Causes possibles de douleur dans l'hypochondre gauche pendant l'inspiration

La douleur dans l'hypochondre gauche lors de l'inhalation peut effrayer chaque personne, surtout si elle la rencontre pour la première fois. La plupart des gens pensent immédiatement à une crise cardiaque, mais en réalité, ce sentiment est attribuable à de nombreuses raisons. Dans la partie gauche du corps, en plus du cœur, se trouvent la rate, les poumons, la partie supérieure de l'estomac, les pôles du rein et le pancréas. Les pathologies de ces organes peuvent également causer des douleurs. En outre, il existe d'autres facteurs provocateurs. Lisez cet article sur les causes les plus courantes de douleur dans le côté gauche.

Ostéochondrose de la colonne thoracique

Cette maladie est très courante aujourd'hui. Les personnes qui exercent un métier assis sont particulièrement vulnérables. Dans cette pathologie, les terminaisons nerveuses qui s'étendent de la colonne vertébrale sont comprimées, ce qui provoque une douleur sous le bord gauche. Souvent, il donne en arrière, les fesses et même la cuisse, peut être un zona, accompagné d'engourdissement et de pincement.

Le fait que la douleur soit précisément causée par l'ostéochondrose peut également indiquer une diminution de la mobilité de la région thoracique. Le «mal de dos» se produit non seulement pendant l'inhalation, mais également lors des mouvements, des angles vifs du corps. Dans la plupart des cas, rattrapez une personne après une longue période dans une position inconfortable. Souvent, ils se produisent pendant le sommeil.

Névralgie intercostale

La névralgie intercostale est un autre facteur très commun provoquant une douleur sous les côtes gauches. Ce dernier est très semblable au cœur qui peut provoquer une véritable panique. Les raisons peuvent être:

  • ostéochondrose;
  • mauvaise rotation du corps;
  • l'hypothermie;
  • brouillon;
  • froid
  • utérus élargi (pendant la grossesse).

Une crise de névralgie intercostale est souvent accompagnée d'un engourdissement des membres supérieurs, de contractions musculaires, d'une activation de la transpiration, d'un blanchissement de la peau. La douleur augmente non seulement lorsque vous respirez, mais aussi lorsque vous toussez, éternuez, bâillez, tournez le corps, peut durer de quelques heures à quelques jours. Souvent, une personne est forcée de rester immobilisée pendant tout ce temps, car chaque remue lui cause des tourments.

Blessure aux côtes

La douleur à gauche sous les côtes en cas de traumatisme (fracture) de ce dernier est très forte et aiguë. Elle est causée par une violation de l'intégrité du tissu osseux ou cartilagineux. Un ou plusieurs bords peuvent être endommagés.

S'il n'y a pas de complications, aucun traitement sérieux ne sera nécessaire. Les côtes cassées vont guérir dans quelques semaines et la douleur va disparaître. Mais vous devez contacter un spécialiste en cas de blessure, car il est possible d’endommager les poumons ou la rate.

Maladie cardiaque

La douleur dans l'hypochondre gauche peut très bien être causée par des maladies cardiaques telles que l'ischémie, l'angine de poitrine, la cardiomyopathie et d'autres. Le plus grave d'entre eux est l'infarctus du myocarde. La douleur dans ce cas s'accompagne du développement de la pathologie elle-même et de l'état qui la précède.

Les signes accompagnant une crise cardiaque:

  • essoufflement;
  • des frissons;
  • sueur gluante et froide;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • la diarrhée;
  • blanchissement vif du visage (jusqu'à la cyanose) et poches;
  • mains engourdies.

La douleur à gauche peut être transmise à l'omoplate, à l'épaule, au cou. Il est aigu, brûlant (et pas douloureux, comme par exemple avec une colite), accompagné d’une lourdeur à la poitrine. Si de tels symptômes se manifestent, vous devez immédiatement appeler une ambulance, car il s'agit d'une maladie potentiellement mortelle.

Le zona

Cette maladie peut être ressentie par une douleur à la fois dans l'hypochondre gauche et droit. Cela provoque des lésions aux terminaisons nerveuses, ce qui provoque un tel symptôme. La douleur initialement douloureuse, puis aiguë. Elle est l'un des premiers signes de privation. Les éruptions cutanées caractéristiques se retrouvent beaucoup plus tard.

Pleurésie sèche

Parfois, la douleur au-dessus indique une des maladies des poumons - la pleurésie sèche. Dans ce cas, les sensations désagréables apparaissent à la fois devant et derrière. Ils sont accompagnés d'une toux obsessionnelle, d'une cyanose des doigts des membres supérieurs et du visage, d'une respiration rapide.

La douleur augmente avec l'inhalation. Surtout, il est exacerbé lorsque le corps tourne. La personne tente de prendre une pose dans laquelle le corps est incliné vers le côté affecté. Cela lui apporte un soulagement.

Cancer du poumon

Dans le cancer du poumon gauche, lorsque la tumeur se développe dans la plèvre, une douleur à la poitrine apparaît. Ils surviennent généralement à un stade tardif. La douleur donne au cou, au bras et à l'abdomen. Cela arrive tranchant, poignardant. Porte souvent des bardeaux.

Ce symptôme est accompagné d'un autre cancer du poumon caractéristique:

  • Ceci est principalement une toux.
  • Le patient souffre d'un manque d'appétit et perd rapidement du poids.

Les signes de cette pathologie sont à bien des égards similaires à ceux de la pleurésie sèche. Et la douleur au côté gauche lors de l'inhalation est l'un des symptômes les plus courants. La pleurésie est souvent la première et unique manifestation de la tuberculose, apparaissant à son stade initial. Il est diagnostiqué lorsqu'il y a des foyers de la maladie dans les poumons ou les ganglions lymphatiques.

La pleurésie tuberculeuse est purulente. Accompagné de fièvre, transpiration accrue, essoufflement, frissons. Une personne perd énormément de poids.

Appendicite

Douleur dans l'hypochondre gauche en avant - un symptôme caractéristique de l'appendicite aiguë. Avec cette pathologie, c'est aigu, coupant. Renforce pendant le mouvement. Se disperse sur les côtés, atteignant le nombril.

Douleur accompagnée de coliques et de flatulences. Après une vidange de l'intestin, l'état s'améliore, mais l'attaque se reproduit rapidement. Si une appendicite est suspectée, une assistance médicale est immédiatement requise.

Ulcère de l'estomac

Lorsqu’un ulcère gastrique perforé peut également faire mal sous le bord gauche de l’avant. Ce symptôme est précédé de signes caractéristiques de la colite (flatulences, ballonnements). Puis la douleur s'empare de la personne, elle est un poignard, fort. Parfois tolérante, et parfois capable de provoquer une perte de conscience, peut légèrement se déplacer vers la droite.

Souvent, la douleur survient après avoir mangé. Accompagné d'autres symptômes: nausée, perte d'appétit, vomissements, éructations avec un arrière-goût désagréable. En cas de coupure, de douleur lancinante et d'antécédents d'ulcère gastrique, une hospitalisation urgente est nécessaire.

Gastrite

On peut suspecter une gastrite quand on a périodiquement mal au côté gauche d'en haut. L'inconfort est également ressenti dans l'abdomen. La douleur n'est pas aiguë - douleur, irradiant sous l'omoplate. Se pose, en règle générale, après avoir mangé, puis se calme. Souvent, cela n’apporte pas un inconfort particulier à une personne, de sorte que beaucoup d’entre eux n’y attachent aucune importance depuis longtemps. Et la maladie progresse entre-temps.

La douleur accompagnant la gastrite est accompagnée de nausées périodiques, de brûlures d'estomac, d'éructations désagréables, de vomissements, de problèmes de selles (constipation ou diarrhée), de faiblesse, de pâleur de la peau. Lorsque vous vous déplacez, que vous tournez le corps ou que vous respirez profondément, la douleur à l’estomac et au-dessus peut augmenter. De nombreuses manifestations ressemblent à des signes de colite, c'est pourquoi la gastrite se différencie en premier lieu avec cette maladie.

Maladies du pancréas

Le pancréas est situé à gauche et, dans les pathologies de cet organe, il y a souvent des douleurs dans l'hypochondre. C'est l'un des symptômes les plus courants de la pancréatite. La douleur est le zona. C'est flou, douloureux, souvent assez fort. L'intensité augmente avec l'inspiration. Une personne doit se "plier" en deux pour remédier à la situation.

La douleur survient généralement après un festin. Particulièrement abondant et avec l'utilisation de boissons fortes. Avec l'inflammation pancréatique, il s'accompagne de nausées, de vomissements avec bile, de brûlures d'estomac. L'urine devient sombre et les matières fécales acquièrent une ombre anormalement claire. En cas d'attaque aiguë, la température peut augmenter.

Pathologie de la rate

Un autre organe à gauche est la rate. Il est proche de la surface du corps, de sorte que tout processus anormal qui s'y produit se fait immédiatement sentir. Les troubles de la rate surviennent souvent après ou pendant des maladies infectieuses, cet organe étant responsable de la filtration du sang des globules rouges morts. Il augmente considérablement en taille, combattant le virus, ce qui explique le malaise.

Parfois, la rate est endommagée par les côtes à la suite d’une blessure. Il y a son trou. Dans de tels cas, la douleur apparaît non seulement avec un soupir ou un mouvement, mais aussi par elle-même. Elle est très forte, difficile à tolérer, rend.

Les pathologies de la rate sont souvent accompagnées de fièvre, d'inflammation des ganglions lymphatiques régionaux, de maux de tête et d'une hypertrophie du foie. Quand un organe est rompu, une peau bleue apparaît dans la région du nombril. Si de tels symptômes sont présents, il est urgent de consulter un médecin.

Que faire quand une telle douleur survient

Lorsqu'une personne dans l'hypochondre gauche apparaît douloureuse lors de l'inhalation, il est recommandé de ne pas prendre le temps nécessaire et de se rendre à l'établissement médical pour en déterminer la cause correcte. Les médecins suivants traitent du diagnostic de cette maladie:

  • endocrinologue;
  • cardiologue;
  • gastroentérologue;
  • gynécologue;
  • chirurgien.

Il est formellement interdit de s'automédiquer, car cela aggraverait l'état général et provoquerait diverses complications. Besoin de savoir quand aller dans un établissement médical. Il y a des situations où vous ne pouvez pas ignorer la douleur. Ambulance doit appeler dans de tels cas:

  • douleur douloureuse qui dure une heure;
  • douleur sourde accompagnée de toux et de vomissements (souvent avec du sang);
  • douleur lancinante ne dépassant pas une demi-heure et pire;
  • douleur aiguë soudaine.

Nous avons donc examiné les situations les plus courantes dans lesquelles il y a une douleur dans l'hypochondre gauche pendant une respiration profonde. Cela peut également se produire lorsque vous vous déplacez, toussez, éternuez et même au repos. Dans la plupart des cas, des dysfonctionnements graves des organes vitaux tels que le cœur, l'estomac, les poumons, le pancréas, la rate deviennent la cause de la douleur.

Et parfois, nous parlons de conditions critiques lorsqu'une personne a besoin d'aide de toute urgence. Par conséquent, si la douleur thoracique à gauche, à supporter et à attendre, que par lui-même passera, vous ne pouvez pas. Il est nécessaire de contacter un médecin le plus tôt possible, d’en établir la cause et de l’éliminer, jusqu’à ce que des complications et des conséquences indésirables apparaissent.

http://gastromedic.ru/simptomy/bol-v-levom-podrebere-pri-vdohe.html

Douleur thoracique à gauche avec une respiration profonde et un mouvement du coeur. Donner en main? Raisons

La douleur thoracique, située principalement à gauche, est le signe de nombreuses maladies et pathologies.

Manifesté dans les maladies cardiovasculaires, respiratoires, les tissus osseux et autres.

Quelles sont les différences entre ces maladies et comment les traiter?

Plus en détail dans cet article.

S'il y a une douleur dans la poitrine à gauche

La douleur émergente dans la poitrine à gauche est un symptôme de nombreuses maladies du cœur, des poumons, du système articulaire, du système osseux, de la cavité abdominale.

Causes de la douleur

En essayant de trouver une réponse à la question de savoir pourquoi la poitrine au côté gauche fait mal, vous devez d’abord distinguer les causes entre:

  • - maladies du système cardiovasculaire;
  • - maladies du système squelettique;
  • - maladies des articulations;
  • - maladies neurologiques;
  • - les pathologies du cerveau;
  • - compression et réactions radiculaires;
  • - maladies de la cavité abdominale.

Anamnèse

Trouvez la cause de la douleur historique de l'aide d'un expert compétent, recueillie à partir des mots du patient:

  • - la nature de la douleur;
  • - durée de la douleur;
  • - les sensations liées disponibles;
  • - blessures antérieures;
  • - la disponibilité des opérations;
  • - les dangers existants associés à la portée du patient.

Diagnostics possibles en cas de douleur thoracique

Diagnostic et traitement de la maladie cardiaque

Le diagnostic correct peut être posé si vous effectuez un examen complet:

  1. - collecte de l'anamnèse et examen du médecin;
  2. - examen par palpation;
  3. - rayons X;
  4. - cardiogramme;
  5. - test sanguin biochimique et général;
  6. - angiographie;

Après un examen approfondi, le médecin établira un diagnostic et prescrira un traitement thérapeutique. La présence du processus inflammatoire nécessite l'utilisation de médicaments antibactériens. Également utilisé des antihypertenseurs, des médicaments qui réduisent le cholestérol, des angioprotecteurs, un mode de vie adéquat, un régime alimentaire.

Après avoir arrêté les exacerbations aiguës, une alimentation avec une teneur réduite en graisses, en glucides, un exercice modéré est recommandée aux patients.

Maladies cardiovasculaires

La survenue de maladies cardiovasculaires est associée à une insuffisance de l'apport sanguin au myocarde. Les vaisseaux coronaires fournissent du sang au muscle cardiaque, une défaillance de leur travail conduit à une maladie coronarienne du myocarde, un infarctus du myocarde.

Ces maladies sont très dangereuses, se développent rapidement et nécessitent un traitement immédiat chez le médecin, sinon les conséquences peuvent être désastreuses.

Maladie ischémique et infarctus du myocarde

L'ischémie se développe à la suite de l'athérosclérose générale du système vasculaire, ce qui entraîne une diminution de l'apport d'oxygène au tissu musculaire cardiaque.

Le cholestérol, à son tour, conduit à la formation de plaques d'athérosclérose sur les parois des vaisseaux coronaires, il y a un manque d'apport de sang au système musculaire.

Oxygénation progressive du muscle cardiaque dans son ensemble ou de ses sections individuelles.

À la suite d'une ischémie chronique, un infarctus du myocarde se produit.

Les symptômes

La douleur dans le côté gauche de la poitrine a le caractère suivant:

  • - aigu;
  • - surgissant soudainement;
  • - L'apparition d'un essoufflement et de la transpiration;
  • - extrémités froides;
  • - confusion de conscience;
  • - faiblesse générale.

La douleur aiguë du poignard nuit à la respiration, elle est accompagnée de nausée, vomissements, brûlures d'estomac, éructations, vertiges. Si une attaque a eu lieu à l'extérieur de l'hôpital, une ambulance doit être appelée avant son arrivée pour garantir un repos complet et l'accès à la quantité requise d'air frais et administrer de la nitroglycérine.

Autres maladies cardiovasculaires

  • - la péricardite est une inflammation de la membrane cardiaque externe;
  • - inflammation de la myocardite du muscle cardiaque;
  • - cardiomyopathie;
  • - les pathologies congénitales ou acquises du système cardiovasculaire;

Maladies respiratoires

Les maladies les plus courantes du système respiratoire qui provoquent des douleurs à la poitrine:

  • - pneumonie;
  • - pneumothorax;
  • - thromboembolie pulmonaire.

Diagnostic et traitement

Des radiographies sont effectuées et, si nécessaire, une tomodensitométrie est prescrite. En plus des maladies susmentionnées, l’inconfort peut être associé à une hypothermie, à une musculation, à une contusion ou à une blessure à la poitrine.

Dans les maladies du système cardiovasculaire, les bêtabloquants sont prescrits, ainsi que les bloqueurs des canaux calciques, qui peuvent réduire la demande en oxygène du myocarde.

L'acide acétylsalicylique est capable de fluidifier le sang. La cholécystite, les statines et les médicaments qui réduisent le taux de cholestérol sont indiqués.

Si les douleurs résultent de maladies du tractus gastro-intestinal, si des antiacides, des adsorbants et un régime alimentaire spécial sont prescrits, choisissez le médecin en charge en fonction de la pathologie. Exclure du régime alimentaire des substances et produits qui causent la motilité intestinale: café, nicotine, épices, aliments gras.

Avec les pathologies du système musculo-squelettique, il est efficace d'appliquer des onguents anti-inflammatoires non stéroïdiens locaux et des moyens npv, ainsi qu'une posture et un entraînement corrects.

Troubles neurologiques

Les causes de la douleur dans le côté gauche de la poitrine peuvent être:

  • - dystonie neurocirculatoire;
  • - cardialgie;
  • - névralgie intercostale;
  • - syndromes musculaires - fasciaux;
  • - syndrome psycho-végétatif.

La dystonie neurocirculatoire est divisée en 4 types:

  1. - formulaire simple;
  2. - forme longue;
  3. - sympathique;
  4. - pseudosténocardie.

La douleur thoracique à gauche est caractéristique d'une forme simple et prolongée de dystonie neurocirculatoire.

Maladies du tractus gastro-intestinal

En cas de maladie intestinale, la douleur peut être ressentie du côté gauche de la poitrine, car il s’agit de la région de l’estomac.

Pour les douleurs associées à des pathologies du tractus gastro-intestinal se caractérisent par:

  • - augmentation de la douleur en mangeant;
  • - après avoir mangé, il y a une sensation de brûlure, une douleur à la poitrine;
  • - une indigestion.

La douleur du sternum à gauche apparaît lors des maladies intestinales suivantes:

  • - ulcère d'estomac;
  • - cholécystite;
  • - rétrécissement de l'œsophage;
  • - entérocolite.

Troubles de la colonne vertébrale

Dans les maladies de la colonne vertébrale, la douleur présente les caractéristiques suivantes:

  • - est permanent;
  • - il s'accompagne de symptômes neurologiques;
  • - lors d'un massage, la douleur est réduite.

Caractérisé par ce genre de douleur avec le syndrome de Tietze. Il apparaît lorsque le nerf est pincé à la jonction du sternum avec la troisième et la quatrième côte. La maladie provoque une inflammation du cartilage costal, qui crée une douleur dans la partie inférieure de la poitrine.

Conclusion

Le succès du traitement de la douleur thoracique dépend de l’origine de la maladie.

Important: ne vous soignez pas vous-même et ne prenez pas de médicaments vous-même.

http://artritsystavov.ru/prichiny-bolej/bol-v-grudnoj-kletke-sleva.html

Douleur thoracique lors de l'inhalation

Un symptôme tel qu'une douleur à la poitrine lors de l'inhalation dépend de nombreux facteurs. La douleur à la poitrine en respirant peut parfois être fatale. Qu'est-ce qui cause la douleur en respirant? L'hypothermie ou l'étirement du muscle pectoral pendant l'exercice font mal aux gens. Afin de soigner les douleurs thoraciques, il est nécessaire d'éliminer la cause de cet état pathologique.

Facteurs majeurs et localisation de la douleur

Pourquoi les douleurs à la poitrine surviennent-elles quand une personne respire? Des douleurs thoraciques lors de l'inspiration ou de l'expiration peuvent se manifester en raison de maladies pulmonaires, cardiovasculaires, de lésions ou d'anomalies du système digestif. Avec un soupir, une personne peut se blesser au côté droit de la poitrine. Les causes profondes de la douleur sur le côté droit de la poitrine sont les processus pathologiques du tractus gastro-intestinal, les lésions aux côtes droites, l'oncologie, les pathologies du coeur, les vaisseaux sanguins, les processus infectieux des organes responsables de la respiration.

Lorsque le patient ressent une douleur dans la poitrine gauche lorsqu'il est inhalé, l'inconfort peut être causé par une colique rénale du côté gauche du corps, des processus oncologiques et également si la plèvre est enflammée du côté gauche. Si une personne a mal à la poitrine au milieu, elle peut être affectée par l'œsophage avec le diaphragme, le cœur par les poumons.

Pneumonie

La douleur thoracique lors d'une respiration profonde est provoquée par une inflammation du tissu pulmonaire, qui est formée par des microorganismes fongiques, viraux, bactériens et autres. Souvent manifesté en raison d'un système immunitaire affaibli. Symptômes:

  • Le patient a des frissons, il transpire beaucoup, il a une température sous-fébrile, qui augmente brusquement le soir.
  • Il n'a pas assez d'air, il est difficile de prendre une profonde respiration.
  • Le patient est affaibli, on entend une respiration sifflante à distance, entendez également frotter les feuilles enflammées de la plèvre.
  • La poitrine fait mal à gauche ou à droite, quand vous bougez, quand vous inspirez fortement, vous toussez. Toux humide observée, crachats avec du pus.

Avec une inflammation pulmonaire, une personne tousse modérément, les expectorations sont séparées de lui. Des mesures correctives immédiates sont nécessaires, sinon un abcès du poumon avec pleurésie peut se former. La pneumonie affecte souvent les personnes âgées, les patients diabétiques et ceux opérés ont des problèmes cardiaques et des bronches. Des mesures de traitement complètes sont appliquées. Le patient est traité avec des médicaments expectorants antibactériens, anti-inflammatoires et anti-inflammatoires.

Embolie pulmonaire

Une douleur thoracique au centre, à gauche lors de l'inhalation ou à droite peut survenir en raison du blocage des vaisseaux artériels alimentant les poumons. La thromboembolie pulmonaire (PE) est causée par des varices des extrémités inférieures. Apparaît soudainement avec une tachycardie d'inspiration complète accompagnée de douleurs aiguës, d'essoufflement, d'hyperhidrose

La pression artérielle du patient baisse (TA), la peau devient cyanotique, il tousse du sang. Si aucun soin n’est fourni dans cet état terminal, le patient mourra en quelques minutes.

Cancer du poumon

Les processus oncologiques dans les poumons sont observés plus souvent que dans d'autres organes internes. Ils peuvent être dus à des radiations, à une bronchite chronique, à la tuberculose ou à d'autres causes. Un néoplasme peut se former pendant longtemps sans symptômes visibles, il est donc difficile de diagnostiquer l'oncologie aux stades initiaux. Aux stades avancés, le cancer peut se manifester par une inflammation des poumons, des bronches et de la grippe.

  • La fréquence, le rythme, la profondeur des changements respiratoires et la tachycardie sont observés.
  • Ça fait constamment mal à la poitrine, à droite ou à gauche, avec une profonde respiration.
  • Le patient souffre de crises prolongées de toux sèche.
  • Dans une phase sévère, la personne crache du sang.
  • Le patient devient pâle, maigre, il peut souvent souffrir d'hyperthermie.

Les symptômes peuvent être temporairement éliminés par un traitement médicamenteux. Si les paroxysmes se reproduisent pendant 30 à 60 jours, la personne ressent un état inconfortable lors de l'inhalation et des mouvements, ce qui signifie que les processus oncologiques progressent.

Pleurésie

Avec cette pathologie, la muqueuse des poumons (plèvre) est enflammée. Si vous respirez profondément, la respiration est accompagnée de douleur. Cela signifie que le patient a une inflammation sèche de la plèvre, dans laquelle le liquide dans la cavité pleurale ne s'accumule pas. Une plainte typique d'un patient souffrant de pleurésie sèche: "Quand j'inspire, ça fait mal à gauche et à droite." La pleurésie sèche apparaît en raison d'autres pathologies du système respiratoire, par exemple si le patient n'a pas traité:

  • une pneumonie;
  • la tuberculose;
  • insuffisance rénale chronique;
  • syndrome post-infarctus;
  • processus pathologiques systémiques.

Le visage du patient est bleuâtre, il a des frissons, sa respiration est altérée, il brûle et se blesse au milieu du sternum. En se déplaçant du côté où il n’ya pas d’inflammation de la plèvre, le syndrome douloureux s’aggrave, car les plaques de la plèvre enflammées seront étirées.

Pneumothorax

Un pneumothorax peut provoquer une douleur thoracique aiguë, vive et soudaine lors de la respiration. Dans la forme ouverte de la pathologie, la cavité pleurale est en contact avec l'environnement externe. Pendant un pneumothorax fermé, un tel contact ne se produit pas. La pathologie de type valve est caractérisée par l’aspiration du flux d’air dans la cavité lorsqu’une personne inhale. Lorsque le patient exhale, l'air de la cavité ne sort pas, il comprime progressivement le tissu pulmonaire. Cyanose également observée avec essoufflement.

Un pneumothorax massif déplace les organes internes du thorax vers le côté où se produit la compression du poumon. Par exemple, si le côté gauche de la poitrine est endommagé, les organes internes du médiastin se décaleront vers la gauche. La maladie est due à une lésion des côtes, à une oncologie pulmonaire, à une maladie bulleuse. Si vous ne fournissez pas d'ambulance au patient, il mourra.

Ostéochondrose

Des processus dégénératifs et dystrophiques de la colonne vertébrale sont observés chez la plupart des adultes de la planète. Atrophie des disques situés entre les vertèbres, déshydratation, déformation du noyau pulpeux du disque intervertébral. Les changements destructifs endommagent l'anneau fibreux du disque, qui est couvert de fissures, ainsi que les ligaments qui fixent les vertèbres.

La colonne vertébrale devient instable, il y a un déplacement des vertèbres, ainsi le syndrome radiculaire se produit et la douleur apparaît au centre du dos ou dans un autre segment vertébral. De tels processus pathologiques peuvent être observés chez de nombreuses personnes d'âge moyen et âgé, parfois les patients jeunes sont malades.

La pathologie est aggravée par le surpoids, l'épuisement du travail physique et l'hypodynamie. Plaintes d'un patient souffrant d'ostéochondrose du segment vertébral thoracique: «Quand je respire, j'ai mal à la poitrine et au dos." Douleur irradiant au milieu de la poitrine, zone interscapulaire, mains, jambes. Avec l'exacerbation de la pathologie, le patient peut prendre une position forcée.

Névralgie intercostale

La maladie est due au fait que les nerfs sont comprimés entre les côtes près de la colonne vertébrale ou dans l'espace intercostal. Manifesté par le syndrome de la douleur avec respiration profonde. Dans la zone touchée, le patient peut compresser, piquer, se mettre à gémir, se brûler ou la douleur sera d'un caractère terne. La douleur est localisée dans la zone cardiaque, irradiant dans la clavicule, l'omoplate, la région lombaire, aggravée par l'activité motrice. Les muscles intercostaux gonflent, hypertrophiés, de sorte qu'ils compriment les nerfs.

La pathologie se pose pour ces raisons:

  • changements de l'ostéochondrose;
  • blessure;
  • travail physique exténuant;
  • exposition à de basses températures;
  • situations stressantes;
  • maladie virale respiratoire aiguë (PVI);
  • mouvement brusque;
  • perturbé les processus métaboliques et d'autres causes.

Le syndrome douloureux augmentera si vous appuyez sur la zone touchée. Lorsque paroxysme observé syndrome convulsif, l'hyperhidrose. La zone où les nerfs sont touchés est engourdie. Si le patient commence à tousser, à éternuer, à rire ou si sa poitrine est comprimée, la douleur s'intensifiera.

Blessure à la poitrine

Des blessures peuvent survenir en inspirant. Ils dérangent toujours le patient, et si le patient tousse, rit, respire profondément, se fatigue, la gêne augmentera. Les blessures à la poitrine sont ouvertes et fermées. Avec une blessure ouverte, la plaie peut être pénétrante et non pénétrante. Types de blessures fermées:

En cas de fracture d'une côte, le patient ressent une douleur, les bords des côtes fracturées se contractent. Dans les cas graves, des fragments d'os endommagent les organes avec les vaisseaux et la cavité pleurale. Une douleur de la clavicule pendant l'inhalation, ainsi que si la personne lève la main, peut indiquer que la clavicule est luxée. Cet os peut être brisé du fait que le patient est tombé sur son épaule, son coude, son bras en extension ou à la suite d'un coup porté à la clavicule.

La zone touchée gonfle, il y a un hématome, il est également évident que des fragments sont déplacés. En cas de luxation, la région sternale ou acromiale de la clavicule est déplacée. Les ecchymoses se produisent en raison d'un objet contondant, il y a une douleur, aggravée lors de l'inhalation, une hémorragie. En cas de blessure grave, lorsque le tissu est déchiré, que des hématomes étendus sont visibles, le patient doit être hospitalisé de manière urgente.

Pathologie du système cardiovasculaire

La douleur à gauche sous la région costale, qui survient lorsque le patient inspire, peut survenir dans la région thoracique centrale ou à l'arrière du côté gauche, sous la région scapulaire. Ils irradient vers le membre supérieur, ils sont constamment observés, ne dépendent pas de la respiration. Ces douleurs peuvent indiquer que le patient présente des manifestations d'angine de poitrine, de maladie ischémique (IHD) ou d'infarctus du myocarde du coeur. Rarement, la douleur lors de l'inspiration est associée à une myocardite, une péricardite.

Lorsque les pathologies cardiaques évoluent sans symptôme, elles représentent un danger ou une détérioration de l'état de santé général est observée: le patient est souvent fatigué, il souffre d'essoufflement, de tachycardie, sa tête tourne. Si le patient souffre d'angine de poitrine, la douleur disparaît avec une respiration profonde. La douleur irradie dans la région scapulaire, cervicale et des épaules, elle passe rapidement lorsqu'elle est soulagée par la nitroglycérine.

La pathologie survient en raison du rétrécissement de la lumière vasculaire, qui est à l'origine des dépôts de cholestérol. Moins de sang est fourni aux tissus cardiaques, une hypoxie survient. La douleur dans la poitrine brûlera dans la nature. Pendant le travail physique, il semble à une personne que son cœur se contracte. L'angine est compliquée par un infarctus du myocarde. Lorsqu'une crise cardiaque affecte la membrane cardiaque du myocarde en raison d'une hypoxie.

  • Caractère coupant la douleur à la poitrine.
  • La nitroglycérine n'élimine pas la douleur.
  • Le patient transpire de sueur froide et collante.
  • Peau pâle.
  • Le patient peut perdre conscience.

Pathologie des organes digestifs

En cas de maladie gastro-œsophagienne, le contenu gastrique est rejeté dans l'œsophage après avoir été mangé. Les symptômes se manifesteront lors de la flexion, ainsi que dans la position couchée. Il y a des brûlures d'estomac avec mal de gorge, douleur à la poitrine ou à la poitrine. Si l'oesophage est rétréci, la douleur dans la région de la poitrine se manifeste lors de la déglutition.

Si le malaise augmente, la nourriture ne peut pas passer, alors la probabilité de développement de tumeurs malignes de l'œsophage est élevée. Quand un ulcère à l'estomac pendant la respiration est donné dans le dos, le sternum. Lorsqu'un patient mange, prend des antiacides, les symptômes disparaissent. Avec une hernie de l’ouverture œsophagienne du diaphragme, la région abdominale supérieure après avoir mangé se déplacera vers la zone inférieure de la poitrine.

L'inhalation donne au patient des douleurs, des brûlures d'estomac. Les symptômes augmentent lorsque le patient est allongé. Si le pancréas est enflammé, la douleur sera vive et donnera souvent au sternum. Avec le dysfonctionnement de la vésicule biliaire, le syndrome douloureux se manifestera du côté droit dans la zone sous-costale et thoracique inférieure. Souvent, les symptômes sont déclenchés par des aliments gras.

http://sustavik.com/diagnostika/bol-grudnoy-kletke-vdohe

Causes de douleur à la poitrine lors de l'inhalation

La douleur thoracique lors de l'inhalation est un symptôme qui se manifeste par des pathologies des organes internes et de systèmes entiers du corps. Les causes de ces affections peuvent être à la fois des maladies mettant la vie en danger et la fatigue musculaire banale. La nature de la douleur thoracique est d’une grande valeur diagnostique. Auparavant, les médecins portaient une attention particulière à l'âge du patient, mais ce n'est désormais plus aussi important car il existe des cas de diagnostic d'infarctus du myocarde chez les jeunes.

Raisons

En fait, les causes de la douleur dans la poitrine beaucoup. Identifier avec précision la cause des maux ne peut être fait que par un médecin, il prescrit également un traitement. Provoquer une douleur dans le sternum peut:

  • Maladies de la peau ou du tissu adipeux.
  • Pathologie des muscles du sternum.
  • Maladies des ligaments de la poitrine.
  • Maladies du tissu osseux.
  • Maladies des membranes cérébrales de la moelle épinière.
  • Maladies du plan neurologique.
  • Maladies du disque.
  • Maladie pulmonaire
  • Les blessures au sternum surviennent souvent après la chute d'une personne.
  • Pathologies des organes internes proches de la poitrine.

La douleur thoracique lors de la respiration peut également être provoquée par des facteurs psychogènes. Dans ce cas, c'est difficile à expliquer.

L'embolie est la maladie la plus dangereuse qui provoque une douleur à la poitrine. Mais il faut dire que cette maladie se manifeste parfois sans douleur et se manifeste par des symptômes complètement différents.

Symptomatologie

Peut faire mal à gauche, à droite et au milieu. L'intensité de la douleur et sa nature peuvent être différentes. Il est important que le patient décrive correctement ses sentiments au médecin. Cela vous permettra de poser rapidement un diagnostic et de prescrire un traitement.

Habituellement, la douleur au sternum s'accompagne d'un certain nombre d'autres symptômes:

  • Le patient a du mal à respirer, les respirations profondes provoquent une douleur particulière.
  • La température peut être élevée.
  • Dyspnée et toux apparaissent.
  • Il y a une forte faiblesse.
  • Transpiration
  • La performance est altérée.
  • Il y a une contrainte de mouvement.

Lors du diagnostic, la nature de la douleur est importante. Elle peut être forte, sourde, douloureuse. Il arrive qu'une personne ne ressente de douleur qu'en inspirant, mais d'autres facteurs y contribuent parfois.

Si la douleur à la poitrine des omoplates ou si le patient sent qu'il a mal au ventre, mais que la température est basse, une crise cardiaque peut en être la cause.

Myosite

La myosite est la cause la plus courante de douleur. Dans ce cas, il existe un spasme musculaire dû à une blessure ou à une hypothermie. Assez souvent, la douleur de cette nature survient après un sport ou une autre activité physique. La myosite se produit souvent chez les personnes jeunes. Le traitement est réduit à l'utilisation d'analgésiques, à la physiothérapie et aux procédures de physiothérapie.

Maladie cardiaque

La douleur thoracique à gauche avec une respiration profonde parle le plus souvent de maladies du cœur ou des vaisseaux sanguins. En cas d’infarctus du myocarde, la douleur est constamment présente. Si la poitrine fait mal juste à gauche et que la douleur augmente avec l'inspiration, la péricardite peut alors être à l'origine de ce phénomène pathologique. Cette maladie peut être causée par diverses causes, à la fois des maladies infectieuses et inflammatoires. Elle se caractérise par la formation d'adhérences fibrineuses sur les tissus du péricarde.

Outre la douleur au sternum gauche, la péricardite se manifeste par d'autres signes. Il y a un rythme cardiaque et une respiration irréguliers. Le patient se fatigue rapidement, sa performance est altérée.

Colite à la poitrine et embolie pulmonaire. Cette condition nécessite des soins médicaux d'urgence, sinon la probabilité de décès est élevée. Cette maladie est accompagnée de toux, avec la libération de crachats rouillés, un essoufflement et une forte augmentation de la température. Les signes d'insuffisance cardiaque se manifestent souvent.

La thromboembolie se développe presque toujours dans le cadre d'une bonne santé. Cela peut même provoquer un long vol en avion.

Maladies du tube digestif

Diverses maladies du tractus gastro-intestinal peuvent également provoquer des douleurs au sternum. Ceux-ci incluent la maladie de reflux, la hernie et les ulcères du tube digestif. Une douleur brûlante se produit lorsque l'on renvoie le contenu acide de l'estomac dans l'œsophage. Lorsque cela se produit, ces symptômes:

  • Nausées et vomissements.
  • Tabouret bouleversé
  • Écorces.
  • Amertume dans la bouche.
  • Brûlures d'estomac.

Dans un ulcère duodénal, une douleur aiguë survient quelques heures après le repas. Dans ce cas, la douleur est souvent localisée dans le côté gauche. Lorsque la cholécystite se fait sentir à droite.

Le traitement consiste à prendre des médicaments qui réduisent la production de suc gastrique et son acidité.

Il n’est pas difficile de déterminer que la maladie du tractus gastro-intestinal est devenue la cause de l’indisposition. Dans ce cas, le patient est souvent tourmenté par des brûlures d'estomac et un essoufflement, et un goût acidulé caractéristique apparaît dans la bouche.

Névralgie

La névralgie peut être à l'origine d'une douleur thoracique intense. Dans cette maladie, les nerfs intercostaux deviennent enflammés. La cause de ce phénomène désagréable devient le plus souvent froide. Avec tous les mouvements, la douleur augmente et peut donner aux mains et aux omoplates.

Le traitement de la névralgie consiste à prendre des analgésiques et des anti-inflammatoires. Dans les cas graves, le blocus par Novocain est nécessaire.

Maladies pulmonaires

De tous les tissus pulmonaires, la plèvre est la plus sensible, de sorte que tous les symptômes douloureux peuvent être associés à sa défaite. La cause de la douleur dans le sternum devient la pleuropneumonie. Dans ce cas, le centre de l'inflammation dans les poumons est situé à proximité immédiate de la plèvre et l'inflammation l'affecte. La douleur dans le sternum avec la pleuropneumonie peut être constante ou ne se produire que lors de respirations profondes.

En plus de la douleur d'une personne, il s'inquiète d'une forte fièvre, de symptômes d'intoxication et d'une toux avec crachats abondants. Il y a souvent un essoufflement, des frissons et une cyanose de la peau, ce qui indique une insuffisance respiratoire.

Pleurite et pneumothorax peuvent provoquer des douleurs à la poitrine. Dans tous ces cas, il existe des signes d'intoxication générale du corps et d'insuffisance respiratoire.

Récemment, de plus en plus de cas de SRAS ont été rapportés. Il n'y a pas de symptômes caractéristiques de la maladie. La douleur thoracique, la faiblesse et la transpiration devraient alerter le patient.

Maladies oncologiques

La cause de la douleur dans le sternum peut être une tumeur de nature différente. Si même une personne se sent bien, mais pendant longtemps, elle ressent une douleur à la poitrine, c'est une raison pour aller voir un médecin. Ce symptôme se produit déjà dans la première partie de la maladie et progresse à mesure que la tumeur se développe.

Le traitement est réduit à la radiothérapie et à l’adoption de la chimiothérapie. Dans les cas graves, ne peut pas faire sans chirurgie.

Blessures

Les blessures à la poitrine sont toujours accompagnées de douleur. Cela peut être un sténopé ou des côtes cassées, des ecchymoses graves. Les blessures surviennent souvent à la suite d’un accident du travail, d’un accident ou dans d’autres cas. Des fissures dans la côte peuvent survenir avec un coup violent et fort à la poitrine.

Dans ce cas, le traitement est réduit au repos au lit, à l'utilisation d'analgésiques et de complexes vitaminiques. Pour les fractures des côtes, il est recommandé au patient de porter un corset spécial qui maintient le squelette dans la position correcte et contribue à l’accrétion rapide des os.

Lorsque vous avez besoin de voir un médecin de toute urgence

Il est nécessaire de connaître un certain nombre de conditions dans lesquelles il est impossible de retarder un appel à un médecin. De tels symptômes parlent souvent de maladies graves et potentiellement mortelles:

  • Appeler d'urgence un médecin doit être une forte toux, lors de la toux des expectorations sanglantes, purulentes ou rouillées. Ce symptôme peut indiquer un saignement dans les poumons ou une percée d'abcès.
  • Devrait alerter et tousser mousse.
  • Si la température ne s'égare pas ou se détériore, il s'agit d'un signe d'infection bactérienne grave. Dans ce cas, les antimicrobiens sont inclus dans le schéma thérapeutique, l'hospitalisation du patient étant souvent nécessaire.
  • Une transpiration excessive accompagnée d'une douleur dans le sternum peut indiquer une tuberculose. Cette maladie est traitée dans un complexe, la thérapie peut durer jusqu'à six mois.
  • Une faiblesse anormale, une perturbation du rythme cardiaque et une douleur lancinante, aggravée par tout mouvement, devraient constituer un motif de traitement urgent à l'hôpital.

Une toux froide qui dure depuis plus de 2 semaines et qui s'accompagne d'une sensibilité à la poitrine parle des complications de la maladie.

Douleur thoracique accompagnée de nombreuses maladies. Certains d'entre eux ne sont pas dangereux et sont simplement le résultat de l'hypothermie. Mais un certain nombre de pathologies peuvent être fatales.

http://pulmono.ru/drugie/dyhanie/prichiny-boli-v-grudi-pri-vdohe

Quelles sont les causes de la douleur thoracique gauche lorsque vous respirez (inspirez, expirez) lorsque vous bougez le corps?

Si respirer provoque des douleurs, cela ne signifie pas nécessairement que ce sont les organes respiratoires qui font mal. Une douleur à la poitrine lorsqu’on prend une profonde respiration à gauche, qui ressemble beaucoup au cœur, ne signifie pas toujours qu’elle est un signe de maladie cardiaque.

La sensibilité des seins, aggravée lors d'une respiration profonde, est souvent provoquée par des problèmes neurologiques, des blessures ou des maladies de la colonne vertébrale.

Il y a tellement de facteurs de provocation que la différenciation d'un diagnostic nécessite des recherches et des tests approfondis, ce qui indique qu'il est impossible d'établir les causes de manière indépendante. Mais connaître leur diversité a toujours du sens.

Compréhension de la douleur thoracique lors de l'inhalation

Quelles sont les causes de la douleur dans la poitrine gauche lors de l'inhalation? Beaucoup plus d'organes et de muscles sont impliqués et interconnectés dans le processus respiratoire qu'une personne ordinaire ne peut l'imaginer.

  1. La fonction respiratoire dépend non seulement du travail des poumons, mais également de la couche musculaire du diaphragme, qui s'étend ensuite dans la cavité abdominale, puis se resserre à la poitrine, assurant ainsi un équilibre de la pression interne dans les parties thoracique et abdominale du corps.
  2. Le processus respiratoire est impossible sans le travail mesuré du cœur, assurant le "pompage" du sang et le remplissant d'oxygène.
  3. Il serait impossible de respirer sans la capacité des os et des muscles du squelette thoracique à se dilater et se contracter si nécessaire.

Si, au moins en un point de tout ce système de vaisseaux sanguins, de tissus et de processus nerveux, un centre d'inflammation ou de compression apparaît, les récepteurs nerveux commenceront à transmettre au corps leurs signaux sous forme de douleur lors de la respiration dans la poitrine gauche.

Pourquoi la douleur thoracique gauche dans le cœur lors de la respiration?

Quels problèmes spécifiques provoquent des douleurs thoraciques à gauche? À en juger par la fréquence des diagnostics fixés par les médecins, les maladies névralgiques y contribuent le plus souvent.

En outre, il est utile de prendre en compte les facteurs provoquants de la douleur thoracique à gauche lors de l'inspiration et du déplacement plus profond.

Névralgie et ostéochondrose

La douleur aiguë "percée" est caractéristique des maladies associées à la violation des nerfs des muscles intercostaux (avec névralgie intercostale) ou à des lésions chroniques des disques intervertébraux et du cartilage, appelées ostéochondrose.

Le spasme musculaire est un provocateur d'une attaque aiguë de douleur dans la névralgie (on l'appelle aussi thorakalgie), qui se produit:

  • lors de surcharges physiques;
  • de l'hypothermie (si "étiré" dans un courant d'air);
  • à cause de dormir dans une position inconfortable;
  • en raison d'un mouvement infructueux ou trop soudain du tronc.

À son tour, la tendance au spasme musculaire se développe souvent pour les raisons suivantes:

  • maladies du système nerveux: polyradiculonévrite, sclérose en plaques;
  • diverses courbures rachidiennes;
  • dépôts de sel ou processus inflammatoires dans la colonne vertébrale, les ligaments et les articulations;
  • herpès, grippe ou tuberculose.

Une immunité réduite, des allergies, un empoisonnement, le stress et même une consommation excessive d'alcool peuvent provoquer une attaque de névralgie sous la forme d'une douleur thoracique aiguë à gauche lors de l'inhalation et du déplacement.

Le corset et les côtes protègent de manière fiable la colonne vertébrale thoracique. L'ostéochondrose de cette section est donc un phénomène assez rare (le col de l'utérus se produit plus souvent). Mais il ne peut pas non plus être exclu de la liste des facteurs provoquants de douleur à la poitrine.

Inflammation du poumon et de sa doublure

Si le thorax gauche est douloureux lors de l'inhalation, ce symptôme peut être un signe d'inflammation du côté gauche de la plèvre, la membrane pulmonaire. L'inflammation provient généralement du plus léger, mais comme l'organe n'est pas innervé par des neurones sensibles à la stimulation, il ne peut se blesser.

Lorsque le processus pathologique se propage à la membrane séreuse qui enveloppe le poumon, lors de l'inhalation, le côté gauche de la poitrine commence à faire mal, aggravé par la toux et une inhalation plus profonde.

Comme la pneumonie est accompagnée d'une forte fièvre, d'une détérioration générale de l'état de santé et d'autres symptômes vifs, il est possible de suspecter le développement d'une pleurésie gauche si les symptômes ci-dessus ont précédé l'apparition d'une douleur thoracique lors d'une respiration profonde ou d'une expiration.

Conséquences de la blessure

Les lésions traumatiques profondes ou latentes des tissus osseux ou musculaires de la poitrine gauche sont également souvent la cause de la douleur. En outre, non seulement vous pouvez ressentir des douleurs lorsque vous prenez une profonde respiration, mais vous pouvez également ressentir des douleurs lorsque vous expirez dans la poitrine, à gauche, ce qui donne de bonnes raisons d’assumer sa nature traumatique.

Le risque de lésion thoracique est une forte probabilité de survenue d'une complication dangereuse - le pneumothorax, caractérisé par une accumulation d'air ou d'autres gaz dans la cavité pleurale.

Les conséquences du pneumothorax peuvent être un grave manque d'oxygène avec une chute brutale de la pression artérielle. L'absence de traitement et l'évolution de cette maladie peuvent entraîner un arrêt cardiaque, ce qui indique le danger d'une telle complication.

Problème cardiovasculaire

Un cœur peut-il souffrir d'une profonde respiration? Qu'est-ce que cela signifie si, lors d'une respiration profonde, une douleur à la poitrine à gauche du cœur se révèle lors de l'inspiration? Ce symptôme est souvent le seul signe d'un trouble tel que le syndrome précordial. Les manifestations du syndrome précordial sont différentes:

  • la soudaineté, la netteté;
  • durée (30 à 180 secondes);
  • conjugaison avec respiration (aggravée par une profonde respiration);
  • «Causelessness» (non provoqué par un effort physique, mais se produit dans un état calme).

Une autre cause cardiaque de douleur dans la région thoracique lors de la respiration (et inspirant profondément) à gauche est l'inflammation du péricarde, le péricarde, appelé péricardite sèche. Caractéristiques distinctives de cette pathologie:

  • douleur irradiant à l'épaule gauche ou à la partie gauche du cou, a un caractère prononcé de coup de couteau ou de brûlure;
  • peut ne pas être très prononcé ou, à l'inverse, ressembler à une attaque sténocardique ou à une crise cardiaque;
  • la douleur thoracique augmente avec une respiration profonde à gauche, couchée sur le côté gauche, tousse et déglutit;
  • c'est plus facile - assis, penché en avant, dans une pose lorsque les coudes reposent sur les genoux, alors qu'il est couché du côté droit.

Les symptômes de la péricardite sèche peuvent être complétés par une faiblesse, une transpiration, des nausées, une fièvre, un essoufflement, une respiration superficielle, des frissons et parfois un hoquet.

Embolie de l'artère du poumon gauche

Le blocage de l'artère du poumon gauche ou de ses branches par l'embole (thrombus) ou l'EP est également une cause courante de douleur dans la région thoracique gauche, aggravée par une respiration profonde. Cette maladie est une menace sérieuse pour la santé et la vie humaines, car le blocage du plus important vaisseau pulmonaire empêche la circulation du sang dans l'organe et augmente la charge sur les régions cardiaques droites.

  1. Cela peut entraîner une insuffisance ventriculaire droite aiguë.
  2. Une embolie est menacée par une libération réflexe dans le sang des vasoconstricteurs - substances actives qui contribuent à la vasoconstriction.
  3. En raison d'une augmentation de la pression artérielle, les cavités cardiaques droites peuvent augmenter et se développer, provoquant un phénomène appelé «cœur pulmonaire».
  4. En raison des échanges gazeux, l'enrichissement général en oxygène des organes et des tissus se dégrade.

Le principal facteur déclencheur du développement de l'embolie pulmonaire est la thrombose veineuse du bassin ou des membres inférieurs.

Tumeur bronchopulmonaire

Le pire diagnostic, symptôme de douleur thoracique, notamment avec une respiration profonde à gauche, est sans aucun doute une lésion tumorale des organes respiratoires. Cette pathologie est appelée cancer broncho-pulmonaire et, en règle générale, son pronostic est insatisfaisant.

Parce qu'il est très important de faire attention aux douleurs à la poitrine gauche ou droite, sous les côtes ou derrière le sternum, cela peut être le signe d'une maladie grave.

Si la douleur dans la partie gauche en se déplaçant

  1. Que dire de l’augmentation de la douleur thoracique gauche avec une respiration profonde ainsi que des mouvements des mains, du cou ou de la tête? Le plus souvent, l'augmentation de l'intensité de la douleur au cours du mouvement se produit dans les lésions traumatiques à la poitrine et dans les états névralgiques.
  2. La douleur lorsque vous vous déplacez avec la main gauche et à la suite d'une pleurésie du côté gauche peut s'intensifier et peut être atténuée en trouvant une position confortable dans laquelle la membrane pleurale ne sera pas trop irritée par le frottement des organes adjacents de la région thoracique.

Le diagnostic nécessite un examen approfondi et un examen approfondi de l'historique, vous devez donc faire part de vos sentiments au médecin en détail.

Si vous avez mal à droite en inspirant

Presque toutes les causes ci-dessus peuvent causer des douleurs thoraciques lors d'une respiration profonde et du côté droit, si c'est:

  • pneumonie du côté droit, se transformant en pleurésie;
  • blessure au torse droit;
  • névralgie intercostale dans le côté droit de la poitrine, etc.

Partout où la douleur est retrouvée, la tâche du patient est de saisir la nature de cette douleur thoracique, sa localisation (à gauche ou à droite), les raisons de son augmentation (respiration profonde, mouvement, calme). Cela est nécessaire pour fournir au médecin l'image la plus claire possible de la douleur. Après tout, plus le diagnostic est posé rapidement, plus tôt le traitement adéquat commencera, ce qui est dans la plupart des cas crucial pour l’évolution de la maladie.

Vidéo utile

Pour les causes les plus courantes de douleur thoracique, voir les informations dans la vidéo suivante:

http://pulmonologiya.com/simptomy/bol-v-gk/sleva.html

Que signifie la douleur dans la poitrine gauche lors de la respiration?

La douleur dans la poitrine gauche commence pour un certain nombre de raisons. Dans la plupart des cas, quand une sensation douloureuse apparaît, les gens pensent que cela fait mal au cœur. Cependant, ce n'est le plus souvent pas le cas. Surtout si nous parlons du lien entre douleur thoracique et processus respiratoire.

Il est difficile de déterminer exactement quel corps a besoin d'un traitement sur le site de la douleur. Considérez les principales causes d'inconfort thoracique pendant l'inhalation et les principes de différenciation des principales maladies.

Pourquoi est-ce que ça fait mal à la poitrine en inspirant?

Pour inhaler, un certain nombre de muscles se contractent, à cause desquels les côtes se lèvent, la taille (verticale, antéropostérieure et transversale) de la cavité thoracique augmente, les poumons se dilatent, la pression diminue et l'air entre par les voies respiratoires.

Contrairement à la douleur, non liée à la respiration, ces sensations ne sont pas permanentes, c’est-à-dire qu’elles ne se manifestent ou ne s’intensifient que pendant une respiration profonde.

Névralgie intercostale

Cette pathologie se produit lorsque les nerfs intercostaux sont comprimés soit près de la colonne vertébrale (racines nerveuses), soit dans l'espace intercostal (terminaisons nerveuses). Il se caractérise par une douleur lors d'une respiration profonde sous des côtes de nature différente: constriction, émoussé ou poignardé, douloureux, brûlant. La douleur est localisée non seulement dans le coeur, mais peut se produire dans la clavicule, augmente avec les mouvements brusques, la palpation, donner à l'omoplate.

  • ostéochondrose;
  • un traumatisme;
  • surcharge physique;
  • l'hypothermie;
  • le stress;
  • complication d'un rhume;
  • mouvement infructueux;
  • troubles métaboliques, etc.

Le traitement de la névralgie intercostale a lieu en deux étapes. Tout d'abord, le syndrome douloureux est éliminé, puis des mesures sont prises pour éliminer la maladie à l'origine du nerf pincé.

Les principales causes d'ostéochondrose sont:

  • troubles métaboliques;
  • prédisposition génétique;
  • blessures à la colonne vertébrale;
  • courbure de la colonne vertébrale, pieds plats;
  • travail pénible (surcharge physique);
  • longues postures irrégulières (posture asymétrique, mauvaise posture)
  • changements d'âge.

Ces troubles entraînent des lésions des disques intervertébraux, de sorte que les vertèbres se rapprochent progressivement les unes des autres, serrant les racines nerveuses. Il y a une douleur, un engourdissement des muscles.

Les principales méthodes de traitement sont la pharmacothérapie, le massage thérapeutique et l’éducation physique. Les méthodes traditionnelles et l'acupuncture sont également utilisées.

Signes de névralgie intercostale

Conséquences d'une blessure à la poitrine

La douleur inspiratoire dans la poitrine gauche est souvent causée par diverses blessures dans cette région. Les sensations douloureuses se manifestent constamment et, avec l'effort, la toux et l'inhalation profonde, elles augmentent.

Les dommages à la poitrine sont divisés en ouvert et fermé. Les blessures ouvertes sont des plaies pénétrantes ou non pénétrantes. Blessures fermées, accompagnées de douleurs lors de l'inhalation:

Dans le cas d'une fracture de la côte, en plus du symptôme douloureux, il y a aussi un craquement des bords frottants de la côte cassée. Dans les cas complexes, des fragments de côtes endommagent les organes internes, les vaisseaux et la plèvre. Une fracture est diagnostiquée par radiographie.

La douleur dans la clavicule à gauche lors de l'inhalation (ou lors du déplacement de l'épaule, levant le bras) indique souvent une fracture ou une luxation de la clavicule elle-même. La fracture de la clavicule survient à la suite d'une chute à l'épaule, d'un coude, d'un bras tendu ou d'un coup direct à l'os. Les symptômes d'une fracture peuvent être un gonflement, une hémorragie, ainsi que le déplacement visible de fragments. La luxation de la clavicule est le déplacement d'une de ses extrémités: l'acromion ou le sternum.

Les ecchymoses se produisent lors de l'impact, par exemple avec un objet contondant, accompagné d'une douleur aggravée par l'inhalation d'un hématome. Les ecchymoses simples sans complications ne nécessitent pas de traitement spécial. Si la blessure a entraîné une hémorragie importante, des bris de tissu, dans ce cas la blessure est grave, une hospitalisation est nécessaire.

Avec une commotion cérébrale, l'état du patient est défini comme grave, dans lequel il n'y a pas de changement anatomique, le pouls est accéléré, les membres sont froids, la respiration est douloureuse. Une hospitalisation urgente est requise.

Maladies de l'appareil respiratoire pouvant causer de la douleur lors de l'inhalation

Souvent, la douleur thoracique gauche avec une respiration profonde n'apparaît pas seule, mais s'accompagne d'essoufflement, de toux, d'hémoptysie, de fièvre, d'une peau bleue. Avec ces symptômes, l’une des maladies suivantes survient:

  • tuberculose ou pneumonie (le processus inflammatoire est passé dans la région de la plèvre);
  • infarctus pulmonaire;
  • la pleurésie;
  • pneumothorax;
  • processus malin.

La pleurésie est une lésion inflammatoire de la muqueuse des poumons, appelée plèvre. Dans le cas de cette maladie, la douleur lors d’une respiration profonde ne se produit que lors d’une pleurésie sèche, c’est-à-dire lorsque le liquide ne s’accumule pas dans la région pleurale. Lorsque cette pathologie est caractérisée par une douleur lors de la respiration dans le bas du dos. Cette maladie (pleurésie sèche) résulte généralement de la complication d'autres maladies respiratoires (tuberculose, pneumonie).

L'infection de la plèvre entraîne une modification de ses vaisseaux (augmentation de leur perméabilité), ce qui entraîne la pénétration du plasma sanguin avec les protéines dans la région pleurale. Le liquide est absorbé et la protéine sous forme sèche se dépose à la surface des feuilles de la plèvre. Au fil du temps, cela conduit à leur épaississement, ce qui entrave la mobilité du poumon.

Le traitement de la pleurésie sèche consiste à éliminer la maladie initiale. Pour soulager l’état du patient, un traitement symptomatique est fourni (analgésiques, antitussifs).

Les mêmes maladies qui causent la pleurésie, ainsi que plusieurs autres causes (traumatisme, emphysème), entraînent un pneumothorax - l'apparition d'air entre les couches de la plèvre. Symptômes de pneumothorax:

  • soupir douleur dans la poitrine gauche du coeur, respiration superficielle;
  • essoufflement;
  • transpiration, agitation.

La maladie débute par une blessure à la poitrine ouverte, une pénétration de l'air atmosphérique dans la cavité pleurale. La deuxième option: en cas de lésion du tissu pulmonaire (intégrité) et de pénétration de gaz. La pression dans la cavité change, le poumon diminue et cesse de participer à la respiration. Le pneumothorax nécessite des soins médicaux d'urgence.

Pathologie cardiovasculaire

La douleur lors d'une respiration profonde à gauche sous les côtes est associée au moins à une maladie cardiaque. Dans les pathologies cardiovasculaires, la douleur survient au centre de la poitrine ou du dos (souvent légèrement à gauche), sous l'omoplate, donne au bras, l'épaule a un caractère permanent, non associé au cycle respiratoire.

Cette localisation de la douleur est typique de l'angine de poitrine et indique le développement d'une maladie coronarienne ou d'un infarctus du myocarde. Dans de rares cas, une douleur par inhalation peut survenir avec une myocardite et une péricardite.

Les maladies cardiaques dangereuses commencent souvent de manière asymptomatique. Ou accompagné de telles violations mineures de la condition générale, telles que:

  • fatigue accrue
  • essoufflement
  • palpitations cardiaques
  • des vertiges.

La cause de l'angine de poitrine est le rétrécissement de la lumière des vaisseaux par les dépôts de cholestérol (athérosclérose). Dans le cœur, moins de sang et moins d'oxygène surviennent. Une telle douleur est souvent caractérisée par une sensation de brûlure à la poitrine, une constriction du cœur, qui survient lors d'efforts physiques.

Une complication de l'angine est l'infarctus du myocarde.

Crise cardiaque - dommages du myocarde dus à un manque aigu d'oxygène. Se produit en raison d'un apport sanguin réduit en raison de l'obstruction des vaisseaux coronaires.

  • douleurs coupantes derrière le sternum;
  • la nitroglycérine ne soulage pas la douleur;
  • sueurs froides;
  • peau pâle;
  • s'évanouir

La maladie peut survenir avec d'autres symptômes: inconfort sternum, interruptions du travail du cœur, essoufflement et même douleurs abdominales.

En cas de traitement tardif ou incorrect, des complications peuvent survenir:

Avec les symptômes de l'infarctus du myocarde, une hospitalisation est nécessaire.

La myocardite est une infection du myocarde. La pathologie est une complication d'autres maladies infectieuses (grippe, diphtérie, etc.), généralement des infections virales. Les symptômes de la myocardite sont des douleurs au cœur, aggravées par la respiration, une faiblesse, une transpiration, des interruptions du rythme cardiaque.

Le traitement de la myocardite est le traitement des suppresseurs d'infection (antibiotiques, antiviraux), le traitement des anti-inflammatoires, des antihistaminiques. Dans les cas graves de la maladie en utilisant des hormones glucocorticoïdes. Pour améliorer le métabolisme, des préparations à base de potassium et des vitamines sont prescrites. Un traitement symptomatique est effectué.

Péricardite - inflammation du sac cardiaque externe (membrane cardiaque) - péricarde. Développé en raison d'autres maladies inflammatoires (myocardite, polyarthrite rhumatoïde). Cette maladie se caractérise par: une douleur lancinante lors de l'inhalation à gauche, au centre, une température subfébrile, une toux allongée, un essoufflement. Le traitement est effectué avec des anti-inflammatoires symptomatiques.

Vidéo utile

Comment distinguer la vraie douleur dans le coeur d'une autre douleur, donnant à la poitrine, regardez dans cette vidéo:

http://cardiolog.online/simptomy/bol/sleva-pri-vdoxe.html

Publications De Pancréatite