Appendicite - symptômes chez les adultes, signes, causes

Annexe, lat. appendice vermiformis - processus en forme de ver, de 5 à 7 cm de longueur (parfois 20 cm), de 1 cm de diamètre, se terminant à l’aveuglette, de forme tubulaire.

L'aggravation de l'appendicite peut survenir à tout âge. Les groupes à risque sont les enfants de plus de 5 ans, les adultes de 20 à 30 ans et les femmes enceintes. La pathologie est également caractéristique du sexe féminin et masculin. L'appendicite survient très rarement chez les jeunes enfants, ce qui s'explique par la caractéristique anatomique de l'appendice liée à l'âge, qui a la forme d'un entonnoir et qui se vide facilement, et par le faible développement de l'appareil lymphoïde du processus.

L'appendicite est la plus fréquente des affections des organes abdominaux nécessitant une intervention chirurgicale urgente. En cas d'attaque d'appendicite aiguë, vous devez appeler une équipe d'ambulance le plus rapidement possible. Si l'appendicite n'est pas traitée, une péritonite peut se développer - une complication pouvant entraîner la mort.

Comme l’appendicite se manifeste, tout le monde doit connaître les symptômes et les signes de cette urgence. Le principal symptôme de l'appendicite chez les adultes et les enfants est la douleur. Il survient dans la partie supérieure de l'abdomen ou près du nombril. Parfois, il est impossible d'indiquer avec précision le lieu de la douleur («tout le ventre fait mal»). Ensuite, la douleur se déplace du côté droit de l'abdomen. Cette migration de la douleur est considérée comme un symptôme très spécifique de la maladie.

Causes de l'appendicite

Il y a les raisons suivantes pour le développement de l'inflammation de l'annexe:

  1. La combinaison du blocage mécanique de la lumière de l'annexe et de l'activation de la microflore intestinale. Des calculs fécaux, des follicules lymphoïdes hypertrophiés, un corps étranger (avalé accidentellement), une tumeur et une accumulation de parasites peuvent provoquer un blocage. L'accumulation de mucus est une prolifération active de micro-organismes à la place d'un tel "tube". À l'intérieur de la lumière, la pression augmente, les vaisseaux sont compressés, le sang et la lymphe sont perturbés. Résultat: inflammation et nécrose de l'appendice.
  2. Selon certaines informations, le risque d'appendicite serait plus élevé chez les personnes souffrant de rétention des selles pendant de nombreuses années. En raison du mouvement lent des masses fécales dans le tube digestif, ces personnes sont plus susceptibles d'avoir des calculs fécaux.
  3. Il en va de même pour les personnes dont le régime alimentaire est saturé en protéines et pauvre en fibres végétales. La fibre facilite la promotion du contenu intestinal, améliore le péristaltisme.
  4. La théorie vasculaire suggère que l'appendicite est causée par une vascularite systémique (vascularite - inflammation de la paroi vasculaire).
  5. La théorie infectieuse n'a reçu aucune confirmation ou réfutation. On pense que certaines maladies infectieuses (par exemple, la fièvre typhoïde) peuvent indépendamment déclencher le développement d'une appendicite.

De quel côté est l'appendicite?

Une annexe est un petit processus du caecum. Pour la plupart des gens, il se trouve du côté droit de l'abdomen, sous le nombril. De quel côté une appendicite peut être affectée par la maladie intestinale. Si la péritonite appendiculaire se développe, les symptômes sont prononcés et aigus, la localisation des douleurs de l'appendicite se situe généralement du côté droit, ce qui est typique du développement d'un processus inflammatoire aigu dans le corps du patient, qui nécessite des soins médicaux d'urgence et une opération de retrait de l'appendice.

L'appendicite peut être localisée différemment dans la région péritonéale, ce qui ne donne pas une image non ambiguë de la localisation des symptômes; la douleur peut être ressentie à la fois du côté droit et de la région lombaire, ou de la région pelvienne, les organes génitaux du patient. La nature de la douleur a une intensité différente, s'intensifiant ou s'atténuant, les crampes peuvent durer longtemps ou très longtemps.

Signes d'appendicite

Il existe de nombreux signes d'appendicite chez les adultes et les enfants. Le signal est le début de la maladie est une douleur forte. Au tout début, l'emplacement n'est pas relativement clair. Une personne peut avoir l'impression d'avoir mal au ventre. Cependant, après 4-5 heures, la douleur est concentrée plus près de la région iliaque droite.

Il convient de noter que l'appendice chez différentes personnes peut être situé différemment, tout dépend de la structure du corps. Si le processus a une position normale, la douleur sera observée dans la région iliaque droite. Si l'appendice est situé légèrement plus haut, la douleur sera à droite sous les côtes. Eh bien, si le processus est en panne, cela fera mal dans la région pelvienne. En outre, le patient peut être dérangé par des vomissements et, dans certains cas, une diarrhée.

Les autres signes populaires d'appendicite sont les suivants: langue sèche, urines foncées, fièvre, pouvant atteindre 40 degrés, les femmes enceintes peuvent ressentir une douleur accrue en se retournant du côté gauche au côté droit.

Symptômes de l'appendicite

En cas d'appendicite aiguë, les symptômes sont prononcés. Il y a une attaque de douleur dans la région iliaque droite, une réaction locale et générale prononcée du corps. En règle générale, la douleur dans l'appendicite aiguë commence soudainement.

Au début d'une attaque, ils sont souvent localisés dans la région épigastrique, dans le nombril ou dans tout l'abdomen, et après quelques heures (parfois en 1-2 jours), dans la région iliaque droite. Le plus souvent, la douleur est permanente, ne rayonne pas n'importe où, mais s'intensifie avec la toux. La douleur dans l'abdomen ne permet pas au patient de s'endormir, mais son intensité est généralement faible; réduction caractéristique de la douleur dans la position du côté droit.

Dans les premières heures de la maladie, des nausées et des vomissements peuvent survenir. La chaise et les gaz persistent souvent. Les matières fécales liquides sont observées beaucoup moins souvent (principalement avec une intoxication grave). La température corporelle monte à 37,5—38 ° C, reste rarement normale. Le pouls dans les premiers jours du début de la maladie s'accélère à 90-100 battements par minute, la pression artérielle ne change pas et ne diminue que légèrement en cas d'intoxication grave. La langue est initialement légèrement enduite et humide, mais devient rapidement sèche.

Aussi avec l'appendicite, il existe d'autres symptômes. Par exemple, lorsqu’ils examinent l’abdomen, ils déterminent souvent le délai de respiration du bas de la paroi abdominale. La palpation de l'abdomen doit être effectuée avec précaution, en commençant par la moitié gauche de celui-ci. En même temps, dans la région iliaque droite, il existe généralement une douleur aiguë associée à la tension protectrice des muscles de la paroi abdominale dans une zone limitée. Chez la plupart des patients, un léger tapotement des doigts dans différentes parties de la paroi abdominale aide à déterminer rapidement le lieu de la douleur la plus intense.

Cependant, les symptômes et l'évolution de l'appendicite aiguë ne sont pas toujours aussi caractéristiques. Le tableau clinique de la maladie chez les enfants, les personnes âgées et les personnes âgées, ainsi que l'emplacement atypique de l'appendice peuvent être particulièrement étranges. Dans tous les cas, si des symptômes d'appendicite apparaissent, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

L'appendicite chronique se manifeste par des douleurs sourdes et douloureuses dans la région iliaque droite, qui peuvent augmenter périodiquement, en particulier lors d'un effort physique.

Signes d'appendicite chez les femmes

À l'inflammation de l'appendicite, les pentes de plus de femmes que d'hommes, dont les symptômes apparaissent plus souvent à l'âge de vingt, quarante ans. Cela est dû à la structure physiologique du corps de la femme, du bassin, afin que cela puisse se dérouler différemment. Les symptômes de l'appendicite chez les femmes pendant la grossesse sont particulièrement différents. Comme l'appendice est situé près des appendices droits de l'utérus, les signes d'inflammation sont plus fréquents que deux fois la population masculine.

  1. À la palpation chez la femme, il y a des sensations douloureuses qui indiquent une inflammation de la cavité abdominale.
  2. Si vous appuyez sur le point situé sous le nombril chez une femme, il peut y avoir une douleur, qui s'intensifie lorsque vous vous levez, indiquant que les organes de reproduction sont impliqués dans le processus inflammatoire.
  3. Lors de l'examen du vagin chez une femme, une douleur est détectée, en particulier lors de l'examen du col de l'utérus, tandis qu'une appendicite indique une inflammation des appendices.

Lorsqu'ils diagnostiquent et diagnostiquent une femme, ils vérifient non seulement l'état de l'annexe, mais également l'état des organes génitaux.

Diagnostics

Le diagnostic est posé sur la base des symptômes caractéristiques de l'appendicite. Confirmez le diagnostic de "signaux inflammatoires" d'un test sanguin général. La laparoscopie est la méthode la plus fiable.

La spécification de la forme morphologique de l'appendicite (catarrhale, gangréneuse, phlegmoneuse) est possible avec une intervention chirurgicale: une étude histologique d'un appendice éloigné est réalisée. A partir de méthodes instrumentales utilisant les ultrasons, la radiographie de la cavité abdominale, l’irrigoscopie, la tomodensitométrie.

Traitement

Une tactique commune pour l'appendicite aiguë est le plus tôt possible l'ablation chirurgicale de l'appendice enflammé. Après 36 heures à partir du moment où les premiers symptômes apparaissent, la probabilité de perforation (rupture) de l'annexe est de 16 à 36% et augmente de 5% toutes les 12 heures suivantes. Par conséquent, après confirmation du diagnostic, l’opération doit être effectuée dans les meilleurs délais.

Au stade des soins préhospitaliers, en cas de suspicion d’appendicite aiguë, repos au lit, exclusion de la prise de liquides et de nourriture, application du froid dans la région iliaque droite sont indiqués. Il est strictement interdit de prendre des médicaments laxatifs, d'utiliser des bouillottes, d'introduire des analgésiques avant le diagnostic final.

Actuellement, avec une forme simple d'appendicite, les chirurgies laparoscopiques qui ne nécessitent pas une incision de la paroi abdominale sont préférées. Dans ce cas, un instrument endoscopique est inséré dans la cavité abdominale à travers une petite perforation dans les tissus. Le retrait de l'appendicite de cette manière vous permet d'éviter les blessures de fonctionnement et de réduire parfois la période de récupération. Le risque de complications postopératoires lorsque l'appendicite est retirée par la méthode laparoscopique est minime.

En cas d'appendicite chronique, une appendicectomie est indiquée si un syndrome douloureux persistant est noté, privant le patient d'une activité normale. Avec des symptômes relativement bénins, une tactique conservatrice peut être appliquée, y compris l'élimination de la constipation, la prise de médicaments antispasmodiques, la physiothérapie.

http://simptomy-lechenie.net/appendicit-simptomy-u-vzroslyx-priznaki-prichiny/

Astuce 1: Les principaux symptômes de l'appendicite

Contenu de l'article

  • Les principaux symptômes de l'appendicite
  • Douleur appendicite
  • Pourquoi avez-vous besoin d'une annexe?

Le symptôme principal de l'appendicite est la douleur, qui est de nature diverse. Elle peut survenir soudainement dans le nombril, le bas du dos, dans la moitié inférieure droite de l'abdomen et dans la région épigastrique. La douleur dans la plupart des cas apparaît aiguë, moins souvent tirante et crampes. Il est renforcé par la toux et la tension dans la paroi abdominale antérieure pendant la marche et l’escalade. Il y a des sentiments désagréables principalement le matin et en fin d'après-midi.

Symptômes communs de l'appendicite

Manque d'appétit, selles molles, nausée, vomissements - tous ces facteurs comptent parmi les causes les plus courantes d'appendicite. Souvent, ils peuvent être accompagnés de mictions douloureuses et fréquentes. Cela est dû au fait que la maladie progresse. Les inflammations ont commencé à se propager à la vessie et à l'uretère.

Afin de réduire la douleur, vous pouvez prendre un médicament antispasmodique. Cependant, vous ne pouvez pas boire plus de 2 comprimés. Une seule utilisation est autorisée. Pour réduire la douleur, il est impossible de faire des compresses froides sur l'estomac et d'utiliser des coussins chauffants. Tout cela ne fera qu’accroître l’inflammation.

Une augmentation de la faiblesse et du malaise sont également des symptômes de l'appendicite. Ils sont notés par les patients lorsqu’on observe de forts processus inflammatoires dans une pousse en forme de ver. En plus de ces symptômes, il peut y avoir une fièvre accompagnée de frissons. En règle générale, il n'est pas possible de le réduire avec des médicaments ordinaires.

Une démarche irrégulière est également un symptôme de l'appendicite. Les patients qui marchent, plient du côté droit et tiennent l’abdomen d’une main pour le protéger des tremblements et réduire ainsi la douleur. Avec une respiration profonde, ils remarquent des douleurs vives dans la région sus-pubienne.

La décoloration de la peau est un autre symptôme majeur de l'appendicite. Parallèlement à cela, le patient peut avoir un pouls faible et une pression artérielle basse. Lorsque vous appuyez sur l’estomac avec le doigt, une douleur localisée apparaît et les muscles se contractent fortement.

Que faire si vous trouvez des symptômes?

Si vous découvrez un ou plusieurs symptômes d'appendicite, consultez un médecin dès que possible. Un examen approfondi est nécessaire pour confirmer la présence d'une telle maladie. Sur la base de ses résultats, il sera clair si une intervention chirurgicale est nécessaire, ou la raison ne réside pas dans la présence d'une appendicite, mais dans quelque chose d'autre.

Astuce 2: Appendicite: symptômes, diagnostic et traitement

Contenu de l'article

Symptômes et signes de l'appendicite

Lorsque l'inflammation de l'appendice apparaît soudainement, une douleur sourde et intense se manifeste dans le nombril ou dans la partie supérieure de l'abdomen. La localisation claire de la douleur est absente. Au bout d'un moment, les sensations douloureuses se déplacent et se localisent dans la région iliaque droite, si l'appendice a une localisation typique. Avec la localisation rétrocécale de l'appendice, la douleur peut irradier vers la région lombaire. Souvent, les vomissements deviennent un signe d'appendicite. La nature de la chaise n'est pas cassée. L'appendicite aiguë est accompagnée de fièvre.

Appendicite diagnostic et traitement

Dans le diagnostic d'appendicite, il est nécessaire d'exclure les annexites aiguës, les coliques néphrétiques, les entérites, la cholécystite, la grossesse extra-utérine, la pancréatite aiguë, la pneumonie du côté droit. Toutes ces maladies peuvent avoir des symptômes similaires. Par conséquent, une échographie, une imagerie par résonance magnétique et une laparoscopie sont effectuées sur un patient qui est conduit à l'hôpital.

Après le diagnostic basé sur les résultats de l'examen, l'annexe enflammée est supprimée. Opération en temps opportun - une garantie de récupération complète. N'oubliez pas qu'une appendicite aiguë en cas de retard de la chirurgie peut être fatale. C'est pourquoi, au moindre soupçon d'inflammation de l'appendice, il est nécessaire d'appeler immédiatement les soins médicaux d'urgence.

Astuce 3: Maladie de Crohn: symptômes, causes

Contenu de l'article

Symptômes de la maladie

Les premiers symptômes de la maladie de Crohn peuvent être une diarrhée accompagnée de douleurs dans la région abdominale; état fébrile; perte de poids; l'anorexie. Dans l'abdomen peut ressentir de la douleur, la palpation est déterminée par la formation de volume ou la tension.

Pour la maladie de Crohn, les saignements rectaux sont inhabituels, sauf en cas de lésions isolées du côlon. Mais ce phénomène peut être observé avec la colite ulcéreuse. Environ 1/3 des patients développent des lésions périanales (en particulier des fissures), qui sont les principaux symptômes de la maladie. Parfois, la maladie de Crohn peut être confondue avec les symptômes d'appendicite aiguë ou d'obstruction intestinale.

Chez l'enfant, les manifestations extra-intestinales de la maladie de Crohn sont le plus souvent observées et les symptômes du tractus gastro-intestinal peuvent être absents. Ainsi, la diarrhée et la douleur dans la région abdominale peuvent ne pas être observées, mais l'arthrite, la fièvre, le retard de croissance et l'anémie se manifestent. Ils peuvent être les symptômes de cette maladie chez les enfants.

Selon la classification de Vienne, la maladie de Crohn se présente sous trois formes principales:
- inflammatoire, qui peut durer plusieurs années et passe au second stade;
- sténose (obstructive);
- primitif ou fistuleux.

Le type de traitement dépend de la forme de la maladie.

Les causes

L'étiologie de la maladie de Crohn n'est pas encore établie. Vraisemblablement, la maladie est de nature infectieuse puisque le traitement est effectué avec succès avec des médicaments antibactériens. L’apparition de la maladie de Crohn est associée à la chlamydia, aux virus, aux modifications pathologiques de la microbiocénose intestinale (diminution du taux de bifidobactéries, accompagnée d’une augmentation du nombre d’entérobactéries pathogènes, de micro-organismes anaérobies, de souches potentiellement pathogènes de E. coli). Cependant, les preuves selon lesquelles le facteur infectieux est une cause fondamentale de l'apparition de la maladie de Crohn n'ont pas encore été détectées. En outre, la cause de la maladie peut être un trouble du système immunitaire, le tabagisme, les allergies alimentaires, le stress.

Une attention particulière est maintenant portée aux particularités de la nutrition, qui influencent le développement de cette maladie, par exemple une teneur réduite en fibres végétales dans le régime alimentaire et l'utilisation de conservateurs chimiques et de colorants. L'influence du facteur génétique n'est pas démentie - environ 17% des cas de maladie de Crohn se produisent également chez les proches parents du patient.

http://www.kakprosto.ru/kak-833054-osnovnye-simptomy-appendicita-

Symptômes de l'appendicite, premiers signes et causes

L'appendicite est une inflammation de l'appendice appendice, un long tube de 5-7 à 20 cm, ne pesant pas plus de 7 grammes. Jusqu'à un certain temps en médecine, on était d'avis que l'appendice n'était qu'un rudiment des ancêtres. Des études récentes ont montré que l'annexe contient du tissu lymphoïde à l'intérieur. Le tissu a pour but de protéger contre les virus et les bactéries hostiles. Si l'appendice est enflammé, il en résulte des dommages importants pour la santé ou la mort.

En règle générale, le processus peut s'enflammer brutalement et de manière inattendue, puis la maladie passe dans la phase aiguë.

  • augmentation de la douleur dans le côté droit de l'abdomen;
  • douleur dans la région iliaque droite avec palpation (pression);
  • tension musculaire dans la région iliaque droite lors de la palpation;
  • fièvre
  • nausées et vomissements.

Le médecin peut facilement tester ou déterminer par analyse. Le seul traitement indiqué pour l'inflammation de l'appendice est l'opération appendicectomie.

De toutes les interventions chirurgicales dans la région abdominale, la plupart des cas sont dus à une inflammation de l'annexe. L'appendicite est principalement excisée chez les personnes âgées de 10 à 30 ans, quel que soit leur sexe. L'inflammation de l'annexe se produit rarement chez les nourrissons et les enfants de moins de 5 ans. L'anatomie du corps de l'enfant permet de s'adapter au développement de la maladie. Au cours de cette période, l’annexe est présentée sous la forme d’un entonnoir, facile à vider.

En médecine, il existe deux types d'inflammation: aiguë et chronique. En cas de maladie aiguë, les symptômes se développent rapidement, de 6 heures à 3 jours. Le processus inflammatoire non aigu est lent, sans symptômes prononcés. Surtout chez les femmes de moins de 25 ans. Le diagnostic de la maladie est difficile car les symptômes ne sont pas exprimés.

Il est prouvé que l'appendicite est une maladie héréditaire. Cela signifie que les porteurs d'un antigène donné héritent de la maladie.

Aux premiers signes de la maladie, vous devrez appeler une ambulance, qui devrait hospitaliser le patient. Le salut dépend de la rapidité d'action. Si le traitement est retardé, une complication se développe - une péritonite, entraînant la mort.

Raisons

Les principaux facteurs provoquant l'exacerbation de la maladie ne sont pas entièrement compris et les médecins ne peuvent pas indiquer de signe fiable de l'inflammation. Les principales raisons concernent les micro-organismes qui habitent de manière dense dans la cavité appendiculaire. En l'absence de facteurs externes, le tissu lymphoïde inhibe la reproduction des bactéries pathogènes et empêche le développement de la maladie.

Considérez les raisons qui ont déclenché l'inflammation de l'appareil folliculaire.

La lumière du processus est bloquée

Les raisons pour bloquer le passage sont nombreuses. Les formations tumorales, à mesure qu’elles augmentent, rétrécissent le processus, ce qui rend impossible l’écoulement de mucus produit dans l’organe. L'écoulement de calculs fécaux qui se forment dans le rectum et pénètrent dans l'appendice est bloqué. La présence de vers dans le corps devient une cause de blocage de la lumière du processus.

Le tissu lymphoïde est constamment mis à jour et lorsque son volume dépasse la norme, le canal de l'appendicite est complètement rempli, une inflammation se produit.

Mauvais approvisionnement en sang

Présence dans la lumière des vaisseaux sanguins alimentant l’annexe en oxygène et en nutriments, la formation de caillots sanguins perturbe l’approvisionnement en sang. Apparaît une hypoxie des tissus du corps, provoquant une inflammation à l'intérieur. Le tissu lymphoïde perd ses propriétés protectrices et les bactéries pathogènes commencent à se multiplier.

Trouble de l'alimentation

Pour un processus digestif normal, il est nécessaire que des fibres alimentaires soient présentes dans les aliments entrants. Ils stimulent les parois du tractus intestinal, contribuent à un meilleur mouvement des matières fécales à travers le canal vers la sortie. Si les fibres alimentaires sont faibles, la fonction intestinale diminue fortement, provoquant un arrêt des selles. Un liquide en sort et il se durcit, puis des calculs fécaux se déplacent dans les intestins. Lorsqu'un tel caillou apparaît dans la lumière de l'appendice, le passage est bloqué. Le mucus perd la capacité de quitter normalement le corps, des processus inflammatoires se produisent. On pense manger plus de fibres grossières pour éliminer la stagnation dans les intestins.

Allergie

Le tissu lymphoïde dans le processus est considéré comme une sorte de système immunitaire dans le tube digestif. Mais lorsque, sous l'influence de certains facteurs, les cellules immunitaires commencent à produire plus d'enzymes, une réaction allergique se produit, conduisant à des processus inflammatoires.

Constipation

Chez une personne sujette à la constipation, le risque d'inflammation est extrêmement élevé. Lorsque l'intestin fonctionne mal, ses fonctions motrices sont réduites, l'organe est appelé paresseux. Les masses fécales se déplacent à basse vitesse, de l'humidité en sort et un durcissement se produit. Puis les selles se transforment en pierres qui tombent dans la lumière du corps.

Classification

La première chose qui enflamme dans le processus est sa membrane muqueuse interne. Ensuite, le processus inflammatoire se déplace à l'intérieur de l'appendice, couvrant progressivement toute la zone. La maladie est reconnue simple et complexe. En médecine, l'appendicite aiguë est divisée en 4 formes.

Catarrhal

La clinique de la forme spécifiée de la maladie - les signes caractéristiques de gonflement de la membrane muqueuse. Il augmente en taille, le jeu diminue. L'annexe augmente, la pression à l'intérieur du corps augmente également. Précurseurs de l'inflammation: douleurs tolérables à droite. D'autres troubles du tractus gastro-intestinal peuvent également survenir. La patiente se plaint de nausées, de nausées, de nausées, de bouche sèche et de distension abdominale.

Le processus inflammatoire au premier stade montre deux options de développement:

  1. Avec une bonne et forte immunité, l'organisme adulte lui-même est capable de faire face à l'inflammation. Dans ce cas, l'œdème de l'appendice s'atténue et la chirurgie n'est pas nécessaire.
  2. Si l'immunité du corps est réduite, le processus inflammatoire commencera à aggraver la maladie. Le développement de l'appendicite catarrhale dans le temps prend six heures.

En raison de faibles manifestations, il est difficile de poser un diagnostic correct. Les analyses de sang fournissent des indications pour une leucocytose légèrement élevée et une vitesse de sédimentation modérée des érythrocytes.

Purulent ou phlegmoneux

Au moment de l'inflammation à l'intérieur de l'appendicite, du pus est libéré. Dans cette forme de la maladie, ce n'est pas seulement la muqueuse de l'organe qui souffre. L'inflammation purulente recouvre toutes les couches de l'appendice, s'accumule à l'intérieur et empoisonne l'appareil folliculaire. Il y a une augmentation du processus, la pression interne augmente. La douleur devient plus intense.

L'appendicite séreuse affecte le processus lui-même et les organes adjacents. À cet égard, la douleur se propage dans toute la cavité abdominale, mais la localisation principale est observée à droite dans la région iliaque. Parallèlement au développement d'une inflammation purulente, la température du patient augmente, ainsi que des frissons et une faiblesse générale. Il est tourmenté par des nausées, une envie émétique, un syndrome douloureux dans le bas-ventre droit. Le développement de la maladie se produit sur une période de 6 heures à un jour.

Les médecins distinguent en outre l'appendicite apostématique en tant que forme de maladie purulente. La maladie est caractérisée par l'apparition de foyers d'inflammation ponctuels, où sont collectés les tissus morts et les leucocytes neutrophiles.

L'appendicite purulente se diagnostique facilement en raison des symptômes d'irritation de la cavité abdominale. Il est nécessaire de faire des analyses de sang montrant une leucocytose accrue.

Gangrène

Processus inflammatoire déclenché. Le développement de ce type d’appendicite commence après 24 heures (le délai est de 72 heures) à partir du moment où la maladie se déclare. La maladie se caractérise par la mort de tissus organiques. La nécrose affecte les nerfs et les vaisseaux sanguins situés dans l'organe. À certains moments, les symptômes de l'appendicite s'atténuent, le patient se sent mieux. La nausée s'en va, les vomissements cessent, la douleur passe. C'est une question de temps, puis les symptômes reviennent. Le faux symptôme de récupération est dû à la mort des terminaisons nerveuses et la douleur s'en va.

Le patient s'affaiblit, les tissus du corps meurent, les produits de désintégration sont transportés par la circulation sanguine dans tout le corps, empoisonnant d'autres organes internes. En raison d'une intoxication grave, la température du patient augmente brusquement jusqu'à la fièvre (de 39 à 40 degrés), la pression artérielle chute à 90 mmHg. La fréquence cardiaque peut atteindre jusqu'à 100 battements par minute. Il est à noter que l'appendicite gangreneuse peut survenir sans température, l'augmentation du pouls se produit toujours et peut atteindre 120 battements / min. Le patient ne ressent pas une douleur intense, mais il y a une faiblesse générale dans le corps. Les vomissements sont observés pendant une longue période, mais il n'est pas plus facile de mettre au contraire, le corps perd rapidement des fluides, des symptômes de déshydratation apparaissent.

L’examen externe du patient permet de reconnaître le type annexe gangreneux. Peau pâle, langue couverte de fleurs grises, bouche sèche. Les muscles abdominaux sont tendus, les intestins ne fonctionnent pas. L’abdomen de la patiente est dur, enflé et douloureux au toucher.

Si non traité, le patient a des complications. Le processus vermiforme enflammé est capable d'éclater, puis le contenu se propage à travers la cavité abdominale libre, provoquant des processus nécrotiques dans les tissus d'autres organes. Nous avons besoin d'une intervention chirurgicale urgente.

Perforé

La forme mentionnée différemment est appelée le stade de rupture. Les murs du processus cessent d'être unis et sont détruits. Le contenu de l'appendice tombe dans la cavité libre du péritoine. Le pus est distribué dans les couches du péritoine, des processus inflammatoires se produisent à leur surface - la péritonite. Les événements péritonéaux nécessitent une hospitalisation et une chirurgie immédiates.

Lorsque la péritonite se développe à l'intérieur, l'état du patient se dégrade considérablement. La pression artérielle baisse, la fréquence cardiaque augmente de manière significative, le patient est à l'état semi-conscient. La peau devient pâle, patine brune visible sur la langue. Dans un état critique, une personne peut ne pas ressentir la douleur - c'est un mauvais signe.

La forme latente de la maladie est souvent diagnostiquée chez les diabétiques. La douleur n'est pas forte, pointant faiblement vers la source.

Les symptômes

L'inflammation de l'appendice se manifeste de différentes manières chez les enfants et les adultes. Le syndrome le plus important et le premier symptôme sont les syndromes douloureux graves. Au début, la personne a l’impression d’avoir mal à l’estomac, mais progressivement, au bout de 5 à 6 heures, le syndrome douloureux se déplace vers la droite, dans la région iliaque.

L'apparence atypique de l'appendicite se manifeste par un arrangement différent du processus, ce qui provoque une localisation différente de la douleur. Avec l'arrangement classique du processus, la douleur est ressentie à droite dans la région iliaque. Si l'appendice congénital est plus élevé que la normale, la douleur ira à l'hypochondre. Douleur appendiculaire fortement abaissée dans la région pelvienne, où se trouve la vessie. Une appendicite à gauche est observée chez les personnes dont les organes internes sont en miroir.

Avec le développement de la maladie, la douleur devient plus intense, particulièrement lorsque vous toussez, riez, marchez. Un peu de douleur disparaît lorsque le corps est horizontal du côté droit.

Le désordre du tube digestif est exprimé en nausée constante, en bâillon. Les périodes de constipation sont remplacées par des périodes de diarrhée, de flatulence. La fréquence du pouls augmente et varie de 90 à 100 battements par minute.

En cas d'appendicite purulente ou gangréneuse, le patient présente une forte intoxication générale du corps, qui se traduit par une faiblesse, une pâleur de la peau. Avec des complications de l'appendicite, un abcès se forme dans la région abdominale. La formation de caillots sanguins dans les artères alimentant le sang en appareil folliculaire n'est pas exclue.

La maladie se manifeste différemment chez les enfants, les femmes enceintes, chez les personnes âgées, chez les hommes.

Chez les enfants

L'appendicite aiguë est extrêmement rare à 4-5 ans. De la naissance à sept ans dans le corps de l'enfant, la structure anatomique du caecum diffère de celle de l'adulte. Il a la forme d'un entonnoir se terminant par une appendicite, il n'y a pas de sphincter. Les congestions à la structure décrite n'apparaissent pas. Mais progressivement, le corps est reconstruit, respectivement, change le caecum et l'appendice.

L'inflammation de l'appareil folliculaire provoque l'apparition de symptômes d'intoxication. La raison: dans le corps des enfants, le système nerveux est instable et facilement excité.

L’apparition de la maladie est inattendue, l’état du bébé se détériore fortement, la température corporelle monte à 39 degrés. En levant, vous pouvez l'abattre. Bâillonnement, selles molles - satellites fréquents. La couleur des matières fécales et de l'urine peut varier. Lorsqu’il est examiné par un médecin, le premier soupçon d’infection intestinale ne parle pas d’appendicite.

Les signes spécifiques du processus inflammatoire dans le processus - la douleur vague dans la région abdominale, s'étend sur toute la surface, sans localiser la source. Les petits enfants ressentent une douleur concentrée près du nombril. Ces symptômes ne permettent pas de diagnostiquer correctement la maladie.

Avoir enceinte

L'appendicite pendant la grossesse est dangereuse pour la santé de la mère et du bébé. Le plus grand nombre d'inflammations diagnostiquées survient au cours des trois premiers mois de gestation (environ 75%). Au deuxième trimestre, le pourcentage de cas est tombé à 53. Les 15 derniers mois avant les plaintes d'appendicite pour accouchement concernent 15% des femmes.

Les symptômes dépendent de la période de circulation. Au premier trimestre, lorsque le fœtus est de petite taille, les signes d'inflammation aiguë ne diffèrent pas de ceux en général. Au fur et à mesure que l'utérus se développe, les organes internes se déplacent en tenant compte des positions initiales. Changements dans le caecum.

Il commence à faire mal dans l'hypochondre droit, les muscles abdominaux ne sont pas contractés. L'analyse de la leucocytose ne donne pas de résultat fiable, car une valeur accrue est observée pendant la grossesse. En conséquence, le diagnostic correct est moins fréquent que chez quarante femmes sur cent. Les 60 restants reçoivent un avis préliminaire du médecin concernant une éventuelle fausse couche.

L'établissement du diagnostic correct et des étapes chirurgicales correctes ne réduisent pas le risque de conséquences. Si l'appendicite n'est pas compliquée, il reste alors un risque d'avortement potentiel compris entre 2 et 12%. La scission du processus augmente le risque jusqu'à 50%. Même après l'ablation chirurgicale, le risque d'inflammation infectieuse demeure.

Complications possibles chez les femmes enceintes:

  • Une attaque causée par une infection. L'appendicite catarrhale provoque jusqu'à quinze pour cent, la rupture de l'appendice augmente le risque jusqu'à 90%.
  • Obstruction du tractus intestinal. La survenue de la maladie survient dans 20 cas sur 100.
  • Une fausse couche après le retrait de l’appendice survient dans un quart des cas.
  • La mort de la mère survient à 16% en cas de péritonite. Lorsque l'appendicite, se déroulant sans complications, la mortalité est absente.

Premiers signes

La manifestation de la maladie dépend de l'âge et du sexe du patient. Médecins isolés uniformes premiers signes d'appendicite, présents dans l'ensemble:

  • Douleur dans l'abdomen, dans la région épigastrique et dans le bas du dos.
  • Faiblesse dans tout le corps.
  • La température corporelle est élevée.
  • Nausée et envie d'émétique. Le symptôme est toujours présent et les vomissements n'apportent pas de soulagement.
  • Une personne a augmenté la transpiration.
  • Le pouls augmente rapidement.

En règle générale, la température corporelle ne dépasse pas 38 degrés. Comme il n’augmente pas toujours, il est nécessaire d’obtenir les indicateurs du rectum. La température rectale est nécessaire pour mesurer s’il ya suspicion de maladie. La patiente présente des symptômes précoces: marche courbée, frissons et fièvre en même temps, manque de désir de manger, douleur au nombril.

Avec l'élimination rapide du processus enflammé, le pronostic pour le patient est positif.

http://gastrotract.ru/appenditsit/prichiny-i-simptomy.html

Symptômes et signes d'appendicite chez l'adulte

L'appendicite peut survenir à tout âge, mais le plus souvent, les hommes et les femmes de 19 à 37 ans en souffrent. Le traitement est chirurgical.

En l’absence de traitement approprié et d’assistance opportune, on observe une perforation des parois de l’appendice pouvant provoquer une inflammation aiguë du péritoine et la mort; il est donc important de savoir quels symptômes de l’appendicite apparaissent chez l’adulte, où et de quel côté cela fait mal.

Qu'est-ce que l'appendicite?

L'appendicite est un diagnostic qui caractérise le processus inflammatoire dans l'appendice du rectum.

Il n'y a toujours pas de raisons claires qui causent le processus inflammatoire, mais les facteurs qui le provoquent sont révélés.

Le plus souvent, une crise d'appendicite se produit en raison d'un blocage de l'annexe:

  • Corps étrangers;
  • Les néoplasmes;
  • Pierres fécales;
  • Helminthes

La maladie est due à une infection par certains agents pathogènes. Le plus souvent, cela se produit lors d'un hit:

  • E. coli;
  • Staphylocoque;
  • Streptocoque.

En cas de violation du système vasculaire, qui nourrit les parois de l’appendice, une inflammation se produit, entraînant une nécrose des tissus. La production excessive de sérotonine dans la muqueuse du processus peut provoquer une inflammation.

L'appendicite de la maladie est la conséquence d'un dysfonctionnement de l'organisme ou de son infection par une bactérie pathogène. Il est très difficile de déterminer la cause du processus inflammatoire dans un cas spécifique - et pour cela, le processus est envoyé à l'étude après l'opération.

Groupes à risque

Toute défaillance du système digestif peut provoquer une inflammation de l'annexe. Diverses infections intestinales peuvent causer cette maladie.

Le risque de développer une appendicite est élevé chez les personnes qui présentent un processus inflammatoire dans le corps et qui ne le traitent pas. Les bactéries pathogènes peuvent migrer avec la circulation sanguine à travers le corps et provoquer une infection purulente en annexe.

Les calculs fécaux obstruent la jonction de l'appendice avec le rectum. Les restes d’aliments non digérés et l’accumulation de vers peuvent conduire à cela. Différentes tumeurs du rectum et de l'appendice peuvent causer une appendicite.

Symptômes à différents stades

Lorsque la maladie appendicite se produit une douleur aiguë du côté droit dans l'abdomen iliaque. En règle générale, un tel symptôme apparaît au stade où la maladie est passée sous une forme phlegmoneuse - et une opération d'urgence est requise.

Il y a plusieurs stades d'appendicite, chacun présentant certains symptômes.

Regardez la vidéo sur les premiers symptômes de l'appendicite:

Catarral

La forme aiguë de l'appendicite, dont la durée de développement n'est pas supérieure à 12 heures. A ce stade, le changement ne se produit que dans l'appendice muqueux. Au début, la douleur apparaît dans la région de l’estomac et recouvre ensuite toute la cavité abdominale.

Une personne ne peut pas indiquer un endroit dégagé pour la douleur. Symptômes typiques:

  • Nausées et vomissements qui ne soulagent pas;
  • Sécheresse de la bouche et fièvre;
  • A la palpation, la douleur augmente;
  • Le syndrome douloureux augmente avec les mouvements du corps et la marche;
  • Un trouble intestinal se produit - une personne ne peut pas vider les intestins.
  • au contenu ↑

    Flegmoneux

    Il y a une douleur aiguë dans l'abdomen iliaque droit. Elle est aiguë. Ceci suggère le début de la perforation des parois de l'appendice et une inflammation purulente. L'appendicite phlegmoneuse se développe pendant la journée dès l'apparition de la maladie.

    Diagnostiquer cette étape de la maladie n’est possible que pendant la chirurgie. L'état du patient est très grave - l'aggravation couvre tout le processus vermiforme, des masses purulentes peuvent provoquer sa rupture.

    Tous les signes d'intoxication sont observés:

    • Augmentation de la température corporelle;
    • Nausées et vomissements;
    • Diarrhée ou constipation;
    • Augmentation de la température corporelle.

    À la palpation, vous pouvez remarquer une tension dans la zone de l'annexe. Pendant la respiration, la partie droite de la région iliaque est à la traîne par rapport à la gauche. Le syndrome de la douleur augmente en appuyant sur la région de l'annexe.

    Étape de rupture

    La personne se sent soulagée - la douleur disparaît. Cela indique une rupture des parois de l'appendice et l'état du patient se détériorera de manière significative au bout d'un moment.

    La péritonite se développe - inflammation purulente du péritoine, la septicémie est possible. Nécrose tissulaire observée et lésions de tous les organes de la cavité abdominale. Chirurgie d'urgence requise.

    Formes atypiques de la maladie

    L'appendice standard est situé dans l'abdomen iliaque droit, mais en raison du long mésentère qui le relie, il peut bouger.

    Le plus souvent, le processus vermiforme change de place en atypique pendant la grossesse. Cela complique le diagnostic de la maladie et augmente le risque de complications.

    L'annexe peut être attachée au rein droit, aux muscles du bas du dos ou à l'uretère. Dans ce cas, la maladie s'appelle une appendicite rétrocécale.

    Avec le développement de cette forme, la douleur est localisée à l'emplacement de l'annexe - et les organes situés à proximité souffrent. Si c'est un rein, alors la personne ressent des mictions fréquentes, des douleurs aiguës, les leucocytes sont élevés dans l'analyse des urines.

    L'annexe peut être située dans la région pelvienne et dans le plexus intestinal. Parfois, il se déplace vers la gauche. En cas de localisation atypique de l'annexe complique le diagnostic de la maladie.

    Diagnostics

    Pour faire un diagnostic correct, un examen du corps est nécessaire par un spécialiste qualifié. Il comprend généralement:

    1. Échographie de la région abdominale;
    2. Analyse d'urine;
    3. Test sanguin;
    4. Radiographie

    Pour les formes atypiques, une laparoscopie diagnostique peut être prescrite, au cours de laquelle, en cas d'inflammation de l'appendice, elle est retirée.

    Les femmes sont examinées par un gynécologue pour éliminer le risque de grossesse extra-utérine ou de fausse couche, qui présentent souvent des symptômes similaires. En outre, des examens supplémentaires peuvent être nécessaires pour exclure des maladies telles que:

  • La maladie de Crohn;
  • Intoxication alimentaire;
  • Colique rénale;
  • Les annexites;
  • Endométrite aiguë;
  • Cholécystite;
  • La colite;
  • Ulcère peptique;
  • Colique intestinale.
  • Mais en cas de douleur dans la région de l'épigastre ou à l'emplacement de l'appendice, accompagnée de nausées et de vomissements, de frissons et de problèmes de transit, vous devez immédiatement appeler l'équipe d'ambulances.

    Traitement appendicite

    Actuellement, il existe plusieurs façons de supprimer une annexe.

  • L'appendicectomie est une opération classique utilisée dans la plupart des cas. Le processus vermiforme est éliminé par une incision dans le péritoine. L'opération est réalisée sous anesthésie générale.
  • Appendicectomie laparoscopique est une technique de retrait plus moderne. Dans la région de la cavité abdominale, de petites perforations sont insérées dans lesquelles sont insérés des instruments et un équipement optique spécial. Le chirurgien effectue l'opération en surveillant ses actions sur l'écran.
  • La période de récupération prend environ 10 jours. Une fois que le patient a retiré les points de suture, il sort de l'hôpital. À l'avenir, pendant quelque temps, il est inscrit auprès du chirurgien.

    Le premier jour après la chirurgie, le patient ne peut se lever que sur l’autorisation du médecin traitant. Le régime indiqué - vous ne pouvez manger que du liquide et de la gelée. À l'avenir, vous pourrez inclure de la bouillie, du poisson, des bouillons et des produits laitiers dans votre régime alimentaire.

    Environ 3 mois, il est interdit de soulever des poids.

    Pronostic et complications

    Au cours de l'opération au stade de l'appendicite catarrhale, le pronostic de la maladie est positif. En cas de diagnostic tardif peut développer un abcès dans la cavité abdominale, la formation d'infiltration.

    Les complications dangereuses de l'appendicite sont la péritonite et la pyléphlébite, processus inflammatoires aigus du péritoine.

    Si des complications surviennent pendant la chirurgie, un drainage est effectué et, après le retrait de l'annexe, une antibiothérapie est indiquée. La période de récupération peut être prolongée jusqu'à un mois.

    Complications possibles après la chirurgie:

    • Formation d'adhérences;
    • Divergence des points de suture;
    • Hernie postopératoire.

    En cas de respect de toutes les recommandations du médecin traitant, les complications postopératoires sont extrêmement rares. La période après l'opération devrait viser à restaurer le corps. À cette époque, les exercices lourds, les aliments nocifs et le stress fréquent sont contre-indiqués.

    Prévention

    L'appendicite peut se produire chez toute personne qui n'a pas été enlevée par un processus en forme de ver. Se protéger de cette maladie est impossible en raison de raisons peu claires de son apparition. En général, les mesures préventives sont réduites à:

    • Bonne nutrition;
    • Éviter la constipation fréquente;
    • Traitement en temps opportun des maladies inflammatoires;
    • Traitement antihelminthique;
    • Mode de vie sain.

    Surveillez l'état de vos ganglions lymphatiques, prévenant ainsi leur inflammation. En savoir plus à ce sujet ici.

    En l'absence de problèmes gastro-intestinaux et de motilité intestinale normale, le risque d'appendicite est très faible. Les personnes qui n'ont pas de problèmes de nature inflammatoire, ainsi que d'échec vasculaire, souffrent rarement de cette maladie.

    Avoir un corps en bonne santé et mener une vie correcte peut réduire le risque d'inflammation de l'appendice, mais d'une manière ou d'une autre, cette maladie peut toujours se manifester.

    L'appendicite est une maladie grave pouvant entraîner la mort. Une période opportune de diagnostic, d'opération et de récupération sous la supervision d'un médecin peut réduire le risque de complications et fournir un traitement compétent de l'appendicite.

    http://limfamed.ru/stroenie/appendiks/simptomy-appenditsita-u-vzroslyh.html

    Symptômes de l'appendicite

    L'appendicite ou inflammation de l'appendice du caecum (appendice) est une pathologie courante qui est traitée uniquement à l'aide d'une intervention chirurgicale.

    Une annexe est un organe interne généralement situé dans l'abdomen inférieur droit.

    Le groupe à risque comprend les adultes et les enfants à partir de 3 ans. Les symptômes de l'appendicite diffèrent selon le stade de la maladie et l'âge du patient (les jeunes femmes sont plus souvent malades que les hommes et les personnes âgées).

    L'appendicite est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes et les personnes âgées.

    Le premier signe d'appendicite chez les hommes, les femmes et les enfants est une douleur abdominale

    Le symptôme principal et principal de l'appendicite avec un arrangement classique est une douleur constante (parfois douloureuse) qui commence soudainement, sans raison prononcée, plus souvent dans l'après-midi.

    Initialement, la douleur caractéristique est ressentie dans le nombril et au-dessus (c'est la zone épigastrique), puis la nature de la douleur change: elle devient plus prononcée, intense et localisée à droite dans la région iliaque (dans le bas de l'abdomen à droite).

    Une personne dans cet état ne peut pas marcher facilement. Comme pour la marche, quand on tousse et rit, une personne souffre de douleurs aiguës et aiguës. La seule chose que puisse faire un patient est de s’allonger dans une certaine position sur le côté droit ou sur le dos, sans quoi la douleur serait grandement aggravée.

    Si l'emplacement de l'appendice est atypique (appendicite rétrocécale dans 5 à 12% des cas et pelvienne entre 8 et 19%), la douleur de l'épigastre (appelée région ombilicale) n'est pas déplacée vers l'abdomen inférieur droit, mais vers l'aine, bas du dos ou hypochondre en fonction de la localisation de l'appendice. Bien qu’au début, comme dans l’appendicite ordinaire, il existe une douleur aiguë et lancinante, on observe souvent une lente augmentation des symptômes, ils sont légers, ce qui explique pourquoi le tableau clinique de la maladie n’est pas brillant.

    Lorsque l'emplacement pelvien de l'appendice (le caecum se situe dans la région pelvienne et souvent à proximité de la vessie et du rectum) peut être douloureux au-dessus du pubis. Les sensations de douleur sont désagréables et similaires à celles observées dans l'inflammation du système urogénital.

    C'est important! Si la douleur disparaît brusquement et disparaît, cela peut indiquer le début du processus de nécrose des cellules nerveuses du processus. C'est un signe certain qu'il y aura une péritonite (accompagnée de douleurs très vives, de faiblesse, de fièvre et même de perte de conscience), qui entraîne des complications, voire la mort. Par conséquent, si vous suspectez une appendicite, vous devez appeler une ambulance de toute urgence.

    Stades de développement ou types d'appendicite

    Le terme général de développement de l'appendicite est de 48 heures ou deux jours. Après cette inflammation conduit à de graves complications, ce qui est dangereux pour la vie d'une personne.

    La classification des formes d'appendicite aiguë en fonction de son degré de développement est la suivante:

    1. L'appendicite classique commence par l'apparition de conditions favorables au développement de la microflore pathogène, entraînant l'apparition d'un processus inflammatoire sur la couche muqueuse de la coque des parois internes du processus. C'est une étape catarrhale dans laquelle les symptômes sont cachés. Il se transforme en une forme superficielle, lorsque le centre de l'inflammation est déjà visible. La phase initiale dure les 12 premières heures de l'attaque.
    2. Le deuxième stade flegmoneux se produit lorsque les changements destructeurs en développement commencent à apparaître, entraînant des processus inflammatoires dans tous les tissus des parois de l’appendice. Après cela, le péritoine devient enflammé et son irritation provoque les principaux symptômes ou manifestations de la maladie. Le premier signe est une douleur caractéristique dans la région iliaque droite. Il arrive que la formation de plusieurs foyers d'inflammation se produise, puis ils parlent d'appendicite ulcéreuse phlegmoneuse. Ce stade dure environ 36 heures et commence le deuxième jour après le début de la maladie. Pendant ce temps, le retrait de l'appendicite n'entraîne pas de conséquences graves et se déroule facilement pour une personne.
    3. La forme gangréneuse est un stade destructeur négligé de la lésion, qui est dû à la nécrose (mort) des processus du processus, à la perte de sensation et à la disparition des sensations douloureuses permanentes chez une personne. Le stade perforatif suivant est la perforation (rupture) ou la perforation des parois conduisant à une péritonite purulente (le pus sort de l'annexe et pénètre dans la cavité abdominale). Cela s'accompagne du fait qu'une vive douleur apparaît brusquement et que si une opération n'est pas effectuée de manière urgente, la mort survient.

    L'appendicite chronique survient dans 1% des cas, plus souvent chez les jeunes femmes. Dans cette maladie, l'inflammation de l'appendice est progressive et se développe lentement. Le symptôme principal est une augmentation de la douleur dans la région iliaque droite pendant l'exercice, lors de la tension des muscles abdominaux, lors des selles ou lors de la toux.

    Il arrive que les symptômes de l'appendicite chronique gênent une personne pendant plusieurs années. La maladie peut se transformer en une forme aiguë tout au long de cette période. Dans ce cas, appliquez un traitement conservateur pour soulager l'inflammation, l'enflure et rétablir la circulation sanguine (prendre des antibiotiques, un régime alimentaire et de la nourriture pendant des heures).

    Lors d'exacerbations périodiques, apparaissent des nausées et des vomissements, des troubles des selles (constipation ou diarrhée) et d'autres symptômes d'appendicite aiguë. Pour le traitement, une intervention chirurgicale est réalisée pour retirer l’annexe (appendicectomie).

    Les causes les plus courantes d'appendicite et sa prévention

    Causes possibles de l'appendicite:

    • Blocage mécanique de la lumière de l’appendice avec calculs fécaux dû à la constipation (plus précisément, à la stagnation des matières fécales) ou blocage par des parasites (ascariose, amibiase).
    • La présence de tumeurs oncologiques ou d'autres néoplasmes dans la lumière de l'annexe
    • Violation de l'apport sanguin de l'annexe en raison d'une thrombose
    • Déformation de l'annexe due aux caractéristiques individuelles de sa structure
    • Décalage pendant la grossesse chez les femmes
    • Passage de l'infection à l'appendice par les organes enflammés du système génito-urinaire féminin (ovaires, appendices, etc.)
    • Les bactéries pénètrent dans l'annexe en raison d'une dysbiose, d'une diarrhée ou d'une augmentation de la formation de gaz (flatulences), ainsi que d'autres maladies infectieuses
    • Une bonne nutrition - la présence d'une quantité suffisante d'aliments dans les fruits et légumes.
    • Traitement parasite
    • Traitement avec constipation, dysbiose, troubles digestifs et autres troubles du tractus gastro-intestinal
    • Traitement opportun des maladies infectieuses

    Symptômes chez les adultes avec une appendicite

    Changements dans le tableau clinique chez les adultes à l'heure

    http://vomed.ru/appendicit/simptomy

    Les premiers signes de l'appendicite

    Les premiers signes de l'appendicite

    La façon dont l'inflammation de l'appendice se manifeste dépend du sexe et de l'âge du patient. Mais il existe des signes communs de la maladie, caractéristiques de presque tous les cas d'appendicite:

    • douleur dans l'abdomen, l'estomac et la colonne lombaire;
    • faiblesse générale;
    • augmentation de la température;
    • nausées sévères et vomissements répétés ne conduisant pas à une amélioration du bien-être;
    • transpiration accrue;
    • augmentation de la fréquence cardiaque.

    Une augmentation de la température corporelle en cas d'inflammation de l'appendice est généralement faible, jusqu'à 38 ° C. Parfois, simultanément avec la fièvre, il y a des frissons.

    Symptômes d'inflammation de l'appendice aveugle dans diverses populations

    Les représentants du sexe faible pour diagnostiquer l'appendicite sont plus difficiles, car les sensations douloureuses associées à cette maladie chez la femme peuvent ressembler à la douleur ressentie lors de la menstruation et des maladies gynécologiques. Par conséquent, dans le diagnostic de l'appendicite chez la femme, il est nécessaire de prendre en compte d'autres symptômes caractéristiques.

    L'inflammation de l'appendice chez les personnes âgées conduit souvent à une complication aussi grave que la péritonite. Cela est dû au fait que la douleur dans l'appendicite ressentie par les personnes âgées n'est pas aussi aiguë et qu'elle est considérée comme un signe de stagnation de l'intestin.
    Une caractéristique de l'inflammation de l'appendice chez l'homme est la remontée du testicule droit lors de la palpation du foyer inflammatoire.

    Symptôme de douleur dans l'appendicite

    L’apparition de sensations douloureuses lors de l’inflammation de l’appendice est associée à la survenue d’une infection du processus intestinal aveugle et à sa propagation aux tissus voisins.
    Comme le premier signe d'inflammation de l'appendice est la douleur, le diagnostic tient d'abord compte de ce qu'ils sont par nature et par intensité. La douleur de l'appendicite est généralement soudaine, l'intensité augmentant avec le temps. La durée de l'attaque de la douleur - de quelques minutes à plusieurs heures. Il est difficile de déterminer l’emplacement des sensations douloureuses car la douleur est diffuse et couvre presque toute la cavité abdominale. La douleur lors de l'inflammation de l'appendice peut survenir à divers endroits.

    • Douleur dans l'emplacement de l'annexe. Pour la plupart des gens, cela se produit dans l'abdomen inférieur droit. Mais avec la mauvaise disposition des organes, le processus aveugle de l'intestin peut être localisé à gauche.
    • Les premières sensations douloureuses se manifestent souvent dans la région du nombril et se propagent ensuite à l’ensemble de la région abdominale.
    • La douleur dans la région pelvienne survient lorsque l'appendice intestinal est situé dans le pelvis. Dans ce cas, il est particulièrement difficile pour les femmes de distinguer les manifestations de l'appendicite des symptômes d'inflammation des organes génitaux.
    • Des sensations douloureuses au niveau des reins sont souvent un signe d'inflammation de l'appendicite située derrière le péritoine.

    Parfois, la douleur qui survient subitement s’apaise avec le temps. Cela ne signifie pas qu'une visite chez le médecin doit être annulée. La douleur mortelle, en revanche, peut être un signe de perforation de la paroi de la partie inflammatoire de l'intestin. Étant donné que l'appendice aveugle peut être localisé non seulement dans la région abdominale inférieure droite et que les signes d'inflammation diffèrent d'un groupe de population à l'autre, les méthodes de diagnostic répertoriées sont approximatives et ne peuvent se substituer aux conseils d'un médecin.

    La localisation de l'appendice est déterminée par les caractéristiques de la chaise du patient. La constipation avec appendicite indique l'emplacement habituel du processus aveugle. Des selles molles et fréquentes indiquent que l'appendice est situé au-dessus du rectum.

    Il existe un grand nombre de manifestations différentes de l'inflammation du processus aveugle. Les symptômes principaux de l'appendicite sont 7, mais ce sont des signes non spécifiques. Guidé uniquement par eux, vous pouvez faire un mauvais diagnostic, car ils sont caractéristiques d'autres maladies. Pour clarifier le diagnostic, les spécialistes utilisent les symptômes spécifiques de l'appendicite, qui sont au nombre de 77. Parmi ceux-ci figurent les symptômes douloureux observés lors de la palpation abdominale. Ce sont les noms des auteurs qui les ont décrits.

    Symptômes de l'appendicite par les auteurs

    Symptôme Kocher (Kocher-Volchkovsky). L'appendicite est caractérisée par la manière dont la douleur se propage. Les premières sensations douloureuses sont observées au-dessus de l'ombilic, puis la douleur est localisée dans le substrat, puis migre vers la région iliaque-inguinale (côté droit).

    Symptôme Shchetkina-Blumberg. Avec une pression lente sur l'abdomen dans la zone d'inflammation, le patient ne ressent presque aucune douleur, mais si vous enlevez rapidement votre main, une douleur aiguë et aiguë apparaît. Le symptôme est caractéristique de l'inflammation du péritoine avec appendicite et péritonite. Cela peut ne pas se manifester lorsque l'emplacement de l'annexe est non standard.

    Symptôme Rovzinga. Si vous appuyez simultanément sur le côlon descendant avec une main et appuyez sur l'autre sur la zone du côlon ci-dessus, en cas d'inflammation dans la région de l'appendice, une douleur est ressentie. L'auteur associe le symptôme à un gaz dans l'annexe du gros intestin avec les manipulations ci-dessus.

    Symptôme Résurrection. Si, dans l'appendicite aiguë, l'extrémité des doigts est fermement maintenue le long de la partie antérieure de la paroi abdominale du patient dans la direction allant de l'hypochondre droit jusqu'à la région iliaque, une douleur apparaît à la fin du mouvement. L'expérience sur la présence de ce symptôme est réalisée sur le patient, vêtu d'une chemise.

    Symptôme Obraztsova. Il se manifeste par l'apparition d'une douleur aiguë si, lors de la palpation de la région iliaque du côté droit du patient, en position couchée, il lève la jambe droite et haute.

    Lors de la palpation de la région abdominale afin d'identifier la douleur, les symptômes doivent être extrêmement prudents, car une pression forte peut entraîner la rupture du processus inflammatoire de l'intestin.

    Lors du diagnostic d'appendicite, une opération visant à éliminer le processus enflammé est très souvent prescrite. Si les soins médicaux ne sont pas prodigués à temps, une situation dangereuse peut entraîner une péritonite (inflammation du péritoine). Un signe caractéristique du développement de la péritonite est une augmentation du pouls proportionnelle à la hausse de la température.

    Ne pas essayer de faire face à une inflammation de l'annexe à la maison. Si une appendicite est suspectée, vous devez immédiatement consulter un médecin.

    http://mojkishechnik.ru/content/pervye-priznaki-appendicita

    Publications De Pancréatite