Causes de la douleur dans l'estomac après avoir mangé et que faire

Les gastroentérologues traitent souvent les patients qui se plaignent de douleurs à l'estomac après avoir mangé. Les crises douloureuses ont différentes causes, localisation, intensité et caractère, mais peuvent réduire considérablement la qualité de vie et conduire à une invalidité.

Pourquoi l'estomac fait-il mal après avoir mangé?

Tous les principaux organes du tube digestif sont situés dans la cavité abdominale, occupent le vaste espace de l'abdomen et sont représentés par le bas de l'œsophage, de l'estomac, de l'intestin grêle, du rectum, du foie et du pancréas.

La projection de l'estomac sur le corps humain

L'estomac est situé dans la partie supérieure de l'abdomen, dans la région épigastrique. Entre le nombril et le bord inférieur de l’arcade des côtes. Cet endroit est connu comme le plexus solaire.

Causes de la douleur

Les causes fréquentes de douleur à l'estomac après avoir mangé sont des violations de la nutrition par la personne elle-même:

  • Trop manger, le plus souvent en vacances. Dans ce cas, une grande quantité de nourriture pénètre dans l'estomac, les parois du corps sont fortement étirées, le processus de traitement de la masse de nourriture est retardé, il y a une sensation de gêne accompagnée de douleur immédiatement après avoir mangé ou même en mangeant. La solution est simple: il vous suffit de manger moins.
  • L’état de l’estomac irrité se manifeste chez les amateurs d’aliments gras, épicés et fumés en grande quantité. Reconnu par l'apparition d'éructations répétées après le repas, pouvant durer parfois jusqu'à deux heures, souvent accompagné de spasmes au niveau de la projection de l'estomac, de nausées et de brûlures d'estomac.
  • Violation du mode et de la qualité des aliments consommés: aliments à emporter, viande séchée, aliments froids ou très chauds, consommés à la hâte sans assez de liquide.

La correction du régime alimentaire et de la qualité des aliments consommés élimine le problème.

L'apparition d'une douleur à l'abdomen est causée non seulement par une alimentation inappropriée d'un aliment dans lequel la personne elle-même est coupable, mais également par de nombreuses maladies héréditaires ou acquises affectant non seulement les organes digestifs situés dans la cavité abdominale, mais non liés à celles-ci:

Malheureusement, toutes les affections accompagnées du syndrome douloureux ne sont pas inoffensives - associées à des erreurs d'alimentation. Parfois, il s’agit de signes d’une maladie grave qui, sans l’intervention d’un spécialiste, ne peut s’en sortir tout seul.

La nature de la douleur après avoir mangé

Les organes malades réagissent avec des sensations différentes selon le degré et la nature de la prise alimentaire:

  • douleurs aiguës, brûlantes, peu de temps après avoir mangé ou après 1-2 heures;
  • faim douleurs qu'une petite quantité de nourriture apaise;
  • douleurs constantes et douloureuses, souvent accompagnées de nausées et de vomissements.

Les douleurs coupantes dans la projection de l'estomac surviennent en réponse à:

  • consommation de produits de mauvaise qualité;
  • intoxication alimentaire, chimique ou alcoolique;
  • stress sévère - souvent observé chez les étudiants avant les examens;
  • le jeûne et la suralimentation ultérieure;
  • traumatisme abdominal;
  • exercice excessif;
  • médicaments irritants fréquents;
  • certaines maladies.

Ensuite, nous examinerons plus en détail les maladies impliquées dans l’apparition de douleurs dans l’estomac.

Maladies accompagnées de douleurs à l'estomac après avoir mangé

Les maladies les plus courantes qui causent de la douleur et de la lourdeur sous la cuillère:

Gastrite

Gastrite - inflammation de la paroi interne de l'estomac. Cette maladie est l'une des principales pathologies des organes digestifs. Il est divisé en formes aiguës et chroniques de flux. Les types auto-immunes ou bactériens (hélicobactériens) sont distingués. Gastrite accompagnée acidité élevée ou faible du suc gastrique.

La gastrite aiguë est un processus inflammatoire ponctuel causé par l'exposition à des facteurs nocifs:

  • empoisonnement
  • infection intestinale
  • drogues.

Pour la gastrite hyperacide (acidité du suc gastrique supérieure à la norme) se caractérise par:

  • douleur intense à l'estomac après avoir mangé;
  • sensation désagréable dans le haut de l'abdomen;
  • éructations d'air avec une odeur désagréable;
  • selles molles;
  • nausée dans la matinée.

Une diminution de l'acidité dans l'estomac s'accompagne d'un ralentissement de la motilité, ce qui provoque:

  • la constipation;
  • souffle rassis;
  • lourdeur dans l'estomac;
  • augmentation de la formation de gaz.

La gastrite chronique se caractérisant par un long parcours, les périodes de bien-être sont remplacées par des exacerbations. Les douleurs sont longues, douloureuses dans la nature, se produisent quelque temps après avoir mangé.

Ulcère peptique

Dans ce cas, il existe des zones d'ulcérations sur la membrane muqueuse de l'estomac dans des endroits sujets à des modifications inflammatoires. Les ulcères peuvent être solitaires, atteindre de grandes tailles ou de nombreuses petites zones d’intégrité muqueuse apparaissent à un certain endroit.

  • sont intenses;
  • surviennent souvent l'estomac vide ou la nuit.

La maladie est dangereuse car, dans certains cas, les ulcères sont compliqués de saignements abondants, si un vaisseau sanguin est endommagé ou si la paroi de l’estomac se rompt - puis le contenu de l’estomac tombe dans la cavité abdominale. L'ulcère perforé s'accompagne de douleurs très vives. Il est également appelé poignard. Il survient plus souvent après avoir mangé.

Les complications de l'ulcère peptique sont extrêmement graves, elles nécessitent une intervention chirurgicale d'urgence.

De nombreux ulcères, situés à la jonction de l'estomac avec l'œsophage ou le duodénum, ​​forment plus tard des cicatrices et un rétrécissement de ces sections, créant un obstacle à la promotion de l'alimentation. Il s'accumule dans le bas de l'œsophage ou à la sortie de l'estomac, il y a un débordement d'organes, les parois s'étirent, une gêne et une douleur apparaissent.

Polypes de l'estomac

Ce qu'on appelle des tumeurs bénignes sur le mucus à l'intérieur de l'estomac. Ils peuvent être de différentes tailles et formes: gros, plat à mince au niveau de la jambe.

Pendant longtemps, ils ne se manifestent en aucune manière, mais ils peuvent créer un obstacle à l'avancement de la masse alimentaire et devenir enflammés. Puis, au cours d'un repas ou peu de temps après, irrités par l'acide gastrique, les polypes commencent à faire mal.

Cancer de l'estomac

Les tumeurs malignes provoquent également de fortes douleurs en mangeant, mais elles se caractérisent par:

  • vomissements sanglants;
  • la saturation d'une petite quantité de nourriture consommée;
  • il y a une aversion pour certains produits précédemment aimés;
  • perte de poids

Souvent, la maladie évolue sans symptômes et nécessite donc des examens réguliers par des spécialistes pour identifier une maladie dangereuse. L'apparition de signes d'oncologie indique un processus négligé.

Empoisonnement

La détérioration de l'état et la fréquence d'apparition des symptômes d'intoxication dépendent de la qualité et de la quantité de la substance toxique présente dans l'organisme. La détérioration de la santé se produit immédiatement ou après quelques heures, parfois pendant 2-3 jours.

  • crampes aiguës dans l'épigastre (partie supérieure de l'abdomen);
  • nausée, vomissement, diarrhée; soulagement après vomissement;
  • maux de tête;
  • faiblesse grave

Autres raisons

La douleur aiguë sévère n’est pas toujours associée à la pathologie gastrique:

  • Parfois, ces symptômes signalent des maladies d'organes proches - la partie supérieure de l'intestin, le foie et la vésicule biliaire, le pancréas.
  • Dans de rares cas, il s'agit d'un signe d'insuffisance cardiaque aiguë ou des états critiques d'autres organes non liés au système digestif.

Si, après avoir mangé, le côté droit commence à faire mal, c'est un signe de maladie du foie ou de maladie de la vésicule biliaire.

Une pancréatite se caractérise par de fortes douleurs intenses sur le côté gauche.

Caractéristique de la douleur

Une description précise du caractère du patient, de son emplacement et de la période après laquelle la douleur survient après l’alimentation aide à poser le diagnostic correctement.

Des douleurs abdominales intenses précoces, apparaissant peu de temps après avoir mangé, suggèrent qu'elles surviennent:

  • lésions inflammatoires des parties inférieure et moyenne de l'estomac;
  • modifications ulcéreuses de la muqueuse;
  • prolifération de polypes.

Cet inconfort dure parfois jusqu'à 2 heures, et ce n'est que lorsque le traitement de la masse de nourriture dans l'estomac est terminé et que l'intestin disparaît.

Une douleur abdominale sévère tardive, apparaissant en 1,5 à 3 heures, sont des signes:

  • processus tumoraux;
  • organe pylorique de l'ulcère peptique;
  • gastrite hyperacide.

Les douleurs affamées apparaissent 5 à 6 heures après avoir mangé, intenses dans la nature, coupantes. Mais après une collation ou un verre de thé sucré chaud disparaissent. Ce type de douleur est un signe certain d'un ulcère à l'estomac ou d'un ulcère duodénal.

Diagnostics

Pour l'examen et le traitement des organes digestifs, il est nécessaire de consulter un médecin gastro-entérologue, en l'absence d'un tel spécialiste en clinique - chez le thérapeute ou le pédiatre -, dépend de la catégorie d'âge du patient.

L'enquête comprend plusieurs étapes.

Étape 1 La première visite chez le médecin commence par une conversation. Le médecin demande en détail sur les problèmes de digestion, la nature, l'intensité et la localisation du syndrome douloureux.

Ensuite, il examine la peau et les muqueuses visibles, fait attention à l'état de la langue, à la présence éventuelle de plaque et à son apparence. Détermine s'il y a un changement de couleur de peau, une perte de poids, etc.

La manipulation suivante consiste à sonder et à écouter les organes de l'abdomen.

Étape 2 Examen ou analyses de laboratoire. Il existe de nombreuses méthodes, mais le médecin choisit uniquement celles qui sont nécessaires dans chaque cas:

  • tests sanguins et urinaires généraux et biochimiques;
  • analyse des selles pour la dysbactériose, les vers (vers), le sang occulte;
  • analyse du contenu gastrique pour déterminer l'acidité et la présence de bactéries Helicobacter pylori.

Étape 3 Si le médecin décide que les données des méthodes d’examen antérieures ne sont pas suffisantes pour poser le bon diagnostic, des diagnostics utilisant un équipement spécial sont prescrits;

  • Échographie.
  • Électrogastroentérographie. Donne une évaluation de la motilité, c'est-à-dire de l'activité du mouvement des organes digestifs.
  • Oesophagogastroenteroscopy. À l'aide d'une sonde, une caméra vidéo miniature est introduite. À mesure qu'elle avance, un spécialiste peut examiner l'état de la membrane muqueuse de l'œsophage, de l'estomac, du duodénum ou prélever un petit morceau de tissu sur les organes internes pour un examen histologique.
  • Radiographie de l'estomac ou des intestins.
  • L'utilisation de piliers vidéo. En se déplaçant à travers les corps, une caméra vidéo miniature capture tous les processus qui se déroulent à l'intérieur.
  • Tomographie par ordinateur.

Il existe d'autres méthodes, mais elles sont utilisées moins fréquemment.

En comparant les résultats de l'examen, le médecin détermine le diagnostic exact et prescrit un traitement et une thérapie diététique appropriés.

Traitement

Après l'examen et la confirmation du diagnostic du patient, une thérapie individuelle est prescrite pour le traitement des douleurs à l'estomac après un repas, en fonction de la maladie.

Les remèdes comprennent généralement:

  • traitement médicamenteux;
  • thérapie diététique;
  • remèdes populaires.

D'après les documents mentionnés, il est clair que de nombreuses maladies peuvent causer des douleurs à l'estomac. Pour les éliminer, vous aurez peut-être besoin de médicaments à action opposée. Par conséquent, l'utilisation de médicaments pour soulager une crise est recommandée si le patient a déjà été examiné, connaît la cause de la maladie et sait comment y faire face.

S'il n'y a pas de certitude absolue sur ce qui se passe, il est préférable de ne pas prendre de risques, de ne pas choisir les médicaments vous-même, mais de consulter d'abord un médecin.

En cas de douleur intense, il est impossible d'utiliser des agents anti-inflammatoires ou analgésiques. Ces médicaments faussent le tableau clinique. Vous pouvez boire des médicaments qui soulagent les spasmes des muscles lisses, tels que No-silo.

Le médecin vous prescrira également un régime alimentaire correspondant à chaque maladie, mais tant qu’il n’ya pas de recommandations, vous pouvez utiliser les listes suivantes.

Vous ne pouvez pas manger:

  • tous les plats de légumes frais, de fruits ou de baies;
  • produits de boulangerie frais;
  • toutes sortes de produits fumés;
  • les sauces;
  • les cornichons;
  • desserts au chocolat et à la crème glacée;
  • boissons gazeuses, café, thé;
  • lait frais;
  • pas de plats froids, très chauds, durs, frits, gras et épicés.

Vous pouvez manger:

  • pain séché;
  • soupes et bouillie semi-liquides, en purée ou visqueuses à base de riz blanc, de sarrasin, de flocons d'avoine;
  • boeuf bien cuit, poulet, dinde, viande de lapin (après avoir enlevé tout le gras et pelé de la volaille);
  • une petite quantité de beurre ou d'huile végétale;
  • légumes - pommes de terre bouillies, chou braisé, betteraves, carottes.

Les repas doivent être chauds, non salés ou inclure une petite quantité de sel. Vous devez manger de petites portions, mais souvent.

Quelques recettes populaires

Huile d'olive L'utilisation d'huile d'olive peut être attribuée à des produits efficaces à grande vitesse. Pour supprimer l'attaque, il suffit de prendre 1 cuillère à dessert. Pour le traitement de la gastrite ou des ulcères, vous devez boire 1 cuillère à soupe de beurre le matin avant les repas pendant un mois. Il a un effet cicatrisant et analgésique.

Huile d'argousier. Les recommandations d'utilisation sont similaires à l'huile d'olive.

Propolis. Ils peuvent soigner la gastrite et les ulcères en mangeant quotidiennement un taux de guérison de 6 grammes à jeun. La durée du traitement est de 3 semaines.

Infusion d'eau de cumin. Préparation: Verser de l'eau bouillante sur 2 cuillères à soupe de graines, laisser reposer environ une demi-heure, égoutter. Buvez la solution au chaud pendant la journée avant les repas. Soulage l'inflammation et apaise les douleurs.

Prévention

Pour préserver la santé des organes digestifs, il vous faut un peu:

  • suivre les règles de la nutrition saine et de l'hygiène personnelle;
  • au moins une fois par an pour se soumettre à des examens médicaux préventifs.
http://gastromedic.ru/zheludok/bol-v-zheludke-posle-edy.html

Pourquoi après avoir mal au ventre

La douleur de l'estomac, qui apparaît après avoir mangé, survient parfois chez des personnes en parfaite santé. Mais plus souvent, il indique la présence de certains problèmes liés au travail du tractus gastro-intestinal. Contrairement aux douleurs de la faim, l’après-midi est varié et a de nombreuses raisons.

Pourquoi après avoir mal au ventre

Ils n'apparaissent pas nécessairement immédiatement après le repas. Ce groupe de douleurs comprend également celles qui apparaissent après une heure et demie après avoir mangé: quand il y a encore de la nourriture dans l'estomac et que la personne n'a pas eu le temps de redevenir affamée.

Ils peuvent survenir absolument après un type de repas, au même moment (par exemple, uniquement après le petit-déjeuner ou uniquement après le dîner), après avoir consommé certains aliments. Essayons de comprendre exactement pourquoi ce symptôme se produit et comment l’éliminer.

Raisons

Ne vous inquiétez pas s'il s'agit d'un phénomène ponctuel, et qu'il est lié précisément à l'une des raisons données ci-dessous. Mais cela vaut toujours la peine de revoir votre alimentation afin que de tels épisodes ne se reproduisent plus.

S'il n'y a pas de pathologies du tractus gastro-intestinal, l'estomac après avoir mangé peut être douloureux en raison de:

  • étirement lorsque trop manger;
  • une forte augmentation de la production d'acide chlorhydrique - avec l'utilisation d'aliments très gras, lourds, épicés ou acides;
  • forte contraction des muscles de l'estomac.

Douleur - l'une des plaintes les plus fréquentes de maladies de l'estomac

Il n'y a pas de douleur aiguë, mais plus troublant est associé à un sentiment de lourdeur

Ce symptôme peut entraîner une intolérance individuelle à certains aliments ou allergies alimentaires. Il est toujours associé à l'utilisation d'un produit particulier ou de son groupe. Par exemple, une intolérance au lactose peut être accompagnée non seulement de gonflement, de grondement et de troubles des selles, mais également d'une douleur (apparition moins d'une heure après avoir bu du lait). De même, il existe d'autres produits. Quoi exactement - vous pouvez identifier si vous essayez de mémoriser tout ce qui est mangé ou de tenir un journal alimentaire.

Le lactose et son intolérance

Comparaison de la digestion normale et de l'intolérance au lactose

La douleur survient en présence de maladies du système digestif.

  1. Maladie inflammatoire chronique de l'œsophage, de l'estomac lui-même ou du duodénum.
  2. Troubles dans le foie, la vésicule biliaire, le pancréas.
  3. Maladies infectieuses aiguës du système digestif, intoxication alimentaire.
  4. Ulcère peptique.
  5. Processus de la tumeur.

Tumeur dans l'estomac

La douleur après un repas modéré survient souvent chez ceux qui sont habitués à laver leurs repas avec beaucoup de liquide. Dans le même temps, le volume de l'estomac augmente, la concentration du suc gastrique diminue. La nourriture digère plus longtemps et stagne dans l'estomac. De plus, le suc gastrique dilué ne tue pas les bactéries présentes dans les aliments. De ce fait, un processus inflammatoire se développe et une diarrhée survient.

Types de douleur

En cas de processus inflammatoire, la sensation de lourdeur n'est pas nécessairement associée à une suralimentation: même une petite quantité de nourriture peut irriter l'appareil récepteur des muqueuses et de la sous-muqueuse de l'estomac. Parfois, la douleur est intense et intense. Dans ce cas, le patient peut craindre une maladie grave. Par la nature et le moment de la douleur, vous pouvez déterminer la cause possible de son apparition.

Indique la présence d'une inflammation aiguë ou chronique au stade aigu, d'une cholécystite, d'une pancréatite

Brûlure chimique ou thermique muqueuse, infection alimentaire

Indique la perforation de l'ulcère. Habituellement accompagné d'autres symptômes.

Gastrite, gastro-duodénite, ulcère

Polypes, tumeurs, y compris le cancer

Pour diagnostiquer, il est important de savoir exactement où cela fait mal. Les maladies de l'œsophage et la gastrite de la partie supérieure de l'estomac donne à la poitrine. La partie inférieure de l'estomac (au-dessus du nombril) se produit lors de pylorique, de duodénite, ainsi que de gastrite au bas de l'estomac.

Qu'est-ce que la localisation de la douleur et le moment de son apparition?

Gastrite chronique - La cause de la douleur pendant ou dans les premières minutes après la fin d'un repas. Plus la zone enflammée douloureuse est basse, plus les sensations douloureuses apparaissent tardivement. Symptômes supplémentaires dans ces cas: éructations aigres (gastrite) ou pourries (duodénite), brûlures d'estomac, lourdeur, nausée, ballonnements.

Coup de pied - un symptôme de gastrite ou de duodénite

L'ulcère peptique se fait sentir environ 30 à 60 minutes après avoir mangé. Plus la douleur apparaît tôt, plus l'ulcère est proche de l'œsophage. Un ulcère duodénal se manifeste par une douleur une heure et demie après un repas. La nourriture légère provoque la douleur presque immédiatement. Les aliments plus lourds (viande, pâtisseries, aliments gras) provoquent la douleur un peu plus tard.

Ulcère peptique

Symptômes associés

La douleur est souvent accompagnée de:

  • sensation de lourdeur;
  • brûlures d'estomac;
  • éructations;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • violation de la chaise;
  • manque d'appétit.

S'il y en a au moins deux ou trois, on peut suspecter une maladie du système digestif.

Maladies du tube digestif

La douleur dans la partie supérieure de l'abdomen n'est pas toujours associée aux maux de l'estomac. Des sensations de maladies du pancréas et de la vésicule biliaire sont projetées dans cette zone.

Intoxication alimentaire

La douleur aiguë apparaît soudainement, souvent spasmodique. Les signes d'empoisonnement apparaissent soit immédiatement (une heure et demie), soit dans les 48 heures.

Même une intoxication légère s'accompagne généralement de nausée, éructations, brûlures d'estomac. Avec des formes plus sévères, il y a des vomissements, il y a une température élevée. Habituellement, après avoir vomi, la douleur s'atténue à court terme, la douleur diminue, mais revient rapidement - jusqu'à ce que l'estomac soit débarrassé de la nourriture et des bactéries responsables de la maladie.

Gastrite

La douleur apparaît immédiatement. Cette affection s'accompagne souvent d'éructations accompagnées d'un reflux du contenu de l'estomac dans l'œsophage (reflux), ce qui provoque une sensation de brûlure supplémentaire, des nausées. Dans la gastrite chronique, la douleur peut s'atténuer avec le temps. Provoquer habituellement des sensations désagréables, des produits trop tranchants, acides et lourds.

Lors d'une exacerbation, la douleur peut apparaître absolument après chaque repas, quelle que soit sa nature. Les antiacides aident à soulager la douleur.

La duodénite

La douleur survient en une demi-heure environ, lorsqu'un bol alimentaire partiellement digéré se déplace vers les intestins. Des symptômes accompagnent des nausées, entraînant souvent des vomissements, des éructations, des brûlures d'estomac et des troubles des selles.

Ulcère peptique

Il se caractérise par des douleurs de faim, mais il existe des cas où ils apparaissent après avoir mangé, en particulier lorsque vous mangez trop, une violation du régime alimentaire. La douleur est généralement douloureuse. Une attaque aiguë peut indiquer une perforation de la paroi de l'estomac ou du duodénum.

Vidéo - Ulcère peptique

Pancréatite

Douleur après avoir mangé, surtout après avoir été grasse et sévère. L'attaque peut durer longtemps - jusqu'à 8-12 heures (avec une forte suralimentation), donne souvent en retour. Des symptômes supplémentaires incluent fièvre, nausée, augmentation du rythme cardiaque.

Maladie biliaire

Ça fait mal au haut de l'abdomen à droite, souvent au bras ou à l'épaule. Il survient après avoir consommé des aliments stimulant la production intensive de bile. Une attaque de douleur peut entraîner des vomissements avec un mélange de bile.

Polypes

Comme les lésions bénignes, les polypes provoquent une irritation et des spasmes de la paroi stomacale. D'où les symptômes désagréables. Le sentiment de surpeuplement se produit même avec de petites quantités de nourriture et dure longtemps. Le tableau clinique est caractérisé par les mêmes symptômes que pour la plupart des maladies gastro-intestinales.

Polypes dans l'estomac

Vidéo - Des polypes dans l'estomac

Cancer de l'estomac

Cette maladie se caractérise par de légères douleurs à l'estomac après chaque repas, une sensation de lourdeur associée à une perte de poids générale marquée dans le contexte d'une augmentation du volume de l'abdomen. Il y a souvent des vomissements avec du sang. Dans ce cas, un médecin doit être consulté dès que possible, car le cancer de l'estomac est une maladie qui se développe rapidement.

Facteurs prédisposant au cancer gastrique

Obstruction intestinale

La douleur est modérée, survient immédiatement ou dans les 30 premières minutes après un repas. Vomir avec l'odeur des matières fécales est le principal symptôme permettant de distinguer l'obstruction de la plupart des pathologies du tractus gastro-intestinal.

Autres maladies dans lesquelles l'estomac fait mal

Des douleurs gastriques peuvent survenir en cas d'épuisement nerveux, de névrose, d'anxiété. En outre, certaines maladies peuvent créer une sensation de mal au ventre. Par exemple, une légère douleur au cœur avec angine et insuffisance cardiaque peut facilement être confondue avec l'estomac, en particulier si l'attaque est apparue après avoir mangé. En cas d'infarctus aigu, il peut aussi y avoir une sensation de douleur abdominale aiguë (certains patients présentant un ulcère peuvent prendre une crise cardiaque pour une perforation ulcéreuse).

Le pilorospasme est un spasme d'un pylore situé entre l'estomac et le duodénum, ​​il n'est pas basé sur une pathologie gastrique. Cette condition survient en réaction à un stress grave, avec névrose. La douleur apparaît 20 à 30 minutes après avoir mangé - lorsque la nourriture atteint le duodénum. Après avoir vomi et vidé complètement de l'estomac, la douleur cesse - jusqu'au prochain repas. Dans ce cas, le patient nécessite une assistance neurologique et psychothérapeutique.

Manifestations de la névrose - une des causes de la douleur à l'estomac

Après avoir mangé un mal au ventre. Que faire

Cette affection ne doit pas être tolérée, dans l’espoir de disparaître d'elle-même, surtout si les accès de douleur reviennent, et si d'autres troubles digestifs sont présents. En outre, vous ne devriez pas essayer de vous attaquer au problème avec des méthodes populaires - elles ne sont valables que si vous les appliquez comme traitement auxiliaire si vous avez un diagnostic clair. Pilules anti-douleur - pas une option: masquer la douleur, vous ne faites qu'aggraver leur état. En outre, de nombreux analgésiques irritent davantage la muqueuse gastrique et peuvent provoquer une inflammation.

"No-shpa" - un médicament pour les douleurs gastriques à l'estomac

Qui contacter?

Le gastro-entérologue s’occupe du traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et des douleurs à l’estomac associées. Cela devrait être traité en premier. Il procédera à un examen et à une enquête, nommera éventuellement un examen supplémentaire ou sera redirigé vers un autre spécialiste. Ne négligez pas les recommandations du gastro-entérologue en ce qui concerne les conseils supplémentaires d'un autre spécialiste: par exemple, la douleur à l'estomac est souvent associée au stress et se manifeste dans le contexte d'une névrose. Dans ce cas, la consultation d'un neurologue ou d'un psychothérapeute vous aidera. Si le patient a des problèmes dentaires et que des douleurs surviennent à cause d'aliments mal mastiqués, on ne peut pas se passer des examens et des traitements chez le dentiste.

Un gastroentérologue s'occupe du traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et des douleurs à l'estomac

Diagnostics

Pour déterminer si une douleur dans l'estomac après avoir mangé est à l'origine de la pathologie du tractus gastro-intestinal, vous devez effectuer plusieurs activités de diagnostic.

Une numération globulaire complète aidera à identifier la présence du processus inflammatoire et donnera au médecin des informations plus détaillées sur votre maladie. Sur la base de ce test, le médecin peut en recommander des plus spécialisés, ceux qui aideront à identifier les problèmes des organes digestifs.

Test sanguin général

L'EGD (fibrogastroduodénoscopie) est une étude de l'état de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum à l'aide d'une sonde, au bout de laquelle se trouve une caméra vidéo. Cette méthode permet au médecin d'examiner l'intérieur du patient, d'évaluer l'état de la membrane muqueuse, de détecter les zones possibles d'inflammation, d'ulcères, d'érosion et de néoplasme. Habituellement, au cours de la procédure, un fragment de la membrane muqueuse est prélevé pour examen. Il aide à déterminer la présence d'une infection à Helicobacter pylori et le risque de dégénérescence cellulaire.

L'échographie de l'estomac est une autre méthode supplémentaire qui aidera à évaluer son travail.

Le scanner et les rayons X de l'estomac aident à détecter la présence de tumeurs bénignes ou malignes.

Pour visiter le gastro-entérologue, il est important de bien se préparer. Plus vos réponses aux questions du médecin seront précises et complètes, plus il sera en mesure de diagnostiquer et d’éviter les douleurs d’estomac.

Les questions les plus fréquentes à la réception d'un gastro-entérologue en ce qui concerne les douleurs abdominales

  1. Quand la douleur survient-elle exactement (même pendant le repas, immédiatement après, après un certain temps - dans 15 à 20 minutes, dans une heure ou plus)?
  2. A quelle heure de la journée la douleur est-elle plus intense?
  3. Dans quelle partie de l'abdomen se trouve la douleur?
  4. Un symptôme de douleur apparaît-il à un autre moment - l'estomac vide, la nuit, le matin?
  5. Après quels produits la douleur est-elle presque toujours / plus intense?
  6. Prenez-vous des médicaments? La douleur est apparue avec le début de leur réception, ou beaucoup plus tôt / plus tard?

Les autres problèmes gastro-entérologues sont les suivants:

  • Quels sont les symptômes supplémentaires? Décrivez même ceux qui, à votre avis, ne sont même pas liés au système digestif;
  • le régime des derniers jours;
  • Quelles maladies ou quels changements avez-vous ou avez-vous été récemment?

En outre, le médecin tiendra une palpation de l'abdomen prescrira un examen supplémentaire.

Pour un diagnostic précis, le médecin utilise les données de plusieurs méthodes d’examen. Seulement dans ce cas, le diagnostic sera aussi fiable que possible et le traitement efficace.

Traitement

Il est nécessaire d’utiliser les préparations seulement après avoir consulté un médecin, examiné et déterminé les causes de la douleur. Sinon, vous pouvez aggraver la maladie et provoquer un développement plus rapide de la maladie.

Pour éliminer les douleurs à l'estomac après un repas:

    Antiacides - médicaments qui réduisent l'acidité. Ils ne peuvent être bus que pour ceux qui ont une acidité accrue du suc gastrique;

Régime alimentaire

Si après avoir mangé des maux d'estomac, vous devez d'abord déterminer quels aliments provoquent une telle réaction. Certains plats peuvent causer une douleur modérée, d'autres - très forts. Les irritants ont:

  • viande grasse, aliments frits - améliore la production de suc gastrique et de bile. Difficile à digérer avec un manque d'enzymes pancréatiques;
  • aliments épicés et acides, café et thé fort - irritent les muqueuses, augmentent la sécrétion du suc gastrique;

Évitez les aliments bruts

Pour réduire le risque de douleur, vous devez utiliser uniquement des produits diététiques approuvés - bouillons et soupes maigres, céréales, légumes bouillis, fruits cuits au four, viande et poisson maigres, produits laitiers - uniquement si le corps le perçoit bien.

Il est nécessaire de manger de la nourriture en petites portions, 5-6 fois par jour, de boire suffisamment d'eau, de ne pas boire de nourriture.

Repas en petites portions

En cas de malaise quotidien ou d'au moins 3 ou 4 fois par semaine, consultez un médecin.

http://stomach-info.ru/raznoe/pochemu-posle-edyi-bolit-zheludok.html

Maux d'estomac après avoir mangé: causes

✓ Article vérifié par un médecin

La douleur à l'abdomen est l'une des plaintes les plus courantes chez les patients qui consultent un généraliste. Le syndrome de la douleur peut varier en intensité de la manifestation, ainsi qu'en évolution aiguë ou chronique. Les douleurs chroniques sont généralement plus faibles que les crises aiguës, car les processus inflammatoires existants à ce stade entrent dans une phase d'atténuation. Pour diagnostiquer les causes de l'état pathologique, il est également important que la douleur apparaisse: elle peut apparaître après un effort physique, un contact sexuel, le soulèvement d'objets lourds ou la consommation de nourriture.

Si une personne a mal au ventre après avoir mangé, les raisons peuvent être différentes, mais dans la plupart des cas, elles sont associées à des troubles du fonctionnement du système digestif. Déterminer avec précision la cause du syndrome douloureux ne peut être qu'après avoir contacté le gastro-entérologue, qui fixera un examen et un diagnostic en laboratoire, permettant d'identifier les signes du processus inflammatoire et d'évaluer l'état du système immunitaire humain.

Maux d'estomac après avoir mangé: causes

Intoxication alimentaire

L'intoxication alimentaire - la cause la plus courante de douleur soudaine dans l'épigastre, qui survient 10-30 minutes après un repas. Les aliments contenant de grandes quantités de protéines, qui s’accumulent dans les tissus musculaires des animaux, constituent la principale source d’infection. Ce sont toutes sortes de viande et de poisson, volaille, œufs, produits laitiers. Il est possible de suspecter un empoisonnement chez une personne souffrant de douleurs abdominales intenses si elle a consommé les groupes d'aliments suivants:

  • aliments en conserve qui ont été stockés dans des bocaux bosselés et gonflés;
  • produits périmés;
  • tartes, salades et autres plats vendus dans la rue;
  • poisson de charbon de bois fumé;
  • produits laitiers avec une odeur inhabituelle (très acide);
  • viande de couleur foncée avec des bords sous le vent.

Qu'est-ce qu'une intoxication alimentaire?

La douleur causée par une intoxication aiguë se concentre au centre et au bas de l'abdomen, puis se propage dans toute la cavité abdominale avec une localisation prédominante dans la région ombilicale. Douleur causée par des crampes intestinales et pouvant être paroxystique dans la nature. La température du patient augmente (avec une intoxication grave au dessus de 39 °), de la fièvre, des frissons apparaissent. Dans les 30 à 40 minutes qui suivent la consommation d'un produit de qualité médiocre, des vomissements indomptables commencent, généralement multiples, sans soulagement.

Symptômes d'intoxication alimentaire

La diarrhée est une caractéristique de l'intoxication alimentaire. Le tabouret a une odeur fétide et une texture aqueuse avec beaucoup de mousse. La couleur de la chaise est jaune ou marron clair. Si des verts apparaissent dans la masse fécale, cela signifie que la flore pathogène commence à se développer activement dans l'intestin et que le patient a besoin d'une assistance médicale urgente.

C'est important! En cas d'empoisonnement, la personne doit être hospitalisée. Une déshydratation sévère, résultant d'une perte excessive de liquide en raison de vomissements fréquents et de diarrhées, peut entraîner la mort. Pour éviter cela, il est nécessaire de donner au patient une boisson salée tiède (par petites gorgées). Vous pouvez utiliser des médicaments prêts à l'emploi, par exemple, "Regidron". Avant l'arrivée de l'ambulance, il est nécessaire de procéder à un lavage gastrique et de donner à la personne des substances absorbantes (Smektu, Charbon activé, Polysorb).

Comment prévenir l'intoxication alimentaire

Manque d'enzymes digestives

Le déficit en lactase est une forme d'entéropathie enzymatique dans laquelle une quantité suffisante de lactase n'est pas produite dans le corps humain. La lactase est un type de protéine nécessaire à la digestion et à la dégradation du sucre du lait. Certains appellent à tort une carence en lactase. Ceci est incorrect, car le lactose est appelé sucre dans le lait et la lactase est l'un des types d'enzymes digestives.

Le déficit en lactase est généralement diagnostiqué chez les enfants (chez les nourrissons de moins de 1 an). La pathologie est de nature physiologique et disparaît lorsque l’enfant atteint l’âge de 6 à 8 mois. Ces violations sont temporaires et sont associées à l'immaturité du système digestif de l'enfant.

Déficit en lactase chez les enfants

Chez l'adulte, le déficit en lactase survient dans environ 10 à 13% des cas - il s'agit d'un trouble congénital qui, s'il n'est pas traité, peut conduire au syndrome de malabsorption. Il s'agit d'une pathologie dans laquelle l'absorption et l'absorption des éléments les plus importants sont perturbées: vitamines, acides, éléments minéraux, lipides, glucides et protéines.

Lactose et lactase

Un symptôme typique de la maladie à tout âge est la douleur abdominale, qui survient après avoir bu du lait de vache et de la vaisselle avec son addition. Le syndrome douloureux peut être accompagné d'autres signes, notamment:

  • gonflement;
  • le rejet d'un grand nombre de gaz sans odeur et le dégagement ultérieur;
  • faible poids corporel;
  • peau pâle;
  • signes d'anémie dans les tests sanguins (hémoglobine réduite).

Pathogenèse du déficit en lactase

C'est important! Un déficit chronique en lactase en l'absence de traitement peut avoir des conséquences très graves: ostéoporose, anémie, atrophie musculaire, altération de la fonction visuelle, maladies endocriniennes. Chez les enfants, la pathologie augmente les risques de rachitisme et de développement mental et physique. Il est donc important de ne pas ignorer les sensations douloureuses et de commencer le traitement à temps, notamment en prenant des enzymes digestives, la lactase (Lactazar).

Inflammation intestinale chronique

Les douleurs abdominales, qui apparaissent plusieurs heures après avoir mangé, peuvent être un signe de colite chronique, une pathologie dans laquelle le côlon sigmoïde et d'autres parties du gros intestin deviennent enflammées. Le syndrome douloureux peut être aigu, couper, tirer. Une colique dans la colite n'est pas aussi courante, mais il est parfois possible de suivre l'évolution de la maladie.

Qu'est-ce que la colite?

Une caractéristique distinctive de la maladie est la douleur renversée et la douleur dans les parties latérales de l'abdomen, qui apparaissent après avoir consommé des aliments riches en fibres, en purine et en fibres végétales grossières. Cela comprend tous les types de légumineuses (lentilles, haricots, pois), le chou, les concombres, le pain additionné de son, les céréales et les pommes crues. Les gaz avec ajout de gaz (champagne, limonades), le lait, le chocolat et les aliments frits peuvent provoquer des symptômes pathologiques.

Les autres symptômes de la maladie sont:

  • soulagement de la douleur après avoir pris des médicaments antispasmodiques et des selles;
  • rémission des symptômes après avoir pris un bain chaud ou avoir utilisé de la chaleur sèche dans la région abdominale;
  • instabilité des selles;
  • besoin fréquent de déféquer, dans lequel il n'y a pas de décharge de masses fécales;
  • mucus dans les matières fécales.

Inflammation colorectale

Pour le traitement symptomatique de la colite, des moyens sont utilisés pour relâcher les muscles lisses et éliminer les crampes. Il peut s'agir de médicaments drotaverina ("No-shpa", "Drotaverinum") ou "Papaverine". Pour le soulagement des symptômes aigus, il est préférable d’associer un traitement systémique à l’utilisation d’agents locaux sous forme de suppositoires rectaux. En outre, on prescrit au patient un régime strict, qui exclut l'utilisation de produits contenant des fibres végétales.

Faites attention! La colite chronique avec absence prolongée de traitement peut provoquer un syndrome asténo-névrotique caractérisé par des troubles du sommeil, de l'irritabilité, de l'anxiété. Certains patients peuvent développer des phobies.

Étiologie et pathogenèse de la colite chronique

Douleur immédiatement après avoir mangé

Le crapaud abdominal est l’une des variétés de l’athérosclérose, caractérisée par le rétrécissement et la déformation des vaisseaux sanguins par lesquels le sang pénètre dans le tractus gastro-intestinal. La douleur dans cette pathologie apparaît 20 minutes après avoir mangé et a une intensité élevée. Les sensations douloureuses seront plus fortes si le patient a tendance à trop manger ou préfère les aliments gras et frits. La nature de la douleur est oppressante, cambrée. Douleur localisée dans la région iliaque supérieure du côté gauche lors du passage à l'hypochondre droit.

Ce type d’athérosclérose présente certains signes qui permettent de le distinguer des autres maladies du système digestif. Ceux-ci comprennent:

  • soulagement de la douleur après la prise de nitroglycérine;
  • courte durée de l'attaque (dans de rares cas, la douleur peut durer jusqu'à 2-3 heures);
  • l'apparition de gouttelettes de sueur sur le front;
  • peur de la mort;
  • pouls rapide.

Crapaud abdominal et dyspepsie

Il n'y a pas de traitement spécifique pour cette pathologie - la thérapie est destinée au traitement complexe des vaisseaux sanguins et à la prévention de la thromboembolie. Aux stades avancés, on ne peut montrer au patient que le traitement opératoire, car les méthodes conservatrices ne donneront pas de résultat positif.

C'est important! Le crapaud abdominal est une pathologie dangereuse pouvant causer des maladies mortelles, telles que l’obstruction intestinale. Les saignements gastriques sont une autre complication possible du non traitement à long terme.

Douleur après le dîner

La douleur après avoir mangé peut également être un signe de cholélithiase ou de cholécystite, une inflammation de la vésicule biliaire. Avec cette maladie, les sensations douloureuses se manifestent principalement 3-4 heures après le souper et s'intensifient pendant le sommeil nocturne. Au cours du processus inflammatoire aigu, la douleur sera accompagnée de nausées, de vomissements abondants avec une odeur désagréable, d'une forte fièvre, d'une peau pâle et des muqueuses.

Le syndrome de la douleur dans la cholécystite a une localisation stricte: dans l'hypochondre droit avec le passage à la clavicule et à l'omoplate du côté droit. Les manifestations pathologiques augmentent après la consommation d'aliments gras, d'assaisonnements épicés, de viandes fumées et d'aliments marinés.

En cas d'inflammation aiguë du patient doit être hospitalisé à l'hôpital. Dans la plupart des cas, il est possible d'arrêter une attaque et d'obtenir une dynamique positive pendant le traitement conservateur. Si l'état du patient ne s'améliore pas ou si une échographie révèle la présence de calculs dans la vésicule biliaire, on prescrit une cholécystectomie au patient - une ablation chirurgicale de la vésicule biliaire.

Autres raisons

D'autres anomalies du tractus gastro-intestinal peuvent causer des douleurs à l'abdomen, apparaissant ou augmentant après avoir mangé, par exemple:

  • la gastrite;
  • une pancréatite;
  • la duodénite;
  • ulcère de l'estomac et des intestins.

Symptômes de la gastrite et complications de la gastrite

Si une personne bouge un peu, consomme une grande quantité d'aliments malsains, a tendance à trop manger et est soumise à un stress émotionnel constant (ou est dans un état de stress chronique), la douleur après un repas peut être associée au syndrome du côlon irritable. Le mécanisme d’apparition de cette pathologie n’a pas été complètement étudié, mais les médecins appellent un certain nombre de raisons favorables à l’apparition d’un état pathologique. Ceux-ci comprennent:

  • dysbiose intestinale;
  • erreurs nutritionnelles;
  • maladies du système endocrinien;
  • Maladies urogénitales.

Symptômes de dysbiose intestinale

Faites attention! Les symptômes du syndrome du côlon irritable commencent à s'atténuer dans l'après-midi et disparaissent complètement le soir. La douleur inquiète une personne principalement après le petit-déjeuner; à l'heure du déjeuner, son intensité commence à diminuer. Le groupe d'âge dans lequel cette pathologie est le plus souvent diagnostiquée comprend les patients âgés de 28 à 40 ans.

Communication de la douleur après un repas avec localisation et autres signes

Pour le médecin a été en mesure de déterminer la cause de la douleur qui se produit après avoir mangé, vous devez spécifier l'emplacement exact de la gêne. Cela aidera à établir un tableau clinique précis et à poser un diagnostic préliminaire, ainsi que de prescrire les examens et analyses nécessaires.

http://med-explorer.ru/gastroenterologiya/simptomatika/bolit-zhivot-posle-edy-prichiny.html

Pourquoi l'estomac mal après avoir mangé?

C'est important! Un remède contre les brûlures d'estomac, la gastrite et les ulcères, ce qui a aidé un grand nombre de nos lecteurs. En savoir plus >>>

Les malaises à l'estomac sont assez fréquents. Cet organe est la partie centrale de la digestion humaine et est responsable de la digestion des aliments. La douleur peut être le résultat d'une nourriture de mauvaise qualité, de mauvaises habitudes, de stress, de médicaments. Dans certains cas, cette condition est le résultat d'une maladie dangereuse. Que faire si après avoir mal au ventre?

Comment reconnaître les douleurs à l'estomac après avoir mangé?

Dans la cavité abdominale sont nombreux organes digestifs. Toute partie de ce système peut
causer de la douleur en cas de violation ou de problèmes au travail. Les maux d'estomac sont souvent associés à la consommation de nourriture. En plus de la douleur, d'autres signes peuvent apparaître:

Ces symptômes peuvent être dus à des anomalies ou à des problèmes de nutrition. Les douleurs d'estomac qui surviennent après avoir mangé sont souvent associées à la présence d'une gastrite chronique. Après avoir mangé, le volume de l'organe peut augmenter, ce qui provoque la compression des organes et des systèmes voisins. Cela peut aussi causer de la douleur.

Causes de la douleur

De nombreux facteurs influencent l'apparition de la douleur après avoir mangé:

  1. Trop manger Ceci est la cause la plus commune de la douleur. Lorsqu'une grande quantité de nourriture pénètre dans l'estomac pendant une courte période, ses parois ne se dressent pas, ce qui entraîne leur étirement. C'est pourquoi la douleur survient.
  2. Syndrome d'estomac irritable. Les causes de cette maladie sont enracinées dans la consommation de certains aliments. En règle générale, cette violation se développe avec une consommation accrue d'aliments gras, épicés, salés et de viandes fumées.
  3. Hernie diaphragmatique. Le diaphragme, situé entre les cavités abdominale et thoracique, comporte un trou à travers lequel passe l'œsophage. Si ce trou augmente, le haut de l'estomac tombe et est pincé. Des symptômes particulièrement prononcés surviennent après avoir mangé. Tout cela s'accompagne de douleur.
  4. Pilorospasme Sous ce terme, comprendre le spasme du pylore - un département de l'estomac, qui est situé dans la zone de connexion de l'organe avec le duodénum. Cette condition est généralement causée par des problèmes de fonctionnement du système nerveux. Avec ce diagnostic chez l'homme, 20 minutes après avoir mangé, un syndrome douloureux prononcé apparaît. Ensuite, il y a des nausées et des vomissements. La douleur ne disparaît qu'après l'élimination du contenu de l'estomac.
  5. Sténose de l'œsophage. Dans ce cas, le jeu est considérablement réduit. La raison peut être la présence de formations tumorales, de blessures traumatiques, de contact avec un objet étranger dans cette zone. Après avoir rempli la nourriture avec de la nourriture, des douleurs aiguës, des nausées et parfois des vomissements apparaissent.
  6. Obstruction d'une partie de l'estomac. Dans ce cas, une certaine zone du corps est bloquée. Cette affection est associée à un spasme intense, à l'apparition d'une tumeur ou à un polype de taille impressionnante. Après avoir rempli l'organe avec de la nourriture, il ne peut pas entrer dans la zone bloquée. En conséquence, il se produit un étirement des murs et de la douleur.
  7. Lésions de la vésicule biliaire. Cet organe est situé dans la partie supérieure droite du péritoine. Lorsqu'une lésion inflammatoire de la vessie ou la formation de calculs, l'estomac élargi serre l'organe, ce qui provoque une douleur intense.
  8. Réactions allergiques. Certains aliments peuvent ne pas prendre l'estomac. Parce que le syndrome de la douleur apparaît souvent après un repas. En règle générale, de telles réactions se produisent sur le poisson et les produits laitiers.
  9. Empoisonnement. Si la douleur dans le corps apparaît après quelques heures, vous devez analyser la qualité des produits. Pour accélérer le processus d'élimination des substances toxiques, buvez un sorbant et un moyen de normaliser la digestion.
  10. Pancréatite Sous ce terme, comprendre la maladie inflammatoire du pancréas. Cette maladie est accompagnée d'une douleur intense qui apparaît 30 minutes après avoir mangé. Cependant, ils peuvent être localisés dans différentes zones - dans la partie centrale, l'hypochondre droit. Dans les cas graves, il est possible que la douleur se resserre. Les causes de ce trouble sont différentes: lésions traumatiques, maladies infectieuses, problèmes du duodénum ou de l'estomac.
  11. Gastroduodenitis. L'inflammation du duodénum peut également causer des douleurs à l'estomac. Souvent, la cause de cette violation réside dans le mauvais régime. Pour faire face au problème, il est nécessaire de suivre un régime et de prendre des médicaments.
  12. Ulcère peptique de l'estomac ou du duodénum. Cette maladie s'accompagne de l'apparition d'une surface de la plaie sur la membrane muqueuse des organes touchés. En cas d'ingestion avec du suc gastrique ou des produits agressifs, des douleurs apparaissent dans l'organe. Le régime alimentaire et les médicaments prescrits par le médecin aideront à faire face à l'ulcère.
  13. Gastrite. Ce terme désigne l'inflammation de l'estomac résultant de l'influence de microorganismes bactériens - Helicobacter pylori. Parfois, la pathologie est une conséquence des troubles de l'alimentation. Pour faire face à la maladie, prescrit des agents antibactériens et un régime alimentaire spécial.

Qu'est-ce que le syndrome de la douleur indique?

Pour déterminer la cause de la douleur, vous devez analyser sa nature. Par conséquent, lors de la visite chez le médecin, le patient doit décrire ses propres sentiments le plus précisément possible. En fonction des manifestations, le spécialiste sera en mesure de sélectionner les examens de diagnostic nécessaires.

Selon la nature de l’inconfort, on distingue les catégories suivantes:

  1. Douleur aiguë de haute intensité. Ce symptôme est le résultat d'une intoxication alimentaire, d'une infection, d'une pancréatite. Cela provoque également l'aggravation des gastrites, l'appendicite, la consommation d'aliments de mauvaise qualité.
  2. Douleur brûlante. Un tel symptôme apparaît généralement après la consommation d'aliments acides ou d'épices et est caractéristique d'une gastrite ou d'une pancréatite récurrentes.
  3. Douleur chronique lancinante. Ce symptôme est le résultat d'une gastrite chronique, d'une alimentation excessive, d'une prise alimentaire trop rapide. Cela indique aussi parfois le développement d'un ulcère ou d'un cancer. Avec l'exacerbation de l'ulcère peptique, la douleur est constante, mais passe après la consommation d'aliments légers.

La localisation du syndrome douloureux peut également être différente. La vraie douleur dans l'estomac se fait sentir dans l'hypochondre, ainsi que dans la zone iliaque. Mais un inconfort après un repas peut apparaître non seulement dans ce corps. Il est souvent ressenti dans le bas de l'abdomen, le dos et l'hypochondre. La localisation de la douleur vous permet également de poser un diagnostic:

  1. La douleur dans le nombril et dans le haut de l'abdomen est une manifestation de lésions inflammatoires de la muqueuse gastrique. Ce symptôme peut survenir immédiatement après la consommation de certains aliments ou une heure et demie après avoir été consommé.
  2. Le syndrome douloureux dans l'iléon, qui s'étend jusqu'à l'hypochondre droit, accompagne les dommages inflammatoires de la vésicule biliaire, ainsi que de ses voies. Dans ce cas, la gêne peut apparaître une demi-heure après avoir mangé.
  3. Un inconfort dans l'hypochondre gauche et la partie médiane de la partie supérieure de l'abdomen survient pendant un ulcère. La douleur peut être de type zona ou thoracique et se faire sentir dans le dos. La maladie provoque souvent d'autres manifestations.
  4. Un inconfort chronique dans l'hypochondre gauche ou droit indique une pancréatite. À mesure que la maladie progresse, les manifestations augmentent. Dans ce cas, le syndrome douloureux est de nature aiguë, il peut provoquer un choc et devenir un zona.

Pour suspecter une maladie particulière, vous devez faire attention aux manifestations supplémentaires:

  • sensation de lourdeur, de flatulences, de légères nausées - indiquent une violation du régime alimentaire, une carence en suc gastrique;
  • sensation de brûlure, éructations, brûlures d'estomac, selles anormales, distension abdominale - confirment la récurrence de la gastrite;
  • éructations avec une odeur pourrie ou un goût acide - indique le développement d'une pancréatite ou d'une gastroduodénite;
  • selles anormales, faiblesse, fièvre, vomissements - confirmer une infection ou un empoisonnement.

Le moment de l'apparition de la douleur

Selon l'apparition du syndrome douloureux, on peut suspecter l'une ou l'autre des maladies. Si une gêne survient immédiatement après avoir mangé, cela indique probablement la présence de lésions ulcéreuses de l'estomac.

Si vous ressentez une douleur après avoir mangé 1-1,5 après avoir mangé, vous pouvez parler de la présence du canal de l’ulcère peptique pylori. Une douleur tardive, apparaissant après 1,5 à 2 heures, suggère qu'il s'agit d'un ulcère localisé dans le duodénum.

Comment aider avec des douleurs à l'estomac?

Les médicaments aident à éliminer les douleurs à l'estomac. Pour faire face à cette maladie, le médecin peut vous prescrire un almagel ou un phosphalugel. En outre, des médicaments tels que no-shpa, gastal, maalox peuvent être efficaces.

Dans certains cas, il est possible d'éviter l'utilisation de drogues. Si le syndrome douloureux est le résultat d'une malnutrition, il peut être éliminé avec un repos complet. Il est recommandé de s’allonger après un repas pendant 20 minutes. Après cela, vous pouvez marcher - cela vous aidera à éviter la stagnation de la bile et à stimuler le processus digestif.

Parfois, ont des remèdes populaires à haute efficacité. La composition la plus simple est l'infusion de camomille. Pour préparer cet outil, vous devez prendre une cuillère à café d'herbes et verser 250 ml d'eau bouillante. Filtré moyen à boire. En règle générale, pour soulager la douleur, 100 ml suffisent.

La chaleur humide contribuera également à améliorer la situation. Pour ce faire, un morceau de tissu doit être humidifié dans de l'eau tiède et appliqué sur l'estomac pendant une demi-heure pour devenir une couverture chaude. Si le malaise persiste ou s'aggrave, consultez un médecin. Le spécialiste aidera à éliminer les maladies graves nécessitant des soins d'urgence.

Mesures préventives

Afin de prévenir l'apparition de douleurs à l'estomac, il est recommandé d'effectuer les actions suivantes:

  • il y en a souvent, mais en petites portions;
  • essayez de ne pas trop manger;
  • contrôler la qualité des produits;
  • refuser les plats gras et épicés, exclure les cornichons, les marinades, les viandes fumées;
  • refuser les produits semi-finis;
  • ne consommez pas de grandes quantités d'alcool;
  • exclure de fumer.

La douleur à l'estomac survient souvent après avoir mangé. En règle générale, ce symptôme est la conséquence de violations du régime alimentaire. Cependant, cela indique parfois le développement de maladies graves. Pour exclure les pathologies dangereuses, il est important de consulter un médecin à temps.

http://zheludok24.ru/simptomy/bolit-zheludok-posle-edy/

Publications De Pancréatite