Fèces sur les oeufs de protozoaires et d'helminthes

Dans le monde moderne, environ 4 milliards de personnes sont infectées par diverses maladies parasitaires. La plupart des parasites se trouvent dans le tractus gastro-intestinal, et le moyen le plus simple et le plus efficace de diagnostiquer les infections à helminthes est l'analyse des matières fécales. L'étude se déroule au microscope et permet de détecter des traces de parasites (vers, larves, œufs et parties du corps) ou de conclure à leur absence.

L'analyse révèle également une infection par des microorganismes pathogènes. L'étude des matières fécales est réalisée avec des troubles intestinaux afin d'exclure la présence de parasites et est incluse dans la liste des tests obligatoires lors de l'examen préventif de l'enfant.

Analyse des matières fécales sur les œufs de vers

En conséquence, des helminthes sont détectés - des vers parasites, provoquant un certain nombre de maladies appelées infections à helminthes. Trois types de vers parasitent les organes internes de l'homme:

  • vers ronds ou nématodes (Rishta, Ascaris, Trichinella);
  • douves ou trématodes (douves du foie, schistosomes, douves lancéolées);
  • ténias ou cestodes (Fasciolopsis, porc et tsepny bovine).

L'infection par les vers se produit par le biais de mains non lavées, d'aliments contaminés, d'eau, au contact de personnes infectées et d'animaux domestiques. Les symptômes de la maladie peuvent être des troubles du système digestif, des allergies, une perte de poids, une léthargie, une anémie, un affaiblissement du système immunitaire. Vaincre les parasites peut entraîner des maladies virales et infectieuses fréquentes chez l’enfant.

Pour obtenir le résultat final, il est nécessaire d'effectuer 3-4 études sur la présence de vers avec un intervalle de plusieurs jours et d'observer toutes les conditions pour une collecte correcte du matériel. Dans les selles d'une personne en bonne santé, aucun signe de parasites ne sera détecté.

Analyse des matières fécales pour le plus simple

Dans le cas d'une réponse positive sous forme de résultats, déchiffrez exactement quels micro-organismes pathogènes ont été trouvés. Les plus dangereux sont les protozoaires suivants (ressemblant à des organismes unicellulaires, visibles uniquement au microscope):

  • Amibe dysentérique (provoque une inflammation du gros intestin, affecte parfois le foie et d'autres organes).
  • Lamblia (les produits de son activité vitale provoquent des flatulences et des diarrhées).
  • Balantidia (peut entraîner une inflammation ulcéreuse de l'intestin, rarement mortelle).

Les protozoaires pathogènes pénètrent dans l'organisme par contact avec le vecteur, ainsi que des produits contaminés ou de l'eau. Dans les selles d'une personne en bonne santé ne sont pas détectés.

Préparation à l'analyse des œufs et des protozoaires des vers

Il n'y a pas de manipulations spéciales avant l'examen. Il est nécessaire de cesser de manger et de limiter la consommation de liquide 8 à 9 heures avant la collecte des analyses. Vous avez également besoin de 2 à 3 jours pour cesser de prendre des laxatifs et d'utiliser des lavement.

Les excréments doivent être collectés dans un récipient stérile. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un petit pot en verre ou en plastique (comme pour les aliments pour bébés), mais il doit d'abord être soigneusement lavé et lavé à l'eau bouillante. Ou il peut être acheté dans n'importe quelle pharmacie. Les récipients de pharmacie sont très pratiques, ils sont déjà stériles et une cuillère spéciale est fixée à leur couvercle pour faciliter la collecte du matériel. Une feuille avec le nom de famille, les initiales et la date de prise du matériel doit être fixée au conteneur.

Collecte des excréments sur les œufs et les protozoaires des vers

  • l'urine doit être urinée avant de collecter les matières fécales, car la pénétration de l'urine peut altérer considérablement les résultats;
  • La défécation s'effectue dans un récipient sec et propre ou peut être versée dans la trousse de toilette ou le film.
  • de la masse résultante, vous devez prendre environ 1 cuillère à soupe;
  • les matières fécales doivent être prélevées en petites portions à différents endroits (extérieur, intérieur);
  • Le matériel est recueilli dans un bocal, fermé avec un couvercle et livré à la clinique le plus tôt possible pour examen.

Collecte d'excréments sur des oeufs de vers et des protozoaires chez un enfant

La question «Comment faire une analyse des matières fécales?» Peut poser certaines difficultés aux parents qui ont des enfants jusqu'à un an, car la collecte de matériel a ses propres caractéristiques. Il est donc nécessaire de respecter plusieurs règles:

  • Il est nécessaire de mettre le bébé sur une couche propre ou une toile cirée, pour lui faire un massage circulaire du ventre afin de stimuler les mouvements de l'intestin. Vous pouvez mettre un enfant sur le ventre. S'il n'y a toujours pas de selles, vous pouvez utiliser le tube de ventilation. L'utilisation de lavements ou de laxatifs n'est pas recommandée.
  • La collecte des matières fécales des couches jetables n’est pas souhaitable, mais s’il n’ya pas d’autre issue, vous devez collecter uniquement une couche qui ne concerne pas la couche. Et assurez-vous que l'urine n'entre pas dans les excréments de l'enfant.
  • Les selles liquides sont plus faciles à prendre avec une toile cirée réutilisable ou avec un urinoir.
  • Il est plus facile de prendre le matériel d'un enfant plus âgé. Pour cela, vous pouvez utiliser le pot. Il devrait être lavé et traité avec de l'eau bouillante. Un traitement avec des détergents agressifs n'en vaut pas la peine.

Stockage des matières fécales pour l'analyse sur les œufs de vers

Le matériel collecté doit être correctement stocké dans un endroit frais pendant 12 heures à une température de +4 à + 8 ° C dans un récipient fermé. Mais n'oubliez pas que le stockage peut affecter négativement les résultats de la recherche. Idéalement, il devrait être pris à l'étude au plus tard une heure après la collecte.

Stockage des matières fécales pour analyse sur le plus simple

Pour la détermination des micro-organismes vivants, l’analyse doit être effectuée au plus tard 15 à 20 minutes après le prélèvement. Les kystes vivent plus longtemps et peuvent donc être détectés même après quelques heures, mais au plus tard 24 heures plus tard. Conservez le matériel collecté dans un endroit frais dans un récipient hermétiquement fermé.

Raclage de l'entérobiose

Le type d'helminthes le plus courant qui parasite une personne est l'oxyurose. Ce sont de petits vers nématodes de 5 à 10 mm de long. Ils affectent le caecum, l'intestin grêle inférieur et le gros intestin supérieur. Pendant le sommeil humain, les femelles parasites rampent dans l'anus et pondent des œufs dans les plis de la peau (ressemblant à des points jaune blanchâtre), puis meurent.

L'infection par une aubergine s'appelle une entérobiose. Elle se caractérise par des troubles intestinaux et des démangeaisons autour de l'anus. Des réactions allergiques sont également possibles. Dans le même temps dans l'intestin peut vivre d'une dizaine à plusieurs milliers d'individus. L’infection par les vers se produit avec les mains sales et au contact d’une entérobiase malade.

L'analyse des selles n'est pas suffisante pour détecter les oxyures, la fiabilité n'est que de 10 à 15%. Par conséquent, pour le diagnostic de l'entérobiose est faite grattage de l'anus. La probabilité de trouver des œufs d'oxyures en utilisant cette méthode de recherche est d'environ 50%. Normalement, chez une personne en bonne santé, le résultat de l'analyse devrait être négatif.

Préparation au raclage sur l'entérobiose

Aucune préparation spéciale pour l'enquête n'est requise. Le raclage est effectué le matin immédiatement après le sommeil et la condition principale est de ne pas effectuer d’application d’eau dans la région génitale ni de déféquer, cela augmentera la fiabilité des résultats. La contre-indication peut être un traumatisme de la peau recouvrant l'anus.

Etant donné qu'il est souhaitable de livrer le matériel à l'étude dans les deux heures, il est préférable d'emporter la clôture dans un hôpital ou un laboratoire spécialisé.

Raclage pour l'entérobiose

Il y a trois façons de collecter une analyse:

  • gratter le bâton dans un récipient stérile;
  • grattant le verre avec une spatule;
  • grattant le verre avec du ruban adhésif.

Dans le premier cas, la pharmacie doit acheter un tube en plastique stérile avec un capuchon, un long bâton spécial avec du coton à la fin et de la glycérine ou une solution saline. Mouillez le bâtonnet dans la solution en poussant les fesses et en effectuant quelques coups autour de l'anus en appuyant doucement. Le matériel collecté est placé dans un tube à essai.

Dans le second cas, à l'aide d'une spatule stérile, grattez les plis de la peau et transférez-les sur le verre, qui est transféré pour analyse.

Dans le troisième cas, déconnectez le ruban adhésif du verre en essayant de ne pas le toucher ni le verre. Pendant quelques secondes, appliquez le ruban adhésif sur les plis de l'anus et les zones environnantes. Puis collez-le afin qu'il ne forme pas de bulles.

Si vous grattez chez vous l’entérobiose, vous pouvez utiliser du scotch et un verre stérile. Pour le transport, la lame doit être placée dans un récipient stérile.

Si, lors de la collecte de l'analyse, des oxyures adultes sont trouvés (ils ressemblent à de petits vers blancs), ils sont alors plongés dans une solution à 75% d'alcool et envoyés à la recherche.

Stockage de matériel pour l'analyse de l'entérobiose

Le matériel collecté doit être livré à l’étude dans un délai de deux heures. Cela permettra d'effectuer une analyse qualitative et d'obtenir les résultats corrects. En cas de retard, il peut être stocké dans un endroit frais dans un conteneur pendant 8 heures maximum. Dans ce cas, l'efficacité de l'analyse diminue nettement.

Le résultat de l'analyse des matières fécales

L'analyse des matières fécales pour les œufs de vers et de protozoaires est préparée entre 1 et 6 jours. Normalement, le résultat devrait être négatif. Un résultat positif indique la présence d'helminthes et de protozoaires, et contient également une transcription de leurs types.

Le grattage contre l’entérobiose est préparé en une journée. Le résultat sera soit positif, soit négatif.

Lors des tests, il ne faut pas oublier qu’il n’ya pas de faux positifs, et un résultat négatif ne vous garantit pas l’absence de vers, et vous devez répéter l’étude.

Les helminthes et les protozoaires sont des parasites très dangereux qui peuvent toucher presque tout le corps humain. Si le temps ne permet pas de diagnostiquer la défaite du corps, les conséquences peuvent être très graves, voire mortelles. Mais sans l'étude des matières fécales et du sang humain, l'établissement exact du parasite est impossible, et le traitement sera alors inefficace et il sera capable d'empoisonner le corps, entraînant des maladies chroniques.

http://1parazit.ru/other/kak-sdavat-analiz-kala.html

Analyse des matières fécales sur les helminthes et les protozoaires

Publié: Avril 26, 2016 à 15:26

Le danger d'être infecté par des parasites est toujours. Ils nous attendent littéralement à chaque tournant. Les œufs et les larves d'helminthes peuvent pénétrer dans le corps humain avec de l'eau, de la poussière, des mains non lavées, des légumes et des fruits, et parfois même à travers la peau, en marchant sans chaussures. Par conséquent, vous devez toujours rester prudent à cet égard et ne pas perdre votre vigilance.

Différents types de parasites pouvant "vivre" dans le corps humain provoquent différents symptômes, qui dépendent de l'emplacement des parasites dans le corps, de leur nombre et du statut immunitaire des personnes infectées. Néanmoins, il existe un certain nombre de symptômes communs des vers. C'est une fièvre, une éruption cutanée sur le type d'urticaire allergique, un gonflement du visage, une constipation ou une diarrhée, une perte d'appétit, une fatigue, une pâleur, une somnolence. Si ces symptômes apparaissent, il s'agit alors d'une raison sérieuse de consulter rapidement un médecin. Celui-ci doit alors commander des études pour confirmer ou infirmer le diagnostic d'helminthiose.

Indications pour la recherche sur les helminthes

Les indications pour l'examen des helminthiases sont diverses et non spécifiques:

  • fatigue, irritabilité, sommeil agité, grincements de dents pendant le sommeil (surtout chez les enfants);
  • démangeaisons dans l'anus et le périnée;
  • inflammation des organes génitaux chez les filles et les femmes (vulvovaginite), infections fréquentes des voies urinaires (cystite chronique);
  • retard de croissance et prise de poids chez les enfants, chez les adultes - perte de poids;
  • diverses éruptions cutanées de cause peu claire;
  • troubles de l'indigestion comme la diarrhée ou la constipation;
  • fièvre.

En cas de détection de ces symptômes, un examen général est prescrit (tests de sang et d'urine) ainsi que des études spécifiques permettant d'identifier les helminthes, leurs œufs et leurs larves.

Les méthodes d'étude des infections à helminthes peuvent être divisées en directes et indirectes. Direct - vous permet d'identifier les parasites ou leurs particules, œufs, larves. C’est d’abord l’analyse des matières fécales. L'urine, la bile, le jus duodénal, les expectorations, le sang et les débris de la région périanale peuvent également être utilisés pour la recherche sur les helminthes. Indirect (indirect) - identifie les changements survenant dans le corps humain à la suite d'une infection. Ce sont des tests sanguins, des rayons X, des ultrasons et des tests immunologiques.

À leur tour, les méthodes directes sont divisées en macrohelmintoscopique et microhelmintoscopique. Les études macrohélminthiques permettent d'identifier les parasites et leurs parties (segments, scolex). Avec leur aide, vous pouvez détecter des vers tels que l'entérobiose (oxyures), le ténioz (ver solitaire du porc), les vers ronds. Une partie du parasite dans cette étude est visible à l'œil nu. Les études microgelmintoscopiques - la coproovoscopie - révèlent des œufs et des larves de parasites. Le nombre d'œufs d'helminthes dans les matières fécales peut être évalué en fonction du degré d'infestation du corps par les parasites.

L'étude des matières fécales sur les œufs d'helminthes

Le plus couramment utilisé dans la pratique et simple est l’analyse des matières fécales sur les œufs d’helminthes, ce qui aidera à détecter les types de vers les plus courants - les vers ronds, les oxyures et les protozoaires (amibes, Giardia).

Dans la pratique clinique quotidienne, la coproovoscopie est principalement utilisée. Il consiste à préparer un frottis à partir de selles fraîches ou un grattage de la région anale avec une étude plus approfondie de sa composition au microscope. L’étude est peu coûteuse, simple, mais dangereuse pour la possibilité d’infection du personnel de laboratoire. De plus, il n’est pas informatif. Les œufs de vers ne sont pas toujours attribués, mais ils peuvent être non fertilisés, modifiés et à divers stades de développement pendant certaines périodes, en fonction du stade de reproduction. Pour les détecter, vous devez capturer le moment exact où les parasites se multiplient, ce qui n’est pas toujours possible. Par exemple, les oxyures (entérobiase) pondent activement des œufs la nuit, sortent de l'anus à quatre pattes et grattent à des fins d'analyse, pendant la journée. Ces facteurs compliquent l'interprétation correcte de l'analyse.

Examen histologique des matières fécales sur les œufs d'helminthes

L'examen histologique en laboratoire des selles pour détecter la présence de vers se fait de manière plus précise et plus informative. Cette analyse présente des avantages, car elle permet d'analyser et d'analyser en profondeur les échantillons de selles à différents niveaux, et vous permet d'appliquer différentes couleurs pour identifier le type d'infection. La méthode informative vous permet de détecter l’infection par des vers par des fragments de parasites, des œufs et la cuticule des larves. Lors de l'utilisation de cette méthode, le personnel de laboratoire ne court aucun risque d'infection. Contrairement aux frottis frais, les préparations histologiques peuvent être conservées longtemps et l'efficacité du traitement par des médicaments antihelminthiques peut être évaluée. Mais cette méthode de recherche sur les helminthes est inaccessible en raison de son coût relativement élevé et de sa complexité.

Études sérologiques sur les helminthiases

Le diagnostic sérologique des helminthes (ELISA, PCR) gagne en popularité. Ces tests reposent sur la détection des anticorps anti-parasites ou de leur ADN dans le sang. Ces méthodes de recherche sur les vers garantissent une grande précision, sont simples à mettre en œuvre et en même temps, elles sont relativement bon marché.

Les examens cliniques généraux peuvent également aider au diagnostic. Par exemple, en cas d'invasion helminthique dans le test sanguin général, une diminution de l'hémoglobine, une augmentation du nombre d'éosinophiles peuvent être détectées. En outre, les vers et les protozoaires peuvent être détectés en soumettant une analyse de dysbactériose.

Comment faire passer les excréments sur les œufs d'helminthes?

Excréments pour la recherche recueillis dans une vaisselle propre et sèche. Avant d'examiner les matières fécales sur les œufs d'helminthes et les protozoaires, vous ne devez pas prendre d'antibiotiques ni de médicaments pour assouplir les selles pendant 2 semaines. Pour l'analyse du matériel le plus simple doit être frais, recueilli au plus tard 20 minutes avant l'étude. Cette analyse doit être répétée cinq fois à des intervalles de 2 jours.

Pour l'analyse des œufs d'helminthes, les matières fécales doivent également être collectées dans une vaisselle propre et sèche. Examinez-le au plus tôt un jour.

Les plus simples sont des organismes unicellulaires qui parasitent l'intestin humain et provoquent diverses maladies. L'infection se produit par l'eau contaminée, la nourriture, les articles ménagers, les mains sales.

Les protozoaires principaux et les plus importants qui causent des maladies chez l'homme sont la Giardia, la dysenterie, l'amibe et les balantidia.

Giardia (Lamblia intestinalis) - parasite principalement l’intestin grêle et la vésicule biliaire, provoquant une maladie telle que la giardiase. La principale source d'infection est une personne infectée par la giardiase (y compris les porteurs asymptomatiques), ainsi que par des animaux domestiques - chiens, chats, cobayes.

La maladie touche le plus souvent les enfants de 1 à 4 ans. Elle survient sous une forme particulièrement sévère et s'accompagne d'une perte de poids importante.

Les symptômes de la giardiase sont le plus souvent des ballonnements et des grondements dans l'abdomen, une flatulence accrue, des selles fréquentes (jusqu'à dix fois par jour), liquides, jaunâtres et mousseuses, avec une odeur désagréable, une perte d'appétit et des vomissements. Parfois, il y a des éruptions cutanées en pointillés roses, une légère augmentation de la température corporelle. En raison de la violation de l'absorption des graisses augmente leur concentration dans les fèces.

Si la maladie n'est pas traitée, elle peut se transformer en une forme chronique qui se manifeste par une pâleur de la peau (en particulier du visage et du nez), des symptômes de dyskinésie biliaire (douleur à l'hypochondre droit, nausées, vomissements, troubles du sommeil, appétit, faiblesse affective et physique), la survenue de réactions allergiques (prurit, dermatite atopique, asthme bronchique, rhinite, arthrite, blépharite, conjonctivite, etc.), névrose.

Les complications de la giardiase sont la dysbactériose et la fermentopathie secondaire de l'intestin (déficit en enzymes digestives, dû à une infection antérieure).

Amibe dysentérique (Entamoeba Histolytica) - infecte le gros intestin et provoque l'amibiase. La période d'incubation dure d'une semaine à trois mois. Les premiers symptômes de la maladie sont une faiblesse, des maux de tête, des douleurs abdominales, une diarrhée mélangée à du mucus et du sang, une fièvre peu élevée. Si la maladie n'est pas traitée, elle devient chronique.

La dysenterie ameba se manifeste dans l’intestin sous deux formes: tissulaire et luminale. Forme de tissu - parasite dans le tissu de la membrane muqueuse du gros intestin et provoque une ulcération de ses parois. Cette forme d'amibe des intestins peut pénétrer dans le foie, les poumons, le cerveau et d'autres organes avec le sang, provoquant des abcès (inflammations purulentes) qui, si rien n'est fait, peuvent aboutir à la mort.

La forme de lumière de l'amibe est localisée dans la lumière des sections supérieures du gros intestin et se retrouve chez les patients atteints d'amibiase chronique, porteurs de la maladie, ainsi que chez les patients en convalescence après une amibiase aiguë.

Les complications de l'amibiase peuvent être une perforation intestinale, entraînant une péritonite et un abcès de la cavité abdominale, un saignement intestinal, un prolapsus de la muqueuse rectale, une amibe (croissance tumorale de la paroi du gros intestin).

Balantidia (Balantidium coli) - affecte la membrane muqueuse du gros intestin, provoquant des processus inflammatoires et ulcératifs de gravité variable.

Les symptômes de la maladie sont les suivants: douleur abdominale, diarrhée avec du mucus et du sang, vomissements, maux de tête, sensibilité et foie hypertrophié, régularité de la langue, perte de poids. Si la maladie est grave, la mort est possible.

Les helminthes (vers) sont des vers parasites qui infectent le tube digestif inférieur, provoquant un groupe de maladies appelées helminthiases. La source d'infection est l'eau sale, la nourriture, les mains non lavées.

Il y a 2 stades de la maladie - aigu et chronique. La phase aiguë dure généralement de 1 à 4 mois et s'accompagne de symptômes tels qu'une réaction allergique générale (éruptions cutanées et enflures de la peau, malaise général, etc.), de la fièvre, des douleurs musculaires et articulaires et des lésions pulmonaires (asthme, bronchite, etc.). trachéite, etc.), des troubles du tractus gastro-intestinal, notamment des selles molles avec des impuretés pathologiques (mucus, sang), une augmentation de la taille du foie et (ou) de la rate.

Le stade chronique peut durer de quelques mois à plusieurs années et se caractérise par une intoxication corporelle, une faiblesse, une léthargie, une perte d'appétit, une anémie (anémie), une augmentation périodique de la température corporelle (jusqu'à 38 ° C), des selles bouleversées, une intolérance à certains aliments. Comme les helminthes absorbent les nutriments de l'intestin de l'hôte, cela entraîne des troubles métaboliques, des carences en vitamines, minéraux, acides aminés et autres nutriments. Il en résulte une diminution de l'immunité, qui est la cause de maladies virales et infectieuses fréquentes.

Cette analyse est nécessaire pour le diagnostic opportun des infections parasitaires et la désignation d'un traitement approprié.

L'analyse détermine la présence d'oeufs de protozoaires et d'helminthes dans les matières fécales.

Il s'agit d'un examen microscopique des matières fécales ayant pour but d'identifier les œufs d'helminthes (vers). L'analyse permet de diagnostiquer les helminthiases les plus courantes, telles que l'ascaridiase, l'ankylostome, la nécatoriose, etc.

Synonymes russes

Analyse des selles pour les protozoaires, les oeufs de vers.

Synonymes anglais

Examen des ovules et des parasites, OP, PRO Tabouret, œufs d'helminthes.

Méthode de recherche

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Une chaise (parfois plusieurs portions, collectées à des jours différents).

Comment se préparer à l'étude?

Exclure l'utilisation de laxatifs, l'introduction de suppositoires rectaux, d'huiles, limiter la consommation de médicaments qui affectent la motilité intestinale (belladone, pilocarpine, etc.) et la couleur des matières fécales (fer, bismuth, sulfate de baryum) pendant 72 heures avant de les déposer.

Informations générales sur l'étude

L'analyse des matières fécales sur les œufs d'helminthes est une étude microscopique utilisée pour détecter les parasites qui infectent le tube digestif inférieur, à partir duquel ils pénètrent dans les selles.

Un frottis mince de selles est fait sur la lame, qui est ensuite colorée, après quoi les parasites et / ou leurs œufs peuvent être détectés et déterminés au microscope par un technicien de laboratoire qualifié.

Il y a beaucoup de parasites qui peuvent infecter les humains. Chaque type a un cycle de vie spécifique, un processus de maturation et peut vivre à la fois dans un ou plusieurs hôtes. Certains, avant d’infecter une personne, passent une partie de leur vie dans des hôtes intermédiaires, tels que des moutons, des vaches et des escargots. La plupart ont plus d'une forme de développement, certaines ont une phase larvaire intermédiaire entre l'œuf et la forme mature. Les œufs peuvent exister pendant un certain temps dans l'environnement en dehors de l'hôte et conserver la possibilité d'être infectés.

La plupart des gens sont infectés par la nourriture. Les œufs et les parasites sont excrétés dans les selles d'une personne ou d'un animal infecté et peuvent ensuite pénétrer dans l'eau ou dans les aliments.

Les infections parasitaires sont particulièrement dangereuses pour certains groupes de personnes: enfants, personnes âgées, patients dont le système immunitaire est affaibli, par exemple, infectés par le VIH. En eux, une infection parasitaire peut entraîner de graves complications.

Les signes les plus courants d'infection parasitaire sont les suivants: diarrhée prolongée, sang et mucus dans les selles, douleurs abdominales et nausées. Certains ont des maux de tête et de la fièvre, d'autres peuvent avoir peu ou pas de symptômes. Une diarrhée de plus de plusieurs jours menace de perte de poids, de déshydratation et de déséquilibre électrolytique.

Probabilité d'infection particulièrement élevée chez ceux qui se rendent dans les pays en développement, où le climat chaud et le système de traitement de l'eau de boisson sont inefficaces. Il y a beaucoup de vers qui peuvent toucher le tube digestif et d'autres parties du corps: les ankylostomes, les trématodes, les vers ronds, les vers plats, les oxyures, les trichinelles, les douves du chat ne sont que quelques-uns d'entre eux. Les touristes sont généralement infectés en mangeant des aliments contenant des œufs de parasites, mais certains parasites peuvent pénétrer dans la peau, notamment à travers les pieds, quand une personne marche pieds nus.

À quoi sert la recherche?

  • Déterminer la cause de la diarrhée prolongée - déterminer s'il existe des parasites dans le tube digestif inférieur et, le cas échéant, les identifier. Comme il existe de nombreuses autres causes de diarrhée, ce test est souvent associé à d’autres tests, tels que la culture de selles, qui permettent de détecter la bactérie dans les selles.
  • Surveiller l'efficacité du traitement antiparasitaire.

Quand une étude est-elle prévue?

  • Si une personne a récemment consommé de l’eau de ruisseau ou de lac, a contacté les personnes infectées par des parasites et s’est rendue dans des pays en développement.
  • Dans le cas d’une infection parasitaire diagnostiquée - surveiller l’efficacité du traitement.
  • Si vous pensez qu'une personne a pris de l'eau ou des aliments contaminés, des symptômes tels que:
    • diarrhée prolongée;
    • douleur abdominale
    • nausée, vomissements,
    • sang, mucus dans les selles.
http://parazit24.me/diagnostika/simptomy/analiz-kala-na-gelminty-i-prostejshie.html

Analyse des matières fécales pour les vers et les protozoaires invitro

Analyse des matières fécales sur les vers et les protozoaires: comment passer

Pour se débarrasser des parasites, nos lecteurs utilisent avec succès Intoxic. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

L'analyse des matières fécales sur les œufs d'helminthes est une méthode de diagnostic fréquemment utilisée et efficace, qui permet de déterminer les types de parasites les plus simples du corps humain.

Cette étude vous permet d'identifier les œufs de divers types de vers qui affectent les organes et les tissus de l'hôte.

Le plus souvent chez l'homme, il y a des protozoaires: les vers ronds et les oxyures. Les symptômes de leur parasitisme sont les suivants:

  • perte de poids;
  • démangeaisons dans la région anale;
  • plus pâle que la peau;
  • affaiblir les défenses du corps;
  • la diarrhée;
  • manifestations allergiques, éruptions cutanées;
  • la constipation;
  • l'insomnie;
  • maux de tête;
  • inconfort dans la zone épigastrique.

Pour détecter une ascariose, une entérobiose et d'autres infections à helminthes, il est nécessaire de passer des excréments à des fins de recherche, ce qui est fait dans les cas suivants:

  1. examen médical;
  2. présence de signes d'invasion helminthique;
  3. inscription à l'école maternelle ou à l'école;
  4. obtenir de l'aide ou des livres de médecine dans la piscine;
  5. placement du patient pour traitement à l'hôpital.

Préparation et livraison de l'analyse

Pour que les résultats du diagnostic soient aussi efficaces que possible, le patient doit suivre certaines règles. Donc, 7 jours avant l’étude, il est nécessaire d’arrêter de prendre des médicaments antibactériens, conducteurs et antiparasitaires, y compris de l’huile de ricin ou de l’huile minérale.

Si une irrigoscopie a été prescrite (inspection du gros intestin), cette procédure peut être effectuée au plus tard 14 jours avant la prise des selles et non des helminthes.

Il est à noter que le pot contenant le biomatériau ne peut pas être conservé au réfrigérateur à une température positive de 4 à 8 degrés pendant plus de huit heures.

Pour tester les matières fécales pour les types les plus simples de vers environ 2 c. À thé. Les matières fécales doivent être placées dans un petit récipient propre et sec et refermées avec un couvercle. Et il est préférable de collecter du matériel provenant de différentes parties des excréments.

Pour obtenir une réponse précise, le biomatériau doit être collecté au plus tard une demi-heure après la défécation. Un pot de selles doit être immédiatement renvoyé au laboratoire.

Il convient de noter qu’avec un seul examen des matières fécales, il n’est pas toujours possible d’identifier les œufs ou les ascaris, même s’ils sont parasitaires chez l’homme. Par conséquent, les tests doivent être pris 3 à 6 fois de suite avec une fréquence de 1 à 2 jours.

Comment se gratter pour la présence de l'entérobiase

Avant de prendre des tests qui aideront à déterminer les types de vers les plus simples du corps, vous devez suivre certaines règles. Donc, vous ne pouvez pas laver la zone externe de l'anus. Pour rendre l’étude aussi efficace que possible, il n’est pas recommandé de vider les intestins avant sa réalisation.

Une telle analyse peut être effectuée dans le laboratoire de l’hôpital, de la clinique ou à l’aide d’une clôture à la maison. Cependant, des gants doivent être portés avant de prendre le raclage.

Pour l’analyse de l’entérobiose, il est préférable d’utiliser un tube à essai avec un capuchon et un long bâton à l’intérieur. En même temps, l'extrémité du bâtonnet doit être enveloppée d'un coton-tige, puis imprégnée d'eau distillée, d'une solution saline ou de glycérine.

Procédure de grattage:

  • En portant des gants, ouvrez le récipient et prenez un coton-tige. Ensuite, vous devez pousser les fesses et faire un grattage (maintenez le noyau avec du coton sur la zone autour de l'anus).
  • Un coton-tige avec biomatériau doit être soigneusement placé à nouveau dans un pot, sans toucher ses parois.
  • Le conteneur doit être bien fermé avec un couvercle.
  • Le matériel de test doit être livré le plus rapidement possible au centre médical afin que l'étude soit aussi efficace que possible.

En outre, les espèces les plus simples du corps humain peuvent être trouvées d'une autre manière. On utilise à cet effet une lame de verre sur laquelle est apposé un ruban adhésif spécial.

Mais il est important de suivre la procédure correctement: l’autocollant doit être décollé de la diapositive et fixé quelques secondes sur la région autour de l’anus, à part les fesses. Après que la bande est à nouveau attachée au verre, et le matériel est pris à l'étude dans le laboratoire.

Il existe une règle importante: lors de la collecte du biomatériau, personne ne peut toucher le verre ou le ruban adhésif avec quoi que ce soit. De plus, il est déconseillé de ranger le grattage au réfrigérateur, car cela affecterait le contenu en informations des analyses.

Et avec les symptômes intenses des helminthiases (réactions allergiques, douleurs abdominales, nausées, démangeaisons dans la région anale), vous devez effectuer l'analyse au moins deux fois pour clarifier le diagnostic.

Méthode Kato

Cette procédure de diagnostic est une étude microhelminthologique. Avec son aide, vous pouvez identifier les œufs de vers dans un épais frottis de matières fécales. Il est clarifié à la glycérine et teinté de vert malachite.

Au cours de la procédure, un mélange de Kato est utilisé, comprenant:

  1. glycérol (500 g);
  2. 3% de vert malachite (6 ml);
  3. Solution de phénol à 6% (500 ml).

En cours de recherche, des plaques de couverture en cellophane sont utilisées.

L'analyse selon la méthode Kato est effectuée comme suit: une petite quantité de biomatériau est appliquée sur la lame de verre, qui est recouverte d'une plaque et d'un bouchon en caoutchouc afin que les matières fécales soient réparties uniformément sur la plaque.

Frottis laisser pendant 35 minutes à la température ambiante jusqu'à ce qu'il éclaire. Après quoi, il est examiné au microscope.

Ainsi, la méthode Kato est un diagnostic abordable, simple et hygiénique, qui permet d'identifier les types les plus courants d'helminthes dans des conditions de laboratoire:

Coût et calendrier du résultat

L'analyse des prix des matières fécales sur les vers varie - 110-1150 roubles. En règle générale, les résultats peuvent être reconnus 24 heures après la soumission du biomatériau.

Mais certaines cliniques et laboratoires effectuent des recherches urgentes si le matériel est livré à une heure et à un endroit spécifiques. Cependant, le coût de ces services est assez élevé.

L'analyse des matières fécales, qui identifie les types de parasites les plus simples du corps humain, est réalisée dans un laboratoire spécialisé au microscope. Son prix varie de 80 à 800 roubles. Un spécialiste de la vidéo dans cet article vous expliquera les moyens d’infection par les vers.

Variétés et symptômes de parasites dans les intestins

Chez l'homme, des parasites peuvent apparaître dans les intestins, dont les symptômes se manifestent sous forme de diarrhée, de douleurs abdominales et d'autres phénomènes désagréables. Les parasites dans l'intestin sont capables de coloniser n'importe quelle partie de celui-ci: le petit, épais, aveugle, rectum. L'article présente des photos de parasites intestinaux communs et des recommandations pour le traitement des maladies parasitaires.

  • Quels parasites vivent dans les intestins?
  • Vers
  • Le plus simple
  • Symptômes d'infection intestinale par des parasites
  • Maladies - conséquences de l'infection
  • Comment se débarrasser des parasites?
  • Des médicaments
  • Nettoyer les intestins des parasites à la maison
  • Mesures préventives

Quels parasites vivent dans les intestins?

À l'intérieur du corps humain peuvent vivre des parasites appartenant à différentes espèces, classes et même types: protozoaires, vers, bactéries, champignons microscopiques.

D'autres vivent simplement à la surface du corps humain et dans les organes internes sans nuire à la santé humaine - cette cohabitation est inoffensive.

Les parasites sont une autre affaire. Contrairement aux "locataires" bienfaisants et aux "colocataires" inoffensifs, bien qu'inutiles, les parasites causent des dommages directs aux humains - sécrétions de poison, se nourrissent d'organes et de tissus et parfois directement tuent pour nourrir le corps de l'hôte des prédateurs dans lesquels le parasite peut continuer le cycle de vie.

Les parasites peuvent vivre dans les tissus, les liquides, les os et tous les organes internes de l'hôte, y compris la moelle épinière et les globes oculaires.

L'habitat de nombreux parasites est l'intestin humain. Les «freeloaders» qui s'y sont installés se nourrissent de chyme (un mélange d'aliments semi-digérés, de bile et de suc gastrique entrant dans l'intestin grêle), de selles ou de sang.

Dans l'intestin humain, les parasites des groupes biologiques suivants peuvent demeurer:

  • le plus simple;
  • helminthes (vers).

Les protozoaires et les helminthes parasites sont la cause de maladies mettant la vie en danger: dysenterie amibienne, toxoplasmose et bien d'autres. Il est important d’empêcher les parasites de pénétrer dans les intestins. Pour ce faire, vous devez connaître les voies de pénétration dans l’organisme. En outre, il est utile que toute personne connaisse les symptômes permettant de déterminer si des parasites vivent dans les intestins.

Vers

Vers ou vers - organismes multicellulaires parasites. Contrairement aux protozoaires, les vers ont des tissus et des organes. La taille des vers ne leur permet pas de s’installer à l’intérieur des cellules, contrairement aux protozoaires parasites.

Les spécialistes divisent les helminthiases en trois types:

  1. Géo-helminthiase - Une personne est infectée par des vers à travers les éléments de l'environnement extérieur sur lesquels se trouvent des œufs ou des larves du parasite: sol, nourriture, eau.
  2. Bio-helminthiase - le parasite pénètre dans le corps humain à partir des tissus des hôtes intermédiaires: vertébrés et invertébrés.
  3. Contagieux - les parasites sont transmis directement de personne à personne, les hôtes intermédiaires et les éléments de l'environnement ne sont pas nécessaires à leur développement.

Les vers ont un cycle de développement complexe.

La plupart des vers passent par les étapes suivantes:

Les larves de ver se développent dans un hôte intermédiaire puis pénètrent dans l'organisme final où elles se transforment en individus sexuellement matures capables de pondre des œufs.

Tableau 1. Helminthes intestinaux humains

Pour se débarrasser des parasites, nos lecteurs utilisent avec succès Intoxic. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Le plus simple

Protozoaires parasites (protozoaires) - invisibles à l’œil nu et constitués d’une seule cellule. Les plus simples sont capables de former des colonies, atteignant des tailles de quelques millimètres, et ensuite, ils peuvent être vus sans microscope.

Tableau 2. Maladies causées par des protozoaires parasites dans l'intestin

sérodiagnostic, détection dans les matières fécales

analyse des selles, sérodiagnostic

Symptômes d'infection intestinale par des parasites

La plupart des parasites vivent dans le petit et le gros intestin. La Giardia et les ascaris vivent dans l'intestin grêle supérieur. Attachés à la membrane muqueuse de l'intestin grêle, parasites oxyures, chaînes, ankylostomes, nécateurs, fasciolopsis, heterofeisses, métagonimus. Dans les cellules épithéliales de l'intestin grêle, les trichines se déposent. Dans les trichures parasitaires du côlon et du rectum. Dans les veines du côlon, soulignant les œufs dans sa lumière, vivent des schistosomes.

En raison du fait que l'intestin sert de groupe de divers parasites, les signes d'infection par les helminthes intestinaux sont également très divers. De plus, les symptômes ne se limitent pas aux intestins. Les parasites vivant dans les intestins peuvent affecter négativement d'autres organes, à la fois fonctionnellement liés à l'intestin (foie) et non apparentés (vaisseaux, poumons, cerveau).

Maladies - conséquences de l'infection

Le plus souvent, les patients présentant des lésions du tractus gastro-intestinal sont concernés par:

La diarrhée est l’un des symptômes de la giardiase, de la dysenterie amibienne, de l’infection à chaîne naine, de la trichinose, de la strongyloïdose, de la schistosomiase intestinale. La cause de la jaunisse dans les invasions intestinales est le ver rond, qui obstrue les voies biliaires.

Anémie - une conséquence d'une violation de l'intégrité des helminthes de la membrane muqueuse. La muqueuse se couvre d'érosions et de plaies saignantes. Les saignements dans les intestins entraînent une carence en fer et en protéines. En cas d'invasion massive, les saignements intestinaux chroniques entraînent le développement d'une anémie hypochrome.

En raison de l'invasion intestinale par des parasites, les conditions pathologiques suivantes peuvent se développer:

  • les abcès;
  • une appendicite;
  • prolapsus du rectum;
  • la dysenterie;
  • obstruction intestinale;
  • perforation;
  • colite ulcéreuse.

L'abcès du foie résulte d'une infection intestinale avec des amibes. Dans de tels cas, un foyer purulent se développe généralement dans le lobe droit du foie. Parfois, la cause d'un abcès devient l'affaissement du foie des individus morts de schistosomes intestinaux.

L'appendicite résulte d'une lésion du cæcum causée par des ascaris, des amibes dysentériques ou des nématodes Angiostrongylus.

Le prolapsus prolongé est un symptôme d'une infection intestinale par des trichures. L'intestin ne peut tomber que dans les cas où le patient est mal nourri et souffre de diarrhée récurrente.

L'élargissement du foie est l'un des signes de la toxoplasmose. Les helminthes sont plus susceptibles de provoquer une hépatomégalie que les protozoaires.

Les helminthes qui se sont installés non pas dans l'intestin, mais directement dans le foie, ne provoquent pas d'élargissement des organes, mais un ictère.

La colite ulcéreuse étendue provoquée par des protozoaires parasites peut entraîner une perforation du gros intestin. Les plus simples dans l'intestin contribuent à la formation d'ulcères profonds dans les parois, qui peuvent soudainement se perforer.

La colite ulcéreuse commence par la migration des œufs de schistosomes intestinaux à partir des veines qui passent le long des parois intestinales dans la lumière intestinale. En même temps que des ulcérations apparaissent dans les murs, des polypes se forment parfois. En même temps, le patient ressent une douleur paroxystique, des saignements dans les selles - ces symptômes peuvent durer des années. La colite ulcéreuse peut également se développer dans l'amibiase chronique.

L'obstruction intestinale est une conséquence de la dysenterie amibienne, au cours de laquelle des pseudotumeurs se forment sur les sites de flexion du gros intestin, constitués de tissus nécrotiques. L'obstruction intestinale est souvent causée par des vers ronds, formant un enchevêtrement dans la partie iléale du gros intestin. Dans un tiers des cas, il faut recourir à une intervention chirurgicale.

Comment se débarrasser des parasites?

Le principal moyen de se débarrasser des vers - la prise de médicaments anthelminthiques. La pharmacothérapie peut être complétée par des remèdes populaires.

Des médicaments

Les parasites excrétés ne peuvent être spécifiquement conçus que pour ce médicament. La première chose à faire est de déterminer quels parasites se sont installés dans les intestins. Pour cela, vous devrez passer une analyse des selles, du sang, parfois de l'urine et des expectorations. Il existe des médicaments pour se débarrasser d'un type de parasite particulier et universel, visant à expulser plusieurs espèces.

Médicaments populaires pour l'expulsion des parasites des intestins:

  1. Albendazole. Le médicament anthelminthique à large spectre d’action est considéré comme le plus efficace et le plus moderne. Actif contre la plupart des parasites intestinaux - vers et Giardia.
  2. Pyrantel Libère le corps des nématodes intestinaux, des oxyures, des ascaris, des trichures, des ankylostomes.
  3. Dekaris (lévamisole). Efficace contre les ascaris, les ankylostomes et le nécateur.
  4. Vermox (mebendazole). Le médicament est un large spectre, efficace dans la trichocéphalose, l'entérobiose et d'autres maladies à helminthes.
  5. Métronidazole. Médicament antiprotozoaire, est prescrit pour la dysenterie amibienne et d'autres maladies causées par des protozoaires parasites.

Pour une efficacité maximale du traitement antihelminthique, quelques jours avant le début du traitement, un régime visant à améliorer le flux de la bile et à nettoyer l’intestin est suivi. Puis vient le tour de la drogue. La dernière étape - l'élimination des corps des parasites morts. S'ils restent dans les intestins, ils se décomposeront et empoisonneront le corps avec des toxines.

Au stade de la préparation au traitement, la consommation de glucides et de produits laitiers est limitée, un grand nombre de protéines se trouvant dans le menu. L'une des tâches de la phase préparatoire est la création dans l'intestin d'un environnement acide, dans lequel le développement de parasites ralentit. Pour ce faire, le menu devrait contenir des produits laitiers, des baies acides et des jus de fruits.

Pour augmenter la sécrétion de bile, vous devez manger de petites quantités (jusqu'à 6 fois par jour). Il est recommandé de nettoyer les intestins, pour cela, des fibres alimentaires (20-30 g de son) sont introduites dans l'alimentation quotidienne. Parmi les médicaments utilisés, Smekta, Enterosgel ou d'autres entérosorbants.

Après avoir pris un traitement anthelminthique, vous devez faire attention à la restauration de la microflore intestinale et de l’organisme dans son ensemble. À cette fin, prenez des complexes vitaminiques contenant des oligo-éléments: Stimififid, Bion-3, probiotiques et prébiotiques.

Plus d'informations sur les médicaments contre les helminthes dans l'article http://otparazitoff.ru/glisty/tabletki-ot-glistov.html

Nettoyer les intestins des parasites à la maison

Il existe des moyens populaires pour lutter contre les parasites qui se sont installés dans les intestins. De vers aide bien les oignons ordinaires. Les ampoules doivent être finement hachées et remplies avec une bouteille à moitié de moitié, puis la bouteille est versée sur le dessus avec de la vodka. La teinture est conservée dans un endroit chaud pendant 10 jours, filtrée et prise le matin et le soir avant de manger une ou deux cuillerées à soupe.

Les personnes qui mangent régulièrement de l'ail ne sont pratiquement pas infectées par les vers.

Si les parasites sont déjà apparus, l'ail aidera à s'en débarrasser:

  1. Prenez l'ail et le raifort 1: 1.
  2. Twist dans un hachoir à viande dans la bouillie.
  3. 50 g du mélange versent 0,5 litre de vodka.
  4. Soutenu pendant 10 jours dans un endroit sombre et chaud, en agitant chaque jour.

Après cette période, le milieu est filtré. La teinture est prise 30 minutes avant les repas et 1 cuillère à soupe trois fois par jour.

Les lavements de laiterie avec une décoction d'ail et de tanaisie aideront à se débarrasser des vers et des protozoaires. Une cuillère à soupe de fleurs séchées de bronzette et trois petites gousses d'ail en purée sont versées avec du lait (0,5 l) et cuites à feu doux pendant 10 minutes. Le bouillon doit refroidir naturellement, puis filtrez-le et utilisez-le pour les lavements. Pour se débarrasser des oxyures, une seule procédure suffit: les parasites restants sont généralement excrétés en une semaine.

Pour expulser les lamblia et autres protozoaires parasites, vous pouvez fabriquer du baume au raifort. Pour ce faire, prenez deux petites racines de raifort, nettoyez soigneusement la brosse du sol (la peau supérieure doit être laissée). Hacher finement les racines, mettre dans un bocal en verre d'un litre, verser de l'eau bouillie froide et bien fermer.

Après 3 jours, égouttez l’extrait obtenu et ajoutez le miel 1: 1. Le mélange est agité jusqu'à ce que le miel soit dissous et laissé dans un endroit chaud pendant trois jours.

Le baume est pris 15 à 20 minutes avant les repas trois fois par jour, préalablement secoué. Les enfants de moins de 10 ans reçoivent une cuillère à dessert, les enfants de moins d'un an - une demi-cuillère à thé. Les adultes prennent une cuillère à soupe. Le nettoyage dure au moins une semaine.

Plus d'informations sur les méthodes traditionnelles de traitement des invasions helminthiques dans l'article http://otparazitoff.ru/glisty/narodnyie-sredstva-ot-glistov.html

Mesures préventives

Pour ne pas être infecté par des vers intestinaux et des protozoaires, il suffit de contrôler le respect des règles d'hygiène élémentaires. Les produits sont bien traités - le poisson et la viande sont frits et bouillis, les légumes crus, les fruits et les légumes verts sont lavés à l'eau claire. Lavez-vous soigneusement les mains au savon et à l'eau avant de manger et après avoir utilisé les toilettes.

Prévention des infections à helminthes sont des mesures visant à renforcer le système immunitaire:

  • une alimentation équilibrée et variée, riche en vitamines et en substances biologiquement actives;
  • un mode de vie qui vous permet d'éviter le surmenage et le stress chronique;
  • l'observance du régime quotidien avec l'assignation obligatoire de dormir au moins 7 heures;
  • durcissement
  • prendre des vitamines directement impliquées dans le système immunitaire - A, C, B.

Les médicaments immunitaires populaires incluent Immunal, Immunorm, Immunoplus et d’autres.

L'utilisation d'immunomodulateurs lors de voyages dans des pays à climat chaud est particulièrement recommandée, car le risque d'infection par des parasites augmente dans les régions tropicales et subtropicales. En outre, lors du passage à un climat inhabituel, l'immunité naturelle du corps humain est temporairement affaiblie.

Vidéo Dr. Komarovsky sur les infections intestinales et comment les prévenir:

Comment collecter les matières fécales pour analyse

Toutes les personnes ne savent pas comment collecter les matières fécales aux fins d'analyse. L’étude des matières fécales est une méthode courante de diagnostic de diverses maladies et est souvent nécessaire au passage d’un examen médical, d’un emploi ou dans des établissements d’enseignement. Le résultat de l’étude dépend du sérieux avec lequel vous abordez la collection de matériel de recherche. Avant de faire un test de selles, il est nécessaire d'exclure l'alcool et certains médicaments, de suivre un régime alimentaire particulier et de préparer un récipient propre pour recueillir le produit. Dans l'article suivant, vous apprendrez à collecter les excréments d'un adulte pour les analyser.

Comment se faire tester

Tôt ou tard, avant chaque adulte, il y a une question sur le test des œufs du ver. Cet examen est nécessaire pour réussir, lors de toute inscription dans un établissement médical, l’admission des enfants dans toutes les organisations préscolaires.

Si vous constatez une gêne dans votre bien-être ou si vous êtes simplement un parent responsable et souhaitez vous assurer qu’il n’ya pas de parasites dans le corps de votre enfant.

Conditions à respecter:

  • la congélation n'est pas autorisée;
  • stockage de longue durée non autorisé (plus de 5 à 6 heures);
  • aucun moyen de transport autre que spécifié ne convient;
  • les conteneurs mal fermés ne sont pas autorisés;
  • le biomatériau collecté la veille n'est pas soumis à examen.

Comment collecter l'analyse des selles

Un résultat qualitatif ne peut être obtenu qu'avec une bonne préparation à cette procédure. Les matières fécales doivent être amenées au laboratoire au plus tard 12 heures après un acte de défécation. Si vous avez besoin de passer l'enfant, vous devez suivre attentivement ce qui peut contenir des impuretés de l'urine. Il est préférable de le faire dans un pot propre et sec. Collecter des analyses à partir des toilettes est interdit.

Il faut environ cinq grammes de matériel biologique provenant de différentes régions. Par exemple, pour la détection des oxyures, nous avons utilisé le grattage prianal. Cette procédure peut être facilement effectuée à la maison. Il est nécessaire de coller le ruban adhésif sur la base de l'anus, puis de l'appliquer sur une lame de verre émise par un médecin ou un pédiatre.

La manipulation doit être effectuée uniquement le matin, sans être tenté auparavant. Il est impossible de collecter du matériel après un lavement, la réception d'un laxatif et l'introduction de bougies.

Comment faire un test de selles

Une fois le travail terminé, le conteneur doit être signé, indiquez le nom, le prénom et la date de naissance. Lors de la réception d'un formulaire d'analyse, un professionnel de la santé devrait vous expliquer comment conserver les matières fécales à des fins d'analyse sur les œufs de vers.

Si l'acte a eu lieu le matin, il est conseillé de le livrer au laboratoire sous forme de chaleur. Si pour la nuit, il est recommandé de mettre le matériel dans le réfrigérateur, la température ne doit pas dépasser 5 degrés, il est souhaitable de placer le récipient sur la tablette loin du congélateur, mais pas sur la porte du réfrigérateur.

Invitro dispose des systèmes de laboratoire les plus modernes reconnus par les normes européennes.

Types de tests de selles

La médecine moderne offre plusieurs méthodes d’examen des matières fécales sur les œufs de vers. Lequel d'entre eux doit être fait et comment passer, explique le médecin traitant. Tout dépend du but ultime.

L'analyse des matières fécales pour les parasites peut être assignée à la fois générale et sélective. Vous pouvez également effectuer une étude des matières fécales pour la présence de pathologie intestinale, des changements dans la microflore. Lorsque le médecin recommande de passer un test de selles, il envoie un formulaire spécial (référence) dans lequel il est déjà indiqué ce qu'il faut rechercher.

Chaque type de recherche a ses propres caractéristiques, qui concernent également leur préparation. Même la quantité de selles pouvant être stockée est importante.

Analyse des matières fécales pour le plus simple

Cette analyse est effectuée pour les infections présumées à protozoaires et à titre d'analyse préliminaire avant l'hospitalisation planifiée, lors de l'enregistrement d'un enfant dans un établissement pour enfants, etc.

Préparation pour l'analyse des matières fécales

Les matières fécales sont collectées dans un récipient jetable avec un bouchon à vis et une cuillère (on peut l'obtenir dans la salle de traitement) à concurrence de 1/3 du volume du récipient ou dans un bocal en verre lavé proprement. Le conteneur doit clairement indiquer le nom, les initiales, la date de naissance du patient, la date et l'heure de la collecte du matériel.

Lors de la collecte, il est nécessaire d'éviter les impuretés de l'urine, les sécrétions génitales. Avant expédition au laboratoire, le matériel doit être conservé au réfrigérateur à une température de 4 à 8 ° C. Le matériel doit être livré au laboratoire le jour de la collecte.

Les unités de mesure sous la forme avec les résultats indiquent non trouvé / détecté et ce qui est détecté exactement. Le plus important est de détecter les protozoaires suivants qui causent des maladies: Entamoeba Histolytica (amibe dysentérique) provoque l’amibiase, une maladie caractérisée par des lésions ulcéreuses du gros intestin, parfois compliquées par des abcès du foie, des poumons et d’autres organes. L'agent pathogène pénètre dans le corps d'une personne avec de la nourriture ou de l'eau contaminées.

L'amibe dysentérique se trouve dans l'intestin sous deux formes. La forme des tissus provoque une ulcération de la paroi intestinale. La présence de cette forme est caractéristique de l'amibiase aiguë. La forme de la lumière est caractéristique des patients atteints d'amibiase chronique et des porteurs en convalescence en convalescence après une amibiase aiguë. Lamblia intestinalis (Giardia) est un parasite de l’intestin grêle et de la vésicule biliaire. Leur détection est la preuve d'une maladie. L'infection se produit par la transmission de l'agent pathogène d'une personne à l'autre.

La transmission directe se fait entre enfants par les mains sales, indirectement - par la nourriture et l'eau sales. La giardiase se manifeste par des nausées périodiques, une augmentation de la formation de gaz (flatulences) et une diarrhée. Dans les formes graves de la maladie, l'absorption des aliments peut être altérée, ce qui se traduit par une perte de poids.

Les formes aiguës de la maladie sont caractérisées par de la fièvre, des symptômes d'intoxication générale et des lésions intestinales (douleurs abdominales, diarrhée, flatulences, ténesme possible - besoin douloureux de déféquer). Dans les selles, il y a un mélange de mucus dans le sang. Caractérisé par le spasme et la sensibilité du gros intestin, foie élargi. Normalement, les protozoaires pathogènes ne sont pas détectés dans les matières fécales.

Analyse des matières fécales pour l’entérobiose (œufs de oxyures)

L'analyse des matières fécales est effectuée en cas de suspicion d'entérobiose et avant l'hospitalisation prévue, ainsi que lors de l'enregistrement de l'enfant dans des établissements pour enfants. Les manifestations cliniques de l’entérobiose sont des démangeaisons dans l’anus et des troubles intestinaux. L'agent causal est l'oxyurose. C'est un petit nématode (ver rond) qui vit dans le gros intestin et qui rampe hors du rectum pond des œufs dans les plis de l'anus.
La source d'infection est une personne malade. Infection

Analyse des matières fécales sur les œufs d'helminthes (œufs d'helminthes)

L'analyse est effectuée en cas de suspicion d'infection par helminthes et à titre d'analyse préliminaire avant l'hospitalisation prévue, ainsi que lors de l'enregistrement de l'enfant dans des établissements pour enfants, etc.

Les helminthes (vers) sont définis comme des vers parasites qui causent un groupe de maladies appelées infections à helminthes. Le plus souvent, la maladie est causée par des vers ronds et plats, infectés par des mains sales et par des produits contaminés. La maladie est aiguë et chronique en deux phases.

La première se caractérise par une réaction allergique générale, de la fièvre (éruption cutanée et enflure de la peau, douleurs articulaires, gonflement des ganglions lymphatiques, développement de troubles gastro-intestinaux, lésions pulmonaires, hypertrophie du foie, de la rate. Des lésions organiques parfois graves se développent.

En phase chronique, il se produit des changements dans les processus métaboliques du corps causés par l'absorption des nutriments par les helminthes, ce qui entraîne une carence en vitamines, minéraux, acides aminés et autres composants alimentaires. Des modifications du système immunitaire peuvent causer de fréquentes maladies infectieuses et virales chez l'enfant.

Infecté par la maladie par les mains sales. Les larves d'oxyures qui s'attachent à la peau provoquent une inflammation et les vers matures altèrent les fonctions intestinales. Les déchets de ces vers, et en particulier de leurs produits de désintégration, ont un effet toxique et allergique.

Préparation à l'analyse

Le matériel devrait être pris le matin. Ne pas rincer avant de prendre une analyse. Une infirmière avec un coton-tige imbibé de glycérine érafle la surface des plis périanaux et des parties inférieures du rectum.

La baguette est placée dans un tube en plastique et bien fermée avec un capuchon.

À la suite de l'analyse, aucun œuf d'oxyée n'a été trouvé ou trouvé. Normalement, ils ne sont pas détectés.

Études de sang occulte dans les selles

L'analyse est effectuée en cas de suspicion de saignement d'une partie du tractus gastro-intestinal. Utilisé pour détecter le sang "caché" qui n'est pas visible lors de l'examen microscopique. Il est extrêmement sensible à l'hémoglobine, une substance présente dans les globules rouges et les globules rouges.

Il est conseillé de suivre un régime: lait, produits laitiers, céréales, purée de pommes de terre, pain blanc et beurre, 1 à 2 œufs à la coque, des fruits frais. Cette nourriture est donnée dans les 4-5 jours. Il n'est pas recommandé de se brosser les dents pendant 2 jours en raison du risque de blessure aux gencives. La chaise devrait être sans lavements et laxatifs. Pour la recherche, vous avez besoin d'environ 1 cuillère à café de matières fécales.

Normalement, le sang latent n'est pas détecté.

Une réaction positive au sang "caché" dans les matières fécales est constatée lorsque:

  • saignements des gencives;
  • saignements des varices de l'œsophage, de l'estomac, des intestins;
  • processus ulcératifs et inflammatoires dans l'estomac et les intestins;
  • diathèse hémorragique - groupe de maladies dont le syndrome hémorragique est une manifestation courante (tendance à la récurrence d'une hémorragie et d'une hémorragie intensives de longue durée, le plus souvent multiples);
  • polypose - tumeurs bénignes multiples de la muqueuse de différentes sections de l'intestin;

Coprogramme

L'analyse est effectuée pour la description cumulative de l'examen physique, chimique et microscopique des matières fécales. Il est nommé pour diagnostiquer les maladies du système digestif et évaluer les résultats du traitement. L’étude des matières fécales vous permet de diagnostiquer:

  • violation de la fonction acide et enzymatique [2] de l'estomac;
  • violation de la fonction enzymatique de l'intestin;
  • violation de la fonction enzymatique du pancréas;
  • fonction hépatique anormale;
  • la présence d'une évacuation accélérée de l'estomac et des intestins;
  • absorption réduite dans le duodénum et l'intestin grêle;
  • processus inflammatoire dans le tube digestif;
  • dysbactériose - une violation de la microflore intestinale normale;
  • colite spastique ulcéreuse, allergique - inflammation intestinale.

L'examen microscopique détermine les principaux éléments des matières fécales: fibres musculaires, fibres végétales, graisse neutre, acides gras et leurs sels, leucocytes, érythrocytes, cellules épithéliales intestinales, cellules du néoplasme malin, ainsi que mucus, œufs d'helminthes, protozoaires.

Préparation à l'étude

Abolition recommandée des drogues. Il est impossible de mener des études scatologiques après un lavement. Après un examen radiologique de l'estomac et des intestins, une analyse des matières fécales est présentée au plus tôt deux jours plus tard, cette étude étant réalisée à l'aide d'agents de contraste pour rayons X excrétés dans les matières fécales.

Les matières fécales sont recueillies dans un récipient en plastique jetable avec un couvercle hermétique et une spatule pour le prélèvement ou dans une verrerie propre. Les mélanges doivent être évités. Le conteneur doit être livré au laboratoire le même jour et, avant expédition, il doit être conservé au réfrigérateur à une température de 3 à 5 ° C. Pour les enfants de plus d'un an, les indicateurs suivants du coprogramme sont caractéristiques:

http://bez-glista.ru/parazity/analiz-kala-na-gelminty-i-prostejshie-invitro/

Publications De Pancréatite