Appendicite

L'appendicite est une inflammation aiguë de l'appendice (processus vermiforme) du caecum. Cette maladie est extrêmement dangereuse et nécessite une intervention chirurgicale. Toute personne, quel que soit son âge ou son sexe, peut contracter une appendicite. Une appendicite aiguë peut se développer à la fois chez l’enfant et à l’âge adulte. En règle générale, l'appendicite affecte les enfants et les jeunes âgés de 15 à 35 ans.

L'appendicite est la plus fréquente des affections des organes abdominaux nécessitant une intervention chirurgicale urgente. En cas d'attaque d'appendicite aiguë, vous devez appeler une équipe d'ambulance le plus rapidement possible. Si l'appendicite n'est pas traitée, une péritonite peut se développer - une complication pouvant entraîner la mort.

Qu'est-ce que l'annexe vermiforme (annexe) et où est-elle située? Comme mentionné ci-dessus, l'appendicite est une inflammation de l'appendice - l'appendice, qui fait partie du gros intestin, et plus précisément l'appendice du caecum. La pousse en forme de ver dans une cavité abdominale, dans son département droit (sur le côté droit ci-dessous) est située. Chez l’homme, la longueur de l’appendice varie de 5 à 17 cm et son épaisseur environ 1 cm.

À ce jour, on ignore quel rôle l’appendice joue dans le corps humain. Un certain nombre de scientifiques suggèrent que cela fait partie du système immunitaire humain et protège les intestins de toutes sortes de bactéries. En outre, il est supposé que l’appendice est un élément fondamental, c’est-à-dire un organe qui a perdu sa fonction initiale dans le processus de l’évolution humaine qui dure des millions d’années. Chez les animaux de l'ordre des sabots, le processus vermiforme des intestins est très développé et sert de conteneur spécial à certaines bactéries qui aident les animaux à digérer les fibres.

Causes d'inflammation de l'appendice

Quelles sont les causes de l'appendicite? Comme mentionné précédemment, la cause exacte de l'appendicite reste un mystère. On sait que l'apparition de l'appendicite est influencée par deux conditions principales (facteurs):
1. La présence de bactéries dans l'intestin (à l'état normal, l'intestin d'un adulte contient jusqu'à 3 kg de masse bactérienne, raison pour laquelle il y a toujours des bactéries dans l'annexe).
2. Le blocage de la lumière de l'appendice, dans lequel entre la lumière du processus vermiforme et la lumière de l'intestin, il n'y a pas de message. Un spasme (compression importante des parois) ou la pénétration d'un corps étranger en provenance de l'intestin peut entraîner le blocage de l'appendice.

Les principales causes d'occlusion de l'appendice et, par conséquent, d'appendicite sont:

  • les masses fécales atteignant un appendice brillent. Après avoir atteint le processus vermiforme, les masses fécales deviennent dures, comme une pierre ("pierres provenant de matières fécales"), ce qui entraîne l'apparition d'une infection;
  • manger des graines, toutes sortes de graines de fruits. Si des graines et des os durs pénètrent dans l'intestin, ils peuvent obstruer la lumière de l'appendice.
  • corps étrangers (petites pièces de jouets). Dans la plupart des cas, les corps étrangers provoquent une appendicite dans l'enfance.

    Stades de développement de l'appendicite aiguë

    La particularité de l'appendicite aiguë est qu'elle se développe rapidement et se caractérise par plusieurs étapes:
    1er stade - appendicite catarrhale. Il y a un léger épaississement et une inflammation de l'annexe. Ce stade peut être accompagné de douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen et de nausées.
    2ème - appendicite purulente. Se pose après le catarrhal. Caractéristiques distinctives - Des foyers purulents se forment dans les parois et la cavité du processus vermiforme. À ce stade, le patient peut ressentir une douleur du côté droit.
    3ème - appendicite phlegmoneuse. Suit purulent. À ce stade, il y a une augmentation significative de l'annexe et il est presque complètement saturé de pus.
    4ème rupture de l'appendice. Quelque temps après le début du stade de l'appendicite phlegmoneuse, l'appendice peut éclater.

    Symptômes et signes d'appendicite

  • Des douleurs abdominales soudaines se manifestent, généralement au niveau du nombril, qui recouvre alors tout l’abdomen et ne se localisent que quelques heures plus tard à un endroit particulier, le plus souvent dans la partie inférieure de l’abdomen, à droite. La douleur est constante, de nature douloureuse, chez les jeunes enfants est rarement forte.
  • Augmentation de la température corporelle. Des nausées et des vomissements peuvent survenir.
  • Lorsque l'appendice enflammé est élevé (sous le foie), la douleur est localisée dans la moitié supérieure droite de l'abdomen.
  • Si l'appendice enflammé se situe derrière le caecum, la douleur est localisée à droite dans la région lombaire ou la douleur se propage dans tout l'abdomen.
  • Dans le cas où une annexe enflammée est située dans le pelvis, des symptômes d'inflammation des organes adjacents s'ajoutent à la douleur dans la région iliaque droite: annexisite droite (processus inflammatoire dans l'utérus droit), cystite (inflammation de la vessie).
  • Cessation soudaine de la douleur n'est pas une raison pour se calmer, car cela peut être dû à une rupture de la paroi de l'intestin enflammé, le soi-disant. perforation.
  • Il est nécessaire de demander au patient de tousser et de voir s'il provoque des douleurs abdominales sévères.

    Souviens toi! Jusqu'à l'arrivée d'une ambulance, un patient présentant une appendicite ou des symptômes similaires à ceux de cette maladie ne doit pas boire de médicaments antalgiques, car cela peut entraîner des difficultés de diagnostic de l'appendicite et entraîner toutes sortes de complications.

    Appendicite aiguë et chronique

    L'appendicite sous forme aiguë parmi les inflammations de l'annexe se produit le plus fréquemment. Les cas d'appendicite subaiguë ou chronique sont plus rares. Il se caractérise par un développement lent et des symptômes légers. Au cours d'une appendicite chronique, les douleurs abdominales sont tolérables, des douleurs sourdes, des nausées et de la fièvre peuvent ne pas se manifester. De plus, contrairement à la forme aiguë de l'appendicite, la forme chronique peut se terminer par une guérison soudaine, ce qui est très rarement possible avec une forme aiguë.

    Premiers secours pour l'appendicite

    La forme aiguë de l'appendicite est extrêmement dangereuse, vous devez donc commencer à agir dès que possible:
    1. Dès l'apparition des premiers signes ou symptômes d'appendicite, il est nécessaire de contacter le service d'ambulance en urgence. Plus les médecins arrivent tôt sur le site, plus la réussite de l'opération est probable et plus le patient récupère rapidement après le retrait de l'annexe.
    2. Avant l'arrivée de l'ambulance, le patient doit être mis au lit. Sur le côté droit du patient doit attacher une bulle avec de la glace. Une personne souffrant d'appendicite ne doit en aucun cas appliquer un coussin chauffant à l'estomac, car cela provoque généralement une rupture de l'appendice et une péritonite à la suite.
    3. Il n'est pas recommandé d'administrer des analgésiques au patient avant l'arrivée de l'ambulance. En outre, lorsque l'appendicite ne peut pas manger et boire jusqu'à l'arrivée des médecins.
    4. Dans certains cas, lors de l'appendicite, la douleur peut s'estomper (au moment où elle devient moins forte). Dans ce cas, vous devez toujours contacter un médecin, car la douleur disparaît généralement pendant un certain temps en raison de la présence de certaines complications au cours de l'évolution de la maladie.
    5. Les patients souffrant d'appendicite sont contre-indiqués à la prise de laxatifs, car ils peuvent également provoquer une rupture de l'appendice enflammé et l'apparition d'une péritonite.

    Complications de l'appendicite aiguë

    Les principales complications de la forme aiguë de l'appendicite sont:

  • L'inflammation péritonéale (péritonite) est une complication extrêmement dangereuse de l'appendicite aiguë qui se produit lorsque l'appendice se rompt. Si une péritonite s'est développée, les chances de guérison du patient sont considérablement réduites.
  • obstruction intestinale. Preuve d'une obstruction intestinale dans l'appendicite tels que des nausées, des ballonnements, des vomissements répétitifs.
  • inflammation purulente de la veine porte et apparition de petits abcès au foie. [/ b]

    Appendicite aiguë dans l'enfance

    Chez les enfants de la première année de vie, une appendicite aiguë est peu fréquente. Les cas les plus fréquents d'appendicite aiguë chez les enfants âgés de 7 à 8 ans. Les symptômes de l'appendicite aiguë chez les enfants sont similaires à ceux de l'appendicite aiguë chez l'adulte décrits ci-dessus. Cependant, dans la plupart des cas, les cas d'appendicite aiguë chez l'enfant présentent les signes et symptômes suivants:

  • avec l'appendicite, l'enfant devient capricieux, léthargique, passe beaucoup de temps au lit et perd en grande partie son appétit;
  • il a des douleurs sourdes dans l'abdomen, localisées dans le côté droit;
  • la température corporelle augmente légèrement à 37 degrés;
  • vomir une ou deux fois.

    Si vous constatez que votre enfant est couché dans son lit, pose ses genoux sur le ventre, vous devez appeler une ambulance de toute urgence.

    Thérapie pour l'appendicite aiguë

    Si une personne présente des signes et des symptômes d'appendicite, une équipe d'ambulances doit être appelée. La principale méthode de traitement de l'appendicite dans la forme aiguë est une appendicectomie - une intervention chirurgicale visant à enlever l'appendice enflammé.

    L’essence de l’opération est que le patient excise l’annexe. Habituellement, cette opération est réalisée sous anesthésie locale. En règle générale, l'excision de l'appendicite est pratiquée au moyen d'une petite incision pratiquée à droite, le long d'une ligne oblique. S'il n'y a pas de rupture de l'appendice, la durée de l'opération est d'environ 40 minutes. Une fois l'appendice retiré, des points de suture sont placés sur la plaie.

    À ce jour, certains hôpitaux appliquent la méthode du prélèvement d’appendice endoscopique: ils ne pratiquent pas d’incision dans la peau, mais la pratiquent seulement à plusieurs endroits. Cette méthode permet au patient de récupérer rapidement après la chirurgie, avec seulement quelques cicatrices à peine perceptibles sur la peau. Ce type d'opération ne peut être effectué que si l'annexe n'a pas été endommagée.

    S'il n'y a pas de complications après l'appendicite, le patient peut commencer à mener une vie normale une semaine après l'opération. Les 10 et 11e jours, les sutures sont retirées de la plaie après l'intervention chirurgicale. Le retrait de la suture est une procédure indolore et est bien toléré même dans l'enfance.

    Une fois les points retirés, le patient peut se déplacer, se lever et marcher normalement sans aide. Après la chirurgie, le patient doit s'abstenir de toute activité physique pendant deux mois.

    Régime après une appendicite aiguë

    Après le retrait de l'appendicite, le patient est autorisé à boire du thé ou de l'eau. Le régime alimentaire pendant l'appendicite est établi en tenant compte de l'état du patient et de ses dépendances et comprend: bouillon, porridge liquide, toutes sortes de soupes, fromage cottage, beurre, poisson et légumes cuits.

    Après le retrait de l'appendicite, il est extrêmement contre-indiqué pour le patient de manger des grains salés, gras, acides et des grains de poivre. En règle générale, il est recommandé aux patients souffrant d'appendicite de manger plusieurs fois par jour en petites portions. Dans tous les cas, le régime alimentaire après une appendicite doit être coordonné avec votre médecin.

    http://fitfan.ru/health/bolezni/2304-appendicit.html

    Stades, principales caractéristiques et méthodes de traitement de l'appendicite chez l'adulte

    En règle générale, l'appendicite pour les signes d'inflammation aiguë nécessite une intervention chirurgicale. Bien sûr, il est possible de recourir à des remèdes populaires pour soulager les sensations douloureuses, mais cela n'annule pas le traitement par le chirurgien.

    Il existe un avis selon lequel une appendicite peut être traitée avec des remèdes populaires. La vraie vie a montré que de telles méthodes sont inefficaces. Dans de rares cas, le corps peut faire face à l'inflammation de l'annexe, parce que c'est assez de forces protectrices.

    D'une manière ou d'une autre, mais il est nécessaire de ne faire confiance qu'aux méthodes d'intervention chirurgicale d'urgence. Si une telle intervention est retardée pendant un certain temps, cela peut entraîner le fait que l'appendice va éclater à la suite du processus inflammatoire et que la péritonite va commencer - une inflammation purulente de la cavité abdominale. Et c'est lourd de mort.

    Signes et principaux symptômes de la maladie

    Comment l'appendicite se manifeste-t-elle chez l'adulte?

    Le symptôme principal est la douleur abdominale. Au début, cette douleur peut se propager sur tout l'abdomen ou dans la partie supérieure droite. Dans certains cas, cela peut rendre difficile la détermination du diagnostic exact, car des symptômes similaires accompagnent des maladies telles que l'inflammation du petit ou du côlon.

    Après un certain temps, la douleur devient plus forte et se déplace vers le bas-ventre droit. Dans ce cas, les signes de l'appendicite peuvent être définis comme suit: appuyez avec deux doigts sur la zone située dans l'abdomen inférieur droit, puis tirez brusquement les doigts. Si, au moment de retirer les doigts, des signes de douleur insupportable disparaissent rapidement, cela signifie que les symptômes ont été confirmés et qu'un traitement est nécessaire.

    Les vomissements et les nausées peuvent aussi être des manifestations de l'appendicite. Il est vrai que l’apparition de tels signes n’est pas un symptôme évident. Mais exactement la même chose accompagne souvent d'autres maladies du tube digestif.

    Une forte fièvre peut également indiquer une inflammation étendue. Elle aussi ne peut pas apparaître immédiatement.

    Stade appendicite: que sont-ils?

    De la durée de la maladie dépend de sa complexité. Les étapes suivantes de l'appendicite sont distinguées:

    Catarral (6 premières heures). Symptômes: douleur abdominale, augmentant progressivement et se déplaçant vers la droite. Il peut y avoir une légère augmentation de la température, des vomissements simples. Le niveau de globules blancs dans les symptômes de l'appendicite s'élève à 12 x 10 9 / l.

    Phlegmonous (jusqu'à jours). Signes: augmentation de la douleur dans la région iliaque droite, température, nausée et bouche sèche. L'inflammation de l'appendice va aux tissus environnants, un traitement urgent est nécessaire. Le nombre de leucocytes atteint 20x10 9 / l.

    Stade gangrène (jusqu'à 3 jours). Symptômes de l'appendicite: se caractérise par une nécrose des tissus du processus ainsi que des vaisseaux et des terminaisons nerveuses qui s'y trouvent. Le “soulagement imaginaire” vient, les douleurs s'atténuent, les leucocytes peuvent diminuer. Cependant, l'intoxication active de l'organisme se poursuit pendant l'épithéliose avec des produits de dégradation cellulaire, ce qui favorise la propagation du processus inflammatoire.

    Stade appendicite perforée. Symptômes: rupture des parois de l'appendice et pénétration du contenu infecté dans la cavité abdominale. Accompagné d'une douleur insupportable dans tout l'abdomen, de vomissements incessants, d'une forte fièvre. Cette étape est presque pas traitable.

    Les leucocytes avec une appendicite ne constituent pas un symptôme diagnostique suffisamment précis, mais ils nécessitent toujours un traitement. Leur nombre peut augmenter légèrement, une plus grande attention est accordée à la formule leucocytaire (composition qualitative). Mais un test sanguin général, accompagné d'une description détaillée des plaintes du patient, aide à rétablir le tableau d'ensemble et est plus susceptible de déterminer la maladie à ses débuts.

    Les principales causes de l'appendicite

    Les symptômes de l'appendicite peuvent être causés par la constipation, ainsi que par la consommation d'aliments nocifs, tels que la cuisson de la farine, le sucre de canne, les frites, le thé, le café et le chocolat. L'alcool, le tabac et les aliments épicés doivent également être évités pendant le traitement. L'annexe devient enflammée quand il n'est pas libre de jeter son contenu dans les intestins. Si vous ne commencez pas le traitement, l’appendice pendant le traitement risque de se rompre, ce qui peut entraîner la mort, voire même entraîner la mort.

    Les globules blancs dans le traitement de l'appendicite

    Tout le monde est à risque, peu importe son âge ou son sexe. Une telle affection, afin d’éviter des conséquences graves, est résolue par un traitement chirurgical de l’appendicite. Les symptômes peuvent entraîner une inflammation de la paroi tapissant la cavité abdominale, ce qui est plus dangereux pour l'organisme tout entier, la péritonite.

    Les raisons du développement de l'appendicite incluent les théories suivantes:

    • Obstruction de la lumière des masses fécales de l’appendice, corps étrangers, tumeurs, parasites. En conséquence, les bactéries et les micro-organismes progressent activement dans le processus, provoquant une nécrose des tissus.
    • Diverses infections peuvent provoquer une maladie (fièvre typhoïde, tuberculose, invasion parasitaire).
    • Inflammation vasculaire (vascularite) affectant les tissus environnants.

    Causes de l'occlusion vasculaire dans le traitement de l'annexe

    Dans presque tous les cas, le processus inflammatoire commence après le blocage. Ces blocages peuvent entraîner:

    • Structure individuelle de l'annexe
    • Consommation fréquente de graines de tournesol, noix, noyaux de fruits. Ces produits peuvent provoquer des spasmes des parois de l’appendice et un processus inflammatoire.
    • Troubles de l'intestin. À la suite de telles violations, des matières fécales et du mucus peuvent pénétrer à l'intérieur, donnant le feu vert au développement d'infections concomitantes.

    Vaut-il la peine de traiter l’appendicite avec des remèdes populaires?

    Relief traditionnel en attaque aiguë

    La première chose à faire en cas d’attaque aiguë est de donner un repos au lit à la patiente avec une appendicite. Une bouteille de traitement remplie d’eau froide et un médecin doivent être fixés à la région iliaque droite. Jusqu'à ce que le médecin arrive, il est interdit au patient de boire et de manger. En aucun cas, on ne peut pas se soigner et piquer les analgésiques du patient.

    Pour traiter l'appendicite, nettoyez le côlon avec un lavement, de préférence à base de plantes. Utilisez autant d'eau chaude que possible. Enema apporte un grand soulagement et très souvent soulage immédiatement la douleur, mais il ne peut pas vous sauver de la source de l'inflammation. Il est possible de guérir un lavement à la menthe poivrée, à la cataire, à l'écorce de chêne blanc ou à la racine d'alun sauvage pour guérir et soulager les symptômes de l'appendicite. Si vous ne pouvez pas obtenir les herbes, utilisez de l'eau claire. Un lavement très chaud de l'herbe à chat élimine les douleurs sévères.

    La nuit, appliquez un cataplasme sur l’estomac: prenez les boulettes de feuilles de molène granulées ou écrasées, ajoutez une cuillère à soupe de poudre de granules ou de lobelia et saupoudrez de gingembre. Mélangez les herbes, versez de l'eau bouillante et ajoutez de la poudre d'orme ou de la semoule de maïs pour obtenir une pâte. Le cataplasme doit rester chaud, s'il se refroidit, remplacez-le.

    Après l'attaque, faites un régime liquide, buvez des bouillons, des jus de fruits et du thé infusé dans l'écorce d'orme. Lorsque les attaques passent, suivez un régime alimentaire nutritif. S'il existe des signes et des symptômes évidents, il ne faut pas confier au traitement de l'appendicite des mesures discutables recommandées par un ami. En cas de douleurs faibles, consultez un médecin et, en cas de manifestations aiguës, appelez immédiatement une ambulance!

    http://www.medmoon.ru/bolezni/appendicit_u_vzroslyx_simptomy_priznaki.html

    Types ou stades d'appendicite

    L'appendicite est une pathologie chirurgicale, une inflammation de l'appendice du côlon. Presque toujours, cela nécessite un retrait chirurgical urgent. Le manque de soins médicaux mène à la mort (mort). Quels types d'appendicite peuvent être diagnostiqués chez une personne? Et sur quels motifs identifiez-vous une condition potentiellement mortelle?

    Quelle est l'appendicite

    L'appendicite est une inflammation du processus intestinal situé dans l'impasse vermiforme (ne pas avoir de passage direct). Ce processus est tapissé de tissu lymphoïde. Il est attaché à la paroi du caecum, au début du gros intestin, du côté droit de l'abdomen ci-dessous.

    La durée du processus varie d'une personne à l'autre et varie de 4 à 12 cm, mais elle peut également être dirigée vers le haut, le bas, l'avant, l'arrière, le côté. Par conséquent, avec son inflammation, la douleur peut être ressentie non seulement dans le bas de l'abdomen droit, mais également plus près de l'hypochondre droit ou dans le bas du dos.

    À noter que dans 80% des cas, le processus est dirigé vers le bas, de sorte que les douleurs se forment dans la région iliaque droite. Une telle appendicite est appelée standard. En revanche, il existe des formes non standard (atypiques) de la maladie. Quand ils appendice dirigé vers l'extérieur de la boîte (vers le haut, sur le côté, dans le dos, les reins ou l'intestin grêle). Les appendicites atypiques ont des symptômes atypiques et sont difficiles à diagnostiquer.

    Comme toute autre inflammation, l'appendicite peut être aiguë, infectieuse, catarrhale, accompagnée de la formation de pus ou se dérouler sans processus purulents. Selon les caractéristiques du parcours, il existe plusieurs types de maladies. Ils sont différents stades de la même inflammation.

    La cause de l'appendicite: blocage de la lumière

    La principale cause d'inflammation de l'annexe est un blocage du passage entre celle-ci et le caecum. Après l'occlusion, des processus stagnants se forment dans le processus, la flore pathogène (qui est généralement présente dans les intestins de toute personne) se multiplie de manière intensive. La reproduction des agents pathogènes et la stagnation provoquent une inflammation, qui a initialement un caractère catarrhal (non purulent).

    Après un certain temps, l'inflammation entre dans un processus purulent, après quelque temps l'appendice se remplit de pus et éclate. Ainsi, au cours du développement, une forme simple d'inflammation est remplacée par une purulence (flegme) et une post-gangrène et une perforation. Sur la base de la formation du processus inflammatoire, il existe plusieurs types d'appendicite, qui se remplacent.

    Étapes de développement

    Pour l'appendicite, les espèces sont des stades de son développement. Décrivons successivement comment se forme l’inflammation de l’appendice et quels types d’appendicite sont diagnostiqués aux différentes étapes du développement de la pathologie.

    Catarrhal aigu ou simple

    Le terme "catarrhale" désigne une simple inflammation de la membrane muqueuse avec formation d'exsudat liquide (liquide qui transpire sur les parois de l'intestin). C'est la première étape initiale. Il se caractérise par des douleurs assez tolérables et un processus relativement petit:

    • Seule la membrane muqueuse, qui est tapissée de la surface interne de l'appendice, est enflammée.
    • Douleur - pas forte.
    • La chirurgie au stade catarrhal a un pourcentage minimal de complications.

    Destructif

    Il se caractérise par la propagation de l'inflammation profondément dans les parois du processus intestinal vermiforme. À présent, le processus inflammatoire affecte non seulement la membrane muqueuse, mais également les tissus situés sous celle-ci. Les vaisseaux sanguins et lymphatiques sont détruits. Il y a une douleur intense, une intoxication (avec des nausées, des vomissements, de la fièvre).

    70% de l'appendicite se trouve au stade destructif. La personne souffre beaucoup de douleur, ce qui est la raison pour laquelle un médecin a demandé de l'aide.

    Flegme

    Cette forme d'inflammation s'appelle sévère. L'inflammation capture toute la paroi de l'annexe. Dans le processus enflammé, le pus commence à s'accumuler. La taille de l’appendice est sensiblement croissante, elle est ressentie par un médecin expérimenté à la palpation.

    C'est important: palper l'estomac, sans éducation médicale, c'est impossible. Par ignorance, vous pouvez écraser le processus rempli de pus, provoquer une infection générale de la cavité abdominale.

    Des ulcères se forment dans les murs de l'appendice. Grâce à eux, le processus infectieux se propage aux tissus environnants, aux organes voisins. L'inflammation générale de la cavité abdominale commence à se former.

    L'appendicite flegmeuse est accompagnée de la douleur la plus sévère. À l'avenir, la douleur disparaît à cause de la nécrose (mort) des tissus.

    Gangrène

    L'inflammation gangréneuse fait suite à une mucosité. L'inflammation se propage à la cavité abdominale. Péritonite étendue formée.

    L'appendicite gangrenée est un affaiblissement dangereux de la douleur (du fait que les cellules de l'appendice meurent). On peut suspecter le développement d'une inflammation due à une détérioration générale de la maladie: sueurs froides, arythmies cardiaques, faiblesse grave.

    Perforé

    Si l'opération n'a pas été effectuée et que le pus continue de s'accumuler dans l'annexe, une rupture (perforation) du processus se produit. En conséquence, le contenu purulent est versé dans la cavité abdominale stérile. Il s’agit d’une situation dangereuse dans laquelle il n’est pas toujours possible de sauver la vie d’une personne.

    http://appendicit.net/obshhee/stadii-razvitiya-appendicita.html

    Appendicite aiguë

    L'inflammation aiguë de l'appendice du caecum (appendice) est appelée appendicite aiguë.

    Cette maladie fait partie des sept maladies chirurgicales les plus dangereuses. Le soi-disant "sept chirurgical".

    L'emplacement de l'appendice dans la cavité abdominale

    Avec un intestin normalement situé (ce qui se produit dans la très grande majorité des cas), le processus en forme de ver est situé à la base du caecum, la première section du gros intestin. Il a l'apparence d'un petit processus vermiforme (pas plus de 0,3-1 cm de diamètre et 2-5 cm de longueur) qui s'éloigne de la membrane muqueuse du rectum. Ainsi, il est situé dans la région iliaque droite. Il est plus bas et à droite du nombril.

    Le mécanisme de développement de l'appendicite

    Quelles que soient les conditions qui en sont la cause, une appendicite aiguë se développe toujours dans le même type.

    Son essence réside dans le gonflement inflammatoire de tous les tissus du processus. Sa taille augmente en raison du flux sanguin. Ensuite, lorsque les toxines pénètrent dans le péritoine, cela commence à s’agacer. En conséquence, il y a des violations de l'intestin. Habituellement, les selles et les nausées augmentent. Les toxines, pénétrant dans le sang, entraînent une augmentation de la température.

    Après 48 heures (moins de 72 heures), le processus est perforé (éclaté) et du pus est versé dans la cavité abdominale, ce qui entraîne rapidement une septicémie. Dans un tel cas, la mort peut survenir.

    Signes d'une appendicite aiguë

    L'appendicite aiguë est l'une des pathologies les plus banales et les plus terribles des organes abdominaux. Le fait est que la clinique de la maladie peut imiter un nombre suffisamment important d’autres pathologies. Et parfois, d'autres maladies peuvent montrer des signes d'appendicite aiguë.

    Les principaux symptômes incluent des douleurs dans la région iliaque droite. Mais ce n'est pas toujours le cas. Beaucoup plus important est son "mouvement" dans l'estomac.

    Classique est l'apparition de douleurs à l'estomac, suivies de leur déplacement (en quelques heures) vers le nombril, puis dans la région iliaque droite. Dans le même temps, le patient peut commencer à être dérangé par des nausées légères qui, au bout de 3 à 4 heures, peuvent augmenter dans la chair et provoquer des vomissements.

    La chaise devient ramollie, molle et peut être jusqu'à 3-4 fois en 4-6 heures.

    Dans la moitié des cas, la température atteint 37-37,5 degrés, observée 6 heures après l'apparition de la douleur. Dans d'autres cas, il peut augmenter plus tôt ou pas du tout.

    Symptômes de l'appendicite aiguë

    En premier lieu sont les symptômes de l'irritation péritonéale.

    Il y en a plusieurs dizaines, mais l'essentiel est de déterminer s'il y a inflammation ou non. Habituellement, à cette fin, les doigts sont faits dans la tête profondément dans l'abdomen, puis un soulèvement du bras aiguisé. En conséquence, le péritoine en contact avec l'organe enflammé entraîne une augmentation de la douleur.

    Les symptômes restants ne sont que de soutien. Par exemple, les soi-disant symptômes d'intoxication: nausée, fièvre, langue sèche et muqueuse buccale.

    Clinique de l'appendicite aiguë:

    1. Nausée
    2. Vomissements simples.
    3. Bouche sèche.
    4. Faiblesse générale.
    5. Ballonnements.
    6. Augmentation de la température corporelle jusqu'à un nombre subfébrile (37 - 38 ° C).
    7. Tachycardie.
    8. Faux désir de déféquer - ténesme.
    9. La douleur Le symptôme le plus fréquent de la maladie. Il se produit généralement sur le fond de la santé complète. Localisé, au début du processus, dans la région épigastrique, plus tard, dans l'iléon droit.

    La douleur est constante, douloureuse. Augmente avec la progression de la maladie.

    À l'hôpital, le médecin détermine les symptômes pour différencier le diagnostic.

    Déterminé objectivement la tension de la paroi abdominale antérieure dans la région iliaque droite. La douleur est aggravée par une palpation profonde de l'abdomen.

    Clinique pour appendicite aiguë chez la femme enceinte

    Personne n'est à l'abri d'une appendicite, pas même les femmes qui occupent ce poste. Le diagnostic d'appendicite chez la femme enceinte doit être abordé avec beaucoup de responsabilité, car une intervention chirurgicale non justifiée à un stade précoce peut provoquer une fausse couche et, à ce dernier stade, un travail prématuré.

    Au cours du premier trimestre, la maladie évolue sans symptôme.

    À mesure que la taille de l'utérus augmente, aux deuxième et troisième trimestres, le caecum avec le processus vermiforme est poussé vers le haut et vers l'arrière. Par conséquent, la douleur sera supérieure à celle de la région iliaque. Au troisième trimestre, la douleur est notée dans l'hypochondre droit.

    Les symptômes peuvent être effacés.

    Clinique de l'appendicite aiguë chez les enfants

    L'appendicite est assez rare chez les enfants de moins de 7 ans en raison de la structure anatomique de l'appendice.

    Une douleur constante est exprimée, l’enfant ne peut pas indiquer un lieu précis. Habituellement, les enfants se plaignent de douleurs dans l'abdomen. Fort vomissements, nausée et selles molles. La température est haute 38-40? C. L'enfant est léthargique et faible.

    Clinique d'appendicite aiguë chez les personnes âgées

    Chez les personnes âgées, l'image de la maladie est tout à fait effacée. Il existe un décalage entre les signes subjectif et objectif. Avec le syndrome de la douleur légère, on trouve souvent des processus destructeurs dans l'annexe.

    Le diagnostic repose sur des données cliniques et est confirmé par des méthodes de laboratoire et instrumentales: analyse générale du sang, radiographie et échographie.

    Diagnostic de l'appendicite aiguë

    La plus informative est la méthode de la laparoscopie - une inspection visuelle de la cavité abdominale avec un appareil spécial. Cela s'appelle un endoscope. Mais cette méthode est très laborieuse et implique une intervention dans la cavité abdominale. Par conséquent, il n'est utilisé que dans des cas controversés.

    Pour le diagnostic de masse en utilisant un test sanguin général. Ici, un processus inflammatoire est indiqué par une augmentation du nombre total de leucocytes, ce qui est principalement dû à une augmentation du nombre de neutrophiles. Cette méthode, associée aux plaintes du patient et à son examen, donne une idée assez claire de la présence d’une appendicite aiguë.

    Le diagnostic différentiel est réalisé avec de telles maladies:

    • bronchopneumonie basale;
    • infarctus du myocarde;
    • névralgie intercostale;
    • la gastrite;
    • ulcère gastrique et ulcère duodénal;
    • pancréatite aiguë;
    • obstruction intestinale aiguë;
    • cholécystite aiguë;
    • urolithiase;
    • pyélonéphrite aiguë;
    • maladies aiguës des organes génitaux internes de la femme.

    Traitement

    Le traitement de l'appendicite est uniquement chirurgical. Il existe deux façons de supprimer l'appendice: ouvert et laparoscopique. Le choix de l'accès dépend des compétences professionnelles du chirurgien, de l'équipement avec l'équipement et les outils appropriés.

    Pour un accès ouvert, une petite incision est faite. La longueur de l'incision dépend de l'épaisseur de la paroi abdominale et varie de 4 à 15 cm.

    Pour effectuer l'opération par laparoscopie, 4 tubes sont insérés dans la paroi abdominale antérieure par de petites incisions, un trocart. Dans l'un d'eux, le médecin pénètre dans l'appareil photo, qui transmet l'enregistrement au moniteur, dans le reste - des outils spéciaux. Le chirurgien trouve une annexe enflammée et l'enlève.

    Après l'opération, il y a 4 cicatrices de 1 cm de diamètre.

    Principes de prise en charge des patients en période postopératoire.

    1. Mode moteur actif le lendemain de la chirurgie.
    2. Le premier régime 1-2 jours: eau, kéfir, thé. Après la reprise de la fonction motrice de l'intestin - soupes de légumes en purée, purée de pommes de terre, bouillon sans viande, céréales. Passage graduel à un régime alimentaire normal vers la fin de la semaine après la chirurgie.
    3. Lorsque douleur douleur analgésiques.
    4. Traitement antibactérien pendant 3-5 jours.
    5. Retrait de suture pendant 4-6 jours.

    Complications postopératoires

    Les complications postopératoires peuvent être très diverses et toucher la plaie postopératoire, la cavité abdominale et divers organes.

    Le plus souvent (plus de 80% des cas), les complications sont directement liées au site de la chirurgie.

    1. Infection d'une plaie - infection d'une plaie postopératoire. La cause de cette complication est une infection peropératoire du tissu de la plaie. Cependant, parfois, l'infection de la plaie se produit après la chirurgie, avec des soins inappropriés.
    2. Abcès au niveau de la plaie.
    3. Phlegmon.
    4. Péritonite postopératoire. La complication la plus grave de l'appendicite. La raison en est une réhabilitation insuffisante de la cavité abdominale pendant une intervention chirurgicale ou une antibiothérapie inefficace.
    5. Obstruction intestinale adhésive. Dans 2,5% des cas, après une appendicectomie, sur les anses intestinales, il existe des rubans de liaison - des adhérences, qui peuvent la comprimer et entraîner le développement d'une obstruction.
    http://neotlozhnaya-pomosch.info/ostryj_appendicit.php

    Symptômes de l'appendicite

    L'appendicite est un processus inflammatoire aigu du segment du cæcum ressemblant à un ver; la maladie est diagnostiquée chez les personnes de tout âge, mais le plus souvent entre 20 et 35 ans. La pathologie nécessite des soins médicaux immédiats, sinon la péritonite peut commencer.

    L'appendicite enflammée doit être enlevée.

    De quel côté est l'appendicite?

    L’appendice (appendice vermiforme) est un appendice du caecum, sa longueur est de 3 à 9 cm, les caractéristiques structurelles sont visibles sur la photo. À l'intérieur de la cavité est remplie de tissu lymphatique, le processus remplit des fonctions de protection dans le corps. Les cellules synthétisent des anticorps qui détruisent les agents pathogènes. Il existe par conséquent des bactéries utiles pour maintenir un équilibre optimal de la microflore intestinale.

    Appendice douloureux augmente de taille

    Où est l'appendice? Le processus chez l'homme se situe dans la partie inférieure droite de la région iliaque, avec la disposition en miroir des organes sur le côté gauche.

    Causes de l'inflammation annexe

    L'appendicite est une maladie assez commune, mais les médecins n'ont pas été en mesure de comprendre le processus enflammé jusqu'à la fin.

    La théorie de base de l'inflammation de l'annexe:

    • Mécanique - le processus inflammatoire commence sur le fond du blocage de la lumière intestinale avec les helminthes, les matières fécales, les adhérences;
    • infectieux - le processus de l'inflammation avec la reproduction active de la microflore intestinale, avec la pénétration de celle-ci par les fusobactéries;
    • neuro-réflexe - malnutrition des parois de l'appendice;
    • alimentaire - la cause de l'inflammation réside dans la constipation chronique, le syndrome de l'intestin paresseux;
    • manger de grandes quantités d'aliments protéinés.

    Selon les recherches de scientifiques espagnols, l'appendicite chez les enfants dans 40% des cas s'est développée après avoir mangé des graines et des chips.

    L'utilisation fréquente de puces par un enfant peut provoquer une appendicite.

    Stades de l'appendicite

    Le processus inflammatoire se produit le plus souvent dans une forme aiguë, une appendicite chronique est diagnostiquée chez seulement 1% des patients - les périodes d'exacerbation sont remplacées par une rémission. Avec un cours typique de la maladie, les symptômes sont cycliques, la maladie a 4 phases de développement.

    Comment se développe l'appendicite aiguë

    Il y a un léger décalage entre la rupture du processus et le développement de la péritonite - tous les symptômes désagréables disparaissent, il s'agit d'un précurseur très dangereux, la personne se sent mieux, cesse de penser à la nécessité de consulter un médecin.

    Symptômes de l'appendicite

    Au début de l'évolution du processus inflammatoire, l'appendicite peut être confondue avec d'autres maladies, car la douleur est localisée sur le nombril dans la région épigastrique, le plexus solaire, mais a déjà été transférée vers la région iliaque à droite pendant plusieurs heures.

    Les premiers signes de l'appendicite:

    • une vive attaque de douleur de sensations différentes et désagréables augmente pendant la toux, lorsque vous changez la position du corps, peut abandonner dans la jambe, dans le scrotum;
    • chez les hommes, un ou les deux testicules peuvent être levés à la palpation de l'abdomen;
    • nausée, vomissement - se produit en réaction à une douleur intense, il y a des morceaux d'aliments non digérés, de la bile dans la masse du vomi;
    • états fébriles - la température monte jusqu'à des marques subfébriles;
    • soif constante;
    • les troubles dyspeptiques se traduisent par des selles molles ou de la constipation, la miction devient plus fréquente, l'urine devient sombre.

    Appendicite enflammée provoque une fièvre sévère.

    Une appendicite cachée peut se manifester avec d'autres symptômes du syndrome de la douleur légère, un tableau clinique similaire se produit souvent chez les diabétiques.

    Chez les personnes âgées, le tableau clinique d'inflammation annexe est flou - la douleur est faible, le processus se déroule sans fièvre ou avec une légère augmentation, mais dans cette catégorie de patients, les complications et les décès sont diagnostiqués plus souvent que chez les hommes et les femmes d'âge moyen.

    Signes d'appendicite pendant la grossesse

    Aux premiers stades de la grossesse, les symptômes de l'appendicite semblent normaux, des difficultés surviennent après le quatrième mois - l'utérus grossit, commence à exercer une pression sur les organes internes, les boucles de l'œsophage sont déplacées, le processus apparent de ver se déplace vers le foie.

    La localisation de l'appendicite à différents stades de la grossesse

    La douleur peut donner aux reins, en raison de l'étirement de l'utérus, l'abdomen est tendu, donc la palpation est un moyen inefficace de diagnostiquer chez les femmes enceintes. Le processus inflammatoire est dangereux pour la mère et l'enfant - une fausse couche peut survenir, un travail prématuré, le fœtus commence à souffrir d'intoxication, de manque d'oxygène.

    Comment se manifeste l'appendicite chez les enfants

    Une annexe peut enflammer non seulement l'adulte, mais aussi l'enfant, la maladie la plus dangereuse de la période périnatale et des patients du groupe d'âge plus jeune - les jeunes enfants ne peuvent pas raconter leurs sensations, raconter et montrer où ils ont mal, ce qui rend le diagnostic beaucoup plus difficile.

    Symptômes de la maladie chez les enfants:

    • les nourrissons méchants et pleurant dans le contexte d'un syndrome douloureux intense - si vous essayez de plier légèrement la jambe droite, une forte réaction apparaît;
    • le ventre est pointu;
    • selles molles, appelant fréquemment aux selles;
    • les enfants plus âgés refusent de se lever, se plaignent d’avoir mal au côté, en position horizontale, s’effondrent du côté droit pour soulager la douleur;
    • la température monte brusquement à 38 degrés et plus;
    • langue forte visible dans la langue;
    • augmentation des ganglions lymphatiques, éruption cutanée apparaît;
    • vomissements répétés, survient dans le contexte d'une intoxication grave - un symptôme similaire peut être le premier précurseur de l'appendicite, apparaît souvent avant le syndrome de la douleur.

    Inflammation des ganglions lymphatiques chez un enfant

    Chez les enfants de moins de 6 ans, avec une inflammation de l'appendice, une douleur du côté droit peut être absente, une gêne peut recouvrir le nombril, le bas de l'abdomen.

    Combien de temps un bébé développe-t-il une appendicite? Entre les premiers signes et la péritonite peut prendre 24 à 36 heures.

    Signes caractéristiques d'une appendicite atypique

    Dans l'arrangement classique, l'appendice est situé sous le caecum du côté droit, mais dans le cas de formes atypiques de la maladie, les symptômes peuvent légèrement différer des signes d'appendicite aiguë.

    Options pour l'emplacement du processus:

    1. Emplacement rétrocécal - l'appendice est situé derrière le caecum. La douleur apparaît à droite, mais est étouffée.
    2. Position ascendante - l'appendice est dirigé vers le haut, vers le foie. La douleur affecte le haut de l'abdomen, l'hypochondre droit.
    3. La position pelvienne est diagnostiquée plus souvent chez les femmes - le processus se déplace vers les organes pelviens. Lorsque l'inflammation apparaît comme une douleur coupante, un inconfort est ressenti dans la région pubienne.
    4. Emplacement médian - l'appendice est décalé par rapport au milieu de l'axe. Les douleurs sont intenses, tous les symptômes d'inflammation se manifestent rapidement.

    L'appendicite parasite est la plus difficile à diagnostiquer - la douleur apparaît dans la partie supérieure de l'abdomen ou dans le nombril, les 12 premières heures, la gêne se déplace constamment, puis elle devient plus forte et plus permanente.

    Dans certains cas, l’appendice peut avoir un emplacement atypique.

    Diagnostics

    La palpation est l'une des principales méthodes de diagnostic de l'appendicite aiguë. Les méthodes instrumentales et de laboratoire sont destinées à confirmer le diagnostic, à déterminer le degré de développement du processus inflammatoire, du groupe et de la coagulation sanguine.

    Symptômes par auteurs

    La plupart des méthodes de diagnostic permettant de déterminer les pathologies des organes de l'appareil digestif portent le nom de l'auteur du symptôme, elles sont utilisées depuis longtemps, leur efficacité et leur caractère informatif ont été prouvés par le temps.

    http://lechusdoma.ru/simptomy-appenditsita/

    Stade de l'appendicite

    L'appendicite peut survenir à tout âge, mais le plus souvent, les hommes et les femmes de 19 à 37 ans en souffrent. Le traitement est chirurgical.

    En l’absence de traitement approprié et d’assistance opportune, on observe une perforation des parois de l’appendice pouvant provoquer une inflammation aiguë du péritoine et la mort; il est donc important de savoir quels symptômes de l’appendicite apparaissent chez l’adulte, où et de quel côté cela fait mal.

    Qu'est-ce que l'appendicite?

    L'appendicite est un diagnostic qui caractérise le processus inflammatoire dans l'appendice du rectum.

    Il n'y a toujours pas de raisons claires qui causent le processus inflammatoire, mais les facteurs qui le provoquent sont révélés.

    Le plus souvent, une crise d'appendicite se produit en raison d'un blocage de l'annexe:

    • Corps étrangers;
    • Les néoplasmes;
    • Pierres fécales;
    • Helminthes

    La maladie est due à une infection par certains agents pathogènes. Le plus souvent, cela se produit lors d'un hit:

    • E. coli;
    • Staphylocoque;
    • Streptocoque.

    En cas de violation du système vasculaire, qui nourrit les parois de l’appendice, une inflammation se produit, entraînant une nécrose des tissus. La production excessive de sérotonine dans la muqueuse du processus peut provoquer une inflammation.

    L'appendicite de la maladie est la conséquence d'un dysfonctionnement de l'organisme ou de son infection par une bactérie pathogène. Il est très difficile de déterminer la cause du processus inflammatoire dans un cas spécifique - et pour cela, le processus est envoyé à l'étude après l'opération.

    Groupes à risque

    Toute défaillance du système digestif peut provoquer une inflammation de l'annexe. Diverses infections intestinales peuvent causer cette maladie.

    Le risque de développer une appendicite est élevé chez les personnes qui présentent un processus inflammatoire dans le corps et qui ne le traitent pas. Les bactéries pathogènes peuvent migrer avec la circulation sanguine à travers le corps et provoquer une infection purulente en annexe.

    Les calculs fécaux obstruent la jonction de l'appendice avec le rectum. Les restes d’aliments non digérés et l’accumulation de vers peuvent conduire à cela. Différentes tumeurs du rectum et de l'appendice peuvent causer une appendicite.

    Symptômes à différents stades

    Lorsque la maladie appendicite se produit une douleur aiguë du côté droit dans l'abdomen iliaque. En règle générale, un tel symptôme apparaît au stade où la maladie est passée sous une forme phlegmoneuse - et une opération d'urgence est requise.

    Il y a plusieurs stades d'appendicite, chacun présentant certains symptômes.

    Regardez la vidéo sur les premiers symptômes de l'appendicite:

    Catarral

    La forme aiguë de l'appendicite, dont la durée de développement n'est pas supérieure à 12 heures. A ce stade, le changement ne se produit que dans l'appendice muqueux. Au début, la douleur apparaît dans la région de l’estomac et recouvre ensuite toute la cavité abdominale.

    Une personne ne peut pas indiquer un endroit dégagé pour la douleur. Symptômes typiques:

  • Nausées et vomissements qui ne soulagent pas;
  • Sécheresse de la bouche et fièvre;
  • A la palpation, la douleur augmente;
  • Le syndrome douloureux augmente avec les mouvements du corps et la marche;
  • Un trouble intestinal se produit - une personne ne peut pas vider les intestins.
  • au contenu ↑

    Flegmoneux

    Il y a une douleur aiguë dans l'abdomen iliaque droit. Elle est aiguë. Ceci suggère le début de la perforation des parois de l'appendice et une inflammation purulente. L'appendicite phlegmoneuse se développe pendant la journée dès l'apparition de la maladie.

    Diagnostiquer cette étape de la maladie n’est possible que pendant la chirurgie. L'état du patient est très grave - l'aggravation couvre tout le processus vermiforme, des masses purulentes peuvent provoquer sa rupture.

    Tous les signes d'intoxication sont observés:

    • Augmentation de la température corporelle;
    • Nausées et vomissements;
    • Diarrhée ou constipation;
    • Augmentation de la température corporelle.

    À la palpation, vous pouvez remarquer une tension dans la zone de l'annexe. Pendant la respiration, la partie droite de la région iliaque est à la traîne par rapport à la gauche. Le syndrome de la douleur augmente en appuyant sur la région de l'annexe.

    Étape de rupture

    La personne se sent soulagée - la douleur disparaît. Cela indique une rupture des parois de l'appendice et l'état du patient se détériorera de manière significative au bout d'un moment.

    La péritonite se développe - inflammation purulente du péritoine, la septicémie est possible. Nécrose tissulaire observée et lésions de tous les organes de la cavité abdominale. Chirurgie d'urgence requise.

    Formes atypiques de la maladie

    L'appendice standard est situé dans l'abdomen iliaque droit, mais en raison du long mésentère qui le relie, il peut bouger.

    Le plus souvent, le processus vermiforme change de place en atypique pendant la grossesse. Cela complique le diagnostic de la maladie et augmente le risque de complications.

    L'annexe peut être attachée au rein droit, aux muscles du bas du dos ou à l'uretère. Dans ce cas, la maladie s'appelle une appendicite rétrocécale.

    Avec le développement de cette forme, la douleur est localisée à l'emplacement de l'annexe - et les organes situés à proximité souffrent. Si c'est un rein, alors la personne ressent des mictions fréquentes, des douleurs aiguës, les leucocytes sont élevés dans l'analyse des urines.

    L'annexe peut être située dans la région pelvienne et dans le plexus intestinal. Parfois, il se déplace vers la gauche. En cas de localisation atypique de l'annexe complique le diagnostic de la maladie.

    Diagnostics

    Pour faire un diagnostic correct, un examen du corps est nécessaire par un spécialiste qualifié. Il comprend généralement:

    1. Échographie de la région abdominale;
    2. Analyse d'urine;
    3. Test sanguin;
    4. Radiographie

    Pour les formes atypiques, une laparoscopie diagnostique peut être prescrite, au cours de laquelle, en cas d'inflammation de l'appendice, elle est retirée.

    Les femmes sont examinées par un gynécologue pour éliminer le risque de grossesse extra-utérine ou de fausse couche, qui présentent souvent des symptômes similaires. En outre, des examens supplémentaires peuvent être nécessaires pour exclure des maladies telles que:

  • La maladie de Crohn;
  • Intoxication alimentaire;
  • Colique rénale;
  • Les annexites;
  • Endométrite aiguë;
  • Cholécystite;
  • La colite;
  • Ulcère peptique;
  • Colique intestinale.
  • Mais en cas de douleur dans la région de l'épigastre ou à l'emplacement de l'appendice, accompagnée de nausées et de vomissements, de frissons et de problèmes de transit, vous devez immédiatement appeler l'équipe d'ambulances.

    Traitement appendicite

    Actuellement, il existe plusieurs façons de supprimer une annexe.

  • L'appendicectomie est une opération classique utilisée dans la plupart des cas. Le processus vermiforme est éliminé par une incision dans le péritoine. L'opération est réalisée sous anesthésie générale.
  • Appendicectomie laparoscopique est une technique de retrait plus moderne. Dans la région de la cavité abdominale, de petites perforations sont insérées dans lesquelles sont insérés des instruments et un équipement optique spécial. Le chirurgien effectue l'opération en surveillant ses actions sur l'écran.
  • La période de récupération prend environ 10 jours. Une fois que le patient a retiré les points de suture, il sort de l'hôpital. À l'avenir, pendant quelque temps, il est inscrit auprès du chirurgien.

    Le premier jour après la chirurgie, le patient ne peut se lever que sur l’autorisation du médecin traitant. Le régime indiqué - vous ne pouvez manger que du liquide et de la gelée. À l'avenir, vous pourrez inclure de la bouillie, du poisson, des bouillons et des produits laitiers dans votre régime alimentaire.

    Environ 3 mois, il est interdit de soulever des poids.

    Pronostic et complications

    Au cours de l'opération au stade de l'appendicite catarrhale, le pronostic de la maladie est positif. En cas de diagnostic tardif peut développer un abcès dans la cavité abdominale, la formation d'infiltration.

    Les complications dangereuses de l'appendicite sont la péritonite et la pyléphlébite, processus inflammatoires aigus du péritoine.

    Si des complications surviennent pendant la chirurgie, un drainage est effectué et, après le retrait de l'annexe, une antibiothérapie est indiquée. La période de récupération peut être prolongée jusqu'à un mois.

    Complications possibles après la chirurgie:

    • Formation d'adhérences;
    • Divergence des points de suture;
    • Hernie postopératoire.

    En cas de respect de toutes les recommandations du médecin traitant, les complications postopératoires sont extrêmement rares. La période après l'opération devrait viser à restaurer le corps. À cette époque, les exercices lourds, les aliments nocifs et le stress fréquent sont contre-indiqués.

    Prévention

    L'appendicite peut se produire chez toute personne qui n'a pas été enlevée par un processus en forme de ver. Se protéger de cette maladie est impossible en raison de raisons peu claires de son apparition. En général, les mesures préventives sont réduites à:

    • Bonne nutrition;
    • Éviter la constipation fréquente;
    • Traitement en temps opportun des maladies inflammatoires;
    • Traitement antihelminthique;
    • Mode de vie sain.

    Surveillez l'état de vos ganglions lymphatiques, prévenant ainsi leur inflammation. En savoir plus à ce sujet ici.

    En l'absence de problèmes gastro-intestinaux et de motilité intestinale normale, le risque d'appendicite est très faible. Les personnes qui n'ont pas de problèmes de nature inflammatoire, ainsi que d'échec vasculaire, souffrent rarement de cette maladie.

    Avoir un corps en bonne santé et mener une vie correcte peut réduire le risque d'inflammation de l'appendice, mais d'une manière ou d'une autre, cette maladie peut toujours se manifester.

    L'appendicite est une maladie grave pouvant entraîner la mort. Une période opportune de diagnostic, d'opération et de récupération sous la supervision d'un médecin peut réduire le risque de complications et fournir un traitement compétent de l'appendicite.

    http://limfamed.ru/stroenie/appendiks/simptomy-appenditsita-u-vzroslyh.html

    Publications De Pancréatite