permettant ainsi de vous débarrasser en toute sécurité du symptôme douloureux et de la maladie qui le sous-tend. Seul un spécialiste vous aidera avec cela. Vous bénisse!

    La plupart des femmes et des hommes au moins une fois dans leur vie doivent faire face au fait qu'ils ont des intestins dans le bas-ventre et se posent les questions suivantes: que faire avec cela et comment cela peut-il être causé?

    Les raisons de l'apparition de douleurs abdominales, localisées à gauche ou à droite, sont très différentes. Mais contrairement à l'estomac, les intestins seront rarement touchés par la prise de nourriture.

    Le plus souvent, la douleur dans les intestins - les symptômes de processus pathologiques. Mais parfois, la douleur est une conséquence du bon fonctionnement naturel du corps.

    Causes non pathologiques de la douleur intestinale

    Les causes non pathologiques de la douleur dans les intestins sont rarement prononcées comme intolérables.

    Les symptômes de douleur légère, sourde, tiraillante ou passagère dans le bas de l'abdomen gauche ou droit peuvent parfois déranger même les hommes et les femmes en bonne santé.

    La douleur dans les intestins en fonction de la cause se manifestera différemment.

    La douleur dans les intestins peut être aiguë ou terne. Il est de nature permanente ou transitoire et se manifeste sous la forme de sensations de tirage ou de coupure de caractère uniforme ou paroxystique. Son emplacement à gauche, à droite ou au centre de l'abdomen dépend de la cause.

    Les causes les plus naturelles de la douleur chez les hommes et les femmes sont le surpeuplement habituel des intestins, qui survient après qu'une personne, en raison de certaines circonstances, ne peut pas aller aux toilettes pendant une longue période, et les difficultés qui en résultent pour le travail de l'organe.

    En plus des sensations pressantes, parfois même coupantes, à gauche ou à droite, le surpeuplement intestinal provoque une augmentation de la formation de gaz et de spasmes, après lesquels l’intestin peut être très douloureux.

    Il est recommandé d'éviter de telles circonstances, car leur répétition fréquente peut provoquer le développement de processus pathologiques tels que l'intoxication, la détérioration du métabolisme ou la constipation.

    Le stress fréquent est également la raison pour laquelle les intestins peuvent faire mal. Le travail de ce corps est contrôlé par le complexe neuro-humoral.

    Par conséquent, il réagit de manière aiguë à un changement de l'état du corps. Sous l’effet d’émotions fortes chez l’homme, les hormones peuvent changer de manière significative, après quoi les intestins peuvent être douloureux et provoquer une réaction inadéquate sous la forme de coliques, n’ayant pas de localisation spécifique à gauche ou à droite et, en général, d’indigestion.

    Il y a des facteurs qui provoquent des douleurs dans les intestins seulement chez les femmes, en raison de la particularité du système reproducteur.

    Par exemple, à certaines phases du cycle menstruel, le corps provoque des spasmes des muscles lisses des organes pelviens, y compris par le fait qu’il peut toucher indirectement les intestins.

    Ces processus se produisent à la fin de la phase lutéale (les derniers jours du cycle) et immédiatement après les jours de menstruation, lorsque le tissu endométrial de l'utérus est rejeté et retiré du corps.

    Ces douleurs sont sourdes, tirantes, persistantes ou paroxystiques. À ce stade, l’abdomen chez la femme peut être gravement blessé.

    Au cours de la grossesse, les femmes subissent normalement des modifications des niveaux hormonaux ou sont stressées. Des symptômes de toxémie, tels que nausées, flatulences et constipation, se manifestent souvent, ce qui provoque également des douleurs dans les intestins.

    Les coliques n'auront pas de localisation spécifique - elles peuvent se produire à gauche et à droite de l'estomac. Normalement, la toxicose devrait disparaître après le premier trimestre.

    Il est facile de faire face à des douleurs d'origine non pathologique, même à la maison, en utilisant des médicaments spasmalgetiques (comprimés «No-shpy» ou bougies «Papaverine») ou en prenant des sédatifs (sous stress), après quoi l'inconfort doit disparaître.

    Pathologies intestinales

    La plupart des causes de douleur dans les intestins chez les hommes et les femmes sont associées à des spasmes. Ces symptômes sont appelés spastiques.

    Ils signalent souvent des processus pathologiques dans le tube digestif. Les coliques sont accompagnées d'une phase aiguë de colite ou d'entérite, d'empoisonnement et d'infections à helminthes.

    La douleur douloureuse de nature pathologique de l'abdomen gauche ou droit se manifeste après avoir étiré la cavité intestinale avec des gaz ou des matières fécales accumulés.

    Parfois, il est causé par une obstruction. Les tumeurs qui forment des noeuds ou une torsion sont des causes sérieuses d'obstruction.

    Ils provoquent tous une douleur aiguë persistante dans le bas de l'abdomen, qui peut être focalisée à gauche, à droite ou être de nature générale.

    Les coliques peuvent indiquer une localisation de l'obstruction. Les causes pathologiques ci-dessus entraîneront une augmentation des spasmes à cet endroit.

    L'appendicite est une situation particulière nécessitant une intervention médicale urgente. Il se caractérise par de fortes douleurs, parfois insupportables, dans le bas-ventre droit.

    Une telle pathologie est également dangereuse à tout âge pour les hommes et les femmes. Elle est causée par l’accumulation d’éléments alimentaires dans un petit processus des intestins.

    Les masses accumulées peuvent constituer un environnement favorable au développement de bactéries, ce qui entraîne généralement une inflammation. L'absence de traitement en temps opportun peut provoquer une rupture de l'appendicite, entraînant une péritonite.

    En localisant la douleur, vous pouvez tirer vos propres conclusions approximatives sur les processus pathologiques se produisant dans le corps et vous rendre à l'hôpital.

    Donner le bon diagnostic et prescrire un traitement efficace ne peut être fait que par un spécialiste sur la base des antécédents et des études recueillies.

    Par exemple, les pathologies de l'intestin grêle s'accompagnent de sensations douloureuses dans l'abdomen au niveau et autour du nombril.

    À peu près les mêmes signes sont caractéristiques d’entérites et de divers néoplasmes ou processus inflammatoires du gros intestin.

    Seul un médecin peut différencier clairement les symptômes et diagnostiquer le problème. La dysenterie, des processus pathologiques du côlon sigmoïde ou une colite provoquent des douleurs du côté gauche de l'iléon.

    La pathologie de l'intestin se manifeste par une douleur au périnée, comme par exemple lors d'hémorroïdes.

    Les problèmes les plus courants sont les fissures anales, les proctites ou les tumeurs, qui deviennent souvent malignes.

    Pour les pathologies ci-dessus caractérisées par une douleur accrue dans le processus et après avoir vidé l'intestin.

    Souvent, la pathologie du rectum peut provoquer l'apparition d'une fausse impulsion de déféquer, appelée ténesme.

    Dans le même temps, une douleur juste avant les selles peut signifier non seulement des maladies du rectum, mais également la présence de processus pathologiques dans les parties grandes ou sigmoïdiennes de l'intestin.

    Les pathologies aiguës des zones du côlon à gauche provoquent une douleur qui irradie dans la région sacrale.

    Les douleurs de tirage, localisées précisément à gauche ou à droite, sont caractéristiques des adhérences intestinales. Avec des mouvements, un effort physique, ou même simplement en changeant la position du corps, la douleur peut augmenter.

    Dans de rares cas, la maladie intestinale provoque des sensations douloureuses qui s'étendent à la poitrine et ressemblent aux symptômes de la maladie cardiaque.

    Prévention de la douleur et traitement

    En cas de douleurs aiguës persistantes ou récurrentes dans les intestins d'étiologie inconnue chez l'homme ou la femme, vous devriez consulter un spécialiste pour éviter une nouvelle détérioration de l'état et le développement de pathologies.

    Il est nécessaire de traiter les maladies intestinales, en ayant une idée claire des processus pathologiques en cours. Différents types de pathologies nécessitent une certaine approche.

    Par exemple, dans la constipation normale, il est courant d’utiliser des laxatifs, ce qui ne peut en aucun cas être fait avec une occlusion intestinale.

    En confondant des symptômes similaires après avoir utilisé des lavement ou un laxatif, vous pouvez provoquer une exacerbation de l’état jusqu’à la perforation des parois de l’organe.

    Un autre exemple de prévention inappropriée des maladies intestinales est l’utilisation fréquente d’une variété de lavements.

    Chez les femmes et les hommes, pour une raison quelconque, même le mythe va de soi, si vous faites régulièrement des lavement, cela contribuera à la perte de poids.

    En fait, l'abus et l'utilisation gratuite de tels agents peuvent provoquer des symptômes d'affaiblissement des fonctions de l'intestin.

    Il existe des recommandations générales qui contribueront au fonctionnement normal du tube digestif:

    • les laxatifs ou les lavements fréquents ne doivent pas être maltraités;
    • lors de l'utilisation de laxatifs, ils doivent être alternés périodiquement afin de ne pas rendre le corps accro à un certain type de stimulation;
    • dans le régime alimentaire doit inclure des aliments contenant des fibres. Mais si la flatulence survient après la prise de tels produits, vous pouvez essayer de les remplacer par des additifs alimentaires;
    • Les experts recommandent l'utilisation de la pectine. On le trouve dans la papaye et la plupart des autres agrumes;
    • Il est nécessaire de boire de l'eau propre en quantité suffisante. Il améliore le péristaltisme en poussant la masse alimentaire;
    • il est préférable d’éliminer la caféine de votre alimentation en tant que puissant stimulateur du péristaltisme.

    Et même pour un profane, il est clair que des habitudes saines contribueront à améliorer le fonctionnement du corps, y compris les intestins.

    Il est recommandé de faire des promenades quotidiennes afin de faire au moins le moins d'exercice possible.

    Une bonne nutrition, le manque de stress et le rejet des mauvaises habitudes contribueront à améliorer leur santé et à réduire les risques de maladie.

    http://zheludokok.ru/bolit-niz-zhivota/chto
  • Publications De Pancréatite