Régime alimentaire et règles nutritionnelles avant l'examen intestinal

La préparation à tout diagnostic de l'intestin nécessite de le libérer efficacement et complètement des selles. Un régime alimentaire sans scories avant la coloscopie n’est pas moins une entreprise sérieuse que le nettoyage du gros intestin avec des lavement ou des laxatifs comme Fortrans.

La coloscopie est la méthode la plus moderne, la plus sûre, la plus simple et la plus informative. Mais les endoscopistes et les coloproctologues affirment que près du quart des polypes et des tumeurs malignes ne sont pas reconnus en raison d'une mauvaise préparation.

La sécurité de l'enquête aujourd'hui est assurée par un équipement moderne, l'absence de douleur dépend de l'expérience et du professionnalisme du médecin. Mais informatif, sur la base duquel le médecin peut établir le diagnostic correct - uniquement à partir du patient. Quels que soient les équipements modernes dont dispose le cabinet, quel que soit l’endoscopiste spécialiste des endoscopistes, la coloscopie est vouée à l’échec si vous n’avez pas bien nettoyé les intestins.

Que pouvez-vous manger avant une coloscopie, quels aliments sont inclus dans un régime sans plaque et quelles sont les habitudes alimentaires?

But du nettoyage intestinal avant la procédure.

Sur le régime sans laitier ne pas s'asseoir avant la coloscopie. Il n'en est pas moins important pour les résultats de l'irrigoscopie, de l'IRM, de la tomodensitométrie, de l'échographie de la cavité abdominale.

Son objectif principal est de préparer les intestins de manière à ce qu’ils soient parfaitement propres et totalement exempts de matières fécales. De préférence, un spécialiste de l’échelle de Boston l’a évalué à 9 points. Il convient non seulement de se débarrasser des masses fécales, mais également de parvenir à un état stable des muqueuses et de la microflore intestinale. En effet, lors de la coloscopie, le médecin peut décider de procéder à une intervention chirurgicale ou de prélever le tissu pour un examen plus approfondi. Et dans ce cas, les parois du corps doivent être sèches et propres.

Ce sont ces questions que le régime sans scories résout, ce qui réduit considérablement le volume des selles et facilite les activités de nettoyage.

Caractéristiques du régime avant la coloscopie

Les proctologues conseillent de suivre un régime pendant 3 à 5 jours, mais si vous souffrez de constipation chronique, le régime devrait être augmenté à 7 jours.

Le système de nutrition est spécialement conçu par les nutritionnistes pour nettoyer le corps des toxines, scories, excès de sels de calcium, agents cancérigènes et radicaux libres au niveau cellulaire.

Avec les déchets nocifs, l’organisme laisse également ces kilos en trop. Pendant la semaine, vous pouvez perdre jusqu'à 5 kg de poids.

Mode de vie sédentaire, mauvaises habitudes, mauvaise alimentation, ce qui inclut une grande quantité de graisse, les féculents et les glucides provoquent des toxines dans le corps, ce qui entraîne:

  • se sentir fatigué et irritable;
  • diarrhée ou constipation;
  • la formation de calculs rénaux et du foie;
  • autres néoplasmes;
  • éruption allergique et douleurs articulaires;
  • pathologies infectieuses;
  • maladies du système nerveux.

Ainsi, un régime sans scories nettoie non seulement les intestins, mais également tout le corps, restaurant la légèreté du corps, la propreté de la peau et la fraîcheur, éliminant ainsi l'excès de poids.

Par conséquent, il est parfois nécessaire de nettoyer tout le monde avec un régime similaire.

Les principes de base du mode de régime:

  1. Les nutritionnistes ont lu que la base du menu devrait contenir principalement des aliments d'origine végétale, riches en fibres. Comme un balai, elle nettoie les intestins. Les produits doivent être faciles à digérer et peu caloriques.
  2. Manger devrait être fractionné, c'est-à-dire en petites portions, mais souvent. Dans ce cas, le tractus gastro-intestinal aura le temps de traiter les aliments entrants.
  3. Il devrait être complètement abandonné pour le moment aux aliments riches en calories.
  4. Il existe de nombreux produits autorisés, ils peuvent être combinés les uns avec les autres.
  5. La préférence devrait être donnée à la cuisson à la vapeur ou conventionnelle, mais le traitement thermique ne devrait pas être long.
  6. Vous ne devriez pas manger ensemble des produits laitiers avec des fruits et des baies.
  7. Le porc ne peut pas être mangé, il est préférable de manger de la volaille, maigre et bouilli.
  8. Si vous ne pouvez pas sans viande, vous pouvez alors cuisiner une soupe de légumes légère à partir de jeune boeuf maigre.
  9. La bouillie peut être consommée en mélangeant du sarrasin, du riz brun et des lentilles.
  10. Les meilleures variétés de poisson au cours de cette période sont les variétés de sandre, de perche ou de cabillaud faibles en gras.
  11. À partir d'œufs, vous pouvez préparer un léger souffle.
  12. Pour boire de préférence du thé vert, de l’eau plate ou de l’eau minérale sans gaz, de la tisane à la camomille, des fruits confits non sucrés.

L'objectif principal d'un régime sans scories est de faciliter la procédure de nettoyage avec des lavement ou des préparations laxatives à la veille du diagnostic. Dans l'intestin devrait rester aussi peu que possible des masses fécales.

Par conséquent, le régime alimentaire pendant 5 à 7 jours devrait comprendre des produits empêchant la formation de gaz, une distension abdominale et la constipation. La nourriture ne devrait pas être longue et difficile à digérer par le corps.

Exclus les plats gras et frits, les faisant cuire dans du beurre. Vous ne pouvez pas manger de pommes de terre, surtout de la purée de lait, de sucreries et de farine. Les produits semi-finis doivent également être exclus à ce moment, ainsi que les conserves, les boissons alcoolisées et toutes les saucisses, en particulier fumées.

Nettoyer l'intestin avec un régime sans scories pendant 3 à 5 jours ne présente aucune contre-indication. C'est utile pour tout le monde. La seule chose que vous pouvez ressentir est un léger vertige, mais pas une sensation de faim.

Important: les aliments solides sont arrêtés pendant 16 à 20 heures la veille de la coloscopie. À partir de ce moment, il est uniquement permis de boire: bouillons liquides, thé faiblement brassé, eau non gazeuse.

Le jour de l'examen, vous ne pouvez boire que des liquides clairs, de préférence de l'eau claire.

Évaluation de la qualité à l'échelle de Boston

Le médecin avant la coloscopie peut maintenir la qualité du nettoyage des intestins, en utilisant l’échelle de Boston, en prévoyant une échelle d’évaluation en 9 points, où le meilleur indicateur est 9.

Tous les segments de l'intestin sont considérés séparément, leur état est estimé de 0 à 3 et les points sont résumés.

  • sections gauches, qui incluent le rectum, le côlon descendant et le sigmoïde;
  • deux points avec des coins;
  • le côté droit, y compris l'ascendant et le caecum.

Résultats d'échelle:

  • 0 point chaque département reçoit au cas où il n'est absolument pas prêt pour l'inspection, sa membrane muqueuse est pratiquement invisible à cause des matières fécales;
  • 1 point si les parois intérieures sont fermées avec des matières fécales, des liquides opaques ou de la mousse;
  • 2 points - il y a des résidus insignifiants de matières fécales ou de mousse;
  • 3 points - la muqueuse est dans un état sec et propre, elle peut être vue complètement sans difficulté.

L'examen peut être commencé si le patient a reçu un score de 6 ou plus sur l'échelle de Boston.

Produits interdits

Il est préférable de commencer à se préparer pour la procédure une semaine avant le diagnostic, mais les deux derniers jours devraient être les plus difficiles et les plus responsables.

L'objectif principal - la libération des masses fécales, il faut donc éliminer du régime les graisses et les aliments frits contenant des fibres végétales, du café, de la farine et des produits sucrés. Arrêtez de prendre des médicaments antidiarrhéiques.

La composition des produits interdits comprend:

  • chou de toutes variétés et cuit de toute façon;
  • légumes frais. Ils devraient être bouillis ou cuits à la vapeur et pendant 48 heures pour cesser de prendre sous quelque forme que ce soit;
  • légumes verts, épices, champignons, assaisonnements et piments forts à exclure;
  • légumes-racines - pommes de terre, radis, carottes, betteraves. Ils n'utilisent pas non plus ces deux derniers jours et avant cela, vous pouvez cuire à la vapeur ou bouillir;
  • baies et fruits frais. La veille de la coloscopie, vous pouvez faire bouillir une pomme, une demi-pêche ou une banane, un morceau de melon sans pelure;
  • Pendant toute la durée du régime sans scories, il est interdit de manger des fruits et autres produits contenant de petits os, tels que les framboises, les fraises, les raisins de Corinthe, ainsi que les agrumes, les poires et les pommes, en raison de la séparation au centre;
  • les fruits, les baies et les légumes doivent être consommés sans pelure;
  • toutes les légumineuses, y compris le soja;
  • limiter l'utilisation du riz et du sarrasin. Mais il vaut mieux ne pas utiliser de céréales à base de céréales secondaires. Ceux-ci comprennent: le maïs, le mil, l'orge, la bouillie d'orge et les flocons d'avoine;
  • le pain noir et le son sont interdits. Et à la veille, limitez l'utilisation de tout produit de boulangerie;
  • lait de n'importe quelle teneur en matière grasse, particulièrement gras fait maison;
  • exclure complètement les produits fumés, marinés et en conserve, y compris les saucisses de toute forme;
  • épicé et salé;
  • noix, céréales, y compris sésame;
  • boissons alcoolisées, y compris bière et énergie;
  • kvas, boissons gazeuses;
  • viande grasse;
  • fast food, plats cuisinés et fast foods;
  • des desserts, des bonbons, des bonbons;
  • thé fort et café;
  • abricots secs, pruneaux, dattes, raisins secs;
  • compotes de fruits contenant de petits os;
  • copeaux de noix de coco;
  • maïs soufflé, muesli;
  • huiles végétales, graisse de porc et de mouton.

Il est préférable de coordonner votre régime alimentaire ces jours-ci avec votre médecin. Il vous aidera à créer un menu et à dire en détail ce que vous ne pouvez pas manger.

Beaucoup de patients demandent généralement s'ils peuvent fumer avant une coloscopie. En règle générale, un régime sans scories nécessite une cessation complète du tabagisme et un effort physique intense. Alors décidez vous-même.

Ce que vous pouvez manger avant la coloscopie

Le choix des produits est en réalité plus que suffisant pour ne pas avoir faim. Vous pouvez les combiner, faire cuire des soupes de légumes légers ou des bouillies, du poisson ou de la viande maigre avec des salades de légumes pour garnir.

  • bouillon transparent à faible teneur en gras de poisson, de poulet, de leurs soupes ou simplement des soupes de légumes avec l'addition de pâtes;
  • jus, à l'exception des jus de raisin et de prune, sans pulpe;
  • gelée, eau minérale, thé sucré faible;
  • produits laitiers fermentés, y compris le fromage cottage faible en gras, la crème sure et le fromage, les yaourts et le kéfir.

Parmi tous ces aliments hypocaloriques, il est facile de préparer des plats savoureux et variés, en utilisant des plats et des légumes mijotés. L'exception pour les légumes ne concerne que les deux derniers jours. Pendant cette période, il vaut mieux ne pas les utiliser du tout.

Menu diététique de 3 jours

Un exemple de menu ressemble à ceci, bien que vous puissiez y ajouter ou modifier des produits à votre guise.

Premier jour

Nous prenons le petit-déjeuner: bouillie de sarrasin, œuf à la coque bouilli ou œufs brouillés d’un œuf, une tranche, pas plus de la moitié, une banane, du café et un petit pain grillé au beurre.

Nous déjeunons: potage liquide avec un morceau de viande, fromage cottage, pain à la gelée.

Nous dînons: des macaronis avec un morceau de viande bouilli, une salade de betteraves bouillies, du thé sucré plutôt faible avec des biscuits ou des biscuits maigres.

Deuxième jour

Nous prenons le petit-déjeuner: bouillie de riz, œufs brouillés, purée de pomme à la vapeur cuite à la vapeur, sans pelure et sans noyau, café et sandwich au fromage faible en gras

Nous déjeunons: soupe sur un bouillon de légumes ou de viande avec du riz ou de la semoule, une tranche de pain blanc, un rouleau avec du kéfir faible en gras.

Nous dînons: macaronis au poisson bouilli de variétés faibles en gras, ragoût de fromage cottage et compote de craquelins.

Troisième jour

Nous prenons le petit-déjeuner: omelette à la semoule et à la vapeur, café et un sandwich avec un peu de beurre;

Nous mangeons: de la soupe légère, du poisson bouilli ou de la viande de poulet, un verre de kéfir non gras et des biscuits.

Nous dînons: bouillon léger et thé vert.

Comme vous pouvez le constater, le dernier repas à la veille de la procédure implique uniquement la consommation d'aliments liquides. La consommation d'aliments solides doit être arrêtée après le déjeuner, vers 14 heures.

Nous vous rappelons qu’à 15h00, il est conseillé de prendre 2 à 3 cuillères à café de castorca. Et après que cela fonctionne et que les intestins soient vides, passez aux activités de nettoyage.

Que vous fassiez cela en utilisant des lavement ou des laxatifs modernes dépend de la décision du médecin, de vos préférences personnelles et de votre santé.

Hors du régime

Votre santé et votre bien-être dépendent directement de la façon dont vous mangez après une coloscopie. Il faudra une semaine pour sortir confortablement d'un régime sans plaque.

Sinon, vous provoquerez la formation de constipation persistante, de calculs fécaux et même d'inversion des intestins, c'est-à-dire une obstruction intestinale.

Le régime alimentaire après la coloscopie comprend les recommandations suivantes:

  • Le premier repas doit être insignifiant et léger, en aucun cas, ne pas manger immédiatement des aliments gras et frits;
  • Chaque jour, ajoutez au régime une des catégories précédemment interdites: d'abord des légumes et des fruits frais, peu à peu, puis diverses céréales non cuites et une purée de pommes de terre. Et seulement après cela: du pain noir, de la graisse et plus encore;
  • si vous êtes tourmenté par les gaz, essayez de boire du charbon actif;
  • Le premier repas peut consister en un petit morceau de poulet avec du bouillon. Pour le dîner de ce jour, faites cuire la bouillie de riz en mélangeant le lait et l’eau en deux;
  • le lendemain, vous pouvez ajouter du fromage cottage et des produits laitiers, si vous ne voulez pas de légumes.

Nourriture après élimination des polypes dans les intestins

Si, lors de la coloscopie, le retrait des polypes, ou polypectomie, a été réalisé, l'alimentation de suivi est extrêmement importante et diffère de celle habituelle.

Une thérapie par le régime permettra d'éviter le risque de néoplasmes à l'avenir, ce qui est extrêmement important.

Il faut l'observer 1 mois, après avoir gagné en patience et en désir d'être en bonne santé.

Les règles de base de la thérapie de régime:

  1. Essayez d’utiliser moins de sel, d’éliminer ou de limiter considérablement le tranchant et l’acide.
  2. Les repas doivent être tempérés, chauds. Évitez les aliments trop chauds ou froids.
  3. Mangez petit à petit 5 à 6 fois par jour.
  4. Les produits sont bouillis ou cuits à la vapeur, de préférence même essuyés à travers un tamis ou à l'aide d'un broyeur.
  5. Parfois, vous pouvez vous permettre d'acheter du cacao chaud ou du thé frais frais
  6. Vous pouvez inclure du fromage dans l'alimentation, mais son goût doit être neutre - pas trop salé ou épicé. Il est souhaitable qu'il s'agisse de variétés molles.
  7. Les céréales cuites doivent passer au mélangeur ou au tamis.

Il est strictement interdit de manger des aliments contenant de grandes quantités de fibres, ainsi que:

  • plats de viande et de poisson, notamment gras;
  • produits marinés, en conserve, sauces;
  • chou de toutes les variétés sous quelque forme que ce soit, les radis;
  • café, instantané ou naturel.

Un régime strict auquel le patient doit adhérer pendant 1 mois, après quoi une coloscopie est répétée. Selon ses résultats, le médecin recommandera comment continuer à manger.

Au cours du processus normal de guérison après un mois, le patient est encouragé à utiliser dans le régime alimentaire:

  • plats de mélangeur bouilli et haché ou hachoir à viande de lapin ou de viande de poulet, et seulement;
  • œufs brouillés à la vapeur ou à la coque;
  • bouillie de sarrasin, de leurres et de riz;
  • soupes faibles dans un bouillon de légumes;
  • lait légèrement écrémé et beurre de vache;
  • kéfir et autres boissons à base de lait fermenté;
  • gelée et gelée;
  • purée de pommes de terre;
  • biscuits blancs;
  • décoction de rose sauvage.

Notez qu'après l'opération, le menu devrait être développé par le médecin.

Rappelez-vous que les résultats de l'examen dépendent de la pureté de vos intestins. Par conséquent, il est nécessaire de souffrir un peu, sinon c'est impossible. Le régime présente de nombreux avantages - votre corps sera débarrassé des scories et des parasites, les processus métaboliques et le péristaltisme seront ajustés. Vous recevrez une grande quantité de nutriments essentiels, de vitamines et de minéraux, améliorerez votre bien-être et vos performances.

http://ojgemorroj.ru/besshlakovaya-dieta/

Régime sans laitier avant coloscopie - liste des aliments autorisés et interdits, exemple de menu

La coloscopie est une méthode d'examen des intestins avec un appareil spécial (fibrocolonoscope). Le dispositif est capable de détecter divers néoplasmes, d'effectuer immédiatement une intervention chirurgicale pour les enlever.

En outre, il existe la propriété de détecter les modifications de la structure de la membrane muqueuse du côlon. Mais pour que la procédure se déroule avec la plus grande efficacité, il est nécessaire de se préparer.

Un régime alimentaire sans plaque avant la coloscopie est un événement important qui favorise le nettoyage des intestins.

Faits saillants de la préparation

La condition principale avant la procédure d'examen du côlon est l'intestin propre. Toute accumulation de matières fécales, même insignifiante, ainsi que de particules de nourriture a tendance à gêner l'évaluation de l'état interne des parois des tubes et des muqueuses.

Il est à noter que de telles grappes interfèrent grandement avec le mouvement normal du câble en fibre de verre à l'intérieur de l'intestin jusqu'à sa fin.

Une mauvaise préparation à la coloscopie de l'intestin entraîne l'annulation de l'événement et son transfert à un autre jour.

La mise en œuvre correcte des recommandations du médecin traitant amène le corps à éliminer les selles de consistance jaune pâle ou de couleur presque transparente. Ce résultat n'est pas difficile à atteindre.

Plus important encore, les 3-5 prochains jours pour effectuer des manipulations pas complexes:

  1. Mangez une liste d'aliments strictement limitée.
  2. Utilisez des médicaments pour le nettoyage de l'intestin.
  3. Acheter des sous-vêtements spéciaux (sous-vêtements) pour la coloscopie.

Le régime alimentaire avant la coloscopie n’est pas aussi difficile et insipide qu’il le semble. Il ne devrait être utilisé que dans les aliments contenant peu de calories. Mais même d'eux, vous pouvez cuisiner des plats délicieux et, surtout, sains.

Il est possible de consommer un certain nombre de produits avant une coloscopie, afin de ne pas perdre un grand nombre de calories et de réduire considérablement le poids.

Il est conseillé d’adhérer à certains aliments afin que l’intestin soit parfaitement propre au moment du diagnostic. Ce n'est que dans ce cas que la procédure sera effectuée efficacement.

Nutrition avant coloscopie

Les produits autorisés à la consommation et ceux qu'il vaut mieux exclure temporairement du régime alimentaire (ils contribuent à la formation de niveaux élevés de gaz et de scories) sont présentés dans le tableau.

Produits autorisés

Nourriture interdite

Les légumes, quelle que soit leur forme, cessent d’entrer dans le régime deux jours avant l’événement. Le chou est catégoriquement inacceptable au moment de la préparation, car il produit un processus accru de formation de gaz.

Les fruits sont également exclus du repas, le seul autorisé deux jours avant le diagnostic consiste à manger une pomme bouillie et entièrement pelée à partir de la peau supérieure. Il est nécessaire de moudre sur une râpe moyenne ou petite pour l'assimilation complète du mangé. La peau n'est jamais digérée, va avec les matières fécales dans sa forme originale.

Il est également permis de manger ½ banane, une tranche de melon mûr et une petite pêche entière. Il est nécessaire d'abandonner toutes les céréales, à l'exception du riz et du sarrasin, bien qu'il ne soit pas recommandé de s'y appuyer.

L’essentiel est que le régime alimentaire, lors de la préparation à la coloscopie, soit d’une consistance essentiellement liquide, sans couleurs vives, en particulier de teinte rouge, et de produits solides. Ces derniers sont plus susceptibles d'interférer avec la procédure.

Instructions spéciales

Le régime alimentaire avant la coloscopie de l'intestin, le menu ne remplit pas les calories nécessaires à la vie normale, ainsi que les éléments nutritifs. Dans ce cas, il est possible d'y adhérer sans menace pour la santé plusieurs jours au maximum (jusqu'à 5 jours).

Beaucoup de patients s'inquiètent de savoir s'il est possible de boire de l'eau avant une coloscopie. C'est nécessaire. Le liquide doit être bu sous n'importe quelle forme et en quantité illimitée.

Mais les experts recommandent de ne pas s’impliquer et d’adhérer aux proportions:

  • 2 litres d'eau filtrée propre sans gaz;
  • pas plus de 4-5 tasses de thé pas fort (meilleur que le vert) avec 1 cuillère de sucre;
  • par jour, ne dépassez pas l'utilisation de 0,5 litre de bouillon de viande maigre.

En raison de la saturation du corps en fluide, le fonctionnement normal de l'équilibre eau-sel est maintenu.

Plus important encore, le jour où la procédure d'examen du côlon est prescrite, rien ne peut être mangé le matin avec de la nourriture et de l'eau.

Ce n'est qu'après que le processus d'inspection est autorisé à entrer dans les aliments. La seule eau qui prend les médicaments de sédation nécessaires.

Si le patient a des problèmes de constipation, ils sont fréquents, graves et douloureux, il est recommandé de commencer le régime plus tôt - 5 jours avant l'événement.

Pendant la période de préparation, des effets secondaires sont possibles: léthargie, fatigue, faiblesse, malaise général. Cette condition est due à la faible consommation de nourriture, ce qui contribue à la saturation en énergie. Des vertiges et des maux de tête peuvent également être présents. Tout passera dès que la personne retrouvera une nutrition normale.

Ainsi, afin d'obtenir un examen complet des tubes abdominaux, vous devrez souffrir un peu. Bien que le régime alimentaire puisse causer un certain inconfort, ses avantages dépasseront tous les effets secondaires.

Exemple de menu par jour

Le menu de régime sans scories avant la coloscopie est varié.

Options pour cuire un grand nombre de la disposition approximative de l'aliment sélectionné le 3ème jour avant la procédure, présentée dans le tableau.

L'heure du repas

Quoi manger

1 jour d'abstinence de nourriture (3 jours avant...)

Régime alimentaire 2 jours avant la coloscopie intestinale

Menus 1 avant la procédure de coloscopie

Un tel régime avec coloscopie aide à nettoyer les intestins des toxines restantes et améliore également le processus métabolique, restaure le fonctionnement normal du péristaltisme, normalise l'état général et le bien-être de la personne.

Préparation à la procédure médicamenteuse

Lorsque la préparation à la coloscopie prend fin et qu'il ne reste qu'une journée entière avant l'important processus, il est également nécessaire d'introduire dans le corps le médicament purifiant "Fortrans".

Vous pouvez utiliser des analogues à la place - Duphalac, Lavacol, Endofalk, phospho-soda Flit.

La poudre est diluée en fonction de la catégorie de poids du patient - 1 sachet par 15 kg de poids du patient. Le nombre requis de sacs se dissout dans un litre d'eau. La solution doit être préparée avant le déjeuner (jusqu'à midi). Il est recommandé d'entrer immédiatement après avoir mangé.

La boisson médicinale doit être prise en petites portions. Au cours de la dernière journée, vous devez boire 3 litres de drogue. Appliquez le médicament pour 1 verre toutes les 20 minutes, pendant 4 heures.

Le médicament commence à agir au bout de 1,5 à 2 heures et le processus de nettoyage des intestins s’étend sur une période de 2,5 à 3 heures.

Le dernier repas avant le sondage est de 14 heures.

Le matin, lors de la coloscopie intestinale, il est nécessaire de prendre de l’espumizan ou un analogue similaire ayant un spectre d’action identique afin de prévenir les phénomènes météorologiques.

En cas de constipation fréquente, caractéristique de la diarrhée ou en présence du syndrome du côlon irritable, il est nécessaire d'introduire le No-Shpu.

Selon les indicateurs de nature individuelle, le médecin traitant a la possibilité de prescrire des médicaments sédatifs et des médicaments pour l'anesthésie locale.

Régime après la procédure

En raison du fait que le corps a perdu beaucoup de liquide, il est recommandé de le saturer en eau. Il est nécessaire de manger des aliments bien et rapidement absorbés (jus, soupes de légumes).

Il est nécessaire d’introduire des probiotiques qui améliorent la composition de la microflore du système digestif et son fonctionnement. Ne pas sauter immédiatement sur la nourriture, avec une nutrition abondante est susceptible de provoquer une constipation, la formation de calculs fécaux, ainsi que l'inversion des intestins (obstruction intestinale).

La première fois (environ une semaine) devrait continuer à suivre un régime sans plaque. Chaque jour, introduisons progressivement un nouveau produit. Sinon, vous pouvez provoquer de graves problèmes de santé.

La coloscopie est donc une étude très productive pour identifier les maladies et les modifications de la structure de l'intestin. Mais le régime alimentaire à préparer oblige le patient à renoncer à certains aliments. Après la procédure, réglez soigneusement votre alimentation afin de ne pas aggraver vos problèmes de santé.

http://proktolog-info.ru/analizy/besshlakovaya-dieta-pered-kolonoskopiej/

Régime sans laitier avant coloscopie

Chaque personne dans le monde moderne est soumise à l'influence de la mauvaise écologie. Autres facteurs négatifs - stress constant, aliments de mauvaise qualité contenant des nitrates et des additifs chimiques. Tout cela conduit à l'accumulation de toxines dans le corps, affecte négativement l'état des organes internes et de la peau. Un régime alimentaire spécial constitue un excellent moyen d'améliorer le bien-être et votre santé. Qu'est-ce qu'un régime sans plaque? Un régime qui favorise l'élimination de toutes les substances nocives accumulées dans le corps et vous permet de perdre du poids rapidement.

Comment suivre un régime sans dalle

Le nettoyage avec un régime sans scories a lieu en très peu de temps - seulement une semaine. Et si elle est nommée avant une échographie des organes abdominaux ou une sigmoïdoscopie, cela prendra encore moins de temps. Il est important d'éviter toute activité physique et mentale active pendant cette période. Avec un tel régime, seuls les aliments à faible teneur en calories sont autorisés. On peut donc observer:

Mangez pendant le régime devrait être 4-5 fois par jour en petites portions. Lors d'un repas, vous ne devez pas mélanger différents types de produits, par exemple les fruits et le kéfir. Un nettoyage efficace des intestins se produit lorsque monosyroedenii, quand à la fois est consommé que le produit brut de la même espèce. Un léger traitement thermique sous forme de cuisson ou de cuisson à la vapeur est toujours autorisé. Autres règles:

  1. Vous devez boire beaucoup d’eau régulière non gazeuse, des tisanes, des tisanes, ainsi que des jus de fruits fraîchement pressés.
  2. Lorsque le régime alimentaire doit être utilisé sain, des produits naturels cultivés seuls, pour une confiance totale en leur sécurité. Mais il n’est pas facile pour les citadins de le faire, vous pouvez donc le faire avec des légumes et des fruits achetés.
  3. Au moment de la diète, les produits ne sont pas autorisés: gras, frits, salés, fumés.
  4. Le café, les cigarettes, l'alcool et les boissons gazeuses sont également interdits.

Que peux-tu manger

Le nom implique l'utilisation dans les aliments uniquement des produits qui éliminent parfaitement les toxines et les scories du corps. Les légumes pour le régime devraient être faibles en fibres. Les produits laitiers sont autorisés avec un faible pourcentage de graisse et les protéines - doivent être consommées en petites quantités, de préférence avec les légumes verts et les légumes. Vous pouvez inclure dans le régime des pommes de terre au four sans huile, des pâtes de blé entier.

Liste des produits pour le régime de nettoyage:

Apprenez à perdre 10 kg et devenez nutritionniste pour vous et votre famille en 30 jours!

Menu diététique avant la coloscopie intestinale et l'échographie abdominale

Manger avant une coloscopie et des procédures similaires exclut tout type de viande et de fruits frais avec des légumes. Le jour, vous devriez boire environ 2 litres d'eau sans gaz et le dîner au plus tard à 19 heures. En préparation à la coloscopie, un tel programme doit être suivi pendant 3-4 jours. Avant une échographie abdominale n'aura besoin que d'une journée.

Quoi nettoyer les intestins avant la coloscopie - menu détaillé:

Petit déjeuner: flocons d'avoine, 1 tasse de thé karkade.

Déjeuner: soupe de légumes dans un bouillon de viande, 1 verre d'eau.

Dîner: fromage cottage faible en gras, 1 verre d'eau.

Petit déjeuner: riz bouilli, 1 tasse de compote de fruits secs.

Déjeuner: légumes cuits à la vapeur, 1 verre d'eau.

Dîner: 2 morceaux de fromage faible en gras, 1 verre de thé vert.

Petit déjeuner: bouillie de sarrasin, 1 tasse de thé vert.

Déjeuner: bouillon de viande, 1 tasse de compote de fruits secs.

Dîner: 1 verre de kéfir, 1 verre d'eau.

Vidéos de régime de nettoyage intestinal

Le nettoyage intestinal n'est pas une procédure facile qui nécessite beaucoup d'efforts et de patience. Il est très important que le menu pendant le régime ne soit pas seulement utile, mais aussi copieux et varié. De cette humeur sera toujours optimiste et le bien-être - excellent. Comment nettoyer les intestins avec une boisson simple mais incroyablement savoureuse, décrite en détail dans la vidéo suivante.

La coloscopie est une procédure médicale qui permet le diagnostic le plus précis des pathologies du rectum et du côlon. Mais pour que cela réussisse, il est important de bien s'y préparer. Un régime alimentaire avant une coloscopie permet de dégager les masses fécales de l'intestin, il doit être surveillé pendant au moins 2 jours avant la procédure.

En outre, un régime alimentaire spécial permet non seulement de réussir le diagnostic, mais également de nettoyer le corps des toxines et des toxines, ainsi que de perdre un peu.

C'est important! Si vous suivez le régime avant la coloscopie, il est nécessaire d’éliminer le stress physique et mental excessif.

Particularités de la nutrition avant la coloscopie

Malgré le fait qu'un régime alimentaire avant la coloscopie ne puisse durer que 2 jours, il est préférable de suivre sa semaine pour autant. Le fait est qu’au cours de la procédure, il peut être nécessaire de procéder à des interventions chirurgicales afin d’obtenir une biopsie. Par conséquent, les parois intestinales doivent être parfaitement propres. Cela signifie que dans la lumière de l'intestin, non seulement ne doit pas contenir de masses fécales, mais que les parois du corps doivent être stabilisées, la microflore intestinale doit être restaurée.

Cela est possible avec un régime hypocalorique et pauvre en graisses et pauvre en fibres, ce qui permet de réduire la quantité de matières fécales. Vous devez également exclure les aliments qui provoquent des processus de fermentation dans les intestins et les ballonnements.

Pour ce faire, vous devez savoir ce que vous pouvez manger avant une coloscopie et ce qui est interdit.

Produits autorisés et refusés

Produits interdits

Si vous suivez le régime alimentaire avant la coloscopie de l'intestin, les produits suivants doivent être complètement supprimés du menu:

  • les légumes et les légumes crus, bouillis et moulus, sont interdits 48 heures avant l'enquête (le chou ne peut être consommé sous aucune forme);
  • Les fruits et les baies crus sont autorisés 48 heures avant l'intervention, cuits à l'eau, pelés, pelés de pomme, pêche, demi-banane, un morceau de melon;
  • légumineuses telles que haricots, pois chiches, lentilles, pois et autres;


De plus, les boissons suivantes doivent être exclues de l'alimentation avant la coloscopie:

  • kvass;
  • la bière;
  • jus avec pulpe, ainsi que raisin;
  • le vin;
  • soda

Sous l'interdiction sont tous les aliments frits.

Produits autorisés

Avant coloscopie autorisée:

  • variétés maigres de poisson, viande et leurs bouillons, bouillons de légumes;
  • la semoule;
  • pâtes à base de blé de la plus haute qualité;
  • œufs durs ou omelettes cuites à la vapeur;
  • craquelins et craquelins;
  • beurre, mayonnaise, margarine, huiles végétales;
  • produits laitiers, fromage cottage faible en gras, fromage;
  • miel, sucre.
  • jus sans pulpe;
  • compotes, mais sans baies ni fruits;
  • la gelée;
  • eau minérale sans gaz;
  • thé et café.

C'est important! Les patients souffrant de constipation sévère doivent être accompagnés d'un régime sans scories, qui doit être conservé pendant au moins 5 jours avec des laxatifs.

Menu approximatif avant la coloscopie

La nutrition avant la coloscopie doit être équilibrée. Un menu approximatif pourrait ressembler à ceci:

  • petit-déjeuner: omelette à la vapeur, café avec biscuits secs, au lieu des œufs, du sarrasin ou du porridge de riz;
  • dîner: soupe avec boulettes de semoule, chikhirtma (soupe nationale géorgienne sans légumes avec farine et vinaigrette aux œufs), gelée;
  • Déjeuner: une demi-banane ou une pomme cuite au four sans pelure;
  • Dîner: fromage cottage faible en gras, poisson cuit au bain-marie, thé vert.

Le dernier repas doit être au plus tard à 14 heures la veille de la coloscopie. Après cette période, il est permis de consommer du thé vert sucré, des jus de fruits autorisés, du bouillon, de l'eau pure, de l'eau minérale sans gaz.

En plus du régime alimentaire avant la coloscopie, il est important de nettoyer les intestins. Vous pouvez le faire de plusieurs manières, selon l’option à choisir, en coordination avec votre médecin.

Vous pouvez prendre l'huile de ricin à 15 heures et quand il agira pour mettre un lavement de nettoyage. Un effet laxatif est généralement observé 2 à 4 heures après la prise du médicament. Après 19 heures, vous devez mettre 2 lavements de nettoyage chaque volume est de 1,5 litres. Pour sa production, il est nécessaire d'utiliser de l'eau à la température ambiante. L'intervalle entre les lavements devrait être d'une heure. L'écoulement intestinal doit être presque transparent. Le jour de la procédure, à 7 heures du matin, 2 lavements sont également posés, ce qui permet d’obtenir la pureté idéale du tractus gastro-intestinal inférieur.

C'est important! L'huile de ricin peut affecter négativement l'état de la vésicule biliaire enflammée. Par conséquent, si un patient souffre de cholécystite, il lui est recommandé d'utiliser d'autres laxatifs. Il est nécessaire de faire un lavement seulement si une personne sait comment le poser tout seul, s'il ne l'a pas fait plus tôt, il est alors possible qu'il ne soit pas possible de nettoyer correctement les intestins et, par conséquent, il ne sera pas possible de pratiquer une coloscopie.

Le médecin peut prescrire conjointement des laxatifs au sel, tels que:

  • Fortrans, qui peut être prescrit conjointement avec des préparations à base de lactulose (Duphalac);
  • Flit Phospho-Soda;
  • Le lavacol;
  • Endofalc.

Le mécanisme d'action de ces médicaments est qu'ils créent une pression osmotique élevée dans la lumière intestinale, de sorte que l'eau du tube digestif n'est plus absorbée et que les matières fécales se dissolvent, ce qui accélère leur évacuation du corps.

La posologie et le schéma posologique des laxatifs salés doivent être clarifiés avec votre médecin.

Pour prévenir les flatulences excessives et les distensions abdominales, le médecin peut vous prescrire Espumizan ou d'autres agents antimousse. Lorsqu'un patient souffre de constipation spastique, d'IBS, de dépression après avoir consulté un spécialiste, il peut prendre des médicaments à base de drotavérine (No-shpa, no-bra, Spasmol).

De plus, selon les indications, le médecin peut prescrire des sédatifs et une anesthésie locale.

Nutrition après la procédure

Il est nécessaire de suivre non seulement le régime alimentaire avant la procédure, mais aussi de suivre un régime spécial après la coloscopie de l'intestin.

C'est important! Abandonner un régime sans plaque devrait se faire progressivement tout au long de la semaine, ce qui réduira le risque de complications après une coloscopie. Si, toutefois, après la procédure, il est possible de développer non seulement une constipation, mais également une condition dangereuse aussi grave que le ventre de volvulus.

Le régime après la procédure devrait être doux. Manger devrait être fractionné pour éliminer le stress excessif sur le tube digestif. Dans le régime alimentaire devrait être des aliments faciles à digérer, enrichis en vitamines, macro et micronutriments. Ces repas réduisent le risque de développer une maladie intestinale infectieuse, ainsi que le risque de saignement du bas tube digestif.

Il est important d’exclure, après la procédure, les excès alimentaires et la consommation d’aliments lourds, qui sont digérés pendant longtemps.

Après coloscopie, il est permis de manger:

  • soupes de légumes;
  • omelette à la vapeur;
  • poisson maigre bouilli, vous pouvez le faire cuire au bain-marie;
  • légumes crus et cuits à la vapeur ou bouillis;
  • fruits frais.

Après la procédure interdite:

  • viande et poisson frits;
  • saucisses, marinades, conserves, produits fumés;
  • céréales à grains entiers;
  • pain frais et pâtisseries, pâtisseries.

Comment manger après avoir examiné les intestins de manière plus détaillée, informe le médecin. Après une coloscopie, le médecin doit suivre un régime fondé sur le bien-être général du patient.

http://zhktok.ru/obsledovanie/besshlakovaya-dieta-pered-kolonoskopiej.html

Régime alimentaire avant la coloscopie: règles de base de la nutrition pour la préparation à la procédure

La coloscopie est l'étalon-or de la recherche sur l'intestin. La procédure aide à identifier les polypes, les diverticules, les tumeurs et autres structures sur les parois de l'organe.

Un régime alimentaire avant une coloscopie permet de bien préparer l’étude, ce qui fournit des informations plus importantes. Si le patient ne suit pas les recommandations, cela complique le travail du médecin et il peut être nécessaire de répéter la procédure.

L'importance de se préparer à la coloscopie

Lors de la réalisation d'une coloscopie, toutes les substances nocives, scories, excréments et calculs qui se sont accumulés dans l'intestin peuvent interférer avec l'examen complet et de haute qualité du patient. Habituellement, la formation de tels composants contribue à une mauvaise nutrition.

Indépendamment, aucune substance nocive ne peut sortir du corps ou se dissoudre. C'est pourquoi une nutrition appropriée est prescrite avant la coloscopie et la prise de laxatifs.

Si le patient ne se prépare pas bien pour l'examen, l'appareil risque de ne pas résoudre les problèmes et des diagnostics précieux se solderont par un échec.

Pourquoi avant l'étude est important de suivre un régime

Des aliments sains seront bien absorbés, les scories ne s'accumuleront pas dans la lumière de l'intestin. Sur les parois du gros et du petit intestins, il n'y aura pas de conséquences négatives de la consommation de nourriture. De plus, une faible teneur en calories facilitera sa digestion.

Si vous vous occupez du manque de fibres, la formation de gaz et la fermentation dans le corps peuvent être évitées.

Règles de base de l'alimentation et de la nutrition

Les repas hypocaloriques aident:

  • accélérer le processus de digestion s'il y a des aliments légers dans le régime;
  • ramollir les masses fécales;
  • éliminer les toxines;
  • se débarrasser des calculs fécaux;
  • normaliser le processus de défécation;
  • réduire le risque de complications après manipulation.

Le régime alimentaire est particulièrement nécessaire chez les patients souffrant de constipation chronique.

Caractéristiques de l'alimentation et des portions

Il est nécessaire de manger de petites portions avant la coloscopie, mais souvent, pour faciliter la digestion et l’assimilation.

Pour réduire le volume de portions devrait être progressivement, afin de ne pas nuire à l'organisme. Au menu, lors de la préparation, les plats bouillis, cuits à la vapeur et cuits au four (sans croûte) doivent prévaloir. Il est préférable de prendre des repas séparés ces jours-ci.

Nous ne devrions pas oublier le mode de consommation. La durée du régime varie de 3 jours à une semaine - cela dépend du temps disponible et des scories du corps.

Quand et quel devrait être le dernier repas avant la procédure

La veille du dernier repas tombe à 14h00. Jusqu’à 18h00, vous pouvez boire du bouillon, de l’eau minérale, du thé vert, des jus de fruits clairs, sauf du raisin. À 15h00, buvez 2 cuillères à soupe d'huile de ricin.

Cette méthode n'est pas valable pour la cholécystite. Dans ce cas, la formation est combinée à la réception de Fortrans. Ensuite, vous devez organiser un lavement pour nettoyer l’eau vers 19 heures.

Le matin à 19 heures, répétez la procédure deux fois.

En outre, prenez Espumizan et, si nécessaire, No-shpu.

Est-il possible de prendre le petit-déjeuner avant la procédure?

Si une coloscopie est prévue dans la première moitié de la journée, rien ne peut être mangé et ivre avant la manipulation. Lorsque l'examen aura lieu dans l'après-midi, vous pourrez prendre un petit-déjeuner léger le matin.

Par exemple, buvez du bouillon et du thé vert, mais après cela, vous devriez faire un lavement ou prendre un laxatif.

Caractéristiques d'un régime sans scories

Une telle nutrition implique l'élimination des aliments riches en fibres. Il n'est pas recommandé de prendre des repas pouvant provoquer une fermentation. Vous devez manger souvent, mais en petites portions.

3 jours avant l'examen, les éléments suivants sont supprimés:

  • pâtisseries, y compris le pain blanc;
  • les légumineuses;
  • agrumes;
  • les champignons;
  • le chou;
  • les produits laitiers, le kéfir est exclu;
  • fruits séchés;
  • fruits et légumes crus;
  • noix.

Le régime sans scories prévoit la préparation de porridges liquides avec l’ajout d’une petite quantité de lait, de bouillons faibles en gras et de viande bouillie bien hachée. La veille de l'examen, il est recommandé de ne consommer que des aliments légers, principalement des aliments liquides. Par exemple, on peut offrir au patient des bouillons, du kéfir, des gelées, du thé faible, du ryazhenka et du jus de fruit transparent.

À la veille, il vaut mieux exclure complètement les légumes. Manger du riz et du sarrasin devrait être minime. Parmi le pain, l’option du son et du seigle devrait être privilégiée, mais il vaut mieux l’abandonner un moment. Tous les plats gras, salés, fumés et épicés doivent être complètement exclus. Omelette cuite à la vapeur ou à la vapeur.

Régime de protéines

Le régime protéiné avant la coloscopie implique une réduction de l'apport en glucides. Avec la dévastation des réserves du corps, l'eau est rapidement éliminée. Par conséquent, en adhérant à ce régime, il est nécessaire de respecter le régime de consommation d'alcool.

Les principaux produits au cours du régime sont:

  • viandes maigres: dinde, poulet;
  • poissons de mer: thon, saumon, saumon rose;
  • lait écrémé, yaourt;
  • les blancs d'œufs;
  • les légumineuses;
  • noix.

Les protéines peuvent être végétales et animales. Ces derniers sont absorbés presque complètement. Lors de la préparation à une coloscopie, il est préférable de combiner un régime sans scories et un régime à base de protéines, en apportant quelques modifications à la seconde.

Il est souhaitable de transférer les aliments protéinés à la première partie de la journée pour donner de l’énergie au corps, et les aliments ont eu le temps de bien digérer.

Avant la manipulation, les légumineuses et les noix sont nocives, il est donc préférable de les éliminer. La diète protéinée est riche en calories, il est donc important de compter les calories pendant la préparation.

Caractéristiques du régime de consommation

Un régime clair-liquide implique de manger sous forme liquide et d’eau potable. Cette nutrition contribue à l'absorption rapide des aliments.

Il est important que le liquide soit clair. Jus blanchis, eau sans gaz, gelée sans couleurs vives, les bouillons sont autorisés. Le jour où vous devez utiliser jusqu'à 12 verres de liquide.

Nutrition pendant la procédure sous anesthésie

La douleur de la procédure oblige à recourir à l'anesthésie. Il est utilisé dans l’enfance, chez tous les patients présentant un seuil de douleur bas, des anomalies mentales, la présence d’adhésions, des processus destructeurs. L'anesthésie peut être générale et locale.

Si la procédure implique son utilisation, plusieurs tests sont soumis à l'avance: ECG, numération sanguine clinique et complète, test du sucre, VIH, créatinine, prothrombine, INR, AlAT, AsAT.

Le processus de préparation en termes de nutrition pour une telle procédure sous anesthésie générale est identique à celui qui ne prévoit pas d'anesthésie.

Produits autorisés

La liste des aliments pouvant être consommés avant la procédure inclut l'utilisation de:

  1. Produits laitiers fermentés. Cela comprend le kéfir faible en gras, le ryazhenka et le yogourt. Le fromage cottage et le fromage ne sont pas non plus interdits, mais ils ne peuvent être consommés qu'en petites quantités.
  2. Bouillons de légumes et de viande faibles en gras.
  3. Kash: semoule, riz, sarrasin.
  4. Viande maigre
  5. Crème et huile végétale comme additif dans les plats cuisinés.
  6. Cailles et œufs de poule.
  7. Séchoirs à pain blanc
  8. Kissel.
  9. Pâtes haut grade.

Le miel, la marmelade et la gelée peuvent être consommés en quantités limitées.

Produits interdits

Avant la coloscopie ne peut pas être:

  1. Certains légumes frais: chou, radis, radis, ail.
  2. Céréales à grains entiers, en particulier orge, riz brun, millet.
  3. Les légumineuses
  4. Produits de fibres dures.
  5. Pain de grains entiers.
  6. Quelques baies et fruits: raisins, groseilles à maquereau, abricots, pêches, pastèques, framboises, melons.
  7. Viandes salées et fumées.
  8. Noix

Les produits interdits peuvent réduire la préparation à un résultat négatif. Par conséquent, pendant 5 jours, il est préférable de les refuser complètement.

Exemple de menu pour la semaine par jour

Commençant à se préparer à la manipulation de 5 jours, le patient doit suivre un certain régime.

Un menu exemplaire comprend:

  1. Petit déjeuner Il peut s'agir d'une casserole de semoule ou de fromage cottage, d'un thé faible, de café ou de cacao.
  2. Le deuxième petit déjeuner Nous parlons de crème glacée ou de crème pâtissière, de thé.
  3. Déjeuner Il est permis de manger une soupe avec des pâtes ou des boulettes dans un bouillon de poulet maigre, une demi-portion de poitrine de poulet bouillie sans peau ou de poisson bouilli, de la gelée.
  4. Snack Il ne fait pas de mal de boire du thé avec des biscuits.
  5. Dîner: œufs brouillés, thé ou cacao.
  1. Petit déjeuner Un patient peut manger une demi-portion de semoule ou de flocons d’avoine liquide, un verre de thé, de café ou de cacao.
  2. Un deuxième petit-déjeuner composé d'une demi-portion de crème glacée, de crème pâtissière, de fromage cottage faible en gras et de thé.
  3. Déjeuner Il s'agit d'une soupe rare grillée, de gelée ou de jus clair.
  4. Un goûter. Il vaut la peine de boire du thé.
  5. Dîner avec un verre de yogourt ou du yogourt faible en gras et du thé.

Le jour 5, la veille de la procédure, le menu se présente comme suit:

  1. Petit déjeuner Le patient mange un verre de yogourt fait maison, boit du thé faible.
  2. Déjeuner Vous pouvez boire du bouillon et du thé.
  3. L'heure du thé Les boissons transparentes sont autorisées: jus, compote de fruits secs, eau.
  4. De l'eau pour le dîner.

Nutrition la veille de l'étude

Comme alternative au régime précédent, il est recommandé de passer à ce menu quelques jours avant la manipulation:

  1. Le petit-déjeuner se compose d'une salade de carottes fraîches, râpée avec une cuillère d'huile végétale, de biscuits à hamburger et de thé vert.
  2. Déjeuner Il est permis de manger des courges vapeur remplies d'huile végétale, de boire de la compote de fruits secs.
  3. L'heure du thé Vous pouvez boire un verre de kéfir ou du yogourt faible en gras, manger des galettes.
  4. Le dîner À cette heure de la journée, le poisson cuit à la vapeur ou à la vapeur est autorisé à 200 grammes, compote.

La veille de l'étude a recommandé une telle nourriture:

  1. Le petit-déjeuner comprend du porridge avec une petite quantité de lait et de thé.
  2. Le déjeuner consiste en un bouillon de légumes.
  3. L'heure du thé À ce stade, le patient peut se livrer à du thé vert non sucré.
  4. Le dîner La journée se termine avec la réception de 200 ml de yaourt avec l’introduction de miel.

Nutrition après la procédure

Le retour au menu habituel après une coloscopie devrait se faire progressivement. Si vous chargez le corps de façon dramatique, vous pouvez rencontrer des complications imprévues, sous la forme de buvardage des intestins, de constipation, de formation de calculs fécaux.

Tout d'abord, les légumes, les céréales et les fruits sont introduits un à un, puis le pain, les pâtisseries et les aliments frits. Régime épargnant implique une nutrition fractionnée.

Pour éliminer la charge de la partie inférieure du tractus gastro-intestinal et accélérer la digestion, privilégiez les aliments faciles à digérer. Premièrement, les soupes de légumes, les œufs brouillés, le poisson maigre, la purée de légumes et les fruits sont introduits dans l'alimentation.

Comment comprendre que la formation a été un succès

En plus d'une nutrition adéquate lors de la préparation à la coloscopie, les laxatifs et les lavements jouent un rôle actif. Si le patient aborde le processus de manière responsable, il obtiendra facilement de l'eau claire après plusieurs lavements.

L’examen contribuera à assurer pleinement la qualité de la préparation, le médecin déterminera immédiatement l’état de l’intestin lorsque la sonde sera insérée.

Un régime bien choisi avant la procédure aidera à nettoyer le corps des toxines et des calculs fécaux. Elle est prescrite 3 à 5 jours avant la coloscopie.

Le respect de toutes les recommandations facilitera le travail du médecin, réduira l'inconfort pendant la procédure et donnera une grande quantité d'informations.

La sortie du régime doit être lisse afin de ne pas créer de stress supplémentaire pour le corps. Au bout de 7 à 10 jours après la manipulation, le patient reprend presque complètement son régime habituel.

http://vseozhivote.ru/diagnostika/besshlakovaya-dieta-pered-kolonoskopiej.html

Régime sans laitier avant coloscopie

La coloscopie est un examen endoscopique moderne du côlon utilisant une sonde spéciale. La méthode avec une grande précision vous permet de diagnostiquer des maladies du tractus gastro-intestinal inférieur. Lors de l'exécution de la procédure, il est possible de prendre des mesures thérapeutiques supplémentaires: élimination des polypes, formations de nature bénigne, arrêt du saignement.

La coloscopie est indiquée en cas de malaises intestinaux chez tous les patients, constipation chronique, saignements de l'anus, obstruction intestinale, suspicion de maladies inflammatoires, néoplasmes. Une coloscopie est indiquée chaque année aux patients de plus de 50 ans pour le diagnostic précoce du cancer colorectal.

La procédure n'est pas réalisée en période d'exacerbation de maladies, d'insuffisance pulmonaire et cardiaque, de pathologie du système de coagulation du sang, de péritonite, d'états sévères et de choc.

Technique de

La procédure dure 10-15 minutes, elle est effectuée par un proctologue ou un endoscopiste. Dans certains cas, l'anesthésie n'est pas effectuée. Avec un syndrome douloureux important, une anesthésie locale de la région anale est réalisée. Lors de fortes adhérences de la cavité abdominale, les jeunes enfants subissent une anesthésie et une coloscopie.

Un fibroscope est inséré dans le canal anal du patient - un mince tube spécial muni d’une caméra à son extrémité. À mesure qu'il avance, de l'air est injecté pour lisser l'intestin. Cela améliore la visualisation en trois dimensions du segment étudié. L'intestin est examiné du rectum à l'aveugle inclus.

Les masses fécales dans la lumière intestinale nuisent à la vue et au passage de l'endoscope. Le contenu en information de l'enquête dépend du degré de préparation obtenu en observant un régime alimentaire spécial et en utilisant des médicaments ou des lavement pour nettoyer les intestins.

Régime alimentaire avant colonoscopie colon

Le régime alimentaire avant la coloscopie est appelé sans plaque. Son objectif est non seulement de dégager la lumière intestinale avant la procédure, mais également d'éliminer les soi-disant laitiers - substances nocives qui s'accumulent dans le corps lors de la consommation d'aliments nocifs sous la forme de couches superposées sur la membrane muqueuse. Toutes les accumulations sur la paroi intestinale interfèrent avec le passage de l'endoscope pendant l'examen. En conséquence, l'image endoscopique est déformée et la douleur apparaît le long de l'intestin.

Un régime alimentaire sans scories avant la coloscopie de l'intestin implique l'utilisation d'aliments peu caloriques qui sont absorbés de manière optimale dans le corps et ne se déposent pas sur la membrane muqueuse.

Il est interdit de manger des aliments gras, frits, fumés, salés. Les produits contenant des fibres doivent être exclus du menu. L'intestin ne le digère pas complètement, ce qui provoque une fermentation et la formation de gaz. Trois jours avant une coloscopie, il est permis d'ajouter au menu une pomme pelée et bouillie, une demi-banane. Chou exclu de l'alimentation une semaine avant l'étude. De préférence, l'utilisation d'aliments, traités thermiquement par le procédé à la vapeur, sous forme bouillie.
L'apport quotidien en liquide n'est pas limité (jusqu'à 2 litres) et contribue à un meilleur nettoyage de l'intestin.

Dans les cas classiques, un régime sans scories avant la coloscopie est observé pendant trois jours. Pendant cette période, l'intestin est libéré des matières fécales, même en l'absence de mesures de soutien. En cas de constipation chronique, d’anomalies du développement, le régime est instauré une semaine avant l’examen pour obtenir un résultat garanti.

Vous pouvez juger de la qualité de la préparation à la procédure à la maison par une chaise transparente incolore sans aucune impureté.

Un régime hypocalorique peut déclencher l'apparition de vertiges, de sensations de faiblesse, de léthargie. Un tel état ne devrait pas être une raison pour ne pas pratiquer une coloscopie. Dans ce cas, la nourriture doit être fractionnée, en petites portions.

Ce que vous pouvez manger avant la coloscopie:

  • Produits laitiers fermentés sans charges, fromages et fromage cottage faible en gras.
  • Viande faible en gras, bouillons de poisson.
  • Gruaux: sarrasin, riz, semoule, flocons d'avoine.
  • Pâtes de blé dur, riz.
  • Espèces de poissons maigres (sandre, goberge, plie, morue, brochet, carpe).
  • Viande de variétés faibles en gras (poulet, dinde, caille, veau, boeuf, viande de lapin).
  • Pain blanc hier, craquelins, croûtons sur sa base.
  • Manque de thé et de café sans sucre.
  • Compote, kissel sans pulpe.
  • Eau de boisson et eau minérale non gazeuse.
  • Parmi les friandises: miel, gelée, soufflé, galettes, marmelade.
  • Jus de fruits clarifiés, dilués avec de l'eau.

Ce qui est interdit de manger:

  • Produits contenant des fibres: fruits, légumes, baies, champignons, légumes verts, oignons, épinards, algues.
  • Légumineuses qui favorisent le gazage: haricots, lentilles, pois.
  • Lait entier et produits laitiers avec ajout de conservateurs.
  • Viande grasse (porc, agneau, boeuf gras).
  • Frit, cuit au four, compote.
  • Conserves, épices, produits salés, cornichons, assaisonnements, sauces.
  • Céréales: orge, blé, maïs, orge, mil.
  • Pain (noir, seigle, grains entiers), boulangerie, produits à base de beurre.
  • Noix, graines.
  • Bonbons, chocolat, bonbons, fruits secs.
  • Boissons alcoolisées, kvass.
  • Boissons gazeuses, jus de fruits et de légumes concentrés à base de pulpe.
  • Café fort, cacao.

Exemple de menu par jour.

1er jour

Petit déjeuner: flocons d'avoine, œuf à la coque, pain blanc au beurre d'hier, café sans sucre, soufflé.

Déjeuner: soupe de pommes de terre avec bouillon de poisson avec croûtons de pain blanc, poitrine de poulet bouillie, compote transparente.

Dîner: fromage cottage faible en gras, thé au miel.

2ème jour

Petit-déjeuner: semoule, tranche de pain blanc d’hier au fromage hypocalorique, gelée de baies.

Déjeuner: soupe de légumes dans un bouillon de viande avec des pâtes, gâteau à la vapeur à la vapeur, pain blanc, thé vert sans sucre avec des éponges.

Dîner: poisson cuit à la vapeur, yaourt sans charges, jus de pomme clarifié, dilué avec de l'eau.

3ème jour

Petit déjeuner: omelette à la vapeur, thé vert avec marmelade.

Déjeuner: bouillon de poisson avec riz, gelée de fruits, gelée transparente.

Dîner: bouillon de viande clair, thé faible.

4ème jour

Le dernier jour est le plus important et le plus difficile à préparer: il est nécessaire d’utiliser des plats liquides clairs sans morceaux solides. Les restrictions sur l'utilisation de l'eau sont absentes - vous pouvez boire dans n'importe quel volume.

La veille de la coloscopie, arrêtez complètement l'ingestion d'aliments solides à 14h00, après quoi il est uniquement possible de boire du thé faible, de l'eau et une petite quantité de bouillon. Les jus contenant des substances colorantes, du kissel aux couleurs vives, du thé noir fort sont interdits. La consommation de liquide est arrêtée 4 heures avant l'étude.

Le jour de l'intervention, il n'est pas recommandé de refuser de prendre des médicaments normalisant la pression artérielle et affectant l'activité cardiaque aux patients qui en prennent constamment.

Les préparations de fer, de séné, de charbon actif s'annulent 4 jours avant l'étude.

Évaluation de la qualité à l'échelle de Boston

Échelle de Boston - ensemble d'indicateurs caractérisant le degré de préparation de l'intestin à la coloscopie. Exprimé en points.

Pour l'échelle, le côlon est classiquement divisé anatomiquement en trois segments:

Gauche - consiste en un colon droit, sigmoïde, descendant.

Segment colique en forme de côlon transverse présentant des flexions hépatiques et spléniques.

Le segment de droite est représenté par le colon ascendant et le caecum.

Chaque département reçoit un score de 0 à 3 points:

0 point - l'intestin n'est pas prêt pour l'examen. La membrane muqueuse n'est pas visualisée.

1 point - préparation satisfaisante pour la procédure. Inspection des masses fécales difficiles, mousse, liquide opaque. La muqueuse est partiellement vue par l'endoscope.

2 points - l'intestin est bien préparé pour l'étude, la muqueuse est disponible pour la visualisation, dans la lumière de l'intestin, une petite quantité d'eau trouble pouvant être éliminée à l'aide d'un aspirateur.

3 points - intestin propre, pas d'impuretés supplémentaires.

Un score supérieur à 6 indique une bonne préparation des intestins. Le chiffre maximum sur cette échelle est 9.

Une préparation insatisfaisante conduit à une diminution de la valeur diagnostique de la méthode, à une augmentation du temps d'examen ou à la nomination d'une re-coloscopie.

Enema ou méthode médicamenteuse?

La veille de l'examen, il est recommandé de prendre des laxatifs, des médicaments ou un lavement nettoyant. Le choix du principe importe peu et est fourni à la discrétion des patients pour des raisons personnelles.

Ces méthodes auxiliaires seront utilisées conjointement avec un régime pour améliorer la qualité de la préparation. Leur objectif est d'éliminer l'accumulation de scories dans les parois intestinales qui se sont accumulées avant le début des restrictions alimentaires, ainsi que d'éliminer les erreurs du régime sans scories.

Un lavement de nettoyage avant coloscopie est effectué deux fois le soir et le matin avant l'examen. La méthode est associée à la prise d'huile de ricin. Il n'y a pas de contre-indications à cette préparation.

Les médicaments modernes, tels que Fortrans, phospho-soda de flotte, endofalk, associés à l'utilisation d'espumizana. Les médicaments sont pris selon le schéma en fonction de l'annotation. En cas d'obstruction intestinale, cette méthode de préparation est contre-indiquée.

La chaise à la suite de cette préparation devient aqueuse et transparente.

Régime après coloscopie

La sortie du régime sans scories devrait être progressive. Au cours de la semaine, suivez un régime hypocalorique en introduisant progressivement des aliments lourds dans le régime. De préférence, manger de petites quantités de fraction. Tout d'abord, des aliments riches en vitamines, des fibres (fruits, légumes, céréales) sont ajoutés au menu, puis des aliments frits, des aliments gras, du pain et de la viande sont introduits.

Cela est dû non seulement au dégagement du corps, mais également au microtraumatisme de l'intestin lors de la biopsie au cours de la procédure et du passage de la sonde dans sa lumière. Si vous ne respectez pas ces recommandations, vous pouvez provoquer un transit intestinal, la constipation, la formation de calculs fécaux.

Il est également nécessaire dans le corps de combler le volume de fluide perdu pendant la période de préparation.

L'utilisation de probiotiques pour la restauration de la microflore intestinale est montrée.

http://medsins.ru/kolonoskopiya/besshlakovaya-dieta.html

Publications De Pancréatite