Douleur dans l'hypochondre droit et gauche simultanément devant

Une gêne dans l'abdomen, dans différentes directions, apparaît avec le développement de conditions pathologiques dangereuses. La gravité dans l'hypochondre est considérée comme un symptôme de maladies du tractus gastro-intestinal, du coeur, de la rate et d'autres organes internes importants. Par conséquent, le traitement de ces problèmes de santé devrait être traité exclusivement par un médecin.

Causes de la douleur en même temps dans l'hypochondre droit et gauche

Des crampes abdominales ou une gêne se développent dans le contexte de la présence de diverses conditions pathologiques qui perturbent le fonctionnement d'organes et de systèmes importants.

Gastrite

La douleur dans l'hypochondre au centre se produit en raison de la présence d'un processus inflammatoire sur la muqueuse gastrique. La gastrite s’accompagne de sensations d’atténuation, d’apparition de lourdeur et de surpeuplement dans l’estomac. Le patient s'inquiète des éructations, des nausées et du goût désagréable de la bouche. Des symptômes similaires se produisent généralement pendant ou immédiatement après un repas.

Dans le cours chronique de la gastrite, les patients se plaignent de faiblesse, d’une fatigue accrue, de problèmes de sommeil. En raison d'une violation du processus de digestion, une carence en vitamines apparaît.

La cause de la douleur dans l'hypochondre des deux côtés est appelée dommage érosif de la membrane muqueuse de l'estomac ou du duodénum. Lors de la perforation de l'ulcère, une personne souffre énormément, ce qui la pousse à adopter une posture forcée (allongée sur le côté, les jambes pliées).

Une douleur aiguë au poignard se développe, principalement localisée au centre et à gauche de l'abdomen en avant. Progressivement, les sensations désagréables se déplacent vers l'hypochondre droit et disparaissent. Cela indique l'apparition d'une péritonite pouvant entraîner la mort du patient. La particularité de l'ulcère est qu'après un repas ou pendant de longues périodes de jeûne, la douleur augmente considérablement.

Pancréatite

L'apparition de douleurs aiguës simultanément dans l'hypochondre droit et gauche en avant, irradiant vers l'omoplate, est associée à une inflammation du pancréas. L'intensité des sensations désagréables ne change pas lors des mouvements, des mensonges, des marches, des inspirations, de la toux. Les autres signes de pancréatite aiguë incluent:

  • faiblesse
  • des vertiges;
  • violation de la chaise;
  • augmentation de la formation de gaz.

Dans le même temps, le patient souffre de nausées et de vomissements sévères, ce qui n’apporte aucun soulagement.

Cholécystite

Une colique hépatique se développe, qui s'accompagne d'une douleur intense dans l'hypochondre droit. Lorsque survient une cholécystite, une inflammation de la vésicule biliaire, qui se manifeste:

  • nausées et vomissements avec impuretés de bile;
  • fièvre
  • flatulences;
  • l'apparition d'un goût amer dans la bouche;
  • faiblesse générale.

Si la douleur est provoquée par la présence de calculs dans la vésicule biliaire, elle a un caractère vif, qui est aggravé par une pression sur le ventre. Après avoir pris des médicaments antispasmodiques, l’inconfort ne disparaît que peu de temps.

Abcès sous-phrénique

Si la douleur abdominale est localisée sous les deux côtes, est périodique et aiguë, vous pouvez suspecter le développement d'un abcès sousphrénique. Les sentiments désagréables présentent un certain nombre de signes caractéristiques:

  • donner à la région supraclaviculaire;
  • peut parfois être localisé sous l'omoplate;
  • grandement amélioré par les mouvements brusques.

L'abcès sous-phrénique est caractérisé par le fait que la maladie est accompagnée de fièvre et d'autres symptômes d'intoxication.

Lésion au foie et à la rate

Si la douleur sous les côtes donne dans les deux sens, vous pouvez suspecter des dommages à ces organes. En cas d'atteinte hépatique, la gêne est plus localisée à droite, la rate - à gauche.

Cette condition est toujours accompagnée d'un saignement interne. Par conséquent, le patient ne peut pas s'allonger, devient pâle. Il y a une chute brutale de la pression artérielle, une personne perd conscience.

Infarctus du myocarde

Avec le développement de la forme gastralgique de la maladie, ses symptômes atypiques apparaissent:

  • douleurs épigastriques qui donnent au dos, au ventre, au visage;
  • nausées et vomissements;
  • flatulences;
  • hoquet fort;
  • la diarrhée

Un tableau clinique en développement aidera à distinguer l’infarctus du myocarde des maladies du tractus gastro-intestinal. Il se caractérise par des douleurs à l’inspiration, la pâleur et les poches du visage du patient.

Symptômes alarmants

Des douleurs abdominales intenses, qui ne disparaissent pas longtemps, nécessitent des soins médicaux immédiats. En particulier, cela concerne des situations dans lesquelles on observe l'apparition de symptômes supplémentaires:

  • vomissements sévères ou diarrhée;
  • faiblesse grave et invalidité;
  • augmentation rapide de la température corporelle;
  • apparition de signes collatéraux de rhume - toux intense, mal de gorge;
  • violation du rythme cardiaque, une modification significative des paramètres de pression artérielle;
  • perte de conscience ou proche de cet état.

Consulter un médecin est nécessaire pendant la grossesse. Une douleur intense sous les côtes est un danger pour les femmes et les enfants.

Diagnostics

Avec l'apparition de la douleur de la nature spécifiée devrait contacter le thérapeute. Il effectuera un examen primaire et, si nécessaire, le renverra à un autre spécialiste - un gastro-entérologue, un cardiologue, un chirurgien. Pour établir un diagnostic précis, le patient se voit attribuer une série d’études:

  • test sanguin général et biochimique;
  • Diagnostic PCR des maladies infectieuses;
  • analyse d'urine;
  • une étude des matières fécales pour déterminer l'efficacité du fonctionnement du tube digestif.

Si nécessaire, nommé par échographie et diagnostic endoscopique du système digestif, ECG. Dans les cas erronés, le médecin envoie une demande d’IRM ou de scanner.

Méthodes de thérapie

Avec l'apparition de douleurs intenses, il est impossible d'utiliser des analgésiques ou des antispasmodiques à l'insu du médecin, ce qui peut rendre difficile l'établissement d'un diagnostic précis. Le traitement est effectué en tenant compte des raisons qui ont conduit à l'apparition d'une gêne dans l'hypochondre.

Dans les cas graves, le retrait de la vésicule biliaire, de la rate ou une autre intervention chirurgicale peut être nécessaire. Dans les maladies du tractus gastro-intestinal nommé régime alimentaire, signifie éliminer l'excès de gaz, la diarrhée, les vomissements. En outre, des préparations enzymatiques, des probiotiques et des médicaments cholérétiques sont utilisés.

Mesures préventives

Pour prévenir le développement de ces maladies, vous devez suivre les recommandations suivantes:

  • mangez efficacement en intégrant au menu quotidien des aliments riches en vitamines et en minéraux;
  • éliminer les excès alimentaires, manger aussi léger que possible pour la nuit;
  • mener une vie active;
  • prévenir les blessures à l'abdomen et, si elles se produisent, consulter immédiatement un médecin;
  • faire du sport ou de l'éducation physique.

En présence de maladies chroniques, il est nécessaire de surveiller en permanence le médecin et de suivre toutes ses recommandations. Cela évitera l'aggravation de maux entraînant des conséquences graves.

Ivanova Svetlana

Thérapeute de la seconde catégorie, transfusiologue, expérience de 29 ans

Diagnostic et traitement des problèmes du système musculo-squelettique (jambe inférieure) et de l'abdomen.

  • douleur et inconfort abdominaux;
  • ecchymoses et blessures à la jambe;
  • toux, douleur à la poitrine;
  • ARI, ARVI;
  • intoxication alimentaire;
  • froid
  • nez qui coule;
  • malaise général;
  • maux de tête;
  • articulations douloureuses;
  • température élevée.
  • Diplôme en "Médecine générale" (Thérapeutique et Prophylactique) ", Université d’État de Chuvash. I.N. Ulyanova, Faculté de médecine (1990)
  • Stage dans la spécialité "Questions de thérapie choisies", Académie de médecine de l’État de Kazan (1996)

Cours de recyclage

  • "Questions de néphrologie pour les thérapeutes", Institut d'État pour la formation avancée de médecins nommés d'après V.I. Lénine (1995)
  • "Thérapie", Académie de médecine de Kazan (2001)
  • "Transfusiology", Académie russe de médecine de l'enseignement supérieur, Ministère de la santé de la Fédération de Russie (2003)
  • "Thérapie et pneumologie", Académie de médecine de l'enseignement supérieur de Saint-Pétersbourg, Agence fédérale pour le développement social et la santé (2006)
  • "Transfusiologie", Académie de médecine de l'enseignement supérieur de l'Agence fédérale de la santé et du développement social, Saint-Pétersbourg (2007)
  • "Transfusiologie", Institut des hautes études de médecine du ministère de la Santé et du Développement social de Chuvashia (2012)
  • "Thérapie", Institut de formation médicale postdoctorale du ministère de la Santé et du Développement social de Chuvashia (2013)
  • "Thérapie", Université de Russie pour l'amitié entre les peuples (2017)

Lieu de travail: clinique MedtsentrServis Kurskaya

http://nogostop.ru/zhivot/bol-v-podrebere.html

Douleur dans l'hypochondre - causes, traitement. Causes possibles de douleur dans l'hypochondre droit, gauche - sourd, douloureux, poignardé, aigu

La nature de la douleur sous les côtes, qui oblige une personne à se plier pour la réduire, peut être variée. La survenue de telles douleurs peut être déclenchée par des conditions physiologiques ou pathologiques pouvant constituer une menace réelle pour la vie ou un spasme normal.

Voyons ce qui peut être causé par une douleur dans l'hypochondre droit, gauche ou les deux. Découvrez les raisons et comment vous pouvez vous en débarrasser.

Causes de la douleur dans l'hypochondre

Lorsqu'une personne se rend chez un médecin et se plaint d'une douleur dans l'hypochondre antérieur, le spécialiste ne sera pas en mesure de déterminer immédiatement la cause de cette douleur et d'établir un diagnostic, car de nombreux facteurs peuvent être à l'origine de cette douleur. Malgré cela, la classification de la douleur en question existe toujours et, le plus souvent, elle est due à une pathologie du tractus gastro-intestinal et à une défaillance de la rate.

Problèmes avec le tube digestif

Dans ce cas, la douleur dans la région de l'hypochondre peut être provoquée par:

  • pathologie de l'estomac (maladie gastrique chronique, présence d'ulcères, tumeurs de type malin, etc.)
  • inflammation du pancréas
  • dysfonctionnement de la vésicule biliaire
  • changements pathologiques dans le foie - la présence de maladies telles que l'hépatite, la cirrhose, etc.

Dommages et maladies de la rate

Des modifications pathologiques dans le fonctionnement de la rate peuvent également provoquer des douleurs dans l'hypochondre, notamment la présence des maladies suivantes ou leur développement intensif:

  • leucémie
  • la septicémie
  • anémie hémolytique
  • maladies infectieuses

L'hypochondre est une zone de la cavité abdominale. Il n'est donc pas surprenant que la douleur dans cette partie du corps puisse être provoquée par diverses raisons, car il existe une grande partie des organes internes. Causer des douleurs dans l'hypochondre gauche ou à droite peut également:

  • malformation de la rate due à sa blessure (cela s'applique également au foie)
  • ostéochondrose vertébrale
  • infarctus du myocarde gastralgique
  • hématome rétropéritonéal
  • problèmes avec le système urinaire

Différenciation de la douleur

Comme déjà mentionné, il peut y avoir un grand nombre de raisons pour lesquelles une douleur sourde dans l'hypochondre peut survenir. Par conséquent, avant de consulter un spécialiste, il est possible de différencier la douleur. Dans ce cas, cela aidera un peu le médecin, car ce processus aidera à orienter la direction du syndrome, et le médecin sera en mesure de déterminer rapidement le diagnostic et la méthode de traitement.

Schéma de différenciation de la douleur dans l'hypochondre

  1. Détermination de l'emplacement de la douleur. Il se peut que l’hypochondre soit douloureux derrière, devant et des deux côtés.
  2. Détermination de la direction de la douleur "de recul". Habituellement, la douleur dans l'hypochondre n'est pas exclusivement ponctuée, elle peut donc être irradiée dans le cœur, l'omoplate, les reins, etc.
  3. Type de douleur: à court terme, permanent, paroxystique.
  4. La nature de la douleur Dans ce cas, vous devez décider du type de douleur que vous souffrez: douleur douloureuse dans l'hypochondre, sourde, lancinante, aiguë.

Si la douleur en question vous a rendu visite plus d’une fois, vous devrez absolument clarifier les points suivants:

  • Lorsque vous commencez à ressentir une douleur sous les côtes: marche intense, mouvements brusques, toux, charge sur le dos, etc.
  • Comment vous débarrasser de ces douleurs: consommation de drogue, application à froid, à chaud, etc.
  • Déterminer si l'apparence de la douleur est liée à l'alimentation: douleur dans l'hypochondrie après avoir mangé, l'estomac vide ou quand vous avez vraiment envie de manger.
  • Le moment d'apparition de douleur intense: matin, soir, nuit.

Si la douleur abdominale dans l'hypochondre ne vous dérange pas la première fois, vous devez absolument suivre les diverses caractéristiques de ces douleurs. Une telle douleur est souvent accompagnée de nausée, de vomissements sévères, de vertiges, de transpiration excessive, etc. Toutes ces nuances aideront le spécialiste à préciser l’éventail des causes de ces douleurs et à déterminer rapidement le diagnostic et la méthode de traitement de cette douleur.

N'oubliez pas qu'une douleur aiguë dans l'hypochondre, qui ne vous permet pas de vous détendre, de respirer normalement et de bouger, peut indiquer la présence dans le corps de maladies dangereuses pour votre vie. Dans ce cas, vous ne pouvez pas tirer, appeler une ambulance, devrait être urgent.

Quand une hospitalisation d'urgence est-elle nécessaire?

Il y a des situations où des douleurs aiguës dans l'hypochondre indiquent le besoin d'une hospitalisation urgente et la présence des maladies suivantes:

  • Perforation de l'ulcère intestinal ou gastrique à 12 pointes. Ces maladies sont accompagnées de douleurs très graves, dont la localisation se produit à l’avant. La douleur diminue si la personne est couchée sur le côté, dans un état plié.
  • Pancréatite aiguë. La douleur prend le zona. Les sensations de douleur sont localisées dans la partie supérieure de la cavité abdominale et "se" produisent sous l'omoplate. Les symptômes caractéristiques dans ce cas sont également des nausées sévères pouvant aller jusqu'à des vomissements.
  • Cholécystite sous forme aiguë. Douleur dans le côté droit de l'hypochondre, "donne" à la région cervicale et à l'omoplate. Changer la position du corps ne réduit pas la douleur, trouver une position confortable ne fonctionnera pas. Dans ce cas, la fièvre, les vomissements et le jaunissement de la peau sont possibles.
  • Dommages à la rate et au foie. Le symptôme principal de tels dommages est la douleur dans l'hypochondre. Couché, le patient ressent une douleur aiguë, vous pouvez réduire la douleur en position debout. Le patient dans ce cas devient très pâle, car il y a un risque de saignement interne.
  • Infarctus du myocarde gastralgique. Les principaux symptômes dans ce cas sont:
  1. Vomissements incontrôlables
  2. Hoquet régulier
  3. Selles avec facultés affaiblies
  4. Douleur dans l'hypochondre à gauche

Dans ce cas, la douleur dans l'hypochondre augmente avec l'inhalation. Le corps peut devenir bleuâtre et enflé.

La présence de toutes les maladies susmentionnées nécessite une hospitalisation rapide, car la fourniture inopportune de soins médicaux peut être fatale. Vous ne pouvez pas tolérer une douleur aiguë, surtout si elle est intense et prolongée.

Traitement de la douleur dans l'hypochondre

La règle principale pour la douleur dans l'hypochondre - vous ne pouvez pas vous prescrire un traitement vous-même! Dans ce cas, l’essentiel est d’éliminer les causes de ces douleurs et de ne pas les éliminer au moyen d’analgésiques. L'automédication est dangereuse et peut être fatale.

N'oubliez pas que, quelle que soit la douleur dans la cavité abdominale, vous ne devez en aucun cas prendre d'analgésiques. Leur utilisation peut conduire à un diagnostic erroné, ce qui arrive assez souvent car des analgésiques du type "masquent" la source de la douleur et peuvent provoquer leur irradiation vers une autre zone.

Un diagnostic correct et précis ne peut être posé que par un spécialiste sur la base d'un diagnostic et de tests de laboratoire. Les douleurs dans la région de l'hypochondre ne doivent pas être ignorées, elles ne disparaîtront pas d'elles-mêmes, ne l'espérez pas.

Il est utile de penser que le syndrome douloureux dans la zone en question peut être une manifestation de la présence d’une maladie dangereuse dans l’organisme et que seul un traitement rapide chez le médecin peut aboutir à un résultat positif pour le patient.

http://thewom.ru/health/boli-v-podrebere-prichiny-lechenie-vozmozhnye-prichiny-boli-v-pravom-levom-podrebere-tupaya-noyushhaya-kolyushhaya- okolyushhaya-ostraya/

Ça fait mal sous les côtes au milieu. Causes de la douleur en même temps dans l'hypochondre droit et gauche

La douleur dans l'hypochondre droit et gauche s'est produite chez chaque personne au moins une fois dans sa vie. En règle générale, ces désagréments parlent d'une perturbation du travail de tout organe ou système. La nature de l'attaque est différente.

De nombreuses personnes confrontées à une douleur sourde ou peu fréquente ne se précipitent pas pour contacter un spécialiste, dans l'espoir de son caractère temporaire. À cet égard, les médecins doivent souvent faire face à des formes négligées de la maladie.

Raisons

Les causes de la douleur sont des violations dans le travail d'un organe. Selon son caractère, son intensité et sa localisation, une spécialiste peut déterminer quel organe doit être étudié en détail.

Les causes les plus courantes de convulsions dans l'hypochondre gauche sont:

  1. Violations des organes suivants:
    • coeur
    • estomac;
    • la rate;
    • diaphragme;
    • les poumons.
  2. Les tumeurs sont de nature maligne et bénigne.
  3. Changements pathologiques de la colonne vertébrale, du cartilage et du tissu musculaire.
  4. Diverses blessures et fractures des côtes dans l'hypochondre gauche.
  5. Névralgie intercostale.

Les causes de douleur dans le côté droit sont:

Les conditions pathologiques suivantes provoquent une atteinte des côtes gauches:

  1. Douleur cardiaque Il est rarement confondu avec un autre. Des maladies telles que l'infarctus du myocarde et les maladies coronariennes peuvent provoquer une forte attaque de l'hypochondre gauche. Pour distinguer les irrégularités du travail du cœur des autres causes, il est nécessaire de savoir que la douleur cardiaque donne souvent sous l'omoplate et dans le bras, elle augmente, atteignant son point le plus élevé, avec une extinction progressive.
  2. Maladies de l'estomac. Des douleurs vives ou aiguës dans l'hypochondre gauche sont caractéristiques des premières manifestations de la gastrite. Il est important de ne pas ignorer ce symptôme et de commencer le traitement à temps, car avec le passage aux stades suivants de la maladie, il se produit une douleur due au zona et des conséquences graves pour les organes digestifs. D'autres symptômes, tels que la diarrhée et les vomissements, sont également caractéristiques de la gastrite.
  3. La défaite de la rate. Elle se caractérise par des douleurs à la fois douloureuses et aiguës du côté gauche, en fonction du stade de la maladie. C'est la cause la plus fréquente de douleur dans l'hypochondre gauche. La rate peut considérablement augmenter de taille, en comprimant les tissus voisins. Les maladies de cet organe doivent également être traitées rapidement pour éviter la rupture des tissus de la rate.
  4. Hernie diaphragmatique. Le diaphragme sépare la cavité abdominale et thoracique. Sur sa surface est un trou pour l'oesophage. À travers elle, une petite partie de l'estomac ou de l'œsophage peut pénétrer dans la poitrine par l'abdomen, une hernie se forme. Ce phénomène est souvent observé chez les personnes sujettes à des efforts physiques excessifs et à la musculation.
  5. Maladies du système endocrinien. Pour une maladie telle qu'une crise végétative, la douleur du zona à gauche sous les côtes est également caractéristique.
  6. Névralgie intercostale et inflammation musculaire. Ces maladies au stade initial se caractérisent par un ajustement onduleux aigu du côté gauche.
  • Troubles dans le foie. C’est la cause la plus courante de ses lésions infectieuses ou virales (hépatites et cirrhoses de toutes sortes). En raison de sa dégénérescence, le foie grossit et serre les organes adjacents. Cela provoque des douleurs dans le côté droit.
  • Maladie biliaire et autres maladies de la vésicule biliaire. Des anomalies congénitales, une violation de la sortie de la bile, des anomalies des conduits et la formation de calculs - tout cela entraîne une douleur aiguë dans l'hypochondre droit.
  • Troubles dans le pancréas. La pancréatite est une conséquence de l'utilisation de grandes quantités d'aliments gras et frits, d'alcool et de tabac. Elle se caractérise non seulement par une douleur aiguë, mais également par des troubles dyspeptiques.
  • En pratique gynécologique, la douleur au côté droit est prononcée pendant la grossesse extra-utérine, les annexites et les kystes ovariens.
  • Comme à gauche et à droite de l'hypochondre, des douleurs peuvent survenir lors de névralgies, d'ostéochondroses et de myosites.

Toute douleur, quels que soient son intensité et son emplacement, nécessite un appel à un médecin. Et le plus tôt sera le mieux. Cela aidera à éviter les conséquences négatives et la propagation des processus pathologiques.

Tout à fait «populaire» et le plus souvent est un avertissement sur la présence de nombreuses maladies. Sur le côté gauche se trouvent les organes suivants ou leurs parties:

  • Ouverture;
  • La rate;
  • Estomac;
  • Boucles intestinales;
  • Le rein;
  • Uretère
  • Pancréas.
La gravité dans l'hypochondre gauche et les manifestations concomitantes indiquent la pathologie du fonctionnement normal de l'un de ces organes. Lorsque des douleurs apparaissent à gauche, c'est le premier signe qu'il est temps de se rendre dans un centre médical et d'être examiné.

L'inconfort peut avoir un caractère différent, selon l'endroit et la cause. En outre, les experts attribuent un type distinct de lourdeur dans le quadrant supérieur gauche après avoir mangé. Cette douleur varie également dans sa manifestation.

Il est important de faire attention à la force de la sensibilité à la douleur, au lieu de sa localisation et à sa nature. Ce sont ces informations qui aideront les professionnels à déterminer correctement les méthodes de diagnostic et les directions de traitement.

Distinguer la douleur par la nature de la manifestation

Comme mentionné précédemment, il existe sur le côté gauche de nombreux organes, ce qui signifie que l'apparition d'un inconfort peut être associée aux maladies de l'un de ces organes. Pour commencer, nous définissons ce que signifie l'hypochondre gauche.

La région de l'hypochondium est un carré situé directement au-dessus des côtes. De par la nature de la douleur et les actions qui ont été effectuées avant son apparition, le médecin peut facilement supposer ce qui a provoqué la douleur et la lourdeur dans l'hypochondre gauche.

Selon les manifestations dans l'hypochondre, la douleur suivante diffère:

  • Épineux. Se produit souvent avec un effort physique intense du corps. Cela peut être ressenti pendant la course, le saut d'obstacles, la forme physique et bien plus encore, mais ce n'est pas toujours un signe de maladie. Le plus souvent, l'apparition de sensations désagréables indique un temps de réchauffement insuffisant et une mauvaise respiration pendant l'exercice. Mais ce n'est que dans le cas de 100% d'absence de problèmes cardiaques;
  • Sharp, coupant et poignard. Apparaît sans motif ni charge. Un syndrome douloureux soudain et sévère peut indiquer une rupture de la rate ou du pelvis rénal. Cela peut également être une conséquence des perforations des anses de l'intestin grêle et des parois gastriques. Souvent, ces sentiments indiquent une pancréatite aiguë et un infarctus du myocarde. L’apparition d’une douleur est déjà un argument de poids pour appeler l’équipe d’assistance médicale, quelle que soit la cause;
  • Sévérité dans l'hypochondre gauche en avant, douleur intense après une ecchymose, une blessure ou une chute - premier symptôme de problèmes d'organes internes, pouvant à un moment donné représenter un risque pour la vie d'une personne;
  • Douleur sourde, sans emplacement spécifique. De nature périodique, un danger particulier est l’inconfort, qui se manifeste et s’aggrave sur une longue période. Ils indiquent souvent un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal, acquis une forme chronique;
  • Douleur constante, sensation de lourdeur dans l'hypochondre gauche. Souvent, de telles manifestations indiquent le développement d'une colite ou d'une duodénite. Un signe particulier du développement des ulcères gastriques est un complexe de douleurs, accompagné de nausées et de vomissements. En plus de ces symptômes en tant que signe de problèmes du tractus gastrique, cela peut indiquer des problèmes cardiaques.
En liant toutes ces informations, vous pouvez déterminer avec précision les causes de la gravité de l'hypochondre gauche. Tout cela plus loin.

Pourquoi il y a une sensation de lourdeur sous les côtes

Ainsi, une lourdeur périodique dans l'hypochondre gauche peut survenir en cas de développement de telles maladies:

  • Cardiopathie;
  • Crise cardiaque;
  • Gastrite;
  • Cholécystite;
  • Pancréatite;
  • Ulcères d'estomac;
  • La colite;
  • La duodénite;
  • Névralgie intercostale;
  • Blessures et pathologies de la rate;
  • Problèmes avec le diaphragme;
  • Pneumonie;
  • Tumeurs des organes internes.

La lourdeur dans l'hypochondre gauche en avant signale toujours des problèmes avec les organes internes sous les côtes. Si le syndrome douloureux est localisé par derrière, il convient d'examiner les reins pour détecter la présence de troubles et de pathologies. Dans tous les cas, seul un spécialiste peut attribuer des diagnostics.

Sévérité sous les côtes, manifestée après avoir mangé

Nous avons mentionné que la lourdeur dans l'hypochondre gauche avant de manger est une espèce distincte.

Par conséquent, il sera correct de connaître les causes de son apparition et les symptômes possibles du problème.

Les raisons de l'apparition de douleur et de lourdeur dans l'hypochondre gauche sont les suivantes:

  • Mauvaise nutrition. Souvent, la sensation de lourdeur est visitée par une personne après avoir pris des aliments frits et gras, incl. et fast food nocif. Cela est dû au fait que les ingrédients de ces produits économisent et utilisent souvent des flans de qualité médiocre.
  • Utilisation incontrôlée de boissons alcoolisées. L'alcool est capable de détruire les cellules saines du corps, en particulier le pancréas;
  • L'habitude de trop manger peut provoquer une sensation de lourdeur dans l'hypochondre gauche. En effet, lors de la suralimentation, il se produit un étirement des parois gastriques qui provoque une gêne;
  • La douleur provoque souvent des blessures antérieures dans cette région. N'importe qui, même la moindre contusion, est capable de former un hématome interne qui, après consommation des produits, se fera sentir.

Pathologies provoquant des douleurs après avoir mangé des aliments:

  • Gastrite;
  • Ulcère peptique de l'estomac ou du duodénum;
  • Pancréatite aiguë;
  • Pancréatite, qui a acquis une forme chronique;
  • Pathologie du travail du diaphragme.

Les symptômes

En fonction des causes possibles de douleur après avoir mangé du côté gauche, vous pouvez sélectionner les symptômes suivants:

  • Nausées, vomissements, perte d'appétit, diarrhée, éructations, lourdeur de l'hypochondre gauche, douleur sourde et douloureuse sont des signes évidents de gastrite, de cancer de l'estomac et d'ulcères;
  • Une grande douleur causant une perte de conscience - un signe de pancréatite, des problèmes d’alcool et d’aliments gras et frits. Peut indiquer un ulcère duodénal, irradiant à l'omoplate et au dos du côté gauche;
  • Un essoufflement, des nausées, des vomissements, une douleur lancinante et une sensation de lourdeur dans l'hypochondre gauche peuvent survenir à la suite de blessures antérieures du diaphragme ou de problèmes avec celui-ci.

La grossesse

À mesure que le fœtus grandit et que l'utérus grossit, ce qui serre le foie et la vésicule biliaire, les futures mères ressentent souvent une lourdeur de l'hypochondre gauche et une sensation d'éclatement.

La cause peut être une dyskinésie des conduits et de la vésicule biliaire elle-même, c'est-à-dire déformation des voies biliaires, entraînant une violation de l'écoulement de la bile.

Les conséquences de cette affection peuvent être une inflammation et la formation de calculs, accompagnées de:

  • Se sentir nauséeux
  • Vomir
  • Amertume dans la bouche
  • Écorchure
  • Brûlures d'estomac
  • Des ballonnements
N'oubliez pas que quelles que soient l'intensité et la nature de la douleur, la présence des symptômes qui l'accompagnent doit être une alerte. Lors de la première manifestation d'un complexe de symptômes, il est nécessaire de ne pas remettre à plus tard, de concert avec les médecins, les problèmes d'organes situés dans l'hypochondre gauche, car ils se répercuteront nécessairement sur d'autres systèmes du corps.

Une maladie du foie peut provoquer des douleurs à l'arrière des côtes droites. Avez-vous mal au dos sous les côtes? La douleur sous les côtes dans le dos peut être due à de nombreuses maladies, même les plus inattendues. Avec la violation de la racine nerveuse thoracique inférieure thoracique se fait également mal sous les côtes dans le dos. Cependant, dans ce cas, la douleur est différente.

Il me semble que tout allait bien hier, que rien ne me dérangeait, mais lorsque je me suis réveillé le matin, j'ai soudainement rencontré des sensations obscures et extrêmement douloureuses par derrière, quelque part sous les côtes. De plus, contrairement à la croyance populaire, les reins ne sont pas au niveau de la taille, plus près du sacrum, et sont attachés presque immédiatement sous les côtes. Avec une lésion diffuse de l'appareil rénal, une douleur peut survenir. Afin de déterminer si la cause est vraiment dans les reins, il est nécessaire, au minimum, d'uriner pour la recherche.

Douleur dans les côtes avec pathologie nerveuse et musculaire intercostale

En cas d'atteinte rénale unilatérale, la douleur prévaut respectivement du côté de l'inflammation. Ensuite, une personne peut se plaindre de douleur sous les côtes de la lésion. En outre, la cause d'une douleur unilatérale au niveau des reins peut être une attaque de colique rénale, par exemple lorsqu'une pierre est déplacée dans le parenchyme de l'organe.

Il convient de noter que le foie est un organe très «patient» et résistant et ne commence à faire mal que dans des cas extrêmes. Cependant, il existe un certain nombre de maladies dans lesquelles il y a une douleur dans le foie et sans la mort importante d'hépatocytes. Dans ce cas, la douleur est causée par une forte augmentation de l'organe et par une extension excessive de sa capsule. On dit que le foie est le plus grand organe du corps humain et occupe toute la zone située dans l'hypochondre droit.

La variante la plus fréquente de ces douleurs est la colique hépatique avec blocage du canal biliaire avec une pierre. En plus de ce symptôme, en règle générale, il peut exister d'autres symptômes qui plaident en faveur d'une maladie hépatique. Cela peut être des nausées, un goût amer dans la bouche, des selles pourries et bouleversées, à la fois pour le soulagement et la constipation. À gauche, dans la région de l'hypochondre, se trouve la rate.

Le danger de blessures dans leur secret: la victime peut se sentir bien et même marcher, puis son état s'aggrave fortement et il peut en mourir. Par conséquent, il est très important de comprendre pourquoi les côtes sont douloureuses et quelle est la cause de cette affection. Lorsque la douleur provoquée par des ecchymoses de différents côtés des côtes peut être vive, mais pas forte.

Les fissures sont des côtes et ne sont pas particulièrement dangereuses. La présence d'une pathologie est également indiquée par des douleurs dans la poitrine, qui s'intensifient brusquement lors d'efforts physiques et de mouvements brusques.

La douleur peut être observée soit des deux côtés des côtes, soit avec un particulier. Habituellement, avec cette maladie, la douleur est forte et cousue. Dans la névralgie intercostale, on observe une douleur à la poitrine provoquée par des nerfs pincés.

Quelles maladies peuvent causer des douleurs dans les côtes:

Avec les douleurs musculaires, la douleur dans les côtes est particulièrement forte lors de flexions dans différentes directions et lors de mouvements dans les épaules. Les causes vont de l’étirement des muscles aux côtes fracturées. La douleur survient immédiatement après la blessure, se développe lentement au fil du temps ou est un signe de la maladie sous-jacente.

Causes de douleur dans les côtes droite et gauche

Ça fait toujours mal, même en l'absence de mouvement; Douleur aiguë uniquement lors de la respiration ou lors du déplacement dans une certaine position. Faites de même si vous êtes récemment tombé, il est devenu difficile de respirer et la douleur est apparue avec des ecchymoses importantes dans la région de la poitrine.

Dans le cas du syndrome post-traumatique, le médecin peut vous prescrire une radiographie montrant les fractures et les lésions osseuses. Un examen des os est généralement effectué si le médecin pense que la cause de la douleur peut être un cancer des os. Un matériau radioactif appelé traceur est introduit pour cette enquête. Le traitement dépend de la cause de la douleur. Des blessures mineures, telles que des tensions musculaires ou des ecchymoses, suggèrent d'appliquer une compresse froide pour réduire l'enflure.

Peut faire mal dans le dos partout. Les maux de dos sous les côtes désignent le type de douleur le plus difficile à diagnostiquer. La douleur sous les côtes apparaît dans de nombreuses maladies de divers systèmes et organes humains. La douleur thoracique sous les côtes droite et gauche peut être aiguë, sourde ou ressentie au-dessus du nombril de chaque côté, apparaissant après une blessure évidente ou sans raison apparente. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles il peut y avoir une douleur sous les côtes, mais le plus souvent, elles sont causées par une lésion dans l'un des organes situés dans cette zone, comme le foie ou la rate.

http://ostit.ru/traditional-medicine/it-hurts-under-the-ribs-in-the-middle-causes-of-pain-at-le-même-dans-la-right-et- hypochondre gauche /

Publications De Pancréatite