Qu'est-ce que l'appendicite et à quoi ça ressemble, photo

Même à partir du cours de biologie scolaire, tout le monde connaît l'appendicite. Mais au fil des ans, beaucoup est oublié et tout le monde ne se souvient pas exactement de ce qu’est une appendicite et pourquoi elle apparaît.

Le caecum de l'homme et de certains mammifères se termine par un petit processus. Comme tout processus ou segment de quelque chose, cela s'appelle une annexe. Beaucoup de gens considèrent à tort que cet appendice du tube digestif est inutile. Cependant, dans le corps humain, l’appendice joue un certain rôle. Tout d'abord, les bactéries utiles vivent et se multiplient dans le processus. Ils colonisent les intestins et participent à la digestion.

La présence d'un appendice augmente la défense immunitaire du corps, car il possède un tissu lymphoïde spécial. Tout le monde ne sait pas que, si nécessaire, les tissus de cet organe peuvent remplacer les tissus du système urogénital lors des opérations de récupération.

Déjà au Moyen Âge, les chirurgiens savaient ce qu'est l'appendicite et à quoi elle ressemble, la photo de l'article ci-dessus en donne une image complète. L'inflammation de l'appendice du caecum s'appelle une appendicite. La chirurgie pour l'enlever est le type de chirurgie le plus courant. Il a été conclu que l'ablation chirurgicale d'un appendice enflammé était le meilleur moyen de le traiter par les chirurgiens à la fin du 19ème siècle. Au XXIe siècle, cette pathologie est présente chez les personnes de tout âge et de tout sexe. Il a plusieurs options de flux.

Si nous comparons la fréquence des processus inflammatoires aigus et chroniques dans le processus du caecum, l'évolution chronique est assez rare. Peu de patients savent ce qu'est l'appendicite chronique, quand elle survient et quels sont ses principaux symptômes. Le cours chronique peut prendre trois formes:

  1. Appendicite primaire - chronique se distingue par l'absence dans l'histoire du patient d'une crise aiguë.
  2. S'il n'y a eu qu'une seule attaque aiguë dans l'histoire, la maladie a un cours résiduel.
  3. La forme chronique récurrente est caractérisée par de multiples crises aiguës, suivies de périodes de rémission.

Vous pouvez parler d'une appendicite chronique si les symptômes sont présents:

  1. Inconfort régulier dans le côté droit de l'abdomen.
  2. Les douleurs périodiques douloureuses dans le côté droit.
  3. Indigestion fréquente avec constipation et (ou) diarrhée.

L'évolution chronique est possible à la fois en l'absence d'intervention chirurgicale et après, si un fragment d'une longueur maximale de 20 mm était laissé.

Ce type d'appendicite est assez difficile à diagnostiquer. Après exclusion des autres causes, une palpation est effectuée et des tests de laboratoire sont prescrits. C'est principalement:

Si l'écoulement n'est pas accompagné d'une douleur intense, vous n'avez pas besoin de vous dépêcher pour retirer l'appendice. Le traitement par antispasmodiques et les médicaments contre la diarrhée, la constipation et d’autres symptômes est indiqué.

Si les accès de douleur sont fréquents et intolérables, il est alors préférable de supprimer le processus enflammé.

La question est ce qu'est l'appendicite et pourquoi elle survient chez de nombreux patients. Il existe plusieurs points de vue sur les causes de cette maladie. Le cours aigu de la maladie résulte de:

  • activité excessive des cellules immunitaires de l'annexe;
  • obstruction de la lumière entre l'appendice et le caecum;
  • infection par des microbes pathogènes.

Appendicite phlegmoneuse aiguë ce que c'est et pourquoi vous devez consulter immédiatement un médecin, vous devez connaître chaque adulte. Cela est dû au fait que l'appendicite phlegmoneuse aiguë est associée à une formation très rapide de pus, mais sans destruction des processus du processus. Si des mesures urgentes ne sont pas prises, le processus est compliqué par la destruction des muqueuses et la perforation de l'annexe. Un retard de plus de 24 à 48 heures peut entraîner des complications graves, voire la mort du patient.

Appendicite gangrène ce que c'est

Une appendicite suppurative aiguë peut être très rapidement compliquée par la destruction de toute inflammation des tissus environnants. Il existe une appendicite gangréneuse, à savoir que celle-ci n’est précisément comprise qu’après la suppression du processus. Si vous l'examinez attentivement, les zones nécrotiques sombres sont clairement visibles en cas de flux gangreneux sur les parois du processus. Œdème muqueux avec de vastes couches purulentes Tout mouvement imprudent provoque la rupture d'un appendice gangrené. Les conditions préalables pour cette forme de la maladie sont:

  • l'âge des enfants;
  • la vieillesse;
  • caillots sanguins;
  • lésions athérosclérotiques des artères gastro-intestinales;
  • appendicite phlegmoneuse.

Si l'opération est effectuée avant la rupture des membranes, les complications sont rares. Si vous êtes en retard avec des soins chirurgicaux, alors, après une rupture ou une auto-amputation du processus, on observe ce qui suit:

  • libération de pus et de selles dans la cavité abdominale;
  • la péritonite;
  • la septicémie, la propagation de pus dans le sang;
  • abcès multiples et étendus.

Avec de telles complications, l'état du patient se détériore à la vitesse de l'éclair. La probabilité de décès augmente.

Appendicite catarrhale qu'est-ce que c'est

Toute complication du processus inflammatoire dans le processus du caecum peut être précédée d'une appendicite simple ou catarrhale, que nous tenterons de décrire ci-dessous.

L'inflammation sous cette forme ne se produit que dans les muqueuses de l'annexe elle-même. Ça va encore superficiellement. Le symptôme le plus frappant de l'appendicite simple est la douleur. Le plus souvent long et douloureux, moins souvent - paroxystique. Il est localisé à la fois dans la partie centrale de l'abdomen près du nombril et sur le côté droit. La nature errante de la douleur est caractéristique des 6 à 7 premières heures de la maladie.

Après cela, la plupart des patients sont très douloureux dans la partie inférieure droite. Ce que l’appendicite est et pourquoi il apparaît que les médecins ne peuvent le dire qu'après l’opération. L'appendicite catarrhale résulte principalement du blocage de la lumière par des masses fécales, des adhérences et de la présence de parasites internes. Chez 90% des patients atteints de la forme catarrhale, le développement de la maladie et les complications possibles ne peuvent être arrêtés que par une intervention chirurgicale. Maintenant, il est possible de faire des méthodes laparoscopiques en épargnant et d'éviter le développement de complications. Il est important de consulter un médecin à temps.

Qu'est-ce que la péritonite dans l'appendicite?

Pour comprendre ce qu'est une péritonite dans l'appendicite, vous devez d'abord définir la péritonite elle-même. Le processus inflammatoire qui se produit dans le péritoine ou la péritonite est la péritonite.

L'inflammation se développe lorsque le contenu de l'estomac ou des intestins pénètre dans la cavité abdominale. Cela peut arriver pour diverses raisons. L'un d'eux - rupture de l'appendice.

La péritonite avec appendicite est une complication très fréquente et dangereuse. L'inflammation du péritoine après son entrée dans le processus du caecum s'accompagne de la libération d'un grand nombre de toxines. Cela est dû au fait qu’en plus des bactéries putréfactives, le pus et les matières fécales pénètrent dans le péritoine. À mesure que l'inflammation du péritoine se développe, le processus affecte le dos, puis le cerveau. Tout cela peut être accompagné d'une insuffisance rénale sévère. Les signes d'inflammation du péritoine dans l'appendicite sont:

  • état fébrile;
  • douleur abdominale;
  • paroi abdominale tendue;
  • douleur quand vous appuyez dessus;
  • soulager la douleur et le faux bien-être.

Si une péritonite est diagnostiquée sur la base de ces signes et de tests de laboratoire, la chirurgie effectuée à temps donne un bon pronostic pour la guérison. Tenu dans les 1-2 premières heures, il donne presque 100% de récupération. Si vous tirez avec l'opération pendant 2-3 jours, seulement 10% des patients ont une chance de se rétablir.

Ce qui est une appendicite et pourquoi elle apparaît très souvent devient clair après avoir étudié l’annexe supprimée et son contenu. L'étude des causes d'inflammation de l'appendice du caecum n'a pas encore été fixée. Les critiques sur ce sujet peuvent lire ou écrire votre opinion sur le forum.

http://med-q.ru/chto-takoe-appendicit-i-kak-on-vyglyadit-foto/

A quoi ressemble l'appendicite

L'inflammation aiguë de l'appendice est appelée appendicite. Elle est considérée comme une maladie extrêmement dangereuse pouvant provoquer le développement d'une péritonite et, par conséquent, être fatale. Cette maladie touche à la fois les adultes et les enfants des deux sexes, mais le diagnostic le plus souvent mentionné est confirmé chez les jeunes de 15 à 35 ans.

Les effets de l'appendicite sont éliminés exclusivement par chirurgie. Dans le même temps, afin d’éviter les complications, l’opération de suppression de l’annexe doit être effectuée dans les meilleurs délais. C’est pourquoi un patient ayant décelé les signes de cette maladie doit immédiatement appeler une équipe d’ambulances pour une hospitalisation précoce.

À propos des causes de l'appendicite

L'apparition d'une appendicite peut provoquer un excès de bactéries intestinales.

Quelle est la raison pour laquelle l'appendice peut s'enflammer? Aujourd'hui, les médecins ne peuvent toujours pas donner de réponse définitive à cette question. Cependant, il est certain que le développement de la maladie peut être déclenché par les facteurs suivants:

  • Excès de bactéries intestinales. Normalement, l'intestin humain héberge près de 3 kg de masse bactérienne active. En cas de forte augmentation du nombre de ces bactéries (ceci peut survenir à la suite d’une infection dans le corps), l’appendice devient enflammé.
  • Obstruction de la lumière de l'appendice. Normalement, cette annexe communique avec le reste de l'intestin par une lumière spéciale. Cependant, en raison du blocage de cette zone par des masses fécales, des graines et des graines de baies ou de fruits mangés la veille, ainsi que de petits corps étrangers (y compris piégés dans l'intestin par l'anus), l'appendice peut s'enflammer. Il est curieux que dans certains cas, le rétrécissement de la lumière entre les sections intestinales soit possible à la suite d'un spasme musculaire ordinaire.

A propos des stades de la maladie

Appendicite catarrhale - le stade initial de la maladie.

En règle générale, l'appendicite aiguë se produit assez rapidement, passant régulièrement par plusieurs étapes de son développement:

  • Appendicite de Catarrhal. Au stade initial de la maladie, l'appendice enflammé augmente légèrement, ce qui peut être accompagné de douleurs abdominales et de nausées intermittentes.
  • Appendicite purulente. Comme son nom l'indique, à ce stade de développement de la maladie, les parois et la cavité interne de l'appendice se couvrent de foyers purulents. Accompagné de ce processus avec une douleur aiguë dans le côté droit.
  • Appendicite phlegmoneuse. À ce stade de la maladie, l'appendice est presque complètement saturé de pus, ce qui augmente considérablement sa taille. La douleur du côté droit au cours de cette période devient presque insupportable.
  • Rupture du processus vermiforme. L'annexe éclate et son contenu se déverse dans la cavité abdominale, provoquant l'apparition d'une péritonite et d'autres complications.

Des informations détaillées sur l'appendicite aiguë peuvent être trouvées dans la vidéo:

A propos des complications courantes de l'appendicite

L'obstruction de l'intestin peut provoquer une appendicite.

L'appendicite sous forme aiguë survient souvent avec des complications. Les problèmes les plus courants accompagnant l'inflammation de l'annexe sont les suivants:

  1. Obstruction intestinale. Comme mentionné ci-dessus, la cause de l'appendicite devient souvent l'obstruction de la lumière entre l'appendice et le reste du tube digestif. Si les facteurs qui ont provoqué la maladie ne sont pas immédiatement éliminés, le risque d'un problème similaire dans d'autres parties de l'intestin et, par conséquent, le développement d'une obstruction est extrêmement élevé. Cette complication peut être diagnostiquée par ses symptômes: distension abdominale, nausée et vomissements répétés.
  2. Inflammation de la veine porte. Dans le cas où l'appendicite est déclenchée par une infection, des processus inflammatoires peuvent affecter d'autres organes du tractus gastro-intestinal. Le plus souvent, la veine porte, impliquée dans l'irrigation sanguine du foie, de la rate, de l'estomac et du pancréas, ainsi que dans la plupart des intestins, souffre d'inflammations purulentes.
  3. Péritonite (inflammation du péritoine). En cas de rupture de l'appendice, le pus qui s'y accumule se propage dans la cavité abdominale, provoquant le développement de processus inflammatoires de gravité variable. C’est la péritonite qui est à l’origine de la plupart des cas d’appendicite aiguë mortels et qui minimise les chances de guérison complète du patient.

Comment l'appendicite est-elle diagnostiquée?

La douleur abdominale peut être un signe d'appendicite.

Les symptômes du patient sont d’une importance capitale pour le diagnostic précis de l’appendicite aiguë. Lorsqu'une suspicion d'inflammation de l'appendice est suspectée, les médecins sont généralement attentifs aux plaintes des patients suivantes:

  • douleur constante dans l'abdomen, légèrement plus fortement ressentie dans le nombril, ainsi que dans le côté droit du bas (ou dans le foie, si l'appendice est haut);
  • fièvre
  • nausées ou vomissements récurrents;
  • tout symptôme d'inflammation des organes adjacents à l'annexe (maux de dos, cystite, etc.).

Pour une détermination plus précise de la source de la douleur, le médecin peut demander au patient de simuler une toux. Pour que cette méthode de diagnostic fonctionne, le patient doit s'abstenir de prendre des analgésiques immédiatement avant l'examen.

Dans ce cas, au moment de l'examen par un médecin, le patient cesse de se plaindre d'une douleur dans la cavité abdominale, cela peut être un signe avant-coureur. Souvent, le soulagement est temporaire et directement lié au fait que l'appendice du patient a déjà éclaté (c'est-à-dire que la soi-disant perforation s'est produite).

Contrairement à l'appendicite aiguë, la forme chronique de la maladie est très lente et presque asymptomatique. Les sensations douloureuses dans l'abdomen, si elles se manifestent, peuvent être qualifiées de stupides et tout à fait tolérables.

Il n'y a pas d'augmentation de température ni de vomissements. C'est en raison des difficultés dans le diagnostic de l'appendicite chronique est considérée comme une forme plus dangereuse de cette maladie. Cependant, contrairement à l'inflammation aiguë de l'annexe, dans de rares cas, cette maladie peut disparaître d'elle-même, sans intervention chirurgicale.

Nous devrions également dire quelques mots sur le diagnostic d'appendicite chez les jeunes enfants. En règle générale, il est difficile pour les enfants d’âge préscolaire de formuler correctement leurs plaintes concernant leur état de santé, ce qui complique grandement le diagnostic. À quoi les parents devraient-ils faire attention? En plus des symptômes décrits ci-dessus, l'appendicite chez l'enfant se caractérise par:

  1. comportement atypique (souvent capricieux, léthargie, apathie);
  2. perte d'appétit;
  3. posture spécifique pendant le repos ou le sommeil (genoux tirés au ventre).

Ici, vous devez faire attention au fait que l'appendicite affecte rarement les enfants de moins de 7 ans et ne survient presque jamais chez les nourrissons. Par conséquent, lorsque l'enfant détecte des symptômes compatibles avec ce diagnostic, vous ne devez pas présumer immédiatement du pire. Cependant, ce fait ne dispense pas de montrer immédiatement le bébé au médecin.

Comment donner les premiers secours lors d'une crise d'appendicite aiguë?

Au moindre signe d'appendicite aiguë devrait consulter un médecin.

Au moindre signe d'appendicite aiguë, afin d'éviter toute complication, le patient doit être vu le plus tôt possible par un médecin et hospitalisé.

Étant donné que la maladie nécessite une intervention chirurgicale urgente et l'apparition de symptômes caractéristiques, il est possible de se rendre à l'urgence. Qu'est-ce qui peut aider le patient à anticiper une brigade SMP déjà appelée?

Mettez le patient au lit et appliquez un rhume sur le côté droit. Bien entendu, le manque d'activité physique ne garantit pas la sécurité, mais minimise le risque de rupture de l'annexe.

N'utilisez pas d'analgésiques. Recevoir des médicaments appropriés peut rendre le diagnostic de la maladie beaucoup plus difficile pour les médecins. Pour la même raison, le patient devrait, peu avant l’arrivée du médecin, abandonner toute boisson ou nourriture.

Tous les remèdes qui atténuent les symptômes de la maladie doivent être utilisés avec prudence!

Les laxatifs peuvent aider à se débarrasser de la sensation de lourdeur dans les intestins, mais mèneront presque certainement à la rupture de l'appendice. Il en va de même pour le radiateur chauffant placé sur le ventre.

Comment fonctionnent les patients avec une appendicite?

L'opération de suppression de l'annexe ne prend pas plus de 40 minutes.

Comme mentionné ci-dessus, le seul traitement efficace contre l'appendicite est aujourd'hui la chirurgie pour retirer un organe enflammé. Cette procédure s'appelle apendectomie et se déroule comme suit:

  • le patient reçoit une anesthésie locale (lorsqu’on opère de jeunes enfants, pour des raisons évidentes, le choix est souvent fait en faveur d’une anesthésie générale);
  • une petite incision est faite sur le côté droit du patient;
  • à l'aide d'outils spéciaux, l'appendice est retiré de la cavité abdominale à travers l'ouverture;
  • sur une coupe les coutures sont imposées.

Normalement, la procédure de suppression de l’appendice ne prend pas plus de 40 minutes. Une autre méthode opératoire consiste à utiliser une endoscopie, c'est-à-dire à prélever un organe au moyen de plusieurs ponctions à peine perceptibles dans la cavité abdominale.

Cette approche permet au patient de récupérer plus rapidement après la procédure. En outre, après une telle intervention, le patient n'aura presque certainement plus de cicatrices chirurgicales, ce qui aura également beaucoup contribué à la vulgarisation de cette méthode.

Cependant, il faut comprendre qu'avec le stade avancé de la maladie (en particulier après la rupture d'une appendice), l'endoscopie n'est pas efficace.

Soins après chirurgie

Le retrait de l'appendicite n'est pas une opération difficile, à la suite de quoi le patient se rétablira complètement et pourra reprendre son mode de vie habituel après 2 mois. Jusque-là, il devra limiter quelque peu ses activités physiques. Cependant, le patient opéré peut se déplacer et se maintenir dans les 7 à 10 jours suivant l'intervention (en règle générale, les points de suture sont déjà retirés de la plaie).

Une mauvaise surprise pour le patient peut être un régime spécial prescrit à toutes les personnes qui ont subi une chirurgie de l'appendicite. Ainsi, dans les premières heures suivant la chirurgie, le patient devra se limiter à du thé ou de l’eau. Un peu plus tard, des bouillons et des céréales liquides seront ajoutés à son régime. Il est recommandé de manger fractionné. Des recommandations plus spécifiques sur cette question sont données aux patients par leurs médecins traitants sur une base individuelle.

http://zheludokok.ru/appenditsit/kak-vyglyadit-appenditsit.html

A quoi ressemble l'appendicite

✓ Article vérifié par un médecin

Parmi les pathologies chirurgicales aiguës nécessitant une intervention chirurgicale immédiate, les processus inflammatoires de la cavité abdominale occupent une position dominante. La cavité abdominale est un espace délimité par le péritoine situé sous le tube musculaire qui sépare la cavité thoracique de l'abdomen (diaphragme). Dans la cavité abdominale se trouvent tous les organes du tube digestif, ainsi que certains organes du pelvis et du système urinaire. L'appendicite est la maladie inflammatoire de la cavité abdominale la plus dangereuse et la plus répandue.

A quoi ressemble l'appendicite

L'appendicite est caractérisée par une inflammation catarrhale ou purulente de l'appendice du cæcum (appendice) et, en l'absence d'assistance opportune, peut provoquer une inflammation purulente des tissus du péritoine, appelée péritonite. La prévalence de l'appendicite dans la population des pays économiquement développés est d'environ 24,7%, tandis que la maladie se manifeste principalement chez les enfants âgés de 5 à 7 ans et les femmes jeunes. Dans la vieillesse, la fréquence de l'inflammation varie de 0,7 à 3,1%. Les mêmes indicateurs sont observés chez les nourrissons, ainsi que chez les enfants du groupe d'âge les plus jeunes.

Causes et facteurs de risque

L'appendicite n'est pas considérée comme une pathologie infectieuse, mais c'est précisément l'entrée de microorganismes pathogènes à la surface de l'appendice dans la condition de créer des conditions favorables pour leur activité vitale qui devient la principale cause du processus inflammatoire. Malgré cela, le traitement conservateur avec des médicaments antibactériens ne sera pas efficace en raison de la progression rapide de la maladie - du stade initial à la lésion gangréneuse de l’appendice, le traitement peut prendre moins de 48 heures.

Des infections aiguës, mais aussi des processus inflammatoires chroniques latents, tels que la pyélonéphrite ou la gastrite, peuvent provoquer une appendicite. La présence de foyers d'infection chronique dans le corps augmente le risque d'inflammation de l'appendice de près de 4 fois. Il est donc important de traiter rapidement les maladies des voies urinaires, du larynx, du nasopharynx et de l'intestin. La réorganisation opportune de la cavité buccale revêt une grande importance, car ce sont les pathologies dentaires (caries, parodontites, gingivites) qui peuvent provoquer l’entrée de bactéries pathogènes dans la circulation systémique.

Une réorganisation opportune de la bouche aide à prévenir l’appendicite

Les autres causes d'appendicite incluent:

  • blessures abdominales et interventions chirurgicales dans la cavité abdominale (chez la femme, une appendicite apparaît souvent dans les 2 à 5 ans suivant la césarienne);
  • maladies du tube digestif, accompagnées de constipation et de formes initiales d'obstruction intestinale;
  • consommation insuffisante de produits laitiers fermentés et de produits à forte teneur en fibres végétales et en cellulose (céréales et légumineuses, baies, fruits et légumes);

L'inflammation de l'appendice peut causer un manque de fibres dans le corps. La fibre est contenue dans les produits de la liste dans l'image.

Dans l'enfance, l'appendicite peut être déclenchée par une mauvaise hygiène des mains et par le non-respect des règles de traitement des fruits et des légumes. Les bactéries des mains sales pénètrent dans le tube digestif et provoquent un processus inflammatoire dans lequel d'autres sections intestinales peuvent être impliquées.

Chez les enfants, une mauvaise hygiène des mains peut provoquer une appendicite.

Faites attention! La cause de l'inflammation aiguë peut être le stress chronique. Quand une personne est nerveuse, les vaisseaux sanguins sont comprimés, ce qui entraîne une insuffisance de la circulation sanguine, une stagnation du sang et un apport sanguin insuffisant aux organes internes. Le manque d'oxygène et de nutriments conduit à une hypoxie des tissus de l'organe et à son inflammation.

Quelle est la pathologie du diagnostic par ultrasons?

Les principales méthodes de diagnostic de l'appendicite sont l'échographie (étude des organes abdominaux avec une sonde à ultrasons) et la tomodensitométrie. La tomodensitométrie est une méthode moderne et totalement indolore d’examen du corps humain, qui permet d’obtenir une image de l’organe étudié et d’évaluer les signes de possibles modifications et processus inflammatoires. Il est utilisé pour confirmer le diagnostic initial ou s’il est impossible d’établir la cause des plaintes en utilisant d’autres méthodes.

TDM abdominale

Le diagnostic par ultrasons est la méthode la plus accessible pour diagnostiquer les processus inflammatoires dans les organes abdominaux. L'échographie vous permet de voir des signes d'appendicite à presque n'importe quel stade du processus pathologique. Les modifications typiques pouvant être considérées comme les manifestations cliniques de l'appendicite comprennent les modifications de la taille et de la forme de l'organe, ainsi que des signes de circulation de fluide libre dans la cavité du processus et dans l'espace péritonéal.

Tableau Norme et inflammation: les bases du diagnostic différentiel à l'aide d'un capteur à ultrasons

http://med-explorer.ru/gastroenterologiya/simptomatika/kak-vyglyadit-appendicit.html

Appendicite: signes et symptômes, traitement, complications, photo, vidéo

L'appendicite aiguë est une pathologie commune qui provoque le plus souvent une intervention chirurgicale. Le groupe à risque pour une telle pathologie est identifié depuis assez longtemps, cependant, personne (à l'exception de ceux qui ont été retirés de l'annexe) ne peut être assuré contre le développement d'une appendicite aiguë.

On peut dire sans exagérer que la plupart des habitants de la planète connaissent les principaux symptômes d’une appendicite aiguë. Et c’est bien, car même un léger retard dans une appendicite aiguë peut avoir des conséquences graves pour la santé du patient. Une vigilance excessive ne nuit donc pas.

Avec un traitement rapide à l'hôpital, la maladie a un pronostic favorable, non seulement en termes de volume des interventions chirurgicales, mais également en termes de temps de récupération après une chirurgie pour retirer l'appendice. Dans le même temps, les méthodes modernes de suppression de l'appendicite, à l'aide d'un équipement laparoscopique, permettent non seulement d'effectuer l'opération de manière qualitative, mais également de préserver le patient d'une cicatrice apparente, ainsi que de raccourcir la période de récupération après une intervention chirurgicale.

Groupes à risque

Une appendicite peut être exacerbée quel que soit l'âge, car le groupe à risque pour la maladie est constitué des enfants à partir de 5 ans, des femmes enceintes et des adultes de 20 à 30 ans. La pathologie ne dépend pas du sexe; les hommes et les femmes sont donc exposés au même risque. Une appendicite aiguë survient très rarement chez les jeunes enfants. Cela s'explique par le fait qu'en raison de ses caractéristiques anatomiques liées à l'âge (forme d'entonnoir), l'appendicite chez les jeunes enfants se vide assez facilement et que l'appendice présente un appareil lymphoïde assez peu développé.

Plus rarement, l'appendicite aiguë se développe chez les personnes âgées, parce que l'appareil lymphoïde vieillit de façon inversée. Mais cela ne signifie pas que ces catégories de la population sont assurées contre une éventuelle exacerbation de l'appendicite. Par conséquent, si une appendicite aiguë est suspectée, les patients de tout âge doivent être soumis à un examen complet.

Causes d'appendicite aiguë chez l'adulte

Classer plusieurs raisons qui provoquent le développement d'une appendicite aiguë:

  • Le blocage des calculs fécaux de l’appendice et des particules alimentaires non digérées. L’appendice est assez étroit, fin et en même temps très mobile. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle processus en forme de ver; par conséquent, en cas de blocage du processus, il se forme une congestion du contenu, ce qui entraîne une inflammation de la paroi.
  • Pénétration de la flore intestinale pathogène ou conditionnellement pathogène (anaérobies, streptocoques, entérocoques, staphylocoques, Escherichia coli) dans le mur de l'appendice vermiforme - pliage de l'appendice et impossibilité de réaliser le processus de vidage, hyperplasie du tissu lymphoïde

Les deux causes du développement de l'appendicite aiguë sont étroitement liées, car la stagnation du contenu du processus crée des conditions idéales pour la reproduction des bactéries et leur pénétration ultérieure dans la paroi de l'annexe.

  • En médecine occidentale, il existe une cause distincte d’exacerbation de l’appendicite, c’est la pénétration dans le processus vermiforme de fuzobakterii qui provoque la nécrotisation des tissus de la paroi. Ces bactéries se caractérisent par leur capacité à provoquer très rapidement le développement de processus inflammatoires, alors qu’elles sont très sensibles à l’action des antibiotiques, ce qui entraîne la diffusion dans les pays occidentaux de la méthode de traitement conservateur de l’appendicite. Dans notre pays, la théorie fuzobactérienne de l’exacerbation de l’appendicite n’a pas encore été déduite dans une colonne distincte; par conséquent, la méthode du traitement conservateur est utilisée extrêmement rarement.
  • Maladies parasitaires et infectieuses de l'intestin - amibiase, yersiniose, tuberculose, fièvre typhoïde.
  • Les repas contenant un pourcentage élevé de protéines entraînent la formation excessive de produits de dégradation des protéines dans l'intestin, ce qui conduit au développement de processus de décomposition.
  • Constipation fréquente - le manque de vidange rapide des intestins crée les conditions nécessaires à la reproduction de bactéries pathogènes.

Une étude menée par des scientifiques espagnols sur 3 000 cas d'appendicite aiguë a révélé que près de 40% des cas étaient provoqués par l'utilisation de copeaux ou de graines grillées, le plus souvent par des patients de moins de 14 ans.

Stades de développement d'une appendicite aiguë et premiers signes de la maladie chez l'adulte

Les symptômes de l'appendicite chez l'adulte ont des manifestations qui correspondent à la progression du processus pathologique et à la cyclicité.

Stade de l'appendicite catarrhale (12 premières heures)

Le plus souvent, l'image typique de l'appendicite commence à se manifester la nuit ou le soir et se caractérise par une douleur et un inconfort dans la région de l'estomac. Très souvent, les sensations ressemblent aux manifestations de la gastrite avec une douleur sourde et non intense, caractéristique de la maladie, de sorte qu'un patient potentiel n'y attache pas beaucoup d'importance. En outre, des nausées et des vomissements simples commencent à apparaître, ce qui, selon les chercheurs, est de nature réflexe. Par conséquent, chez les patients âgés, ce symptôme a souvent un caractère subtil, ce qui, dans certains cas, conduit à un diagnostic tardif.

Après quelques heures, les sensations douloureuses se déplacent vers l'abdomen inférieur droit (à l'emplacement de l'appendice du côté droit). Dans le même temps, la nature de la douleur change - elle devient de plus en plus palpitante. Des mictions fréquentes peuvent causer de la diarrhée. Apparaît température subfébrile.

Au cours des premières 6 à 12 heures suivant l'apparition des symptômes primaires, les symptômes typiques de la maladie commencent à se développer: malaise, bouche sèche, tachycardie, faiblesse, signalant une intoxication générale du corps. Les douleurs entrent dans une phase intense et difficile à supporter. L'abdomen est toujours mou, mais douloureux avec une pression dans la partie inférieure droite. Cette étape est la plus favorable pour la chirurgie, mais dans la plupart des cas, les patients consultent leur médecin plus tard.

Stade de l'appendicite phlegmoneuse (fin des 24 premières heures)

A ce stade, les douleurs sont de nature très palpitante et localisées dans la région iliaque droite. On observe des palpitations cardiaques allant jusqu'à 90 battements par minute et une sensation constante de nausée. La température du corps est à moins de 38 ° C. Lors de l'examen de l'abdomen, il y a un décalage notable dans le processus de respiration du côté droit. La partie inférieure droite de l'abdomen devient tendue, indiquant que les tissus du péritoine sont inclus dans le processus inflammatoire. Un résultat positif à ce stade est observé pour tous les symptômes diagnostiques (Rovzinga, Bartome-Michelson, Sitkovsky, glissement), ce qui rend le diagnostic évident.

Le plus souvent, les patients tombent sur la table d'opération au stade de l'appendicite phlegmoneuse.

Stade de l'appendicite gangréneuse (2-3 jours)

A ce stade, on observe la mort des terminaisons nerveuses de l'appendice, la sensibilité est réduite - ceci est pris pour le soulagement imaginaire de la douleur. Les manifestations d'intoxication générale du corps augmentent - l'apparition de vomissements est possible, un battement de coeur rapide et prononcé apparaît. La température corporelle tombe en dessous de 36 ° C, le péristaltisme est absent, l’estomac est gonflé. À la palpation de la zone où se trouve l'annexe, le patient ressent une douleur intense.

Stade appendiculaire perforé (fin de 3 jours)

Lors de l’apparition d’un trou traversant (perforation) dans la paroi de l’appendice, le patient ressent une douleur aiguë de plus en plus intense, localisée dans la partie inférieure droite de l’abdomen. Les périodes de soulagement ne sont pas observées, les vomissements multiples apparaissent, le péristaltisme est absent, l'abdomen devient tendu et gonflé et une tachycardie sévère apparaît. Sur la langue apparaît une plaque de couleur brune au lieu de blanche. Il y a hyperthermie. À la suite de la perforation de l’appendice, un abcès local ou une péritonite purulente diffuse apparaît.

Il est important de noter que le moment de la progression de la maladie est conditionnel, l'appendicite aiguë peut être fulminante ou bien sûr cachée.

Formes atypiques d'appendicite aiguë et leurs symptômes

Dans certains cas, le tableau clinique peut être absent, mais le processus pathologique se développe dans le corps. A partir de là, plusieurs formes d'appendicite atypique se dégagent.

L'empyème est une forme assez rare de la maladie, dans laquelle il apparaît immédiatement une douleur moins intense dans la région iliaque droite et les symptômes globaux augmentent lentement. La manifestation d'intoxication (faiblesse, frissons, forte fièvre) est observée 3 à 5 jours après le début de la maladie.

Appendicite rétrocécale (représente 5-12% des cas). Il se caractérise par la prédominance de selles semi-liquides contenant du mucus, une température corporelle élevée, de légers signes d'irritation péritonéale dans les symptômes. Dans certains cas, le patient peut ne ressentir que des douleurs au bas du dos irradiant vers la cuisse droite.

L'appendicite pelvienne est caractéristique des femmes et représente 9 à 18% des cas. Accompagné de diarrhée avec du mucus, une miction altérée, une intoxication et des symptômes d'irritation péritonéale sont légers. Une douleur irradiante dans le nombril est ressentie dans le bas de l'abdomen.

L'appendicite subhépatique est caractérisée par une douleur localisée dans l'hypochondre droit.

Appendicite gauche - présente un tableau clinique classique, mais la localisation des sensations se déplace vers l'hypochondre gauche. Cette forme d'appendicite rend le diagnostic de la localisation de la douleur ambigu. Une appendicite gauche est observée dans 2 cas où une personne a une transposition d'organes internes (maladie du miroir) ou en cas d'activité excessive du caecum.

Appendicite chez les femmes enceintes. Dans la seconde moitié de la grossesse, il y a un léger signe d'irritation du péritoine, une légère réaction à la température, une douleur d'intensité modérée, localisée plus près de la zone de l'hypochondre droit.

Symptômes de l'appendicite chronique

L'appendicite chronique chez l'adulte est très rare et représente environ 1% des cas. Le symptôme de cette forme d'appendicite est une douleur périodique, qui augmente avec la marche et la toux. En cas de rechute de la forme chronique de l'appendicite, les symptômes correspondent à la forme aiguë de la maladie, tandis que la température corporelle peut rester normale ou subfébrile. Le tableau clinique est similaire à celui des maladies gynécologiques chroniques, de la cholécystite chronique, de l’ulcère peptique, de la pyélonéphrite et d’autres maladies chroniques de la cavité abdominale.

Diagnostic différentiel

Le diagnostic d'appendicite aiguë est posé au patient sur la base de:

  • données d'enquête auprès des patients;
  • données d'examen physique;
  • réaction de température;
  • analyse en laboratoire du sang (dynamique positive des leucocytes);
  • données de l'examen échographique de la cavité abdominale.

L'appendicite aiguë doit être différenciée de: pleuropneumonie, colique rénale, dyskinésie intestinale, perforation perforée d'un ulcère duodénal ou de l'estomac, pancréatite et gastroentérite. Avec une localisation atypique de l'appendice, la maladie doit être différenciée de la cholécystite, des pathologies urologiques et gynécologiques.

En cas de doute sur l'exactitude du diagnostic, le médecin peut procéder à un examen laparoscopique. La polyvalence de cette procédure de diagnostic permet, après confirmation du diagnostic, de procéder immédiatement au retrait de l’appendice (appendicectomie laparoscopique).

Traitement de l'appendicite aiguë

La tactique médicale généralement acceptée est la suppression de l'annexe. Dans les premiers stades de la maladie, une chirurgie laparoscopique est réalisée, caractérisée par son caractère peu invasif. La chirurgie abdominale est réalisée en présence de symptômes de péritonite. Dans certains cas, l'opération commence par une appendicectomie laparoscopique et se termine par une chirurgie abdominale si un processus inflammatoire dépassant les limites de l'annexe est détecté.

La période postopératoire dépend des complications postopératoires, du stade du processus pathologique, du volume de l'intervention chirurgicale et dure en moyenne 7 à 10 jours. Plus tôt le retrait de l'appendice a été effectué, plus le patient est en mesure de retrouver une vie normale. Par conséquent, au moindre soupçon d'appendicite aiguë, il n'est pas nécessaire de retarder une visite chez le médecin.

Le traitement conservateur est utilisé lorsqu'il existe des contre-indications à la chirurgie, une toxicité légère et des symptômes (extrêmement rares). Si le processus continue de progresser, l'opération est inévitable.

Dans les pays occidentaux, l’antibiothérapie par voie intraveineuse est pratiquée au début de l’appendicite. Dans notre pays, cette thérapie est utilisée dans la période postopératoire.

Complications et pronostic de l'appendicite aiguë

Les complications de l'appendicite aiguë sont les suivantes: péritonite pylefeblit et diffuse, infiltrat appendiculaire, abcès limité du péritoine.

En cas d'appendicectomie ponctuelle, le pronostic de la maladie est favorable. Si l'appendicite était compliquée d'une péritonite, la chirurgie est extensive et implique une antibiothérapie ultérieure et un drainage de la cavité abdominale. En conséquence, la période de récupération du patient augmente.

Si le patient ne demande pas les soins médicaux nécessaires, la maladie est fatale dans la plupart des cas en raison d'une intoxication aiguë du corps et d'une péritonite. Dans des cas isolés, l'appendicite peut se résoudre d'elle-même avec l'avènement d'un infiltrat inflammatoire. Cependant, un tel résultat conduit par la suite à des processus adhésifs dans la cavité abdominale et à la formation de nouveaux foyers d'inflammation.

Toute douleur aiguë dans la cavité abdominale, qui est aggravée par le mouvement ou la toux et est accompagnée d'un spasme des muscles abdominaux, de constipation ou de diarrhée, de nausées, de fièvre basse, constitue un motif pour obtenir des soins médicaux immédiats.

http://doctoroff.ru/appendicit

Appendicite et photo appendicectomie (opération d'enlèvement)

Une annexe est un processus en forme de petit sac situé dans la partie initiale du gros intestin (caecum) dans l'abdomen inférieur droit.

Les tissus lymphatiques en annexe aident les fonctions immunitaires. Un autre nom d’appendice est un processus en forme de ver. L'annexe est un refuge pour les bactéries.

Qu'est-ce que l'appendicite?

Le suffixe "-it" signifie inflammation, donc l'appendicite est une inflammation de l'annexe. L'appendicite se développe lorsque le mucus, les selles ou une combinaison de ceux-ci bloque l'ouverture de l'appendice, ce qui conduit au caecum.

Dans un espace confiné, se développent des bactéries qui infectent l’appendice muqueux. Si l'inflammation et le blocage sont suffisamment graves, le tissu de l'appendice peut mourir et même se rompre, entraînant une situation médicale d'urgence.

Qui souffre d'appendicite?

Toute personne peut développer une appendicite, mais elle est le plus souvent observée chez les personnes âgées de 10 à 30 ans. Par exemple, environ 7% des résidents développent une appendicite au cours de leur vie.

Les très jeunes enfants et les personnes âgées ont un risque accru de développer des complications de l'appendicite. Un diagnostic précoce et un traitement approprié de la maladie, en particulier chez les groupes vulnérables, sont nécessaires.

Quelles sont les complications les plus courantes de l'appendicite?

Le retard dans le diagnostic et le traitement de l'appendicite augmente le risque de complications. L'une des complications potentielles - la perforation - peut entraîner une accumulation de pus (abcès) autour de l'annexe ou un processus infectieux qui se propage dans la cavité abdominale et le pelvis (péritonite).

Il est nécessaire de procéder à une intervention chirurgicale immédiatement après le diagnostic d'appendicite. Un long délai entre le diagnostic et le traitement (chirurgie) augmente le risque de perforation. Par exemple, le risque de perforation 36 heures après l'apparition des premiers symptômes d'appendicite est de 15% ou plus.

Quelles autres complications de l'appendicite?

Parfois, l'inflammation associée à l'appendicite interfère avec le fonctionnement des fibres musculaires dans l'intestin et affecte le mouvement de son contenu.

Lorsque des liquides et des gaz s’accumulent dans la partie de l’intestin située au-dessus du site de blocage, des nausées, des vomissements et des ballonnements peuvent survenir. Dans ces cas, l'insertion d'une sonde nasogastrique - une sonde insérée par le nez et traversant l'œsophage dans l'estomac et l'intestin grêle - peut être nécessaire pour drainer le contenu qui ne peut pas passer.

Quels sont les symptômes de l'appendicite?

L'un des premiers symptômes de l'appendicite est la douleur abdominale, difficile à localiser. Les personnes atteintes d'appendicite éprouvent généralement des douleurs dans la partie centrale de l'abdomen.

Un autre symptôme précoce de l'appendicite est la perte d'appétit. Des nausées et des vomissements peuvent survenir au début de la maladie ou aux derniers stades de son développement, à la suite d'une obstruction intestinale.

Comment l'appendicite est-elle diagnostiquée?

Les médecins diagnostiquent une appendicite en fonction des symptômes du patient et des résultats d'un examen physique. Une personne avec une appendicite ne ressent généralement pas de douleur modérée ou intense lorsque le médecin appuie facilement sur le bas-ventre droit.

Un symptôme potentiel de péritonite est le symptôme de Shchetkin-Blumberg - une douleur abdominale accrue avec le retrait rapide de la main du médecin de la paroi abdominale antérieure après une pression.

Comment traite-t-on l'appendicite?

Le retrait chirurgical de l'appendice s'appelle une appendicectomie. Des antibiotiques sont prescrits au patient avec suspicion ou une appendicite confirmée avant et après l'opération.

Une appendicectomie peut être réalisée par laparoscopie, lorsque des instruments chirurgicaux spéciaux sont insérés dans l'abdomen à travers plusieurs petites incisions. Ci-dessous, l'étape est décrite étape par étape.

Appendicectomie: stade 1 sur 8

Cette image montre une annexe normale chez une patiente opérée d'une infection de son système reproducteur. Comme l’appendice ne joue aucun rôle connu, le chirurgien l’a retiré pour empêcher le développement de l’appendicite à l’avenir.

Appendicectomie: stade 2 sur 8

Afin de retirer l'appendice, le chirurgien le sépare du mésentère, qui est le tissu qui transporte le sang dans cette zone. Un courant électrique est utilisé pour cautériser les vaisseaux sanguins et empêcher le saignement avec un outil appelé pince bipolaire.

Appendicectomie: stade 3 sur 8

À l'étape suivante, le chirurgien utilise des ciseaux pour couper l'appendice du mésentère. Le chirurgien alterne la cautérisation des vaisseaux sanguins (pour éviter les saignements) et la coupe pour séparer complètement l’appendice des tissus environnants, ne laissant que sa connexion avec le gros intestin.

Appendicectomie: stade 4 de 8

À l'étape suivante, le chirurgien pique la base de l'annexe pour la bander.

Appendicectomie: stade 5 sur 8

Le chirurgien resserre la couture et se fixe à l'aide d'un nœud de pêche, qui peut être resserré davantage, mais il ne peut pas s'affaiblir.

Annexe: étape 6 de 8

Le chirurgien utilise ensuite des ciseaux pour couper le fil au-dessus du nœud.

Appendicectomie: Stade 7 sur 8

Un chirurgien avec des ciseaux coupe l'appendice au-dessus de la suture.

Appendicectomie: stade 8 sur 8

Le chirurgien et ses assistants procèdent à une dernière inspection du site d’opération pour vérifier qu’il n’ya pas de saignement.

Y a-t-il des complications et / ou des effets à long terme de l'appendicectomie?

L'infection dans le champ chirurgical est la complication la plus courante associée à l'appendicectomie. Avec une infection non sévère, une rougeur et une douleur peuvent être présentes. Un processus infectieux modérément grave peut avoir des symptômes plus graves. Les antibiotiques sont utilisés pour traiter les infections postopératoires non graves et modérées.

L'annexe joue un rôle inconnu chez les adultes et les enfants plus âgés. Le retrait de l'annexe n'est associé à aucun problème de santé grave à long terme.

Certaines études ont signalé un risque accru de développer certaines maladies après une appendicectomie. L'une de ces maladies est la maladie de Crohn, une maladie inflammatoire de l'intestin.

http://farmamir.ru/2015/10/appendicit-i-appendektomiya/

A quoi ressemble l'appendicite

L'appendicite est une inflammation de l'appendice, qui fait partie de l'intestin. Cet organe du caecum est appelé appendice.

Il remplit certaines fonctions dans le corps humain en maintenant une microflore normale et en fournissant une protection immunitaire.

Dans le cas d'appendicite chez une personne, celle-ci perd le processus du caecum par une intervention chirurgicale.

Causes du processus inflammatoire en annexe

Les maladies inflammatoires peuvent survenir pour diverses raisons. Les informations ci-dessous vous permettront de mieux comprendre cette nuance.

Les infections

Cela devrait inclure des foyers d’infections chroniques dans la bouche, la gorge, les sinus, les reins et d’autres organes.

Tous sont des sources de propagation de bactéries dans le sang, qui ont tendance à inonder toutes les parties du corps.

Le stress

Des études ont montré que les situations stressantes provoquaient également le spasme des vaisseaux sanguins et que cette pathologie entraînait à son tour une perturbation de l'apport sanguin aux organes du corps humain, provoquant leur inflammation.

Une annexe n'est pas une exception.

Dysfonctionnement de l'intestin

Quand une personne est tourmentée par la constipation, la lumière de l'appendice est obstruée par des matières fécales, qui provoquent par la suite une inflammation de l'organe.

Elle peut également être causée par une colite, une entérocolite, processus d'inflammation de l'intestin qui se propage à la région de l'annexe.

Traumatisme à l'abdomen

Les blessures dans l'abdomen provoquent souvent une inflammation de l'annexe. Il y a un spasme des vaisseaux sanguins.

Parfois, l'inflammation peut s'arrêter, l'organe commencera à fonctionner comme avant, mais les cas de progression de la maladie ne sont pas exclus.

Inflammation de l'appendice

En cas d'infection en annexe, ou en présence des raisons ci-dessus, il y a vasospasme et élimination active des cellules immunitaires.

Si ce phénomène est bref, alors l'agent traumatique peut cesser d'être affecté et l'organe retournera à son état antérieur.

Si l'influence reste la même, le processus devient le site de la formation de foyers d'inflammation.

Ils aideront à découvrir ce qui se passe réellement dans le corps si une appendicite est observée sur des images et des illustrations dans des publications médicales.

Il ressort clairement de ces matériaux qu’il existe un détachement de l’épithélium qui recouvre le processus. Tout cela provoque la formation d'ulcères.

En cas de progression du processus, l'inflammation peut se déplacer vers d'autres tissus proches de l'organe. Tout cela se termine avec de graves conséquences.

Complications après une appendicite

S'il y a une rupture de l'appendice, ainsi qu'une pénétration d'inflammation purulente dans la région de la cavité abdominale, cela signifie qu'un traitement sérieux est à prévoir.

Une autre complication grave est la péritonite, qui est comprise comme le processus inflammatoire du mésentère intestinal. S'il est inopportun de commencer son traitement, le décès n'est pas exclu.

Les complications comprennent l'abcès péri-appendiculaire, qui est une formation autour du contenu purulent de l'appendice.

La façon dont l'état du corps humain ressemble à ceci n'est pas un phénomène pour les faibles de cœur.

Avec des complications de sepsis, une contamination du sang peut survenir. L'infection se propage instantanément dans tout le corps.

C'est possible et l'inflammation de la veine porte, qui s'appelle la pyléphlébite. Dans ce cas, le pus se propage avec le courant dans tout le corps.

Symptômes de la maladie

En sachant comment l’appendicite se manifeste, une personne a la possibilité, à temps, de prévenir la menace de complications.

Les symptômes incluent:

  • La douleur Sa localisation dans le coin inférieur droit de l'abdomen. Il se développe à partir de la région de l'estomac, du nombril, puis il descend. Augmentant progressivement.
  • Vomissements et nausées.
  • Augmentation de la température corporelle pas plus de 38 degrés.
  • Diarrhée ou constipation. Cela indique que le corps a été gravement intoxiqué.
  • Le rythme cardiaque peut atteindre 80-100 battements par minute.
  • L'abdomen est très tendu et douloureux. Surtout le syndrome de la douleur se fait sentir dans le coin inférieur droit de l'abdomen.

Les auto-diagnostics ne sont pas nécessaires. La meilleure solution serait de demander l'aide d'un médecin.

Il est particulièrement important de noter que si la douleur dans l'abdomen ne cesse pas, les terminaisons nerveuses de l'annexe ne sont pas encore affectées.

Avec des complications, la douleur disparaît, car les cellules nerveuses sont fondues à partir de pus et meurent. La personne, à son tour, ressentira un soulagement, mais ce n'est pas une raison pour se réjouir.

Au contraire, de tels symptômes annoncent des complications graves, par exemple un abcès purulent ou une péritonite. Dans ce cas, sans traitement chirurgical urgent ne peut pas faire!

Symptomatologie chez la femme enceinte

Les femmes enceintes constituent l’un des groupes les plus difficiles de patients présentant des pathologies chirurgicales du péritoine.

La difficulté est due au fait que le tableau clinique est effacé en raison de la faiblesse des muscles de la cavité abdominale. L'utérus se développe et exerce une pression sur les organes.

Le principal symptôme de la femme enceinte sera "un estomac aigu". Il s'agit d'une douleur physiologique caractéristique dans ce cas. Il est donc important de connaître les signes d'inflammation de l'annexe chez les femmes occupant ce poste.

Les diagnostics doivent être effectués dans un hôpital. Par conséquent, le faire vous-même est extrêmement dangereux.

Appendicite chez les femmes enceintes

Le tableau clinique de l'appendicite chez la femme enceinte se manifeste par une douleur aiguë dont la localisation est différente de celle ressentie auparavant.

Pendant 24 heures, la douleur devient tiraillante, elle peut durer de façon continue et devenir progressivement plus forte. Un renforcement particulier est constaté lors du changement de position ou de mouvement du corps.

Aujourd'hui, il est possible de supprimer l'annexe avec l'aide de la technologie moderne. La vie de la mère et de l'enfant ne sera donc pas menacée.

Il n'y a aucun risque, à la fois au début et à 28-30 semaines. Le moyen d'éviter les complications dans ce dernier cas sera l'appel du travail précoce.

Dans ce cas, le médecin recourt à la méthode de la césarienne, permettant de sauver la vie de la mère et de l'enfant. Il est important de consulter un médecin à temps!

Diagnostic de l'appendicite

Lors de l'accueil du patient, le médecin constate les plaintes, examine, prend des analyses de sang. Visualiser l'annexe à l'aide de plusieurs méthodes.

Ceux-ci comprennent:

Affichage de l'annexe sur l'échographie

L'état normal de l'appendice ressemble à un ultrason, à un tube creux composé de plusieurs couches. Son diamètre va jusqu'à 6 mm.

En cas d'inflammation, les parois du corps deviennent plus épaisses. En conséquence, l’appendice ressemble à un tube rempli de liquide.

Il sera légèrement courbé. Dans la région de la cavité abdominale sera fluide libre, ce qui confirme le processus d'inflammation.

Une échographie aidera à déterminer le fait d'appendicite ou à le réfuter.

Affichage d'une annexe sur une tomographie par ordinateur

Grâce à la tomodensitométrie, vous pouvez obtenir une image de l'appendicite, où vous pouvez voir les complications possibles.

Cette méthode permet de photographier les organes couche par couche. Si le diagnostic d'appendicite CT n'est pas confirmé, l'étude aidera à déterminer la cause réelle de la plainte chez l'homme.

Cours de traitement

Le retrait de l'appendicite s'appelle une appendicectomie. Le traitement est effectué exclusivement à l'aide d'une intervention chirurgicale, immédiatement après le diagnostic.

L'opération implique l'utilisation d'une anesthésie générale. Elle est réalisée à l'aide d'incisions dans le cas d'une laparotomie ou de ponctions utilisant des instruments endoscopiques.

Dans certains types d'appendicite, une laparoscopie peut être réalisée. En cas de complications, il est envisagé d’ouvrir toutes les couches de la paroi abdominale.

Au cours des 12 prochaines heures, le patient doit se conformer au repos au lit, s'abstenir de manger. Il est également démontré qu'il mène une antibiothérapie.

Les infirmières changent régulièrement les drains et les pansements. À l'hôpital, une personne séjourne de 7 à 14 jours. Tout dépendra du stade de la maladie et de la présence de complications.

Plus tôt l'appendicectomie est pratiquée, plus tôt la personne retournera à son ancien mode de vie. Bien entendu, pendant la période de rééducation, il convient de suivre toutes les recommandations du médecin.

Mesures préventives

Afin de prévenir l’appendicite, de nombreuses méthodes disponibles sont utilisées, elles ne sont pas particulièrement complexes.

L'appendicite fait partie du système digestif. Pour cette raison, la première recommandation est d'établir un régime alimentaire sain.

Dans le régime alimentaire, vous devez inclure des fibres. Grâce à ses fibres, le tonus servira de nettoyant pour les parois intestinales et garantira la propreté de l'appendicite.

Il est également recommandé de manger plus de légumes, de champignons, de fruits, de légumineuses et de légumes verts. Les produits laitiers peuvent être inclus dans le régime alimentaire.

Ils contiennent des bactéries bénéfiques qui renforcent le système immunitaire. Les graines et les baies avec des noyaux doivent être consommés dans les valeurs minimales ou il est préférable de les exclure complètement. La raison pour laquelle ils peuvent obstruer l'annexe.

La constipation étant l’une des causes de l’inflammation de l’annexe du caecum, il est nécessaire de tout mettre en oeuvre pour minimiser ce phénomène désagréable.

Pour cela, il est recommandé de boire 1 cuillère à soupe 20 minutes avant de manger. eau chaude. Les experts conseillent de mener une vie saine et de bouger davantage. Cela contribuera au bon fonctionnement des organes internes.

Faites attention au régime d'alcool. Vous devez boire 1,5 litre d'eau par jour, plus d'infusions aux herbes et de décoctions. L'eau non seulement nettoie parfaitement les intestins, mais rajeunit également notre corps.

Appendicite traitement appendicite

En général, les prévisions sont favorables, mais si vous demandez l'aide d'un médecin à temps. Si vous faites cela, alors les complications après la chirurgie pourraient ne pas être.

Si le traitement de l'appendicite aura lieu à un stade ultérieur, la péritonite ou la transition de l'inflammation vers d'autres organes n'est pas exclue.

Dans ce cas, la personne est exposée à un danger mortel, ce qui indique le caractère négatif des prévisions pour l'avenir.

L'important est la rapidité de l'examen par le médecin et les qualifications du chirurgien, l'équipement de la salle d'opération.

http://jeludokbolit.ru/appendicit/kak-vyglyadit-appendicit.html

Publications De Pancréatite