Douleur sur le côté gauche sous les côtes

La douleur à gauche sous les côtes est non seulement un phénomène assez courant, mais également très trompeur. Le fait est que la plupart d’entre nous, après avoir ressenti de telles sensations désagréables, nous en remettons immédiatement les problèmes cardiaques et commençons à boire du validol. Cependant, la douleur sous les côtes du côté gauche témoigne souvent de maladies tout à fait différentes, mais non moins graves.

La nature et l'intensité de la douleur

La nature de la douleur vous aidera à déterminer quel organe doit être traité et quel médecin consulter. 1. Une douleur sourde et douloureuse sous les côtes à gauche indique:

  • gastrite ou ulcère gastrique. Peut s'accompagner de vomissements, soulagement, perte d'appétit et diarrhée;
  • cancer gastrique. Peut s'accompagner d'une forte diminution de poids, d'une faiblesse, d'une anémie, de symptômes similaires à la toxicose chez la femme enceinte (par exemple, l'apparition d'une aversion pour la viande);
  • rate élargie;
  • maladies du pancréas. Peut être accompagné de fièvre, de nausée ou de vomissement.

. Une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche peut être un signe:

  • ulcères gastriques ou duodénaux. Peut être accompagné de brûlures d'estomac, de vomissements et de constipation;
  • tension nerveuse.

3. La douleur piquante à gauche sous les côtes parle de:

  • maladies pulmonaires. Surtout si la toux et les respirations profondes empirent la situation (pneumonie, inflammation, tuberculose ou cancer du poumon gauche). Peut être accompagné de fièvre, dyspnée, constipation et intoxication générale du corps;
  • ulcère duodénal ou gastrique. Peut s'accompagner de nausées et de vomissements;
  • maladie cardiaque;
  • dystonie vasculaire.

Douleur gauche sous les côtes devant et derrière

La rate

La rate est située dans la partie supérieure gauche de la cavité abdominale. Étant près de la surface du corps, il est le plus souvent sujet à diverses blessures. En outre, un certain nombre de maladies peuvent contribuer à une hypertrophie de la rate, qui, en s'étirant, provoque des douleurs sourdes sous la côte à gauche. En cas de diagnostic tardif et d'absence de traitement, une rate hypertrophiée peut se rompre. Dans ce cas, la douleur sera aiguë et la peau autour du nombril deviendra bleue, ce qui se produira en raison d'une hémorragie interne dans la cavité abdominale. Si vous observez des symptômes similaires chez vous ou chez vos proches, vous devez immédiatement appeler à l’aide, car même une minute de retard peut être fatale. Cependant, même avec une hospitalisation en temps opportun est susceptible de retirer la rate. En cas de suspicion de rupture de la rate, il est recommandé d’appliquer une compresse froide sur le côté gauche du patient avant l’arrivée de l’ambulance. La rupture splénique peut entraîner les maladies suivantes: - lésions abdominales; - mononucléose infectieuse; - Inflammation ou infarctus de la rate.

Estomac

Une douleur vive, douloureuse, persistante ou encerclante dans l'hypochondre, accompagnée de nausées ou de vomissements, peut indiquer des problèmes d'estomac. Les maladies de l'estomac les plus courantes, caractérisées par une douleur du côté gauche, incluent: - la gastrite - douleur paroxystique sourde qui peut survenir après avoir mangé (avec une faible acidité) et sur un estomac vide (avec une acidité accrue); - ulcère gastrique - se caractérise par une douleur aiguë à gauche sous les côtes, qui, en règle générale, ne s’arrête pas longtemps; - Tumeurs malignes dans l'estomac. Les antiacides peuvent aider à soulager la douleur.

Pancréas

Cet organe est situé sur la paroi abdominale postérieure du haut de l'abdomen du côté gauche. La nature de la douleur dans les maladies du pancréas varie. Ainsi, par exemple, si la maladie est déjà au stade chronique, on ressent une douleur sourde et cernante. Lors d'attaques de pancréatite aiguë, il y a diminution de la douleur de l'intérieur, qui peut être accompagnée de nausées ou même de vomissements, ainsi que de fièvre. Douleur particulièrement prononcée lors de la prise d'aliments gras ou épicés, ainsi que de café et de boissons gazeuses. Si vous avez des problèmes avec la vésicule biliaire, si vous êtes un gros fumeur ou un grand buveur, si vous prenez des hormones stéroïdiennes ou diurétiques ou si vous êtes diabétique, le risque de crises de pancréatite est beaucoup plus élevé. Par conséquent, nous vous recommandons d'être très attentif à votre santé.

Côté gauche du diaphragme

Ce muscle est situé dans la cavité abdominale supérieure et le sépare de la poitrine. Dans le diaphragme, il y a un trou à travers lequel passe l'œsophage. Lorsque les muscles contrôlant la taille d'un trou s'affaiblissent, sa taille augmente. En conséquence, la partie supérieure de l'estomac et la partie abdominale de l'œsophage à travers cette ouverture dilatée peuvent quitter la cavité abdominale et pénétrer dans la cavité thoracique. Il existe donc une hernie diaphragmatique, dont l'un des symptômes est la douleur du sexe de la côte gauche. Le plus souvent, la maladie est diagnostiquée chez les personnes âgées. De plus, l'affaiblissement du diaphragme peut être causé par d'autres raisons qui augmentent la pression intra-abdominale:

  1. l'obésité;
  2. travail physique pénible;
  3. changements corporels liés à l'âge;
  4. grossesse (rarement).

Le coeur

Bien entendu, cet organe peut également provoquer des douleurs brûlantes à gauche sous les côtes. Et si une telle douleur donne à l'omoplate gauche le bras ou le dos gauche et est également accompagnée d'essoufflement, les risques d'infarctus du myocarde sont grands.

Si vous avez mal au dos en bas, lisez cet article, cela vous aidera à résoudre ce problème. Les causes de la douleur sous le bord gauche derrière sont décrites ici. Vous êtes jeune et tourmenté par des douleurs incompréhensibles. Découvrez ce que sont les douleurs neuropathiques et leur incidence sur votre santé et votre bien-être.

Système nerveux

La névralgie intercostale est une cause courante et relativement sans danger de douleur du côté gauche sous les côtes. Il est généralement localisé dans les parties inférieures du sternum et augmente généralement lors de mouvements brusques et d'une respiration profonde. Un symptôme caractéristique de la douleur dans la névralgie est également le fait qu’elle se manifeste lors de la palpation des espaces intercostaux (contrairement à la maladie pulmonaire). Une telle douleur peut être causée par une pression excessive sur le nerf, ses dommages ou son pincement. Cela peut également être dû à un inconvénient prolongé. Une cause assez rare de douleurs névralgiques dans la partie gauche de l'hypochondre peut être une migraine abdominale, qui survient dans la plupart des cas chez l'enfant ou l'adolescent. Dans ce cas, la douleur est paroxystique et s'accompagne souvent de nausées ou de vomissements, d'une peau pâle et de crampes des muscles de la paroi abdominale.

Système de reproduction

Souvent, les femmes atteintes d'endométriose peuvent ressentir une douleur du côté gauche. Étant donné que le gonflement du tissu pathologique de l'endomètre peut causer une douleur très forte en tirant, ce qui donne l'impression que tout fait vraiment mal sous les côtes.

Lésions aux côtes (fissures ou fractures)

La douleur peut être de nature différente, aggravée par le mouvement, la toux et la respiration profonde. Comme vous pouvez le constater, les causes de douleur sous les côtes du côté gauche peuvent être très nombreuses. Mais seul le médecin pourra en identifier la cause. Par conséquent, en cas de douleur prolongée ou aiguë dans l'hypochondre, assurez-vous de faire appel à un spécialiste, qui déterminera le diagnostic exact et vous prescrira un traitement en fonction des résultats de l'examen. Vous bénisse!

Douleur au côté gauche sous les côtes avant.

La douleur dans l'hypochondre gauche en avant est un signe de maladie cardiaque, le plus souvent - l'infarctus du myocarde. Dans ce cas, la douleur survient du côté gauche et donne plus à l'avant, le patient ressent une gêne soutenue.

De plus, la douleur à gauche sous les côtes peut être transmise à l'avant d'un ulcère de l'estomac et d'un ulcère duodénal. Avec la douleur ulcéreuse est aiguë et migre vers l'hypochondre droit.

Si la douleur dans l'hypochondre gauche est aggravée de face lors de l'inhalation, de la toux ou de l'éternuement, cela peut entraîner des lésions du côté gauche du diaphragme - abcès sous-phrénique. La douleur migre souvent sous l'omoplate ou dans la région supraclaviculaire du côté gauche.

Douleur gauche sous les côtes sur le côté

Une douleur du côté gauche sous les côtes du côté peut être le premier symptôme de maladies du système nerveux ou du zona.

Dans les troubles du système nerveux, la douleur paroxystique du côté sous les côtes gauches est accompagnée de symptômes désagréables, tels que migraine et crampe.

Le zona affecte les terminaisons nerveuses de l'espace intercostal et n'apparaît donc pas immédiatement. Initialement, la douleur douloureuse du côté de l'hypochondre gauche devient aiguë et c'est seulement avec le temps que l'herpès apparaît sur la peau.

Douleur dans le dos gauche sous les côtes

La douleur dans l'hypochondre gauche, qui rend, se produit dans les maladies des reins (dans ce cas, le rein gauche) et de l'ostéochondrose vertébrale.

Les reins peuvent faire mal de différentes manières:

  • Une douleur grave et insupportable est un signe de colique rénale.
  • Douleur "grave" constante mais non sévère - avec inflammation et augmentation du corps.

L'ostéochondrose vertébrale peut également provoquer une douleur peu intense après le sommeil ou un séjour prolongé dans une position, ainsi qu'une pénétration importante qui s'affaiblit après le gel d'une personne dans une position.

Douleur sous les côtes en bas à gauche

Presque toujours, la douleur sous les côtes gauches en bas (surtout sous la côte inférieure) est douloureuse dans la nature et est provoquée par une rate hypertrophiée.

La rate est un organe qui, augmentant, réagit à toutes sortes de maladies.

  1. Les maladies infectieuses provoquent une augmentation de la rate - mononucléose infectieuse, accompagnée de fièvre, maux de gorge, augmentation des ganglions lymphatiques.
  2. Maladies hémoblastiques: lymphomes, leucémie, leucémie lymphatique chronique.
  3. Maladies septiques: abcès purulents, endocardite bactérienne
  4. Maladies chroniques très graves: tuberculose, lupus érythémateux, paludisme.

La douleur sous la côte inférieure gauche, associée à une rate hypertrophiée, est un symptôme très dangereux car, dans les cas graves, l’organe enflammé peut se développer même au moindre mouvement.

Symptômes de douleur à la gauche sous les côtes

Pour comprendre quel type de maladie peut annoncer une douleur à gauche sous les côtes, il ne suffit pas de déterminer sa localisation. Un point important dans le diagnostic est la nature de la douleur. La douleur peut être:

En fonction de la nature de la douleur et des symptômes qui l'accompagnent, il est possible de déterminer quel organe particulier nécessite un examen médical approfondi et un traitement ultérieur.

Douleur sourde et douloureuse du côté gauche des côtes

Si vous ressentez une douleur lancinante à gauche sous les côtes, qui se trouve également au centre de l'abdomen, cela signifie une gastrite ou un ulcère gastrique. Les symptômes associés à ces maladies sont:

  • Soulagement des vomissements.
  • Diminution de l'appétit.
  • La diarrhée
  • Éructations aigres et amères.

Souvent, les gastrites à sécrétion réduite de suc gastrique provoquent l'apparition d'une maladie aussi terrible que le cancer.

Une douleur sourde dans l'hypochondre gauche est également un signe de cancer de l'estomac. Mais il convient de rappeler que la douleur peut également prendre un caractère vif. Pour le cancer de l'estomac sont caractéristiques:

Une douleur sourde et douloureuse dans la côte inférieure gauche indique une hypertrophie de la rate - splénomégalie.

Souvent, la douleur douloureuse à gauche dérange les personnes souffrant de maladies du pancréas. C'est dans l'hypochondre gauche que se trouve la «queue» de l'organe, de sorte qu'une attaque commence exactement à cet endroit. Après la douleur devient zona. Syndromes associés de maladies du pancréas:

Douleur aiguë sur le côté gauche des côtes

Des douleurs aiguës dans l'hypochondre gauche sont caractéristiques des ulcères gastriques et duodénaux. Ils peuvent donner en retour. Les douleurs aiguës sont si douloureuses que le patient doit être accroupi, serrer ou presser son ventre contre un objet dur. De plus, les ulcères souffrent de:

  • "Faim" douleur.
  • Brûlures d'estomac.
  • Vomissements.
  • Constipation
  • Faiblesse, irritabilité et maux de tête.

Une douleur aiguë peut augmenter sous les côtes à gauche après un effort physique ou une surmenage nerveuse.

Douleur lancinante sous les côtes gauches

Une douleur lancinante dans l'hypochondre gauche, aggravée par la toux ou l'inhalation, est un symptôme grave d'une maladie pulmonaire (pneumonie du côté gauche, inflammation du poumon gauche, tuberculose, cancer du poumon) ou de la partie gauche du diaphragme.

Les symptômes concomitants d'une maladie pulmonaire sont les suivants:

  • Augmentation de la température.
  • Fièvre (pour pneumonie et abcès sous-diaphragmatique).
  • Constipation
  • Essoufflement.
  • Couleur bleu pâle du triangle nasolabial (pour pneumonie).
  • Intoxication générale du corps (avec atteinte du diaphragme).

Douleur intense dans l'hypochondre gauche - son apparition est le symptôme d'un grand nombre de maladies et d'états pathologiques variés. Puisque la région sous-costale gauche de l'abdomen correspond à une partie de l'estomac, la partie gauche du diaphragme, les anses intestinales, le pôle rénal gauche, le pancréas et l'organe le plus évident est la rate. Par conséquent, le plus souvent, le fonctionnement de ces organes peut être altéré.

La nature de la douleur du côté sous les côtes

Premièrement, il convient de décider de la signification de la région de l'hypochondre - il s'agit du quadrant supérieur gauche situé sous les côtes (voir la figure). En fonction de la nature de la douleur, quand elle apparaît, après quels événements, il est possible de déterminer quelle en est la cause et quel médecin devrait consulter pour obtenir un diagnostic et un traitement précis: Douleurs de suture dans l'hypochondre gauche pendant l'exercice Si elles ne surviennent que pendant un effort physique intense, comme la course à pied, la marche rapide (sur un tapis roulant), les sauts, les séances d’entraînement physique et d’autres activités physiques - cela n’est pas effrayant et se produit chez des personnes pratiquement en bonne santé. Ces sensations douloureuses disparaissent rapidement et ne parlent que d'un échauffement insuffisant avant l'exercice et de mouvements trop soudains ou excessifs. Sans un échauffement approfondi (20 minutes), le corps n'a pas le temps de s'adapter à une forte augmentation de la circulation sanguine. Si la douleur ne survient que pendant l'exercice, il n'y a pas de danger particulier si la personne ne souffre pas de maladie cardiaque (cardiomyopathie, etc.). Même si vous êtes complètement en bonne santé, vous ne devez pas tester le corps; arrêtez-vous, relâchez les bras et les épaules, respirez profondément ou pendant une expiration aiguë, appuyez sur la paume de la souris sur le lieu de localisation de la douleur, penchez votre corps vers l'avant, répétez l'opération 2 à 3 fois et vous pourrez courir. Vous devez également vous assurer que la respiration pendant les exercices est suffisamment profonde, car une respiration superficielle et fréquente est accompagnée de petites excursions du diaphragme. Des douleurs lancinantes se produisent habituellement à gauche et même à droite lorsqu’on court, lorsque l’entraînement commence brusquement sans réchauffement et après avoir mangé. Après le repas, au moins 1 à 1,5 heure devrait s'écouler, car le tractus gastro-intestinal est chargé de travail, le corps n'est pas réchauffé et n'a pas été reconstruit, d'où la double charge et la double douleur. Syndrome douloureux aigu provoquant une coupure de la dague Il en va tout autrement si une coupure du poignard survient, une douleur aiguë du côté gauche sous les côtes, quand elle n’est pas liée à la charge et apparaît soudainement - c’est la raison pour laquelle des soins médicaux urgents sont prodigués. De fortes douleurs soudaines dans l'hypochondre gauche peuvent indiquer une rupture du bassinet du rein, de la rate, résultant d'une perforation des anses de l'intestin grêle ou de la paroi de l'estomac. Et aussi comme variante abdominale d'infarctus du myocarde ou de pancréatite aiguë. Douleur aiguë et sévère après une blessure Si la douleur survient lorsque vous inspirez après une chute, une blessure ou un accident de voiture, cela peut être un signe, un symptôme d'atteinte grave aux organes internes, menaçant le pronostic vital. Douleur sourde dans l'hypochondre gauche La cause de l'inquiétude, causée par une douleur sourde sous les côtes à gauche, peut être un symptôme d'une maladie chronique de faible intensité du tube digestif. Le plus souvent, il s'agit de cholécystite, gastrite, pancréatite et autres. Pour confirmer ou exclure ces pathologies, vous devez contacter votre gastro-entérologue afin de lui faire passer une série de tests de laboratoire, d’études instrumentales, d’échographies et d’autres procédures. La splénomégalie dans diverses pathologies du sang, les maladies auto-immunes ou systémiques, la sepsie et les infections bactériennes est une cause de douleur chronique sourde ou douloureuse dans l'hypochondre gauche. Douleurs douloureuses Des douleurs constantes tiraillantes du côté gauche sous les côtes sont un symptôme, un signe de colite lente ou de duodénite, si des nausées, des vomissements se joignent à ce symptôme - cela peut être la manifestation d'un ulcère à l'estomac. Non associée au tractus gastro-intestinal, une telle douleur peut être un signe de pré-infarctus, de maladie coronarienne ou d'angine de poitrine. Ainsi, la douleur qui se produit dans l'abdomen supérieur gauche peut être provoquée par les causes, pathologies et maladies suivantes:

  • Cardiomyopathie, crise cardiaque, lésion du muscle cardiaque
  • La plupart des maladies du tractus gastro-intestinal - gastrite, cholécystite, pancréatite, ulcère peptique, colite, duodénite
  • Névralgie intercostale (symptômes)
  • Rupture splénique (traumatisme) ou hypertrophie de la rate due à des maladies infectieuses
  • Infarctus de la rate avec thrombose artérielle
  • Tumeurs des organes internes
  • Hernie diaphragmatique ou lésion du diaphragme
  • Manifestations rhumatismales
  • Pneumonie gauche, pleurésie gauche, qui se produit dans la partie inférieure du poumon gauche

Il est nécessaire de distinguer la douleur dans l'hypochondre par le mécanisme de

Toutes les douleurs possibles dans le côté gauche sous les côtes sont également divisées en fonction du mécanisme de survenue, ce qui peut servir de signe diagnostique supplémentaire pour aider à déterminer la pathologie d'un organe ou d'un système particulier. Douleurs réfléchies - Ces douleurs apparaissent sous forme de radiations provenant d'organes assez éloignés, telles qu'une crise cardiaque, une pneumonie gauche, une pleurésie ou d'autres maladies.
Douleur viscérale - avec des spasmes de l'intestin ou une dysmotilité de l'estomac, ainsi que l'étirement de leurs fibres musculaires. Des flatulences, des douleurs sourdes et douloureuses ou des douleurs crampes peuvent survenir, notamment des coliques intestinales qui se développent souvent dans les parties voisines du corps.
Douleur péritonéale - douleur persistante et bien localisée, provoquée par une irritation du péritoine, telle qu'un ulcère gastrique perforé. Cette douleur augmente avec la respiration, le mouvement, elle est tranchante. Lorsque la douleur est dans l'hypochondre gauche à l'avant Si une telle douleur est localisée sous les côtes à l'avant, cela indique probablement des maladies de la rate ou des lésions des tissus de l'estomac. Dans ces cas, le diagnostic différentiel est réalisé avec infarctus du myocarde, colite des anses supérieures de l'intestin, myosite. Si la douleur se déplace plus vers le centre, une combinaison de maladie de l'estomac et d'ulcères de la vésicule biliaire et duodénal est possible. Lorsque la douleur est dans le dos Le plus souvent, lorsque le rein gauche est affecté, la douleur est localisée dans le quadrant supérieur gauche, elle est assez forte et constante, et une échographie doit être réalisée pour diagnostiquer une maladie du rein, ainsi que des analyses de sang et d'urine. En plus de la pathologie du rein gauche, une telle douleur peut survenir dans l'ostéochondrose thoracique et lombaire, et la palpation des processus paravertébraux peut produire ce syndrome douloureux. Douleur à la ceinture associée à une douleur à gauche Si une douleur à la ceinture apparaît dans la région sous les côtes gauches, remontant à la paroi abdominale antérieure, cela peut être un signe d'inflammation du pancréas - pancréatite. Lors d’une crise de pancréatite, l’un des symptômes de l’inflammation est la douleur insupportable causée par une sensation de brûlure due à l’herpès, qui s’atténue légèrement quand une personne se penche en position assise.

Pathologie du diaphragme

Une douleur constante dans cette zone peut survenir dans les pathologies du diaphragme, hernie diaphragmatique. Le trou dans le diaphragme, nécessaire à l'œsophage, qui se connecte à l'estomac, sépare la cavité thoracique de la cavité abdominale. Et avec l'affaiblissement du tissu musculaire qui régule ce trou - la lumière se dilate, de sorte que la partie supérieure de l'estomac peut s'étendre au-delà de la cavité abdominale dans la poitrine. Lorsque cela se produit, le contenu de l'estomac est projeté dans l'œsophage, provoquant une douleur constante et sourde à gauche, accompagnée de nausées et de brûlures d'estomac. Contribuer au développement de hernie diaphragmatique peut - grossesse, obésité, exercice excessif, et souvent cette pathologie est chez les personnes âgées avec un affaiblissement général de tout le système musculaire. Parfois, cet état est aggravé par un pincement au ventre, puis des douleurs aiguës, coupantes et tranchantes apparaissent dans l'hypochondre gauche.

La raison est la névralgie intercostale

Diverses maladies neurologiques peuvent provoquer une compression ou une irritation des nerfs intercostaux. La douleur dans la névralgie intercostale a un large éventail de manifestations:

  • Dans la région des côtes, sous les côtes - douleur lancinante, perçante, aiguë ou douloureuse, brûlante ou sourde (voir aussi douleur dans la région du cœur).
  • La douleur peut être aggravée par des mouvements brusques, des éternuements, des inspirations, une toux, même lorsque vous modifiez la position du corps.
  • Les attaques de névralgies intercostales sont accompagnées d'une douleur lancinante à la poitrine, au côté gauche, de contractions musculaires manifestes, de pâleur ou de rougissement de la peau, d'une transpiration accrue.
  • En appuyant sur certains points sur le dos, la poitrine, entre les côtes ou le long de la colonne vertébrale - apparaissent également des sensations douloureuses.

Dans les névralgies, la douleur peut être localisée non seulement du côté gauche, mais également du bas du dos, sous l'omoplate (comme dans les maladies cardiaques). Ils peuvent rester la nuit et le matin et l'après-midi pendant assez longtemps, parfois une sensation d'engourdissement dans les endroits où les voies nerveuses sont endommagées.

Pathologie cardiaque

Les douleurs cardiaques du côté gauche, associées à un essoufflement lors de l'effort et même du repos, des nausées, des palpitations, des brûlures et une lourdeur à la poitrine se produisent lors de maladies cardiaques, telles que les cardiopathies ischémiques. Avec la défaite des artères coronaires, l'irrigation sanguine du muscle cardiaque est perturbée, ce qui provoque un état pathologique tel que l'ischémie. En outre, une cardiomyopathie peut provoquer des douleurs similaires sous les côtes. Il s'agit de plusieurs maladies qui entraînent un dysfonctionnement du muscle cardiaque, alors qu'il n'existe aucune pathologie de l'appareil valvulaire, de l'hypertension artérielle et des maladies des vaisseaux cardiaques. Avec la cardiomyopathie, le muscle cardiaque change de structure. Cela se manifeste par de la fatigue, une douleur du côté gauche pendant l'exercice. En savoir plus sur les symptômes et le traitement de la cardiomyopathie.

Conditions pathologiques de la rate

La rate est un organe fragile, facile à déchirer, de sorte que la douleur reflète toutes ses conditions pathologiques. Son augmentation insignifiante est difficile à reconnaître, en particulier chez les personnes obèses, car elle se situe profondément dans l'hypochondre gauche. Une rate hypertrophiée ou une splénomégalie survient dans certaines maladies infectieuses, par exemple la mononucléose infectieuse. Cependant, en plus des douleurs dans la rate, la maladie présente des symptômes prononcés tels que fièvre, douleurs musculaires, maux de tête, ganglions lymphatiques enflés, intoxication générale, mal de gorge, hypertrophie du foie. La rate remplit plusieurs fonctions importantes dans le corps:

  • C'est le filtre de sang le plus fin.
  • C'est le plus gros ganglion lymphatique.
  • C'est le plus grand conglomérat de tissu réticulo-endothélial.

Lorsque l'hypertrophie de la rate, lorsqu'elle remplit une fonction immunitaire, phagocytaire et filtrante, se renforce, c'est-à-dire dans le contexte de maladies de complexes immuns, d'anémie hémolytique, d'infections sévères aiguës, sa taille augmente et peut provoquer une douleur à gauche. Les autres causes de la douleur et de l’agrandissement de la rate comprennent les blessures, l’infiltration, les tumeurs ou les défauts de son développement. Lors de l'impact, un traumatisme entraînant la rupture de la rate, des douleurs particulièrement vives dans la région sous les côtes apparaissent. En plus de la douleur, la cyanose de la peau autour du nombril est un signe de rupture, car une grande quantité de sang s’y accumule et la douleur se dégage de l’hypochondre gauche dans le dos; si de tels symptômes apparaissent, vous devez appeler une ambulance.

Maladies de l'estomac, du pancréas

  • Gastrite

La majorité de la population souffre de cette maladie, car l’état actuel de l’industrie alimentaire, visant à la création de produits chimiques, contribue au développement de troubles fonctionnels de l’estomac et de l’ensemble du GIT. La muqueuse gastrique est suffisamment sensible aux irritants, ce qui, dans notre alimentation quotidienne, est amplement suffisant. La gastrite se manifeste le plus souvent par des éructations, une douleur douloureuse dans l'hypochondre, des nausées, une douleur dans la région épigastrique, des vomissements, des brûlures d'estomac, une lourdeur et une sensation de pression. Ces symptômes apparaissent peu de temps après un repas et peuvent également provoquer des troubles généraux - pâleur, faiblesse, irritabilité, bouche sèche, sensation de brûlure, troubles sensoriels des membres inférieurs et supérieurs, signes de dyspepsie - diarrhée, constipation.

  • Ulcère peptique

Il a des symptômes similaires avec une gastrite et dépend de la durée et de la gravité de la maladie, contrairement à l'ulcère duodénal, lorsque la douleur survient pendant la période de faim, l'estomac vide, la douleur lors d'un ulcère d'estomac survient après avoir mangé. En outre, cela provoque des brûlures d'estomac, des nausées, des vomissements, des éructations acides, une perte d'appétit et un poids corporel. En cas d’ulcère perforé, le symptôme principal est la dague, une douleur soudaine, une perte de conscience, une pâleur, une faiblesse générale.

  • Maladies du pancréas

Les symptômes les plus typiques de la pancréatite aiguë sont une douleur intense dans l'hypochondre gauche, dans le côté gauche et dans la région épigastrique, entourant la nature, accompagnée de vomissements avec bile, nausée, amertume de la bouche, fièvre, coloration sombre de l'urine dans des selles foncées et éclaircies. La douleur est si forte qu'une personne est forcée de s'asseoir courbée. Dans la pancréatite chronique, les patients se plaignent de douleurs sourdes et douloureuses, en particulier après un festin luxuriant. En cas de cancer du pancréas, il est très difficile à diagnostiquer, ce très petit organe inaccessible, difficile à diagnostiquer et à traiter, et les symptômes du cancer ne sont pratiquement pas perceptibles au début de la maladie.

  • Maladies oncologiques du tube digestif

À notre époque de tension oncologique, toute manifestation de maladie, faiblesse, manque d'appétit, anémie, aversion pour certains aliments, comme la viande, saturation rapide, douleurs récurrentes à l'estomac, aux intestins, série de constipation avec diarrhée, devrait alarmer la personne, en particulier avec l'âge. L'oncologie est dangereuse en raison de son symptôme médiocre aux premiers stades. Pour toute douleur persistante, vous devez contacter votre médecin afin de déterminer la cause et le traitement opportun.

zdravotvet.ru
Informations générales

Le développement de tant de maladies et de pathologies peut expliquer pourquoi le côté gauche fait mal. L'inconfort et la douleur sont associés aux maladies des organes situés dans l'hypochondre gauche. Ce sont la rate, la partie gauche du diaphragme, une partie de l'estomac, le pancréas, les anses intestinales, le pôle du rein gauche. En cas de violation des fonctions de ces organes, des crampes, des spasmes et des douleurs se produisent dans cette région.

Douleur dans le côté gauche de l'abdomen - à quoi ça ressemble?

Initialement, les limites de l'hypochondre doivent être déterminées. Il s’agit du côté gauche de l’abdomen - le quadrant gauche situé en haut, situé sous les côtes. En conséquence, ce qui fait vraiment mal dans cette partie de l'abdomen chez un homme, une femme ou un enfant, et le choix du médecin, peuvent être déterminés par la nature de la douleur, la période et les circonstances de son apparition. Si la douleur se manifeste dans la partie supérieure de l'abdomen au centre et donne vers le côté gauche, nous pouvons parler du développement de diverses maladies.

Douleur lancinante pendant l'exercice

Ceux qui sont intéressés par les coups de poignard lorsqu’ils courent, et si c’est dangereux, vous devez considérer qu’un symptôme similaire est observé chez des personnes en bonne santé. Si les picotements ne se développent que périodiquement avec le mouvement, c'est-à-dire avec un effort physique actif, alors ce phénomène peut être considéré comme normal. Ces symptômes disparaissent rapidement et ne font que montrer qu'un adulte ou un enfant ne s'est pas suffisamment réchauffé avant de commencer des activités sportives et a très fortement bougé. Avant le début des cours, il est nécessaire de procéder à un échauffement approfondi afin que le corps s'adapte progressivement à l'activation de la circulation sanguine. Une douleur à la couture apparaît parfois lorsque la marche est trop active, ce qui peut être empêché par un ralentissement. Cette condition n'est pas dangereuse si la colite n'est que pendant l'exercice et cela se produit chez des personnes en bonne santé qui ne souffrent pas de maladies cardiaques. Cependant, même les personnes en bonne santé qui sont trop tendues, avec le développement de telles sensations, vous devez vous arrêter et vous détendre, respirer profondément. Lorsque vous expirez, vous devez appuyer avec votre paume sur l’endroit où la douleur se développe et vous pencher brusquement vers l’avant. Vous pouvez répéter de telles actions plusieurs fois. Il est également important de veiller à ce que la respiration soit profonde pendant la leçon, comme lors de la respiration superficielle, de petites excursions du diaphragme se produisent. Une douleur intense à gauche peut également être notée si une personne a commencé son entraînement après avoir mangé. Il est important de laisser passer au moins une heure et demie après le repas, car le système digestif doit faire face au processus de digestion.

Dague douleur aiguë

Si la sensation de brûlure se développe brusquement et qu’elle n’est pas liée à la charge, il est alors nécessaire de consulter un médecin. Une sensation de brûlure aiguë sous les côtes, ainsi qu'une sensation de brûlure dans le bas de l'abdomen peuvent indiquer une rupture de la rate, du bassinet du rein, une perforation de la paroi de l'estomac et des anses de l'intestin grêle. Également probable dans ce cas, une pancréatite aiguë et un infarctus du myocarde abdominal.

Douleur aiguë après une blessure

Si la douleur ressentie dans cette zone est notée pendant l'inhalation après un traumatisme, un accident ou une chute, il est possible que la personne ait gravement endommagé ses organes internes. Dans ce cas, il est important de contacter immédiatement les spécialistes, car il existe un risque de menace pour la vie.

Douleur sourde et douloureuse du côté gauche

Une douleur renversée et douloureuse, qui se manifeste longtemps et se produit périodiquement, peut être le signe du développement d'une maladie chronique du tube digestif. Probablement une inflammation de l'estomac - gastrite, pancréatite, cholécystite, etc. Pour déterminer ce qui peut faire mal au côté gauche ou exclure le développement de pathologies, il est important de consulter un gastro-entérologue pour effectuer des tests et effectuer des recherches. En outre, la douleur dans l'hypochondre gauche se développe dans certaines pathologies du sang, infections bactériennes, sepsis et maladies systémiques.

Douleur douloureuse

Si l'hypochondre gémit constamment, tire, les causes de lourdeur sous les côtes peuvent être associées au développement d'une duodénite ou d'une colite lente. Si dans le même temps, on note immédiatement des nausées et des vomissements chez le patient, on peut alors parler de la probabilité d'un ulcère gastrique. Si la douleur n'est pas associée à des problèmes au niveau des fonctions du tractus gastro-intestinal, une condition pré-infarctus, une angine de poitrine, une maladie coronarienne peut être présumée.

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche

Ainsi, pour répondre à la question selon laquelle il peut faire mal à l'hypochondre gauche, il convient de mentionner les raisons suivantes:

  • cardiomyopathie, lésion cardiaque, crise cardiaque;
  • maladies du tractus gastro-intestinal - cholécystite, ulcère, gastrite, pancréatite, duodénite, colite;
  • névralgie intercostale;
  • hypertrophie ou rupture de la rate;
  • tumeurs des organes internes;
  • infarctus de la rate dû à une thrombose artérielle;
  • manifestations rhumatismales;
  • lésion diaphragmatique, hernie diaphragmatique;
  • la pleurésie du côté gauche, ainsi que la pneumonie du côté gauche, se développant dans la partie inférieure du poumon gauche.

Organes abdominaux Il est nécessaire de prendre en compte ce qui se trouve chez une personne dans l'hypochondre, ainsi que la nature de la douleur (propagation dans le dos, douleur au ventre, sensation de malaise, sensation de lourdeur ou gêne) et les facteurs pouvant déterminer le développement de cette douleur (après avoir mangé, inhalé). pendant l'exercice, etc.). L'hypochondre devant une femme peut être malade pendant la grossesse. Dans cet état, il existe également une douleur dans l'hypochondre gauche dans le dos en raison de la forte pression de l'utérus élargi sur les organes internes. Parfois, les futures mères se plaignent que dans le côté poignarde périodiquement. La douleur dans l'hypochondre gauche à l'avant peut également être associée au traumatisme subi - dans ce cas, vous pouvez ressentir à la fois une gêne à l'avant ou une douleur sourde à l'avant, ainsi qu'une douleur intense et diffuse. Dans ce cas, les raisons doivent déterminer immédiatement le médecin.

Douleur dans le côté gauche sous les côtes, le mécanisme de l'apparition

Pourquoi la douleur sur le côté gauche sous les côtes dépend du mécanisme de développement de cette douleur. Cet indicateur est un signe supplémentaire dans le processus de diagnostic, lorsque le médecin tente de déterminer ce qui fait mal au côté gauche sous les côtes, ce qui est à droite et provoque de telles sensations. La division suivante de la douleur dans cette région est connue:

http://doctor01.ru/boli-s-levoy-storony-pod-rebrami/

Pourquoi ça fait mal, il appelle et tire le côté gauche de l'abdomen

Examinons ce qui peut causer des douleurs au côté gauche du dos et / ou à l'avant et pourquoi cela peut faire mal à l'arrière et sous les côtes, ainsi que dans le bas du dos et le bas de l'abdomen. Nous commençons notre étude par une analyse de l'anatomie humaine.

Ce qui est dans le côté gauche de l'abdomen

Le côté gauche comprend les régions thoracique et abdominale. La distinction conditionnelle entre le sternum et le péritoine est effectuée le long du diaphragme - l'un des plus gros muscles humains. Au dessus du diaphragme se trouve la poitrine. Ci-dessous la cavité abdominale avec les organes de digestion, excrétion, reproduction.

Douleur et lourdeur dans le côté gauche - un signe de pathologie interne.

Tout inconfort, persistant et douleur sont formés au cours de la pathologie interne. Il est possible de comprendre quel organe est défaillant et quelles mesures doivent être prises pour le traiter, en fonction de la nature de la douleur. Ce que vous vivez - une forte douleur lancinante, une sensation de tiraillement, ou un léger déchirement, une gêne. Considérez les pathologies possibles des organes internes et le type de douleur qui se forme.

Pourquoi fait mal au côté gauche de l'abdomen

Quels sont les organes situés dans l'estomac à gauche?

  • Digestif - estomac, pancréas.
  • Excréteur - rein.
  • Sexuel - chez les femmes, les ovaires et les appendices.
  • Immune - rate.

Chacun peut causer de la douleur. Voici une description des maladies qui forment une douleur dans le côté gauche de l'abdomen.

Douleur dans les organes digestifs - zones douloureuses

À gauche, des organes digestifs uniques. Estomac et pancréas (dépôt d'enzymes digestives). Chacun d'eux n'a pas de voisin jumelé (il y a deux reins et un estomac ou un pancréas). L’échec ou l’échec de l’un d’entre eux constitue une menace sérieuse pour la vie et la santé humaines. Que faire, comment déterminer quel organe de la liste est malade?

Estomac

L'estomac est un organe creux, une cavité à deux trous. Voici la digestion principale de la nourriture. Les protéines complexes et les glucides sont décomposés en composés simples de protéines et de glucides. Dans le même temps, les initiateurs de la digestion sont des substances agressives. Ils sont capables de dissoudre les parois de l'estomac lui-même (dans certaines conditions et circonstances).

Pour un diagnostic correct et un choix de traitement, il est important de savoir où, comment et surtout quand cela fait mal?

  • La douleur gastrique est souvent ressentie dans le quatrième espace intercostal. En termes simples, cela fait mal au-dessus du nombril à gauche, sous les côtes. S'il s'agit d'une gastrite chronique (inflammation de l'épithélium muqueux tapissant l'estomac, sur fond d'une augmentation ou d'une diminution de l'acidité), il se peut que la douleur soit occasionnellement faible. Il y a un sentiment qui "tire" le côté gauche. Et avec une faible acidité - une sensation de lourdeur, de distension (la nourriture dans l'estomac n'est pas assez digérée, devient une source de pourriture et de toxines). Avec la gastrite, la douleur apparaît immédiatement après un repas.
  • Une douleur sourde du côté gauche est caractéristique d'un ulcère. Il se fait connaître dans la partie supérieure de la sous-couche, presque sous le coeur. Si le régime est interrompu, il est impossible de manger avec une gastrite, les parois de l'estomac et la surface de l'ulcère sont irritées. Chez l'homme, le côté gauche des côtes sous les côtes. La douleur dans un ulcère d'estomac se forme une heure à une heure et demie après la prise d'un repas. Le moment de la douleur est déterminé par le type de nourriture. Aliment à base de fibres alimentaires grossières (ce sont des légumes, des fruits), le pain noir procure un inconfort en une heure. S'il s'agit de la nourriture dite tampon (viande bouillie, lait), la douleur du côté gauche sous les côtes à l'avant se manifeste plus tard, après une heure et demie.
  • Pour comparaison et diagnostic différentiel. L'ulcère duodénal est ressenti plus fortement que l'ulcère de l'estomac et se forme plus tard - une heure et demie, deux heures après avoir mangé. Si l'ulcère s'est formé dans le duodénum, ​​il sera douloureux au bord inférieur de l'hypochondre gauche.
  • En cas de perforation ou de perforation d'un ulcère à l'estomac ou au duodénum, ​​une douleur aiguë sévère au côté gauche apparaît. Les sentiments sont si forts qu'un choc douloureux se forme chez une personne.

Pancréas

Le pancréas est le prochain organe humain unique. C'est un organe de digestion et le système endocrinien. Il est situé près de l'estomac et du duodénum, ​​au niveau des vertèbres lombaires supérieures (légèrement au-dessus du nombril). Une partie du pancréas (la queue) tombe dans le côté droit du torse. Cependant, les sections principales (tête et corps) sont situées à gauche de l'anneau ombilical.

Le pancréas sécrète le suc pancréatique avec des enzymes pour digérer les aliments. Avec son inflammation (pancréatite), les enzymes sont activées avant l'heure prescrite et commencent à "digérer" le pancréas lui-même. Il y a une douleur dans le côté gauche à la taille, à gauche du nombril. Parfois, cela fait aussi mal au côté gauche sous les côtes. La particularité de la douleur pancréatique est une nausée persistante, forte et prolongée, une incapacité à absorber les aliments (exprimée par un changement de la consistance et de la couleur des matières fécales). Une autre caractéristique de la pancréatite est que les douleurs disparaissent légèrement après avoir mangé (contrairement aux ulcères d'estomac, dans lesquels les douleurs augmentent après avoir mangé).

Avec une inflammation prolongée (pancréatite chronique), la taille du pancréas augmente. Ensuite, une douleur aiguë au côté gauche s'étend dans toutes les directions - le côté gauche de l'abdomen fait mal, ainsi que la région située sous le plexus solaire, autour de l'anneau ombilical. La pancréatite aiguë forte peut même donner à l'omoplate et à l'épaule.

Épais et petit intestin

L'intestin comprend plusieurs sections. À gauche, le côlon descendant et le côlon sigmoïde. Lorsque le côté gauche fait mal en bas - peut-être l'accumulation d'excréments dans le sigmoïde. S'il s'agit d'une section descendante du gros intestin, des douleurs sont possibles au niveau de la taille et en dessous.

Dans tous les cas, lors d'inflammations intestinales, le flanc gauche fait mal 2-3 heures après le repas. Le régime alimentaire aide à prévenir les désagréments. L'intestin humain absorbe les nutriments. Au moment de perturber le processus d'assimilation, il ne se forme pas seulement la douleur douloureuse du côté gauche. Digestion perturbée et absorption des aliments. Quelle que soit la quantité de nourriture ingérée, une personne est sous-alimentée et meurt de faim.

En outre, la douleur du côté gauche de l'abdomen chez les femmes est provoquée par une inflammation de l'appendice gauche, l'ovaire.

Douleur dans le rein gauche - zone lombaire

La douleur rénale est plus souvent ressentie dans la région lombaire. Mais il est également possible de les répartir dans le bas-ventre. Les douleurs lombaires du côté gauche de l'étiologie rénale provoquent un spasme des fibres musculaires. Par conséquent, la douleur peut être atténuée avec un bain chaud, un léger massage.

En outre, la pathologie rénale s'accompagne de symptômes supplémentaires, qui peuvent être utilisés pour le diagnostic différentiel:

  • L'envie d'uriner augmente.
  • En urinant - il y a une gêne, une sensation de brûlure lors de la vidange.
  • Il y a un gonflement des jambes et des bras (les reins ne supportent pas la charge).

La présence de ces symptômes peut être jugée sur les raisons pour lesquelles la douleur au côté gauche - en raison d'un rein malade ou pour une autre raison.

Inflammation de l'appendice - fait mal au côté gauche de l'abdomen

Les douleurs gynécologiques se forment exclusivement dans le bas de l'abdomen, au-dessus de l'os pubien. La gynécologie est souvent confondue avec une douleur intestinale (qui accompagne une dysbactériose, divers troubles digestifs) et parfois - des infections virales, la grippe.

La douleur dans le côté gauche ci-dessous est caractéristique des problèmes gynécologiques suivants:

  • La grossesse extra-utérine est une pathologie qui ne peut être résolue que par voie chirurgicale. Plus tôt on détecte une fixation incorrecte d'un oeuf fécondé, meilleur est le pronostic du traitement. Avec une telle grossesse, de petites douleurs apparaissent qui grandissent rapidement et deviennent fortes. Commence à donner dans l'entrejambe et le dos. La condition de la femme s'aggrave à chaque heure qui passe, comme pour l'appendicite.
  • En cas d'inflammation de l'ovaire ou de l'appendice gauche - il y a une douleur tiraillante dans le côté gauche.

Lorsque la gynécologie ne fait pas nécessairement mal au côté gauche du bas-ventre d'une femme. Il donne parfois le bas du dos, tire le bas du dos. Dans ce cas, pleurnicher et tirer le côté gauche derrière, sous la taille.

La rate me fait mal - douleur au côté gauche des côtes

Spleen - est un organe immunitaire. Il est responsable du fonctionnement du système immunitaire et remplit plusieurs fonctions importantes. Il contrôle l'activité des bactéries, synthétise les organes immunitaires, stocke le fer, élimine les cellules mortes de la circulation sanguine. Au cours de l'inflammation, la rate grossit et appuie sur les organes voisins (estomac, petit et duodénum), provoquant des douleurs.

Le syndrome douloureux dans une rate enflammée est ressenti sous les côtes, du côté gauche de l'abdomen. De plus, il irrigue (s'étend) le long du dos vers l'omoplate et la clavicule gauche. Ainsi, le principal symptôme des douleurs spléniques est leur étendue, étendue au haut du dos. Le côté gauche du dos et les zones scapulaires et claviculaires adjacentes lui font mal.

La nature de la douleur est déterminée par sa cause. Avec une rupture traumatique, la douleur est forte, vive, accompagnée de l'apparition de bleus sur le corps. S'il y a une inflammation ou que l'irrigation sanguine est perturbée - la douleur est chronique.

Douleur au côté gauche pendant la grossesse

Une douleur faible à court terme survient à n'importe quel mois de la grossesse. Le plus souvent, ils se forment aux deuxième et troisième trimestres, lorsque la taille de l'utérus augmente plusieurs dizaines de fois. Pourquoi le côté gauche fait-il mal pendant la grossesse?

La croissance de l'utérus s'accompagne d'un étirement des ligaments. Cela provoque une gêne et une douleur. Tire dans le côté gauche, il y a une douleur sur le pubis. La gêne apparaît également lors de mouvements brusques, avec un fort éternuement ou une toux.

Une telle douleur ne présente aucun danger, il est facile de supprimer la relaxation complète. Si vous prenez un bain chaud, les sensations d’inconfort s’affaiblissent considérablement et disparaissent.

Cependant, dans ce cas, il est toujours nécessaire de consulter un spécialiste, au moins pour votre propre confort.

Douleur au côté gauche chez les hommes

Si nous parlons d'un diagnostic purement masculin, la douleur du côté gauche est le résultat d'une inflammation des organes urinaires.

Que peut-on clarifier lors de l'examen:

  • Cystite - inflammation de la vessie.
  • La prostatite est une inflammation de la prostate.
  • Urolithiase.

Qu'est-ce que le personnage de la douleur

Selon les particularités des sensations douloureuses (elles sont décrites par des mots - tirer, secouer, faire mal, couper, ainsi que faible ou fort, pulser ou même), on peut juger du stade du processus pathologique. Pour déterminer à quel point une intervention médicale est urgente, il est nécessaire d’analyser les effets de la douleur du côté gauche.

  • La douleur sourde est caractéristique du processus chronique d'inflammation. On a l'impression de ne pas être fort, on peut l'oublier un moment, sans le remarquer. Toutefois, si le processus se poursuit, il se produit une aggravation, dans laquelle la douleur devient plus perceptible, plus forte.
  • La sensation de picotement est caractéristique de la circulation sanguine altérée. Lorsque l'organe enflammé augmente et serre les tissus environnants, le flux sanguin normal est perturbé. En outre, le tissu enflammé gonfle, ce qui est également la cause de la violation de leur apport sanguin. Donc, il y a un sentiment périodique, dans lequel il appelle dans le côté gauche. Les sensations de picotements sont remplacées par un engourdissement, quand dans un lieu d'inconfort récent, la sensibilité diminue.
  • La pulsation est caractéristique des processus purulents. Si des douleurs pulsatiles dans l'estomac battent, une consultation chez le médecin est nécessaire.
  • Des douleurs sévères (pressions, coupures, coups de couteau et autres) accompagnent les processus aigus. Ils peuvent être dus à une blessure interne. Important: en cas de douleur intense, il est préférable de consulter d'abord un médecin et ensuite de prendre des analgésiques. Le médecin devrait avoir une vue d'ensemble de la maladie et de ses symptômes éclatants. Cela fournira des diagnostics précis. Les analgésiques sont souvent antispasmodiques. Ils perturbent l'image de la maladie, en "frottis" ses manifestations visibles. Par conséquent, en cas de douleurs sévères, ne buvez pas de comprimés antidouleur, mais consultez un médecin immédiatement.

La douleur du côté gauche peut être causée par diverses raisons. La conclusion sans équivoque est la même: un examen et un traitement sont nécessaires.

http://uplady.ru/zdorove/obshchee-nedomoganie/chto-bolit-v-levom-boku-zhivota-ostraya-tupaya-noyushhaya-bol.html

Ça fait mal au côté gauche en dessous des côtes - qu'est-ce que ça pourrait être?

La région abdominale au-dessous des côtes s'appelle l'hypochondre. Dans l'hypochondre gauche se trouvent la rate, les anses de l'intestin grêle, l'angle splénique du côlon. En raison des particularités du passage des fibres nerveuses dans la même région, on peut ressentir de la douleur lors de maladies de l'estomac, du pancréas et du cœur. Par conséquent, la douleur dans l'hypochondre gauche peut avoir plusieurs raisons.

Douleur dans l'hypochondre gauche

Comme déjà mentionné, la douleur dans l'hypochondre gauche peut être causée non seulement par la pathologie des organes situés à cet endroit, mais aussi par ceux des organes voisins.

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche:

  • Maladies de la rate;
  • Maladies du petit et du gros intestin;
  • Maladies d'estomac;
  • Maladies du pancréas;
  • Coronaropathie, infarctus du myocarde;
  • Fracture des côtes, rupture de la rate et autres blessures.

Parfois, la douleur peut se produire normalement - par exemple, pendant l'exercice. De telles conditions ne sont pas considérées comme une maladie et n'entraînent aucune conséquence dangereuse. Mais la douleur peut aussi être causée par une maladie grave, y compris un infarctus du myocarde ou des processus tumoraux, ainsi que par des blessures pouvant être dangereuses pour la santé et la vie du patient.

Nature de la douleur

La nature de la douleur peut en dire long sur sa cause possible. Il est impossible de considérer cela comme un signe de diagnostic absolu et cela ne fait que contribuer à déterminer le degré de dangerosité de la maladie chez un patient.

Douleurs de piqûre dans l'hypochondre gauche lorsqu'il est chargé

Ce sont des douleurs qui surviennent pendant un effort physique et qui sont généralement caractérisées par "un coup de couteau dans le côté". Ils surviennent souvent lorsque le patient a fait de l'exercice pendant une courte période après avoir mangé. Ces douleurs sont normales et résultent du fait que la rate est un dépôt de sang, qui doit s'adapter rapidement à la charge.

Une telle douleur est un signe que le corps n'est pas suffisamment préparé pour l'entraînement. Pour éviter les douleurs lancinantes pendant le sport, il est nécessaire d’organiser une séance d’entraînement au moins une heure après le repas et de toujours commencer par un échauffement (au moins 20 minutes).

Syndrome de douleur aiguë coupante

Contrairement au type de douleur précédent, il s'agit d'un signe d'affection mettant la vie en danger. Un traumatisme, une rupture de la rate, une perforation des anses intestinales, une perforation des ulcères gastriques ou duodénaux, une forme abdominale d’infarctus du myocarde peuvent provoquer des douleurs coupantes soudaines.

Une telle douleur est toujours accompagnée d’une nette détérioration de l’état général du patient et d’autres symptômes caractéristiques de diverses maladies provoquant des douleurs (vomissements lors de la perforation de l’ulcère, pâleur et essoufflement lors d’une crise cardiaque). En cas d'attaque douloureuse, le patient doit immédiatement cesser toute activité physique et appeler la brigade des ambulances.

La cause exacte de la douleur ne peut être établie qu'à l'hôpital. Refuser une hospitalisation est donc dangereux pour la santé. Après avoir établi la cause de la douleur, un traitement sera prescrit.

Douleur aiguë

Cette douleur diffère de l'intensité inférieure précédente, mais indique néanmoins aussi une condition dangereuse. Il survient lors de traumatismes, le plus souvent - au tournant des côtes.

Le danger de cette fracture est qu’un fragment de côte qui se trouve librement dans des tissus mous peut endommager les organes environnants - le diaphragme, la rate, l’intestin - plutôt que de provoquer les complications plus dangereuses mentionnées dans la section ci-dessus.

En outre, une rupture traumatique de la rate et des saignements intra-abdominaux peuvent se manifester sous forme de douleur aiguë, si elle est très intense.

Dans tous les cas, avec une telle douleur, vous devez arrêter l’activité physique, vous étendre ou vous asseoir dans une position confortable (si une fracture de la côte est suspectée, vous pouvez et devez vous coucher du côté blessé, car une telle position fixe les fragments osseux dans une position).

Il est impératif d'appeler une ambulance, car la détermination exacte des causes de la douleur n'est possible qu'à l'hôpital, comme dans le cas précédent.

Douleur sourde

Elle survient lors de maladies chroniques de longue durée: pancréatite sans exacerbation, colite chronique, gastrite, angine abdominale. À première vue, cela ne semble pas dangereux, mais la maladie qui l’a provoquée progresse progressivement et peut entraîner des complications.

Si une douleur sourde dans l'hypochondre gauche se produit constamment, il est alors nécessaire de consulter un médecin pour poser un diagnostic. Cependant, ces États ne sont pas considérés comme urgents car leurs causes ne sont généralement pas dangereuses pour la vie.

Douleur douloureuse

Contrairement à la douleur sourde, qui se présente et disparaît périodiquement, la douleur est moins intense, mais son attaque peut durer plusieurs jours ou plus sans donner le temps de se reposer. Ce type de douleur est le plus épuisant. C'est un signe de processus inflammatoires lents - duodénite chronique, colite, ulcères d'estomac, pancréatite.

Souvent, une telle douleur est le signe d’un état de préinfarctus ou d’une pneumonie chronique du côté gauche (le plus souvent - tuberculose). Ces douleurs ne sont pas un signe d'affection mettant la vie en danger, mais réduisent considérablement la qualité de vie du patient. Par conséquent, les personnes souffrant de douleur dans l'hypochondre gauche se rendent généralement chez le médecin.

Histoires de nos lecteurs!
"J’ai soigné moi-même mon dos. Cela fait 2 mois que j’avais oublié mon mal de dos. Oh, j’avais tellement souffert, mon dos et mes genoux me faisaient mal, je ne pouvais vraiment pas marcher normalement. Combien de fois je suis allé en polyclinique, mais seuls des comprimés et des onguents coûteux ont été prescrits, et ils ne sont d'aucune utilité.

Et maintenant, la 7ème semaine est passée, les articulations arrière ne sont pas un peu perturbées. En une journée, je vais au travail pour la datcha et je marche à 3 km du bus, alors je vais facilement! Tout cela grâce à cet article. Toute personne qui a mal au dos est une lecture incontournable! "

Douleur dans l'hypochondre sur le mécanisme de l'occurrence

Les mécanismes de la douleur dans l'hypochondre gauche sont différents:

  1. Cela peut être une douleur causée par une lésion directe des organes de l'hypochondre gauche - dans ce cas, elle est intense, aiguë ou poignardée et sa localisation est nette.
  2. L'irritation péritonéale peut entraîner des douleurs - des douleurs péritonéales, caractérisées par une localisation claire et des symptômes prononcés. Il se produit lors de la perforation des ulcères gastriques. La douleur résultant d'une irritation des organes abdominaux est appelée viscérale. Cela se produit parce que les organes abdominaux ont une innervation commune et que, dans les maladies du foie, de l'estomac et des intestins, une douleur peut survenir dans l'hypochondre gauche.
  3. Les douleurs réfléchies apparaissent dans les pathologies non liées à la cavité abdominale - pleurésie, pneumonie, angine de poitrine et crise cardiaque. Ils se produisent également en raison des caractéristiques du passage des fibres nerveuses.
  4. Souvent, l’angine de poitrine et l’infarctus du myocarde peuvent être masqués par une douleur dans l’hypochondre gauche et rester ainsi longtemps non détectés.
  5. La situation opposée est également possible quand une gastrite ou un ulcère de l'estomac provoque une douleur au côté gauche de la poitrine, ce qui fait penser au patient qu'il souffre d'une sorte de maladie cardiaque.

Qu'est-ce qui fait mal dans le côté gauche sous les côtes?

La cause de la douleur dans l'hypochondre gauche peut être une maladie non seulement des organes qui s'y trouvent, mais aussi des douleurs réfléchies et viscérales résultant de la détérioration des organes voisins. Ainsi, les maladies de pratiquement tous les organes de la cavité abdominale, les maladies cardiaques, les poumons et la plèvre, les côtes et les diaphragmes peuvent causer des douleurs.

Déterminer que c’est à partir de cette longue liste de maladies chez un patient que seul un médecin disposant des connaissances et du matériel de diagnostic nécessaires. Par conséquent, si vous vous inquiétez de la douleur dans l'hypochondre gauche, quelle que soit sa nature, vous devriez consulter un médecin. La seule exception est la douleur résultant de la charge, qui peut être complètement saine.

La douleur et le resserrement du dos au fil du temps peuvent avoir des conséquences désastreuses - limitation locale ou complète des mouvements, voire handicap.

Les personnes ayant une expérience amère ont recours aux remèdes naturels recommandés par les orthopédistes pour soigner leur dos et leurs articulations.

Qu'y a-t-il dans le côté gauche sous les côtes?

Dans l'hypochondre gauche, il y a plusieurs organes - la rate, les anses du jéjunum, le coin gauche du côlon, qui, en raison de son emplacement, s'appelle la rate. A côté se trouvent: la queue du pancréas, la plus grande courbure de l'estomac, le côlon transverse et descendant, le rein gauche.

En haut, l'hypochondre est délimité par le diaphragme auquel sont attachées la plèvre et le péricarde, de l'extérieur par les paires de côtes inférieures (paires VIII-XII, bords faux et libres). Les organes de l'hypochondre gauche aboutent également à l'aorte abdominale. Certains de ces organes sont complètement recouverts par le péritoine (estomac, intestin grêle), les autres ne le sont que partiellement (rate, côlon) ou à peine recouverts (pancréas, rein, aorte).

Comment faire un diagnostic?

Pour diagnostiquer les maladies des organes abdominaux et leur cause devrait le docteur. Les méthodes de recherche les plus fréquentes et les plus informatives sont la radiographie, l’échographie, l’IRM et la tomodensitométrie des organes abdominaux. À propos de la différence entre CT et IRM, ce qui est mieux, lisez ici.

La radiographie est prescrite en cas de suspicion de fracture des côtes. La radiographie avec contraste peut également être utilisée pour diagnostiquer un ulcère de l'estomac.

Cette méthode ne peut pas être utilisée en cas de perforation d'un ulcère et de suspicion, car il est possible de libérer un agent de contraste dans la cavité abdominale.

L'échographie permet de voir un plus grand nombre de maladies - rupture de la rate, lésion des intestins, tumeurs de la cavité abdominale. L'échographie peut également révéler une perforation des ulcères gastriques et un gonflement du tissu pancréatique dû à une pancréatite.

L'IRM montre une image plus précise des maladies de la cavité abdominale, de plus, elle s'avère volumineuse. Cette méthode vous permet d'identifier différents stades d'inflammation de la rate, de l'intestin, de l'estomac et des vaisseaux abdominaux.

Si vous soupçonnez une maladie du côlon dépenser une coloscopie - une méthode pour évaluer l'état de la membrane muqueuse du côlon. Lors de l'identification des processus tumoraux, une biopsie est réalisée pour distinguer une tumeur bénigne d'une tumeur maligne.

Quand aller chez le médecin?

Toutes les maladies qui provoquent des douleurs dans l'hypochondre gauche sont dangereuses pour la vie et la santé du patient. Vous devez donc consulter un médecin dans tous les cas. Si la douleur est intense et soudaine, vous devez contacter immédiatement un spécialiste. Si la douleur vous tire ou coudez, vous n'avez pas besoin de la supporter et vous devez contacter un médecin dès que possible.

Maladies possibles

Comme la douleur dans l'hypochondre gauche est causée par diverses raisons, il convient de mentionner les principales maladies qui les provoquent:

  1. Le lien (splénite, inflammation de la rate) est une maladie rare dans laquelle, lors d'une crise, on note des douleurs persistantes et douloureuses dans l'hypochondre gauche, des nausées, des vomissements, de la fièvre, une perte d'appétit et une perversion du goût.
  2. Colite aiguë et chronique (inflammation du côlon). Accompagné de selles avec facultés affaiblies - diarrhée prolongée avec une fréquence élevée de selles et de ténesme (fausse envie de déféquer). Les douleurs sont paroxystiques dans la nature.
  3. Pancréatite La pancréatite aiguë se manifeste par une douleur prononcée dans l'hypochondre gauche ou entourant tout le corps, accompagnée de nausées sévères. Les vomissements n'apportent pas de soulagement, le patient perd l'appétit et se plaint d'un mal de tête. La pancréatite chronique sans exacerbation n'a pas un tableau clinique aussi grave, les symptômes d'exacerbation ressemblent à ceux d'une pancréatite aiguë.
  4. La perforation des ulcères gastriques provoque une douleur aiguë non seulement dans l'hypochondre gauche, mais dans tout l'abdomen. Accompagné de vomissements avec du sang, avec une perte de sang importante peut faire chuter la pression artérielle.

La douleur et le resserrement du dos au fil du temps peuvent avoir des conséquences désastreuses - limitation locale ou complète des mouvements, voire handicap.

Les personnes ayant une expérience amère ont recours aux remèdes naturels recommandés par les orthopédistes pour soigner leur dos et leurs articulations.

http://spinaspina.com/siptomatika/bolit-v-levom-boku-nizhe-reber.html

Publications De Pancréatite