L'apparition de diarrhée à la 38ème semaine de grossesse

Pendant la grossesse, une femme est particulièrement attentive aux changements de santé et de condition. L'apparition de diarrhée est un symptôme qui mérite une attention particulière. Parfois, ce phénomène n'est pas dangereux et vous ne pouvez pas vous inquiéter. Cependant, comment réagir à la diarrhée à la 38e semaine de grossesse? Un trouble intestinal à un tel moment peut-il être dangereux pour le fœtus et la femme?

Symptôme dérangeant ou partie de la norme?

La diarrhée de la 38e semaine de grossesse peut susciter de l'anxiété chez les femmes enceintes. Toute la période de procréation est responsable et importante. La vie d'une femme enceinte, son alimentation et les émotions qu'elle ressent dépendent de la naissance de son bébé. Vaut-il la peine de s'inquiéter de l'apparition de selles liquides à 38 semaines de gestation?

En fait, la diarrhée avant l'accouchement est un satellite de nombreuses femmes. Les nouvelles mères ont indiqué qu'elles avaient commencé à rencontrer ce phénomène désagréable environ deux semaines avant le début du travail. Ceci est très individuel, car pour certaines femmes, ce symptôme n’apparaissait pas du tout ou s’était développé un jour ou deux avant de commencer à avoir un bébé.

Caractéristiques des processus physiologiques

Pour comprendre si la diarrhée à la 38e semaine de grossesse peut être considérée comme faisant partie de la norme, il est utile de savoir ce qui se passe dans le corps d'une femme enceinte à ce stade.

Vers la trente-huitième semaine de procréation, le fœtus descend progressivement dans le bassin. Ainsi, il y a une préparation à l'accouchement. Un bébé plutôt lourd exerce plus de pression sur le rectum et la vessie.

Il est possible de déterminer que la diarrhée est associée à l’accouchement prochain si vous détectez deux symptômes à la fois: la diarrhée et la miction, qui ne donnent pas de repos à une femme au moins toutes les 2 heures.

Immédiatement avant l'accouchement, il est de plus en plus difficile pour une femme de trouver une position confortable pour une nuit de sommeil. Cela est également dû à la position particulière de l'enfant avant la naissance.

Quelque temps avant le début du travail, le corps déclenche des processus de nettoyage naturels. Produisent activement des hormones, provoquant des processus génériques qui, à leur tour, provoquent souvent des diarrhées. Les troubles intestinaux sont accompagnés de nausées et de malaises.

Certains peu avant la naissance souffrent de constipation. Dans ce cas, après l'admission à l'hôpital, la femme en travail reçoit des lavement lavants afin que rien n'empêche l'enfant de naître confortablement. Par conséquent, un léger relâchement de la chaise peut aider une femme à bien se préparer à cette étape importante.

Chez les femmes mixtes, les troubles intestinaux avant la naissance sont rares. Ceci est possible au plus tard 1 à 2 jours avant le début du processus. S'il s'agit de la première grossesse, des symptômes dyspeptiques se manifestent à l'avance.

Plus l'accouchement est proche, plus le bébé bouge parfois. Ses mouvements lourds peuvent en outre stimuler l'activité intestinale, provoquant ainsi de fréquentes diarrhées.

Les bienfaits de la diarrhée sur l'accouchement

Contrairement à la diarrhée associée à une intoxication alimentaire ou à une infection, les troubles intestinaux légers liés à l'accouchement présentent les avantages suivants:

  • le corps d'une femme ne perd pas beaucoup de liquide, ce qui rend la déshydratation presque impossible;
  • les intestins sont nettoyés naturellement;
  • il y a une stimulation supplémentaire de l'utérus et, après environ une journée, un accouchement a parfois lieu.

Bien que, dans la plupart des cas, un trouble intestinal à ce moment-là signifie un début d'accouchement rapide, il est toutefois important d'être vigilant dans certaines situations.

À son arrivée à l'hôpital, il est nécessaire d'informer le médecin de la durée et de la nature de la diarrhée. Peut-être que cela sauvera la mère de la procédure standard avec un lavement nettoyant.

Quand la diarrhée menace la santé de la mère et de l'enfant

Dans certains cas, une diarrhée à 38 semaines de gestation peut constituer une menace sérieuse. Si vous développez de tels symptômes, rendez-vous d'urgence à l'hôpital ou même appelez une ambulance

  • douleur d'estomac sévère;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • la température;
  • l'eau de la diarrhée;
  • excréments verts ou jaunes;
  • les masses fécales ont une odeur forte caractéristique;
  • avoir très soif.

L'apparition de ce symptôme indique la présence d'une infection intestinale. Pour maintenir la grossesse et donner naissance à un bébé en bonne santé, une assistance médicale qualifiée est nécessaire.

Diarrhée persistante

Il existe une diarrhée persistante. Un tel problème est dit si la diarrhée dure plus de 2 semaines.

La cause de désordres intestinaux de cette durée est une infection virale. Le problème nécessite un traitement qualifié, sinon le risque d'hypoxie fœtale, de déshydratation grave, de détérioration de l'irrigation sanguine et même de décès est élevé.

Que faire

Si la diarrhée a commencé peu de temps avant la naissance, vous devez vous préparer à partir pour l'hôpital. Cela ne signifie pas que vous devriez tout laisser de côté et attendre que le processus commence. Il est préférable de faire tranquillement les choses habituelles, mais les choses doivent être recueillies à l'avance.

La complication la plus dangereuse de la diarrhée est la perte excessive de liquide ou la déshydratation. Pour éviter cela, vous devriez essayer de boire plus de liquides. Cela ne fait pas de mal à la femme ni à l'enfant à naître.

Dans les cas où les contractions intestinales sont réellement causées par le travail imminent, ce n'est pas dangereux et il est inutile de prendre un médicament pour l'arrêter, car il s'agit d'un processus naturel. Il est important de suivre une vague positive, de se procurer des émotions salutaires et de penser à l'avenir.

Autres causes de troubles intestinaux

Bien que la 38e semaine de grossesse soit souvent la cause de modifications du travail de l'intestin et d'une accélération du péristaltisme, d'autres facteurs peuvent provoquer un symptôme désagréable:

  • les infections;
  • intoxication alimentaire;
  • déficit enzymatique;
  • l'usage de drogues.

La pénétration de l'infection dans le corps n'est pas la norme. Cette pathologie s'accompagne d'un changement de selles et de plusieurs autres symptômes. Pendant l'accouchement, seul le médecin doit traiter l'infection. La plupart des médicaments sont interdits aux femmes enceintes. Cependant, un spécialiste peut prendre en compte les spécificités du terme et recommander l'utilisation de médicaments appropriés.

Intoxication alimentaire - un phénomène contre lequel personne n'est à l'abri. Peu importe la façon dont une femme enceinte surveille son alimentation, le système digestif est parfois défaillant. Dans ce cas il vaut la peine:

  • augmenter la quantité de fluide consommée;
  • prendre des sorbants de charbon actif;
  • rétablir l'équilibre salin.

Si vous soupçonnez une intoxication grave, telle que des champignons ou une substance chimique, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital.

Une diarrhée à 38 semaines se développe parfois en raison du manque d'enzymes pour digérer certains types d'aliments. Dans ce cas, il est préférable de se débarrasser des produits inappropriés pendant un certain temps et après avoir donné naissance à un enfant, de suivre un traitement complet.

Une femme enceinte devrait savoir quels médicaments elle prend. Certains complexes de vitamines peuvent périodiquement provoquer des troubles intestinaux. L'utilisation d'antibiotiques provoque souvent la diarrhée et nuit au développement du fœtus.

Si une femme se prépare à accoucher à temps, tout ira bien. En l'absence d'autres symptômes négatifs, la diarrhée à la semaine 38 fait partie de la norme physiologique ne nécessitant pas de traitement spécifique.

http://ponos.men/pojavlenie-ponosa-na-38-nedele-beremennosti.html

La diarrhée est-elle dangereuse à 38 semaines de grossesse et que signifie-t-elle?

Lorsqu'elle porte un enfant, une femme tente de surveiller de près son état de santé et tout changement dans son état de santé est source de confusion. Une diarrhée apparue à 38 semaines de grossesse peut indiquer la préparation du corps à la prochaine naissance. Cependant, ce n'est pas le cas dans tous les cas. Parfois, la diarrhée devient le symptôme d'une violation du tractus digestif ou est le symptôme d'une maladie. Que devrait faire la future mère dans cette situation, comment se protéger et protéger son enfant?

Caractéristiques du cours physiologique

Très souvent, la diarrhée au dernier stade de la grossesse est un précurseur de l'accouchement. Mais pour déterminer que les selles liquides sont la norme, il faut comprendre ce qui se passe pendant cette période dans le corps de la femme.

À la 38e semaine de grossesse, le fœtus commence à se déplacer dans le bassin. Le poids de l'enfant serre plus fort la vessie et le côlon. Il est possible d’établir que la diarrhée est causée par l’accouchement, lorsque les selles liquides et la miction sont notées, et très fréquemment, environ toutes les 2 heures.

Peu de temps avant le travail, le processus naturel de nettoyage du corps se produit. Hormones vigoureusement produites qui provoquent des actions génériques, conduisant souvent à la diarrhée. L'indigestion est associée à la nausée et au malaise. Certaines femmes peuvent souffrir de constipation. Entrés à l'hôpital, ils exécutent des lavements de purification.

Les personnes qui accouchent plusieurs fois souffrent rarement d'une violation du tube digestif. Cela peut se produire un jour ou deux avant la naissance et, lors de la première grossesse, des troubles apparaissent à l’avance.

Signe ou norme de danger

Une femme est capable de distinguer un symptôme d'une condition prénatale d'un processus pathologique. Les symptômes dangereux sont:

  • selles molles très fréquentes;
  • les matières fécales avec du mucus;
  • matières fécales hétérogènes, avec des particules d'aliments non digérés, mousseuses;
  • diarrhée odeur aigre ou offensive, pas typique;
  • nuance inhabituelle de matières fécales, selles de couleur blanche, noire, verte et autre;
  • maux d'estomac;
  • il y a une intoxication, de la fièvre, des nausées, des vomissements.

Si la température augmente, tous les doutes disparaissent. Il existe clairement un processus pathologique dont la présence nécessite un diagnostic urgent et son élimination.

Une femme enceinte elle-même a le sentiment que le travail approche et que la diarrhée est causée par cette cause particulière. Les signes suivants sont normaux:

  • abaissement de l'abdomen;
  • mictions fréquentes;
  • douleur dans le bas-ventre et le bas du dos;
  • changement d'humeur, un état nerveux apparaît;
  • perte d'appétit entraînant une perte de poids;
  • les contractions utérines sont inconstantes, le bébé est inhabituellement actif.

Avec de telles manifestations, c'est un tabouret normal avant l'accouchement.

Causes de la diarrhée

Lors de la cuisson, une femme enceinte goûte au goût lorsque les produits ne sont pas complètement cuits. En outre, les troubles psycho-émotionnels et le stress constant peuvent provoquer une diarrhée à la 38e semaine de grossesse.

Les causes courantes de la diarrhée sont:

  • colite ulcéreuse;
  • déficit enzymatique;
  • infections bactériennes et virales sous forme aiguë;
  • invasions helminthiques;
  • manque de vitamines;
  • intoxication alimentaire;
  • syndrome du côlon irritable;
  • dysbactériose;
  • l'hyperthyroïdie;
  • prendre certains médicaments;
  • appendicite, polypes intestinaux;
  • maladies du tube digestif;
  • infections intestinales.

L'infection à 38 semaines de gestation et la diarrhée n'est pas la norme. La maladie est associée à une violation de la chaise et d'autres signes. Prescrire un traitement devrait être un spécialiste, car les femmes enceintes, de nombreux médicaments sont interdits.

Lorsque la diarrhée dure plus de 14 jours, cela signifie que les dommages intestinaux sont causés par des virus. Le problème nécessite une thérapie compétente, car il existe un risque d'hypoxie fœtale, de troubles circulatoires, de déshydratation et, pire encore, de décès.

La future mère est obligée de prendre les médicaments avec précaution pendant le transport de l’enfant. Par exemple, certains complexes de vitamines peuvent entraîner une dégradation du tube digestif. La prise d'antibiotiques affecte négativement le fœtus et provoque la diarrhée.

Les avantages des selles liquides avant l'accouchement

Par rapport à la diarrhée causée par une infection ou une intoxication alimentaire, un simple trouble intestinal peu avant l'accouchement présente certains avantages:

  • l'intestin est libéré de façon naturelle;
  • le corps de la femme ne perd pas une grande quantité de liquide et, par conséquent, la déshydratation ne menace pas;
  • une activation supplémentaire de l'utérus est obtenue, ce qui conduit habituellement à l'accouchement après environ une journée.

Par conséquent, si la diarrhée survient à 38 semaines de grossesse et n’est pas accompagnée de signes auxiliaires, vous pouvez commencer à vous préparer à l’hôpital.

Traitement

Le traitement des selles liquides à la semaine 38 devrait être optimal et doux. Tout d'abord, vous ne devez pas permettre la déshydratation du corps, pour cela vous devez utiliser autant de liquide que possible:

  1. Buvez 100 ml d’eau toutes les demi-heures.
  2. Vous pouvez préparer l'outil: vous avez besoin de 2 cuillères à café de soda, de sel et d'une cuillère à soupe de sucre.
  3. Il est bon d'utiliser des compotes de fruits secs, des bouillons faibles en gras.
  4. Autorisé à boire du yaourt naturel sans aucun additif, il aide à normaliser la microflore intestinale.

Une décoction de riz sera un excellent moyen de traiter la diarrhée aiguë (pour 4 litres de liquide, il vous faut 1 tasse de céréales), vous pouvez manger du riz en petites portions. Au menu, inclure des fruits secs, des bananes qui n'augmentent pas le péristaltisme.

Les recettes folkloriques aideront à éliminer les selles molles à la fin du port d'un enfant. L'effet fixant a une compote de myrtilles. La décoction à base d’hypericum, d’écorce de chêne et de sauge est un autre moyen efficace de lutter contre la diarrhée.

En cas d'intoxication alimentaire, vous devez:

  • augmenter la quantité de fluide consommée;
  • normaliser l'équilibre en sel, c'est possible avec l'aide du moyen pharmaceutique de Regidron;
  • utiliser des sorbants (Smecta, charbon actif).

Les intoxications compliquées (par les produits chimiques, les champignons) sont éliminées à l'hôpital. La diarrhée tardive se développe souvent en raison du manque d'enzymes pour digérer certains aliments. Assurez-vous ensuite d'exclure de tels produits et, après la naissance de l'enfant dans le monde, suivez un traitement complet.

En cas d'indisposition notable à la 38e semaine de grossesse, une visite chez le médecin est obligatoire. Lorsque le régime et les recettes maison ne donnent pas les résultats escomptés, le spécialiste vous prescrira un médicament valide, sans effet néfaste pour l’enfant.

http://gastrot.ru/diareya/na-38-nedele-beremennosti

Diarrhée à la 38ème semaine de grossesse

Chaque personne rencontrait la diarrhée: un phénomène, bien sûr, désagréable. La diarrhée (ou diarrhée) se compose de selles molles et fréquentes, parfois accompagnées d'autres symptômes - nausées, vomissements, faiblesse générale et fièvre. S'il n'y a pas de recommandations spéciales pour la santé, il n'est pas si difficile de faire face à la diarrhée.

Mais qu'en est-il des femmes enceintes à qui la plupart des médicaments sont interdits (surtout au cours du premier trimestre)? Et à quel point la diarrhée est-elle dangereuse pour l'enfant à naître et sa mère?

Que peut causer la diarrhée pendant la grossesse?

La diarrhée en fin de grossesse peut provoquer un travail prématuré

Les statistiques citent les chiffres suivants: chaque personne souffre de diarrhée en moyenne 4 à 5 fois par an. Les causes courantes sont les infections virales et une mauvaise alimentation. Les femmes enceintes peuvent également être causées par des modifications de leurs niveaux hormonaux. De plus, les "hormones jouent" à peu près toutes les futures mères.

La diarrhée est une forme différente, une gravité différente:

  • les diarrhées aiguës durent au maximum plusieurs jours et surviennent à la suite de l'ingestion de virus ou d'agents pathogènes (avec intoxication alimentaire);
  • la diarrhée, qui ne dure pas plus de deux semaines et ne peut pas être traitée selon le schéma thérapeutique standard;
  • La diarrhée chronique est associée à une maladie grave et peut durer plus d'un mois.

Les causes de diarrhée pendant la grossesse peuvent être multiples: pénétration de virus ou d’autres microorganismes dans les produits, effets secondaires des médicaments, parasites et maladies du tube digestif, utilisation de produits mal absorbés par le corps.

Pendant la grossesse, le corps de la future mère est exposé à des influences environnementales même insignifiantes, car son système immunitaire est affaibli et abaissé, et toutes ses forces sont destinées à préserver et à développer correctement le fœtus.

Par conséquent, même les facteurs les plus simples peuvent provoquer une diarrhée. Par exemple, une gymnastique normale pour les femmes enceintes peut entraîner une motilité accrue de l'estomac, entraînant une diarrhée.

L'estomac irritable peut causer et nommer des vitamines, des complexes de vitamines. Les vitamines, en passant, peuvent causer la diarrhée plus tard, même si elles ont été absorbées complètement sans problèmes au cours du premier trimestre. Même une alimentation saine et équilibrée peut causer la diarrhée chez les femmes enceintes si une femme était nourrie complètement différemment avant la «situation intéressante». Un fond hormonal peut compléter l'image globale et devient également la cause du trouble.

Il ne sera pas superflu de rappeler la tension nerveuse des femmes enceintes: les expériences, les tensions constantes causées par la peur d’une future naissance et l’incertitude peuvent également provoquer des diarrhées. Un agent provocateur de cette affection peut être une toxicose, qui est observée chez presque toutes les autres futures mamans. Cela s'explique très simplement: la toxémie, en fait, c'est l'intoxication du corps. Et, comme vous le savez, il est souvent accompagné de diarrhée.

Il convient de rappeler que la diarrhée peut être de nature différente et être observée à différents stades de la grossesse. Par exemple, un nettoyage naturel du corps a parfois lieu avant la naissance. Dans ce cas, ne soyez pas nerveux, il vous suffit de vous préparer pour le voyage à l'hôpital.

Le tableau clinique de la diarrhée pendant la grossesse

La déshydratation due à la diarrhée peut nuire au fœtus.

N'oubliez pas que la diarrhée n'est pas une maladie indépendante, mais seulement une manifestation du processus pathologique principal. Souvent, il s'accompagne d'autres symptômes:

  • faiblesse générale;
  • augmentation de la température;
  • nausée et vertiges;
  • des frissons;
  • maux de tête;
  • la déshydratation;
  • manque d'appétit ou sensation de lourdeur dans l'estomac;
  • flatulences

Quand appeler un médecin en urgence:

  1. dans les matières fécales, il y a du mucus avec des veines de sang;
  2. la diarrhée est accompagnée d'une forte fièvre et de vomissements (nausée);
  3. vertige sévère;
  4. la couleur des matières fécales est sombre, presque noire.

À quel point la diarrhée est-elle dangereuse en début de grossesse?

La diarrhée précoce comporte un risque pour la santé et même la vie du fœtus! Premièrement, si la diarrhée est causée par des micro-organismes pathogènes, ceux-ci peuvent pénétrer directement dans le fœtus et nuire à son développement. Deuxièmement, dans cette situation, le fœtus ne reçoit pas les oligo-éléments nécessaires, ce qui peut également affecter votre vie et votre développement.

Régime alimentaire - un must dans le traitement de la diarrhée

La diarrhée peut entraîner une intoxication grave et une déshydratation, ce qui entraîne également des conséquences négatives. De plus, lors de la diarrhée, il se produit une contraction utérine spontanée pouvant entraîner une fausse couche. L’ambulance doit être appelée immédiatement avec les symptômes suivants:

  • vertige et faiblesse générale, vision double;
  • désir constant de boire;
  • bouche sèche, muqueuses sèches;
  • forte fièvre;
  • couleur sombre de l'urine ou des matières fécales.

Le degré de dangerosité d'une diarrhée dans un cas particulier ne peut être déterminé que par des spécialistes capables de prescrire correctement un schéma thérapeutique pour la diarrhée. Si elle est due à une toxicose, il ne reste plus qu’à espérer qu’elle transmettra d’autres signes pas tout à fait agréables.

Qu'est-ce qui menace la diarrhée à la 30e semaine de grossesse?

La diarrhée à ce stade signale souvent le développement d'une toxicose tardive. Mais cette période est un tournant et la diarrhée doit être prise au sérieux: lorsque le besoin de défécation est pressé, l'utérus peut commencer à se contracter de manière intense.

Cela peut conduire à une naissance prématurée, mais les bébés ne sont pas encore prêts à naître.

En aucun cas, ne devrait pas être autorisé et la déshydratation du corps - cela peut conduire à une thrombose, qui est extrêmement dangereux. Il est bon qu’à ce moment-là, il soit permis de prendre des médicaments qui ont été contre-indiqués à un stade précoce - le médecin peut prescrire un traitement le plus rapidement possible à la fois pour la diarrhée et les symptômes qui l’accompagnent.

La diarrhée est-elle dangereuse aux derniers stades de la grossesse?

Une diarrhée après la 38e semaine de grossesse peut indiquer la préparation du corps à l'accouchement

À partir de la 35e semaine, une diarrhée peut indiquer le début du travail. De plus, jusqu’à 37 semaines est un signe plutôt dangereux, car l’enfant va naître prématurément. Une diarrhée à 35, 36 et 37 semaines peut également survenir à la suite de la compression des organes digestifs par le fœtus, qui est déjà assez importante à cette période.

La diarrhée sur ce terme est dangereuse par le développement rapide de la déshydratation.

Premièrement, les femmes enceintes en raison de la sévérité de cette période ne bougent pas beaucoup, deuxièmement, le fœtus lui-même a besoin de beaucoup de liquide. Les médecins réagissent calmement à la diarrhée après la 38ème semaine - cela indique souvent un nettoyage naturel du corps.

Traitement de la diarrhée pendant la grossesse

Il convient immédiatement de rappeler que vous ne devez pas vous soigner vous-même, car vous pouvez nuire non seulement à vous-même, mais également à l'enfant de votre choix! Ce n’est qu’en faisant appel à des spécialistes que vous pourrez obtenir l’assistance qualifiée, la bonne approche pour traiter la diarrhée et la prescription de médicaments qui correspondent le mieux à la durée de la grossesse. Vous devriez être préparé au fait que vous devez suivre un certain régime.

Les causes de la diarrhée peuvent être différentes, elles seront appelées dans la vidéo:

Les dernières semaines de grossesse peuvent être à la fois le moment de la naissance du bébé et la raison de son hospitalisation. La plupart des femmes accouchent au cours des dernières semaines, c'est-à-dire vers le milieu du neuvième mois. Il n’ya rien de mal à cela, même si beaucoup de gens doivent attendre la 40e semaine pour une rencontre tant attendue avec l’enfant. Rester à 38 semaines d'inquiétude pour la naissance prématurée ne vaut plus la peine. Le bébé est complètement formé et prêt à naître. Si les contractions commençaient, vous devriez faire vos bagages et aller à l'hôpital.

Définition de 38 semaines

Cette période peut être appelée la ligne d'arrivée dans le transport d'un bébé. 38 semaines correspondent à huit mois et demi de grossesse. À ce moment-là, une femme commence généralement à ressentir l'approche de l'accouchement. La peur sans fondement disparaît, il devient difficile de s'allonger, de dormir, je veux donner naissance et donner naissance à mon enfant le plus tôt possible. C'est également à ce moment que le soi-disant instinct de «nidification» commence à se manifester. La future mère veut mettre de l'ordre dans sa maison, tout laver, la lisser et la préparer pour l'arrivée d'une nouvelle petite résidente.

Signaux corporels

Le corps commence à se produire après les changements hormonaux. Le niveau d'ocytocine augmente et la progestérone, au contraire, diminue. La gaieté apparaît et l'humeur s'améliore. Beaucoup de femmes notent que cette période de procréation est la plus vive et la plus émouvante.

À la 38e semaine de grossesse, l'abdomen est abaissé, l'enfant commence à presser sa tête contre les os du bassin de la mère. De ce fait, une femme peut souvent vouloir utiliser les toilettes, car sa vessie est sous pression constante. À ce moment-là, le bébé commence à réagir activement au son des voix et au toucher de l'estomac. Les mouvements des jambes et des bras sont clairement visibles par la tension de la peau. Mais le bébé bouge moins souvent. Cela est dû au fait que l'avant-dernier mois de l'utérus n'est pas si spacieux.

Signes de 38 semaines

Le symptôme principal et tangible de la 38e semaine de grossesse est l’augmentation des séances d’entraînement, qui sont parfois légèrement douloureuses. Certaines femmes paniquées commencent à les considérer comme des signes de travail imminent. Cependant, ce n'est pas le cas.

Un enfant à 38 semaines de grossesse devient lourd, commence à appuyer fortement sur le bassin de la future maman. Cela peut provoquer une divergence pubienne. Cela se produit lorsque le paquet d'os pubiens devient mou et à sa place, il existe un écart pouvant atteindre 1 centimètre. Cet écart n'est pas la norme et nécessite un traitement immédiat.

Le dos de la semaine 38 commence à se lasser du lourd fardeau. Le bas du dos est celui qui souffre le plus. Le soir, une femme enceinte peut ressentir une douleur persistante dans la région du coccyx. Pour que le syndrome douloureux ne vous tourmente pas, vous devez vous reposer plus souvent, en vous accordant un temps de repos pendant la journée. Un massage relaxant du dos et des pieds aura un effet bénéfique sur votre bien-être.

Les symptômes de la 38ème semaine de grossesse peuvent également affecter le travail de l'estomac. En raison de sa pression, des brûlures d'estomac et des éructations fréquentes peuvent accompagner une femme. Ne paniquez pas et limitez-vous à votre plat préféré, car ce ne sont que les conséquences des dernières semaines de gestation. Si vous le souhaitez, vous ne pouvez éliminer du régime que des aliments trop tranchants et acides.

Qu'est-ce qui arrive à une femme

À ce stade de la grossesse, le corps se prépare activement à un futur accouchement. Le col commence à se ramollir et à mûrir. La révélation nette peut être un signe avant-coureur du travail à la 38e semaine de grossesse. Avant d'accoucher, l'utérus devient très mou et s'ouvre jusqu'à 2 centimètres. L'activité générique s'accompagne de la divulgation d'un maximum de 10 centimètres.

Le niveau d'hormones dans le sang d'une femme évolue activement. L'œstrogène augmente, de sorte que le corps peut commencer à gonfler. Les médecins ne voient rien de dangereux dans le gonflement des chevilles et des mains. Une cause d'inquiétude ne peut être que l'œdème des organes internes, qui se font connaître en tant que mauvaise santé et faiblesse.

Toute douleur au cours de la 38e semaine de grossesse peut être un signe d’excitation. Pour les femmes peuvent être une menace pour la prééclampsie. Par conséquent, avec le gain de poids rapide, vous pouvez être sous la surveillance d'un médecin. Pour éviter une toxicose tardive, il est nécessaire de ne pas rater les visites chez le gynécologue et de faire des tests à temps.

Signes dangereuses à 38 semaines

Parmi les symptômes inoffensifs habituels, une femme peut également attendre des signes dangereux. Ils sont considérés comme une menace pour le portage et la santé de la future mère. Le plus dangereux d'entre eux est le vomissement soudain, accompagné d'un gonflement grave dans tout le corps. La nausée qui en résulte peut ne pas être un signe de pré-éclampsie. Si, à la 38e semaine de grossesse, l'estomac fait mal, vous devez vous rendre immédiatement chez le médecin.

Un décollement placentaire sera diagnostiqué chez certaines femmes de l'avant-dernier mois de la grossesse. Le diagnostic est posé en raison de sa localisation basse, accompagnée de saignements. L'apparition de sang est une raison immédiate d'aller à l'hôpital le plus tôt possible pour un examen plus approfondi par un médecin. Tacher à la 38e semaine de grossesse est dangereux. Si vous hésitez et que vous le prenez à la légère, vous pouvez menacer non seulement la vie de l'enfant, mais également la femme elle-même.

Le mouvement du fœtus est trop actif ou vice versa, le manque de mouvement est une excuse pour passer à la procédure échographique. Ces extrêmes ne sont pas la norme, ils devraient donc être soigneusement étudiés par un médecin. Seule la future mère peut ressentir subtilement l’état de son bébé. Par conséquent, en cas de signes étranges, il est préférable d’aller à l’hôpital une fois de plus que de rater le symptôme d’un problème grave.

Développement fœtal à la semaine 38

L’enfant pèse en moyenne environ 3 kg et une taille d’environ 50 cm. Un poids normal du fœtus est la clé du succès de la naissance. Cela affecte le processus lui-même, ainsi que l'état de la mère et du bébé après. Si le bébé est gros et que son visage est pelvien, le médecin lui prescrit une césarienne. Un bébé lourd peut avoir une blessure post-partum à la naissance. Une trop longue attente dans le canal génital provoquera une hypoxie, des fractures des clavicules et d’autres conséquences graves.

Le cerveau du bébé est déjà formé, mais continue de s'améliorer. Chez un nouveau-né, il atteint 30% de l'ensemble du développement par rapport à un adulte. Les yeux du bébé peuvent déjà voir et les oreilles peuvent entendre. Les poumons produisent activement un surfactant, leur permettant de s'ouvrir immédiatement après la naissance.

A quoi ressemble un bébé

Au cours de cette période de croissance, le bébé est déjà complètement formé et prêt à naître. Il ressemble déjà à un enfant à part entière avec des joues, de la graisse sous-cutanée et des plis aux genoux et aux coudes. Un bébé peut peser plus de 3 kg, mais cela ne se produit que si la mère souffre de diabète ou d'obésité. Étant accro, il absorbe des calories supplémentaires dans le sang provenant du glucose maternel.

À la 38e semaine de grossesse, la peau de l’enfant s’est presque complètement libérée des duvet, à peine perceptible à l’échographie, mais elle reste toujours sur les épaules et le dos. La peau est recouverte de graisse blanche qui a un effet imperméable. Les cheveux sur la tête peuvent déjà être clairement visibles, en fonction de la couleur de leurs parents. Le nez, les oreilles et les yeux du bébé sont complètement formés.

Régime alimentaire

Après avoir franchi le seuil des 38 semaines, de nombreuses femmes commencent à ressentir des maux d’estomac. Pour digérer n'a pas gâché les dernières semaines de grossesse, il convient de revoir votre régime alimentaire. Les médecins recommandent de réduire la consommation de sel pour éliminer les œdèmes importants. Au cours des derniers mois, il est préférable d’exclure de la liste des repas quotidiens:

  • frit et fumé;
  • sel et nourriture trop grasse;
  • bouillons de viande épais;
  • épices chaudes; épices;
  • pâtisseries et pain blanc;
  • soda, café;
  • mayonnaise

La liste des produits indésirables n’est pas petite, mais comparée à une sensation de confort, ces restrictions semblent insignifiantes. De plus, la mère devrait se préparer à la nourriture propre qui l'attend après la naissance du bébé. L'allaitement maternel pour la première fois devra limiter tous les produits pouvant contribuer à l'apparition d'allergies chez l'enfant. À la 38e semaine de la deuxième grossesse, la femme sait déjà quel aliment peut être consommé sans nuire au bébé.

Recommandations du docteur

Parmi les nombreuses recommandations des experts, il en existe plusieurs de base dont bénéficieront l'enfant et sa mère:

  1. Reste plus. Les promenades quotidiennes à un rythme lent et au grand air en bénéficieront. Mais il vaut mieux ne pas penser au nettoyage général de l’appartement. Une femme dans les dernières semaines de grossesse subit donc une charge importante qui affecte ses organes internes et son bien-être. Par conséquent, il est préférable de ne pas surcharger le corps et de passer du temps à la lumière.
  2. Arrête de faire de la gymnastique. Beaucoup de gens aiment faire de l’exercice physique pour les femmes enceintes, pour garder le corps en forme et ne pas prendre de kilos en trop. Cette leçon est très utile pour la future mère, car elle facilite le processus générique à l’avenir. Mais avec un gros ventre à la 38e semaine de grossesse, la gymnastique peut être abandonnée, surtout si les exercices sont difficiles à exécuter. Pour la pratique, il est préférable de laisser des exercices de respiration qui peuvent être effectués en position assise.
  3. Mieux dormir suffisamment. Prendre une position confortable pendant le sommeil devient difficile. Pour cette raison, il peut y avoir un manque de sommeil, ce qui est mauvais pour l'enfant. Pour éviter cela, les médecins recommandent aux femmes d'acheter des oreillers spéciaux pour les femmes enceintes. Ils aident le corps à adopter une posture confortable et il est donc préférable de dormir.
  4. Prenez un complexe multivitaminé. Pour saturer votre corps de nutriments, vous devez vous rappeler de la consommation quotidienne de multivitamines. Si vous négligez cela, l'enfant prendra lui-même tous les nutriments et l'état de la femme se détériorera. Les cheveux vont commencer à tomber, les ongles et les dents vont s'effondrer, les articulations vont faire mal.
  5. Hydratez la peau pour éviter les vergetures et buvez davantage. La peau de l'abdomen à la 38ème semaine de grossesse est soumise à un stress important. Les procédures quotidiennes pour hydrater et nourrir la peau aideront à éviter les vergetures uniquement si la femme n’est pas génétiquement prédisposée. Vous pouvez utiliser toutes sortes d'huiles végétales, de lotions et de crèmes grasses. Dans le même temps, il est nécessaire de frotter non seulement l'estomac, mais tout le corps. Parfois, les vergetures peuvent apparaître dans des endroits inattendus. Les médecins recommandent d'utiliser des huiles pendant la grossesse et plusieurs mois après l'accouchement.

Échographie de la semaine 38

Si vous vous inquiétez de ce qui se passe pendant la 38ème semaine de grossesse, il est préférable de passer un examen médical. Sur cette période, l’échographie n’est effectuée qu’en fonction des indications médicales. Le médecin peut facilement déterminer le poids de l'enfant, son sexe, sa taille, l'emplacement du placenta et la quantité de liquide amniotique. L'échographie 3D vous permet de voir le visage du bébé aussi clairement que possible. Il est déjà possible de noter quel parent ressemble davantage à un bébé.

Cette semaine de grossesse pourrait bien être la dernière, aussi une femme devrait-elle être consciente de tous les signes avant-coureurs de l'accouchement. Le gynécologue obstétricien doit être interrogé en détail sur tous les scénarios possibles pouvant être suivis par le travail.

Comment se préparer à l'accouchement

Les naissances à 38 semaines de gestation sont tout à fait possibles. Leur passage dépendra en grande partie du moral de la future mère. Vous ne pouvez pas avoir peur et vous préparer à la douleur. Les médecins et les psychologues recommandent aux femmes enceintes de ne pas percevoir l'accouchement comme quelque chose de terrible et douloureux. Il est nécessaire de penser à l'enfant, à quel point il sera difficile pour lui de naître. Toutes les pensées devraient être seulement sur la rencontre tant attendue avec le bébé. Si vous suivez une formation psychologique, peu importe que ce soit seul ou avec l’aide d’un spécialiste - la naissance sera aussi simple et facile que possible.

Frais d'hospitalisation

Restant à cette fin de gestation, chaque femme doit compiler un sac pour l'hôpital. Ce devrait être tout ce dont la future mère aura besoin dans les premiers jours après la naissance de l'enfant. Tout d’abord, vous devez rassembler tous les documents. Ensuite, prenez les éléments suivants:

  • des vêtements pour vous et le bébé;
  • serviettes et pantoufles;
  • des sous-vêtements;
  • tampons post-partum, couches;
  • lingettes humides, couches;
  • crème de mamelon;
  • des articles de toilette;
  • set de table, eau, biscuits à grignoter.

Après avoir rassemblé toutes les choses nécessaires, vous devez les placer dans un endroit bien en vue et être prêt à aller à l'hôpital à tout moment.

Une femme qui porte un enfant est généralement attentive à l'état de son corps, de sorte que la diarrhée au cours du troisième trimestre de la grossesse devient souvent une source d'inquiétude.

Pour savoir quoi faire, vous devez déterminer la cause de la diarrhée.

Causes de la diarrhée dans les 31 à 32 semaines de grossesse

Le dernier trimestre de la grossesse est caractérisé par le développement rapide de l'embryon.

À ce stade, une femme enceinte risque davantage de souffrir de constipation que de diarrhée. La diarrhée dans cette situation mérite donc toute l'attention de la part de la femme enceinte et des médecins.

Que faire en cas de diarrhée torturée au troisième trimestre?

Les raisons de ce problème pendant cette période peuvent être:

  • intoxication alimentaire aiguë;
  • infection du tractus gastro-intestinal causée par une bactérie ou un virus;
  • réaction allergique à un aliment ou une boisson;
  • toxicose en fin de grossesse;
  • douleurs de travail rapides.

Un phénomène tel que la diarrhée au troisième trimestre peut être causé par des bactéries qui ont pénétré dans le corps d'une femme enceinte avec des fruits ou des légumes mal lavés.

Pour un enfant, les infections intestinales de la mère au troisième trimestre ne constituent pas une menace directe, car les microorganismes pathogènes sont localisés dans le tractus gastro-intestinal.

Cependant, si la diarrhée est grave, accompagnée de nausées ou même de vomissements, il existe un risque d'intoxication par les toxines de la mère et de l'enfant.

De plus, le risque de déshydratation en cas de diarrhée sévère constitue une grande menace. Bien sûr, une femme enceinte se demande quoi faire si la diarrhée est causée par une infection intestinale.

En règle générale, les femmes peuvent déjà prendre certains médicaments en fin de grossesse.

Dans le cas d'une infection intestinale, il est nécessaire de consulter votre médecin sur l'acceptabilité de prendre certains médicaments.

Prévenir indépendamment l'empoisonnement des toxines dans le corps avec l'aide de divers types de chélateurs.

Si une femme a peur de prendre des médicaments de synthèse, alors le remède traditionnel suivant peut aider à traiter la diarrhée: ½ cuillère à soupe. l'eau dissout 1 c. l'amidon, la composition se boit en une gorgée.

Ensuite, vous devez faire cuire une décoction de feuilles de mûre et la prendre régulièrement toute la journée, toutes les heures et 1 cuillère à soupe. l

Une diarrhée à 32 semaines de grossesse peut être associée à des changements hormonaux dans le corps.

Les différents stress subis par une femme pendant la période de gestation du nourrisson peuvent également provoquer une diarrhée chez elle.

Par conséquent, si, au cours de la grossesse, la diarrhée inquiète la future mère, un régime alimentaire et un mode de vie adéquat aideront à normaliser les selles.

Vous pouvez vous faire une soupe de carottes râpée.

Il faudra:

  • ½ kg de carottes crues;
  • 2 pommes de terre de taille moyenne;
  • 1 oignon;
  • 1 c. farine et beurre.

Vous devez d’abord faire bouillir la carotte et la râper sur une râpe moyenne. Les pommes de terre crues sont également frottées sur une râpe, les oignons doivent être hachés finement.

Tous les composants sont placés dans une casserole et remplis d’eau de manière à couvrir légèrement les légumes.

Cuire à feu doux pendant une demi-heure jusqu'à cuisson complète. Après cela, le plat fini doit être broyé avec un mélangeur.

Que faire en cas de diarrhée à 35-36 semaines de grossesse?

La 35e semaine de grossesse est caractérisée par le fait qu'à ce moment-là, la mère et l'enfant sont déjà prêts pour la prochaine naissance.

Le bébé pèse plus de 2 kilogrammes, sa hauteur est d'environ 40 cm, il ressemble de plus en plus à une personne.

Il y a moins d'espace disponible dans l'utérus, une femme a souvent des sensations douloureuses dans l'iliaque, peut suffoquer et le phénomène de diarrhée à la 35ème semaine de grossesse est un événement plutôt rare.

Par conséquent, une femme est souvent perdue si elle a la diarrhée au troisième trimestre et ne sait pas quoi faire.

Si la diarrhée au cours de cette période de la grossesse est accompagnée de nausées et de vomissements, cela peut être un signe de toxicose tardive (gestose).

Dans ce cas, une observation médicale constante et un test en temps opportun pour la présence de protéines dans l'urine sont particulièrement importants.

Une prééclampsie sévère peut entraîner une hospitalisation d'urgence. Par conséquent, les médecins recommandent aux femmes enceintes de ne pas se rendre à l'hôpital, mais que faire:

  • Ne vous impliquez pas dans l'absorption excessive d'aliments. La prise de poids optimale pendant toute la durée de la grossesse ne doit pas dépasser 20 kg;
  • vous devez essayer de ne pas manger de nourriture grasse, salée ou en conserve;
  • vous devriez boire des infusions diurétiques telles que du bouillon de hanches ou des feuilles de myrtille;
  • vous devez marcher, faire de la gymnastique pour les femmes enceintes et moins nerveuses.

Faire face à la diarrhée au troisième trimestre aidera des médicaments tels que Immodium et Loperamide, mais l’automédication pendant la grossesse ne pourra en aucun cas s’engager.

Le médecin doit prescrire des médicaments antidiarrhéiques, à condition que les avantages de les prendre soient plus importants que les dommages causés par l'inaction.

La 35e semaine de grossesse est une période critique, car après 4 semaines, dans des circonstances heureuses, un accouchement devrait avoir lieu.

Par conséquent, une diarrhée à 36 semaines de grossesse peut indiquer la préparation du corps à cet événement.

Si la diarrhée est accompagnée de crampes douloureuses dans l'utérus, de douleurs intenses, de sécrétions muqueuses, il est alors important de consulter immédiatement un médecin aux fins d'un examen diagnostique en raison d'une activité imprévue du travail.

Cependant, la future mère ne devrait pas trop s’inquiéter, l’enfant est déjà suffisamment formé pour naître sans aucune anomalie pathologique.

Diarrhée à 37-38 semaines de grossesse

Après 36 semaines de grossesse, les médecins recommandent aux femmes de subir des procédures de rééducation des organes génitaux.

Ceci est fait afin de maximiser la possibilité d'infecter votre bébé avec une microflore pathogène.

Par conséquent, une diarrhée au cours de la 37e semaine de grossesse, à condition que la future mère n’ait pas accompli de telles actions, peut indiquer la présence dans son corps de divers types d’infections, allant du muguet à la maladie de transmission sexuelle.

Dans ce cas, le gynécologue doit prélever un tampon du vagin pour un diagnostic précis. Si les résultats de l'analyse révèlent une infection fongique (muguet), les femmes enceintes doivent être traitées avec beaucoup d'attention.

En principe, il est interdit de prendre tous les médicaments antifongiques par voie orale à toutes les étapes de la grossesse, y compris au troisième trimestre.

Que faire s'il y avait un muguet? Les suppositoires vaginaux «Flucostat» et «Fluconazole» peuvent être utilisés. Par conséquent, si la diarrhée est la conséquence d’une maladie fongique, les médecins prescrivent ces médicaments en particulier.

Si une femme s'inquiète de la diarrhée après 38 semaines de grossesse, cela pourrait bien être le signe d'une allergie soudaine.

Au troisième trimestre, des réactions allergiques peuvent spontanément se produire et disparaître de la même manière, car les hormones d'une femme subissent de grands changements.

Le corps se prépare intensément à l'accouchement et même manger des aliments sains et appropriés peut provoquer une diarrhée.

Dans ce cas, les médecins recommandent de procéder avec précaution dans les plats qui ne provoquent pas de réaction similaire au niveau du tractus gastro-intestinal.

La médecine traditionnelle propose de faire une décoction de la composition suivante, si une femme a la diarrhée au cours de la 38ème semaine de grossesse: prenez 4 c. fruits de cendre de montagne, 3 c. Herbe sèche Hypericum, 3 c. haché althea racine et mélanger le tout.

Une cuillère à soupe du mélange versez ½ litre d'eau bouillante, placez-le dans un thermos et laissez reposer pendant 1 heure.

Puis infusion filtrée à boire ½ tasse tout au long de la journée. Cet outil sera parfaitement sûr pour les femmes enceintes et les enfants.

Diarrhée avant l'accouchement: 39-40 semaines de grossesse

La diarrhée à la 39e semaine de grossesse est considérée par les gynécologues comme un phénomène normal: un fœtus surdimensionné baisse et serre les organes digestifs de la mère, ce qui peut provoquer une augmentation de l'activité motrice intestinale.

Même une intoxication alimentaire, si elle n'est pas aiguë et se produit facilement, n'est plus dangereuse pour un enfant à la 39e semaine de grossesse.

Cependant, l'auto-traitement de la future mère pendant cette période est strictement contre-indiqué.

Les médecins recommandent en cas de diarrhée au troisième trimestre d’ajuster votre régime alimentaire, de manger plus de fruits et de légumes qui ralentissent le péristaltisme.

Pour vous débarrasser de la diarrhée, vous pouvez vous préparer une soupe au riz: prenez 1 c. l céréales de riz et baisser dans 1 litre d’eau bouillante.

Faites bouillir le riz pendant environ une heure, à feu doux, en remuant de temps en temps. Ensuite, vous devez passer le bouillon obtenu dans une passoire et boire toutes les 30 minutes pendant une demi-tasse.

Vous pouvez saisir l’eau de riz avec des croûtons de pain blanc fabriqués par vos soins. Ces mesures devraient soulager un phénomène aussi désagréable que la diarrhée.

Au troisième trimestre, le corps d'une femme, son état de santé et son état de santé subissent des modifications importantes.

Le corps n'a plus besoin de préserver son état de grossesse, il se prépare à l'accouchement. La diarrhée à 40 semaines de gestation sert donc généralement de signal du début du travail.

En plus de la diarrhée, une femme peut présenter les symptômes suivants:

  • écoulement muqueux de l'utérus. S'ils sont sanglants, ils sont nombreux et inattendus, cela signifie que le bouchon de mucus s'est détaché.
  • abaissement de l'abdomen, qui appuie sur l'urètre;
  • ralentissement de l'activité motrice de l'enfant;
  • douleur au bas du dos;
  • flatulences, brûlures d'estomac;
  • rares contractions utérines irrégulières.

Si la diarrhée s'accompagne d'un manque de liquide amniotique ou de douleurs grandissantes, la femme doit immédiatement se rendre à la maternité - elle présente tous les signes d'un début d'accouchement.

Toutefois, le travail peut commencer de manière asymptomatique - jusqu’au point d’eau, une femme enceinte peut ne pas être dérangée par quelque chose, y compris la diarrhée.

Cependant, la future mère doit être sensible à tous les changements de son état de santé et savoir quoi faire si elle a la diarrhée au troisième trimestre.

http://zheludokok.ru/ponos/ponos-na-38-nedele-beremennosti.html

Devrais-je avoir peur de l'apparition de diarrhée à la 38e semaine de grossesse ou est-ce la norme?

Pendant la grossesse, une femme est particulièrement attentive aux changements de santé et de condition. L'apparition de diarrhée est un symptôme qui mérite une attention particulière. Parfois, ce phénomène n'est pas dangereux et vous ne pouvez pas vous inquiéter. Cependant, comment réagir à la diarrhée à la 38e semaine de grossesse? Un trouble intestinal à un tel moment peut-il être dangereux pour le fœtus et la femme?

Symptôme dérangeant ou partie de la norme?

La diarrhée de la 38e semaine de grossesse peut susciter de l'anxiété chez les femmes enceintes. Toute la période de procréation est responsable et importante. La vie d'une femme enceinte, son alimentation et les émotions qu'elle ressent dépendent de la naissance de son bébé. Vaut-il la peine de s'inquiéter de l'apparition de selles liquides à 38 semaines de gestation?

En fait, la diarrhée avant l'accouchement est un satellite de nombreuses femmes. Les nouvelles mères ont indiqué qu'elles avaient commencé à rencontrer ce phénomène désagréable environ deux semaines avant le début du travail. Ceci est très individuel, car pour certaines femmes, ce symptôme n’apparaissait pas du tout ou s’était développé un jour ou deux avant de commencer à avoir un bébé.

Caractéristiques des processus physiologiques

Pour comprendre si la diarrhée à la 38e semaine de grossesse peut être considérée comme faisant partie de la norme, il est utile de savoir ce qui se passe dans le corps d'une femme enceinte à ce stade.

Vers la trente-huitième semaine de procréation, le fœtus descend progressivement dans le bassin. Ainsi, il y a une préparation à l'accouchement. Un bébé plutôt lourd exerce plus de pression sur le rectum et la vessie.

Il est possible de déterminer que la diarrhée est associée à l’accouchement prochain si vous détectez deux symptômes à la fois: la diarrhée et la miction, qui ne donnent pas de repos à une femme au moins toutes les 2 heures.

Immédiatement avant l'accouchement, il est de plus en plus difficile pour une femme de trouver une position confortable pour une nuit de sommeil. Cela est également dû à la position particulière de l'enfant avant la naissance.

Quelque temps avant le début du travail, le corps déclenche des processus de nettoyage naturels. Produisent activement des hormones, provoquant des processus génériques qui, à leur tour, provoquent souvent des diarrhées. Les troubles intestinaux sont accompagnés de nausées et de malaises.

Certains peu avant la naissance souffrent de constipation. Dans ce cas, après l'admission à l'hôpital, la femme en travail reçoit des lavement lavants afin que rien n'empêche l'enfant de naître confortablement. Par conséquent, un léger relâchement de la chaise peut aider une femme à bien se préparer à cette étape importante.

Chez les femmes mixtes, les troubles intestinaux avant la naissance sont rares. Ceci est possible au plus tard 1 à 2 jours avant le début du processus. S'il s'agit de la première grossesse, des symptômes dyspeptiques se manifestent à l'avance.

Plus l'accouchement est proche, plus le bébé bouge parfois. Ses mouvements lourds peuvent en outre stimuler l'activité intestinale, provoquant ainsi de fréquentes diarrhées.

Les bienfaits de la diarrhée sur l'accouchement

Contrairement à la diarrhée associée à une intoxication alimentaire ou à une infection, les troubles intestinaux légers liés à l'accouchement présentent les avantages suivants:

  • le corps d'une femme ne perd pas beaucoup de liquide, ce qui rend la déshydratation presque impossible;
  • les intestins sont nettoyés naturellement;
  • il y a une stimulation supplémentaire de l'utérus et, après environ une journée, un accouchement a parfois lieu.

Bien que, dans la plupart des cas, un trouble intestinal à ce moment-là signifie un début d'accouchement rapide, il est toutefois important d'être vigilant dans certaines situations.

À son arrivée à l'hôpital, il est nécessaire d'informer le médecin de la durée et de la nature de la diarrhée. Peut-être que cela sauvera la mère de la procédure standard avec un lavement nettoyant.

Quand la diarrhée menace la santé de la mère et de l'enfant

Dans certains cas, une diarrhée à 38 semaines de gestation peut constituer une menace sérieuse. Si vous développez de tels symptômes, rendez-vous d'urgence à l'hôpital ou même appelez une ambulance

  • douleur d'estomac sévère;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • la température;
  • l'eau de la diarrhée;
  • excréments verts ou jaunes;
  • les masses fécales ont une odeur forte caractéristique;
  • avoir très soif.

L'apparition de ce symptôme indique la présence d'une infection intestinale. Pour maintenir la grossesse et donner naissance à un bébé en bonne santé, une assistance médicale qualifiée est nécessaire.

Diarrhée persistante

Il existe une diarrhée persistante. Un tel problème est dit si la diarrhée dure plus de 2 semaines.

La cause de désordres intestinaux de cette durée est une infection virale. Le problème nécessite un traitement qualifié, sinon le risque d'hypoxie fœtale, de déshydratation grave, de détérioration de l'irrigation sanguine et même de décès est élevé.

Que faire

Si la diarrhée a commencé peu de temps avant la naissance, vous devez vous préparer à partir pour l'hôpital. Cela ne signifie pas que vous devriez tout laisser de côté et attendre que le processus commence. Il est préférable de faire tranquillement les choses habituelles, mais les choses doivent être recueillies à l'avance.

La complication la plus dangereuse de la diarrhée est la perte excessive de liquide ou la déshydratation. Pour éviter cela, vous devriez essayer de boire plus de liquides. Cela ne fait pas de mal à la femme ni à l'enfant à naître.

Dans les cas où les contractions intestinales sont réellement causées par le travail imminent, ce n'est pas dangereux et il est inutile de prendre un médicament pour l'arrêter, car il s'agit d'un processus naturel. Il est important de suivre une vague positive, de se procurer des émotions salutaires et de penser à l'avenir.

Autres causes de troubles intestinaux

Bien que la 38e semaine de grossesse soit souvent la cause de modifications du travail de l'intestin et d'une accélération du péristaltisme, d'autres facteurs peuvent provoquer un symptôme désagréable:

La pénétration de l'infection dans le corps n'est pas la norme. Cette pathologie s'accompagne d'un changement de selles et de plusieurs autres symptômes. Pendant l'accouchement, seul le médecin doit traiter l'infection. La plupart des médicaments sont interdits aux femmes enceintes. Cependant, un spécialiste peut prendre en compte les spécificités du terme et recommander l'utilisation de médicaments appropriés.

Intoxication alimentaire - un phénomène contre lequel personne n'est à l'abri. Peu importe la façon dont une femme enceinte surveille son alimentation, le système digestif est parfois défaillant. Dans ce cas il vaut la peine:

  • augmenter la quantité de fluide consommée;
  • prendre des sorbants de charbon actif;
  • rétablir l'équilibre salin.

Si vous soupçonnez une intoxication grave, telle que des champignons ou une substance chimique, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital.

Une diarrhée à 38 semaines se développe parfois en raison du manque d'enzymes pour digérer certains types d'aliments. Dans ce cas, il est préférable de se débarrasser des produits inappropriés pendant un certain temps et après avoir donné naissance à un enfant, de suivre un traitement complet.

Une femme enceinte devrait savoir quels médicaments elle prend. Certains complexes de vitamines peuvent périodiquement provoquer des troubles intestinaux. L'utilisation d'antibiotiques provoque souvent la diarrhée et nuit au développement du fœtus.

Si une femme se prépare à accoucher à temps, tout ira bien. En l'absence d'autres symptômes négatifs, la diarrhée à la semaine 38 fait partie de la norme physiologique ne nécessitant pas de traitement spécifique.

Les informations sur notre site sont fournies par des médecins qualifiés et ont un but informatif uniquement. Ne pas se soigner soi-même! Assurez-vous de consulter un spécialiste!

Gastro-entérologue, endoscopiste. Doctor of Science, la plus haute catégorie. Expérience de travail est de 27 ans.

http://oponos.ru/zhenshchina/ponos-na-38-nedele-beremennosti

Publications De Pancréatite