Douleur dans les intestins due au gaz

La sensation de formation accrue de gaz et d'inconfort dans le tractus gastro-intestinal est familière à presque tout le monde. Chaque personne au moins une fois confrontée à une situation où les intestins sont enflés et douloureux. Que peut causer cette condition? Et comment vous aider à résoudre un problème délicat?

Symptômes d'accumulation de gaz dans les intestins

La flatulence ou la formation excessive de gaz est un syndrome très commun, indiquant des problèmes de fonctionnement du système digestif.

200 à 400 ml de gaz (un mélange d'O2, de CO2, de N2 et de H2S) sont présents dans un intestin sain, ils sont également répartis dans le contenu du tube digestif. Ils entrent dans le tractus gastro-intestinal lorsqu’ils mangent, boivent, une petite quantité se forme dans l’estomac ainsi qu’à la suite d’une fermentation dans le côlon.

La quantité physiologique de gaz n'apporte pas d'inconfort à la personne. Si elle est élevée ou si son évacuation est perturbée, des sensations douloureuses et désagréables se développent.

Voici les symptômes que les patients connaissent personnellement et qui sont tourmentés pendant la journée ou le matin par des gaz dans l'estomac et les intestins:

  • Éclaboussures d'air ou pourri.
  • Sensation d'éclatement, de débordement, de pression dans l'épigastre après avoir mangé.
  • Hoquet
  • Les douleurs dans le cours de l'intestin sont des crampes, souvent décrites par les patients comme des «coupures comme un couteau», des «saisies de l'estomac». Ces douleurs se manifestent par des attaques, mais peuvent être permanentes, quelque peu réduites après le rejet de gaz. Et avec l'accumulation de nouvelles portions - sont amplifiés. En outre, les douleurs accompagnées de flatulences deviennent moins intenses ou disparaissent après une selle.
  • Grondement, sensation de transfusion dans l'estomac.
  • Tabouret bouleversé, il devient instable. La constipation et la diarrhée peuvent alterner.
  • Augmentation du volume abdominal - ballonnements.
  • Palpitations, sensation de manque d'air, douleur cardiaque. "Pseudosymptomatics" de pathologie cardiaque se développe en raison du fait que la plupart d'entre eux peuvent s'accumuler sous le diaphragme, dans la zone de la flexion splénique, une irritation des nerfs qui s'approchent des organes médiastinaux peut donner de tels symptômes.
  • Les manifestations asthéno-névrotiques: irritabilité excessive, dépression, sautes d'humeur, troubles du sommeil peuvent également accompagner cette affection.
  • Perte de poids.
  • Décharge excessive de gaz, odeur désagréable lors du déchargement.

Normalement, l'évacuation des gaz (de 200 ml à 1,8 l) se fait par l'anus. En moyenne, une personne peut effectuer entre 5 et 13 passages par jour, la plupart étant absorbés dans le sang.

Lorsque la séparation des gaz de flatulence s'accompagne d'une odeur désagréable, le bruit provoque une gêne physiologique et psychologique. Le patient commence à avoir honte de telles manifestations de son corps, à restreindre l'écoulement naturel. A cause de ce que la clinique ne fait que progresser: la douleur spasmodique et cambrante s'intensifie.

Symptômes et causes de flatulences chez les nourrissons et les jeunes enfants

La raison des nuits blanches pour la mère et le bébé n ° 1 est une formation accrue de gaz dans le petit ventre et de coliques intestinales chez les enfants qui apparaissent sur ce fond.

Le tube digestif du nouveau-né est immature. Dès la naissance jusqu'à 3 ou 4 mois, il se développe, forme une microflore, forme du travail et fonctionne. C'est l'immaturité du tube digestif qui explique ces problèmes chez les bébés.

Une autre cause fréquente peut être l'ingestion d'air pendant l'alimentation, si:

  • bébé pleure pendant qu'il se nourrit
  • capture mal le sein (prend seulement le mamelon dans la bouche, pas l'aréole)
  • de l'air pénètre dans le mamelon lors de l'alimentation ou est mal choisi

Si l'enfant est nourri au sein et que la mère «pèche» en mangeant des aliments qui contribuent à la formation de gaz, les ballonnements et les coliques peuvent être un compagnon fidèle des nuits blanches dans une telle famille.

Intolérance au lactose, mélange de mauvaise qualité, consommation excessive de glucides rapides (bonbons, farine), déficience enzymatique, invasions helminthiques, altération de la microflore - sont autant de causes possibles du développement de ce symptôme chez les enfants.

Suspecter cette condition peut être si le bébé:

  • pleurer hystériquement
  • pendant les pleurs tire les jambes à l'estomac
  • Des crises de larmes commencent inopinément et passent inopinément.
  • quand le bébé est verticalisé, l'air éclate sous la forme d'un rot
  • régurgitation fréquente
  • Des épisodes d'anxiété chez l'enfant sont observés peu de temps après les repas, plus souvent le soir.

Pour éviter les coliques et les ballonnements chez les nourrissons, il est recommandé, après 5 à 20 minutes d'allaitement, de porter le bébé dans les bras et d'attendre quand il régurgite l'air, de surveiller son alimentation pendant l'allaitement, de ne donner à l'enfant qu'un mélange adapté de haute qualité.

Chez les enfants plus âgés, il est nécessaire de surveiller de près le régime alimentaire, de prévenir l’invasion par les helminthes, d’inculquer au régime alimentaire des enfants conformément au calendrier.

Les enfants âgés de 2 à 3 ans et plus ayant un système nerveux labile, hyperactif, excitable sont plus susceptibles à cette maladie. Le fait est que des impulsions nerveuses accrues sont transmises aux organes du tractus gastro-intestinal, ce qui se manifeste par une violation du péristaltisme, une digestion et, par conséquent, est accompagné de ce symptôme.

Il faut comprendre que l'augmentation de la formation de gaz chez les adultes et les enfants n'est pas une maladie indépendante, mais seulement une conséquence d'une pathologie particulière, qui dans la plupart des cas est associée au tractus gastro-intestinal, mais peut être une manifestation d'autres affections.

Ce symptôme a toujours une cause fondamentale. Et la tâche du médecin est de l'installer correctement.

Causes et traitement de la flatulence intestinale chez l'adulte

Les patients qui souffrent de cette maladie sont alarmés par la question suivante: quelles sont les causes de la distension intestinale?

Les raisons de l'état dans lequel, comme on dit dans le peuple, "puffin", beaucoup. Voici les principaux:

Air avalé ou aérophagie

Une ingestion d'air excessive pendant les repas et à l'extérieur peut survenir lorsque:

  • manger à la hâte, chopping, parler et rire au moment du repas
  • obstruction de la respiration nasale
  • maux de gorge avec douleur en avalant
  • hernie diaphragmatique
  • hystérie, bouleversement psycho-émotionnel
  • salivation excessive et déglutition (sucer des sucettes)

Le principal symptôme de l’apport d’air excessif de cette manière sera des éructations sonores et fortes. Elle peut être dérangée et manquer de repas.

Manger des aliments favorisant les ballonnements, souvent et en grande quantité.

Aux produits qui gazent le tractus gastro-intestinal, comprennent:

  • les légumineuses
  • boissons gazeuses, y compris l'alcool
  • du lait
  • muffin et pain noir
  • fruits et légumes frais
  • champignons
  • ainsi que tout aliment pour lequel il existe une intolérance individuelle

Lors de l'utilisation des produits ci-dessus, les processus de fermentation se déroulent activement dans le tube digestif.

À titre de comparaison, vous pouvez imaginer une bouteille de vin de raisin fait maison avec un gant au cou. Qu'advient-il du gant pendant la fermentation active? Elle gonfle. Les boucles intestinales gonflent également à partir de gaz générés excessivement.

Situations stressantes

Le stress banal peut provoquer des flatulences. La libération accrue d'hormones ralentit le péristaltisme, ce qui permet de ralentir l'évacuation de l'air et de l'accumuler.

Dysbactériose

Les "habitants bénéfiques" de l'intestin - le bifidus et les lactobacilles sont responsables de l'ordre dans le tractus gastro-intestinal et veillent à ce que les "habitants nuisibles" ne se reproduisent pas activement. Ceci maintient l'équilibre de la microflore et assure une bonne digestion.

Il en résulte une diminution des forces immunitaires de l'organisme, une utilisation à long terme de médicaments antibactériens, des infections chroniques, un changement d'équilibre: le nombre de microbes pathogènes peut augmenter de façon spectaculaire et le nombre de microbes utiles peut diminuer.

La dysbiose peut entraîner des ballonnements, et pas seulement. Les symptômes incluent des troubles des selles, des nausées, des douleurs, un goût désagréable dans la bouche, l'apparition de morceaux d'aliments non digérés dans les selles.

L'intolérance au lactose

L'enzyme lactase agit sur le fractionnement du sucre du lait ou du lactose en sous-unités plus petites - les monosaccharides. Seuls, ils peuvent être absorbés dans le sang et répondre aux besoins du corps. Le lactose lui-même ne peut pas pénétrer dans les capillaires intestinaux ni dans le sang.

Avec une pénurie ou une absence totale de lactose, le sucre laitier transite dans les parties inférieures de l'intestin, où il devient un aliment pour les micro-organismes qui les habitent. Les bactéries du côlon se nourrissent de sucre et déclenchent des mécanismes de fermentation actifs.

La manifestation de cette pathologie, en plus de la flatulence et du grondement dans l'estomac, se traduit par des selles liquides et mousseuses, des douleurs, des nausées, une perte de poids.

Il existe une forme congénitale, qui se manifeste dès la petite enfance, et une forme acquise, qui affecte les adultes après des maladies infectieuses antérieures ou avec un déficit enzymatique croissant.

Maladie coeliaque

Défaut génétique de l'enzyme, qui développe une intolérance à la protéine de gluten contenue dans les céréales.

Le tableau clinique peut être très vif, progressif après avoir consommé comme aliment des aliments contenant du gluten: selles liquides abondantes et fréquentes, mélange de graisse et de mucus dans les selles, douleurs aiguës, grondements, lourdeur.

La maladie peut survenir sous une forme latente, le seul symptôme clinique étant une accumulation excessive d’air.

Maladies chroniques du tube digestif

Le tube digestif ne peut pas fonctionner séparément de ses départements et des organes impliqués dans la digestion. Des problèmes d'estomac vont sans aucun doute affecter le travail du côlon.

Pathologies chroniques - gastrite, entérite, lésions du foie et du pancréas, colite intestinale, processus infectieux violent l'activité motrice et enzymatique, accompagnées d'une production excessive de gaz et d'une violation de son plomb.

La variante du syndrome du côlon irritable avec flatulences fait partie de la classification de ce diagnostic-exception. Cette maladie est ainsi nommée car elle ne peut être soignée qu'après un examen approfondi et le manque de données convaincantes sur les troubles organiques du système digestif.

Provoquer le développement du SCI peut entraîner des situations stressantes, une violation du régime alimentaire, des troubles endocriniens, une inactivité physique.

Sous l’influence de facteurs provocateurs, un déséquilibre de l’activité des végétaux, un déséquilibre des hormones produites par le système digestif et les processus d’assimilation et d’évacuation du contenu du tube digestif sont perturbés.

Le tableau clinique est dominé par une distension abdominale, une douleur, une altération des selles, des manifestations semblables à une névrose (maux de tête, sensation de manque d'air, instabilité de l'humeur, irritabilité).

Lorsque IBS changements pathologiques dans les tests de laboratoire, ainsi que des signes de pathologie organique lors de l'examen instrumental n'est pas détecté.

Tumeurs

La formation du tractus gastro-intestinal et des organes voisins peut empêcher mécaniquement le passage de la pulpe et des gaz alimentaires. La violation de l'évacuation entraîne l'apparition de symptômes et de douleurs.

Comment guérir les ballonnements et la douleur dans les intestins

La tactique de traitement de ce symptôme dépendra de nombreux facteurs sur lesquels le médecin attire l'attention:

  • âge du patient
  • cause des symptômes cliniques
  • sa durée

Si des douleurs et des ballonnements sont apparus récemment et ont été perturbés pendant une courte période, diminués ou complètement disparus après le dégagement de gaz et les selles, le patient peut les associer à des erreurs nutritionnelles - il n’ya pas lieu de s’inquiéter.

La situation est assez différente avec des symptômes perturbants à long terme, récurrents et réguliers.

Flatulences constantes - que faire

Un examen approfondi et l'identification de la cause - 99% du traitement réussi de cette pathologie. Vous devez absolument passer par toutes les procédures et études recommandées par le médecin. La liste minimum des études est la suivante:

  • analyses cliniques générales du sang, de l'urine, du LHC (détermination de la protéine totale et de ses fractions constituantes, bilirubine, ASAT, ALAT, glucose, électrolytes, cholestérol, urée et créatinine)
  • analyse scatologique, analyse microbiologique des matières fécales avec étude de la minutie de la digestion des fibres, étude de la présence ou de l'absence de protozoaires et de parasites
  • examen des selles pour dysbactériose
  • Faggs
  • Échographie abdominale
  • coloscopie intestinale, au besoin avec biopsie muqueuse
  • sigmoïdoscopie
  • étude de l'activité motrice du tractus gastro-intestinal: électrogastroentérographie, manométrie

Le spectre de la recherche est assez large. Et cela est compréhensible: il est important de ne pas taire un symptôme avec une pilule, mais d’en identifier la source. Parfois, ce n'est pas facile à faire, vous devez donc faire appel à des «aides» instrumentaux et de laboratoire pour le diagnostic.

Lorsque toutes les études ont été effectuées, la «racine du mal» est établie - les causes de la clinique désagréable, procéder au traitement.

Nous traitons l'air dans les intestins - que faire

Si l'on ne tient pas compte de la pathologie chirurgicale aiguë ou des lésions entraînant des lésions pénétrantes de la paroi intestinale et de l'apparition d'air dans cette lumière, les pathologies gastro-intestinales accompagnées de flatulences sont traitées de manière conservatrice.

La tactique de traitement dépend entièrement des causes profondes. L'exposition à la maladie sous-jacente réduit ou élimine complètement la douleur et les ballonnements.

Si ces symptômes sont des signes de dysbiose, il est nécessaire de normaliser la microflore. À cette fin, on utilise des prébiotiques - substances qui favorisent la croissance de microorganismes utiles (pectine, inuline, lactulose) ou probiotiques - des microorganismes vivants, représentants de la microflore normale (bifidumbactérine, bifikol, lactobactérine, acylact, Linex).

En cas de déficit enzymatique sévère, il est utile de prendre des médicaments contenant des enzymes pancréatiques: pankératine, mezim, festive, créon.

S'il existe dans le corps des conditions préalables entraînant une formation accrue de substances toxiques, le médecin vous prescrira certainement des chélateurs (smecta, polyphepan, enterosgel). Ils réduisent les ballonnements, normalisent la fonction motrice du tractus gastro-intestinal, réduisent le nombre de toxines de bactéries, d'allergènes, améliorent l'état du système immunitaire dans son ensemble.

Lorsque le SCI réduit de manière significative les manifestations cliniques de l'élimination des troubles psycho-émotionnels. Le complexe de mesures thérapeutiques pour cette maladie, en plus des médicaments, comprend une consultation avec un psychothérapeute, un entraînement autogène, une auto-hypnose positive, une relaxation.

Bellastezin, spasmoton, no-spa et duspatolin peuvent être prescrits pour le soulagement de la douleur provoquée par le SCI.

Régime alimentaire

Dans les cas simples, des épisodes simples de flatulence et de douleur, en l'absence de pathologie organique prononcée lors de l'examen, il est possible d'éliminer les symptômes désagréables avec les herbes, ainsi qu'une alimentation équilibrée et l'élimination des produits de rationnement qui déclenchent la formation de gaz.

Ne consommez pas d'aliments contenant des fibres «grossières»: légumineuses, chou, asperges, grandes quantités de fruits et légumes frais (bananes, raisins, même en petites quantités). Il est également recommandé d’exclure les pâtisseries fraîches et les sucreries, ainsi que les boissons gazeuses.

Si le patient ne présente ni hypersensibilité ni intolérance, vous pouvez consommer des produits laitiers dans la première moitié de la journée, des légumes et de la viande cuits à la vapeur, des galettes cuites à la vapeur.

Ne pas nuire au sarrasin, céréales de blé, œufs brouillés, gelée. Vous devriez manger souvent, 4 à 6 fois par jour et limiter votre consommation de nourriture la nuit.

En présence de douleurs spasmodiques, le régime alimentaire devrait limiter la quantité d'aliments gras et augmenter l'apport en protéines.

Les régimes spéciaux doivent être suivis par les patients atteints de fermentopathies congénitales. Le lait sous toute forme est inacceptable à prendre avec une intolérance au lactose, avec la maladie coeliaque montre un régime sans gluten.

Chez les nourrissons, ne laissez pas les gaz des intestins - que faire

Beaucoup de parents se demandent: comment soulager la condition du bébé, qui souffre de gaz et de coliques intestinales? Si la décharge de gaz indépendante chez un enfant est difficile, vous pouvez utiliser les conseils pratiques suivants:

  • il est nécessaire de normaliser le fauteuil en cas de tendance à la constipation. L'excrétion des masses fécales peut être stimulée en prenant une décoction de pruneaux, ainsi que l'utilisation de lactose à la posologie correspondant à l'âge du bébé.
  • massage du ventre, caresser légèrement dans le sens des aiguilles d'une montre contribue à augmenter le péristaltisme, comme si on mettait un bébé sur le ventre
  • sous forme de jeu, vous pouvez plier et déplier les jambes du nourrisson dans les articulations du genou et de la hanche, les menant à l'estomac
  • après la tétée, il est nécessaire de porter le bébé dans vos bras en attendant un rot - la libération de l'excès d'air avalé

Si l’une des méthodes ci-dessus n’a pas l’effet recherché, si la douleur et l’enflure ne diminuent pas et continuent de vous déranger, vous devez appeler le médecin.

http://bolvzheludke.ru/kishechnik/vzdutie-zhivota/

Flatulence accrue dans les intestins - symptômes et comment s'en débarrasser

Un phénomène que tout le monde peut rencontrer - une flatulence accrue dans les intestins ou des flatulences, est considéré comme un problème mineur. Mais les flatulences peuvent signaler une perturbation grave du corps. Les causes de la présence de gaz dans les intestins doivent être traitées si elles sont dangereuses pour la santé.

Que sont les gaz et d'où viennent-ils dans les intestins?

Les gaz dans l'intestin sont une masse mousseuse et visqueuse. Avec une quantité excessive de gaz, bloquez la lumière du tube digestif, ce qui crée des difficultés pour le processus normal de digestion et d’assimilation des produits. Cela aide à réduire l'activité des systèmes enzymatiques, développe des troubles digestifs.

Dans un tube digestif sain, il y a environ un litre de gaz, mais lorsque le corps ne fonctionne pas, la quantité de gaz monte à 3 litres.

Sa structure comprend:

L'odeur spécifique des gaz des intestins est donnée par: l'hydrogène sulfuré, le skatole et l'indole, qui y apparaissent lors du traitement des débris alimentaires non digérés par la flore intestinale. La libération de gaz du corps se produit de manière arbitraire ou involontaire (incontinence de gaz), le processus de libération de gaz est appelé flatulence ou flatulence.

Vidéos associées:

Les gaz apparaissent dans le corps à la suite de 3 facteurs:

  • avaler de l'air en train de manger, de fumer, de mâcher de la gomme, tout en parlant en mangeant;
  • processus métaboliques dans l'intestin;
  • l'écoulement des gaz des vaisseaux sanguins.

La formation de gaz est un processus normal se produisant dans l'intestin. Les changements pathologiques et une alimentation inadéquate peuvent provoquer une formation excessive de gaz, entraînant une gêne.

En cas de formation normale de gaz, l'air avalé est éliminé à l'aide d'un liquide éructant, inodore, aspiré par le rectum ou aspiré dans la circulation sanguine. Si sa quantité est faible, cela ne provoque aucun inconfort particulier. Lorsque le volume d'air dans le corps augmente, une gêne apparaît et des signes de flatulence sont observés. Cela peut parler non seulement de la malnutrition banale, mais également de graves problèmes dans le système digestif.

Types de gaz

La flatulence peut être divisée en plusieurs types en raison de:

  • mécanique Dans ce cas, le dégagement gazeux est perturbé en raison de dommages mécaniques dans le tube digestif;
  • alimentaire. Se produit en mangeant, ce qui favorise la formation de gaz;
  • dysbiotique. Se produit si la flore intestinale contient de nombreux microorganismes qui contribuent à la formation de gaz;
  • psychogène. Possible en raison du stress vécu;
  • dynamique. Se produit avec des anomalies graves (avec une obstruction aiguë due à un empoisonnement du corps avec des matières fécales, une péritonite, avec des pathologies du développement intestinal), lorsque la formation et le dégagement de gaz deviennent difficiles et ralentissent;
  • haute altitude. Il se produit avec une faible pression atmosphérique;
  • digestif La raison - divers troubles du processus digestif.
  • circulatoire. C'est une conséquence d'une violation de la formation et de l'absorption des gaz.

Causes de la flatulence

Les causes de la flatulence accrue sont les suivantes:

  1. déficit enzymatique. Avec une quantité insuffisante d'entre eux dans les intestins, les aliments non digérés commencent à se déposer - ils stagnent, se décomposent et fermentent, ce qui provoque la production de grandes quantités de gaz. Les matières fécales excrétées présentent une odeur putride;
  2. dysbactériose. Pendant le fonctionnement normal des intestins, certains micro-organismes produisent des gaz, les autres les absorbent et leur déséquilibre augmente la quantité de composés gazeux.
  3. manque d'activité physique chez un adulte. Cela se produit souvent après la chirurgie, lorsque l’activité physique du patient est temporairement limitée et que la motilité intestinale est fortement réduite;
  4. maladies du tube digestif. La défaillance de tout organe du tube digestif (duodénum, ​​petit, gros intestin, etc.) entraîne une indigestion et une production accrue de gaz;
  5. mauvaise nutrition. Si le menu est dominé par des produits qui provoquent une augmentation de la formation de gaz et une fermentation, des flatulences se produisent. Ces produits comprennent l’agneau, les pommes, les légumineuses, le chou, les boissons gazeuses et d’autres produits alimentaires;
  6. la présence de parasites dans le corps. La présence d'infections à helminthes dans la lumière intestinale provoque le développement de flatulences et de ballonnements;
  7. stress Une perturbation de la motilité intestinale peut se produire "sur les nerfs";
  8. facteur d'âge. Ici, vous pouvez mettre en évidence les flatulences séniles et nouveau-nés. La première est due à la diminution du tonus des muscles intestinaux liée au vieillissement, au manque d'enzymes, chez un nouveau-né, cela est dû à une imperfection du système digestif.

Avant de vous débarrasser des gaz, vous devez rechercher la cause de la flatulence, mais il est nécessaire de lutter contre ce phénomène. La flatulence affecte les hommes et les femmes.

Signes d'augmentation de la formation de gaz

En présence d'une augmentation de la formation de gaz peuvent être associés des symptômes:

  • Douleur intense (attaques ou bagarres aiguës, s'étendant jusqu'au sternum, aux côtes, au bas du dos et à d'autres zones);
  • distension abdominale et élargissement visuel;
  • éructations lorsque le contenu est renvoyé dans l'estomac;
  • des nausées;
  • grondement dans la région intestinale;
  • étirement des parois intestinales;
  • selles agitées - constipation alternant avec des selles molles;
  • odeur désagréable de gaz d'échappement;
  • faiblesse, apathie, insomnie, perte d'appétit, détérioration de l'humeur, léthargie;
  • inconfort dans la région du cœur - sensation de brûlure, accélération du rythme cardiaque, insuffisance du rythme cardiaque (tachycardie).
  • la formation d'une sorte de psychonévrose.

Les signes sont plus prononcés le soir. Le traitement dépend des raisons qui ont provoqué l'apparition d'une augmentation de la formation de gaz.

C'est important! Bien que la présence de gaz dans les intestins ne présente pas de danger pour la santé, ils peuvent parfois être le symptôme d'une maladie dangereuse, voire d'un cancer.

Les symptômes graves ne dépendent pas nécessairement de la quantité de gaz en excès. Chez de nombreux patients, lors de la pénétration de gaz dans l'intestin (un litre par heure), la quantité de ces symptômes est minimale. Et les personnes souffrant d'une maladie intestinale, en particulier chronique, ne tolèrent souvent pas une teneur en gaz beaucoup plus faible.

Le tableau clinique de la formation de gaz dépend du composant biochimique (organisation incorrecte des processus de formation de gaz et de leur excrétion) et de l'hypersensibilité de l'intestin, associée à des perturbations fonctionnelles de l'activité contractile.

Il existe 2 principaux types de manifestations de flatulences:

  1. les principaux signes d’une augmentation de la formation de gaz: sensation de satiété dans l’estomac, sa lourdeur et son augmentation, l’impossibilité de décharger des gaz en raison d’une dyskinésie spastique. Le soulagement se produit après les selles ou les gaz intestinaux. La symptomatologie est plus prononcée dans la seconde moitié de la journée, lorsque l'activité des processus digestifs est la plus intense. L'un des types de cette variante de formation de gaz est le météorisme local, lorsque les gaz s'accumulent dans une certaine partie de l'intestin. Ses symptômes, associés à certains types de douleur, peuvent provoquer la formation de tableaux cliniques typiques de ces syndromes: flexion splénique, angle hépatique, caecum:
  • Le syndrome de flexion splénique est plus fréquent. Pour son apparence besoin de certaines conditions préalables anatomiques. L'angle qui peut être formé par la courbure gauche du côlon, bien que situé haut sous le diaphragme et fixé par des plis péritonéaux, peut devenir une sorte de piège pour l'accumulation de gaz et de chyme (concentré intestinal ou liquide de l'intestin ou de l'estomac liquide). Les raisons du développement de cette pathologie peuvent être: le port de vêtements très serrés, une violation de la posture. Le syndrome est dangereux car lorsqu’une sortie de gaz est retardée, le patient ressent non seulement un débordement, mais également une pression intense sur le côté gauche du sternum. De telles sensations sont associées à l'angine de poitrine;
  • syndrome de l'angle hépatique se produit lorsque la concentration de gaz dans la flexion de l'intestin de l'intestin. L'intestin est ainsi pincé entre le diaphragme et le foie. Le tableau clinique est similaire à la pathologie des voies biliaires. Des plaintes peuvent survenir à propos de la sensation de plénitude (pression) qui apparaît dans l'hypochondre droit. La douleur peut se propager après un certain temps à la poitrine, à l'épigastre, à l'épaule et au dos;
  • Le syndrome de Cecum est caractéristique des patients qui ont une grande mobilité du caecum. Les symptômes de ce syndrome sont les suivants: douleur dans la région iliaque droite. Parfois, le massage est un soulagement.
  1. Pour cette variante, les signes suivants sont caractéristiques: émission rapide constante de gaz, odeur, syndrome douloureux légèrement prononcé, grondement sourd et ébullition dans la région abdominale. La formation générale de gaz se développe lors de l'accumulation de gaz dans l'intestin grêle, la formation de gaz latérale - avec l'accumulation de gaz dans le côlon. Le bruit dans l'intestin peut être à la fois renforcé et totalement absent (selon les raisons du gonflement).

Produits gaz

La formation de gaz augmente en présence dans le régime d'aliments riches en glucides: lactose, raffinose, sorbitol, fructose.

http://moyjivot.com/zabolevaniya/meteorizm/gazy-v-kishechnike

Douleur gazeuse dans les intestins

La sensation n'est pas agréable lorsque des gaz commencent à s'accumuler dans les intestins et à bouillir dans l'estomac. Le problème est connu de beaucoup et, avant de commencer le traitement, il est important de comprendre sa cause.

Le plus souvent, un tel déséquilibre dans l'intestin est dû à une non-conformité au régime alimentaire ou au développement d'un processus inflammatoire dans le tube digestif. Connaissant les symptômes et les facteurs provoquants, il sera facile de se débarrasser des gaz dans les intestins.

Causes de la formation de gaz dans les intestins

Les causes de la formation de gaz grave et accrue dans les intestins peuvent être différentes: moins dangereux lorsque vous devez seulement modifier votre régime alimentaire, ou des facteurs assez graves de développement du processus inflammatoire dans le tractus gastro-intestinal et d'autres maladies pour lesquelles vous devez consulter un médecin et subir un diagnostic complet.

Normalement, les gaz intestinaux doivent être éliminés jusqu'à 1,5 litre par jour. En cas de violation, le volume augmente de près de 2 fois, les gaz fétides commencent à s’éloigner, pour être libérés dans l’intestin en quantité irrégulière, pour produire des sons durs ou des flatulences, ce qui indique une violation des fonctions du système digestif.

Une cause commune de la formation de gaz dans les intestins est l'ingestion d'air lors de l'inhalation ou de la nourriture.

Les facteurs provocateurs peuvent aussi être:

  • violation du tube digestif;
  • fumer;
  • nutrition inappropriée et déséquilibrée;
  • apport liquide avec dioxyde de carbone, boissons gazeuses sucrées, un certain nombre de produits - légumineuses, chou;
  • infection avec invasions intestinales, vers, parasites;
  • un certain nombre de maladies dans le tractus gastro-intestinal - colite, entérite, gastrite;
  • déséquilibre de la microflore intestinale;
  • le développement de la dysbiose;
  • syndrome du côlon irritable;
  • diminution du tonus intestinal;
  • intolérance au lactose lors de la prise de produits laitiers;
  • obstruction intestinale;
  • le développement d'une inflammation dans le pancréas ou le foie;
  • névrose et stress fréquent;
  • réception de fructose sous forme de jus, produits de boulangerie, pommes de terre, autres produits riches en glucides;
  • dysfonctionnement de la motilité intestinale;
  • structure nasopharyngée anormale;
  • obstruction des tubules dans les intestins au fond de l'infection;
  • maladie cœliaque pouvant entraîner une défaillance intestinale lors de la digestion d’un certain nombre d’aliments, blocage des tubules sous l’infection.

Mécanismes de formation excessive de gaz

Le mécanisme de formation de gaz, déclenché par un facteur ou un autre, conduit à une libération incontrôlée de gaz dans le système digestif. Les patients apparaissent:

  • douleur dans les intestins du gaz;
  • signes de nausée et de vomissements;
  • flatulences;
  • la diarrhée;
  • éructations;
  • gaz intestinaux entrant dans la composition de l'air avalé par l'homme, mélangé à de la nourriture, des boissons et des micro-organismes.

Au fur et à mesure que ce contenu s'accumule dans l'intestin, un déséquilibre est créé, l'estomac est éclaté et gonflé, un inconfort grave apparaît. Les mauvaises habitudes, le tabagisme, l'abus d'alcool, la malnutrition sans flûte ou sur le pouce, une mauvaise circulation sanguine ou un dysfonctionnement métabolique peuvent aggraver la situation.

Les aliments dans le tube digestif commencent à bouger avec difficulté, les bactéries et les virus avalés provoquent des gargouillis, des grondements, des ballonnements et des coliques. En conséquence, il se produit une accumulation de masses fécales en raison de l’incapacité de sortir rapidement, le dégagement de gaz nocifs commence.

Types de flatulences

Le type de flatulence dépend directement des facteurs provocateurs de son développement. Les principaux types incluent:

  • circulatoire, contribuant à une circulation sanguine altérée dans les parois intestinales;
  • haute altitude, apparaissant sur le fond de l'impact des baisses de pression atmosphérique;
  • dégustif - avec un manque de bile sécrétée et d'enzymes alimentaires, entraînant une perturbation des processus digestifs;
  • alimentaire - avec l'accumulation de microbes impliqués dans le processus de digestion et conduisant à une perturbation de la microflore;
  • microbien - lorsqu'il est infecté par un bacille intestinal, anaérobie et streptocoque, conduisant à une dysbiose;
  • mécaniques - augmentées dans le contexte du développement et de la reproduction des vers, conduisant à des ballonnements, à un étirement des parois rectales, à une accumulation de gaz et même au développement d'une tumeur dans l'intestin, lorsque des selles pétrifiées et sans forme commencent à reculer, des coliques et des douleurs abdominales sont observées
  • alimentaire - en cas d'ingestion d'air avec de la nourriture;
  • dynamique, se produisant dans le contexte d’un péristaltisme réduit, de l’impossibilité d’enfoncer totalement la masse alimentaire dans l’intestin, ce qui entraîne l’activation des processus de fermentation et, par conséquent, l’accumulation de gaz.

Quelles sont les causes de la flatulence dans les intestins?

Il provoque la formation de gaz dans l'intestin par un facteur ou une combinaison de facteurs.

En règle générale, la flatulence se produit en raison de:

  • production insuffisante d'enzymes;
  • division incomplète des aliments;
  • développement de bulles de gaz sur le fond du développement de l'entérite, la pancréatite;
  • violations du volume de bifidobactéries et de lactobacilles en pourcentage;
  • reproduction de bactéries anaérobies, entraînant une pollution gazeuse, une motilité perturbée, une réduction du nombre de contractions dans les parois intestinales;
  • l'accumulation de déchets alimentaires dans le corps;
  • basse pression atmosphérique, ce qui entraîne une forte teneur en gaz dans l'estomac, une altération du péristaltisme et une absorption dans l'intestin;
  • maladie du foie, qui n'est plus en mesure de neutraliser complètement toutes les émissions dans l'intestin;
  • violation des fonctions d'ingestion, lorsqu'une personne ingère des gaz avec de la nourriture;
  • recevoir de nombreux aliments dégageant une grande quantité de gaz lors de la digestion dans l'estomac - raisins, pommes de terre, légumineuses, haricots, pain frais, produits laitiers - tout cela provoque une fermentation, une absorption intestinale altérée, une incapacité à neutraliser le contenu des cellules du foie.

L'intestin n'a tout simplement pas le temps de se vider dans le temps, ce qui entraîne l'accumulation de masses fécales, l'étirement des parois, le gonflement et la distension de l'abdomen.

Les symptômes

L'accumulation de gaz dans les intestins entraîne des signes évidents de flatulence, ce qui indique une violation de la motilité et des fonctions intestinales et provoque des symptômes désagréables:

  • des ballonnements;
  • des éructations lorsque le contenu est rejeté dans l'estomac;
  • augmentation de la production de gaz après les repas;
  • l'apparition de sons dans l'estomac lors du mélange de produits;
  • constipation, alternance de diarrhée sur le fond de l'accumulation constante de gaz dans l'intestin;
  • douleurs et crampes abdominales;
  • étirement de la paroi intestinale, lorsque diagnostiqué un intestin distendu de diagnostic;
  • troubles de la motilité;
  • faiblesse générale, insomnie, aggravation de l'humeur, apathie, léthargie.

Facteurs de risque

Le risque de vous faire gaz dans les intestins des personnes:

  • abuser de fumer, alcool, boissons gazeuses, plats sucrés, pâtisseries;
  • mal nourris, à la course, des rations sèches;
  • pas de régime;
  • avaler constamment l'air en mangeant ou en buvant;
  • abuser des aliments riches en carbone;
  • prennent souvent des haricots et des haricots.

En outre, les microorganismes provoquent le problème. Lorsqu'ils pénètrent dans l'estomac, puis dans l'intestin, ils entraînent inévitablement des processus de fermentation et la formation de gaz.

Quel médecin contacter si vous êtes préoccupé par les gaz?

Si les symptômes commencent à apparaître souvent et à rompre avec le rythme de vie habituel, il est temps de consulter un gastro-entérologue, de se faire tester, de subir un diagnostic. Il est important de comprendre qu'en démarrant la formation de gaz et en ne prenant aucune mesure, vous pouvez grandement compliquer la situation, contracter une maladie grave et même en oncologie.

Diagnostics

Avec l'apparition de l'un des symptômes ci-dessus ne devrait pas hésiter à aller à la clinique. Bien entendu, un tel malaise peut être individuel et il suffit d'établir une nutrition adéquate lors de la formation de gaz dans l'intestin, car tout est normalisé.

Cependant, si les intestins sont constamment sous l'effet de gaz, les symptômes désagréables deviennent réguliers, perturbés la nuit, vous rendent nerveux et vous incitent à la timidité juste pour se manifester chez les personnes et dans la société.

Le spécialiste effectuera tout d'abord une inspection visuelle de la muqueuse gastro-intestinale à l'aide d'un endoscope, en insérant un tube avec une caméra et un dispositif d'éclairage dans la cavité.

Ensuite, rediriger vers:

  • livraison de l'analyse des matières fécales pour la dysbactériose et les bactéries qui peuvent conduire à une infection dans l'intestin;
  • biopsie pour prélever des échantillons de tissus pour examen;
  • la coloscopie, qui consiste à introduire un tube avec une caméra dans la cavité du gros intestin; plus sur comment se préparer à la coloscopie →
  • test sanguin général et biochimique;
  • effectuer des tests spéciaux pour identifier le pourcentage de microflore bénéfique et pathogène dans l'intestin, pouvant entraîner une dysbactériose grave.

Ballonnement abdominal

Beaucoup de personnes atteintes de flatulences s'intéressent à la façon de traiter les ballonnements, à éliminer la formation accrue de gaz dans les intestins à la maison. Vous pouvez faire face à ces problèmes avec une nutrition appropriée et des changements de mode de vie.

Si les approches non médicamenteuses ne sont pas en mesure d’améliorer considérablement l’état du patient, il est nécessaire de prendre des médicaments. Le choix d'un médicament approprié est effectué par un médecin qui prend en compte les causes des ballonnements.

Régime alimentaire

Une bonne nutrition - la principale méthode de traitement des ballonnements et il est nécessaire d'essayer avant de traiter les ballonnements avec des médicaments. Ce n'est un secret pour personne que certains aliments favorisent la formation de gaz dans les intestins. Leur utilisation entraîne une aggravation des symptômes du ballonnement.

Ces produits comprennent:

  • Haricots.
  • Chou
  • Légumineuses (pois, soja).
  • Chou-fleur.
  • Brocoli
  • Lentilles
  • Choux de bruxelles.
  • Raisin.
  • Bow.

Lorsqu'il est utilisé, l'abdomen commence à gonfler plus fortement. L'utilisation de fibres insolubles, que l'on trouve principalement dans les produits à base de grains entiers, peut également entraîner une augmentation de la formation de gaz.

Les patients souffrant de ballonnements devraient essayer:

  • Prenez de petits repas et distribuez des repas tout au long de la journée. Au lieu de trois, vous pouvez essayer de manger cinq fois par jour.
  • Mangez plus lentement.
  • Évitez de manger des aliments qui stimulent excessivement les intestins, jetez les aliments gras et frits.
  • Buvez assez d'eau.
  • Limite café et thé.
  • Réduire l'utilisation de boissons alcoolisées et gazeuses.

Les scientifiques ont découvert que les produits contenant des glucides à chaîne courte (monosaccharides, disaccharides et oligosaccharides) peuvent aggraver la situation des personnes souffrant de ballonnements. Ces substances sont mal absorbées dans l'intestin grêle et sont rapidement fermentées par des bactéries avec la libération de grandes quantités de gaz.

Aliments riches en glucides à chaîne courte:

  • Pommes.
  • Artichaut
  • Édulcorants artificiels.
  • Haricots.
  • Noix de cajou
  • Chou-fleur.
  • Fruits secs
  • Ail et oignons.
  • Sirop de maïs.
  • Au miel
  • Glace
  • Champignons
  • Pistaches.
  • Pastèque
  • Produits à base de blé, d'orge ou de seigle.

Aliments à faible teneur en glucides avec une chaîne courte:

  • Lait d'amande, noix de coco, riz et soja.
  • Bananes.
  • Les myrtilles
  • Des carottes
  • Concombres.
  • Raisins
  • L'avoine
  • Des pommes de terre
  • Fig.
  • Épinards, chou et autres légumes à feuilles.
  • Mandarines
  • Les tomates

Préparations antimousse

L'un des premiers médicaments utilisés pour traiter la flatulence et la distension abdominale était l'antimousse Simethicone, un dérivé de la silicone et un surfactant. Des études scientifiques ont montré que la siméthicone, qui est l’ingrédient actif de nombreux médicaments, réduit considérablement la fréquence et la gravité des ballonnements abdominaux chez les patients atteints du syndrome de l’intestin irritable et d’autres maladies fonctionnelles du tube digestif.

La siméthicone est un antimousse qui réduit la tension superficielle des bulles de gaz, ce qui conduit à leur consolidation en bulles plus grosses. De ce fait, les gaz peuvent plus facilement sortir des intestins. La siméthicone ne réduit ni n'empêche la formation de gaz dans le tube digestif, elle améliore son excrétion de l'intestin.

Pendant de nombreuses années, ce médicament a été utilisé avec succès pour traiter les ballonnements chez les adultes et les enfants. Les effets secondaires de son utilisation aux doses recommandées sont très rares.

Enterosorbants

L'entérosorbant le plus connu est le charbon actif. C'est une poudre noire qui possède d'excellentes propriétés d'absorption et peut limiter la toxicité de nombreux produits chimiques entrant dans le tube digestif. Le charbon actif est souvent utilisé pour empoisonner.

Le médicament peut absorber non seulement des substances toxiques, mais également des acides et des gaz moins nocifs qui s'accumulent dans l'intestin. Ils peuvent causer des maux d'estomac, des brûlures d'estomac et des ballonnements. Les tablettes de charbon actif absorbent ces gaz, réduisant ainsi les symptômes de flatulence.

L'outil n'a aucun goût ni odeur, les médecins recommandent de le boire avec un verre d'eau. Boire d'autres boissons peut réduire l'efficacité du médicament. Pour le traitement de la distension abdominale, il est recommandé de boire 2-3 comprimés 3 fois par jour.

Le charbon actif et les autres entérosorbants peuvent également absorber des nutriments bénéfiques avec la même efficacité que les toxines. Par conséquent, ces médicaments ne doivent pas être pris aux fins d'un traitement permanent de la distension abdominale. Il est nécessaire de suivre attentivement les recommandations du médecin concernant la posologie et la fréquence d'administration des entérosorbants.

La constipation, les vomissements, les douleurs abdominales et la diarrhée peuvent être des effets secondaires de ces médicaments. Il est également recommandé de faire une pause de plusieurs heures entre la prise d’entérosorbants et de tout autre médicament.

Le traitement avec de tels médicaments est le plus souvent prescrit avec une combinaison de distension abdominale et de diarrhée.

Médicaments agissant sur la motilité intestinale

Ils peuvent être divisés en deux groupes:

  • moyens d'améliorer la motilité (prokinetics);
  • signifie affaiblir les capacités motrices (antispasmodiques).

La procinétique est traditionnellement utilisée pour traiter les ballonnements. Ils augmentent la fréquence et la force des contractions des muscles intestinaux sans perturber leur rythme. Le plus souvent, on prescrit du métoclopramide et de la dompéridone, mais l'efficacité de ces médicaments au cours des flatulences reste faible.

Les agents utilisés dans le syndrome du côlon irritable, Linaclotide et Lubiprostone, sont plus actifs. Ces médicaments sont mieux utilisés pour traiter une combinaison de distension abdominale et de constipation, car ils ont un effet laxatif prononcé.

Antibiotiques

Parfois, les ballonnements sont causés par une reproduction excessive de bactéries pathologiques dans l'intestin. Dans de tels cas, les médecins peuvent prescrire des antibiotiques qui ne sont pas absorbés dans le sang par le tube digestif. Le plus souvent, dans de telles situations, applique Rifaximin. Des études ont montré que la prise de ce médicament améliorait grandement l'état des patients souffrant de distension abdominale avec syndrome du côlon irritable. Étant donné que tout antibiotique peut provoquer des effets indésirables graves, son traitement doit être aussi court que possible.

Probiotiques

La modification de la composition normale de la microflore intestinale peut entraîner une distension abdominale. Aussi, de nombreux médecins pensent que son rétablissement, à l’aide de probiotiques, améliorera la condition des patients atteints de ce problème.

Les plus bénéfiques sont les bifidobactéries et les lactobacilles. Le plus souvent, les patients souffrant de ballonnements sont prescrits Linex, Hilak, Enterosermine, Biosporin.

Antispasmodiques

Si les ballonnements sont accompagnés de crampes abdominales, les antispasmodiques peuvent aider. Certains patients considèrent ces médicaments comme le traitement principal des douleurs spasmodiques et des ballonnements, alors qu’ils n’aident pas du tout les autres. Ces médicaments comprennent la Drotaverine (No-shpa) et le Mebevirin.

Préparations à base de plantes

Les produits carminatifs à base de plantes les plus connus sont les graines d'aneth. Les études scientifiques modernes qui étudient les propriétés de ce produit ont montré qu'une teneur élevée en huiles volatiles est responsable de ces propriétés bénéfiques. Les substances anéthol, fenhol et estragol possèdent des propriétés antispasmodiques et anti-inflammatoires, grâce auxquelles elles relaxent les muscles intestinaux et permettent aux gaz de s'échapper. On pense également que les huiles volatiles stimulent la sécrétion de bile et améliorent la digestion.

Exemples de préparations à base de graines d'aneth:

Méthodes traditionnelles de traitement

Beaucoup de gens croient fermement aux méthodes de traitement populaires. Ils sont souvent intéressés par la façon de traiter les ballonnements et les intestins à la maison sans utiliser de médicaments.

Le traitement des ballonnements chez les adultes avec des remèdes populaires peut être efficace, surtout si une nutrition adéquate est observée.

Aux moyens utilisés appartiennent:

  • Graines d'aneth. Vous pouvez mâcher quelques graines après chaque repas ou préparer du thé à partir d'une cuillerée à thé de graines et boire 2 fois par jour.
  • Menthe poivrée. Contient de l'huile de menthol à effet antispasmodique. Vous pouvez mâcher des feuilles de menthe fraîche ou faire du thé à la menthe et le boire 2 à 3 fois par jour.
  • Gingembre Contient plusieurs substances actives, y compris des composés carminatifs qui aident au ballonnement. Vous pouvez préparer du thé à partir de 5 à 6 fines tranches de gingembre, y ajouter un peu de miel et de citron, boire 2 à 3 fois par jour.
  • Thé à la camomille. Il a des propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques.

Traitement des ballonnements chez le nouveau-né

L'accumulation de gaz dans les intestins est la principale cause de coliques chez les jeunes enfants. Les nouveau-nés peuvent avaler de l'air quand ils mangent, sucent le mamelon ou pleurent.

Le traitement et la prévention des ballonnements abdominaux chez le nouveau-né comprennent les mesures suivantes:

  • Changer la position de l'enfant pendant l'alimentation. Il faut que sa tête soit au dessus du niveau de l'estomac. Il est important de veiller à ce que, lorsqu'il est nourri au biberon, l'enfant n'avale pas l'air du biberon.
  • Le rot est l’un des moyens les plus faciles de traiter les ballonnements chez les nouveau-nés. Après l’alimentation, vous devez tenir le bébé debout pendant quelques minutes.
  • Remplacement des mamelons pour l'alimentation. Pour réduire l'ingestion d'air, utilisez des mamelons percés d'un petit trou.
  • Masser le ventre, en pliant les jambes vers le ventre.
  • Changement de puissance. Certains parents donnent aux enfants du jus de fruits mal absorbé. Vous devriez examiner attentivement le régime alimentaire de la mère, si le bébé est allaité. Les produits laitiers et la caféine devraient en être exclus.

Si ces conseils ne vous ont pas aidé à vous débarrasser des ballonnements chez votre enfant, le médecin peut vous prescrire un médicament. Les préparations de siméthicone et de graines d'aneth sont les plus couramment utilisées. En cas d'intolérance au lactose (sucre du lait, contenu dans les produits laitiers et les mélanges pour alimentation artificielle), vous pouvez avoir besoin d'un régime sans lactose ou de préparations à base de lactase (une enzyme qui décompose le lactose).

Prévention

L'accumulation de gaz dans les intestins est directement liée à la malnutrition. Pas étonnant qu'ils disent qu'un homme est ce qu'il mange. Pour éviter ce genre de problème, vous devez consommer des aliments qui aident à réduire les signes de flatulence, qui ne conduisent pas à la constipation, à l'accumulation de gaz, aux ballonnements et aux douleurs dans l'estomac.

Afin de prévenir la constipation, la diarrhée, le développement de maladies infectieuses et d'une tumeur maligne (qui se forme tôt et tard si des produits nocifs sont maltraités) dans l'intestin, il est nécessaire:

  • s'habituer à bien manger;
  • s'abstenir de grignoter en courant et ne pas manger à sec;
  • boire de l'eau propre;
  • cesser de consommer de l'alcool, fumer, consommer des boissons gazeuses;
  • faire de la gymnastique et dispenser des exercices;
  • empêcher la consommation de gaz des aliments;
  • Il est souhaitable de manger en petites portions et plus souvent - jusqu'à 6 fois par jour;
  • N'avalez pas les aliments en gros ou en gros morceaux, cela pourrait provoquer des ballonnements dans les parois intestinales, une infection par des virus et des bactéries.

La vie est mouvement, et le corps humain est ce qu'il faut pour se nourrir. Le régime alimentaire afin d'éviter le développement de flatulences et l'accumulation de gaz dans l'intestin est un élément important de l'ensemble du processus thérapeutique.

Le plus souvent, le problème de l'augmentation de la formation de gaz dans les intestins peut être résolu en normalisant la nutrition, en cessant de fumer et en consommant excessivement de l'alcool et en incluant au moins une activité physique minimale dans la routine quotidienne. Si toutes ces mesures n'apportent pas de soulagement, il est nécessaire de consulter un médecin, car une formation accrue de gaz peut également être un symptôme de maladies graves.

http://zhkt.ru/kishechnik/gazy/

Publications De Pancréatite