Douleur abdominale à droite du nombril: causes et symptômes

Les organes abdominaux ne sont pas sensibles à la douleur, telle que la pression ou la fièvre. Cette insensibilité à la douleur s’applique également à la membrane muqueuse du tube digestif en bonne santé. Des douleurs abdominales viscérales au niveau du nombril ne surviennent qu'en cas d'inflammation ou de surcharge de la membrane muqueuse de l'estomac ou des intestins, en particulier si la membrane muqueuse est exposée à des stimuli mécaniques et chimiques.

Symptômes et causes de la douleur

La douleur est probablement due à la libération de médiateurs gastro-intestinaux du muscle lisse. La douleur viscérale est enregistrée par le patient sur la ligne médiane du corps, tandis que la douleur somatique est localisée dans la projection latérale de la surface de l'abdomen.

Il existe des exemples de la même maladie initialement source de douleurs viscérales et somatiques. La douleur aiguë de l'appendicite commence dans la partie supérieure de l'abdomen et descend vers la cuisse droite après quelques heures.

En outre, la douleur dans la cholécystite aiguë est d'abord ressentie dans le haut de l'abdomen, puis dans le côté droit, autour des côtes - à l'interface du péritoine de la vessie.

Dans la pratique quotidienne, une gêne ou une douleur abdominale est un symptôme très courant. Il est nécessaire de savoir s'il existe des intervalles entre les épisodes de douleur associés aux heures, aux jours, aux semaines ou aux mois. En outre, il est nécessaire de connaître les circonstances de l'apparition de la douleur et la détérioration des facteurs et d'atténuer cette maladie. Ceci est particulièrement important pour établir le lien entre la douleur et les facteurs suivants:

  • changements dans la sévérité de la nourriture
  • respiration
  • toux
  • mouvement du corps
  • activité physique
  • utilisation de médicaments pour l'estomac.

La douleur survient la nuit et le réveil du patient est le plus souvent causé par des maladies organiques et non par la fonctionnalité du tractus gastro-intestinal.

Diagnostic de la maladie

Pour le diagnostic différentiel des causes des réactions douloureuses, il est important de déterminer le lieu de la douleur. En règle générale, les douleurs abdominales supérieures droites trouvent leur origine dans la pathologie du foie et des voies biliaires, moins souvent dans la pathologie de l'intestin ou de l'estomac.

  1. La douleur dans le quadrant gauche de l'abdomen montre la maladie la plus courante du pancréas, mais peut aussi être le symptôme d'un ulcère, d'une courbure localisée, de maladies gastriques, de la rate (tumeur, hématome, crise cardiaque), d'un gonflement du gaz de flexion splénique du côlon, d'une pleurésie gauche ou de processus pathologiques se produisant rein ou espace périrénal.
  2. La douleur est ressentie autour du nombril lui-même - il provient d'une maladie de l'intestin grêle et est très rarement le résultat d'une irradiation causée par une douleur thoracique. Si des douleurs gastriques accompagnent le bas-ventre, accompagnées de diarrhée, alors ce symptôme doit être considéré comme dominant.
  3. Les habitudes intestinales anormales, la présence de sang dans les selles ou le mucus dirigent leur attention sur les maladies du rectum et du côlon sigmoïde. Dans ces cas, il est important d'examiner l'anus et le rectum avec un doigt (examen rectal numérique).
  4. Des mictions fréquentes et douloureuses (dysurie), une hématurie et des douleurs dans la région sus-pubienne ou lombaire indiquent des modifications de l'origine urologique.

Les femmes ressentent souvent des douleurs à l'abdomen, il est important de prendre en compte le substrat gynécologique, qui doit être pris en compte, ainsi que des informations sur les règles, l'ovulation et l'activité sexuelle.

Les douleurs abdominales peuvent être causées par une grossesse extra-utérine, une maladie du kyste de l'ovaire, des abcès et une inflammation des trompes de Fallope et de leurs annexes.

La diarrhée aqueuse suggère une inflammation du tractus gastro-intestinal, tandis que la diarrhée sanglante est un symptôme de maladies inflammatoires non spécifiques, d'entérite ischémique ou d'une infection bactérienne.

L'arrêt des matières fécales est un symptôme d'obstruction mécanique de l'intestin, ainsi que de maladies inflammatoires provoquant une obstruction intestinale.

Le doming de la paroi abdominale est un symptôme à la fois d’une obstruction mécanique et d’une obstruction paralytique. Cela se produit également en cas d'accumulation de liquide dans la cavité abdominale (ascite).

  • La douleur provient de la vésicule biliaire (calculs, hydropisie, empyème) irradiant dans l'épaule droite.
  • La douleur dans les zones rénales survient généralement dans la région lombaire et irradie à l'aine, aux testicules ou aux cuisses.
  • La douleur dans la néphrite aiguë ou l'obstruction de l'uretère pelvien est généralement ressentie dans la région de l'angle ou du côté thoracique vertébral et beaucoup moins souvent dans la partie supérieure de l'abdomen.
  • Dans les cas d'inflammation de la paroi de la vessie et de la plèvre, la douleur se propage à la surface latérale de l'abdomen et de l'épaule.
  • La douleur provenant des organes pelviens peut irradier vers le dos.

Une douleur intense, apparue au plus tôt 24 heures avant une visite médicale et qualifiée de «douleur abdominale aiguë», nécessite souvent un traitement chirurgical.

Des tests soigneusement collectés sont essentiels pour un diagnostic correct, les tests supplémentaires doivent être réduits au strict minimum par manque de temps.

L'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) indique que la membrane muqueuse de la partie supérieure ou inférieure du tractus gastro-intestinal est endommagée.

Chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, le risque d’infection par le cytomégalovirus (CMV) augmente. Ce virus peut causer une gastrite hémorragique, une neutropénie, de la fièvre et une jaunisse.

L’œstrogénothérapie peut indiquer que l’adénome du foie, qui a tendance à saigner en raison d’une tumeur, est la cause de la douleur dans la partie supérieure de l’abdomen.

  • La douleur provoquée par la perforation de l'ulcère ou la rupture de l'anévrisme de l'aorte abdominale est soudaine.
  • B ul causée par une appendicite aiguë augmente en quelques heures.
  • La douleur des coliques biliaires disparaît après quelques heures.
  • La douleur dans la pancréatite aiguë est continue.

Les vomissements soulagent la douleur en cas de colique biliaire sans complication, mais ne soulagent pas les maladies inflammatoires de la vésicule biliaire et du pancréas.

Les patients atteints de péritonite sont pâles et agités, ont le visage en sueur et une respiration superficielle.

Lorsque les inflammations du péritoine sont obligées de rester immobiles (la douleur augmente au cours du mouvement). En règle générale, chez les patients présentant des symptômes péritonéaux, fièvre, respiration rapide (tachypnée), augmentation de la fréquence cardiaque (tachycardie) et hypotension artérielle (hypotension).

Les personnes âgées sous traitement et atteintes de maladies à réponse immunitaire débilitante (cirrhose du foie, insuffisance rénale chronique, diabète, SIDA) ne peuvent imaginer les symptômes typiques de la péritonite. En outre, les patients présentant une lésion de la moelle épinière peuvent ne pas réagir à la douleur. Contrairement aux patients atteints de péritonite, les patients atteints de colique rénale ou de colite ischémique, ils se comportent de manière agitée et changent souvent la position du corps.

La douleur abdominale à la droite du nombril passe immédiatement après le traitement - cela indique la possibilité d'une obstruction intestinale paralytique, d'un abcès, d'une cholécystite.

http://medgastrit.ru/%D0%B1%D0%BE%D0%BB%D1%8C-%D0%B2-%D0%B6%D0%B8%D0%B2%D0%BE1D82%82 % D0% B5-% D1% 81% D0% BF% D1% 80% D0% B0% D0% B2% D0% B0-% D0% BE0% D1% 82-% D0% BF% D1% 83% D0% BF% D0% BA% D0% B0-% D0% BF% D1% 80% D0% B8% D1% 87% D0% B8% D0% BD0% D1% 8B-% D0% B8 /

Ventre douloureux à droite du nombril

Syndrome douloureux - preuve de troubles dans le corps. Dans le même temps, un grand nombre de facteurs peuvent déclencher l'apparition de la douleur. L'inconfort peut varier en gravité, emplacement et durée. La douleur dans l'abdomen est l'une des raisons les plus fréquentes pour lesquelles les patients consultent un spécialiste. Des sensations désagréables dans la région ombilicale droite, à droite, signalent souvent le développement de pathologies graves dans divers systèmes humains et nécessitent des soins médicaux urgents. Dans le même temps, les manifestations cliniques du syndrome douloureux peuvent préétablir la cause de son apparition.

Ventre douloureux à droite du nombril

Causes de douleur dans la région ombilicale à droite

Diverticulite, processus tumoraux dans le système sexuel, digestif ou urinaire, endométriose, colite

Exacerbation de l'ulcère peptique, perforation de l'ulcère, rupture de l'anévrisme, mouvement du tartre dans le système urogénital

Iléus, varices des gros vaisseaux des organes abdominaux, constipation prolongée, entérite

La localisation des organes chez l'homme

Causes possibles de la douleur

Dans la cavité abdominale se trouvent les organes des systèmes digestif, excréteur et endocrinien. Par conséquent, la douleur est généralement causée par des troubles du travail de ces organes.

Dysfonctionnement intestinal

La douleur dans la région ombilicale est souvent causée par des pathologies des fonctions du système digestif. Dans plus de 20% à 25% des cas, la douleur chronique à l'abdomen résulte du syndrome du côlon irritable. Cette pathologie causée par des troubles psychosomatiques est exprimée par des attaques spastiques et un trouble des selles.

Attention! Ce syndrome est le plus souvent observé chez les personnes âgées de 25 à 40 ans. Les exacerbations de la maladie se produisent chez les patients à la suite d'expériences émotionnelles fortes, du stress et de la névrose.

Syndrome du côlon irritable

Les symptômes de la pathologie, en règle générale, sont aggravés après avoir mangé et semblent paroxystiques. La perturbation du bien-être persiste pendant 2 à 4 jours, après quoi l'état du patient commence à se normaliser progressivement.

Les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable, en plus de suivre un régime, doivent prendre les agents pharmacologiques suivants:

  • les antispasmodiques, qui permettent de mettre fin aux attaques spasmodiques et de réduire la douleur: mébévérine, papavérine, nyaspam;
  • laxatifs pour l'élimination de la constipation: Metamucil, citrucel, extrait de séné;
  • médicaments anti-diarrhéiques: Lopéramide, Imodium;
  • antidépresseurs nécessaires pour normaliser l’activité du système nerveux: amitriptyline, tsitalopram, imipramine.

La constipation chronique peut être l’une des causes de la douleur. Dans ce cas, l’inconfort résulte de la longue absence de selles et de l’accumulation de matières fécales dans l’intestin. En raison du contenu excessif de gaz dans le tube digestif, le patient ressent une sensation de ballonnement, de nausée et de douleur intense dans le nombril. Les symptômes de malaise disparaissent après la prise de laxatifs: Macrogol, Forlax, sel de Karlovy Vary, etc.

Échelle de fèces Bristol

Le développement de la colite ulcéreuse chez un patient peut entraîner une douleur intense dans la cavité abdominale, à droite du nombril. Cette maladie est de nature inflammatoire et se manifeste par la formation d’ulcérations et de zones nécrotiques dans l’intestin. La pathologie se développe sous l'action des facteurs provocants suivants:

  1. Mauvais régime, dans lequel le patient reçoit avec de la nourriture pas assez de fibres alimentaires et de fibres et de glucides en excès.
  2. Violation de la microflore intestinale, dysbactériose.
  3. Stress, stress mental constant.
  4. Constipation chronique
  5. Intoxication chimique grave.
  6. Mode de vie sédentaire.

La maladie se manifeste par des périodes d’exacerbations et de rémissions. Pendant la rechute, le patient présente une hyperthermie allant jusqu'à 38-38,5 ° C, une diarrhée avec un mélange de mucus ou de sang, des douleurs abdominales spasmodiques, des nausées et une faiblesse.

Colite ulcéreuse et maladie de Crohn

Lors du traitement de la colite, le patient doit suivre un régime alimentaire riche en protéines, vitamines et acides aminés. La pathologie pharmacothérapeutique inclut l’utilisation de médicaments à effet anti-inflammatoire et cicatrisant: Salofalk, Mekasol, Pentans.

Attention! L'absence de traitement contre la colite peut entraîner de graves lésions nécrotiques des tissus du côlon et l'apparition de néoplasmes malins.

Chez certains patients, une douleur dans la région ombilicale droite provoque une hernie du côlon. Une formation similaire est formée à la suite du déplacement d'une partie de l'intestin à travers les ouvertures élargies de la paroi abdominale.

Types de hernies abdominales

La hernie, en plus du syndrome de douleur exprimé, se manifeste également par d'autres symptômes:

  • inconfort en essayant de vider les entrailles;
  • vomissements, ce qui souvent n'apporte pas de soulagement;
  • l'apparition d'inclusions sanglantes dans les masses fécales;
  • hernie gonflement.

Pour enlever une hernie, la chirurgie est nécessaire. Dans la plupart des cas, la procédure est réalisée par laparoscopie.

Traitement de la hernie inguinale par laparoscopie

L'une des causes les plus courantes de douleur intense dans l'abdomen droit est l'inflammation de l'appendice, l'appendice du cæcum ressemblant à un ver. La maladie se manifeste par des manifestations cliniques prononcées:

  • une forte diminution de la pression artérielle, des vertiges, des évanouissements;
  • pâleur de la peau, sueurs froides;
  • douleur intense dans la région ombilicale, lorsque le processus inflammatoire se développe, le syndrome douloureux devient diffus;
  • vomissements, nausée grave;
  • abdomen aigu - la tension des muscles du péritoine à la suite d'un processus inflammatoire sévère.

Si vous identifiez des symptômes d'appendicite, il est urgent de demander de l'aide médicale. Vous ne devez prendre aucun analgésique ni aucun autre agent pharmacologique avant d'avoir consulté un médecin. Tous les médicaments peuvent altérer le tableau clinique de la maladie et compliquer le diagnostic.

Signes d'appendicite chez un adulte

Attention! L'appendicite est une pathologie grave nécessitant une intervention chirurgicale urgente. Le fait de ne pas fournir une assistance en temps voulu est lourd de conséquences pour le développement d'une péritonite - une inflammation du péritoine, qui s'accompagne d'un empoisonnement général du corps.

L'une des maladies les plus graves pouvant causer une douleur intense au côté droit de l'abdomen est une tumeur maligne. Avec un cancer du caecum ou du côlon ascendant, le patient présente un syndrome douloureux extrêmement intense, accompagné des symptômes suivants:

  • nausées et vomissements;
  • perte de poids rapide;
  • l'anémie;
  • manque d'appétit;
  • l'apparition de méléna - fèces avec du sang;
  • détérioration de l'état général: léthargie, faiblesse, somnolence.

Comment se développe le cancer de l'intestin

La principale méthode de traitement des cancers est la chirurgie et la chimiothérapie. En outre, pour améliorer l'efficacité de la thérapie attribuée au patient, une radiothérapie peut être prescrite. Le volume de l'opération est déterminé par l'emplacement de la tumeur, sa taille et la présence de métastases. Si nécessaire, le patient se voit prescrire des analgésiques: Tramadol, Nalbuphine, Butorphan.

Vidéo - Causes possibles de la douleur abdominale

Infections et invasions du tractus gastro-intestinal

Le processus infectieux est une autre cause de douleur abdominale. Les maladies les plus courantes du tractus gastro-intestinal sont la salmonellose, l’infection à rotavirus, l’eschérichiose, etc. Les maladies causées par des bactéries, des champignons ou des virus présentent des symptômes similaires:

  1. Douleur dans différentes parties de l'abdomen.
  2. Hyperthermie à 39-40 ° C, fièvre, frissons.
  3. Diarrhée 10 à 15 fois par jour, apparition de traînées sanglantes dans les selles.
  4. Soulagement répété de vomir, nausée constante.

La maladie se développe à la suite de la consommation d'eau bouillie, de produits de qualité inférieure ou non lavés, et du contact direct avec une personne malade.

Attention! Une infection intestinale peut entraîner une déshydratation rapide du corps, source de complications graves. Afin d'éviter que l'état du patient ne se détériore, il est nécessaire de consulter un médecin.

Symptômes d'infections gastro-intestinales

Ces maladies nécessitent un traitement médicamenteux suffisamment long. Le patient se voit prescrire les médicaments suivants:

  • antibiotiques: amoxicilline, doxycycline, cefabol, etc.;
  • absorbants qui suppriment les effets négatifs des toxines: Smecta, Polyphepanum, Attapulgite;
  • solutions de rehydron et de bégidron pour la normalisation de l'équilibre hydrique et électrolytique dans le corps;
  • Moyens pour stabiliser la microflore intestinale: Linex, Lactobacterin.

Dans certains cas, les invasions helminthiques provoquent de vives douleurs abdominales. Les helminthes peuvent blesser la paroi intestinale ou provoquer une obstruction de la lumière intestinale. Une telle maladie est accompagnée d’une diminution intense du poids du patient, d’une détérioration des cheveux et de la peau, de troubles du système nerveux et d’une augmentation de l’appétit. Avec l'apparition de symptômes similaires, il est nécessaire de passer une analyse de la présence de vers. Lors de la détection de vers dans les selles ou leurs larves dans un frottis, le médecin prescrit au patient les agents anthelminthiques suivants: Helmintox, Worm, Nemozol, etc.

Dysfonctionnement circulatoire

La rupture de la circulation sanguine dans les vaisseaux des organes abdominaux devient un facteur provocant provoquant une douleur sourde persistante dans l'abdomen. Le syndrome de la douleur dans la région ombilicale droite résulte du rétrécissement de la lumière des vaisseaux mésentériques.

Attention! Le mésentère est l’organe de liaison grâce auquel d’autres organes de la cavité abdominale sont fixés à la paroi postérieure de l’abdomen.

Quel est le mésentère

C'est avec ce ligament que l'intestin est en position verticale. Si le débit sanguin dans les vaisseaux mésentériques est altéré, la personne ressent des épisodes de douleur persistante, des troubles des selles et des troubles digestifs. Diagnostiquer la pathologie par ultrasons.

Le traitement du débit sanguin altéré dépend des facteurs qui ont provoqué le dysfonctionnement. Dans la thrombose vasculaire, il est démontré que les médicaments dissolvent un caillot qui perturbe le fonctionnement normal des artères et des veines: Purolaz, Streptokinase, Alteplaza, etc. Dans le cas du développement d'une sténose aortique, le patient subit une angioplastie, une opération qui permet au vaisseau de se dilater.

Pathologies du système urinaire

La lithiase urinaire est la cause la plus fréquente de douleur au côté droit de l'abdomen, causée par des pathologies du système urinaire. Il s’agit d’un processus pathologique au cours duquel des concrétions se forment dans les reins ou la vessie. Lorsque les calculs se déplacent le long des uretères, le patient ressent une douleur intense. Il peut être clairement localisé ou déversé.

Attention! Le mouvement du tartre le long des voies urinaires mène à une colique rénale, qui s'accompagne d'une attaque de douleur intense. Cette condition nécessite une attention médicale immédiate.

Le traitement de la lithiase urinaire consiste à suivre un régime et à prendre des médicaments:

  • analgésiques: papaverine, no-shpa, etc.;
  • anti-inflammatoire: Diclofenac, Indomethacin, Piroxicam;
  • analgésiques: Analgin, Baralgin, Tempalgin;
  • urolitiki: Urodan, Blemaren.

Causes de la douleur abdominale

Pathologie du système de reproduction chez la femme

Un certain nombre de raisons peuvent provoquer des douleurs abdominales au niveau du nombril uniquement chez les patientes. L'un des facteurs les plus courants de malaise est la douleur pendant la menstruation. Plus de 75% des femmes en âge de procréer apparaissent dans l'abdomen environ 2-3 jours avant le début de la menstruation. De tels symptômes ne sont le signe d'aucune pathologie, sauf s'ils sont accompagnés d'une augmentation des saignements ou d'une altération générale du bien-être.

La douleur normale pendant la menstruation est semblable à un spasme ou douloureuse et disparaît généralement 3 à 5 jours après le début de la menstruation. De plus, pendant cette période, le patient peut augmenter légèrement la température corporelle, apparaître une faiblesse et une somnolence, détériorer l'état de la peau.

En outre, les douleurs abdominales peuvent indiquer une grossesse extra-utérine. Le syndrome douloureux est généralement localisé au-dessus du pubis, mais il peut aussi irradier plus haut.

Une pathologie similaire se manifeste par les symptômes suivants:

  • douleurs abdominales sévères et crampes;
  • saignement des voies génitales;
  • baisse de la pression artérielle;
  • nausée

Attention! La grossesse extra-utérine peut rompre la trompe de Fallope. Afin d'éviter une telle complication, vous devez contacter immédiatement un gynécologue. Une telle pathologie à 9-12 semaines ou plus de gestation est particulièrement dangereuse.

Le syndrome de la douleur chez une femme peut également résulter d'un processus inflammatoire de l'utérus, des gonades ou des trompes de Fallope. Habituellement, ces troubles résultent de l'entrée de microorganismes pathogènes lors de rapports sexuels non protégés ou lors d'une infection des voies urinaires.

Le traitement de la cervicite, de l'urée, de la vaginite et d'autres processus inflammatoires consiste en l'utilisation d'antifongiques ou d'antibactériens: doxycycline, macropen, ofloxacine, etc.

Cervicite atteinte par le col de l'utérus

L'endométriose est une autre perturbation du système reproducteur qui entraîne des douleurs abdominales. Il s’agit d’une pathologie dans laquelle le tissu tapissant les parois de l’utérus se développe au-delà des limites de l’organe.

Les symptômes de l'endométriose comprennent les symptômes suivants:

  • pertes vaginales prolongées, durant plus de 8 à 12 jours;
  • douleur dans la région ombilicale, le bas de l'abdomen ou le vagin;
  • hyperthermie jusqu'à 37,5-38 ° C;
  • anémie, détérioration de l'état général, faiblesse;
  • céphalées et vertiges;
  • baisse de la pression artérielle;
  • fatigue
  • pâleur de la peau.

Pour arrêter le saignement, il est souvent nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale: le patient a un endomètre pathologiquement étendu. Après la procédure, on prescrit aux femmes des médicaments qui normalisent le travail de l'appareil reproducteur: tamoxifène, Duphaston, Marvelon, etc.

Diagnostic requis

En cas de syndrome de douleur intense ou de longue durée, vous devriez consulter un médecin. Pour identifier la cause de la douleur dans la région ombilicale, il est nécessaire d'effectuer un certain nombre de mesures de diagnostic. Les études permettent de déterminer la localisation de la pathologie et son étiologie. Les experts prescrivent les procédures suivantes au patient:

  • Échographie des reins et des organes abdominaux;
  • FGDS;
  • test général des selles, test de sang occulte;
  • analyse d'urine;
  • test sanguin général et biochimique.

Selon la nature de la pathologie révélée, on prescrit au patient une consultation d'un gastro-entérologue, d'un néphrologue, d'un gynécologue ou d'un spécialiste des maladies infectieuses.

Vidéo - Causes inattendues de la douleur abdominale

Premiers secours pour douleurs abdominales

Si vous ressentez une douleur intense dans la région ombilicale droite, vous devez immédiatement consulter un médecin. Avant l'arrivée de spécialistes, il est déconseillé de prendre des médicaments pharmacologiques car leur action peut altérer le tableau clinique de la maladie. Dans le cas d'un syndrome douloureux intense, une utilisation unique d'agents ayant un effet anesthésique et antispasmodique est autorisée: Papaverine, No-shpa, Drotavérine.

Papaverine suppositoires rectaux

Vous pouvez réduire l’inconfort en appliquant une compresse froide sur votre estomac. Vous pouvez tenir un sac de glace pour pas plus de 3 à 5 minutes. L'utilisation de coussins chauffants est interdite car ils peuvent accélérer la propagation du processus inflammatoire. Par exemple, dans le cas d'une appendicite, le patient peut développer une péritonite lorsque la zone touchée est chauffée.

Il existe de nombreuses causes pouvant causer des douleurs abdominales. Il est assez difficile de déterminer indépendamment la cause exacte de la maladie. En cas d'apparition d'un syndrome douloureux intense, il est nécessaire de consulter un spécialiste, car de telles conditions peuvent indiquer l'apparition de pathologies graves. La détection précoce de la pathologie permettra le traitement rapide de la maladie et préviendra l’apparition de complications.

http://stomach-info.ru/drugoe/drugie-bolezni/bolit-zhivot-sprava-ot-pupka.html

Quelle pourrait être la cause de la douleur du côté droit au nombril

Des douleurs abdominales peuvent survenir périodiquement, ce qui peut être dû à des processus chroniques. Ils ne représentent généralement pas une menace pour la vie humaine. Cependant, dans certaines situations, il est nécessaire de consulter un médecin d'urgence, par exemple s'il y a une douleur vive à la droite du nombril. Ce symptôme peut être le début du processus inflammatoire dans l'annexe, qui nécessitera une intervention chirurgicale.

Causes de douleurs abdominales à la droite du nombril

À droite du nombril se trouvent les organes suivants:

  • angle du côlon;
  • une partie de l'intestin grêle;
  • les uretères;
  • vésicule biliaire;
  • annexe - annexe.

La moitié des cas de douleur à la droite de la fosse ombilicale sont dus à divers troubles intestinaux. Ceux-ci incluent des infections, des problèmes fonctionnels, des lésions tissulaires ou des processus inflammatoires.

Entérite

Une autre maladie appelée grippe intestinale. Transmis par contact direct, mains sales. Si un membre de la famille tombe malade, tout le monde est rapidement infecté. La phase aiguë peut durer environ une semaine, puis tous les symptômes - douleurs abdominales, diarrhée aqueuse, vomissements - disparaissent. Une personne reste contagieuse pendant un certain temps - de 10 à 21 ans.

Si des impuretés sanguines apparaissent dans les matières fécales, la nature de l’entérite n’est probablement pas virale, il est nécessaire de vérifier l’état des intestins à l’hôpital par une échographie.

Les personnes âgées et les patients immunodéprimés souffrent d’infection virale. Décès fréquents.

Obstruction intestinale

Cela peut se produire sans raison apparente, en particulier chez les personnes qui ont déjà subi une opération dans la cavité abdominale - les adhérences après une inflammation peuvent entraîner une surextraction d'une partie de l'intestin - épaisse ou mince. Cet état est dangereux et nécessite un traitement chirurgical urgent. En cas de retard, le tissu peut se rompre et l'excrétion de matières fécales dans la cavité abdominale avec le développement ultérieur d'une péritonite.

Syndrome du côlon irritable

La maladie est plus fréquente chez les femmes. Facteurs de risque:

  • régime alimentaire;
  • repas irréguliers;
  • restauration rapide;
  • situations stressantes.

Le syndrome de l'intestin irritable se présente sous une forme chronique. Des remises avec l'aggravation ultérieure sont possibles.

Diverticulite

L'apparition de la maladie peut survenir à tout âge, le plus souvent chez les personnes âgées. Les diverticules sont un renflement de la forme en forme de sac dans le gros intestin. Contribuer à leur apparition:

  • flatulences;
  • constipation avec formation de calculs fécaux;
  • l'obésité;
  • nourriture principalement viande.

Si le temps ne vous aide pas, une rupture de la paroi, une hémorragie intestinale et une péritonite sont possibles.

Aggravation de l'ulcère peptique

La maladie se caractérise par des rémissions périodiques et des exacerbations. La gastrite non traitée provoque souvent des dommages à la membrane muqueuse de l'estomac et du duodénum. Une douleur sévère se produit lors de la perforation de l'ulcère et du début du saignement interne.

La cause la plus courante d'ulcère peptique est une mauvaise nutrition ou la bactérie Helicobacter pylori. Le vomissement de sang ou de matières fécales sombres est possible. Dans ce cas, la personne est opérée d'urgence et subit une opération.

La présence de pierres dans les reins

Avec le passage de la pierre dans l'uretère à droite, il y a une douleur insupportable, dans laquelle il est impossible de prendre une position confortable. Une équipe de médecins devrait être convoquée pour introduire des analgésiques et des agents qui dilatent et lubrifient la paroi interne de l'uretère, par exemple la glycérine. Les pierres de plus de 5 mm de diamètre sont dangereuses car elles peuvent bloquer complètement le passage de l'urine, ce qui entraîne une augmentation de la taille du pelvis rénal. La découverte prolongée de la pierre conduit à l'apparition d'une plaie de lit sur le mur de l'uretère, puis de ses perforations et de sa nécrose.

La cause de la douleur du côté droit peut être une pyélonéphrite ou une cystite. Cette affection est dangereuse en raison d'une obstruction des conduits, lorsque l'urine cesse de sortir du rein et irrite les parois de l'uretère et du bassin.

Appendicite

L'inflammation du caecum provoque une douleur aiguë. Si vous appuyez sur le ventre et le relâchez brusquement, la personne ressentira une douleur aiguë et poussera un cri. Cela signifie qu'il devrait être emmené à l'hôpital pour une intervention chirurgicale.

Les retards peuvent coûter la vie, car les modifications des tissus nécrotiques entraînent leur rupture, suivie par une fuite de pus dans la cavité abdominale, après quoi une personne commence à souffrir de péritonite et nécessite non seulement une opération, mais également un lavage abdominal complet avec une solution désinfectante avec placement de cathéter et réadaptation prolongée.

Chez l'homme, la douleur à la droite de la fosse ombilicale est le plus souvent causée par une inflammation de la prostate. La cause de la prostatite est une infection des voies urinaires. Le premier symptôme, qui indique le début de l'inflammation - la détérioration de l'écoulement de l'urine et la vidange incomplète de la vessie, entraînant un besoin fréquent d'aller aux toilettes.

Maladies féminines

La cause de douleurs abdominales au niveau du nombril chez les femmes peut être un processus inflammatoire des appendices dû à une hypothermie. Autres pathologies possibles:

  • tumeurs bénignes de l'utérus;
  • érosion cervicale;
  • l'endométriose;
  • tumeurs malignes de l'ovaire;
  • rupture ovarienne.

Une douleur aiguë nécessite un diagnostic et un traitement urgents.

Signes d'avertissement

De nombreux processus sont chroniques, ils nécessitent donc un traitement à long terme. Parfois, l'inflammation disparaît sans intervention médicale. Il doit être alerté et appeler une ambulance dans les cas suivants:

  • la température corporelle élevée a joint des douleurs dans l'estomac qui témoigne d'une inflammation croissante;
  • il y avait des vomissements avec du sang ou du contenu intestinal;
  • impuretés du sang dans les matières fécales;
  • peau pâle;
  • perte de conscience;
  • muscles abdominaux raidis;
  • hypotension artérielle;
  • une sueur gluante et froide apparut.

Avec de fortes douleurs, la personne essaie de prendre une position confortable sans bouger. Le plus souvent c'est la position de l'embryon.

Quel médecin contacter

En cas de douleur chronique d'intensité moyenne, ils consultent un médecin généraliste qui, après s'être entretenu avec le patient et l'avoir examiné au préalable, l'envoie se faire soigner par un spécialiste. En cas d'apparition aiguë de la maladie, le patient entre dans la salle d'urgence de la chirurgie, où les premiers cas d'urgence dangereux sont éliminés ou une opération est effectuée de manière urgente.

En cas d'appendicite, de péritonite, les médecins n'ont généralement pas le temps de procéder à un examen approfondi. Ils ne sont donc limités que par un examen par ultrasons, puis opérés.

Diagnostics

Pour le diagnostic en utilisant la méthode la plus rapide par laquelle ils visualisent les organes abdominaux - échographie. Si le patient se sent bien et peut tolérer la douleur, prenez des tests sanguins, de l'urine et des selles.

Le récit du patient, les conditions dans lesquelles la douleur est apparue pour la première fois, sa fréquence et son importance sont d’une grande importance pour le diagnostic. Avant le diagnostic, il est recommandé de ne pas utiliser d'analgésiques, car ils réduisent le seuil de sensibilité et rendent l'examen plus difficile. Si un médicament est utilisé, vous devez en informer le médecin.

Premiers secours

Si une personne ressent de la douleur après un festin et avec son amertume dans la bouche, il s'agit très probablement d'une attaque de cholécystite. Buvez de l'eau autant que possible et faites vomir. La cholécystite est une maladie chronique causée par un mauvais écoulement de la bile qui irrite les parois internes de la vessie. Après des vomissements artificiels, des médicaments anti-Shpa ou anti-inflammatoires qui soulagent la douleur aident.

Vous ne devez pas garder une personne à la maison pendant longtemps. Si son état ne s’améliore pas, le patient s’aggrave, son teint change, des signes d’intoxication apparaissent - maux de tête, nausées, vomissements, ce qui n’apporte aucun soulagement. Si les muscles de la paroi abdominale sont contractés mais que les gaz ne laissent pas partir, vous ne devez pas perdre de temps, sinon les chances de survie sont fortement réduites.

De nombreuses tumeurs malignes de l'intestin, de l'estomac et du duodénum ne se manifestent pas longtemps. Ils sont découverts par hasard lors de l'examen d'un patient si une autre maladie est suspectée, souvent lorsque des métastases existent déjà.

Méthodes de thérapie

Les infections gastro-intestinales sont traitées avec des médicaments antibactériens, tandis que des mesures sont prises pour réduire la toxicité dans le corps. Les toxines de certaines bactéries pathogènes peuvent endommager le tissu nerveux et provoquer des modifications organiques irréversibles de l'activité du système nerveux central. La solution saline est injectée par voie intraveineuse dans le sang, tandis que les sorbants sont utilisés par voie orale.

Pour libérer l'intestin des excréments, effectuez la procédure de lavement. Parfois, la cause de l'obstruction intestinale est l'invasion helminthique - un enchevêtrement de parasites bloque le passage des aliments. Dans ce cas, la décision est prise par le médecin - opérer ou traiter de manière conservatrice. Le plus souvent, les parasites sont extraits manuellement, puis le patient se voit prescrire un traitement antibiotique et antiparasitaire.

L'intervention chirurgicale est réalisée en cas de perforation de l'ulcère, de rupture des parois intestinales, d'appendicite et de péritonite. La pyélonéphrite sans obstruction est traitée avec des antibiotiques et des anti-inflammatoires. Un cathéter est parfois nécessaire pour éliminer l’urine accumulée dans le pelvis et réduire la pression sur les reins de l’intérieur.

En cas d'inflammation de la vésicule biliaire, une grève de la faim est montrée pendant 2 jours, tandis que le patient se voit prescrire des anti-inflammatoires, des analgésiques et des tisanes au cholagogue. Après une crise aiguë, un régime strict est suivi pendant un mois sans manger d’aliments gras et frits, ni d’aliments épicés, marinés et en conserve.

Lorsqu'une tumeur maligne est trouvée chez une personne, une opération est effectuée. Ceci est suivi par un cours de chimiothérapie et de radiothérapie. Si nécessaire, prescrire des analgésiques puissants. L'objectif du traitement est d'obtenir une rémission.

Mesures préventives

En cas de maladie chronique des organes internes au moins une fois par an, une échographie abdominale doit être réalisée pour contrôler l'état de santé. Certaines maladies auto-immunes étant cachées, il est presque impossible de les détecter sans que le patient se plaint. Il en va de même pour les tumeurs malignes.

Il est recommandé une fois par an de faire une prophylaxie antiparasitaire en utilisant des préparations à base de plantes ou en cueillant des herbes. Le cours dure au moins 21 jours.

L'infection peut être obtenue en buvant de l'eau sale, des légumes ou des fruits non lavés, ainsi que des aliments exotiques ou des œufs crus. Il est recommandé de laver les légumes ou les fruits achetés au magasin avec du savon et de l’eau avant de les utiliser.

Les personnes qui travaillent avec de l'argent par activité devraient se laver les mains plus souvent et ne pas se lécher les doigts lors du recalcul des factures. Dans les pays développés, des distributeurs automatiques de billets désinfectent les billets de banque en papier en les exposant à des températures élevées. Malheureusement, dans notre pays, il n’existe toujours pas de tels dispositifs. La santé est donc l’activité de la population elle-même.

http://nogostop.ru/zhivot/bolit-sprava-ot-pupka.html

Douleur abdominale à droite du nombril

✓ Article vérifié par un médecin

La douleur abdominale est l’un des types de douleur les plus courants, pouvant survenir isolément ou faire partie des symptômes pathologiques de certaines maladies. La douleur peut survenir des côtés, dans le bas de l'abdomen, dans la région épigastrique et abdominale. La douleur dans la région ombilicale est moins fréquente: d’en bas, dans la partie supérieure, sur le côté gauche ou à droite du nombril. Le plus grand danger est la douleur dans la partie droite de la région ombilicale, car ce symptôme peut indiquer des maladies graves, par exemple une inflammation de l'annexe.

Douleur abdominale à droite du nombril

Causes possibles

Dans le quadrant droit de l'abdomen se trouvent des parties de l'intestin (angle hépatique du gros intestin dans l'hypochondre droit, côlon ascendant sur le flanc droit, aveugle par un processus en forme de ver dans la région iliaque droite), l'intestin grêle occupe l'intégralité de la région ombilicale, appendice. Les organes internes de l'appareil reproducteur - les appendices de l'utérus - occupent les régions iliaques et gauche, voire supra-pubiennes. Par conséquent, les douleurs dans le côté droit de l'abdomen sont le plus souvent causées par des perturbations dans le travail de ces organes.

Causes possibles de douleur au nombril

Problèmes intestinaux

Environ 50% des pathologies dans lesquelles le patient se plaint de douleurs à la droite du nombril sont liées au fonctionnement de l'intestin. Celles-ci peuvent être les maladies suivantes:

  • syndrome de l'intestin irritable - trouble fonctionnel de l'intestin qui comporte des périodes de rémission et d'exacerbation et une évolution chronique (le diagnostic est posé si la fonction de l'intestin est perturbée pendant trois mois consécutifs et en l'absence de causes infectieuses ou organiques);
  • obstruction intestinale - état dans lequel le mouvement des aliments dans le tube digestif est perturbé et l'activité motrice des parois intestinales est interrompue;
  • colite - inflammation de la couche épithéliale externe des parois intestinales;
  • La diverticulite est un processus inflammatoire de l'intestin dans lequel des protrusions en forme de sacs ressemblant à des hernies se forment dans sa cavité.
  • L'entérite est une maladie caractérisée par une violation de l'absorption des nutriments par les parois de l'intestin grêle et une atrophie de la couche cellulaire des muqueuses.

Que peut être une douleur dangereuse dans le nombril?

Des erreurs de nutrition, une alimentation riche en sel et en produits chimiques, une violation de la microflore intestinale, le tabagisme et l’abus d’éthanol peuvent également provoquer l’apparition d’un syndrome douloureux sur le côté droit de la région ombilicale. Si un patient a récemment été traité avec des antibiotiques et d’autres médicaments à activité antibactérienne élevée, l’inconfort peut être une réaction indésirable au traitement.

Faites attention! Chez les femmes qui suivent souvent un régime et se limitent à la nutrition, ces douleurs peuvent être chroniques. Pour éviter cela, il est nécessaire d’adopter une approche responsable dans la préparation du régime. Le menu du jour doit comprendre de la viande et de la volaille (de préférence un agriculteur), du poisson, des œufs de poulet ou de caille, des fruits, des légumes verts, des noix, du lait et des baies.

Troubles circulatoires

L'emplacement des organes dans la cavité abdominale

Une mauvaise circulation sanguine peut également causer une douleur modérée à droite du nombril. Le plus souvent, cela se produit lorsque les vaisseaux mésentériques sont serrés. Le mésentère est un type de ligament qui relie l'arrière de la cavité abdominale à diverses parties du tube intestinal. Grâce à ce pli, l'intestin prend une position verticale et ne descend pas dans le bas de l'abdomen. Si le mouvement du sang à travers les vaisseaux qui recouvrent la surface du mésentère est perturbé, la personne ressent une douleur aigu-piquée d'intensité modérée. Parallèlement, d'autres symptômes peuvent survenir:

  • douleur intestinale;
  • difficulté à déféquer;
  • instabilité de la chaise.

La pathologie peut être détectée à l'aide d'un diagnostic par ultrasons.

Appendicite

Il est possible de suspecter une appendicite si le patient se plaint de douleurs au côté droit du nombril, qui augmentent avec la position du corps et ne partent pas avant 12 heures. L'appendicite est une pathologie chirurgicale grave dans laquelle se produit une inflammation de l'annexe (l'annexe, qui est un appendice du caecum). L'appendicite a des symptômes assez vifs et prononcés, mais la plupart des symptômes ne peuvent pas être qualifiés de spécifiques et caractéristiques de cette maladie particulière. Pour cette raison, les médecins interdisent de donner au patient des médicaments (en particulier des analgésiques) jusqu'à ce que la personne soit examinée. L'utilisation de n'importe quel médicament peut "ternir" le tableau clinique de la pathologie et compliquer la formulation d'un diagnostic précis.

Les symptômes de l'appendicite aiguë incluent:

  • le développement rapide de l'hypotension (y compris la réduction isolée de la pression artérielle);
  • maux de tête;
  • vomissements (le plus souvent célibataire) et nausée grave;
  • douleur au côté droit de l'abdomen, pouvant survenir près du nombril, dans la partie centrale, puis revêtir un caractère diffus;
  • sueurs froides;
  • tension des muscles abdominaux.

C'est important! Le traitement de l'appendicite est toujours chirurgical. Si vous ne retirez pas l'annexe inflammatoire à temps, l'exsudat purulent peut pénétrer dans la cavité abdominale et le sang, entraînant ainsi l'apparition d'une péritonite (inflammation des organes et des tissus du péritoine) et d'une septicémie.

Hernie intestinale

Le gonflement hernial est une autre cause possible de douleur chronique à l’anneau ombilical. Selon l'endroit, la douleur peut survenir du côté droit ou gauche. Une hernie est une saillie intestinale qui dépasse de son emplacement tout en maintenant l'intégrité des muqueuses tapissant la surface interne de l'intestin.

Dans certains cas, la douleur peut être causée par une hernie de l'anneau ombilical, mais cette pathologie chez l'adulte est extrêmement rare, car elle est généralement diagnostiquée et opérée chez les enfants (âgés de 5 à 7 ans).

Autres raisons

Ce symptôme peut se produire dans les maladies des reins, du pancréas et de la vésicule biliaire. Dans la cholécystite (inflammation de la vésicule biliaire), des picotements sur le côté droit du nombril sont l’un des premiers symptômes de la pathologie, après quoi d’autres symptômes caractéristiques commencent à se développer. Les pathologies suivantes peuvent être ajoutées à la liste des maladies pour lesquelles on peut ressentir une douleur du côté droit autour du nombril:

  • lésion ulcéreuse de la paroi intestinale ou de l'estomac;
  • la formation de calculs dans la vésicule biliaire (cholélithiase);
  • maladie du foie;
  • pathologie dans le fonctionnement du diaphragme.

Douleur abdominale

C'est important! Une lésion maligne de l'intestin grêle peut également présenter, parmi les symptômes, une sensibilité au nombril. Les douleurs à la fois sont lancinantes, ont un caractère chronique et s’aggravent en appuyant sur l’anneau ombilical. Pour exclure la possibilité d'un cancer, il est nécessaire de contacter un chirurgien oncologue.

Vidéo - Pourquoi ça fait mal sur le bas-ventre droit?

Causes de la douleur chez les femmes

Chez les femmes, ce type de douleur peut indiquer des maladies gynécologiques et des processus inflammatoires dans le système urogénital. Le plus commun d'entre eux est la pathologie de l'endomètre. Les médecins considèrent que l'endométriose est une maladie chronique qui ne peut pas être complètement guérie, mais il est possible d'arrêter la croissance pathologique et la division des cellules du tissu conjonctif. La maladie se caractérise par la croissance de la couche interne de l'utérus au-delà de l'organe.

La principale raison du développement de l'endométriose, les médecins pensent que la plupart des filles présentent des troubles hormonaux pendant la puberté.

Une autre pathologie hormonale est l'hyperplasie de l'endomètre. Avec cette maladie, la croissance pathologique de l'endomètre et son épaississement se produisent. Les symptômes de la maladie sont assez caractéristiques et le diagnostic ne pose généralement pas de problèmes.

Quelle est l'hyperplasie de l'endomètre

Les signes d'hyperplasie de l'endomètre comprennent:

  • saignements utérins, qui durent plus de 7 à 10 jours;
  • douleur dans le bas de l'abdomen et dans la région ombilicale du côté droit ou au-dessous;
  • montée en température à 37,8-38,3 °;
  • pâleur de la peau;
  • signes d'anémie;
  • maux de tête et vertiges;
  • abaisser la pression artérielle;
  • faiblesse et baisse des performances.

Dans la plupart des cas, il est possible d'arrêter le saignement de la maladie uniquement à l'aide d'un curetage, qui peut être utilisé à des fins de diagnostic. À l'aide d'un instrument chirurgical spécial (curette) ou d'un aspirateur, le médecin prélève la totalité de l'endomètre et envoie le matériel obtenu à l'examen histologique.

Les maladies suivantes peuvent également provoquer de légères douleurs de caractère tirant à droite de l'anneau ombilical:

  • fibromes ou fibromes utérins;
  • la cystite;
  • pyélonéphrite;
  • inflammation des ovaires ou des appendices;
  • glomérulonéphrite;
  • érosion cervicale.

Faites attention! Si, après le traitement de la maladie sous-jacente, la douleur ne disparaît pas ou ne s'aggrave pas, il est nécessaire de demander conseil à un oncologue afin d'éliminer la possibilité d'un cancer de l'appareil génital féminin.

Causes de crampes douloureuses à la droite de l'anneau ombilical

La douleur n'a pas toujours un caractère tirant, coupant ou perçant. Dans certaines maladies, il peut ressembler à des spasmes musculaires, qui résultent le plus souvent d'un rétrécissement des parois intestinales.

Ce symptôme se manifeste dans les pathologies suivantes:

  • la formation d'adhérences dans les intestins;
  • La maladie de Crohn est une pathologie chronique caractérisée par une inflammation granulomateuse de certaines parties du tractus gastro-intestinal.
  • colite ulcéreuse de type non spécifique avec signes de cicatrices;
  • mégacôlon - expansion et scellement des parois du côlon.

Les ballonnements, les flatulences et d'autres troubles dyspeptiques, qui résultent le plus souvent d'une alimentation excessive et de troubles des organes digestifs, peuvent également causer des crampes douloureuses, qui disparaissent après l'élimination d'un facteur négatif.

Symptômes de la maladie de Crohn

Pourquoi la douleur apparaît-elle à la droite du nombril chez les hommes?

La cause la plus probable de ce symptôme chez les hommes de tout âge est la prostatite. Il s'agit d'un processus inflammatoire qui affecte les tissus de la prostate, qui peut avoir une étiologie non infectieuse et infectieuse. La prostatite prend le plus souvent une évolution chronique avec des périodes d'exacerbation.

Les symptômes de la maladie sont généralement:

  • douleur pendant la miction et les rapports sexuels;
  • gonflement et gonflement du tissu de la prostate;
  • augmentation de la température par rapport aux indicateurs subfébriles;
  • besoin fréquent de vider la vessie.

En même temps que la prostatite, une autre pathologie de la prostate se produit souvent: l'adénome de la prostate. Dans un cours simple, le traitement de la pathologie peut être conservateur. Dans les cas plus graves, un traitement chirurgical est nécessaire.

Causes de la douleur sur le côté droit de l'abdomen

Diagnostic: qui contacter si ça fait mal à droite du nombril?

Avec l'apparition d'un tel symptôme est nécessaire, surtout si elle a un cours chronique et une intensité élevée, vous devez contacter les spécialistes suivants:

  • gastroentérologue;
  • proctologue;
  • un chirurgien;
  • oncologue;
  • gynécologue (pour les femmes).

S'il n'y a pas d'autres symptômes caractéristiques de certaines maladies chez le patient, l'examen peut être commencé en consultant un médecin généraliste qui procédera à un examen visuel, à la palpation de la région abdominale et à la collecte des antécédents médicaux.

Pour les douleurs abdominales, une consultation avec un médecin est nécessaire.

En fonction des résultats de l’examen initial, des méthodes d’examen supplémentaires, énumérées dans le tableau ci-dessous, seront attribuées au patient.

Efficacité et précision du résultat

http://med-explorer.ru/gastroenterologiya/simptomatika/bol-v-zhivote-sprava-ot-pupka.html

La douleur à la droite du nombril provoque chez les femmes

Une douleur abdominale dans la région du nombril indique un problème dans le corps humain. Les causes du processus pathologique peuvent être jugées par l'intensité et l'irradiation de sensations inconfortables. Les gastro-entérologues avertissent qu'il ne faut pas négliger une visite chez le médecin, même avec un syndrome de douleur légère. Il indique souvent le développement de maladies du tractus gastro-intestinal, des problèmes rénaux, la période d'incubation d'infections intestinales dangereuses. Un traitement opportun dans un hôpital vous permettra de commencer immédiatement le traitement et d’éviter les complications graves. Dans certains cas, il est utile de sauver la vie d’une personne.

Les causes les plus probables de la douleur

La cause la plus probable de la douleur autour du nombril est un processus en développement dans l'intestin grêle. La diminution de l'activité fonctionnelle de sa partie médiane provoque une violation de l'absorption des nutriments et des substances biologiquement actives, ce qui nuit à la santé humaine. La cause de l’inconfort peut être une maladie des organes situés à proximité immédiate du nombril:

  • les uretères;
  • les reins;
  • estomac;
  • intestin grêle.

Si nous considérons que de nombreuses maladies sont caractéristiques de tous les organes internes, il est alors impossible de déterminer la pathologie par nous-mêmes. Mais un diagnosticien expérimenté pour ce symptôme plutôt spécifique suggérera les causes les plus probables de la douleur. Ceux-ci comprennent:

  • formes aiguës de rétrécissement de la lumière de la partie centrale de l'intestin grêle;
  • troubles circulatoires dans les vaisseaux mésentériques qui fournissent du sang au jéjunum, forme aiguë et chronique;
  • inflammation dans la partie médiane de l'intestin grêle;
  • hernie ombilicale congénitale ou acquise, caractérisée par l'apparition d'une douleur résultant d'un stress ou d'une atteinte;
  • déficit enzymatique provoquant des troubles digestifs dans l'intestin grêle;
  • tumeurs bénignes ou malignes dans l'intestin;
  • entérocolite, généralement accompagnée de crampes douloureuses;
  • infections intestinales virales ou bactériennes;
  • syndrome du côlon irritable, qui provoque des modifications pathologiques de l'activité motrice de l'intestin d'étiologie fonctionnelle.

La maladie est caractérisée par son propre tableau clinique, qui inclut une douleur au nombril. Lorsque vous consultez un médecin, vous devez parler de tous les récents changements survenus dans le corps. Cela accélérera le diagnostic et vous permettra de créer rapidement un schéma thérapeutique.

Caractéristiques caractéristiques des sensations douloureuses

En règle générale, au stade initial du diagnostic, le gastro-entérologue demande au patient de décrire la douleur qui le dérange. La localisation de la gêne est importante, mais leur caractère est également très informatif. Et en combinaison avec d'autres symptômes, il aide le médecin à prescrire certains examens de laboratoire et d'instruments. Quels sont les traits caractéristiques de la douleur:

  • douloureux. Ils ressemblent à des douleurs provoquées par une forte pression, sont des signes d'entérite bactérienne ou virale;
  • coupe. La douleur aiguë, aggravée même avec une légère pression, est un symptôme dangereux d'inflammation du cæcum ou d'appendicite;
  • tirant. Les douleurs de crampes sont caractéristiques des intestins tordus;
  • fort Si vous ressentez une compaction lorsque vous appuyez sur le nombril, il peut s'agir d'une hernie ombilicale formée.
  • vaste. Lorsque les douleurs se propagent du nombril sur tout l’abdomen et s’accompagnent d’une hyperthermie, la suspicion se pose sur les diverticules (saillies en forme de poches) qui en résultent dans l’intestin.

Lors de l'examen, le gastro-entérologue interroge le patient sur la fréquence des sensations inconfortables. Il importe également de leur gravité et de leur dépendance à l’ingestion de nourriture.

Conseil: «Avec des douleurs fréquentes, ne retardez pas la visite chez un gastro-entérologue, car la perte d'absorption et le manque de composés bénéfiques entraînent une diminution de l'activité fonctionnelle de tous les systèmes de la vie humaine."

Maladies de l'intestin grêle

La violation de la perméabilité intestinale est une condition dangereuse qui, en l'absence d'intervention médicale, est souvent la cause du décès. La lumière de l'intestin grêle peut se rétrécir en raison des facteurs suivants:

  • mécanique - calculs biliaires, tumeurs malignes et bénignes, invasions helminthiques;
  • compression - la formation d'adhérences, inversion des intestins.

La symptomatologie est dominée par des crampes abdominales au nombril dont l'intensité augmente progressivement, puis diminue progressivement. Les gens souffrent de vomissements, soulagent peu leur condition et sont incapables de vider leurs intestins. Après une courte période, les symptômes négatifs disparaissent et le bien-être de la personne se dégrade:

  • la pression artérielle chute;
  • une fatigue sévère se développe;
  • rythme cardiaque contrarié.

Le patient a un besoin urgent d'hospitalisation et de chirurgie. Une intervention chirurgicale est souvent nécessaire lors du blocage des vaisseaux mésentériques avec des caillots sanguins provenant de la circulation systémique ou lorsqu'ils sont comprimés avec des tumeurs d'origines diverses.

Le rétrécissement des artères des intestins s'accompagne de douleurs atroces et crampes au niveau du nombril, qui diminuent avec la modification de la position du corps. Un syndrome douloureux d'une telle intensité se développe qu'il ne peut pas être arrêté même avec des injections de narcotiques. Une personne a des sueurs froides et collantes, des vomissements et de la diarrhée. Au cours de la journée, la mort des récepteurs nerveux de l'intestin grêle se produit.

Recommandation: «Si une personne souffrant de maladies du système cardiovasculaire développe des douleurs dans la région du nombril, la probabilité de rétrécissement de la lumière des vaisseaux mésentériques par un thrombus détaché est élevée."

Troubles circulatoires dans les intestins

L'ischémie intestinale chronique résulte d'une aortoartérite ou d'une athérosclérose non spécifiques du cerveau. Le syndrome douloureux se caractérise par la propagation de la douleur liée aux crampes du nombril à la région épigastrique environ une demi-heure après avoir mangé. Pour faciliter l'état du patient, une seule dose de nitroglycérine est recommandée. En l'absence de traitement médicamenteux, la pathologie évolue rapidement, de tels symptômes de troubles circulatoires se développent:

  • perte de poids importante;
  • formation excessive de gaz - distension abdominale, sensation de distension, constipation, alternant avec diarrhée fréquente.

La maladie répond bien au traitement avec des médicaments pharmacologiques au stade initial du cours. Par conséquent, même avec un syndrome de douleur peu prononcé dans la région du nombril, vous devez immédiatement prendre rendez-vous avec un gastro-entérologue.

Carence en enzyme

La douleur survient dans la région ombilicale en raison d'entéropathies déficientes en enzymes. Ces maladies se développent à la suite d'une production insuffisante d'enzymes digestives. La pathologie a une origine congénitale ou acquise et devient la cause d'une digestion pariétale défectueuse. La symptomatologie des entéropathies déficientes en enzymes se manifeste par l'intolérance d'un produit alimentaire donné.

Le danger de ces maladies réside dans l’absence de diagnostic opportun chez les enfants qui commencent à prendre du retard dans leur développement mental et physique. Les symptômes suivants sont caractéristiques de l’entéropathie:

  • augmentation de la formation de gaz;
  • la diarrhée, au cours de laquelle des masses fécales contenant des portions d'aliments non digérés sont libérées;
  • nausée entraînant des vomissements.

Les douleurs coupantes du nombril ne peuvent être éliminées qu'avec leur cause. On montre aux patients un traitement complet contre l’entéropathie - l’exclusion du régime alimentaire des aliments qui provoquent le développement de pathologies et la prise de préparations enzymatiques.

Maladies oncologiques

Si la douleur apparue un jour devient déjà le compagnon familier d'une personne, alors cela indique un processus pathologique chronique grave. Apparition de fatigue, troubles digestifs et de motilité, élévation rapide de la température - signes de tumeurs malignes de localisation différente. Une maladie oncologique du petit intestin appartient aux pathologies rarement diagnostiquées. Ses principaux symptômes sont:

  • crampes sévères dans la région ombilicale;
  • des nausées et des éructations;
  • brûlures d'estomac, grondements dans l'estomac;
  • la diarrhée

Les signes caractéristiques de cancer formés incluent la libération de selles goudronneuses et une anémie ferriprive en développement rapide. Le traitement de la maladie consiste en une intervention chirurgicale immédiate et une chimiothérapie ultérieure.

Syndrome du côlon irritable

Avec le développement de cette maladie fonctionnelle, une violation de la motilité gastro-intestinale se produit, la digestion est perturbée, des douleurs apparaissent autour du nombril, ressemblant à des contractions. La maladie est plus caractéristique chez la femme et résulte de troubles neurologiques et d'une mauvaise alimentation. L'inconfort parombal est accompagné d'une constipation chronique ou d'une diarrhée avec la libération de masses fécales muqueuses. La pathologie se manifeste cycliquement:

  • le matin, la personne souffre de douleurs coupantes paroxystiques;
  • dans l'après-midi, brûlures d'estomac, éructations, bouillonnements et grondements d'estomac.

À partir du nombril, les douleurs affluent vers le côté droit et la région épigastrique. En règle générale, après le dîner, les symptômes pathologiques ne gênent pas la personne et, le matin, tout recommence. La maladie réduit considérablement la qualité de la vie humaine et nécessite donc un traitement dans le strict respect de toutes les recommandations médicales.

Autres maladies intestinales

Une douleur rare dans le nombril, dont les causes sont une consommation excessive d'aliments banals ou banale, indique les processus pathologiques se produisant dans le corps. L'intestin humain remplit de nombreuses fonctions: il assimile les substances nutritives et les substances biologiquement actives, digère les aliments et constitue une barrière microbiologique. Il n'est pas étonnant que sous certaines charges cet organe majeur du système digestif soit défaillant.

Colite ulcéreuse

La maladie se caractérise par de multiples causes de développement conduisant à la formation de foyers nécrotiques et ulcératifs sur la membrane muqueuse de l'intestin grêle. Les principaux symptômes de la maladie comprennent:

  • l'apparition de douleurs abdominales;
  • détection des impuretés du sang dans les selles liquides.

Si la maladie sous-jacente (perforation intestinale, obstruction intestinale) survient avec des complications, la gravité de la douleur augmente et une hyperthermie apparaît. Dans le cours chronique du processus pathologique, la température corporelle ne dépasse pas les valeurs subfébriles. Le patient souffre d'une fausse envie de déféquer et d'une distension abdominale. Lors de l'examen d'un patient, le diagnostic différentiel est nécessairement réalisé à l'aide de méthodes endoscopiques et radiologiques.

La maladie de Crohn

C'est le deuxième nom pour l'entérite granulomateuse, qui peut toucher souvent différentes parties de l'intestin, en particulier l'iléon. La pathologie s'exprime dans le processus inflammatoire qui survient chez les personnes présentant une prédisposition génétique à une réponse immunitaire altérée aux infections intestinales concomitantes. L'intoxication développée provoque les symptômes suivants chez l'homme:

Les complications dangereuses de la maladie de Crohn comprennent la perforation de l'intestin, le mégacôlon toxique et la fistule dans la vessie. La pathologie est difficile à traiter et nécessite l'utilisation constante de médicaments pharmacologiques.

Mésandénite

La douleur autour du nombril peut survenir après la pénétration d'agents infectieux viraux ou bactériens dans le corps humain. Cela provoque le développement du processus inflammatoire dans les ganglions lymphatiques mésentériques. La pathologie se manifeste sous les effets négatifs de tels microorganismes:

  • mycobactéries tuberculeuses;
  • Shigella;
  • Klebsiella;
  • salmonelle;
  • staphylocoque;
  • les entérovirus;
  • adénovirus.

La maladie se caractérise par une forte douleur paroxystique près du nombril, accompagnée de symptômes d'intoxication générale du corps. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les antibiotiques à large spectre sont utilisés pour soulager l'inflammation et détruire les agents pathogènes infectieux.

Recommandation: «La douleur au nombril est particulièrement dangereuse chez les jeunes enfants. Leur immunité n'est pas encore complètement formée et la perméabilité des vaisseaux sanguins est assez élevée. Tout cela contribue à la progression rapide des pathologies. Si un enfant se plaint de douleurs, il devrait immédiatement consulter un médecin. "

Symptômes et causes de la douleur

La douleur est probablement due à la libération de médiateurs gastro-intestinaux du muscle lisse. La douleur viscérale est enregistrée par le patient sur la ligne médiane du corps, tandis que la douleur somatique est localisée dans la projection latérale de la surface de l'abdomen.

Il existe des exemples de la même maladie initialement source de douleurs viscérales et somatiques. La douleur aiguë de l'appendicite commence dans la partie supérieure de l'abdomen et descend vers la cuisse droite après quelques heures.

En outre, la douleur dans la cholécystite aiguë est d'abord ressentie dans le haut de l'abdomen, puis dans le côté droit, autour des côtes - à l'interface du péritoine de la vessie.

Dans la pratique quotidienne, une gêne ou une douleur abdominale est un symptôme très courant. Il est nécessaire de savoir s'il existe des intervalles entre les épisodes de douleur associés aux heures, aux jours, aux semaines ou aux mois. En outre, il est nécessaire de connaître les circonstances de l'apparition de la douleur et la détérioration des facteurs et d'atténuer cette maladie. Ceci est particulièrement important pour établir le lien entre la douleur et les facteurs suivants:

La douleur survient la nuit et le réveil du patient est le plus souvent causé par des maladies organiques et non par la fonctionnalité du tractus gastro-intestinal.

Diagnostic de la maladie

Pour le diagnostic différentiel des causes des réactions douloureuses, il est important de déterminer le lieu de la douleur. En règle générale, les douleurs abdominales supérieures droites trouvent leur origine dans la pathologie du foie et des voies biliaires, moins souvent dans la pathologie de l'intestin ou de l'estomac.

  1. La douleur dans le quadrant gauche de l'abdomen montre la maladie la plus courante du pancréas, mais peut aussi être le symptôme d'un ulcère, d'une courbure localisée, de maladies gastriques, de la rate (tumeur, hématome, crise cardiaque), d'un gonflement du gaz de flexion splénique du côlon, d'une pleurésie gauche ou de processus pathologiques se produisant rein ou espace périrénal.
  2. La douleur est ressentie autour du nombril lui-même - il provient d'une maladie de l'intestin grêle et est très rarement le résultat d'une irradiation causée par une douleur thoracique. Si des douleurs gastriques accompagnent le bas-ventre, accompagnées de diarrhée, alors ce symptôme doit être considéré comme dominant.
  3. Les habitudes intestinales anormales, la présence de sang dans les selles ou le mucus dirigent leur attention sur les maladies du rectum et du côlon sigmoïde. Dans ces cas, il est important d'examiner l'anus et le rectum avec un doigt (examen rectal numérique).
  4. Des mictions fréquentes et douloureuses (dysurie), une hématurie et des douleurs dans la région sus-pubienne ou lombaire indiquent des modifications de l'origine urologique.

Les femmes ressentent souvent des douleurs à l'abdomen, il est important de prendre en compte le substrat gynécologique, qui doit être pris en compte, ainsi que des informations sur les règles, l'ovulation et l'activité sexuelle.

La puanteur de la bouche peut être vaincue >>

Les douleurs abdominales peuvent être causées par une grossesse extra-utérine, une maladie du kyste de l'ovaire, des abcès et une inflammation des trompes de Fallope et de leurs annexes.

La diarrhée aqueuse suggère une inflammation du tractus gastro-intestinal, tandis que la diarrhée sanglante est un symptôme de maladies inflammatoires non spécifiques, d'entérite ischémique ou d'une infection bactérienne.

L'arrêt des matières fécales est un symptôme d'obstruction mécanique de l'intestin, ainsi que de maladies inflammatoires provoquant une obstruction intestinale.

Le doming de la paroi abdominale est un symptôme à la fois d’une obstruction mécanique et d’une obstruction paralytique. Cela se produit également en cas d'accumulation de liquide dans la cavité abdominale (ascite).

  • La douleur provient de la vésicule biliaire (calculs, hydropisie, empyème) irradiant dans l'épaule droite.
  • La douleur dans les zones rénales survient généralement dans la région lombaire et irradie à l'aine, aux testicules ou aux cuisses.
  • La douleur dans la néphrite aiguë ou l'obstruction de l'uretère pelvien est généralement ressentie dans la région de l'angle ou du côté thoracique vertébral et beaucoup moins souvent dans la partie supérieure de l'abdomen.
  • Dans les cas d'inflammation de la paroi de la vessie et de la plèvre, la douleur se propage à la surface latérale de l'abdomen et de l'épaule.
  • La douleur provenant des organes pelviens peut irradier vers le dos.

Une douleur intense, apparue au plus tôt 24 heures avant une visite médicale et qualifiée de «douleur abdominale aiguë», nécessite souvent un traitement chirurgical.

Des tests soigneusement collectés sont essentiels pour un diagnostic correct, les tests supplémentaires doivent être réduits au strict minimum par manque de temps.

L'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) indique que la membrane muqueuse de la partie supérieure ou inférieure du tractus gastro-intestinal est endommagée.

Chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, le risque d’infection par le cytomégalovirus (CMV) augmente. Ce virus peut causer une gastrite hémorragique, une neutropénie, de la fièvre et une jaunisse.

L’œstrogénothérapie peut indiquer que l’adénome du foie, qui a tendance à saigner en raison d’une tumeur, est la cause de la douleur dans la partie supérieure de l’abdomen.

  • La douleur provoquée par la perforation de l'ulcère ou la rupture de l'anévrisme de l'aorte abdominale est soudaine.
  • La douleur causée par une appendicite aiguë augmente en quelques heures.
  • La douleur des coliques biliaires disparaît après quelques heures.
  • La douleur dans la pancréatite aiguë est continue.

Les vomissements soulagent la douleur en cas de colique biliaire sans complication, mais ne soulagent pas les maladies inflammatoires de la vésicule biliaire et du pancréas.

Les patients atteints de péritonite sont pâles et agités, ont le visage en sueur et une respiration superficielle.

Lorsque les inflammations du péritoine sont obligées de rester immobiles (la douleur augmente au cours du mouvement). En règle générale, chez les patients présentant des symptômes péritonéaux, fièvre, respiration rapide (tachypnée), augmentation de la fréquence cardiaque (tachycardie) et hypotension artérielle (hypotension).

Les personnes âgées sous traitement et atteintes de maladies à réponse immunitaire débilitante (cirrhose du foie, insuffisance rénale chronique, diabète, SIDA) ne peuvent imaginer les symptômes typiques de la péritonite. En outre, les patients présentant une lésion de la moelle épinière peuvent ne pas réagir à la douleur. Contrairement aux patients atteints de péritonite, les patients atteints de colique rénale ou de colite ischémique, ils se comportent de manière agitée et changent souvent la position du corps.

La douleur abdominale à la droite du nombril passe immédiatement après le traitement - cela indique la possibilité d'une obstruction intestinale paralytique, d'un abcès, d'une cholécystite.

Ce qui pourrait être malade là-bas

Les maladies suivantes de l'intestin grêle sont diagnostiquées chez des patients qui s'adressent aux gastro-entérologues avec une plainte de douleur dans la région ombilicale:

  • Syndrome du côlon irritable (SII), symptômes supplémentaires - ballonnements, crampes, flatulences, constipation, "moutons" ou selles molles, sensation de vidange incomplète après une défécation. Les patients attentifs, entre autres signes, rappellent également la douleur, l'anxiété et la dépression.
  • Entérocolite (inflammation de l'intestin grêle). En plus des troubles caractéristiques du tractus gastro-intestinal avec diarrhée, distension après avoir mangé, nausée, manque d'appétit. Dans la forme aiguë, les symptômes d'intoxication, la fièvre, la plaque sur la langue sont également notés, et dans la forme chronique, la perte de poids est notée.
  • Obstruction intestinale (due à des processus adhésifs, un néoplasme ou une hernie).
  • Cancer (une tumeur maligne est déterminée par des symptômes de nature locale, des troubles dyspeptiques et des douleurs spasmodiques au niveau du nombril).
  • Ischémie de l'intestin (troubles circulatoires à l'arrière-plan de la défaite des vaisseaux mésentériques).
  • Déficit en enzymes (un déficit en enzymes conduit à une dyspepsie lorsqu'une personne souffre de brûlures d'estomac, d'éructations, de constipation ou de diarrhée). Et aussi il y a l'obésité chronique, les infections gastro-intestinales, les crampes d'estomac - sont ressentis dans le côté gauche d'en haut.
  • Hernie ombilicale (le symptôme principal est des ballonnements près du nombril, la grossesse devient une cause fréquente de protrusion). La douleur, la constipation et les nausées apparaissent aux derniers stades de la maladie.
  • Jéjunite (l'inflammation s'accompagne d'un certain nombre de troubles - motilité, digestion et absorption des aliments, ainsi que développement excessif d'une microflore pathogène).

Douleur à droite du nombril

Ce symptôme est considéré comme caractéristique de la hernie ombilicale, de l’obstruction intestinale et des maladies inflammatoires du corps quand une personne souffre de crises de crampes. Le tableau ci-dessous décrit d'autres causes de sensations malsaines du côté droit du nombril.

Les autres raisons qui ne concernent que les femmes sont les suivantes:

  • Le cycle menstruel (un symptôme désagréable apparaît trois jours avant le début de la menstruation).
  • Grossesse extra-utérine.
  • Inflammation dans les organes reproducteurs.

Douleur dans le côté droit au niveau du nombril (si elle donne dans le dos ou la jambe) - un signe de violation du rein droit, de la vésicule biliaire avec des conduits ou du pancréas. Avec ce symptôme, l'ulcère duodénal et la duodénite sont également diagnostiqués. L'apparition de douleurs dans la zone immédiatement après avoir mangé indique un problème d'estomac.

Douleur à gauche du nombril

Dans cette partie de l'abdomen se trouvent les intestins, la rate, l'uretère, les reins, le corps et la queue du pancréas, la trompe de Fallope avec l'ovaire. Les troubles fonctionnels de ces organes provoquent des souffrances, qui se traduisent par une douleur aiguë, chronique, paroxystique, coupante ou lancinante à la gauche du nombril.

Diagnostic d'une maladie intestinale (diverticulite, obstruction, hernie, SCI, cancer, torsion gastrique, intoxication alimentaire) et de plusieurs autres conditions:

  • Kyste ovarien (la douleur s'étend jusqu'aux cuisses).
  • Constipation (accompagnée de ballonnements et de perte de poids).
  • La maladie de Crohn.
  • Grossesse extra-utérine (douleur aiguë dans le bas-ventre gauche, saignements vaginaux, vertiges).
  • Endométriose.
  • Infection des reins (symptômes additionnels - manque d'appétit, perte de poids, œdème du bas-ventre gauche, transpiration).
  • Inversion du côlon sigmoïde.
  • Diarrhée (crampes douloureuses, sons forts dans les intestins).
  • Anévrismes de l'aorte abdominale (pâleur de la peau, baisse de la pression artérielle).
  • Calculs rénaux (vomissements, douleur enveloppante s'étendant sur tout l'abdomen ou du bas du dos à l'aine, chez l'homme jusqu'au pénis).
  • Pneumonie (toux avec expectorations brunes ou jaunes, fièvre).
  • Cancer du pancréas (perte de poids, jaunisse, pas d'appétit).

Douleur au-dessus du nombril

Dans la partie supérieure de l'abdomen se trouvent l'estomac et la division du duodénum 12. La défaite de ces organes, ainsi que des aliments trop gras, trop gras et trop nutritifs, provoquent des sensations douloureuses au-dessus du nombril.

Douleur sous le nombril

Le bas-ventre de la femme est douloureux à cause de la menstruation (rupture des follicules et libération d'œufs), de kystes ou d'un annexis (inflammation) aigu des appendices. Le syndrome douloureux chez l’adulte est un symptôme des états pathologiques suivants:

  • La cystite
  • Ishuria.
  • Pyélonéphrite aiguë.
  • Pierre dans la vessie.
  • Obstruction intestinale.
  • Perforation des diverticules sigmoïdes.
  • Tumeurs cancéreuses.
  • Hernie étranglée.

Est-ce que l'estomac me fait mal sous le nombril et chez le bébé? Le plus souvent, cela est dû à une colique intestinale, une cystite.

Douleur à la pression

La palpation de l'abdomen par un médecin révèle des hernies, des tumeurs et des organes dans lesquels la douleur est localisée. Si la souffrance est douloureuse au toucher, la péritonite est souvent diagnostiquée - inflammation des feuilles viscérales et pariétales du péritoine. Une douleur à la pression sur le nombril indique les conditions pathologiques décrites dans le tableau ci-dessous.

Fait mal autour du nombril

Chez les hommes, la douleur survient pour les raisons suivantes:

  • Prostatite chronique.
  • Diverticulose
  • Miction difficile.
  • Megacolon (si une malformation congénitale est l'immaturité de l'appareil innovant du gros intestin, acquis - la présence d'une tumeur ou d'un rétrécissement cicatriciel).

Causes chez les enfants:

  • Le développement rapide ou inadéquat du tube digestif.
  • Inversion de l'intestin.
  • Troubles de l'alimentation (des coliques surviennent).
  • Infestation de vers, lorsque le parasite devient beaucoup.

Chez la femme, la douleur provoque des maladies des organes reproducteurs ou du système urinaire:

  • Endométriose.
  • La cystite
  • Inflammation dans la région pelvienne.
  • Fibrome ou cancer de l'utérus.

Diagnostic précis

En cas de saignement utérin, une ambulance conduit les femmes à la table d'opération et, dans tous les autres cas, les patientes sont d'abord examinées. L'algorithme de diagnostic comprend plusieurs étapes:

  • Lors de l'admission initiale, le gastro-entérologue pose de nombreuses questions, parfois uniquement sur la base des antécédents, un traitement est prescrit et la personne récupère. Le gynécologue s'intéresse à la façon dont passent les cycles menstruels.
  • Un examen simple (expressions faciales, nature de l'inhalation et de l'expiration, position du corps sur le canapé, le patient toussant). À ce stade, une irritation du péritoine est détectée.
  • Palpation profonde - une méthode d'étude des organes internes. Par exemple, il détecte une vésicule biliaire élargie.
  • Percussion - tapoter l'abdomen et analyser les sons. Une telle technique est toujours utilisée en cas de suspicion de péritonite, lorsque des pressions brutes apportent aux patients des souffrances inutiles.
  • Un gastro-entérologue effectue un examen rectal, un gynécologue est un vaginal. Ainsi, on diagnostique une appendicite, une diverticulite et des maladies féminines.
  • Un test sanguin (la leucocytose survient lors de la perforation d'organes creux, d'une pancréatite ou d'une cholécystite aiguë, d'un infarctus intestinal), le contenu en globules rouges a également son importance.
  • Définition de BUN, glucose, plasma et bilirubine.
  • Analyse d'urine et hématocrite (confirmez ou excluez les infections des voies urinaires et des reins, diabète sucré).
  • Radiographie de l'abdomen.
  • Le passage de l'agent de contraste dans le tube digestif. Permet d'identifier les pathologies suivantes: gastrite, duodénite, ainsi que l'obstruction, le rétrécissement et l'atrésie de l'intestin, la colite.
  • Laparocentèse (ponction de la paroi antérieure du péritoine). La manipulation détecte ou exclut la présence de contenus pathologiques (sang, bile, exsudat, gaz).
  • Échographie, CT (tomodensitométrie) ou laparoscopie.
  • Scintigraphie (diagnostic radionucléide).

A un certain stade de la recherche, une personne ressent une douleur à l'abdomen.

Douleur pendant la grossesse

Au premier trimestre, l'utérus se développe, les ligaments avec lesquels il est attaché dans la cavité pelvienne sont étirés. Ces changements naturels dans le corps de la femme pendant la grossesse sont accompagnés d’une légère douleur. Cela ne devrait pas susciter d'inquiétude ni au premier trimestre, ni au cours du dernier, lorsque de telles sensations deviennent des signes avant-coureurs du premier entraînement, puis des combats pour la naissance. Pire, si en même temps il y a un saignement, alors ce sont des signes des conditions suivantes:

  • La menace de fausse couche.
  • Décollement prématuré du chorion ou du placenta.
  • Grossesse extra-utérine.

Le syndrome douloureux avec saignement après un rapport sexuel est un signe de cervicite ou d’érosion cervicale.

Des sensations malsaines dans l'abdomen surviennent également lors d'examens obstétricaux difficiles, après quoi l'utérus devient excitable et devient tonique. Cet état de l'organe est déterminé par la palpation ou par le capteur de l'appareil à ultrasons, ainsi que par la douleur ressentie lors de l'examen vaginal.

Hypertonus

Chez les femmes enceintes émotionnellement instables, un état appelé la période préliminaire pathologique se rapproche de l'accouchement. Le symptôme de l'hypertonus n'entraîne pas le travail, mais est plutôt épuisant. Il s’agit parfois de crampes répétitives dans le bas de l’abdomen et dans le bas du dos (sévères et ne disparaissant pas longtemps). Le supplice qui dure 6, 24 ou 48 heures se termine souvent par des complications:

  • Évacuation précoce de l'eau.
  • Faiblesse du travail.
  • Hypoxie du foetus.

La douleur de la grossesse est dangereuse quand il y a une bosse constrictive à l'intérieur, ainsi que dans les cas suivants:

  • Il tire, crampe ou fait mal.
  • Se produit le soir, au repos, après un léger effort physique.

Quand appeler un docteur

La fièvre et une légère douleur à l'estomac sont une raison pour appeler le thérapeute à la maison. La raison de l'arrivée d'une ambulance est une douleur intense et atroce, qui s'accompagne des symptômes supplémentaires suivants:

  • Muscles tendus de la paroi abdominale.
  • Retarder la miction.
  • Sang dans les vomissures, les matières fécales, l'urine.
  • Excreta en noir.
  • Température 38 ° C et plus.
  • Saignements utérins.

En attendant l’arrivée d’une ambulance, vous ne devez prendre aucun médicament, appliquer des coussins chauffants, manger et boire. Il est préférable de se coucher dans une position confortable et de ne pas faire de mouvements brusques.

Comment et quand puis-je prendre la douleur

Aucun médicament ne doit être pris si le syndrome douloureux survenu dans l'abdomen se caractérise par une douleur aiguë, soudaine, croissante et également accompagnée de vomissements. Sans consulter un médecin, l'auto-traitement n'est autorisé que pour les personnes qui savent exactement ce qui est malade depuis longtemps.

Avec un diagnostic d'inflammation de la vésicule biliaire, cholécystite, pancréatite, le médicament recommande les remèdes suivants pour la douleur:

  • Eau minérale chaude et alcaline (Essentuki, Borjomi).
  • No-shpa (1-2 comprimés).
  • Teinture à la menthe (20-30 gouttes).
  • Cholérétique (Allohol, Hologon, Holenzyme, Olimetin).

Diagnostic d'ulcère gastrique ou duodénal:

  • Eau minérale alcaline chauffée (Essentuki numéro 4, Borjomi).
  • Lait et demi c. À thé de bicarbonate de soude.
  • Almagel (1 des. L.).

Avec maladie de calculs biliaires ou épisodes de coliques hépatiques:

  • Nitroglycérine (1 comprimé sous la langue).
  • No-shpa (1-2 tables.).

La douleur autour du nombril passe après avoir pris les remèdes suivants:

  • Analgin ou Baralgin (1 tab.).
  • Papaverine ou No-shpa (1-2 tables.).
  • Teinture de valériane ou d’agripaume (recommandée en cas de surexcitation nerveuse), 25-30 gouttes.
  • Enema chaud avec une décoction de camomille.

Causes possibles de la douleur

Dans la cavité abdominale se trouvent les organes des systèmes digestif, excréteur et endocrinien. Par conséquent, la douleur est généralement causée par des troubles du travail de ces organes.

Dysfonctionnement intestinal

La douleur dans la région ombilicale est souvent causée par des pathologies des fonctions du système digestif. Dans plus de 20% à 25% des cas, la douleur chronique à l'abdomen résulte du syndrome du côlon irritable. Cette pathologie causée par des troubles psychosomatiques est exprimée par des attaques spastiques et un trouble des selles.

Attention! Ce syndrome est le plus souvent observé chez les personnes âgées de 25 à 40 ans. Les exacerbations de la maladie se produisent chez les patients à la suite d'expériences émotionnelles fortes, du stress et de la névrose.

Les symptômes de la pathologie, en règle générale, sont aggravés après avoir mangé et semblent paroxystiques. La perturbation du bien-être persiste pendant 2 à 4 jours, après quoi l'état du patient commence à se normaliser progressivement.

Les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable, en plus de suivre un régime, doivent prendre les agents pharmacologiques suivants:

  • les antispasmodiques, qui permettent de mettre fin aux attaques spasmodiques et de réduire la douleur: mébévérine, papavérine, nyaspam;
  • laxatifs pour l'élimination de la constipation: Metamucil, citrucel, extrait de séné;
  • médicaments anti-diarrhéiques: Lopéramide, Imodium;
  • antidépresseurs nécessaires pour normaliser l’activité du système nerveux: amitriptyline, tsitalopram, imipramine.

La constipation chronique peut être l’une des causes de la douleur. Dans ce cas, l’inconfort résulte de la longue absence de selles et de l’accumulation de matières fécales dans l’intestin. En raison du contenu excessif de gaz dans le tube digestif, le patient ressent une sensation de ballonnement, de nausée et de douleur intense dans le nombril. Les symptômes de malaise disparaissent après la prise de laxatifs: Macrogol, Forlax, sel de Karlovy Vary, etc.

Le développement de la colite ulcéreuse chez un patient peut entraîner une douleur intense dans la cavité abdominale, à droite du nombril. Cette maladie est de nature inflammatoire et se manifeste par la formation d’ulcérations et de zones nécrotiques dans l’intestin. La pathologie se développe sous l'action des facteurs provocants suivants:

  1. Mauvais régime, dans lequel le patient reçoit avec de la nourriture pas assez de fibres alimentaires et de fibres et de glucides en excès.
  2. Violation de la microflore intestinale, dysbactériose.
  3. Stress, stress mental constant.
  4. Constipation chronique
  5. Intoxication chimique grave.
  6. Mode de vie sédentaire.

La maladie se manifeste par des périodes d’exacerbations et de rémissions. Pendant la rechute, le patient présente une hyperthermie allant jusqu'à 38-38,5 ° C, une diarrhée avec un mélange de mucus ou de sang, des douleurs abdominales spasmodiques, des nausées et une faiblesse.

Lors du traitement de la colite, le patient doit suivre un régime alimentaire riche en protéines, vitamines et acides aminés. La pathologie pharmacothérapeutique inclut l’utilisation de médicaments à effet anti-inflammatoire et cicatrisant: Salofalk, Mekasol, Pentans.

Attention! L'absence de traitement contre la colite peut entraîner de graves lésions nécrotiques des tissus du côlon et l'apparition de néoplasmes malins.

Chez certains patients, une douleur dans la région ombilicale droite provoque une hernie du côlon. Une formation similaire est formée à la suite du déplacement d'une partie de l'intestin à travers les ouvertures élargies de la paroi abdominale.

La hernie, en plus du syndrome de douleur exprimé, se manifeste également par d'autres symptômes:

  • inconfort en essayant de vider les entrailles;
  • vomissements, ce qui souvent n'apporte pas de soulagement;
  • l'apparition d'inclusions sanglantes dans les masses fécales;
  • hernie gonflement.

Pour enlever une hernie, la chirurgie est nécessaire. Dans la plupart des cas, la procédure est réalisée par laparoscopie.

L'une des causes les plus courantes de douleur intense dans l'abdomen droit est l'inflammation de l'appendice, l'appendice du cæcum ressemblant à un ver. La maladie se manifeste par des manifestations cliniques prononcées:

  • une forte diminution de la pression artérielle, des vertiges, des évanouissements;
  • pâleur de la peau, sueurs froides;
  • douleur intense dans la région ombilicale, lorsque le processus inflammatoire se développe, le syndrome douloureux devient diffus;
  • vomissements, nausée grave;
  • abdomen aigu - la tension des muscles du péritoine à la suite d'un processus inflammatoire sévère.

Si vous identifiez des symptômes d'appendicite, il est urgent de demander de l'aide médicale. Vous ne devez prendre aucun analgésique ni aucun autre agent pharmacologique avant d'avoir consulté un médecin. Tous les médicaments peuvent altérer le tableau clinique de la maladie et compliquer le diagnostic.

Attention! L'appendicite est une pathologie grave nécessitant une intervention chirurgicale urgente. Le fait de ne pas fournir une assistance en temps voulu est lourd de conséquences pour le développement d'une péritonite - une inflammation du péritoine, qui s'accompagne d'un empoisonnement général du corps.

L'une des maladies les plus graves pouvant causer une douleur intense au côté droit de l'abdomen est une tumeur maligne. Avec un cancer du caecum ou du côlon ascendant, le patient présente un syndrome douloureux extrêmement intense, accompagné des symptômes suivants:

  • nausées et vomissements;
  • perte de poids rapide;
  • l'anémie;
  • manque d'appétit;
  • l'apparition de méléna - fèces avec du sang;
  • détérioration de l'état général: léthargie, faiblesse, somnolence.

La principale méthode de traitement des cancers est la chirurgie et la chimiothérapie. En outre, pour améliorer l'efficacité de la thérapie attribuée au patient, une radiothérapie peut être prescrite. Le volume de l'opération est déterminé par l'emplacement de la tumeur, sa taille et la présence de métastases. Si nécessaire, le patient se voit prescrire des analgésiques: Tramadol, Nalbuphine, Butorphan.

Vidéo - Causes possibles de la douleur abdominale

Infections et invasions du tractus gastro-intestinal

Le processus infectieux est une autre cause de douleur abdominale. Les maladies les plus courantes du tractus gastro-intestinal sont la salmonellose, l’infection à rotavirus, l’eschérichiose, etc. Les maladies causées par des bactéries, des champignons ou des virus présentent des symptômes similaires:

  1. Douleur dans différentes parties de l'abdomen.
  2. Hyperthermie à 39-40 ° C, fièvre, frissons.
  3. Diarrhée 10 à 15 fois par jour, apparition de traînées sanglantes dans les selles.
  4. Soulagement répété de vomir, nausée constante.

La maladie se développe à la suite de la consommation d'eau bouillie, de produits de qualité inférieure ou non lavés, et du contact direct avec une personne malade.

Attention! Une infection intestinale peut entraîner une déshydratation rapide du corps, source de complications graves. Afin d'éviter que l'état du patient ne se détériore, il est nécessaire de consulter un médecin.

Ces maladies nécessitent un traitement médicamenteux suffisamment long. Le patient se voit prescrire les médicaments suivants:

  • antibiotiques: amoxicilline, doxycycline, cefabol, etc.;
  • absorbants qui suppriment les effets négatifs des toxines: Smecta, Polyphepanum, Attapulgite;
  • solutions de rehydron et de bégidron pour la normalisation de l'équilibre hydrique et électrolytique dans le corps;
  • Moyens pour stabiliser la microflore intestinale: Linex, Lactobacterin.

Dans certains cas, les invasions helminthiques provoquent de vives douleurs abdominales. Les helminthes peuvent blesser la paroi intestinale ou provoquer une obstruction de la lumière intestinale. Une telle maladie est accompagnée d’une diminution intense du poids du patient, d’une détérioration des cheveux et de la peau, de troubles du système nerveux et d’une augmentation de l’appétit. Avec l'apparition de symptômes similaires, il est nécessaire de passer une analyse de la présence de vers. Lors de la détection de vers dans les selles ou leurs larves dans un frottis, le médecin prescrit au patient les agents anthelminthiques suivants: Helmintox, Worm, Nemozol, etc.

Dysfonctionnement circulatoire

La rupture de la circulation sanguine dans les vaisseaux des organes abdominaux devient un facteur provocant provoquant une douleur sourde persistante dans l'abdomen. Le syndrome de la douleur dans la région ombilicale droite résulte du rétrécissement de la lumière des vaisseaux mésentériques.

Attention! Le mésentère est l’organe de liaison grâce auquel d’autres organes de la cavité abdominale sont fixés à la paroi postérieure de l’abdomen.

C'est avec ce ligament que l'intestin est en position verticale. Si le débit sanguin dans les vaisseaux mésentériques est altéré, la personne ressent des épisodes de douleur persistante, des troubles des selles et des troubles digestifs. Diagnostiquer la pathologie par ultrasons.

Le traitement du débit sanguin altéré dépend des facteurs qui ont provoqué le dysfonctionnement. Dans la thrombose vasculaire, il est démontré que les médicaments dissolvent un caillot qui perturbe le fonctionnement normal des artères et des veines: Purolaz, Streptokinase, Alteplaza, etc. Dans le cas du développement d'une sténose aortique, le patient subit une angioplastie, une opération qui permet au vaisseau de se dilater.

Pathologies du système urinaire

La lithiase urinaire est la cause la plus fréquente de douleur au côté droit de l'abdomen, causée par des pathologies du système urinaire. Il s’agit d’un processus pathologique au cours duquel des concrétions se forment dans les reins ou la vessie. Lorsque les calculs se déplacent le long des uretères, le patient ressent une douleur intense. Il peut être clairement localisé ou déversé.

Attention! Le mouvement du tartre le long des voies urinaires mène à une colique rénale, qui s'accompagne d'une attaque de douleur intense. Cette condition nécessite une attention médicale immédiate.

Le traitement de la lithiase urinaire consiste à suivre un régime et à prendre des médicaments:

  • analgésiques: papaverine, no-shpa, etc.;
  • anti-inflammatoire: Diclofenac, Indomethacin, Piroxicam;
  • analgésiques: Analgin, Baralgin, Tempalgin;
  • urolitiki: Urodan, Blemaren.

Pathologie du système de reproduction chez la femme

Un certain nombre de raisons peuvent provoquer des douleurs abdominales au niveau du nombril uniquement chez les patientes. L'un des facteurs les plus courants de malaise est la douleur pendant la menstruation. Plus de 75% des femmes en âge de procréer apparaissent dans l'abdomen environ 2-3 jours avant le début de la menstruation. De tels symptômes ne sont le signe d'aucune pathologie, sauf s'ils sont accompagnés d'une augmentation des saignements ou d'une altération générale du bien-être.

La douleur normale pendant la menstruation est semblable à un spasme ou douloureuse et disparaît généralement 3 à 5 jours après le début de la menstruation. De plus, pendant cette période, le patient peut augmenter légèrement la température corporelle, apparaître une faiblesse et une somnolence, détériorer l'état de la peau.

En outre, les douleurs abdominales peuvent indiquer une grossesse extra-utérine. Le syndrome douloureux est généralement localisé au-dessus du pubis, mais il peut aussi irradier plus haut.

Une pathologie similaire se manifeste par les symptômes suivants:

  • douleurs abdominales sévères et crampes;
  • saignement des voies génitales;
  • baisse de la pression artérielle;
  • nausée

Attention! La grossesse extra-utérine peut rompre la trompe de Fallope. Afin d'éviter une telle complication, vous devez contacter immédiatement un gynécologue. Une telle pathologie à 9-12 semaines ou plus de gestation est particulièrement dangereuse.

Le syndrome de la douleur chez une femme peut également résulter d'un processus inflammatoire de l'utérus, des gonades ou des trompes de Fallope. Habituellement, ces troubles résultent de l'entrée de microorganismes pathogènes lors de rapports sexuels non protégés ou lors d'une infection des voies urinaires.

Le traitement de la cervicite, de l'urée, de la vaginite et d'autres processus inflammatoires consiste en l'utilisation d'antifongiques ou d'antibactériens: doxycycline, macropen, ofloxacine, etc.

L'endométriose est une autre perturbation du système reproducteur qui entraîne des douleurs abdominales. Il s’agit d’une pathologie dans laquelle le tissu tapissant les parois de l’utérus se développe au-delà des limites de l’organe.

Les symptômes de l'endométriose comprennent les symptômes suivants:

  • pertes vaginales prolongées, durant plus de 8 à 12 jours;
  • douleur dans la région ombilicale, le bas de l'abdomen ou le vagin;
  • hyperthermie jusqu'à 37,5-38 ° C;
  • anémie, détérioration de l'état général, faiblesse;
  • céphalées et vertiges;
  • baisse de la pression artérielle;
  • fatigue
  • pâleur de la peau.

Pour arrêter le saignement, il est souvent nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale: le patient a un endomètre pathologiquement étendu. Après la procédure, on prescrit aux femmes des médicaments qui normalisent le travail de l'appareil reproducteur: tamoxifène, Duphaston, Marvelon, etc.

Diagnostic requis

En cas de syndrome de douleur intense ou de longue durée, vous devriez consulter un médecin. Pour identifier la cause de la douleur dans la région ombilicale, il est nécessaire d'effectuer un certain nombre de mesures de diagnostic. Les études permettent de déterminer la localisation de la pathologie et son étiologie. Les experts prescrivent les procédures suivantes au patient:

  • Échographie des reins et des organes abdominaux;
  • FGDS;
  • test général des selles, test de sang occulte;
  • analyse d'urine;
  • test sanguin général et biochimique.

Selon la nature de la pathologie révélée, on prescrit au patient une consultation d'un gastro-entérologue, d'un néphrologue, d'un gynécologue ou d'un spécialiste des maladies infectieuses.

Vidéo - Causes inattendues de la douleur abdominale

Premiers secours pour douleurs abdominales

Si vous ressentez une douleur intense dans la région ombilicale droite, vous devez immédiatement consulter un médecin. Avant l'arrivée de spécialistes, il est déconseillé de prendre des médicaments pharmacologiques car leur action peut altérer le tableau clinique de la maladie. Dans le cas d'un syndrome douloureux intense, une utilisation unique d'agents ayant un effet anesthésique et antispasmodique est autorisée: Papaverine, No-shpa, Drotavérine.

Vous pouvez réduire l’inconfort en appliquant une compresse froide sur votre estomac. Vous pouvez tenir un sac de glace pour pas plus de 3 à 5 minutes. L'utilisation de coussins chauffants est interdite car ils peuvent accélérer la propagation du processus inflammatoire. Par exemple, dans le cas d'une appendicite, le patient peut développer une péritonite lorsque la zone touchée est chauffée.

Il existe de nombreuses causes pouvant causer des douleurs abdominales. Il est assez difficile de déterminer indépendamment la cause exacte de la maladie. En cas d'apparition d'un syndrome douloureux intense, il est nécessaire de consulter un spécialiste, car de telles conditions peuvent indiquer l'apparition de pathologies graves. La détection précoce de la pathologie permettra le traitement rapide de la maladie et préviendra l’apparition de complications.

http://bolvkishkah.com/simptomy/bol-sprava-ot-pupka-prichiny-u-zhenshhin.html

Publications De Pancréatite